« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 A Gênes, il n'y a pas de Gênes... [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Hadès Bowman
« A la recherche,
du Contrat Perdu ! »

Hadès Bowman

| Avatar : Robert Downey Jr. ♥

A Gênes, il n'y a pas de Gênes... [Fe] 5diz

« ROAD MIAM TRIP !!! »

A Gênes, il n'y a pas de Gênes... [Fe] Lqg1

« Préparez le château,
on arrive ! »


A Gênes, il n'y a pas de Gênes... [Fe] QP8Pp1

Autobiographie : Moi, à nu pour vous
Nombre de mots : 69666
Publication : bientôt
Co-écrit par Sasha Hale & Desmond Blake

| Conte : Hercule ϟ
| Dans le monde des contes, je suis : : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

A Gênes, il n'y a pas de Gênes... [Fe] 210318080852739182

| Cadavres : 4693



A Gênes, il n'y a pas de Gênes... [Fe] _



________________________________________ 2023-06-05, 09:36 « A la recherche,du Contrat Perdu ! »


    Il y a cinq ans, neuf mois et trois semaines, je suis devenu papa ! Encore... ca n'était pas la première fois. Disons qu'il y a eu l'accident... puis la surprise et enfin, cette petite merveille ! Certains, sont jaloux que j'ai une sacré veine. Ils pensent que ça ne se reproduira plus. Que Winter et Spring sont simplement un beau rêve. Mais je sais que tôt ou tard, on trouvera le moyen. Après tout, Merida est pleine de surprises, elle aussi !

    Ah si tout le monde pouvait être plus gai, plus confiant en la vie ! songeais-je en arrêtant d'écrire et en machouillant le bout de mon stylo. Ca faisait plusieurs mois que je m'étais remis à écrire mes mémoires. A dire vrai, en suivant les conseils de mon psy, j'avais opté pour ne plus écrire ce qui s'était passé, mais ce qui allait arriver. Ou plutôt ce qui touchait le présent plus que le passé. J'écrivais à chaque fois que je n'arrivais pas à dormir, c'est à dire... pratiquement tout le temps. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle j'allais voir mon psy ces derniers temps.

    « Je n'arrive plus à fermer l'oeil ! » lui avais-je avoué.

    « Vous êtes un dieu. Vous ne dormez pas, Hadès. » m'avait-il répondu.

    Bien sûr que je ne dormais pas. Mais pourtant, pendant une plus ou moins longue période, je dormais. Je dormais à poing fermé. Je dormais et rêvais même. Mais ces derniers temps, depuis que j'avais retrouvé mes pouvoirs, ça ne m'arrivait plus. Et pourtant, moi seul sait à quel point j'en aurai besoin. Dormir, rêver, songer autrement... ça serait bien plus efficace que toutes les thérapies. Je ne comprenais pas que les dieux ne dorment pas. J'en avais parlé avec François...

    « Je t'assure, ça change une vie ! Tu dors, tu rêves, tu es ailleurs, tu voyages, tu fais ce que tu veux, avec qui tu veux. Tu es tout le temps en train de bouger. C'est magique ! »

    « Je sais ! J'ai déjà dormi. » avait-il répondu.

    « Je parle de dormir vraiment. De fermer les yeux et de plonger dans un profond sommeil. Ah si tu pouvais éprouver cela ! On pourrait en parler ! »

    « J'ai déjà été humain. Mortel. J'ai dormi. » avait-il insisté.

    « C'est tellement dommage que ce ne soit pas réellement le cas ! Allez, on se voit tout à l'heure ! »

    Je savais que François tentait d'être gentil en inventant le fait qu'il avait lui aussi dormi. Mais de toute la création, j'étais le seul dieu à avoir eu la chance de rêver !

    « Non mais vraiment, je t'assure... » avait-il ajouté tandis que je le quittais.

    Il était merveilleux ! François était merveilleux ! Diane était merveilleuse ! Aphro... non, pas Aphrodite... à peine je m'étais rendu là où elle se cachait, que j'avais fait demi tour. Ce n'était pas une bonne idée. Aphrodite était merveilleuse. Bien trop, dans bien trop de domaines et ce n'était pas le bon moment pour croiser son chemin...

    « On a préparé quelque chose ! » s'exclama Norbert en venant aux bords de mon lit avec un pyjama en forme de nuage.

    « Euh... je ne crois pas que ce soit une bonne idée... »

    « C'est un petit spectacle avec mon groupe de danse... »

    Ca avait duré vingt minutes. Ca ne m'avait pas endormi. Ils avaient recommencé du début, puis s'étaient emmêlés et finalement ils avaient improvisés. Ca avait duré deux heures de plus. Je ne m'étais pas endormi et il était déjà l'heure humaine de se lever. Mais au moins ils avaient essayé...

    « Peut-être que tu devrais en parler avec elle. » m'avait conseillé Astrid.

    « Je n'ai pas besoin de parler avec qui que ce soit pour savoir ce que je souhaites. Je veux un muffin aux courgettes. »

    « Hadès, tu ne prends jamais de muffin aux courgettes. Et je ne parlais pas de cela. ├ répondit Astrid.

    « Je suis sûr que je veux un muffin aux courgettes. »

    Elle leva les yeux au ciel. Beaucoup de gens faisaient cela en ma présence ces derniers temps. Pourquoi vénérer le ciel, quand leur dieu était déjà présent face à eux ? ... quoi qu'il en soit, elle m'emballa le muffin aux courgettes. Je me demandais bien ce qui l'avait poussé à me donner ça. Je n'étais pas fan du muffin à la courgette. Je le laisserai à Norbert...

    « Yo. » me lança une jeune femme.

    Je l'observais de la tête aux pieds. Je n'avais jamais vue d'anges de ma vie. Enfin là je parlais de véritable ange. Pour la première fois, je fis quelque chose qui se produisait jamais... je levais les yeux au ciel à la recherche du dieu que je n'étais pas et qui l'avait envoyé.

    « Tu fais quoi ? » me demanda t'elle, tandis que j'éteignais ma lampe poche que j'avais fait apparaître pour scruter le ciel.

    Ca ne servait pas à grand chose vue qu'il y avait déjà un grand ciel bleu et un grand soleil.

    « Tu es un ange envoyé par qui ? » lui demandais-je.

    « Je suis Alpha. » répondit-elle, sceptique.

    « Grecque ? » lui demandais-je.

    Elle plissa les yeux, intriguée...

    « Ton Alpha. » ajouta t'elle. « Je viens pour le transport. »

    « Je transport ? »

    Je ne comprenais pas grand chose à ce qu'elle me disait. J'avais commandé un Uber ?

    « Alpha. Hadès ? Alpha. »

    « Ah ben oui, Alpha ! »

    Tournant la tête vers Desmond qui venait d'arriver, je lui fis un signe discret - mais pas trop - en direction de la sois disante Alpha, lui demandant de qui il s'agissait.

    « C'est Alpha. » précisa t'il en montrant des dents.

    Elle lui répondit en lui montrant les siennes aussi. C'était quoi ça ?

    « Ah ! Alpha ! Ah oui, ben oui, Alpha ! Je dors peux en ce moment, j'ai des trous de mémoires. » précisais-je.

    Alpha était ma création. Enfin l'une de mes nouvelles créations. Ce n'était pas très réussi. Elle avait des ailes qu'elle pouvait faire apparaître. Elle portait un costume. Elle avait les cheveux noirs et quelques pouvoirs et... en fait si, elle était plutôt réussie. J'étais très fier d'elle. Comment Desmond pouvait l'avoir oubliée ?

    « Tu dors jamais. » précisa t'elle.

    « Ca m'arrivait à une période. Mais moins maintenant. Voir plus du tout. Je vois un psy et des spectacles nocturnes. » précisais-je.

    Elle me regarda tout aussi sceptique.

    « Je parlerais à Norbert. » précisa t'il.

    « Bonne idée ! Il cherche de nouvelles idées pour le spectacle de ce soir. Ah ! » me coupais-je en regardant vers les nouveaux venus. « Princesse de cinq ans, neuf mois et trois semaines ! » lançais-je en accueillant Autumn dans mes bras. « J'ai fait les comptes ce matin. D'ailleurs, on va fêter ça ! Alpha a préparé un petit spectacle. » dis-je en jetant un coup d'oeil vers la demoiselle.

    Elle avait bien parlé d'un spectacle, n'est ce pas ? Tout en me relevant, je me tournais vers Merida. Mon dieu qu'elle était... elle même ! J'adorais !

    « Salut ! C'est super d'être venu ! Ils ont vraiment besoin de nous... » affirmais-je. « Bon, les amis, le topo ! » lançais-je en tendant la main vers Desmond pour qu'il me tende le dossier.

    Une fois en main, j'avais lu tout ce qu'il contenait, à savoir :

    « Ca a lieu à Gênes, en Italie ! »

    Fermant le dossier, je l'avais rendu à Desmond, avant de faire apparaître des invitations trafiqués.

    « Voici nos fausses invitations pour ce grand gala ! Ca va être vraiment super ! C'est la millième. J'étais à la toute première, puis plus du tout. Faut dire que quand on a vécu quelque chose une fois, on s'en lasse vite les fois suivante... mais la millième... ça reste la millième. Et ils sont si nombreux à avoir prié ! » précisais-je. « 69 en une seule nuit ! »

    Ca faisait énormément. Je n'avais aucune idée de combien ça faisait en terme de pourcentage par rapport à la population mondiale, mais j'étais sûre qu'on était pas loin de la quasi totalité ! Bref, avec nous tous, ça menait le nombre à près d'un millier ! Ou un peu moins. Ca allait être super ! Un hôtel en bord de mer en plus ! J'avais pris une chambre avec vue sur l'eau !

    « Le soucis étant que votre réservation comprend qu'une seule chambre... »

    « Oui, par personne... » précisais-je à la réceptionniste une fois arrivé à Gênes.

    Ville merveilleuse, au passage...

    « Voyons voir... si Autumn prend le lit. Merida le canapé. Moi la baignoire. Desmond le tapis. Alpha... et si on prenait une autre chambre ? »

    « C'était la dernière. L'hôtel est complet à ce moment là de l'année. Je suis désolée. »

    « Ok, on fait plus simple. Les gens qui dorment prennent la chambre et ceux qui ne dorment pas, restent dehors. Du coup, Autumn le grand lit. Merida le canapé. Et moi... »

    « J'ai une meilleure idée. » précisa Desmond.

    Je savais que je pouvais compter sur lui ! Il jeta un coup d'oeil à Merida, avant de me regarder.

    « Vous prenez le grand lit, mon maître. Autumn dort avec vous et les autres attendent autour de la piscine. Il y a des longues chaises là bas... »

    Il reporta son attention sur Merida avec un grand sourire. J'hésitais. L'idée n'était pas mauvaise, mais... quelque chose me chiffonait.

    « On ne peut pas laisser des clients dormir aux pieds de la piscine. » précisa la réceptionniste. Cela dit, la grande chambre est en réalité une suite. Il y a assez de lits pour tout le monde. »[/i]

    « Ah ben voilà ! On dort tous dans la même suite ! Je me disais bien que je n'avais pas pu zapper un aussi gros détail en réservant ! »

    On allait passer un week end merveilleux. Et tandis que j'indiquais à Desmond et Alphra de prendre nos valises... pour info, Alpha venait de les saisir, tandis que Desmond avait pris la main de Autumn, tout en regardant Alpha faire... il avait tout de même porté le sac à dos de ma petite Princesse. Je le reconnaissais bien là. Toujours à vouloir aider ! ... durant ce temps, j'avais adressé un regard à Merida.

    « C'est cool d'être venu ! Gênes est une belle ville. » lui avais-je dit, après l'avoir déjà précisé avant le départ, puis une fois arrivé, et ensuite devant l'hôtel, et au niveau de la réception.... c'était la cinquième fois ? « C'est une belle ville. » ajoutais-je... encore. « Norbert s'est mis aux spectacles. Il était un nuage hier. Un mouton avant hier et une carpe il y a trois jours. Mais c'était assez ennuyant, vue qu'il ne parlait pas et se contentait d'ouvrir et fermer la bouche. Ca a duré trois heures. »

    Voilà qui résumait bien ma semaine... !

    « Ah j'ai ça ! » m'exclamais-je en faisant apparaître un gros bouquet de fleurs de derrière mon dos.

    Puis me rappelant un détail, je me tournais vers la réceptionniste.

    « C'est pour vous ! J'ai l'habitude d'amener quelque chose aux personnes qui m'accueillent. »

    Elle semblait tout aussi surprise de recevoir le bouquet que de ne pas l'avoir remarqué plus tôt. Fallait que je fasse gaffe à ne pas user de mes pouvoirs ici. On ne devait pas savoir qu'on en avait. Si on découvrait que j'étais le grand Hadès, ça gâcherait la surprise que j'avais prévu pour la toute fin de ce gala en mon honneur... ! Quoi qu'il en soit, ce bouquet était une mauvaise idée... lui offrir aurait été une erreur. Et puis la réceptionniste en fera sans doute meilleur usage...

    « Gênes est une ville magnifique. » ajoutais-je à Méré...


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


I Love You Always Forever


Je ne sais où va mon chemin mais je marche mieux quand ma main serre la tienne.

https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91401-hades-bowman-maire-pe https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90858-hades-le-dieu-des-enfers#1308767 https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91401-hades-bowman-maire-pere-dieu-mari#1316855 https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90721-rabbit-hole-depuis-avril-2015#1305782 https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978


Hope Bowman
« Nounours Rebelle ʕ•ᴥ•ʔ »

Hope Bowman

| Avatar : Karen Gillan

A Gênes, il n'y a pas de Gênes... [Fe] Dflp

“Il était une fois un lapin grognon et une princesse rebelle qui décida de lui rendre le sourire.”


A Gênes, il n'y a pas de Gênes... [Fe] Tumblr_pwtfpo9hTm1vm5s4to5_400

| Conte : Rebelle
| Dans le monde des contes, je suis : : Merida

A Gênes, il n'y a pas de Gênes... [Fe] CAFL

| Cadavres : 2245



A Gênes, il n'y a pas de Gênes... [Fe] _



________________________________________ 2023-10-07, 13:54 « Nounours Rebelle ʕ•ᴥ•ʔ  »


Si on ne sait pas que la chandelle est feu...




En principe, il ne pouvait rien m'arriver de dramatique. Je portais mes bottes préférées. Et ces bottes, je vous le dis tout net, elles ont un super-pouvoir : quand je les ai aux pieds, je deviens invincible. Rien ne me résiste, rien ne m'impressionne (déjà qu'il m'en faut beaucoup pour me faire flipper). Enfiler ces bottes était la précaution que j'avais prise, comme un réflexe, dès que Hadès me proposait une sortie. Par expérience, je savais que l'escapade serait loin d'être sans danger. Ca ne me dérangeait pas. J'avais le goût de l'imprévu, encore plus celui du risque, mais depuis que j'étais devenue maman, je préférais m'assurer que tout soit plutôt cool quand Autumn faisait partie de l'équation vacances.

Du coup, j'étais quelque peu stupéfaite de me retrouver attachée à un autel, baîllonnée et entourée par une douzaine de personnes encagoulées. Mes bottes avaient-elles perdu leur capacité ?

Si je m'en sors, il faudra que je commande une autre paire sur Zalando, songeai-je.

Pour l'heure, je décidai de ne pas m'inquiéter. Cela faisait peut-être partie du grand show. Sauf qu'il n'y avait aucun public et qu'il faisait sacrément froid dans cette drôle de crypte. Je tentai de garder mon sang-froid quand l'un des encagoulés sortit un poignard de sous sa longue manche. Cependant, mes nerfs furent mis à rude épreuve lorsque j'aperçus Hadès, qui était lui aussi saucissonné, sur une table roulante. On venait de le faire rouler non loin.

Attendez... vous êtes au courant que c'est votre dieu ?

Son sacrifice nous libérera, annonça le type qui tenait le poignard. Nous sommes sous sa coupe depuis trop longtemps.

Ca risquait de s'avérer compliqué. Comment leur faire changer d'avis ?

Je suis sûre que c'est de la faute de Desmond, tout ça ! lançai-je à Hadès. Il les a sûrement convaincu de nous dégommer !

Les encagoulés entonnèrent un chant profond et inquiétant, ce qui en disait plus long qu'une approbation. Tout en me tortillant sur l'autel, je maudis le toutou autant que possible. Mes liens étaient franchement serrés. Le poignard vraiment trop près du coeur de Hadès. J'ignorais si ce dernier était capable d'utiliser ses pouvoirs (peut-être y avait-il un inhibiteur dans la crypte) mais me concernant, je n'avais pas l'intention d'attendre sagement la mort. On est maître de son destin ou on ne l'est pas, même en cas de mort imminente !


Quelques heures plus tôt...

Nonchalamment accoudée au comptoir de l'accueil, j'enveloppai le hall de l'hôtel prestigieux d'un regard appréciable. Ca sentait bon la farniente ! J'avais hâte de me prélasser au bord de la piscine, voire d'y noyer le sale cabot s'il continuait de proposer que je dorme sur une chaise longue durant tout le séjour. Cette idée sauta vite en-dehors de mon esprit car j'étais de bonne humeur. Et de toute façon, rien de ce que pouvait dire Desmond ne m'atteignait vraiment. Il essayait en vain de m'évincer depuis le début. Il avait beau être puissant et flippant, à force, ça ne me faisait plus ni chaud ni froid.

Je sursautai en me sentant agressée par un énorme bouquet de fleurs qui surgit devant moi, avant que le dieu infernal ne le dirige vers la réceptionniste. Etait-ce une nouvelle tentative de me rendre jalouse ? Je haussai les épaules d'un air outrancier, afin qu'il remarque à quel point ça me passait par-dessus, même si, en mon for intérieur, j'eus aussitôt l'envie dévorante de planter une flèche entre les deux yeux de l'idiote qui reçut le bouquet.

Oh merci monsieur, c'est beaucoup trop... le remercia-t-elle, les joues rouge pivoine.

Le soir même aurait lieu un grand spectacle pour la millième réunion des adorateurs de Hadès. C'était fou d'imaginer que de nos jours, des idiots vénéraient encore un dieu grec (s'ils savaient). D'un côté, il y en avait bien qui étaient platistes... D'ailleurs, en faisant des recherches sur Internet, j'avais découvert que bon nombre des platistes étaient aussi adorateurs de Hadès. Ceci explique cela.

Soudain, une idée me traversa l'esprit afin de rendre la monnaie de sa pièce à Desmond. Tournant la tête vers lui, je déclarai en détachant bien chaque syllabe pour que personne n'en loupe une miette :

Je suppose que tu as prévu un numéro éblouissant pour la millième. Il ne faudrait surtout pas décevoir Hadès.

Bien entendu, répliqua-t-il d'un ton important. Je répète ma partie chaque jour depuis deux cent quarante deux ans.

Déçue de ne pas avoir réussi à le déstabiliser, je me tus. Pourquoi fallait-il toujours qu'il en rajoute des tonnes ? Quoique, le connaissant, il était capable de l'avoir fait.

Haussant les épaules, j'annonçai que je me rendais dans la suite pour me changer et me rendre ensuite à la piscine. Autant ne pas perdre une minute !
© mad'eyes (code&icons)


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

And we're feeding the Fire
Sometimes I look at my boyfriend and think... Damn, he is one lucky man.
https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13165-fate-and-desti https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t4959-do-you-want-to-chase-the-wind-and-touch-the-sky-with-me https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1312-merida-s-big-adventure https://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80951-nounours_rebelle
 Page 1 sur 1

A Gênes, il n'y a pas de Gênes... [Fe]





Disney Asylum Rpg :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Europe