« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

La Galette du Roi (Mairie) ☣️ Les Events Multijoueurs dispo actuellement ☣️ Un Barbecue Olympien (Saison 9, Event #1)
Le Deal du moment :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma ...
Voir le deal
69.99 €

Partagez
 

 I'll give you a hand - Ft. Fei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


ϟ Aisha d'Andros ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Aisha d'Andros

| Avatar : Kiana Ledé


I'll give you a hand - Ft. Fei Sr57

Legends never die


When the world is calling you
Can you hear them screaming out your name?

I'll give you a hand - Ft. Fei Eya5

Every time you bleed for reaching greatness
Relentless you survive



| Conte : Winxclub
| Dans le monde des contes, je suis : : Layla d'Andros, fée des fluides

I'll give you a hand - Ft. Fei 201105074320284592

| Cadavres : 1015

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 4 ans...


I'll give you a hand - Ft. Fei _



________________________________________ Ven 3 Déc 2021 - 17:09





I'll give you a hand
""To be helped, you have to want it first."

"Par là-bas !" J'entendais au loin. C'était la voix d'un collègue que je ne distinguais plus dans la nuit.

Il faisait noir, il pleuvait et il faisait froid. Cependant, comme je n'arrêtais pas de courir sur l'instant, je ne ressentais rien de tout ça. J'étais trop concentrée dans ma course et mon objectif. Les organisations criminelles bougeaient et agissaient souvent de nuit, lorsque le monde dormait et, entre autre, la justice. Nos patrouilles étaient divisées par 2 une fois une certaine heure de passée, c'est pourquoi nous n'avions pas forcément l'effectif pour se permettre de pratiquer sur l'ensemble du territoire Storybrookien. L'obscurité était l'alliée du mal mais nous ne restions pas complètement idiots pour autant. Près de 80% des échanges et trafics illégaux se déroulaient dans les quartiers des docks, un sacré quartier d'affaires quand on élargissait un peu nos horizons. Si des patrouilles devaient continuer à s'effectuer sur la durée, c'était en majorité sur ce territoire là.

Ça ne me dérangeait pas d'en faire partie, je m'étais dite prête à tout lors de ma candidature au poste et depuis, je n'avais jamais failli à cette promesse. Me battre pour les autres, pour un ordre, une justice, était ma ligne directrice. J'avais souhaité retrouver ce que les Winx m'avaient apporté et, partiellement, c'était le cas. Je m'en contentais pour l'instant...

"Je crois qu'elle s'est isolée dans ce bâtiment !

-Très bien, vous encerclez les lieux, il n'y a que deux sorties, elle ne peut pas s'enfuir."

Je ne savais même pas à quoi elle ressemblait. Les seuls informations qui nous ont été données concernaient un trafic dont elle serait la principale meneuse. Par une source qui jusqu'ici nous aurait été fidèle, la retrouver reviendrait à démanteler le reste du réseau mais nous ne nous basions que sur peu de preuves. Sa fuite, par contre, en était une. Un des miens l'avait vu entrer dans l'entrepôt devant lequel nous nous trouvions, je faisais partie de ceux qui encadraient l'immeuble, arme en main, en attendant que la suspecte sorte ou soit sortie de force. Mon instinct me disait que quelque chose nous échappait à cet instant. Comme un froissement à la poitrine, j'avais l'impression qu'on nous évitait. Vivement, je longeai le regard le long de la ruelle qui donnait sur le boulevard, et découvrit ce que nous manquions. Une silhouette traversait le trottoir au même moment avant de disparaître derrière des maisons. C'était elle, j'en étais persuadée. Comment avait-elle fait pour nous leurrer ? Pas le temps d'y réfléchir, il fallait courir et vite. Je rangeai mon arme et me précipitai, malgré le sol glissant et la fine pluie persistante qui accentuait les boucles de mes cheveux noués, vers ce que je pensais être la cible. Elle n'était pour le moment plus dans ma ligne de mire, je pris des risques en engageant un autre chemin plutôt que de suivre le sien, dans l'espoir de la rattraper sur un virage, mais celui-ci valut le coup. Sa silhouette se redessina devant moi et je brandis mon arme dès l'instant où elle me repéra à son tour. J'étais seule.

"Les mains en l'air ! J'avançai de quelques pas pour la discerner dans la pénombre. Ses traits semblaient doux mais son regard transperçant. Tu es Fei Wu, n'est-ce pas ? Tes affaires sont terminées, je te demande de te rendre sans faire d'histoires."
© Mouette / Icon : tumblr / Citation : Marylin Monroe

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
UNSTOPPABLE
I put my armor on, show you how strong how I am
I put my armor on, I'll show you that I am(c)flotsam.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88461-2nd-round-layla-d-and http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88475-liens-feeriques-d-ash http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88476-chrono-d-aisha#1262756


ϟ Fei Wu ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Fei Wu

| Avatar : Meng Ziyi

I'll give you a hand - Ft. Fei Rd1o

I just needed company now
Yeah, I just needed someone around
Yeah, I don't care what song that we play
Or mess that we make
Just company now


I'll give you a hand - Ft. Fei 718w

| Conte : Miraculous Ladybug : Shangai
| Dans le monde des contes, je suis : : Fei, aka Ladydragon

| Cadavres : 76



I'll give you a hand - Ft. Fei _



________________________________________ Ven 14 Jan 2022 - 0:10



I'll give you a hand

And that's the thing about illicit affairs and clandestine meetings and stolen stares : They show their truth one single time but they lie, and they lie, and they lie a million little times.



Fei ϟ Aisha.

-Aller, debout, c'est pas le moment de roupiller !

Je sentis une force fulgurante me mettre une claque particulièrement violente, ce qui me sortit du monde des rêves presque instantanément. Je n'ouvris pas les yeux directement, cependant, ne comprenant pas ce qui m'arrivait... Il y a quelques minutes j'étais sur les toits de Storybrooke, espionnant ses habitants à la recherche d'un quelconque criminel à coffrer et maintenant... Que s'était il-passé ? Où me trouvais-je ? Je finis par secouer la tête et, dans un élan de courage, ouvrit les yeux. J'étais dans un petit entrepôt délabré. Je fronçais les sourcils, ne comprenant pas bien... J'étais moi-même assise et attachée à une chaise. Il y avait de nombreux cartons ouverts à côté de moi, dont je ne pouvais voir la contenance, étant trop petite assise. Je croyais reconnaître cet endroit... Je m'y étais déjà rendu, plusieurs fois, par le passé. C'était là où... où l'organisation criminelle dans laquelle je travaillais s'occupait de la vente et de l'envoi de leurs drogues. Ces cartons... Je savais très bien ce qu'ils contenaient. Cependant, l'entrepôt semblait inhabituellement vide, tant en matériels qu'en personnel...

-Eh bah, c'est pas trop tôt !

Je tournais la tête vers l'origine de la voix, et vit un homme baraqué qui me regardait avec colère, un flingue pointé sur moi. Super l'accueil... Je me doutais très bien pour qu'il il travaillait : la même personne pour laquelle je travaillais il y a des mois. Cependant, cet homme là ne me disait rien. Sûrement quelqu'un que je n'avais jamais eu le déplaisir de rencontrer. Jusqu'à aujourd'hui.

-Qu'est-ce tu me veux gros lard ? Tire si c'est ce que tu veux vraiment, j'en ai rien à foutre !

Il chargea son pistolet, et pendant un instant j'ai bien cru qu'il allait prendre mes paroles au sérieux. Heureusement, et comme je l'avais prédit, il n'en fut rien. Je me doutais bien qu'on ne m'avait pas emmené ici pour me tuer. Je connaissais leurs méthodes et s'embêter d'autant de déplacements pour exécuter un ancien membre n'en était pas une. Si j'étais ici, c'était que le boss avait quelque chose de bien précis en tête. Ce que je ne comprenais, c'était pourquoi il n'y avait qu'une seule personne pour me menacer...

-C'est pas l'envie qui manque, pétasse. A la place, tu vas juste pourrir en prison comme tu le mérites. Tu croyais vraiment pouvoir échapper au boss et t'enfuir comme ça ? On n'échappe pas à la vie de criminelle, ma jolie, et aujourd'hui tu vas payer pour avoir déserté. Et je t'ai pris ton petit bijou, alors n'essaye même pas de tenter quelque chose. Voilà comment on va procéder... Il s'arrêta soudain, entendant les sirènes de police s'approchant très rapidement. Putain, c'est pas vrai ! Ils devraient pas déjà être là, ils auraient du arriver une fois que je me serais enfui ! Oh et puis merde !

Il me mit un coup de poing dans le visage, qui m’assomma quelques secondes, détacha mes liens et partit en courant. Hors de question. Je relevais la tête et partit à toute vitesse à sa poursuite. Heureusement, ce gros balourd n'allait pas bien vite, et je fus rapidement capable de lui attaquer les jambes, pour qu'il se plie comme une feuille et s'arrête dans sa course. Je comprenais bien ce qu'il se passait ici. On essayait de me piéger, de m'accuser d'être celle à l'origine de tout le trafic de drogue qui se passait dans cet entrepôt. Voilà pourquoi il m'avait détaché. Comment pouvais-je passer pour la coupable si j'étais attachée comme une victime ? Son plan était sûrement de me détacher, de s'enfuir en condamnant la dernière issue de l'entrepôt, m'empéchant de m'enfuir à mon tour et laissant la police me trouver ici. Ce n'était pas si idiot, mais il y avait de nombreuses failles dans ce plan, en particulier celle comme quoi la mafia n'est loyale envers personne et n'avait pas hésité une seconde à appeler la police s'en s'être assuré que celui qu'ils ont envoyé était en sécurité... Pathétique. Mais, je refusais de tomber, et de laisser mes oppresseurs s'enfuir. Ils auraient dû me tuer, ils l'auraient bien moins regretté. Je fouillais le balourd et récupéra mon prodigious. Heureusement. Je n'aurais pas supporté le perdre... C'est alors que j'entendis les cris de police juste dehors... Putain, comment allais-je faire pour sortir d'ici ? Me rendre n'était pas une option, et la mafia le savait. Pas avec mon passé à la criminalité, personne ne me croirait jamais. La fuite était l'unique solution. Mais j'avais confiance, confiance que je pourrais me sortir de cette situation...

La confiance, justement ! J'activais mon prodigious, que je venais de remettre à mon cou, et vit mes petits Renlings. Et sans problème, je me transformais en aigle. Je regardais aux alentours et vit une fenêtre trop haute pour n'importe quel humain. La mafia n'avait sûrement pas trouvé cela utile de la condamner. Mais pour mon aigle... c'était parfait. Je m'envolais alors, faisant attention à ne pas faire de bruit. Je volais au-dessus des policiers, et partit m'installer sur un toit un peu plus loin. Je me retransformais en moi-même, ne voulant pas complètement décharger mon prodigious, au cas-où et regarda la scène. Ils entrèrent à l'intérieur sans trop de difficultés et ressortirent avec l'homme attaché. Je poussais un soupir de soulagement quand soudain, je vis les bras du criminel se lever, pour me pointer du doigt. J'ouvris grand les yeux, et vit le regard des policiers à ses côtés se poser sur moi. C'est vrai que j'avais l'air un peu suspecte, à regarder la scène comme ça sur un toit... Sans y réfléchir à deux fois, je sautais du toit de la maison en passant par le balcon, et m'enfuit dans les ruelles des Docks de Storybrooke. J'entendais les cris de la police derrière moi. Je ne pouvais pas me retourner, surtout pas. Je devais simplement avancer. Continuer à courir. je voulais trouver un endroit pour me cacher, en attendant qu'ils arrêtent les recherches. Mais aux docks... il n'y avait que des entrepôts. Partout. Tant pis. Je rentrais dans le premier que je vis et, fort heureusement, ne tombait sur rien qu'un espace de stockage, et non pas quelque chose de peu légal. Je refis la même procédure que dans l'entrepôt où je m'étais réveillé, me transformant en aigle et m'enfuyant par une ouverture dans le toit (cet entrepôt n'ayant pas de fenêtre). Je me posais un peu plus loin et me transforma en moi-même, n'aimant pas spécialement la sensation de voler... Je préférais largement être à pied. Il n'était pas possible qu'ils me rattrapent cette fois... C'est alors que j'entendis des bruits de pas rapides derrière moi. je me retournais, étonnée et vit une des policières arriver à toute vitesse.

-Putain mais c'est pas possible lâchez moi !

Sans attendre, je repris ma course. Je continuais à courir, encore une fois sans me retourner. cependant, je la vis réapparaitre devant moi une minute plus tard... Je pestais. Bien jouée à elle, elle avait été plus maligne que moi, mais je ne comptais pas mettre mes mains en l'air, ni me rendre sans faire d'histoire comme elle le demandait si fermement. La policière connaissait mon nom, prouvant bien que tout cela n'était qu'un coup monté... Ils avaient été informés que Fei Wu était à l'origine d'un trafic de drogue, et essayaient maintenant de m'attraper à tout prix. Maintenant que je la voyais de plus près, je devais avouer que dans d'autres circonstances, je l'aurais bien laissé m'attraper... Mais là, ma vie, mon futur, tout était en danger. Je m'approchais d'elle, les mains en l'air, et avec un léger sourire sur le visage.

-Pour que vous me jetiez en prison sans aucune preuve ? Jamais !

Au dernier moment, j'abaissais ma main droite et appuya sur mon prodigious pour me transformer en serpent. Je venais de faire preuve de courage, non ? En tout cas le serpent avait estimé que oui et me prêta sa force. Je me faufilais entre les jambes de la policière, lui mordit la cheville (sans venin, je n'avais aucune intention de la tuer simplement de l'empêcher de me suivre) et rampa le plus rapidement possible en essayant de ne pas entendre son cri de douleur. Je regardais autour de moi et vit un petit trou dans une barrière. Je me faufilais alors dans celle-ci, espérant que la jeune policière n'avait pas vu où j'étais allé. J'arrivais dans un jardin peu entretenu : les herbes étaient beaucoup plus hautes que la normale, la nature s'était emparé non seulement du jardin mais de l'extérieur de la maison. Je n'osais imaginer l'intérieur... Cependant, cet endroit était parfait pour un serpent. Je gagnerais forcément le dessus ici, en particulier avec la pénombre de la nuit et la vision infrarouge du serpent.
DESIGN ϟ VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
★ I belong to the hurricane

No home, I don't want shelter, no calm, nothing to keep me from the storm. And you can't hold me down because I belong to the hurricane, It's going to blow this all away.
 Page 1 sur 1

I'll give you a hand - Ft. Fei





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Les docks