« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -32%
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ ...
Voir le deal
749.99 €
Le Deal du moment : -16%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
669 €

Partagez
 

 Une table pour deux... } Yzma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Aloysius Black
« Before we begin, I must warn you... NOTHING here is vegetarian. »

Aloysius Black

| Avatar : Mads Mikkelsen

Une table pour deux... } Yzma 4foa

Sweet dreams are made of this...

Une table pour deux... } Yzma Jvux

Who am I to disagree ?



| Conte : Le roi Lion
| Dans le monde des contes, je suis : : Scar

| Cadavres : 386



Une table pour deux... } Yzma _



________________________________________ 2014-07-27, 11:09 « Before we begin, I must warn you... NOTHING here is vegetarian. »


Yzma & Aloysius

« Who's Hungry ? » Hannibal


Voilà qui était fait et bien fait. Avec un petit sourire satisfait, Aloysius, accoudé à sa table de travail dans son immense et élégante cuisine, contemplait le chef d’œuvre qu’il venait une fois de plus d’accomplir. Un verre à la main, écoutant de l’opéra, il assistait une fois de plus à un festin qu’il avait engendré. Pour ce soir, pas de commis. Il en engageait quelqu’un lorsqu’il devait rassasier la moitié de la ville et il leur laisser habituellement les tâches les plus faciles et les moins dangereuses pour son identité : les légumes, les fruits, les compositions, les entrées, les desserts. Jamais un commis n’avait encore eu l’occasion de toucher à sa viande. Pour beaucoup, cela montrait le grand connaisseur qu’il était et accentuait encore plus son côté perfectionniste mais pour lui, cela avait une toute raison… Une fois cuis, plus aucun danger de faire déceler quoi que ce soit à qui que ce soit, le psychiatre prenait toujours des morceaux similaires à du bœuf, du porc, du lapin ou autre viande tout à fait comestible sans tabou. Mais cru… Un poumon d’humain était un poumon d’humain voyez-vous…

En entrée, ils auraient donc des bouchées de melons et jambon de parme avec lesquels Aloysius avait dessinées des roses en jambon. Le plat serait du ris de veau et le dessert serait une tarte tatin maison et sa crème légère. De quoi élever les sens… Si encore vous ne savez pas que derrière « Jambon de parme » et « Ris de veau » ce cache en réalité Billy Grumble, un ancien électricien de la ville, n’ayant plus de clients depuis bien longtemps pour son côté acariâtre et qui vivait dans les bois en hermite. Ce type ne manquera à personne, le psychiatre en était convaincu. D’ailleurs voilà à présent plusieurs mois qu’il avait disparu, le temps que son jambon s’affine et personne ne semblait avoir remarqué sa disparition. Bon point pour lui.

Après l’achèvement de son œuvre, il remonta dans sa chambre, pris une douche rapide, se coiffa et changea sa tenue, pour un autre costume trois pièces dont il était visiblement indisociable et redescendit pour attendre son invité. D’ailleurs, qui était-ce ? Et bien Yzma Popochimalt, une de ses adjointes, celle qui l’avait sacré roi, ou plutôt maire et celle qui faisait sans doute preuve de la plus grande hypocrisie mal dissimulée. Il savait qu’il ne l’avait avec lui que pour un temps, le temps où tout le monde se pliait encore à ses désirs, le temps de nouvelles élections, où elle ferait tout pour se présenter et lui arracher sa place. Il fallait donc voir jusqu’où elle en devenait dangereuse et la liquider ce soir même si cela était nécessaire. Une mauvaise chute était si vite arrivée et puis… Maintenant qu’il était maire, il était certain de se faire acquitter, Janus ferait le nécessaire.

Il fallait donc qu’il lui parle, découvre un peu ce qu’elle cachait vraiment et jusqu’où était-elle prête à aller pour lui. Le soir de l’élection, elle ne s’était pas privée de faire crépiter quelques flashs avec des embrassades joyeuses mais il en fallait bien plus que ça pour endormir Scar. Il avait été roi pendant quelques temps, un roi incontesté, contre qui on avait eu peur de se soulever, il avait eu les hyènes dans son camps, ce n’était pas une petite chose et par certains aspects, la jeune femme, du moins d’apparence, ressemblait fortement aux hyènes. De plus, Scar avait entendu parler d’un certain Llama Groove, une espèce d’idiot imbu de lui et peu futé mais qui représentait un grand potentiel de par la somme d’argent qu’il possédait. Quelques fonds ne feraient jamais de mal et Yzma, paraissait-il, connaissait bien cet homme pour avoir était sa conseillère pendant des années. Il fallait donc qu’il voit avec elle et qu’il connaisse l’angle d’attaque sur lequel Groove pourrait lui céder quelques deniers de sa fortune.

Lorsque la sonnette retentit, Aloysius s’avança d’un pas majestueux et vint ouvrir la porte à son invitée multicolore. Elle avait déjà osée une robe fourreau avec la bannière étoilée dessus, que lui réservait-elle ce soir.

- Bonsoir Mademoiselle Popochimalt, je vous que vous avez trouvé facilement, j’en suis ravi.



Code by Fremione.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
(c) MΛ☾ΛЯON





https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8516-soyez-pretes-pour-le-c https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8684-je-patauge-dans-limbecillite


Yzma Popochimalt
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Yzma Popochimalt

| Avatar : Emma Stone

Une table pour deux... } Yzma Tumblr_mbtppvwSip1rh58ldo1_500
Ils ont l'air un peu trop contents...
Je vais en tuer quelques uns, ça va les calmer.

Une table pour deux... } Yzma XwMGPiu
On s'éclate à Rio avec le robot ! Une table pour deux... } Yzma 2373436163

Une table pour deux... } Yzma 622494propri

| Conte : Kuzco ღ
| Dans le monde des contes, je suis : : Yzma ϟ

Une table pour deux... } Yzma 903262zyzy

| Cadavres : 1048



Une table pour deux... } Yzma _



________________________________________ 2014-07-27, 23:50



If I had a heart I could love you. If I had a voice I would sing
After the night when I wake up I'll see what tomorrow brings...


J'avais sorti le grand jeu. Longue robe écarlate fendue jusqu'à mi-cuisse, talons aiguille noirs, boucles d'oreilles en diamant (véritable, attention !). Mon brushing était impeccable. Dans ma chevelure, j'avais piqué un peigne en diamants également, histoire de briller davantage. J'arborais là la plus précieuse parure que je possédais. Il faut dire que cette soirée était spéciale. Le nouveau maire m'avait invitée à diner dans sa demeure. Il avait prétexté qu'il devait s'entretenir en privé avec moi.

Avec moi. Uniquement. Je frémissais de suffisance et de supériorité. Il avait bon nombre d'adjoints à son service, mais c'était avec Yzma Popochimalt qu'il souhaitait parlait de son plan d'action, à présent qu'il était à la tête de la ville ! Je ne pensais pas lui avoir fait aussi bonne impression. Hum... tout compte fait, il était évident qu'il remarquerait mon talent. En plus, conjugué à la beauté, c'était doublement plaisant. Sur ce dernier point, il ne pouvait hélas rivaliser. Il n'était pas très avenant de sa personne. Trop de rides, de signe de vieillesse. J'avais vraiment bien fait de quitter la course à la mairie avant de devoir moi aussi me battre contre les signes de l'age. A croire que s'engager en politique faisait vieillir prématurément. De toutes façons, j'avais de quoi combattre "mon grand age". J'avais vu double dose de ma potion de jouvence avant de prendre le volant. Je voulais être absolument parfaite. Zéro défaut, comme ma Nivea BB crème hydratante.

Je garai ma Ferrari aussi rouge que ma tenue et fis quelques retouches maquillage avant de m'élancer vers la demeure élégante et quelque peu austère de Aloysius. Je tenais une bouteille de champagne fermement serrée dans ma main squelettique aux ongles rouge carmin. Il était malpoli de venir les mains vides. J'appuyai sur la sonnette et attendis, trépignant d'impatience, perchée sur mes stilettos vernis.

J'inspectai une nouvelle fois mon reflet dans la vitre teintée de la porte. Mon teint était pale et lumineux à la fois, mes lèvres charnues et rouge rubis, mes yeux rehaussés d'un trait d'eye-liner... Je me sentais nerveuse, je n'avais pas honte de l'avouer. C'était grisant de pouvoir passer du temps avec le nouveau maire en privé. J'allais pouvoir lui proposer des tas d'idées pour assujettir les habitants écervelés de cette ville (en douceur, bien entendu), pour détruire les écoles, raser la bibliothèque... et créer le centre de beauté et d'esthétique qui manquait cruellement dans le coin. J'étais persuadée qu'il m'écouterait attentivement et qu'il serait emballé par tout cela.

Un grand sourire élargit mes lèvres écarlates lorsque la porte s'ouvrit. Il était là en personne. Pas de domestique. J'étais partagée entre la satisfaction qu'il m'accueille lui-même et la déception qu'il n'ait personne à son service pour annoncer ses invités. Je ne m'abaissais jamais à ouvrir moi-même la porte à mes invités. Cela faisait comme si je n'avais rien de plus important à faire, alors que je mettais un point d'honneur à paraitre très occupée en toutes circonstances.

"Monsieur Black." dis-je d'un ton sirupeux. "Oui en effet. Le GPS m'a été totalement inutile."

Nous étions tellement guindés que je m'attendais presque à ce qu'il me fasse un baise-main. C'était très vieille France, mais le diamant est le meilleur ami de la femme... Je secouai légèrement la tête. Si je commençais à citer Marylin Monroe en pensée, c'était très mal parti.

"Je peux entrer ?"

Sans attendre, je me glissai sans aucune gêne entre lui et la porte ouverte. Mes talons claquaient contre le parquet lustré. J'aimais le luxe et la distinction qui se dégageait du lieu. Je m'y sentais dans mon élément. Je m'approchai de la table et remarquai alors le jambon de parme et le melon, m'attardant un instant sur le jambon roulé en forme de... roses. Je plissai des yeux, suspicieuse. Puis je me tournai vers Aloysius, une moue sceptique sur mon visage de poupée.

"Oh. Je crois qu'il y a un malentendu. Vous m'avez invitée pour... Est-ce un rendez-vous galant ?"

La déception devait se lire sur mon visage. Je n'étais pas très douée pour masquer la petite palette d'émotions que j'étais en mesure de ressentir. Hormis avec ce Llama, mais il était tellement crédule qu'on pouvait lui faire croire n'importe quoi. Ainsi, Aloysius Black m'avait faite venir uniquement parce qu'il avait un béguin pour moi ! J'avais envie de le gifler mais je me retins, surtout que mes talons hauts commençaient à faire ressortir mon arthrose. Je préférai rester face à lui, juste à coté de la table élégamment dressée. J'aurais tellement aimé qu'il m'invite pour discuter d'intrigues politiques et de nos ambitions communes ! Mais non, il n'était qu'un homme auquel j'avais fait tourner la tête. Cette embrassade devant les journalistes, juste après avoir annoncé sa nomination en tant que maire, avait changé le redoutable lion en docile petit agneau. Je fis une moue dépitée.

Je baissai les yeux sur la bouteille de champagne que je tenais toujours dans ma main. La condensation la rendait glissante. Je la levai vers lui, m'efforçant de sourire.

"J'ai amené une bouteille spécialement concoctée par mon cuisinier personnel. Il est très doué. Bon, pas autant que Kronk, mais une chose est sure, il sait surprendre les papilles !"

Cette soirée allait être longue, très longue. Heureusement que Kristoff, mon boy préféré, m'avait donné ce précieux champagne. Sans doute qu'il m'aiderait à lutter contre les "assauts romantiques" de Aloysius. C'était vraiment affreux. Je venais de me rendre compte qu'il n'y avait pas que des avantages à être irrésistible car justement j'étais... irrésistible.
lumos maxima

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



So scandalous



Aloysius Black
« Before we begin, I must warn you... NOTHING here is vegetarian. »

Aloysius Black

| Avatar : Mads Mikkelsen

Une table pour deux... } Yzma 4foa

Sweet dreams are made of this...

Une table pour deux... } Yzma Jvux

Who am I to disagree ?



| Conte : Le roi Lion
| Dans le monde des contes, je suis : : Scar

| Cadavres : 386



Une table pour deux... } Yzma _



________________________________________ 2014-07-29, 18:50 « Before we begin, I must warn you... NOTHING here is vegetarian. »


Yzma & Aloysius

« Who's Hungry ? » Hannibal