« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-22%
Le deal à ne pas rater :
Acer Nitro QG241YM3BMIIPX – Ecran PC Gaming 23,8″ Full HD
139.99 € 179.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 La Brigade anti-kidnapping [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
3 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


*Violette Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

*Violette Parr

| Avatar : Danielle Campbell

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 33ur

*Quelle belle bouche. STOP ! ARRETE DE PENSER*

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 8uer
La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 Ehgw

| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Violette Parr

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 Ahg2

| Cadavres : 6502



La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-10-31, 21:49

La Brigade anti-kidnapping
ft. Anastasia Romanov & Blanche de Mitry


Finalement, Violette pouvait classer Anastasia dans ses amies. Sa déposition collait parfaitement avec la sienne et le témoignage d’Abigaëlle allait dans leurs sens. A ce moment-là, Violette fut soulagée. Elle faisait confiance à Anya. Et le fait que son amie récite des articles de lois par cœur ne faisait que confirmer son avis. Un large sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu’elle prit Anastasia dans les bras.

« Merci beaucoup pour tout. »

L’étreinte ne dura que quelques secondes, mais ce fut une étreinte sincère.

« Tu es incroyable ! Incroyablement intelligente ! Et je pense que tu as raison, toutes les chances sont de mon côté. »

La jeune femme adressa un chaleureux sourire à Anastasia avant de porter son regard et toute son attention sur la fille de son amie. D’une main tendre, Violette lui caressa la joue.

« Tu as été une vraie cheffe ! Bravo ! Mais… »

Violette enleva doucement sa main, son visage se fit moins lumineux. Le sourire qu’elle avait abordé s’effaça doucement. Elle garda l’attention sur Abby, décidant de répondre à son affirmation.

« Fut une époque, je l’ai été, c’est sûr. Je ne compte plus les mondes que j’ai sauvé avec ma famille ou mes amis héros. Mais…est-ce que je le suis toujours maintenant ? Je n’en suis pas vraiment sûre. Comment puis-je me regarder dans un miroir en me disant que je suis une super-héroïne alors que j’ai tué des personnes. Un véritable super-héros ne tue pas, il neutralise. Les méchants doivent finir en prison, pas dans un cimetière. Et s’il n’y avait que ça…D’autres choses me font tellement douter maintenant… »

Remarquant qu’elle abordait des sujets peu élogieux avec une enfant de 5 ans, Violette ne continua pas ses propos. Elle stoppa même ses pensées mauvaises pour reporter son attention sur Anastasia.

« Finalement, j’ai vraiment bien fait de ne plus être dans la police. Je ne pense pas que j’aurais fait une bonne policière. »

Ou alors, elle aurait souvent fait des bavures. Mais justement, un bon policier n’en faisait pas. Violette fit une petite moue, laissant paraître ses doutes. Puis d’un seul coup, Violette décida de les balayer. Il fallait absolument qu’elle remercie Anastasia et sa fille pour leur soutien. Alors une nouvelle fois Violette afficha un sourire, plus léger que le précédent.

« Je ne sais pas s’ils ont encore besoin de moi…ou s’ils me placent en garde à vue ou autre. Mais si je suis libre, je propose qu’on aille se prendre une bonne grosse glace ! Je crois qu’on a bien mérité une pause gourmande avec tout ce qu’on a traversé. Et évidemment, c’est moi qui invite. »

C’était le minimum qu’elle puisse faire pour les deux. Maintenant il fallait espérer que Violette pouvait bel et bien sortir du poste de police.

☾ ANESIDORA
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi


Anastasia Romanov
« Men are such babies »

Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 Sans_t20

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 7142



La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-11-01, 00:30 « Men are such babies »

Anastasia n'était toujours pas et ne serait sans doute jamais totalement à l'aise avec les étreintes, surtout en public, mais apprécia celle-ci et y répondit volontiers. Naturellement, Abigaëlle exigea d'avoir droit à son lot de câlins elle aussi car elle était bien plus tactile que sa mère (ce qui était sans doute une bonne chose).
- C'est normal, assura-t-elle. Et puis j'ai seulement dit la vérité, ne put s'empêcher de préciser la jeune policière.
Elle sentit cependant ses joues rosir en entendant les compliments que Violette avait pour elle, y décelant peut-être même un peu d'admiration. Par chance pour la jeune indestructible, Anastasia n'avait plus dix-huit ans et savait à présent prendre ce type de commentaire avec plus de recul et de demi-mesure. Et puis de toute façon Dimitri n'était pas là, or c'était devant lui qu'elle préférait parader.
Certaines choses ne changent jamais, après tout.
Et d'autres si, ou, en tout cas, elles évoluent, constata silencieusement la rouquine en écoutant les confidences que Violette faisait à Abigaëlle. Anastasia se souvenait d'elle, quelques temps plus tôt, quand elle était encore flic, avec beaucoup plus de confiance dans son statut d'héroïne. Mais force était de constater qu'elle avait révisé son jugement et quelque chose indiquait à Anya que ce n'était pas uniquement à cause du terrible destin de Blanche.
Heureusement Violette avait eu la présence d'esprit de ne pas donner trop de détails à Abigaëlle (qui était bien trop jeune pour les entendre) et de lui parler comme elle aurait parlé à une adulte. Avec un peu de chance la fillette, pourtant très attentive aux confidences de Violette, n'avait pas réellement compris le sens de sa réflexion.
Sa mère, en revanche, l'avait bien compris et se sentit le devoir de donner son opinion.
- Au contraire, je pense que ça ferait de toi une très bonne flic. Tu as conscience de ce qu'il faut faire pour que la justice soit rendue et non pas faite selon notre volonté personnelle. Je ne sais pas exactement ce que tu as traversé récemment en dehors d'aujourd'hui mais je pense que ton discernement et ton sens moral aurait pu être de vrais atouts dans l'équipe. Cela dit, tu as aussi énormément de mérite de travailler pour Hadès, ajouta Anya avec un sourire espiègle.
Le moment était sans doute malvenu pour épiloguer à ce sujet alors quand Violette proposa d'aller manger une glace si c'était possible, la rouquine lui confia sa fille et partit aux nouvelles. Cela ne dura et Anastasia fut rapidement de retour.
- On peut aller manger une glace. Compte tenu de tes antécédents favorables la caution était fixée à 50 dollars. Je m'en occupée. Mais il y aura un procès, pour la forme. Tu pourras prendre un avocat ou assurer toi-même ta défense. Comme je te l'ai dit, je pense que la légitime défense sera retenue et que tu pourras bientôt essayer d'oublier cette journée. Mais pas tout de suite, j'en ai peur, grimaça Anastasia.
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


*Violette Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

*Violette Parr

| Avatar : Danielle Campbell

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 33ur

*Quelle belle bouche. STOP ! ARRETE DE PENSER*

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 8uer
La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 Ehgw

| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Violette Parr

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 Ahg2

| Cadavres : 6502



La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-11-02, 21:53

La Brigade anti-kidnapping
ft. Anastasia Romanov & Blanche de Mitry


Sur ça, Anastasia n’avait absolument pas tort. Travailler pour Hadès était tout aussi méritant que travailler pour la police. Et c’était dans les deux cas loin d’être un fleuve tranquille. Mais ce n’était pas le moment d’épiloguer sur le sujet. Violette avait besoin de s’aérer l’esprit, de changer d’air. Et quoi de mieux qu’aller manger une glace ? Le temps et la saison s’y prêtaient parfaitement ! Mais avant cela, il fallait savoir si Violette était libre de partir ou non.

Gardant la petite Abigaëlle, Violette en profita pour lui faire des nombreux câlins, de nombreux compliments et surtout de lui demander quel parfum allait-elle choisir. Et en un rien de temps, Anastasia, qui était partie de renseigner, revint parmi elles.

Violette ne savait pas trop comment réagir sur la caution. Elle hésitait entre l’étonnement et la honte.

« Sérieux ? Je vaux que 50 dollars. Pas cher payé ! Enfin…du coup, si, vu que c’est toi qui a payé la caution. Evidemment, je te rembourserais. »

Violette ne prit même pas la peine de chercher dans son sac. Elle savait qu’elle n’avait pas l’argent sur elle.

« Je suis pas une grande fan de l’argent liquide. Je préfère la carte bleue. Mais t’inquiète pas, si sur la route on trouve un distributeur, je retirerais l’argent pour toi. »

C’était une certitude. Violette ne laisserait pas cette dette sur son ardoise bien longtemps. Violette se leva du fauteuil de la salle d’attente avec un léger sourire gênée.

« Vu mes revenus, je ne pourrais pas me prendre un avocat digne de ce nom. Alors j’opterai sans doute pour assurer moi-même ma défense. Avec les éléments qu’ils ont, ça ne devrait pas être si difficile, non ? »

Violette tentait de se rassurer autant qu’elle le pouvait. Mais la meilleure des solutions, c’était de passer à autre chose. Et pour cela, quoi de mieux qu’une glace ?

Le petit trio quitta le poste de police qui se trouvait en plein centre-ville de Storybrooke. Il était tout à fait possible de se rendre à pied chez le meilleur glacier de la ville. Axel Oswald. Violette appréciait cet homme, qu’elle avait rencontré dans un speed-dating. Et elle savait que le revoir lui réchaufferait le cœur et lui permettrait de se changer efficacement les idées.

En route vers le glacier, Violette profitait de l’air frais. Cette sensation était étrange. Elle profitait comme si elle avait été à deux doigts de perdre cette liberté. Mais Violette profitait peut-être un peu trop inconsciemment. Car cette dernière marchait les yeux littéralement fermés. ET PAF. Le choc et les pleurs d’un petit garçon firent soulever les paupières de Violette.

« Oh ! »

La brune mit les mains sur sa bouche, l’air complètement désolée. Elle se baissa vers le petit garçon qui était en train de pleurer…en hurlant.

« Je suis vraiment désolée…. »

Violette posa les yeux sur la boule de glace qui fondait sur le goudron chaud du trottoir. Violette fit une petite moue, cherchant ce qu’il pouvait y avoir de positif là-dedans. Elle remonta le regard vers le petit garçon.

« Par chance il te reste toujours le cornet ! »

Evidemment le petit garçon n’était pas convaincu. Il pleura de plus belle avant de mettre un coup de pied dans le tibia de Violette et de s’enfuir en courant.

« Sale môme ! Plus aucune éducation de nos jours… »

Elle s’arrêta en observant Anastasia et Abigaëlle.

« …enfin, pour une grande majorité. Heureusement qu’il reste encore des familles avec de l’éducation. »

La famille Parr en faisait partie. Du moins, avant. En faisait-elle toujours partie après les agissements de Violette ? La brune n’avait pas trop envie de réfléchir à la question. La seule chose qu’elle voulait c’était une bonne glace à la violette.

Quelques pas les séparaient de la boutique. Et lorsque Violette entra, un sourire s’afficha sur son visage. Prête à choisir, Violette observa tous les parfums proposés. Puis…elle se figea. Son regard resta bloqué sur l’étiquette « violette » rattachée à aucun bac.

Sans crier garde, le visage de Violette perdit toute illumination. Son sourire avait disparu. Et en quelques secondes, Violette craqua. Elle commença à se mettre à pleurer. Impossible de savoir si c’était à cause de la douleur causé par le petit garçon ou bien si elle craquait nerveusement. Au finalement c’était surement un peu des deux.


☾ ANESIDORA
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi


Anastasia Romanov
« Men are such babies »

Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 Sans_t20

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 7142



La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-11-03, 20:20 « Men are such babies »

En temps normal, Anastasia, qui était quand même héritière de tout un empire, aurait dit, sans détour, qu'elle n'était pas à cinquante dollars. Mais vu les circonstances Violette était sans doute déjà à fleur de peau voire honteuse de coûter de l'argent à une amie (et aussi choquée, paradoxalement, d'en coûter aussi peu), alors la rouquine ne fit pas d'histoires. C'était parfois mieux, elle l'avait appris avec les années, de capituler à certains moments stratégiques. D'une certaine façon cela tombait plutôt bien car Anya n'aimait pas parler d'argent. C'était toujours un prétexte pour se prendre la tête inutilement.
- D'accord, mais ça ne presse pas, la prévint seulement la jeune femme avant qu'elles ne se mettent en route.
Il était loin le temps où elle courait après le moindre centimes. En ayant retrouvé ses vrais souvenirs et sa carrière avançant, Anastasia avait largement de quoi épargner ou se faire plaisir. Et pourtant, elle continuait de vivre plutôt simplement, par habitude, sans doute.
Comme à son habitude, Anya tendit sa main gauche à Abigaëlle qui l'avait volontiers saisie, apparemment ravie d'avoir mérité une glace même si elle ne comprenait pas moitié de ce qui se passait pendant cette drôle de journée.
Comme elle l'avait raconté un peu plus tôt à Violette, la petite fille expliqua à sa maman qu'elle voulait de la glace au chocolat et aussi de la glace à la framboise avec tout plein de chantilly et sa mère songea que cette aventure avait manifestement creusé l'enfant et creuserait peut-être des rides prématurées sur les deux adultes.
Anya ne fut pas étonnée d'apprendre que Violette n'aurait sans doute pas les moyens de se payer un ténor du barreau. Même au fin fond du Maine, leurs honoraires restaient élevés et malheureusement la rouquine ne connaissait personne au pénal.
- Tu pourras sans doute te débrouiller toute seule, acquiesça la policière. Tu peux aussi voir s'il y a des avocats commis d'office dans cette ville - j'en ai aucune idée, je t'avoue. La mairie doit savoir, de toute façon. Ou alors des conseillers pour ce genre de situation. Dans tous les cas je suis sûre que tu te débrouilleras comme une cheffe, conclut Anya confiante.
Après ce commentaire, Anastasia laissa la silence s'installer, profitant du soleil sur son visage et de la légère bise dans ses cheveux. Ce n'était pas évident de trouver une transition autre que le silence pour passer d'une caution payée au poste de police à la dégustation d'une glace chez Axel le glacier de la ville. Anya n'aimait généralement pas le silence mais devait bien admettre que, des fois, il était utile.
Et que des fois la rêverie ne l'était absolument pas puisque Violette fit ce qu'Anastasia empêchait toujours sa fille de faire : rêvasser au point de percuter quelqu'un. La rouquine manqua de demander si elle devait lui donner la main aussi pour éviter les accidents quand elle constata que, un malheur n'arrivant jamais seul, Violette avait percuté un enfant qui hurlait tellement que, de toute manière, Violette n'aurait probablement pas entendu le commentaire. Evidemment. Il y avait décidément des journées où le karma craignait particulièrement.
Anastasia observa la scène non sans une certaine impuissance. Même Abigaëlle semblait désolée pour l'enfant qui avait perdu sa glace. Pas autant que la victime de la maladresse de Violette, cela dit. Sa maigre tentative pour rendre la situation plus positive qu'elle n'y paraissait fut un échec retentissant et avant qu'Anya n'ait le temps de proposer au garçon de lui en racheter une (puisqu'après tout, elles allaient chez le glacier), ce dernier donna un violent coup dans le tibia de Violette et partit sans demander son reste.
En fin de compte, il ne mérite pas qu'on lui rachète une glace, songea Anya.
- Tu me l'ôtes de la bouche, répliqua la rouquine sans se sentir concernée par la remarque de son amie.
Anastasia était peut-être trop confiante car elle ne fit même pas observer à Abigaëlle qu'elle ne devait jamais, sous aucun prétexte, agir comme le petit garçon furieux, persuadée que sa fille le savait, de toute façon. Elle tenait de sa mère d'être un peu capricieuse, mais clairement pas à ce point. Et ladite maman lui en était reconnaissante.
- Viens, tu as bien mérité ta glace, reprit Anastasia en entrainant Violette vers le glacier qui n'était plus très loin.
Elle ne voyait pas ce qui pouvait encore mal se passer. Les trois femmes allaient seulement chercher une glace, quel malheur pouvait encore s'abattre sur Violette ? Non, elles allaient enfin pouvoir passer un agréable moment et souffler. Abigaëlle, d'ailleurs, se pourléchait déjà les babines, observant la vitrine avec des yeux gourmands.
Anastasia ne savait pas encore ce qu'elle allait prendre et allait, justement, suggérer à Violette de commander en premier quand cette dernière fondit en larmes. Tout simplement. Anya en restant les bras ballants, incapable de comprendre ce qui se passait. Un peu gauche, elle prit la jeune femme dans ses bras et lui caressa les cheveux.
- Maman, pourquoi elle pleure, Violette ? demanda Abigaëlle sans comprendre.
- Je ne sais pas, souffla l'intéressée sans lâcher Violette, consciente, cependant, de l"incongruité de la situation. Tu as besoin de prendre l'air ? de t'asseoir un moment ? Tu as mal quelque part, peut-être ? demanda-t-elle, soucieuse. Dis moi ce qu'il te faut et on va trouver une solution. Tu verras, tout va finir par s'arranger, j'en suis sûre.
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


*Violette Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

*Violette Parr

| Avatar : Danielle Campbell

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 33ur

*Quelle belle bouche. STOP ! ARRETE DE PENSER*

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 8uer
La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 Ehgw

| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Violette Parr

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 Ahg2

| Cadavres : 6502



La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-11-06, 23:07

La Brigade anti-kidnapping
ft. Anastasia Romanov & Blanche de Mitry


Trop d’émotion, trop de chose qui s’étaient passé en peu de temps. Voilà ce qui avait fait craquer Violette. La question d’Abigaëlle sifflait dans les oreilles de la brune. Mais Violette ne répondit rien. Elle ne porta même pas son regard sur la petite fille. Elle était figée sur la vitre qui protégeait les différents parfums de glace. Perdue dans ses pensées, perdues dans ses inquiétudes, perdue dans sa fatigue et sa tristesse. C’était un trop plein. Lorsque finalement ce fut Anastasia qui demanda à Violette si elle avait besoin de prendre l’air, si elle avait mal à quelque part, Violette tourna sa tête doucement vers elle. Les yeux remplis de larme.

« Non…Non…Ca va aller. »

Reniflant fortement, Violette effaça ses larmes d’un revers de la main. Il fallait qu’elle rebondisse. Il ne fallait pas qu’elle se laisse faire. Alors déterminé comme jamais, Violette tourna sa tête vers la porte de l’arrière-boutique.

« Attendez-moi là, je reviens ! »

Décidée, Violette passa derrière le comptoir sans prêter attention au vendeur qui la regardait choqué. La brune ouvrit la porte et constata que derrière il faisait carrément froid. C’était pour une meilleure conservation de la glace. Sans prévenir personne, Violette commença à fouiller les différents compartiments, à la recherche de la fameuse glace à la violette.

« C’est impossible qu’il n’y en ait plus ! Ce n’est pas un parfum qui attire les foules ! »

Non mais sérieusement, qui prenait des glaces à la violette ? Dans son entourage, Violette ne connaissait personne d’autres qu’elle. Alors elle cherchait. En vain. Après des secondes qui étaient peut-être des minutes, Violette s’arrêta. Il fallait qu’elle s’avoue vaincu. Il n’y avait pas de glace à la violette aujourd’hui. La jeune femme sortit de l’arrière-boutique, véritablement déçue.

« Je pense que je vais partir. C’est trop pour moi tout ça. »

Tout ça à cause d’une glace ? Non, c’était bien plus que ça. C’était à cause de toute cette journée. Violette fit une petite moue d’excuse en regardant Anastasia puis Abigaëlle.

« Je suis désolée. »

Violette se pencha vers Abby en lui adressant un sourire, malgré son visage rougi.

« Je te promets que je t’offrirai une glace, bientôt. Mais là…je suis trop fatiguée. Tu m’excuses ? »

Violette espérait qu’elle n’allait pas faire trop de peine à la fillette. La jeune femme se releva avant de se concentrer sur Anya.

« On se refait ça une prochaine fois ? J’avoue que là, j’ai eu ma dose. J’ai qu’une envie, c’est d’aller me coucher et qu’une autre journée commence. »

En espérant sincèrement une journée bien meilleure que celle-ci.

☾ ANESIDORA


FIN
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi


Anastasia Romanov
« Men are such babies »

Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 Sans_t20

La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 7142



La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-11-07, 00:22 « Men are such babies »

Anastasia laissa faire Violette et ne tenta pas de la retenir lorsqu'elle passa derrière le comptoir, se doutant bien qu'elle n'allait pas vandaliser le magasin. A la place, elle expliqua au vendeur qu'il n'y avait rien à craindre parce que c'est ce qu'elle voulait croire. Violette était une gentille fille, après tout, ce qu'Abigaëlle confirma vivement.
Sa mère s'agenouilla alors pour lui expliquer que leur amie Violette avait eu une journée difficile et qu'il ne fallait pas lui en vouloir. La fillette opina d'un air concerné qui rendait son visage d'enfant soudain très sérieux.
Quelques instants plus tard, Violette revint à l'avant du magasin, plus dépitée que jamais. Anya hésita à la prendre dans ses bras mais songea qu'elle avait probablement envie d'être seule et que ne pas craquer davantage devait lui demander un gros effort. Mieux valait ne pas en rajouter, de fait.
- Je comprends, inutile de t'excuser, assura Anastasia quand Violette jeta l'éponge et décida de s'en aller.
Elle fut cependant très touchée que malgré tout Violette prenne le temps d'expliquer les choses à Abigaëlle et de lui assurer qu'elle aurait bien la glace promise, une autre fois. On sentait que la jeune femme avait l'habitude des enfants, que c'était une grande sœur en plus d'être une gentille fille.
La fillette, quant à elle, opina d'un air toujours sérieux, probablement étonnée de voir une grande personne se mettre aussi subitement à pleurer.
- On s'appelle et on remet ça, reprit Anya quand Violette se releva et croisa son regard bleu acier. Tu as besoin de te reposer. Un bon bain chaud, une série Netflix... change toi les idées, tu seras tenue au courant en temps et en heure de la suite des événements et si besoin, tu m'appelles de toute façon.
La rouquine ponctua cette offre d'un sourire encourageant puis regarda Violette s'en aller, l'air soucieux. Quand elle eut disparu de son champ de vision, la jeune femme se tourna vers sa fille et demanda, d'un air enjoué.
- Alors, toujours partante pour une glace même si c'est pas Violette qui régale ?
Abigaëlle accepta vivement cette alléchante proposition. Qui aurait refusé, de toute façon ? Et puis, elle aussi, d'une certaine façon, avait passé une drôle de journée. Elle méritait bien cette douce récompense !
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


Contenu sponsorisé




La Brigade anti-kidnapping [Fe] - Page 2 _



________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

La Brigade anti-kidnapping [Fe]





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations