« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment :
One Piece TCG: où précommander la ...
Voir le deal

Partagez
 

 [Fe] Matricule 007, Permis de trahir | Cilas & Hope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Cilas Northman
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Cilas Northman

|  Crédits : Moi (Dydy)
|  Avatar : Evan Peters

[Fe] Matricule 007, Permis de trahir | Cilas & Hope Square_thumb%402x  [Fe] Matricule 007, Permis de trahir | Cilas & Hope Flat,128x,075,f-pad,128x128,f8f8f8.u2

Better you
die
than I


[Fe] Matricule 007, Permis de trahir | Cilas & Hope 785afbe7fc536fbfcf8156b5a073fa6327761e4b_128  [Fe] Matricule 007, Permis de trahir | Cilas & Hope Devil-anatomy1-mediumSquareAt3X

|  Conte : La Légende de Zelda - Entre Breath Of The Wilde, The Adventure of Link et A Link to the Past
|  Dans le monde des contes, je suis : Le Prince perdu d'Hyrule, premier héritier du trône

[Fe] Matricule 007, Permis de trahir | Cilas & Hope Minacilasbadge

|  Autres Personnalités : Icare J. Skellington

|  Statut Social : Célibataire

| Cadavres : 358



[Fe] Matricule 007, Permis de trahir | Cilas & Hope _



________________________________________ Mar 16 Nov 2021 - 20:09

Matricule 007, Permis de trahir
Cilas soutint le regard de Fox, assis en face de lui, et qui était en train de faire la même chose : Fox essayait d'analyser les expressions de Cilas pour savoir comment jouer. Le Prince mit dans ses yeux exactement ce qu'il voulait que Fox y lise : un soupçon de doute mais tout autant de détermination, qu'il détenait un jeu correct mais qu'il était tendu à l'idée que son adversaire en ait un meilleur. Cependant, Fox n'était pas un piètre adversaire non plus, et Cilas avait autant de mal à le cerner. Ses yeux étaient vicieux et mystérieux, provoquants et sages en même temps, assassins et victimes à la fois, et Cilas savait que c'était le cas uniquement parce qu'il voulait mettre de la confusion dans ses pensées. Le Prince tenait son regard, mais il était assez dur de ne pas être déstabilisé car à ce jeu, les yeux de Miles Fox étaient plus forts que lui.

Fox posa deux jetons verts devant lui, misant deux cents dollars sur sa victoire à cette manche. Les deux finalistes ayant éliminés les trois autres joueurs, des amis de Fox, ils avaient chacun plus de jetons qu'ils n'étaient capable d'en compter au premier coup d'oeil, et Cilas s'attendait à ce que son rival, qu'il bluffe ou non, en mise bien davantage puisqu'il en avait le luxe. Mais il comprit son plan : Fox voulait jauger l'audace de Cilas, sa confiance en son jeu ou en son bluf, et provoquer sa stratégie.

Fox ne le savait pas, mais c'était la première fois que le prince jouait à ce jeu, n'ayant reçu qu'une demie heure d'instructions de la part d'un agant de la CIA avant de venir.

Je viens d'apprendre, et vous êtes manifestement plus douée que moi, avait il alors dit à Paloma avant de pénétrer dans le Casino. N'est ce pas une meilleure idée de vous confronter à Fox à ma place ?

Vous seriez capable de guider Bowman dans les quartiers du SPECTRE, sans connaître les lieux et sans vous faire repérer en hésitant sur le chemin ? Lui avait elle répondu pour l'achever de le convaincre. Ce seraient Hope et Paloma qui s'infiltreraient dans un ancien repère du SPECTRE toujours hautement gardé tandis que Cilas ferait diversion en affrontant Fox, l'homme mystérieux qui gardait l'endroit et dont le MI6 (ou la CIA) ignorait tout de l'identité.

Heureusement, jusque là, Cilas avait joué admirablement bien. Peu d'initiés en auraient été capable contre des professionnels, mais dès le début de l'adolescence, le Prince a reçu une éducation aux stratégies militaires dans le but de devenir roi, ce qui a fortement aiguisé ses sens de reflexion et d'analyse. Il avait rapidement compris le but du jeu et les stratégies à adopter, si bien qu'il avait dépouillé autant de pions que Fox jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'eux. Le problème qui se présentait à lui cependant était bien plus complexe : Paloma et Hope ne lui donnait plus de nouvelle sur leur avancée depuis un moment, hors il en viendrait bientôt à la fin de sa partie. Soit il perdait, et il n'aurait pas l'argent qu'il lui devrait, soit il gagnait, et il n'aurait plus d'excuse pour rester et garder l'attention de Fox. Les deux issues, d'ailleurs, avaient le potentiel de se finir en affrontement et en fusillade et l'idée n'était pas pour plaire à Cilas qui préférait régler leur affaire proprement.

Puisque c'était au tour de Cilas, Fox en profita pour délier les langues, puisqu'il n'avait plus à se concentrer, sans doute pour freiner les réflexions de son adversaire. Vous appelez rumeurs celles qui racontent la chute progressive du MI6, mais j'oserais les qualifier de certaines, lui confia t il alors.

En effet, pour sa couverture, Cilas se faisait passer pour un agent double qui a jugé bon de revenir auprès de SPECTRE au vu des rumeurs qui visaient à croire que le MI6 était de plus en plus fragile et que le gouvernement commençait à avoir du mal à y maintenir l'ordre, ainsi, il serait assez confiant quant au démantelement de l'organisation pour ne pas avoir à y rester continuer ses affaires.

Le prince n'attendit pas aussi longtemps que Fox, et monta la mise de plus du double imposé puisqu'il avança ses jetons avec sereineté pour jouer le tapis. Si je suis revenu, répondit Cilas pour accentuer son geste, c'est parce que je suis assez confiant quant à la position destabilisée du MI6, mais ils ne sont pas défaits pour autant, attention. Jouer, pour Cilas, était comme le poker : il n'en avait pas l'habitude, mais la stratégie étant un point fort, il s'en sortait plutôt bien. Du moins, l'espérait il. Son rival nota son jeu d'un petit sourire au coin de ses lèvres, et en fit de même avec ses jetons.

Fox enchaîna sans plus de cérémonie également, accélérant le rythme de la partie pour la conclure. Il posa sur la table trois remarquables rois, qui complétait celui déjà en jeu. Carré de Rois, désolé Northman, sachant sans hésitation que la main de Cilas ne pouvait pas être meilleure. J'ai assez bons souvenirs du MI6 pour savoir qu'ils n'ont que cette mauvaise manie de se reposer sur leur 007. Hors vous l'avez dit vous même, sans James Bond, ils ne sont plus qu'ouvert à leur perte.

C'est à ce moment là, qui fut tout à fait opportun puisqu'ils commençaient à perdre du temps, que Paloma intervint dans son oreillette pour lui faire part de ce qu'elle avait trouvé avec Hope. Fox est un faux nom. Il travaille pour le SPECTRE depuis bien plus longtemps qu'il ne le fait croire. Il a des infos sur Bond.

Cilas souriait. Il venait de gagner la partie, et une information cruciale sur l'identité de Fox. Il posa sur la table ses cartes, qui firent presque sursauter les hommes autour de lui, faisant perdre à Fox son sourire immédiatement sur le coup de la surprise. Flush Royale, la meilleure quinte, et la meilleure main du poket, si je ne m'abuse, se vanta le prince en complétant le jeu d'un as, d'une dame, d'un valet et d'un dix, formant une quinte avec le roi, tout en la gratifiant d'un flush avec la couleur rouge de ses cartes, toutes de coeur, et de la mention royale puisqu'il avait là les meilleures têtes du jeu. Flush Royale, il venait de battre Fox. Je n'ai jamais mentionné James Bond, acheva t il.

Fox et ses hommes attendirent une seconde de malaise passer, le regard autant surpris que dur, avant de se lever tous précipitamment, à en faire tomber leurs chaises, armes à la main. Cilas se leva tout aussi vite à la seconde suivante, assez rapidement pour intercepter le bras du premier homme pour changer la trajectoire de son tir, tout en le tirant sur la table, ce qui eut pour effet de bousculer le second et d'arrêter la balle du troisième qui se logea dans le dos de celui qu'il tenait. Il le lâcha alors qu'il tombait au sol, et s'appuya sur la table pour lever son pied afin de l'asséner dans le visage de celui qui venait de tirer sur son acolyte, le faisant trébucher également. Cilas n'était peut être pas bon avec une arme de tir, mais il a été éduqué au combat à l'épée et au corps à corps assez longtemps pour compenser.

Le deuxième, qui se relevait de sa bousculade, revint à la charge. Cilas se baissa pour esquiver un premier coup de poing, avant d'asséner le sien dans sa gorge en se relevant. Il s'étouffa, Cilas le prit alors par le cou avec les deux bras pour le pencher et taper sa tête contre la table, afin de l'assomer. Le Prince se tourna vers Fox, qui sortait déjà. Cilas courrut aussi vite qu'il put pour le rattraper, mais il sortit au moment où Fox montait dans une voiture. Celui ci leva son arme vers Cilas avant de fermer la portière.

De toutes façons, il n'avait pas apprécié sa défaite au poker, dit il pour toute justification quand Paloma et Hope le trouvèrent assis contre un mur, la main appuyée contre ses côtes, la balle les lui ayant salement effleurées. Paloma sortit les clés d'une ferrari de son clutch noir. Dans leurs tenues de soirées, le trio n'avait pas l'air d'être à la poursuite du plus grand espion anglais passé à l'ennemi, et pourtant ils en avaient tout à fait le look. Cilas aurait pu croire que son costume le gênerait dans ses mouvements, mais il était bien plus confortable qu'une armure de chevalier, en réalité.

L'agent de la CIA envoya les clés à Hope. Vous pouvez conduire ? Lui demanda t elle avant de se tourner vers Cilas. Je suis navrée, mais je vais devoir m'occuper de vous dans la voiture. Elle indiqua les dossiers présents dans sa main. Ces informations sont trop importantes pour attendre à l'hôpital. M va m'entendre, acheva t elle avec une pointe de colère dans la voix. C'était une humeur qui dénotait grandement de la femme qu'il avait rencontré, enjouée et souriante, la veille. Il adressa un regard à Hope, se demandant bien ce qu'elles avaient trouvé dans les bureaux de Fox.

Sur le chemin vers le MI6, Cilas et Paloma étaient à l'arrière, pour donner à cette dernière plus de place en pansant la plaie du Prince. Celui ci tourna la tête vers l'avant, pour regarder dans le rétroviseur Hope qui conduisait la ferrari flambant neuve qui s'accordait parfaitement avec ce monde d'espionnage et de luxure dans lequel ils étaient arrivés. Nous voilà bien loin du plaisir que tu m'avais promis dans ce voyage, lui dit il, mais tout de même avec un petit sourire qui le surprit lui même. Cette aventure était certes bien différente de celle d'un chevalier hylien, mais il avait l'impression de se plonger à nouveau dans cette vie, quelque peu modernisée simplement. Ils avaient quitté Storybrooke pour espérer que certaines grandes licence du cinéma (dont Cilas ignoraient tout) existaient comme leurs histoires et que les pin's de la mairie auraient le pouvoir de les faire voyager dans ces mondes pour enrichir de façon plus immersive qu'un film sa culture.

Il en avait appris bien davantage que ce à quoi il s'attendait.

Je ne vous ai même pas demandé. Comment le prince et la princesse de deux royaumes différents en sont venus à "chercher du plaisir" dans un voyage en Angleterre pour attirer l'attention du MI6 en ayant été les témoins du passage à l'ennemi de son plus grand agent ? Se hasarda Paloma qui insistait volontairement sur la grossierté de leur situation, alors qu'elle finissait les bandages de Cilas.

Cette dernière partie n'était pas prévue, commenta Cilas avec ironie. Si j'en crois ce que Hope m'a raconté sur James Bond, nous nous serions plutôt attendu à l'avoir à nos côtés dans notre voyage.

Paloma se tourna vers Hope avec un regard curieux. Vous le connaissiez ? Son regard se perdit par delà le pare brise, observant la route avec des yeux absents. Je me souviens d'un homme torturé mais qui ne se rangerait jamais de ce côté de la ligne. Elle sourit à nouveau. Je me souviens presque de... d'un ami.

Cilas posa une main sur l'épaule de Paloma. Il ne la connaissait que depuis un jour, mais il avait de la compassion pour elle. Cette histoire a davantage de mystères que de vérités. Nous ne pouvons pas encore affirmer que Bond est avec le SPECTRE.

Paloma échangea un regard grave avec Hope. Cilas fronça les sourcils. Qu'avaient elles donc trouvé ?

Heureusement, il ne tarda pas à le savoir. Arrivés dans les bâtiments du MI6, Cilas mit un moment pour se relever, serrant les dents à cause de la douleur, mais sentit qu'il s'en sortirait très bien, ayant déjà connu des blessures similaires quand une épée l'avait erraflé le flanc au combat. Il n'eut donc pas de mal à marcher, quoique peut être à suivre le pas déterminé et rapide de Paloma.

Celle ci, arrivant auprès de M sans s'être annoncée ou lui avoir demandé un peu de son temps, jeta les papiers qu'elle avait trouvé sur son bureau. A quel point votre organisation est elle devenue dangereuse, M ? Pesta t elle.

Celui ci, qui gardait son calme, posa doucement son regard sur Hope, puis Cilas, avant de revenir à Paloma. Je présume que la mission a échoué, suggéra t il gravement.

Je croyais que vous aviez succédé à l'ancienne directrice après sa mort, continua t elle dans sa fougue. Elle pointa du doigt les papiers. Pourtant ses documents font bien état de sa présence avec Bond dans les rangs du SPECTRE.

M haussa les sourcils, s'intéressant enfin aux documents que l'agent du CIA lui apportait. Il les lit un moment, et ne perdit pas un moment son expression concernée et inquiète. Mansfield serait vivante... conclut il finalement dans un souffle.

Et retenue par le SPECTRE. Comment ça a pu vous échapper ?! Reprocha Paloma.

Même moi, qui ai fait croire à ma mort pendant des années, trouve ça un peu gros, ajouta Cilas.

M soupira. Bowman, Northman, j'apprécie l'aide que vous nous avez fourni depuis que vous nous avez dévoilé la présence de Bond auprès des organisations ennemis, mais je vous demanderai de me laisser seule avec l'agent Paloma, je vous prie.

Cilas n'était pas sûr d'apprécier de se faire congédier alors qu'ils avaient en effet participé à cette mission pour laquelle ils n'avaient pourtant aucune obligation. Ils avaient été témoins, mais pas concernés, après tout. Il regarda Hope, alors qu'ils attendaient dans la pièce d'à côté, se disant qu'elle non plus n'apprécieraient pas.

C'est donc cela, le quotidien de Storybrooke ? Lui demanda t il en soufflant. Et tu aimes cette vie qui semble prête à basculer sans prévenir tous les jours, comme l'aide soudaine à apporter à une agence anglaise d'un autre monde ?

Il s'affaissa sur le fauteuil dans lequel il venait de s'asseoir, faisant le bilan de cette aventure. C'était assez vivant, je dois le dire. Me cacher tout ce temps a eu un certain gout d'ennui. Mais tout de même ! En voilà une habitude de vie particulière, ricana t il.

J'ai battu un anglais maléfique au poker avec la meilleure main possible alors que je venais d'apprendre quelques heures auparavant que diable était ce jeu, se félicita t il auprès de son amie. Je te l'accorde, c'est assez... "cool".

La porte s'ouvrit de nouveau, laissant sortir M, Paloma derrière lui. Celui ci, l'air encore plus grave, les regarda tous les deux. Si vous êtes prêts à nous aider, je vous accorde le matricule 007. Permis de tuer. Bond devient dangereux. Cilas comprit alors l'air qu'avait Paloma. M venait de prendre sa décision quant à l'élimination de Bond si nécessaire, ce qui n'était pas pour lui plaire. Si vous acceptez, vous devrez retrouver ce Fox au plus vite. Ses informations sont précieuses, et la survie de la précédente directrice de cette organisation en dépend.

Cilas se leva. Je possède sans doute une piste. Avec ce que vous m'avez raconté en me présentant vos ennemis, et l'échange que j'ai eu avec lui, il ne m'a pas été compliqué de relier l'identité de Fox à celle de Blofeld. Paloma haussa un sourcil. Je pense que l'homme que nous cherchons a été le chef de SPECTRE avant que Bond ne l'arrête.

Il tourna la tête vers Hope. Je ne suis pas si mauvais, dans ce monde.

code par drake.
Cilas & Hope

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
[Fe] Matricule 007, Permis de trahir | Cilas & Hope Better-you-die

chaos in a glass

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90675-termine-le-livre-d-hi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90689-cilas-northman-relations-et-histoires#1305375 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90689-cilas-northman-relations-et-histoires#1305375 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90796-la-mysterieuse-cabane-de-l-inventeur-autres#1307447


Hope Bowman
« Nounours Rebelle ʕ•ᴥ•ʔ »

Hope Bowman

| Avatar : Karen Gillan

[Fe] Matricule 007, Permis de trahir | Cilas & Hope Dflp

“Il était une fois un lapin grognon et une princesse rebelle qui décida de lui rendre le sourire.”


[Fe] Matricule 007, Permis de trahir | Cilas & Hope Tumblr_pwtfpo9hTm1vm5s4to5_400

| Conte : Rebelle
| Dans le monde des contes, je suis : : Merida

[Fe] Matricule 007, Permis de trahir | Cilas & Hope CAFL

| Cadavres : 2230



[Fe] Matricule 007, Permis de trahir | Cilas & Hope _



________________________________________ Mar 30 Nov 2021 - 19:46 « Nounours Rebelle ʕ•ᴥ•ʔ  »


Let the sky fall when it crumbles...




En un claquement de doigts, nous étions devenus des agents du MI6. C’était carrément cool. D’un côté, on était beaucoup trop compétent : c’était logique d’être admis direct dans les rangs. Qui plus est, on avait sué sang et eau dans cette mission. D’ailleurs, Cilas avait saigné beaucoup plus que moi, même si quelques entailles parcouraient mon visage.

Souffler un peu n’était pas de refus après l’épisode trépidant que nous venions de vivre. Même si j’appréciais modérément d’être reléguée au second plan alors que j’avais servi “la nation”. A l’expression contrariée de Cilas, j’en conclus qu’il partageait mon point de vue.

Il me demanda si j’aimais que ma vie bascule à chaque instant. Pensive, je gardai le silence. Je craignais de l’effrayer en répondant oui avec un sourire trop large. J’étais impulsive, extravagante, avec un soupçon d’hyperactivité. Forcément, dès qu’une aventure se présentait, il fallait que je fonce ! Cependant, je pouvais comprendre qu’il ne partage pas mon avis. Il était d’une nature plus calme. Il réfléchissait avant d’agir. Puis, en faisant le décompte de ses actions du jour, il reconnut qu’il avait passé de bons moments. J’allai m’asseoir près de lui sur un autre fauteuil et lui donnai un coup de coude – du côté où il n’était pas blessé.

— Ca va aller, toi ? Ils ne t’ont pas loupé, déclarai-je, soucieuse, en observant l’endroit où il était blessé. Heureusement que Paloma a pris bien soin de toi.

J’avais ajouté cela d’un ton malicieux tout en lui jetant un regard en coin.

— Elle a le béguin pour toi. J’ai le feeling pour ces choses-là, assurai-je d’une voix experte. Je peux t’arranger le coup si tu...

Je n’eus pas le temps d’achever ma phrase que la porte s’ouvrit sur M qui nous offrit nos galons. Il demeurait grave en toutes circonstances et je m’appliquai - à grand peine - à garder un visage fermé tandis qu’il nous donnait le matricule 00.

C’est trop d’honneur, votre honneur...

Heureusement, je réussis à étouffer ces paroles au fond de ma gorge, tandis que Cilas prononçait des mots très intelligents. Fox était Blofeld, aka l’ennemi juré de Bond ! Le fait que ce dernier ait retourné sa veste me semblait de plus en plus improbable. On parlait de James Bond, tout de même ! Dans aucune version il ne devenait le grand méchant !

— On va le choper,
affirmai-je.

M plongea un regard bleu glacier dans le mien et je me sentis davantage fondre que frissonner. Il possédait des yeux captivants, même s’il avait une tête de psychopathe.

— Veuillez vous présenter chez le Quartier Maître afin de récupérer votre équipement, dit-il d’un ton neutre.

— Je vais les y conduire, proposa Paloma.

— Il faut peut-être qu’on se change, aussi. Y a un vestiaire chez Q ?

Je baissai les yeux sur ma robe de soirée à paillettes, fendue jusqu’à mi-cuisse et parsemée de microdéchirures. Celle de Paloma n’était guère plus reluisante. Quant à Cilas, on aurait dit que son costume revenait d’une décharge.

— Vos tenues sont déjà là-bas, précisa M d’un ton irrité.

Il donnait l’impression de déjà regretter sa décision. Je levai le menton fièrement et me détournai, passant un bras sous celui de Cilas.

— Vous ne devriez pas faire ça, glissa Paloma qui marchait à côté de nous.

— Demander des vêtements propres ? m’étonnai-je.

Elle secoua la tête, amusée malgré elle.

— Non. Vous tenir par le bras. Un agent ne doit pas montrer de sentiments.

— On n’est pas des robots. Personne ne peut agir sans l’affectif.

Paloma ne répondit rien. Elle semblait embarrassée. Elle finit par accélérer l’allure. Après un passage par l’ascenseur, nous descendîmes jusque dans les entrailles du MI6, dans lequel les grosses têtes à lunettes bossaient sur des ordinateurs. La plus grosse tête de toutes était un jeune homme brun - à lunettes aussi, forcément - qui se dirigea aussitôt vers nous.

J’ouvris des yeux ravis et lançai :

— Je vous adore ! Comment ça va ?

Pris au dépourvu, le jeune homme stoppa net et remonta ses lunettes sur son nez. Son éducation britannique lui imposant d’être poli, il répondit :

— Bien, merci beaucoup. On se connaît ?

Oups. Je m’étais peut-être montrée trop enthousiaste. Paloma m’observait, les sourcils froncés. Aussi je corrigeai en vitesse :

— Vous me rappelez un ancien coiffeur et baby-sitter de ma fille... Bref. Où sont les armes ?

— Décidément, les nouvelles recrues sont pleines de fougue.

Impossible de savoir si c’était un compliment ou pas. Ces gens qui bossaient dans le secret avaient des expressions bien trop neutres. Avec professionnalisme, il nous présenta nos équipements respectifs. Je me retins de sautiller sur place lorsqu’il me présenta un pistolet dernier cri qui répondait uniquement à mes empreintes palmaires. C'était super cool, même si je n'étais pas fan des armes à feu. Je préférais de loin un arc et des flèches, mais cela m'aurait étonné qu'ils aient ça dans leurs locaux. Le pistolet était accompagné d’une montre élégante capable d’émettre une impulsion électromagnétique de faible intensité.

— Avec ça, je suis relookée.

J’eus le réflexe de sortir mon téléphone afin de partager toutes ces merveilles sur Instagram, avant de me souvenir de justesse que c’était top secret. Heureusement, mon geste passa inaperçu - hormis de Paloma qui me réservait des regards suspicieux de temps à autre – car Q Montra à Cilas ses différents équipements pour la mission qui nous attendait. Une fois que tout le monde fut équipé, je lançai :

— Et pour nos fringues ?

— Vous pensez que cet endroit est un dressing ? répliqua Q d’un ton pincé. Vous vous changerez dans l’ascenseur.

J’eus un petit rire auquel il ne répondit pas. Le visage impassible, il déclara :

— Je vous souhaite une excellente mission.

Après quoi, il se détourna de nous pour pianoter sur son ordinateur. Quelque peu déçue par cet échange, je pivotai vers Paloma mais cette dernière marchait déjà vers l’ascenseur. Je fis signe à Cilas de se dépêcher puis la rejoignit en quelques pas, le coffret contenant mon pistolet sous le bras. Une fois dans l’ascenseur, je constatai qu’il ne contenait aucun vêtement de rechange.

— Il s’est fichu de ma gueule... marmonnai-je, plus amusée qu’agacée.

Paloma eut un sourire en coin.

— Il n’a pas totalement menti. Nous allons devoir nous habiller dans un endroit très étroit.

Je lui lançai un regard intrigué. Les portes coulissèrent sur le parking souterrain du MI6. D’une démarche chaloupée, Paloma se dirigea vers une voiture noire aux vitres teintées, dans laquelle un chauffeur nous attendait. Il y avait suffisamment de place pour tenir à trois à l’arrière et je découvris en montant à l’intérieur que trois pochettes en plastique, contenant des vêtements, étaient posées sur les banquettes jumelles.

— Aaaah donc on va se changer à la bonne franquette. Pas de problème !

La portière n’était pas encore claquée que j’avais déjà dézippé ma robe. Paloma n’y alla pas par quatre chemins non plus : installée face à nous, elle ôta sa tenue et ouvrit la pochette portant son nom.

Sentant que Cilas risquait de nous faire une attaque, je lui adressai un sourire encourageant.

— Allez vas-y, déshabille-toi ! Personne ne regarde !

Puis, je me rapprochai de lui afin de chuchoter à son oreille :

— Elle n’arrête pas de te jeter des coups d’œil. Elle est à fond, je te dis !

Bon, peut-être que cette remarque allait le stresser davantage, mais sur le moment, je ne voyais pas en quoi c’était une mauvaise chose d’être la “cible” d’une jeune femme aussi canon. Le courant passait bien entre eux. J’avais juste envie de l’aider.

Tout en enfilant tant bien que mal mon costume en me contorsionnant, j’ajoutai :

— Alors, vu qu’il semblerait que tu sois le cerveau de la bande, par quoi commence-t-on Cilas ? Tu as une idée d’où on pourrait choper Blofeld ?

Puis, j’ajoutai d’un ton pensif :

— Ca me paraît dingue que James Bond soit passé du côté obscur... Ca serait inédit. Remarquez, ils ont fait du jamais vu dans Mourir peut Attendre. Mais là, quelque chose ne colle pas. Je suis sûre que Bond fait semblant d’être avec Spectre. Une sorte d’agent double, vous voyez ?

— Il le ferait sans l’accord du MI6 ? fit Paloma, sceptique.

— Ca serait pas la première fois qu’il fait cavalier seul. Il a sûrement ses raisons.

— Vous semblez très bien le connaître...

Le ton de sa voix était étrange, presque accusateur. Puis, il se radoucit subitement tandis qu’elle demandait à Cilas, une fois habillée d’un tailleur :

— Avez-vous une destination à nous donner ?

Quant à moi, je galérais à terminer d’enfiler mon pantalon de costume. C’est que ce n’est pas évident quand on a de grandes jambes et que le plafond est à moins d’un mètre de hauteur ! Plusieurs fois, je donnai des coups de coude à Cilas, avant de finalement réussir à me changer en intégralité. Ouf !
© mad'eyes (code&icons)


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

And we're feeding the Fire
Sometimes I look at my boyfriend and think... Damn, he is one lucky man.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13165-fate-and-desti http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t4959-do-you-want-to-chase-the-wind-and-touch-the-sky-with-me http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1312-merida-s-big-adventure http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80951-nounours_rebelle
 Page 1 sur 1

[Fe] Matricule 007, Permis de trahir | Cilas & Hope





Disney Asylum Rpg :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les autres mondes :: ➹ Divers Mondes