« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

Partagez
 

 A la croisée des Mondes ★ Malcolm & Papa Polstead (& leurs daemons)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Jessie James
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Jessie James

A la croisée des Mondes ★ Malcolm & Papa Polstead (& leurs daemons) Cnxt

Elle va être sympa cette mairie, j'le sens bien... On va s'entendre copains comme cochons...


A la croisée des Mondes ★ Malcolm & Papa Polstead (& leurs daemons) V27a

Edition Août-Septembre 2020

| Conte : Toy Story
| Dans le monde des contes, je suis : : Jessie, l'écuyère

A la croisée des Mondes ★ Malcolm & Papa Polstead (& leurs daemons) Sherif10

| Cadavres : 730



A la croisée des Mondes ★ Malcolm & Papa Polstead (& leurs daemons) _



________________________________________ Mar 10 Mai - 12:19


A la croisée des Mondes
Toute frontière est une convention qui attend d'être transcendée. Une convention peut être transcendée pour peu qu'on conçoive que c'est possible.

C’était le grand jour. Enfin, pour l’instant, il faisait encore bien nuit. Jessie avait dû se réveiller très tôt puisque ce voyage commençait à peine l’Aurore levé. Un Monde par-delà l’Aurore. Malcolm et Asta ne lui avaient pas menti. Pourtant, malgré la fatigue qui la tenaillait encore, elle avait réussi à se lever sans mal, surexcitée à l’idée de commencer cette aventure. Après un rapide petit déjeuner et une bonne douche, s’être habillé d’un jean chaud, d’un col roulé et d’une veste à carreaux et avoir récupérer son sac de voyage, et prit son grand manteau de neige avec son bonnet, son écharpe et ses gants, elle avait ouvert la porte de son petit appartement pour s’engouffrer dans les lieux communs de l’usine. A sa grande surprise, tout le monde s’était levé pour lui souhaiter bonne chance et elle avait été touchée de cette attention. Après une ultime caresse à Pil Poil, elle s’était engouffrée dans son Pick Up avec Woody, qui avait promis de la conduire à destination.

La route n’avait pas été très longue mais suffisante pour faire battre le cœur de la rouquine avec une force puissante. Plus que l’excitation, c’était désormais le stress qui lui tordait le ventre. Faisait-elle le bon choix de partir ? Son remplaçant serait-il à la hauteur ? Pour combien de temps partirait-elle ? Elle avait promis qu’elle ne serait pas longue, mais si elle ne revenait jamais ? Après tout, Malcolm lui avait précisé de s’habiller chaudement car là où ils allaient, c’était le Grand Nord, dans son monde comme dans le sien. Tout avait été prévu des jours à l’avance, il y avait un point de rendez-vous dans Storybrooke et de ce point, ils iraient au Nord avec l’aide d’un garde olympien.

En arrivant sur le parking, elle constata que Monsieur Polstead, Drixie, Malcolm et Asta étaient déjà là, en compagnie d’une jeune femme brune qui leur tendait un thermos et d’une poussette où un enfant dormait paisiblement. C’était plutôt étrange de sortir au beau milieu de la nuit ainsi avec un enfant mais en s’approchant du groupe, la shérif supposa que la demoiselle devait être la propriétaire des deux hommes. Elle semblait les pousser à prendre ce qu’elle leur avait préparer pour le voyage.

— Il faut que vous preniez des forces, c’est pas un court chemin que vous avez à faire et même si vous l’avez déjà fait une fois, je sais à quel point c’est dur. Alors taisez-vous et prenez-moi ça ! Oh ! Bonjour, Alexis Child.

Elle lui avait tendu une main franche avec un grand sourire et Jessie l’avait saluée avant de saluer également ses compagnons de route, un peu gênée. Tous deux semblaient parfaitement équipés pour le voyage.

— J’en ai fait aussi un peu pour vous... Y’a des gâteaux, du thé et du café. Quelques fruits aussi...

La brune lui avait souri sympathiquement et Jessie l’avait observé avec une certaine surprise. Elle ne connaissait pas vraiment Alexis Child. Elle l’avait vu se prononcer à quelques conseils municipaux, savait qu’elle tenait une librairie en centre-ville mais n’en savait pas vraiment plus à son sujet, hormis son arrivée dans la ville et qu’elle était la fille adoptive de Regina. Contrairement à sa mère, elle semblait être une personne gentille et dans la proposition de ses tupperwares, elle semblait sincère. Elle la remercia, un peu gênée de l’attention, évitant soigneusement de lui dire qu’elle ne buvait que très peu de thé et pas du tout de café. Il aurait été impoli de le précisé. Son regard attiré par la poussette, elle s’était alors approchée du bébé qui dormait profondément, bercé par l’air encore frais du printemps.

— Et ce petit bout, comment il s’appelle ?

— Isaac, je vous l’aurais bien plus présenté Sherif s’il était réveillé mais...

— Aucun soucis, je comprends, qu’il dorme, il a besoin de forces pour la journée qui l’attends.

Elle lui avait souri, enregistrant pourtant mentalement la nouvelle qu’elle venait d’apprendre. Isaac... LE Isaac qu’elle recherchait depuis quelques temps ? Ce n’était pas un prénom rare, il y en avait bien plusieurs mais il était à parié que cet enfant était né il n’y avait pas si longtemps. Se relevant, elle observa Malcolm et son père tout en s’approchant d’eux.

— J’espère que cela vous convient toujours que je vienne ? Je ne veux pas vous forcer la main...

L’enquête sur l’enlèvement de Reginald piétinait depuis un certain temps. Elle en avait conclu que s’ils étaient autant après lui, peut-être qu’ils venaient de son monde. Après tout, si le père et le fils avaient pu passer, d’autres avaient sans doute pu le faire aussi et quoi de mieux qu’une enquête à la source pour écarter toute cette hypothèse le cas échéant. Malcolm avait déjà précisé qu’il ne pensait pas que ces gens venaient de son monde mais la cowgirl s’en serait voulu de ne pas au moins vérifier cette piste. Toute enquête qui piétinait était pour elle aussi pénible qu’une épine dans le pied, surtout quand le groupe était aussi organisé que ceux-ci l’avaient été. Mais il n’était plus question que l’enquête piétine d’avantage et comme pour appuyer cette pensée, le garde Olympien s’était matérialisé devant eux. En moins de temps qu’il n’en avait fallu pour le dire et après un dernier aurevoir d’Alexis Child, ils s’étaient retrouvé téléporter en plein milieu de la banquise. L’air glacial était venu lui fouetter le visage avec une telle vivacité qu’elle avait su qu’ils étaient arrivés avant même qu’elle n’ouvre les yeux. Remontant le col de son manteau, elle avait été heureuse d’avoir pensé à enfiler bonnet, écharpe et gants directement. Frissonnant complétement, elle se félicitait de ne pas avoir mis sa jupe tout de suite. Malcolm lui avait expliqué que les femmes de son monde ne portaient pas de pantalons. Peu habituée à porter des robes ou des jupes, elle avait tout de même fait un effort à l’aide de Madame Patate qui lui en avait commandé une sur internet. Elle l’avait glissé dans son sac à dos, prête à se changer quand le moment viendrait. Pour le moment, elle ne troquerait contre rien au monde son jean.

— Et maintenant ?

Attendre. C’était la réponse à bien des maux sans aucun doute. Le Temps avait une faculté incroyable de nous apporter sa réponse, pas quand nous la voulions mais au moment où nous en avions besoin. Et cela était devenu limpide lorsque l’aurore avait commencé à s’élever lentement, se dessinant par-delà le désert de glace. Il n’avait pas fallu plus d’une seconde lorsque le rayon vert était apparu pour que soudain... Tout change. Et pourtant c’était si similaire. Le même désert de glace et de neige, la même terre désolée. Plus montagneuse pourtant. La pression était différente également. Le froid était toujours présent mais moins mordant, plus enveloppant. Le ciel était clair, parsemé d’étoiles. C’était comme si l’aube ne s’était jamais levée. Bouche-bée, Jessie avait regardé autour d’elle, lentement. Jamais elle n’était allée dans un endroit aussi au Nord, excepté les secondes qui avaient précédé leur arrivée. Mais prise par le froid et l’impatience, elle n’avait pas prit le temps d’observer. Ce qu’elle faisait tout à loisir désormais.

— C’est magnifique...

Et si étrange. Devant eux, se tenaient des femmes aux tenues étranges qui les observaient. Ne sachant que dire ou que faire, elle avait préféré rester en retrait, laissant les deux Polstead gérer à sa place. Désormais, les rôles étaient inversés. C’était eux les guides... et elle l’invitée.
code by bat'phanie

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Un seul être vous manque et tout est dépeuplé
... On va retrouver votre père,
Monseiur Polstead,
je vous le promets
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87316-en-avant-cowboy-yodelayheehoo#1242766


Malcolm Polstead
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Malcolm Polstead

| Avatar : Domhnall Gleeson

A la croisée des Mondes ★ Malcolm & Papa Polstead (& leurs daemons) Oxford

So far from home...



| Conte : The Book of Dust Trilogy
| Dans le monde des contes, je suis : : Malcolm

A la croisée des Mondes ★ Malcolm & Papa Polstead (& leurs daemons) 210223063600317827

| Cadavres : 83



A la croisée des Mondes ★ Malcolm & Papa Polstead (& leurs daemons) _



________________________________________ Ven 20 Mai - 11:22


There's no place like home

❝ . ❞
Malcolm avait remercié chaleureusement Alexis pour les victuailles. Il avait placé les biscuits dans son sac à dos et tenait le Thermos de thé dans une main, craignant de le renverser en le rangeant. Son père tenait celui de café, avec son air grincheux habituel. Quand on apprenait à le connaître, on se rendait compte que c'était son expression faciale. D'ailleurs, ce jour-là, il semblait un peu moins aigri que d'habitude, sans doute à la perspective de retrouver son monde. Comme pour souligner ceci, Drixie se montrait un peu plus exubérante que d'ordinaire, jappant de temps à autre pour signaler son impatience.

— C'est très gentil, vraiment, mais tu n'aurais pas dû te déplacer avec le bébé à une heure pareille... déclara Malcolm à Alexis, à la fois touché et embarrassé.

Jessie arriva peu après, à bord de sa voiture tout terrain.

— J’espère que cela vous convient toujours que je vienne ? Je ne veux pas vous forcer la main...

— Pensez-vous ! Malcolm serait trop déçu si vous n'étiez plus du voyage !

Le jeune homme dévisagea son père, soufflé par ses propos. Reginald esquissa un sourire narquois, tandis qu'Asta restait posément assise sur son arrière-train, presque blasée. Malcolm jugea préférable de ne pas renchérir, cela aurait probablement empiré les choses au lieu de les améliorer. Il y avait méprise mais mieux valait "laisser couler" que d'argumenter. Il engloutit donc le reste de son gobelet de café - qui lui brûla la gorge - grimaça et lança à la cantonnade :

— On peut y aller !

Il tira machinalement sur l'écharpe à carreaux passée autour de son cou, hissa son sac sur ses épaules et après avoir fait ses adieux à Alexis, il se tourna vers le Garde Olympien qui attendait de les téléporter. Il trouvait étrange d'utiliser une personne comme moyen de locomotion, mais c'était une méthode fort utile pour aller d'un point A à un point B, surtout sur une si grande distance.

Il remarqua le regard méfiant de son père à l'instant où ils furent transportés jusqu'au grand nord. Première étape passée avec succès.

— Et maintenant ?

La question de Jessie arracha un petit sourire mutin à Malcolm.

— Maintenant, c'est le moment de s'émerveiller... murmura-t-il.

L'aurore colora les monts glacés, sa lumière dorée ondulant lentement sur la surface immaculée, jusqu'à ce qu'un rayon vert les surprenne. La seconde suivante, ils se trouvaient toujours dans le grand nord, mais la chaîne de montagnes était ciselée de façon légèrement différente. Dans le ciel dansait une aurore boréale, dispensant des lueurs violettes, vertes et bleues.

— C'est magnifique...

Jessie semblait fascinée, pourtant Malcolm tiqua en observant l'aurore boréale. Elle lui paraissait plus terne que dans son souvenir, comme si les couleurs étaient fanées. Etait-ce un effet de son imagination ?

Se détachant de la shérif et de son père, il fit quelques pas en direction des sorcières. L'une d'elle s'avança à son tour, ses pieds presque nus effleurant à peine le sol enneigé. Il s'agissait de Ruta Skadi, la chef de ce clan. Il la connaissait pour avoir vécu avec elles durant presque un mois, lorsqu'il cherchait Anatole, Alexis, Lyra et Vaiana dans le grand nord.

— Malcolm Polstead, le salua-t-elle. Vous voilà de retour.

Il inclina légèrement la tête en signe de respect.

— Est-ce prudent d'emmener des humains venus d'un autre monde ? L'équilibre est déjà si fragile...

— Ce monsieur ne reste pas, précisa-t-il en désignant le garde olympien. Quant à Jessie James, elle enquête sur une affaire qui concerne peut-être nos deux mondes.

Qu'entendait-elle par "l'équilibre est déjà si fragile" ? Il voulut lui poser la question mais à cet instant, le garde olympien lança :

— On se les gèle ici ! Allez je vous téléporte une dernière fois et je me casse !

La sorcière observa d'un oeil presque sévère cet homme qui grelottait sous son armure dorée et soufflait sur ses doigts.

— Que se passe-t-il avec l'aurore ? demanda tout de même Malcolm.

Ruta Skadi soutint son regard sans ciller. Puis elle répondit enfin :

— Tout va très bien. Rentrez chez vous, Malcolm Polstead.

Le jeune homme fronça les sourcils. Il sentait bien qu'elle cherchait à couper court à la conversation. Il hésita presque à dire au garde olympien de repartir sans les téléporter ailleurs, mais il songea à son père dont la santé demeurait fragile ; il ne pouvait lui imposer de rester dans le grand nord pour ensuite effectuer un voyage de plusieurs semaines jusqu'à l'Angleterre.

A regret, il prit donc le bras que lui tendait le garde olympien.

— On va où, déjà ? grommela ce dernier, impatient d'en finir avec sa besogne.

— Oxford, à l'auberge de la Truite.

— Charmant.

Ils réapparurent dans une rue d'Oxford bordée par une rive. A cet endroit, il faisait jour. Malcolm pivota sur lui-même, indécis.

— Mais... nous ne sommes pas à la Truite !

— Comment je téléporte dans un endroit que je ne connais pas sans savoir où c'est ? Oxford, c'est vaste ! Je me suis dit que ça devait être près d'un cours d'eau. Et puis j'en ai marre de faire le taxi. La prochaine fois, prenez un Uber !

Le garde et sa mauvaise humeur disparurent, laissant les trois autres au beau milieu d'une rue qui n'était heureusement pas très passante. A Oxford, il faisait jour.

— On n'est pas très loin, assura Reginald. Je reconnais cette rue.

Il s'élança aussitôt. Malcolm lui emboîta le pas, tout en restant à hauteur de Jessie. Là, il lui glissa quelques conseils, même si c'était juste un rappel puisqu'ils avaient déjà eu cette conversation :

— Si jamais on croise quelqu'un, caressez votre manche comme si votre daemon se trouvait à l'intérieur. En principe, on ne devrait pas trop attirer l'attention à cette heure-ci. Tout va bien se passer.

Il esquissa un sourire un peu crispé, eut un geste comme pour lui prendre la main, avant de se raviser. Que lui arrivait-il ? Il déplia ses doigts un peu nerveusement et ôta ses gants. Il enleva un tour d'écharpe et ouvrit son manteau, car à Oxford, le froid était bien moins mordant.

Brusquement, son père pivota vers eux et planta un regard presque féroce sur Jessie.

— La demoiselle aurait pu mettre une jupe, ça nous aurait permis de passer inaperçus.

— Ne l'écoutez pas, vous êtes très bien comme ça, objecta Malcolm. Deux autres femmes sont venues ici en pantalon et l'ont quitté indemnes.

Reginald leva les yeux au ciel et reprit sa marche énergique. Il était si pressé d'arriver que Malcolm peinait à tenir la cadence. Du regard, il excusa le comportement de son père à Jessie.
.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

there is Dust in your eyes
“We are all in the gutter, but some of us are looking at the stars.”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90876-malcolm-all-we-are-is-dust-in-the-wind
 Page 1 sur 1

A la croisée des Mondes ★ Malcolm & Papa Polstead (& leurs daemons)





Disney Asylum Rpg :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les mondes spéciaux :: ➹ Northern Lights