Aventures
en cours :

Magic League
Août 2017


Zootopie 2
Juillet 2017

Age de Glace
- bientôt -
Septembre 2017



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


Magic League - le 82ème événement de Disney Rpg ! ╰
➹ Création graphique : Wonder Bekah ♥ - Maître du jeu : Spider Dyson ♥
Tu ne peux pas sauver le monde seul... Mais avec eux, tu peux !

Partagez | .
 

 Evénement #17 : Les Chiens de l'Enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage

Nathanaël Dolosy


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Tom Sexy Hiddleston

Ѽ Conte(s) : Mythologie grecque
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le dieu grec de la discorde & des mensonges, Dolos pour vous servir :pervers: :vicieux: :sex:

☞ Surnom : Chess / Auré

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 257
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Jeu 12 Fév 2015 - 19:39





Les chiens de l'enfer.


Sasha & Mina & Eve



Rester neutre dans toutes circonstances, Nath' savait très bien le faire. Depuis plus de cinq millions d'années, il mettait des masques pour ne pas que les personnes avec qui, il était présent voie ce qu'il ressentait ou pouvait penser. Il faisait ça pas simplement par pudeur, mais plus parce que c'était dans sa nature de mentir, de ne jamais se dévoiler réellement et jusque ici, cela semblait plutôt bien marcher. Or depuis moins de trois mois, tout ce qu'il s'était attelé à construire, avait été soufflé comme la maison en paille des trois petits cochons. Pourtant, il essayait encore de résister, de ne pas montrer sa douleur mais là c'était trop.

Il vu au fur et à mesure Peggy' se faire transformer en une poupée plastique, puis se faire emporter par une immense tornade de vent avec Sasha. Il poussa un cri, avant d'essayer de la rattraper mais c'était trop tard. Instinctivement, il se rapprocha d'Evelyn ayant comprit la stratégie que Dark' voulait faire, diviser pour mieux régner. « Ah mais tu n'es pas au courant qu'en principe on garde le meilleur pour la fin ? » Ils allaient attaquer ensemble, alors qu'ils s'étaient comme donné un signe du regard mais c'était bien trop tard car à nouveau, l'endroit disparut, laissant place qu'a du noir.

Vu de l'extérieur, l'on aurait pu penser que Nath' avait aussi été changer en poupée barbie comme Pégasse quelques minutes avant. Finalement, il commença à bouger doucement, se réveillant en papillonnant des yeux comme s'il avait été sous anesthésie générale puissance. Se frottant les yeux, il était face à un mur. Se retournant brutalement, il remercia finalement que ce mur se trouvait là. Pourquoi ? Parce qu'il avait retenu un cri, et ses jambes avaient faillit le lacher quand il avait vu le spectacle qui se déroulait devant ses yeux. Sérieusement, à ce rythme là il n'allait pas tenir. Lui faire voir sa plus grande peur, deux fois en l'espace d'une heure, il irait prendre un abonnement chez le cardiologue du coin.

Essayant de se convaincre que tout ceci n'était encore qu'une illusion, le dieu se donna une petite impulsion pour se rapprocher des cadavres, essayant par la même occasion de les faire partir, car oui, l'espoir fait vivre. Sauf que c'est à ce moment là, que Darkness choisit pour apparaître avec un grand sourire, tout en tournant autour de lui. Au début, Nath' essaya de l'ignorer, se contentant de fixer le corps violenté et mort de Diane. Il ne devait pas céder à ses pulsions, car son instinct de survie surdeveloppé lui disait que c'est lui qui allait finir comme ça. Cependant, avec les paroles qu'il entendait, il avait de plus en plus de mal de rester serain, et de se dire que ce qu'il voyait n'était qu'un mirage. « - C’est toi qui as fait ça Dolos, c’est toi qui les as tués. Alors, qu’est-ce que ça fait d’être l’instrument qui a causé la mort de tous ceux que tu as aimé ? Divin ou humain ? »

Non, ce qu'elle disait n'était que du mensonge, après tout, il était un spécialiste de ça, il voyait bien qu'elle n'était pas sincère. Enfin, là encore, il voulait se croire lui même, il voulait penser qu'elle mentait pour ne pas lui donner le crédit de ses paroles, sauf qu'il sentait l'essence de la vérité. De rage, il ferma rapidement les yeux tout en tournant la tête. « Je pourrais te rétorquer la question, vu que nous sommes dans ton monde. C'est toi l'auteur de ces actes, pas moi. » Il allait lui envoyait un regard ironique quand il s'aperçut d'un coup, un poids dans chacune de ses mains. Baissant la tête, il remarqua que dans la droite il avait une de ses armes, une sorte de petite faux en argent, et de l'autre, une tête. Mais pas n'importe laquelle, celle de Louise dont les yeux chocolats se mirent à le fixer, avant que sa jolie bouche se mettent à pousser un cri strident.

Les ondes sonores étaient tellement fortes qu'elles provoquèrent une sorte de brouillage de mémoire, comme s'il ne contrôler plus rien et que ces souvenirs décidèrent de sortir de son esprit pour se matérialiser devant lui. Comment avant il pu avoir une absence aussi longtemps pour ne pas se rendre compte de ce qu'il faisait ? Pourquoi Louise se trouvait elle ici, alors que Pégasse lui avait assuré qu'elle était en sécurité. Ce monde miroir était il en connexion avec le monde réel ? Trop de questions se bousculaient dans sa tête, alors qu'il se revoyait lui même torturer la jeune femme comme al dernière fois, comme dans ces pensées à elle, étant à la place de Joshua, avant de lui attraper les cheveux violemment et de lui porter le coup final tout en énonçant des paroles insensés avec ce qui s'était passé avant.

Le véritable Nath', qui tenait toujours la tête de la jeune femme dans sa main, ne comprenait plus rien. Même s'il voyait bien son lui-souvenir l’exécutait alors que Louise le suppliait d’arrêter, il n'arrivait pas à faire le rapprochement. Ce n'était pas possible, il l'avait sauvé de la mort quelques semaines avant, il ne pouvait donc pas la tuer de sang froid ici. Ou alors il était atteint d'une profonde schizophrénie. Il était manipulé mentalement par Darkness, son alarme interne lui disait effectivement que même si tout cela était réel, c'était elle qui jouait avec sa peur, qui utilisait les même méthodes que lui. Plutôt efficace d'ailleurs, car intérieurement, il était véritablement bouleversé même s'il essayait de reprendre une certaine contenance.

Darkness devait l'avoir vu, car il sentit sa présence à nouveau dans son dos, et son souffle dans son oreille alors qu'il fixait son lui-souvenir lui faisant un énorme sourire, heureux du massacre qu'il avait commis. « Tu te souviens de tout ce que tu leurs à fait subir ? Des cries, des larmes, des supplications ? Des tentatives désespérées pour te vaincre ou te ramener dans le droit chemin ? De la dernière chose qu’ils on dit ou fait avant de mourir ? De ce que tu as ressenti lorsque tu as mis un terme à leur existence ? De la lumière qui c’est éteint dans leur regard lorsqu’ils ont rendu leur dernier souffle ? Tu as aimé avoue, tu as adoré ça même, je le sais, je l’ai sentie aussi. » Le pire, c'est que c'était vrai. Vous savez, on dit que quand vous allez connaître la mort, vous revoyez votre vie défilait en accéléré devant vos yeux, et bien là c'était pareil. Les premières parties passèrent bien vite, juste comme des images subliminales pour arriver à un rythme beaucoup moins soutenu lors des meurtres qu'il venait de commettre.

Le fait que torturer des gens le faisait triper n'était pas une chose nouvelle. Après tout, ce n'était pas un saint. Mais sur sa propre famille, ça, c'était un stade qu'il n'avait jamais voulu franchir. Il se dégouttait lui même d'avoir pu commettre une chose pareille alors qu'il ne lutta même plus contre l'emprise de Darkness qui s'était arrêté à sa gauche, les bras croisés sur sa poitrine. « Finalement, nous ne somme pas si différent toi et moi petit dieu. Toi aussi tu es un monstre, personne ne t’a jamais aimé et en plus de ça, tu n’es qu’un poids pour eux, tu l’as toujours su. C’est pour ça que tu l’es as tués ? Parce qu’ils ne t’on jamais aimé ? Même pas une fois, tous, sans exception ? » Encore une fois, elle avait raison, elle ne disait que la vérité. D'ailleurs, le destin, ou Dark' sans doute, décida de le punir pour ses actes ignobles.

Effectivement, plus ses souvenirs avançaient, plus il se revoyait torturer sa fratrie, et plus il sentait le sang couler le long de son corps. Baissant le regard, des trous dans sa chaire apparaissait aux même endroits qu'il avait frappé. Forcément, au bout de quelques minutes, il n'était plus qu'un amas rougeâtre, une plaie vivante méconnaissable. Il ne pensait plus tant la douleur était à son paroxysme, ne voyait plus étant donné qu'un de ses œils pendait au niveau de sa joue, et que l'autre était fermé. Il pouvait même faire concurrence aux zombies des films de Roméro tant que son corps ne ressemblait à plus rien. Il entendait au loin la voie de Darkness, mais ce n'était pas ça qui le préoccupait.

Il avait réouvert son seul œil valide, et là, avancer vers lui, comme un ange Louise. Enfin, ce qui restait de la jeune femme, c'est à dire son corps. Jusqu'au bout le destin avait envie de le troller. La seule chose positive qu'il pouvait entrapercevoir c'est qu'il allait mourir, donc cesser de souffrir par la main de celle qui avait bouleversé son existence. En plus, il pourrait avoir comme ça, une dernière vision agréable avant de dire bonjour à la faucheuse. Cependant, tout ne se passa pas comme dans son esprit meurtri. Alors qu'il s'attendait à recevoir l'épée dans son corps, le cadavre tomba dans un bruit sourd, alors que Darkness disparu aussitôt.

« Bien .. » S'autorisant enfin à tomber sur le sol lui aussi, il regarda les autres cadavres s'envolait, à mesure que sa douleur s'évaporait aussi. Il avait envie de rester au sol, il était bien là. D'ailleurs, il avait envie de dormir, de faire une sieste prolongée, mais ça, signerait aussi son arrêt de mort. Alors que sa vue commençait à se troubler, il remarqua une jeune femme blonde dont les yeux bleues le fixait intensément. Il était en train de rêver ? C'était dans doute ça, surtout qu'elle devait être nu sous sa belle robe blanche. Bien, il était arrivé au sanctuaire, c'était finalement cool comme endroit. Déja il y avait eu la boîte de nuit la dernière fois, maintenant une vierge en offrande.

Elle s’avança lentement vers lui alors qu'une douce lumière semblait émaner d’elle. « Pas consommable ? » Ce n'était pas parce qu'il pensait qu'il était mort, qu'il avait perdu son ironie. Bon ben il pouvait faire une croix sur la vierge en cadeau de bienvenue. Même si elle lui semblait normale, même banale hormis sa beauté et ses yeux bleus, intérieurement il pensa qu'elle cachait bien son jeu. « Tout va bien, c’est terminé. A présent, c’est à moi de prendre soin de toi, ferme les yeux maintenant. » Bizarrement, il savait que ce n'était pas une bonne idée, que s'il le faisait un truc allait lui arriver. Déjà que beaucoup de 'trucs' s'étaient passés alors qu'il aurait du rester dans son lit, là c'était sans doute la chose de trop. Obéissant comme un petit enfant trop fatigué d'avoir fait des bêtises, il laissa tomber ses paupières sur ses yeux, tombant à nouveau dans le noir.

Ce fut la chaleur infernale qui l'obligea à ouvrir les yeux. D'un bond, il se releva, totalement perdu, ne sachant pas où il se trouvait. Faisant un tour sur lui même, il comprit qu'il était à nouveau dans les enfers. Que c'était il passé ? C'était la nouvelle grande question du siècle, surtout qu'un mal de crâne lui vrillait les tympans. Il avait l'impression que son cerveau avait été passé au mixeur et qu'il n'était qu'une infâme bouillit. D'ailleurs, quand il essayait de chercher ce qui avait pu se produire, il n'avait rien. Eris, la grande vague, le sauvetage, Mina, l'évanouissement et hop, le grand trou noir. Oh si, quelque chose, une silhouette blanche, un flash et maintenant. Gardant les yeux fermés, alors qu'il se pinçait fortement le nez, il n'aimait pas ça, c'était lui qui triturait les cerveaux des gens, pas l'inverse. « Un débrifing pourrait être vraiment sympa non .. parce que là, même pour les enfers ce qui vient de se passer est vraiment trop étrange. »



© realised by Morphine
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t21159-les-livres-d-histoire http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15217p40-signe-en-bas-du-contrat-tu-verras-il-n-y-a-jamais-de-petites-lignes-avec-moi-nathanael-dolosy#192148 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11638-laissez-moi-un-mot-sur-mon-livre-d-or-apres-avoir-visite-ma-chambre-nathanael-dolosy#120215

Peggy Cumulus


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Dove choupette Cameron

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1109
✯ Les étoiles : 73596




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Ven 13 Fév 2015 - 16:38

Le chien de le l'enfer
ft. Nathanael et P², Evelyn et Midnight



J'ouvris les yeux, figée sur le plafond. Mon cerveau n'eut pas de réaction immédiate. Je tournai la tête, sentant quelque chose, ou plutôt quelqu'un près de moi.
Mon cœur loupa un battement. C'était un visage familier. Une petite voix dans ma tête parlait.
"C'est lui. Ils se trompaient, Dolos s'est trompé, il est vivant!"
Il était vivant, ses yeux bleus posés sur elle, son sourire. Je poussai un cri de joie immense. Avant que mon sourire ne se transforme aussi rapidement en grimace d'effrois. Une lame s'était plantée dans le coup d'Hermès dont le corps tomba lourdement sur le sol. Une fois me fit relever la tête qui avait suivi le mouvement d'Hermy.

"Je t'ai manquée?"

Je sens les larmes monter et perler sur mes joues. Non, ce n'était pas possible, pas réel, elle ne l'était pas, Darkness, elle n'était pas réelle.
Je fermai les yeux fortement, pour me réveiller de ce cauchemar.

"Peg, tu vas bien?"

Non, c'était encore un piège...ça ne pouvait pas...je ne savais plus...
J'ouvris les yeux, il m'était impossible de résister, c'était Hermès, il était là. Hermy, mon Hermy.
Il avait ce regard, inquiet, qu'il avait eu ce jour-là aussi, quand je l'avais revu. Je me levai du lit, le serrant aussi fort que je le prouvai, j'étais heureuse, il était là, je pouvais le sentir, le toucher, il était bien là.

"Tu m'as manquée, tu m'as tant manquée, ne pars plus, jamais. "

Je le serrai encore plus, entourant mes bras autour de sa taille, pour lui prouver que je ne voulais plus qu'il parte.

"J'en étais sûr, tu ne peux pas mourir, Horace avait raison, tu es revenu, tu es là!"

Je sentis soudainement quelque chose couler sur mes vêtements. Je pose mes yeux sur le liquide rougeâtre avant de les porter sur Hermès, saignant abondamment. Non, il ne peut pas. Il...il.
Je ne pouvais pas bouger, comme paralysée, face à ce spectacle. Comme avant, comme la première fois que j'ai vu la douleur...ce que je lis dans ses yeux, la douleur et la peur. Je devais agir, j'étais paralysée, à nouveau, incapable d'esquisser le moindre mouvement. Ce n'est pas de la peur, je n'ai plus peur de ça, je pouvais le sauver, je ne voulais pas le perdre...encore. Je vis sa tête partir en arrière tandis qu'une lame lui trancha la gorge. Elle apparut totalement devant moi, jetant son cadavre sur le côté. Darkness.

"D’après toi, combien existe-t-il de manière pour exécuter quelqu’un ? Tu ne sais pas . Oh… j’ai une idée petite fille et si on comptait toi et moi . Allez, je commence. 1…"

Je sens alors mes doigts bouger. La douleur, pas physique, on venait de me briser. Par un reflexe inexplicable, j'arrivais à repousser Darkness à l'aide d'une rafale de vent et quittai la chambre. Apollon...je courru en direction de la cuisine

– Où crois-tu aller comme ça Peggy ? Darkness se plaçae devant moi, avant de croiser les bras contre la poitrine.

J'eut le reflexe de me servir de mon pouvoir pour me stopper et prendre une autre direction. Je courrai en direction de l'extérieur, ouvrant la porte, mon coeur s'apaisa lorsque mes yeux se posèrent sur lui. Je le sauvai, il était là. J'avais encore la douce sensation de son baiser en le voyant. Je sourirai et m'empressai d'aller le prendre dans mes bras. Ma bodhi. J'en étais certaine à présent, rien ne pouvait arriver, il était là, tout allait s'arranger, tout s'arrangeait toujours avec lui. J'étais restée ainsi un long moment. Le contact de son corps me procurant une sensation de bien-être inimaginable.

"Bodhi ! dépêches-toi ! "

Je me décalai légèrement de bodhi, le regardant, surprise, avant de tourner la tête vers la voix que je connaissais. Angela, mais qu'est-ce qu'elle faisait là...il l'avait virée non? Il était revenu sur sa décision?

"Qu'est-ce qu'elle fait là...?"

Il resta muet, son regard n'était pas celui de d'habitude. Il tourna les talons, contournant sa voiture bleue pour rejoindre Angela. Mon coeur se serra. Elle embrassait Bodhi. Non, cette fois, c'était différent des deux autres, ce n'était pas elle qui l'embrassait. C'était Bodhi.

" Non, attends… Ne me dis pas que tu as vraiment cru que monsieur le maire était réellement attiré par toi, si . Que tu es naïve… -La brune me rejoins avant de me dépasser, se tournant vers moi, elle ajouta :-il n’y a jamais eu de « Boggy », il n’y a jamais eu de « vous ». Il t’a très vite remplacée tu sais . Tu n’es plus rien, tout le monde t’a abandonné…"

Non pas lui, pas Bodhi. Je...pas lui. Je me sentais brisée en mille morceaux. Bodhi, c'était grâce à lui que j'en étais arrivée là, c'était ma raison de vivre. J'ai besoin de lui, je ne peux pas le perdre, je ne pourrai pas imaginer une seconde être privée de lui, plutôt mourir. Il n'est pas comme les autres, il est différent. J'étais en larmes, ça faisait mal, terriblement mal.

« Peggy ? »

Je tournai la tête, croisant le regard en colère de Darkness, sur la main qui s'était posée sur mon épaule. Une main ferme, celle d'un homme, à la voix, je reconnut celle d'Apollon. Je voulut lui répondre que tout allait bien, pour qu'il ne s'inquiète pas. Mais à la place de son regard habituel, je reconnut celui qui me faisait tant peur. C'était bien la voix d'Apollon, la chevelure d'Apollon, son visage, mais ses yeux étaient ceux d'un autre. De cette chose, le cavalier.

"Tu fais une drôle de tête, tu te sens bien ?"

Je sens soudainement une violente douleur au niveau de mon ventre. Une lame, s'était plantée en moi, au sens propre comme figuré. C'était comme si on venait d'extérioriser ce que je ressentais à l'intérieur, en pensant à Bodhi et Hermès. Apollon me regardait, toujours de cette façon, toujours avec ces yeux qui n'étaient pas les siens.

"Non pas toi...je t'en sup..."

Je sens une nouvelle douleur, de même amplitude dans le dos. Je me tourne, et le voit. Non. Ce n'est pas lui, il ne ferait jamais ça...il...est aussi devenu cette chose. Celle qui a tué des dieux, celle qui a failli tuer Apollon, celle qui a fait disparaitre Aphrodite et tuer Hadès. Bodhi était devenu un cavalier lui aussi.

"Ce n'est pas toi...tu ne ferais jamais ça..."

J'en étais convaincue, Bodhi ne pouvait pas être aussi cruelle, il était tout sauf cruel, il était mon rayon de soleil, et même si nous devions être séparés un temps, je le retrouverai, je l'aime tant.
Je fis quelques pas en arrière, et gardant Bodhi et Apollon dans mon champ de vision. J'étais à la fois terrifiée, anéhentie et impuissante. Je ne pouvais pas leur faire le moindre mal, surtout Bodhi, je n'aurai jamais pu utiliser une rafale contre lui. Je me mis à courir rapidement vers l'intérieur.

"Qui a-t-il petite fille ? On a un petit problème familial à régler . Quoique… j’aie bien l’impression qu’a cet instant, ce sont eux qui ont décidé de régler leur problème avec toi. Tu sais . Celui de poids qui pèse depuis trop longtemps sur leurs épaules…"

« Peggy. »

Ils étaient là, tous. Arès, Dolos, Diane, Horace, Sasha...et même les autres, ma seconde famille, la colocation. Agnès... Adam...Lou. Je me mis à courir, ma vie en dépendait, je fus soudainement arrêtée par deux flèches, une se logent dans mon épaule, l'autre dans ma cuisse. Je savais de qui elles s'agissaient. Diane.

Je pris une direction tout à fait hasardeuse, le manoir pouvait s'avérer être un dédale quand on ne réfléchissait pas à la direction qu'on prenait. Je me retrouvai dans une pièce sombre, sans fenêtre et peu meublée. Fermant la porte. Glissant sur le sol, j'étais perdue, désemparée. Je luttais, je ne sais grâce à quel miracle. Bodhi...le perdre était pour moi comme mourir. J'étais une créature immortelle, j'allais vivre longtemps comme une coquille vide. Je vis Darkness apparaître. Très bien, qu'elle m'achève, je suis épuisée, blessée et en miettes. Elle a fait de moi une coquille vide et fissurée, une plume partant petit à petit en cendres, il ne m'enquit plus que le feu pour me faire disparaître.

"Regarde-toi, tu es faible Pégase. Tu n’es même pas capable de te protéger toi-même alors, comment veux-tu protéger ceux que tu aimes hein ? Ta précieuse famille ? Toi et moi, nous savons toutes les deux comment cette histoire va se terminer, n’est-ce pas ? Un jour..."

Elle disparue, subitement, sans même terminer sa phrase. La porte qui manquait de céder sous les coups des cavaliers devint silencieuse. Une femme apparut, dans une robe blanche. Elle possédait une chevelure blonde et avait deux magnifiques yeux bleus.

"Tout va bien maintenant, c’est terminé. Elle posa sa main sur ma joue. C'était doux, chaleureux, ça avait une sensation maternelle, je ne savais pas ce que voulait concrètement dire ce mot, mais ça se rapprochait à la définition du dictionnaire. À présent, il est temps pour toi de retrouver les tiens, ainsi que d’oublier ce cauchemar que tu viens de vivre. Mais avant tout, il faut que tu fasses une chose pour moi, une toute petite chose. J’ai besoin que tu fermes les yeux. "

Un cauchemar, ce n'était qu'un cauchemar. Je me laiçais bercer par ses paroles et fermais les yeux. Bodhi... Angela... Hermès, tout ceci n'était pas réel...
J'ouvris à nouveau les yeux. Avec une sensation étrange et inexplicable. Le dernier souvenir que j'avais c'était avoir été transformée en poupée par Darkness. Là, nous héstions revenu aux enfers, il n'y avait aucun doute possible. Je me levai, me tournant vers Dolos et Évelyn pour vérifier qu'ils n'avaient rien, avant de porter un regard inquiet vers Sasha et la salle où nous étions à l'abri, pour un temps qui nous était compté en écoutant les bruits insistant derrière la porte. Tout ça ne me disait rien, vraiment rien de bon.

Nous étions arriver je ne sais comment dans la salle, une porte, un trône. Je tournai ma tête vers le fauteuil royale.

"Sur L'Olympe Connor s'est assis dessus...enfin, sur celui qui était là haut."

Dis-je en regardant Sasha. Je l'entendais déjà dire " Ha mais nous on est libre ! On doit rien à personne" J'ai prêter serment, certes, mais Connor nous laisse beaucoup de liberté quand même. Je ne préférais pas m'en approcher de trop prêt, ce n'était pas à moi de tenter quelque chose, c'était pas mon monde. Hadès aurait pu le piéger aussi, tous aux enfers l'était, un dédale de piège et de monstre - que je n'avais pas croiser -.


fait par Blueberry

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
comme un funambule

Noir, blanc, gris. Fuis moi et je te suis, neutre, bon, mauvais, il est temps de jouer. ∞

Evelyn Nichols


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE

☞ Surnom : Fanny



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 372
✯ Les étoiles : 580046




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Ven 13 Fév 2015 - 17:14

Les chiens de l'enfer
ft. Sasha Hale, Nathanaël Dolosy & Midnight A. Storm




Evelyn se releva rapidement de son attaque, assez vite pour pouvoir voir la suite de la scène. Darkness avait lancé une nouvelle attaque sur Peggy et Sasha, laissant Dolos et elle tranquille pour le moment. Etait-ce son moyen pour les laisser reprendre leurs émotions avant de pouvoir attaquer de nouveau ? C’était gentil à elle mais elle ne lui laisserait pas ce même cadeau. La brunette était puissante et sans cœur, il fallait l’épuiser au plus vite et le meilleur moyen était sans aucun doute de ne pas lui laisser une minute de répit. Nathanaël semblait l’avoir compris aussi, il se retourna vers elle et lui lança un regard qui en disait long. EVE hocha rapidement la tête d’un air entendu et tous deux s’élancèrent l’un vers l’autre pour attaquer ensemble mais… soudain tout s’évapora et EVE se retrouva seule…

Inclure scénario ici.

C’était fini. Tout était fini. Et rien n’était réel. Attendez… qu’est-ce qui n’était pas réel ? Evelyn porta ses deux mains à sa tête et se massa les tempes. Un trou de mémoire, elle avait tout bonnement un trou de mémoire et cela était la toute première fois que cela lui arrivait. Elle sentait que son corps souffrait dans sa poitrine, comme s’il avait été contracté trop longtemps sous une émotion intense mais elle était incapable de se souvenir de ce qui s’était passé.

EVE n’aimait pas cette sensation, les humains étaient des vraies passoires et il était hors de question qu’elle oublie à son tour des éléments de sa vie ! Elle ne voulait pas oublier, elle voulait tout vivre, tout ressentir afin que cela la construise. Elle ne voulait pas ressembler à une humaine, elle ne voulait plus. Mina avait raison, c’était Wall-E qui était mort, pas elle et elle, elle n’avait aucune envie d’être un être de chair et d’os s’il n’était plus là, elle voulait redevenir le robot insensible qu’elle était auparavant, ultra intelligent et ultra puissant. Elle constata qu’elle était allongée et recroquevillée sur elle-même, elle avait des larmes qui séchaient sur ses jours. Lentement, la jeune femme se releva et se ressuya d’un revers de manche.

Ils étaient arrivés dans une salle qui semblait être la salle du trône. Forcément, la mythologie et la république ne faisait pas bon ménage… Etrange quand on savait qu’elle avait débuté dans l’une des républiques les plus primitives de ce monde… Enfin bon, l’heure n’était pas au cours d’histoire, il fallait agir et vite : il semblait que certaines personnes semblaient être prêtes à défoncer la porte de cette pièce et cela devait sans aucun doute signifier de nouveaux ennuis.

"Sur L'Olympe Connor s'est assis dessus...enfin, sur celui qui était là-haut."

C’était Peggy qui venait d’intervenir et Evelyn se retourna vivement vers elle en plissant les yeux. Elle réfléchissait. Mais oui bien sûr, Pégase avait raison…. Mais… Qui était Connor ? Elle s’approcha de la petite blonde et lui attrapa le poignet avec douceur pour récupérer les éléments donc elle avait besoin. Connor était Arès, dieu de la guerre et à présent régent de l’Olympe. Elle passa en revue certains moments de la mémoire de Peggy mais la lâcha au bout de quelques secondes, pensant avoir suffisamment d’information, sans savoir que la prochaine image serait celle d’Arès avec Wilson… Comme le destin nous joue bien des tours parfois, n’est-ce pas ? Elle regarda ensuite tous ses compagnons en continuant à réfléchir et puis annonça, avec une logique implacable, comme lorsqu’elle expliquait un théorème mathématique à l’université de Storybrooke.

- L’enfer a besoin d’un nouveau commandant. Vous l’avez dit vous-même !

Elle se tourna vers Sasha, « vous » la désignant elle et son défunt frère.

- Hadès n’est plus là, Cerbère a du se débrouiller seul mais je suppose qu’il n’avait jamais eu l’idée de s’assoir sur ce trône dans ses tête de chien… Sans compter que je ne vois pas comment il aurait pu… Mais, si on suit cette logique divine, il faudrait que quelqu’un prenne la relève pour que tout retrouve son calme et que nous puissions partir d’ici. Après tout, ces évènements sont incontrôlables car ils ont été décidés par Hadès et que personne ne surpasse sa volonté mais si quelqu’un s’assoit ici, sa volonté deviendra supérieure, non ? Et on pourra nous ramener chez nous… TU pourras.

Elle avait pointé un doigt vers Sasha.

- C’est à toi de le faire je pense, tu es la seule ici-bas qui connait assez bien les enfers, tu es une création d’Hadès après tout…

Elle n’était pas en train de créer un nouveau monde, elle ne voulait pas se mettre d’accord avec les autres et faire un banquet à base de sanglier à la fin de l’histoire pour fêter tout ça, elle énonçait juste des vérités, des choses qu’elle avait l’impression de comprendre.



fait par Blueberry

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Between Time & Space
On ne peut jamais prévoir. Ni comment les choses vont se dérouler, ni pourquoi des trucs tout simples prennent soudain des proportions démentes.

©BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Midnight A. Storm


« Nous sommes ce que
nous choisissons d'être ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Nina Dobrev

Ѽ Conte(s) : Aucun
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Unknown/ Katerina Valeriùs/ Midnight Storm

☞ Surnom : Kath/Kitty Kate

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2152
✯ Les étoiles : 407




Actuellement dans : « Nous sommes ce que nous choisissons d'être ! »


________________________________________ Sam 14 Fév 2015 - 16:55



Et c'est parti pour une virée en enfer .
Feat. Sasha Hale & Nathanaël Dolosy & Evelyn Nichols


>> Midnight
Qu’est-ce que… Attendez, comment est-ce que je suis arrivée ici ?
Là, il y a vraiment un problème. Tout à l’heure j’étais entrain de me noyer dans le tartare et maintenant, voilà que je me retrouve ici, comme par magie.
Pourtant, je devrais être morte non ? Attendez… je ne devrais pas être morte, JE SUIS MORTE ! Dans ce cas, si je suis morte, pourquoi est-ce que je suis ici ?
Je me relève et essuie énergiquement mes mains sur feue ma robe blanche, avant de relever la tête pour contempler le paysage.
La brume n’est pas trop épaisse et je peux distinguer les arbres et autres plantes étranges fluorescentes qui vivent en ce lieu. Je vois aussi à quelque pas de moi, comme un grand lac remplie d’une épaisse vase noir aux reflets magenta qui se meut lentement, sans un bruit.
Finalement je lève les yeux au ciel pour le contempler une nouvelle fois depuis bien longtemps. Avec son fond aussi noir que de l’encre de chine, ses nuages aux couleurs claire et pâle qui se fondent entre elles pour créer de nouvelle nuance ainsi que ses étoiles si brillante et si vive, qu’elle semble être l’unique source de lumière ici, je le trouve réellement magnifique. Ce qui explique probablement pourquoi je m’y sens si bien car vous savez, ce n’est pas la première fois que je viens ici. Je suis incapable d’expliquer pourquoi ni comment, mais il m’arrive de m’y rendre souvent en rêve et parfois même lorsque je suis éveillée. Quoi qu’au vu des événements récents, ce ne sont apparemment plus les deux seules conditions…
J’avance et frôle du bout des doigts une fleur de nénuphar géant (transparente et fluorescente) d’un étrange rose/bleuté qui s’anime l’espace d’un instant, avant de retrouver sa pause initiale.
Ce lieu est comme divisé en deux parties :
Malgré sa consonance obscure, la première partie est dotée d’une étrange beauté surnaturelle. J’aime m’asseoir sous ces arbres difformes aux feuilles violettes car je m’y sens bien. Les plantes sont diverses. Des espèces qui me sont toutes inconnue et les fleurs semblable à des nénuphar géant au couleur fluorescente, son d’une beauté à couper le souffle. L’odeur qu’elles dégage à le don de me détendre si bien, que je me suis toujours sentie en paix ici.
D’ailleurs, c’est toujours dans cette partie que je reste. C’est probablement ridicule, mais ça me donne l’impression d’être du bon côté vous comprenez ? Pour moi, aller de l’autre côté signifie prendre le risque d’être corrompu à mon retour dans le monde réel. Dans ce cas, pourquoi suis-je attirée par lui aujourd’hui ?
Après quelques minutes de marche, mes jambes s’enfoncent dans la vase noir aux reflets magenta. La substance s’accroche à mes jambes et me caresse la peau pendant sa progression, formant petit à petit une sorte de seconde peau. Cependant, je n’y fais pas attention.
Je suis comme attiré vers le fond de la forêt à travers les arbres morts aux feuilles transparentes d’un rouge sang lumineux et des morceaux fanés de nénuphar presque entièrement désagrégé. La substance a recouvert ma robe. En faite, je ne la sens plus. Je ne sens que l’étrange vase humide qui bouge lentement sur ma peau, recouvrant presque entièrement mon corps nu formant une tenue liquide, capable de suivre le moindre de mes mouvements.
Mais qu’est ce que ?! Subitement, je m’arrête, surprise.
Un peu plus loin à quelque pas de moi, je crois apercevoir malgré le brouillard des bulles d’air dans la vase, comme s’il y avait quelque chose de vivant dessous.
Curieuse, je m’approche avec lenteur. Touchant du bout des doigts la vase qui m’entoure jusqu’au moment ou j’arrive a l’endroit même, ou les bulles d’air étaient apparu quelque instant plus tôt.
Dans ma tête, je crois percevoir de faible chuchotement mais je suis incapable d’en comprendre le sens.
C’est la que je crois percevoir quelque chose au fond de la vase, une lumière d’une telle puissance, qu’elle transperce la noirceur de l’épais liquide qui à son contacte, change complètement de consistance. Rapidement, la vase perd de son épaisseur pour prendre une teinte nacrée presque transparente.
Je ferme les yeux, puis je plonge la tête sous l’eau.
Mais lorsque je me décide à les rouvrir, la lumière trop intense m’aveugle et je me réveille dans les bras de Charlie, le frère de Sasha.
Mais qu’est-ce… qu’est-ce qui c’est passé ?!

HJ: Dans cette partie du rp, Mina se trouve dans ce que l'on va appeler le lieu de rencontre entre l'entité et Mina, même si jusqu'à présent, Mina n'a jamais pris contacte avec elle ici. L'intense lumière blanche est l'entité (vous l'aurez sans doute compris) mais lorsqu'elle essaye de s'en approcher, Darkness meurt et c'est Mina qui retrouve sa place.

>> Darkness
Comme aucun d’eux ne semblait décidé à y mettre un peu du sien, j’ai décidé de prendre les choses en main. Alors, je les ai envoyés dans une réalité créée à partir de leur pire cauchemar dans le but de m’amuser un peu et pourquoi pas, donner naissance à d’autres peurs bien plus horrible que celle qu’ils ont déjà. Pour Evelyn, Dolos et Sasha, je n’ai pas eu besoin de chercher. Il m’a suffit de prendre en compte ce qui c’est passé dans la pièce et ensuite, j’ai créer mon propre scénario dans le but de les voir souffrir jusqu’à ce qu’ils rendent leur dernier soupire. Cependant pour Pégase, les choses ont été quelques peu différente. Puisqu’elle n’était pas présente dans la pièce avec les autres, j’ai décidé de lire ses peurs les plus profondes pour créer un scénario un peu particulier et j’avoue qu’il n’est pas mal non plus. Quoi qu’à l’heure actuelle, j’ai une nette préférence pour celui de Dolos.
Moi qui pensait qu’il serait beaucoup plus combatif devant son pire cauchemar comme dans la pièce, j’ai été un peu déçu mais pas longtemps à vrai dire. Et puis les voir souffrir m’amuse tellement, que l’on peu dire que je suis de bonne humeur. Je suis même prête à leur laisser la vie sauve pour qu’ils puissent se reposer un peu avant que le jeu reprenne. Mais, est-ce que j’en aurais seulement le temps ?
Je l’ignore. A vrai dire, je ne comprends même pas comment cette chose arrive à m’atteindre, encore.

Tout à l’heure, tandis que je me séparais pour m’occuper simultanément de mes 4 nouveaux jouets, je me suis rendu compte que mon apparence changeait légèrement. J’ai vu se dessiner sur mes bras des veines de couleur noir et si c’est loin d’être normal, je sais que cette chose en moi ne tardera pas à disparaître, ce n’est qu’une question de temps.
Regardez moi ça. Quand je dis que l’amour est une faiblesse…
Si on regarde bien, tous les scénarios ont des points communs : l’amour et pour presque tous les scénarios, la peur d’être rejeté. C’est amusant de les briser, de les voir lâcher prise et c’est à ce moment-là, lorsqu’ils s’imagine que la fin est toute proche, que je passe habituellement au niveau supérieur.
Qu’est-ce que tu en dis Peine, hein ? Je les achève maintenant, je les laisse se reposer un peu, où je passe directement au niveau supérieur ? Hum…. Oui, tu as raison. Autant passer au niveau supérieur, tant qu’ils sont anéantie. De toute façon, je pourrais toujours les ramener plus tar…
C’est à ce moment-là, que quelque chose me transperce le cœur. J’ai à peine le temps de réaliser ce qui vient de se passer, que je m’écroule sur le sable de la plage, vaincu.

>> Midnight
Mais qu’est-ce… qu’est-ce qui c’est passé ?!
Je me réveille en sursaut, dans les bras du frère de Sasha. Je repose sur le sable de la plage et il a posé ma tête sur ses jambes. Comment est-ce… comment est-ce que je suis arrivée ici ? Et pour commencer, où est-ce que je suis ?
Puis, je réalise que s’il est ici, les autres le sont probablement aussi. Alors, je me redresse d’un bon, je manque d’ailleurs de lui mettre un coup de tête au passage, et je regarde autour de moi, cherchant du regard Evelyn, Sacha, Pégase et Dolos. Seulement, il n’y a personne, nous sommes seuls. Attendez… pourquoi on est seuls sur une plage pour commencer ?
Est-ce que je suis morte ? Parce que si c’est le cas, fichez tout de suite le camp de mon morceau de paradis, vous m’entendez ? Le trip paumé sur une île déserte avec un démon aussi canon soit-il, c’est pas ce que j’ai commandé. Ce que je veux moi, c’est des livres, plein de livre et… Attendez, je ne suis pas morte ? Dis-je les sourcils froncés. Pourquoi je ne suis pas morte ?
Et c’est la que je baisse le regard sur moi et que je me rend compte, que si, je suis bien morte. Il y a un trou dans ma robe au niveau du cœur… C’est lui qui m’a fait ça ?
Qu’est-ce qui c’est passé ? Comment est-ce que je suis arrivée ici, où est-ce que nous sommes ?
Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai la sensation que la réponse à cette question, je la connais déjà. C’est probablement ça qui me fait un peu peur d’ailleurs…
« La vague nous a tous emporter, on allait mourir mais tu nous a sauver en nous emmenant ici. On a rencontrer ton autre personnalité, Darkness de se que j'ai récupérer de Panique. Elle s'en ai prit a nous et elle ma tué. »
Très bien, je vois. C’est moi qui les ai tous emmenés ici, dans cet autre monde, là ou j’ai emmené le roi des comiques emmerdeurs la dernière fois. Par contre ils ont… quoi ? L’autre a fait quoi ?!
L’instant de soulagement a été tellement bref, que je me demande s’il n’a jamais vraiment eu lieu. Non… non… non… Elle… elle n’avait pas le droit de faire ça !
L’autre est un monstre. J’imagine qu’en tuant Charlie, elle a cherché à attirer leur attention, faire une entrée fracassante où une connerie dans le genre.
Génial, merci du coup de main !
En plus, je ne sais toujours pas comment il est revenu à la vie et comment moi, je suis revenue à la vie. D’ailleurs, comment il a fait pour la surprendre ?
Il y a beaucoup de trop de question qui demeure sans réponse…
Elle vous… Je baisse la tête est respire lentement. Désolé mais comment vous êtes revenu à la vie si elle vous à tué ? Je ne vous blâme pas pour le… je met le doigt dans le trou dans ma robe avant de continuer, vous aviez tout à fait raison, c’est ce qu’il fallait faire. Elle n’aurait pas hésité un seul instant à leur faire du mal, mais… Si nous sommes bien là ou je pense, vous n’auriez pas dû être capable de… même si vous en aviez le pouvoir !
Non, ça ne lui ressemble définitivement pas. Elle est loin d’être stupide, c’est le genre de pouvoir qu’elle aurait bloqué des le départ et même si elle ne l’avait pas fait, il n’aurait pas été en mesure de la surprendre. Or, il l’a tué… Comment est-ce qu’il a fait ? Tout ça n’a aucun sens, aucun !
Je prend une profonde inspiration et essaie de m’éclaircir un peu l’esprit. J’ai trop de chose en tête et très peu de réponse à mes questions. Super, j’adore ça…
Laissez tomber. De toute façon, nous n’avons pas le pour… papoter. Connaissant l’autre, elle a du les enfermer quelques part pour leur faire vivre les pires supplices, juste parce qu’elle manque de divertissement… Je pense pouvoir les repérer, il me suffit de…
Seulement, je n’ai pas le temps de terminer ma phrase que Charlie me coupe pour m’annoncer :
« Elle leur en a fait baver, mais ils vont bien, ils sont de retour en enfer a présent. »
Vous en êtes sur ? Ils vont bien ? Mais attendez… comment ont-ils été en mesure de retourner en enfer ? Pourquoi est-ce qu’elle aurait…
La, il y a vraiment trop de truc qui cloche, trop de question sans réponse. Je n'aime pas ça.
Très bien, qu’importe. Il faut se dépêcher de les rejoindre, votre sœur doit être effondrée et les autres on probablement besoin d’aide. Vite, il faut… à merde ! Comment on fait pour sortir d’ici déjà ? C’est pas vrai !
Le lève les yeux au ciel et c’est comme ça, que je me rend compte que je suis en enfer. Comment est-ce que je suis arrivée là ?
Je me relève avec difficulté puis me frotte les mains l’une contre l’autre tandis que j’examine l’endroit où nous nous trouvons à présent. On dirait une salle du trône. En même temps, une salle immense avec un trône en plein milieu, il y a peu de chance que ce soit la salle à manger…
Avant que vous tentiez tous de me tuer pour ce qui c’est passé… enfin, pour ce que l’autre vous a fait subir, je tiens à m’excuser pour… tout ça. Qu'est-ce qui se passe maintenant ? Qui me frappe en premier ?




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Voices in my head.
Maybe there's crazy in my blood, but i don't care. ∞ Sign by  voir profil
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58721-midnight-storm-somebo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61346-mina-we-share-an-instant-of-private-darkness#582231

Sasha Hale


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ksenia Solo & Ryan Reynolds

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Peine & Panique

☞ Surnom : Marjo

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 664
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 14 Fév 2015 - 19:53

Les chiens de l'Enfer
Feat Sasha,Dolos,Eve et Mina






Sasha :

Je me relevais avec difficulté après que Darkness est décider de m'envoyer valser avec Peggy,j'espérais qu'elle allait bien.J'ouvrais les yeux et remarquais que je n'était plus au même endroit qu'il y a quelque minutes,il semblerais que j'était de retour en enfer et que les autres était absent.Je pivotais sur moi même essayant de comprendre se qui c'était passer quand mon regard se posa sur Judah,j'affichais un grand sourire ,heureuse de le voir ici ,était-il enfin venue par un autre moyen que la téléportation ? Je m'avance vers lui le plus rapidement possible,je courrais presque ,imaginant que si je n'arrivais pas vers lui rapidement ,il finirait par s'en aller et mon imagination a raison ,une fois a sa hauteur il disparais.Je m'arrête et regarde l'emplacement où se tenais Judah il y a quelque instant,pourquoi était-il partit ? Il m'avais vue pourtant.

Je me lançais a la recherche des autres,les appelant chacun leur tour et espérant une réponse mais personne ne me répondis,le lien entre moi et mon double était toujours brisée se qui signifiais qu'il étais toujours mort.Sa faisait maintenant quelque temps que je le cherchais quand mes yeux gris se posèrent sur Judah ,ni une ,ni deux ,je court dans sa direction et cette fois si il ne disparais pas quand je me plante devant lui."Hadès ? Il faut que tu m'aide ...elle a tuer Peine,il faut que tu le fasse revenir."Mais il ne réagissait pas ,il agissait comme si il ne m'entendais pas,comme si il m'ignorait.

Une main se posa sur mon épaule et je ne put m'empêcher de sursauter ,puis elle murmura dans mon oreille." Qu’est-ce qu’il y a petit démon, papa ne t’aime plus ? "Je reportais mon attention sur Hadès mais mes yeux se posèrent sur une autre créature démoniaque qui s'avançais vers mon maître,qu'est-ce qu'il foutais la celui la ? Je ne l'avais jamais apprécier cette espèce de crétin. Darkness se plaça a mes côté ,les bras croisée et elle continue de parler.

"Regarde Panique, regarde le bien. Tu vois ça ? La seule personne que tu aimes encore plus que Peine t’as remplacé. Dit-moi, est-ce que tu as vraiment cru que tu étais importante à ses yeux ? Irremplaçable ?."

De rage je me tourne vers elle ,je lève la main pour lui en coller une mais elle l'attrape bien avant que ma main puisse rencontrer sa joue,puis elle la lâcha.

"Regarde les Panique, regarde les bien. A peine remplacé, Hadès vous a déjà oublié toi et ton frère, il vous a abandonnés alors que tu as tant besoin de lui, surtout maintenant que tu as perdu Peine. Mais peut-être qu’au fond, vous n’avez jamais existé à ses yeux tous les deux, qui sait ? Que vous n’étiez que des marionnettes entre ses mains expertes. Qu’est-ce que tu en dis ? "

Le doute m'envahissait,peut être avait-elle raison ? Peut être m'avait-il vraiment abandonner ? Après tout il ne se préoccupais plus vraiment de nous depuis qu'on était a Storybrooke,il n'y avait plus que Hope dans sa vie,nous on était surement tomber au oubliette.J'était donc toute seule ? Non ,non il restait une personne dans ma vie ,une seule et unique personne ,je savait que lui ne m'abandonnerais pas ,si seulement il était la.

"Aah tu est la !."

C'était lui ,il était la ,c'était sa voix,un sourire apparue sur mon visage,j'était heureuse,si je n'avais plus Hadès ou mon double au moins lui serait toujours la,je m'avançais pour le prendre dans mes bras,il me rendait heureuse juste en étant présent."Kenshin..."Je ne savait pas comment il avait attérie ici mais je m'en fichais,il était la.Mais bien vite mon sourire s'évapora de mon visage,il y avait une autre femme dans ses bras,il ne m'avais pas adresser la parole a moi,mais a quelqu'un d'autre.

"Regarde, même lui t’abandonnes. Tu n’as jamais compté pour lui, ni même existé à ses yeux. Tu ne seras jamais rien pour aucun d’entre eux. Dit moi, qu’est-ce que ça fait de se rendre compte qu’en réalité, tout ceux qu’on aime se fiche totalement de notre existence ? Qu’est-ce que ça fait de se rendre compte qu’on a toujours était seule, et que pour éviter d’affronter la réalité en face on c’est inventé un monde où on s’intéressait un tant soit peu à notre misérable personne ? "

Je ne voulais plus l'écouter tout ceci était faux,j'écarquillais les yeux quand Peine s'avança vers moi,suivis de près par Hadès,puis de Dolos ,de Kenshin,les hommes de ma vie m'entourais tous et ils se mirent a parler en même temps,je pouvais les entendre ,leur mots blessant,m'insultant,Hadès s'avança un peut plus et se mit a me bousculer "Tu n'est qu'une vermine,tu est pathétique et tu me dégoutte."Les autres ne se privèrent pas pour me frapper,me bousculer,Dolos avait même sortie son épée ,il la plantais a l'intérieur de mon corps ,plusieurs fois de suite.Puis soudain tout s'arrêta d'un seul coup,ils avaient tous disparue,plus de paroles blessante ,ni de coup.Mes yeux s'ouvrirent et une femme blonde ,au yeux bleu vêtue d'une robe blanche s'avançais lentement vers moi,elle est était entourée d'un halo de lumière et rien quand la regardant je savait qu'elle était bien plus dangereuse qu'elle ne semblait l'être et pourtant je n'arrivais a détecter rien d'anormal chez elle,elle semblais simplement : humaine.Elle s'arrêta devant moi et me sourit."Tout va bien à présent, c’est terminé. Il est temps que tu retournes chez toi retrouver ton frère mais avant ça, j’ai besoin que tu fasses quelques chose pour moi. Ferme les yeux, n’ai pas peur"J'obéissais rapidement,fermant les yeux.

Je les rouvrais quelque instant plus tard quand des gros bruits contre une porte se fit entendre,j'était dans la salle du trône,on allait enfin pouvoir s'en sortir ,on allait enfin pouvoir en finir avec tout ceci.Tout le monde était la ,enfin sauf Darkness et Peine mais je ne m'en préoccupais pas pour le moment.La porte allait bientôt céder,je faisait apparaître une lance ,prête de nouveau a en découdre.C'est a se moment la que j'entend la voix de Peggy."Sur L'Olympe Connor s'est assis dessus...enfin, sur celui qui était là haut."J'arquais un sourcil,que voulait-elle dire par la ?."Et alors ?."Mais elle fut couper dans sa réponse par Evelyn."L’enfer a besoin d’un nouveau commandant. Vous l’avez dit vous-même !"Je fronce les sourcils."On a jamais dit cela...l'enfer est sans maître pour le moment mais Hadès reprendra bientôt sa place."Mais apparemment ce que je lui disait n'était pas important car elle enchaîna."Hadès n’est plus là, Cerbère a du se débrouiller seul mais je suppose qu’il n’avait jamais eu l’idée de s’assoir sur ce trône dans ses tête de chien… Sans compter que je ne vois pas comment il aurait pu… Mais, si on suit cette logique divine, il faudrait que quelqu’un prenne la relève pour que tout retrouve son calme et que nous puissions partir d’ici. Après tout, ces évènements sont incontrôlables car ils ont été décidés par Hadès et que personne ne surpasse sa volonté mais si quelqu’un s’assoit ici, sa volonté deviendra supérieure, non ? Et on pourra nous ramener chez nous… TU pourras."Elle me pointa du doigt."C’est à toi de le faire je pense, tu es la seule ici-bas qui connait assez bien les enfers, tu es une création d’Hadès après tout…"Je secouais la tête exaspérer ,lançant un regard vers Dolos pour qu'il me soutienne.

"Vous avez tous fumer un arbre ! on ne devient pas maître des enfer rien qu'en posant son cul sur le trône,c'est d'un ridicule ...c'est le trône d'Hadès ,personne ne s'assoit dessus et encore moins un démon."Je voulais continuer a débattre quand soudain Peine et Darkness firent leur entrer a son tour ,je m'avançais rapidement vers elle pour lui en faire voir de toute les couleurs mais Peine secoua la tête négativement,je me stoppais d'un seul coup,il semblerais que Darkness soit partie,je posa mon regard sur Mina puis portais mon attention sur Peine,qui était vivant ,je l'encerclait de mes bras."Sauve moi de la stupidité des autres ,ils pensent que si on pose nos fesses sur le trône ,on prendra le pouvoir."Il lâcha un petit rire,avant de me tapoter la tête."Je serait du même avis qu'eux,sa ne risque pas de fonctionner,va leur prouver va."Je le lâchais et m’avançais vers le trône,les créatures était presque a l'intérieur ,plus que quelque coups et sa finirait mal,je finissait par arriver devant le trône et m'assis dessus.Rien ne se produisis ,les créatures continuais de défoncer la porte."Vous voyez que des conneries !."Puis un hologramme apparue près de moi,Hadès.

"Sasha? C'est toi? Oui, bien sûr, ça doit être toi. Si t'es sur ce trône, c'est que d'un, il y a surement le chaos en Enfer et que de deux... Tu as des vêtements propres... Car c'est un trône fait sur mesure. Si tu me le salis, je te botterai tes jolies petites fesses!"Petit clin d'oeil de sa part,je lève les yeux au ciel mais je sourit quand même."Cerbère n'a pas réussi à faire le ménage tout seul, c'est ça? Ebouriffie lui les cheveux de ma part! Sauf s'il a ses trois têtes, dans ce cas là, ne t'approches pas trop, il est grognon... Alors trois têtes grognons, c'est ingérable!"Je ne pouvais qu'acquiescer ,il se gratta la tête."Comme je disais, tu n'avais pas besoin de t'asseoir sur le siège... En fait, si tu es là, c'est que... Je suppose que je ne suis plus là pour gérer les Enfers, c'est ça? Hum... Je suis mort comment? Non, parce que les armes divines, c'est de la gnognotte, j'y ai jamais cru... Surtout que la mienne est détruite, mais c'est une longue histoire. Ah oui, je te l'ai jamais dit, c'est ça? Eh ben oui, Hadès, le grand, n'a pas d'arme divine. Tiens, ça me fait penser que si l'autre truc se pointe, il nous en manquera une, donc on aura aucune chance de le battre. Comme quoi j'ai bien fait de mourir avant... Oh en fait, tant que j'y pense... Je te lègue ma console de jeux! La play station 4. Je ne l'ai jamais utilisée, mais comme je comptais l'offrir à Elliot et que j'ai jamais trouvé le bon moment... Enfin, voilà quoi. Tu peux la revendre, ça te permettra de te racheter des vêtements, car je suppose que t'as abîmer les tiens pour arriver ici... Donc euh... Désolé, c'est ça? J'aurai pu t'éviter ce chemin, mais je voulais être sûr que tu ferais ça pour moi... Enfin... Continuer à gérer tout ça... Reprendre en main ce que j'ai laissé... Je me suis dit "oh tiens, Sasha t'aime bien, elle va vouloir pour ne pas penser à ta mort, poursuivre ton oeuvre"... Tu sais que je n'ai jamais demandé à être le maître des Enfers? On m'y a forcé. Enfin bon... Tout ça pour dire que... Tu vas me manquer. Je pense oui. Je ne te l'ai jamais dit, mais... Enfin bref... Gères bien mon domaine... Et passe le bonjour à Cerbère de ma part !"J'écarquillais les yeux,avais-je bien entendue ? Je regardais tour a tour Peine et Dolos et leur regard me disait que oui,tout se que j'entendais n'était pas une illusion.Il y eut un blanc puis Hadès repris la parole."A bientôt... ou pas! Je ne sais même pas ce qu'il y a après... L'Enfer!"Et il disparue d'un seul coup,la porte fut défoncer et les créatures entraient pour attaquer."STOP ! DÉGAGER DE LA AVANT QUE JE M’ÉNERVE."Autant tester avant d'y croire et apparemment tout ceci était bien réel car les créatures se stoppèrent une par une ,avant de tourner les talons avant de s'en aller."O-kaaay ...c'est pas du tout flippant ...je crois qu'il est tomber sur la tête quand il a préparer se message le Hadès...nous confier les enfers ..."Je secouais la tête ,mais je devait me résigner,nous étions moi et mon frère les nouveau maîtres des enfers."Bon on flippera après ,il est temps de rentrer les enfants...finit la balade."Je frappais des mains et nous étions a présent de retour sur terre,la ou aurait du se trouver Storybrooke,mais a la place se trouvais juste ...rien."Allons bon quoi encore ?."Dit Peine,nous n'étions pas les seules a êtres présent ,d'autres gens étaient la aussi,ils ne semblais pas tous complètement comprendre se qu'on faisait la,la ville n'était plus la et personne ne semblait pouvoir entrer.




made by pandora.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
In the valley of the dolls we sleep,we sleep.
Got a hole inside of me, of me Born with a void, hard to destroy with love or hope Built with a heart, broken from the start
And now I die slow.©alas.

Peggy Cumulus


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Dove choupette Cameron

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1109
✯ Les étoiles : 73596




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Sam 14 Fév 2015 - 22:29

Le chien de le l'enfer
ft. Nathanael et P², Evelyn et Midnight



Sasha était sceptique, ce n'était pas étonnant. Quoiqu'elle ait dû s'en douter. Ou elle refusait peut-être l'évidence. Charlie était avec nous. Charlie? Depuis quand? Il n'était pas mort...je n'étais jamais morte donc j'ignorais si c'était possible. Hermès ne m'avait pas donné le mode d'emploi de la vie des créatures divines.
Hadès apparu devant nous aussitôt que Sasha fut assise sur le fauteuil royal. Comme un message de boîte vocal qui savait ce qu'elle aurait dit ou pensé. Sasha était la nouvelle maitresse des enfers...c'était classe. J'eus un petit sourire quand elle annonça que tout été terminé, qu'on allait enfin rentrer à la maison. Ho oui, Storybrook !...J'eut un petit sourire en pensant à la colocation, à Bodhi surtout, même si c'était un peu compliqué, simple, mais compliqué, entre nous pour le moment. Il m'aimait, je le savais, il me l'avait montré...mon premier baiser. Je me tournai vers Midnight, c'était étrange, ce n'était pas elle dans l'autre monde, mais elle avait le même visage, la même chevelure. On avait eu affaire à une autre femme, dans le même corps. Elle s'était excusée pour une chose qu'elle n'avait pas contrôlée.

"Ce n'est pas ta faute, tout va bien maintenant, tout le monde est là."

Nous étions tous là, c'était le principal. Et nous allions rentrer. Il fallait que je parle à Horace de tout ça.
Nous étions à S...nous étions sur terre. Mais où? La ville, elle était où? Bodhi, Louise, Charlie... Je tournai les yeux, paniquée vers Nathanael. Qu'est-ce qu'il se passait.

"La ville..."dis-je à mi-voix.

Elle s'étouffa dans ma gorge. Non non, je ne pouvais pas croire qu'elle avait disparu, pas maintenant. Pas avec lui. Mon téléphone, je l'avais laissé à la coloc. Et forcément, qui disent plus de ville, dit plus de colocation. Je m'approchai de Nath, tentant de me calmer.

"Il faut monter, Arès doit savoir ce qui est arrivé, ou au moins pourquoi elle a disparu."

Je n'en étais pas certaine, c'était juste une idée. Je le regardais, je ne pouvais pas y monter seule, je ne savais même pas où elle se trouvait, la seule fois, c'était au couronnement, et ça commençait à dater.

"Elle va bien Nath, je suis certaine qu'elle va bien, elle doit être avec Charlie." Dis-je en parlant de Lou, oui je l'éspérais, elle allait bien, Agnès aussi, Margo et Charlie.

Et Bodhi? Ou pouvait-il être? Ne pas voir la ville me rendais nerveuse.

"Arès?" Appelais-je doucement, prenant sur moi pour maitriser ma voix. "S'il te plait, je dois te parler, téléporte moi. C'est important."

Je devais lui parler, je devais savoir. Elle n'avais pas pu disparaitre comme ça.




fait par Blueberry

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
comme un funambule

Noir, blanc, gris. Fuis moi et je te suis, neutre, bon, mauvais, il est temps de jouer. ∞

Evelyn Nichols


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE

☞ Surnom : Fanny



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 372
✯ Les étoiles : 580046




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Dim 15 Fév 2015 - 19:49

Les chiens de l'enfer
ft. Sasha Hale, Nathanaël Dolosy & Midnight A. Storm




Sasha avait tenté de lutté contre son destin mais il avait été plus fort. Evelyn croyait parfois au destin, pas comme une croyance ou quelque chose de magique mais plutôt comme quelque chose de technologique. Après tout, les robots étaient bien programmés, ils avaient une vie toute tracée inscrite dans leur code, alors pourquoi les créatures divines devrait-elles différentes ? Après tout, elles fonctionnaient pareils : les robots étaient fait pas les humains, les créatures divines par les dieux. Elle avait tout de même fini par s’assoir sur ce trône et Hadès était alors apparu via un hologramme pour lui parler et lui confirmer qu’EVE et Peggy avaient donc eu du flair sur ce qu’elle avait eu à faire.

Pendant ce temps, l’ex-robot s’était rapproché de Mina et de Charlie. Il était de retour, elle ne savait pas trop comment mais la question n’était pas vraiment là pour le moment. Elle n’avait pas adressée la parole à son amie lorsqu’elle s’était excusée mais elle sentait que le moment de le faire était maintenant. Après tout, ce qu’Hadès disait à sa créature ne la regardait en rien, le temps se déroulait selon le plan. Sasha avait été un rouage de plus qui avait trouvé sa place en temps et en heure et Evelyn n’était pas là pour gâcher le moment. La brunette avait été sa seconde amie et la seconde à être possédée par un être maléfique qui leur avait causé du tort mais… elle était la première à revenir de cet affreux périple vivante et même si la biologiste n’était pas très douée pour cela, elle se devait de se laisser aller à l’émotion. En douceur, elle attrapa la main de Mina, entremêla ses doigts aux siens et referma sa main dans la sienne.

Qu’on ne s’y méprenne pas, il n’y avait aucun geste déplacé ou amoureux là-dedans. Evelyn cherchait juste le moyen approprié pour faire comprendre à son amie qu’elle lui pardonnait, qu’elle était heureuse de la voir de nouveau. Elle ne voulait pas la serrer dans ses bras : elle ne prenait que Wall-E dans ses bras, elle ne voulait pas lui parler : elle n’avait pas encore de ton approprié pour ce genre de situation et avait peur de ne pas se faire comprendre. Il ne lui restait que les mains, le premier contact qu’elle avait appris à connaître avec Wall-E. En regardant fixement la scène qui se déroulait devant ses yeux, elle put sentir que Mina s’était activée face à ce contact. Pour toute réponse, Evelyn hocha brièvement la tête une seule fois d’un air entendu, resserra la pression sur leur main et finit par la lâcher. Elle avait à peine remarqué les monstres qui étaient entrés puis ressortis, elle se contenta de sourire en sachant qu’elle remontait à la surface. Mais sa joie fut de courte durée…

- La ville…

C’était Peggy qui avait dit ce que tout le monde pensait tout bas. Il n’y avait plus de ville, plus rien, nulle part. Juste une forêt qui s’étendait sur plusieurs kilomètres à gauche et à droite avec une route au milieu. Quelques personnes étaient là avec elle, mais elle ne leur prêta aucune attention, trop obnubilée par ce qu’elle voyait. Où irait-elle à présent ? Il n’y avait personne qui l’attendait dans cette ville, elle n’aurait pas trop de mal à quitter le matériel et ce n’est pas comme si Wall-E était vivant et disparu avec cette ville… Elle était déjà seule, mais à présent elle l’était encore plus. Peggy commençait à parler toute seule dans son coin, demandant à Arès de la téléporter.

- Je ne suis pas sûre qu’il te réponde Peggy. Si cette ville a bel et bien disparu comme tu le dis, Arès doit avoir plus urgent à faire, tu ne crois pas ? On va trouver une solution, ne t’inquiète pas.

Trouver une solution… Un grand problème en soit…




fait par Blueberry
[/quote]

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Between Time & Space
On ne peut jamais prévoir. Ni comment les choses vont se dérouler, ni pourquoi des trucs tout simples prennent soudain des proportions démentes.

©BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Midnight A. Storm


« Nous sommes ce que
nous choisissons d'être ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Nina Dobrev

Ѽ Conte(s) : Aucun
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Unknown/ Katerina Valeriùs/ Midnight Storm

☞ Surnom : Kath/Kitty Kate

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2152
✯ Les étoiles : 407




Actuellement dans : « Nous sommes ce que nous choisissons d'être ! »


________________________________________ Mar 17 Fév 2015 - 3:05



Et c'est parti pour une virée en enfer .
Feat. Sasha Hale & Nathanaël Dolosy & Evelyn Nichols & Peggy Cumuls



« Ce n'est pas ta faute, tout va bien maintenant, tout le monde est là. »
J’ai bien envie de lancer dans la foulé après une telle réplique un petit « Tiens, pendant qu’on en parle… comment vous êtes arrivés ici ? Qu’est-ce que j’ai manqué ? » sauf qu’avec ce qu’ils ont vécu, je me doute bien qu’ils n’ont pas du tout envie de revivre ce qui c’est passé, même en récit. Le problème, c’est qu’il a trop d’incohérence, trop de détails qui ne colle pas. Pour commencer, pourquoi est-ce que j’ai atterri dans cet endroit que j’appelle de chaos de mon esprit tendis que l’autre, les a torturés dans l’autre monde ? Le monde miroir ? Et pourquoi, est-ce qu’il est revenu à la vie le frère démoniaque de Sasha ? Comment est-ce que moi, je suis revenue à la vie ? Qui plus est, pourquoi est-ce qu’il a attendu que je revienne… comment a-t-il su que j’allais revenir pour commencer ? Et eux, pourquoi est-ce qu’il n’essaie pas de me tuer hein ? Elle a dû les torturer, leur faire subir les pires atrocités et pourtant, ils ne sont pas aussi hostiles qu’ils le devraient.
Quelque chose c’est passé là-bas, quelque chose qui m’échappe. Soit c’est ça, soit ils sont tous complètement cinglés…
Je regarde chacun de mes compagnons à tour de rôle. D’abord Sasha, puis vient le tour de Dolos, de Peggy et d’Evelyn avant que mon regard ne dévie fatalement sur Charlie, le grand frère démoniaque et costaud de Sahsa.
Je n’arrive toujours pas à comprendre comment il est revenu d’entre les morts et s’il en a le pouvoir, je n’arrive pas à comprendre pourquoi elle ne l’a pas repéré. C’est vrai ! Tout ça n’a aucun sens !
Et puis, je ne sais pas… pourquoi après m’avoir tuée, est-ce qu’il a posé ma tête sur ses genoux ? Je veux dire, pourquoi a-t-il fait ça ? Il n’y a pas de raison, n’est-ce pas ? Et pourtant, mon intuition me dit qu’il était au courant que j’allais revenir, qu’il attendait que je ressuscite… ridicule me direz-vous ? Et pourtant… il avait encore sa lance dans l’autre main lorsque je suis revenue d’entre les morts et il ne m’a pas attaqué avec. Pire encore, on reviens ici et il adresse un signe discret à sa sœur pour ne pas qu’elle se jette sur moi, ce qu’elle avait clairement l’intention de faire. Qu’est-ce qui ce passe à la fin ? Darkness là envoûté c’est ça ? Si c’était le cas, ça ne m’étonnerait pas d’elle. Mais là encore, trop de question sont sans réponses…
On voit bien que ça me prend la tête non ? Et bien croyez moi, ce n’est qu’un début ! Tant que je n’aurais pas de réponse à mes questions, je vais me triturer l’esprit pour essayer de trouver une réponse logique à chacune de mes questions. A mon avis, c’est pas franchement gagné.
« Je serait du même avis qu'eux, sa ne risque pas de fonctionner, va leur prouver va »
Je profite du fait qu’il parle à sa sœur pour m’écarter discrètement de lui. Le fait qu’il ne veuille pas me tuer après que l’autre l’ai tué pour son entrée en scène devrait me rassurer, mais moi au contraire, ça éveille ma méfiance. Il est trop gentil, trop sympathique, trop compréhensif aussi, ce n’est pas normal. Bon, Evelyn et Peggy aussi on l’air de vouloir faire comme s’il ne c’était rien passé hein ? Dolos aussi probablement, mais je ne sais pas, Charlie est plus bizarre que les autres. Et puis, c’est un démon. Un démon qui calme sa sœur démoniaque et qui n’essaie pas de se venger pour ce que l’autre leur a fait… c’est pas normal.
« Vous voyez que des conneries !. »
Sasha est montée sur le trône, comme on le lui a apparemment demandé. Je n’ai pas très bien suivie (probablement parce que je n’étais pas encore là) mais si j’ai bien compris, il a été suggéré qu’elle soit celle qui doit diriger les enfers. Ou plutôt, que l’enfer à besoin de quelqu’un pour le gouverner et que cette personne pouvait être elle et son frère par extension.
C’est vrai que d’un certain point de vu, il est logique que le trône revienne à quelqu’un qui connaisse l’endroit si le gérant, en l’occurrence la divinité de la flammèche et de l’ego surdimensionné, n’est pas ou plus en mesure de le faire. Néanmoins… c’est quand même les enfers non ? Je veux dire, il ne suffit pas de poser son cul sur le trône et dire, c’est moi le nouveau maître des enfers ! Parce que sinon, ça fait probablement belle lurette que d’autre créature démoniaque aurait tentés leur chance… et puis si ça fonctionnait comme ça, on le saurait.
Si vous éliminez l’impossible, ce qui demeure quoi qu'improbable, ne peut-être que la vérité. Lancé-je tandis qu’un hologramme du roi suprême des boulets et dieu de la bougie d’anniversaire apparut devant nous.
« Sasha? C'est toi? Oui, bien sûr, ça doit être toi. Si t'es sur ce trône, c'est que d'un, il y a surement le chaos en Enfer et que de deux... Tu as des vêtements propres... Car c'est un trône fait sur mesure. Si tu me le salis, je te botterai tes jolies petites fesses ! »
Je constate que même sous forme holographique, ce punching ball divin reste une véritable tête à claque. Je pousse un soupire et lève les yeux au ciel, retenant d’exprimer le fond de ma pensée. Après tout si moi je ne l’aime pas, pas besoin que je le fasse savoir à Sasha et Charlie qui eux, semble très attaché à lui. Cependant, curiosité oblige, il faudrait vraiment que l’un d’eux m’explique un jour pourquoi il l’aime parce que là… j’avoue que je comprend pas très bien pourquoi…
Je lève encore une fois les yeux au ciel et pousse un énième soupire de lassitude tandis que l’hologramme d’Hadès continue son divin blabla. Je sais que tout ce qu’il est entrain de dire s’enregistre dans un coin de mon cerveau, un coin auquel je n’aurais heureusement pas accès puisque ma mémoire d’ombre est en grande partie inactive. Heureusement pour moi d’ailleurs parce que je crois même qu’à un moment donné, l’envie de me suicider pour ne plus avoir à entendre sa voix m’a traversé l’esprit. C’est d’ailleurs à ce moment-là, que j’ai senti une main attraper la mienne et que je me suis rendu compte dans un même temps, qu’il s’agissait d’Evelyn qui venait de me prendre la main.
Pourquoi est-ce qu'elle fait ça ?
J’admets que je ne suis pas réellement douée avec ce genre de chose. Je crois qu’elle essaie de me dire qu’elle ne m’en veut pas ou quelque chose comme ça… moi, ça me parait juste bizarre. Je brûle littéralement d’envie de retirer ma main parce que j’ai toujours eu du mal avec les contactes, pourtant, je décide de prendre sur moi et de serrer (pas trop fort, je l’espérais) sa main en retour.
Heureusement, ce geste encore inédit pour moi à bien vite pris fin et dans un certain sens, ça m’a soulagée. Nom pas que je n’apprécie pas Evelyn hein ? Mais tout ça, moi… c’est pas vraiment ma tasse de thé.
« A bientôt... ou pas ! Je ne sais même pas ce qu'il y a après... L'Enfer ! »
« Mais quel idiot » ai-je envie de lancer à voix haute, avant que la porte de la salle soit défoncée par un groupe de créature, un très gros groupe d’ailleurs…
« STOP ! DÉGAGER DE LA AVANT QUE JE M’ÉNERVE. »
Personnellement, la manière dont elle a parlé à ses créatures n’avait rien d’effrayante. Mais apparemment, le fait qu’elle soit à présent dirigeante des enfers et le ton de sa voix avait suffit aux créatures, pour qu’elles s’arrêtent toute une par une et tourne les talons pour retourner de là ou ils venaient.
D’ailleurs, Sasha c’est empressé de dire après ça :
« O-kaaay... c'est pas du tout flippant... je crois qu'il est tomber sur la tête quand il a préparer se message le Hadès... nous confier les enfers... »
Moi, au contraire, je n’en suit pas si sûre. Je ressens d’ailleurs l’envie d’exprimer mon avis, mais je finalement, je me retiens une fois de plus. Après ce qui vient de se passer, je crois que je vais me limiter ma parole. Ce n’est pas, parce que j’ai peur que l’un d’eux ne change d’avis et décide de me torturer pour ensuite me décapiter, ou même de m’enfermer dans l’une des pièces du couloir des supplices, mais plutôt parce que je me sens responsable de ce que l’autre leur a fait subir.
Une fois encore, je n’ai pas été assez forte et elle a profité de ma faiblesse pour…
Je suis stoppée en pleine conversation avec moi-même quand brusquement, je suis victime d’un étrange malaise qui heureusement, s’estompe assez vite. Néanmoins, après ça, j’ai la tête qui tourne et j’en arrive même à perdre l’équilibre si bien, que je suis à deux doigts de m’étaler sur le sol quand je suis retenu à temps par quelqu’un.
Pendant un instant, j’ai d’ailleurs l’impression d’être enlacée par une femme et un nom me vient à l’esprit. Un nom que je dis aussitôt à haute voix, surprise :
Sita ?
Avant de reprendre mes esprits et de réaliser que j’ai apparemment été retenu par un homme, j’aurais tendance à dire que ce sont les bras du blond. D’ailleurs, je ne prends même pas la peine de me retourner entièrement vers lui, que déjà je lui colle une claque. C’est moche, j’avoue. Mais j’ai horreur qu’on me touche et en plus, je n’arrive pas à m’enlever de l’esprit que quelque chose a changé avec lui, que quelque chose est différent.
Je me dégage rapidement de son étreinte puis, je lui adresse un regard méfiant avant de commencer à son attention :
Écoutez, j’ignore ce qui c’est passé là-bas. J’ignore aussi si elle vous a fait un truc avant de vous sacrifier pour faire sa royale entrée, mais que ce soit le cas où non, sachez que ça, ça ne va pas être possible. Restez à bonne distance de moi, ou je ne réponds plus de rien, je ne plaisante pas. J’ai déjà du mal lorsqu’on me touche alors être confronté à quelqu’un qui n’est même pas, ne serais-ce qu’un peu en colère après ce que lui où sa sœur on subie par la faute de l’autre et indirectement de la mienne, c’est louche. Surtout que vous êtes un démon merde ! Même Sasha a eu envie de me dévisser la tête !
Puis, quand je me rend compte que certains (voir tous) les regards sont tournés vers moi, je me racle la gorge et porte mon regard sur la pièce. D’accord… là, j’ai peu être un peu (beaucoup) abusé au niveau de ma réaction. Mais je suppose après tout que j’ai encore peur. J’ai beau savoir que ce qui c’est passé avec Logan ne se reproduira plus, puisque plus jamais je ne laisserais ce que je ressens pour une personne m’affaiblir autant, mais je ne sais pas, je crois sa réaction ma autant surprise que fait peur. Je n’ai pas vraiment d’ami de sexe féminin, alors en ce qui concerne le sexe masculin… vous vous imaginez un peu les difficultés, surtout depuis « l’après Logan »…

Finalement, Sasha nous a tous ramené à Storybrooke. Enfin, Storybrooke…. La ville été bien là je suppose, mais quelque chose c’est apparemment passé entre temps puisqu’il n’y avait plus rien. Ce n’est pas que l’idée que Storybrooke soit remplacé par de la verdure (une belle forêt) me dérange hein ? Mais là, c’était quand même suspect…
« Allons bon quoi encore ? »
« La ville... »
Soit la ville est encore là et nous ne pouvons plus y accéder ce qui serait assez étrange, soit Régina à défait ce qu’elle à fait et notre présence au enfer nous à protégez du grand départ. Dans un cas comme dans l’autre, ce n’est pas bon signe…
« Il faut monter, Arès doit savoir ce qui est arrivé, ou au moins pourquoi elle a disparu. »
« Je ne suis pas sûre qu’il te réponde Peggy. Si cette ville a bel et bien disparu comme tu le dis, Arès doit avoir plus urgent à faire, tu ne crois pas ? On va trouver une solution, ne t’inquiète pas. »
En tout cas, moi, Je sens qu’on va bien s’amuser en attendant…



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Voices in my head.
Maybe there's crazy in my blood, but i don't care. ∞ Sign by  voir profil
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t58721-midnight-storm-somebo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t61346-mina-we-share-an-instant-of-private-darkness#582231

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 6 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Evénement #17 : Les Chiens de l'Enfer





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les mondes divins