Gravity
FALLS !

de Dyson

Miroir
Magique
de Anastasia

L'Héritage
Perdu !
de seb


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ L'Héritage Perdu ! ☆ Evénement #97
Une mission de Lily Olyphant - Ouverture : 4 juillet 2018
« La Vérité sans Compromis ! »

Partagez | .
 

 You've got a friend in me ✾ KIDA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eulalie


« La Vérité sans Compromis »


avatar


╰☆╮ Avatar : Holland Roden

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Une Amazone

✓ Métier : Flic super canon en équipe avec la meilleure : Fifi le Chaton ♥
☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4397
✯ Les étoiles : 6359




Actuellement dans : « La Vérité sans Compromis »


________________________________________ Lun 12 Mar 2018 - 20:37

You've got a friend in me
C'est comme Meetic mais pour les asociales sans amis en fait.


Mais Dumbledore s'arrêta soudain de parler et tout le monde vit ce qui l'avait interrompu. Le feu de la Coupe était redevenu rouge. Des étincelles volaient en tout sens et une longue flamme jaillit soudain, projetant un nouveau morceau de parchemin. D'un geste qui semblait presque machinal, Dumbledore tendit la main et attrapa le parchemin entre ses longs doigts. Il le tint à bout de bras et lut le nom qui y était inscrit. Un long silence s'installa, pendant lequel...

« Tu sais que Sirius il meurt dans le tome suivant ? »

Je relevais mes yeux en direction de Basile, refermant le bouquin que je tenais d'un geste brusque et rageur. Si j'avais pu l'incendier d'un simple regard, c'est exactement ce qui ce serait passé à cet instant. Il aurait été réduit en cendres en moins de deux secondes. Bien évidemment que j'étais pas en possession d'une telle information, je ne me serai pas embêtée à poursuivre ma lecture dans le cas contraire. J'avais volontairement évité le visionnage des films pour prolonger le suspens sur ce genre d'événements. Il venait de tout gâcher.

« D'où tu sais ça toi ? Depuis quand tu lis ? »

Même le rire d'Apollon ne détourna pas mon attention du garde planté face au fauteuil sur lequel j'étais installée. Il devait se rendre compte de son erreur, une moue désolée prenant place sur son visage à mesure que les secondes s'écoulaient.

« Euh... Disons que j'occupe mon temps libre comme je peux... »

Il bégayait presque. Il avait raison d'être gêné.

« Reste zen Eulalie, il y peut rien le pauvre, il sait pas se comporter correctement en société. »

« Bah peut-être mais je suis pas le seul ! »

C'était quoi cette accusation ? Je posais brusquement le livre sur la petite table, commençant à me redresser en sentant que je perdais lentement mon calme.

« Si vous comptez vous battre attendez je prépare du pop-corn. »

« Je ne m'abaisserai pas à une telle chose. »

Basile se mit à grimacer mais je pus distinctement remarquer son soulagement. Il savait qu'il n'était pas à la hauteur. J'étais mieux entraînée que lui.

« Au moins j'essaye de m'améliorer. Je ne vise personne mais ce n'est pas le cas de tout le monde. »

« J'essaye aussi ! » répliquais-je immédiatement, piquée à vif par cette remarque qui m'était directement adressée.

« Genre. »

Quelle répartie. Je levais les yeux au ciel, m'affalant à nouveau dans mon siège en croisant les bras. Le Gardien de la cité avait malgré tout fait apparaître de quoi se nourrir et je ne manquais pas de lui voler quelques Curly qui étaient apparus. Si il me fixa de manière suspicieuse – il n'aimait pas partager – il ne me fit aucun reproche.

« Qu'est-ce que tu veux dire par-là ? »

« Je me suis inscrit sur un site de rencontres. »

Le dieu pouffa, me rendant indécise. Un quoi ? Il avait sorti un de ces téléphones que tout le monde possédait en ville. Un objet dont je ne comprenais pas le fonctionnement exact et que je n'avais jamais essayé d'apprivoiser.

« C'est super pratique. C'est pas pour des rencontres comme vous le pensez. »

Personnellement, je ne pensais rien du tout en particulier. Je me demandais juste pourquoi il ne se contentait pas d'aller marcher dans la rue où des tas de gens étaient disposés à discuter, plutôt que de faire face à un écran.

« On peut se faire des amis avec. »

Basile l'avait tendu en direction du dieu qui se recula quelque peu dans son propre fauteuil, peu enclin à s'en emparer. Il était réputé pour ne pas être le plus apte à utiliser les nouvelles technologie. Cette simple scène m'arracha un sourire : je ne revenais pas à Olympe souvent pendant mes heures de 'repos', mais il était toujours appréciable de retrouver les gens qui y vivaient.

« A ta place je prendrai pas de risques petit. »

Le garde se contenta de hausser les épaules avant de se pencher dans ma direction, me montrant sa propre photo sur l'écran, où son énorme sourire lui donnait un air affreusement niais.

« Tu vois, tu rentres des infos, genre ce que t'aimes bien faire, tout ça et là... »

Il appuya sur un bouton, faisant apparaître plusieurs icônes d'autres photos représentant plusieurs personnes différentes, me faisant ouvrir de grands yeux.

« … ce sont les gens avec qui tu peux t'entendre. Après t'as des défis à accomplir avec eux pour gagner des points. Tu peux avoir des cadeaux au bout d'un moment. J'ai déjà eu un porte clef Black Panther, il est super stylé. »

Black Panther, ça, je connaissais. Pourquoi en était-il si heureux ? Je ne comprenais pas. Oh, le fonctionnement était simple mais l'intérêt restait... limité. Que ça lui apporte autant de satisfaction me paraissait exagéré. Il se redressa, tout heureux en faisant défiler des choses sur ce fameux portable alors que je soupirais, dépassé par ce que ça représentait.

« Oh. Kida c'est bien l'Atlante ? »

« Kida ? »

Apollon s'était relevé si rapidement que le paquet de gâteaux s'était déversé sur le sol. Quel gâchis. Je ne connaissais cette femme que de nom, son histoire également, mais je ne voyais pas ce qui provoquait une telle réaction venant du dieu. Il était parfois... étrange. Autant être honnête.

« Kida, Kida ? »

« Bah qui d'autre ? » répondit Basile dans un léger rire. « Oh trop cool ! C'est pour une journée au laser game ! »

« Non. »

« Mais c'est mon jour de repos, je peux y aller ! »

« Tu travailles aujourd'hui. »

Mon regard passait d'Apollon à Basile, sentant la tension augmenter de manière accélérée entre les deux. Le garde ouvrit grand la bouche, avec une expression attristée lui donnant un air de chien battu. Il me faisait presque pitié. Apollon avait la tête de celui qui cachait quelque chose : les lèvres pincées, le front plissé, avec cette impression d'être en intense réflexion.

« Eulalie va y aller à ta place. Toi t'as pas besoin d'être amie avec elle. Entre filles, elles vont bien s'entendre. Hein ? »

Quoi ? Comment ? Mais...

« Tu vas l'adorer, elle est cool. Et tu es cool aussi, alors ça va bien se passer. Basile, va passer le balai ! »

« C'est de l'exploitation ! Finalement les autres ils ont raison de vouloir faire grève ! »

Il s'était échappé du salon en piétinant, alors que je ne comprenais toujours pas ce qui était en train de se dérouler.

« Allez, rends-moi ce tout petit service et je te promets de te livrer un stock d'éclairs au chocolat suffisant pour une année entière. »

La proposition était alléchante. Mais il était trop facile de m'avoir avec de la nourriture.

« Non merci. »

Le fait qu'il soit choqué de mon refus m'apportait une certaine satisfaction, étrangement. Je secouais la tête, un léger sourire au coin des lèvres, avant de me redresser en époussetant ma jupe.

« Un kigurumi Figaro. Je crois que ça s'appelle comme ça. C'est tout ce que je veux. »

« Hein ? »

Il resta un instant perplexe, se demandant surement de quoi je parlais. J'en avais besoin pour Figue, je lui avais presque fais la promesse et je n'avais qu'une parole. Je réprimais un rire face à son incompréhension, secouant la tête.

« Je viendrai le récupérer ce soir. »

« T'es la meilleure des amazones ! »

J'étais la seule, surtout, mais j'approuvais cette affirmation. Je crus l'entendre marmonner quelque chose concernant un certain Sherlock avant de quitter la pièce, mais je ne pris pas la peine de l'écouter plus attentivement. Je ne voyais pas ce que ce lanceur de chaises viendrait faire dans la conversation, de toute façon.


Je n'eus aucun mal à me rendre au laser game. Je savais exactement à quel endroit de la ville il se trouvait, étant donné que j'avais étudié les occupations d'Elliot avec attention et que cet endroit lui appartenait. J'aurai peut-être dû en profiter pour lui dire bonjour, mais je ne ressentais pas sa présence actuellement. Ce serait pour une autre fois. J'avais un autre rôle à remplir pendant cet après-midi de liberté.

« Bonjour, Kida. »

Je me rapprochais d'elle en tendant ma main au moment même où elle arriva.

«  Eulalie. » finis-je par ajouter, toujours aussi souriante, me disant que si je la connaissais ce n'était peut-être pas son cas. «  Apollon m'envoie à la place de Basile. Il a eu un empêchement, alors ce sera moi votre amie de la journée. »

Mine de rien, j'étais plutôt enthousiaste à cette idée. Ça pouvait être divertissant, ça me changeait de mes rencontres habituelles et le fait que ce soit la dernière Atlante existante dans l'univers la rendrait intrigante. Et intéressante.
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

When I'm sinking like a stone, at least I know I'm not alone.
It comes and goes in waves, it always runs back but it's never quite the same. When it pulls me under, will you make me stronger ? Will you be my breath through the deep, deep water ?

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79379-eulalie-la-vie-d-un-bebe-amazone#959584 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79379-eulalie-la-vie-d-un-bebe-amazone#959584

Kida


« La Vérité sans Compromis »


avatar


╰☆╮ Avatar : Saoirse Ronan

Ѽ Conte(s) : L'Atlandide, le monde perdu
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kida

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 744
✯ Les étoiles : 2157




Actuellement dans : « La Vérité sans Compromis »


________________________________________ Jeu 5 Avr 2018 - 22:50


You've got a friend in me


« Allons-y, ça peut être marrant ». C’était ce que s’était l’Atlante en s’inscrivant sur l’application « Fais-toi des amis à Storybrooke ». D’un naturel plutôt aventureux et solitaire, la jeune femme avait été rapidement charmée par cette nouvelle application et l’idée d’avoir enfin des nouvelles connaissances dans son carnet d’adresse. Jusqu’alors, la blonde s’était contentée de personnes de passages, des clients, des passants, préférant rester seule, loin de tout ce qui pouvait la blesser et l’atteindre. Après tout, elle avait toujours vécu seule… Si elle avait vu son arrivée à Storybrooke comme un nouveau souffle, elle avait vite appris la douleur de s’attacher aux gens et n’avait aspiré jusqu’à présent à retourner dans sa bulle confortable de solitude.

Mais depuis peu, Kida se sentait emplie d’une nouvelle mission. L’idée lui était venue comme un boulet canon, en plein milieu de la nuit, dans un sursaut de réveil après un cauchemar post-apocalyptique. La jeune femme n’avait jamais vraiment fait de cauchemar avant la destruction de sa Cité, mais depuis l’absorption du cristal, il n’était pas rare que ressurgisse en elle des peurs d’anciens Atlantes ou des rêves qui pourraient presque sembler prémonitoire. C’est à cet instant qu’elle avait compris, elle n’était pas là pour rien. Si la Nature en avait voulu ainsi, si la Nature par le biais de Poséidon l’avait placé dans cette ville, c’est qu’elle avait forcément un rôle à y jouer. Chronos était libre depuis plus de 3 ans et jamais elle n’avait été ne serait-ce que convoqué par le Titan. Avait-il peur ? Attendait-il le bon moment ? Que devait-elle faire ? Quel camp choisir. La réponse avait été une évidence à la minute où elle s’était posé la question. Le sien bien sûr. Après tout, les dieux avaient mis à mal sa Cité, avant de la laisser se débrouiller seule à la Surface où la pollution régnait et le respect de la Nature avait disparu. Le monde que promettaient Chronos ne pouvait être que meilleur.

Mais, comme en réponse à ses propres pensées, un souvenir de son père était remonté en elle. Elle avait vu Chronos, le regard déformé par la rage, puis son père, forcé de faire disparaître sa Cité dans les eaux. Ce qui avait créé les cocons. Ce qui avait ensuite créé la mort. Il n’était peut-être pas mieux que les autres finalement… Alors Kida avait décidé de sortir de son esprit étriqué et d’apprendre d’elle-même. Après à connaître la beauté de la Surface, indéniable malgré l’oubli constant de ses habitants, apprendre à connaître les Surfaciens et à la comprendre, apprendre à connaître les Olympiens et à les comprendre. De là, elle ferait son choix, en son âme et conscience.

Depuis quelques mois alors, elle s’ouvrait plus, faisant la connaissance d’un coiffeur au calme légendaire et à l’esprit aussi aiguisé que le sien, la connaissance de ce Sherlock Holmes, peut-être trop présent dans ses pensées à son goût, elle avait rencontré Alexis, une jeune fille pleine de joie et qui manquait rarement d’espoir contrairement à sa confiance en elle, Vaiana, une amie proche qu’elle appréciait pour sa douceur et son caractère guerrier. Et aujourd’hui, c’était au tour de Basile, un garde Olympien, une première approche en dehors des dieux qu’elle n’osait pas déranger. Diane était une femme adorable, Apollon avait était extrêmement gentil avec elle et Neil avait tenté de la protéger. Pourtant, chacun devait avoir d’autres chats à fouetter et l’idée de faire la connaissance de quelqu’un d’un peu plus « simple » la rassurait également dans sa démarche.

Pourtant, quand elle s’était présentée devant le laser game d’Elliot Sandman, ce n’était pas Basile qui l’avait accueilli… à moins que sa photo de profil soit extrêmement mensongère. Elle avait lu quelque part que cela arrivait malheureusement bien plus souvent qu’espéré. Mais la rouquine rectifia rapidement le tir en se présentant comme étant « Eulalie ». Kida l’avait regardé d’un air perçant, les yeux légèrement plissés où on pouvait y lire sa méfiance malgré son sourire et la main qu’elle lui tendait à son tour pour la serrer.

- Enchantée, Eulalie… Je ne voudrais pas paraître impolie mais… pourquoi Apollon a-t-il jugé préférable que je te rencontre toi plutôt que Basile.

Elle avait un sourire en coin, malicieux mais sympathique. La jeune femme avait l’air très gentil et plutôt l’enthousiaste à l’idée de passer du temps avec elle, autant ne pas être désagréable, autant qu’une connaissance était toujours une connaissance ! Mais il était tout de même étrange qu’un garde Olympien ai un « empêchement » un jour où apparemment l’Olympe n’était pas attaqué et qu’en plus de cela, au lieu d’annuler et même de la prévenir, le gardien en personne avait mandaté cette rouquine pour la rencontrer. Sans compter que cette dernière semblait en connaître sur elle bien plus que l’Atlante ne pouvait en connaitre sur son interlocutrice.

- Tu es également garde à l’Olympe ?

Autant commencer par avoir le même nombre d’information sur sa partenaire de jeu de la journée.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I TRAVEL THE WORLD AND
SEVEN SEAS...
© FRIMELDA

Eulalie


« La Vérité sans Compromis »


avatar


╰☆╮ Avatar : Holland Roden

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Une Amazone

✓ Métier : Flic super canon en équipe avec la meilleure : Fifi le Chaton ♥
☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4397
✯ Les étoiles : 6359




Actuellement dans : « La Vérité sans Compromis »


________________________________________ Dim 22 Avr 2018 - 22:21

You've got a friend in me
C'est comme Meetic mais pour les asociales sans amis en fait.


En général, les questions comprenant à la fois le mot « Pourquoi » et « Apollon » ne pouvaient pas vraiment avoir de réponses. Je me pinçais les lèvres, le regard un peu dans le vide, me remémorant ce court instant où le dieu avait semblé jugé extrêmement nécessaire que ma présence remplace celle du garde.

« Basile devait passer le balai. » fut la seule information que je fus en mesure de lui apporter.

Je secouais la tête, réalisant que ce n'était sans pas une raison nécessaire pour justifier ce changement soudain. Je n'en savais pourtant pas davantage. Si le dieu était l'un de ceux qui parlaient le plus et si il se montrait plus clair qu'Hypérion dans ses discours, il lui arrivait de ne pas faire preuve d'énormément de précisions.

« En réalité, je n'ai pas cherché à comprendre. J'ai juste... obéi. »

J'affichais une moue désolée. Elle n'était peut-être pas contente de me voir ? On ne s'était jamais croisées, elle aurait toutes les raisons de réclamer à rencontrer la personne qui était supposée se trouver à ma place. J'ouvrais de grands yeux à sa question, aussi surprise qu'hésitante. Un... garde. Est-ce que je leur ressemblais ? Je ne portais pas la tenue réglementaire. Je n'en avais pas la carrure. Je n'étais pas une habitante à temps plein d'Olympe et je ne prévoyais aucune grève. Beaucoup de choses me différenciaient d'eux. Je ne me trompais pas en supposant qu'elle ignorait ma création, cela dit.

Après plusieurs secondes à me murer dans un silence plein de réflexion, je finis par retrouver mon sourire habituel.

« Non. »

C'était clair, concis, précis. Peut-être trop.

« Je suis une amazone. J'ai été créée par Hypérion. » précisais-je finalement. « C'est grâce à lui que je sais qui vous êtes. Ou du moins que je connais une partie de votre histoire. Mais je ne suis là que depuis septembre, c'est sans doute pour ça que vous n'avez pas entendu parler de moi. »

Ce détail aussi pouvait s'avérer utile. La plupart des êtres divins ou titanesques que j'avais pu croiser – autant dire la totalité – était âgé de milliers d'années, au minimum. Ma grande différence d'âge avec toutes ces personnes pouvaient avoir son importance.

Je ne souhaitais pas la mettre mal à l'aise et en même temps, je me disais qu'elle ne devait pas connaître grand chose de Basile non plus. Ce qui ne l'avait pas empêcher d'accepter un rendez-vous en sa compagnie. Elle ne pouvait sans doute pas me considérer comme une amie potentielle vu que je n'avais aucun profil pour me décrire. C'était ça, la solution, me faire un profil. Je me rappelais de ce que m'avait montré Basile sur le petit écran, ça semblait très simple.

« J'ai plusieurs centres d'intérêts. J'apprécie énormément les entraînements en compagnie d'Athéna, je suis très douée en combat. Les amazones le sont toutes, elles sont là pour tuer Surt. Oh je suis la seule ici, les autres sont à Harmonia, enfin... je ne suis pas comme elles. »

Je secouais la tête, réalisant que je partais dans un discours bien éloigné de celui que je souhaitais tenir.

« J'aime aussi... lire, et manger. J'ai un problème avec les chats, j'ai du mal à les comprendre. Je m'intéresse aux super-héros depuis peu, vous connaissez Batman ? Ce n'est pas mon préféré. C'est Iron Man. J'aime beaucoup son armure. Pas aussi bien que celles des dieux, mais elle reste admirable. »

La technologie avait de sacrés avantages, de ce que j'avais pu voir dans certains films. Même si rien ne surpassait les pouvoirs titanesques, je n'avais aucun doute sur ce fait, c'était malgré tout intriguant.

« Je ne sais pas si nous avons autant de points communs que vous avez pu en trouver avec Basile, mais nous avons au moins des connaissances partagées. Apollon et Neil, entre autre, hum... il y en a certainement d'autres. »

Je hochais la tête, assurée de mes propres propos. Il fallait toujours se montrer confiante à défaut de pouvoir apporter plus de noms à cette liste. Enumérer la totalité des personnes que je connaissais aurait été rapide mais je me concentrais sur les divinités ou ceux en étant proches. Je ne voyais pas d'intérêt à évoquer les autres.

« Est-ce que vous avez besoin d'autres informations à mon sujet ou est-ce que nous pouvons aller à l'intérieur ? »

Ma tête se pencha sur le côté, incertaine. J'étais curieuse de faire cette expérience à ses côtés mais j'ignorais si elle préférerait que ce rendez-vous s'interrompe maintenant. Avec tout ce que je venais d'énoncer, elle devrait vite pouvoir se faire une idée de si ma présence lui était agréable, non ?
black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

When I'm sinking like a stone, at least I know I'm not alone.
It comes and goes in waves, it always runs back but it's never quite the same. When it pulls me under, will you make me stronger ? Will you be my breath through the deep, deep water ?

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79379-eulalie-la-vie-d-un-bebe-amazone#959584 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79379-eulalie-la-vie-d-un-bebe-amazone#959584

Kida


« La Vérité sans Compromis »


avatar


╰☆╮ Avatar : Saoirse Ronan

Ѽ Conte(s) : L'Atlandide, le monde perdu
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kida

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 744
✯ Les étoiles : 2157




Actuellement dans : « La Vérité sans Compromis »


________________________________________ Lun 28 Mai 2018 - 8:20


You've got a friend in me


Kida se contentait d'observer Eulalie et voyait bien que ses questions l'a mettait légèrement mal à l'aise. Elle pouvait parfaitement le comprendre. Apparamment, Apollon avait d'autres plans les concernant et il ne l'en avait pas mis au courant. Elle pouvait désormais en être certaine de part la mine qu'elle affichait. La raison du garde était très peu convaicante et elle avouait elle-même n'avoir qu'obéit aux ordres. Kida hocha alors la tête d'un air entendu et calme, presque sympathique pour sa nouvelle "amie" ne s'embarasse pas outre mesure de toutes les questions qu'elle venait de lui poser.

La suite était nettement plus intéressant en revanche. Elle était apparamment une Amazone. La jeune Atlante n'y connaissait pas grand chose hormis ce qu'elle en avait lu dans les livres et à première vue, comme dans beaucoup de livres Surfaciens, certaines choses étaient éronées. Ses yeux avaient glissés sans grande retenue ni discretion vers la poitrine de la jeune femme pour observer qu'il lui rester toujours ces deux seins. Lorsqu'elle releva les yeux, elle croisa le regard de la rouquine et se senti obligé de précisé :

- Je suis désolée pour cette erreur. C'est juste que... j'avais cru comprendre que les Amazones avaient un sein coupées pour pouvoir mieux tirer à l'arc quand elles étaient à cheval. Je me devais de vérifier si ce détail m'avait échappé... Je suis plutôt friande des détails et ils m'échappent rarement normalement.

Elle avait haussé les épaules en arborant un sourire sympathique et gêné. Ce n'était peut-être pa l'idéal pour une première rencontre de parler de tous ce genr de choses et d'observer avec attention la poitrine de son interlocutrice. Mais la façon raide et maladroite qu'avait Eulalie de préciser certains points de sa personnalité la rassura quant au fait que ni l'une ni l'autre n'était très habile ou habituée à l'exercice. Elle l'aimait bien à première vue... elle avait l'air spéciale, différente que leur reste des Surfaciens, c'était peut-être le premier point qu'elle pouvait se reocnnaître et elle nota mentalement le nom d'Hypérion pour faire des recherches sur cet... homme ? Femme ? Chose ? Plus tard.

Elle retint toutes les informations qu'Eulalie lui donna en l'écoutant avec attention, hochant la tête par moment. Sa façon singulière de lui demander si elle avait besoin d'autres informations avant de poursuivre la conversation la désarçonna quelque peu mais rapidement un sourire naquit sur ses lèvres. Elle lui rappelait celle qu'elle était en arrivant 3 ans aupavant. Avec un petit éclat de rire, elle l'invita à entrer d'un signe de la main avant de la suivre.

- Je pense que nous avons déjà une bonne base pour faire connaissance. Je me demande même si je n'ai pas plus de points communs avec toi qu'avec Basile dans la mesure où le seul que nous avions était l'envie commune de faire des rencontres. Oh... et je pense que tu peux me tutoyer, qu'en pense-tu ? J'ai cru comprendre en arrivant ici que cela se faisait bien plus lorsqu'on essayait de nouer des liens d'amitié donc j'ai vite pris le pli.

Elle s'approcha du comptoir vide et regarda en peu le lieu en tapant du plat de la main sur le bois du meuble en rythme. Apparamment, il n'y avait pas vraiment quelqu'un pour les accueillir pour le moment et Kida se demandait si elles pouvaient se payer le culot de se servir elle-mêmes de l'endroit.

- Je suis également douée pour le combat. Je me spécialise plus sur le combat à la lance car de là où je viens, mon rôle devait consister à mener les équipes des chasses. Malheureusement la vie en a voulu autrement et la seule personne que je n'ai jamais dirigée hormis moi étaient des souvenirs. Si tu as besoin d'un nouveau partenaire de combat, je serai ravie de t'aider. J'aime également lire et manger et je commence à découvrir les super-héros depuis peu... je me suis acheté une télévision il y a un mois et je dois dire que j'aime assez les films. Je connais Batman et Iron Man oui mais je n'ai pas encore décidé qui était mon préféré. Un petit garçon de la bibliothèque m'a montré les BD dont résultaient les films, je devrai sans doute essayer aussi. Je pense que ça nous fait bien des points communs, qu'en pense-tu ?


La blonde avait fini par passer derrière le comptoir à présent, à la recherche d'une quelconque information afin de savoir ce qu'elles étaient supposées faire de cet endroit si le personnel n'était pas là. Dans la mesure où la porte d'entrée était ouverte, le patron du lieu avait forcément prévu quelque chose, non ?

- Si je peux me permettre, pourquoi dis-tu être différente des Amazones ? Tu n'es pas là pour tuer Surt ? Et... qui est Surt ?

Elle posait peut-être beaucoup trop de questions ? Elle n'avait jamais vraiment su doser. Elle avait d'abord était atteinte d'une timidité et d'une maladresse maladive lors de ces premiers mois à Storybrooke et lorsqu'elle avait décidé d'apprendre les codes de la socialisation, elle avait appris que s'intéresser à l'autre et lui porter un véritable intérêt était le meilleur moyen de lien une relation. Elle avait pourtant réussi lorsqu'elle avait du acceuillir tout ce petit groupe dans sa Cité mais c'était une mission, un plan échaffaudé depuis bien des années, quelque chose en somme de beaucoup plus simple qu'une relation spontanée. Même si elle s'intéressait, ses questions pouvaient parfois se transformer en un véritable interrogatoire sans qu'elle n'en ai l'intention ou même qu'elle s'en apperçoive.

Elle s'était pourtant stoppée net dans son action, le souffle court, quand elle s'était mise à éplucher le courrier fermé présent sur le comptoir. Elle ne l'avait bien sûr pas ouvert, ce n'était pas très poli, elle était juste à la recherche d'un nom qui l'aiderait ensuite à appeler un responsable. Et ce nom, elle avait fini par le trouver... un nom désagréable qu'elle aurait préféré d'ailleurs éviter. Elle était restée figée sur la petite case en plastique transparent portant le nom, l'adresse du laser game et l'attention de la lettre. Clignant enfin des yeux, elle se râcla la gorge avant de poser la lettre avec douceur sur le comptoir et de la tourner vers Eulalie.

- Dis-moi... tu as dit avoir quelques connaissances ici... peut-être que celle-ci en fait partie. Tu connais ce... euh.. (elle tourna la lettre vers elle pour relire le prénom qu'elle avait déjà oublier avant de la retourner de nouveau vers la rousse)... Elliot Sandman ?



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I TRAVEL THE WORLD AND
SEVEN SEAS...
© FRIMELDA

Eulalie


« La Vérité sans Compromis »


avatar


╰☆╮ Avatar : Holland Roden

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Une Amazone

✓ Métier : Flic super canon en équipe avec la meilleure : Fifi le Chaton ♥
☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4397
✯ Les étoiles : 6359




Actuellement dans : « La Vérité sans Compromis »


________________________________________ Mar 5 Juin 2018 - 18:47

You've got a friend in me
C'est comme Meetic mais pour les asociales sans amis en fait.


Oh. Je n'étais pas gênée par le regard insistant de la jeune femme, je comprenais pourquoi elle avait jugé utile de faire cette « vérification ». Il n'était pas nécessaire de se couper un sein pour savoir tirer à l'arc, d'après ma propre expérience. J'aurai trouvé ça dommage de devoir abîmer le corps que mon créateur m'avait donné pour ça. Je préférais le combat à l'épée, de toute manière. Et je n'avais rien contre la gente masculine, si on s'en tenait aux histoires racontées par les légendes. Tout comme je ne me baladais pas constamment à cheval. J'étais unique.

La confirmation de Kida comme quoi il n'était pas nécessaire d'en rajouter davantage m'arracha un sourire. Elle n'avait pas l'air dérangée par ma manière d'aborder ce sujet et il était rare qu'on ne me dévisage pas au bout de quelques minutes de conversations à peine. Je me doutais que sa compagnie serait agréable. Et différente. Je hochais simplement la tête, trouvant plus aisé de se tutoyer également, satisfaite qu'elle trouve que nous partagions plus ensemble qu'elle aurait pu le faire avec Basile. Ce n'était pas très gentil pour lui, mais je lui avais donc évité une journée qui aurait pu être ennuyeuse. Passer le balai ne devait pas être fascinant non plus, cela dit.

L'endroit était désert. Je le savais avant même d'arriver au comptoir, ne détectant aucune aura aux alentours. Nous n'allions donc pas croiser Elliot aujourd'hui. Je n'en étais pas déçue, mais j'ignorais si nous avions le droit de faire une partie comme je l'avais prévu au départ en l'absence du propriétaire. Cette interrogation s'effaça rapidement. Je connaissais déjà beaucoup de Kida, mais qu'elle le partage volontairement était agréable. Flatteur, presque.

« J'ai l'habitude de m'entraîner avec Athéna, mais je ne refuse jamais une nouvelle partenaire. »

Il était important de diversifier les adversaires, pour varier les techniques autant que les approches. Le jour où le combat ne serait pas programmé, et loin d'être amical, je me devais d'être préparée comme il se doit. Et prête à faire face à tous les scénarios possibles.

« J'aime bien les BD. Quand elles sont bien dessinées. »

Je préférais les livres qui racontaient des histoires sans images malgré tout. C'était plus intéressant, mais je ne jugeais pas les goûts d'autrui. Avoir les illustrations laissaient bien moins de place à l'imagination. Je restais en retrait, l'observant partir à la recherche... de quelque chose, je supposais.

« Oh. »

Je ne pensais pas qu'elle ignorait qui était le Guerrier. C'était une information capitale que personne ne devait ignorer d'après moi. Une chose qui n'était pas encore arrivée mais qu'il fallait savoir pour s'y préparer. Est-ce que j'avais le droit de lui dire ? J'étais tellement habituée à côtoyer des divins qui étaient déjà au courant que je ne savais pas s'il s'agissait d'un secret. Je supposais que non. C'était juste un fait. Mais si je n'avais pas le droit ? Si Hypérion n'était pas d'accord pour que l'Atlante le sache ?

L'immobilisme soudain de Kida me laissa encore plus soucieuse. Mes sourcils se froncèrent et je la dévisageais inconsciemment. Peu importe ce qui se trouvait de l'autre côté du comptoir, je ne voyais pas ce qui pouvait provoquer cette expression figée. Ma tête se pencha sur le côté, écoutant attentivement les mots qu'elle prononça alors, mon visage se déformant d'une grimace.

« C'est lui, le propriétaire du laser game. » fut la seule chose que je dis tout d'abord.

Je lâchais un soupir, consciente que le ton emprunté exprimait peut-être trop de frustration.

« Tu le connais, toi ? »

L'intonation était plus curieuse. Je doutais que ce soit vraiment le cas, puisqu'elle m'avait posé la même question. Il aurait été idiot de m'interroger à son sujet si elle avait conscience de son identité. Non ? Je me pinçais les lèvres, perplexe, me laissant le temps de la réflexion.

« Je pensais que tout le monde savait. »

Ma main passa nerveusement dans ma nuque et je lui offrais un timide sourire, avant de secouer la tête.

« Et si on prévoyait une partie la prochaine fois ? Si tu aimes manger aussi... J'ai très envie d'un muffin. »

Mon appétit se réveillait constamment lorsque je me retrouvais dans un état proche de la nervosité ou de l'agacement. J'étais plutôt dans le premier cas de figure, à cet instant. Et étant donné que je me fichais de rapporter des points à Basile pour qu'il ait le droit à ses cadeaux sur ce site de rencontre, je ne voyais rien m'empêchant de changer les plans de la journée.

« Surt, c'est lui. » lâchais-je finalement dans un souffle, presque un murmure. « Pas encore, mais... dans le futur. »

J'avais compris qu'il était apprécié et admiré, même, par certains. Ses pouvoirs dépassaient l'entendement. Le préciser me paraissait donc nécessaire pour que Kida puisse définir l'origine de ma gêne. On ne voulait pas que je le supprime, ou craignait même que je l'approche de trop près et j'avais fini par me faire à cette situation.

« Je ne le tuerai pas. Je... »

J'adoptais un instant une moue quelque peu embêtée, avant de croiser les bras contre ma poitrine.

« Je n'ai pas le droit. »

C'était plus simple ainsi. Je ne pouvais pas dire que je ne le voulais pas, ce serait mentir. C'était dans mes gènes, même si Hypérion ne m'avait clairement pas créée pour ça. La volonté de Thémis était néanmoins inscrite dans mon ADN et je ne pouvais aller contre. Tout comme je me devais de correspondre aux volontés du Titan qui m'avait donné la vie. J'étais perpétuellement partagée entre différentes idées et peinait parfois à y trouver un équilibre.

« Il détruira tout un jour. » ajoutais-je d'un ton peiné, presque coupable.

Pouvoir changer ça et en étant à la fois incapable avait quelque chose de très perturbant, quand je me mettais à y réfléchir. Généralement, j'évitais d'y penser. En faire abstraction me rendait la tâche plus aisée.

Évoquer un sujet aussi sensible que celui d'Elliot me paraissait délicat dans le lieu où il était le plus susceptible d'arriver brusquement à n'importe quel moment. D'un signe de la tête, je lui désignais la sortie. Je me sentais mal à être dans cet endroit, maintenant. Je n'avais plus envie de jouer. Je n'attendais pas de savoir si elle était d'accord, avant de retrouver l'air libre, inspirant grandement après quelques pas au dehors. Je restais prostrée un instant, me retournant pour remarquer qu'elle était là.

« Un muffin, alors ? »

Je n'eus pas besoin de forcer le sourire amical que j'affichais. Elle m'inspirait une certaine confiance. Elle était différente des autres personnes liées aux divins que j'avais déjà pu rencontrer. Elle n'obéissait à personne, après tout. Elle menait sa propre vie.

« Tu pourra me raconter à quoi ressemblait ta vie à Atlantis. »

Ce serait bien plus aisé autour d'un café ou d'un thé qu'en étant en train de se tirer l'une sur l'autre. C'était le but d'une partie de laser game, non ?

« Et je pourrai t'en dire plus sur l'histoire des amazones et d'Harmonia. Et sur Surt, si tu le souhaites. »

Après tout, tout le monde finirait par le voir un jour. Et elle était concernée, non ? Elle savait qui était les divins. Elle connaissait certains enjeux.

« Je te proposerai bien d'aller chez moi mais... Je n'habite pas seule et je ne suis pas sûre d'avoir le droit d'inviter des gens. On peut aller chez toi, peut-être ? »

Ce serait plus discret que dans un endroit bondé ou qu'à Olympe, non ? Je n'étais pas certaine que ça se fasse, de proposer une telle chose. Mais si nous étions amies pour la journée, je supposais que ce ne serait pas mal prit.

black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

When I'm sinking like a stone, at least I know I'm not alone.
It comes and goes in waves, it always runs back but it's never quite the same. When it pulls me under, will you make me stronger ? Will you be my breath through the deep, deep water ?

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79379-eulalie-la-vie-d-un-bebe-amazone#959584 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79379-eulalie-la-vie-d-un-bebe-amazone#959584

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

You've got a friend in me ✾ KIDA





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les loisirs :: ➹ Laser Game