« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-21%
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, Collection Botanique
39.59 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Alors... Je dois appuyer où ? [Honey]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Eugène Fitzherbert
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Eugène Fitzherbert

| Avatar : Jared Padalecki

| Conte : Raiponce
| Dans le monde des contes, je suis : : Eugène Fitzherbert

| Cadavres : 8



Alors... Je dois appuyer où ? [Honey] _



________________________________________ 2023-03-13, 10:35

Il y a bien des choses dans la vie que je ne maîtrise pas et qui me valent depuis des années l'étiquette de vieux... à l'âge canonique de 29 ans. La raison ? Ma maîtrise très approximative des outils technologiques. J'arrive de temps à autre à me trouver du temps pour comprendre le fonctionnement de diverses consoles de jeux (vive les jeux rétro), mais quand il s'agit de manipuler un ordinateur, je m'en tiens au strict minimum : le traitement de texte, les mails et c'est tout. Je tape à deux à l'heure ce qui me pose problème pour m'organiser quand je dois envoyer un simple mail. Mais aujourd'hui, c'est différent. Je souhaitais vérifier sur les réseaux sociaux si Raiponce avait un compte. Mais pour être sûr de pouvoir faire ma recherche pépouze, je me suis dit qu'aller dans un cybercafé pourrait être plus intéressant car au moins, je serais avec quelqu'un pour tout m'expliquer. Donc, direction le centre-ville afin de pouvoir accomplir ma mission. Avoir passé près de neuf ans sans croiser une seule fois Raiponce parce que je ne sais pas me servir des réseaux sociaux... n'est pas très classe, on va pas se mentir.

Et je ne peux pas m'empêcher d’appréhender le moment où je vais devoir aller sur... Je crois que c'est Facebook ou Twitter. Mais bref, voyons un peu ce que ça donne. Le type à l'entrée me demande de payer 20 dollars pour trois heures. Je lui tends des billets, il me dirige vers un ordinateur dernier cri. Il me précise que je peux demander à manger en appuyant sur un bouton à gauche du bureau. Mon air paumé a l'air de le désarçonner au point qu'il me précise :

"Hésitez pas à d'mander des trucs si vous êtes pas à l'aise."

"Euh... Merci, c'est très aimable à vous."

Il pousse un grognement. Je m'installe en retirant mon manteau et ma veste, puis allume l'ordinateur. Je suis directement sur une session libre, je clique sur Internet Explorer et... Bordel de toi qu'est-ce que t'es lent ! J'attends au moins dix minutes avant d'avoir la page d'accueil de Facebook. Bon... Comment on fait ? Est-ce que je dois mettre mon nom complet ? Mais... Si les gens tombent sur mon profil, ils risquent pas de me prendre pour un cinglé ? Jusqu'à preuve du contraire, pour eux je suis un personnage de dessin animé... Hum... Essayons de voir ce qu'ils proposent en pseudonymes... EugeneSB... Mouais... Au moins je risque pas de me faire repérer. Je commence à taper lentement mon adresse mail "voleurdetoncoeur@gmail.com", mon mot de passe... "1234motdepasse", ça ira bien comme ça. Euh... Merde, pourquoi j'ai des pubs cochonnes d'un coup ? J'essaie de les fermer, mais elles commencent à venir en masse. Derrière moi, je ne sais pas pourquoi, je sens des regards inquisiteurs.

Je me retourne d'un coup. Personne pour regarder. Tous le monde est en train de cliquer frénétiquement sur leurs souris et... J'ose pas imaginer ce qu'ils regardent donc je reviens sur mon écran. Il ne restait plus qu'une pub. Je parviens enfin sur la page d'accueil de Facebook. Bien... Comment chercher Raiponce maintenant ? Je passe presque une heure à chercher, jusqu'à ce que je tombe sur un profil, non, en fait plein. Sérieux, combien de personne s'appellent Raiponce sur ce site ? J'en viens à plaquer ma tête sur le clavier. Est-ce que je dois passer à Twitter ? Bon... Allez, on recommence. Page d'accueil, inscriptions, pub cochonnes et... Comment ça marche ce truc ? "Hey, je suis sur Twitter !" dis-je en guise de premier "tweet". Mais je l'ai envoyé à qui ça ? Ce site est encore pire que Facebook ! Je tape autre chose mais je ne sais pas pourquoi, j'ai un autre tweet accroché au mien. "Hey, quelqu'un connait une femme aux longs cheveux blonds ici ? Elle s'appelle-" Hey attends... Est-ce que je risque pas de la mettre en danger ? Il pourrait y avoir des types de Corona qui s'en prendrait à Raiponce... ""Hey, quelqu'un connait une femme aux longs cheveux blonds ici ?" Voilà, j'ai envoyé le message... Mais c'est qui cette... Honey Lemon ?


Honey Lemon
« Science is magic that works. »

Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

Alors... Je dois appuyer où ? [Honey] Eroshoney

Alors... Je dois appuyer où ? [Honey] T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 6419



Alors... Je dois appuyer où ? [Honey] _



________________________________________ 2023-03-14, 19:46 « Science is magic that works. »

Honey Lemon était un génie et une geek et, en tant que tel, elle était pour ainsi dire experte en technologie. Comme bien des personnes de son âge, la jeune femme cumulait plusieurs réseaux sociaux à son actif sur lesquels elle partageait certains pans de sa vie. Comme tout le monde, elle avait commencé par se créer un compte sur Facebook, à la fin des années 2000 mais comme pas mal de personnes depuis elle l'utilisait de moins en moins, s'en tenant bien souvent à Messenger uniquement. Comme plein d'autres personnes, elle s'était aussi essayé à Twitter et avait, en son temps, apprécié le challenge qu'était la rédaction d'un message percutant en 140 caractères. Puis la plateforme avait changé les règles, bien avant l'avènement d'Elon Musk, et les tweets en 280 caractères lui avait paru moins intéressants. La jeune femme, passionnée de photographie, de chatons, de mode et de tout un tas de choses avait donc, en toute logique, échoué sur Instagram où elle partageait quantité de photos qui l'intéressait elle et intéressait parfois une partie des personnes qui la suivaient. Quant à YouTube, elle y visionnait de nombreuses vidéos tous les jours ou presque.
Il avait, en fait, très peu de réseaux sociaux que Honey n'avait pas essayé. Elle s'était intéressée à TikTok lors de son lancement mais avait très vite compris qu'elle était trop âgée pour y trouver un véritable intérêt - tout comme elle avait été frustrée de n'y trouver que des courtes vidéos, elle qui adorait tant les digressions et les longs discours littéraires ou scientifiques.
Bien sûr, les réseaux sociaux n'étaient qu'une petite partie de la vie bien remplie de l'extravagante Honey Lemon et la maternité avait réduit le temps qu'elle accordait aux écrans, préférant, et de loin, l'accorder à son adorable fille, Cassiopée. Cela n'empêchait toutefois pas l'iPhone de la jeune femme d'être très souvent allumé et à portée de main, quoique davantage pour être joignable en toutes circonstances (d'autant qu'elle ne possédait pas de téléphone fixe) que pour poster des clichés de son bébé.
S'il y avait bien une chose qu'elle se refusait à faire - et pas uniquement pour respecter la RGPD mais aussi par souci de garder sa vie privée... privée - c'était de poster des clichés de sa fille. Cela n'empêchait certainement pas Honey d'en prendre quasiment tous les jours, ni de les envoyer par centaines ou presque à ses proches, mais elle s'assurait de le faire de la façon la plus sécurisée possible, celle qui ne conduirait pas son bébé à lui faire un procès dans vingt ans parce qu'on la voyait en train de baver sur Facebook.
Globalement, Honey n'était pas accro à son téléphone. Elle était accro à la socialisation et voyait dans son portable un moyen efficace pour garder contact et partager des moments à distance avec ses proches. Mais quand elle était avec ceux qu'elle aimait, elle était tout à eux, que la vie de maman soit, ou pas, glamour.
La plupart du temps, elle ne l'était pas. Mais la plupart du temps Honey s'en fichait. Elle était un génie en fauteuil roulant mère célibataire d'une merveilleuse poupée, tout le reste, c'était secondaire.
Le bruit caractéristique d'une notification Twitter, alors que la jeune femme n'avait plus métaphoriquement mis les pieds sur la plateforme depuis des semaines, attira quand même son attention au point que Honey délaissa le rapport qu'elle était en train de rédiger à toute vitesse sur son ordinateur pour se tourner vers l'écran de son portable. C'est ainsi qu'elle découvrit, un peu étonnée, qu'un certain EugeneSB l'avait tweetée pour parler d'une femme blonde introuvable dont le prénom l'était tout autant (introuvable).
La jeune femme fronça les sourcils, incapable de décider, parce qu'elle n'avait pas tous les codes sociaux le permettant, si ce type était louche, paumé ou simplement nul avec la technologie. Les trois options (qui étaient les premières à lui venir à l'esprit mais pas forcément les seules acceptables) étaient toutes aussi possibles les unes que les autres, surtout dans une ville comme Storybrooke, peuplées de personnes qui avaient brutalement découvert la technologie (contrairement à Honey qui était née dedans, pour ainsi dire, sur Terre 2). La scientifique adopta donc l'approche qu'elle connaissait le mieux, l'approche scientifique. La jeune femme analysa consciencieusement chaque mot, l'heure du tweet, le profil et tous les éléments à disposition qui permettaient de poser un diagnostic. Finalement, elle conclue qu'EugeneSB était juste aussi nul avec la technologie que le frère jumeau de Diane Moon.
Jugeant alors qu'il ne présentait aucune menace, elle tweeta :

@HoneyLemon : Désolée je ne suis pas une blonde perdue, vous avez dû faire une fausse manip.

@HoneyLemon : Un peu d'aide ici => https//:www.twitterfordummies.com :)
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


Eugène Fitzherbert
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Eugène Fitzherbert

| Avatar : Jared Padalecki

| Conte : Raiponce
| Dans le monde des contes, je suis : : Eugène Fitzherbert

| Cadavres : 8



Alors... Je dois appuyer où ? [Honey] _



________________________________________ 2023-03-23, 14:07

Je patiente un peu, en naviguant sur les réseaux sociaux de la meilleure manière possible pour mon niveau abyssal. J'ai tapé le prénom de ma chère et tendre sur la barre de recherche, qui est symbolisée par une loupe. Honnêtement, je voyais passer pas mal de personnes très... étranges. D'abord, il y a une personne qui ne cesse de parler de Raiponce comme si elle était ce personnage, en n'utilisant que des images du film où elle apparait. Elle a créé des images animées très étranges où elle simule des dialogues et situations de famille entre Raiponce et moi. Je cite : "uWu... Eugène, j'ai... très envie d'être avec toi 👉👈 tu veux bien... être mon mari ?" "Haaaan... je n'osais pas te le dire 👉👈 j'accepte ma Raiponce chérie" Je me pose devant l'écran pendant quelques minutes, halluciné par ce que je viens de lire. Je... Ce... Ca ne s'est jamais passé comme ça. J'ai dû insister dix fois pour que Raiponce me donne un oui. Pourquoi ? C'est une autre histoire.

Je change de compte au bout d'un moment, une fois la fascination morbide passée. Cette fois-ci, je tombe sur un compte répondant au doux nom de DisneyLewds. Et je... Non. C'est bon j'abandonne, j'en ai marre de tomber sur ce type de contenu. Surtout si c'est pour me voir moi avec ma chère et tendre en train de faire n'importe quoi ! Ca se fait pas ! Faire des trucs chelous avec sa mère ou son père ça se fait pas... Heureusement, une autre partie de l'écran pique mon intérêt. On aurait dit un symbole d'enveloppe et... Non Victory Texas, ce n'est pas le moment de dire que tu es seule chez toi. Et c'est quoi ce smiley aubergine ?

Pendant un bon moment, je me pose. J'ai passé littéralement une heure pour rien, à voir des trucs chelous sur internet... Et on s'étonne que je ne veuille pas du tout apprendre à utiliser un ordinateur ! Pourquoi il y a autant de trucs aussi débiles ? Je plonge ma main dans ma veste pour y choper une petite bouteille d'eau. En trente secondes, je la vide et pousse un soupir de soulagement. C'est à ce moment que je vois un petit "2" à côté d'un symbole de cloche. Je clique dessus et je tombe sur ce message :

"Désolée je ne suis pas une blonde perdue, vous avez dû faire une fausse manip."

"Un peu d'aide ici => https//:www.twitterfordummies.com :)"

Je fais de gros yeux. Je n'arrive pas à comprendre comment elle fait pour me répondre. Comment fait-elle pour me viser MOI spécifiquement. Alors que le temps passe vite, je réfléchis à une éventuelle réponse histoire de comprendre ce qu'il se passe (surtout que je comprends pas pourquoi une partie de son message est en bleu foncé). Je tape doucement le message en l'énonçant à voix haute (une manie que j'ai et qu'il faudra un peu corriger) :

"Qui êtes-vous ? Comment vous faites pour me contacter directement comme ça ?"


Honey Lemon
« Science is magic that works. »

Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

Alors... Je dois appuyer où ? [Honey] Eroshoney

Alors... Je dois appuyer où ? [Honey] T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 6419



Alors... Je dois appuyer où ? [Honey] _



________________________________________ 2023-03-24, 18:44 « Science is magic that works. »

Des non génies de l'informatique, Honey en avait vu plusieurs depuis son arrivée à Storybrooke. Sur Terre 2, ils étaient pour ainsi dire une espèce en voie de disparition. Ce monde était tellement à la pointe de la technologie que tout le monde, en dehors peut-être des ermites, naissait, pour ainsi dire, avec un ordinateur dans la main. D'ailleurs certains s'en faisaient même greffer tellement c'était pratique. Honey, bien sûr, n'était pas accro à ce point. Si elle reconnaissait l'intérêt presque sans fin de la technologie, elle avait aussi été témoin de ses nombreuses limites et des conséquences de sa mauvaise utilisation. La jeune femme se contentait donc comme tout le monde, du moins comme la plupart des gens de son âge, d'un téléphone portable et d'un ordinateur. Quand elle le pouvait, elle faisait profiter les autres de ses connaissances avancées, estimant que les talents des uns existaient pour être partagés aux autres et que ce qu'on donnait vous était toujours rendu trois fois. Ainsi, depuis son arrivée en ville, elle avait aidé des amis à mettre en place le site de leur commerce, paramétrer de nouvelles machines pour des représentants du troisième âgé, réparé des bourdes informatiques et même, maintenant qu'elle y pensait, visiter internet de l'intérieur à cause de son intelligence artificielle ASTRID et d'une erreur de programmation.
La vie de Honey ne tournait toutefois pas autour des néophytes en informatique et elle avait assez rapidement rangé sa petite interaction avec l'inconnu de Twitter dans une case de sa bibliothèque mentale pour passer à autre chose. Sa vie de maman, pour commencer, parce que Cassiopée dépendait encore presque totalement d'elle, puis sa vie de scientifique qui n'était jamais trop loin.
Il est probable que l'interaction étrange qu'elle avait eue sur Twitter ne serait jamais revenue dans la RAM du cerveau de Honey si le jeune homme n'avait pas répondu à son message, ce qui entraina une notification sonore et visuel sur le téléphone de Honey qui, curiosité oblige, cliqua... et constata que sa curiosité était effectivement satisfaite.
Des débutants en informatique, elle en avait vu beaucoup, mais ce jeune homme dépassait ses attentes, ses espérances et même les rêves les plus fous qu'elle n'avait jamais faits sur le sujet.
La jeune femme se mordit la lèvre inférieure, réfléchissant à la meilleure approche. Ce qu'elle craignait c'était de prendre son interlocuteur pour un idiot en essayant de trop l'aider ou en commettant un impair social dans sa réponse qui lui donnerait l'impression d'être pris de haut. Ses doigts hésitèrent plusieurs instants au-dessus de son clavier tandis que son esprit faisait l'inventaire de toutes les réponses possibles et de toutes les solutions à sa disposition.
Puis il prit une décision et ses doigts entrèrent en action :

@HoneyLemon : Je suis Honey Lemon, c'est écrit sur mon profil.

@HoneyLemon : Je suis docteure en sciences mais j'essaie surtout de vous aider.

@HoneyLemon : Pour vous répondre j'ai simplement écrit mon texte dans le champs de réponse qui permet de... répondre. :)

A ce dernier message, la jeune femme attacha une capture d'écran annotée qu'elle estima plus à même d'expliquer le fonctionnement du site.

@HoneyLemon : Vous avez pensé à prendre des cours d'informatique pour prendre confiance en vous avec internet ?

La suggestion s'accompagna du smiley le plus doux, le plus bienveillant et aussi le plus mignon qu'elle trouva dans la base de données dans le but de ne pas froisser l'égo peut-être mal placé ou trop viril pour accepter l'aide d'une jeune femme qui, d'après sa photo de profil, avait l'air plus folle que deux fois diplômée d'un doctorat.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


Contenu sponsorisé




Alors... Je dois appuyer où ? [Honey] _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Alors... Je dois appuyer où ? [Honey]





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Divers



Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser