« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

Partagez
 

 Affaire à suivre | John

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Alesia Amarok
« Quand on parle du loup, on en voit la queue. »

Alesia Amarok

| Avatar : Annabelle Wallis

Affaire à suivre | John  Tumblr_nxwe6lqaHH1uqc09fo1_500

code couleur: #6374c7

| Conte : Folklore/légende Inuit
| Dans le monde des contes, je suis : : Amarok/Aniu

| Cadavres : 88



Affaire à suivre | John  _



________________________________________ Mar 26 Avr - 15:49 « Quand on parle du loup, on en voit la queue. »


Affaire à suivre
John & Alésia



Portant son regard sur le plafond de sa chambre, elle posa une main sur son front se concentrant bien sur pour ne pas hurler sur certains membre de la maison en l'occurrence Melissandre qui était en train de se pavaner. Toujours de sa gracieuse silhouette, et qui avait connu une bien tragique histoire en soit. Bien sur Hélène était en train de la sermonner puisqu'elle avait une tenue indécente pour une femme de son âge et que le malin allait s'abattre sur elle. Si tu veux mon avis.. le malin l'a déjà abattu .. et elle n'a pas eu besoin de lui pour faire tout ce qu'elle fait. Elle poussa un long soupire et se redressa de son lit. Sortant donc ses pieds de son drap. S'était toujours aussi étrange de dormir dans un lit douiller, elle qui autrefois n'avait pas eu besoin de tout cela, mais le confort humain avait prit le dessus. Bien sur Hélène fut révolter de la tenue de cette dernière aussi. Alésia n'était vêtu que d'une tenue d'Eve. Passant une main dans ses cheveux la louve avait donc été prendre une douche les laissant donc se disputer. Toi aussi le malin va finir par t'avoir. Au risque de te déplaire mais... ca ne me gênerait absolument pas... et je te signalerait au passage chère Hélène qu'il se trouve surement au sous sol. Bref maintenant j'aimerais prendre une douche avant que mon partenaire n'arrive. Elle n'entendit plus de bruit et pouvait donc se doucher tranquillement. Marie avait donc chantonner en lui disant qu'elle avait poser ses affaires. Merci Marie Certains fantôme avait donc la faculté de déplacer les choses et Marie pouvait le faire.

Elle sortit et descendit dans son salon quand Mélissandre eu la bonne idée d'arriver toujours en se pavanant. Qui vient ? Personne Dit-elle en soufflant sur sa tasse de café. En la regardant d'un sale oeil au passage. Elle savait très bien comment elle se comportait si elle disait qui allait venir. Et elle n'avait pas envie de la voir sous effet désastreux et ébullition d'hormone.

Et elle avait pertinemment besoin d'un remontant pour survivre à tout ça. Ce n'était pas souvent qu'elle travaillait avec John pas depuis la disparition de certains chasseur en tout cas. Elle avait été écarter même jamais soupçonner. Elle était innocente de toute manière, les chasseurs n'avait qu'à pas se perdre et encore moins s'en prendre au sien. Sa réputation aussi avait fait qu'elle pouvait voir les esprits et donc aider à résoudre certains meurtres. C'est le beau John qui vient ? Ses mains s'était refermer sur sa tasse l'air purement indifférente. Je ne vois pas réellement pourquoi tu penserais cela ? Oh.. donc j'ai vu juste alors.. Et tu te coiffe différemment quand il est là. Alésia porta son regard sur elle puis leva les yeux. Oui... purement professionnel, je n'allais pas garder les cheveux dévoiffer non plus. C'est de la bienséance tout simplement. mais bien sur ! De toute façon, il n'y a que moi qui l'intéresse.

Alésia recracha son café en riant de plus belle s'était la plus grosse connerie qu'elle pouvait sortir. Désolé.. je ne m'y attendait pas à celle là. Mais oui, je n'ai pas oublier que tu lui ferais une place s'il venait à mourir. D'ailleurs faudrait peut-être que tu lui mentionne au cas ou il désirerait d'aller ailleurs tu vois. Alésia se redressa déposant donc des gâteaux sur la table si son invité en désir. Elle avait donc disposer des photos sur la table avec de nombreuse affaire, il ne fallait pas oublier qu'elle avait aussi une affaire à résoudre pour lui. Bien qu'elle était en premier lieu conservatrice du musée. Elle entendit des pas approcher. Elle avait l'ouïe très fine. Elle s'était donc approcher de la porte pour visiblement le devancer. Hello. avait elle dit en ouvrant la porte avec un petit sourire. Tu es bien matinal.

acidbrain
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90615-jetez-moi-aux-loups-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90651-bible-de-rp-s-alesia#1304803 En ligne


John Watson
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

John Watson

| Avatar : Dan Stevens

| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Dr John Watson

Affaire à suivre | John  MVyUygr

| Cadavres : 123



Affaire à suivre | John  _



________________________________________ Mar 17 Mai - 8:53



Affaire à suivre
♤ ♡ ♤
"Oublie pas que ce matin, il y a le plombier qui passe."Les yeux rivés en direction de la cuisine, j'observais Sherlock en train de régler son télescope pour voir de plus près ce qu'il y avait sous l'objectif, j'avais déjà oublier ce que s'était, mais j'étais certains qu'il se ferait un plaisir de me le rappeler plus tard quand son expérience lui aurait apporter les résultats qu'il attendais.

"Occupé."Me répondit-il sans même lever les yeux de son microscope, je levais les miens au ciel d'agacement.

"Je sais bien que tu es occupé, mais si tu veux qu'il puisse s'occuper de la douche, il faut bien que tu lui montre l'étendue des dégâts."Expliquais-je en me levant de mon siège pour déposer ma tasse de thé à présent vide dans le lave-vaisselle, jetant un coup d'œil à ma montre, je notais qu'il était bientôt temps pour moi de m'en aller.

"Mme Hudson peut s'en charger."Dit-il en levant enfin les yeux de son microscope pour me fixer du regard, agacer, surement parce que je le dérangeais dans son travail, mais je m'en foutais.

"Mme Hudson à surement des choses à faire, donc elle lui ouvrira surement la porte, mais c'est à toi de t'en occuper après, et tu à intérêt à t'en occuper, il est hors de question que je continue de me doucher à l'eau froide juste parce que tu es trop occupé à étudier des grains de sable."Il ouvrait la bouche, surement pour me retorquer qu'il n'étudiais en aucun cas des grains de sable, mais je levais la main pour le couper dans son élan. "Je ne veux pas le savoir, occupe-toi du plombier."Je n'attendais aucune réponse de sa part, je quittais déjà la cuisine pour me rendre dans la salle de bain afin de me laver les dents. Une fois fait, je sorti pour me rendre vers la porte d'entrée, j'attrapais mes chaussure pour les enfiler, puis ma veste et mes clés avant de descendre les escaliers quatre à quatre. J'arrivais pile au moment où Mme Hudson sortais de son appartement, chariot de course juste derrière elle, elle ferma sa porte à clé avant de se tourner vers moi, le sourire aux lèvres.

"Bonjour John, je vais faire quelques petites course, mais je serais revenu à temps pour accueillir le plombier."Je lui rendis son sourire et me dirigeais vers la porte d'entrée de notre immeuble, ouvrant celle-ci je la laissais passer devant moi.

"Bonjour Mme Hudson, ne vous inquiétez pas, vous avez du temps devant vous, on se revoit tout à l'heure."Je la saluais de la main et elle en fit de même puis nos chemins se séparèrent, je pris celui de ma voiture, grimpant à l'intérieur, je mis le contact et quitta ma place de parking pour prendre la direction de la maison d'Alesia, comme Sherlock n'avais pas spécialement envie de s'occuper de cette enquête pour le moment, j'étais charger de pour le moment faire le plus gros du travail et peut être qu'il finirais par se joindre à nous. Je garais la voiture et en sortie avant de marcher en direction de la porte d'entrée, je n'eut même pas le temps de sonner qu'Alesia m'ouvrais déjà la porte.

"Hello."Avais-je répondu avec un léger sourire. "Je l'ai toujours été ... quand on est dans l'armée, même en tant que médecin, il faut se lever tôt, du coup c'est devenu une habitude."Et encore, ce n'était plus cinq heure du matin comme à une certaine époque, même si parfois il m'arrivais de me lever tandis que le soleil se levait aussi, ça signifiais souvent que je n'avais pas bien dormis ou que j'avais fait un mauvais rêve, du coup me rendormir m'étais impossible, alors j'allais courir pour me vider la tête. "Je peux toujours repasser si jamais tu voulais faire autre chose."Je ne voulais en aucun cas empiéter sur sa matinée, peut-être avait-elle des choses plus importante à faire avant de pouvoir me recevoir.


⇜ code by bat'phanie ⇝
 Page 1 sur 1

Affaire à suivre | John





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Autres Quartiers