« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)



Partagez
 

 Le chat diabolique [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Lily Olyphant



« Tic tac,
sonne le glas. »


Lily Olyphant


Le chat diabolique [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Lucy Hale ♥

Ѽ Conte(s) : Dumbo ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Dumbo ☣ l'éléphant qui sait voler. ϟ

☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2789
✓ Disponibilité : En apesanteur. *-*

Le chat diabolique [Fe] _


Actuellement dans : « Tic tac,sonne le glas. »


________________________________________ Lun 26 Oct 2015 - 18:08





    "Monsieur Socrate venez ici tout de suite !! Et je ne plaisante pas !!!"

    J'avais tout fait pour éviter d'en arriver là, mais il ne m'avait pas laissé le choix. Je l'avais fusillée du regard, les yeux plissés. Oui, il avait eu ce qu'il méritait : mon regard de pas contente. J'étais venue ici en ami, comme E.T. l'avait fait à l'époque dans un vieux film. J'avais agis comme il fallait, apportant avec moi un plat de lasagnes au saumon, ses préférés. Mais ça n'avait pas suffit.

    Au départ, il s'était montré courtois, comme à chaque fois que je venais dans la bibliothèque d'Olympe. Puis, il avait commencé à se montrer... entreprenant. Ca ne me dérangeait pas de taper dans l'oeil d'un humain lambda, mais un chat ? Alors je voulais bien croire qu'il n'avait pas fait exprès de passer en dessous de moi et que quand j'avais baissée les yeux, c'était un pur hasard si les siens étaient levés dans ma direction. Mais comment je pouvais savoir si il n'avait pas fait cela exprès ?

    "Inutile de rester planter là haut, ça ne sert strictement à rien ! Surtout que comme vous avez repris forme humaine, vous êtes juste ridicule !"

    Socrate était perché en haut d'une étagère de la bibliothèque. Il tenait dans ses mains un livre que je voulais absolument et qui parlait des naissances divines. J'aurai pu quitter la bibliothèque et le laissait là, mais je ne voulais pas abandonner mes recherches. Quand je l'avais vue regarder sous ma robe, je m'étais reculée rapidement et je lui avais marché sur la patte sans faire exprès. Il exigeait réparation et ce qu'il me demandait, je n'étais pas prête à le lui donner ! Du coup il avait pris mon livre et il était allé se percher en haut de cette étagère.

    "Vous savez jeune chat... garçon... homme... que si je sort d'ici, que je vais voir le beau Apollon, que je lui dis que vous avez été méchant avec moi, il viendra surement vous tirer vos oreilles poilues et ça ne sera pas beau à voir. Alors dépêchez vous de redescendre d'ici et de me rendre mon bien !"

    Pour seule réponse, j'avais du éviter de justesse un livre du dernier étage qu'il m'avait jeté dessus. Fort heureusement, je ne me l'étais pas pris, mais il s'aventurait dans un terrain véritablement dangereux.

    "Ok... D'accord... On va se la rejouer comme à l'époque !"

    Je m'étais approchée d'une étagère et j'avais choisi un livre qui s'intitulait "la déesse Artémis". Puis, je l'avais ouvert où un dessin la représentait et j'avais mis ma main en haut de la page, prête à l'arracher.

    "Qu'est ce qui va se passer si la déesse Artémis apprend qu'il manque une page à son livre ? Vous voulez vraiment voir sa réaction vous qui êtes responsable de tous ces livres ?"

    L'échange tenait toujours. Soit il descendait et je ne faisais rien à ce livre en échange du livre que je désirais, soit la page allait disparaître... Mon plan était diaboliquement parfait. Et si Socrate observait quelque chose derrière moi, c'était uniquement pour détourner mon attention. Mais je n'allais pas me laisser avoir !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Oui, il a un côté charmant...
MAIS T'ES complétement FOLLE !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80956-indumbowetrust#1022120

Diane Moon



« Le plus beau
c'est GASTON ! »


Diane Moon


Le chat diabolique [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Claire Holt + Mia Talerico pour Le Berceau de la vie

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Artémis la déesse de la chasse et de la lune herself (même si je viens du monde réel)

Le chat diabolique [Fe] Diplo10

☞ Surnom : Didi ça ira plus vite :uh:
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9644
✓ Disponibilité : Présente mais blindée de rps

Le chat diabolique [Fe] _


Actuellement dans : « Le plus beauc'est GASTON ! »


________________________________________ Mar 27 Oct 2015 - 1:36

Le Chat diabolique, Diane et Lily
On avait dit quoi à ce sujet Socrate ? Le chat diabolique [Fe] 2852471132


Je venais, fraîchement, de revenir, du Mexique. Bien que « fraîchement », n'était peut-être pas réellement, l'adjectif qui conviendrait. Mourir, ça n'avait vraiment rien d'agréable. Déjà, lorsque je devais me régénérer, je n'appréciais pas forcément, l'expérience, mais avec ça en moins...Disons, que le plus tard serait le mieux. Téménos, n'était pas réellement, l'endroit le plus accueillant du monde, contrairement au royaume de Jezabel. Quoi qu'il en soit, mon séjour là-bas, me laissait songeuse. La colère, que j'avais éprouvé, lorsque Xibalba avait presque broyé les os du poignet de Pitch, m'effrayait. Oh, elle n'avait rien à voir, avec celle que j'avais pu éprouvé à l'époque, et où il avait fallut, que mon frère jumeau n'intervienne pour m'empêcher de faire une grosse bêtise, mais tout de même. Elle, était suffisamment, destructrice, pour être effrayante. Je savais néanmoins, où étaient mes limites à présent.

Louise, était à Londres actuellement, je savais qu'elle voulait chercher certaines informations, pour tenter au mieux de nous aider. Je, n'avais accepté, que parce que c'était avec Aaron, qu'elle y allait. Le manoir des enfants de Poséidon, n'était pas un lieu où j'aurais aimé, que qui que ce soit, y remette les pieds. Néanmoins, puisque nous étions d'accord, et Apollon et moi, pour qu'elle nous aide. Alors, je lui avais confié les informations, que j'avais en ma possession. Notamment, la pièce, avec le bassin de la sirène. Peut-être qu'un jour, je retournerais à Londres. Mais, ça sera uniquement, pour le côté touristique, et pour oublier toute notre aventure là-bas. Ça, ne faisait pas partis, des souvenirs que je souhaitais garder. J'avais, définitivement, coupé les ponts avec Poséidon, et tout ce qui allait avec. Il, n'était plus mon frère, et je n'étais plus sa sœur. A mes yeux, il était mort, en même temps, que notre relation. Et étrangement, alors, que je m'imaginais me sentir, extrêmement, mal, je me sentais bien au contraire très bien. Pour être honnête, je ne m'étais jamais, sentis aussi bien depuis...Eh bien de très longues années en fait. Je m'étais enfin débarrassé de ce lien toxique. Qui faisait, que je n'avais aucune confiance en moi, et idolâtrait mon frère, le plaçant sur un pied d'estal. La claque avait été rude, mais elle avait été nécessaire.

Je, n'avais pas finit le deuil d'Hippolyte. Mais, je ne pouvais pas non plus, me permettre de le laisser totalement, me consumer. Alors, je faisais du mieux, que je pouvais pour concilier les deux. Certes, la perte de ma nièce, avait laissé un trou béant dans mon cœur. Et, je m'isolais encore, pour la pleurer. Mais, je faisais en sorte, que ce ne soit que pendant ces moments de solitudes. Durant, les autres...Je me devais, de me concentrer sur ma tâche. Non, notre tâche, celle que nous avions construite, à trois, celle qui occupait toute nos pensées, et celle qui nous permettrait, je l'espérais, bientôt, de rassembler des alliés, dans notre équipe de « super héros » comme l’appelait Apollon.

Et puisqu'on parlait de ça, et de lui également, il était temps, d'aller passer un moment sur Olympe. Délaissant, la manette de playstation 2 acheté d'occasion sur ebay, et par la même occasion, le premier jeu Kingdom Hearts, je me levais, de mon lit, où j'étais assise en tailleurs, tout en jetant un regard désabusé à Athéna, qui semblait manifestement, y avoir élue domicile :

- Tu sais que tu commence à devenir un peu envahissante ?
Dis-je à la chienne qui se contenta de me regarder d'un œil endormit

Levant, les yeux au ciel pour la forme. Je me téléportais, immédiatement, dans la salle du trône. Elle, n'avait fort heureusement, subit aucun dégât, pendant la « crise de panique » de mon frère, quand notre lien s'était brisé. Il, avait préféré allé cassé le mobilier, dans une autre pièce d'Olympe :

- Tu tombe bien ! M’accueillit mon frère, j'ai enfin trouvé un nom pour notre équipe de super heros

Je fronçais légèrement les sourcils. Il, était peut-être le dieu des arts, mais alors pour trouver des noms, c'était une catastrophe. Aussi restais-je méfiante, lorsqu'il me montra son croquis :

- Tu te moque de moi là ? Demandais-je On ne va pas s’appeler « Apollon's Army » c'est ridicule, et en plus, révise ton anglais parce que ça se prononce et s'écrit « Apollo ».

Oh non pitié, pas le regard de chien battus. Je le détestais quand il faisait ça. Parce que ce n'était pas n'importe quel regard de chien battu. Non, c'était le « spéciale Apollon » celui qui me faisait ressentir un énorme pincement au cœur, et me demander si je n'avais pas été trop « méchante » avec lui. Et en plus, il abusait, largement, de notre lien psychique, pour faire passer une palette d'émotion, lié à la tristesse, il était extrêmement, doué pour simuler. Un vrai comédien. Sauf, qu'il était hors de question, que je me fasse manipuler par mon propre frère jumeau :

- Je vais à la bibliothèque, voir s'il n'y a pas des informations, sur l'emplacement, de mon temple, toi, trouve nous un meilleur nom que ça dis-je simplement en tournant les talons.

L'armée d'Apollon non mais je vous jure. Je levais les yeux au ciel, tandis-que je m'avançais vers la bibliothèque de la citée, et plus je m'avançais, plus je pouvais distinguer des bribes de conversation. Cela m'arracha un nouveau froncement de sourcil. Qui pouvait bien être là dedans ? Au fur et à mesure, les timbres se firent plus distinct, un en particulier, qui eu pour effet, de me détendre. Il, ne s'agissait que de Lily. Tiens d'ailleurs qui l'avait amené ici ? Serait-ce mon frère ? Si c'était lui, il aurait au moins pu me tenir informé :

"Qu'est ce qui va se passer si la déesse Artémis apprend qu'il manque une page à son livre ? Vous voulez vraiment voir sa réaction vous qui êtes responsable de tous ces livres ?"

- Eh bien, je dirais que tout dépend du contenu de la page dis-je en m'adossant légèrement, contre l'une des deux grandes portes. Encore en train d'embêter quelqu'un Socrate ? On avait déjà dit quelque chose à ce sujet il me semble

Je croisais mes bras, sur ma poitrine, tout en lui jetant un regard sévère. Il, ne fallait pas croire, que je m'amusais à défendre, toutes les personnes qu'il faisait tourner en bourrique. J'adorais, tout particulièrement, quand il s'agissait de mes frères et sœurs. Quoi que là, encore tout dépendait des frères et sœurs. Mais, j'avais beaucoup d'affection pour Lily, aussi, faisait-elle, partis du cercle très fermé, des gens que je défendais face à notre bibliothécaire. De plus, je l'avoue, le livre qu'elle tenait en main, attirait beaucoup mon attention. J'ignorais totalement, qu'il y avait un livre, à mon nom. Je frémis légèrement, se pourrait-il qu'il renferme les réponses aux questions que je me posais, voir même l'emplacement de mon temple :

Quittant, ma posture adossé, je me dirigeais droit vers Socrate, les talons de mes potes, claquant légèrement, sur le sol -complexe d’infériorité par rapport à la taille d'Apollon, depuis leurs inventions, je portais uniquement des chaussures à talons- je m'arrêtais finalement entre lui et Lily, avant de tendre ma main droite :

- Donne lui ce qu'elle veut Socrate, pour une fois, c'est un ordre émanant directement du bras droit du maître de la cité.

Je lui jetais un regard signifiant, que ça ne servait à rien de négocier avec moi, tout en attendant, qu'il me remette le livre que Lily était venu chercher. Je n'aimais pas abuser de ma position, mais parfois, pour demander quelque chose, il fallait y mettre les formes. Il avait plutôt intérêt à descendre de son perchoir, parce que si c'était moi, qui me déplaçait, pour aller chercher le livre, je crains qu'il ne dise adieu au chantage pendant un certain moment.



made by pandora.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
She was like the moon
☾ ☾ ☾ She liked the moon because, like herself i shined it's brightest when no one was around to see.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74833-artemis-can-t-fight-the-moonlight http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80967-moon_light En ligne

Lily Olyphant



« Tic tac,
sonne le glas. »


Lily Olyphant


Le chat diabolique [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Lucy Hale ♥

Ѽ Conte(s) : Dumbo ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Dumbo ☣ l'éléphant qui sait voler. ϟ

☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2789
✓ Disponibilité : En apesanteur. *-*

Le chat diabolique [Fe] _


Actuellement dans : « Tic tac,sonne le glas. »


________________________________________ Jeu 29 Oct 2015 - 13:50





    J'avais ouvert grand les yeux en me rendant compte que quelqu'un, avec une voix que je connaissais bien, m'avais répondu. Cette personne devait se trouver derrière moi, vue que tournée vers le chat je ne pouvais pas la voir. En fonction de la réaction de Socrate, je pouvais aisément deviner qui nous avait rejoins. Ca faisait bien longtemps que je ne l'avais pas vue. A tout bien y réfléchir, ça remontait à janvier dernier, quand on s'était retrouvée toutes les deux à Londres lors d'un déplacement aux côtés d'Hippolyte. Mon dieu que ça remontait à loin. Je m'étais demandée pourquoi je n'avais jamais revue la déesse Artémis et aucune réponse censée m'était venue à l'esprit.

    Quoi qu'il en était, vue ce qu'elle venait de dire, elle était sans doute bien plus contrariée par l'attitude du chat que par la mienne. Je m'étai empressée de refermer le livre et de me tourner comme si de rien était, avec un magnifique grand sourire aux coins des lèvres. Je devais paraître tout a fait normale, admirative, passionnée par la personne qui se trouvait devant moi et le livre que je tenais dans les mains. Je ne savais pas si ça avait eu beaucoup d'effets, car elle s'était avancée vers nous, ses talons claquant contre le sol et je n'avais rien trouvé de mieux que de me reculer, me retrouvant bientôt dos contre une étagère. J'étais prise au piège, je ne pouvais plus fuir. J'aurai bien appelé Elliot pour me tirer de ce mauvais pas, mais on n'était plus ensemble. Quand à Ellie, c'était une possibilité, mais est ce qu'elle arriverait à temps ? Je devais tout simplement me contenter de faire face à ma destinée et de subir le courroux de la déesse dans la lune et à la chasse.

    Contre toute attente, son attention s'était portée sur Socrate, qui après avoir pris un savon, était descendu de son perchoir, avait retrouvé sa forme humaine et il m'avait tendu le livre, tout en prenant celui que j'avais dans les mains pour aller le ranger. Je l'avais observé faire, avant de porter toute mon attention sur la déesse qui était toujours à nos côtés et qui semblait en vouloir qu'au chat. Elle n'allait pas m'enfermer en prison ou me torturer pour avoir voulu déchirer son livre ? C'était pas contre elle que j'en avais. Le chat m'avait forcé à en arriver là. J'aurai pu prendre n'importe quel livre, mais c'était sur celui ci que j'étais tombée. Quoi qu'il en soit, maintenant, je regrettais de m'en être pris à cette pauvre bête qui s'en allait comme si de rien était, tout en ne s'empêchant pas de marmonner. Ca y est... on était enfin seul, Artémis et moi et quand je l'avais regardée, j'avais tenté une nouvelle fois de lui sourire.

    "Euh... merci."

    Enfin je pensais que c'était la chose à faire. Elle m'avait permis d'obtenir le livre que je souhaitais et elle m'avait débarrassée de Socrate. Je ne savais pas si j'allais avoir le droit moi aussi à mon savon, du coup je m'étais approchée d'une table et je m'étais assise sur une chaise en faisant mine que ça y est, tout était fini, tout allait bien et... elle était venue vers moi. Ok, ça craignait. Je devais faire quoi ? Courir ? Fuir ? Hurler ? Pleurer ? L'implorer ? Je m'étais relevée rapidement pour lui faire face.

    "J'aurai pas du. Je suis désolé. C'était pas ce livre là que je voulais, mais il m'a forcé à le prendre et à tenter de... l'abîmer. Je ne l'aurai pas fait de toute façon ! C'était juste pour l'intimidé et lui faire comprendre que je pouvais moi aussi me montrer très forte. Enfin... Très comme vous. Déesse. Artémis. Bras droit du maître de la Cité. De... c'est Apollon c'est ça ?"

    Je n'étais pas sûre que mes informations étaient à jour et je ne voulais blesser personne en prononçant le mauvais nom. Mais ça devait être Apollon. Ellie m'avait expliquée le changement et j'étais quasi sûre de tout avoir compris. Arès était partit en vacance et Apollon avait pris sa place. Un Eclair était entré dans la Cité et n'en sortait plus. Quand au sceptre, il était dans les mains de Apollon. Je ne savais pas s'il devait toujours se promener avec ça dans ses mains, mais en tout cas j'avais bien compris que c'était lui qui l'avait et qu'Excalibur était dans les mains de Arès. J'étais pas très sûre non plus qu'il s'agissait bien d'Excalibur, mais je ne connaissais pas d'autres épées. Quoi qu'il en soit, ça faisait beaucoup de changements. Et le plus important était que Artémis avait la place de bras droit. Ok, Ellie avait oubliée de me dire ce détail, mais maintenant ça semblait clair dans ma tête. C'était une information bien plus facile à assimilée. La seule chose que je ne comprenais pas, c'était à quoi servait un bras droit ?

    "Vous êtes lequel de ses bras ?"

    C'était une question censée, mais pas très compréhensible. Mieux valait détailler...

    "Je veux dire qu'il a plusieurs bras. Enfin, il a plusieurs personnes qui bossent avec lui. Ça fait quoi un bras droit ? Du coup ça répond aussi à la question duquel vous êtes, vue que c'est le droit."

    Je sentais que ça se mettait tout doucement en place dans ma tête.

    "En tout cas c'est trop chouette ! Il a bien choisi. Parce que j'ai toujours pensé que vous étiez la déesse la plus rusée qui soit. La plus chasseuse et la plus dans la lune !"

    Ou pas... C'était peut-être pas de cette manière qu'il fallait dire les choses.

    "Enfin dans le sens où vous êtes liée à la lune et... Ça fait longtemps qu'on ne s'est plus croisé, je ne suis pas bien sûr si on se tutoyait ou pas. Pas que je souhaite vous tutoyer, mais c'est..."

    ...impressionnant d'être face à une déesse? De faire partit de la famille divine? D'être à Olympe? Et au final d'être en réalité qu'une humaine lambda qui était un éléphant auparavant? J'avais observée la déesse tout en tentant au mieux de détourner mon regard comme si de rien était. Elle m'effrayait un peu...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Oui, il a un côté charmant...
MAIS T'ES complétement FOLLE !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80956-indumbowetrust#1022120

Diane Moon



« Le plus beau
c'est GASTON ! »


Diane Moon


Le chat diabolique [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Claire Holt + Mia Talerico pour Le Berceau de la vie

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Artémis la déesse de la chasse et de la lune herself (même si je viens du monde réel)

Le chat diabolique [Fe] Diplo10

☞ Surnom : Didi ça ira plus vite :uh:
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9644
✓ Disponibilité : Présente mais blindée de rps

Le chat diabolique [Fe] _


Actuellement dans : « Le plus beauc'est GASTON ! »


________________________________________ Jeu 29 Oct 2015 - 21:53

Le Chat diabolique, Diane et Lily
On avait dit quoi à ce sujet Socrate ? Le chat diabolique [Fe] 2852471132


Je regardais légèrement amusée, Socrate s'éloigner en marmonnant, avant de me tourner vers Lily :

- Désolée, je sais qu'il est peu pénible, si jamais il t'embête encore, tu n'auras qu'à lui dire que tu vas m’appeler, ça le calmera, et ça sera beaucoup plus efficace que la menace d'un livre déchiré.

Je balayais ses excuses d'un revers de la main. Je, n'allais pas lui en vouloir, pour avoir tenté de se défendre face à Socrate. En plus, encore une fois, j'ignorais totalement, qu'il y avait un livre à mon nom. Il y en avait-il d'autres ? Un au nom d'Apollon par exemple. Ou mieux encore, au nom de Gaïa ou d'Hypérion ? J'ignorais, absolument, tout de mes parents. Ou tout du moins, de qui ils étaient vraiment. Je, n'avais que les informations de bases et oui, je l'avoue, j'aurais aimé en savoir plus. J'avais dit à Neil, que je ne lui demanderais rien à ce sujet, néanmoins, mes questions, elles étaient toujours là, et se faisaient de plus en plus pressente, chaque jour :

- C'est ça, c'est d'Apollon que je suis le bras droit. Et si mes souvenirs, sont bons, je crois qu'on en était resté au vouvoiement. Mais tu sais, tu peux me tutoyer et m’appeler Diane. Déesse Artémis, j'ai toujours trouvé ça trop pompeux.


Je restais silencieuse un petit moment, pour observer la grande bibliothèque de la cité. Ça avait, toujours été l'un de mes endroits favoris. Jusque là, j'avais toujours, détesté, mettre les pieds sur Olympe. Mais, la bibliothèque, était pour moi un endroit à part, comme si elle n'était pas rattaché à la cité. Néanmoins, depuis qu'Apollon, était roi, je me surprenais, à passer de plus en plus du temps sur Olympe, et étrangement quelque part à apprécier l'endroit. Ce, n'était pas chez moi, et ça ne le serait jamais, mais disons, que les mauvais souvenirs s'estompaient, pour laisser place à ceux passé en compagnie de mon frère :

- Tu veux savoir ce qu'est la fonction du bras droit donc ?
Dis-je à Lily Eh bien pour résumer, je dirais que c'est la personne en qui le maître de la cité, a le plus confiance. C'est son second, le chef des armées....Mais, je dois sûrement t'ennuyer avec mes histoires.

C'est vrai, qu'expliquer en long en large, et en travers les subtilités, de la fonction de bras droit, pouvait je le reconnais bien volontiers, très vite devenir barbant :

- Tu peux te détendre tu sais je vais pas te manger, promis j'ai déjà prit mon déjeuner


Il fallait savoir, que j'étais rarement douée, avec l'humour, encore une fois, ça c'était beaucoup plus le domaine d'Apollon. Me raclant légèrement la gorge, je décidais, d'arrêter le massacre, et me dirigeais, vers là où Socrate avait rangé le livre me concernant. Maintenant, que je l'avais vu, impossible pour moi, de faire comme s'il n'existait pas :

- Tiens d'ailleurs, j'y pense dis-je en me retournant, une fois le livre dans ma main je ne t'ai même pas demandé, ce que tu étais venu chercher ici. Je pourrais peut-être t'aider. Je, ne suis pas Socrate, mais je sais quand même certaines choses.

Bon, d'accord, j'essayais un peu de noyer le poisson. En réalité, c'est tout autre chose, que je souhaitais lui dire : m'excuser pour le comportement inadmissible de Dolos, même si ça faisait déjà plusieurs mois que ça avait eu lieu, je n'avais toujours pas digéré la pilule. Comment, pouvait-on être à ce point cruel ? Pour s'en prendre à un être innocent ? Et puis, je voulais lui demander des nouvelles de Neil et Ellie surtout. J'avais beaucoup d'affection pour Neil, du peu où nous avions été en contact, mais Ellie, ça faisait un moment déjà, que je souhaitais, réellement reprendre contact avec elle, je la considérais comme ma nièce, alors je voulais simplement, le lui faire comprendre :

- Sinon, la cité te plaît ? Enfin, dans la mesure où tu aurais vu autre chose que la bibliothèque bien sur

Est-ce que c'était moi ? Ou bien, mes piètres tentatives de sociabilisation étaient vraiment minable ? J'avais réellement, envie de me mettre une bonne paire de baffe pour avoir l'air aussi gourde. Maintenant, je faisais quoi ? Je commençais à épuiser mon quotta de paroles et de questions. Je, n'allais, quand même pas me dandiner d'un pied sur l'autre, en laissant un peu plus le malaise s'installer. Du coup effectivement qu'est que je faisais ? Je lui proposais une visite touristique d'Olympe ? Je la laissais tranquille, à ses recherches et moi je m'en allais ?

- Ça fait un petit moment, qu'on ne s'est pas vu dis-je le regard lointain, comment tu vas ? Et Neil, et Ellie ? Enfin, est-ce que ça va pour...vous trois ?

Brillant Artémis, vraiment brillant, là tu ne coupais pas court au massacre, bien au contraire, tu t'enfonçais encore un peu plus :

- Tu sais quoi, je...je vais m'installer là dis-je en montrant une petite table et te laisser à tes recherches, j'en ai également à faire de mon côté.

Je posais, un peu trop brusquement le livre sur la table, qui au lieu d'y rester, finit sa course parterre, ouvert et retourné côté page évidemment, pas côté couverture. Retenant, de justesse un juron -ça ne m'aidait pas à paraître moins gourde- je l’attrapais vivement. La page représentait une jeune femme brune, m'arrachant un léger pincement au cœur. Bien évidemment, si j'avais enfin terminé mon deuil, ça ne me laissait jamais de marbre de revoir leurs représentation, que ce soit des dessins, ou bien de vieilles photographie. Particulièrement, quand il s'agissait de Silena :

- Je suis désolée dis-je la gorge nouée, je sais qu'elles arrivent trop tard, mais...Je tiens à dire que je suis désolée pour ce que Dolos a fait. C'est impardonnable.

Je me sentais un peu mieux maintenant, ou tout du moins assez pour reprendre contenance. Je reposais le livre, toujours ouvert sur la table. Chassant rapidement, une larme qui pointait le bout de son nez, avant de me tourner à nouveau vers Lily :

- Tu sais que mon offre tiens toujours, pour tes recherches
précisais-je en montrant ce qu'elle tenait dans les mains




made by pandora.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
She was like the moon
☾ ☾ ☾ She liked the moon because, like herself i shined it's brightest when no one was around to see.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74833-artemis-can-t-fight-the-moonlight http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80967-moon_light En ligne

Lily Olyphant



« Tic tac,
sonne le glas. »


Lily Olyphant


Le chat diabolique [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Lucy Hale ♥

Ѽ Conte(s) : Dumbo ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Dumbo ☣ l'éléphant qui sait voler. ϟ

☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2789
✓ Disponibilité : En apesanteur. *-*

Le chat diabolique [Fe] _


Actuellement dans : « Tic tac,sonne le glas. »


________________________________________ Ven 30 Oct 2015 - 9:15





    On en était resté au vouvoiement mais elle voulait passer au tutoiement. Ca me semblait être une bonne idée, surtout que ça simplifiait grandement la vie, car comme ça je n'aurai plus besoin de me poser la question de si ça serait une bonne ou une mauvaise chose. Mais d'un côté, elle était comme elle le disait si bien, la personne en qui le maître d'Olympe avait le plus confiance. Ca signifiait qu'elle était quelqu'un d'extrêmement importante, du coup mieux vaudrait continuer à la vouvoyer vue que je n'étais pas du tout à son niveau. Bien que si on y regardait de plus près, la personne la plus importante à ce jour était Apollon. Oh mon dieu, le beau Apollon. Je me demandais si en tant que maître des lieux il portait une armure en or ou quelque chose de ce genre là qui ferait ressortir ses pectoraux. Il serait terriblement sexy vêtu de la sorte. Ca me faisait penser que je n'étais jamais allée plus loin que dans la bibliothèque. Est ce qu'il fallait prendre rendez-vous pour aller admirer l'armure du beau Apollon ou est ce que c'était en libre service ?

    Je n'avais pas pu m'empêcher de sourire et de laisser échapper un petit rire quand la déesse Artémis avait parlée du fait qu'elle ne me mangerait pas, vue qu'elle avait déjà pris son petit déjeuner. Je l'imaginais assise à une table avec un chocolat chaud et de la chantilly qui ferait déborder le tout, ainsi qu'avec des pancackes et du miel. Ca mangeait quoi un dieu ? Mon homme... enfin... Elliot était un dieu aussi et il mangeait ce que n'importe qui mangeait, mais de quoi se nourrissait un dieu qui l'était depuis sa naissance ? A ce que j'avais compris, ils n'avaient pas besoin de manger et je savais que Cassie était pareil. Elle se tenait à table avec et dégustait les plats que je tentais de préparer - qu'on se faisait livrer - juste pour passer du temps avec moi. C'était difficile de songer à toutes les différence qu'on avait.

    "Oui, oui, la Cité me plaît. La bibliothèque est très belle et très complète. Et le sol est beau aussi !"

    J'avais penchée la tête pour admirer le sol et pour la première fois je m'étais rendu compte qu'il ressemblait à un sol... tout ce qu'il y avait de plus ordinaire. Quand je m'imaginais Olympe, ou du moins le royaume des dieux, bien avant de l'avoir vue pour de vrai, je pensai qu'il flotterait dans les airs, sur un petit nuage. Mais apparemment on était sur la terre ferme, quelque part entre le ciel et la terre. Je n'arrivais pas trop à visualiser où on se trouvait. Il fallait être divin pour se rendre ici. Peut-être que c'était comme une terre parallèle et qu'un jour les deux se télescoperait et ça créerait une grande explosion et... Pourquoi je songeais à tout cela ? Je n'aurai jamais dû lire ce comics que Elliot avait laissé traîner à la maison.

    "Elles vont bien. Cassie fait des vas et viens entre divers endroits et elle prend son petit déjeuner avec moi."

    J'étais toute fière de pouvoir affirmer à voix haute que même si ma fille était divine, elle passée du temps avec sa maman.

    "Quand à Ellie, elle est... Ellie..."

    J'avais sentis un sourire se dessiner sur mon visage en voyant le visage de Ellie apparaître dans mon esprit. Ca me le faisait à chaque fois.

    "Elles sont en pleine forme. On habite toutes les trois dans la maison que Judah m'a offerte et il y a ce garçon aussi, Anatole. Enfin Ellie lui a interdit de s'approcher de ma chambre et Cassie le surveille, mais il est avec nous et je le trouve plutôt sympathique. Il a quelque chose un peu à part et ça lui donne un petit côté sexy."

    Je me le visualisais lui aussi tout en parlant. Je n'avais jamais songé au fait qu'effectivement, il avait un côté sexy, même si le fait qu'il était apparemment amoureux de Ellie, même si elle, elle ne se souvenait plus de lui, ça lui donnait un côté démoniaque. Il ne pouvait pas être amoureux de Ellie vue que je l'étais déjà. Ca rendait la chose bien trop compliqué avec lui ! Quoi qu'il en était, en disant le mot sexy, je m'étais rendu compte que la déesse m'avait observée.

    "Enfin sexy, mais pas autant que le beau Apollon." lui avais-je dit pour me rattraper. J'étais pas sûre non plus que dire que son frère était sexy allait changer quoi que ce soit. Ca pourrait même empirer les choses. J'aurai dû tourner sept fois ma langue dans ma bouche avant de parler. Je m'étais mordue les lèvres avant de détourner mon regard de la déesse Artémis, comme si de rien était.

    Diane avait décidée de me quitter pour rejoindre une table et travailler. Elle avait fait tomber son livre et j'avais sursauté en entendant le bruit, totalement perdue dans mes pensées. Puis elle l'avait posée sur la table et elle avait évoquée quelque chose qui ne s'était jamais passé. Jamais, jamais... jamais. J'avais une nouvelle fois détournée le regard tout en portant instinctivement ma main sur mon ventre et en me sentant une nouvelle fois coupable... Puis j'avais ouvert mon livre et j'avais plongée mon nez dedans, tentant une fois encore d'occulter ce triste moment de ma vie. Il ne s'était rien passé, rien du tout, ça n'était jamais arrivé...! J'avais portée une main à ma joue pour en éloigner la goutte qui coulait dessus. Puis en observant la déesse, je m'étais rendu compte qu'elle aussi semblait touchée par cette histoire. Ca nous ferait du bien peut-être d'en parler, mais non... Ca rendrait la chose réelle et ça n'était jamais arrivé, jamais !

    "D'accord..."
    avais-je murmurée avant de me rendre en direction de la table et de poser le livre dessus, grand ouvert. Puis je m'étais assise et j'avais passée une nouvelle fois mes mains sur mes yeux avant de tourner les pages du bouquin.

    "Je cherche quelque chose pour Cassie. J'aimerai qu'elle soit entourée. Enfin qu'elle soit plus divine qu'elle l'est déjà, histoire d'être... protégée."

    Je n'arrivais pas à exprimer ce que je cherchais réellement. Mais si Cassie connaissait toutes les particularités des divins et qu'elle accédait à tous les stades de la divinité, peut-être qu'elle serait bien plus préparer à ce qui arriverait et bien plus protégée. Je savais qu'elle en connaissait déjà un rayon, mais en dehors de Ellie personne pouvait tout savoir. Du coup je m'étais dit que je ferai des recherches, que je trouverais des choses qui pourrait l'aider et... c'était complètement stupide. J'avais levé la tête avant d'observer ce qui se trouvait dans le livre de la déesse.

    "Ce sont des recherches sur quoi ?"

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Oui, il a un côté charmant...
MAIS T'ES complétement FOLLE !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80956-indumbowetrust#1022120

Diane Moon



« Le plus beau
c'est GASTON ! »


Diane Moon


Le chat diabolique [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Claire Holt + Mia Talerico pour Le Berceau de la vie

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Artémis la déesse de la chasse et de la lune herself (même si je viens du monde réel)

Le chat diabolique [Fe] Diplo10

☞ Surnom : Didi ça ira plus vite :uh:
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9644
✓ Disponibilité : Présente mais blindée de rps

Le chat diabolique [Fe] _


Actuellement dans : « Le plus beauc'est GASTON ! »


________________________________________ Ven 30 Oct 2015 - 22:23

Le Chat diabolique, Diane et Lily
On avait dit quoi à ce sujet Socrate ? Le chat diabolique [Fe] 2852471132


Plus, je l'écoutais parler et plus je me demandais si je pouvais rire. Ce n'était pas pour me moquer loin de là. Les seules personnes dont je me moquais réellement, étaient Apollon et Aphrodite. Et encore, ça restait bon enfant. Juste quelques petites taquineries, et quelques légères piques par ci, par là. Comme dans toute relation frère/soeur, en fait. Mais, Lily était réellement drôle. Et j'adorais l'écouter parler, mon sourire s'agrandissait, de plus en plus à chaque fois. Elle était...Une bouffée de fraîcheur dans cette famille. Un peu comme Aaron, en fait. Du peu de fois où je l'avais vu. Je l'aimais bien, lui aussi, mais c'était...Plus lointain on va dire. Je me voyais mal, arriver avec mes gros sabots, et jouer les super tata, alors que j'ignorais totalement jusqu'à son existence avant Janvier. De plus, je préférais, ne pas encore plus compliquer ses relations avec la sirène. Parfois, je me disais qu'on devrait tenir un carnet des naissances. Il, y a foule de neveux et nièces, que j'aurais aimé connaître.

J'écoutais attentivement, ce qu'elle me disait au sujet de Neil, et à nouveau je ne pu m'empêcher de sourire. Si seulement, tout le monde pouvait être comme ça.... D'ailleurs je réfléchissais, j'avais prit pour habitude de l’appeler « Neil » plutôt que « Cassandre », je supposais que c'était en quelque sorte, pour faire une distinction. Cassandre, c'était le bébé que j'avais gardé, mais Neil...Neil c'était ma nièce, celle dont j'avais fait la rencontre pour la toute première fois, dans le monde crée de toute pièce par son père. C'était donc, devenu naturel pour moi, de l’appeler ainsi :

- Neil a un avantage, que très peu d'enfants divins on dis-je doucement elle a une famille qui l'aime. On, n'est pas obligé d'être tous lié entre nous, pour en être une. Je veux dire, de frère et sœur, je n'ai réellement qu'Aphrodite et Apollon. Le reste...Nous, ne sommes pas vraiment lié, nous ne nous connaissons pas, ou d'autres encore, ont révélé leur vrai nature, qui n'était pas du tout, celle que vous pensiez connaître.

Mon regard se voila un instant, à la référence de Poséidon. Il m'avait réellement, fallut le voir en action, pour me rendre compte, que son monde, et le mien étaient incompatible. J'avais préféré, resté têtu, et ne pas écouter Aphrodite, qui ne cachait pas son animosité envers lui. La prochaine, fois...Je ne referais plus cette erreur. J'écouterais ceux en qui j'ai confiance, plutôt, que des gamins, pétrit de haine et nourrit de rêve de revanche :

- Regarde dis-je en détachant mon bracelet à breloque de mon poignet. C'est un cadeau d'Apo' avant la guerre, chaque breloque est le symbole d'une personne à laquelle je tiens, un membre de ma famille. Et cet éléphant, c'est toi. Je cherche encore pour Neil et Ellie, je souhaiterais vraiment, quelque chose qui les représente.

Je tapotais légèrement, mon indexe contre mon menton, adoptant une posture pensive, je me creusais la tête en ce moment, mais rien ne venait. Peut-être que je cherchais trop loin, alors que la solution était juste sous mon nez. Ça, ne m'étonnerait même pas à vrai dire. J'étais vraiment du genre à me prendre la tête pour pas grand chose. Ça arrivait d'ailleurs souvent à Apollon, de m'embêter là dessus, il disait que j'étais « fatigante ». Nul doute, que si ça venait de quelqu'un d'autres, que lui, je l'aurais sans doute très mal prit. Mais, je le connaissais, je savais que ce n'était que de la taquinerie, de la provocation. Il, voulait me faire réagir rien de plus :

- D'une manière générale, j'évite de dire à mon frère qu'il est « sexy » dis-je à Lily ça lui ferait trop plaisir, et ça lui ferait enfler ses chevilles rajoutais-je un octave plus bas sur le ton de la confidence

Je lui adressais un clin d'oeil complice. Avant de tourner une nouvelle, page de mon livre. Pour le moment, il n'y avait pas vraiment d'informations intéressantes, de vieux récits de mes « aventures » avec mon frère, et mes chasseresses. Une description complète de ma personne, avec mes aptitudes, une description de chacune de mes chasseresses....Quelque part, je trouvais ça un peu intrusif. J'avais l'impression que toute ma vie était étalé sur ces pages, et ça ne me plaisait pas vraiment. J'aurais peut-être dût laisser la jeune femme en face de moi, déchirer la page après tout. Ça, ne m'apportait pas vraiment les réponses que je souhaitais, et j'admettais, que j'étais assez déçus. Relevant la tête à la question de Lily, je poussais un léger soupire avant de lui répondre :

- Eh bien, à la base, ce sont des recherches sur la localisation de mon temple, on souhaiterais y faire un tour, avec Apollon, voir ce qu'il renferme. En voyant ce livre, je me suis dit que peut-être, ce serait marqué dedans, et que peut-être également, il y aurait, des informations, sur mes origines. J'ai l'impression, de ne pas savoir qui je suis vraiment, et c'est très désagréable. Apparemment, le...Copain d'Aphrodite, m'aurait vu petite fille au Jurassic. Comment, est-ce que c'est possible ? J'ai parfaitement, le souvenir de ma création, enfin de ma venue au monde et je...Je n'ai jamais, été une petite fille. J'ai été adolescente. Mais, pas petite fille. Il y a beaucoup trop de questions qui sont sans réponses, et j'aimerais les trouver mes réponses, maintenant qu'on m'a dit certaines choses, on ne peu pas me laisser dans l'ignorance.

Et parler de toutes ces choses avec Lily, n'était peut-être pas la meilleure chose à faire. Après tout, c'était mes problèmes, et ça devait complètement la dépasser. Je devrais réellement, apprendre à tourner ma langue sept fois dans ma bouche avant de parler :

- Il y a des récits, des chasses, des choses que j'ai vécus, il y a des représentations, de mes chasseresses, mais...J'ai l'impression qu'il n'y a pas ce que je cherche.

Et c'était ce qui m'agaçait un peu, au fond j'avoue :

- Ça te dirait de voir autre chose que la bibliothèque ? Proposais-je de but en blanc

C'est vrai, on avait Olympe quasiment pour nous toute seule, si on excluait Apollon qui devait certainement bouder dans son coin, parce que j'avais trouvé son nom d'équipe ridicule. Autant, en profiter.



made by pandora.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
She was like the moon
☾ ☾ ☾ She liked the moon because, like herself i shined it's brightest when no one was around to see.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74833-artemis-can-t-fight-the-moonlight http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80967-moon_light En ligne

Lily Olyphant



« Tic tac,
sonne le glas. »


Lily Olyphant


Le chat diabolique [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Lucy Hale ♥

Ѽ Conte(s) : Dumbo ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Dumbo ☣ l'éléphant qui sait voler. ϟ

☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2789
✓ Disponibilité : En apesanteur. *-*

Le chat diabolique [Fe] _


Actuellement dans : « Tic tac,sonne le glas. »


________________________________________ Sam 31 Oct 2015 - 9:19





    "Wouah !" avais-je laissée échapper en voyant le bracelet à breloque de Diane. Aphrodite m'en avait offert un aussi pour symboliser ma famille. Je ne le portais plus depuis quelques temps, car quand Neil avait grandie, je l'avais placé quelque part pour elle, avec une lettre que je lui avais écrite en lui demandant de l'ouvrir à un moment précis. J'avais déjà remarqué que Neil portait se bracelet autour du poignet, ce qui signifiait que ce moment précis était bel et bien arrivé, mais ça ne me faisait rien, je m'en doutais de toute façon. Quoi qu'il en soit, c'était elle qui portait désormais le poids de notre famille, tout comme Diane devait le faire pour la sienne. Je lui avais souris, car je me doutais que ça ne devait pas être facile d'avoir une telle charge sur ses épaules. Elle devait être forte en toute circonstance et elle avait sans doute vécue bien plus de choses que les autres.

    Qu'est ce qui pouvait représenter ma fille et Ellie ? Je m'étais posé la question quand elle avait parlée de leur trouver quelque chose qui les représentait. Pour Ellie, elle adorait la lecture. Les livres étaient toute sa vie. Quand à Cassie, elle aimait beaucoup le maïs grillé à ce que j'avais compris. Par moment ça me faisait même peur, car dès qu'on parlait de cette chose que je n'aimais pas spécialement, elle entrait dans une excitation dingue, à croire que c'était la chose qui comptait le plus pour elle au monde. Elle avait ce petit grain de folie que tous les Sandman avaient et ça faisait son charme. J'adorais ma fille. J'adorais Ellie aussi !

    "Un temple... hum..." avais-je dit en levant la tête pour réfléchir. J'observais le plafond qui était véritablement magnifique. Il y avait des dessins représentant les dieux, chacun avec leur particularité. Je pouvais voir une immense vague autour d'un homme musclé, qui était sans doute Poséidon. Il y avait aussi Arès avec une armée derrière lui et une lance dans sa main. Puis mon regard s'était posée sur Artémis et sur une lune qui se trouvait derrière elle. Ca m'avait fait sourire, car elle était effectivement la déesse de la lune et non dans la lune, comme il m'arrivait d'en faire l'erreur parfois. Ma tête s'était penchée à nouveau vers Diane.

    "Je ne vois pas du tout où pourrait se trouver le temple, mais quand Cassie avait parlée avec Ellie de... Thermos? Elle avait dit que chaque dieu possédait un temple à lui et qu'il ne fallait pas les considérer comme quelque chose de seul. Enfin, je ne sais plus quels étaient ses termes exacts, mais je crois que ça voulait dire que ce sont tous les temples qui représentent quelque chose et non chaque temple individuellement."

    C'était pas facile de se souvenir de tout, surtout quand ça concernait des choses que je ne comprenais pas. Quoi qu'il en soit, Ellie avait parlée avec ma Cassie de ces choses là sans pour autant entrer dans les détails. Artémis pouvait toujours leur demander où se trouvait son temple. Il devait sans doute se trouver dans un lieu adapté à elle. Mais je ne voyais pas du tout où pouvait se trouver celui de la déesse de la lune.

    "Je peux ? Vraiment ?" avais-je dit en ouvrant grand les yeux. Elle venait réellement de me proposer de visiter Olympe ? Ca serait trop chouette ! Je me demandais bien ce qui pouvait se cacher derrière ces murs. Quoi qu'il en soit, je m'étais levée d'un bond et j'avais fait le tour de la table pour rejoindre Artémis, croisant mes mains devant moi et affichant un très grand sourire à faire peur.

    "Il y a quoi à voir ? Y'a surement d'autres bibliothèques et une salle du trône ? Y'a aussi une piscine ?"

    En tout cas vue le côté geek de Elliot, je me doutais bien qu'il devait y avoir une salle de jeux vidéos. Si ça se trouvait, c'était ici qu'on avait inventé la play de la station 3. Elliot adorait jouer à tous les jeux que possédait cette console. Il passait des heures dans sa chambre avec sa manette. Ca me rappelait l'époque où je logeais chez Granny et lui dans la chambre juste en face. Quand je sortais, je l'entendais discuter avec une certaine Ellie. Quelque temps après, j'avais appris qu'il s'agissait en réalité d'un personnage de l'un de ses jeux vidéos et qu'elle ne pouvait ni l'entendre, ni lui parler, vue qu'elle était dans le jeu. Lui aussi avait un côté très perturbant et même si c'était difficile à croire, ça faisait partit pour lui aussi de son charme. Comme je l'avais déjà dit, les Sandman étaient à part.

    "On peut se promener sur un nuage ?"

    Je m'étais toujours demandé si il y avait ce genre de choses ici. Ou alors y'avait aussi la merveille sur l'eau. Une sorte de palais géant qui me faisait de l'oeil à chaque fois que j'arrivais sur Olympe.

    "Est ce que le palais est ouvert ? Celui sur l'eau. Il a l'air magnifique et j'aimerai beaucoup le visiter."

    Je me demandais bien où c'est qu'elle aimait aller et ce qu'on pourrait voir. Peut-être qu'on allait découvrir des trésors cachés ou alors qu'on pourrait simplement voir...

    - ...la lune.

    Je m'étais tournée pour faire face à Socrate qui venait de nous rejoindre. Puis, j'avais plissée les yeux. Pourquoi la lune ? Quel intérêt de visiter la lune vue qu'elle ne se trouvait même pas sur Olympe.

    - Oh par Bastet, achevez moi. Tu es sûre de ne pas avoir été blonde quand tu étais un éléphant de plusieurs tonnes qui faisait trembler la terre à chacun de ses pas ?

    "Non mais ça ne va pas ?? J'étais un petit éléphant ! Un bébé éléphant. J'avais un poids tout ce qu'il y avait de plus normale !"

    - Même du côté de tes oreilles ?

    J'allais me le faire ! J'allais véritablement me le faire ! Et pas dans le bon sens du terme...

    - Je disais la lune. La déesse de la lune, son temple est sur la lune. C'est aussi simple que ça. Maintenant que je vous ai aidé dans vos recherches, je ne dirai pas non pour un peu de lasagnes. Les précédentes me sont restées sur l'estomac. Et si vous pouviez éviter de mettre trop de sel, je suis au régime.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Oui, il a un côté charmant...
MAIS T'ES complétement FOLLE !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80956-indumbowetrust#1022120

Diane Moon



« Le plus beau
c'est GASTON ! »


Diane Moon


Le chat diabolique [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Claire Holt + Mia Talerico pour Le Berceau de la vie

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Artémis la déesse de la chasse et de la lune herself (même si je viens du monde réel)

Le chat diabolique [Fe] Diplo10

☞ Surnom : Didi ça ira plus vite :uh:
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9644
✓ Disponibilité : Présente mais blindée de rps

Le chat diabolique [Fe] _


Actuellement dans : « Le plus beauc'est GASTON ! »


________________________________________ Dim 1 Nov 2015 - 1:31

Le Chat diabolique, Diane et Lily
On avait dit quoi à ce sujet Socrate ? Le chat diabolique [Fe] 2852471132


Houlà, je ne m'attendais pas à de telles réactions. Je veux dire, je ne proposais pas de l'emmener sur la lune. Juste de visiter la cité. Ce que je trouvais, normal, puisqu'elle faisait partie de la famille. Et puis, je considérais, d'une manière générale, que la cité restait libre d'accès, si l'on désirait, s'y rendre. Après, j'avais peut-être une manière de penser un peu particulière. J'avais toujours, l'impression, d'être en décalé, par rapport au reste des autres dieux. Autrefois, j'aurais tout fait, pour ne plus l'être. Mais, à présent, j'admettais, que je ne m'en préoccupais plus outre mesure. J'étais, telle que j'étais. Je ne pouvais pas être changé, et ça me convenait. Je, n'aurais pas aimé, me retrouver avec une autre personnalité :

- Oui vraiment, vrai de vrai me
crus-je bon de préciser.

Je partais du principe, que si l'on proposait quelque chose, ce n'était pas pour se rétracter au dernier moment, pour dire qu'il ne s'agissait en fait que d'une plaisanterie. Je savais, que certaines, personne, le faisaient, et je n'avais, jamais réellement, approuvé cette manière de faire. Pour moi, proposer quelque chose, et dire au finale, que c'était du second degrés, ça ne faisait pas :

- Oh eh bien, il y a foule de choses à voir, dis-je mais nous n'avons pas de piscine. Nous avons des termes en revanche.

Pour être honnête, je l'ignorais complètement, jusqu'à ce qu'Apollon, ne monte sur le trône. Je, ne cesserais de le répéter, mais mon frère était un gamin, un très grand gamin, mais un gamin quand même. Et la première chose, qu'il avait voulut faire, fût d'explorer la cité de long, en large. Et lorsqu'il avait découvert la grande salle d'eau, la première chose qu'il avait voulut faire, avait été de me pousser dans un bassin. Sauf, qu'il avait oublié, que de tous nos frères et sœurs, j'étais la plus agile. Aussi, en tentant de me pousser, avait-il eu droit à un bon coup de pied -pas trop violent quand même, j'y tenais un minimum à mon jumeau- qui l'avait fait plongé la tête la première dans le grand bassin. Autant dire, que je n'avais jamais autant rit de toute ma vie. J'avais même probablement, eu des crampes, et une chose est sur, j'en avais pleuré. Apollon, était très doué, pour faire oublier, ses soucis :

- Eh bien, on aurait pu répondis-je à la question de marcher sur un nuage. Si...Si la personne qui contrôlait cet élément, avait été là.

J'avais fait du mieux que je pouvais pour contrôler les tremblements de ma voix. Parler de la mort, d'Hermès, était un sujet sensible. Je, ne le connaissais, pas très bien, il me prenait pour une folle. Mais, ça restait mon frère, mon « petit » frère. Ce qui était assez ironique si on y repensait, parce que mon double et moi, étions les deux derniers.

Je me tendis immédiatement, à la mention du palais sur l'eau. Si je me téléportais, directement, à l'intérieur de la cité, et non plus à l'extérieur, comme je le faisais avant, c'était pour une bonne raison. Je, ne voulais pas passer devant ce palais, et risquer de croiser l'un de ses habitants. Poséidon, n'en sortait que rarement, donc ça ne serait certainement, pas lui, mais qu'importe. N'importe lequel des habitants de ce palais, quel qu'il soit, je ne voulais pas le croiser. Pour moi, c'était deux mondes différents, deux mondes totalement incompatible. Jetant, un coup d'oeil sur ma main, je remarquais qu'elle était devenu blanche à force de la serrer. Doucement, je la détendis, avant de m'exhorter une fois de plus au calme. J'étais avec Lily, il n'y avait pas de raisons, pour que je m'énerve, ou que je me crispe, au contraire, j'avais toutes les raisons du monde d'être détendu :

- Eh bien...Je ne crois pas que ce soit, une bonne idée, d'aller visiter le Palais de Poséidon, sans y avoir été invité. De plus...Il, n'est pas une personne très...fréquentable dirons nous. Je crois, que Neil et Aphrodite, peuvent largement, attester de ce fait.

J'ignorais, exactement, ce qu'il leur avait fait à toutes les deux. Ce n'était que des suppositions, concernant Neil. Quant à ma sœur...Je pense qu'il faudrait que je lui demande un jour, pour réellement, savoir qui il est. J'avais entraperçu son vrai visage, mais j'ignorais, tout des à mon avis très nombreux, squelettes qu'il avait dans son placard, mais non. Définitivement, non il n'était pas question, que Lily rencontre cet individu.

J'étais resté silencieuse durant tout l'échange de Socrate, -qui venait subitement de réapparaître. Et de Lily. Je digérais, l'information. La lune bien évidemment ! Pourquoi n'y avais-je pas songé plus tôt ? A bien, y réfléchir, c'était très certainement, parce que l'on avait toujours beaucoup plus, prit en compte, le côté « chasse » de ma personnalité, que le côté « lune » pour la plupart, j'étais « la déesse de la chasse » Pitch, me considérait plus comme étant, celle de la lune. Un sourire tendre, se dessina sur mes lèvres à cette pensée. Il, était sûrement, le premier après Apollon, à avoir, vraiment réussit à me cerner, en aussi peu de temps.

Néanmoins, je fronçais les sourcils, lorsqu'il évoqua la couleur de cheveux de Lily. Non mais je rêve, était-il tout juste en train de dire, que lorsque nous étions blond, notre quotient intellectuel, équivalait à celui d'une amibe.

Je me raclais légèrement, la gorge, pour signaler que j'étais toujours là, à la fin de son discours, croisant, les jambes, et calant bien mon dos contre le dossier de la chaise :

- Corrige moi, si je me trompe Socrate, toi qui a la science infuse. Selon toi, être blond signifie être stupide. Corrige moi à nouveau si je me trompe, mais ma couleur de cheveux, c'est bien le blond, donc si on suit ton raisonnement, je suis stupide

Le ton était très calme, et même très aimable. En revanche, oui il y avait bien une menace derrière tout ça. Sauf, que je préférais, nettement, la subtilité pour menacer les gens. Déjà, c'était une chose, qui ne m'arrivait que très rarement, et après je pré ferais largement, les menaces voilés, que celles qui sont annoncés de manière clair. C'était plus intéressant. La personne pouvait s'imaginer tout un tas de choses, en attendant. Je ne me départissais pour ma part, jamais de mon calme.




made by pandora.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
She was like the moon
☾ ☾ ☾ She liked the moon because, like herself i shined it's brightest when no one was around to see.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74833-artemis-can-t-fight-the-moonlight http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80967-moon_light En ligne

Lily Olyphant



« Tic tac,
sonne le glas. »


Lily Olyphant


Le chat diabolique [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Lucy Hale ♥

Ѽ Conte(s) : Dumbo ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Dumbo ☣ l'éléphant qui sait voler. ϟ

☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2789
✓ Disponibilité : En apesanteur. *-*

Le chat diabolique [Fe] _


Actuellement dans : « Tic tac,sonne le glas. »


________________________________________ Lun 2 Nov 2015 - 11:56





    J'étais restée spectatrice entre l'affrontement du chat d'Olympe et de la déesse Artémis. Elle lui avait fait remarquée que contrairement à moi, sa chevelure était blonde. J'avais observée la tête de la déesse avant de hocher la tête pour confirmer et de me tourner vers Socrate, tout en croisant mes bras sur ma poitrine. On allait voir ce qu'il allait répondre à cela. J'avais eu l'impression que pendant un instant il était en train de réfléchir à ce qu'il avait dit, puis il s'était transformé en chat et il était partit aussi rapidement qu'il était venu. Une nouvelle fois j'avais secouée la tête, me rendant compte que ce chat était véritablement incorrigible.

    "J'ai vraiment l'impression qu'il est stupide. Pourtant les divins sont censés être bien plus intelligents. Enfin je crois. Je ne sais pas."

    Je m'étais tournée vers Artémis, me souvenant qu'elle était encore plus divine que Socrate et que j'étais en train de me demander si les divins étaient intelligents ou non. Je m'étais mordu les lèvres avant de lui sourire.

    "Les divins sont bien plus intelligents. Mais tout porte à croire que les créatures le sont moins. C'est bien une créature Socrate ? J'arrive pas toujours à faire la différence. Car Ellie m'a bien dit qu'il y avait les dieux qui siégeaient à Olympe et qui sont au nombre de... enfin quelques uns. Et qu'il y avait les créatures, bien plus nombreuses et rarement sur Olympe. Si on ne compte pas Socrate qui apparemment n'a rien de mieux à faire que de rester dans la Cité."

    Je souriais toujours, même si en fait je me rendais compte que les dieux aussi restaient souvent dans la Cité. Je ne voulais pas dire par là qu'ils n'avaient rien de mieux à faire, car la Cité c'était chez eux. Je parlais que de Socrate et des autres créatures qui venaient ici pour je ne sais quoi. Enfin bref, les dieux avaient de bonnes raisons d'être là, dans la Cité. J'en étais persuadée. Quelque chose m'avait interpellée dans ce que la déesse avait dit, mais je n'avais pas très bien saisi ce qu'elle voulait dire par là.

    "Cassie a un soucis avec Poséidon ? Parce que je lui ai dit d'être gentille avec ses oncles et ses tantes. Mais elle a fait quelque chose de mal ?"

    Je m'interrogeais sur ce qu'elle avait bien pu faire pour énerver le dieu des océans. J'espérais que ce n'était rien de grave. On me tenait pas mal à l'écart de toutes ces discussions familiales. D'un côté c'était normal, car je n'étais pas divine, mais si Cassie se comportait mal avec certaines personnes, j'estimais que je devais le savoir. Bien qu'elle ne se comporterait jamais mal avec personne, c'était qu'un tout petit bébé. Enfin grande maintenant, mais elle restait adorable. Un sourire s'était dessiné sur mon visage rien qu'à cette pensée, puis j'avais soupirée. Elle grandissait si vite.

    "J'aimerai visiter la lune. Enfin pas la lune, lune. Mais la lune. Le temple. On pourrait y aller ? Ca a l'air important. Je resterai sage, c'est promis. J'ai été très sage à Londres et aussi dans l'Autre Monde et enfin je suis généralement discrète et on ne me regarde pas. Je saurai me tenir. On peut y aller ? On peut ?"

    J'étais toute excitée à l'idée de me rendre sur la lune. Cela dit, à bien y réfléchir, il y avait un petit détail qui me perturbait grandement.

    "Je vais pouvoir respirer sur la lune ? Enfin... Je crois qu'on ne peut pas, mais quand une déesse est avec c'est possible ? Ou alors j'aurai une combinaison de cosmonaute avec les bras qui bougent comme ça."

    J'avais étendue mes bras et fait des petits pas devant moi à la manière d'un ballon qu'on aurait gonflé.

    "Ca doit être trop cool d'être en apesanteur. On peut limite voler. Ooooh ! Les dieux savent voler ? J'ai jamais vue Ellie voler. D'ailleurs... Ellie est une déesse ? Je n'arrive pas très bien à saisir ce qu'elle est vraiment. J'ai cru au début que c'était une demi déesse, mais apparemment non. Elle est quoi au juste ?"

    Je m'étais stoppée dans mes agissements de ballons gonflables et j'avais porté toute mon attention sur la déesse. Je voulais me rendre sur la lune et avoir mes réponses concernant Ellie. J'aurai dû y songer plus tôt de poser toutes ces questions à Artémis ou à Aphrodite, voir à Apollon. Ah Apollon... Je l'aimais bien en dehors du fait qu'il avait osée dire que je ronflais. C'était totalement faux, ou alors ça n'arrivait que quand j'étais un éléphant. Chose qu'il avait eu la chance et l'immense privilège de voir.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Oui, il a un côté charmant...
MAIS T'ES complétement FOLLE !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80956-indumbowetrust#1022120

Diane Moon



« Le plus beau
c'est GASTON ! »


Diane Moon


Le chat diabolique [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Claire Holt + Mia Talerico pour Le Berceau de la vie

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Artémis la déesse de la chasse et de la lune herself (même si je viens du monde réel)

Le chat diabolique [Fe] Diplo10

☞ Surnom : Didi ça ira plus vite :uh:
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9644
✓ Disponibilité : Présente mais blindée de rps

Le chat diabolique [Fe] _


Actuellement dans : « Le plus beauc'est GASTON ! »


________________________________________ Jeu 5 Nov 2015 - 22:14

Le Chat diabolique, Diane et Lily
On avait dit quoi à ce sujet Socrate ? Le chat diabolique [Fe] 2852471132


Je m'étais contenté d'attendre la réponse de Socrate, les bras croisé, un sourcil légèrement haussé, il avait semblé réfléchir un temps à ce qu'il venait de dire avant de reprendre sa forme de chat, et de repartir. Je levais les yeux légèrement au ciel, devant sa réaction, avant de reporter mon attention, sur Lily. Réfléchissant à ce qu'elle venait de dire. A vrai dire, je ne m'étais jamais posé la question concernant Socrate. Il était le Bibliothécaire de la cité. Pour moi, ça avait toujours été ainsi :

- Eh bien...A vrai dire, je n'en sais rien. Je veux dire, d'aussi loin que je me souvienne, Socrate a toujours été là. Il fait « partie des meubles » on va dire. Pour moi, il est indissociable de cet endroit.

Je me tue, quelques instants, la laissant continuer. Hochant simplement, la tête lorsqu'elle me fit part de ce qu'Ellie lui avait dit. Elle avait vraiment dût énormément, se documenter. Un léger sourire, se forma sur mon visage, elle était à la fois tellement similaire et tellement différente d'Elliot, ça me faisait penser à Apollon et moi. Je pensais toujours, ce que je lui avais dit, la première fois, où l'on s'était réellement parlé. Je les considérais comme tels, avec Elliot. Comme des jumeaux. Ils étaient, mon neveu et ma nièce :

- Olympe, est à la base la résidence de Zeus, pour ma part, j'ai toujours préféré parcourir, les forêt, plutôt que de rester dans la cité, ce n'était pas chez moi, et je ne m'y suis jamais sentie comme tel. Et puis, c'est devenu la résidence du maître d'Olympe depuis Arès. Là, non plus, je ne m'y suis pas sentie à l'aise. Mais depuis, qu'Apollon y est eh bien...Ça va un peu mieux on va dire.

Il fallait dire, qu'Apollon, avait une autre façon de prendre les choses. Une autre philosophie on va dire, qui me faisait me sentir nettement, plus à l'aise sur Olympe :

- Les créatures ne sont pas bêtes, dis-je bien au contraire. Elles sont capables, de penser par elles mêmes, et on leur propre libre arbitre. La seule chose qui les différencie de nous, c'est qu'elles n'ont pas d'âmes. Nous sommes incapables, de crée la vie. Ça, ce sont les titans qui en ont le pouvoir. Certains en crée pour les offrir, d'autres pour combler la solitude, et d'autres encore parce qu'ils ont envie d'être parent....

Ça, c'était mon cas. J'avais ressentis, tout au fond de moi, ce désir, d'apporter la vie, le désir d'être mère. Mais, comme il était hors de question pour moi, d'aller contre mes principes. J'avais crée mes chasseresses, et jusqu'au bout, et même après la fin de leur vie, je n'avais cessé de les aimer, comme une mère aime ses filles. Elles me manquaient, et j'aurais aimé, qu'elles puissent avoir droit à un « au delà ». A défaut, d'avoir droit à ça. Elles avaient eu droit à une sépulture digne de ce qu'elles représentaient à mes yeux. Personne, de pouvait venir troubler leur repos éternelle. Je tiquais légèrement, lorsque le sujet dévia à nouveau sur Poséidon, comment expliquer à Lily, qui ne voyait le mal nul part, et à qui j'avais clairement dit que mon frère n'était pas le genre de personne à connaître, que s'il y avait une quelconque cassure entre lui et Neil, cela venait uniquement de sa faute à lui ?

- Non, Neil n'a rien fait de mal bien au contraire, elle a été...épique lâchais-je dans un sourire, sa confrontation avec lui, avait été des plus appréciable, ne serait-ce que pour l'exquise joute verbale, qui s'était terminé par un 3 à 0 en faveur de ma nièce. Mais Poséidon....Poséidon est pire que Dolos lâchais-je finalement.

J'espérais que cela suffirait à lui faire comprendre qu'il n'était absolument, pas le genre de personne à connaître. Si, je pouvais les préserver le plus possible de lui, alors j'aurais le sentiment, d'avoir accomplit mon devoir.

Voilà, que maintenant, elle voulait visiter la lune...Et par extension mon temple...D'accord je faisais quoi moi maintenant ? Je veux dire, j'avais promis à Apollon et Louise, qu'on irait tous les trois ensemble. Si j'y allais maintenant avec Lily, mon frère bouderait tel un gosse, et Louise serait affreusement déçus et penserait que je n'avais pas assez confiance en elle. D'un côté, si je disais non à Lily...Elle aussi serait déçus, et elle aussi penserait que je la met de côté, parce qu'elle n'est pas assez puissante. Il y avait des jours ou être l'une des plus puissante créature de ce monde, était l'équivalent d'une énorme prise de tête :

- Eh bien...Je t'aurais emmené avec plaisir mais...Ça prend du temps ces choses là, et puis...je n'ai pas encore fait le ménage
dis-je je serais morte de honte si tu entrais dans mon temple alors qu'il était sale.

….D'accord, ceci était la pire excuse de toute la terre. Que dis-je de tout l'univers, mais qui goberait un truc pareille ? Je veux dire, c'était nul, ça en devenait même affligeant tellement c'était nul en réalité. Il, me fallait trouver quelque chose, pour compenser cela et vite.

Du regard, je parcourais rapidement la pièce, avant de me lever et de me jeter sur un globe tournant, que je posais sur la table :

- Je ne peux pas t'emmener sur la lune...Mais en revanche, je peux t'emmener n'importe où sur terre. Le principe est simple. Je vais faire tourner le globe, et quand tu le décideras tu poseras ton doigt quelque part, le globe s'arrêtera de tourner, et quelque soit la destination, je t'y emmènerais d'accord ?

Voilà, et maintenant on priait Gaïa pour que ça marche, et que Lily accepte le compromis, oubliant ainsi l'excuse minable que je venais de lui sortir. Même moi, je n'étais pas convaincu. Alors tenter de convaincre quelqu'un d'autres....



made by pandora.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
She was like the moon
☾ ☾ ☾ She liked the moon because, like herself i shined it's brightest when no one was around to see.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74833-artemis-can-t-fight-the-moonlight http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80967-moon_light En ligne

Contenu sponsorisé








Le chat diabolique [Fe] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Le chat diabolique [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les mondes spéciaux :: ➹ Olympe d'Amour