Magic
League 3

de Dyson

Miroir
Magique
de Anastasia

AWARDS :
Rentrée 2018
de Eulalie


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 Autopsie d'un corps jeune, endurant & parfait ! [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Hadès


« A la recherche,
du Papier Perdu !
Qui prouvera tout... »


avatar




╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8862
✯ Les étoiles : 28108




Actuellement dans : « A la recherche,du Papier Perdu !Qui prouvera tout... »


________________________________________ Ven 29 Mai - 7:59





    Trois morts durant la nuit. C'était plutôt rare pour une ville comme Storybrooke, mais depuis quelques temps, les morts se multipliaient. Depuis mon arrivée en ici, c'était le premier lieu que j'avais voulu visiter, mais j'en avais encore jamais eu l'occasion, ou plutôt je n'avais jamais pris le temps de m'y rendre

    Étrangement, pour un dieu des Enfers, je n'aimais pas les morgues, tout comme je détestais les églises. C'était froid, lugubre. Je préférais de loin mon Enfer, qui lui, était chauffé ! Ils aimaient faire des économies d'énergie dans les lieux comme celui ci, sous prétexte qu'ils pouvaient mieux conserver les corps. Mais de toute façon pour la plupart ils finissaient chez moi et leur conservation était tout ce qu'il y avait de mieux, même avec mes températures poussées bien trop hautement.

    J'avais longé le grand couloir en pleine nuit, me rendant dans la salle d'autopsie. Il y avait de l'éclairage à l'intérieur, ce qui signifiait sans doute que le médecin légiste était en plein travail. Rien de plus intéressant que de voir un corps se faire déchiqueter et ce, légalement ! Une fois la porte ouverte, j'avais entendu la jeune femme sursauter. Étrange que ce soit une jeune femme qui gère cet endroit et pas quelqu'un de plus vieux, qui n'a aucun but dans la vie. Même un pervers, ça l'aurait mieux fait. Car après tout, tous ces corps étaient morts.

    "Tiens tiens tiens... Serais un scalpel que vous tenez en main ?" avais-je dit en m'approchant de la table, tout en regardant le décors qui m'entourait.

    "Alors c'est donc ici que tout se passe ? Que vous décidez si une personne a été assassinée, morte de mort naturelle, si elle a besoin d'un soin du visage ou alors si on peut recoller certains morceaux ? Impressionnant..."

    J'avais posé ma main sur la tablette où se trouvait les outils de travail, les observant les uns après les autres, avant de m'approcher de la table et de croiser les bras, fixant bien droit dans les yeux la jeune femme.

    "Je n'ai pas pris rendez vous, mais je suppose qu'il n'y en a pas besoin ? Ca serait pour une autopsie."

    J'avais hésité quelques instants pour voir sa réaction, avant de déclarer que...

    "Pour la mienne."

    ...qu'il s'agissait de ma propre autopsie!


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« A l'Autumn des saisons,
ce sont les fleurs qui meurent... »
« A l'Autumn de la vie, ce sont nos souvenirs. »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hade http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319

Jezabel Chapman


« You Are Not Alone »


avatar


╰☆╮ Avatar : Marie Avgeropoulos.

Ѽ Conte(s) : La Légende de Manolo.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Celle qui est faite de délicieuses sucreries, qui veille sur le royaume des Âmes Chéries. J'ai nommée La Muerte.



☞ Surnom : June.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3529
✯ Les étoiles : 14166




Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Ven 29 Mai - 15:20

Une Autopsie imprévu
Si faire la fête est un crime, qui sera arrêté le premier ?

Cette nuit, j'avais beaucoup de boulot. Il y avait eu trois morts. Trois morts quoi ! Les gens font vraiment pas attention à ce qu'ils font franchement. Ils pourraient essayer de vivre quand même au lieu de tomber comme des mouches. Parce qu'ils me donnaient du boulot, et c'est qui qui enchaînait les nuits ? Ah bah oui, c'est moi ! Et puis, en ce moment, j'avais beaucoup de visites aussi. Tiens d'ailleurs, j'avais terminé la journée avec une classe qui était venu voir ce travail. Ah mais je vous rassure, je ne leur ai pas montré de cadavres à ces pauvres petits ! Bien que j'aurais bien aimé voir leurs tête quand même. Ils auraient sûrement hurlé, en voyant un cerveau ou un poumon. Les plus durs auraient adoré ça et auraient voulu essayer. Quant aux mauviettes, direct ils hurleraient et seraient partis quelque part pour vomir dans ma morgue. Vomir dans ma morgue ? Ah mais non, c'est pas possible. J'aime déjà pas passer la serpillière moi, alors si des gosses vomissaient je vous fais pas dire ! J'ai horreur de faire le ménage. Il me faudrait un robot qui le fait à ma place. Chez moi et ici. Un robot c'est bien. Un robot femme de ménage. Mais pourquoi est-ce que je vous parle de ménage moi ? Ah oui, à cause des mauviettes qui ont failli vomir rien qu'a l'idée de se trouver à quelques centimètres des morts. C'est rien, un mort ! C'est juste une personne qui dort pour toujours. Bon d'accord je vous l'accorde, certains ont vraiment des têtes effrayantes et quand ils sont à moitié arrachés, c'est pas la joie non plus. Puis les parents seraient venus porter plainte parce que j'aurais montré des cadavres à leurs enfants. Je suis sûre qu'il y en a qui en avaient envie d'en voir, des morts. Mais ils osaient pas le dire. Comme la professeur qui est sorti une petite minute pour prendre l'air. J'ai passé toute la journée à adapter mon vocabulaire scientifique en un langage facile, pour que les enfants comprennent. Je leur ai mis des mannequins pour qu'il puissent pratiquer dedans. Faux cœur, faux poumon, tout ça. Et du coulis de fraise quand l'un d'eux trouait une veine ou une vertèbre. Ils ont bien ri en se prenant de la fraise ou du «  faux sang » en pleine tronche. Mais je peux vous assurer que quand ça arrive en vrai, on rigole moins.

Par contre, les gosses, c'est trop bruyant. Ça crie et ça s'arrête jamais de parler. Un petit gros – je m'excuse de ce langage peu adapté-  avait mangé tout le liquide de fraise, il faisait exprès d'exploser les veines et les artères. Pourquoi ça a tout le temps besoin de tout gâcher pour de la nourriture les gosses comme ça ? Enfin, le principal c'est que j'avais enfin la paix et que le silence était retombé dans la morgue. Assise sur ma chaise, je décompressais un peu, chassant les cris stridents des enfants encore présent dans ma tête. Tranquille, calme, silencieux. Et café. J'avais besoin de café. Je suis trop accro au café et je risque de me transformer en sauterelle dans la seconde qui suit. Mais j'avais besoin de quelque chose qui me tienne énergique là. Je me suis mise à faire tourner ma chaise, les yeux fixés au plafond. Ça tourne, ça tourne. Mon cerveau aime pas quand ça tourne. Je sautais de ma chaise pour me diriger vers ma précieuse cafetière. Bon, je vous avoue que ma tête tournait un peu et que je me rattrapais au meuble. Je portais une main sur mon front, le temps que la petite nausée se calme. Puis, je me servais une tasse de café que je portais à ma bouche. L'odeur délicieuse me fit vibrer, et j'avalais d'un trait le liquide noir. Je reposais brusquement la tasse et sautais sur mes pieds pour me diriger vers le cadavre que j'avais préparé. Ça faisait du bien de bouger. Je sentais le liquide me faire vibrer les nerfs. Le café était en train de me survolter. Je saisis mes lunettes que je portais rapidement à mon nez, mis mon tablier bleu au dessus de ma blouse blanche et appuyait sur le bouton « Play » de mon ordinateur pour mettre la musique. Il me sortit Gangnam Style. Oh mais trop bien ! Je vais pouvoir faire le cheval dans la morgue ! Si je vous jure ! Je pris ma perceuse en mains et me mis à bouger dans tout les sens, jetant des petits coups de tête par ci, par là. Une main qui vont tournoyer.

▬ « Opa Gangnam style, gangnam style ouh ouh ouh ! Ouh ouh ouh ! Chahchiho gego gangnam style ! » Oui bon, je connaissais pas les paroles et alors ? Personne ne peut m'écouter de toute façon.

Je mis le casque sur mes oreilles, celui qui m'empêchait d'exploser mes oreilles avec le bruit de la perceuse. Le bruit de la musique était tellement fort que je l'entendais à travers le casque. C'était le but mon ami ! Je continuais de chanter et de danser, faisant un petit solo à moi toute seule. Je plantais l'aiguille dans le crâne du monsieur et mis la perceuse en route. Mon bras ce mit à vibrer, tandis que j'affichais un sourire sur mes lèvres. Je retirais la perceuse et me saisie du scalpel. Je le plantais et commençais à tracer un cercle pour lui ouvrir la boite crânienne. Il fallait toujours retirer le cerveau, enfin, les organes tout ça, pour pouvoir les peser. Je retirais donc ce qui lui servait de carapace et la posais sur la table. Un magnifique cerveau blanchâtre se présentait à moi. Je le pris délicatement entre mes mains et le posais sur la balance. Pas de geste brusque surtout. 1,5 kilos. Ça pesait tellement léger, un cerveau. Je le repris et le replaçais à ça place, tout en notant le poids. Je repris le scalpel entre mes mains pour me diriger vers son thorax. "Tiens tiens tiens... Serais-ce un scalpel que vous tenez en main ?" Hein ? Je relevais la tête, surprise. Une homme ce tenait devant moi, avec des cheveux assez longs et un regard bleu, sûr de lui. Je fronçais les sourcils et me redressais. Il s'approchait de la table et regardait la morgue, comme si c'en était passionnant. Pourquoi est-ce que j'avais des visiteurs en pleine nuit à chaque fois ? Non sérieusement, la dernière fois c'était une poupée qui volait des membres de cadavres, l'autre une fille avec qui j'ai fini par danser la macarena sur la table… Décidément, ma morgue elle attirait tout le monde ces temps ci.

▬ « Non, c'est une sucette, t'en veux une ? » Répondis-je avec sarcasme. Bien sûr, que c'est un scalpel. "Alors c'est donc ici que tout se passe ? Que vous décidez si une personne a été assassinée, morte de mort naturelle, si elle a besoin d'un soin du visage ou alors si on peut recoller certains morceaux ? Impressionnant..." Je me suis mise à le dévisager. Et si tu allais droit au but, dis moi ? J'hochais la tête, ne le lâchant pas du regard. Des visiteurs la nuit, je commençais à avoir l'habitude. Il posa sa main sur la tablette d'outil, ce qui attira mon regard, surveillant ces mouvements. Pourquoi tu viens vers mes outils toi ? Tu m'inspires pas confiance là. Il s'approcha de la table ou se trouvait le corps, et croisa les bras tout en me fixant dans les yeux. Je fis de même et penchais la tête de coté, intriguée. T'avais toute mon attention, tu veux quoi ? "Je n'ai pas pris rendez vous, mais je suppose qu'il n'y en a pas besoin ? Ça serait pour une autopsie." Encore ? Mais j'ai déjà trois cadavres moi. Et d'ailleurs, il est où son corps ?

▬ « Ravie que ma morgue vous plaise, il est où votre corps ? » Demandais-je. Il avait une drôle de lueur dans les yeux, ce qui attisait ma curiosité. "Pour la mienne." Allez savoir pourquoi, mais j'ai éclaté de rire. Il est très drôle lui. Mais quad je vis son air sérieux, je me repris aussitôt, bien qu'un sourire moqueur envahissait mes lèvres.

▬ « Votre vie n'est pas assez bien pour vous ? Au cas où vous l'auriez pas remarqué, il faut être mort. Je dis ça je dis rien. Mais on peut peut-être s'arranger. Je vous tue et le problème est réglé ! » Sur ce, je m'avançais vers lui une lueur fourbe dans le regard et me saisis de ma perceuse. Je le fis reculer jusqu'au mur, prenant bien soin qu'il bute contre celui ci et allumait la perceuse en la pointant droit vers son cœur.
copyright crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



LES LAMENTATIONS DES VIVANTS SONT UN CHANT POUR LES MORTSAnd breaking down I feel my time is running out The fire in my heart will burn me to the ground I did my part, I tried my best, the things I'm fighting to protect always shatter into pieces in the end i'm broken and i'm barely breathing i'm falling 'cause my heart stopped beating if this is how it all goes down tonight, if this is how you bring me back to life(c) crackle bones


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t45540-bring-me-back-to-life-jezabel#429596

Hadès


« A la recherche,
du Papier Perdu !
Qui prouvera tout... »


avatar




╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8862
✯ Les étoiles : 28108




Actuellement dans : « A la recherche,du Papier Perdu !Qui prouvera tout... »


________________________________________ Dim 31 Mai - 19:59





    J'avais émis un magnifique sourire quand elle m'avait demandée où était le corps. Apparemment ma réponse l'avait bien faite rire et ça m'avait fait rire aussi. C'était amusant de voir la réaction des gens quand vous leur sortiez des imbécilités de ce genre. Même si concernant l'autopsie j'étais tout ce qu'il y avait de plus sérieux. Par contre, ce que je n'avais pas prévu, c'était ce qui avait suivi !

    Elle s'était approchée de moi avec sa perceuse et elle m'avait forcée à reculer jusque contre le mur. Je m'étais cogné la tête en reculant trop vite et elle avait allumée sa perceuse à hauteur de mon coeur. Bon sang ! Cette fille était totalement folle et tellement... Punaise ! Elle était vraiment badass ! Je m'étais mis à rire à mon tour, avant de regarder sa perceuse et de la voir s'éteindre. Puis, je l'avais poussée d'un geste de la main avant de faire un pas en avant pour que la jeune femme se recule.

    "Impressionnante ! Vraiment ! Vous avez du répondant, pas comme la plupart des types qui gèrent généralement ce genre d'endroits. D'ailleurs, pourquoi ce sont toujours des vieux qui sont limite aux portes de la mort. D'un côté, dans cet endroit, rien de très surprenant."

    Je m'étais éloigné d'elle, pour m'approcher de la table d'autopsie. Puis, je m'étais tourné vers la jeune femme, m'appuyant contre la table et croisant les bras sur mon torse.

    "Je m'appelle Judah Weeds. Je possède le All New Rabbit Hole. Une fille aussi jeune et folle que vous, connaît ce genre d'endroits, n'est ce pas ? Bien que je ne me souviens pas de vous y avoir vue."

    J'avais décroisé mes bras, ramenant mes cheveux en arrière avant de me détacher de la table pour faire quelques pas vers elle.

    "En venant ici, je pensais faire la rencontre d'une jeune femme coincée, un peu trop la tête dans ses cadavres mais au lieu de ça, je me trouve face à une véritable chaudasse ! Et pas dans le sens chaude comme Merida ou la plupart des stripteaseuse qui bossent chez moi, mais chaude dans le sens avec le sang chaud ! Vous seriez prête à transpercer d'un coup de scalpel la première personne qui franchirait ces portes." avais-je dit en indiquant la porte de la morgue qui se trouvait juste derrière elle.

    "Totalement folle ! J'adore ça ! Mais je ne suis pas venu uniquement pour voir si vous l’étiez ou non. A dire vrai, j'aurai quelque chose à vous proposer. J'aurai besoin de certaines choses qui se trouvent à l'intérieur de ces... corps que vous autopsiez. Vous pourriez peut être me fournir ce que je désire? Ca doit être facile pour vous de récupérer quelque chose dans un corps et de faire comme si de rien était, n'est ce pas ? Et en échange, je pourrai vous procurer ce que vous désirez."

    J'avais une nouvelle fois croisé les bras, à quelques pas d'elle, tout en la regardant dans les yeux. Etait-elle prête à accepter mon deal?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« A l'Autumn des saisons,
ce sont les fleurs qui meurent... »
« A l'Autumn de la vie, ce sont nos souvenirs. »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hade http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319

Jezabel Chapman


« You Are Not Alone »


avatar


╰☆╮ Avatar : Marie Avgeropoulos.

Ѽ Conte(s) : La Légende de Manolo.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Celle qui est faite de délicieuses sucreries, qui veille sur le royaume des Âmes Chéries. J'ai nommée La Muerte.



☞ Surnom : June.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3529
✯ Les étoiles : 14166




Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Lun 1 Juin - 18:16

Une Autopsie imprévu
Si faire la fête est un crime, qui sera arrêté le premier ?

Est-ce que vous pensez une minute que j'étais capable de transpercer le cœur d'une personne vivante ? Sérieusement, pensez-y, aller. Oui, j'en étais capable. Enfin, si c'était vraiment nécessaire hein. Au pire, je lui aurais juste fait une petite blessure superficielle, rien de grave. Mais je ne serais pas allé jusqu'à l'ouvrir complètement. Je ne suis pas méchante ! C'est juste que je suis très joueuse. Oh, ça me joue tellement défaut parfois. Mais genre, vraiment. Mon cerveau s'éteint sur le bouton off pour ne laisser qu'un mot en tête : jouer. Alors, pour ce qui est des défis, je m'investissais à fond. Comme quand j'étais jeune. Enfin, c'était des faux souvenirs, mais j'avais vu à quel point j'étais capable de faire des choses complètement folle. Un sourire malicieux passa sur mes lèvres, tandis que j'éteignais la perceuse. Bien sûr, que je n'allais pas te trouer le cœur. Il éclata de rire, visiblement impressionner par ma petite prestance. Oh, ce n'était rien, si tu savais ! Il semblait sur de lui, remarque, je me demandais s'il avait pensé une minute si j'étais sérieuse et si j'allais lui embrocher le cœur. Il me poussa de la main et fit un pas en avant. Je reculais de quelques pas en le regardant aller s'installer près de ma table. L'aiguille de ma perceuse vint accidentellement se planter dans le mur. Je fis volte-face et la saisie par les mains en tirant dessus de toutes mes forces. Mais le mur était solide quand même. Ah, saleté de perceuse ! Retires-toi de là, tu veux bien ? Mes doigts dérapèrent sur le bouton play et elle s'alluma, vibrant entre mes mains. J'avais la tête qui sautillait et le corps qui vibrait.


▬ « Tu tu tu tu va va va te te retitirer ououi ! »Même ma voix sautillait ! Furieuse, je reculais et fis exploser la perceuse avec une boule de feu. Le mur aussi explosa, créant un trou béant sur l'autre pièce. Oh géniale, j'allais devoir acheter une autre perceuse et c'est le patron qui va être content ! ''Impressionnante ! Vraiment ! Vous avez du répondant, pas comme la plupart des types qui gèrent généralement ce genre d'endroit. D'ailleurs, pourquoi ce sont toujours des vieux qui sont limites aux portes de la mort. D'un côté, dans cet endroit, rien de très surprenant." Ah tiens, il venait de soulever une question intéressante ! Pourquoi c'était toujours des vieux qui s'occupaient de ces endroits-là ? Il pensait peu être à NCIS avec Ducky. Ducky il faisait les autopsies de Gibbs avec Jimmy.

▬ « Vous en faites pas, ce n'est pas par hasard que je suis ici. » Vu que les morts, c'était mon Ancien Monde, ont avait bien pris soin de me placer aux bons endroits. Enfin, vous voyez ce que je veux dire ! Je coulais un regard vers le mur, avec une bouche béante. Oh mon pauvre mur. L'inconnu décida de se présenter. Sa tête me disait vaguement quelque chose. "Je m'appelle Judah Weeds. Je possède l'All New Rabbit Hole. Une fille aussi jeune et folle que vous, connaît ce genre d'endroit, n'est-ce pas. Bien que je ne me souvienne pas de vous y avoir vu." Ah, non, je l'avais jamais vue, mais je le connaissais juste de nom. Rabbit Hole, ce n'est pas là qu'il y a des streap teaseuse ? Je n'y étais jamais allé, la seule chose que je savais de cet endroit, c'était ce que Calliope m'en disait. Elle travaillait là-bas en streap teaseuse. Ce qui était un drôle de choix ma foi. Jamais de la vie, j'irais jusqu'à exhiber mon corps devant des chiens avec une langue pendante. Veuillez me pardonner de ce langage, mais quand même. Judah revint vers moi en quelques pas. Je le regardais faire sans bouger, une lueur de défi dans le regard. Il pouvait m’écraser quand il voulait, étant donné ma taille d'adolescente.

▬ « Jézabel Chapman, M. Rabbit Hole. » Me présentais-je, en jouant avec son prénom et son lieu de travail.

"En venant ici, je pensais faire la rencontre d'une jeune femme coincée, un peu trop la tête dans ses cadavres, mais au lieu de ça, je me trouve face à une véritable échaudasse ! Et pas dans le sens chaud comme Mérida ou la plupart des stripteaseuses qui bossent chez moi, mais chaude dans le sens avec le sang chaud ! Vous seriez prête à transpercer d'un coup de scalpel la première personne qui franchirait ces portes." Coincée ? Je tournais des yeux furibonds, bien qu'il ne parlât pas de moi. Chaudasse … Aller savoir pourquoi, mais je l'ai quand même pris dans l'autre sens ! Je tournais un regard choqué vers lui et balançais une boule de feu dans sa direction. Elle vint s’écraser dans le mur derrière lui, parce que monsieur avait pris soin de l'éviter.

▬ « Attention à ce que vous dites, le scalpel pourrait débarquer plus vite que prévu ! » M'exclamais-je, outrée. Mais je décidais de revenir sur le point principal. « Cependant, merci pour le compliment. Mais dites-moi plutôt ce que vous voulez au lieu de caresser la bête dans le sens du poil. » C'est comme ça que ça se disait non. Je crois. Dans tous les cas, cet homme m'amusait. Oui bon, j'avais explosé les deux murs de la salle et avais tenté de le réduire en bouillis. Mais… C'est juste que je suis plus susceptible ici que dans mon monde d'avant. Par ailleurs, je n'avais aucune idée de qui était Mérida. C'est qui, Mérida ? ''Totalement folle ! J'adore ça ! Mais je ne suis pas venu uniquement pour voir si vous l’étiez ou non. À dire vrai, j'aurai quelque chose à vous proposer. J'aurai besoin de certaines choses qui se trouvent à l'intérieur de ces... Corps que vous autopsiez. Vous pourriez peut-être me fournir ce que je désire ? Ça doit être facile pour vous de récupérer quelque chose dans un corps et de faire comme si de rien était, n'est-ce pas ? Et en échange, je pourrai vous procurer ce que vous désirez."


La méfiance fit place à de la curiosité. Je penchais légèrement la tête de coter. D'accord, il avait toute mon attention. Que voulait-il ? Et pourquoi faire au juste ? Remarque, si en échange, je pouvais avoir ce que je désirais… Mais qu'est-ce que je désirais, d'ailleurs ? Plein de possibilités s'offraient à moi et j'avais la tête vide. Je retirais mes lunettes de mon nez et me dirigeais vers le corps de l'homme que j'avais commencé à autopsier.

▬ « Qu'est-ce qu'un corps de mortel peut avoir de si intéressant pour que vous me faite une telle offre ? » J'en avais vu des corps défiler sous mes yeux. Et mise à part des tumeurs, des cancers et j'en passe, il n'y avait rien d'intéressant. Qu'avais-je raté ? Y avait-il vraiment quelque chose là-dedans qui suscitait de l'intérêt à ce point ? Dans tous les cas, j'avais mis dans le mille, il était vraiment venu pour quelque chose.


copyright crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



LES LAMENTATIONS DES VIVANTS SONT UN CHANT POUR LES MORTSAnd breaking down I feel my time is running out The fire in my heart will burn me to the ground I did my part, I tried my best, the things I'm fighting to protect always shatter into pieces in the end i'm broken and i'm barely breathing i'm falling 'cause my heart stopped beating if this is how it all goes down tonight, if this is how you bring me back to life(c) crackle bones


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t45540-bring-me-back-to-life-jezabel#429596

Hadès


« A la recherche,
du Papier Perdu !
Qui prouvera tout... »


avatar




╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8862
✯ Les étoiles : 28108




Actuellement dans : « A la recherche,du Papier Perdu !Qui prouvera tout... »


________________________________________ Ven 5 Juin - 19:39





    Je m'amusais à la voir s'acharner sur le mur pour retirer sa perceuse. Elle était pas très fûtée cette fille, mais vraiment amusante. Cela dit, si elle avait juste stoppée sa perceuse, elle l'aurait retirée bien plus facilement. J'avais croisé les bras en secouant la tête avec un très grand sourire. Voilà que maintenant elle parlait à sa perceuse pendant que sa voix sautillait. C'était de pire en pire.

    "Ce n'est pas un hasard si vous êtes ici ? Ca signifie que c'est parce qu'un jour lointain, vous êtes entrée dans un bureau et là..."

    J'avais pris un air théâtrale en mimant la scène.

    "...vous avez avancée vers l'homme qui se tenait sur cette chaise..."

    Je m'étais reculé, j'avais pris une chaise que j'avais mise devant elle.

    "...et vous avez... Répondu à son annonce de recrutement ? Wouah... Enorme!" avais-je dit en tapotant dans mes mains. Elle était incroyable cette fille et j'adorais me moquer d'elle.

    "C'est pas monsieur Rabbit Hole, mais monsieur Weeds ou Hadès. J'aime bien qu'on m'appelle par mon nom le plus connu. Vous savez... Le dieu des Enfers !" lui avais-je dit avec un petit clin d'oeil.

    "Disons que j'ai envie de débuter une nouvelle collection et là cette semaine, je suis partit sur les poumons gauche. J'aimerai bien collectionner les poumons gauche. Du coup si vous pouviez m'en procurer une grosse quantité ça serait super."

    J'avais une nouvelle fois croisé les bras en m'appuyant contre le rebord de la table.

    "Je suis sérieux en plus. Je veux les poumons gauche. Mais attention! Que les gauche! C'est vraiment important!"

    En réalité ça n'avait aucune importance et je n'avais même pas besoin de ces poumons. Je cherchais juste un prétexte débile pour explique ma présence ici. Car la seule chose qui m'avait poussé à venir dans ce lieu, c'était pour visiter. Mais ça aurait paru trop bizarre. Etre collectionneur de poumons gauche, c'était bien moins bizarre...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« A l'Autumn des saisons,
ce sont les fleurs qui meurent... »
« A l'Autumn de la vie, ce sont nos souvenirs. »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hade http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319

Jezabel Chapman


« You Are Not Alone »


avatar


╰☆╮ Avatar : Marie Avgeropoulos.

Ѽ Conte(s) : La Légende de Manolo.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Celle qui est faite de délicieuses sucreries, qui veille sur le royaume des Âmes Chéries. J'ai nommée La Muerte.



☞ Surnom : June.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3529
✯ Les étoiles : 14166




Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Lun 8 Juin - 14:40

Une Autopsie imprévu
Si faire la fête est un crime, qui sera arrêté le premier ?

Mes yeux analysaient automatiquement le corps de l'homme. Ce n'est pas ma faute, quand on a l'habitude d'autopsier des gens, eh bien, on arrive tout de suite à remarquer les défauts, et qualités, et même les problèmes de santé de certains ! Mais celui qui se tenait devant moi là, M. Rabbie Hole, semblait être un homme beaucoup de surprises. Moi aussi, je veux des surprises. Pas le genre de surprise que vous pensez hein ! Oh eh, j'abandonne bande de salle tordue. Bref, mes yeux parcouraient donc le corps de Judah, avant que ça voix ne me ramène à la réalité. "ce n'est pas un hasard si vous êtes ici ? Ça signifie que c'est parce qu'un jour lointain, vous êtes entrée dans un bureau et là..." Et là, je sentais qu'il allait me sentir une immense connerie. Parce qu'il commençait à agiter ces bras dans tous les sens. Je croisais les miens sur ma poitrine en prenant un air blasé. Il se foutait de ma tronche ouvertement, lui. "...Vous avez avancé vers l'homme qui se tenait sur cette chaise... "' Je ne me souvenais pas m'être avancée devant qui que ce soit, en fait. Surement pas devant un homme assis sur une chaise. Ça faisait Streap teaseuse non ? C'est comme ça que ça marchait, il me semble. On venait bouger notre petit derrière sur les cuisses des hommes pour leur mettre haleine. Ouh là, comment ça ce fait que je connaissais des trucs pareils moi ? Je ne me souviens pas en avoir pris connaissance. Peu être que c'est Calliope qui parle à ma place. Oui, ça doit être surement ça. Judah ce saisie de la chaise qu'il amena vers moi. Je haussai un sourcil, tout en le regardant faire, les bras croisés. Il était amusant cet homme, comparé aux inspecteurs grognons et sans humour que j'avais à faire. "...et vous avez... Répondu à son annonce de recrutement ? Wouah... Énorme! C'est comme ça que ça marchait, il me semble. Mais. Mais mais. Il se foutait de ma gueule-là ! Je le fusillais du regard, avant de prendre un air tout joyeux et de me mettre à frapper des mains moi aussi.

▬ « Oh mon dieu ! Vous êtes devin ! C'est trop géniale ! » M'exclamais-je en arrivant soudainement vers lui à toute vitesse et de me saisir de sa main que je serrais avec agitation. Oui, moi aussi, je me foutais de sa gueule et alors ? Je sentais que c'était un jeu dans lequel ont peu y passer beaucoup de temps, lui et moi. Mais dans un sens, je m'amuse bien. Comme je l'ai déjà dit cela change beaucoup des humeurs morbides auxquelles j'ai à faire ! Sauf que bon. Non, ça ne c'est pas passé comme ça, c'est dommage pour toi hein ? À ce que je sache, j'ai toujours été ici. Je ne me souviens pas m'être présenté devant une quelconque personne afin de lui prouver mes compétences. Mais très maline madame, la maire ! Elle m'avait placé dans une morgue, alors qu'avant justement, je m'occupais des morts. Vous voyez le topo ? Le délire ? La chose ? Je pense que vous avez compris. Je secouais négativement la tête avec exaspération avant de revenir subitement devant la table. Comme d'habitude, j'étais revenu avec ma super vitesse, laissant des pétales sur mon passage. Je me saisis du scalpel et retirais le plastique qui l'enveloppait. "ce n'est pas monsieur Rabbit Hole, mais monsieur Weeds ou Hadès. J'aime bien qu'on m'appelle par mon nom le plus connu. Vous savez... Le dieu des Enfers !" 

Le scalpel me lâcha des mains, exécutant un magnifique vol plané sur le sol, rebondissant et venant se bloquer contre la table. Je me retournais vers Judah. Un dieu ? Lui ? Un dieu ? Un sourire amusé s'échappa de mes lèvres. Le dieu des enfers, hein ? Dieu des morts quoi. Bizarrement, moi aussi les morts, c'était mon domaine ! Mais j'étais quand même surprise de me retrouver face à une personne de cette carrure. Quoique, il est au courant lui qu'il se tient face à la mort ? Espèce de frimeur, il voulait qu'on l'appelle par son nom connu pour avoir encore plus de gloires oui ! Je le regardais avec amusement. Moi aussi, je peux faire un concours de celui qui est le plus puissant ! Après tout, nous sommes dans la même catégorie non ? Sauf que lui bien sûr, c'est un dieu. Il fallait que ça me tombe sur la tronche tient. Un dieu. Je ne pensais pas me retrouver devant l'un d'eux un jour. Et vous savez quoi ? Même pas peur ! J'émis un rire amusé, parce qu'il avait l'air tellement sur de lui que ça en devenant franchement drôle. Tellement d'assurance… S'en était presque inspirante. Et le clin d'œil qui était venu ensuite avait suffi pour me faire sourire de nouveau. Monsieur Rabbie Hole est charmeur, hein ? Je suis sûr qu'il devait en avoir plein pour lui des filles. Rien qu'en m'imaginant le petit défiler dans sa chambre, cela me fit un haut-le-cœur.

▬ « C'est un concours ? Parce que vous savez, moi aussi, je m'occupais des royaumes des morts, hein ! Vous avez devant vous la Mort en personne ! Mais chez moi, on m'appelait La Muerte. Et je gouvernais le royaume des Âmes Chéries. Le royaume des morts quoi, mais en plus jolie que le vôtre !» J'avais dit cela avec amusement, mêlant du cynisme dans mon ton. Je lui fis également un clin d'œil en retour, avec un gros sourire malicieux, le plus beau des beaux ! Et une petite révérence en prime tient. Je savais bien faire les révérences moi. Avec grâce et application. Mais c'était encore une fois une formule de moquerie et de malice. Vous la voyez, la petite malice qui brille au coin de mes yeux ? Oui voilà, celle-là. D'ailleurs, il me semblait bien que ce gars n'était pas net. Parce que je n'avais vu aucune date de mort quand je l'avais aperçu. Habituellement, je la vois tout de suite quand quelqu'un apparaît devant moi. Mais lui, rien nada. Aucune idée de quand il n'allait mourir. Et vu que c'est un dieu, la réponse à la question s'appliquait déjà. "disons que j'ai envie de débuter une nouvelle collection et là cette semaine, je suis parti sur les poumons gauches. J'aimerai biens collectionner les poumons gauches. Du coup si vous pouviez m'en procurer une grosse quantité ça serait super." des poumons gauches ? Mais quelle idée tient ! Si ce mec n'était pas un dieu, je croirais avoir affaire à un tueur fou. Quoi qu'il en eût aussi l'allure. Mais bravo, il avait réussi à attirer ma curiosité. Je fronçais les sourcils soudainement curieuse de savoir ce qu'il pouvait bien en faire.

▬ « Vous êtes un genre de Frankenstein c'est ça ? Vous allez créer votre petite bébête ? » Je me suis mise à rire, avant de ramasser mon scalpel et de l'appliquer sur le ventre du patient. Je me souvenais de ce qu'il avait dit. que je pourrais avoir n'importe quoi en échange. Et ce mec était un dieu. Donc… Mais comment lui faire confiance ? Oui, il était amusant certes, mais après un dieu reste un dieu non ? Moi-même, je n'étais pas sur de ce que je voulais. Le sang s'écoula de la longue ouverture que je venais de faire. Je pris quelque compresse que j'appliquais afin de nettoyer le corps. Je détestais travailler quand le sang s’étalait partout. "Je suis sérieux en plus. Je veux les poumons gauches. Mais attention! Que les gauches! C'est vraiment important!" Ouai ouai. Je ne suis pas bête non plus, je sais faire la différence quand même. Je coulais un regard en son intention. Dans le genre " Me prendrais-tu pour un pigeon ?'' Puis j'écartais la peau, laissant une magnifique vue sur tout ce qui se trouvait dans ce corps. Je voyais l'estomac, ainsi que tout le reste. Je remontais lentement vers les poumons, impeccables. Parfois, je me demandais comment un corps mort pouvait encore bien saigner malgré qui soit mort. Ce n'est pas censé s'arrêter ? Peu m'importe. Avec mon scalpel, je fis une petite entaille dans le poumon gauche que je saisis entre mes mains. Puis je me tournais vers Judah.

▬ « Eh, Dieu du streap tease, attrape ! » Je lui balançais le poumon qu'il rattrapa entre ses mains. Du sang gicla alors sur sa tête. Je me mis à rire.

▬ « Non mais, t'a vraiment cru que j'allais marcher dans ton jeu ? Poumon gauche ma parole ! J'ai assez fréquenté les morts pour savoir quand il ment ! » Et toi mon gaillard, tu mentais franchement bien. Un peu plus de conviction et je serais tombée dans le piège. Je pris des serviettes et le lui amenais, un air malicieux au visage. « Ne fais pas cette tête, le rouge te va très bien. » Me moquais-je avant de retourner vers mon corps, un air enjôleur dans le regard.
copyright crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



LES LAMENTATIONS DES VIVANTS SONT UN CHANT POUR LES MORTSAnd breaking down I feel my time is running out The fire in my heart will burn me to the ground I did my part, I tried my best, the things I'm fighting to protect always shatter into pieces in the end i'm broken and i'm barely breathing i'm falling 'cause my heart stopped beating if this is how it all goes down tonight, if this is how you bring me back to life(c) crackle bones


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t45540-bring-me-back-to-life-jezabel#429596

Hadès


« A la recherche,
du Papier Perdu !
Qui prouvera tout... »


avatar




╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8862
✯ Les étoiles : 28108




Actuellement dans : « A la recherche,du Papier Perdu !Qui prouvera tout... »


________________________________________ Mer 17 Juin - 12:07





    J'avais croisé les bras en l'observant. Elle prétendait être la mort ? Elle prétendait s'occuper des morts ? Elle voulait me piquer ma place ou quoi ? Il y avait aussi des morts dans le monde des contes, ça, je le savais. Mais ils avaient aucun intérêt comparé à nos morts à nous, à mes morts à moi !

    "Comment tu peux dire que ton royaume des morts est plus jolie que le miens, vue que tu n'as pas encore vue le miens ?"

    Elle devait avoir l'air bien bête. Car elle parlait sans réfléchir. Tout comme quand elle avait évoquée Frankenstein. Si elle pensait que je voulais jouer aux apprentis sorciers, elle se trompait.

    "A dire vrai, j'ai déjà ma propre créature. Et je n'ai pas eu besoin de qui que ce soit pour me fournir des parties de son corps."

    Mais peut être que j'aurai dû faire appel à quelqu'un. Car Sasha avait beau être vraiment superbe et utile, mais son double était totalement débile. Qui plus est, je ne comprenais toujours pas comment j'avais pu en créer deux, alors que j'étais sur le point d'en créer qu'un seul. Il n'y avait que Eris qui était douée avec les créatures. Mais bon, Sasha était tout de même une perle rare. Pas comme son abrutis de double ou les autres créatures tout aussi stupides que leurs créateurs.

    J'avais penché la tête sur le côté pour observer ce qu'elle faisait avec son scalpel. Bon sang, que c'était dégueulasse de bosser de cette manière ! On pouvait faire le grand trou, les organes et... Beurk... Je n'avais rien contre les morts, je bossais même avec eux ! Mais qu'est ce qu'ils pouvaient être répugnants sous cette forme là... Elle avait pris le poumon gauche du type qu'elle m'avait montrée fière d'elle. J'avais juste pris un air de dégoût. Cette femme était écœurant !

    "Dieu du quoi ?" avais-je eu le temps de dire avant de recevoir le poumon dans mes mains et de voir du sang gicler sur mon visage. Elle m'avait tendue une serviette que j'avais prise et posée à côté de moi. Elle croyait quoi ? Que j'avais besoin de ces choses là pour m'essuyer ? Quand au poumon, je l'avais jeté dans une poubelle avant de passer mes mains sur mon visage pour que le sang disparaisse. Il n'y en avait plus ni sur mon visage, ni sur mes mains. C'était ça d'être un dieu et pas simplement la mort...

    "Rassure moi, tu n'as pas de petit copain ? T'as juste l'air... invivable !"

    D'un côté, j'adorais ça. Je m'étais approché du corps et je l'avais observé quelques secondes avant de le faire disparaître. Je n'avais pas envie de discuter avec une femme qui avait la main dans le ventre de quelqu'un. Je m'étais assis sur la table désormais propre et j'avais tourné la tête vers la jeune femme.

    "Bon! Il est temps d'avoir une discussion sérieuse. Au départ j'étais venu ici juste parce que je m'ennuyais, mais là, tu m'intéresses grandement ! Tu as déjà été tentée par les striptease ?"

    Ben quoi ? Elle était plutôt pas mal et j'imaginais déjà un jeu de scène avec des scalpels et des morts qui danseraient autour d'elle pendant qu'elle se déshabillerait.

    "C'est surement bien mieux payé que ce que tu fais et ça inclus de voir des créatures en chair et en os. C'est toujours mieux que tes cadavres de pacotilles. En plus, je pourrai te faire visiter mon somptueux Enfer. Car oui, il est somptueux. On a même un dragon. Enfin... Ce qu'il en reste. C'est une longue histoire..."

    Je me demandais bien si je pouvais faire des restes de ce dragon une nouvelle sorte de créature. Ca faisait longtemps que je n'avais plus joué les apprentis sorciers. Elle m'avait donnée envie de recommencer. Même si je n'étais pas qu'une simple apprenti sorcier ! Mais un dieu ! Un grand et puissant dieu ! Et d'ailleurs ce dieu venait de pointer du doigt la jeune femme et après mûre réflexion, elle s'était retrouvée en sous vêtements. C'était aussi ça d'être un dieu... On pouvait faire disparaître tout ce qu'on voulait.

    "Oh oui, sérieusement ça pourrait le faire! Un bon striptease avec des cadavres animés tout autour. Je suis sûr que t'en as très envie. Tu signes?"

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« A l'Autumn des saisons,
ce sont les fleurs qui meurent... »
« A l'Autumn de la vie, ce sont nos souvenirs. »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hade http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319

Jezabel Chapman


« You Are Not Alone »


avatar


╰☆╮ Avatar : Marie Avgeropoulos.

Ѽ Conte(s) : La Légende de Manolo.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Celle qui est faite de délicieuses sucreries, qui veille sur le royaume des Âmes Chéries. J'ai nommée La Muerte.



☞ Surnom : June.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3529
✯ Les étoiles : 14166




Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Sam 20 Juin - 1:48

Une Autopsie imprévu
Si faire la fête est un crime, qui sera arrêté le premier ?

"comment tu peux dire que ton royaume des morts est plus joli que les miens, vu que tu n'as pas encore vu les miens ?" Oh, ce n'est pas faux ça. Et bizarrement, j'eus soudainement très envie de le voir moi, le sien ! Une idée naissait dans mon esprit, le genre d'idée pas très clair et risqué. Mais attendez, visitez les enfers quoi ! Si jamais c'est là et pas au paradis que je dois finir, je veux au moins voir à quoi ça ressemble ! Oh, mais attendez une seconde, je suis immortel moi ! Je ne peux pas mourir. Remarque, ce serait bizarre de mourir, étant donné que de base, je suis morte… Oh, je m'emmêle les pinceaux-là ! "À dire vrai, j'ai déjà ma propre créature. Et je n'ai pas eu besoin de qui que ce soit pour me fournir des parties de son corps." Ma curiosité frappée, je me tournais face à lui. Il avait vraiment créé ça propre créature, ce n'était pas une blague ! Mais comme monsieur était le dieu des enfers comme il le claironnait si bien, cela voulait dire qu'il avait fait des diables. Des vrais diables avec des cornes, tout ça ? C'est décidé, je veux voir les enfers ! Mais comment lui glisser l'idée en tête ? Je me suis mis à réfléchir à cette idée. Il passa une main sur son visage, faisant disparaître le sang qui dégoulinait-il y a quelques minutes plus tôt. J'aurais bien aimé savoir faire ça, moi aussi ! Mais je dois avouer que mes pouvoirs n'étaient pas mal non plus quand même. "Rassure moi, tu n'as pas de petits copains ? Tu'as juste l'air... invivable !" Alors ça, ce n'est pas gentil.

« Ehh ! » fils-je en écarquillant les yeux, mécontents. Ce n'est pas vrai, Glène me trouvait supportable ! Pourquoi je pense à Glène d'ailleurs ? Je ne suis pas en couple avec, faut que je me retire son prénom de la tête. Je mis mes mains sur les hanches en le fusillant du regard. Si mes yeux auraient pu le tuer, il serait déjà mort. Je croisais ensuite les bras sur ma poitrine en arquant un sourcil. Le corps qui se trouvait sur la table venait de disparaître. Je tournais la tête vers lui. Non, non ! J'avais besoin de ce corps moi, après, c'est Facilier que j'aurais sur le dos ! Déjà que je me suis pris la tête avec. Il est persuadé que je mets la morgue sens dessus dessous, et que je ne travaille pas convenablement. En même temps, je ne vais pas ouvrir les corps dans un silence mortel quand même. Moi, j'avais besoin de bouger, de mettre de la musique, de travailler à ma propre manière. S'il vous plaît, déjà qu'ouvrir des corps ce n'est pas marrant, alors si je devais travailler convenablement, qu'elle ennuie, ce serait ! Judah s'essaya alors sur la table en fer, maintenant propre. Je dois avouer quand même que ce pouvoir est vraiment cool. J'en aurais besoin pour les gros litres de sang qui se perfore et qui s'écoule sur le sol telle une chope de bière. Ce n'est pas cool parfois, quand du sang cette déverse sur vos pieds. Parce Que'près ils sont tout rouges, mais c'est pire quand le sang sèche, parce que ça devient collant tel des croûtes. Beurk ! "bon! Il est temps d'avoir une discussion sérieuse. Au départ j'étais venu ici juste parce que je m'ennuyais, mais là, tu m'intéresses grandement ! Tu as déjà été tentée par les stripteases ?"

Que ? Il était sérieux ? Bon, je dois dire que j'étais ravie que je l’intéressasse autant, mais s'il vous plaît quoi ! Vous me voyez moi me trémousser devant des hommes et des dollars ? Ce n'était pas du tout moi. Je sentais déjà l'offre venir, je me sentais déjà assez insulté comme ça. Je roulais des yeux en lui mettant une tape sur la main pour le faire partir de la table. C'est surement bien mieux payé que ce que tu fais et ça inclus de voir des créatures en chair et en os. C'est toujours mieux que tes cadavres de pacotilles. En plus, je pourrai te faire visiter mon somptueux Enfer. Car oui, il est somptueux. On a même un dragon. Enfin... Ce qui en reste. C'est une longue histoire..." Ah, mais c'était sérieux alors ! Il me voyait vraiment faire la petite danse de l’infirmière avec quelque mort qui se trémousse avec moi ? Cependant, l'idée de visiter ces enfers tombait à pic. Et savoir qu'en plus monsieur possédait un dragon, c'était encore mieux ! Je positionnais mes mains sur mes hanches et lui fis un énorme sourire.

▬ « Je sais pas… Peu était qu'une visite aux enfers pourrait me convaincre… » Laissais-je entendre en mettant toute la comédie possible dans là ma voix. Je lui affichais un sourire malicieux, le plus beau ! Cependant, il me pointa du doigt et je me sentis soudain… Frêle. Ma tête s'abaissa sur mon corps pour n'y voir que mes sous-vêtements. Heureusement que j'avais mis un ensemble rouge à dentelle. Hier, j'avais sorti une vieille culotte toute moche, pas très belle à voir ! Ah, mais attendez ce n'est pas la question, je suis à poil là ! À poil devant un dieu, héhooo Jez réveille-toi ! Je relevais des yeux meurtriers en sa direction, cédant à l'impulsion qui me picotait soudainement la main. Mes paumes se chauffèrent, devenant brûlante. Je m'approchais de lui le regard noir et lui mit une baffe. La claque de feu avait retentit dans la pièce. Puis, j'utilisais ma super vitesse pour me rendre dans le petit vestiaire et enfiler une blouse par-dessus mes sous-vêtements. Bon, ce n'était pas tellement ça, mais c'était toujours quelque chose de plus pour cacher ma pudeur. Je revins la seconde suivante devant le dieu, je croisais mes bras et mes yeux étaient toujours aussi fusilleurs.

▬ « La prochaine fois je vous brûle entièrement ! » Le menaçais-je. Sa joue avait la marque de ma main, elle était brûlée. Mais comme c'était un dieu, un tour de passe passe et hop ! Ça allait partir. On m'a toujours dit que quand je m'énervais, on voyait des flammes briller dans mes Prunelles. Je crois que c'était toujours le cas. L'impulsion passée, je croisais de nouveau les bras pour le dévisager. Un sourire mesquin vint hanter mes lèvres.

▬ « Alors, ces enfers ? Tant que je n'en aurais pas un aperçu, j'en déduirais que mon monde est plus beau que le tien ! » M'étais-je exclamée, redevenu soudainement joueuse.
copyright crackle bones

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



LES LAMENTATIONS DES VIVANTS SONT UN CHANT POUR LES MORTSAnd breaking down I feel my time is running out The fire in my heart will burn me to the ground I did my part, I tried my best, the things I'm fighting to protect always shatter into pieces in the end i'm broken and i'm barely breathing i'm falling 'cause my heart stopped beating if this is how it all goes down tonight, if this is how you bring me back to life(c) crackle bones


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t45540-bring-me-back-to-life-jezabel#429596

Hadès


« A la recherche,
du Papier Perdu !
Qui prouvera tout... »


avatar




╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8862
✯ Les étoiles : 28108




Actuellement dans : « A la recherche,du Papier Perdu !Qui prouvera tout... »


________________________________________ Mar 7 Juil - 21:51





    Il fut un temps, où pour m'avoir giflé comme elle l'avait fait, je l'aurai amenée elle, toute sa famille et tous ses proches, sur une grande place où j'aurai pu les sacrifier les uns après les autres. Il fut une époque où je n'aurai jamais laissé ce crime impunis, où je me serai vengé au centuple. Mais aujourd'hui, je m'étais contenté de lui sourire.

    Elle avait émis un souhait, un seul et unique souhait. Celui de venir dans mes enfers. Selon elle ils étaient bien plus jolis que les siens, mais j'en doutais fortement. En tout cas elle avait exactement tout ce qu'il fallait, même ce petit tempérament de feu qui la rendait si excitante, pour rendre Merida jalouse. Je n'avais pas spécialement envie de faire éprouver cela à ma nouvelle femme, mais d'un côté ça pourrait mettre un peu plus de piment dans notre vie.

    Tout en la laissant parler, j'avais pris ses mains dans les miennes et je les avais maintenus fermement. J'aurai pu faire disparaître la trace qu'elle avait laissée sur ma joue, mais au lieu de cela, j'en avais fait sortir des flammes. Puis ce fut au tour de mon autre joue de s'enflammer, avant que mes cheveux prennent le relai et se dressent sur ma tête tel un brasier ardent. Des flammes s'échapaient de mes pieds, tandis que la peau de mon visage noircissait. Mes os brûlaient et je sentais mes mains se consumer à leur tour.

    Les flammes se dirigèrent également vers la jeune femme. Je ne savais pas si elle allait se débattre ou non, mais quoi qu'il en soit, il était déjà trop tard. Le feu s'était emparé de tout son être. Si elle était réellement la mort, si elle pouvait réellement contrôlé le feu, ça ne lui ferait rien, à part une petite douleur. Juste ce qu'il fallait le temps du voyage. Car en un clignement d'oeils, on était apparu dans les enfers ardents, en plein coeur d'une surface en fusion (quelque chose de ce genre).

    "A ta place, je ne quitterai pas le chemin tracé sur le sol, c'est le seul de vivable." lui dis-je tandis que nos flammes disparaissaient, nous laissons à nouveau ressembler à qui on était réellement.

    "Ton rêve est exaucé. Te voilà dans l'un de mes Enfers. Pas le plus friand. D'ailleurs c'est ici que Cerbère vient faire ses besoins de temps en temps."

    J'avais mis mes mains sur mes hanches pour voir si elle allait rire à ma blague ou non, puis j'avais passé une main dans mes cheveux. Il faisait une de ses chaleurs ici.

    "Tu es en manque d'aventure ? Ton copain ne te satisfait pas suffisamment ? C'est pour ça que tu voulais venir dans les Enfers ? Pour te retrouver en tête à tête avec moi ? Je suis désolé de te décevoir, mais je suis marié."

    Je lui avais montré ma bague avant de me tourner et de faire quelques petits sauts sur le chemin, car il était semé d'embuches. Puis, je m'étais tourné une nouvelle fois vers elle, tout en continuant à marcher en arrière. Je connaissais les Enfers comme ma poche, je ne risquais pas de me faire avoir ici.

    "Je suppose que dans tes Enfers, tu avais aussi des créatures ? Mais sans doute moins impressionnantes que les miennes."

    Je lui avais fait un petit sourire en entendant le sol trembler. Elle allait arriver, je venais de l'appeler. Je rêvais de voir ce qu'elle ferait face à mon... Balgrog. Une création d'Eris après qu'elle avait lu un livre qui l'avait fort intéressé. Sans doute le seul qu'elle avait lu de toute son existence.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« A l'Autumn des saisons,
ce sont les fleurs qui meurent... »
« A l'Autumn de la vie, ce sont nos souvenirs. »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hade http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319

Jezabel Chapman


« You Are Not Alone »


avatar


╰☆╮ Avatar : Marie Avgeropoulos.

Ѽ Conte(s) : La Légende de Manolo.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Celle qui est faite de délicieuses sucreries, qui veille sur le royaume des Âmes Chéries. J'ai nommée La Muerte.



☞ Surnom : June.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3529
✯ Les étoiles : 14166




Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Ven 17 Juil - 17:02


Autopsie d'un corps jeune,
endurant & parfait !
Et le nouveau chien adoptif d'une medecin légiste presque à poil
.



Tout en parlant, je sentis ses mains prendre les miennes. Je m'arrêtais, posant des yeux surpris. D'accord, tout va bien Jez. Tu es juste à moitié à poil dans ta morgue avec un dieu qui te prend les mains. Mais à part ça, tout va bien, non ? C'est fréquent que les dieux viennent me tenir les mains pendant que je suis en soutif à dentelle. Y en a un qui ferait drôlement la tête s'il me voyait comme ça, d'ailleurs. Je dévisageais Judah, cherchant à comprendre ce qu'il avait en tête. Il allait me chanter une chanson et me faire danser, c'est ça ? Il allait me faire valser sur une vieille musique de grand-mère ? Oh non alors, qu'elle ennuie ! Je préférais mieux ma musique à moi, ça bougeait mieux ! Je voulus retirer mes mains, mais ils les tenaient fermement. Je levais de nouveau les yeux sur son visage. Des flammes apparurent sur sa joue, continuant sa trajectoire un peu partout sur son corps. Je tressaillis, voulus retirer mes mains avant que les flammes me consument moi aussi. Mais que je suis bête. Je suis insensible au feu. Ses mains, ces pieds, sa tête, tout prenaient feu et je sentis les flammes me courir partout sur le corps moi aussi. On devait ressembler à deux chandelles allumées, maintenant. Une douleur me traversa l'esprit, ce qui me surprit étant donné que je ne pouvais ressentir aucune brûlure… Mais mes yeux n'avaient pas quitté le visage du dieu, déterminé à en savoir plus.

Un clignement d'œil, et le paysage avaient entièrement changé. Laissant place à une énorme surface rocheuse et en feu. C'est ça, ces enfers ? Mais les miens étaient cent fois mieux ! C'était plus coloré, plus joyeux aussi. Et plus festif. Il était évident que si nous devions comparer, mon royaume gagnerait cent fois plus que le sien ! Je dégageais mes mains en regardant autour de moi. "A ta place, je ne quitterai pas le chemin tracé sur le sol, c'est le seul de vivable." Me dit-il. Je levais un sourcil, bien curieuse de savoir ce que cela pourrait me faire. Ton rêve est exaucé. Te voilà dans l'un de mes Enfers. Pas le plus friand. D'ailleurs, c'est ici que Cerbère vient faire ses besoins de temps en temps." L'un de ces enfers ? Ça voulait dire qu'il y en avait absolument partout ? Ou qu'il en détenait plusieurs ? Je ne savais pas que c'était possible ça. Je haussai les sourcils en positionnant moi aussi mes mains sur les hanches. Ça blague n'était pas marrante.

▬ « Ha. Ha. Ha. » Fils-je moqueuse en tapant lentement dans mes mains. « Je confirme, ce n'est pas plus friand que chez moi ! » Répondis-je ensuite avec un sourire moqueur aux lèvres. Tu es en manque d'aventure. Ton copain ne te satisfait pas suffisamment. C'est pour ça que tu voulais venir dans les Enfers. Pour te retrouver en tête-à-tête avec moi. Je suis désolée de te décevoir, mais je suis marié." J'écarquillais les yeux. Moi, vouloir venir ici juste pour passer un moment avec lui ? Ce n'était pas lui tout à l'heure qui me voulait en streap teaseuse dans son entreprise et qui m'avait mis en sous-vêtement ? Si je crois bien, mais ce n'était pas du tout mon attention de faire quoi que ce soit avec lui, et encore moins s'il était marié. Si Glène savait que j'étais ici avec un garçon en sous-vêtements sous une blouse… Ouai non, vos mieux pas qu'il le sache en fait. je secouais la tête en croisant mes bras, sourcil levé.

▬ « Je n'ai pas de copain, et je n'ai pas besoin d'en avoir d'abord. » Menteuse, j'avais envie de dire. « Et ta femme peut dormir sur ces deux oreilles, je ne suis pas le genre à sauter sur les hommes mariés. » Répondis-je. Il me montra la bague qu'il possédait sur son doigt, avant de faire des bonds de lapin sur le chemin, évitant les petits obstacles par ci et part là. Malgré le fait qu'il m'a un peu foutu à poil, je l'aimais bien quand même. Ce monsieur était amusant. J'entrepris de le suivre, imitant sa marche pour éviter moi aussi les embuches. Bien que je puisse planer sans problème. "Je suppose que dans tes Enfers, tu avais aussi des créatures. Mais sans doute moins impressionnantes que les miennes." je relevais la tête, manquant de me rétamer sur une flaque de lave. Je ne pense pas qu'on avait le même genre de créature, lui et moi. Je suis sûre qu'il allait me sortir quelque chose de cauchemardesque. Moi, je me souviens surtout de l'énorme taureau, grand comme une arène, qui avait failli réduire Manolo en pièce. Mais ce n'était pas de moi, celui-là. C'était de Xilbalba. Juste un pari fou pour que l'un retourne dans le monde des vivants et l'autre gagne mon monde et le sien en même temps. Heureusement, j'avais gardé mon monde. C'était le mien, pas le sien. Je sentis soudainement le sol trembler, manquant de me déséquilibrer sur le sol. Le dieu avait un étrange sourire au visage.

▬ « Oh, ta ramener un de tes cochons dindes, c'est ça ? » Fils-je en clignant des yeux, le visage emplis de malice. Plus la créature approchait, plus le sol tremblait. Bientôt, quelque chose sortit de l'ombre. Quelque chose d'énorme. Il avait des cornes de diables, des ailes, une queue, et se tenait debout comme n'importe qui. Il avait des flammes qui crépitaient dans ces grands yeux jaunes. Je déglutis, en levant la tête vers l'immense créature. J'étais une fourmi à côté, moi. Je reculais de quelques pas, le cœur battant. Non, on avait pas la même définissions de la bébête, je tentais de garder mon calme, alors que la créature posa son énorme pied juste à quelque centimètre de moi. Oui bon, ça, ça avait tout sauf l'air d'un cochon dinde. Et j'avais bien envie de m'en aller loin de cette créature qui avait l'air d'obéir au doigt et à l'œil d'Hadès.

▬ « Bon d'accord, il n'est pas mal, ton géant vert ... » Répliquais-je. La bête semblait ne pas avoir aimé mes propos, et pour cause, il tenta de m'attraper avec son énorme main. Mais voyant l'énorme gabarit que c'était, j'eus le temps de voir le coup venir et je partis la seconde suivante avec rapidité. Je ne sais pas où j'allais, mais j'entendais des énormes bruits de pas derrière moi. J'entrais dans une énorme grotte, et penchais la tête pour voir l'énorme créature passer sans me voir. Je me laissais tomber par terre, en passant une main sur mon front. J'avais le cœur qui palpitait et je soufflais de soulagement. Mais un grondement retentit dans toute la grotte, me faisait sauter sur mes pieds et reculer vers l'entrée. Trois têtes aux yeux rouges se dressaient devant moi et sortais de l'ombre. Un chien ? Un chien à trois têtes ? Je penchais la tête de coter avec curiosité, il était énorme, plus grand que moi. Mais moins grand que le géant qui se baladait actuellement à ma recherche. L'une des têtes ouvrit sa gueule révélant des canines impressionnantes. Il se mit à hurler dans ma direction, me crachant de la bave dans le visage. Toute mouillée et gluante, j'écarquillais les yeux avec une tête choquée.

▬ « Vilain chien ! Tu es un très très vilain chien ! Dégage avant que je te crame la tête, sale clébard ! » M'écriais-je en sautillant sur mes pieds. J'allais me faire bouffer par un chien des enfers. Je fermais les yeux, me préparant à servir d'os géant, tremblotant, quand je sentis quelque chose de froid sur mon corps. Il couina et recula de quelques pas en abaissant les oreilles. Enfin, leurs oreilles, vues le nombres de tête. Il venait vraiment de me sentir ? Pourtant, il ne m'attaquait pas… Peu être parce qu'il savait que j'étais justement la mort, et qu'on était tous les deux du même domaine ? Je soupirais, il me faisait pitié à me regarder avec ces yeux tristes. Et en plus c'était trois yeux tristes, encore pire. J'avançais vers lui et posai ma main de fourmis sur l'une des énormes museau, grand comme une pierre.

▬ « Bon, ce n'est pas de ta faute. Bon chien ! » Lui dis-je en lui caressant le nez. Il remua de la queue et l'une des têtes me lécha entièrement, faisant disparaître la bave qui me recouvrait de la tête aux pieds y a quelques instants. « Bwouah ! Mais s'il te plaît arrête de faire ça ! Et mais, je rêve où tu viens de me retirer la blouse ? Je suis en sous-vêtement encore une fois ! Tel chien, tel maître, j'ai envie de dire. » Grognais-je en croisant les bras sur ma poitrine. Le chien s'avança vers moi et la tête de droite lâcha quelque chose qui se mit à rebondir de tous les côtés. Une balle. Sérieux ? Il jouait jamais avec son chien ? L'animal aboya, me fracassant les tympans. Je me bouchais les oreilles, et attendis qu'il finisse son cinéma pour aller récupérer la balle géante. Je la pris dans mes bras, elle était lourde. Je reviens vers le chien.

▬ « Couchez ! » L'animal s'exécuta. J'avançais vers lui et planais jusqu'à sa nuque pour m'asseoir dessus. C'était marrant, de voir les trois têtes de là ou j'étais. On dirait plusieurs canon dans les jeux de guerres. Puis, je lançais la balle en dehors de la grotte et le chien partit à toute vitesse dans sa direction. Je me cramponnais à ses poils. Je chevauchais Cerbère dans les enfers en sous-vêtement. VDM ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



LES LAMENTATIONS DES VIVANTS SONT UN CHANT POUR LES MORTSAnd breaking down I feel my time is running out The fire in my heart will burn me to the ground I did my part, I tried my best, the things I'm fighting to protect always shatter into pieces in the end i'm broken and i'm barely breathing i'm falling 'cause my heart stopped beating if this is how it all goes down tonight, if this is how you bring me back to life(c) crackle bones


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t45540-bring-me-back-to-life-jezabel#429596

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Autopsie d'un corps jeune, endurant & parfait ! [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ L'hôpital