« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -50%
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif ...
Voir le deal
69.99 €

Partagez
 

 Oseriez-vous y dormir ? avec Rosalia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage


Liam MacCarthy
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Liam MacCarthy

| Avatar : Oliver Stark

Personnage abandonné

| Conte : Shi ki
| Dans le monde des contes, je suis : : Tanaka Akira, le plus malin

| Cadavres : 394



Oseriez-vous y dormir ? avec Rosalia _



________________________________________ 2021-03-18, 17:05


Oseriez-vous y dormir ?

Liam, Brett et Scott sont trois jeunes gens bien sous tout rapport… ils ne font JAMAIS de bêtises… Il ne faut JAMAIS n’importe quoi … et surtout ils ne sont JAMAIS hors la loi … OK… Ce n’était pas tout à fait vrai. Ils étaient tous les trois pompiers, et ils faisaient leur boulot avec cette responsabilité et maturité qu’on leur demander. Bien sur, ils rigolaient, bien sur, ils n’étaient pas non plus déprimants et déprimé comme le père de Scott (le chef de la brigade) mais ils faisaient ce qu’il fallait pour le bien de tous, dans les règles de leur métier. Professionnellement, ils étaient presque irréprochable..

Ce qui n’était pas le cas de leur vie privé… Si on pouvait dire que c’était des casse-cous, c’était parce qu’ils avaient plusieurs fois prouvé qu’ils n’avaient pas réellement peur de la mort. Sur leur chaîne Youtube, dont ils ont été obligé de mettre un avertissement « à ne pas faire chez vous » au début, ils montraient des cascades et des activités qu’ils n’avaient pas toujours l’autorisation…

Visiter des catacombes interdites, monter sur une grue, sauter depuis une falaise… Bien sur, ils faisaient toujours en sorte qu’ils ne risquent rien. Les trois amis tenaient à leur vie, bien que cela ne se voie pas forcément sur leur chaîne. Cachant leur visage, peut être avaient ils aussi triché pour cacher la vérité en utilisant la magie. Brett avait le pouvoir de modifier les images. Un peu comme le fond vert du cinéma, sauf que cela était encore mieux fait. Par ce fait, il changeait souvent des détails, mais permettant que personne ne sache où exactement ils se trouvaient.

Les trois amis adoraient voyager, et ils faisaient souvent plus d’une vidéo pour chaque voyage, mais les modifier et les mettaient en désordre pour ne pas qu’on les retrouve… être dans l’illégalité la plus totale n’était pas une mince à faire et ils devaient bien se protéger … surtout des dieux qu’ils avaient sur leur tête à SB…. C’était tellement mieux d’être athée.

Une autre activité, bien plus officiel, de ce groupe de boutentrain était Mysterious Ways. Un site internet qu’ils avaient fait même avant la fin de la malédiction. Plus jeune que la chaine Youtube, qui commençait à avoir son lot d’abonnés, le site faisait parler de lui pour son thème étrange.

Les mystères. En effet, ils choisissaient des mystères dans ce monde. Des mystères non régis par la magie de SB ou ses habitants, et ils les décryptaient. Ils cherchaient toutes les solutions possibles à chaque mystère, et n’acceptait un mystère que si toutes les autres solutions ont été effacé. Mysterious Ways n’arrive que rarement à ne pas trouver de raisons scientifiques, ou logiques, à un mystère. Quand cela n’est pas le cas, Brett Scott et Liam se demandent si le mystère peut être lié à SB. Si tel est le cas, ils mettaient tout de même l’enquête sur leur site, mais dans un onglet à part. Ceux des « Unfinished Bisness ».

Aucun des trois n’appréciait ne pas savoir la suite, et la fin, de chaque histoire. Pour eux, qui n’avaient malheureusement pas leur mot à dire, il faudrait prévenir le monde entier qu’ils existent. Qu’ils sont magiques, et que la vie est bien plus cool chez eux que n’importe où ailleurs.

Bon après il y aurait le problème des expériences sur eux, de leur réalité, et même de leur existence… Liam n’aimerait pas vraiment rencontrer son créateur … mais c’était une autre histoire que Liam préférait éviter. Il avait acheté tous les tomes de sa série… Shi-ki… mais il n’avait jamais osé les ouvrir, et cela même si les deux derniers tomes coûtent chacun 150 euros… (et ce n’était pas loin de la réalité dans ce monde ci aussi).

- Que pensez vous de : « On y vient pour dormir, on meurt » ?
- C’est trop naze.

Sortant de sa torpeur, Liam arrêta de réfléchir sur les points qui faisaient sa vie pour se remettre à penser à ce dont ils parlaient. Les trois amis avaient loués un appartement. Pourtant, ils avaient chacun leur chez soi… Scott avec son père, leur chef de caserne. Brett avec sa famille. Liam avec ses parents et sa sœur. Cet appartement n’était que pour eux et leur délire. Il était composé d’une chambre, dans lequel ils avaient mis des matelas au sol, et d’une pièce à vivre. Dans cette pièce, il y avait plein de papier punaisé aux murs, des feuilles, des photos, des cartes. Et chaque coin possédé un bureau avec un ordinateur, pour chaque personne. Brett, étant celui qui était chargé de filmer le plus souvent, avait le plus de bordel technique. Scott, qui se charger souvent de la sécurité, avait plus de papier et de cartes. Et Liam avait des livres ouverts, des articles de journaux, c’était souvent lui qui trouvait les idées de leur prochaine vidéos, ou article.

Un grand canapé avait été mis au milieu… ou plus, plusieurs canapés, les uns en face des autres. Et avec un pouf au milieu pour donner un espèce de nid. Les canapés étaient de la récup, pas pareil, dans un état désastreux, c’était donc sans soucis que les trois garçons se mettaient n’importe comment dessus. Faisant une espèce de réunion de crise.

- Et pourquoi pas … « Venez y dormir pour l’éternité » ?
- Non ça fait trop belle aux bois dormants, les gens mettent fin à leur jour là dedans de ce qu’on en sait.
- Et si on disait simplement « Oseriez-vous y dormir ? ».

Liam avait parlé sans forcément avoir de plus profonde idée sur cela. Il n’aimait pas forcément les teaser qui parlent de la mort des autres. Il ne voulait pas tant parler de la mort de ses pauvres gens que de comprendre… Il avait eu au téléphone une conversation avec qui était une ex de la victime… Elle soutenait que ce n’était pas possible que son ex ait décidé de mourir.

Ils se mirent d’accord pour une page qui s’ouvre à l’ouverture du site, avec un hôtel délabré à l’envers, et un mot, disant tout simplement la phrase de Liam. Un lien était offert pour parler des propositions sur ce qu’était la prochaine enquête. L’hôtel de la mort, appelé en réalité l’Hôtel du Midwest était un hôtel ouvert il y a 10 ans, déjà. Entre deux autoroutes, il y voyait des voyageurs coincés et ayant besoin d’une nuit tranquille. Cependant, maintenant, il était connu pour leur taux de mortalité… et dans chaque tiroir de chambre se trouver la coupure de presse qui préciser les morts qu’il y avait eu à l’intérieur.

Une semaine plus tard, les messages avaient été nombreux. Liam était en train de lire les commentaires et y répondre quand il fut attiré par un message, un peu plus gros, d’une personne. Cette personne disait simplement qu’elle pensait avoir trouvé la coupure de presse de ce qu’il allait faire, et qu’elle trouvait cela intéressant. Liam sourit et envoyant un message, tout simple, à cette personne.

« Nous partons demain, à 9h de *insérer adresse ici* pour en effet nous rendre à l’hôtel, si cela vous intéresse, une personne s’est désisté dans notre groupe, et nous avons donc une place en plus. Il faudra juste accepter, en signant un papier, que votre voix/votre visage soit filmé et posté sur notre site. Mais cela n’est qu’une formalité. En tout cas si vous voulez venir, n’hésitez pas à venir… Portez un t-shirt vert pour que l’on puisse vous reconnaître et vous kidnapper.

Cordialement,
Les mysterious Ways ».


Une fois le message envoyé, Liam ne s’occupa plus de son site. Ils avaient un sac à faire, et Scott, fort de s’être fait chopé pour leur dernière vidéo sur la grue, se retrouver « privé de sorti »… Autant dire que son père l’accable de tellement de travail qu’il eu à peine le temps de les prévenir qu’il ne pouvait pas venir demain.

Le lendemain, 8h45, ils se retrouvaient avec Brett au lieu de rendez vous, avec leur jeep remplit de chose et d’autres. Brett réalisa alors qu’ils ne savaient même pas s’ils attendaient une fille ou un garçon… pour ce que ça changer. Liam trouva une personne avec un t-shirt vert et s’approcha.

- Salut, prête pour l’aventure ?

Mimant, sans le savoir, un canard disant la même chose à un hélicoptère bien loin d’ici.

© KoalaVolant


Rosalia A. Prince
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Rosalia A. Prince

| Avatar : Emma Stone

Oseriez-vous y dormir ? avec Rosalia 5jio

"Rappelle-toi toujours de cette leçon, on ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux."

Oseriez-vous y dormir ? avec Rosalia Ktpr

"Si jamais vous l'apercevez, ne me laissez pas si triste. Ecrivez-moi vite qu'il est revenu."

| Conte : Le petit prince
| Dans le monde des contes, je suis : : Le petit prince

| Cadavres : 36



Oseriez-vous y dormir ? avec Rosalia _



________________________________________ 2021-05-12, 21:43


Oseriez-vous y dormir ?
Bienvenue dans l'hôtel de la flippe


La ville de Storybrooke. Une cité à l’apparence ordinaire qui semble pareilles à tant d’autres dans le Main. Pourtant, elle recèle tellement de mystère qu’il est impossible pour ses habitants de pouvoir y échapper. Sa fondation elle-même fut magique et il était bien naturel que personne ici n’échappe à cette règle. Parfois, en me promenant dans la ville de Storybrooke, je m’amusais à deviner l’identité des inconnus que je croisais. Pour la plupart, j’avais eu l’occasion de lire leurs histoires dans des livres ou de voir leur alter-egos s’animer sur la toile d’un cinéma. Princesses, anciens animaux ou encore méchants de notre propre histoire, nous avions tous une origine différente et pourtant nous pouvions nous rencontrer dans cette ville. Même si la malédiction avait causé bien des catastrophes, notre histoire possédait en elle quelque chose de véritablement magique.

D’ailleurs, les mystères ne se trouvaient pas forcément chez les habitants eux-mêmes. Si nous avions de la chance, nous pouvions vivre une aventure totalement folle au sein même de ses frontières. Il n’était pas forcément nécessaire de passer dans le monde des contes pour pouvoir les vivre. Cela m’était arrivée quelques semaines auparavant. Alors que je ne m’y attendais pas le moins du monde, je m’étais retrouvée plongée au sein-même d’une enquête policière très particulière. Des esprits frappant aux portes des gens en plein milieu de la nuit, des formes géométriques représentant le mal, des inspecteurs qui passaient leur temps à se battre… il est clair que jamais je ne me serais attendue à vivre une telle aventure. J’avais trouvé cela extrêmement grisant et j’en avais goûté absolument chaque seconde. D’ailleurs, j’avais rencontré des personnes plutôt prometteuses dont je sentais que je pourrais me rapprocher.

Ce fut notamment le cas de Liam, un jeune pompier épris de mystère dont je suivais les exploits sur le net. Je devais bien avouer que j’avais toujours été fascinée par les mystères, sans doute parce que moi-même j’en étais un. Ignorant mes propres origines, ma vie était une énigme dont je tentais de dénouer les fils très emmêlés. Il était donc logique que j’adopte le même comportement vis-à-vis des mystères de cette cité. En un sens, je devais bien me l’avouer, j’étais un peu jalouse de leur travail. Vivre de pareilles aventures devait réellement être passionnant. Le faire au quotidien devait être à la fois l’aventure la plus dingue et la plus passionnante de toute une vie.

Voilà pourquoi, me prenant au jeu de la chasse aux fantômes, j’avais profité d’un pique de courage pour les contacter. Après tout, au cours de l’une de mes discussions avec Liam, il avait évoqué le fait qu’il serait ravi de me compter un jour parmi eux. Je savais qu’ils allaient bientôt rouvrir un dossier que j’avais suivis avec beaucoup d’attention. Un mystérieux hôtel où des personnes mourraient les unes après les autres sans que l’on puisse en comprendre la raison. Ils allaient rouvrir une enquête menée directement sur le terrain. C’était donc le moment où jamais pour moi de me joindre à eux. Dès le lendemain de mon aventure auprès de Dazai, Liam et des autres, je saisis mon ordinateur pour leur envoyer un mail.

Bonjour messieurs,

Cela fait longtemps que je suis vos exploits avec intérêt. Votre curiosité et votre goût pour le mystère m’a toujours beaucoup attirée. J’en ai parlé il y a de cela quelques jours avec votre camarade Liam. J’ai en effet eu la chance d’enquêter avec lui sur une série de mystérieuses disparations qui ont eu lieu ces jours-ci dans notre bonne vieille ville de Storybrooke. Au cours d’une conversation, il m’a laissé entendre que je pourrais une nouvelle fois vous accompagner dans vos enquêtes si jamais je le souhaitais.

C’est pour cette raison que je tiens tant à vous contacter aujourd’hui. Je souhaiterais savoir si vous accepteriez une quatrième tête dans l’enquête qui vous mènera bientôt à l’hôtel des suicides ? Je suis plutôt intelligente et si vous l’accepter je m’engage volontiers à vous prêter main forte et à me faire la plus discrète possible.

Je reste à votre disposition si jamais vous souhaiteriez en savoir plus sur moi.

Avec mes meilleures salutations

Rosalia P.


Il ne me restait plus qu’à attendre qu’ils me répondent. Je devais bien admettre que cela me rendait véritablement fébrile et encore plus lorsque je reçus enfin ma réponse. Ils avaient accepté ma requête et cela me rendait folle de joie. Même si je regrettais un peu que cela se fasse au détriment d’un membre de leur équipe. J’étais tellement excitée que j’eus beaucoup de mal à trouver le sommeil ce soir-là.

Le lendemain, je m’étais préparée. J’avais emporté avec moi quelques habits chauds, me doutant que nous aurions du travail qui nous attendrait durant la nuit. Je me rendis ensuite au rendez-vous mon sac à dos sur l’épaule. Ce dernier contenait un kit de survie qui selon moi me serait extrêmement utile. Tout du moins, qui m’aurait été très utile lors de notre dernière aventure. D’ailleurs, je ne manquais pas de sourire en voyant Liam et son ami s’approcher de moi. Je me rapprochais et toute souriante leur adressais ces quelques mots.

« Bonjour Liam ! Je suis contente de te revoir. Je suis tellement impatiente de voir ce que va nous réserver cette toute nouvelle aventure. »

Puis polie, je me tournais alors vers son acolyte et le regardais de la tête au pieds, avant de faire les présentations.

« En revanche toi je n’ai pas encore l’honneur de te connaître. Je m’appelle Rosalia mais tu peux m’appeler Rosie. Et toi tu t’appelles comment ? »


Le laissant m’adresser quelques mots, je regardais ensuite les deux garçons l’un après l’autre.

« J’ai cru comprendre qu’un membre de votre équipe n’avait pas pu nous accompagner, c’est vrai ? Est-ce qu’il va bien ? »

Les écoutants alors avec la plus grande des attentions, je finis par m’écarter et approuver d’un mouvement de tête.

« En tout cas, si vous avez besoin de mon aide vous pouvez compter sur moi. D’ailleurs, dites-moi. En qui consistera mon rôle exactement ? Qu’est-ce que vous attendez de moi ? Je suis une bonne aventurière et je croire que Liam pourra le confirmer. Mais si je dois remplacer votre ami, je veux savoir tout ce qu’il y a à savoir sur son rôle au sein de l’équipe. »

acidbrain

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
Mais qui suis-je réellement ?

Le problème n'est pas de grandir, le crime des adultes c'est d'oublier.
         


Barlay Lightfoot
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Barlay Lightfoot

| Avatar : Jensen Ackles

Personnage abandonné

| Conte : Onward
| Dans le monde des contes, je suis : : BarlEy

| Cadavres : 94



Oseriez-vous y dormir ? avec Rosalia _



________________________________________ 2021-09-18, 22:45


Oseriez-vous y dormir ?

Après une mise à jour de cette publication, ce n’était donc pas Liam qui était connu pour sa bande de copain à parcourir les routes pour faire des vidéos sur le « surnaturels » mais bien Barlay. Barlay qui avait eu l’idée de cette sortie, et qui avait lui aussi marqué une invitation pour une personne qui le connaissait. Barlay possédait quatre lieux dans sa vie. L’école, ou il était un professeur aimé et apprécié. Son « lieu sans nom » qui était ouvert quand il voulait, et était une sorte de librairie zone de détente. Sa maison, ou plus celle de leur mère mais c’était un détail… et son appartement. Appartement qui avait tout d’une piaule de détective privé obsessionnel. Un bordel sans nom y régnait toujours. C’était de là qu’il préparait ses enquêtes.

Après avoir donc proposé à l’inconnu de venir avec lui pour son enquête, et comme un de ses compagnons l’avait laissé tombé, c’était plus lui que cela arrangerait. Le lendemain à 8h15, Barlay et Brett étaient donc prêts à prendre la voiture pour aller faire cette nouvelle aventure. Il ne manquait plus que Rosalia. Barlay la connaissait d’une petite enquête qu’il avait fait (//je ne sais pas si je peux dire que c’était Barlay à la place de Liam dans la mission mais je reste alors flou ). Alors c’était avec plaisir qu’il avait accepté de l’avoir avec eux. Brett n’avait pas eu trop le choix dans cette histoire. Le lendemain il lui sourit.

- Partons à l’aventuuuuuuure
- Enchanté Rosie. Je suis Brett. Celui qui lui sauve la vie.

Rajouta Brett derrière lui qui était en train de tout vérifier une nouvelle fois. Si tout le moment connaissait Barlay, personne ne lui faisait confiance pour tout préparer sans rien oublier … encore moins ses deux meilleurs amis. Barlay s’approcha et sourit à la jeune femme.

- Ne t’en fais pas pour Scott, il est juste « puni ». Il n’aurait pas le droit de venir alors il n’y a pas de soucis.

Brett et Barlay firent un sourire entendu… ils préféraient clairement avoir à faire à un hôtel maudit qu’au père de Scott à l’heure actuelle. Ils se retournèrent la tête vers Rosalia et les deux sourires.

- Il n’y a pas vraiment de rôle. Tu n’as pas besoin de t’en faire. On avise toujours quand on arrive. Juste nous dire ce que tu penses, même si tu penses cela idiot, dans les théories, de chercher toujours à comprendre donc n’hésite pas à prendre des initiatives.

Barlay avait sourit mais Brett se mit devant lui pour reprendre.

- MAIS tu auras un appareil pour nous parler, et si on peut éviter de se séparer SANS le dire aux autres c’est mieux… n’est ce pas Barlay ?

Barlay repassa devant alors que Brett parti se mettre sur la place du conducteur. L’elfe se déplaça pour ouvrir la porte et montrer l’intérieur du véhicule.

- Si madame veut bien nous suivre. Je t’expliquerais plus dans la voiture.

Il laissa le temps à Brett et Rosie de se mettre en place, et il s’assit à l’arrière pour reprendre.

- Scott normalement s’occupe de la sécurité, mais il nous a tout préparer déjà depuis un moment. Brett se charge de filmer. Pour le reste on change souvent. Donc, il suffira de s’amuser et s’il y a quelque chose que tu veux essayer, tu nous le dis.
- SAUF si c’est dangereux.
- Sauf si c’est dangereux … dis Brett tu comptes être rabat joie tout le trajet ?
- On va dans un hotel maudit, je fais ce que je veux.

Barlay leva les yeux au ciel et les reposa sur Rosalia.

- Alors dit moi, tu as déjà des théories ? Des choses à partager ? N’hésite pas on est curieux. Surtout que tu disais connaître le lieu, tu comptais y aller seule ?

© KoalaVolant

// Après milles ans, n'hésite pas à me dire si ça te va <3


Contenu sponsorisé




Oseriez-vous y dormir ? avec Rosalia _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Oseriez-vous y dormir ? avec Rosalia





Disney Asylum Rpg :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Amérique