« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Votre Annonce Ici ? Recherche de colocataires, postes vacants, messages à faire passer... n'hésitez pas, c'est : >>> ici <<<
Votre Header affiché en Haut de Disney Rpg ? Tout en haut ?? C'est par >>> ici <<<
Dites, ça vous tente un Rang Texte & Image en haut de vos avatars ? Venez le quérir ici même : >< ><
Tous les jours, sur notre groupe Facebook, la question du jour pour apprendre à mieux se connaître. Rejoignez-nous !
Envie de câliner le chien des Enfers ? Postez une photo mignonne d'un toutou ! C'est par ici >>> ici <<<

Partagez
 

 [SOLO] La Légende de Cilas - Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


ϟ Cilas Northman ϟ



« Mr, vous avez la fâcheuse
habitude de survivre. »


Cilas Northman

|  Crédits : Moi (Dydy)
|  Avatar : Evan Peters

La Légende de Cilas, Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience

[SOLO] La Légende de Cilas - Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience Xe5w

Girl something here is different
this ain’t any Christmas
I can’t believe that is the first christmas

|  Conte : La Légende de Zelda - Entre Breath Of The Wilde, The Adventure of Link et A Link to the Past
|  Dans le monde des contes, je suis : Le Prince perdu d'Hyrule, premier héritier du trône


|  Autres Personnalités : Icare J. Skellington

|  Statut Social : Célibataire

| Cadavres : 291



[SOLO] La Légende de Cilas - Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience _



________________________________________ Mer 17 Nov 2021 - 16:08

La Légende de Cilas - Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience
La Légende de Cilas
Principe et synopsis


Cilas Northman, véritable héritier d'Hyrule, est considéré comme mort par tout le royaume depuis que Zelda, sa petite soeur, l'a vu succomber des attaques du Grand Conseiller Agahnim qui lui étaient destinées. Mais ayant survécu à son sacrifice, Cilas se cache pour ne blesser personne et encore moins sa famille, car la conscience du sorcier qui a trahi le château survit encore dans sa tête, avec sa magie noire. A Storybrooke, il décide de sortir de sa prison en asile quand il apprend que le peuple d'Hyrule existe encore mais avant de les retrouver, Cilas essaye de se libérer du sorcier. La Légende de Cilas est consituté de plusieurs RP qui seront chacun une aventure du prince qui tente de se séparer d'Agahnim, avec en bonus quelques vieux personnages du joueur qui l'accompagneront dans cette quête.

NB : Ces vieux personnages ne sont plus validés sur le forum alors ils sont détachés des personnages de contes qu'ils incarnaient

  • Chapitre 1 : Les Chroniques de la Peur - Lire le RP
    avec Lisa, Derek et Duncan, et des références à Magic League 1

  • Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience - vous y êtes
    avec Klaus, Daemon, et des références aux Cauchemars de Lemuria

  • Chapitre 3 : L'Auteur de l'Esprit - à venir
    avec Dyson, et des références au Monde de la Désolation

  • Chapitre Dernier : Le Labyrinthe d'Agahnim - à venir
    avec Dyson Senior et Arthur, et la conclusion de tous les personnages


*** pour le marathon, les mots seront comptés uniquement en dessous du trait suivant

___________________________________________

Précédemment dans La Légende de Cilas

Dans sa quête pour anéantir Agahnim dont la menace pèse encore dans la conscience de Cilas, celui ci entendit la légende d'un Corbeau, entité née d'un artefact d'une ancienne ligue de super héros, capable de supprimer la source des plus grandes peurs de celui qui triomphera de ses épreuves. En cherchant le bâton, Cilas rencontra Lisa Queen, chargée de veiller sur ce qu'il reste des super héros en l'absence de leur ancien chef, Dyson Walters, ainsi que ses assistants, Derek et Ducan, avec qui elle tente de révolutionner la science. Ensemble, ils allient ainsi technologie et magie pour retrouver l'artefact volé par un ancien cartel anti magie, et passer les épreuves du Corbeau. Cilas se plongea alors dans son propre passé avec plein d'émotion, vivant à nouveau la perte du Seigneur Lakan qu'il a servi en tant qu'écuyer, mais aussi le triste jour où son sacrifice sépara sa vie de celle de sa soeur. Au bord d'échouer les épreuves, ses alliés l'aidèrent à en triompher pour ne pas succomber à la terreur d'Agahnim, mais cette victoire eut un prix : maintenant que Cilas n'est plus terrifié par le sorcier, le Corbeau ne pouvait plus le combattre et l'anéantir. Bien qu'il en ressorte grandit, Cilas fut donc contraint de continuer sa quête pour trouver un autre moyen d'éradiquer la menace qu'il présente, alors mit sur la piste du journal de Klaus Igniculus, relatant les gardiens d'un monde nommé Lemuria.

Un mois plus tard
Cumulopolis - Localisation inconnue

Daemon observa le panneau de la ville, pittoresque, dont le style d’écriture n'avait pas abandonné le style des années 50. Bienvenue à Cumulopolis, souhaitait le large encart, avec l'illustration d'un couple heureux devant une vieille mairie d'une autre époque et aux côtés d'une voiture rouge décapotable, au dessus du nombre important d'habitants de la ville. Le démon trouvait cela parfaitement kitch, mais il fallait voir Storybrooke, après tout. Au moins Cumulopolis avait un style propre, contrairement à la monotonie des décors de cette petite ville du Maine qui avait toujours le style des années 80, décennie durant laquelle la malédiction de Regina l'a fondé au milieu d'une forêt.

Cependant, quand on regardait l'horizon et qu'on voyait, par delà les campagnes entourant Cumulopolis, on voyait une mégapole développée et assez impressionnante déjà vue de loin, avec des grattes ciels qui faisaient penser à d'autres grandes villes comme Chicago, New York, ou Los Angeles. Daemon serra dans ses mains le journal de Klaus Igniculus, sans trop savoir d’où lui venait ce geste. Comme si le journal risquait de s’enfuir, alors qu’il était parfaitement ordinaire – car il n’était pas impossible, dans sa vie de démon, que des objets comme un livre puissent réellement s’enfuir, mais en l’occurrence, celui là n’était composé que de papier.

Il claqua des doigts, quittant les limites de la ville et ses campagnes, pour arriver au centre animé de Cumolopolis. Comme toute grande ville de cette envergure, Cumulopolis était très fréquentée, autant sur les routes que sur les trottoirs. Les gens allaient et venaient machinalement, dans leur routine urbaine, au travail ou dans les nombreux commerces, restaurants et parcs qui faisaient vivre Cumulopolis. Le rythme était donc soutenu, tout à fait à l’ordinaire, si bien que personne ne remarqua un homme en costume jaune qui venait d’apparaître au milieu de la foule.

Le démon retint du regard tous les restaurants, en quête d’un nom qui ressemblaient à ce que Klaus Igniculus avait mentionné dans ses mémoires. Mais la tâche n’était pas aisée : déjà parce que Cumulopolis n’était nullement mentionné dans son journal et que le paysage ne ressemblait pas du tout au pays dans lequel l’auteur avait vécu, mais aussi parce qu’il semblait que la concentration de Daemon commençait à s’envoler très légèrement au rythme des pas des citoyens de la ville. Il ne le remarquait à peine, mais suivre le fil de ses pensées devenait compliqué.

GOLEM’S DINER

L’enseigne retint son attention. Mais à cet instant, Daemon ne saurait plus dire pourquoi. Peut être que le nom était mentionné dans… dans quoi ? Le démon sortit les mains de ses poches et entra. Le diner, qui était non loin de la mairie et du poste de police, semblait bien être le cœur de la ville, notamment fréquenté par les fonctionnaires du coin, et dégageait une ambiance familiale malgré le nombre de clients qui semblaient déjà tous habitués. Le Golem’s Diner faisait penser Daemon au restaurant d’une ville dans laquelle il avait vécu, même si le sien était bien plus petit. Il ne saurait dire lequel, mais il ne se concentra pas davantage. Il était vieux comme l’univers, ou presque, ainsi avait il connu de nombreux endroits.

Daemon se trouva une place au long bar malgré la grande fréquentation de l’établissement à cette heure là quoique habituelle. Il dû attendre quelques minutes avant qu’un serveur ne vienne le voir pour lui demander ce qu’il pourrait lui servir.

En réalité, je cherche quelqu’un, répondit il alors. Ne connaîtriez vous pas un certain Klaus Igniculus ? Je crois que l’enseigne de cet établissement était mentionné… dans un message qu’il a dû écrire… quelque part, prit il le temps de se souvenir du mieux qu’il pouvait.

Le serveur hocha la tête négativement, en essayant toutefois de creuser dans ses connaissances, en vain. Non, ce nom me dit rien. Il travaille ici ?

Je l’ignore, avoua t il. Je sais simplement qu’il se trouve ici, et que je dois le trouver, expliqua t il, bien qu’il fut incapable de dire pourquoi. C’est vrai, d’ailleurs. Pourquoi un démon comme lui cherchait un homme dont il ne connaissait que le nom, sans même savoir d’où ?

L’homme ricana. On est dans une grande capitale, monsieur. Si vous n’avez qu’un nom, vous devriez chercher des méthodes plus efficace que le porte à porte, suggéra t il, certes moqueur mais tout de même avec bienveillance.

La personne assise à ses côtés leva la tête de ses œufs et son bacon pour se tourner vers Daemon. C’était un homme blond qui devait avoir bientôt la trentaine, habillé d’un costume bleu et d’un drapeau en pin’s sur sa veste, indiquant qu’il travaillait à la mairie et certainement à un poste important.

Je peux peut être vous aider, offrit il alors en tendant sa main vers celle de Daemon. Cilas Northman, adjoint de la maire Reina Ubris. Vous n’êtes pas du coin ?

Daemon le regarda quelques secondes avant d’accepter de serrer sa main par politesse. Non, je suis arrivé… il y a peu de temps. Cumulopolis est une grande ville pour y chercher quelqu’un, lui dit il alors pour faire la conversation.

Cilas Northman sortit un carnet de la poche intérieure de sa veste, ainsi qu’un stylo. Redites moi le nom de l’homme que vous cherchez ? Je pourrai peut être chercher dans nos registres, offrit il alors.

Il semblait étonnant, pour Daemon, qu’un représentant d’une aussi grande ville soit aussi généreux avec quelques citoyens lambdas. Sans partir dans une critique politique, il était davantage coutumier de voir cela dans des petites villes où tout le monde était proche, ce qui était moins le cas dans le paysage aussi large et dense de Cumulopolis.

Klaus Igniculus, répéta Daemon, alors que Cilas nota aussitôt le nom avant de remettre aussitôt le carnet dans sa poche.

Je jetterai un œil, promit il. Vous logez quelque part durant votre séjour ?

Daemon plongea la main dans sa poche, se surprenant à trouver une petit objet métallique. Pourtant, après réflexion, il lui semblait que cette clé était bien censée être là. Pour une raison étrange, il s’attendait presque à refermer les doigts sur un journal, mais il ne lui semblait pas avoir eu un journal en main, aujourd’hui. C’était une étrange journée qu’était celle ci.

Il montra alors la clé à Cilas. Je suis ici au motel juste à côté, depuis une semaine, dévoila t il.

Cilas lui sourit. Vous verrez, malgré l’envergure de Cumulopolis, on s’y sent rapidement chez nous. Je suis arrivé il y a un an, et ces citoyens sont devenus ma famille si vite qu’on m’a déjà nommé à la mairie pour les représenter. N’hésitez pas à me venir me voir à mon bureau, j’aurai sûrement des réponses à vous offrir.

Sur ce, alors qu’il terminait son repas, il déposa un billet sur le bar et se leva. Par curiosité, qui est cet Igniculus que vous ne trouvez plus ? Un parent ?

Daemon réfléchit un instant, encore perdu dans des souvenirs confus. Un ami, finit il par se souvenir.

Cilas lui adressa un dernier sourire de politesse et le laissa, alors que Daemon regardait cette clé. Une semaine…

Une heure plus tard,
Les limites de Cumulopolis

La voiture de Cilas arriva près du panneau de bienvenue de la ville, et se gara derrière celle du shérif et celle de la maire. Il sortit alors, pour les rejoindre plus loin sur le côté de la route, sur les bordures des champs, tout proche de la limite du territoire cumulopolien.

Le shérif était accroupi, cherchant avec une lampe à lumière noire quelque chose dans le sol. Reina Ubris, la maire, restait en retrait, les mains dans sa longue veste noire, la tête tendue tout de même pour observer ce que le shérif pourrait trouver.

Vous avez trouvé quelque chose ? Demanda Cilas avec inquiétude.

Le shérif prit alors une pochette en plastique qui servait pour conserver les pièces à conviction et le montra à l’adjoint du maire. Cilas y vit un morceau de verre, avec un peu de sang. On va lancer des tests au laboratoire, expliqua le shérif, mais il y a de fortes chances que ce soit le sang d’un type qui s’appelle Klaus Igniculus. Il a disparu ce matin.

Cilas haussa les sourcils, un frisson parcourant son dos. Klaus Igniculus, vous dîtes ?

La maire tourna la tête vers son adjoint. Vous le connaissez ?

Celui ci hocha la tête de gauche à droite. Non, mais tout à l’heure, un homme au Golem’s cherchait quelqu’un à ce nom.

Reina fronça les sourcils. Savait il qui il était ?

Cilas haussait les épaules. Un ami, qu’il m’a dit, mais il n’avait pas l’air d’en savoir beaucoup si vous voulez mon avis.

La maire sortit les mains de sa veste. Shérif, je vous propose d’accompagner Cilas qui vous guidera vers cet inconnu pour la suite de l’enquête, contactez moi s’il y a du nouveau, ordonna t elle.

Le shérif se leva alors et acquiesça d’un mouvement de tête. Cilas, avant de regagner sa voiture, regarda sa supérieure. Vous ne nous accompagnez pas ?

Elle lui adressa un faible sourire. Il me reste d’autres affaires à terminer. Tenez moi au courant, demanda t elle avant de les laisser partir.

Reina fit mine d’aller vers sa voiture, et attendit que les deux autres soient assez éloignées, pour retourner près de la limite. Lorsqu’elle la traversa, Reina quitta l’environnement ensoleillé de Cumulopolis pour apparaître dans la forêt noire et ténébreuse de Lemuria. Ses vêtements changèrent également pour retrouver la longue robe noire et la sinistre couronne de la Reine Umbra.

Elle quitta le sol, grâce au pouvoir des étoiles qui avait volé, et s’envola jusqu’à son château, où elle trouvait là les quatre gardiens de Lemuria, enchaînés, torturés et privés de leurs pouvoirs. Mathildis, gardienne de la forêt, Erin, gardienne des falaises, Cynbel, gardien de la mer et Rambert, gardien des plaines.

J’ai bien peur que la lumière de cette peste de luciole ne soit bientôt éteinte, railla Umbra auprès de ses captifs. Vous n’avez plus d’autres choix que de me donner ce que je veux, à présent.

Mathildis, malgré la douleur, esquissa un sourire amusé. Il a suffit d’un héros pour briser la malédiction de Regina. Il y en a déjà deux qui sont arrivés à Lemuria, lui répondit elle.

Alors que ta malédiction n’arrive même pas à la cheville de celle de Regina, renchérit Rambert, amer.

Dans un élan de rage, Umbra leva la main, et leva une force invisible qui frappa violemment les quatre gardiens. Des héros ? Un prince déchu qui a peur de lui même, et un démon qui a échoué à dominer son monde, tous les deux pris au piège de mon sort au bout de quelques minutes seulement ? C’est d’eux que je dois m’inquiéter ? ricana t elle.

Elle s’approcha ensuite de Rambert. Et ce sort a été lancé par Regina aussi, que j’ai trompé moi même pour qu’elle le fasse. Il est certes moins puissant, mais sera tout à fait suffisant pour éteindre la lumière de Lemuria. Les derniers héros qui m’ont combattu ont quitté ce monde il y a des années alors que ma malédiction grandissait. De quoi devrais je avoir peur ?

Umbra recula donc, et haussa la voix, colérique. Alors je vous le répéterai une seule fois. Donnez moi ce que je veux !

Tu as également sous estimé Aurora, il y a quelques siècles. Et elle a ramené la lumière. Reproduis les mêmes erreurs et tu connaîtras la même défaite, marmonna Cynbel.

Umbra leva la main et étrangla le gardien de la mer. Mais vous savez quoi ? Si ces ridicules Cilas et Daemon vous sont si importants, alors voilà une autre motivation. Cilas a cru être mon adjoint depuis des mois alors qu’il est là seulement depuis deux semaines. Daemon pense déjà faire partie de la communauté de Cumulopolis alors qu’il vient d’arriver. Il me suffit d’un claquement de doigts pour les tuer comme j’ai éliminé Igniculus. Vous voulez voir cela arriver ? menaça la reine des ombres.

Erin serra les dents et parla pour ses frères et sa sœur. Très bien. Mais l’histoire ne changera pas. Tu le regretteras.

Laissez moi la partie du regret, elle ne vous concerne pas, cracha Umbra. Allez y, donnez moi le nom de la ville qui abrite l’héritière.

Un silence s’installa, mais Erin finit par le briser. Storybrooke. Sur Terre.

Le rire malfaisant d’Umbra envahit le château abandonné à la nuit, alors qu’elle décolla à nouveau pour regagner le dôme de sa malédiction. Retrouvant ses vêtements et son identité de maire, et sortit de la poche de sa veste le pin’s et le journal qu’elle avait volé à Cilas et Daemon à leurs arrivées respectives.

Prenant ses précautions pour ne pas toucher le pin’s, elle le jeta en l’air et agita la main pour l’ensorceler. Le pin’s était maintenant une boussole qui attirerait les autres vers elle, jusqu’à ce que l’héritière qu’elle cherchait tombe dans son piège.

Très vite, quelques habitants de Storybrooke passèrent la limite pour entrer dans sa ville maudite. Reina afficha un sourire bienveillant sur son visage. Bienvenue à Cumulopolis, chers citoyens, les accueillit elle.

Plus loin cependant, Cilas, dans sa voiture, venait d’observer le rite. Bouleversé, perturbé et choqué, il sentit le danger, et retourna vers la ville. Il ne savait pas ce qu’il se passait mais son instinct lui criait quelque chose qu’il s’était déjà dit fut un temps. Il devait retrouver Klaus Igniculus.

code par drake.
cilas, klaus & daemon

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
[SOLO] La Légende de Cilas - Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience Media [SOLO] La Légende de Cilas - Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience C60cce36563c68eb43af319aada97305d0c16d43

first christmas

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90675-termine-le-livre-d-hi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90689-cilas-northman-relations-et-histoires#1305375 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90689-cilas-northman-relations-et-histoires#1305375 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90796-la-mysterieuse-cabane-de-l-inventeur-autres#1307447


ϟ Cilas Northman ϟ



« Mr, vous avez la fâcheuse
habitude de survivre. »


Cilas Northman

|  Crédits : Moi (Dydy)
|  Avatar : Evan Peters

La Légende de Cilas, Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience

[SOLO] La Légende de Cilas - Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience Xe5w

Girl something here is different
this ain’t any Christmas
I can’t believe that is the first christmas

|  Conte : La Légende de Zelda - Entre Breath Of The Wilde, The Adventure of Link et A Link to the Past
|  Dans le monde des contes, je suis : Le Prince perdu d'Hyrule, premier héritier du trône


|  Autres Personnalités : Icare J. Skellington

|  Statut Social : Célibataire

| Cadavres : 291



[SOLO] La Légende de Cilas - Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience _



________________________________________ Lun 22 Nov 2021 - 15:06

La Légende de Cilas - Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience
Storybrooke, septembre 2015

Yoshi, Regina, Eloise, Mary Margaret, David, Pascal, Klaus et Lyra revinrent de Lemuria en passant le dernier miroir de passage que ce monde possédait, lequel se brisait derrière eux. Ils venaient de vaincre Umbra, ainsi que Nox et Crepusculum, ses filles, sous les formes de dragons, et Pascal avait insisté pour ne pas tuer leur ennemie, d’amener Umbra avec eux pour la priver de ses pouvoirs à Storybrooke, mais la sorcière leur échappa. Ils n’avaient pas eu le choix de traverser le miroir. De laisser Lemuria encore aux prises de la petite malédiction créée par Regina sous le piège de la reine des ténèbres.

Lyra, descendante d’Aurora, princesse de la lumière, avait eu un pincement au coeur lorsque la décision de partir s’imposait à eux. Ils venaient de comprendre que la Lumière n’était pas innée, à Lemuria. Ce monde était né dans les ténèbres, et les gardiens y avaient apporté les Etoiles, le Soleil et la Lune. C’était grâce à eux que la famille d’Aurora et de Lyra existait. Et les voilà désormais plongés à nouveau dans une nuit éternelle, Lyra incapable de les retrouver ou les sauver.

Klaus tentait de la rassurer. Qu’elle se sentirait chez elle dans ce nouveau monde qu’était Storybrooke comme ils avaient tous appris à s’y sentir ainsi. Et qu’un jour, ils réussiraient à retrouver un passage vers Lemuria pour y ramener la lumière, malgré la destruction de tous les miroirs qui y menaient. Les gardiens étaient capables de mettre fin aux ténèbres, celles de Lemuria, comme celles qui animaient Umbra, et Klaus le savait : ils n’étaient pas morts.

Six ans plus tard, librairie de Storybrooke

Cilas ferma le journal de Klaus Igniculus, poussant un râle frustré. Il avait lu les mémoires d’une luciole, Igniculus, ayant aidé la princesse Aurora à réveiller son pouvoir et chasser Umbra, le siècle dernier. Il avait lu l’expédition de la luciole qui s’était amusée à explorer d’autres mondes maintenant que la paix était revenue chez lui, et comment il s’était ainsi perdu dans le Sort Noir de Regina qui avait fait de lui un homme, Klaus. Il avait lu comment il avait retrouvé le chemin de Lemuria avec un groupe de héros de cette ville, pour retrouver un pays de nouveau plongé dans une terrible nuit, aggravée par Regina qui s’était fait prendre dans un piège qui l’avait tourmentée. Il avait lu comment ils avaient affaibli Umbra mais qu’ils étaient contraints à rentrer chez eux avant que le dernier passage ne soit détruit, avec Lyra, la princesse descendante d’Aurora, lui promettant de retrouver un passage un jour.

Les derniers chapitres cependant étaient moins palpitants, racontant l’adaptation de Lyra dans ce monde. Cilas se reconnaissait dans ces lignes, y retrouvant son histoire de prince d’un autre monde et d’une autre époque, arrivé à Storybrooke bien après tout le monde, obligé de s’adapter dans un paysage totalement différent.

Mais si Cilas était frustré, c’est que le récit s’arrêtait là. Il ne racontait plus rien depuis trois ans. L’histoire n’avait pas de fin, elle ne disait pas comment Lemuria avait été sauvée, ce qu’il était advenu des gardiens. Car ces Gardiens, pères et mères de la lumière à Lemuria, auraient le pouvoir de détruire les ténèbres, et seraient ainsi la solution à ses problèmes, s’ils étaient capables d’éteindre Agahnim dans son esprit. Ils devraient pourtant y avoir une fin : aujourd’hui il existait bien un moyen de repartir à Lemuria, comme Klaus l’avait espéré. Il aurait dû repartir là bas avec ses amis et mettre un terme à la malédiction.

Mais son journal, perdu et retrouvé par un certain Daemon Crypto, avait été conservé à la librairie, accessible à la lecture de tous, jusqu’à ce que ces lignes soient parcourues par Derek et Duncan qui en avaient parlé ensuite à Cilas. Selon la note, le journal était arrivé dans le musée que tenait autrefois ce Daemon, mais que le conservateur n’y voyait en rien de l’art à conserver, mais tout de même une œuvre de mémoire à consulter, le confiant alors à la librairie avant de quitter la ville.

Cilas décida de prendre le livre (contraint de le voler, puisqu’il n’avait pas de carte pour l’emprunter, et essayait toujours de se faire discret, et donc de ne pas parler à quelqu’un que Agahnim pouvait potentiellement blesser) et d’aller chercher plus de réponse. La voie du Corbeau n’avait rien donné, il devait se tenir à ce nouveau chemin. Il se dirigea au musée de la ville, entièrement changé depuis que Daemon était parti. Cilas se doutait qu’il ne trouverait pas le démon ici, mais il se disait qu’il aurait peut être une piste.

Daemon Crypto n’a pas seulement quitté la ville, informa t on Cilas à l’accueil du musée, il a changé de monde. Il enseigne la magie à des sorciers dans la Forêt Enchantée. Je peux lui transmettre un message avec les pin’s, vous voulez lui dire quelque chose ?

Dîtes lui que je suis à la recherche de Klaus Igniculus, répondit Cilas déçu, sans voir que ses mots avaient été entendus par une femme plus loin qui tournait la tête vers lui.

Il donna pas son nom, et s’en alla. Il allait rentrer dans la cabane où il vivait, pour se reposer avant d’explorer davantage le mystère de Klaus le lendemain en attendant Daemon, mais Cilas se fit arrêter dans la rue. Il sursauta en se retournant vers la personne qui venait de poser une main sur son épaule, et se retrouva face à une femme aux cheveux roux qui le regardait dans les yeux. Lui qui ne voulait pas être vu… Cilas craint pendant un instant qu’il s’agissait d’un hylien qui reconnaissait son prince disparu.

Je suis aussi à la recherche de Klaus, commença t elle, dissipant ses craintes. Je sais où il est, mais je ne peux pas y aller toute seule. Je m’appelle Lyra.

Quelques semaines plus tard, Cumulopolis


Cilas gara sa voiture devant chez lui, mais n’en sortit pas de suite, les yeux graves plongés dans le vide, face à lui. Le spectacle qu’il avait vu de Reina, la voir apparaître à la limite de la ville comme si l’extérieur n’était pas réel, la voir faire léviter ce pin’s qui lui disait d’ailleurs vaguement quelque chose, avant que toutes ces personnes apparaissaient à leur tour devant elle… Cilas était encore en état de choc. La magie n’existait pas, et pourtant, la maire avait fait preuve d’une forme de pouvoirs à laquelle on ne pouvait pas donner d’explication logique. Mais le plus étrange, c’est que ce détail n’était pas si bouleversant. Ça devrait l’être ! Cilas devrait être tout retourné d’avoir assisté à ce spectacle ! Mais c’était comme s’il avait déjà vu bien davantage, alors qu’il était certain que ce n’était pas le cas. De toutes façons, si ce n’était pas la magie, c’était toute l’entreprise de Reina qui avait au moins le mérite de choquer. Que faisait elle ? Kidnappait elle des personnes venues d’un monde caché à l’extérieur de cette fausse limite ? Et dans quel but ?

Cilas eut un moment de vertige en réalisant quelque chose. Et si tout cela était faux ? Cette ville, cette vie, si lui aussi il était une de ces personnes que Reina avait attiré dans cette bulle virtuelle…

Il repensa à quelque chose. L’inconnu qui était arrivé il y a une semaine… ou peut être était ce deux ? Cilas se rendit compte, alors que ses pensées se heurtaient au mystère de la vérité, que penser au temps était compliqué. Alors il essayait de se concentrer sur sa rencontre plus tôt dans la journée. Quelqu’un qui venait d’arriver, peut être était ce l’une des victimes de Reina également ? Cet homme cherchait un certain Klaus Igniculus, et pour une raison qui lui échappait, ce nom aussi semblait raisonner en lui un vague souvenir sur lequel il n’arrivait pas à mettre le doigt.

Le téléphone de Cilas sonna. Le shériff l’appelait, certainement pour lui donner des nouvelles du nouvel arrivé à Cumulopolis qu’il était parti interpeller. Il allait décrocher quand une silhouette passa devant sa voiture, le faisant sursauter.

Une femme aux cheveux roux et au visage familier, mais sur lequel il n’arrivait toujours pas à mettre un souvenir clair dessus, venait de se précipiter vers lui, l’air paniquée. Cilas, fronçant les sourcils, méfiant et curieux à la fois, n’ouvrit pas sa portière mais baissa la vitre.

Je l’ai trouvé ! S’écria l’inconnue dès qu’elle pouvait se faire entendre. Je me suis perdue dans le Sort Noir, mais Igniculus m’a retrouvée comme il a trouvé Aurora le siècle dernier ! Il est captif, mais puisque ce fut la mission que lui a donné Mathildis en le créant, il a été capable de me rendre ma mémoire grâce à son éclat, mais il est toujours enfermé ! Cette peste de Crepusculum le garde prisonnier dans le ciel de la ville !

Cilas était encore plus perdu qu’auparavant, ayant du mal à se concentrer sur les mots que lui débitait l’intruse. Il n’eut pas besoin de répondre cependant, puisqu’elle vit la confusion dans ses yeux. Elle soupira alors. Le Sort d’Umbra vous a également piégé… malheureusement, la lumière de la luciole ne pourra rien pour vous, c’est à moi de briser le sortilège en retrouvant le pouvoir des étoiles, du soleil et de la lune, mais pour cela il nous faut sortir d’ici !

Elle parut désespérée, comme si elle voyait qu’aucun de ses mots n’atteignaient vraiment Cilas. Quelque chose ne va pas, admit il tout de même au bout d’un moment. Mais je ne comprends pas ce qu’il se passe...

Je m’appelle Lyra, expliqua t elle alors avec patience, je suis la princesse de ce royaume, qui est victime d’une malédiction qui s’est renforcée en six ans pour créer cette ville dans laquelle vous avez été ensorcelé également. Nous étions dans un autre monde, dans lequel vous aviez appelé l’aide d’un certain Daemon, qui n’a reçu le message que récemment, parce qu’il est arrivé il y a quelques heures à peine, mais il est déjà en danger. Nox se fait passer pour le shérif, et elle est partie le chercher !

L’idée glaça le sang de Cilas. Si cette histoire illogique était vraie, il avait laissé ce shérif aller voir ce dénommé Daemon, et était retourné voir la maire Reina. Et en même temps… peut être avait il bien fait. Il était si dur de croire cette Lyra qui paraissait simplement folle, à cet instant. Si Cilas n’avait pas vu le spectacle effrayant et surnaturel de Reina aux limites de la ville, jamais n’aurait il pu la croire.

Alors il n’était pas certain qu’il croyait Lyra, mais il se disait qu’elle n’était sûrement pas folle. Parce qu’il ne voyait là que deux options : soit tout cela était la vérité, soit c’était lui qui était fou, pas elle. Cilas soupira, tendu, et déverrouilla les portes de sa voiture. Montez.

code par drake.
cilas, klaus & daemon

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
[SOLO] La Légende de Cilas - Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience Media [SOLO] La Légende de Cilas - Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience C60cce36563c68eb43af319aada97305d0c16d43

first christmas

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90675-termine-le-livre-d-hi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90689-cilas-northman-relations-et-histoires#1305375 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90689-cilas-northman-relations-et-histoires#1305375 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90796-la-mysterieuse-cabane-de-l-inventeur-autres#1307447
 Page 1 sur 1

[SOLO] La Légende de Cilas - Chapitre 2 : Les Gardiens de la Conscience





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les autres mondes :: ➹ Divers Mondes