« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-16%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur balai Dyson V15 Detect Absolute (2023)
669 € 799 €
Voir le deal

Partagez
 

 Trace stars from fire escapes (x. Chris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Sebastian Dust
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sebastian Dust

| Avatar : Eddie Redmαyne.

Trace stars from fire escapes (x. Chris) 03

From Gold to Grave
Who's making the Sandman dream ?


Trace stars from fire escapes (x. Chris) 5QZD


| Conte : Les 5 Légendes.
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Mαrchαnd de Sαble ϟ Archeron.

Trace stars from fire escapes (x. Chris) Pdcu

| Cadavres : 2926



Trace stars from fire escapes (x. Chris) _



________________________________________ 2020-09-24, 12:20




Trace stars from fire escapes

« And if you shine, I'll shine reflections like moonlight. If you drive, I'll ride from the city into midnight. If you fight, I'll fight like a wild storm, let lightning.
Catch fire, catch fire, catch fire... x »


Il y avait quelque chose de très étrange à être de retour sur la Terre ferme ; c’était comme si les mois passé endormi sur la Lune l’avaient quelque peu transformé et que son corps demandait du temps pour s’en remettre… Ou bien était-ce ce précieux « don » accordé par Chronos qui rendait tout ceci étrange ? Ou encore n’était-ce pas simplement son esprit qui, après avoir voyagé d’univers oniriques en songes titanesques, fourmillait d’un repos bien mérité ? Sab l’ignorait et, à dire vrai, il se contentait d’observer le temps filer comme le plus simple des bonheurs quotidien. Le goût de l’existence était fascinant, une saveur qui glissait sur la langue et vous donnait envie d’en avoir plus, toujours plus, encore plus. Un bonbon délicieux ou une pâtisserie qui se terminerait trop vite tant elle stimulait les papilles.

Être là, juste là, avec les pensées enfin un peu déliée et le cœur léger malgré la tristesse.

Bill était parti. Il avait quitté la ville, disparu à jamais dans un cauchemar ou que savait-il encore. Connaissant le démon, il était bien mieux là où il était désormais qu’à Storybrooke. Sebastian avait proposé à Meredith de l’aider au musée en attendant et celle-ci avait volontiers accepté ; après tout, il fallait quelqu’un pour tenir compagnie à Betty la nuit… Et écouter les doléances des habitants vivants dans l’aile d’histoire naturelle. Ça ne dérangeait pas le marchand de sable, appréciant de retrouver ces lieux remplis de murmures et de situations ubuesques. C’était comme reprendre un train en marche et remonter le long des wagons pour suivre les chapitres qu’on avait manqué.

Pour autant, Sab n’en oubliait pas son devoir de gardien et, à peine la nuit venue, il sillonnait le ciel en distillant ce sable doré précieusement rôdé pour les rêves des plus jeunes. Retrouver les toits de Storybrooke le rapprochait un peu de la Lune et lui permettait de profiter de cette tranquillité qu’il affectionnait tant. Les derniers évènements avant son départ l’avaient bien plus marqués qu’il ne voulait l’admettre et il lui faudrait sans doute encore du temps pour y voir plus clair.

On n’était jamais déçu par un voyage divin. On était juste… Profondément changé.

Un peu comme les enfants qui grandissent et finissent par ne plus croire en vous parce qu’ils ont d’autres rêves désormais. D’autres songes rationnels et terriblement ennuyeux mais nécessaires à leur vie d’adulte, le début de l’adolescence et leur recherche d’identité qui parfois leur faisait emprunter des chemins dangereux. Certains, pourtant, continuaient de se plonger dans l’imaginaire et laissaient volontiers le sable égrainer leurs pensées de douces idées qu’ils s’étaient eux-mêmes forgées ; le gardien en connaissait quelques-uns. De l’espoir invisible. De l’inconscient enfantin.

L’idée que tout n’était jamais perdu.

L’automne amenait avec lui sa fraîcheur et ses bourrasques de vent qui faisaient voler les feuilles roussies par la saison ; cela poussait les maisons à fermer les fenêtres et se terrer bien au chaud. Sebastian prenait le temps de s’assurer que tous étaient à l’abri, au possible, de ces élans météorologiques qui auraient pu les rendre malades ou les effrayer… Il n’y avait rien de pire que l’ombre d’un arbre secoué par une bourrasque se reflétant sur le mur d’une chambre ; les cauchemars se saisissaient toujours de cette occasion pour envahir l’espace et les chasser était des plus compliqué.

Alors quand il distingua un battant encore relevé au décours d’une allée, le marchand de sable s’approcha dans un bruissement léger pour s’appuyer sur la fenêtre. Du sable enveloppa son passage, se faufilant en petits volutes à l’intérieur comme pour tâter le terrain et s’assurer qu’aucun intrus n’était entré avant lui. La légère lumière provoquée éclaira quelques petites peluches et des draps déjà défaits par des mouvements ensommeillés.

Clignant des paupières, Sab aperçu les formes singulières des rêves matérialisés au-dessus d’une tête blonde et esquissa un sourire. Une tortue semblait flotter tranquillement dans un courant invisible, tournoyant dans l’air et croisant même un poisson. Visiblement, la petite fille s’aventurait dans une exploration de fonds marins passionnants… Certains rêvaient d’étoiles et d’autres préféraient ce qui se cachait sous la mer, il fallait de tout pour faire un monde.

Il s’apprêtait à repasser la tête à l’extérieur lorsqu’elle émit un petit geignement, attirant son attention. La tortue dorée venait de s’arrêter, une algue entravant ses nageoires avec curiosité. Elle tenta de s’en débarrasser mais une autre apparue alors. Puis une autre. Et encore. Très vite, l’animal se retrouva prisonnier de liens qui prirent une couleur noirâtre. La respiration s’accéléra. Les sourcils se froncèrent. Le cauchemar se glissa et… La main de Sebastian toucha le songe au-dessus de la tête de l’enfant.

Aussitôt, les liens s’évaporèrent dans l’obscurité de la nuit et la tortue se retrouva libre ! Elle agita ses nageoires comme pour en tester le fonctionnement, regarda autour d’elle et reprit finalement tranquillement sa course. La respiration se calma. La noirceur qui s’était installée dans l’air sembla s’effacer elle aussi pour ne laisser place qu’à la douce chaleur des rêves rassurants. Le sable doré chassa les derniers grains de cauchemar hors de la pièce et tout ne fut plus qu’une histoire oubliée au décours d’un soupir.

Ou presque.

Car alors qu’il était penché vers la petite fille, celle-ci ouvrit brusquement les yeux pour tomber droit sur lui. Passé le premier instant de surprise, un large sourire se distingua sur son visage et elle se redressa à toute allure pour l’attraper dans ses bras. La veste du gardien se retrouva serrée par de petits doigts habiles tandis qu’elle se mit à parler à toute allure sur un ton surexcité. Elle était contente de le voir.

« Bonsoir Althéa. »

Écrivit le sable doré lorsqu’elle consentit à le relâcher, non sans glousser, et qu’il put observer son visage encore un peu endormi : elle avait la trace de son oreiller sur la joue. Adorable. Cela ne l’empêcha pas de se remettre à bavarder avec lui comme s’ils étaient de vieux amis ; elle avait raison, après tout il y avait tant de choses à lui raconter depuis leur dernière rencontre. Elle pouvait bien prendre quelques minutes au milieu de la nuit pour ça, personne ne les dérangerait.

Ou presque.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Écoute, l’histoire s’écrit en tournant les pages. Panser les plaies, changer les pansements, le seul remède, c’est l’temps...


Chris L. Brooke
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Chris L. Brooke

| Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Trace stars from fire escapes (x. Chris) Rm4t

I feel my time has come. I don't know which way I'm going. I don't know which way I've come. For you I'd wait until kingdom come, until my day is done. And say you will come and set me free just say you will wait for me.

Trace stars from fire escapes (x. Chris) K0gx


| Conte : Le monde de Nemo & Dory ♒
| Dans le monde des contes, je suis : : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

| Cadavres : 1163



Trace stars from fire escapes (x. Chris) _



________________________________________ 2020-11-08, 18:49


Trace stars from fire escapes.
« You are my sunshine, my only sunshine. You make me happy when skies are gray. You'll never know dear, how much I love you. Please don't take my sunshine away... »

« Tout le monde a bien mangé ? » demanda Chris en regardant Althéa et James qui se tenait à ses côtés.

« OUIII ! C'était trop bon papa. Tu cuisines de mieux en mieux. »

« Merci ma puce. Maintenant, débarrassage de table, brossage de dent, pipi et au lit ! »

Althéa lâcha un petit rire avant de hocher vivement la tête. Elle descendit de sa chaise avant de se mettre à empiler les assiettes alors que son frère s'était mit devant l'évier afin de nettoyer la vaisselle sale. Cela faisait énormément de bien à Chris de pouvoir profiter du calme de la famille. Cela faisait longtemps que cette maison n'avait pas été aussi reposé. Il savait que c'était grâce à la venue de notre chère Althéa. Cette petite bouille d'ange qui arrivait à faire sourire tout le monde, qui croquait la vie à pleine dents alors qu'elle avait vécu l'enfer à son plus jeune âge. Cette gamine était une véritable bouffé d'air pour cette maison, pour toute la famille Brooke d'ailleurs. Chris savait que son fils se sentait mit à l'écart souvent mais jamais il n'en avait voulu à Althéa parce qu'il savait qu'elle n'y était pour rien. Heureusement Candice n'oubliait pas qu'elle était la marraine de James et elle passait beaucoup de temps avec lui. Chris regarda un moment ses enfants travailler avant de se lever de sa chaise, décident d'aider ces derniers dans leur tâche. Une fois tout bien rangé, James partit directement devant la télévision afin de regarder sa série avant d'aller se coucher. Il avait le droit, il était bien plus grand que Althéa.

Chris profita alors que James soit assis sur le canapé pour faire signe à Althéa qu'il était l'heure de se doucher. Il monta avec elle et les deux partir dans la chambre de la petite fille. Délicatement, il ouvrit le tiroir de la commode de sa petite fille et il resta un moment à fixer les tas de vêtements qui se trouvait en face de lui. Elle en avait tellement, qu'il ne savait plus quoi lui mettre. Une petite moue se dessina sur son visage alors qu'il s'assit sur le petit tabouret qui se trouvait dans la chambre de Althéa. Il resta un moment comme ça à fixer les vêtements en face de lui. Ce ne fût qu'à ce moment-là qu'il comprit à quel point il était épuisé. Une bonne nuit de sommeil l'attendait mais en attendant, il devait s'occuper de sa fille et ensuite de lui. Althéa posa ses mains sur le tiroir avant de tourner la tête vers son père en souriant.

« Je peux mettre une robe demain ? »

« Mais il fait froid demain, ma puce. Tu vas attrapé mal. »

« Papa, il y a des robes d'hiver tu sais ! Avec les collants en laine que tonton Cyan m'a acheté l'autre jour ! Ils sont tout doux et trop beau ! Y a des nuages dessus, je veux !! »

Un petit sourire se dessina sur le visage de Chris avant qu'il ne hoche doucement la tête. Avec l'aide de son père, Althéa opta pour une belle robe jaune et son collant avec les nuages. Une fois le choix fait, Chris l'envoya se laver pendant que lui pliait délicatement les vêtements sur le lit et vérifia si elle avait toutes ses affaires dans son sac. Seulement quelques minutes après, la petite fille revint dans sa chambre affichant une petite moue.

« Dis papa, ça fait longtemps qu'on s'est pas lavé ensemble. On peut ce soir ? Un bain rapide, promis ! »

« D'accord mais vraiment rapide, tu as cours demain et moi je travaille aussi. »

Elle poussa un petit cris de victoire alors qu'elle partit en courant vers la salle de bain alors qu'elle était à moitié nu. Elle fit couler l'eau à la température qui lui convenait le plus avant d'appeler son père quand le tout était prêt. Ils profitèrent du bain ensemble, jouant à des petits jeux et se racontant des histoires. Après une quinzaine de minutes, Chris décida de mettre un therme au bain et comme promis, Althéa ne dit rien. Elle se contenta de sortir et de se sécher avant d'enfiler son pyjama. Chris fit la même chose avant de partir rapidement dans sa chambre pour mettre les vêtements sales dans son panier à linge. Quand il décida de revenir dans la salle de bain, il entendit sa petite fille parler toute seule, encore une fois. Enfin... Chris savait qu'elle ne parlait pas seule. Il se rapprocha discrètement de salle de bain et s'arrêta en plein milieu du couloir quand il entendit enfin ce qu'elle était en train de dire.

« Tu as vu ? Papa est gentil avec moi. Tu n'as pas à t'en faire. Tu n'as pas besoin de me protéger ici. Je suis en sécurité. »

« C'est ce que tu crois. Les humains sont des monstres sans cœur, des... »

La voix se coupa quand Chris rentra dans la salle de bain mais il savait d'où elle venait. Son regard était rivé sur le reflet de Althéa qui se trouvait dans le miroir. C'était sa fille sans être sa fille. Le reflet avait la tête tourné vers lui alors que Althéa fixait le miroir et le reflet de sa fille avait les yeux complètement noir. Un sourire malsain se dessina sur ce reflet avant qu'il ne reprenne une forme normal. Chris se frotta les yeux et fixa le miroir. Tout allait bien maintenant... Enfin pour le moment. Althéa tourna son visage vers le shérif, affichant un petit sourire avant de se blottir contre lui.

« Je me suis lavée les dents ! On va dans ma chambre ? »

« Euh... Oui... Oui bien-sûr. »

Chris fixa une dernière fois le miroir avant d'éteindre la lumière de la salle de bain et de fermer la porte. Il emmena sa fille dans sa chambre et il la borda correctement. Elle afficha un petit sourire fatigué avant de blottir son doudou girafe contre elle tout en fermant les yeux. Cela ne dura que quelques secondes vu qu'elle rouvrit rapidement ses yeux.

« J'ai failli oublié ! Je veux ma chanson avant de dormir. »

« D'accord. Couche-toi correctement. »

Elle hocha vivement la tête et s'installa correctement avant de fermer les yeux tout en prenant la main de son père. Chris afficha un petit sourire avant de se racler la gorge.

« You are my sunshine, my only sunshine. You make me happy when skies are gray. You'll never know dear, how much I love you. Please don't take my sunshine away... »

Sans trop de surprise elle s'endormit rapidement. Chris embrassa délicatement le front de sa fille avant de quitter sa chambre. Il descendit rapidement pour dire à James de ne pas trop traîner avant de l'embrasser lui aussi sur le front. Le shérif se coucha lui aussi rapidement dans son lit et s'endormit sans demander son reste. Il pensait passer une nuit tranquille, une nuit complète mais pour Chris, il était difficile de dormir sur ses deux oreilles. Chaque bruits dans la maison le réveillait. Que ce soit James qui monte se coucher ou encore Althéa qui doit faire pipi pendant la nuit. Il avait entendu son fils remonter dans sa chambre à 22h. Mais il n'avait pas entendu sa fille aller au toilette. En l'occurrence, il l'entendait parler dans sa chambre.

Cela sortit rapidement Chris de son sommeil. Il s'assit rapidement sur son lit et fronça les sourcils. Parlait-elle encore à son reflet étrange ? Non, ce n'était pas possible, elle n'avait jamais fait ça. Quelqu'un avait osé venir le cambrioler ? Chris ouvrit alors le tiroir de sa table de nuit et il sortit son arme de service qu'il cacha derrière son dos. Il marcha doucement vers la chambre de Althéa et écoutant un moment la conversation que Althéa semblait avoir.. seule ?

« Tu m'as vraiment manqué tu sais ! Je me demandais quand est-ce que tu allais revenir... C'est triste de ne pas avoir son confident tous les soirs... »

Tous les soirs ? Pardon ?! Chris n'attendit pas une seconde de plus et il ouvrit violemment la porte de la chambre de sa fille. Althéa poussa un petit cris de surprise tandis que le shérif alluma la lumière de sa chambre. Un homme d'une trentaine d'années étaient assis sur le lit de sa petite fille. Un homme qui venait souvent apparemment. La colère monta et sans réfléchir il pointa son arme sur l'inconnu qui se trouvait en face de lui.

« Qu'est ce que vous faites chez moi ? Qu'est ce que vous faites dans la chambre de ma fille ! » Il s'avança doucement vers lui. « Je vais vous emmener directement au commissariat ! Alors parlez ! »

Althéa bondit finalement de son lit gardant sa peluche contre elle. Sans attendre une seconde de plus, elle se mit devant l'homme tout en secouant négativement la tête tandis que Chris s'empressa de baisser son arme afin de ne pas blesser sa petite fille. Il crispa sa mâchoire.

« Papa, calme-toi ! C'est Sebastian. C'est un ami ! » Elle fixa son père avec les yeux humides. « C'est le marchand de sable, il est gentil... Il m'aide à ne pas faire de cauchemar la nuit... Pardon j'aurai du t'en parler. »

La jeune fille se mit à pleurer et Chris afficha une petite moue. Sans attendre, il déposa son arme sur un meuble du couloir avant de se rapprocher doucement de sa fille qui n'arrêtait pas de frotter ses mains contre ses yeux, essayant de se calmer tant de bien que de mal. James fit appariation dans la chambre de sa petite sœur lui, encore à moitié endormi mais il se réveilla rapidement en voyant la scène que se trouvait en face de lui.

« Il se passe quoi ici ? C'est qui lui ? »

« Chut ma belle... Je savais pas … Calme-toi, je ne voulais pas te faire peur. »

« Je sais... » Elle renifla. « Mais Sab est trop gentil, tu dois t'excuser sinon il ne voudra plus revenir... »

Chris haussa les sourcils avant de relever la tête vers Sebastian qui se trouvait maintenant au fond de la pièce.

« Je suis vraiment désolé, Monsieur le marchand de sable ? »

« Attends, c'est le marchand de sable ? Trop cool ! » s'exclama James.
code by Chocolate cookie


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let
the water rise

Can you hear me. I am begging from you for the last time. Hear me. Please forgive me. I am calling out to you for the last time.


Sebastian Dust
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sebastian Dust

| Avatar : Eddie Redmαyne.

Trace stars from fire escapes (x. Chris) 03

From Gold to Grave
Who's making the Sandman dream ?


Trace stars from fire escapes (x. Chris) 5QZD


| Conte : Les 5 Légendes.
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Mαrchαnd de Sαble ϟ Archeron.

Trace stars from fire escapes (x. Chris) Pdcu

| Cadavres : 2926



Trace stars from fire escapes (x. Chris) _



________________________________________ 2020-11-22, 22:30




Trace stars from fire escapes

« And if you shine, I'll shine reflections like moonlight. If you drive, I'll ride from the city into midnight. If you fight, I'll fight like a wild storm, let lightning.
Catch fire, catch fire, catch fire... x »


Sebastian se doutait bien qu’entrer dans les maisons pouvait parfois être compris de travers… Mais il ne s’était jamais vraiment posé la question jusqu’à présent. Sa présence était suffisamment discrète pour passer inaperçu et, la plupart du temps, les dormeurs ne captaient même pas sa venue. Il ne s’aventurait jamais au-delà du raisonnable, bien plus souvent derrière la fenêtre qu’à l’intérieur d’une chambre ; et ô combien rarement près des adultes. Les enfants étaient parfois suffisamment malins pour l’apercevoir et il n’en était aucun qui le détestait ; même ceux qui se cachaient dans les placards en serrant leur doudou de toutes leurs forces étaient soulagés de le retrouver. Il leur apportait un peu de réconfort au milieu de leur existence chaotique, ne pouvant pas toujours résoudre la situation pour eux. Un peu d’espoir et d’attention c’était toujours mieux que rien du tout.

Heureusement, la plupart des maisons avec des enfants étaient des foyers plutôt heureux. Certains plus que d’autres, certains marqués par une histoire triste mais avec encore quelques rires entre les murs, certains un peu solitaires ou guindés mais il en résultait des dynamiques familiales aussi variées qu’exclusives. Sebastian n’avait jamais vraiment eu de famille de ce genre-là, une vie avec une personne et des enfants ; il vivait avec cette famille qu’il s’était construit au travers de ses liens et des gardiens. Des amis. Des souvenirs. Des aventures qui le liaient par le cœur à d’autres personnes à défaut de trouver ceux de son sang. Tout était possible aujourd’hui.

Y compris de se retrouver soudainement mis en joue par un shérif des plus méfiant au beau milieu d’une chambre d’enfant ! Par réflexe, et passé la première seconde de surprise, Sebastian leva les deux paumes en l’air, rapidement imité par le sable qui s’immobilisa lui aussi. Oups, ils venaient de se faire prendre la main dans le sac et… C’était plutôt exclusif comme accueil ! Un vent de panique le fit déglutir, des grains dorés se faufilant à sa portée, prêts à intervenir. Si l’homme tirait, sans doute aurait-il le temps d’arrêter la balle ? Rien n’était moins sûr et, pour le coup, il préférait ne pas le mettre à l’épreuve !

Mais avant qu’il ne puisse dire quoi que ce soit, la courageuse Althea s’interposa entre eux et pris sa défense avec tout le courage dont elle était capable ! Future défenseuse de la veuve et de l’orphelin… Mais aussi incroyablement risqué bien que, fort heureusement pour elle, son père abaissa immédiatement le canon de son arme pour éviter de la viser par erreur. Il n’aurait plus manqué que ça ! Le marchand de sable était un pacifiste mais on ne tirait pas sur les enfants ; ni sur les innocents mais, en cet instant, il devait paraître tout sauf innocent aux yeux du shérif. Peut-être que s’il arrivait à en placer une ? …

Lentement il abaissa ses mains et recula d’un pas, ne voulant pas provoquer plus de drames qu’il n’y en avait déjà. Voir Althea pleurer lui serra le cœur et, immédiatement, une petite tortue de sable vint se percher sur son épaule pour tenter de la réconforter. Alors qu’une nouvelle personne apparaissait dans l’encadrement de la porte, la situation prit un tout nouveau tournant et l’atmosphère sembla soudainement s’alléger ! Pas d’hommes morts, pas de blessés, même pas d’agression autre que celle d’un parent voulant protéger son enfant.

Les yeux clairs du gardien se posèrent sur le garçon et il esquissa un sourire : James Brooke. Il l’avait bien connu, tout petit… Et puis il s’était mis à arrêter de rêver pendant quelques années, jusqu’à ce que quelques songes timides ne reviennent colorer ses nuits. Jusqu’à l’adolescence. Jusqu’à ce qu’il grandisse trop vite et s’échappe pour des problématiques bien plus adultes que son âge. Jusqu’à ce qu’il ne fasse plus parti de l’enfance et que Sab n’ai plus à veiller sur lui. Ça lui faisait toujours un petit quelque chose lorsqu’un enfant grandissait et l’oubliait… Mais s’ils pouvaient devenir des adultes responsables et bien dans leur tête, alors c’était le plus important.

Gentiment, avec un petit sourire gêné, il leva la main et salua enfin les deux nouveaux arrivants dans la chambre d’Althea. Peut-être qu’il pouvait espérer planter un fanion de paix plutôt qu’une hache de guerre ?

« Bonsoir. »

Écrivirent les lettres dorées dans l’air. Il leur laissa le temps de lire avant de continuer.

« Je suis désolé pour l’irruption surprise… Je n’avais pas vu Althea depuis longtemps. D’habitude je ne rentre pas dans les chambres et je comprends tout à fait votre… Trouble. C’est à moi de m’excuser pour ça, pardonnez-moi. »

Sebastian porta une main sur le devant de son veston et s’inclina, signe d’excuse envers ce papa inquiet. N’importe qui d’autre aurait tout autant paniqué, il ne lui en tenait pas rigueur. Pourvu que la réciproque soit vraie. Il se redressa et passa de Chris à James, laissant apparaitre un petit sourire doux.

« Bonsoir James ! »

Le sable à côté de lui tournoya légèrement pour former quelques poissons et tortues qui semblèrent glousser, comme on le ferait d’un vieil ami qui nous avait manqué dans de folles aventures… Sab les chassa distraitement du dos de la main, la passant ensuite sur sa nuque.

« Je ne voulais pas vous réveiller. J’ai vu Althea faire un cauchemar à travers la fenêtre et je suis simplement venu l’aider à se sentir en sécurité... Mon rôle s’arrête là. »

Son regard s’attarda un instant sur l’arme mais se dévia très vite, pour se concentrer sur la petite fille qui se tenait contre son père. Voilà qu’en voulant se faire discret il avait réveillé toute la maison, chapeau ! Un petit bruissement se fit entendre en provenance de sa veste et il baissa les yeux, découvrant que Pickett avait surgit de sa poche dans un bâillement caractéristique. Cette petite branche verte avait un peu trop tendance à imiter le niffleur et à le suivre partout le soir… Il faudrait qu’il fasse plus attention.

Remarquant le silence qui s’était installé, Sebastian se dandina d’un pied sur l’autre, mal à l’aise. Voilà pourquoi il venait la nuit, ça évitait de se retrouver dans ce genre de scène ^^’ Il ne savait jamais trop quoi dire ou faire… Est-ce que partir comme ça passerait pour être malpoli ?

Heureusement – ou non ? – Althea eu une toute autre idée.

« On a du lait et des gâteaux en bas ! On peut aller en prendre tous ensemble ? »

Elle se tourna vers son père.

« C’est la moindre des choses après la peur que tu lui as fait, tu crois pas, papa ? »

Peur était un bien grand mot… Sab se demandait lequel des deux était le plus surpris lorsqu’ils s’étaient croisés dans la chambre d’une enfant ! Et puis c’était North qui aimait les gâteaux et le lait, lui préférait le thé… Quoique, la boisson lactée n’avait jamais rien eu à lui reprocher. Pickette dressa les feuilles de sa tête, soudain intéressé. Dès qu’il était question de nourriture, la branche répondait présente.

Le gardien échangea un regard avec la petite fille.

« Je ne voudrais pas vous déranger davantage… »

Ils avaient tous l’air d’avoir besoin de sommeil… L'ambiance un peu sombre qui flottait autour de la maison trahissait des inquiétudes qu'il n'était pas évident de lire sur leurs visages. Les yeux fée chacun, en revanche, étaient un véritable miroir de leurs émotions intérieures. Les cœurs lourds et les esprits embrumés avaient grand besoin de repos et de réconfort, Sab le savait bien... Encore fallait-il qu'ils soient prêts à ça.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Écoute, l’histoire s’écrit en tournant les pages. Panser les plaies, changer les pansements, le seul remède, c’est l’temps...


Chris L. Brooke
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Chris L. Brooke

| Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Trace stars from fire escapes (x. Chris) Rm4t

I feel my time has come. I don't know which way I'm going. I don't know which way I've come. For you I'd wait until kingdom come, until my day is done. And say you will come and set me free just say you will wait for me.

Trace stars from fire escapes (x. Chris) K0gx


| Conte : Le monde de Nemo & Dory ♒
| Dans le monde des contes, je suis : : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

| Cadavres : 1163



Trace stars from fire escapes (x. Chris) _



________________________________________ 2020-11-25, 14:29


Trace stars from fire escapes.
« You are my sunshine, my only sunshine. You make me happy when skies are gray. You'll never know dear, how much I love you. Please don't take my sunshine away... »

Un long silence s'installa dans la chambre de la petite Althéa. Franchement, Chris ne pensait pas que cette nuit allait être aussi mouvementé. Il pensait faire sa nuit complètement et d'une traite mais apparemment, il s'était trompé. Sa fille était de plus en plus dur à gérer, elle était toujours aussi adorable mais des pouvoirs étranges se manifestaient de plus en plus et Chris ne savait pas quoi faire. Avec James, ils n'étaient que de simple tortue de mer. Ils n'avaient pas de pouvoir mais Althéa, c'était différent. C'était le fruit d'une expérience de laboratoire. Et maintenant, il découvrait qu'elle était amie avec un adulte, pas n'importe qui. Du marchand de sable. C'était assez impressionnant à comprendre, à savoir. Mais rapidement il s'était calmé, rapidement ses muscles s'étaient décontractés. Il avait confiance en ce marchand de sable pour la simple et bonne raisonne que Althéa ne protégeait pas n'importe qui. C'était une petite fille méfiante, elle ne faisait pas confiance aux autres aussi rapidement. Elle avait besoin de temps pour s'adapter, pour comprendre qui se trouvait en face de lui. Sebastian ne semblait pas être une mauvaise personne. Alors c'était pour cela qu'il avait décidé de le lâcher du regard afin de se concentrer sur sa petite fille qui calmait difficilement sa crise de larmes. James à côté semblait encore sous le choc. Chris avait même l'impression que Sab connaissait son fils et c'était sûrement le cas d'ailleurs. James lui, semblait l'avoir oublié avec le temps. C'est quand grandissant on oubliait rapidement ce genre de chose et James avait grandit trop vite.

Althéa proposa alors de prendre une petite collation tous ensemble, histoire de calmer les tensions. Chris hésita un moment avant de donner son avis. C'est vrai, il était tard. Ces enfants avaient cours demain et lui travaillait. Le manque de sommeil ne lui faisait pas peur, il avait l'habitude. Ce n'était pas le cas de sa petite fille et même pour James. Il savait que son fils aimait dormir. Mais Althéa semblait attaché à son idée et James semblait content de voir le marchand de sable dans la maison. Son fils jouait d'ailleurs avec la petite tortue de sable qui tournait autour du visage de sa sœur. Chris ne pouvait pas résister. Voir ses enfants sourire de cette façon le rendait heureux. Puis demain c'était vendredi. Dernier jour de cours de la semaine. Ses enfants allaient passer le week end chez leur grand-parents, ils auront donc bien le temps de se reposer. Chris poussa alors un petit soupir avant de se relever tout en souriant doucement à Sebastian, lui faisant comprendre qu'il ne lui ferait pas de mal.

« C'est d'accord mais longtemps. Vous avez cours demain ! »

« Yes ! Viens Sab ! Je te fais visiter notre maison ! »

Le shérif fixa sa fille qui fonça directement vers le marchand de sable. Elle se blottit contre lui, frottant même sa joue contre le haut de ce dernier. Chris secoua négativement la tête tout en rigolant avant de récupérer l'arme qui était posé sur le meuble du couloir. Sans attendre, il retourna dans sa chambre pour la ranger à sa place, la cacher aux yeux de tous. Il ferma le tiroir à clé avant de e diriger vers la chambre de James. Pourquoi ? Parce que Althéa était actuellement en train de lui faire visiter la maison, comme promis. Décidemment, elle l'aimait beaucoup ce Sab. James était assis sagement sur son lit tout en plissant ses yeux, comme si il était en train de réfléchir. Ce qui était sûrement le cas vu qu'il n'arrêtait pas de fixer Sebastian. Puis finalement, son fils posa sa question.

« Je te connais non ? Je veux dire... C'est flou mais je me rappelle moi aussi de la tortue et de ton visage ... »

James semblait perturbé ce que Chris pouvait comprendre. Il savait que son fils avait effacé de nombreux souvenirs de son enfance. C'était une partie de sa vie dont il évitait de parler, trop sombre, trop triste pour qu'il en parle. Il savait que James aimerait en parler, il le voyait souvent avec ce regard triste et cette envie de parler mais jamais il ne le faisait. Heureusement pour son fils, Althéa était là maintenant. Elle n'avait pas honte de parler de Eleonore. Ce n'était pas parce qu'elle ne l'avait jamais connue mais plutôt parce qu'elle aurait aimé la connaître, au contraire. La petite blonde s'assit sur le lit à côté de son frère avant de fixer Sab, d'un air assez sérieux.

« Sab, c'est le marchand de sable. Tout le monde le connait ! Enfin tous les enfants surtout. Il a du t'aider quand tu étais plus petit. Tu devais sûrement faire des cauchemars à cause de ta maman. »

« Okay... ! On descends ? »

Voilà, James changea complétement de sujet de conversation et il prit même la fuite. Il bondit de son lit avant de pousser légèrement son père pour sortir de la chambre et descendre les escaliers rapidement. Althéa afficha une petite moue avant de descendre du lit de son frère pour venir prendre la main de Sab . Main qu'elle serra gentiment avant de sourire à son ami.

« Ce n'est pas contre toi si il t'a oublié tu sais ! » elle marqua un petit temps de pause. « Moi je veux pas t'oublier en grandissant... Je veux que même quand je sera adolescente, tu viennes encore me voir ! »

Chris afficha un petit sourire en coin avant de laisser Althéa passer avec Sebastian. Les deux descendirent à leur tour les escaliers et le shérif les suivit de très prêt. James était déjà dans la cuisine en train de sortir quelques gâteaux. Des gâteaux achetés et même des gâteaux fait maison. Althéa avait eut le droit à un atelier pâtisserie avec sa tante Candice. Chris avait retrouvé la cuisine dans un sale état. De la farine partout, de la vaisselle qui débordait de l'évier enfin une vrai catastrophe. Mais ces biscuits étaient bon. Des sablés de Noël à la cannelle. Althéa s'assit alors sur son tabouret avant de prendre un des sablés qu'elle avait fait pour le montrer fièrement à Sab.

« J'ai essayé de faire des animaux mignon comme toi tu fais avec ton sable mais... J'ai eu du mal. »

Elle afficha une petite moue en regardant sa tortue légèrement déformé. James continuait de préparer les boissons chaude, demandant bien-sûr à tout le monde ce qu'il voulait. Après ça, Chris fixa un moment le marchand de sable pour finalement s'asseoir à côté de lui. Il hésita un moment avant de prendre la parole.

« Je suis encore désolé pour tout à l'heure, je n'aurais pas dû pointer mon arme sur toi. » Chris se gratta nerveusement la nuque. « Alors comme ça, tu aides les enfants à dormir correctement ? Si Althéa te connait aussi bien c'est qu'elle doit faire énormément de cauchemars. Logique... »

Un soupir sortit de sa bouche tandis que Althéa fixa son père.

« Il m'aide beaucoup avec mon pouvoir aussi. Parce qu'il en a un aussi et qu'il le contrôle bien. Moi je sais pas comment le contrôler... J'aimerai bien apprendre. »

« Tu peux vraiment l'aider avec son pouvoir ? »

Chris ne connaissait rien des pouvoirs de Sebastian, pas même un peu. Mais si Althéa prétendait que ce dernier pouvait l'aidé à comprendre le siens, Chris ne dirait pas non. Il était complètement dépassé par les événements et si sa fille pouvait avoir un professeur qui lui apprendre les bases d'un pouvoir. Il serait bien content.
code by Chocolate cookie


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let
the water rise

Can you hear me. I am begging from you for the last time. Hear me. Please forgive me. I am calling out to you for the last time.


Sebastian Dust
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sebastian Dust

| Avatar : Eddie Redmαyne.

Trace stars from fire escapes (x. Chris) 03

From Gold to Grave
Who's making the Sandman dream ?


Trace stars from fire escapes (x. Chris) 5QZD


| Conte : Les 5 Légendes.
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Mαrchαnd de Sαble ϟ Archeron.

Trace stars from fire escapes (x. Chris) Pdcu

| Cadavres : 2926



Trace stars from fire escapes (x. Chris) _



________________________________________ 2020-12-02, 15:02




Trace stars from fire escapes

« And if you shine, I'll shine reflections like moonlight. If you drive, I'll ride from the city into midnight. If you fight, I'll fight like a wild storm, let lightning.
Catch fire, catch fire, catch fire... x »


La petite aura sombre qui s’infiltra dans l’air ne tarda pas, s’enfuyant en courant dès qu’il apparut à proximité. Tout comme James dévia de sa route sous un faux prétexte, l’ombre s’évapora au milieu de ses cheveux sombres sans pour autant échapper à la vigilance du gardien. Il y avait bien trop longtemps qu’il avait oublié de rêver… Même si les cauchemars semblaient moins friands de se manifester de manière visible, Sab n’ignorait pas qu’ils étaient toujours là. L’ère adulte restait hors de sa portée et de son regard, pourtant quand on s’attardait suffisamment on pouvait apercevoir des bribes de cette réalité un peu triste : responsabilités, contraintes, obligations, désillusions… Le genre de choses qui vous empêchaient parfois de sourire ou d’apprécier de vous lever le matin. Pourvu que James retrouve un peu de cette raison réconfortante quelque part. Comme son père.

Althea, en revanche, était encore en plein dans cette enfance bipolaire qui la menait par le bout du nez. Ou bien était-ce elle qui les dirigeait à sa merci ? Il fallait croire qu’elle avait le dernier mot à tout dans cette maison, de la visite express d’une demeure confortable à la fierté de présenter des petits sablés qui firent fondre son cœur. Même imparfaits, ils étaient parfaits. Parce qu’ils avaient été faits avec amour et que c’était tout ce qui comptait. Sab en prit un soigneusement entre ses doigts et attendit que la tasse de thé fumante soit déposée devant lui pour les remercier tous silencieusement. Ils n’étaient pas obligés de sacrifier une partie de leur nuit pour lui, ça le mettait un peu mal à l’aise de les priver de ce sommeil précieux… Mais il savait qu’un claquement de doigt suffiraient à tous les plonger dans les bras de Morphée une fois qu’il partirait. Maigre consolation. Consolation tout de même.

« Ils sont délicieux. »

Écrivit-il avec le sourire, dévorant la petite tortue qu’Althea avait bien voulu lui proposer et savourant le goût de la cannelle glissant sur sa langue. Ces sablés étaient une sacrée réussite ! Ça la fit glousser.

A la question de Chris, le marchand de sable fit de son mieux pour ne pas paraître surpris. Aider Althea avec son pouvoir ? C’était effectivement ce qu’elle lui avait demandé mais… Il ne savait pas du tout comment gérer quelque chose comme ça. S’il pouvait chasser les cauchemars ou la noirceur des songes, apaiser son esprit et lui apprendre à faire de même, il n’était pas certain d’être le mieux placé pour « apprendre » à la jeune fille quoi que ce soit…

Ce n’était pas du manque de confiance. Sebastian ne comprenait juste pas encore l’étendue des capacités d’Althea. Il n’était pas professeur ou instituteur, aucunement maître en la matière… Même si toute aide était bienvenue. Ses yeux passèrent des uns aux autres avec attention, profitant d’une nouvelle gorgée de thé pour se racler la gorge et chasser la sécheresse qui s’y installait.

« Je ne viens pas uniquement pour les cauchemars. »

Précisa-t-il, à l’attention du shérif.

« Ma fonction principale est de veiller au sommeil et aux rêves des enfants. Il en existe simplement certains qui sont plus attentifs que d’autres à croire en mon existence. »

Sab échangea un sourire entendu avec la fillette, qui remit ensuite le nez dans son lait chaud pour se faire apparaitre une moustache blanche. Lui éclata d’un rire silencieux, avant de reprendre un air un peu plus sérieux pour s’adresser de nouveau à l’hôte de cette maison.

« Je ne sais pas si je peux l’aider mais si elle exprime le souhait d’être accompagnée, je peux peut-être prêter main forte. Je ne garantis pas de pouvoir lui apprendre à le maîtriser, elle seule saura de quoi elle est capable et nos capacités ne sont pas identiques. Je peux… L’aider à trouver de l’apaisement et des réponses à ce qu’il se passe. »

Il ne prétendait pas tout connaître et, même s’il voyageait dans l’imaginaire depuis des siècles maintenant, le gardien estimait qu’il n’avait vu qu’une infime partie de l’univers des possibles. Et encore, ses liens avec les divinités présentent en ville lui avaient ouverts de nouvelles portes, aussi incroyables qu’exceptionnelles pour tout œil adulte trop avisé. Son esprit avait accepté l’éventualité de l’impossible depuis bien longtemps, Sab était toujours aussi surpris et curieux mais sans jamais chercher à ce que tout soit logique.

Parfois, les choses étaient telles qu’elles étaient sans qu’on puisse faire le lien avec le reste. C’était comme les vérités, s’il ne devait en exister qu’une, c’était parce qu’elle ne pouvait être interprétée que d’une seule façon.

Ses yeux croisèrent les deux vagues qui faisaient office de regard à Chris Brooke. Une tempête semblait régner derrière les iris incandescentes, un orage de sentiments et d’avis contraires qui attiraient un poids sur ses épaules légèrement voûtées. Il y avait encore beaucoup de tristesse dans cette maison… Même si la joie avait retrouvé son chemin et semblait capable de leur apporter un semblant d’équilibre à l’heure actuelle. Précaire, mais existant. Fragile, mais présent. Un espoir que les choses pouvaient s’arranger, toujours.

La preuve.

« Cependant, rien ne remplacera sa famille auprès d’elle. »

Sebastian dériva sur James, lui aussi assis près d’eux. Ce grand garçon devenu frère avec la même vigueur d’âme qu’il avait grandi pour aider son père. Il paraissait si loin, le temps des songes et des doux rêves, des cauchemars chassés de là pour le laisser s’endormir tranquillement. Cette femme dans ses rêves, sa mère, lui manquait énormément et il avait mis beaucoup de temps à parvenir à esquisser à nouveau une figurine en sable au-dessus de sa tête. Comme s’il s’était interdit de rêver, prisonnier de sa douleur et de son deuil. Abattu par son impuissance à pouvoir faire quoi que ce soit pour la faire revenir…

Aucun enfant ne devrait être confronté à la mort aussi jeune. Encore moins celle d’un parent.

Il semblait pourtant aller un peu mieux, avoir redressé la tête et être passé à la suite de sa vie. Quand on ne peut pas revenir en arrière il n’y a que deux choix possibles : stagner sur place ou aller de l’avant. Les deux étaient difficiles et demandaient un sacrifice énorme, pourtant le voir aujourd’hui avait de quoi faire sourire le marchand de sable. Peut-être n’était-il pas complètement à l’aise avec lui-même ou peut-être que si, peut-être qu’il se posait encore des questions, peut-être qu’il sombrait parfois encore un peu dans cette mélancolie de son passé… Mais l’arrivée d’Althea semblait lui avoir donné une raison supplémentaire de garder la tête hors de l’eau.

Tout comme son père. Mais Sebastian n’était pas assez au fait des adultes pour se permettre un jugement quel qu’il soit. Chris avait ses secrets et ses propres fantômes pour se permettre d’en faire des suppositions. S’il pouvait les deviner, il les tut.

« Althea m’a dit un soir qu’elle avait de la chance de vous avoir. Et c’est le plus important. Vous avez le rôle le plus important. Je pourrais l’aider autant que possible mais il n’y a qu’avec vous qu’elle parviendra à comprendre comment maîtriser son pouvoir. »

Sebastian eu un sourire encourageant envers ceux qui l’avaient invité. Il se tourna légèrement vers la petite fille après avoir repris un gâteau sablé, appréciant sincèrement la saveur qu’ils avaient.

« Tu dois leur dire la vérité. Toute, la vérité. »

De cette petite fille qui était apparue dans le miroir, de ces songes qui semblaient emprisonner son esprit, de cette présence qui demandait à se révéler et qu’Althea considérait comme… Une amie ? Un double ? Il l’ignorait. Lui-même n’avait jamais vraiment eu affaire à elle directement. La fillette mettait des mots ou lui montrait, expliquait, sa langue se déliait comme si elle avait une totale confiance en lui. Le gardien en était très honoré. Mais ça ne devait pas se faire au détriment de sa famille.

« Ils sont ta famille. Si quelqu’un pourra te protéger, c’est bien eux. »

Il hocha la tête face à sa petite bouille.

« Et moi… Je suis parti quelques temps mais… Maintenant, je suis là. »

Sebastian savait que son départ avait mis quelque chose en stand-by dans son existence… Mais il avait aussi pris conscience, au fil des jours, de tout ce qu’il avait laissé derrière lui. Le sable avait continué de faire son œuvre pendant son absence, léger et volubile, mais ça n’était pas la même chose qu’en sa présence. Il devait se rattraper. Peut-être que ça commençait par aider un peu cette famille ?



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Écoute, l’histoire s’écrit en tournant les pages. Panser les plaies, changer les pansements, le seul remède, c’est l’temps...


Chris L. Brooke
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Chris L. Brooke

| Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Trace stars from fire escapes (x. Chris) Rm4t

I feel my time has come. I don't know which way I'm going. I don't know which way I've come. For you I'd wait until kingdom come, until my day is done. And say you will come and set me free just say you will wait for me.

Trace stars from fire escapes (x. Chris) K0gx


| Conte : Le monde de Nemo & Dory ♒
| Dans le monde des contes, je suis : : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

| Cadavres : 1163



Trace stars from fire escapes (x. Chris) _



________________________________________ 2020-12-13, 12:57


Trace stars from fire escapes.
« You are my sunshine, my only sunshine. You make me happy when skies are gray. You'll never know dear, how much I love you. Please don't take my sunshine away... »

Chris fixa un moment le marchand de sable qui se trouvait à ses côtés. Il se retrouvait maintenant à écouter les conseils d'un parfait inconnu. Un inconnu qui semblait connaître parfaitement ses enfants. C'était étrange de ce dire qu'un homme comme lui avait toujours prit soins des rêves de ses enfants. Sebastian connaissait donc la tragique tragédie qui avait frappé cette maison. Il connaissait les sombres secrets de cette famille et Chris ne connaissait rien de lui. Il lui faisait confiance, pas totalement mais un peu c'était déjà pas mal. Le shérif aimait juste savoir qui se tenait en face de lui. Il ne voulait pas connaître toute la vie de Sebastian, parce qu'il n'aimait pas fouiller dans le passé des autres sans autorisation. Mais il resta un moment à fixer cet homme qui était incapable de parler, cet homme qui semblait être aussi adulte et qui pourtant souriait comme un enfant quand il voyait Althéa sautiller partout. Le conseil du marchand de sable n'était pas mauvais, au contraire. La famille devait être là pour Althéa malgré ses pouvoirs étranges. Chris n'avait pas peur d'elle, de ce qu'elle était devenue. Il avait peur de se reflet dans le miroir. Celui qu'il voyait tous les soirs et qui le fixait avec ce regard noir qu'il ne pourrait pas définir. Un petit soupir sortit de sa bouche alors qu'il fixa Althéa, un long moment. Il serait vraiment prêt à tout pour sa famille.

La petite fille mangeait son petit sablé tout en regardant le grand sapin qui se trouvait le salon. James venait de le brancher sous la demande de sa petite sœur. Elle s'était assise au pied du sapin fixant longuement les guirlandes qui clignotait délicatement devant ses yeux, comme hypnotisé. Elle adorait Noël tout comme James d'ailleurs. Ils décoraient toujours la maison le premier week-end de décembre et se donnaient à fond pour faire le sapin. C'était triste de se dire que avant de faire partie de la famille Brooke, elle n'avait jamais connue Noël. Chris et James avaient prit le temps de lui faire aimer ce genre de fête, à lui faire croire au Père Noël. Après tout, il existait vraiment. Quand Sebastian demanda à Althéa de parler de ses pouvoirs elle baissa son visage afin de ne plus fixer ce sapin. Elle se releva doucement avant d'afficher une petite moue. Elle n'avait pas l'air d'en avoir envie, vraiment pas même. Mais elle n'était pas du genre à désobéir. C'était une petite fille bien élevé qui préfère faire passer le plaisir des autres avant le siens. Elle se rapprocha alors de Sebastian tout en affichant une petite moue avant de venir coller sa tête contre son bras. Elle resta blottit un petit moment contre lui, s'assurant vraiment qu'il ne repartirait pas avant de finalement se tourner vers son père et son frère. Elle prit alors le marche pied bleu qui se trouvait dans un coin de la cuisine avant de le tirer devant une fenêtre de la cuisine. Avant de monter dessus, elle se tourna vers Chris et Sebastian.

« Papa sait déjà que mon corps soigne mes blessures plus rapidement que les autres enfants. Et il ne m'a jamais rien dit pour ça... »

« Bien-sûr que non ma puce. Ça ne change pas la petite fille que tu es. Beaucoup de personnes ont des pouvoirs dans cette ville. Regarde Sab. »

Elle hocha doucement la tête avant de fixer longuement le marche pied. Sans attendre, elle monta dessus avant de fixer son reflet sur la vitre qui se trouvait en face d'elle. Chris vit l'incompréhension dans le regard de son fils mais James se rapprocha quand même de sa sœur, fixant à son tour la fenêtre. Chris se leva finalement de sa chaise et se rapprocha également de la scène. Althéa n'eut pas besoin d'attendre longtemps avant que son reflet ne se mettre à bouger. Il ne bougeait pas comme elle et les yeux rouges qui se trouvait sur la fenêtre faisait clairement comprendre qu'il ne s'agissait pas vraiment de sa fille. Le shérif regarda sa fille et non son reflet. Elle ne bougeait pas et fixait le reflet et pour couronner le tout ses yeux étaient de couleur normal. D'un jolie bleu ciel. Chris rapporta son attention sur le reflet, perplexe.

« Ca fait quelque temps, j'ai découvert que mon reflet était... comme ça. Elle est gentille, elle fait un peu peur mais elle ne veut que mon bien. Je l'ai appelé Shadow. Elle peut blesser les gens qu'à travers mon reflet. Rien de bien méchant, je crois ? »

« Wah, trop classe ! Je savais pas que tu étais une super-héroïne badass ! »

James afficha un énorme sourire avant de venir enrouler ses bras autour du corps de sa petite sœur. Il posa son menton sur le sommet du crâne de cette dernière tout en fixant longuement le reflet qui se trouvait encore là. La fameuse Shadow semblait regarder le monde qui se trouvait autour d'elle sans dire un mot avant de reposer son regard sur Althéa. La jeune Brooke afficha un petit sourire à son reflet avant de finalement se tourner vers les trois hommes qui se tenaient derrière elle.

« Alors, je te présente mon grand-frère, James. Mon papa et mon super ami Sab ! Ils sont super gentils avec moi ! Pas besoin de les tuer ! »

Elle disait ça sur un ton calme et amusé. Mais la fin de la phrase n'amusait pas vraiment Chris qui sentit un frisson parcourir son dos. C'était peu commun d'avoir une enfant de ce genre mais il ferait un effort. Parce qu'il aimait Althéa, comme elle était. Chris n'était pas comme son père. Il ne forçait pas les gens à devenir ce qu'ils n'étaient pas. Le shérif posa délicatement sa main sur l'épaule de la jeune fille. Shadow eut une réaction. Elle avait baissé son regard vers le reflet de la main de Chris qui s'était posé sur son épaule. Le reflet fronça les sourcils avant de finalement prendre la parole dans une voix plus effrayante que celle de sa fille. Et Chris pouvait vérifier plusieurs fois, les lèvres de Althéa ne bougeait pas une seule fois.

« Si vous faites du mal à Althéa, je serai là. »

« Compris ! On peut faire plusieurs test de tes pouvoirs, petite sœur ? J'ai plein d'idées en tête. Je suis à foooond ! » Il se tourna vers Sebastian. « Tu pourrais nous aider toi aussi ! »

Chris descendit Althéa de son marche pied avant de fixer longuement son fils. Il était un peu trop heureux de voir ce genre de chose. Il savait que James aimait les héros et les pouvoirs mais là il s'agissait de sa petite sœur qui avait été sujet à des expériences plutôt étranges. Le shérif colla sa petite fille contre lui alors qu'il lança un petit regard noir à James qui poussa un petit soupir. Althéa se décolla de son père avant de hocher vivement la tête.

« Je veux m'entraîner ! Dehors par contre, je veux pas casser la maison. Je connais pas la limite de mes pouvoirs. »

Le shérif se tourna vers Sab, légèrement perdu avant de finalement hocher la tête.

« D'accord mais pas dans un lieu publique. Plus vers la rivière de la forêt ? »

« Oui, elle a gelée en plus ! »

Althéa courut avec son frère à l'étage pour qu'ils enfilent des vêtements chaud. Chris fixa encore une fois Sab avant de lâcher un petit rire amusé. Il monta à son tour afin de changer de vêtements. Si ils loupaient un jour de cours, ce n'était pas si grave que ça ? Enfin, il verrait. Une fois tous les Brooke de prêt. Ils montèrent tous dans la voiture de Chris alors qu'il se dirigerait vers le lieu qu'il avait indiqué. Peu de temps après, ils était tous au bord du la rivière gelée. James sortit alors un petit carnet de sa poche affichant un immense sourire.

« Faudrait voir à quel point ton ombre te protège ! » Il se tourna vers le marchand de sable. « Sab tire des projections sur Althéa ! »

« Wow wow ! James doucement. C'est encore qu'une enfant et il faut voir si Sab est d'accord. »

« Moi je le suis en tout cas ! » finit par dire Althéa tout en sautillant.
code by Chocolate cookie


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let
the water rise

Can you hear me. I am begging from you for the last time. Hear me. Please forgive me. I am calling out to you for the last time.


Sebastian Dust
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sebastian Dust

| Avatar : Eddie Redmαyne.

Trace stars from fire escapes (x. Chris) 03

From Gold to Grave
Who's making the Sandman dream ?


Trace stars from fire escapes (x. Chris) 5QZD


| Conte : Les 5 Légendes.
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Mαrchαnd de Sαble ϟ Archeron.

Trace stars from fire escapes (x. Chris) Pdcu

| Cadavres : 2926



Trace stars from fire escapes (x. Chris) _



________________________________________ 2020-12-20, 16:15




Trace stars from fire escapes

« And if you shine, I'll shine reflections like moonlight. If you drive, I'll ride from the city into midnight. If you fight, I'll fight like a wild storm, let lightning.
Catch fire, catch fire, catch fire... x »


La famille Brooke était décidément pleine de surprises et d’imprévus, de douceur mais aussi de douleur sous-jacente qui flottait aux quatre coins de l’endroit. Pourtant, chaque ténèbres semblait chassée par la lumière de leur complicité familiale, par les sourires et les rires de chacun, par ce soutien indéfectible qu’ils exprimaient les uns envers les autres. C’était ça leur plus grand pouvoir, à tous les trois : celui d’être une famille. Unie. Malgré les secrets et les non-dits. Malgré les douleurs et les peine. Malgré leurs existences singulières qui les rendaient aussi uniques que chaleureux.

Sab les observa en silence découvrir la petite fille dans l’ombre, cette entité étrange qui semblait directement liée à Althéa et prenait de plus en plus de place dans sa vie. Une espèce de double coincé dans les miroirs et les reflets… Le gardien n’avait jamais rien vu de pareil et, à dire vrai, il ignorait si c’était quelque chose de positif ou de négatif. Elle promettait de défendre corps et âme la petite fille – ce qui était un très bon point – mais, rétrospectivement, elle induisait qu’elle pouvait la protéger aussi de son père et de son frère… Les percevait-elle comme une menace ? Comme un moyen de rendre la petite fille malheureuse ?

Quand on avait été si longtemps seule face au monde, il n’était pas rare de maintenir une partie de soi en mode auto-défense. Une raison paranoïaque, prête à toutes les possibilités et les éventualités, parée à réagir pour sauver sa peau. Parce qu’Althea avait dû le faire, son esprit s’en souvenait pour elle. Et si Shadow était une projection de cette part sombre d’elle… Il n’en résulterait peut-être pas grand-chose de bénéfique. Pourtant, tant qu’Althea lui faisait confiance, Sebastian partait du principe qu’il lui ferait aussi confiance. Quelqu’un pour la protéger ne pouvait pas être complètement négatif. Restait à apprendre à ce bouclier comment discerner le bien du mal, les amis des ennemis et… La raison de la folie.

L’heure avançait, la nuit aussi, pourtant le gardien échangea un regard avec Pickett et hocha la tête : partir en exploration des pouvoirs d’Althea semblait une aventure aussi trépidante qu’intéressante ! Un peu de sable flotta au-dessus de lui avant de s’envoler par le plafond, signe qu’il s’occupait de la ville comme à son habitude. Le marchand de sable pouvait bien s’absenter un peu sans que les rêves ne soient troublés outre mesure. Il réajusta son manteau turquoise et suivi la petite famille dans la voiture. Dire qu’il y a quelques heures à peine il ne connaissait Chris que de vue et voilà qu’il se retrouvait assis à l’arrière de sa voiture comme si de rien était. Heureusement que le shérif semblait très sympathique, sinon ça aurait pu être malaisant à souhait…

La rivière gelée, les arbres enneigés et la fraîcheur de la nuit le firent frissonner lorsqu’il mit un pied dehors. L’hiver s’était bien installé sur la ville et la proximité de noël rendait tout ce décor plus féérique qu’effrayant. Sab prit un instant pour observer les lieux isolés et silencieux… Était-ce vraiment une bonne idée d’être venus jusqu’ici ? Son regard clair coula vers l’eau en contrebas qui semblait figée jusqu’au printemps. Une glissade serait si vite arrivée. Instinctivement, il surveilla que la petite fille restait assez loin du fossé. Son père semblait avoir eu la même idée car leurs regards se croisèrent.

Pourtant, interpellé par James, Sab oublia bien vite ses inquiétudes pour revenir vers eux tranquillement. Il se tapota le menton, réfléchissant au meilleur moyen de répondre à leur demande sans risquer de blesser quelqu’un. S’il attaquait avec le sable, ils prenaient le risque que Shadow finisse par le considérer comme quelque chose de néfaste… Ce qui ne donnerait rien de bon. Pour l’heure, mieux valait voir jusqu’à quel point Althea pouvait agir seul et quelle était la limite à ne pas franchir pour activer son double.

« Des projectiles, peut-être pas.
Mais de la neige ?
»

Il désigna la poudreuse tout autour d’eux et se baissa pour en saisir un peu dans ses paumes. La fraîcheur le frappa directement pourtant il ne montra rien, faisant rouler la neige entre ses mains jusqu’à former une boule de neige. Il la fit rebondir dans sa main pour en vérifier la contenance et esquissa un sourire.

« Une petite partie de bataille de boules de neige ? »

Proposa Sebastian, observant tour à tour Chris, James puis Althea. La neige était neutre et un élément plutôt amusant, ce serait un excellent moyen de commencer l’entraînement improvisé de la petite fille. Et c’était relativement sans danger alors… Let’s go ?



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Écoute, l’histoire s’écrit en tournant les pages. Panser les plaies, changer les pansements, le seul remède, c’est l’temps...


Chris L. Brooke
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Chris L. Brooke

| Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Trace stars from fire escapes (x. Chris) Rm4t

I feel my time has come. I don't know which way I'm going. I don't know which way I've come. For you I'd wait until kingdom come, until my day is done. And say you will come and set me free just say you will wait for me.

Trace stars from fire escapes (x. Chris) K0gx


| Conte : Le monde de Nemo & Dory ♒
| Dans le monde des contes, je suis : : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

| Cadavres : 1163



Trace stars from fire escapes (x. Chris) _



________________________________________ 2020-12-22, 23:10


Trace stars from fire escapes.
« You are my sunshine, my only sunshine. You make me happy when skies are gray. You'll never know dear, how much I love you. Please don't take my sunshine away... »

Qui aurait cru que tard le nuit, il serait dehors avec ses enfants et un inconnu. En train de jouer à une bataille de boule de neige ? Trop dur à y croire et pourtant, la boule de neige qu'il se reçu sur la nuque lui fit comprendre que ce n'était pas un rêve. James était en train de courir dans tous les sens et d'envoyer la boules rapidement, comme si sa vie en dépendait. Althéa passait son temps à se cacher derrière les grandes jambes de Sebastian. Elle ne prenait aucun risque. Avait-elle peur d'avoir mal ? Ou que Shadow fasse du mal ? Chris était inquiet, constamment. Il ne pouvait pas s'en vouloir de l'être d'ailleurs. Il se rappelait à chaque fois dans quel état il l'avait retrouvé dans ce laboratoire. Se rappeler de ce laboratoire et des zombies qu'il y avait à l'intérieur. Chris se rappelait d'énormément de chose et le fait de voir sa fille se cacher de cette façon derrière quelqu'un lui faisait mal au cœur. Peut-être que James poussait sa sœur un peu trop loin ? Ou peut-être avait-elle simplement peur de ne plus faire partie de la famille après ça. Chris se posait beaucoup de questions. Tellement qu'il ne participait même plus à la bataille de boule de neige. Était-il vraiment un bon père ? La jeune fille ne serait pas mieux dans une famille spéciale qui serait capable de gérer ses pouvoirs ? Chris n'était qu'une simple tortue, il n'allait pas pouvoir répondre à des questions que Althéa allait se poser dans le futur. Il n'avait pas d'ombre magique, pas de virus qui coulait dans son sang sans que ça ne lui fasse du mal.

Une moue se dessina sur son visage alors que la jeune Brooke explosa de rire quand elle sortit de derrière les jambes du marchand de sable. Elle courut rapidement vers Chris et se cacha maintenant derrière les jambes du shérif. Un faible sourire se dessina sur son visage alors qu'il passa délicatement la main dans les cheveux de sa fille. Elle semblait passer un bon moment et c'était tout ce qui comptait non ? Il espérait vraiment qu'elle passe un merveilleux moment. Mais ce doux moment ne dura pas longtemps. Althéa décida de sortir de derrière les jambes de son frère, prête à attaquer mais James fût plus rapide. Il lança une boule, direction le visage de Althéa. Sauf qu'une ombre se forma devant elle, une main plus exactement. Chris fronça les sourcils et vit l'ombre de Shadow se dessiner sur le sol blanc. Elle venait d'attraper la boule de neige ? Sans attendre, l'ombre relança violemment le projectile sur le visage de James qui poussa un cris de surprise avant de tomber en arrière. Chris haussa les sourcils avant de marcher rapidement vers James.

Son fils s'assit rapidement sur la neige avant de cligner plusieurs fois des yeux en fixant Althéa qui ne semblait pas vouloir bouger de là où elle se trouvait. Elle afficha une petite moue avant de baisser son visage. Elle semblait s'en vouloir alors que ce n'était clairement pas de sa faute et puis James allait très bien. D'ailleurs, son fils se releva rapidement avant de marcher doucement vers Althéa qui reculait au fur et à mesure.

« Je vais bien Althéa. Regarde ! »

James afficha un petit sourire avant de montrer fièrement ses mains, ses jambes et même sa tête. Pas une seule égratignure. Elle regarda un moment son frère avant de secouer négativement la tête et de se reculer encore un petit peu. Elle ne semblait pas satisfaite, pas sûr. Elle avait peur, Chris le voyait bien. Le shérif décida donc de marcher doucement vers elle tout en levant ses mains en signe de paix. Althéa hésita un moment mais elle ne bougea plus de son emplacement. Chris avança doucement vers elle avant de la prendre dans les bras.

« C'est rien, ton frère n'a rien. Ce n'est qu'une boule de neige. Et puis, tu es la première à nous dire que Shadow n'est pas méchante. On veut juste savoir de quoi elle est capable. Tu ne veux pas savoir ? »

« Si... Mais j'ai peur. Si je vous fais du mal ? Je connais pas trop Shadow, je sais juste qu'elle fait partie de moi. »

Chris afficha un petit sourire avant d'embrasser tendrement le front de sa petite fille. Il comprenait sa peur de l'inconnu, tout le monde avait peur de l'inconnu après tout. Il posa son front contre celui de sa petite fille avant de baisser son regard vers l'ombre d'Althéa qui était dessiné sur le sol. Elle était normale, rien de bizarre à signaler et pourtant le shérif sentait qu'il y avait une cinquième personne avec eux. Il fallait l'avouer cette histoire lui donnait la chair de poule mais en temps que père, il se devait de l'aider. Chris s'éloigna alors doucement d'elle et il afficha un grand sourire.

« Je vais tester tes limites. Je suis le shérif, il ne peut rien m'arriver d'accord ? On va voir à quel point elle peut te défendre ! »

Althéa hésita un moment avant de hocher doucement la tête. Chris afficha un grand sourire avant de préparer sa boule de neige. Il la lança doucement vers sa fille et l'ombre rattrapa le projectile, sans surprise. Shadow renvoya la neige sur Chris avec plus de puissance et de vitesse. Heureusement, le shérif arriva à esquiver. Plus l'entrainement passait, plus ses boules de neige était plus lourde et allait plus vite. Malgré toute la force qu'il y mettait. Althéa n'avait levé son petite doigt une seule fois, elle n'avait jamais été touché. Shadow protégeait vraiment Althéa, c'était assez impressionnant à voir. Chris s'apprêtait à dire à sa fille que l'entrainement était fini mais une branche de l'arbre qui se tenait au dessus d'elle, céda. Le shérif haussa les sourcils et commença à courir vers elle pour éviter la catastrophe mais Shadow sortit du sol, elle était devenue Althéa mais toujours de couleur noir avec des yeux rouge. Elle attrapa la branche en pleine chute avant de la jeter sur le côté. Elle posa finalement son regard sur les trois garçons qui se tenaient devant eux.

« Althéa n'est pas un jouet, un monstre ou une super-héroïne. C'est une enfant et si vous continuez à lui faire du mal. Je vous tuerai pendant votre sommeil. »

Sans dire un mot de plus, Shadow fondit vers le sol et reprit sa place d'ombre alors que Althéa se frotta machinalement les yeux tout en plissant légèrement son nez. Elle releva son regard vers un James choqué, un Chris inquiet et Sab complètement perdu. Elle resta un moment à les fixer avant d'afficher un petit sourire.

« Qu'est ce qui se passe ? On dirait que vous avez vu un monstre ? »

« Hein ? Ah non... » lâcha James. « Je crois que le froid nous monte à la tête. »

Chris resta un moment à fixer sa fille en silence alors que Althéa afficha une petite moue.

« Shadow a encore fait des siennes ? »

Elle ne s'en souvenait pas... Sa fille ne savait même pas ce qu'il venait de se passer. Cette Shadow pouvait faire tous les meurtres dont elle souhaitait, Althéa le le saura jamais. Si ça trouve l'ombre avait déjà fait du mal à quelqu'un... Dans le corps de sa fille. Cette vision lui glaça le sang.
code by Chocolate cookie


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let
the water rise

Can you hear me. I am begging from you for the last time. Hear me. Please forgive me. I am calling out to you for the last time.


Contenu sponsorisé




Trace stars from fire escapes (x. Chris) _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Trace stars from fire escapes (x. Chris)





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations