MAGRATHEA :
28.10.18
de Natoune


LA MAISON :
14.11.18
de River


BIENTOT :
02.12.18
de Tigrou


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Maison ☆ Evénement #101
Une mission de River Frost - Depuis le 14 novembre 2018
« Oserez vous franchir les portes de notre demeure ?! »

Partagez | .
 

 [Fe] Let the Magic Shine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Grigori E. Raspoutine


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Gary Oldman

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Raspoutine

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 236
✯ Les étoiles : 392




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 17 Jan 2018 - 23:02



Let the magic shine



Greg essayait toujours de garder fière allure. Une attitude assurée, à l'aise, assurance qu'il avait perdu avec son amnésie, mais qui était bien plus grande et crédible qu'à l'époque où ce n'était un sorcier démoniaque vivant dans un corps presque mort et en état de décomposition.
Ainsi, depuis qu'il savait qui il était, et que le mélange d'identité entre l'homme qu'il était devenu en un an et l'homme qu'il était autrefois, en avait crée une nouvelle, Greg était plus sur de lui, il savait qui il était, ce qu'il voulait être et ce qu'il voulait faire. Il paraissait donc la plupart du temps tranquille, sans soucis.

Mais tant de démons l'habitaient réellement. Là, tout de suite, ce qu'il eut du mal à cacher bien qu'il essayait, c'était sa réaction après les mots tranchants de Barthélémy. Ils étaient justes et légitimes, mais avaient blessé profondément le sorcier. Il le méritait, il le savait, n'allait pas le nier. Mais il aurait agi bien différemment par le passé s'il avait conscience de ce qu'il lui faisait subir. Greg était assez stupide dans cette ancienne vie, ne mesurant même pas le fait qu'il allait perdre sans doute le seul ami qu'il ait eu.

Il prit une grande inspiration, fixant Barthélémy qui avait détourné le regard. Inutile de parler davantage aujourd'hui, sa colère ne passerait pas, son avis était arrêté.
Anita, pour son plus grand soulagement puisqu'il ne voulait pas trahir sa tristesse aux yeux de tous, finit par reprendre la parole déchirant le silence gênant qui s'était installé après les dernières paroles de Bartok.

Mais le reliquaire a été détruit, il n'a plus ses pouvoirs d'avant et cela fait un an que Greg vit chez moi. Je le connais assez pour voir le changement qui s'est effectué. Il hocha la tête, entendant enfin des paroles justes. Ceci dit, le réveil de ses pouvoirs peut toujours le refaire basculer, parce qu'on ne sait jamais. Et ce jour-là, je serais présente. Pour mettre un terme à tout ça. Et il soupira. Non rien en fait.

Il allait riposter, pour ouvrir la bouche, quand Dimitri en rajouta une couche.

Nom de Dieu pourriez-vous réfléchir un instant s'il vous plait ? Je n'ai que quelques notions de magies de base que tout le monde ici peut apprendre avec un peu de patience, ce n'est pas avec ça que je vais lancer une malédiction sur vos familles et vos vaches. Si j'avais de mauvaises intentions, croyez vous vraiment que j'aurai attendu comme un idiot que nous soyons tous réunis et conscient dans les bois pour m'en prendre à vous ? Cela fait des mois que mes souvenirs sont revenus,
si j'avais voulu, votre maison serait en cendre depuis bien longtemps, et je n'aurais pas laissé Anita se réveiller.


Il tourna la tête vers Anita, pour la regarder dans les yeux, s'expliquant, des fois qu'on croit encore une fois, puisque le monde semblait un peu limité à l'heure actuelle, que c'était une vraie menace. Mais Anita est une amie. Je ressens sincèrement de l'amitié à son égard pour ce qu'elle a fait pour moi. Et vous Anastasia, fit-il en le regardant cette fois-ci, Ce que je disais auparavant est toujours valable, je vous apprécie, de ce temps où j'étais si proche de votre famille.

Et enfin, pour terminer ses arguments, il leva les bras, n'hésitant pas une seconde pour insinuer qu'ils étaient... presque stupides. Il fut un temps où oui, j'ai été profondément con. Alors je vous prierai de faire honneur à vous même en ne vous rabaissant pas à un tel niveau intellectuel en prenant le temps de réfléchir une seconde. Cette ville est peuplée par des dieux. Juste en dessous, tout un tas de personnes beaucoup plus puissantes que moi, qui ne sont pas rangées du côté obscur de... euh... je connais pas la référence mais vous avez saisi. Et encore en dessous, des créatures puissantes, des guerriers entraînés, et j'en passe. Que diable voulez-vous que je tente dans une ville où je peux me faire arrêter en un claquement de doigt ? On ne peut pas marcher à Storybrooke tranquillement sans se faire happer dans un monde encore plus étrange que celui-ci, personne n'a le temps d'organiser un coup d'état assez bien pensé pour pouvoir mettre tout à feux et à sang dans de pareilles conditions. Si je veux être hostile, j'aurais quitté ce monde. J'y reste parce que j'y ai ce qui compte pour moi. Je ne vous demande pas de me pardonner, ce que j'ai fait était aussi cruel que l'idiotie dont je pouvais faire preuve. Mais simplement d'arrêter de croire que demain je vais devenir soldat des enfers. Comment pouvez-vous croire cela possible dans une ville pareil ? Cessez de vous croire dans un film, ça, c'était notre passé.

Et enfin, d'un coup de bras, il fit voltiger quelques brindilles, qui s'allumèrent d'un petit feu, s'éteignant petit à petit. Et ce n'est pas en sachant comment créer du feu que je vais réussir à exterminer qui que ce soit.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

astra; bb
— a new age of magic and disgust

Anastasia Romanov


« Le Brocoli
c'est exquis ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6395
✯ Les étoiles : 4298




Actuellement dans : « Le Brocolic'est exquis ! »


________________________________________ Jeu 18 Jan 2018 - 23:39

La situation était tendue et ce n'était pas peu dire. Anastasia était surprise que l'ancienne chauve-souris ait contenu en elle autant d'amertume pour son maître. Elle les avait cru amis, ou quelque chose de similaire. En fait, la jeune femme ne s'était jamais réellement posée la question et n'avait pas su à quoi s'attendre de sa part. Une chose était sûre, elle ne s'était pas à attendue à tout ça.
C'était Anita qui lui paraissait la plus sage et plus posée face à cette situation presque grotesque. Anya s'en trouva rassurer et ses épaules détendues, au moins un peu. Il n'était peut-être pas impossible aussi que la pression de sa main froide dans la paume de Dimitri se soit relâchée.
Quant à Dimitri... disons qu'il était aussi optimiste que de coutume, comme si ces dernières années ne permettaient que d'envisager le pire. Le retour du pire, en l'occurrence. Car il n'avait pas tort sur un point des plus cruciaux : Raspoutine avait tué, plus d'une fois et sans le moindre remords - à l'époque, du moins. Ca, Anastasia était plus que bien placée pour le savoir. Sa mère d'abord, pour soigner le petit tsarévitch, puis son père qui en avait fait un confident, une sorte de grand vizir russe. La suite, elle ne la connaissait que trop bien. C'était ce qui faisait d'elle une survivante, la dernière héritière du trône, la dernière Romanov. La princesse disparue, aussi. Tant de surnoms pour une aussi petite et même personne !
Anastasia n'était pas contre la proposition de Dimitri. Prendre le chemin de la maison et des bavardages intempestifs de Sophie et Kseniya. Penser un peu à autre chose. Prendre du recul, aussi. Elle opina lentement, muette et adressa un sourire entendu à Dimitri. La rouquine était prête à s'acquitter des formalités habituelles qu'on appela la politesse quand Raspoutine explosa - littéralement.
Anya se surprit à tressaillir. Cette colère froide n'avait pourtant, et elle le nota rapidement, rien à voir aux délires diaboliques du sorcier qu'elle avait connu et affronté bien des années auparavant. Il s'agissait plus d'une exaspération générale face à la méfiance ambiante qui alourdissait l'air et amoindrissait sa patience. Dans cette colère, Anastasia ne retrouvait rien de la folie meurtrière de son ancien ennemi. En fait, elle se surprit même à trouver ses arguments sensés - pensée qu'elle n'aurait jamais cru avoir.
Elle était cependant gênée, pour une raison qu'elle cernait difficilement, de savoir qu'il avait recouvré ses pouvoirs (en partie, du moins) depuis un certain temps déjà sans en avoir apparemment informé personne. Que devait-on en conclure ? Qu'allaient en conclure les autres ?
Un regard en direction d'Anita lui apprit qu'elle découvrait cette information en même temps que les autres, ce qui soulagea la rouquine. Elle resta calme quoiqu'un peu gênée, encore une fois, de se savoir appréciée par un homme qui l'avait tant haïe. Cela semblait tellement irréel... Et pourtant, elle le sentait sincère. Et incroyablement réaliste sur lui-même. Pour un peu, elle aurait sifflé, impressionnée par le recul qu'il avait pris sur ses actes passés.
La jeune femme laissa retomba la tension. Des secondes interminables s'écoulèrent après son discours, pendant lesquelles tout le monde - elle le croyait - faisait le point, la part des choses. Anya aurait aimé avoir le conseil de son père, celui de sa mère, aussi. Mais ils n'étaient pas là et ne le seraient jamais plus. Elle était une grande fille qui devait prendre ses décisions seules.
Finalement Anastasia inspira profondément et prit la parole en s'avança vers l'ancien sorcier, lâchant, un peu à regret, la main de Dimitri.
- J'ai du mal à croire que je vais dire ce que je m'apprête à dire et pourtant... Je pense que vous avez raison. Vous ne m'aviez pas laissé le moindre répit durant mon périple vers Paris. C'est le moins que l'on puisse dire et la plupart des personnes réunies ici doivent s'en souvenir. Vous avez changé, c'est indéniable. Ou vous êtes bon comédien, c'est aussi possible.
Anya marqua une pause puis reprit, déterminée comme jamais :
- Mes parents vous faisaient confiance. Ils ont eu tort. Vous avez tué mes parents.. Et tout le reste de ma famille, maintenant que j'y pense. Je n'oublierai jamais et vous ne vous pardonnerez peut-être jamais non plus. Ce n'est pas particulièrement réconfortant. Mais je vous ai vu pendant cette année qui s'achève et vous auriez eu quantités d'occasions pour m'assassiner si vous en aviez encore eu le désir. Vous ne l'avez pas fait et à défaut de croire véritablement en vous, je veux essayer. Parce que mes parents ne voudraient pas que la colère me ternisse le cœur.
Sur ces mots, Anya tendit sa main en direction de Raspoutine. Elle ne cilla pas, ne trembla pas. Elle ne prit pas non plus la peine d'observer les autres et leurs réactions. Ses yeux étaient rivés à ceux de Raspoutine.
Il sourit, très sincèrement reconnaissant et accepta la poignée de main ferme de la jeune femme :
- J'en suis ravi, Anastasia. Après tout ce qu'il s'est passé, honorer la mémoire de vos parents me semble difficile, mais j'essaye chaque jour.
- Je veillerai à ce que ce soit le minimum que vous fassiez, à défaut de pouvoir me les rendre.
Se tournant vers Dimitri, elle reprit :
- Je crois que notre présence n'est effectivement plus requise ici. On peut retourner affronter notre famille bizarre. Anita, Barthélémy... Ravie de vous avoir revus.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Still Falling For You
This love got me rolling the dice. Don't let me lose...

           
©️BESIDETHECROCODILE

Anita Jones


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Kristen Bell

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sarafina

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 703
✯ Les étoiles : 246




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 21 Jan 2018 - 12:03

Anita reconnaissait que ce que lui disait Dimitri était plus que censé. Mais la lionne ne parvenait tout simplement pas à croire que cette année passée à être un autre n'aurait aucune incidence sur celui qu'était Grigori aujourd'hui.
Alors oui, elle prenait un risque énorme, d'autant qu'elle avait ses deux enfants à la maison... Mais la blonde était prête à prendre ce risque. Elle se rappelait de Sasha, se rappelait de ce qu'elle lui avait dit sur Grigori. Alors c'était sans doute insensé, mais il fallait qu'elle essaye. En mémoire de cette amie défunte qui lui avait permis de faire le deuil de sa fille...

- Si tu penses que je n'ai pas pris tous les paramètres en compte avant de décider de lui faire confiance, c'est que tu me connais encore très peu. Je ne mettrais pas mes enfants en danger si je ne pensais pas réellement qu'il a changé. Dit-elle fermement en soutenant le regard du russe.

Anita laissa ces mots planer un instant dans le silence ambiant puis eut un léger sourire avant d'hocher la tête quand Dimitri lui demanda de faire attention. C'était ce qu'elle comptait faire, mais elle comprenait qu'il ait besoin de s'assurer qu'elle agirait véritablement avec prudence. Puis il parla au sorcier et Raspoutine explosa. Cela devait arriver et autant que le brun puisse se justifier, ou du moins s'expliquer. La lionne ne fut pas très ravie d'apprendre que ses souvenirs et sa magie lui étaient revenus depuis un moment, mais quand il l'avait abordé la veille pour lui en faire part, cette possibilité lui avait effleuré l'esprit...

Elle sourit doucement au sorcier quand il déclara qu'il ne lui ferait pas de mal parce qu'elle était son amie. Sans doute avait-il dit ou pensé la même chose de l'Impératrice... Qui avait eu une fin tragique à cause de lui. Mais il y avait de nombreuses différences à présent... Il n'avait plus autant de pouvoirs, son pacte avec le Diable avait été rompu, le Reliquaire détruit... Et il avait passé un an à être quelqu'un de bien, quelqu'un qu'il aspirait à être au quotidien. Ils en avaient assez discuté la veille pour que la blonde ait décidé de croire en lui.

- Je passerais bientôt... Promit-elle à son amie avant de faire un au revoir de la main à sa filleule.

Puis les russes quittèrent la petite clairière, les laissant seuls, Raspoutine, Barthelémy et elle. Comme l'ancienne chauve-souris l'avait profondément agacé, Anita décida de couper court. Elle marcha jusqu'à Greg et lui sourit.

- Allez... Viens, rentrons.

Il était son ami, ils habitaient sous le même toit depuis un an, il était peut-être temps de passer au tutoiement... Anita entraîna donc son ami au loin, histoire que la chauve-souris ne puisse pas continuer à déverser sa colère sur le sorcier. Celui-ci en avait déjà assez pris pour le reste de la journée...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je vais bien je te dis !

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14471-et-me-voici-at http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14479-lien-d-une-lionne-joueuse http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15876-rps-d-une-lionne-quelque-peu-depressive#155302

Barthélémy H. Tok


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Iwan Rheon

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Bartok

✓ Métier : Mannequin
☞ Surnom : Bart ~ Barthy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 123
✯ Les étoiles : 1404




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 27 Jan 2018 - 21:03


Let the Magic Shine
« Ou pas ! C'est peut-être pas l'idée du siècle finalement »



Ouah trop bien ! La petite lionne était là ! Youpi ! On était tous sauvé alors ! Pas de quoi s'en faire vraiment... C'est vrai que trois petits coups de griffes contre un sorcier c'était vachement efficace. Surtout s'il vous balançait un sort à la tronche avant. Mais non personne semblait s'alarmer et ben tant mieux. Qu'ils crèvent tous tiens. Et qu'ils viennent pas se plaindre après, je les avais prévenu, j'avais fait mon taf. Le reste me regardait plus. Ils étaient trop stupides pour comprendre et bien tant pis pour eux. Qu'ils croient donc à la rédemption du gentil Raspoutine. Que ses petits discours hypocrites agissent donc sur eux. Je ne relevais même pas tellement j'étais dégoûté par autant d'autosuffisance.

Je fus néanmoins agréablement surpris de voir que Dimitri semblait converger dans mon sens. Lui aussi se méfiait. Du moins, c'était ce que semblait vouloir dire les paroles qu'il adressa à la lionne. Je ne savais pas si tous les félins avaient ce melon surdimensionné qui leur faisait croire qu'ils étaient invincibles et pouvaient battre tous les méchants mais la Anita, elle en tenait une couche. Alors peut-être que effectivement, ce n'était pas un petit feu qui allait tous nous exterminer mais je connaissais l'esprit fourbe et le soif de pouvoir de Raspoutine. J'en avais fait les frais plus d'une fois. Alors quand il eut fini son petit laïus je lui envoyais un regard rempli de mépris. S'il pensait m'amadouer de cette façon, il se trompait grandement.

"Ces hommes et femmes plus puissants que toi. Ces dieux et ces déesses. Ces créatures... Ils ont des ennemis tout aussi puissant qu'eux. Qu'est-ce qui nous fait croire que toi, tu ne vas pas t'allier à eux pour terminer ta vengeance ? Tu t'es bien allié au diable. Pourquoi pas à pire ? Qu'est-ce qui nous prouves que tu n'as pas déjà commencé à tisser tes toiles de nuisance ? Sous prétexte que tu n'as pas encore mis en cendre la maison de ton hôte, on devrait croire que tu as changé ? Peut-être que tu attends tout simplement le bon moment. Peut-être que tu as enfin appris de tes erreurs et tente une nouvelle approche. Tu as l'esprit suffisamment malfaisant pour ça."

Alors, il pouvait nous traiter d'idiot autant qu'il voulait mais je ne lui offrirais pas le bénéfice du doute. Je ne lui ferais pas ce plaisir là. Ma haine pour lui était viscérale. Il était le refouloir de toutes mes colères et de toutes mes peines. Il prenait pour tous les autres. Il prenait pour tous mes problèmes actuels. Il prenait pour Soreth. Pour mon père que je n'aurais jamais l'occasion de confronter. Pour toutes mes frustrations. Il était mon exutoire. Et je n'en éprouvais aucune honte. Je me moquais bien de ce que pouvais penser la petite blonde. Elle pouvait me regarder avec son regard noir. Elle pouvait me détester, je m'en moquais. Qu'elle défende donc son petit Grigori chéri. Ce n'était pas mon problème. Mais qu'elle ne m'oblige pas à accepter cet homme que j'abhorrais au plus au point.

Tout le monde sembla se mettre d'accord pour rentrer chez eux. Je saluais Anastasia et Dimitri d'un signe de tête avant de reporter mon regard sur Anita et Raspoutine. Cette dernière emmena avec elle l'homme qui était devenu mon pire cauchemar. Je lui lançais un dernier regard noir alors qu'ils s'éloignaient restant seul dans la clairière. Mes mains tremblaient de rage. Une colère noire incontrôlable. Pour la première fois de ma vie, je ressentais le besoin de frapper dans quelque chose à défaut de pouvoir écraser mes poings sur le visage faussement ingénu de Raspoutine. Un arbre à proximité accusa toute ma colère et ma violence soudaine alors que mon poing s'écrasait sur son tronc. Une douleur lancinante me vrilla la main et je poussais un cri de douleur.

"BORDEL DE MERDE !"

Je ramassais ma main contre mon torse. J'espérais juste que ce n'était pas cassé. Non mais quel crétin je faisais. Je poussais un soupir las avant de me résigner à rentrer à mon tour. Le poing endolori et ma rage encore bien trop présente. Journée de merde. Vie de merde. L'année se terminait en beauté. Joyeux Noël Barthélémy ! Je n'avais pas envie d'être drôle ce soir, je n'avais pas envie d'être cynique. Je voulais juste qu'on me foute la paix. Juste pouvoir oublier rien qu'un instant que tout ça... Cette ville, cette malédiction, c'était qu'une grosse blague merdique dans laquelle il fallait qu'on vive.

black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Little Ultrasound

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

[Fe] Let the Magic Shine





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ La forêt