Gravity
FALLS !

de Dyson

Miroir
Magique
de Anastasia

L'Héritage
Perdu !
de seb


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ L'Héritage Perdu ! ☆ Evénement #97
Une mission de Lily Olyphant - Ouverture : 4 juillet 2018
« La Vérité sans Compromis ! »

Partagez | .
 

 [Fe] Panique au Comic Con - Evénement #39

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

Astrid Littlefoot


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emily Kinney

Ѽ Conte(s) : Le Petit Dinosaure et la Vallée des Merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Petit-Pied <3



☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 920
✯ Les étoiles : -200




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Lun 6 Juil 2015 - 22:49

Panique au Comic Con !

Bien le bonjour à tous, peuple des Deux-Jambes !



On m'a demandé de résumer ce qui s'est passé pour les protagonistes de cette aventure. Je trouve ça très important de savoir qui ils sont afin de mieux comprendre comment ils ont pu en arriver à partir à l'autre bout de ce continent extrêmement vaste appelé l'Amérique du Nord. Vous savez que près de 200 millions d'années en arrière, cet endroit était peuplé par des dinosaures ? D'immenses reptiles qui se déplaçaient seuls ou en troupeaux, qui vivaient pacifiquement -si on oublie les Dents-Tranchantes, et... bon, je vais me taire car ça n'a pas l'air de vous intéresser. J'oublie parfois que les Deux-Jambes n'aiment pas connaître les origines du monde. Enfin, très peu d'entre vous. Ce n'est pas grave.

Passons à ce drôle d'évènement appelé le Comic Con. Il n'a lieu d'une fois par an dans la ville de San Diego, en Californie. Il paraît qu'il y fait super chaud, un peu comme à la fin de l'ère Mésozoïque. Non, ce n'est pas un nom de médicament. Pff...

Cet évènement est très encouragé par mon ami Elliot, qui ne râte jamais une occasion de s'y rendre. Il va y aller avec Lily. Lily, elle est gentille et toute jolie.


Elle est fiancée à Elliot et avant elle était un éléphant avec de grandes oreilles. Elle pouvait même voler. Elle me raconte son histoire dès que je lui demande. Elle a une petite fille qui s'appelle Cassandre et qui maintenant est toute grande. Mais... c'est une autre histoire.


Voici Elliot. Il m'impressionne un peu, il a un drôle de quelque chose dans le regard. Il a pleins de pouvoirs et il ne sait pas s'en servir. Du coup on se retrouve parfois dans des mondes qu'il crée et qui sont très dangereux. Heureusement, il aime Lily et il ferait tout pour la protéger. Du coup, je l'aime bien aussi. Il est le papa de Petit Bébé. Il est aussi le fils de sa maman (Aphrodite - j'ai toujours du mal à me souvenir de ce nom) et de Judah.

Dans ce voyage, ils m'ont dit qu'il y aurait aussi d'autres personnes ! Zach Edison.


Je ne sais pas qui c'est mais il a l'air gentil. Il était un chien avant. Un petit "rebelle". Je ne sais pas trop ce que ça veut dire. Il a un problème avec les lapins humains et le thé.


Lounis a l'air très sympathique ! Il a le syndrôme d'Asperger... Euh... il faut que je me renseigne dans mon encyclopédie mais à vue d'oeil je dirais qu'il n'aime pas les asperges. Il est très proche d'un monsieur tout roux et tout gentil qui fait des bonds et avant il était un faon. Quand il parle il s'emmêle un peu mais c'est trop mignon !


Pascal est mon meilleur ami avec Lily ! Je suis vraiment contente qu'il soit de la partie parce qu'il est vraiment gentil ! Il ne faut pas écouter les gens qui racontent qu'il a fait du mal à la fille de monsieur Arès ! Il a une cicatrice sur le visage car il a vécu des choses très difficiles. Avant, il était un caméléon. Maintenant, il est shérif et il aimerait refaire pleins de bisous à la maman d'Elliot, mais pour une raison qui m'échappe, c'est trop compliqué.


Wilson est comme mon frère ! Il est beaucoup de choses, et pas que pour moi. Avant, il était un robot ménager qui rêvait des étoiles. Maintenant, il est éboueur, il aime beaucoup un autre robot -qui n'est plus un robot- il est aussi cavalier mais sans faire de cheval et il a une maladie en lui capable de tuer les gens, mais pas tout le temps.


Pour finir, voici Lara ! Je ne la connais pas mais d'après Elliot, elle a des arguments énormes et très convaincants. Avant, elle était exploratrice et chasseuse de reliques. Maintenant, elle... est toujours avide d'explorer et chasser. Pour être honnête, elle me fait un peu peur. Espérons qu'elle trouve ce qu'elle cherche à San Diego.

Oh, je parle et je parle ! Du coup, je vais être en retard à notre lieu de rendez-vous ! Elliot a demandé à tout le monde de se retrouver sous la tour de l'Horloge à neuf heures très précises ! Le souci, c'est que j'ai beaucoup de mal à lire l'heure... Je ne comprends pas comment ça marche. En plus, il n'y a pas de pendule ici. C'est encore plus difficile de ne pas être en retard. Lily ne sait pas que je viens sinon elle m'attendrait. Je voulais lui faire la surprise... Je crois que c'est râté.

Je me dépêche ! Avec un peu de chance, je pourrais arriver avant que tout le monde parte ! En plus, j'ai un déguisement qui plaira à Pascal, j'en suis certaine ! J'y ai mis beaucoup d'effort !



*enroule sa perruque autour de son cou et sort en courant de la cabane de Jeremiel*

J'ai juste la forêt à traverser ! Je peux y arriver ! Je peux le faire !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

❝ I'm in the middle of starting over ❞
The colors and the stars seem a little brighter. ⊹ Tomorrow isn't far away! Through the hardest part I'm working towards a happy ending.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t10706-astrid-o-la-grande-va http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t10887-astrid-if-we-hold-on-together-i-know-our-dreams-will-never-die http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t25875-the-great-story-of-littlefoot

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E



☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3100
✯ Les étoiles : 2831




Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Mar 7 Juil 2015 - 12:42

Panique au Comic Con !


Wilson avait déjà tout préparé dans sa petite tête. Son plan était très clair. Au début, il avait bien essayé de convaincre EVE de faire un duo et de l'accompagner, mais après avoir passé tant de temps sans se quitter d'une semelle, prendre à peine une journée chacun de leur côté semblait ne pas être une si mauvaise idée. Ils tenaient toujours leur promesse, il ne comptait pas s'attarder, il rentrerait bien assez vite... S'il craignait toujours les débordements malgré tout, il ne se sentait pas sur le point de faiblir. Il était confiant. C'était un voyage « organisé ». La dernière fois, à Paris, tout s'était relativement bien passé, pas de raisons pour que ce soit différent.

En plus... Il adorait les déguisements.
Le petit robot avait cherché des jours durant celui qui lui conviendrait. Sa préférence était déjà marquée dès le départ mais il voulait être certain de ne pas se tromper. Il ne voulait pas que ce soit trop compliqué à réaliser non plus, ni à porter. Qui mieux que le Docteur dans ce cas ? Le seigneur du temps est capable de tout ! Il va partout, adaptable à tout temps et toute situation ! Restait à trouver la régénération qui lui correspondrait. Les vestes en cuir n'était pas de son genre, ni les nœuds papillons. Il avait la bonne tête pour convenir au dixième. En plus... C'était le plus cool. Il avait toujours été son préféré.

S'il voulait participer, c'était principalement pour le dieu de la renaissance. Il n'avait jamais eu l'occasion de beaucoup lui parler. Il l'avait juste croisé dans des moments plutôt... compliqués. Il se doutait que ça ne devait pas être facile, pour lui. Il ne l'avait pas revu depuis les événements du Marchand de Sable mais il avait quand même envie de lui dire que ça allait. De toute façon, avec ou sans son déchaînement de pouvoirs au laser game, tout ce serait déroulé de la même manière. Ce n'était pas de sa faute. Alors il avait envie de lui montrer que tout allait bien et qu'il ne le détestait pas, que peut-être même ils pouvaient être amis. Wilson aimait bien avoir de nouveaux amis. Il fallait juste croiser les doigts pour que rien ne déraille à cause du mauvais contrôle de ses pouvoirs. Croiser vraiment très fort les doigts.

Il avait prévu de rejoindre Lily avant de se rendre au point de rendez-vous, parce qu'il savait qu'elle venait aussi. Il ignorait si c'était pour le Comic Con en lui-même, pour Elliot, ou juste parce qu'elle aimait voyager. En tout cas, il voulait s'assurer que tout aille bien, parce que son copain devait être bien occupé à préparer le départ. Il était arrivé assez tôt avec sa boîte de cookies dans les bras, ravie de voir qu'elle semblait toujours en si bonne forme. Il s'était assuré qu'elle prenne un bon petit déjeuner, parce qu'ils allaient marcher, qu'il allait peut-être faire chaud, qu'il fallait avoir plein d'énergie ! Il ne l'avait pas lâché avant qu'elle ne termine son troisième cookie. ( ) Il n'avait surtout pas envie de la voir faire un malaise ! C'était un peu comme avec Cassandre... Il savait qu'elle n'avait pas forcément besoin de ça, mais il se sentait mieux en ayant l'impression de la protéger un peu.

« Je vais pas m'étrangler avec ? C'est fabriqué pour que ce soit sans danger non ? »

Ils s'étaient mit d'accord pour se partager franchement leurs avis respectifs sur la tenue de l'autre. Wilson était globalement satisfait, trouvant les converses particulièrement confortables, son tournevis sonique commandé sur internet le comblant au possible. Il avait même fait de son mieux en se coupant un peu les cheveux, pour se rapprocher du personnage. Moins de bouclettes, mais il aimait bien comme ça aussi. Cependant, la cravate lui posait problème. Ça lui gratait la gorge, il n'était pas habitué.

De son côté, Lily avait opté pour Megara, de ce qu'il avait comprit. Ah, Hercule... Serait-ce un hommage à sa belle-famille ? En tout cas, il trouvait que ça lui correspondait plutôt bien. Il s'était assis sur le canapé alors qu'elle était partie chercher sa tenue, mais ce qu'il vit quand elle le rejoint le fit rougir à un point inimaginable et il en eut presque l'envie de se cacher les yeux.

« Tu penses qu'il faut que je mette quel soutiens gorge ? »

Elle en avait ramené tout un étalage ! Détournant le regard, sentant cette fois que sa gorge était vraiment bien trop serrée, son rythme cardiaque s'accéléra de plus belle.

« Hum... Euh... Le... Le plus joli ? »

C'était stupide comme réponse. Il tendit le bras au hasard sans même regarder et en pointa un sans réfléchir. Ce n'était clairement pas son domaine de prédilection et il n'avait pas envie de s'attarder sur ce sujet. Il soupira de soulagement lorsqu'elle s'éclipsa à nouveau mais dû bien se rendre à l'évidence que ce n'était pas terminé lorsqu'elle revint avec sa robe qui tombait à moitié. Elle en faisait exprès en fait ? Comme si Elliot n'avait déjà pas eu assez de doutes en Grèce !
Simplement, elle lui demanda de l'aider à tout faire tenir et même s'il était plus que mal à l'aise et qu'il se sentait trembler de partout, Wilson hocha simplement la tête en se redressant, allant attacher ce qu'elle ne pouvait pas atteindre d'elle-même. Il évita soigneusement de mettre trop de temps, même si le manque de pratique se ressentait dans ses mouvements. Il ne savait même pas si la robe était à l'endroit, en fait... mais il se débrouilla plutôt bien, en tout cas Lily sembla satisfaite du résultat.

« Oublie pas de prendre de l'eau ! Faudrait pas se déshydrater ! »

Il avait déjà un stock dans son sac, accompagné de ses lunettes trois dimensions bien dixième docteur, ainsi que de son portable indispensable, mais mieux valait prévoir trop que pas assez.
Ils se mirent alors en route pour la grande place, le robot s'étant un peu détendu après cet épisode gênant de l'habillage de la jeune femme et finit même par l'oublier. Curieux de savoir qui d'autre avait répondu à l'invitation, il jeta un rapide coup d’œil à l'horloge. Il était déjà l'heure ? Ils avaient mit autant de temps à trouver le bon soutien gorge ?

Plusieurs silhouettes se dessinèrent devant eux et... Il n'en reconnut pas une. Certes, les déguisements n'aidaient pas, mais vraiment il n'avait pas un seul indice sur leur identité. Restant bien à côté de Lily, ne la lâchant pas d'une semelle, il avait une moue anxieuse sur le visage. Leurs costumes étaient tellement jolis. Peut-être qu'il aurait dû voir plus grand ? Oh non, sa tenue était peut-être basique mais son personnage valait le coup. On ne pouvait pas lui retirer ce mérite.

Arrivé à hauteur du petit groupe qui s'était formé, il mit ses mains dans ses poches, se dissimulant derrière la jeune femme. Il avait toujours un peu de crainte enfouie à présent, en rencontrant de nouvelles personnes, parce qu'il ne savait jamais si on se doutait de ce qu'il avait pu faire ou non. C'était perturbant, parfois même il flippait à l'idée de toucher qui que ce soit de peur de leur donner la nausée en les frôlant, même si ses dernières semaines rien de ce genre ne s'était produit. Se raclant la gorge, il opta pour un petit coucou général. Plus sur que la poignée de main.

« Bonjour, moi c'est Wilson. »

Il devait se présenter comme ça, ou en Docteur ? Il n'en avait pas la moindre idée ! Mais Wilson pour l'instant c'était très bien. Il s'était pas assez entraîné pour le « Allons-y, Alonso ! ». Une fois dans l'ambiance ça viendrait tout seul mais fallait juste qu'il se mette en condition. Il se pencha vers Lily en remarquant que quelqu'un – et pas n'importe qui – manquait encore à l'appel.

« Je crois qu'Elliot va être en retard. » Haussant les épaules, il ne s'inquiétait pas plus que ça, rien ne pouvait le surprendre venant du dieu. Peut-être que son déguisement était super complexe et qu'il avait du mal à marcher avec ? Quoi qu'il en soit, le robot sorti alors la boîte de son sac, qui était encore bien remplie malgré que Lily se soit servi dedans. « Un cookie ? » Et un grand sourire pour accompagner tout ça, ça va le faire mon gars !




made by pandora.




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

you look like yourself, but you're somebody else⋆ You were the better part of every bit of beating heart that I had, whatever I had. I finally sat alone pitch black flesh and bone. Couldn't believe that you were gone.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Pascal Méléon


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Arthur Darvill

Ѽ Conte(s) : Raiponce
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pascal



☞ Surnom : Pascal
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1004
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mar 7 Juil 2015 - 20:12



Pascal vérifia une dernière fois son sac, bouteille d'eau? Check. M&m's? Double Check. Un peu de liquide au cas ou? Ouais... Valait mieux ne pas l'oublier ça, la dernière fois je m'étais retrouvé à Londre sans rien dans les poches et cela avait été une catastrophe. Donc une fois pas deux. Ensuite, le costume? Je devais admettre que je n'étais pas un geek de chez geek comme Elliot, mais j'avais déjà joué à quelque jeu dans ma jeunesse mais sans plus. Cependant, il y avait un jeu vidéo qui m'avait marqué il y a bien longtemps, c'était Street Fighter. Le deux pour être précis, l'un des meilleurs jeu de combat de l'histoire du jeu vidéo sur lequel j'avais passé un paquet de temps, je devais l'admettre. Mais c'était du bon temps, alors lorsque Lily m'avait proposé de venir avec Elliot, Lily, et d'autre pour faire une voyage pour la Comic Con avec cosplay obligatoire... Je n'avais pas hésité, et puis ça me faisait une bonne raison de poser ma journée pour une fois, mon nouveau job et les responsabilités qui allaient avec me prenait l'intégralité de mon temps libre. Donc ouais, un petit peu de repos pour le nouveau Shérif, cela ne pouvait pas faire de mal. enfin je l'espérais, car j'avais une histoire avec les voyages de ce genre et ça partait toujours en live, toujours. Mais là il n'y avait pas de raisons que cette escapade à San Diego dégénère, enfin normalement. Enfin bref, j'avais fait le costume simple de Ryu, qui consistait à un kimono blanc et une ceinture rouge sang au niveau de la taille, une paire de gant de boxe rouge, et le bandeau mythique autour du front. J'avais retiré mes bandages dans un souci de cohérence et je marchais pieds nus, comme Ryu. Avec tous les entraînements et batailles que j'avais traversés j'avais une musculature suffisante pour que je reste crédible, j'avais juste enfiler une perruque brune pour mieux lui ressembler. Enfin je mettais appliqué, pour une fois que je pouvais m'amuser peinard. Bon, il y avait tout de même ma cicatrice au visage et ma balafre sur le torse qui cassait un peu, mais ça donnait un coté encore plus survivant que j'appréciais? Après il y avait que Brave perchée sur mon épaule, mais je mettais aussi occupé d'elle. J'avais pris certaine de ses anciennes plumes et les avaient peintes en rouge (avec une peinture qui n'était pas dangereuse pour elle, j'avais vérifié) et j’avais rajouté du ruban rouge dans ses ailes, pour lui donner un air de Phénix. Pourquoi? et bien pourquoi pas. Elle avait pas compris au début mais c'était fait à l'idée que le rouge était tendance dernièrement, enfin ça lui donnait un air de Fumsec de Harry Potter. Ryu et Fumsec... Voilà qui était étrange, mais passons, plusieurs personnes me regardèrent étrangement en passant mais je m'en fichais un peu, j'étais le Shérif et j'étais en repos, ficher moi la paix. 

Pascal arriva en premier, ce qui était un habitude pour lui, il s'appuya contre un mur et passa une main gantée dans le plumage de Brave pour passer le temps, faisait attention à ne pas défaire son costume. Ceux qui suivirent furent Lily, dans une robe grecque carrément aguicheuse qui ressemblait à celle de Mégara (il valait mieux que Judah ignore ce choix de déguisement) et un autre type qui ne me disait rien, et qui semblait déguisé en 10eme Docteur. Pascal sourit aux nouveaux arrivants avant de faire un câlin à son amie éléphante, parce que c'était la seule (avec Astrid et Punz) qui avait le droit à ce genre de câlin amicaux. Le premier qui fait un commentaire sur les câlins que je faisais à Aryanna se mangeait mon pied dans les gencives, je préviens. Mais passons.

« Bonjour, moi c'est Wilson. » 


Le caméléon fit un leger signe de tête au nouvel arrivant, qui avait plutôt réussit son cosplay du Doc, Brave tourna sa tête plumée et rouge pour l'observer avec curiosité, le balafré lui caressa la tête pour la calmer avant de se présenter à son tour:


"Moi c'est Pascal, ou Ryu, et elle c'est Brave, ou Fumseck. Z'en faîtes pas je ne suis pas venu pour faire le Shérif, nous sommes tous ici pour nous amuser."


Le caméléon avait ponctué sa phrase par un franc sourire avant de s'appuyer contre un mur, il ne restait plus qu'à attendre les autres, et Elliot, pour commencer cette journée qui s'annonçait bien remplie mais tranquille. Il n'y avait pas de raptors à l'horizon, pas de course à dos de moineau, pas de sirènes, rien. Nada. Que pouic.
Oui, ça allait être une bonne journée.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Fire and Blood.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t3083-pascal-meleon-le-meill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t3127-z-avez-des-mouches http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t3252-l-histoire-d-un-cameleon

Lounis Masnaa


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Mika

Ѽ Conte(s) : Bambi (de Bambi)
☞ Surnom : Mika
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1098
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mer 8 Juil 2015 - 12:48






With No Power
Come No Responsibility.
They Were Wrong.


Lily, Wilson, Pascal, Lara, Zach, Lounis, Astrid & Elliot








Ce costume que lui avait offert le vaisseau de Zachary lui était décidément fort utile. Même s'il devait bien prendre garde à le laver tous les jours -il avait même un réveil à 21h11 pour lui rappeler de lancer la machine dans les communs de l'immeuble- il avait rarement autant porté quelque chose. Il fallait avouer qu'un costume qui prend la forme et l'apparence que vous voulez, quand on vivait presque dans un placard à vêtements tant on baignait dans les belles choses, c'était inespéré! Puis, avec cette obligation de le laver tous les jours, aucun soucis d'hygiène -sauf cette fois où il s'était trompé de lessive et où il avait fait une sale réaction allergique-, qui que soit la personne qui avait inventé ça, c'était un génie. D'accord, il ne payait pas de mine, là, sans être porté, il ressemblait juste à un vieux costume qu'on aurait enterré quelques semaines durant - Lounis avait même eu la joie de voir pousser une petite fleur sur une des deux épaules- terreux et terne, mais au moins, on ne le lui piquait pas.

Oui, il avait l'air un peu triste, plié là sur son lit. Parce qu'aujourd'hui, il ne le portait pas. Oh, cela ne l'empêchait pas de l'emmener avec lui, pour se changer ce serait très bien. Quoi? A la fin d'une longue journée, on apprécie de se changer non? Baigner dans son jus, un peu, mais pas trop quand même. Puis, une tenue de rechange n'était jamais de trop. Il contempla un moment son lit. Dessus était étalée toute sa petite panoplie... Son costume proprement emballé dans un papier de soie et rangé dans un petit sac en tissu, de l'eau, de quoi manger -il aimait manger et il avait presque deux mètres à nourrir-, et de quoi soigner les bobos les plus basiques. C'était la moindre des choses en voyage. Puis avouons que la dernière fois qu'il avait assisté à une rencontre cosplay, ça avait un peu mal tourné... Bon, il avait eu ce costume génial en échange, mais ce n'était pas une raison de cesser de se méfier. Puis c'était les petites manies de Lounis. Tout préparer, tout ranger dans toujours le même ordre, tout compartimenter... D'autant qu'il partait tout seul aujourd'hui. Mais quelle idée d'aller jusque là-bas tout seul? Ah oui, Antropy travaillait. Lui avait deux jours de repos, puis, il avait fait ça sur un coup de tête quand il avait répondu à cette annonce... Mais quelle idée?!

Il se retourna après s'être assuré qu'il ne manquait rien à ses affaire, pour vérifier cette fois si tout allait avec son costume. Summer l'avait aidé à coudre tout ça, et ils ne s'en étaient pas mal sortis! Même s'il n'avait pas osé le monter à Opy', il ferait ça plus tard. C'est qu'il n'était pas question de risquer de l'abimer avant le jour J n'est-ce pas. Ça le changeait, pour une fois, de ne pas porter un beau costume, mais... une combinaison verte et jaune. Il avait la cagoule qui allait avec, mais elle était restée dans ses affaires. Pas la peine de mourir de chaud encore plus avant d'arriver. Il vérifia que les deux matraques tenaient correctement dans son dos... Parfait! On aurait presque dit que c'était une props officiel. Summer avait vraiment des doigts de fée. Elle lui avait réclamé des photos... Ah oui les photos! Il trottina en traversant sa chambre-salon-pièce à vivre, fouillant un peu partout pour finir par en tirer un petit appareil photo numérique. Il avait fait charger des piles, et avait une ou deux cartes mémoire prête, c'était parfait! Il ajouta ça à son étalage sur son lit. De même que son téléphone. Kick-Ass avec un Samsung Hello Kitty, c'était plutôt "accurate" non?

Mais pourquoi ce costume? Parce qu'on lui avait assuré qu'il devrait avoir une bonne tête d'Aaron Taylor-Johnson s'il s'arrangeait un peu. Bon, il avait les yeux bruns, et il était plus grand que ça, et n'avait pas franchement le ration torse-hanche rêvé des super-héros, mais franchement, ça ne rendait pas si mal vu comme ça, dans son miroir. En plus, il avait les bons cheveux ET il portait des lunettes pour lire -qu'il avait mis avec ses affaires à ne pas oublier, pour le voyage-. Mais il était quand même sûr de finir par se changer: il allait mourir de chaud. C'était la principal raison à vrai dire. Lounis ne connaissait pas vraiment le ridicule. Il avait une certaine retenue s'afficher en public avec Opy', mais c'était autre chose, il avait été bien assez habitué à se faire taquiner pas toujours très gentiment à l'école, alors il ne voulait pas remettre ça. Mais pour le ridicule, ça lui passait au dessus. Il n'avait pas peur de se promener à la plage avec sa frite géante à cause de son incapacité à nager, il ne craignait pas de s'habiller de manière un peu excentrique dans son quotidien, alors pourquoi devrait-il craindre de se promener en costume de Kick-Ass pour aller au Comic-Con, endroit où tout le monde irait costumé, ou du moins une grande majorité?! Il n'avait jamais fait de convention, mais il s'était renseigné.

Emballant soigneusement ses affaire, il choisit un sac à dos noir passe partout, ça irait mieux avec le costume que ses habituels sacs à mains. Il passa une dernière fois par son miroir, vérifia s'il n'avait rien oublié, avant de prendre la direction de la sortie. Il laissa la porte non fermée à clefs, comme d'habitude, et descendit dans la rue, en chantonnant tranquillement, pressant un peu le pas pour ne pas se mettre en retard. Généralement, il n'était pas en retard, aujourd’hui non plus, mais il était un peu juste, alors mieux valait ne pas traîner. il ne désirait pas se faire remarquer à peine arrivé, en général, sa grande taille suffisait déjà à faire cet effet, pas besoin d'en rajouter. Et il espérant vraiment ne pas être le seul à s'être habillé... L'annonce stipulait "cosplay", alors en théorie, il ne devrait pas être seul, n'est-ce pas?... Anxiété quand tu nous tient. Anxiété. Oh flûte! Sitôt pensé, sitôt rentré, il avait oublié ses médicaments. Pour ce genre de voyage, c'était impensable qu'il les oublie, si une crise arrivait, il serait bien loin des médecins, et il ne voulait pas risquer de créer des soucis à son groupe. Sitôt dit sitôt fait, il traversa la grand-rue, se précipita dans son appartement, repartit en trombe en laissant la porte claquer -aussitôt suivie par le cri hystérique de sa folle de voisine-. Bravo, il allait vraiment finir en retard!

Et finalement... Pas tant que ça? Il repéra vite les participants sur la place. Et ce fut avec plaisir qu'il remarqua les costumes. Parfait, il ne serait pas seul -il n'était pas touché par le ridicule mais il savait être mal à l'aise-. Il avait un peu peur à l'idée de ne connaître personne. Un voyage seul, c'était difficile, et un voyage seul et sans connaître les autres, c'était vraiment difficile. Lui qui parlait peu, qui était maladroit, un peu dans son monde et surtout qui avait de la peine avec les interactions sociales... Ils étaient déjà quatre, et semblaient discuter tranquillement, donc c'était qu'il n'était pas si en retard que ça. Aller, on souffle un coup, inspiration pendant cinq secondes, expiration pendant le même temps, on remet son sac sur l'épaule correctement en faisant attention de ne pas accrocher les matraques, et on avance et...

" Oh! Pascal, tu es là aussi?!"

Quelle bonne nouvelle! Une tête connue! Connue depuis peu certes, et ce n'était non plus son meilleur ami, c'était plutôt une connaissance, mais c'était quand même une tête connue! Ça avait eu le don de faire naître un grand sourire sur le visage du faon, qui hésita un peu moins à s'approcher. Il toisa les autres venus d'un petit coup d’œil. Jolie robe, elle, elle n'aurait pas trop chaud, il reconnu le Docteur -il ne regardait pas, mais il connaissait de visu-, il était mignon. Et l'autre demoiselle était jolie aussi! Ils avaient tous fait des efforts, et en grand passionné de couture qu'il était il ne pouvait qu'avoir l'air aux anges. Un kick-Ass avec un air de grand dadais un peu naïf... Bah ça allait non?

" Lounis, enchanté. Jolis costumes."

Il s'adressa directement à la petite assemblée. Il ne se présenterait pas en tant que Dave Lizewski, ou même Kick-Ass. Déjà, Lizewski, c'était trop dur à prononcer et se tromper devant des gens le stressait, puis il avait quelques soucis quand il s'agissait de jouer avec les personnalités alors autant ne pas compliquer les choses, et espérer que tout le monde connaisse. Voilà. Et puis il y avait aussi l'éternel compliment... Lounis n'en était jamais avare, au contraire. Il était trop gentil, on n'arrêtait pas de le lui dire... Mais après tout, c'était la vérité. Puis Asperger ou pas, il savait ce que c'était que d'être nerveux quand on enfilait quelque chose pour la première fois encore plus en public, et encore plus quand il s'agissait de notre propre création... Alors un petit compliment était toujours le bienvenue non? Et puis c'était une façon d'essayer d'effacer sa nervosité. Les voyages, ce n'était vraiment pas sa tasse de thé.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I CAN LIVE UNDERWATER

It’s enough to lose your head, Disappear and not return again. ©️ signature by anaëlle.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27435p10-moineau-lounis-mas http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t27566-lounis-le-faon-connait-des-gens http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28706-lounis-recapitulatif-de-rps

Zach Edison


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Sam Claflin.

Ѽ Conte(s) : La Belle & le Clochard.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Scamp.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 128
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 8 Juil 2015 - 16:34



Panique au Comic-Con


« Ca va passer, je te dis. »
« Et moi j’te certifie que non. »
« Fais pas ta tête de mauvais chien, ça va passer ! »
« Me cherche pas, l’chat de gouttière. Je te dis que non ! Tu vas le péter ! »
« Mais non je vais pas le casser, me prend pas pour un débile ! »
« C’est pas une question de débilité, c’est… Putain, attention ! »
« Arrête de gueu… AH BAH VOILA ! »

Adrien se mit à pousser des cris de profondes satisfactions en lançant des gestes obscènes dans ma direction. Se dandinant d’un pied sur l’autre, il se mordit même la lèvre inférieure pour accentuer son sentiment de supériorité, alors que j’observais le miroir devant lequel nous étions débouts depuis presque une bonne heure. Non mais, par quel espèce de putain de miracle est-ce qu’il avait réussi à m’enfiler une armure complète d’Iron Man sans qu’aucun bout ne dépasse pour traduire les pièces détachées ? Et surtout, sans absolument rien casser malgré nos maladresses respectives ?! J’étais perplexe, sincèrement, et un peu blessé dans mon ego qu’il y soit parvenu alors que je luttais avec depuis déjà plusieurs jours. Si c’était une question de niveau au Tetris, j’aurais dû le battre à plate couture et ne pas me faire avoir de la sorte par son minois de rouquin ! Ce chat était nul aux jeux vidéo de toute manière. Mettez-moi une manette dans les mains et on en reparle, pour voir.

« S’il m’explose à la figure et me compresse comme une canette, tu vas entendre parler de mon poing dans ta figure... »

J’étais mauvais joueur et, surtout, mauvais perdant. Et rien que de perdre face à quelque chose d’aussi bête que l’enfilage d’un costume, ça avait le don de titiller mon attention et ma patience. Déjà que je n’en avais pas beaucoup, il ne fallait pas trop rajouter de l’eau dans le vase ou ça allait bouillir sévère. Sérieusement, qui aurait pensé qu’en nous lançant dans le projet de faire un cosplay du plus célèbre des Avengers on finirait avec un truc pareil ? Ca pétait la classe, franchement. Il faudrait que je pense à faire une gâterie à Hackery la prochaine fois pour… Non mais, il était trop pudique ou à l’ouest pour savoir à quoi je ferais référence, je n’avais rien à craindre. En tout cas, ses conseils avaient été fichtrement précieux.

Je bougeais la main sur laquelle le gant articulé réagissait de manière quasi parfaite, brillant sous son vernis métallisé en imitant les reliures de la véritable armure. Sur mon torse brillait une LED bleutée pour reproduire le cœur de mon héros philantrope, badboy et multimillionnaire ; quoi, c’est beau de rêver, non ? J’avais refusé quand Adrien avait proposé d’y ajouter un bouton pour faire sortir une voix et insulter les gens en espagnol – même si je trouvais l’idée carrément drôle – parce qu’il y aurait malheureusement des gens qui parlaient justement espagnol. Et courir en armure d’Iron Man… Merci mais y’avait plus pratique dans la vie ! En revanche, je n’aurais pas dit non à un modificateur de voix, mais tout ce qu’on avait trouvé c’était une boite qui imitait Dark Vador ou une poule. Franchement, entre les deux, et vu le prix… On se contenterait de ma voix de sale gamin.

Adrien me tournai autour, jaugeant et jugeant de l’apparence que j’avais. Je haussais les épaules avant de faire mine de lui mettre un coup en plein dans le plexus solaire ! Il sursauta d’un bond en arrière, me lançant un regard noir alors que je me mettais à rire. A l’aise. Tranquille. Bon il ne faudrait pas trop faire de gestes brusques, je sentais la pointe des omoplates me rentrer dans le dos quand je bougeais, mais on ferait avec ! J’allais juste… Mourir de chaud. Un léger détail franchement emmerdant en y repensant. Pourquoi est-ce qu’on avait oublié les ventilateurs intégrés, déjà ? Et ce n’était pas le fin tissu noir qui assemblait la plupart des pièces qui allait m’aider à respirer. J’espère que j’avais bien du déo dans mon sac, où on allait le sentir venir, le Iron Man.

Je portais d’ailleurs le dit sac lorsqu’on me déposa près de la tour de l’horloge de Storybrooke. Je saluai rapidement les gens qui m’avaient pris en stop, claquant la portière avant de me diriger vers un groupe d’énergumènes en costumes. Bon au moins, je ne m’étais pas trompé ! Je récapitulai vite fait la liste des choses à faire avant de partir : verrouiller ma chambre, fait. Ne pas dire au revoir à ce crétin d’Angus, fait. Laisser un mot à ma mère, fait. Envoyer un message à Hackery, f… Ah, aller, un dernier ! Je sortis mon téléphone pour essayer de le taper mais, avec les gants pas franchement pratique. Tant pis, je lui enverrais plus tard. Ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait dire au lièvre qu’on s’en allait pour San Diego !

Je ne l’avais d’ailleurs même pas dit à mon père, ça faisait plusieurs semaines que je ne l’avais pas vu. Depuis mon jugement en fait, celui qui m’avait foutu un bracelet sombre sur la cheville gauche avec des règles à la con de couvre-feu et de respects de certaines zones… Heureusement que ma mère avait finalement apposée sa signature sur ma demande de déplacement hors territoire – imiter les signatures, c’est le pied – pour que je puisse me rendre à San Diego. Elle n’était pas encore au courant, mais ça ne saurait tarder. Rien que d’y penser, je sentis un sourire apparaître sur mes lèvres. On allait franchement s’éclater.

Je m’avançai vers les individus, m’assurant que j’avais bien pris mon paquet de clopes au passage, un teeshirt de rechange et un bon jean. Mon chapeau ne rentrait pas mais je l’avais un peu plié pour la place, ou au pire j’en piquerais un à quelqu’un. J’avais embarqué mes maigres économies – les rares qu’il me restait grâce à mon boulot – au cas où je trouverais un souvenir. Je suis sûr qu’un goodies ou une connerie de ce genre finirait par me faire tilt afin de l’offrir à Hackery. Tout lui faisait plaisir, mais j’aimais bien me donner des défis stupides. Ce n’était pas comme s’il devait en avoir quelque chose à faire normalement… Il n’était qu’un vendeur de thé, rien de plus. Avec de bons conseils pour les customisations de cosplay, mais ça, chut. C’était un secret !

« Salut… Le peuple. »

Dis-je en levant la main à l’intention des différents protagonistes, dont une grande perche aux cheveux bouclés. Non mais, il existait des types presque aussi grand que Hackery ou quoi ? En tout cas, je les toisai des pieds à la tête un par un. Tient, la fille faisait à peu près ma taille. Ca va, je me sentais moins petit d’un coup. Pas ma faute si j’étais encore en pleine croissance ! Ca viendra, ça viendra, ma vengeance sera terrible. Je levai un pouce en direction de celui en costume marron avec une cravate et des converses. Ca, je connaissais.

« Sympa, le docteur. »

Je ne faisais pas beaucoup de compliments, mais de temps en temps il fallait bien se forcer à faire des efforts et sourire comme un gentil garçon ! De toute manière, on est porté sur la culture geek, ou on ne l’est pas. Visiblement, la fille en toge ne l’était pas... Ou alors la culture d'un autre millénaire. Mais par fierté, je préférais ne pas lui demander d'où elle sortait les volants et le tissu qui dissimulait à peine sa peau dessous. Bon, ça va qu'elle avait l'air sexy quand même...





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t31811-guide-du-parfa

Lara Croft


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Barbara Palvin

Ѽ Conte(s) : Tomb Raider
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lara Croft

☞ Surnom : Tara, Tachou, Rara (:suspect:)
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 201
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 8 Juil 2015 - 19:55

Prénom ∞ Prénom
A thousand silhouettes dancing on my chest
Une mission de plus, une. Ce matin, lorsque j’ai finis mes affaires, le patron m’a convoqué à la dernière minute dans son bureau. Inquiète et curieuse, je me demandais ce qu’il me voulait. D’un pas incertains, j’ai traversé les locaux avant de toquer à sa porte. Si l’homme avait découvert ma fouille précédente dans ses dossiers, il me tuerait surement sur le champ. D’un côté, il n’aurait pas attendu une convocation pour le faire. Quoi que… Passant la porte, je la refermais à double tours comme à mon habitude avant de m’arrêter devant lui. « Quelque chose ne va pas ? » Les salutations n’étaient pas de circonstance dans ces moments-là. Elles ne l’étaient jamais d’ailleurs. Ce n’était pas une relation patron/employé ordinaire. Je me fichais qu’il m’apprécie et il en était de même dans l’autre sens. Il ne pouvait pas se séparer de moi comme je ne pouvais pas me séparer de lui. Partant de ce principe, les relations évoluaient dans des sens bien différents. Le fixant, j’attendais d’entendre la raison de ma venue. « J’ai une nouvelle demande à te faire. Un évènement se prépare en ville, tu as du en entendre parler. Un petit groupe de personne part pour le Comic Con à Sandiego. » Le Comic Con. Bien sûr que j’en ai entendu parler. C’est le Salon de jeu vidéo. Il n’a pas pu oublier d’où je viens. Hochant la tête en le fixant, je repris. « Je suppose que ce ne sont pas des vacances offertes. Qu’est-ce que je dois faire ? » Ne pas tourner autour du pot. Là était le secret. Il ne fallait jamais se réjouir avec ce genre de personne. Une chose pouvait être sûre. Il ne s’agissait d’aucun meurtre ou intimidation. Si je partais avec un petit groupe, ce serait quelque chose de discret, ne laissant aucune trace. « J’ai un amis là-bas. Il me doit de l’argent… Et deux trois petites choses avec cela. Tu récupèreras cela dans la nuit et tu me le rapporteras lors de ton retour à Storybrook. » Fronçant les sourcils, je n’aimais pas ces deux ou trois petites choses. Cela ne me disait rien qui vaille. Méfiante, je le questionnais du regard, ce qui ne prit pas la peine de remarquer. « Deux ou trois petites choses ? C’est-à-dire ? » La tête replongé dans ses dossiers, il ne semblait pas prêter attention à mes propos. Commençant à m’impatienter, je tapais du pied contre le sol avant de me rapprocher. Il fit un geste de la main m’indiquant la porte sans croiser mon regard. « Tu le sauras bien assez tôt. Tu peux disposer, je n’ai plus besoin de toi. » Je levais les yeux au ciel en tournant les talons pour rejoindre la porte lorsque sa voix retentis de nouveau. « Ah oui et Lara… » Il releva la tête, un sourire mesquin sur les lèvres. « N’oublie pas de te trouver un déguisement. Quelque chose d’assez crédible pour que l’on pense que tu ais un véritable intérêt pour ce festival ridicule. » Serrant les poings, je lui fis un sourire hypocrite avant de claquer la porte.

Trouver un déguisement, trouver un déguisement. Il était marrant lui. Je n’avais pas que ça à faire et je devais réussir à me le procurer avant demain. J’ai pensé à revêtir mes habits habituels de l’époque, mais l’originalité aurait été moyenne. Et puis, même si je ne l’aurai jamais avoué, ce genre de fête m’excitait bien plus que ce que je ne laissais paraitre. Je n’étais pas tirer d’un jeu vidéo pour rien. Je me sentais dans mon élément là-bas. L’après-midi devant moi, j’avais cherché un petit moment le déguisement parfait. Hors de question de m’habiller avec quelque chose de mignon ou de froufrou. Je voulais quelque chose qui claque. Mais… Il faut bien l’avouer, dans ce genre de festival, il y a plus de déguisement pour les hommes que pour les femmes. Quoi que… Pourquoi ne pas féminiser un déguisement masculin. Prenant un calepin et un crayon, je notais les quelques idées qui m’étais restées pour faire l’inventaire de ce dont j’aurai besoin. Prenant mon sac et mon portefeuille, j’ai ensuite écumé les boutiques pour finir par arrêter mon choix sur un déguisement. En rentrant chez moi, j’ai passé une grande partie de la nuit. Vous voulez des indices ? Bon d’accord… Deux morceaux imitation fer sur la poitrine. Encore ? Un long pantalon noir, près du corps avec quelques armatures en fer. Vous êtes franchement pas doué ! Une longue cape rouge ! C’est la base. Le dernier indice est décisif, si vous ne reconnaissez toujours pas de quoi je parle vous êtes invités à retirer votre costume et rentrer chez vous. Un magnifique et énorme marteau. Pour ceux toujours présent, oui, c’est bien Thor. Pourquoi un personnage masculin ne pourrait pas être adapté en féminin ? Au contraire, je vous assure que j’ai plus d’allure que lui. Si, si, vous le constaterez de vous-même.

Le costume soigneusement posé sur une chaise, je suis rapidement partie écumer les quelques dernières heures de sommeil qu’il me restait. Devoir faire un déguisement de ses mains, ce n’est pas si simple et cela prend du temps. Levée tôt le lendemain, je suis rapidement partie me préparer. Un rapidement qui a pris légèrement plus de temps que prévu. En plus d’être compliqué à enfiler… Sérieusement, j’ai pas pu prendre dix kilos en une nuit… Il n’était pas du tout… Mais alors pas du tout confortable. Le fer, c’est froid. Et dur. Et désagréable. Ouais je sais, ça parait évident, mais je n’avais pas vu ça comme ça la première fois que je l’avais porté. Et puis le pantalon noir en plein été et les bottes, c’était l’enfer. Sans parler du marteau… C’est lourd ce truc ! Bon, bon, j’arrête de râler ! J’ai bien le droit un peu ! Toute excitée, je suis sortie de mon appartement, me dirigeant vers le lieu de rendez-vous. Ce contrat était surement l’un des plus agréables que j’ai eu à réaliser. Franchement, partir pour le Comic Con, c’était top. Bon, je ne savais pas encore ce que j’avais à récupérer, mais ça ne pouvait pas être si horrible que ça. Rapidement, j’aperçus le petit groupe, peut-être déjà au complet. D’accord… Paraître souriante et ouverte. Et surtout pas renfermé. Tu peux le faire Lara, c’est pas la première fois. Un sourire sur le visage, je m’approchais. « Bonjour tout le monde… Désolé pour le retard, le costume a été plus pénible à mettre que je ne le pensais. » Décidément, les rapports sociaux étaient devenus difficile depuis que j’étais à Storybrook… Ou peut-être avais-je toujours été comme ça ? Ce n’est que maintenant que je m’en rendais compte en tout cas. « Sympa vos déguisements. » Je passais en revu toute les personnes, une à une, ne reconnaissant aucun visage. Génial. Encore une fois, j’allais m’en sortir en solo. S’en devenait presque une habitude.

code by Silver Lungs




Elliot Sandman


« Et une bouteille de
Shampooing ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Pierre Niney

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le fils de Hadès et Aphrodite

Meilleur duo Awards

☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7214
✯ Les étoiles : 20288




Actuellement dans : « Et une bouteille de Shampooing ! »


________________________________________ Mer 8 Juil 2015 - 23:47


« We could be heroes forever and eveeeer »

Un jour plus tôt, essayage du costume.

"Tu es sûr que tu veux te déguiser comme ça ?"
"Oui, Maman."
"Tu ne trouves pas que c'est un peu... léger ?"
"Je crève de chaud là-dessous, alors niveau légèreté..."
"Je ne parlais pas de ça. Je veux dire que c'est étrange."
"Tu es spécialiste en cosplay, maintenant ?"

Elle esquissa une petite moue et me tourna le dos pour inspecter mon armoire ouverte. Elle observa attentivement les costumes soigneusement rangés sur des cintres, les fit défiler avant d'en prendre un et de l'agiter sous mes yeux.

"Que dis-tu de ça ?"
"M'man, c'est la tenue du lieutenant Urura !" fis-je en roulant des yeux.
"Et alors ? C'est très élégant le latex."

Je plantai mon regard exaspéré dans le sien. Ouais, le latex, tu en connais un rayon, j'en suis sûr. Je me souvenais encore du discours qu'elle m'avait tenu sur la contraception lorsque le jour de mes quinze ans -super cadeau d'anniversaire une boite de préservatifs, alors que je rêvais de recevoir le dernier Tomb Raider. Je craignais qu'elle ne reparte dans son délire, aussi j'expliquai en lui désignant le costume :

"Urura, c'est une femme ! C'est la copine de Spock ! Je vais pas me promener au Comic Con en travesti !"
"Qu'est-ce que ça fait dans ton armoire, alors ?" insista-t-elle en agitant la tenue sous mon nez.
"C'est... privé !" fis-je en attrapant le costume pour le rouler en boule avant de le jeter dans un coin.
"Ca... aussi ?"

Elle venait d'exhumer le bikini de la princesse Leia. Aussitôt, mon visage vira au cramoisi. Je passai une main sur mon visage tout en bégayant :

"C'est... euh... à Emma... elle a dû l'oublier..."

Tu as raison Elliot. C'est pas du tout bizarre de trouver des "vêtements" de ton ex dans ta chambre. Pourquoi je compliquais toujours les choses ? Maman arqua un sourcil à la fois étonné et réprobateur.

"Okay, je l'ai acheté sur le net quand c'était les soldes..."
avouai-je en baissant brusquement la tête, rouge jusqu'aux oreilles. "Je... j'avais pensé demander à Lily de le mettre une fois, juste comme ça..."

Le fantasme de la princesse Leia, un truc aussi vieux que le monde. Je n'avais vraiment pas envie d'en parler avec ma mère. Ce genre d'explication avec la déesse de l'amour, c'est trop... bizarre.

Ma mère tourna le bikini vers elle, et fit un truc qui m'interloqua : elle se dirigea vers le miroir tout en plaçant la tenue devant elle, comme pour évaluer le résultat sur son propre corps. Sans le vouloir, mon esprit se mit à imaginer des trucs complètement atroces. Ces visions m'arrachèrent un cri horrifié. Non pas qu'envisager ma mère en princesse Leia soit abominable -objectivement parlant, elle était sacrément canon- mais ça me perturbait de savoir sa motivation réelle. Tranquille, elle se tourna vers moi et fis disparaître le bikini.

"Je te l'emprunte. Ca me donne une idée."
dit-elle.
"Tu ne vas pas venir, quand même ?" m'insurgeai-je. "Arès m'a déjà suffisamment sermonné. J'ai promis de faire super gaffe."
"Ne t'en fais pas, je te laisse t'amuser." dit-elle en me tapotant la joue avec un sourire. "Je t'emprunte le costume pour... un autre moment."

Son ton brusquement évasif m'imposa une nouvelle vision et je m'éloignai d'un pas.

"Brreuaaah !" fis-je en m'ébrouant. "Tu fais ce que tu veux avec ton lézard mais je veux aucun détail !"
"En parlant de lui, je veux que tu en prennes soin."
"..."
"Compris ?"
"Moui..." grognai-je à contrecoeur avec une moue.

Elle me piqua un baiser sur la joue et s'écarta comme pour partir. Elle évalua une dernière fois mon déguisement, sceptique.

"Tu es vraiment sûr ?"
"Ca plaira à Lily, c'est tout ce qui compte." dis-je en tapotant mon ventre proéminent.
***

Jour J.

Tout était au point. Absolument tout. J'étais au taquet. J'étais même à taquetland ! Ce Comic Con allait rester gravé dans les mémoires. Et pour une fois, ce n'était pas une menace, mais une promesse.

Je me trouvai au Lasergame, en train de peaufiner les derniers détails et réglages. Il fallait que tout soit au point. J'avais tendance à trop habituer les gens à de l'à peu près. Et bien souvent, ça conduisait au désastre. Pas cette fois.

"Alors Pouet, tu es prêt à remplir la mission la plus importante de ta vie ?"
"POUET !" répondit joyeusement Pouet.

Je lui souris. Pouet était un grand gaillard d'un mètre quatre-vingt dix, large d'un mètre et rempli de plumes. Son pelage orange fluo était aussi doux que celui d'une peluche. En guise d'yeux, il avait deux billes noires hypnotisantes ainsi qu'une trompe rigide rose de laquelle émanait le seul mot qu'il savait prononcer. J'avais mis un temps fou à le créer. Le plus fort était ce qui demeurait caché en lui.

"POUET POUET POUET !" s'écria-t-il.
"Oui je sais que tu es tout excité, moi aussi !"

Je tapai dans mes mains et zippai mon costume jusqu'au menton. Wouah... il faisait drôlement chaud là-dessous. Je regardai Pouet qui piétinai sur ses gros pieds duveteux, impatient. Il cligna de ses gros yeux statiques.

"Hum... comment je vais te téléporter ?"
songeai-je à voix haute.

Je n'avais pas pensé à ça. J'enveloppai la pièce enténébrée et mon regard tomba sur un paquet de mouchoirs. Ca allait faire l'affaire. Je sortis un mouchoir, l'agitai en l'air pour le déplier et enroulai ma main dedans. Après quoi, je la posai contre le pelage de Pouet qui émit un "Pouuuuet" aigu. Apparemment, il aimait bien les caresses.

"Attention, tu vas sûrement te sentir un peu déphasé."

Je ne savais pas s'il pouvait ressentir quoi que ce soit. Je ne m'étais pas penché sur la question. Quoi qu'il en soit, je nous téléportai jusqu'à la grande place. La brusque luminosité m'aveugla quelque peu. J'avais la sale habitude de travailler dans le noir.

Pouet s'éloigna brusquement de moi pour se diriger avec une vitesse surprenante vers le petit groupe qui se trouvait devant la tour de l'horloge.

"Maiskeskifout ?"
balbutiai-je, décontenancé.

Il n'y avait que du beau monde : Thor en fille -aah encore une qui appréciait le reboot de Marvel, tss- un Iron Man de poche, un Kick Ass très convaincant, le Doctor -mon coeur manqua un battement- Ryu de Streetfighter -toute mon enfance !- et... Lily avait craqué son slip ou quoi ? On voyait presque tout sous sa robe, malgré la distance à laquelle j'étais !

"POUET ! POUET ! POUET !"
chantait Pouet d'un ton extatique tout en sautillant vivement vers eux.

"COUREEEEEEZ !" hurlai-je. "NE LE TOUCHEZ SURTOUT PAAAAS !"

Je n'aurais pas pensé que Pouet se montrerait aussi affectueux. A moins qu'il se ruait vers eux pour les exterminer ? Dans le doute, je courus derrière lui. Je ne voulais pas l'abîmer en l'enflammant, il m'avait quand même fallu des heures pour le créer. Le mieux était de le maîtriser... Même si je ne voyais pas trop comment. En tous cas, c'était vraiment difficile de courir avec un costume comme celui que je portais. Il entravait tous mes mouvements.

Ca commençait bien...!

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

❝ Oh, I hold you for a million years
to make you feel my love ❞

I could make you happy, make your dreams come true
There's nothing that I wouldn't do. Go to the ends of this Earth for you
To make you feel my love, oh yes. To make you feel my love.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t974-call-me-god-elli http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11851-elliot-this-is-my-kingdom-come http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1908-la-vie-trepidante-d-un-demi-dieu

Lily Olyphant


« La Vérité sans Compromis »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucy Hale ♥

Ѽ Conte(s) : Dumbo ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Dumbo ☣ l'éléphant qui sait voler. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9641
✯ Les étoiles : 39381




Actuellement dans : « La Vérité sans Compromis »


________________________________________ Jeu 9 Juil 2015 - 12:11



৩ Je ne suis pas folle. Ma mère m’a fait passer des tests ! ৩


    J'étais arrivée devant la grande maison et je l'avais observée de bas en haut. Elle était sur deux étages. On se serait cru devant une maison playmobil avec un style ancien, mais aussi que du neuf tout autour de la maison. Il y avait un jardin bien ordonné, une clôture en bois peint en blanc et une sorte de tour. La bâtisse était un mélange de maison et château. La porte était immense et en bois. Je m'étais approchée jusque devant l'entrée et j'avais vue que la maison était ouverte.

    L'intérieur était encore plus majestueux que l'extérieur. Je ne savais pas trop pourquoi il m'avait demandé de le rejoindre ici, mais j'avais jouée le jeu jusqu'au bout. Une fois dans le salon, il y avait un feu naissant dans une cheminée. Puis petit à petit les flammes se faisaient de plus en plus grandes, imposantes et j'avais croisée les bras le temps que le spectacle prenne fin. Je n'avais pas le temps pour un grand show. Une petite flamme s'était échappée de la cheminée et était venue jusqu'à moi, frôlant mon nez de quelques centimètres, ce qui m'avait fait grimacer. J'aurai bien fait un geste de la main pour la chasser, mais j'avais peur de me brûler.

    Je m'étais contentée de décroiser les bras et de me reculer, prenant un air de jeune femme pas du tout intéressée par le spectacle. Mais bon, c'est vrai que c'était pas mal du tout pour une entrée en matière. Enfin bref... Il était enfin apparu juste en face de moi et le feu s'était éteins dans la cheminée. En le voyant avec son grand sourire, fier de lui, je n'avais pas pu m'empêcher de lui sourire. Qu'est ce qu'il pouvait être bête !

    "Et ça t'amuses ?"

    "Beaucoup." m'avait-il répondu juste avant de me demander comme je trouvais la maison. J'avais pris le temps d'observer une nouvelle fois le salon et c'était pas mal. Pas mal du tout même.

    "Tu veux visiter l'étage?"

    "A dire vrai, si je t'ai appelée c'est pour m'aider à trouver un déguisement pour le Comic Con. C'est pas chose facile, car Elliot a des goûts vraiment très précis. Et j'ai pas envie d'y aller en Lara Croft ou Princesse Leïa. J'aimerai quelque chose qui change, qui le surprenne véritablement."

    "Et?"

    "Et quoi?"

    "Et?"

    "Et qui change! Un truc coloré, beau, jolie!"

    "Et?" avait-il dit une nouvelle fois avec un petit sourire qui voulait tout dire.

    "Et sexy! Ca te va? Tu es content?"

    "Maintenant oui! Je pense avoir ce qu'il te faut, mais allons visiter l'étage avant!"

    Il comprenait que je n'avais pas le temps ? Qu'on était le jour j et qu'il fallait absolument que je trouve mon déguisement aujourd'hui ? J'avais levée les yeux au ciel et soupirée, car il était déjà arrivé à l'étage.

    "Juste le premier étage et après tu m'aides!"

    J'aurai dû aller voir Aphrodite plutôt que le dieu des Enfers. Elle m'aurait déjà trouvée le déguisement parfait. Tout en commençant à gravir les marches de l'escalier, j'avais comme une impression de déjà vue. D'un côté, un escalier c'était tout ce qu'il y avait de plus banal, donc peut être pour ça que j'avais l'impression d'avoir déjà monté ces marches.

    Une fois en haut, il y avait un long couloir et plusieurs portes, sans doute des chambres. En tout cas c'était aussi grand que ça y semblait de l'extérieur. Une porte était ouverte au loin et j'avais une nouvelle fois la sensation d'avoir déjà vue cet endroit. Il semblait si neuf, si récent, la maison devait à peine avoir été créée, même si elle donnait l'impression d'être dans un style très ancien.

    Une fois devant la porte, j'étais entrée dans la chambre et là j'avais vue Judah étendu sur le lit avec un petit sourire. Il voulait quoi ? Non mais ça y est, il allait me jouer le jeu du "je veux un truc en échange!". J'avais mis mes mains sur mes hanches et pris un air contrariée avant de me rendre compte que ce lit je l'avais déjà vue. Tout comme cette commode, ce grand miroir. Bon sang !

    Je m'étais avancée dans la pièce, remettant mes bras le long de mon corps et je m'étais approchée de la commode ancienne en bois. J'avais passée ma main dessus et je me revoyais la toucher dans le futur. Il y avait une brosse à cheveux posée là, même si aujourd'hui il n'y avait rien. Un peu plus loin c'était un livre, qui lui aussi n'était pas là aujourd'hui, car la pièce était meublée, mais il n'y avait pas la moindre affaire. Enfin sauf ce cadre posé sur le meuble. Je m'étais approchée de lui et j'avais posée ma main dessus. Je savais déjà de quoi il était question, car dans un voyage dans le futur avec mon Elliot, j'étais venue dans cette maison.

    En tournant le cadre, j'y avais vue une photo de Elliot et de moi. Elle avait été prise il y avait quelques jours. Je n'y avais pas prêtée attention que c'était la même que celle qui serait dans ce cadre par la suite (Le rp du futur dont il est question - dernier post). Je me souvenais de cette pièce, de chaque chose qui s'y trouvait, de cette maison... C'était là que j'avais vue ma fille adulte pour la première fois.

    Quand je m'étais tournée vers Judah, j'avais les larmes aux yeux et j'avais vue qu'il s'était relevé, ne comprenant pas ce qui arrivait.

    "C'est ma maison?"

    Il semblait encore plus surpris. Je comprenais un peu mieux ce qui arrivait et je ne pense pas que j'avais eu la réaction qu'il espérait.

    "Hum... Disons que oui, même si tu as un don inné pour gâcher les surprises! C'était un cadeau, mais tu ne sembles pas si surprise que ça."

    Alors c'était lui qui nous l'avait offerte? Enfin qui nous l'offrira aujourd'hui? Une maison aussi grande, majestueuse... Elle renfermait tellement de souvenirs, même si c'était réellement la première fois où j'entrais dedans. Je m'étais rapprochée de Judah pour le prendre dans mes bras. J'avais besoin de réconfort, de me sentir rassurée, même si c'était le dieu des Enfers qui allait me procuper cette sensation.

    "Merci..." lui murmurais-je avant de m'écarter de lui et de passer mes mains sur mes yeux, avant de ramener mes cheveux en arrière. Je savais qu'un jour j'habiterai dans cette maison, mais là, le fait que ça arrive réellement, ça me rapprochait encore plus de ce futur où on avait été. Un futur où tous mes amis avaient disparus, où tous mes proches n'étaient plus avec nous. Ca faisait flipper. Mais la maison était encore très neuve et elle avait un look très ancien quand j'étais entrée dedans la première fois. Ce n'était pas encore aujourd'hui que les choses allaient arriver. En jetant un coup d'oeil sur le lit, j'avais vue apparaître une tenue.

    J'avais d'abord regardée Judah avant de regarder à nouveau la tenue et de m'en approcher. Elle était vraiment très belle à regarder, très jolie, très... sexy! C'était tout ce que j'avais demandée. Mais il y'avait juste un petit bémol : ce n'était pas un déguisement et je sentais que Judah avait compris que j'allais poser la question.

    "Toi tu n'as jamais vue Hercule ? C'est outrageant ! Faudra réparer cette lacune !"

    Ohhhh mais si !!! Bien sûr !!! J'avais déjà vue cette robe !

    "C'est Megara, c'est ça ??? Ah mais c'est géant comme idée ! Je pourrais me faire une queue de cheval et mettre mes cheveux en chignon en haut et je pourrai porter un de ces grands bracelets pour faire grec et ancienne et..."

    Je m'étais arrêtée, histoire de ne plus parler autant, puis j'avais sourie à Judah avant de le prendre une nouvelle fois dans mes bras. C'était le déguisement parfait ! Mon Elliot allait adorer ! En plus il était véritablement sexy ! Je sentais qu'on allait beaucoup s'amuser à ce Comic Con !

    Quelques minutes après, j'étais de retour dans mon chez moi, avec ma tenue posée sur mon lit. Wilson n'allait pas tarder à arriver, car on avait prévu de rejoindre le groupe ensemble. Et puis comme je n'étais pas sûr de quoi mettre avant d'avoir cette tenue, je voulais qu'il me dise franchement ce qu'il pensait de mon déguisement. J'avais aussi très hâte de voir en quoi il allait arriver.

    La porte venait de sonner et j'étais aller lui ouvrir. Il avait une magnifique boite de cookies en main et il avait passé tout son temps, jusqu'à ce qu'on soit dans le salon, à tenter de me faire manger le plus de cookies possible. Comment qu'il savait que je devais me nourrir ? Il était mignon ce petit robot.

    "Attends! Si j'en mange encore un seul, je pense que je vais exploser! Et il me faut de la place dans mon ventre." lui dis-je en remettant le dernier cookies qu'il m'avait passé, dans sa boite. Puis, je lui avais ébouriffée les cheveux avant de tenter de les remettre bien et de me rendre compte qu'il était déjà déguisé.

    "Oh punaise! Mais attends... Tu... Je crois savoir! Elliot m'a déjà parlée de ça! Tu es le Doctor???"

    Je sentais que mon homme allait être plus que ravis, car il était grave fan de Doctor Who. Quand à moi, je n'avais pas encore vue d'épisodes, mais ce look allait véritablement trop bien à Wilson. Le seul truc qui était dommage, c'est qu'on voyait bien moins ses bouclettes. Ca lui allait pourtant tellement bien !

    "Tu es splendide ! Un véritable robot sexy avec cette tenue !!"

    Je lui avais fait un grand sourire et une bise sur la joue avant de quitter la pièce pour aller chercher mon déguisement de Megara. Mais juste avant ça, j'avais besoin d'une confirmation.

    "Tu penses qu'il faut que je mette quel soutiens gorge?"

    J'en avais déposé tout un étalage devant ses yeux. Il semblait pas mal embarassé, pourtant c'était que des soutiens gorge. A la piscine ou à la plage tout le monde en portait sans rien au dessus. Et là en plus, ils ne cachaient rien du tout. Il était crognon à être aussi timide. Ca changeait de la plupart des hommes.

    "Parfait ! Le rose ! Tu as raison, il va coller parfaitement avec ma robe ! Je reviens, ne bouge pas !"

    Au bout de quelques minutes, j'étais revenue en Mégara avec la tenue, la coupe de cheveux, le bracelet et aussi mon autre bracelet de breloques que m'avait offert Aphrodite à l'époque. Bon ok, ça n'allait pas trop avec le déguisement, mais je ne sortais jamais de chez moi sans mon bracelet avec le petit éléphant dessus, le bébé et l'éclair de Zeus. Tout ce qui me rappelait ma famille.

    "Tu peux juste m'aider à faire tenir la robe derrière ? J'aimerai pas la perdre en cours de route."

    Je m'étais tournée pour qu'il puisse accrocher le tout. Je sentais sa main tremblante dans mon dos et j'avais levée les yeux au ciel. Fallait vraiment que Eve le décoince un peu. Ils ne faisaient toujours rien? Je lui poserai la question tout à l'heure!

    On était ensuite partit et arrivé sur la grande place où se trouvait déjà pas mal de monde. Je ne les connaissais pas encore, mais j'avais très hâte de faire leur connaissance. En tout cas, beaucoup avaient opté pour un super héros. Il y avait ce jeune garçon qui disait s'appeler Lounis. Le grand qui n'avait pas donné son nom et la jeune femme. C'est fou, sa tête me disait quelque chose, même si je ne voyais pas du tout de qui il s'agissait. Puis, j'avais vue arriver... Oh bon sang !

    "Pascal !!! Tu es venu !!!" lui dis-je en lui faisant un câlin. Ca faisait depuis quelques jours qu'on s'était pas vue et ça me paraissait être une éternité.

    "Ca va mieux avec Aphrodite ? Vous vous êtes réconciliés ?"

    Je lui avais fait un petit sourire et une petite moue qui voulait dire "vous l'avez fait? C'est bon? Vous êtes à nouveau ensemble?". Oui, mes mimiques posaient une tonnes de questions. Ce qui m'avait interpellée le plus dans ce qui avait été dit, c'était la manière dont Pascal c'était présenté. Shérif? Il était devenu shérif? Je n'avais pas prêtée attention aux élections et j'avais aucune idée de qui était le nouveau maire. Je ne participais pas à la vie politique. Mais que Pascal soit shérif, ça ne voulait dire qu'une seule chose : le nouveau maire devait être top !

    "Je suis vraiment très contente pour toi ! C'est super ! Le grand et magnifique shérif de Storybrooke ! Faudra que je te trouve un chapeau. On fera les boutiques en revenant. Bien que là bas il doit y en avoir aussi."

    J'avais fait un sourire entendu à la seule jeune femme de présente. Elle était une femme comme moi, elle aimait sans doute faire les boutiques. On allait convaincre tout ce beau monde de pouvoir se trouver de nouveaux fringues.

    "COUREEEEEEZ !" hurla une voix que je connaissais bien. "NE LE TOUCHEZ SURTOUT PAAAAS !"

    Au loin j'avais vue quelqu'un arriver avec un énorme déguisement et une sorte de trompe à la place du nez. Il émettait un bruit de... Pouet! Juste derrière lui quelqu'un lui courait après avec un déguisement très particulier en forme de... Bon sang, il a fait quoi ?

    "Elliot ? Mais... Mais..."

    Une cacahuète? C'était monsieur cacahuète ? J'aurai jamais pensé qu'il aurais mis un déguisement de ce genre, sans doute pour moi en plus ! C'était tellement... RIDICULE ! Mais l'attention était parfaite. Je l'adorais tellement ! Mais pourquoi il ne voulais pas qu'on touche son ami ?

    "Pourquoi on ne doit pas... ? Et pourquoi il nous fonce dessus ? Et... STOP !" hurlais-je à ce Pouet qui s'était arrêté net au sons de ma voix.

    "Bonjour! Moi c'est Lily Olyphant. J'ai une trompe comme vous de là où je viens. Enfin bref, tout ça pour dire que... Bonjour ! On se sert la main ?"

    Pouet s'était remis à avancer et Elliot avait une nouvelle fois hurlé de ne pas le toucher. Mais pourquoi ???

    "Attendez !!" lui dis-je tandis qu'il se stoppait une nouvelle fois. Mais dès que j'arrêtais de parler il redémarrait. C'était bizarre. Peut être qu'il fallait lui parler constament pour plus qu'il avance. C'était un jeu ?

    "Ok... Donc euh... On ne bouge plus. Vous vous appelez comment ?"

    La chose émit un bruit de Pouet avant de s'avancer à nouveau. Fallait lui parler et surtout ne pas s'arrêter de lui parler. Mais je ne savais pas pourquoi, je m'étais rapidement mise derrière Pascal qui se tenait là. C'était lui le shérif ! J'avais mis mes mains sur ses épaules, tout en continuant à parler à la créature.

    "Faut pas foncer sur les personnes, c'est malpolis. Et on a le shérif avec nous, donc faut pas faire de bêtises. Il a une arme, il est fort, il est dangereux, il est... NON ! Pas dangereux ! Il est gentil, mignon, il ne fera plus de mal à une mouche !"

    Oui, ce message était destiné à Pascal. Après avoir tranché l'oreille de ma meilleure amie, j'espérais bien qu'il ne recommencerait plus jamais ses bêtises !

    "Bref... Il est mignon et... Tu te bouges mister cacahuètes ?"

    Pourquoi il mettait tant de temps à arriver? Quelle idée de mettre un pareil déguisement pour une course poursuite! Tout en tentant de parler sans m'arrêter, j'avais entendu mon portable vibrer. Je l'avais sortie et vue que c'était Neil. Je ne pouvais pas ne pas décrocher. Du coup j'avais tapoté l'épaule de Pascal pour lui faire comprendre que c'était à son tour.

    "Tu t'occupes de lui parler ? Je dois décrocher." dis-je en m'éloignant et en décrochant le téléphone. La seule chose que je n'avais pas prévu, c'est qu'apparemment... Pouet n'écoutait que le son de ma voix à moi...



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« J'ai pas bien compris, Lily... »
« ... quel genre de rêve tu as fait sur moi ?! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily-olyphant-dumbo#815322 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily-olyphant-dumbo#815322

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E



☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3100
✯ Les étoiles : 2831




Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Jeu 9 Juil 2015 - 23:40

Panique au Comic Con !


Cet oiseau était tellement... beau. Il n'avait même pas noté le fait que le shérif se trouvait face à lui. Wilson souriait bêtement alors que le rapace le fixait, osant même lui faire quelques petits signes de la main timide. Il adorait les animaux et il avait pensé à adopter une tortue, une fois, avant de se rendre compte qu'elle serait bien triste dans son petit appartement. Il lui faudrait un jardin avec plein d'herbe et acheter des jouets aussi. Mais ça joue avec quoi exactement une tortue ? Il ne s'était jamais posé la question...

Kick-Ass arriva pile à ce moment là. Il l'avait déjà vu. A la télé. Une ou deux fois, mais il trouvait que le monsieur face à eux était plutôt ressemblant à celui de l'écran même si, niveau taille, il dépassait largement l'original. La bouche du robot forma un « O » d'étonnement et d'admiration face à ses bouclettes parfaitement organisées.

« Jolis cheveux. »

Oui, retour de compliment, habituel. Puis il fallait avouer qu'après avoir coupé légèrement les siens, il était peut-être en plein déni de son changement de coiffure, alors il se projetait un peu sur les autres. Ça lui manquait déjà, heureusement que ça repoussait vite.
Se raclant la gorge et détournant le regard en se rendant compte de la stupidité de sa phrase, il croisa les bras sur son torse en admirant la magnifique tour à leurs côtés. Un monument historique, si vous voulez son avis. Construit avec tant de détails et de minutie, certainement des hommes passionnés qui s'étaient attelés à sa construction. Ou juste une malédiction qui l'avait fait apparaître de nul part.

« Sympa, le docteur. »

Se retournant à l'entente de ces mots, il pencha légèrement la tête sur le côté. Stark ? Vraiment, Stark ? Ses yeux se mirent à pétiller et un sourire béat s'afficha sur ses lèvres. C'était intelligent. Certainement très dur à porter et affreusement long à fabriquer, mais il pouvait en être fier. Wilson se contenta d'un remerciement presque chuchoter, trop impressionné par l'armure pour oser rajouter quoi que ce soit. A côté de ça, lui il s'était contenté de s'acheter un truc... c'était pas très compliqué. Il ne regrettait pas son choix malgré tout. Au moins il étoufferait pas à cause de la chaleur comme les autres... Enfin Lily non plus. C'était pas transparent son truc ? Fallait qu'il arrête de la regarder ça devenait bizarre.

Une autre femme arriva quelque secondes à peine plus tard, habillée en.. Thore ? Thorthe ? Thora ? En Thor mais en fille. Intriguant. Perturbant. Ses sourcils se froncèrent légèrement mais il se débarrassa vite de cette expression, pour ne pas paraître malpoli. Il ne s'y attendait juste pas, c'est le coup de la surprise, faut pas lui en vouloir s'il se met à la dévisager !

« POUET ! POUET ! POUET ! »

Tournant la tête dans la direction de ce bruit étrange, la première pensée de Wilson fut très claire. Bordel. Attendez, ils étaient pas encore partis que ça commençait déjà ? C'était quoi ce truc étrange qui se baladait avec une trompe et qui semblait sortir d'il-ne-savait-quelle-dimension ? Il eut envie de se donner un coup sur la tête pour être certain de ne pas se tromper mais cela ne semblait pas nécessaire. Il entendait simplement la voix d'Elliot résonner un peu plus loin en disant de... Courir? Sérieusement, maintenant y'avait même plus d'introduction sympathique sans soucis, on entrait déjà dans le vif du sujet ?

Il n'entendit que très vaguement Lily tenter de communiquer avec cette créature étrange, trop occupé à fixer Elliot avec étonnement. C'était quoi ce déguisement ? Il était partagé entre la peine et le rire. Il ne finirait jamais de l'étonner. Mais maintenant il hésitait sincèrement sur le fait de devenir son ami... Non, c'était drôle à vrai dire. Il aimait bien. Il se mit même à sourire avant de se rappeler qu'il y avait un truc là, tout moche, qu'il ne fallait pas toucher, à juste quelques mètres de lui.

« Fais attention Lily... »

Parce que même si « Pouet » ne semblait pas avoir envie de sauter sur la demoiselle, restait qu'apparemment le toucher était quelque chose de particulièrement déconseillé. Les lèvres pincées, se rapprochant légèrement pour être prêt à agir au moindre dérapage. C'est vrai qu'Elliot était lent. Il pouvait pas se téléporter comme tous les dieux ? Non, c'était pas comme ça que ça fonctionnait ?

Pourquoi Lily se barrait avec son téléphone ? A tous les cas, c'était Robyn sa demoiselle d'honneur ou Neil. Sa fille. D'accord, dans ce cas, ça se comprend si elle veut décrocher. Mais quand même ! Le machin déformé se remit en marche au moment même où elle se plaça derrière Pascal pour tranquillement faire la conversation avec Cassandre.

« Euh... Hey ! Petit machin ! Comment ça va ? »

Un sourire forcé, pour la forme, quand même, il tentait d'attirer son attention pour éviter aux autres membres du groupe de se faire agresser. Après tout, il ne risquait pas grand chose. Il était l'hôte de Peste. Il n'allait pas mourir. Donc finalement... il ne risquait pas grand chose, oui.

« Tu aimes les gâteaux ? J'en ai si tu veux ! »

Apparemment, quand lui parlait, ça ne semblait pas l'arrêter. Il continuait à marcher en lançant ses petits bruits frénétiques et Wilson lâcha un soupir. Franchement, il aurait dû s'y attendre. Une sortie organisée par Elliot ? Il savait exactement de quoi ce grand dadet était capable. Il était rentré dans son univers une fois, après tout. Avec des sirènes qui prennent des bains dans des bassines et des leprechauns qui veulent marier tout le monde. Puis des chèvres carnivores. Alors ça ne devrait pas l'étonner.

« Très bien ! On va le faire à ta manière alors. »

Il ramena ses manches bien contre ses mains pour qu'elles soient couvertes, alors qu'au loin Elliot criait toujours des « Ne le touchez pas ! », « Faut pas que ta peau le touche ! » en trottinant au loin. Quelle idée de se déguiser en cacahuète aussi.

Levant les yeux au ciel, Wilson n'attendit pas plus longtemps. Alors que Pouet lui tournait le dos à présent, il s'avança assez rapidement et se mit à le serrer dans ses bras. C'était... étrange. Reculant sa tête au maximum de cette chose, se retrouvant dans une position plutôt inconfortable, il serra sa prise au maximum. Il avait plus de force, maintenant, c'était beaucoup plus aisée comme tâche.

« C'est bon, je gère la situation ! Il a juste besoin d'affection ce petit, n'est-ce pas ? »

Tapotant légèrement... bah la partie qu'il touchait avec ses mains, parce qu'en fait il ignorait l'anatomie de cette créature, les traits de son visage restaient tendus et son regard ne reflétait pas du tout son assurance extérieure. Non, là, il se demandait juste ce qui allait encore lui arriver pour avoir agit de la sorte. Parce qu'il lui arrivait toujours quelque chose.

Son corps entier commença alors à vibrer. Pourtant, il était pas flippé à ce point non plus. D'abord étonné, puis inquiet, il remarqua très vite que ce n'était pas lui mais bien Pouet qui était en train de trembler de partout de manière assez violente. C'était pas une bombe quand même ? Les yeux grands ouverts, le jeune robot lança un coup d’œil vers les autres. Ok. C'était un bon compromis de souffrir le temps de quelques secondes pour sauver cinq autres personnes. Il reviendrait juste après de toute manière.

Mais au lieu de se déchiqueter en mille morceaux et de la carboniser au passage, Pouet agit de manière bien curieuse. Il se retourna pour serrer Wilson de ses bras.

« Poueeeeeet ! »

D'accord. C'était vraiment dérangeant cette fois. Il avait l'air heureux de recevoir un câlin, cette pauvre petite bête mal aimée qu'Elliot n'avait pas envie de toucher, pourtant là il le trouvait plutôt gentil. L'espace d'un instant, il se sentit même rassuré et confiant. Un instant, seulement. Très vite, la prise de Pouet se resserra sur lui, commençant à faire souffrir sa musculature et il crut même entendre un truc craquer, là, dans son dos. Oh...

« Tout doux. Doucement. Juste... Argh... »

Se tortillant pour tenter de trouver un moyen de sortir, il du bien se rendre à l'évidence qu'il n'y arriverait pas. Ce Pouet avait une force impressionnante. Trop impressionnante ! Qu'est-ce qu'avait encore crée le dieu de la Renaissance ? Au moins, cette fois, c'est pas carnivore ! Enfin... Légèrement paniqué, Wilson réussit juste à lever ses mains qui entouraient toujours le drôle de spécimen orange fluo.

« J'ai... Aid... Aidez-moi... »

C'était une machine à tuer en fait. Une machine à tuer qui adorait les câlins et qui était tout doux. Parce qu'à part l'étranglement à vitesse ralenti, être collé contre lui c'était globalement agréable.



made by pandora.




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

you look like yourself, but you're somebody else⋆ You were the better part of every bit of beating heart that I had, whatever I had. I finally sat alone pitch black flesh and bone. Couldn't believe that you were gone.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Lara Croft


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Barbara Palvin

Ѽ Conte(s) : Tomb Raider
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lara Croft

☞ Surnom : Tara, Tachou, Rara (:suspect:)
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 201
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 10 Juil 2015 - 16:37

Panique au Comic Con !
Elliot, Lily, Pascal, Lara, Wiwi, Opy et Lounis !
Arrivant de justesse dans le groupe qui était surement au complet maintenant, je passais mon regard sur chaque membre présent. Un homme qui, d’après les dire de la jeune femme était habillé en Doctor Who. D’un œil intrigué, je regardais son costume. C’était un super héros ? Dans tous les cas, je ne le connaissais pas. Pourtant, j’étais tout de même incollable pour ce qui s’agissait de science-fiction. Enfin, surtout de jeux vidéo. Mon regard se posa ensuite sur la seule autre jeune femme qui était habillé… D’une robe très originale. En plus de son rose éclat, je me demandais si j’étais la seule à avoir remarqué la transparence de cette dernière. Surement pas vu le regard étonné de certains autres membres de notre groupe. Réfléchissant, cette robe me disait quelque chose. Son style aussi. Je mis quelques secondes à poser le doigt dessus. Megara. Dans Hercule si je ne me trompais pas. Original, je n’avais pas pensé à me déguiser en personnage Disney. Mon regard s’égara ensuite un petit moment sur l’homme déguisé en Ryu. Pas spécialement sur lui, mais plutôt sur son oiseau. C’était plutôt insolite ce genre de chose. J’aimais beaucoup, sans parler de son déguisement. Le tout était très sympa. Continuant mon tour, je posais les yeux sur un homme habillé d’un costume vert. La couleur me rappelait un cosplay de Green Lantern mais les détails ne lui correspondaient pas du tout. Fronçant les sourcils, je me demandais si cette ressemblance était voulue ou non. Non spécialiste de film, je ne mettais une fois de plus, pas le doigt sur le costume du garçon. En tout cas, il avait l’air d’un superhéros, ce qui me plaisait plutôt bien. Pour finir, je reconnu immédiatement le dernier costume de la petite bande. Iron Man. Voilà un héros que je connais et qui a carrément la classe. De plus, son costume était plutôt bien réussit et très ressemblant. Comme ceux du groupe d’ailleurs, chacun s’y était attelé et avait réussis à obtenir un résultat plus que satisfaisant. C’était ps compliqué, on avait la classe.

Ne connaissant personne, je m’étais contenté de saluer tout le monde, écoutant les discussions de chacun. Apparemment, certains se connaissaient plutôt bien. J’espérais ne pas être la seule perdue dans ce groupe. De toute façon, si je l’étais, je comptais régler ma mission et, si j’avais un peu de temps, faire un rapide tour de l’évènement. Il fallait encore que je reçois les informations par texto. Alors que j’allais sortir l’un des téléphones jetables que mon patron utilisait pour communiquer, la jeune femme ouvrit la bouche pour acclamer le nouveau shérif de Storybrook. Raide comme un bâton, je cherchais des yeux le concerné. L’homme à l’oiseau ? Sérieusement ? Génial. Je devais pour la première fois partir dans une autre ville pour récupérer de la marchandise et tout cela en compagnie du shérif de la ville. Vraiment, parfois, je me demande comment je peux être aussi chanceuse. Laissant soigneusement mon portable dans l’arrière de mon pantalon, sous ma cape rouge, je détournais le regard vers l’origine de cris. Des ennuis, déjà ? Ca promettait d’être mouvementé. Une sorte de… Peluche géante ? Carrément flippante fonçait sur nous à toute allure. Le genre de truc plein de poil avec… Une trompe ? Sous un mouvement de recul, je regardais la chose s’approcher de nous d’un air méfiant. Ces grosses peluches ou… Quoi que cela peut être ne m’ont jamais rassuré. Heureusement, un autre arrivant s’était occupé de détendre l’atmosphère. Derrière la chose, une petite cacahuète courrait en criant. Masquant un sourire amusé, je préférais rester concentrer sur me danger imminent.

Comment ce genre de chose peut être dangereux ? Non, sérieusement, à part étouffer quelqu’un, je ne vois pas le mal qu’il pourrait faire. La petite brune se planta devant lui, élevant la voix. Tout aussi surpris que moi, la peluche stoppa nette pour la regarder. C’est qu’elle avait de la voix. Elle semblait gérer la situation jusqu’à ce que son téléphone sonne. Sans hésiter, elle se détourna pour aller répondre, refilant le fardeau au shérif. Tiens par contre si lui, il pouvait le gober, ce ne serait pas de refus, ça m’éviterai un tas d’ennuis à venir. Malheureusement, le docteur fut plus rapide pour attirer son attention. Bizarrement, la peluche semblait réagir différemment avec lui. Ne pas le toucher, ne pas le toucher… Mais comment on faisait pour l’arrêter ? Je me voyais mal sortir une arme pour lui planter une balle entre les deux yeux. Ca me gâcherait une munition et je ne suis pas sûre que je ferai bonne impression après cela. Mais je tenais surtout à mes munitions. Ecarquillant les yeux, je vis le docteur serrer la peluche contre lui. Mais il est malade il va… Le tissu de ses vêtements le protégeait ! Jetant un œil vers la cacahuète géante, elle n’avait pas l’air encore prête à arriver. Grimaçant en voyant la peluche serrer l’homme de toute ses forces, je courrais vers lui en faisant des grands signes. « Eh oh ! » Plantant mes mais sur mes hanches, j’avais capté son attention. Ne trouvant pas quoi faire, je réagis du tac au tac en faisant une moue triste. « Et moi, j'ai pas le droit à un câlin ? » Desserrant lentement le docteur, il lui fit ce que je pris comme un sourire avant de lancer un pouet joyeux en s’avançant vers moi. Génial Einstein, et maintenant tu fais quoi ? Contrairement à lui, ma peau pourrait difficilement éviter sa fourrure. Reculant de quelques pas, je pris une grosse voix. « Attend ! Je ne fais pas de câlin aux inconnus. » La chose réagissait donc à l'autorité puisqu'il s'arrêta quelques secondes. Malheureusement, il repris rapidement ses mouvements, avançant vers moi. « Donc tu t’appelles Pouet… Tu viens d’où Pouet ? » Me basant sur ce que chacun avait posé comme questions, je reculais au fur et à mesure que la chose avançait. Hormis quelques pouet, la créature ne semblait pas connaître d’autres sons. « D’accord… Et sinon, un cookie ça t’intéresse ? » Il accéléra le pas, en tendant les bras vers moi. Grimaçant, je piquais un sprint pour me rapprocher du docteur… Il avait des cookies non ? Je levais une main, à quelques mètres de lui. « Docteur ! Un cookie pour notre invité s’il te plait ! » Continuant de trottiner en arrière, je tendis mon autre main pour attraper le gâteau en plein vol. « Ok, espérons que tu ne te transformes pas en monstre comme les Gremlins… » Je lui lançais un cookie tout en continuant de reculer. Déviant la tête pour apercevoir le petit groupe, je repris. « Si vous avez des idées, ce serai sympa, je commence à être à court. »

code by Silver Lungs


Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 7
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

[Fe] Panique au Comic Con - Evénement #39





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Les Etats Unis