« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le deal à ne pas rater :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + poigner amovible
20.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Bruno + Katell + Piff

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage


Prime D'Andros
« ZZZZ »

Prime D'Andros

| Avatar : Georgie Henley

Bruno + Katell + Piff 2l49

| Conte : Winx Club
| Dans le monde des contes, je suis : : Piff

| Cadavres : 27



Bruno + Katell + Piff _



________________________________________ Lun 4 Juil 2022 - 18:08 « ZZZZ »


Bruno + Katell + Piff


Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas ♫ Prime sautillait doucement. Un chapeau de paille sur la tête, une petite robe rose sur elle, des ballerines de la même couleur. Elle ressemblait à une petite fée comme toujours. Elle avait ses ailes aussi, mais elle les cachait la plupart du temps. Elle ne savait pas réellement qui connaissait la vérité et qui l’ignorait … et elle craignait aussi que les sorcières essaient à nouveau de la kidnapper.

Son peuple l’avait déjà emprisonné, loin de sa connexion parfaite, une fois. Personne ne pourrait la faire se séparer d’Aisha à nouveau. Certes, Aisha devait travailler. Certes, Prime ne pouvait pas rester enfermer à la maison tout l’été … mais c’était son choix, son désir, son envie. Plus personne ne pourrait la forcer à faire ce qu’elle ne voulait pas.

Maintenant qu’elle avait 14 ans, elle s’affirmait un peu plus en tant qu’ado. Elle avait passé trois ans, enfermé par son peuple, et la souffrance du manque d’Aisha était encore une brûlure cuisante qu’elle n’arrivait pas à calmer. Elle avait gardé sa tristesse et sa colère pour elle, bien qu’elle eût parfois envie d’exploser… Elle préférait pleurer à crier, mais elle savait qu’elle pouvait faire les deux.

Aisha était cependant inquiète, comme toujours, du mutisme de sa mini-fée et sa solitude. Encore plus pendant les vacances puisqu’elle n’avait, littéralement, aucune obligation de sortir. Prime avait alors trouvé une idée lumineuse en regardant une série télévisée, Heartland. Elle savait qu’un haras était à SB. Elle pouvait toujours voir s’ils accepteraient de l’aide de la part de la mini-fée, en échange de cours ? ou même une raison de sortir de sa maison.

Bien qu’étant une fée coquette, jamais autant que Stella, elle ne craignait aucunement de se salir… La seule chose qui risquait de lui arriver ? Qu’elle s’endorme en travaillant…. Mais normalement, elle pouvait se réveiller rapidement et ça lui permettait de continuer à effectuer son travail l’air de rien. Au collège, on la réveille au moins une fois par cours…Sauf pour les professeurs qui ont abandonnés. Elle s’approcha du haras et suivi son instinct. Elle s’approcha des boxes, alignées, vides. Les chevaux devaient être dehors ? Peut-être.

- Humm … Se racla-t-elle la gorge. Ex… excusez-moi… est-ce … est-ce qu’il y a quelqu’un ?

Elle bégayait encore. Elle n’aimait plus parler, depuis les trois années qu’elle avait passées loin d’Aisha mais aussi depuis que la malédiction s’était levée. Elle avait dû mal à communiquer. Elle n’était pas bête, pourtant beaucoup le penser à cause de cela. Alors qu’elle s’avança encore, elle vit un garçon au loin. Elle lui fit un signe de la main amicale et un sourire. C’était bien la seule chose qu’elle pouvait faire maintenant.


Codage par Libella sur Graphiorum
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91500-une-place-pour-les-re http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91505-les-relations-de-piff#1318089 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91505-les-relations-de-piff#1318090


Bruno O. Madrigal
« Le futur est inscrit sur du sable jusqu'à ce qu'il devienne présent »

Bruno O. Madrigal

| Avatar : David Mazouz

| Conte : Encanto
| Dans le monde des contes, je suis : : Bruno Madrigal

| Cadavres : 25



Bruno + Katell + Piff _



________________________________________ Lun 4 Juil 2022 - 19:48 « Le futur est inscrit sur du sable jusqu'à ce qu'il devienne présent »

A la recherche des chevaux - et non cheveux

Bruno avait vu un avenir affreux le concernant. S'il ne faisait rien, dans quelques années, sa mère serait bien obligé à l'emmener voir un psychiatre, obtenant quelques précisions de la part de l'établissement scolaire. Et un traitement allait lui être imposé. Tout ça parce qu'il était trop turbulant. C'était injuste et Bruno ne voulait pas devenir dealer pour s'en sortir. Oui parce qu'il allait fournir son traitement aux élèves qui en voulaient. Bref. Bruno avait vu les conséquences de ce genre de chose. Alors, il avait décidé de provoquer un ras de marrer et effacer de la réalité ce genre de projet.

Il avait essayé, dans un premier point, de se canaliser tout seul en faisant de la méditation. Cependant, tenir une minute c'était déjà compliqué, alors passé cinq minutes a essayer de méditer en regardant toutes les secondes son chronomètre avait eu raison de lui. Il ne pouvait pas le faire tout seul. C'était impossible. Donc Bruno avait cherché des alternatifs, des trucs qui pourraient fonctionner. Il avait de la marge, des années, avant l'heure fatidique ce qui voulait dire qu'il pouvait tester de nombreux trucs.

Bruno était tombé sur le Haras Awen. Bon, au début, il ne savait pas ce que voulait dire haras, pensant à une espèce d'oiseau. Mais en fait, c'était des chevaux. Enfin, le plus important à retenir, c'était qu'il y avait de l'équithérapie pour les personnes aussi différentes que Bruno. Et puis, il aimait beaucoup les animaux en règle générale ! Alors il pouvait peut-être testé non ? Et puis c'était les vacances, donc il avait de la liberté.

Le Voyant avait pris le chemin du Haras à bords de son skateboard. Un moyen plus amusant de se déplacer et surtout il ne risquait pas de se retrouver à l'opposé à cause du sens du vent. Car même si voyager sous forme de sable était plus rapide, cela pouvait grandement le retarder si jamais il n'avait pas de chance. Et puis, comme ça, quelques amis poilues pouvaient l'accompagner, caché dans son sac en bandoulière ou parmi ses vêtements. Bruno n'avait pas mit trop de temps, grâce à la fonctionnalité GPS de son téléphone dont les oreillettes connectés lui donnait le chemin en direct. Plus simple pour lui que de devoir lire les panneaux. Bon, il avait manqué de foncer dans quelques personnes, s'était crouté par deux fois, mais il était en un morceau en arrivant à sa destination.

Il avait roulé jusqu'aux écuries disposés en une lignée. Tout en regardant la non-présence des chevaux, Bruno avait rangé ses écouteurs dans la poche ventrale de sa salopette verte. Il avait abandonné sa planche sur le sol, s'approchant d'un boxe. Sauf qu'il était un peu petit pour bien voir si quelque chose d'intéressant s'y trouvait. Bruno s'était accroché à la porte du bas, se hissant dans le but manifeste de passer par-dessus - ou tout du moins se permettre une meilleure vue - comme si une telle action était complètement normal.

Une voix l'avait fait se détourner de sa fouille, le faisant même sursauté de peur que cela soit quelqu'un venu pour le réprimander d'il-ne-savait-trop-quoi. Des fois, il avait cette crainte - sûrement à cause de ses souvenirs - qu'on allait lui en vouloir pour des choses qui n'étaient pas vraiment contrôlable. Mais ce n'était sûrement pas quelqu'un qui travaillait ici. C'était juste une fille, un peu plus âgé que lui. Bruno l'avait fixé, toujours à moitié suspendu sur la porte. Il semblait la regarder très attentivement. Ses yeux voyageaient sur elle ou autour d'elle, fronçant même des sourcils avant de prendre la parole avec une vitesse importante.

"- Ton prénom, c'est quoi ? Pri... Princesse ? Pricilia ?"

En tout cas, Bruno savait que cela commençait par ses trois lettres, mais il n'avait pas pu se concentrer sur l'aura plus longtemps. D'ailleurs, elle n'était pas humaine. C'était clair. Mais ça, il en saurait peut-être plus s'il était amené à la côtoyer. Bruno avait regardé le boxe vide avec interrogation, parlait très rapidement.

"- Est-ce que les chevaux sont invisible ? Ou alors, ils se sont fait kidnapper par un ogre bouffeur de cheveux, euh chevaux."

Bruno s'était hissé un peu plus sur la porte, se retrouvant à califourchon dessus. Il ne semblait pas en démordre avec son idée d'aller dans le boxe. Il voulait enquêter sur cette disparition ! Non, a aucun moment, Bruno s'était dit que les chevaux étaient peut-être en train de gambader non loin de là.

Ft. Katell Marc'heg & Prime D'Andros

KoalaVolant
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91494-le-sablier-du-temps http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91503-pourquoi-avoir-peur-de-l-avenir http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91504-les-nombreuses-aventures


Katell Marc'heg
« Ensembles et main dans la main
Partons vers notre destin »


Katell Marc'heg

| Cadavres : 30



Bruno + Katell + Piff _



________________________________________ Ven 8 Juil 2022 - 21:25 « Ensembles et main dans la main Partons vers notre destin »

A la recherche des chevaux

Une journée de plus au haras. Comme tout les matins, Katell s’était occupée des chevaux avec un sourire. Elle se sentait bien quand elle agissait ainsi, elle aimait vraiment les équidés. L’ancienne femme chevalier de la Table Ronde s’assurait de rester attentive si jamais on l’appelait au bureau ou si elle entendait un bruit de moteur. On ne lui avait pas demander de leçon pour aujourd’hui, alors, pour le moment, les chevaux étaient au pâturage et elle avait alors pris sur elle pour s’occuper des boxes. Ce n’était pas une tâche plaisante, mais elle ferait avec. Elle travaillait dans les derniers boxes quand elle entendit une petite voix dans son dos. La palefrenière sorti du boxe en enlevant l’épaisse paire de gant qu’elle portait. Elle les déposa à cheval sur la porte de la petite pièce.

« Oui… Un instant s’il vous plais. »

Elle regarda le boxe, puis sa tenue… Ça va, elle était encore assez propre alors cela irait et elle pourrait reprendre le nettoyage après, ce n’était pas vraiment quelque chose de grave. Elle sorti donc de là avant de sortir pour se diriger dans la direction de là où elle avait entendu la voix : au niveau des premiers boxes de la rangée. Alors qu’elle approchait de la fille qui avait parlé, elle entendit une voix de garçon. Hum ? Rendue un peu curieuse par tout ça. Ils étaient venus ensembles ? Non, d’après ce qu’elle entendait il semblait qu’ils venaient tout juste de se rencontrer. Katell les observa encore quelques secondes de plus, puis, alors qu’elle allait parler, le garçon avait repris la parole, évoquant l’absence des chevaux ou leur invisibilité. La jeune femme avait alors tout simplement éclater de rire. Elle n’avait pas pu s’en empêcher, c’était tout simplement plus fort qu’elle.

« Non, les chevaux ne sont pas invisible, il sont simplement en train de brouter dans et de se défouler dans un champ. Vous voulez aller les voir ? »

C’était deux gamins, mais Katell pouvait bien s’accorder un peu de temps. Et puis, si ils étaient venu au haras, ce n’était pas pour rien, n’est-ce pas ? Alors autant les amené près des chevaux tout en écoutant ce qu’ils avaient tout les deux à lui dire. Elle remonta ses manches, dégageant maintenant ses avant-bras. Puis, elle avait ensuite dégagé quelques mèches de cheveux de devant son visage. Kayley avait alors sourit aux deux jeunes avant de poser les mains sur ses hanches, elle jouait les adultes un peu trop fière. C’était plus fort qu’elle.

Katell avait donc devant elle une jeune fille toute mignonnette et tout en couleur. Elle allait probablement bientôt entrer en pleine adolescence. Elle semblait pleine de vie, même si sa voix dénotait une certaine timidité… enfin, c’était ce qu’elle pensait, mais elle présumait peut-être un peu beaucoup tout ça… L’autre était un jeune garçon… Lui, par contre, il avait l’air d’être plutôt un gamin. Cela l’étonnait de voir quelqu’un de son age ici sans ses parents. Hum… Elle jugeait peut-être un peu vite en besogne, ce n’était pas vraiment dans sa nature que d’agir ainsi. Elle avait alors simplement chasser tout ça de son esprit pour laisser les gamins répondre. Elle s’éloigna un peu plus des boxes pour se diriger de quelques pas vers le chemin qui menait là où se trouvaient les chevaux pour le moment.
Codage par Libella sur Graphiorum


Prime D'Andros
« ZZZZ »

Prime D'Andros

| Avatar : Georgie Henley

Bruno + Katell + Piff 2l49

| Conte : Winx Club
| Dans le monde des contes, je suis : : Piff

| Cadavres : 27



Bruno + Katell + Piff _



________________________________________ Sam 9 Juil 2022 - 11:42 « ZZZZ »


Bruno + Katell + Piff

Piff observait le garçon en penchant la tête. Etrange mais sympa. C’était ce qu’elle voyait, et ça lui suffisait. Quand il lui demanda son prénom, elle réfléchit un instant. Le connaissait-elle ? Non. Elle ne croit pas. Alors comment pouvait-il savoir le début de son prénom ? Elle sourit encore. Tant pis. Elle n’avait pas besoin d’y penser. Après tout, si jamais il était une mauvaise personne, elle n’aurait qu’à s’envoler.

- Pri…Prime. Mais … mais… on m’appelle Piff… aussi. Et … et toi ?

Prime, Piff, c’était assez proche pour que la mini-fée ne fasse pas la différence. Les gens pouvaient l’appeler par les deux prénoms qu’elle, elle ne remarquerait même pas la différence. Les deux enfants avaient dû, en tout cas Piff, entendre la voix de la gérante du lieu, mais elle ne la vit pas tout de suite. La question du garçon étonna la Piff, alors qu’elle entendit le rire de la propriétaire. Cela aurait été cool. Des chevaux invisibles, mais comment s’en occuper alors ? Il faudrait les mettre dans la peinture pour les voir, et les brosser, mais ils seront ensuite sales. Compliqué tout ça. La jeune femme proposa d’aller voir les chevaux, et Piff eu malgré elle des étoiles dans les yeux. Oui. Elle voulait. La question était cependant posée au garçon alors elle ne dit rien.

Quand la jeune femme partie vers les pâturages, ou ce que Piff pensait l’être, elle la suivit en trottant et en s’approchant de la jeune femme. Une phrase. Il fallait qu’elle fasse une phrase en entier. Une fois. Pas plus. Ou plus ? Pourquoi était-elle venu déjà ? Pour pas qu’Aisha s’inquiète …mais comment faire pour demander ce qu’elle voulait quand elle n’était pas foutue de faire une phrase.

- Je… je … je suis Prime … d’Andros.

Si la jeune femme connaissait sa fée, Aisha d’Andros, cela serait tellement mieux… elle n’aurait plus à parler, et les adultes comprenaient toujours. Elle reprit cependant. Elle avait dit à sa fée qu’elle allait faire du bénévolat, si on l’accepte, dans un haras et Aisha n’avait rien répondu laissant penser qu’elle connaissait la propriétaire.

- Je … je … je voudrais… voudrais… être … bénévole ici … pour …pour aider. Je … je suis … en vacances.

Deux mois de vacances qui allaient être interminables si elle restait cloîtrer chez elle. Peut-être aurait-elle dû demander si elle ne pouvait pas faire du bénévolat dans une bibliothèque … non. Certainement qu’elle ne ferait que lire et dormir, mauvaise idée. Elle posa son regard sur le garçon à leur côté et fit un sourire pour répéter.

- Toi… toi aussi ?


Codage par Libella sur Graphiorum
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91500-une-place-pour-les-re http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91505-les-relations-de-piff#1318089 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91505-les-relations-de-piff#1318090


Contenu sponsorisé




Bruno + Katell + Piff _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Bruno + Katell + Piff





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les loisirs :: ➹ Sports :: ➹ Le Haras Awen