« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-44%
Le deal à ne pas rater :
Casque Gamer sans fil STEELSERIES Arctis 7P+ (PS5/PS4, PC)
86.99 € 155.01 €
Voir le deal

Partagez
 

 Houston nous avons un problème ! [PV Bob]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Helen Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Helen Parr

| Avatar : Lauren Graham

Houston nous avons un problème ! [PV Bob] - Page 2 Gp3y
Vous êtes craquants tous les deux...

Houston nous avons un problème ! [PV Bob] - Page 2 K5dy

| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Helen Parr/Elastigirl

| Cadavres : 59



Houston nous avons un problème ! [PV Bob] - Page 2 _



________________________________________ 2020-07-21, 13:27





« Houston, nous avons un problème ! »
« Helen & Bob »

    Est-ce qu'elle le pensait capable de faire du mal à quelqu'un qui n'aurait pas mérité ? Non. Est-ce qu'Helen trouvait ça mignon de voir que son mari craignait encore parfois qu'elle parte pour un autre ? Oui. Même si paradoxalement, cela lui faisait aussi de la peine qu'il ait cette crainte-là. Robert, sous ses airs de gros dur, était un véritable nounours. Et la brune en prenait soin de son nounours. Du moins en général.

    - Tss... Je te l'ai déjà dit, mais je te le redis, tu ferais bien d'être un peu plus flexible sur certains points... Plaisanta-t-elle en souriant.

    Et non, elle ne sous-entendait pas qu'il ferait bien d'accepter si elle le quittait ou prenait un amant par exemple. Déjà parce que ça n'était pas prêt d'arriver, Helen prenait ses voeux de mariage très au sérieux, mais aussi parce que franchement, ça ne faisait pas partie de sa vision de la vie que d'accepter ce genre de choses. Venant d'elle, ou même de Robert. C'était un peu pour ça d'ailleurs qu'elle s'était énervée quand elle l'avait surpris avec Mirage dans les bras. Pour le coup, elle avait été une véritable idiote à réagir sous le coup de l'émotion...

    - C'est vrai... Notre vie serait beaucoup moins intéressante sans eux... Acquiesça-t-elle avant de froncer les sourcils en voyant le regard de benêt de son mari. Puis en l'entendant, elle lui fila un coup sur le bras. T'as fini te de payer ma tête oui ?! En plus, c'est pas pour une fois... Je te rappelle le nombre de fois où moi j'avais raison ? Sussurra-t-elle à son mari.

    S'il fallait mettre les compteurs à jour, elle le ferait, mais Bob n'allait pas apprécier... Quoi que, ça pouvait être une revanche intéressante. Légèrement mesquine, mais bon. La discussion fut tout de suite plus sérieuse quand ils en vinrent à parler de Violette. Helen savait que quelque chose était arrivé à sa fille, elle l'avait compris, mais elle n'avait jamais su quoi exactement. Et mine de rien, leur famille se reconstruisait encore de cette séparation, aussi n'avait-elle pas voulu en venir à discuter de ça, au risque de perdre encore la présence de sa fille à ses côtés.

    - Peut-être... Soupira-t-elle, se serrant avec bonheur contre son mari. N'empêche que j'ai l'impression que c'est plus de sa faute que de la tienne... Dit-elle avant de rire légèrement en l'entendant parler de séquestration. Et comment feras-tu, le jour où tu te rendras sur le lieu où tu la séquesteras et que tu t'apercevras qu'elle a disparu ? Notre fille a toujours aimé disparaître, ça m'étonnerait pas qu'elle fasse un truc pareil avant de se venger de nous si on tentait quelque chose de ce genre. Sourit-elle, pensant déjà à la vengeance de sa fille s'ils lui faisaient un coup pareil. C'est vrai. On a toujours réussi à aller de l'avant et à passer les difficultés. Répondit-elle en hochant la tête.

    Puis elle entendit un petit quelque chose dans la voix de Bob alors qu'il lui parlait de faire un autre enfant... Elle ne savait pas s'il plaisantait ou pas, mais en tout cas, l'idée d'avoir un quatrième lui plaisait assez. C'est pourquoi, entre autre, elle se laissa convaincre très facilement alors que son mari l'entraînait dans une danse millénaire...

    ~ Plus tard, beaucoup plus tard ~


    Helen était en train de rajuster son haut quand elle remarqua des feuilles dans les cheveux de Bob. Rigolant légèrement, elle lui retira les indésirables et sourit en regardant autour d'elle.

    - On devrait mettre un panneau à cet endroit "Réservé à Bob et Helen Parr", histoire de revenir de temps en temps. On aurait un endroit à nous comme ça... Proposa-t-elle en souriant à son mari, avant que son ventre ne se fasse entendre. Hum... Je crois qu'il est temps d'aller recharger nos batteries, qu'est-ce que tu en penses ?


Robert Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Robert Parr

| Avatar : Matt Damon

Houston nous avons un problème ! [PV Bob] - Page 2 Fordvferrari3

« J'étais sûr que le look Texas te plairait ! »

Houston nous avons un problème ! [PV Bob] - Page 2 Tumblr_mirzmwcPEd1qckb0uo5_250


| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Mr. Indestructible

| Cadavres : 224



Houston nous avons un problème ! [PV Bob] - Page 2 _



________________________________________ 2020-07-21, 16:29

“Oops, encore une gaffe Bob!”






Flexible ? Sur certains points ? Mais… Robert était l’incarnation de la flexibilité. Bon d’accord, ce n’était pas totalement vrai. Tenant toujours Helen dans ses bras, il l’observa un long moment. Elle avait raison. Elle avait souvent raison, voir toujours raison. Mais si il ne rouspétait pas, sa place dans cette famille allait diminuer ! C’était un microclimat Darwinien qui régnait chez les Parr. Celui qui ne parlait pas, perdait beaucoup…

« Oui, notre vie serait moins intéressante, et c’est pas sur qu’on se soit supporté sur le long terme ! L’avantage d’avoir des enfants, c’est que ça met ton égo de côté pour un moment… C’est ça qui nous a sauvé ! Comme toujours, les enfants... »


Robert en soupira de satisfaction. Finalement après quelques secondes de répit, il la serra à nouveau dans ses bras. Tout simplement parce qu’il l’aimait. Et qu’il n’était pas mieux ailleurs qu’avec elle. Profitant de cette instant, il ricana quand elle lui parla de la disparition de Violette. Effectivement, elle avait toujours le don et le talent de disparaître et de réapparaître au bon moment. Un héritage de famille. Les Parr apparaissaient toujours au bon endroit au bon moment. D’ailleurs, s’ils avaient eu une devise, ça aurait été celle là ! Mais, au fond, même s’il en rigolait, Robert ne pouvait pas s’empêcher de repenser au jour où elle était rentré. Il avait manqué de discernement à cause du traitement qu’il suivait. Cela serait arrivé maintenant, il aurait tout de suite remarqué le changement. C’était sa fille. Sa petite fille chérie, et en temps normal, pas grand-chose ne lui échappait.

Plus tard, du coup, vraiment beaucoup plus tard.


Robert se redressa, et se revêtit rapidement. En tant que super-héros, il avait l’habitude de se changer rapidement. Le regard un peu flou, perdu dans le vide il réussit à se redresser et à trouver ses lunettes. Normalement, il mettait des lentilles, mais aujourd’hui, il avait ses lunettes de vu qu’il portait au travail, ce qui lui donnait un air vraiment… vieux.

« Je crois aussi. Qu’est ce qu’on est bon. Enfin, on a pas d’élément de comparaison, mais on est vraiment bon. »


Robert se redressa et profita de la beauté de l’endroit quelques instants. Les cheveux en bataille, il observait la forêt et essaya de mémoriser l’endroit. On aurait dit deux ados, de loin, qui venait régulièrement ici. Mais ce genre de bêtise n’était pas réservé qu’aux plus jeunes, encore heureux.

« J’essaie de mémoriser l’endroit, mais je promets rien. »


Ses yeux se plissèrent et il revint à la voiture en comptant ses pas pour essayer de mémoriser l’emplacement. Une fois dans la voiture, il se tourna vers Helen.

« J’ai déjà oublié le nombre de pas ! »


Il soupira… C’était… Tout lui. Finalement il mit le contact et se dirigea vers le restaurant. Tout en chantonnant, il avança un peu et se tourna vers elle :

« Il faut quand même que nous ayons une discussion avec Violette. Je n’aime pas trop ses fréquentations. On ne sait rien de ses dieux. Et… Et… Et puis merde. C’est ma fille. Je veux pas qu’elle grandisse encore... »


Robert soupira. Il avait du mal à l’accepter, pourtant c’était ainsi. Lui, vieillissait, et elle grandissait. Avec un léger soupire supplémentaire, il fut finalement plus bougon en arrivant qu’en repartant, comme si leur partie de jambe en l’air n’avait été qu’une parenthèse de bonheur. Fermant les yeux, il finit par sortir et claqua la porte. Un peu fort. Un peu trop fort car la portière s’enfonça et la vitre se brisa.

« Heureusement que je suis mon propre assureur… »
grogna-t-il.

Et, sans plus attendre, il rentra dans le restaurant.



 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Houston nous avons un problème ! [PV Bob]





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations