« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -36%
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
Voir le deal
69.99 €

Partagez
 

 Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Sylvester A. Cynster
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sylvester A. Cynster

| Avatar : Nick Bateman ♥


Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  Police10

○•○•○•○•○

Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  HNXBLOr
Illustration de se regarder en chien de faïence

code couleur : #DC143C

| Conte : Fantasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Chernabog

Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  4d4e602986e4ff760865aa2f10af07d3f47557e1

| Cadavres : 150



Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  _



________________________________________ 2021-01-08, 18:54



Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  Noelgu10

Repas de réveillon


Nous étions dons à la veille de noël et ce fut donc le petit Willy qui avait décidé d'invité Aguistin pour le repas de noël. Pour qu'elle raison ? Le petit démon de quatre an l'appréciait bien il était marrant à parler aux oiseaux. Et visiblement Sylvester avait juger bon qu'il soit à la tablé ça pouvait changer de d'habitude. Il travaillait ensemble de temps à autres, et cet homme faisait du bon travail enfin en ce qui concernait son métier. Il est vrai que fait du commerce sur la détresse de certains ce n'était pas la grande joie, cela dit ce n'était pas réellement son problème à lui. Sylvester voyait que c'était une entreprise florissante. un peu moins quand il avait remarquer quelques poison qui provenait de son ex. Cette charmante Dewenty beaucoup de mordant pour une baleine en même temps vu les dents. Il n'allait pas mentir c'était pour son bien qu'il continuait de l'insulter constamment lui prouvant qu'il était le pire des hommes. Et ce qu'il n'avait nullement prévu c'était peut-être de se rapprocher de l'un de ses meilleurs ami à elle. Le deuxième cannibale de la ville.

Qu'est que Sylvester aurait préparer de bon ? Strictement rien monsieur n'est pas des plus doué en cuisine de noël. Alors, il avait préféré livrer le repas de ce soir, il ne voulait pas empoissonné son invité du soir et encore moins son fils chéri. Il avait donc commandé à emporter Des big mac du mac do ? Quoi vous êtes sérieux vous pensez que c'est un repas de noel ? Ah quoi que ouai en fait... oui mais non ce n'est pas cela non plus. Il avait opté pour une dinde de noel avec des pommes de terres. Et finalement à la dernière minutes ! Le livreur est tomber malade ! Vous imaginez !? Le jour J. Bon il restait encore du temps à ce dernier pour faire quelques chose à noël.

Willy était en train de vouloir mettre la décoration de noël, il jeta des petites confettis sur la table. C'était des petites étoiles parce que son père avait bruler les anges. Il n'aimait pas cela. C'était trop pur pour lui. non merci. Il prit son fils dans les bras. Allez petit bonhomme, il est l'heure de t'habiller avant que papa ne fasse à manger puis que le livreur est soit disant malade... mais, croit moi il va être malade pour quelques choses. On bousille pas le noel de mon petit bout. Nooooooonnn Non ? Comment ça non ? Tu ne compte pas rester en pyjama... Tu as besoins d'être présentation quand des personnes arrivent dans l'appart... Il avait finalement réussi à l'habiller pour le matin.

Il avait donc demander à une personne de lui faire les leçons à la maison pendant qu'il était en train de travailler et de faire à manger en même temps. Oui, monsieur avait un kit oreillette pour gérer son entreprise de la ou il se trouvait. Le repas avait été un peu plus dur à faire. Il avait regarder quelques recettes sur internet en lui indiquant le procédé. Il espérait simplement ne pas foutre le feu comme une fois... mais finalement tout ce passa bien. il avait opté pour un gratin de pates avec de la viande subliment décoré. Visiblement, il s'était lui même étonné du talent qui avait. Bref monsieur avait donc prit la peine de toute mettre en place regardant l'heure à la pendule. Hmm il avait encore le temps. le repas devait cuir à feu doux. Sylvester était don aller voir son fils qui était en train d'accrocher des choses étranges dans les passage. Vous faites quoi ? Il avait croiser les bras sur son torse. Ceci est une tradition de mettre du gui pour que des personnes puissent s'embrasser. Hmmm ouai est ? Il pencha la tête sur le coté quand il avait vu cette personne s'approcher de lui avec un déhanché presque gracieux mais beaucoup plus ridicule. Qu'elle veine tentative ... Elle était juste devant lui posant son index sur son torse. J'aurais pensée que tout les deux nous pouvions etre plus proche ? Oui et bien.. vous pensez mal... et on des déjà assez proche comme cela... maintenant du vent, j'ai un invité qui va arrivé et... tout doit être pret. Et j'ai horreur de faire... Il mit la main sur le mur et coinça la demoiselle en prenant son menton entre ses doigts. Attendre. Merci de vos service... et joyeux réveillon..

Sur ses mots il se recula puis lui ouvrir la porte. Votre taxi vous attend... Courtney... je l'ai fais appeler et ça fait dix minutes qu'il poirote par contre, ce n'est pas quoi qui paie. mais avec ce que je vous ai donné vous pourrez le payer.

Oui il l'avait mit à la porte. Elle nous a mit en retard avec ses conneries. Aller Willy on va te changer Prenant son fils dans les bras pour aller le changer, donc ça avait été, un champ de batailles Willy s'était mit à courir tout nu dans l'appartement, heureusement qu'il était bien chauffer, il ne voulait pas qu'il attrape froid. Willy ! revient ici. L'heure était enfin arrivé et Willy courait à poils quand la porte sonna. Willy courra rapidement vers la porte c'était déjà 23h.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.


steal our souls
smoke as black as charcoal fills into our fragile lungs 'cause when our demons come dancing in the shadows to a game that can't be won. everyone gather around for a show
(c) anaphore
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87865-termine-ton-pire-cauc https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87908-les-liens-d-un-dieu-demon#1252459 https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87909-les-rp-de-chernabog#1252381


Aguistin R. Marban
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aguistin R. Marban

| Avatar : Andrew Scott

| Conte : Folklore européen ۩๑ L'étrange Noël de Mr Jack
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Porte-Parole de Madame La Mort & sa personnification ☘ La muse d'Egdar Allan Poe ☘ Le porteur de poisse ☘

| Cadavres : 1958



Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  _



________________________________________ 2021-01-19, 14:43



Aguistin ۩ Sylvester
Noël en bonne compagnie !


Il s'en était passé des choses en cette fin d'année. Aguistin avait été si occupé qu'il avait presque failli oublier Noël. Il passait le plus clair de son temps aux pompes funèbres, à offrir le meilleur des services. Il était aussi souvent toujours derrière Dolorès, au Magasin des suicides. Certes, il avait une confiance aveugle en sa soeur, mais en ce qui concernait le travail … Ce magasin était son concept, son idée de génie, qui allait le faire passer à la postérité. Il n’avait pas envie que tout soit gâché parce que sa zombie de sœur ne savait pas vendre correctement les produits. Ricardo lui disait tout le temps qu’il s’en faisait trop, qu’elle s’en sortait très bien depuis maintenant deux ans, mais tout de même. Il ne fallait pas oublier qu’Aguistin était la représentation même de l’angoisse ! C’était normal qu’il s’inquiète pour ce que ses amis considéraient comme rien du tout. Il s’inquiétait aussi pour des choses beaucoup plus grandes. Il avait rencontré pendant l'automne le fameux Dracula. Heureux de connaître une telle légende, il avait su que ce personnage était fort sympathique avant même qu’il ne lui révèle son identité car il avait un projet des plus grandioses. Créer un hôtel pour les créatures de la nuit. Lui avait aidé Greg et Sheïtan dans leur bar, alors forcément, Aguistin était très emballé pour financer le bloody mary. Il appréciait son nouvel ami, qu’il voyait assez régulièrement, l’aidant à trouver des partenariats. Aguistin était un entrepreneur, mais pas seulement. Il aimait aussi guider les autres. C’était bien pour ça que Madame la Mort l’avait façonné. Pour guider les futurs âmes, les rendre plus sereines dans leur passage vers l'au-delà. S’il ne pouvait plus s'acquitter de cette tâche qu’il aimait, il avait trouvé des compensations dans le mécénat. Il se noyait clairement dans le travail, et il aimait ça. Ses proches et ses amis le lui reprochaient, mais ce n’était pas grave. C’était pour la bonne cause. Néanmoins, il arrivait quand même à trouver du temps pour eux. D’ailleurs, il avait accepté de passer le réveillon de Noël avec Dewenty et sa petite famille. Même s’il n’aimait pas les bébés, les enfants, qu’il préférait en barbecue, il avait fait une exception pour celui de Dewenty.

Ainsi, il avait passé ce début de soirée fort sympathique avec sa meilleure amie. Il lui avait offert en plus des habits chics pour son petit garçon, un tableau de peintre, que son ami Sloan avait réussi à lui dénicher. Certes, le tableau n’était pas des plus joyeux, très mélancolique, mais Aguistin l’adorait, et il s’était dit que ça ferait du plus beau effet chez son amie. Le repas s’était bien passé, et l’ancien corbeau avait picoré dans tous les plats, écoutant aussi le compagnon de son amie parler. Il était très intrigué par le fait qu’il était une sorte de constellation, et il fut curieux d’en savoir plus, mais l’heure filait. Avant de partir, Aguistin prit Dewenty dans ses bras, lui claquant deux bises fortement. Quand elle ferma la porte et qu’il se retrouva dehors, il eut un fort sentiment de culpabilité, qu’il ne ressentait quasiment jamais. Dewenty était sa meilleure amie. Elle était d’une importance sans nom. Elle l’avait aidé à traquer les membres qui avait tué Viktor et JB. Elle avait été là pour lui, et inversement. Or il lui mentait. Il n’aimait pas ça. Il lui avait dit qu’il devait se rendre chez Dolorès, qui n’aimait pas fêter le réveillon toute seule depuis qu’elle avait déménagé de chez lui. Ce fait n’était pas totalement faux. Effectivement, la zombie n’aimait pas être seule à Noêl, fête qu’elle aimait par dessus tout. Sauf qu’elle n’était pas seule. Aguistin savait qu’elle avait invité leurs cousins, ainsi que Ricardo et Livio. Bien entendu, lui aussi était invité mais il avait décliné, en lui faisant jurer de ne rien dire car il allait chez quelqu’un chez qui, il n’aurait jamais dû aller. Aguistin avait appris ce qui s’était passé, à l’époque, avec Dewenty et son ex. Sur le moment, il n’avait pas capté que Sylvester était son ex. Il avait fait le rapprochement il y a quelques mois, quand justement, il en avait parlé sans se soucier à son ami. Cela faisait maintenant près d’un an qu’ils se connaissaient, et il fallait dire qu’il appréciait énormément le Pdg d’import-export. Ils s’étaient rencontrés en premier temps dans un cadre professionnel, plusieurs fois, et ils s’étaient rendu compte qu’outre leur chic respectif, ils avaient un bon nombre de points communs, en plus de l’attirance physique qu’Aguistin ressentait. Cela faisait un petit moment qu’il n’avait pas ressenti une chose pareille et il fallait dire que ça lui avait fouettait son sang, piquant au delà du raisonnable sa curiosité. C’était ça, qui le poussait à y aller quand même, alors qu’il avait fait du mal à son amie. En temps normal, il l’aurait déja vengé, mais là … ce n’était tout simplement pas possible. Alors il avait préféré ne rien lui dire.

Se déplaçant dans les ombres, il arriva à l’heure convenue chez Sylvester. Il était repassé par sa demeure pour prendre les cadeaux de Noël qu’il voulait offrir. Il sonna à la grande demeure avant de lisser son costard gris, sous son manteau blanc. Il avait préféré une couleur claire, tranchant avec les costumes qu’il portait habituellement. Il entendit au loin les cris du petit Willy. Là encore, chose étrange, Willy l’aimait bien et réciproquement. Enfin, que Willy l’aime n’était pas étonnant, Aguistin savait se faire aimer, mais que lui, aime un enfant … c’était encore plus étrange. Peut être le fait qu’il soit une part démon, aidait les choses, lui rappelant quand il était à Halloween Town. Sylvester ouvrit, très élégant, et Augistin ne put s’empêcher de le scanner du regard, un sourire mutin sur ses lèvres.

“Bien le bonsoir Sylvester ! Belle nuit pour ce reveillon !”

Aguistin leva les yeux vers le ciel noir, sans aucun nuage, où les étoiles brillaient de milles feux. Quelques secondes après, Willy arriva en courant, aussi nu qu’un vers. L’ancien corbeau pouffa de rire tandis qu’il s’accroupissait pour lui ébourrifer les cheveux et répondre à son étreinte.

“Moi aussi je suis content de te voir petit démon !”
“Y a pleins de cadeaaaaux !”
“Hé oui ! Attend, je le connais le père Noël… très bien vu que j’avais participé à son enlèvement il y a quelques années.”

Aguistin se releva tout en émettant une sorte de rire entre la moquerie rauque et le croassement. Très bizarre, mais pas plus que lui. Willy reparti, cul nu, vers le salon.

“Je ne savais pas que tu avais prévu une soirée nudiste.”

Il avait dit ça tout en suivant le propriétaire des lieux, avant d’aller poser les fameux cadeaux au pied du sapin, dans le salon. Enlevant son manteau de fourrure, il regarda, légèrement attendri, Sylvester essayer d’attraper Willy. Il se rapprocha de la cheminée, laissant le père faire avec son enfant, regardant plutôt l’âtre brûler, lui rappelant ce moment d’Halloween, où Jack s’enflammait pour réapparaître sous sa forme de squelette. C’était son moment favori ! Il avait toujours apprécié la chaleur des flammes, et sa grande capacité à tout purifier.

“Nous attendons d’autres invités ?”

Après une bataille de quelques minutes, Willy revêtit des habits et Sylvester put venir à ses côtés, et il accepta son invitation de s'asseoir sur le canapé pour commencer la soirée, à discuter tranquillement.


⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80489-pornography-of-the-de


Sylvester A. Cynster
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sylvester A. Cynster

| Avatar : Nick Bateman ♥


Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  Police10

○•○•○•○•○

Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  HNXBLOr
Illustration de se regarder en chien de faïence

code couleur : #DC143C

| Conte : Fantasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Chernabog

Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  4d4e602986e4ff760865aa2f10af07d3f47557e1

| Cadavres : 150



Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  _



________________________________________ 2021-01-24, 20:12



Bien le bonsoir Sylvester ! Belle nuit pour ce réveillon ! En ouvrant la porte Sylvester avait donc découvert son invité du soir. Bien sur, il devait se douter qu'il avait du surement mangé au vu de l'heure qui s'était affiché plus tôt avant la course poursuite de son fils qui se baladait cul nu dans le salon. Le regard du dieu démon s'était donc poser sur l'invité en question, il avait do opté pour des couleur plutôt clair qui contrastait avec ce qu'il portait habituellement mais, il n'en restait pas moins élégant et ça lui allait plutôt bien. Mettant son teint en valeur et même les traits de son visage et de son corps. Willy n'appréciait pas tout le monde cela dit, il avait des préférence même s'il jouait avec tout le monde. Oui c'était ça façon à lui de tester les gens. Willy aimait bien le corbeau, il rigolait bien avec lui de ce que son père pouvait voir et le courant passait assez bien entre eux. Pour cela Sylvester était content ça changeait que son fils veuille mettre le feu ou piquer les autres personnes. Bien que c'était un enfant adorable, c'était plus un enfant très fourbe cela dit. On lui donnerait le bon dieu sans confession, Quand on le regardait il était toujours souriant et adorable il riait, mais une fois que tu avais le dos tourner, il était en train de faire en sorte de monter un plan dans le but de te faire mal. Willy trouvait cela drôle de voir les gens dire "aie". Bien sur Willy ne faisait pas ça à son père parce qu'il le craignait d'une certaines façon, il savait que son papa était un papa adorable mais il en restait pas moins un démon.

Willy arriva vers Aguistin tout nu en riant. Le corbeau s'était mit à rire quand Willy lui dit qu'il était content de le voir. Moi aussi je suis content de te voir petit démon ! A ça Willy rit tout content. Vu papa, Agui y dit que je suis un démon comme toi ! Oui j'ai vu mon poussin. Puis s'en est suivi que Willy lui confia qu'il y a plein de cadeau sous le sapin. Bon comme tout môme, Sylvester lui avait confié la légende du père noël qui emmenait des cadeaux pour que cela se passe bien avec les autres gosses. Agui lui compta qu'il le connaissait. Ah ouai tu connais le papa noel ? T'as enlever le père noel ? Il t'as donner des cadeaux en plus ? Papa ! bon ca y est ... On va enlever le père noel ? Teuplait je veux plein de cadeau !

Sylvester leva les yeux au ciel, maintenant qu'il avait une idée en tête. Non on ne va pas enlever le père noel ce soir... on a pas de place pour l'herberger... et surtout gratuitement c'est pas mon genre. Puis Willy était parti une moue boudeuse de l'autre coté du salon.

Il croisa les bras et sourit Je ne savais pas que tu avais prévu une soirée nudiste. Il rit doucement. Oh, je ne te l'ai pas dis.. je m'en vois désolé Agui mais, ça c'est prévu à la dernière minutes ! Il n'est jamais trop tard pour s'appareiller à la soirée.
Sylvester rit de plus belle. Sylf laissa passé Agui puis, le démon ailée était parti récupérer son fils. Il était donc parti mettre le pyjama de son fils, une petite tenue de père noel. Il avait entendu de loin. Nous attendons d’autres invités ? Non, ma mère n'a pas pu venir d'Ecosse donc nous ne sommes que tout les trois et bientôt plus que deux puisse que Willy va aller se coucher.

Après une rude bataille, il était revenu avec son fils qui courait partout. Sylvester avait dénoué le nœud de sa cravate et déboutonner sa chemise. Il s'était installé sur le canapé et Willy était en train de regarder les cadeaux sous le tapis. Vient t'asseoir Agui, à moins que tu ne compte grandir encore ? Au risque de te décevoir, tu ne pourras pas me dépasser très cher. Il avait un léger sourire charmeur aux lèvres. Sur la table basse, il y avait les apéritif et de quoi boire, personnellement, il s'était servi un sky sa boisson favorite. Tu désire quoi ?

Il avait donc servi un verre à Aguistin. puis, les amuse bouge. Alors comment ça se fait que tu as mit autant de temps à débarqué ? Tu voulais me poser un petit lapin ? Bien sur il disait cela d'un ton taquin. Et pendant ma longue absence tu t'en es sorti dans tes affaires ? J'ai vu que tu avais un magasin plutôt intéressant ?


Pendant qu'il discutait tranquillement Willy faisait encore des siennes, il avait donc remarquer que le gui était tombé. La bouche plaine il avait tenter de la raccrocher en grimpant sur la chaise, sans succès. Il était donc en train de descendre pour en mettre une autre et encore une autre pour grimper de nouveau dessus. Et accrocher donc le gui comme il le pouvait. Ni vu ni connu et sans la moindre égratignure. PAPAAAAAAAAAAAAA ! AGGGGGGGGUIIIIIIIIIII ! Sylvester soupira Quoi ? Vennnezzzzzz !

Sylvester leva les yeux aux ciel pour indiquer à Agui de passer en premier pour suivre le son de la voix de son fils quand finalement le gui tomba entre Agui et Sylvester. Ah... ca c'est le gui Il se pencha pour le prendre dans la main et pour l'accrocher de nouveau.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.


steal our souls
smoke as black as charcoal fills into our fragile lungs 'cause when our demons come dancing in the shadows to a game that can't be won. everyone gather around for a show
(c) anaphore
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87865-termine-ton-pire-cauc https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87908-les-liens-d-un-dieu-demon#1252459 https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87909-les-rp-de-chernabog#1252381


Aguistin R. Marban
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aguistin R. Marban

| Avatar : Andrew Scott

| Conte : Folklore européen ۩๑ L'étrange Noël de Mr Jack
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Porte-Parole de Madame La Mort & sa personnification ☘ La muse d'Egdar Allan Poe ☘ Le porteur de poisse ☘

| Cadavres : 1958



Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  _



________________________________________ 2021-02-13, 02:58



Aguistin ۩ Sylvester
Noël en bonne compagnie !

Willy était vraiment un adorable petit galopin. Aguistin le trouvait si mignon ! Il lui rappelait les petits monstres qu’il y avait à Halloween Town, et il ne pouvait s’empêcher d’avoir une tendre nostalgie en le regardant. Forcément, quand il lui parla du père Noël, Willy s’emballa. Aguistin leva les épaules en faisant un sourire d’innocent qui ne convaint personne quand Sylvester le regarda. Il lui fit un petit clin d’oeil avant de se préoccuper de Willy.

“Oui ! Je le connais personnellement ! Par contre … visiblement il n’a pas trop aimé être attaché et bâillonné … Incompréhensible !”

C’est vrai que le père noël n’avait pas vraiment aimé se faire kidnapper par les trois canailles d’Oogie Boogie. En vérité, Aguistin n’avait jamais trop apprécié le gros sac. Il aimait bien, parfois, quand Madame la Mort était à Halloween Town, allait lui piquer des vers qui dépassaient de son sac de jute. Il savait parfaitement qu’il ne lui ferait rien. Oogie était une grande gueule. Il criait beaucoup, pouvait même torturer mais quand plus fort que lui se présentait, il se recroquevillait sur lui même et sortait sa grande langue pour faire de la lèche. Heureusement que Jack avait réussi à le tuer. Clairement, il ne le regrettait pas du tout.

“Ton Papa a raison, Willy ! Il n’y a pas la place pour un invité de plus !”

Aguistin lui ébouriffa les cheveux en rigolant avant que Willy ne parte de l’autre coté du salon, laissant les deux adultes enfin seuls, au moins pour quelques minutes. L’ancien corbeau en profita pour taquiner l’ancien démon, ponctuant sa phrase d’un petit clin d'œil.Il se mordilla même la lèvre inférieure à sa réponse. C’est qu’il faisait chaud d’un coup. Clairement, il n’était pas insensible au charme du brun ténébreux et ne se cachait pas pour le montrer, sauf quand, bien entendu, Dewenty était dans les parages. Posé contre le rebord de la cheminée, il attendit patiemment qu’il s’occupe de son fiston.

“Oh, j’en suis désolé.”

Bon, en vrai, il ne l’était pas vraiment. Au moins, il allait avoir Sylvester pour lui tout seul, et peut être qu’ils allaient enfin pouvoir passer à des choses sérieuses. Il pourrait le déballer comme un magnifique présent. Après tout, on était à Noël non ?

“Et bien, une bonne soirée en perspective alors.”

Sa phrase se perdit dans le brouhaha que faisait Willy, qui refusait de se coucher. Ah il pouvait le comprendre. L’excitation des fêtes, de la bonne nourriture, des cadeaux, des bonbons, une joyeuse ambiance.

“Willy, tu sais que parfois, à Halloween Town, nous étions aussi sage ? Quand Jack nous le demandais parce qu’il voulait avoir un peu le calme ! Alors cette fois c’est moi qui te le demande, et si tu es vraiment sage, tu auras le droit à une histoire ! ”

Il savait que Willy adorait qu’il lui raconte des histoires de son monde, des anecdotes des temps anciens. Souvent, quand il prononçait même le nom de la ville, il s’apaisait. Ce qui ne l’était pas, Halloween Town était un havre de paix pour les monstres en tout genre. Willy se mit à jouer doucement sur le grand tapis, et les deux adultes purent à nouveau avoir un petit moment d’intimité.

“Hahha, non, j’ai arrêté cette idée il y a fort longtemps. Quoi que, je suis assez content, cette malédiction m’a donné l’avant dernier corps que j’avais. Tu m’aurais vu avant, beau gosse hein, mais plutôt du style petit blondinet innocent que ça tu vois ! J’essaie d’ailleurs, ces derniers temps, de reprendre cette apparence. À l’époque, dans notre monde, je prenais l’apparence la plus agréable pour la personne qui allait trépasser. Un peu comme un changeling. Je me demande bien, sous quelle forme je te serais apparu. ”

Il fit un grand mouvement avec ses bras pour montrer son corps avant de venir se mettre dans le canapé, à ses côtés.

“Hum, quelque chose à la fraise ? Où peut être, à la groseille ? Mais sans alcool.”

Aguistin eut une petite moue en haussant les épaules. Non, l’alcool, très peu pour lui. Déja, il n’aimait pas le goût et ensuite, il savait très bien qu’il ne supportait pas. De plus, il avait l’alcool triste, très triste. Bizarrement, ses pouvoirs réagissaient très mal à l’alcool dans son sang. Bien sur, il avait essayé, à la levée de la malédiction. Outre la vague de suicide qu’il avait lancé ce soir là, lui même n’avait vraiment pas été bien. Comme si son pouvoir, les angoisses existentielles de la mort qui le constituaient, se retournaient contre lui. Une expérience très désagréable qu’il ne souhaitait vraiment pas réitérer.

“Merci mon cher !”

Il accepta avec plaisir son cocktail dans les tons d’orange et rouge, le sirotant tranquillement à la paille avant de secouer la tête.

“Loin de là Sylvester, tu sais que je n'aurais pas raté l'une de tes invitations ! Tu connais ma soeur, Dolorès. Noël est la fête par excellence. À chaque fois elle organise des banquets et elle s’invite même ! Par exemple, le Noël dernier, je lui avais dis qu’on faisait le midi du 25 ensemble, bah non … Madame elle a débarqué le 24 le soir alors que j’avais des invités, à moitié entre le professionnel et le privé … je ne te raconte pas la grosse gêne qu’il y a eu.”

Il adorait Dolorès. Elle n’avait pas été mise comme sa 'sœur' à la malédiction pour rien. Ils avaient un lien particulier. Ils l’avaient toujours eu. Il l’aimait véritablement. Il avait passé outre des règlements sacrés pour elle. Pourquoi, il ne saurait pas du tout l’expliquer, mais Dolorès était beaucoup de choses pour lui. Cette malédiction avait acté en lien de sang, un lien qui était déja très fort. Il lui passait beaucoup de choses, mais il fallait dire, que quand Noël arrivait, il n’en pouvait plus. C’était trop de tout. Bien entendu, il n’évoqua avec Sylv’ qu’une partie de la vérité. Il ne pouvait pas lui dire qu'il était avec Dewenty, son mari, et leur enfant pendant une partie de la soirée. Dewenty aussi comptée beaucoup. Cette rencontre était due au hasard, mais la jeune femme avait été là pour lui, quand il avait fallu. Elle avait été là dans les moments les plus difficiles dont il ne pensait jamais avoir à vivre. Malheureusement, il connaissait aussi son histoire. Il avait mis du temps à faire le rapprochement et c’était trop tard. Trop tard, parce que le corps sculptée de Sylvester l’appelait. Parce que sa personnalité aussi l’envoutait. Il ne savait pas si tout était réciproque mais il savait une chose. C’était trop tard pour faire demi tour. D’un coté comme de l’autre.

“Tu veux parler du magasin des suicides ? C’est vrai que je ne t’en ai jamais vraiment parlé.”

Sauf qu’il n’eut là, pas le temps d’en parler car Willy les appela. Il eut un sourire tendre avant de se lever du canapé pour aller vers lui. Sylvester ne mit pas longtemps à le suivre, et Willy avait tout prévu. Du gui ! Le petit chenapan.

“Oh. Il me semble que la tradition … veut que l’on s’embrasse non ?”
“Oui faites vous un bisou !”

Forcément, Willy était d’accord. Aguistin gloussa, regardant Sylvester d’un sourire entendu. Il s’approcha de lui, posa sa main sur son épaule avant de lui déposer un léger baiser sur la joue. Quand même ! Il y avait un enfant !

“Non ! Faut un bisou sur la bouche ! C’est comme ça qu’on fait normalement !”
“Dis donc, tu es bien au courant pour un petit bébé !”
“Naaaaaaah je suis pas un bébééééééé ! Et c’est Papa qui m’a dit qu’on fait ça quand on est n’amouuuureuuuuuux et moi ! Je veux ! Je veux que tu sois le n’amoureux de Papa !”

Aguistin ne put s’empêcher de rigoler face à tant d’autoritarisme. Bien entendu, si ça ne tenait qu’à lui, bien sur qu’il serait son amoureux ! Il serait tout ce qu’il voudrait qu’il soit ! Or, il ne pouvait pas le dire comme ça. Malheureusement, les relations entre adultes ne marchaient pas ainsi, encore plus pour des êtres millénaires tels qu’eux. Néanmoins, pour faire plaisir au petit démon, Aguistin décida d’embrasser Sylvester. Après s’être humidifié les lèvres de manière très sensuelle, il plaça des deux mains sur ses larges épaules musclées, avança sa tête et posa ses lèvres sur les siennes. Ok, ce petit baiser, de rien du tout, était le baiser qu’il appréciait le plus de ce dernier siècle. Même de plusieurs siècles en vérité. Il entendit Willy applaudir avant de repartir vers ses jouets. Aguistin se recula, eut une petite moue presque gênée en regardant le grand démon.

“Tu … c’est … hahaha cette tradition … même à Halloween town on l’a faisait ! Alors que quand on sait que le gui est un parasite … on se demande quelle est la vraie signification. ”

Ok. Aguistin avait honte. C’était quoi ça ? Où était sa superbe ? Où était son panache ? Depuis quand ressemblait-il à un adolescent ! Sylvester arrivait vraiment à le mettre dans un état pas possible, juste pour un simple smack ! Pour faire comme si de rien n’était, il se dirigea vers la table où les petits fours de l’apéritif était disposé, changeant immédiatement de sujet, revenant plutôt sur celui qu’il avait évoqué avant.

“Bon, tu sais que ce n’est pas nouveau que je bosse dans hum … le domaine de la mort… Quand j’étais jeune et incontrôlbale, surtout à cause de la levée de la malédiction, j’ai poussé quatre personnes au suicide, mais c’est parce qu’en vrai … elles voulaient vraiment le faire. J’ai ressenti leurs angoisses… j'ai juste donné un coup de pouce !”

Il eut comme une moue désolée, qu’il ne l’était absolument pas. Plutôt taquin même.

“J’ai écouté Madame la Mort, j’ai rassemblé toutes les informations possibles depuis des mois, j’ai fais toutes les démarches administratives et … j’ai créé le Magasin des Suicides en Juin 2019 !”

Il était fier de son projet. Tout autant que des pompes funèbres qu’il avait créé, à son nom. Il savait que Madame la Mort était fier de lui, c’était tout ce qui lui importait.

“Ce n’est pas que pour Storybrook mais pour toute l’Amérique, et peut être même le monde entier ! Avec internet maintenant c’est super ! Les gens n’ont même plus besoin de se déplacer, ils peuvent avoir ça à domicile et quoi de mieux que de s’ouvrir les veines en toute sécurité dans sa baignoire, avec petite ambiance bougie et tout ?”

Il se rapprocha encore, se mettant sur le rebord du canapé, si bien qu’il pouvait sentir la délicieuse odeur du parfum de Sylvester qu’il inspirait fortement.

“En fait j’texplique ! Les gens ont tous des tendances suicidaires ! Ils ne savent pas comment le faire. Surtout que parfois c’est compliqué, ça peut faire peur et tout. Alors moi, et Lolo, vu qu’elle est aussi actionnaire de l’entreprise, bon je suis majoritaire, c’est mon idée alors hein ! Donc, moi et Lolo, on se propose d’aider ses pauvres âmes à passer de vie à trépas dans la joie et la bonne humeur ! Genre poisons, cordes, katanas, lames de rasoir, chaises électriques, une sorte de farfouille de la mort ! Et avec des conseils et tout ! Alors alors ! C’est pas génial ?”

Il était enthousiaste. Beaucoup trop pour un sujet aussi morbide … mais Aguistin était le corbeau de la Mort, il en était même son fils, c’était normal qu’après tout, il soit aussi emballé par ce qui s’y rapprochait le plus.

“L’étude qu’on a commandé à d’ailleurs montré qu’il y avait eu 40% de plus de suicides aux états unis entre 2009 et 2019 ! Tu te rends compte de la manne économique que ça représente ! Puis y a aussi les assassins ! Certaines personnes ont même des cartes de fidélité tellement qu’elles viennent !”

Aguistin était sans foi ni loi, avec les siennes en réalité, dictait depuis sa naissance par Madame la Mort. Il gloussa, croisant avec grâce ses jambes.

“J’ai pris contact, il y a bien longtemps avec des états réalisant la peine de mort, et figure toi, que l’on a réussi à avoir les contrats, pour exécuter les peines vu que … dans ma grande ruse j’avais volé certains documents du labo’ de Fink’. Bref c’est troooooop cool !”

Sa jambe frola le bras du démon sans même qu’il ne s’en rende compte, étant donné qu’il n’arrêtait pas de gigoter.

“Oh et tu veux savoir le slogan ? Enfin celui qui a le plus la cote ..."

Aguistin fit un petit mouvement de suspence, souriant très perversement avant de souffler sa phrase.

Un client satisfait ne revient jamais !”

Il se pinça les lèvres, au bord de l’explosion de rire et de joie, lançant un regard de biais à Sylvester. Mine de rien, il voulait aussi le rendre fier. Il savait qui il était avant. Même si leurs mondes n’étaient qu’en peu de contact, Madame la Mort le connaissait, et l’appréciait comme l’un de ses égals. Forcément qu’Aguistin avait un respect immense pour lui, bien longtemps avant de le voir comme tel à Storybrook.

“Tu sais … que si tu viens de ma part … bon déja tu me préviens comme ça j’y serais … mais … je peux te fournir à petits prix … ou …”

Sa langue passa sur ses lèvres charnues, ses dents pointues aussi tandis qu’il lui donnait un petit coup de coude.

“.... même gratuitement. Pour toi je suis près à faire une exception.”

Aguistin badinait. Il n’y avait pas d'autres mots pour dire ça. Il roucoulait même, tel l’oiseau qu’il était. Il ne fit pas vraiment attention à Willy, qui était calme, s’endormant même sur le tapis et le grand ours en peluche qu’il avait. Même s’il appréciait le petit démon, il n’était pas familier des démons, et une plus grande chose accaparait son esprit.

“Et toi ? Le boulot ? Comment ça se passe ? Je suppose bien non ? Pour un patron de ta trempe !”

Il était pire qu’une midinette se pavanant devant le beau gosse de la classe.

“Si jamais tu as des soucis … n’hésite pas à me le dire … Même si en vrai, je ne suis qu'au bout de la chaîne ... ça peut quand mêle toujours servir !”

Les flammes de la cheminée se firent plus intenses alors que les yeux d’Aguistin se plantèrent dans ceux de Sylvester.

“Tu … tu as prévu un repas non ? On pourrait l’honorer si tu le souhaites ?!”

⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80489-pornography-of-the-de


Sylvester A. Cynster
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sylvester A. Cynster

| Avatar : Nick Bateman ♥


Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  Police10

○•○•○•○•○

Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  HNXBLOr
Illustration de se regarder en chien de faïence

code couleur : #DC143C

| Conte : Fantasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Chernabog

Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  4d4e602986e4ff760865aa2f10af07d3f47557e1

| Cadavres : 150



Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  _



________________________________________ 2021-03-08, 20:58



Willy était un adorable maléfique bambin de quatre ans. C'était son enfant à lui qui était venu par un miracle si on peut dire cela. En revanche, il ne savait pas qui était la mère et il s'en moquait royalement. Elle avait perdu ses droits en déposant cet enfant et qu'elle n'ai pas l'ambition de vouloir le récupérer, elle allait être très mal accueilli. Agui était en train de raconter les misère qu'il avait fait subir au père noel. Sylvester pensait bien qu'il n'avait pas du apprécier du tout à sa place, il aurait sans doute réagit de la même façon, être bâillonné ce n'était pas son truc non plus. Willy semblait tellement ravi qu'il voulait faire la même chose avec le père noel. Non.. hors de question Willy, tu ne fera rien au père noel, sinon il ne te donnera rien en cadeau. Mais Willy semblait déjà amusé par le récit de Agui. C'est vrai que ses deux là s'entendait plutôt bien. Willy l'avait très vite adopté. Oui incompréhensible.. on se demande pourquoi, qui ne rêverait pas d'être bailloné...
Un jour il faudrait qu'il lui pose la question comment il avait attrapé ce pauvre père noel.

Naturellement que j'ai raison.. vu que j'ai toujours raison Il avait fini sa phrase avec un tirage de langue et un clin d'oeil. Willy s'était mit à rire. Et il n'allait pas nourrir tout le monde non plus, il ne fallait pas déconner. Déjà qu'il donnait du lait et des cookies pour le père noel, fallait pas qu'il donne en plus la dinde. Puis Willy leur avait faussé compagnie les laissant donc seuls. Sylvester était toujours avec son whisky, ce dernier était un grand amateur de ce liquide ambré. Sylvester rit légèrement. Désolé ? pourtant tout ton corps dit le contraire, mais, je suis sur que tu aurais apprécié la compagnie de ma mère. Elle est si chaleureuse... Bien sur la dernière annonce était peut-être semi fausse. Hélena sa mère était douce mais elle était assez mauvaise quand il le fallait. AU premier abord on dirait qu'elle est une beauté froide. C'est vrai regarde, tu as de la chance tu m'as à toi tout seul. S'ensuivit un petit sourire fin sur les lèvres. Parfois Sylvester était un affreux garnement et rempli de charmant petit pique plein de sous entendu.

Oui ils allaient passé une bonne et agréable soirée si tout ce passait bien dans le meilleur des mondes. J'en suis même convaincu La suite on la connaissait tous, Willy avait fait pas mal de bruit, Sylvester savait que ça allait être leur du dodo et que juste avant son fils était toujours pénible mélangé à ça la fête de noel puisque ce dernier avait envie d'ouvrir ses cadeaux. Sylvester lui avait dit que ce serait le 25 après son dodo pas avant. Willy était en train d'écouté Agui parler, être sage ? Ce n'était pas toujours dans ses cordes ou alors il écoutait simplement quand ça lui chantait. Bien qu'il écoute très vite son père. William adorait les histoires alors il lui affichait le plus beau des sourires. Focus... avait murmurer Sylvester espièglement.

Aussi sec Willy était devenu adorable parce qu'il y tenait à son histoire du soir d'habitude s'était son père qui lui en comptait une. Donc il jouait tranquillement sur le tapis. Sylvester reprenait donc la conversation avec Aguistin. Mhh.. et bien c'est tout à ton honneur. Oh.. je suis déçu.. j'aurais tellement aimé te voir en beau gosse mais que veux tu.. il ne pouvait y en avoir qu'un et c'est tomber sur moi. Finit-il avec un clin d'oeil. Mais ne t'en fais pas tu es très bien ainsi. Ahh tout est là, ça sera un mystère, tu ne le saura probablement jamais. Si ça se trouve t'aurais eu le corps de mon ex ! Il en rit mais n'aurait surement pas apprécié de voir cela. Je t'apporte ça tout de suite. De la ou il se trouvait Sylvester était en train de faire voler le sirop et faire un cocktail sans alcool pour son ami. Parce que bon autant utiliser ses pouvoirs quand il le pouvait. C'est plus utile comme ça, plus besoin de me lever.


Donnant le verre à Agui, ce dernier le remercia et Sylvester répondit par un clin d'oeil. Agui lui avait déjà parler de sa soeur, un bine plaisante personne avec un tempérament spécial. Oui je comprend, mais elle veut faire plaisir, c'est ce qui la rend attachante ?

Sirotant son Whisky. Oui je parlais de ton magasin des suicides. Puis Willy avait fait de nouveau parler de lui et les adultes s'étaient dirigé vers le son de sa voix et la ... ce petit ne manquait pas d'idée. Il voulait un bisou entre son père et Agui. Même lui s'y mettait. Il laissa faire Agui qui s'était rapprocher pour déposer un baiser sur sa joue. Il se retenait de rire a cette attention. Il marque un point... disons que je lui en ai touché deux sur les bisous... Il se mit à rire en entendant qu'il n'était pas un bébé. Ah.. si il était encore un bébé et c'était son bébé à lui. Aguistin reprit son ascension, oui c'était comme ça qu'on pouvait le nommer vu que Sylvester était une montagne. Le corbeau reposa ses mains sur ses larges épaules pour déposer ses lèvres sur celle du dieu démon. Un léger courant parcouru l'échine de ce dernier. Son fils applaudit avant de se tourner vers ses jouets. Agui avait l'air quelques peu gêner alors que le démon pas du tout. Les traditions sont importante, un parasite tu dit ? Mhh.. pourtant ses sympathique ce truc. Ca donne le droit d'embrasser n'importe qui.

Sylvester avait laissé un léger répit mais il ne comptait pas éviter ce sujet très longtemps, il le suivit de prêt se replaçant à sa place juste à coté d'Agui. Et bien dis donc ça rigole pas avec toi, quatre personnes, donner un coup de pouce ? à ce rythme là c'était même plus un coup de pouce, c'était un coup de main oui. Effectivement le domaine du net d'ouvre pas mal d'autres portes Pour lui dans son travail c'était ça. Comme on dit tu as trouvé le bon filon, et bien le monde te doit une fière chandelle, grâce à toi il y a un peu moins de personnes sur terre.

Il fit mine de réfléchir quelques instant. Mhh.. pas bête si des personnes m'insupporte Je ferais un tour par chez toi pour les manipuler à avoir cette tendance au suicide ? Il sourit grandement avec un sourire malicieux. Ma foi mon travail se passent très bien, je vends, j'achète. Du coup j'ai un site qui permet de faire de l'import export. Et sur SB j'ai une boutique ou j'ai mon bureau. Ca n'a jamais été aussi florissant.

Le regard du corbeau était poser sur lui, ce dernier s'était rapprocher dangereusement comme un prédateur qui allait croquer le poulet devant lui. J'y songerais ne t'en fais pas. Un repas ? mh. bien sur il y a bien quelques choses à croquer... Mais je pense que j'ai une tout autre idée en tête... La main du démon s'était lever pour se placer dangereusement sous la cravate pour l'agripper et ainsi l'attirer à lui lentement. Et fini par murmurer. Aurais-tu cru que j'aurais oublié ce qu'il vient de se passer ? Je ne compte pas laisser passer cela... tes lèvres se son poser sur les miennes Il souffla contre son oreille. Sylvester était un joueur de première. J'ai fais appel à un traiteur et c'est déjà tout pret. Il n'y aura qu'à déguster ~


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.


steal our souls
smoke as black as charcoal fills into our fragile lungs 'cause when our demons come dancing in the shadows to a game that can't be won. everyone gather around for a show
(c) anaphore
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87865-termine-ton-pire-cauc https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87908-les-liens-d-un-dieu-demon#1252459 https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87909-les-rp-de-chernabog#1252381


Aguistin R. Marban
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aguistin R. Marban

| Avatar : Andrew Scott

| Conte : Folklore européen ۩๑ L'étrange Noël de Mr Jack
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Porte-Parole de Madame La Mort & sa personnification ☘ La muse d'Egdar Allan Poe ☘ Le porteur de poisse ☘

| Cadavres : 1958



Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  _



________________________________________ 2021-03-11, 18:08



Aguistin ۩ Sylvester
Noël en bonne compagnie !

Le corps de son ex … Hum non merci. Il n’avait pas vraiment envie de ressembler à Dewenty. Oh pas qu’elle fusse moche, loin de là, mais c’était Dew ! Il n’aimait pas vraiment prendre l’apparence des gens qu’il aimait. Ce n’était pas pour rien, si au fond, la Mort lui avait toujours dit de ne jamais se lier d’amitiés avec les humains, créatures mortelles. Bien entendu, Aguistin n’en faisait qu’à sa tête, Dolorès en étant la preuve vivante -ou pas. Aguistin entreprit alors de discuter justement de la jeune femme, et du fameux magasin, concept store qu’il avait ouvert, tout en regardant Sylvester réaliser son cocktail tout en étant assis. Fabuleux ! Comme lui. Depuis qu’il venait de l’embrasser, le brun ne pouvait s’empêcher de lui lancer des regards en biais. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas ressenti cette douce chaleur au creux de son corps froid. C’était vraiment agréable et il aurait bien voulu recommencer si la bienséance ne lui disait pas le contraire. Alors il préféra reparle d’un sujet qu’il maitrisait totalement. Celui de la mort. Au moins, avec ça, pas de surprise ! C’était préférable à l’amour.

“Un coup de main ! C’est que je suis généreux quand il s’agit de ça !”

Aguistin gloussa, mettant même la main devant la bouche comme pour exagérer ses propos, laissant Sylvester parler. C’est vrai qu’internet était une mine d’or. Beaucoup moins de contrôles. Quasiment pas en réalité. Il suffisait d’aller dans le dark net pour y vendre tout ce que l’on voulait, à des prix exorbitants. Au début, Dolorès lui avait dit d’avoir un site normal, sympathique et accueillant. Oh, il l’avait fait bien sur, mais ce n’était pas ça, qui lui rapportait des clients. Surtout qu’avec son activité secondaire, celle du trafic d’organes, il avait des portes ouvertes dans des endroits encore moins fréquentables. Néanmoins, l’avantage avec internet et le dark web, c’est que tout était anonyme. En un clic la commande était passée. En un clic les sous étaient sur son compte avec un système de fausse facture. Tout était bien dans le meilleur des mondes.

“Les gens qui prônent l’immortalité ne comprennent pas que ce n’est pas dans leur nature. oui les progrès de la science et de la médecine et blablabla mais non ! Les humains sont fait pour mourir. T’imagines après si y a plus d’humains qu’autre chose ? La planète ne va jamais tenir ! Si la nature a fait ça c’est pour une bonne raison !”

Aguistin n’était pas vraiment écologiste comme les humains l’entendait. Oui, il prenait soin de la nature, parce que son instinct d’ancien animal le lui disait. Il faisait souvent attention à ne pas jeter des déchets par terre. Il ne polluait pas vraiment. Par contre, pour ce qui était de réduire sa consommation de viandes, être végan, comme il avait entendu dire, il ne voyait pas l'intérêt. Il était un carnivore, un carnassier ! Il s’était toujours nourri de viandes putrides, il n’avait pas changé d’alimentations. Depuis la levée de la malédiction, des années auparavant, il s’était repris à manger de la viande en quantité, et souvent, parfois, pas qu’animal. C’était ça, qui était bien quand on travaillait dans les pompes funèbres pour un ancien corbeau, c’est que l’on avait buffet à volonté. Même si, Aguistin avait une certaine éthique, il ne mangeait pas tous les corps morts bien entendu ! Surtout que certains devaient partir pour son trafic d’organes, il fallait qu’ils soient en bon état.

“Avec les temps qui court, la dépression est le grand mal des nouvelles générations. Ils ont tout mais pourtant, ils ne sont pas contents."

Aguistin avait posé sa tête sur sa main, faisant une petite moue avant de faire un clin d'œil à Sylvester. Une sorte de fumée noire apparut au niveau de sa main, disparaissant aussitôt, comme si ce n’était qu’un songe.

“Il paraît que je peux être très convainquant pour ramener les brebis égarés à Madame la Mort.”

Se redressant, il se plaça un peu mieux dans le canapé, écoutant Sylvester lui répondre sur son travail. Il hocha la tête positivement, émerveillé de ce qu’il entendait. L’import, export. Aguistin faisait un peu ça aussi. Dans un tout autre domaine, c’était évident mais envoyer et échanger des organes ça pouvait aussi s’apparenter à ça non ?

“Je crois que j’y suis passé devant ! Tu vends toutes sortes d’objets c’est ça ?”

Il avait entendu dire que certains étaient magiques. En soit, ça ne l'intéressait pas vraiment. Qu’est ce qu’il pourrait bien avoir à en faire. Mise à part essayer de faire venir Madame la Mort à Storybrook ? Et puis, elle le lui avait dit, qu’elle ne pouvait pas. Il n’était pas utile qu’il fasse un caprice car cette fois, elle n’y céderait pas. Tout simplement parce qu’elle ne pouvait pas. Elle avait déja assez de choses à gérer dans leur monde respectif pour venir faire du tourisme ici.

Perdu dans ses pensées, Aguistin eut un croassement de surprise quand Sylvester l’attrapa par sa belle cravate. Plantant son regard noir dans celui du démon, il eut un frisson de désir non contrôlé. Mais qu’il fasse … si c’était lui le repas ! Il se laisserait dévorer tout cru par d’aussi belles grandes dents ! Or Sylvester voulait-il jouer ? Ohoh, ne savait il pas sur qui, il était tombé ? Aguistin était aussi très joueur ! Très aguicheur. Et si c’était ce qu’il voulait, Monsieur en aurait pour son argent. Papillonnant de ses longs cils, il passa en même temps sa langue rose sur ses lèvres rouges qu’il mordit dans un enchaînement parfait.

“Ah oui ? Il s’est passé quelque chose ?”

Maintenant qu’il était debout, il se décala légèrement de Sylvester, dans un pas gracieux, ne perdant pas le contact visuel, dodelinant de la tête, avec un sourire malicieux. Ce baiser avait été de loin, le meilleur baiser qu’il avait eu cette dernière décennie. Lui non plus n’avait pas envie de passer à coté de ça. Il appréciait l’alchimie qu’il y avait entre Sylvester et lui, et plusieurs fois, il s’était mit à rêver de ce que cette alchimie aurait pu faire dans un autre endroit qu’une salle de réunion, que la rue, ou qu’un salon. Dans un lit par exemple. De ce qu’il en ressortait dans son esprit, c’était absolument fabuleux. À voir maintenant, si la réalité pourrait arriver au même niveau que ses rêves.

“Oooh un traiteur ! Mais quelle bonne idée ! J’avais fais ça l’an dernier quand c’était à mon tour d’organiser.”


Forcément, Aguistin ne savait pas vraiment cuisiner. Découper un foie humain en carpaccio n’était pas de la cuisine. Dolorès avait invité une ribambelle de gens qu’elle considérait comme faisant partie de leur famille. Bon oui, Greg, Sheitan et Zara l’étaient vraiment. Mais les autres. En soit, ça n’avait pas dérangé Aguistin, il appréciait à vrai dire, les membres qui fréquentaient la pleine lune. Mais Dolorès lui avait dit de cuisiner ! Lui ! Hors de question ! Il avait donc fait appel à un traiteur haut de gamme, et il n’avait eu qu’à mettre les pieds sous la table.

“Et j’ai dis que c’était moi, qui avait cuisiné. Mes invités étaient ravis.”

Son rire spécial, à la croisée entre un gloussement et un croassement se fit entendre, tandis qu’il suivait Sylvester vers la table de la salle à manger, qui avait été préparée pour l'occasion. La belle vaisselle était sortie. Il y avait un beau chemin de table. Il y avait même quelques petites étoiles, Aguistin pensant que c’était plutôt Willie qui les avait mit. Et deux grands chandeliers au milieu. C’était beau, et l’ancien corbeau en avait les yeux brillants, lui qui aimait le luxe et l’apparat, était totalement servi.

“Oooooh mais que c’est beauuuuu !”

Il roucoulait presque en voyant tout ça, et en humant aussi les bonnes odeurs qui arrivaient des plats que Sylvester apportait. S’asseyant en face de lui, il plia sa serviette sur ses genoux, comme un sage garçon, attendant que le maître des lieux s’asseyait à son tour.

“Je veux bien me mettre à genoux mais pitié ne me dit pas que l’on doit faire la prière.”

Mutin, Aguistin regarda Sylvester dans les yeux, sa voix mélodieuse disant des choses si blasphématoires. Il était hors de question qu’Aguistin prie. Ce n’était même pas une question de croyances, il savait particulièrement où est ce qu’il se trouvait sur cet échelle. De plus, il n’avait qu’un seul dieu, c’était la Mort. Il avait toujours respecté ses préceptes, ce n’était pas aujourd’hui que ça allait changer.

“Tu as entendu parler des badges de la mairie ? Tu en penses quoi ?”

Aguistin n’aimait pas le silence, bizarrement, paradoxalement même par rapport à sa nature. Sans doute aussi, parce qu’à Halloween Town, il n’y avait jamais de silence, et pendant des millénaires il avait fait avec. Il trouvait toujours un sujet de discussion, un moyen qui ferait que le silence qui s’installait ne s’installait pas pour trop longtemps.

“La dernière fois que je suis retourné à Halloween Town, y a cinq ans, c’était l’anarchie. On a réussi à remettre la balance en équilibre, et Madame la Mort est arrivée à gérer ça d’une main de fer. Elle m’a demandé techniquement de ne plus revenir, vu que bon, j’ai failli y passer … mais je me demande bien comment la situation a pu évoluer. Tout ça encore … à cause de ces stupides humains qui se pensaient plus fort que l’imaginaire et les légendes.”

Aguistin secoua la tête de dépit. Ce n’était pas le moment de penser à ça. Pour se changer les idées, il commença à piocher dans son assiette, prêt à remettre une pièce dans la machine à discussion si jamais c’était nécessaire.


⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80489-pornography-of-the-de


Sylvester A. Cynster
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sylvester A. Cynster

| Avatar : Nick Bateman ♥


Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  Police10

○•○•○•○•○

Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  HNXBLOr
Illustration de se regarder en chien de faïence

code couleur : #DC143C

| Conte : Fantasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Chernabog

Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  4d4e602986e4ff760865aa2f10af07d3f47557e1

| Cadavres : 150



Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  _



________________________________________ 2021-04-20, 21:53

Noel en bonne compagnie.





Bon c'est vrai ça pourrait être très étrange de voir le corps de son ex devant lui pour sa dernière fois avant de mourir. Pas qu'il l'aimait plus enfin, pas de la même manière qu'autrefois. Il savait quand lui mentant elle n'allait jamais lui pardonner surtout qu'en faite c'était pour la protéger elle. La famille de cette dernière du moins d'un point de vu hiérarchique, le sommet quoi, genre les grand parents de cette dernière du coté maternelle. Ne pouvait pas le saquer, bon en même temps c'était normal tête bruler et tout ce qui s'en suivait. Mais ce n'était pas une manticore donc... ça posait un quack dans l'équation. Et oui parce que Sylvester était un roi démon et non pas une de ses créatures hybrides. Et finalement, il avait apprit que bien plus tard qu'en partant, on lui a révélé qu'il était à l'origine de la perte de Eliza. L'enfant qu'il avait eu avec Dewenty... Ca par contre ce n'était pas réellement pardonnable plus d'une fois il aurait eu envie de les etriper... Mais, il était repenti et il ne pouvait pas faire justice lui même et surtout n'avait pas suffisamment de preuve. Alors celui qui finissait avec elle on lui souhaitait bien du courage. Ou alors attendre que les grand parent calenche ?

Bref prendre les apparence de personnes qu'on connait déjà ce n'était pas réellement top. Donc l'apparence que Agui avait déjà était réellement parfaite pour lui. Il avait ce quelques chose de diffèrent que les autres n'avaient pas. Et qu'il mourait d'envie de... non, il ne fallait pas parler de ça maintenant. Ca en valait pour sa santé mental enfin... Il fallait que ses pensée reste dans sa tête. Donc entre temps, Sylvester avait fini par faire un cocktail par la magie. Une fois que son cocktail avait été préparer, l'Ecossais avait intercepter pas mal de ses regard en biais qui l'amusait un peu. Il avait envie de le titiller encore un peu. Sylvester avait eu pas mal d'aventure au cours de sa vie, mais cela faisait tout de même un moment qu'il n'avait pas ressenti ce picotement. Cette sensation exquise de vouloir continuer la ou ils s'étaient arrêter. La dernière fois c'était quand il était avec la manticore donc ça date un peu. Un coup de main ! C’est que je suis généreux quand il s’agit de ça ! Effectivement il voyait bien ça. Après c'était un travail comme un autre et laisser sa chance aux autres c'est pas mal du tout. On pourrait limite organiser un jeu télé avec ça. Bon après, d'un point de vu légal s'était peut-être pas encore ça. Mine de rien monsieur était sur le chemin de la droiture. Donc Sylvester doit faire régner l'ordre en commençant par son fils, Willy était tellement adorable que parfois son coeur pouvait fondre. Il voulait rendre un monde meilleur pour son enfant. La chair de sa chair, c'est pour cette raison qu'il s'était ranger chez les forces de l'ordre, en l'occurrence les flics.

Il comprenait ce que faisait Aguistin, a StoryBrooke les choses n'étaient pas les même de partout, comme par exemple quand il était en Ecosse avec sa mère, il n'y avait pas de phénomènes étrange la bas ou presque parce qu'il y avait quand même les esprits des revenant qui se trouvaient au alentour de leur demeure comme il résidait non loin d'un cimetière mais là c'était pas la question. Limite SB était le lieu clef pour avoir la tonne de phénomène bizarre. En même temps depuis que la magie était revenu la bas ça n'avait jamais été autant la pagaille. Et les métiers plus qu'étrange les uns que les autres au moins ça créait de nouvelle vocation. Les agences de métiers il en pleuvait. La preuve lui même avait ouvert sa boite de vente d'artefact magique et ça fonctionnait super bien sur le net. Ca partait comme des petits pain. Alors le fait qu'Agui puisse donner un coup de main pour passer de l'autre coté c'était un plus pour eux. Enfin s'il ne se ratait pas. Ahaha, je vois ça, après c'est vrai que tu n'a pas de concurrence au moins C'était plutôt un avantage d'être le seul sur se domaine là ! Et puis c'était une façon de se rendre utile aussi, bien sur parfois ça devait surement rater. Mais... dis mois genre si... quand il achète un produit et que ça rate... t'as des personnes qui reviennent se plaindre ? Après, ce n'était pas le problème de Sylvester, il fixait le prix qu'il voulait, ça ne le regardait pas après tout sauf si une personne venait à se plaindre au commissariat. Le trafic d'organe, ça par contre il ne le savait pas. Il fallait mieux pas qu'il l'apprennent on plus. Les gens qui prônent l’immortalité ne comprennent pas que ce n’est pas dans leur nature. oui les progrès de la science et de la médecine et blablabla mais non ! Les humains sont fait pour mourir. T’imagines après si y a plus d’humains qu’autre chose ? La planète ne va jamais tenir ! Si la nature a fait ça c’est pour une bonne raison ! Ahhh ca c'était même sur certains client lui demandait s'il n'avait pas un élixir d'immortalité... mais comme toujours il leur répondait que non ce n'était pas bien de tricher sur la vie. Avoir la jeunesse éternel ça s'était possible... Sylvester avait quelques fiole provenant d'une fontaine de jeunesse, sauf que cela restait dans sa collection personnel. Il ne fallait pas jouer les apprenti chimiste non plus comme ce cher Nicolas...

Ahhh ca ! je veux bien te croire ! Les humains méritent de toute façon leur sort... il n'avait qu'à pas défier les lois. Heureusement qu'entre temps y a les maladies qui fausse un peu les calculs parce que sinon on serait vite en surnombre Sylvester était un bon citoyen en soit, il faisait attention au tri des déchets sauf que lui aussi était un amateur de viande donc pour rien au monde il réduirait sa consommation. D'ailleurs même pour Willy ce n'était pas évident de lui faire manger des légumes, pour Willy ce n'était pas bon. Alors quand Sally faisait le repas.. c'était toujours une bataille. Parfois il y avait de la purée de carottes de partout et s'était le drame. Parfois Sylvester n'y était pas donc c'était Sally qui s'en occupait parfois. Surtout au temps des repas, bien sur l'écossais était dans une pièce de l'appartement, généralement il n'en sortait pas mais quand il élevait la voix Willy obéissait rapidement. Il n'aimait pas qu'on ne lui obéisse pas. Reprenant le fil de la conversation au sujet des suicide et le taux le plus élevé était souvent... Avec les temps qui court, la dépression est le grand mal des nouvelles générations. Ils ont tout mais pourtant, ils ne sont pas contents. Ahh ça c'était bien vrai... a une autre époque... il aurait eu de quoi se plaindre, la peste noir... Tout plein de maladie aussi dégueulasse, la famine.. la guerre et il en passait. Aujourd'hui les personnes se plaignait pour un rien. Le monde se plaignait pour un rien. Je suis bien d'accord, c'est devenu des pleurnicheur autrefois c'était des plus coriaces. La preuve certains se plaignent pour un coq qui chante, bientôt on va entendre une mouche peter et ça sera le drame. Les humains d'aujourd'hui déprime pour rie, tu m'étonne que tu fais beaucoup de chiffre.

Sylvester regardait ce que faisait le corbeau avec sa main s'était plutôt fascinant, c'était donc ça... la petite voix et hop un suicidaire en plus. Mhh.. Je vois c'est fascinant tout ça... Il aviat presque la même chose que lui ce n'était que de l'ombre... il pouvait les contrôler pour assombrir un endroit. Mais à coté du pouvoir d'Agui ce n'était pas grand chose. Non mettre ce genre d'idée dans la tête de quelqu'un était fascinant. Je crois que j’y suis passé devant ! Tu vends toutes sortes d’objets c’est ça ? Oh ouai tu as du surement passer devant comme la plus part des personnes. Oui toute sorte d'objet magique ou des entités, des choses posséder ce genre de chose, certains en s'ont très friand, bien sur j'ai des principes je ne vends pas à ce qui n'y connaisse rien. Je n'ai pas envie qu'il libère une apocalypse ou ce genre de chose. C'était le gagne pain de Sylvester, ce qui pouvait lui servir de couverture en rentrant dans le domaine plus sombre, il s'était fait un nom sans avoir à bouger le moindre petit doigt. Grâce à sa vie antérieur, ou du moins dans le monde des contes. Sylvester était un faim manipulateur et stratège, il avait toujours des coups d'avance. Sylvester avait remarqué que le corbeau était distrait et c'est à ce moment là qu'il attrapa la cravate de se dernier entendant son croassement si mélodieux à ses oreilles.

Il allait le savourer ça c'était même sur mais ce dernier était un amateur de jeu. Esquissant un sourire en le voyant papillonner des cils. Il relevait donc le défi. Ah oui ? Il s’est passé quelque chose ? Ahh il le prenait ainsi en plus ? Il se décala de Sylvester. Il était bien plus petit que lui en taille mais ça ne le gênait pas le moins du monde. Leur jeu du regard était en train de continuer. C'est qui savait y faire lui aussi. Ce sourire malicieux ne lui échappait pas, il s'approcha, c'est qu'il était en train de le narguer en plus. Oooh un traiteur ! Mais quelle bonne idée ! J’avais fais ça l’an dernier quand c’était à mon tour d’organiser. C'est ça change de sujet... il continuait de s'approcher de lui. Oui, j'ai trouver l'idée plutôt sympa de faire appel à un traiteur, certains de mes contact me fil des bon plan, alors j'en profite.

Ca leur faisait un point commun en plus dans les nuls en cuisine. Bon Sylvester devait se dire qu'il ferait des effort un jour. Et j’ai dis que c’était moi, qui avait cuisiné. Mes invités étaient ravis Il rit, il aimait bien l'idée, parfois lui aussi trichait pour emballer les personnes ça les mettaient plus vite dans le panier. Ahaha. j'avoue j'ai eu a utiliser ce procéder, faut avouer que ça marche pas mal pour certains transaction. Du moment que les invités sont ravis que demander de mieux ? Sylvester appréciait le rire de ce dernier, c'était un charmant rire peu commun. Tout était tellement bien préparer, Sylvester avait le talent de bien présenter les choses. Pour que cela attire le regard. En voyant son regard. Oui.. C'est Willy qui tenait à mettre les étoiles. Il voulait mettre sa touche à cette présentation.

Déposant tout correctement, il s'était mit en face de lui. Je veux bien me mettre à genoux mais pitié ne me dit pas que l’on doit faire la prière. Le sourire de l'écossais s'était fait carnassier et un peu légèrement pervers. Je te mettrais bien à genoux pour autre chose Aguistin, mais non ne t'en fais pas il n'y a pas besoin de faire de prière ou peut-être pour ma gloire personnel.

Tu as entendu parler des badges de la mairie ? Tu en penses quoi ? Ce qu'il en pensait ? Pour certains point de vu c'était plutôt pas mal, retrouver l'endroit ou il a toujours séjourner au Mont Chauve serait pas mal, et retrouver ses pauvre diablotins du moins ceux qui n'avait pas pu passer de l'autre coté cela valait de sois. Il régnait en mettre dans se monde la. Cela dit il aurait bien fait de retrouver cette adorable petite elfes de la nature aussi. Il l'avait vu roder non loin d'ici, elle avait l'air perdu. Oh oui j'en ai entendu parler... et ça serait pas mal de tester... j'ai pas eu encore l'occasion ça fera l'occasion un jour à Willy de voir d'ou son papa vient et peut etre voir aussi d'ou tu viens toi, avec tes histoires que tu lui raconte.

La dernière fois que je suis retourné à Halloween Town, y a cinq ans, c’était l’anarchie. On a réussi à remettre la balance en équilibre, et Madame la Mort est arrivée à gérer ça d’une main de fer. Elle m’a demandé techniquement de ne plus revenir, vu que bon, j’ai failli y passer … mais je me demande bien comment la situation a pu évoluer. Tout ça encore … à cause de ces stupides humains qui se pensaient plus fort que l’imaginaire et les légendes. Il hocha la tête, ça remontait pas mal. Pour lui c'était autre chose ça faisait tellement longtemps qu'il n'était pas retourner à Fantasia... Il se demandait comment s'était devenu... espérant que ce n'était pas l'anarchie avec les petits champignon... Oh.. c'est dommage.. ahhh oui non moi je n'ai pas envie que t'y laisse la peau.. J'ai. enfin on a encore besoin de toi, et de ton rire mélodieux. Après si vraiment tu veux y retourner, je serais là. Les humains ne devraient pas jouer avec ce qu'ils ne contrôle pas... ca leur apporte que des plan foireux.

Il commença à manger aussi. Alors qu'est ce que tu en pense de ce plat ? Il avait l'air plutôt correct en même temps vu le nombres d'étoiles qu'avait ce traiteur, il se devait d'être bon. Willy avait fait une second apparition en se frottant les yeux, ce dernier devait avoir envie de dormir. Papa.. veut dodo Sylvester s'était relever pour prendre son fils dans les bras. Oui t'as veiller assez tard et tu dormira jusqu'à demain comme ça tu verra tes cadeaux demain matin. Maintenant fait un bisou à Agui et hop au dodo Willy se pencha pour faire un bisou sur la joue d'Agui. Bonne nuit Aguiii a demain Sylvester était donc aller coucher son fils dans son lit et referma la porte derrière lui. Au moins il avait la soirée et la nuit pour eux deux.

Revenant quelques minutes plus tard après l'avoir changer et parer pour dormir. S'approchant donc de Agui et posa ses mains sur ses épaules et venant murmurer son oreille. On a la soirée pour nous tout seul, si c'est pas beau ça...

KoalaVolant

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.


steal our souls
smoke as black as charcoal fills into our fragile lungs 'cause when our demons come dancing in the shadows to a game that can't be won. everyone gather around for a show
(c) anaphore
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87865-termine-ton-pire-cauc https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87908-les-liens-d-un-dieu-demon#1252459 https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87909-les-rp-de-chernabog#1252381


Contenu sponsorisé




Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin  _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Noel en bonne compagnie ? feat Aguistin





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations