« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-29%
Le deal à ne pas rater :
SSD interne MSI – MSI SPATIUM M371 NVMe M.2 -1To à 69,90€
69.91 € 99.01 €
Voir le deal

Partagez
 

 En cloque mode d'emploi | Morgane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Honey Lemon
« Science is magic that works. »

Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

En cloque mode d'emploi | Morgane Eroshoney

En cloque mode d'emploi | Morgane T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 6356



En cloque mode d'emploi | Morgane _



________________________________________ Mer 9 Mar 2022 - 23:51 « Science is magic that works. »

Le saviez-vous ? Lors d'une grossesse, les organes internes de la maman se déplace (ils remontent) pour laisser la place à l'utérus de grossir en même temps que l'embryon puis le fœtus se développent. C'est l'une des raisons (mais pas la seule, loin s'en faut) pour lesquelles le corps des femmes enceintes est bombardée d'hormones, certaines permettant d'anesthésier, en quelques sortes, la future maman car, autrement, la douleur provoquée par le déplacement de ses propres organes internes lui serait vraisemblablement fatale. Le monde, pour la faire courte, est en fait très bien fait - même si l'Homme ordinaire n'en a que rarement conscience.
Seulement voilà : Honey Lemon n'est pas n'importe quelle humaine. Depuis toujours elle s'abreuve de savoirs, de connaissances en tous genres, certaines ne lui ayant jusqu'à présent jamais servi. Elle lit, elle étudie, elle se renseigne, elle s'interroge, elle interroge, encore et encore, au point, parfois, pour ne pas dire souvent, de presque devenir invivable de curiosité. Heureusement, maintenant qu'elle était enceinte, Honey avait accès à une spécialiste des grossesses, le Docteur Rawling, chaudement recommandée par son amie Alexis qui avait accouché d'un petit Isaac à la fin de l'année 2021 et dont elle s'était beaucoup rapprochée depuis qu'elle était elle-même tombée enceinte. Si on ajoutait à ces deux confidentes averties la propre mère de Honey, qui, en sa qualité de maman biologique avait fait l'expérience d'une grossesse près de trente ans auparavant ainsi que son autre amie Anna qui avait eu son petit Matthew quelques années auparavant, on pouvait déduire que la future maman était plutôt bien entourée quand il s'agissait de poser des questions et d'obtenir des réponses.
Quant à Evelyn, sa BFF adorée, elle était un peu à l'origine de la plupart de ses rapprochements, comme si, bien que séparée de son amie par une grande distance, elle avait décidée d'être, elle aussi, présente dans cette grossesse. Parce qu'elle connaissait les particularités sociales de Honey mieux que personne (et pour cause, les deux femmes avaient un fonctionnement sensiblement similaire), c'était elle qui, la première, lui avait conseillé de se rapprocher des personnes de son entourage qui avaient vécu cette incroyable aventure pour qu'elle puisse, de cette façon, bénéficier de leur expérience. La démonstration de l'experte des mathématiques appliquées avait rapidement convaincue Honey, quant au reste des choses, elles s'étaient faites presque naturellement, comme si les mamans aimantaient les autres mamans. Pour Honey, c'était un peu l'impression que lui donnait ce nouveau chapitre dans sa vie. Elle avait la sensation de ne jamais avoir vu autant de femmes enceintes et de mamans que depuis qu'elle faisait partie de la bande mais savait, au fond, que c'était avant tout une impression. Que si elle voyait tout d'un coup beaucoup plus clairement les femmes enceintes et les mamans, c'était parce qu'elle les cherchait et leur prêtait une attention accrue, en perpétuelle recherche d'inspiration - même si l'esprit cartésien de la jeune femme n'était pas spécialement inquiété par cette expérience. Car des grossesses, il y en avait depuis la nuit des temps. Si ses ancêtres avaient su le faire, pourquoi pas elle ?
Toutefois, un jour qu'Alexis avait dû sortir le soir à l'improviste et qu'elle était venue la trouver pour lui demander (car les deux femmes étaient beaucoup plus proches ces derniers mois) de garder Isaac, Honey avait pu prendre toute la mesure du rôle qui l'attendait, dans quelques mois. Parce qu'elle était de nature serviable et enjouée, elle n'avait pas hésité à accepter la mission et à ramener Isaac au manoir (sous le regard étonné de Stefan, d'ailleurs) et avait passé toute la soirée à le surveiller comme le lait sur le feu, s'extasiant de ses gazouillis et s'alarmant du moindre début de pleurs. Cette soirée lui avait permis de donner son premier biberon et de changer sa première couche, bref, de passer presque par toutes les étapes du gardiennage d'enfant. Ne restait pour Honey qu'à découvrir les joies des nuits blanchies de pleurs, d'ici quelques mois.
Pour l'instant, elle menait sa grossesse du mieux qu"elle pouvait et s'était occupée, ce soir-là, d'Isaac avec autant de soin et d'amour que s'il était son propre bébé, si bien que lorsqu'Alexis était repassée en fin de soirée pour le récupérer, la jeune femme avait presque eu du mal à se séparer de lui. Il était si chou, après tout ! Forcément, elle s'y était déjà attachée ! Et mieux encore, la jeune femme avait adoré l'expérience. C'était un signe plutôt encourageant vu son état.
Heureusement, sur le long terme, il y avait fort à parier qu'Isaac et le futur bébé de Honey et Stefan scelleraient une relation durable entre les deux femmes. Comme Alexis l'avait fait remarquer, Isaac et cet enfant à naitre seraient très proches en âge. C'était un argument supplémentaire pour que les deux femmes restent proches également et se soutiennent. Qui sait ? Dans un futur pas si éloigné, peut-être seraient-ils de bons amis comme leurs mamans ?
Cette perspective mettait du baume au cœur de Honey qui battait d'une forte reconnaissance envers Alexis et le dévouement qu'elle mettait à lui faciliter sa grossesse. Quand le docteur Rawling lui avait suggéré de s'inscrire à un cours prénatal, Honey en avait assez naturellement parlé avec Alexis qui, alors qu'elle ne le lui demandait pas, avec même proposé de l'accompagner, au moins lors de la première séance, ce qu'elle avait fini par faire. Honey avait envisagé cette séance comme un test qui lui permettrait de savoir si ces cours lui convenaient, lui paraissaient utiles et, le cas échéant, si elle préférait participer aux autres avec Stefan, dans la mesure du possible. Idéalement, il accepterait, mais la jeune femme préférait s'en faire une idée d'abord, sachant pertinemment que ce genre de cours n'existait pas là d'où il venait. D'abord elle avait eu besoin de s'assurer qu'il pourrait s'y sentir à l'aise - et elle aussi, évidemment !

Nous étions au début du mois de mars et Honey était enceinte de cinq mois et demi. Son ventre n'était plus vraiment dissimulable et la jeune femme avait annoncé sa grossesse à de nombreux proches au cours des semaines précédentes. Il n'était pas rare que la jeune femme s'observe longuement dans le miroir de la salle de bains pour scruter les changements de son corps (et il y en avait beaucoup de visibles) et tenter de s'y habituer. La plupart du temps, elle n'arrivait pas à savoir si elle se trouvait jolie ou non mais savait que Stefan ne l'avait jamais trouvée aussi belle. C'était un début plutôt encourageant, en fait. Mais ces considérations ne l'empêchaient pas de se sentir fréquemment à l'étroit dans ses vêtements et de devoir en racheter tout aussi souvent. D'ailleurs, c'était ce qui l'amenait au centre commercial, ce jour-là.
Honey était une belle jeune femme apprêtée qui avait toujours pris soin d'elle. Même si maintenant elle devait, pour un temps, laisser ses hauts escarpins colorés de côté, cela ne l'empêchait pas de continuer à prendre soin d'elle. Ca tombait bien, les boutiques pour femmes enceintes regorgeaient de jolis vêtements pastels, pile poil dans son style qui la poussaient indécemment à la consommation. Mais comme elle ne pouvait pas sortir dans la rue en tenue d'Eve et que son ventre enflait comme un ballon, Honey n'avait pas tellement le choix que d'en acheter de nouveau !
Parfois, elle se rendait au centre commercial avec sa mère, d'autres fois avec des amies (GoGo exclue car elle détestait le shopping et encore plus les choses mignonnes). Mais cette fois, la jeune femme était seule. Elle déambulait lentement dans le centre commercial, en direction de sa boutique pour femmes enceintes préférées, sans se soucier des autres badauds qui faisaient leurs courses. Pourtant, elle aurait peut-être dû, même si elle n'aurait pas pu y faire grand-chose.
En effet, seule, enceinte et appuyée sur la cane qui l'aidait à avancer, la jeune femme attirait de nombreux petits commentaires mesquins. Certains trouvaient que les handicapés feraient mieux de ne pas se reproduire, d'autres suggéraient que les filles mères se fassent avorter avant d'être dans un pareil état. Tous jugeaient sans savoir. Quant à Honey, elle tiqua quelques fois, manquant de se retourner à deux ou trois reprises mais se ravisant, supposant qu'elle se faisait des idées. Elle continuait à avancer, impatiente de voir quels nouveaux vêtements elle pourrait s'acheter et quelles adorables grenouillères elle trouverait pour ce bébé qu'elle aimait tellement.
Et, dans son dos, une amie veillait sur elle, sans que Honey ne le sache pour le moment...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
En cloque mode d'emploi | Morgane SJ2banni-re-Honey
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh
 Page 1 sur 1

En cloque mode d'emploi | Morgane





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Centre Commercial