« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-36%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse sans huile Philips Airfryer Série 3000
69.99 € 109.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 I feel the rain crashing down all around this empty town (sixchris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Chris L. Brooke
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Chris L. Brooke

| Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

I feel the rain crashing down all around this empty town (sixchris) Rm4t

I feel my time has come. I don't know which way I'm going. I don't know which way I've come. For you I'd wait until kingdom come, until my day is done. And say you will come and set me free just say you will wait for me.

I feel the rain crashing down all around this empty town (sixchris) K0gx


| Conte : Le monde de Nemo & Dory ♒
| Dans le monde des contes, je suis : : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

| Cadavres : 1163



I feel the rain crashing down all around this empty town (sixchris) _



________________________________________ 2021-06-28, 12:55

I feel the rain crashing down all around this empty town


Chris fixait longuement le volant de sa voiture alors ses doigts serraient encore et encore ce dernier. A chaque fois qu'il venait ici, il se sentait mal. Tout revenait à la surface, le passé, la souffrance. Toutes ces choses qu'il aurait préféré oublier. Mais si il ne venait pas ici, il s'en voudrait terriblement. Il savait que c'était ce que sa femme voulait. Qu'il tourne la page mais qu'il continue de penser à elle. Surtout James, il savait qu'elle serait heureuse de savoir que James passait souvent la voir. Chris était dans la voiture, assis en train de fixer le volant alors que le cimetière ne se tenait pas loin. Il avait promis à James et Althéa de venir rendre visite à Eléonore aujourd'hui. C'était une promesse qu'il ne pouvait pas briser et pourtant... Il avait du mal à sortir de sa voiture. Son fils aîné était déjà dehors en train de tenir fermement la main de Althéa. La petit fille semblait nerveuse mais en même temps contente de faire enfin la rencontre de la mère de son frère. Chris respira un bon coup et il entendit finalement toquer à sa fenêtre. C'était James qui fixait son père avec inquiétude. Chris pouvait clairement lire le ''ça va aller ?'' qui était encré dans les yeux de son fils. Douze ans qu'il était veuf, douze ans que sa femme avait succombé à sa maladie. Il allait mieux, c'était supportable de voir des photos d'elle maintenant. Il gérait mieux les enfants et il travaillait dur sur son problème d'alcool. Il avait même héberger une jeune femme qui était en difficulté. Pas par pitié, juste parce qu'il aimait avoir du monde à la maison et aussi parce qu'à l'époque où tout allait mal, il aurait aimé qu'on l'aide de cette façon. D'ailleurs, il parlerait sûrement de Six à sa femme aujourd'hui. Elle serait sûrement fière de lui. Elle adorait les gens, elle était très sociable. Elle avait toujours été comme ça Eléonore.

Chris sortit finalement de la voiture et machinalement il tendit la main vers Althéa qui la prit avec plaisir. Ils entamèrent la route, direction la tombe de sa femme. Personne ne parlait ou personne n'osait parler. Heureusement le vent soufflait dans les feuilles des arbres ce qui rendait le silence beaucoup moins pesant. Puis, ils arrivèrent devant la pierre de Eléonore Brooke. Morte à 25 ans. Chris fixa un moment le nom gravé sur la pierre alors que Althéa décida finalement de lâcher la main de son père. Elle se baissa et posa délicatement un beau bouquet de fleur tout en retirant les anciennes qui avaient fanés depuis. James s'accroupit à son tour tout en affichant un petit sourire à sa sœur et il se mit à enlever les feuilles mortes qui étaient tombés sur la pierre. Chris, lui restait planté devant fixant toujours le prénom de sa bien-aimé. Ce fût Althéa qui brisa le silence.

« Bonjour Madame. Je sais pas si je dois vous appeler Maman, je ne vous ai jamais connue. Et puis, Papa m'a adopté alors je sais pas si ça compte... Mais si ça ne vous dérange pas, je vais vous appeler Maman. Papa a pas arrêté de me dire que ça ne vous dérangerez pas du tout de m'avoir dans la famille. Alors, Maman... J'espère que tout vas bien en haut et que les anges prennent bien soins de toi. »

La gorge du policier se serra mais il tenta de resté fort. Cela faisait douze ans après tout. En pleurer encore... Ce serait étrange non ? James fixait sa sœur et lui aussi avait l'air ému par ce que Althéa venait de dire. Mais son fils se racla rapidement la gorge et prit la parole à son tour.

« Salut Maman. J'ai fais 20 ans, il n'y a pas si longtemps que ça. J'ai gagné le premier prix au concours de natation et je vais dans une école pour devenir écrivain. Tu te souviens, à six ans je t'écrivais des poèmes. Je t'en écris encore ne t'en fais pas. Tout le monde va bien, tu sais. On est heureux. »

Chris posa délicatement sa main sur le dos de James comme pour le féliciter. Son fils était comme lui, il avait du mal à parler. A dire quand les choses n'allaient pas. James avait fait des progrès depuis que Althéa faisait partie de sa vie. Sa petite sœur était tout pour lui et il était tout pour sa petite sœur. Chris finit alors par se baisser vers la tombe de Eléonore, il posa sa main sur la pierre froide avant de sourire.

« Je suis un papa très heureux tu sais. James est un bon fils, il l'a prit de toi ça et Althéa a le cœur sur la main. Parfois je me demandes si ce n'est pas vraiment ta fille. Elle te ressemble beaucoup. Ah et aussi, j'héberge une jeune femme. Discrète et silencieuse mais très gentille. Elle s'appelle Six. Je penses qu'elle avait besoin de personnes comme nous pour pouvoir prendre ses repères. C'est une personne qui a l'air de souffrir de son passé, dommage que tu ne sois plus là. Je sais que tu l'aurai aidé comme il le faut. »

La famille Brooke discutèrent un moment devant la tombe de Eléonore, comme si cette dernière était arrivé pour participer à la conversation. Une heure plus tard, ils décidèrent de quitter l'endroit pour s'arrêter dans un café afin de prendre un petit goûté. Tout ça avait creusé l'estomac de la pauvre Althéa qui était maintenant en train de dévorer sa glace alors que James s'amusait à lui en piquer un peu juste pour la faire râler. Après ça ils décidèrent de rentrer. Si il invitait Nathanaël à manger ce soir ? Cela ferait plaisir aux enfants et puis ça faisait un moment qu'il ne l'avait pas vu. Son médecin lui manquait. Une fois garé devant le garage, il envoya un message à son partenaire demandant si il était de service ce soir avant de finalement sortir de la voiture. James et Althéa rentrèrent dans la maison en premier tout en saluant Six qui se trouvait dans la cuisine. Chris referma la porte derrière lui et posa directement son regard sur la jeune femme qui était assis autour de la table de la cuisine. Elle semblait sous le choc, perdu. Chris remarqua rapidement l'enveloppe qui se trouvait en face d'elle et il comprit directement. Il avait déjà vécu cette scène avec sa femme. Sans attendre, il se tourna vers ses enfants qui jouaient dans le salon.

« Vous pouvez monter dans votre chambre ? »

« Mais papa... Je voulais regarder les dessins animés. » lâcha Althéa.

« Papa a raison, on devrait monter. Tu peux regarder sur la télé de ma chambre. »

La proposition fût plaisir à la petite fille vu qu'elle monta rapidement les escaliers. James semblait avoir comprit que Chris avait besoin de parler avec Six alors il monta lui aussi. L'ancienne tortue rentra finalement dans la cuisine ne lâchant pas l'enveloppe qui se trouvait devant la jeune femme. Elle était enceinte. Eléonore lui avait fait le même coup à l'époque. Sauf que Eleonora n'avait que 18 ans quand elle était tombé enceinte. Chris s'installa finalement sur la chaise qui se trouvait en face de Six et il posa délicatement sa main sur l'enveloppe jaune.

« C'est un accident ? Vu ta tête, ce n'était pas voulu... Tu sais, Six. Peu importe ton choix, tu peux rester avec nous. Et si tu veux en parler, je suis là. J'ai vécu la même chose quand j'avais 18 ans. Enfin... Je ne suis pas à ta place alors c'est compliqué de comprendre mais si tu as besoin de conseil ou d'une épaule pour te confier, je suis là. Devenir parent, c'est une lourde responsabilité. Tu connais le sexe de l'enfant ? »

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let
the water rise

Can you hear me. I am begging from you for the last time. Hear me. Please forgive me. I am calling out to you for the last time.
 Page 1 sur 1

I feel the rain crashing down all around this empty town (sixchris)





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations