« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le deal à ne pas rater :
Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : où la précommander ?
Voir le deal

Partagez
 

 Memento Mori } feat Evangeline Leviosa & Emmaline Fitzgerald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nathanaël V. Van Dort
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Nathanaël V. Van Dort

| Cadavres : 392



Memento Mori } feat Evangeline Leviosa & Emmaline Fitzgerald _



________________________________________ 2021-09-21, 15:41

Evie & Emy & Nath'


"Madame Evangeline Leviosa ? Bonjour, ici le docteur Sherick Swear de l'hôpital général de New Haven. Je vous contacte au sujet de Monsieur Nathanaël Van Dort. Vous êtes marqués dans ses contacts à appeler en cas d'urgence, d'où la raison de mon appel. Mon Van Dort se trouve dans notre service de réanimation. Il serait préférable que vous veniez le plus rapidement possible. Pouvez vous aussi avertir Madame Emmaline Fitzgerald ou souhaitez vous que je me charge de l'appeler ? Très bien. Nous vous attendons dans les prochains jours."

Le docteur Swear raccrocha avant de pousser un soupir. Il n'avait pas préféré dire la cause du pourquoi ce jeune homme se trouvait en réanimation par téléphone. C'était déjà assez compliqué comme ça d'avertir des familles qu'un proche était dans un état critique, il n'avait pas envie non plus d'expliquer qu'il était là parce qu'il avait tenté de se suicider en se jetant du pont. C'était des choses qu'il fallait dire de vive voix pour pouvoir faire un accompagnement de qualité. En tout cas, c'est ce que lui pensait et c'est ce qu'il ferait. Il avait regardé les papiers de cet homme, et il était mentionné qu'il habitait Storybrook, dans le Maine. Il ne connaissait pas et il pensait que c'était sans doute l'un de ses milliers de villages inconnus, enfoncés au plus profond de leur belle Amérique. Il se demandait bien par contre, ce qui avait poussé ce Nath' à parcourir des dizaines de milliers de kilomètres pour venir ici, à New Haven. Heureusement, ce garçon avait une bonne étoile qui avait décidé qu'il resterait en vie. Les pompiers étaient arrivés à temps, appelé par des gens en voiture qui l'avaient vu sauter du pont. Maintenant restait à savoir les dégâts que cela avait causé. Même s'il était tiré d'affaire, n'étant plus en urgence vitale, il restait encore dans le coma.

Finalement, Nath' se réveilla le lendemain après midi de l'appel du docteur Swear à Evie et Emy, mais ça, il ne le savait pas. Il ne le savait pas parce qu'il ne savait plus rien en réalité. C'était étrange, il avait l'impression de ne plus penser, de ne plus réfléchir. Il voyait des gens passer, des personnes s'occuper de lui, enlever des perfusions, lui parler, lui donner à manger mais il n'avait pas conscience. Il avait l'impression de flotter. Il ne savait ni où il se trouvait, ni quel jour on était et surtout, qui, lui était. Le docteur lui avait posé des questions, beaucoup de questions et la seule réponse qu'il pouvait lui donner était "je ne sais pas". L'homme en blouse blanche lui avait dit qu'il s'appelait, selon ses "papiers", Nathanaël, qu'il était né à Londres et qu'actuellement il habitait une ville du nom de Storybrook. Or tout ceci ne lui disait absolument rien. Les mots dansaient dans son esprit pour finir par s'évaporer au bout de quelques dizaines de minutes. On lui avait dit de se reposer, et c'est ce qu'il fit, soufflant avant de fermer les yeux pour s'endormir, aider par la morphine qu'on lui administra.

Sherick s'affala dans son bureau, soucieux, se passant une main sur son visage. Comme il l'avait prédit, il y avait bien des dégâts. C'était son cerveau qui avait pris cher contrairement au reste de son corps qui était intact. Quand il était arrivé, en urgence absolue, il avait vu une hémorragie interne du à un traumatisme crânien. L'afflux de sang était trop important qu'il avait fallu l'opérer pour éviter déjà de le perdre, et ensuite pour limiter les dégâts au niveau des cellules du cerveau. L'opération s'était bien passée mais visiblement, ça avait été trop tard.

"Docteur Swear ? Deux jeunes femmes sont arrivées à l'accueil, elles veulent voir Mr Van Dort !"
"Très bien. Dites leurs que j'arrive ! Merci Katherine."

L'infirmière sortit de son bureau et Sherick attrapa sa gourde bleue pour boire un grand coup. Il regarda par la fenêtre. Le jour était entrain de décliner, il était censé avoir bientôt fini sa journée mais il resterait le temps qu'il faudrait pour les accompagner. Alors il ouvrit le tiroir du bas et sorti une petite flasque qu'il but cul sec. Il grimaça face à l'alcool mais il allait en avoir besoin. Encore, il n'allait pas leur annoncer un décès mais parfois, certaines familles réagissaient pire dans ces situations là, il avait donc besoin d'un stimulant pour garder son calme et son sang froid. Vérifiant qu'il avait tout dans sa poche, il prit une grande inspiration et sorti aussi de son bureau, se rendant au rez de chaussé de l'hopital. Il n'y avait plus beaucoup de mondes et il ne lui fut pas difficile de les repérer, assises dans la salle d'attente, les yeux rougis et cernés. Il s'approcha alors doucement d'elles.

"Mesdames Leviosa et Fitzgerald je suppose ? Je suis le Docteur Sherick Swear. C'est moi qui m'occupe de Mr Van Dort."

Elles se levèrent comme des ressorts et il fit même un pas en arrière. Il leva la main devant pour les inciter à faire doucement.

"Pour l'instant, il dort. Venez dans mon bureau, nous serons plus tranquille pour que je vous explique la situation."

Il se retourna pour faire le trajet inverse de quelques minutes auparavant. Il n'allait pas expliquer tout ça, comme ça, en plein milieu de l'hôpital. Non, il fallait quand même un peu d'intimité pour ce moment difficile. Il ouvrit la porte, les faisant rentrer en premier avant de les suivre et d'aller s'assoir sur sa grande chaise.

"Monsieur Van Dort a été retrouvé inconscient le 10 Septembre à 22h13 dans la rivière Quinnipiac. Il a été pris en charge par les services de secours qui ont été appelé par des passants."

Sherick parlait doucement, d'une voix qui se voulait la plus rassurante possible. Il se tenait droit, les mains sur son bureau et laissait le temps aux informations de rentrer dans l'esprit des jeunes femmes avant de continuer.

"Selon la police, grâce aux témoignages qu'ils ont recueillis ... Nathanaël a sauté du pont ... dans le cadre d'une tentative de suicide."

Il fit une pause, laissant un petit silence derrière cette terrible annonce.

"Grâce à l'efficacité des secours, nous avons pu le prendre en charge rapidement comme je vous le disais. Il présentait des signes d'hypothermie et surtout un traumatise crânien qui a nécessité une opération d'urgence. Il est sorti du coma artificiel dans lequel nous l'avions placé, hier après midi."

Shérick fit un petit sourire pour essayer de les encourager, avant de pousser la boite de mouchoirs qu'il y avait sur son bureau devant elle.

"Ses constantes sont bonnes, par chance il n'a eu aucunes blessures physiques .... cependant ... l'hémorragie cérébrale était très importante et ... elle a endommagé une partie de son cerveau. J'ai le regret de vous informer que Nathanaël possède une amnésie rétrograde de type III, ce qui signifie qu'il ne se souvient d'absolument plus rien, ni de son identité, de son passé et de sa vie. Je suis désolé."


C'était tout aussi difficile à entendre qu'à dire. Penser que toute une vie pouvait être effacer d'un claquement de doigts ... était presque impensable. On le voyait dans les films, chez les autres mais jamais chez soi, chez nos proches.

"Cela n'est pas irréversible. D'ordinaire, ce genre d'amnésie peut durer entre 4 à 9 mois. Celle de Nathanaël ayant été provoqué par un traumatisme physique et une hémorragie peut durer plus. Le cerveau est encore un organe méconnu qui réagit différemment selon les personnes. Sa mémoire pourra revenir d'un seul coup, par flash, par moment, ou par reconstitution. On ne sait pas comment il va réagir dans les prochains mois. Cela va aussi affecter sa mémoire à court terme dans les premiers mois. Son cerveau est comme une imprimante dont les cartouches sont restées vides trop longtemps. Même quand on les change, il y a des bugs d'impression. Ça va lui faire pareil. Il oubliera certainement des noms, des liens, des horaires, des choses du quotidien. Il devra rester seul le moins possible car ce genre d'oubli crée des troubles psychiatriques de dépression, de frustration. Vu qu'il a fait une tentative de suicide, nous avons supposés qu'il avait déjà des penchants dépressifs... enfin je vous parlerai de tout ceci quand il sortira ... en attendant est ce que vous avez des questions ?"


©️Pando
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82851-je-crois-que-m https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90468-liste-de-rp-s#1301554 https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89412-appartement-de-nathanael-van-dort-centre-ville
 Page 1 sur 1

Memento Mori } feat Evangeline Leviosa & Emmaline Fitzgerald





Disney Asylum Rpg :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Amérique