« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Votre Annonce Ici ? Recherche de colocataires, postes vacants, messages à faire passer... n'hésitez pas, c'est : >>> ici <<<
Votre Header affiché en Haut de Disney Rpg ? Tout en haut ?? C'est par >>> ici <<<
Dites, ça vous tente un Rang Texte & Image en haut de vos avatars ? Venez le quérir ici même : >< ><
Tous les jours, sur notre groupe Facebook, la question du jour pour apprendre à mieux se connaître. Rejoignez-nous !
Envie de câliner le chien des Enfers ? Postez une photo mignonne d'un toutou ! C'est par ici >>> ici <<<

Partagez
 

 morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


ϟ Morgane Schneider ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morgane Schneider

| Avatar : nathalie dormer

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey Gmebxq
Avoue frérot, je t'ai manqué !

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey Yio6rp
Tu sais qu'il va pas s'envoler ton portable rassures-moi ?

| Conte : les légendes arthuriennes
| Dans le monde des contes, je suis : : morgane "pendragon"

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey ZNK13

| Cadavres : 81



morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey _



________________________________________ Dim 7 Nov 2021 - 15:27

morgoney ? ft honey & morgane

I’m not doing this because I want to beat someone, because I hate someone, or because I want to blame someone. I do what I do because it’s right! And above all, it’s kind! It’s just that… Just kind.

L’Amazonie. J’avais juste laissé un mot. Honey était au courant que je comptais revenir mais j’ignorais à quel moment. J’avais besoin de changer d’air, de voir du pays, de découvrir de nouveaux horizons et peut être bien de réfléchir aussi. Oui. Voilà. C’était l’idée. Réfléchir, j’avais besoin de réfléchir, de savoir où j’en étais et ce qu’était mes ressentis sur ma vie, sur mes choix, sur Storybrooke. J’y étais restée deux mois. Deux mois qui m’avait parus assez courts finalement. Mais vivre là-bas m’avait permis de me rendre compte que ma vie à Storybrooke me manquait. Ma boutique me manquait, Honey aussi et puis mon frère. Mon petit frère, cette imbécile bougon me manquait et peut être qu’au fond, partir m’avait vraiment permis de voir que la vie vaut la peine d’être vécue sans sans cesse vivre dans le passé.

J’avais eu la chance de faire de merveilleuses rencontres. J’avais rencontré des personnes qui m’avaient permis de voir au delà. J’avais passé énormément d’après midi dans la forêt amazonienne qui d’ailleurs était encore plus belle vu de l’intérieur. J’avais repris goût à écouter le langage des plantes, j’avais trouvé de nombreuses nouvelles variétés de plantes tropicales qui me permettrait de concocter de nombreux nouveaux remèdes et toute chose nécessaire à la bonne vie de ma boutique. Après m’être retrouvée, après avoir passé beaucoup de temps seule le soir à me nourrir des énergies que pouvaient contenir ce poumon même de la planète, j’avais décidé de revenir.

Je n’avais pas prévenue Honey de mon retour, je voulais lui faire la surprise. Je lui avais envoyé un carte postale du village dans lequel j’avais passé quelques jours avant de partir me perdre dans la jungle amazonienne sans moyens de communication. Alors elle savait que j’allais bien mais il était clair qu’elle serait sans doute heureuse de me revoir et moi aussi, je dois bien l’avouer. Me voilà présentement vêtue sobrement mais assez chaudement pour cette fin d’automne assez fraîche. Par chance, elle se trouvait au café dans lequel j’avais l’habitude de me rendre. Je voulais aller le voir au labo mais comme quoi les choses sont bien faites. Récupérant mon latté crème, je me dirige vers sa table et lui souris.

« Salut Honey, je peux m’asseoir ? » demandais-je à la jeune femme.

crack in time
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90706-morgane-schneider-la- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90717-la-patience-et-moi-sommes-de-vieilles-connaissances-liens-de-morgane#1305765 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90710-bible-de-rp-s-morgane-schneider#1305696 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90711-loft-de-morgane-quartier-est#1305698 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90741-broceliande-s-botanic-centre-ville#1306298


ϟ Honey Lemon ϟ



« Un Bébé •́‿•̀。)⊃
pour les Gouverner Tous ! »


Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey Swut

- J'aimerais te demander si tu me ferais l'honneur de m'offrir ta main.
- ... Oh... Tu veux dire que c'est une bague de fiançailles, c'est ça ? Pas juste une bague que tu m'offres comme ça sans raison particulière ?

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 5920

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 3 ans...


morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey _



________________________________________ Dim 7 Nov 2021 - 16:57

Morgane n'était pas la première connaissance de Honey qui s'en allait pour un temps plus ou moins long de Storybrooke à la découverte du monde extérieur. Il y avait eu Violette, sa sœur de cœur, qui était longtemps partie, ainsi que toute sa famille vivre à New-York pour finalement revenir et repartir moins d'un an plus tard mais aussi Evelyn Nichols, sa BFF, qui parcourait le pays pour réaliser de passionnantes études (Honey suivait d'ailleurs chaque publication avec une admiration proche de la religiosité) et qui séjournait actuellement en Alaska ou bien même Michel-Ange, son ex petit copain, qui avait exploré le Japon un temps avant de revenir à Storybrooke. En fin de compte, quand Morgane avait parlé de son projet d'explorer l'Amazonie afin d'en rapporter des trésors botaniques, son amie n'avait pas été très surprise. Certes, puisque cette conversation avait eu lieu au début de l'été, elle s'était imaginée que Morgane ne partirait que pendant les vacances scolaires, pas que son voyage s'étirerait jusqu'au mois de novembre, mais elle avait soutenu son projet, persuadée que, tôt ou tard, elle finirait par avoir des nouvelles. Car même si Honey était du genre à s'attacher très vite et de façon durable aux personnes qu'elle rencontrait, jamais ô grand jamais il ne lui serait venue à l'idée d'entraver la liberté et les ambitions de ses proches pour pallier sa propre tristesse.
Les émotions, Honey le savait car elle avait justement du mal à correctement les étudier, étaient le résultat d'un processus chimique et organique complexe auquel elle était plus ou moins perméable et qui créaient, parfois, des paradoxes dignes de la science-fiction. Ainsi, à chaque fois qu'un de ses proches lui avait annoncé son départ imminent de sa ville d'adoption, Honey s'était retrouvée pour ainsi dire déchirée entre la tristesse de la séparation et la joie, pour son proche, des aventures formidables et des rencontres inoubliables, tant sur le plan humain que le plan du savoir, qui l'attendait.
Le départ de Morgane n'avait, d'ailleurs, pas fait exception, car les deux femmes s'étaient étroitement liées depuis environ un an avant son départ en Amérique du sud et Honey, quoique la première à l'encourager dans sa décision, avait également su très vite le manque que cette absence créerait. Et puis la vie avait repris son cours et la tristesse du départ s'était transformée en nostalgie vis-à-vis des bons moments que les deux jeunes femmes avaient passés ensemble.
Contrairement à Evelyn ou Violette, qui se trouvaient la plupart du temps dans des zones équipées en électricité, ce qui leur permettaient de conserver via Skype de manière fréquente, Morgane avait choisi une retraite plus reculée et Honey ne s'était pas attendue à recevoir des nouvelles pendant un long moment - d'autant plus qu'elle avait déménagé en septembre et que Morgane n'était pas encore au courant. Toutefois, la carte postale que cette dernière lui fit parvenir pendant son épopée trouva son chemin jusqu'à Honey, grâce, notamment à son ancien colocataire, Wasabi, qui n'avait alors pas encore quitté leur ancien appartement. Le jeune homme la lui avait un jour apportée au laboratoire en arrivant les mains dans le dos et un sourire mystérieux sur les lèvres pour lui annoncer qu'il avait "du courrier pour elle", suite à quoi il lui avait tendu la carte postale signée Morgane.
La carte, comme de nombreuses cartes postales envoyées chaque année dans le monde, ne se perdaient pas dans les détails faute d'une part de place mais aussi probablement de temps pour Morgane qui n'était pas à proprement partie en vacances. Néanmoins, les nouvelles qu'elle ramenait était tout ce que Honey avait besoin de savoir : que son amie allait bien et qu'elle pensait suffisamment à elle pour avoir pris cinq minutes de son précieux temps afin de lui écrire. Il n'en fallait, en fin de compte, pas plus pour dessiner un large sourire sur les lèvres roses de Honey et la rendre heureuse pour le reste de la journée, la carte postale ayant fini par être accrochée sur un mur de son bureau au laboratoire.
Mais cet après-midi-là, une fois n'est pas coutume, ce n'était pas au laboratoire que Honey se trouvait. Après avoir passé la matinée à la faculté de sciences pour y dispenser deux cours magistraux, la jeune femme avait retrouvé GoGo et les autres pour le déjeuner à la cafétéria de l'université puis avait quitté les lieux, quelques essais à relire sous le bras. Avant de s'y atteler, cependant, la jeune femme avait fait quelques achats vestimentaires en prévision des mois qui s'annonçaient puis avait finalement opté pour la chaleur réconfortante d'un chai latté et d'un café du centre-ville pour ses corrections plutôt que de retourner au manoir Vulpesco (où elle avait emménagé un mois et demi auparavant) qui serait de toute façon désert à cette heure-là. Bien lui en avait manifestement pris car la jolie blonde terminait la correction et la notation de son premier essai quand une voix familière, mais qu'elle ne s'était pas attendue à entendre ce jour-là (ni les prochains jours, d'ailleurs) l'interpella.
Sursautant, Honey se redressa et observa avec des yeux légèrement écarquillés la personne à qui cette voix appartenait. Pas de doute, ses oreilles ne lui avaient pas menti : c'était bien Morgane, en chair et en os mais le teint légèrement plus hâlé que les autres habitants de la ville à cause de son récent voyage, qui avait choisi ce café, précisément, pour déguster son latté crème. Le choc fit alors place à la joie, étirant les lèvres rouges de Honey en un sourire aussi large que chaleureux.
- Morgane ! s'écria-t-elle enfin. Ca pour une surprise ! Mais bien sûr que tu peux t'asseoir !
Joignant le geste à la parole, Honey débarrassa la table jonchée de papiers et de chemises pour les ranger aussi rapidement et précisément que possible dans son immense sac à main violine et faire ainsi place nette pour son amie qui s'installa en face d'elle.
- Alors, l'Amazonie ? demanda la chimiste comme si les deux femmes s'étaient quittées la veille (c'était ce qu'il y avait d'ailleurs de beau avec les liens très forts : on pouvait ne pas se voir pendant très longtemps et quand même reprendre la relation à l'endroit exact où on l'avait laissée au moment de la séparation). Tu dois avoir des TAS de choses à raconter ! s'exclama la jeune femme avec une impatience non feinte.
Honey aussi, en fait, avait "des tas de choses à raconter", ainsi qu'elle le formulait. Mais pour le moment elle était beaucoup plus intéressée à l'idée d'entendre les aventures de Morgane qu'à celle de lui parler de sa vie, somme toute assez ordinaire, à Storybrooke. Elle repensa, toutefois, assez rapidement à la carte postale que Morgane avait envoyée des semaines plus tôt et, avant d'oublier de la remercier, ajouta :
- J'ai bien reçu ta carte, au fait. Merci beaucoup ! Elle est accrochée dans mon bureau au labo. A une place de choix, assura la jeune femme d'un air complice.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rewrite the stars
Love looks not with the eyes but we the mind and is therefore winged cupid and painted blind.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


ϟ Morgane Schneider ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morgane Schneider

| Avatar : nathalie dormer

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey Gmebxq
Avoue frérot, je t'ai manqué !

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey Yio6rp
Tu sais qu'il va pas s'envoler ton portable rassures-moi ?

| Conte : les légendes arthuriennes
| Dans le monde des contes, je suis : : morgane "pendragon"

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey ZNK13

| Cadavres : 81



morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey _



________________________________________ Jeu 11 Nov 2021 - 15:02

morgoney ? ft honey & morgane

I’m not doing this because I want to beat someone, because I hate someone, or because I want to blame someone. I do what I do because it’s right! And above all, it’s kind! It’s just that… Just kind.

J’étais heureuse de pouvoir retrouver Honey. Je lui avais envoyé une carte lorsque je me trouvais dans une zone assez posée dans un coin reculé de l’Amazonie. Je m’étais dit qu’il fallait aussi que je contacte mon frère, juste pour lui dire que tout va bien. J’ignorais s’il avait reçu ma lettre. Je m’étais retrouvée au café et le destin m’avait finalement posée sur la route d’Honey. Mon café en main, je m’étais approchée d’elle et comme je m’en doutais, elle avait accepté que je reste à ses côtés.

« Je suis contente de te voir ! » énonçais-je avec un sourire avant de m’installer en face d’elle.

Buvant un peu, je pose le gobelet sur la table avant de lever le regard vers la scientifique.

« C’était vraiment géniale. Ils ont une vision de la vie tellement différente de la notre et puis, c’était une véritable jungle. Des plantes sublimes, c’était juste magnifique. » énonçais-je à la jeune femme avec des étoiles dans les yeux.

Oui j’avais vécue une véritable expérience, ça m’avait radicalement changé ma vision des choses, j’avais découvert de très belles choses. De nouvelles choses fabuleuses. J’avais en tête tous ces paysages magnifiques qui étaient dignes des plus belles cartes postales, des plantes aussi rares que magnifiques. Alors que je m’apprêtais à répondre quelque chose d’autre, la jeune femme m’énonce qu’elle a bien reçue ma carte. Un sourire perle sur mes lèvres avant que je ne reprenne la parole.

« Je suis contente. Je t’en prie, ça m’a fait plaisir. Je voulais profiter de mon passage dans ce village pour te tenir informée du fait que tout allait bien. » énonçais-je à la jeune femme « tu sais, j’ai eu l’impression que je revenais à Brocéliande dans un sens, je n’étais pas tant dépaysée que ça dans certains endroits mais dans d’autres…j’ai vu des créatures assez particulières. Mais j’ai trouvé des plantes qui me manquait pour de nombreux breuvages. Oh bien sûr, elles ne valent pas celles de Brocéliande mais c’est déjà mieux que rien et puis je me suis retrouvée. Je me suis rendue compte que ma magie s’est développée la-bas et puis…tellement de choses, tellement de paysages et puis de lieux inconnus à notre vision à tous. Oh et j’ai rencontré une nana qui vit là-bas, elle me faisait penser à toi un peu. C’était assez drôle d’ailleurs même si je préfère clairement être avec toi tu sais ! » énonçais-je à la jeune femme.

crack in time

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Patience is my old friend
Morgane Schneider ☽ No, no, you'll play along. Let her lead you on. You'll be saying, "No, no". Then saying, "Yes, yes, yes". 'Cause she messin' with your head. Oh, she's sweet but a psycho. A little bit psycho. At night she's screamin'. "I'm-ma-ma-ma out my mind"
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90706-morgane-schneider-la- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90717-la-patience-et-moi-sommes-de-vieilles-connaissances-liens-de-morgane#1305765 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90710-bible-de-rp-s-morgane-schneider#1305696 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90711-loft-de-morgane-quartier-est#1305698 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90741-broceliande-s-botanic-centre-ville#1306298


ϟ Honey Lemon ϟ



« Un Bébé •́‿•̀。)⊃
pour les Gouverner Tous ! »


Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey Swut

- J'aimerais te demander si tu me ferais l'honneur de m'offrir ta main.
- ... Oh... Tu veux dire que c'est une bague de fiançailles, c'est ça ? Pas juste une bague que tu m'offres comme ça sans raison particulière ?

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 5920

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 3 ans...


morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey _



________________________________________ Jeu 11 Nov 2021 - 17:14

Honey, bien que n'ayant jamais voyagé en Amazonie et, de fait, n'ayant jamais rencontré les tribus autochtones, ne pouvait qu'imaginer l'expérience de Morgane mais demeurait pourtant certaine qu'en effet le dépaysement avait dû être total. Et probablement revigorant. Car si Storybrooke n'était certainement pas une ville monotone, elle pouvait se montrer épuisante - ainsi que particulièrement illogique à bien des égards, si bien que, des fois, la jeune femme se demandait si les habitants ne mettaient pas leur santé mentale en jeu en restant dans cette drôle de ville... Sans qu'elle-même, pour autant, ne la quitte. Difficile de partir, après tout, quand la même ville abritait la quasi totalité des gens qui comptaient aux yeux de la scientifique.
Cette dernière souriait, conquise, elle aussi, par l'enthousiasme non feint de Morgane qui racontait son voyage. Son amie revenait définitivement apaisée et enrichie, tant sur le plan spirituel que sur celui de la connaissance, signe, sans doute, que le but de son voyage avait été atteint. La sorcière botaniste revenait aussi probablement changée, plus ou moins durablement, par ces récentes expériences et Honey souhaitait sincèrement que ces dernières l'aient propulsée sur son chemin de repentance et inspirée dans sa nouvelle volonté de se consacrer au bien et de devenir une meilleure personne, plus attentionnée, aussi.
L'envoi d'une carte postale n'était, en fin de compte, qu'un détail mais, au regard de cette démarche, ce petite geste prenait comme qui dirait une toute autre dimension. La Morgane d'il y a un an n'aurait sans doute pas eu cette délicatesse ou se serait demandé quel était exactement l'intérêt de penser à une personne à des milliers de kilomètres d'elle qui, de surcroît, recevrait sa carte quelques jours plus tard quand les nouvelles qu'elle portait ne seraient peut-être même plus d'actualité. Mais la Morgane qui sirotait son café en face de Honey avait eu à cœur de lui offrir ce petit plaisir, cette petite pensée, qui ne coûtait en fin de compte pas très cher et avait illuminé la journée d'une personne dont elle était alors séparée par plusieurs milliers de kilomètres.
Il était toutefois plus intéressant de recentrer leur conversation autour des aventures amazoniennes de Morgane qui, et cela fit pouffer Honey, lui avaient rappelé son ancienne vie au cœur de la forêt de Brocéliande.
- Les plantes m'ont quand même l'air sensiblement différentes entre Brocéliande et l'Amazonie mais, en effet, toi qui es habituée à évoluer en forêt, tu as dû retrouver tes réflexes d'avant, approuva la jeune femme. Je suis plus à l'aise en ville que dans la forêt, admit la jolie blonde, mais je me suis suffisamment promenée dans la forêt de Muirahara, qui borde San Fransokyo, ma ville natale, rappela Honey sans particulièrement se sentir nostalgique, pour savoir qu'elle est très chouette aussi. Mais davantage pour ses oiseaux que pour ses plantes, reconnut la scientifique en se souvenant comment ses amis et elle avaient un jour découvert que leur copine GoGo, la plus dure et la moins sentimentale du groupe, s'y rendait fréquemment pour photographier ou dessiner ces mêmes oiseaux, une activité qui lui permettait de se détendre. Je crois quand même qu'en général les gens la trouvent chouette mais, bien sûr, tu en as eu un petit aperçu dans mon jeu vidéo, conclut Honey en adressant une moue contrite à Morgane.
A la fin de l'année scolaire précédente, lors des journées portes ouvertes organisées par le laboratoire de la ville, Honey, après de longs mois de labeur acharné, avait enfin pu organiser une démonstration d'un jeu vidéo basé sur les aventures qu'elle avait vécu au sein du groupe de justiciers les Nouveaux Héros mais, comme bien souvent à Storybrooke, tout ne s'était pas totalement déroulé comme prévu. Alors que plusieurs heures avant sa présentation la jeune femme procédait aux derniers tests, elle s'était, sur une erreur de compréhension de son intelligence artificielle A.S.T.R.I.D. (qui n'était jamais bien loin quand il y avait un gros problème informatique impliquant sa créatrice), retrouvée happée par son propre concept... qui avait également choisi d'intégrer cinq autres vraies personnes, parmi lesquelles Morgane, au sein de la matrice. Dès lors, le petit groupe avait progressé de niveau en niveau pour finir le jeu et retourner dans la monde réel. Certains en avaient plus ou moins voulu à Honey, même si cette dernière s'était retrouvée dans la même galère que tout le monde, mais d'autres avaient pris la situation avec philosophie, arguant notamment que, de toute façon, rien ne se passait jamais normalement à Storybrooke. D'ailleurs, si on suivait ce résonnement, cette aventure digitale avait permis aux joueurs d'apprendre des tas de choses sur l'histoire de San Fransokyo et de visiter, lors du premier niveau, la fameuse forêt que Honey venait de mentionner à nouveau. C'était quand même pas si mal, non ?
Toutefois, Honey restait profondément désolée que son jeu - via son intelligence artificielle - ait imposé la situation à des personnes qui n'avaient rien demandé (même si ces mêmes personnes étaient venues dans son bureau sans réelle permission, c'était un détail que la scientifique occultait bien souvent quand elle repensait à cette journée) et restait incertaine que les personnes impliquées aient envie d'en reparler.
Brocéliande, donc. Voilà un sujet qui risquait moins de fâcher.
- Tu as vu quel genre de créatures ? Et tu as trouvé quelles plantes ? Pour quel type de breuvage ?
Les questions de Honey avaient fusé hors de sa bouche presque aussi rapidement qu'une Ariane V quittant la base de Kourou pour s'envoler dans l'espace. Voilà ce qui arrivait quand on racontait ses voyages exotiques à l'une des personnes les plus intellectuellement curieuses du monde. Honey avait toujours des tas de questions et n'espérait pas moins que des tas de réponses. La force de l'habitude aidant, elle n'avait même pas cillé lorsque Morgane avait parlé de "breuvages" alors qu'elle savait pertinemment que son amie était une sorcière et que ses breuvages n'étaient pas tous des tisanes Nuit tranquille - loin de là.
D'ailleurs, Honey n'en avait pas terminé avec ses questions sur ce dernier sujet et avant même que Morgane n'ait commencé à lui répondre, elle avait déjà enchainé pour suivre le fil de la conversation et être certaine de ne rien oublier.
- Quand tu dis que ta magie s'est développée là-bas, tu veux dire que tu as gagné de nouveaux pouvoirs ou plutôt qu'ils ont été renforcés par... Par quoi au fait ? Les plantes ? Les chamans locaux qui t'on transmis une partie de leur savoir ? L'atmosphère plus propice à la concentration ?
Les hypothèses que le cerveau de Honey était en mesure de créer pour répondre à sa propre question ne manquaient pas car la jeune femme essayait toujours de procéder avec méthode et logique. De toute façon, même si Honey l'avait souhaité, elle n'aurait pas pu empêcher son cerveau, qui pensait toujours à cent à l'heure, de formuler ces hypothèses, pas plus qu'elle ne pouvait empêché sa bouche de les partager. Quand il s'agissait d'apprendre encore plus de chose, la jeune femme pouvait se montrer intenable, à la limite de l'agaçant. Heureusement, ses amis étaient généralement prompts à le lui pardonner, voire à trouver que cet enthousiasme constant faisait partie intégrante de son charme, et, dans le cas de Morgane au moins, ils étaient aussi prompts à reconnaitre certaines de ses caractéristiques dans d'autres personnes, une mention qui fit rosir les joues de la jeune femme, bien qu'elle soit incapable de savoir ce qu'il était attendu qu'elle réponde.
A priori, dans la bouche de Morgane, cette anecdote servait indirectement à la complimenter, elle, Honey Lemon, en lui assurant que même les gens qui lui ressemblaient, de quelque façon que ce soit, n'étaient pas aussi géniaux. Mais c'était aussi un commentaire qui ne pouvait que réveiller la curiosité à peine rendormie et certainement pas encore rassasiée de la jeune femme. Alors que dire et surtout que demander ?
- C'est gentil de dire que je t'ai manqué, se décida finalement à répondre la jeune femme, interprétant les propos de Morgane dans ce sens.
Puis, ne pouvant résister à la curiosité, elle demanda, l'air aussi nonchalant que possible :
- Qu'est-ce qui t'a fait penser à moi chez cette "nana" comme tu dis ?
Cette fois, hors de question pour Honey de se laisser aller à partager les hypothèses qui lui venaient à l'esprit. Elle aurait trouvé ça bien trop prétentieux de lui demander si c'était plutôt à cause de son intelligence, de son enthousiasme ou de la précision de sa mémoire que cette inconnue lui avait fait penser à elle ou s'il s'agissait davantage d'une ressemblance physique, étant donné que les humains avaient en moyenne sept sosies d'eux-mêmes dans le monde. Le silence que Honey gardait farouchement n'ôtait rien cependant à sa curiosité quant à la réponse de son amie.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rewrite the stars
Love looks not with the eyes but we the mind and is therefore winged cupid and painted blind.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


ϟ Morgane Schneider ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morgane Schneider

| Avatar : nathalie dormer

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey Gmebxq
Avoue frérot, je t'ai manqué !

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey Yio6rp
Tu sais qu'il va pas s'envoler ton portable rassures-moi ?

| Conte : les légendes arthuriennes
| Dans le monde des contes, je suis : : morgane "pendragon"

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey ZNK13

| Cadavres : 81



morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey _



________________________________________ Mer 8 Déc 2021 - 17:06

morgoney ? ft honey & morgane

I’m not doing this because I want to beat someone, because I hate someone, or because I want to blame someone. I do what I do because it’s right! And above all, it’s kind! It’s just that… Just kind.

« Oui c’est sûr qu’elles n’ont pas le même impact mais j’ai découvert de nouvelles espèces vraiment très intéressantes. » énonçais-je à la jeune femme « j’ai pu en prendre des extraits pour pouvoir en faire pousser ici, je ne voulais pas empêcher non plus leur développement là-bas. » énonçais-je à la jeune femme.

Buvant une gorgée, je lève le regard vers la jeune femme alors qu’elle me parle de la forêt qui entourait sa ville d’origine en rappelant que j’avais pu en avoir un petit aperçu dans son jeu vidéo. Un petit rire m’échappe avant que je ne reprenne la parole.

« Oh oui, je m’en souviens. Ça a été une sacrée expérience. » énonçais-je à la jeune femme « mais je crois que pour le moment, je suis encore un peu sur mes gardes avec les jeux vidéos. » avouais-je alors avec un léger sourire.

M’humectant les lèvres, je reprends rapidement la parole tandis que la jeune femme me demande quel genre de créatures j’ai eu la chance de voir en Amazonie et surtout qu’elles types de plantes j’avais trouvé et pour quel breuvage. Ça c’était clairement un secret mais je faisais assez confiance à la jeune femme pour pouvoir lui dire. Me pinçant les lèvres, je reprends néanmoins la parole.

« Oh de nombreuses espèces d’oiseaux que je n’avais pas eu le plaisir de voir en vrai. C’est pas dans le Maine qu’on aura la chance de voir des Toucans ou encore des Urubus. Mais le plus fou, c’est que j’ai pu voir un couple d’aigle harpie. » énonçais-je avant de prendre mon portable pour lui montrer la photo de tous les oiseaux que j’avais vu « ils sont en voie de disparition, il est très rare d’en voir, il faut croire que j’ai eu de la chance. » énonçais-je à la jeune femme « ils devaient bien faire un peu plus d’1 mètre » avouais-je alors.

Laissant Honey regarder les photos, je bois un peu avant de reprendre la parole.

« Oh j’ai pu trouver des graines de catuaba. Cette plante est utilisée en phytothérapie, c’est un très bon aphrodisiaque. » énonçais-je à la jeune femme « je suis surtout allée chercher des plantes pour des crèmes de soins et des breuvages thérapeutiques. » énonçais-je alors « j’ai ramené aussi de l’Urucu, du Cupuaçu, du Cipo-d’Alho, j’ai trouvé de la Suma, c’est un superbe remède anti-inflammatoire. » avouais-je à la jeune femme avant de fouiller dans mon sac et d’en sortir un pot de crème fait par moi-même et qui sentait une odeur assez particulière « C’est une crème à base de jambù. C’est pour les douleurs légères. J’y ai ajouté de l’extrait de cupuaçu, c’est plutôt cool pour l’hydratation de la peau. Comme ça, tu pourras tester sur tes jambes si jamais. Tu me diras ce que tu en penses. » énonçais-je à la jeune femme « si tu voyais la serre derrière ma boutique, elle est pleine de nouvelles espèces de plantes et ça fleurie, un peu vite, je dois bien l’avouer. » énonçais-je avec un léger petit rire.

Terminant ce que j’avais pris à manger, je lève le regard vers la jeune femme et bois un peu de ma boisson, la terminant presque avant de finalement reprendre la parole.

« Je dirais que c’est un peu de tout. Bien sûr, je n’aurais jamais l’intégralité de mes pouvoirs, sauf lorsque j’en serais de retour à Brocéliande mais je pense que les nouvelles plantes que j’ai trouvé, les divers breuvages que j’ai pu découvrir et surtout la concentration qui m’a été offerte dans cette forêt, ça a pas mal aidée mes pouvoirs. » avouais-je alors.

Terminant ma boisson, je me recule un peu dans ma chaise avant de laisser un petit rire m’échapper tandis que je finis par reprendre la parole pour pouvoir répondre à ses questionnements.

« Sa chevelure blonde, ses lunettes, sa bienveillance et puis un enthousiasme assez similaire au tien. » énonçais-je avec douceur « mais il n’y a pour moi qu’une seule Honey. » ajoutais-je avec un léger sourire « Mais assez parler de moi, parle moi de toi un peu ! » demandais-je alors.

crack in time
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90706-morgane-schneider-la- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90717-la-patience-et-moi-sommes-de-vieilles-connaissances-liens-de-morgane#1305765 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90710-bible-de-rp-s-morgane-schneider#1305696 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90711-loft-de-morgane-quartier-est#1305698 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90741-broceliande-s-botanic-centre-ville#1306298


ϟ Honey Lemon ϟ



« Un Bébé •́‿•̀。)⊃
pour les Gouverner Tous ! »


Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey Swut

- J'aimerais te demander si tu me ferais l'honneur de m'offrir ta main.
- ... Oh... Tu veux dire que c'est une bague de fiançailles, c'est ça ? Pas juste une bague que tu m'offres comme ça sans raison particulière ?

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 5920

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 3 ans...


morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey _



________________________________________ Mer 8 Déc 2021 - 23:24

La conscience écologique de Morgane était tout à son honneur. Honey ne put s'empêcher de penser en l'écoutant qu'Evelyn, sa BFF, aurait adoré l'entendre tenir ce type de discours et se promit de lui raconter lors de leur prochaine conversation sur Skype. La jeune femme songeait aussi que son amie venait d'un monde dans lequel l'Homme était bien plus proche de la terre que celui de Terre-2 où la chimiste avait grandi et que le souci avec lequel la sorcière traitait la nature n'était, en partie, que la continuité logique de la philosophie dans laquelle elle avait baigné jusqu'au sort noir, une philosophie bien différente, donc, de celle de la technologique et, ça en faisait partie, des jeux vidéos.
Honey ne put s'empêcher de glousser en apprenant que Morgane n'y toucherait pas de si tôt mais regretta presque instantanément son gloussement. Etait-ce prématuré de chercher à en rire ? Elle n'avait, une fois n'est pas coutume, réfléchi en riant, se laissant seulement porter par le moment. Et maintenant, Honey devait assumer.
- Oui, c'est compréhensible que tu ne veuilles pas, et je ne compte pas te forcer. On peut largement vivre sans ce type de divertissement. Crois-le ou pas mais j'ai travaillé sur un jeu éducatif alors que moi-même je ne joue pas vraiment.
D'une certaine façon, l'intelligence artificielle de Honey, A.S.T.R.I.D, jouait plus que sa créatrice puisque c'était elle qui avait envoyé cinq innocents dans les méandres d'un jeu alors que ce n'était absolument pas utile. Encore une fois, mieux valait toutefois ne pas le mentionner, surtout quand Morgane avait autant de choses passionnantes à raconter sur les oiseaux qu'elle avait observés (GoGo aurait adoré être de la partie, nota la jolie blonde dans un coin de sa tête).
- Waouuuuh ! souffla Honey, vraiment impressionnée. Quelle chance ! J'espère que tu as fait des photos !
Et que tu les mettras sur Instagram, ajouta mentalement la jeune femme, grande passionnée de réseaux sociaux.
Sans être spécialisée en ornithologie (ça, encore une fois, c'était le rayon de GoGo), la chimiste avait suffisamment entendu une de ses amies les plus proches des oiseaux qu'elle observait, et surtout de ceux qu'elle ne voyait pas et aurait aimé pouvoir observer dans leur milieu naturel, pour se rendre compte de la chance de Morgane.
Effectivement, la sorcière avait fait des photos (heureusement, même !) et ne tarda pas à lui montrer ses magnifiques clichés qui firent briller les yeux de Honey. Ses oreilles, en revanche, était toutes à Morgane qui lui expliquait à présenter quelles plantes elle avait pu récolter lors de son voyager, un sujet qui était tout aussi passionnant. Même si de toute façon, il avait vraiment peu de choses qui ne passionnaient pas Honey Lemon. D'ailleurs, la première plante, puisqu'elle avait des vertus aphrodisiaques, aurait pu intéresser bien d'autres personnes que la jeune chimiste.
- Je ne connais pas toutes les plantes dont tu parles mais tu as l'air d'avoir refait ton stock de plantes médicinales pour un moment ! Tu vas tout déchirer avec tes potions ! s'enthousiasma la jolie blonde en humant l'odeur exotique du pot de crème que Morgane avait rapporté pour lui montrer qu'elle n'avait pas perdu de temps depuis son retour.
Mais jamais la jeune femme n'aurait imaginé que son amie avait apporté cette crème pour elle, pour son usage personnelle, sur ses jambes fragiles et souvent douloureuses de devoir la soutenir. Cette information prit Honey totalement au dépourvu, aussi ne trouva-t-elle pas immédiatement les mots pour la remercier, car son cerveau avait comme qui dirait bogué.
- Je... Merci... C'est... Ca me touche vraiment, tu sais, que tu te sois souvenue, malgré toutes tes aventures passionnantes de... De mes jambes, conclut la jeune femme d'une voix presque gênée en tout cas émue. Elle sent très bon, en tout cas, se reprit Honey en gratifiant Morgane d'un sourire sincère. Je la testerai très vite et je t'en dirais des nouvelles ! conclut la chimiste en refermant le pot et ses mains dessus comme pour le couver.
A moins que ce soit pour ne plus voir ce petit objet qui l'émouvait tant ?
Ce n'était donc pas plus mal que Morgane enchaine aussi rapidement, comme si son petit cadeau n'avait pas autant de signification que ça, en parlant de sa serre, à présent si exotique par rapport à celles des autres.
- Je passerai voir ta serre alors, si ça vaut autant le détour que ça ! déclara Honey, songeant qu'elle pourrait faire d'une pierre deux coups : voir ces merveilleuses plantes et rendre son compte rendu sur la crème de Morgane.
Elle l'écouta ensuite parler de ce que la quiétude de l'Amazonie avait fait sur ses pouvoirs, ce qui s'avéra être la partie du récit la plus complexe à appréhender pour Honey car elle n'avait pas de pouvoirs magiques et ne comprendrait jamais comment ces choses-là fonctionnaient. La science ne permettait en effet qu'une étude limitée de la chose. Les pouvoirs, il fallait pouvoir (c'est le cas de le dire !) les ressentir dans leur puissance mais aussi dans leurs effets sur la personnalité de qui les détendait et vice versa. Pourtant, la jeune femme, quoique cartésienne, écouta avec le même sérieux ce que Morgane avait à dire sur ce sujet et tant pis si elle ne parvenait pas à tout saisir. Il fallait bien qu'elle aussi ait ses limites, après tout ! Les moments où elle ne parlait pas, de plus, lui permettait, à elle aussi, de consommer sa boisson avant qu'elle ne refroidisse. Comme quoi, toute situation avait toujours un aspect positif !
C'était peut-être grâce à cette philosophie (même si Morgane avait moins l'air d'une éternelle optimiste que Honey) que la sorcière avait pu trouver une Honey de substitution en Amazonie. Bien sûr, la blondeur de ses cheveux, ses lunettes et certains traits de caractère étaient aussi une explication. Plus rationnelle, d'ailleurs.
Touchée une fois de plus, Honey sourit. Qui n'était pas touché quand on lui disait qu'il ou elle était unique ?
- Et il n'y a qu'une seule Morgane aussi, compléta la scientifique en souriant de toutes ses dents.
Honey ne disait pas cela uniquement pour lui retourner le compliment mais aussi - et surtout - parce qu'elle le pensait de tout son cœur.
- D'ailleurs, cette Morgane ne cesse de me surprendre dans le bon sens du terme ! déclara-t-elle encore avant que ne vienne son tour de parler, de faire un point sur sa vie, après autant de temps loin l'une de l'autre.
Même sans avoir quitté Storybrooke, Honey avait évolué, à sa façon, et sa vie avait changé également. D'un naturel bavard et enthousiaste, ce n'était pas la jolie blonde qui allait se priver d'aider son amie à rattraper le temps perdu concernant sa propre chronologie !
- Eh bien j'ai emménagé avec mon amoureux, Stefan, à la fin du mois de septembre. Je crois qu'il en avait un peu marre de me savoir en colocation avec Wasabi parce qu'entre eux deux on ne peut pas dire que le courant passe vraiment. C'est dommage, mais bon. Je ne peux pas les forcer à s'apprécier. En tout cas je suis très contente de vivre avec lui. Le manoir est immense, j'y ai mon propre bureau et je peux m'occuper du jardin comme je le souhaite ! Je vois aussi davantage Damian, mon beau-fils. Il a accepté que je lui lise des histoires avant de se coucher, tu peux pas savoir à quel point ça me fait PLAISIR ! s'écria la jeune femme, d'un cri qui venait vraiment du fond de son âme. J'adorais quand papa m'en lisait et j'ai toujours voulu en lire à mon enfant... Bon il n'est pas vraiment le mien mais je l'aime tout autant, assura la jolie blonde. J'ai aussi été envoyée dans un tournoi du Moyen-Âge avec Stefan et une autre amie, Lena. C'était... Vraiment pas mon truc, grimaça la chimiste. J'aurais préféré explorer la ville plutôt que d'être obligée de participer à un tournoi pour gagner une épée magique mais Stefan en a gagné un morceau et va pouvoir l'utiliser pour un de ses souhaits... Je ne crois pas vraiment dans ce genre d'artefact magique mais apparemment ça fonctionne. Je suis contente de ça. Sinon... c'est un peu prématuré à annoncer alors ne prends SURTOUT pas ça pour acquis, on est jamais à l'abri de quelque chose mais... Il se pourrait bien que je sois enceinte. Mais ne crie pas de joie, s'il te plait, j'ai pas envie que tout le monde le sache maintenant parce que les premiers trois mois on risque de faire une fausse couche ! la pressa la jeune femme en parlant si vite que c'était presque difficile de détacher les mots les uns des autres tant ils sortaient vite de sa bouche.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rewrite the stars
Love looks not with the eyes but we the mind and is therefore winged cupid and painted blind.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


ϟ Morgane Schneider ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morgane Schneider

| Avatar : nathalie dormer

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey Gmebxq
Avoue frérot, je t'ai manqué !

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey Yio6rp
Tu sais qu'il va pas s'envoler ton portable rassures-moi ?

| Conte : les légendes arthuriennes
| Dans le monde des contes, je suis : : morgane "pendragon"

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey ZNK13

| Cadavres : 81



morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey _



________________________________________ Lun 17 Jan 2022 - 12:54

morgoney ? ft honey & morgane

I’m not doing this because I want to beat someone, because I hate someone, or because I want to blame someone. I do what I do because it’s right! And above all, it’s kind! It’s just that… Just kind.

« Puis en plus, à l’époque dans laquelle je suis née dans le monde des contes, ça n’existait pas. » énonçais-je avec un clin d’oeil « mais disons que je préfère un bon livre à un jeu vidéo. » avouais-je finalement à la jeune femme.

Par la suite, la jeune femme me demanda de lui conter un peu mon voyage, tout ce que j’avais pu voir. Il est vrai que c’est assez facile d’en parler mais les choses sont encore plus fabuleuses quand on peu les voir en vrai. Cependant, pour le coup, j’avais pensé à la jeune femme car même si elle n’avait pas pu être à mes côtés, j’avais pris beaucoup de photos pour pouvoir lui montrer et je dois bien avouer que c’était assez sympa de pouvoir revoir tout ce périple à partir de photos et vidéos que j’avais pu faire sur l’instant. Je pris le temps de lui montrer pas mal de photos et donc les vidéos que j’avais fait aussi après lui avoir raconter tout ce que j’avais vu et la chance d’avoir pu voir des oiseaux en voie de disparition.

Par la suite, je prenais le temps de lui parler de toutes les plantes que j’avais pu trouver là-bas et qui m’aiderait sans nul doute énormément pour toutes mes potions et mes autres breuvages de soins. Oui parce qu’aujourd’hui, j’utilisais ma magie et mes connaissances en biologie pour pouvoir aider les autres, plutôt ironique comme idée hein. Levant le regard vers la jeune femme après avoir bu un peu, je fais un signe positif de la tête.

« Yes. J’ai pu faire un gros stock et j’ai ramené de quoi pouvoir travailler pendant plusieurs mois. » énonçais-je à la jeune femme.

Rapidement, je lui fais cadeau d’un de mes derniers travaux, une crème pour ses jambes qui lui ferait le plus grand bien. J’en étais certaine, je lui souris quand elle me remercie.

« Mais je t’en prie. Ça me fait plaisir de pouvoir t’aider du mieux que je le peux. » énonçais-je à la jeune femme.

Ce n’était sans doute pas facile tous les jours bien que la jeune femme semblait s’être faite à cette idée mais je voulais l’aider de la meilleure façon que je pouvais et c’était ça. Oui c’était de cette manière que j’allais pouvoir l’aider, je le savais.

« Et je t’accueillerais avec plaisir ! » énonçais-je avec un sourire « je dois t’avouer que je suis plutôt fière ! » ajoutais-je avec un petit rire bienveillant.

Je fis rapidement note à la jeune femme que j’avais rencontré une fille en Amazonie qui m’avait fait énormément penser à elle mais ajouta rapidement que malgré les similitudes, il n’y avait pour moi qu’une seule Honey et cette dernière ajouta que pour elle, il n’y avait qu’une seule Morgane. Un léger sourire pris place sur mon visage avant que je ne termine ma boisson.

« Merci Honey. » énonçais-je doucement.

J’en avais assez de parler de moi et je voulais en apprendre plus sur la jeune femme. Et qu’elle ne fut pas ma surprise d’apprendre que sa vie avait autant évoluée. J’étais vraiment très heureuse pour elle. Puis elle me fit la fameuse annonce. Elle était enceinte. Un sourire ravi naquit sur mes lèvres avant que je ne reprenne la parole, posant ma main sur celle de la jeune femme.

« Honey ! Je suis super heureuse pour toi ! C’est vraiment une très bonne nouvelle et je suis sûre que tout ira bien pour ce bébé. »
énonçais-je avec un clin d’oeil avant de reprendre « je suis heureuse de voir que tu évolues dans la vie, tu le mérites vraiment. Je t’avoue que l’idée de te voir dans un tournoi au moyen-âge avec ton super fauteuil, l’image est assez sympa. » la taquinai-je avec un sourire « Je suis sûre que Damian est très heureux de t’avoir comme belle-maman et que tu seras aussi fabuleuse en tant que maman que tu peux l’être avec lui. » énonçais-je alors « moi mon père est mort quand j’étais petite et mon beau-père m’a envoyée au Couvent quand j’ai eu l’âge d’y entrer. Pour le coup, je pense que j’aurais vraiment aimé avoir ce que tu offres à Damian. Je suis sûre que toutes ces attentions, il te les rendra plus tard. » énonçais-je à la jeune femme « mais attend…ce tournoi au Moyen-Âge, y’avait pas mon frère dans votre groupe ? » demandais-je alors.

crack in time
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90706-morgane-schneider-la- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90717-la-patience-et-moi-sommes-de-vieilles-connaissances-liens-de-morgane#1305765 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90710-bible-de-rp-s-morgane-schneider#1305696 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90711-loft-de-morgane-quartier-est#1305698 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90741-broceliande-s-botanic-centre-ville#1306298


ϟ Honey Lemon ϟ



« Un Bébé •́‿•̀。)⊃
pour les Gouverner Tous ! »


Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey Swut

- J'aimerais te demander si tu me ferais l'honneur de m'offrir ta main.
- ... Oh... Tu veux dire que c'est une bague de fiançailles, c'est ça ? Pas juste une bague que tu m'offres comme ça sans raison particulière ?

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 5920

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 3 ans...


morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey _



________________________________________ Lun 17 Jan 2022 - 19:21

Honey partageait ce point commun avec Morgane : elle aussi préférait les livres aux jeux vidéos. Toutefois, ça ne l'avait pas empêchée de s'essayer à en coder un et, si ce n'était pour l'excès de zèle d'A.S.T.R.I.D, le jeu avait reçu des retours positifs. Au moins, cela dit, si un jour la jeune femme s'essayait à l'écriture d'un livre, il y avait peu de chances que son intelligence artificielle puisse interférer ! Pourtant, l'IA n'était jamais loin de sa propriétaire puisqu'elle était notamment connectée en permanence à son téléphone.
Comme A.S.T.R.I.D. était de loin plus performante que Google (même si Honey, pour l'avoir rencontré dans internet, savait que ce dernier était fort aimable et serviable), c'était toujours mieux de l'avoir à portée de main. Qui pouvait dire à l'avance quelle découverte ou quel savoir la chimiste pouvait faire hors de son bureau ? Et quand elle aurait besoin de partager une information ou d'en demander une à son intelligence artificielle ? Pourtant très extravertie, Honey avait passé une enfance solitaire à cause de ses nombreuses différences et elle savait qu'à l'époque elle aurait bien eu besoin de la compagnie d'A.S.T.R.I.D. quoique cette dernière ne soit pas palpable et ne puisse parler et penser que grâce à un algorithme sophistiqué. Cela n'empêcha pas l'intelligence artificielle d'avoir pris une place de premier choix dans la vie de sa création dont elle recueillait confidences et souvenirs qui survivraient bien après leur propriétaire, grâce à la technologie, justement. Il y avait donc fort à parier qu'A.S.T.R.I.D. serait de la partie lors de la visite de la serre de Morgane et que cette dernière ne s'en formaliserait pas puisqu'elle aussi, à sa façon, était une femme de science.
Mais Morgane, contrairement à Honey, était également une femme de magie et était née dans un monde similaire à celui de Stefan - les vampires en moins, vraisemblablement. Il apparaissait donc logique à Honey que tous les deux puissent, s'ils venaient à se rencontrer, se trouver des points communs, ce qui ne manquerait pas de faire plaisir à la chimiste. Parfois, en effet, elle regrettait de ne pouvoir lui présenter que des scientifiques cartésiens comme elle ou, pire, des anciens robots comme sa BFF Evelyn, qui avaient somme toute peu de choses en commun avec l'ancien roi roumain. Morgane, elle, semblait être née pour faire le lien entre ces deux mondes que tout paraissait opposer, ce qui expliquait en partie pourquoi Honey avait ressenti le besoin de lui faire part de la grande nouvelle si tôt dans le processus de procréation.
Ca et le besoin presque maladif qu'elle avait de crier l'affaire sur tous les toits.
La joie partagée de Morgane ne manqua ainsi pas de la toucher en plein cœur tandis qu'un large sourire venait étirer ses lèvres.
- Merci, c'est très gentil de ta part, répondit la jeune femme, émue au point de faire briller ses yeux.
Mais très vite, elle put se ressaisir car Morgane n'était pas du genre à en faire des caisses quand il s'agissait de félicitations et avait d'autres commentaires à faire sur ses récentes aventures. Contre toute attente, l'amusement que procurait l'image mentale d'une Honey Lemon en super fauteuil dans un tournoi du Moyen Âge parvint à la faire glousser en se remémorant l'expérience même si, sur le coup, elle avait plutôt ri jaune (métaphoriquement).
- Eh bien j'espère quand même être meilleure belle-maman et future maman que chevalière, reprit-elle pour faire le lien entre les diverses idées évoquées par son amie. Je crois que je suis plus à l'aise à l'idée de voyager dans le futur pour voir ce qu'il va advenir plutôt que d'aller dans ce qui est déjà arrivé - surtout si c'est pour vivre une époque sans pénicilline ni eau potable, ajouta la scientifique. Désolée pour ton beau-père, à propos, grimaça ensuite Honey qui, en athée qui se respecte, aurait détesté aller vivre au couvent. Et surtout pour ton père. Je suis très proche du mien alors même si je sais que sa mort est aussi inévitable que la mienne je n'aime pas penser au moment où il ne sera plus là...
Un ange passa après ce commentaire et Honey cligna plusieurs fois des yeux pour se ressaisir. Comme on pourra le comprendre, elle n'aimait pas avoir ce genre de pensée.
- C'est en grande partie grâce à lui que j'ai voulu être scientifique, poursuivit-elle plus gaiement, quitte à radoter à ce sujet. Il était mon héros et je voulais faire comme lui. Il dit parfois que je l'ai surpassé... Je ne sais pas trop si c'est vrai, je n'ai pas fait d'étude sur la question, mais si c'est le cas je suis extrêmement flattée. Damian aussi a la fibre scientifique. Il est très doué, très en avance pour son âge, commenta la chimiste avec fierté sans préciser que Damian avait en fait plus de six cents ans. Ca nous fait un point commun, c'est plutôt cool.
Honey aurait pu continuer de parler des multiples talents de Damian qui était vraiment un chouette gamin mais c'était sans compter sur une épiphanie qui frappa Morgane de plein fouet et désarçonna tellement son amie qu'elle oublia également de demander comment ça s'était passé pour elle, ces années au couvent.
- Euh.... Eh bien il y avait mon amie Lena, la PDG de Dcorp, il y avait Stefan, un jeune homme qui s'appelle Lance et que je n'ai plus jamais revu depuis mais qui avait l'air dans son élément, le dieu Hermès que j'ai trouvé plus supportable que la dernière fois qu'on s'est vu, moi, évidemment et un homme un peu bourru mais très sympa quand même qui s'appelle Adam, énuméra Honey. Ca t'aide ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rewrite the stars
Love looks not with the eyes but we the mind and is therefore winged cupid and painted blind.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


ϟ Contenu sponsorisé ϟ








morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey _



________________________________________

 Page 1 sur 1

morgoney, ça fait pas un peu morve au nez ? ✦ ft. honey





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Bars