Magic
League 3

de Dyson

Miroir
Magique
de Anastasia

AWARDS :
Rentrée 2018
de Eulalie


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 A trois c'est mieux ๑ Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Anna D'Arendelle


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Soso Turner :love:

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anna



☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 931
✯ Les étoiles : 1661




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Jeu 14 Déc 2017 - 16:41





A trois c'est mieux

Ou à plusieurs aussi

Après, Jack c’était au tour de Tess, d’être présente. Elle avait une peluche en main de la part d’Aaron. Quant à lui, je supposais qu’il était dans le couloir avec les autres. Les médecins voulaient que les gens entre un par un, pour pas me fatiguer. Même si quelque chose me disait que comme ça, on allait pas franchement s’en sortir. Même si, j’admettais que ça faisait un peu de répit. Tess était gentille, et pas envahissante. Matthew avait fini par s’endormir, et je l’avais placé dans le berceau prévu juste à côté de mon lit, me laissant les mains libres pour attraper la peluche qu’elle me tendait :

- C’est vraiment super gentil de sa part, dis-je

« Il parait que tu n’aimes pas les lapins, alors il a préféré t’offrir un Dumbo »

J’aimais pas les lapins ? C’était quoi cette…Oh ! C’est vrai. Quand on s’était revu à Coney Island avant tout ça… Je lui avais dit que j’avais peur. Mais pas des lapins en général. Juste du lapin de Pâques. Et puis ça faisait un petit moment maintenant qu’Aster avait arrêté de me filer la trouille. J’hésitais pas à lui rentrer dans le lard des fois. A croire que devoir former quelqu’un ça faisait prendre confiance en soi. Puisqu’on faisait du 50/50 pour Nudge. Quand il pouvait, c’était lui qui s’en occupait, et quand il pouvait pas, c’était moi.

-J’ai rien contre les lapins dis-je c’est juste que mon boss c’est le Lapin de Pâques et à l’époque il me terrorisait avouais-je en riant

Mais ça restait quand même super adorable de la part d’Aaron, de penser à ça. Et puis j’aimais bien la peluche, elle était toute douce. De toute façon, j’adorais les peluches d’une manière générale.

« Comment est-ce que tu te sens ? »

Je détournais mon attention de la peluche pour regarder Tess. Bizarrement, ça me touchait qu’elle se préoccupe de mon état. Et puis, c’était pas juste de la politesse comme ça. Je saurais pas le dire, mais ça se voyait dans sa manière de se comporter

- Totalement vidée avouais-je mais super heureuse.

Et un peu stressée aussi. Maintenant qu’il était là, je me demandais si j’arriverais à être une bonne mère pour Matthew. Mes parents étaient chouettes c’était pas le souci. Disons simplement…Que leurs techniques d’éducations laissaient à désirer. Et puis, aujourd’hui ils n’étaient plus là. Je n’avais pas de modèle auquel me référer. J’avais bien demandé des conseils à Anya quand j’étais enceinte. Ou bien, à Tara comme c’était un peu son domaine de compétence vu son job. Mais, j’avais personne pour vraiment me guider dans mon rôle de mère. Et, c’était couillon mais j’avais l’impression que Tess bah elle apprenait aussi un peu ce rôle avec Aaron. Même si les situations n’étaient pas tout à fait comparables. Alors, ça me plaisait bien cette idée. Parce que ça me faisait un petit soutien. Une figure « adulte » sur laquelle compter. Et que bon, même si le courant avait un peu de mal à passer avec le père d’Aaron. Je savais que quelque part, je pouvais compter sur eux deux. Tess et lui.

« Si jamais… » Commença-t-elle

- Merci

Elle me jeta un regard surpris, tandis-que je triturais la couverture du lit légèrement mal à l’aise. J’aimais pas vraiment les séquences émotions. Je me trouvais ultra nunuche dans ces moment-là. Mais, des fois, il y avait des trucs, fallait que ça sorte, et je voulais que Tess sache. Comme, je voulais qu’Aaron sache aussi ce que je ressentais. Mais, ça, ça viendrait après. Quand on sera un peu plus au calme tous les deux.

- J’ai pas vraiment de « figure maternelle » à qui demander des conseils avouais-je, Aaron vous a peut-être raconté, j’ai perdu mes parents quand nous étions adolescentes ma sœur et moi. Et du côté d’Elsa…On peut pas dire, qu’on soit des pros de la com. Alors, j’voulais simplement vous remercier. Vous et le père d’Aaron d’être présent malgré tout. Parce que ça fait du bien, de se sentir un peu entouré, et un peu aidé. Ça donne l’impression d’être une famille et…J’aime bien avouais-je

On resta silencieuses toutes les deux pendant un looong moment. Mais, je pouvais sentir, que ça l’avait émue ce que j’avais dit. D’un côté, je l’étais un peu moi aussi alors…Fallait croire que j’avais pas encore épuisé mon quota de nunucherie. Ça devait être un effet secondaire de l’accouchement. Fallait que je mette des gens au courant. Surtout, il fallait faire hyper gaffe aux effets secondaires de ce machin. Je voulais ouvrir la bouche pour dire quelque chose, mais des bruits bizarre provenant du couloir me firent changer mes plans :

« Je vais voir ce qu’il se passe » m’informa Tess tandis-que je hochais la tête, la laissant aller jeter un coup d’œil. « Il semblerait que le couloir subissent un petit changement météorologique » m’informa-t-elle après avoir regardé par la porte.

Okay. Je voulais bien admettre que Jack soit hyper heureux et tout, et tout. Mais là sérieux il abusait. On transformait pas le couloir d’un hôpital en banquise ! Quelqu’un voulait bien lui taper sur la tête pour lui remettre les idées en place ? Ah…Apparemment, étant donné la tronche que tirait ma « Belle mère » c’était pas lui. Booon, si c’était pas lui. Il ne restait plus qu’une seule option. Et je me demandais bien qui était allé la chercher et surtout ce qu’on lui avait dit EXACTEMENT. Comme s’il avait compris ce qu’il se passait, mon fils s’était réveillé, et s’agitait légèrement dans son berceau :

- Tess ? Est-ce que je peux vous demander un service ?

Cette dernière me fit savoir que j’avais toute son attention

- Vous pouvez, aller chercher Aaron s’il vous plait ? Demandais-je d’une voix mal assurée. Et si jamais vous croisez Hope et Mel. Vous pouvez aussi leur dire qu’on s’en fiche de l’avis des médecins et que si elles pouvaient venir également…Ce serait cool

Un simple hochement de tête de sa part, suffit pour qu’elle s’en aille. Inspirant un bon coup je me redressais légèrement, et regardait Matthew :

- Okay Matty, on va affronter tata Elsa tous les deux. Il est temps de lui montrer, qui on est vraiment.

Et de voir où tout ça allait nous mener. Je me sentais comme une Valkyrie prête au combat. Bizarrement, j’étais plus du tout crevée d’un coup.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Still Falling For You
And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. I'm in. And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. No one can lift me, catch me the way that you do I'm still falling for you


Aaron McAdams


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Jesse Eisenberg ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Aaron ☣ un demi dieu. ϟ



☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 128
✯ Les étoiles : 3088




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 14 Déc 2017 - 21:19





« Bien sûr que je suis prêt ! »
« Ca ne doit pas être compliqué un enfant... »



    « C'était... mouvementé. » dis-je à Tess.

    Cette dernière m'avait retrouvé dans le couloir quand on était sur le point de se rendre dans la chambre d'Anna. Elsa, la neige, et François étaient avec moi. Je préférais largement laisser Elsa seule quelques instants avec Anna et Matthew. Peut-être que la vue de sa soeur et de son neveu la calmerait. Car c'était une véritable furie.

    « Mais ça va aller. Faut rester confiant. » ajoutais-je peu convaincu. « Anna va bien ? »

    « Elle va bien. » me répondit ma mère tout en m'adressant un petit sourire. « Tu sais, tu as beaucoup de chance et elle en a tout autant. Vous êtes là l'un pour l'autre et c'est vraiment super. »

    J'avais soupiré.

    « Je sais. Si mon père avait été là pour vous, on n'en serait pas là, mais... »

    « C'est moi Aaron. C'est moi qui n'était pas là pour lui. » me coupa t'elle tout en me regardant droit dans les yeux. « Et qui n'a pas été là pour toi. »

    Cette fois ci elle avait légèrement détourné son regard. Je savais que ça lui faisait du mal de dire cela. Elle me l'avait déjà dit il y avait quelque mois de cela. On pouvait lui laisser le fait qu'elle était sincère et qu'elle assumait ses erreurs. Mais j'avais toujours du mal à lui en vouloir à elle. Je ne la connaissais pas encore bien pour pouvoir lui reprocher quoi que ce soit. Avec mon père, c'était plus facile. Même si c'était moins juste pour le coup.

    « On va faire au mieux. On ne peut pas revenir en arrière et rattraper tout le retard accumulé, ainsi que réparer les erreurs passés. Mais aujourd'hui, tout ira mieux. Tu as une magnifique petite famille et avec François, tes amis et moi, on fonctionnera tous ensemble. Aucun d'entre nous sera seul. Et quand tu auras besoin pour Matthew, tu trouveras toujours quelqu'un. »

    Elle approcha sa main de mon bras et fit une petite caresse dessus. J'eus un petit frisson, tout en sentant une immense chaleur me submerger. Ca venait sans doute du fait qu'il avait arrêté de neiger. Anna avait surement réussi à calmer sa soeur. Du moins je l'espérais. Il n'y avait pas d'objets coupant dans la chambre où elle était. Elle ne craignait pas grand chose.

    « Glaces ! J'ai des glaces ! » hurla François dans le couloir, tandis qu'un infirmier lui demandait de faire moins de bruit.

    On s'était mis à rire avec Tess et il nous avait observé en nous montrant l'infirmier, comme pour nous dire que c'était inadmissible qu'on se montre grognon avec lui un jour pareil. Puis, il avait distribué ses pots de Haagen Dazs à peu près tout le monde. Je voyais au loin Melody en train de discuter avec Hope. Je ne savais pas de quoi elles parlaient, mais c'était amusant à voir. Elle m'avait adressé un petit regard et je lui avais souris. Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

    « Vous pensez mettre quand la petite soeur en route ? » me demanda François, ce qui eu pour effet de me surprendre. « Anna a bien supporté l'accouchement. Elle est encore jeune, faut en profiter ! »

    « Euh... je ne crois pas qu'on en ait envie d'un autre de suite. »

    « Tu plaisantes ? C'est hyper important pour leur équilibre d'être deux ! »

    [b]« J'étais tout seul... »[/i] dis-je après une hésitation, tandis que ma mère croisait les bras sur sa poitrine en regardant François avec un petit air sceptique.

    « Je l'ai été aussi. »

    « C'est pas une raison ! Des bébés ça va par paire. Regardez Apollon et Artémis ! Ou encore Bonnie and Clyde ! »

    « Ils n'étaient pas frères et soeurs. » le coupa ma mère.

    « T'es sûre ? Ah et tiens ! Le thon et son frère ! »
    dit-il en pointant du doigt Melody qui avait levé le majeur dans sa direction.

    Ca avait eu pour effet de me faire sourire. Dès que mon père était dans les parages, ça ne se passait jamais bien. Mais c'était amusant. Tess avait raison. On formait une belle et grande famille. Et même avec nos différents, on était pourtant tous unis et tous réunis ici dans ce couloir. L'avenir s'annonçait bien.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« C'est moi ou ce mec est bizarre ?! »
« Euh... ben toi aussi en fait... ! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron-mcadams#815327 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron-mcadams#815327

Anna D'Arendelle


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Soso Turner :love:

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anna



☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 931
✯ Les étoiles : 1661




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Dim 17 Déc 2017 - 22:36





A trois c'est mieux

Ou à plusieurs aussi

Toujours, dans son attitude très digne et très royale. La discussion risquait de ne pas franchement être une partie de plaisir. En même temps avec ma sœur, ça l’était rarement. Fallait dire qu’on était un brin bornée toutes les deux, alors fatalement ça avait tendance à faire des étincelles. Néanmoins, peut-être qu’en s’y prenant autrement cette fois-ci les choses pourraient s’améliorer. Elsa, n’était pas Jack. Je ne pouvais pas lui rentrer dans le lard comme je le faisais avec lui. Ou lui promettre mille et une morts, si elle faisait un truc qui fallait pas. Fallait la jouer un brin plus subtile avec elle. Et la subtilité, c’était juste pas mon fort. S’il y avait bien un truc dans lequel j’étais vraiment un zéro pointé eh bah c’était là-dedans clairement :

- Bonjour Elsa,
dis-je calmement

Pour le moment je contentais de « prendre la température » afin de voir comment orienter la conversation. En fonction de comment les choses se passaient, j’aurais déjà un meilleur aperçu de ce qu’il fallait faire. Pour le moment, elle se contentait de nous fixer tous les deux avec le bébé. Mains sur les hanches. On aurait pas dit comme ça, mais c’était le signe qu’Elsa était sacrément en pétard. Pour autant, je notais qu’il n’y avait pas le moindre flocon qui tombait du ciel. Se pourrait-il qu’elle arrive un peu mieux à contrôler ses pouvoirs ? Je préférais ne pas faire la réflexion à voix haute la connaissant. Mieux valait laisser couler.

« Alors? C'est donc vrai? Cet enfant est le tien? »

Etant donné le ton glacial qu’elle avait employé, je ne pus m’empêcher de soupirer. Ouais clairement, c’était pas gagné c’thistoire :

- Cet enfant s'appelle Matthew et oui c'est bel et bien mon fils


Ma sœur ferma les yeux avant de prendre une grande inspiration. Bienvenue dans mon monde Elsa. C’est agaçant hein ce genre de choses ? Dit toi que pendant longtemps c’est plus ou moins ce que j’ai ressentis à ton sujet

« Et pourquoi n'ai-je appris son existence que maintenant? Cela aurait-il été trop difficile de m'envoyer un messager pour me tenir au courant de la grossesse de ma soeur? Ou alors comptais-tu me le dire une fois qu'il serait en âge de porter la moustache »


Non mais heu Elsa, coucou tu passes limite ton temps à fuir lorsqu’on s’approche de toi. Comment, est-ce que tu voulais que je t’annonce la chose ? Ah j’aurais bien voulu hein. Mais si c’était pour jouer à suis moi je te fuis, fuis moi je te suis encore une fois. Sans moi, non merci. J’avais eu ma dose durant toutes ces années.

- Ah parce que maintenant tu veux bien communiquer ? Lui demandais-je en la fusillant du regard. Quand, je disais que la subtilité c’était juste pas pour moi. Admirez-moi, le travail un peu ! Je finis par soupirer en secouant la tête. Non, ça c’était pas la bonne méthode. Si, je commençais comme ça. On allait finir par s’engueuler et c’était juste pas la bonne méthode. J’avais pas envie de me disputer avec elle aujourd’hui. Se disputer, ça énerve juste et ça fait pas avancer les choses. Je voulais te le dire, j'avais répété des tas et des tas de scenarios dans ma tête, pour te l'annoncer. Sauf qu'au final je savais pas comment faire. Alors, j'me suis dit qu'on allait attendre l'accouchement et que j'enverrais quelqu'un pour te demander de venir. C'est important que tu sois là aujourd'hui.

Parce que c’était un jour très important pour moi, alors que toute ma famille soit réunie, rien ne pouvait me faire plus plaisir. Donc, de savoir que ma sœur avait quand même fait le déplacement, ça me faisait chaud au cœur et j’aimerais juste qu’elle le comprenne. C’était pas tous les jours qu’on venait d’avoir un bébé. Et puis, elle était sa tante alors, je trouvais ça d’autant plus important qu’elle soit présente. Mais disons qu’on était pas les pros de la com’ elle et moi. On l’avait démontré de nombreuses fois d’ailleurs.

« Et tu pensais aussi que cela serait une bonne idée d'attendre pour m'annoncer que tu étais... Fiancée ? » Elle fit une grimace dégoutée par cette simple appellation. On allait la laisser croire qu’on était fiancés hein. C’était ce qu’il y avait de mieux à faire. Si je lui annonçais qu’on ne l’était pas, elle allait nous faire une syncope « Es-tu sûre que ce paysan ne cherchera pas à te briser le cœur? Qu'il n'est pas uniquement intéressé par ton titre et tes terres ? Qu'il ne t'as pas engrossé comme une pouliche pour te mettre dans une impasse ? »

Je grimaçais. La grande classe Elsa, et ça se dit reine. Elle aurait pas pu trouver une métaphore un peu plus digne de son rang ? J’avais bien envie de le lui faire remarquer. De plus, je commençais doucement à voir rouge. Non mais pour qui elle se prenait, à insulter quelqu’un qu’elle connaissait à peine ? Ça c’était pas du tout royale comme comportement. C’était juste snobe. Et je suis pas certaine que c’était ce que nos parents auraient souhaités nous léguer comme héritage.

- Aaron est un demi-dieu Elsa. Un demi-dieu, ça veut dire que l'un de ses deux parents -en l’occurrence son père- est un dieu, un type qui peut faire apparaître tout ce qu'il souhaite juste en claquant des doigts. Alors, très franchement. Je pense qu'un royaume bloqué sur le mode saison unique il s'en tamponne. Tu confonds avec Hans là


Non il n’y avait absolument aucune pointe de mépris sur le nom de « Hans » voyons. Ou peut-être bien que si, un tout petit peu. Mais franchement, il l’aurait pas volé cet enfoiré.

« Un... Demi-dieu? » Elle écarquilla les yeux d’horreurs. Allons bon, quoi maintenant ? « Mais cela est bien pire encore qu'un simple imbécile voulant t'épouser uniquement pour régner ! » Elsa fit quelques pas dans ma direction, voulant poser ses mains sur mes épaules avant de finalement préférer éviter le contact. « Anna. Es-tu certaine de ne pas être sous l'emprise d'une ceinture maléfique ou hypnotisée par les pouvoirs de ce demi-dieu ou son père? »

Et me foutre la paix c’était en option ? Non mais sérieux, si quelqu’un me parlait encore de cette histoire de ceinture je lui mettais mon poing dans sa figure. A un moment, ça suffit.

- Non mais qu'est que vous avez tous avec cette histoire de ceinture ? Vous me cassez les pieds à la fin ! Pas de soucis, je suis à 100% sur de n'être sous l'emprise d'aucun machin divin. Croit moi, son père a pas vraiment ce genre de pouvoir. Lui, il préfère vous faire passer dans une émission débile avec des gens qui ont le Q.I d'une moule marinière.


Ouep. J’allais lui en vouloir pour au moins les vingt prochaines années. Pas de doute là-dessus. Il faudrait au moins ça, pour que ma rancœur à ce sujet se calme.

« Donc tu comptes rester avec cet... Ce... Ce demi-dieu? »
Demanda-t-elle en toussotant légèrement. Cache ton mépris surtout Elsa. Je m’en voudrais de te forcer à le montrer vraiment. « Tu l'aimes? »

Nous y voilà. J’eus envie d’à nouveau soupirer. Après Jack, Elsa. Que pensaient-ils ? Que je me sentais obligée de rester avec lui, parce que j’allais avoir un bébé. Si, je n’avais vraiment pas voulut de ce bébé. J’aurais fait ce qu’il fallait au moment où j’avais appris que j’étais enceinte. J’étais dans les temps. Mais, voilà. Ce bébé, j’en voulais, j’avais envie d’avoir ma propre famille. Notre famille, avec Aaron. J’avais vingt six ans. J’approchais doucement de la trentaine, alors il était temps pour moi d’avoir des plans d’avenirs. Mon regard se perdit dans le vague quelques instants. Ignorant le regard mi désespéré, mi plein d’espoir de ma sœur que je sentais peser sur moi.

- Elsa...Tu es ma grande soeur, et je t'adore. Je te remercie de t'en faire pour moi. Mais Aaron, est quelqu'un de bien. Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi gentil que lui, et pourtant il n'a pas eu une vie facile. Pour être franche, c'est toujours lui qui a l'air de penser qu'il n'est pas assez bien pour moi. Je l'aime, et je sais qu'il sera un très bon père pour Matthew. C'est tout.

J’étais resté très calme. Et étrangement, il n’y avait pas la même trace d’exaspération dans mon ton. Au contraire, je crois que c’était la première fois que je parlais, aussi normalement, aussi gentiment à Elsa. Elle s’inquiétait s’était normal. Sa manière de faire, n’était peut-être pas la meilleure qui soit. Mais…C’eut été profondément ingrat de ma part de l’envoyer bouler. Et après avoir fini mon discours, je la vie se pincer les lèvres, avant qu’elle ne reprenne la parole :

« D'accord. Si tu l'aimes, alors je ferai l'effort de l'apprécier et de ne pas le changer en statue de glace. Mais il va tout de même me falloir du temps. J'ai du mal avec son physique. Il ressemble à un tout jeune garçon, pas à un homme. Je comprends pourquoi il ne se pense pas assez bien pour toi. » Evidemment, elle n’avait pas pu s’empêcher de glisser le petit sous-entendu comme quoi, c’était le cas. « Puis-je être présentée comme il se doit à ton fils ? »

Honnêtement, je crois que rien n’aurait pu me faire plus plaisir en cet instant. Alors, je laissais un grand sourire lumineux prendre place sur mes lèvres. Trop heureuse de la tournure dont prenaient les choses :

- Merci, je savais que je pouvais compter sur toi.
Délicatement, je repris dans mes bras le bébé qui s’agitait dans le berceau à côté de mon lit, il regarda ma sœur avec de grands yeux curieux. Mine de rien, c’est vrai qu’elle en imposait. Matty, je te présente ta tante Elsa. Fait pas attention à son air sévère elle est gentille au fond dis-je en jetant un coup d’œil amusé à ma sœur. Elsa, voici ton neveu. Il s'appelle Matthew.

« Enchantée, Matthew. » Et c’est un vrai sourire heureux que je vie s’afficher sur son visage. « C'est un beau garçon. Je trouve qu'il me ressemble. » Elle m’adressa un regard un peu taquin, auquel je ne pus m’empêcher de répondre. Un jour, je les ferais se rencontrer avec Jack. Quelque chose me disait que ça ne serait pas triste. « Qu'il est étrange de voir la famille s’agrandir. Après tout ce temps où n'avons été que toutes les deux... Arendelle accueille finalement un nouvel héritier. » Elsa sembla soudainement émue. Je l’avais bien dit que les accouchements c’était dangereux, ça contaminait tout le monde. « Je souhaite être présente pour lui, Anna. Et pour toi. J'ai bien conscience que je n'ai jamais été une soeur parfaite, et que de plus mes pouvoirs peuvent se révéler dangereux. Mais je suis fatiguée. Fatiguée de fuir. J'aimerai goûter un peu au bonheur et à la joie d'être entourée de ma famille. Pourras-tu pardonner mes erreurs et mon comportement pour me laisser une seconde chance? Je ne puis te promettre d'être d'extraordinaires changements. Mais des efforts seront faits, cela je peux t'en assurer. »

- C'est sûrement la couleur de cheveux. Jack, crois que c'est sa génialitude qui a déteins sur moi, personnellement je pense plus qu'il a hérité de notre côté de la famille que de la soit disant génialitude de son parrain. Je m’étais empressée de répondre, alors qu’elle parlait toujours. Si bien, que lorsqu’elle eu finit de parler je ne pus m’empêcher de la regarder complètement choqué. La vache ! Dès que je remettais les pieds à Arendelle, je jure de faire un tas d’offrandes aux dieux. Est-ce que j’avais bien entendue. Elsa, voulait arrêter de fuir ? Évidemment, que je te laisse une seconde chance ! Rien, ne pourrait me rendre plus heureuse. On va y aller doucement, mais surement. Je suis sûr que les choses ne peuvent qu'aller mieux.

Quant à ses pouvoirs…Je pense que ce qu’il se passait là, était un premier pas vers la maitrise. En arrêtant de croire qu’elle allait blesser tout le monde et en s’exilant totalement, elle surmonterait petit à petit sa peur. Comme je l’avais dit. On irait doucement mais sûrement, à son rythme quoi.
« Bien. » Elle se pencha doucement, pour nous offrir un sourire au bébé ainsi qu’à moi. « Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas. Je n'ai jamais eu l'occasion de m'occuper d'un bébé, mais je serai ravie de t'aider. Ou de trouver une nourrice pour s'occuper de lui si besoin d'aide il y a. » Ma sœur agita gracieusement ses doigts en direction de son neveu, provoquant un gazouillement enjoué de sa part. « Veux-tu que je te laisse maintenant? Sûrement as-tu besoin de te reposer. Je peux aller chercher son père, si tu le désires. »

Avoir Aaron ici, ne serait pas une mauvaise idée, je crois que j’avais eu mon lot de surprise et d’émotion pour la journée

- Je veux bien oui, si ça ne te dérange pas. M’appuyant contre l’oreiller, je la regardais tourner les talons avant de l’interpeler une dernière fois, alors qu’elle allait franchir la porte. Oh et Elsa. J'adore ta nouvelle robe.

Ca la changeait un peu de son éternelle, robe bleu pâle. Qui était très jolie aussi, mais avec l’hiver qui serait bientôt là, celle qu’elle portait s’accordait un peu plus au thème on va dire. Apparemment, le compliment eu l’air de lui faire plaisir étant donné l’air hyper fière qu’elle arbora tout à coup.

"Magnifique, n'est-ce pas?" Et sur ces dernières paroles, je la vie sortir dans son attitude la plus royal, menton relevé, super droite en clair tout son être rappelait qu’elle restait toujours la reine d’Arendelle.

- Fiouf, quelle journée
soupirais-je avant de sourire à Matthew. Tu es un vrai faiseur de miracle toi. Tu n’as même pas une heure que déjà tu rassemble les gens.

Ce n’était pas pour me déplaire d’ailleurs. Ce qu’Elsa, venait de faire j’en rêvais depuis des années. Peut-être que les choses pourraient enfin avancer. En tout cas, je voulais y croire. Prochaine étape, retrouver ma cousine. On n’allait pas s’arrêter en si bon chemin pas vrai.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Still Falling For You
And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. I'm in. And just like that : All I breathe, All I feel, You are all for me. No one can lift me, catch me the way that you do I'm still falling for you


Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

A trois c'est mieux ๑ Aaron





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ L'hôpital