« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -16%
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
Voir le deal
669 €

Partagez
 

 Banquier vous dites ? ✮ Eby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Lucy Wright
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Lucy Wright

| Avatar : jessica chastain

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 Tumblr_inline_oltkjawbAc1t80jpm_250
Bouille d'ange, coeur de pirate.
Sourire bienveillant, ingéniosité pure.
Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 Tumblr_inline_oltkqqD8Nr1t80jpm_250

✘❍✘

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 M1Odp1

| Conte : la famille pirate
| Dans le monde des contes, je suis : : lucile macbernik

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 XqPb9

| Cadavres : 1117



Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 _



________________________________________ 2020-05-22, 14:17

❖ Eby & Lucy
Fuir reviens à revenir sur ses pas
« Tout le monde est différent très cher. » énonçais-je avec un sourire.

Je savais pertinemment que j’avais la situation bien en main. Je le sentais. Cependant, j’ignorais encore que j’avais en face de moi, mon propre banquier qui devait tout bonnement se demander d’où me venait tous les millions que je gardais plus ou moins de côté. En tant qu’avocate, je ne recevais clairement pas autant. Enfin bref. Je me mords la lèvre inférieure avant de froncer les sourcils.

« Je sécurise mes arrières, c’est tout. »
énonçais-je à ce dernier « je sais ce que je fais. » continuais-je.

Il voulait entrer sur ce terrain là ? Aucun problème mais j’étais clairement plus maligne donc il allait se chauffer les plumes. Il me proposa de m’affronter à une partie de poker. C’était bien le premier qui me demandait cela mais je n’allais pas me rabaisser à refuser sa proposition. Mettant une grosse somme en jeu, je connaissais les rudiments et toutes les possibilités de triches du poker et je savais pertinemment que j’allais gagner. Ce dernier voyant sans doute que c’était perdu d’avance pour lui déposa les cartes sur la table. Un sourire victorieux perla sur mon visage.

« On m’appelle la princesse du Poker, ce n’est sans doute pas pour rien. »
énonçais-je « vous gagnerez peut être la prochaine fois. » énonçais-je à ce dernier.

La soirée se déroula par la suite sans encombres mais ce qui fut le plus étonnant, c’est le coup de téléphone de la banque que je vins à recevoir le lendemain en fin de matinée. Je ne m’attendais aucunement à ce que mon banquier me contacte. Y’avait-il un problème sur mes finances ? Je n’en doutais aucunement mais j’allais me rendre à ce rendez-vous vu que c’était « si gentiment » demandé voir surtout exigé. Vêtue d’une robe bleue longue jusqu’au genoux et chaussée d’une paire de louboutin noire, mes cheveux roux tombant en cascade sur mes épaules, je me rend jusqu’à la banque.

M’annonçant, on me fait patienter avant que je ne vois mon banquier approcher.

« Non mais c’est une blague ? » m’éclamais-je un peu trop fort.
⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
lucy wright
“my asylum, my asylum is in your arms. when the world gives heavy burdens. i can bear a thousand tons. on your shoulder, on your shoulder. i can reach an endless sky. feels like paradise”
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright


Ebenezer B. McDuck
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Ebenezer B. McDuck

| Avatar : F**cking sexy Peter Capaldi <3

[center]Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 Tumblr_pdiy8rCrRo1ubr8pfo6_250

Aussi longtemps que vous vivrez rappelez-vous
que le trésor le plus précieux sera toujours votre famille !

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 L4ck

| Conte : Intrigue Toon
| Dans le monde des contes, je suis : : Scrooge McDuck ou Balthazar Picsou

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 FnBf6YH

| Cadavres : 219



Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 _



________________________________________ 2020-11-09, 20:27


Il n'y a pas de fumée sans feu !
Je te prendrais la main dans le cas, pirate !

Je devais bien avouer que la soirée que j’avais passé dans le casino clandestin de la rouquine avait été des plus passionnantes. Oh certes, j’avais bouillonné de bien nombreuses fois intérieurement. J’avais en horreur les jeux d’argent. Que l’on soit gagnant ou non, il n’y avait absolument rien de gratifiant pour moi à gagner sa vie en jouant aux cartes. C’était véritablement d’un vulgaire ! Et je le disais alors que généralement que j’avais aucun apriori sur les professions quelles qu’elles soient. Pour peur qu’elles soient honnêtes, elles étaient toutes méritantes. J’en voulais pour preuve le fait que je n’étais pas né avec une cuillère en or dans la bouche. Tout le monde me critique constamment sur le fait le fait que je sois beaucoup trop pingre à leur goût. C’était effectivement souvent le cas, mais ils n’avaient jamais conscience eux de tout ce que j’avais dû accomplir pour parvenir là où je me trouvais aujourd’hui. Ce n’était pas que j’étais radin, c’était au contraire que je me refusais à mettre tout mon argent si durement gagné dans les frivolités de la vie moderne.

Or, le commerce de Lucy Wright représentait exactement tout ce que je détestais dans ce monde. Je n’éprouvais aucun plaisir à jouer au poker contre elle. Non, en réalité c’était dans notre joute verbale que j’avais réellement pris la mesure de la valeur de la femme qui se situait en face de moi. Elle était stratégique, terriblement malicieuse et redoutable. C’est en cela que j’avais trouvé ma soirée si excitante. Il était tellement rare que je trouve une adversaire aussi rusée qu’elle. Mais si elle avait remporté le premier round, il était plus que certain que le deuxième, c’était moi qui le mènerais. J’avais appris à jouer selon ses propres règles. Maintenant c’était à elle d’apprendre les miennes.

Le matin, je m’étais donc rendu à la banque, tout guilleret, sachant déjà que j’aurais le bonheur de la croiser entre les quatre murs de mon bureau. J’étais près à laisser derrière moi tous ces faux-semblants de la veille pour lui apprendre une chose très importante, personne ne roulait dans la farine Ebenezer McDuck, ni maintenant ni jamais.

Bien sapé dans mon costume, certes passé de mode mais toujours aussi élégant, je m’étais approché d’elle un sourire carnassier aux lèvres. Elle avait réagi exactement de la manière dont je l’espérais. J’aimais beaucoup lire la surprise dans ses yeux et la suite s’annonçait tout aussi amusante.

« Je suis ravi de vous revoir également, Mademoiselle Wright. J’espère que je ne vous ai pas dérangé dans vos activités ? »

Je me montrais tout d’abord poli et aimable, après tout nous nous trouvions toujours dans le hall de la banque. Il était inutile d’alerter tous les clients aux alentours. Je ne voulais pas passer pour un banquier tyrannique aux yeux de mes clients. D’ailleurs, je n’avais pas l’intention d’être impoli envers la rouquine. Cette femme avait après tout gagner tout mon respect et je tenais à ce qu’elle en ait conscience, malgré notre joute qui allait reprendre de plus belle. Lui tendant la main pour la saluer, je lui montrais ensuite la direction de mon bureau. Longeant les couloirs bondés, nous finissions par y parvenir.

« Je vous en prie, asseyez-vous. Je peux vous proposer un verre d’eau ? Certes le service ne sera pas celui de hier soir, mais nous mettons toujours un point d’honneur à mettre notre clientèle à l’aise malgré tout. »



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
If love is insanity why are you my remedy ?

You are the piece of me I wish I didn't need
Chasing relentlessly, still fine and I don’t know why
           


Lucy Wright
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Lucy Wright

| Avatar : jessica chastain

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 Tumblr_inline_oltkjawbAc1t80jpm_250
Bouille d'ange, coeur de pirate.
Sourire bienveillant, ingéniosité pure.
Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 Tumblr_inline_oltkqqD8Nr1t80jpm_250

✘❍✘

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 M1Odp1

| Conte : la famille pirate
| Dans le monde des contes, je suis : : lucile macbernik

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 XqPb9

| Cadavres : 1117



Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 _



________________________________________ 2020-11-30, 21:15

❖ Eby & Lucy
Fuir reviens à revenir sur ses pas
La soirée de la veille s’était vraiment bien passée, je m’étais même bien amusée à prouver à cet homme là que j’étais la meilleure, c’était même plus qu’une certitude. Cependant, si j’avais su que j’avais face à moi mon banquier à ce moment là, sans doute que les choses auraient été différentes. Mais désormais, j’avais mon banquier devant moi et pour sûr qu’il était plus que ravi de me voir actuellement. Surtout la surprise dans mon regard. Cependant, je ne devais rien laisser paraître. Il le fallait.

Un sourire faux sur le visage, je me lève avant de tendre ma main au banquier.

« Non bien sûr que non Monsieur McDuck » énonçais-je.

Il savait que ce n’était pas le cas mais je m’en moquais. Plus vite cette entrevue serait passée, mieux je me sentirais. Le suivant dans les couloirs, mes talons claquant sur le sol de la banque, nous finissons par entrer dans son bureau avant qu’il ne referme la porte derrière moi. M’installant sur le fauteuil destiné aux clients, je pose mon sac à mes côtés, croisant les jambes.

« Non merci, je n’ai pas soif. » énonçais-je à ce dernier avant de reprendre une fois qu’il est installé en face de moi « C’est jouissif n’est-ce-pas ? » déclarais-je « de me voir là, consciente que mon banquier sait désormais dont viens ma fortune. » énonçais-je « Qu’est-ce-qui vous dérange le plus Monsieur McDuck, que ma fortune ne soit pas 100% légale ou que je vous ai mis une dérouillée à notre partie de poker hier soir ? »
⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
lucy wright
“my asylum, my asylum is in your arms. when the world gives heavy burdens. i can bear a thousand tons. on your shoulder, on your shoulder. i can reach an endless sky. feels like paradise”
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright


Ebenezer B. McDuck
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Ebenezer B. McDuck

| Avatar : F**cking sexy Peter Capaldi <3

[center]Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 Tumblr_pdiy8rCrRo1ubr8pfo6_250

Aussi longtemps que vous vivrez rappelez-vous
que le trésor le plus précieux sera toujours votre famille !

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 L4ck

| Conte : Intrigue Toon
| Dans le monde des contes, je suis : : Scrooge McDuck ou Balthazar Picsou

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 FnBf6YH

| Cadavres : 219



Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 _



________________________________________ 2021-03-31, 15:17


Il n'y a pas de fumée sans feu !
Je te prendrais la main dans le cas, pirate !

Ce moment-là, je l’attendais depuis hier soir. Il est vrai que je n’avais pas réellement briller devant elle au moment où nous avions jouer au poker. Elle était forte, ça c’était absolument indéniable. Forte et rusée… le genre de femme que l’on préférait d’ordinaire avoir à ses côtés lorsque l’orage s’annonçait à l’horizon. Dans un sens, elle me rappelait énormément Goldie. Une femme forte et volontaire, qui n’avait jamais eu besoin d’un homme pour l’épauler ou pour prendre les bonnes décisions. A vrai dire, en d’autres circonstances j’aurais même eu tendance à l’admirer. Mais là, je n’étais pas de son avis et je ne partageais certainement pas ses convictions profondes sur le travail.

J’avais toujours essayé d’être honnête dans mes affaires. Je n’avais jamais accepté des pots de vin de la part d’homme d’affaires peu scrupuleux pour terminer une transaction. Je n’avais jamais jamais tenté d’arnaquer des personnes pour mettre à mener à bien mes entreprises. Jamais… sauf peut-être cette fois-là en Afrique où désireux de m’approprié les richesses d’un terrain, j’avais chassé de pauvres villageois innocents de leur maison. Mais lorsque cela s’était produit, je m’étais mordu les doigts peu de temps après. Le chef du village m’avait maudit et avait envoyé à mes trousses un zombie pour venger tous ces innocents. Aujourd’hui, je n’étais plus exposé aux mêmes risques. Je ne craignais plus les attaques d’un monstre à l’haleine perfide et aux envies meurtrières. Mais ce n’était pas grave. Le message de ce sorcier était parfaitement passé et mes mauvaises actions me poursuivait toujours. Si je passais mes journées la boule au ventre, si je ne dormais que d’un œil toutes les nuits, ce n’était que dans un seul et unique but : veiller à ce que cela ne se reproduise jamais.

C’est pour cette raison que me retrouver devant cette femme était réellement troublant. Notre vision des affaires n’était certainement pas la même. J’étais bien certains que jamais je ne pourrais comprendre ce qu’elle avait dans la tête. Cela heurtait totalement mes convictions et j’avais de peine à demeurer stoïque devant ses agissements. Cela dit, j’étais prêt et ouvert à la discussion. C’est pourquoi, je ne pus m’empêcher de sourire au moment ou elle affirma que je devais prendre mon pied à la voir dans une pareille situation. J’avais fini par relever ma tête dans sa direction au moment où j’étais à nouveau assis devant elle.

« J’admets que me faire passer pour quelqu’un d’autre pour m’introduire dans votre antre de la débauche n’était pas des plus malin. Cela dit, malgré ma défaite je ne m’étais pas amusé depuis longtemps. Cela dit, pour ce qui est de votre argent, je parlerais plutôt d’argent que vous m’avez emprunté… je vous rappelle la règle d’or. Quoiqu’il arrive, c’est toujours la banque qui gagne à la fin. »

Je lançais cette dernière remarquer toujours d’un ton aussi amusé. Il est vrai que la situation était des plus appréciables. Ça l’est toujours lorsque vous avez l’impression de jouet cartes sur table avec votre égale. Parce que c’était cela pour finir, cette situation que nous vivions. Une confrontation entre deux personnes aussi fortes en affaires qu’intelligentes.

« J’aurais cependant une petite question à vous poser. Pourquoi ? Pourquoi perdez-vous tout votre temps à faire ce genre d’affaire alors que vous êtes une femme si intelligente. Quelqu’un comme vous ne devrait même pas songer donner dans l’illégalité. Vous pourriez devenir la maîtresse du monde tout en suivant le droit chemin. Alors pourquoi ? »


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
If love is insanity why are you my remedy ?

You are the piece of me I wish I didn't need
Chasing relentlessly, still fine and I don’t know why
           


Lucy Wright
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Lucy Wright

| Avatar : jessica chastain

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 Tumblr_inline_oltkjawbAc1t80jpm_250
Bouille d'ange, coeur de pirate.
Sourire bienveillant, ingéniosité pure.
Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 Tumblr_inline_oltkqqD8Nr1t80jpm_250

✘❍✘

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 M1Odp1

| Conte : la famille pirate
| Dans le monde des contes, je suis : : lucile macbernik

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 XqPb9

| Cadavres : 1117



Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 _



________________________________________ 2021-04-14, 20:05

♛ banquier vous dites ?
ebenezer & lucy

▼▲▼

A l’instant même où mon regard avait croisé le sien, j’avais compris qu’il m’avait clairement roulée dans la farine la veille au soir et je n’aimais pas cette situation. J’étais une femme intelligente, rusée et sûre d’elle et je comprenais que les choses ne seraient pas simples avec lui parce que le plus gros problème, c’est qu’on jouait sur le même terrain, il était sans doute aussi malin et rusé que je pouvais l’être. Je respire longuement mais reste silencieuse avant de lui demander ce qui lui plaisait le plus. Après tout, j’étais aujourd’hui là, devant lui, bien loin de la version plus sûre de moi-même que je pouvais être la veille au soir.

Après je ne suis clairement pas le genre de femme qui se laisse marcher sur la tête, clairement pas et un homme ne prendra jamais l’ascendant sur moi. Croisant les bras sous ma poitrine, le regard croisant celui du banquier, un léger sourire narquois perle sur mon visage.

« Antre de la débauche ? Tellement typique des gens comme vous ça. Ce n’est rien de plus qu’une maison de jeu. » énonçais-je avant de reprendre « Oh parce que vous pensez pouvoir mettre la main sur mon argent aussi facilement ? » énonçais-je avec un sourire victorieux « vous pensez vraiment que je garde tout sur le même compte ? » énonçais-je en haussant les sourcils.

Oui j’étais maligne, autant qu’il pouvait l’être et je dois avouer que je trouvais la situation amusante. Nous étions l’un face à l’autre et nous étions finalement les mêmes personnes, aussi fortes en affaires que bénie par l’intelligence à forte dose. Oui, ce n’est clairement pas lui qui aurait le dernier mot ceci dit, j’y comptais bien. Passant une mèche rousse derrière mon oreille, je finis par reprendre la parole.

« Mais parce que c’est grisant. C’est grisant d’être une femme et d’être à la tête d’un endroit comme celui-là. C’est grisant de gérer une affaire comme celle-là en sachant parfaitement que je peux manipuler la gente masculine à ma guise. » énonçais-je avec un sourire « et puis ça m’amuse. Comme vous le dites si bien, je suis intelligente et je sais parfaitement où sont les limites et puis, je suis avocate alors je sais exactement comme agir pour ne pas avoir de problèmes. Vous croyez vraiment que mon petit business aurait tenu aussi longtemps sinon ? » énonçais-je avec un petit sourire.     
CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
lucy wright
“my asylum, my asylum is in your arms. when the world gives heavy burdens. i can bear a thousand tons. on your shoulder, on your shoulder. i can reach an endless sky. feels like paradise”
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright


Ebenezer B. McDuck
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Ebenezer B. McDuck

| Avatar : F**cking sexy Peter Capaldi <3

[center]Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 Tumblr_pdiy8rCrRo1ubr8pfo6_250

Aussi longtemps que vous vivrez rappelez-vous
que le trésor le plus précieux sera toujours votre famille !

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 L4ck

| Conte : Intrigue Toon
| Dans le monde des contes, je suis : : Scrooge McDuck ou Balthazar Picsou

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 FnBf6YH

| Cadavres : 219



Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 _



________________________________________ 2021-06-30, 18:50


Il n'y a pas de fumée sans feu !
Je te prendrais la main dans le cas, pirate !

Je devais bien admettre que cette situation m’amusait énormément. Il était clair que je me retrouvais face à une femme de poigne et intelligente. Cela me faisait d’autant plus plaisir que j’avais rarement l’occasion de pouvoir ressentir ça lorsque je me trouvais face à face avec l’une de mes clientes. C’était un des rares plaisirs coupables que je m’accordais. Bien sûr, tout ce qu’elle était me répugnait. Oh je ne me permettrais jamais de mettre en doute son intelligence, mais il m’était difficile de comprendre la raison qui pouvait la pousser à agir ainsi. S’il y a un principe que j’avais toujours su tenir dans mes affaires c’était bien de faire preuve d’intégrité. On pouvait être milliardaire tout en restant du côté de la loi et du sens moral. J’avais su le prouver lorsque je vivais à Canardville et je savais encore le démontrer maintenant que je me trouvais à Storybrooke. Lucy elle semblait croire que l’ambition et l’envie de richesse pouvait nous donner tous les droits. Tout comme Gripsou et Flairou en somme. Eux aussi étaient des gredins de la pire espèce. Eux aussi n’hésitaient jamais à planter un couteau dans le dos ou s’adonner au marché noir pour quelques milliers de dollars supplémentaires. Et cela m’horripilaient les plumes que j’avais sur le dos. Alors oui je prenais le risque de traiter sa petite affaire d’antre de la débauche. Car c’est ce que je pensais au plus profond de moi-même et peu m’importait que cette remarque puisse finir par la vexer. Tout en l’écoutant parlé, je laissais un petit sourire malicieux éclairé mon visage.

« C’est bien ce que j’ai dit. Et s’il le faut je n’hésiterais pas à le répéter. Sinon pourquoi est-ce que votre maison de jeu serait clandestine ? Si vous en êtes si fière, pourquoi ne pas crier que vous la possédez sur tous les toits ? »

Bien évidemment je connaissais la réponse. Ce genre d’établissement étaient mal vu que cela soit à Storybrooke. Leur fondation entraînait très souvent des polémiques et déchaînait la chronique à son sujet. Quant à ce que j’avais affirmé sur la banque, je l’assumais une nouvelle fois. La banque de Storbrooke, c’était moi qui la possédais et il était rare que l’argent ne transite pas par elle que cela soit pour conserver son argent en sécurité ou pour effectuer quelques investissements.

« J’ignore ce que vous possédez comme bas de laine en dehors d’ici, Madame Wright, mais oui il y a bien un moment où elle finira par transiter ici. »


Je m’écartais alors de mon bureau, tout en réfléchissant. Bien sûr, je ne tolérais pas véritablement son comportement. Je ne pouvais malgré tout pas la pousser en dehors de chez moi. Il fallait qu’elle le sache.

« Cela dit, je ne compte pas vous dénoncer. J’ai beau ne pas beaucoup apprécier l’idée d’avoir de l’argent noir dans mes caisses, je ne peux qu’avouer que vous avez raison. Les personnes qui investissent de l’argent dans votre bouiboui sont toutes des adultes responsables et font ce qu’ils veulent de leurs économies. D’autant plus que cela aide beaucoup de gens honnêtes à réaliser des projets qui participent au bien-être de la population locale. Je me pose simplement des questions sur votre moralité et les raisons qui vous poussent à prendre de tels risques. »

Elle m’avoua alors qu’elle trouvait ses affaires véritablement grisantes. Je finis par lui sourire, ne pouvant qu’approuver ses dires. Cela ne me surprenait qu’à moitié qu’elle puisse avoir un besoin viscéral de mener ce genre d’affaires très douteuses. La malhonnêteté devait couler dans ses veines.

« Est-ce que je dois comprendre que la pirate que vous êtes est en manque d’aventures ? C’est pour cette raison que vous l’avez fait ? Vous menez une activité illégale mais suffisamment justifiable pour que cela ne vous mène pas derrière les barreaux ? Remarquez, cela ne devrait m’étonner qu’à moitié. C’est typique des gens de votre espèce de tirer profit de la faiblesse des gens pour s’enrichir soi-même. »

Je finis alors par soupirer. Cette entrevue ne nous mènerait finalement nulle part. Je ne pouvais qu’admettre qu’elle avait gagné. De plus, j’avais du travail qui m’attendait et je détestais prendre du retard sur mes affaires. Je m’asseyais alors à nouveau derrière mon bureau.

« Bien ma chère, je ne peux qu’admettre que vous avez su me rouler dans la farine. Au moins je sais d’où vient cet argent qui gonflait inexplicablement votre compte en banque. Si vous n’avez rien à ajouter, je pense que nous pouvons mettre fin à cet entretien, non ? Je vous souhaite tout le courage du monde dans vos affaires… même si je ne les approuve véritablement pas du tout. »

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
If love is insanity why are you my remedy ?

You are the piece of me I wish I didn't need
Chasing relentlessly, still fine and I don’t know why
           


Lucy Wright
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Lucy Wright

| Avatar : jessica chastain

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 Tumblr_inline_oltkjawbAc1t80jpm_250
Bouille d'ange, coeur de pirate.
Sourire bienveillant, ingéniosité pure.
Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 Tumblr_inline_oltkqqD8Nr1t80jpm_250

✘❍✘

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 M1Odp1

| Conte : la famille pirate
| Dans le monde des contes, je suis : : lucile macbernik

Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 XqPb9

| Cadavres : 1117



Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 _



________________________________________ 2021-07-08, 18:47

♛ banquier vous dites ?
ebenezer & lucy

▼▲▼

Je ne quittais pas mon banquier des yeux. Clairement, lorsque je l’avais reconnu et que j’avais compris qu’il m’avait roulé dans la farine, j’avais seulement eu envie de lui arracher les yeux mais là pour le coup, je trouvais assez drôle de me retrouver face à lui. C’était une certitude, j’étais bien tombée, il avait compris ma façon de penser et je comprenais sa façon de fonctionner. Il l’avait sans doute bien vu lors de la soirée précédente quand je lui avais mis une véritable dérouillée à la partie qu’il avait voulu tenir contre moi. M’humectant les lèvres, je finis finalement par reprendre la parole.

« Vous savez parfaitement pourquoi je ne le crie pas sur tous les toits. » énonçais-je assez froidement « je suis loin d’être stupide. » ajoutais-je.

Avoir une maison de jeu illégale, ça ne faisait pas vraiment rire au sein de Storybrooke comme dans toute autre ville d’ailleurs. Je me contentais donc de faire ma vie, de faire fonctionner mon entreprise comme je le souhaitais et j’étais assez maligne pour la mener dignement dans l’illégalité sans y risquer la prison. Après tout, j’étais également avocate et je connaissais les loi sur le bout des doigts. Levant le regard vers Ebenezer, un léger sourire perle sur mes lèvres.

« Disons que cet argent est en sécurité. » énonçais-je avec un sourire narquois.

J’écoutais cependant avec attention ce qu’il pouvait me dire. Au moins, j’étais sûre qu’il ne s’amuserait pas à me dénoncer et c’était une bonne chose pour moi. Après tout, il fallait quand même que je pense à mes enfants. Au fond, c’est en partie pour eux que je fais tout ça, oui je dois bien l’avouer.

« C’est gentil très cher. » commençais-je avant de reprendre « il faut croire que j’aime jouer avec le danger. » ajoutais-je avec un léger sourire au creux des lèvres.

Je lui avouais donc le fait que tout cela était véritablement grisant. Avoir la main mise sur tous les hommes qui venaient chez moi, ils jouaient avec de l’argent, beaucoup d’argent et une partie de cette somme me revenait et c’est ça qui me plaisait aussi beaucoup. Un petit rire m’échappe avant que je ne reprenne la parole.

« Que voulez-vous, il faut croire que lorsqu’on a été pirate, on l’est éternellement. » énonçais-je « Je dirais que c’est en partie pour ça mais également parce que j’adore ça et que la vie serait bien morose à Storybrooke sans un peu de fantaisie. » énonçais-je en me reculant dans mon fauteuil « ainsi soit-il ! » énonçais-je avec un grand sourire.

Un sourire victorieux perle sur mes lèvres alors que mon banquier s’avoue vaincu. Me levant, je récupère mon sac avant de tendre ma main à Ebenezer pour la serrer avant de reprendre la parole.

« Je vous l’ai dit, je ne perds jamais une seule partie. »

Et c’est sur ces mots que je quittais les lieux.     
CODAGE PAR AMATIS



terminé

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
lucy wright
“my asylum, my asylum is in your arms. when the world gives heavy burdens. i can bear a thousand tons. on your shoulder, on your shoulder. i can reach an endless sky. feels like paradise”
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright


Contenu sponsorisé




Banquier vous dites ? ✮ Eby - Page 2 _



________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Banquier vous dites ? ✮ Eby





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations