MAGIC
LEAGUE

01.12.19
de Cyril


VALSE DE
L'HIVER

18.12.19
de Fanny





Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ MAGIC LEAGUE #6 Les ARENES du DERNIER MONDE !
☆ Evénement #116 - Une mission de CYRIL ☆


Partagez
 

 ☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Nathan S. RedHood



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Nathan S. RedHood


╰☆╮ Avatar : Park Chanyeol ♥

Ѽ Conte(s) : Le Petit Chaperon Rouge ☾
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le petit chaperon rouge (Nate) & Le grand méchant loup (Sam) ☾

✓ Métier : Médecin légiste / Préposé à la morgue ☾
☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine - Page 2 Tumblr_n9minnEAx11rogap3o4_250

☞ Surnom : Nate ❀
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1131

☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Dim 25 Aoû 2019 - 23:23





Moral Of The Story

Remember how we painted our house just like my grandparents did. So romantic but we fought the whole time.

Leur histoire avait toujours été compliqué, d'une façon ou d'une autre. Déjà ils n'étaient jamais sur la même longueur d'onde. Nathan était un rêveur alors que Cassandre, elle, aimait suivre les ordres. Elle ne voulait pas décevoir sa mère alors que lui se fichait de faire pleurer la sienne. Dans un sens, elle avait bien plus de moral et de cœur que lui. Ce n'était pas surprenant. Et la voir dans la nature avec le reflet de l'eau sur son visage lui faisait penser que dans un sens, elle n'était plus cette petite fille qu'il avait toujours connue. Celle qui était curieuse et qui prenait le temps de savoir ce qui n'allait pas chez les autres. Quelque chose avait changé en elle alors que Nathan restait ce sale gosse qui apparemment faisait honte à la famille Crawford. La pilule était juste dure à avaler. Ce dire qu'ils étaient fiancés depuis leurs enfances et qu'il n'allait pas tarder à se marier, c'était beaucoup quand même. Il n'avait que 24 ans dans un sens, il ne se sentait pas prêt pour ce genre de décision. Et il avait vraiment peur qu'un jour proche leurs parents se mettent à vouloir devenir des grands-parents. Il frissonna à cette pensée tandis que la jeune femme répondit au majordome qui apparemment les cherchait partout. Ils n'allaient donc pas avoir un moment de tranquillité. Le coréen claqua sa langue contre son palais. Il ne se sentait pas prêt de répondre à toutes les questions des invités et pourtant.

Cassandre accrocha le bijou autour de son cou avant de remonter dans la demeure, d'un pas décidé. Elle était tellement douée pour rentrer dans son rôle de bonne fiancée alors que lui.. Cela se voyait directement qu'il n'était pas sincère. Mais petit il s'était juré de ne pas faire souffrir Cassandre et de ne pas la laisser seule face à tout ce merdier. Alors Nathan fronça ses sourcils, frottant frénétiquement sa tenue avant de suivre la jeune femme. Il proposa délicatement son bras à la jeune femme et cette dernière enroula le siens autour de son bras. Ils firent leur entrée dans la salle commune, là ou tout le monde était en train de boire et de discuter. Ils se tournèrent tous vers Cassandre et Nathan et sans attendre, tous levèrent leur coupe de champagne tout en affichant un petit sourire. L'asiatique tourna son regard vers ce lui de Cassandre, légèrement perdu. La jeune femme afficha son plus beau sourire et ce fût en la voyant faire que Nate décida d'afficher lui aussi son plus beau sourire, à la fierté de ses parents.

Son cœur tambourinait dans sa poitrine. Cela aurait pût être à cause de la fierté et de la joie qu'il ressentait pour son futur mariage mais Nathan savait que ce n'était pas ça la raison de ses battements de cœur. Il n'aimait pas Cassandre, il avait juste peur de faire quelque chose de travers et de mettre la jeune femme dans la misère à cause de sa petite personne. Nathan resserra doucement la bras de la rouquine avant de voir un couple s'avancer gracieusement devant eux. Le coréen était presque sûr que ces deux là n'étaient pas vraiment amoureux, cela se voyait. La femme embrassa délicatement les joues de Cassandre avant de tendre sa main à Nathan. Il fixa un moment cette dernière avant de lui faire un baise-main. C'était des politiciens alors il ne valait mieux pas se les mettre sur le dos. L'homme afficha un immense sourire.

« Vous allez très bien ensemble. Alors vous êtes fiancés depuis votre enfance ? Vous cachez bien votre jeu. On est très heureux d'avoir reçu vos invitations. »

Leurs invitations ? Nathan ne connaissait même pas les trois quarts des personnes qui se trouvaient dans cette salle et il était presque sur que Cassandre n'avait pas touché à ses invitations, elle non plus. Le regard de la vieille femme se posa sur le corps de la rouquine. Nathan se demandait ce qu'elle était en train d'observer dans un premier temps avant de voir qu'elle fixait le collier que Cassandre avait ramassé dans l'eau. Aie... La vieille femme se tourna vers Nathan et Cassandre.

« Ne me dites pas que c'est un cadeau de votre cher et tendre ? »

Nathan manqua de s'étouffer avec son champagne. Il se tapota doucement le torse avant de tourner son regard vers ce fameux collier. Ils ne pouvaient plus faire marche-arrière... Ils devaient jouer le cinéma. Le coréen haussa les sourcils tandis qu'une idée folle traversa son esprit. Il fit un petit signe à Cassandre pour lui faire comprendre qu'il allait prendre la parole.

« Oui, on s'est isolé pour ça. J'avais ce cadeau à lui offrir pour rendre cette soirée inoubliable. »


Le couple haussa les sourcils surpris d'apprendre que le jeune couple s'aimait en faite vraiment. C'était bien connu, les mariages forcés et la comédie faisait partie de la vie des riches. Il fallait toujours prouver au publique que leurs sentiments étaient vraiment là. Ce n'était pas le cas, pas du tout même mais Cassie manipulait merveilleusement bien les gens et Nate avait l'habitude de mentir. Ils allaient facilement s'en sortir de ce côté là. Pour ne pas que le couple en face d'eux ne doute, Nathan passa délicatement sa main sur le dos de sa fiancée tout en lui affichant l'un de ses plus beau sourire. Il vit la vieille femme en face rougir à la vue de ce sourire avant de se racler nerveusement la gorge tout en se tournant vers la mère de Cassandre et celle de Nathan.

« Vos enfants vont vraiment très bien ensemble. »

« Je vous remercie, très chère. » finit par répondre la mère de Nathan.

L'asiatique laissa machinalement sa main sur le dos de la jeune femme tout en posant son regard sur celui de sa mère qui s'approchait doucement mais dangereusement d'eux. Elle fixa un moment Cassandre, contemplant la beauté de la rousse avant de poser son regard sur le collier qu'elle avait autour du cou. Il vit Maria, sa mère, hausser les sourcils ne cachant pas sa surprise sur son visage. Elle cligna plusieurs fois des yeux avant de se tourner vers Nathan.

« Mon fils... C'est... »


« Oui, on va pas en faire toute une histoire. On a un toast à porter Cassandre et moi pour nos fiançailles. Tu permets ? »


Bien sûr, il ne fallait pas oublier que toute cette droiture, ce charisme et ces belles paroles ne faisaient parties que d'un rôle que Nathan s'était donné. Ce n'était vraiment pas lui tout ça mais ce serait mentir de dire que Cassandre n'était pas magnifique ce soir. C'était même la plus belle de toute. Elle ressortait du lot avec ses cheveux de flammes, ses yeux si sombres que l'on pouvait voir son propre reflet à l'intérieur et cette prestance. Eugénie... même Eugénie ne brillait pas autant que sa sœur aujourd'hui et pourtant.. A une époque Nathan n'avait de yeux que pour cette fille. Les yeux en amande du coréen fixèrent un moment la jeune femme avant qu'il ne prenne une grande inspiration. A l'aide d'une cuillère en argent, il tapa délicatement contre son verre en cristal afin d'attirer l'attention de la foule. Tous se tournèrent vers eux et Nathan sentit une pointe de stresse. Et sans réfléchir, il vint chercher la main de Cassandre pour trouver un peu de réconfort face à tous ses visages froid et dur. Il fixa un moment la rousse avant de hocher doucement la tête pour lui faire comprendre qu'il était prêt.

« Bonjour tout le monde. Je voulais déjà vous remercier d'être venus aussi nombreux pour nos fiançailles. Je suis heureux de vous accueillir dans le manoir de Crawford. » Il afficha un petit sourire serrant un peu plus la main de Cassandre. « Beaucoup on était surpris de l'annonce de nos fiançailles. On est encore jeune Cassandre et moi, je peux le comprendre. Mais c'est avec énormément de plaisir de vous annoncer que vous serez tous invités à notre mariage. » Il marqua un petit temps de pause. S'accordant quelques micro-secondes de répits. « Je suis tombé amoureux de cette femme dès mon plus jeune âge. Et sous l'accord de nos parents, Cassandre et moi avons décidés de nous unir devant les yeux de dieu. Alors j'espère que vous apprécierez le repas que nous avons choisis pour vous ce soir et que vous serez nombreux pour notre mariage. Nous vous remercions du fond du cœur, Cassandre et moi. Et maintenant si l'on passait à table ? »

La foule se mit à rire à la dernière phrase de Nathan et elle se mit à applaudir le jeune couple. Nathan lâcha finalement la main de Cassandre avant d'afficher une petite moue.

« J'espère que c'était à la hauteur de tes attentes. »

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


There’s something in the way you roll your eyes

Cassandre De Trémaine



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Cassandre De Trémaine


╰☆╮ Avatar : Madelaine Petsch

Ѽ Conte(s) : Cendrillon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasie

✓ Métier : Directrice générale en entreprise de mode
☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine - Page 2 Generation-Jurassic-2

☞ Surnom : Cassie, Ana...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1000

☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Lun 30 Sep 2019 - 18:44

There's a little bit of devil in her angel eyes.
☾ ☾ ☾ Cassandre, Nathan & Les bourgeois

Acceptant l'offre silencieuse de Nathan, Cassandre enroula son bras autour du sien. Reprenant un instant sa respiration, elle étira un large sourire sur son tendre visage pâle et pénétra dans la grande salle. Comme elle avait pu s'y l'attendre, les invités levèrent leurs verres à leur entrée dans la salle, en guise de félicitation à leur union. Lorsque nous avions un regard extérieur, nous pouvions penser que cet engagement était une preuve d'amour, mais tout ceux présents savaient pertinemment qu'il n'y avait pas le simple engagement de deux amants. C'était beaucoup plus. Ici les enjeux étaient tout autre, c'était la réunion de deux grands empires. Dans leur monde, l'amour n'avait pas sa place, il ne s'agissait que d'une preuve de faiblesse et ça Lady De Trémaine leurs avait bien enseigné.

Serrant toujours un peu plus le bras de son fiancé, ils restèrent quelques instants interdits avant qu'un couple de politicien ne s'avancent vers eux. Celle qu'elle avait perçu autre fois comme étant un tante, embrassa tendrement les joues de la rouquine. Elle ne l'avait jamais apprécié enfant, et Cassandre était sûr que c'était le cas encore aujourd'hui mais comme les autres, cette femme ferait preuve d'hypocrisie afin de conserver les bonnes relations familiales.

- Il est vrai que nous nous sommes montrés très discret. Nous ne voulions pas être dérangé avant que les fiançailles ne soient officialisées.Déclara-t-elle poliment.

La fille De Trémaine pencha légèrement la tête sur le côté lorsqu'elle remarqua le regard insistant de sa tante sur son cou. Ce genre de personnes ne laissaient passer aucun détail, et elle avait clairement remarqué le cou vide de la jeune femme à son arrivée. A son grand étonnement, ce fut Nathan qui choisit de prendre la parole afin d'expliquer la situation. Cet objet était certainement tombé à point nommé. Les invités penseraient que le couple s'était isolé afin de s'offrir ce cadeau. Et... cet homme savait manier les mots au delà de son apparence désinvolte. La femme du politicien hocha la tête de contentement lorsqu'elle entendit ses explications. Il parvenait finalement à répondre aux qualités requises pour son rôle.

D'un geste qui se voulait remarqué, l'asiatique posa sa main dans son dos. Ne s'habituant toujours pas à son contact physique, la rousse se figea. Il employé des mouvements si tendre de manière naturelle. Si Cassandre était capable de voiler la face à tout le monde avec ses paroles, Nathan appuyait parfaitement ses dires avec son comportement. Si elle voulait réussir ce petit manège pendant longtemps, elle allait devoir faire des efforts pour se rendre tactile. Le signe de tête satisfait de sa mère confirmèrent ses pensées. Pour le moment, ils étaient à la hauteur de ses attentes, mais au moindre faux pas, elle se montrerait intransigeante.

Quelque part, la jeune directrice admirait celui qu'elle devrait appeler amant. Il était sans peur et osait aller contre les dires de ses parents, cela semblait si simple pour lui... Il n'avait eu aucune gêne à couper sa mère adoptive afin de porter leur toast. Cet homme, si grand, si mystérieux... il allait désormais être sien alors qu'elle ne savait rien de lui. Alors qu'ils étaient la nuit et le jour. Arriveraient-ils à s'entendre durant leur cohabitation ? D'ailleurs, était-il au courant que leurs familles respectives comptaient lui couper les ailes en les faisant vivre dans la même demeure ? Devrait-elle aborder le sujet au cours de cette soirée au risque qu'il ne décline les fiançailles ?

Son coeur manqua un battement lorsqu'il saisit sa main dans la sienne. Elle était trop occupée à regarder aux alentours tandis qu'il demandait l'attention pour faire leur toast et ne l'avait pas aperçu glisser le long de son bras. D'un regard d'encouragement, elle lui intima de se lancer au plus vite. Le malaise commençait à se faire ressentir et ce n'était pas bon signe. Mais il lui hocha finalement la tête et prit la parole. Ses mots étaient fluides, presque comme s'il avait préparer son discours au préalable et... cette histoire d'union tenait assez bien la route même si cela ressembler au vulgaire début d'un mauvais feuilleton. Comme s'ils avaient pu tomber amoureux dès l'enfance. A part ce jour à l'hôpital, ils ne s'étaient jamais vraiment adressé la parole, s'évitant pour ainsi dire au maximum l'un de l'autre. Mais les gens le crurent ou du moins firent semblant. Le toast désormais fait, ils allaient pouvoir s'attabler.

- C'était parfait. Ton langage est un peu familier mais ça te rendait sincère. Viens, nous allons devoir prendre place au centre de la table d'honneur.

Tandis que la rouquine entraînait gentiment son fiancé vers la table principale, elle ralentit le pas lorsqu'une personne aux cheveux de jais se plaça devant son chemin, non loin des regards indiscrets mais assez pour ne pas entendre ce qu'ils se disaient réellement.

- Eugénie...
- Ne t'inquiète pas Cassandre, je ne viens pas de la part de Mère. Je suis ici pour toi. Alors, ça va ? Vous n'avez pas trop le trac devant tout ces commères ? Répondit-elle d'un ton qui se voulait taquin, tout en ne quittant pas du regard Nathan.
- On s'y habitue rapidement ne t'inquiète pas. Et toi ? Profites-tu de la soirée ?
- J'ai la chance d'avoir quelques amis de longue date qui se trouvent dans le coin. Enchaîna-t-elle en détournant son regard cette fois-ci vers le cou de sa soeur. Un présent ? - Oui... Nate me l'a offert quand nous étions tout les deux...
- Ah bon ? Je croyais qui vous tentiez de vous enfuir !
- Ne dis pas n'importe quoi Eug', comment oserais-je faire ça ?
- C'est vrai que tu n'as jamais été très entreprenante.

Pour l'une des premières fois de sa vie, Cassandre se demanda ce que voulait dire sa soeur. Que voulait dire son ton ? Etait-ce une remarque blessante couverte sous une couche de velours ou une simple taquinerie ? Malheureusement, elle ignorait la réponse. Sa soeur pouvait se montrer parfois tellement énigmatique qu'elle ne lui échappait. Voyant Lady Trémaine approcher du coin de l'oeil, Eugénie lança un dernier regard compatissant à sa soeur et s'éloigna après avoir émis une brève salutation.

- Vous avez été parfaits tout les deux. Les invités sont ravis de vous voir si complice. Moi-même j'en suis étonnée. Je suis heureuse de voir que votre entente se passe si bien. Avec cela nous ne devrions pas nous inquiéter pour la suite des choses.
- Merci Mère. Nathan m'annonçait justement à quel point il était heureux de cet accord.
- Vraiment ? Voilà qui fait plaisir à entendre. Vous devriez passer à notre villa avant que vous ne vous installiez définitivement tout les deux. Les choses vont se dérouler très vite à partir de maintenant.
- Je l'inviterais à prendre le thé prochainement Mère.
- Bien. Ne tardez pas trop à vous mettre à table mes chers enfants.

La matriarche de la famille De Trémaine s'éloigna de manière tout aussi étrange qu'elle n'était arrivée. Si Eugénie devait tenir de quelqu'un pour son côté énigmatique, elle l'héritait forcément de leur mère. Elle était tout aussi difficile à saisir. C'était sans doute une qualité qui se passait de génération en génération chez les femmes de la famille. Sans un mot de plus, le jeune couple alla s'installer à leur table avant que Nathan ne se penche sur elle afin de lui murmurer sans doute des questions. Elle le prit de court en choisissant de s'exprimer la première.

- Pardonne à ma mère son comportement, elle est habituée à agir de la sorte. Personne ne peut réellement savoir ce qu'elle pense. Chuchota-elle. Et... en ce qui concerne la cohabitation... je voulais tant parler... un peu plus tard. Nos parents désirent que nous emménagions ensemble aussitôt après notre mariage, histoire de passer notre nuit de noce j'imagine. Ne crois pas que cela me fasse plus plaisir qu'à toi mais nous devons en passer par là. Si tu veux bien. Nous parlerons des détails après le repas. Je n'ai pas très envie de te voir faire une scène comme un enfant devant tout ces gens.

Réalisant que certaines personnes les fixaient en train de faire des messes basses, notamment leurs parents, Cassandre étira un large sourire et posa délicatement ses lèvres en un baiser sur les joues de l'asiatique.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t75782-pas-besoin-d-une-pant http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76456-cassandre-et-toutes-ses-folies

Nathan S. RedHood



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Nathan S. RedHood


╰☆╮ Avatar : Park Chanyeol ♥

Ѽ Conte(s) : Le Petit Chaperon Rouge ☾
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le petit chaperon rouge (Nate) & Le grand méchant loup (Sam) ☾

✓ Métier : Médecin légiste / Préposé à la morgue ☾
☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine - Page 2 Tumblr_n9minnEAx11rogap3o4_250

☞ Surnom : Nate ❀
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1131

☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mar 5 Nov 2019 - 18:30





Moral Of The Story

Remember how we painted our house just like my grandparents did. So romantic but we fought the whole time.

Ah cet endroit le rendait vraiment malade. Il n'y avait pas à dire, fuir les responsabilités était une de ses meilleures idées. Et maintenant le revoilà à la case départ. Tout ça pourquoi ? Parce qu'il ne voulait pas que Cassandre soit ridiculisé devant les autres. Ils n'avaient jamais été proches comme il l'avait été avec Eugénie. Il ne connaissait pas sa façon de penser, son passé, ses goûts. Nathan ne connaissait rien d'elle et pourtant il était venu aujourd'hui. L'asiatique se demandait encore pourquoi et il ne trouvait la réponse. Cette situation l'agaçait plus que tout. Bordel, il rêvait d'un roadtrip en Amérique, de fuir les responsabilités, de rouler encore et encore jusqu'à que sa voiture n'en peut plus. Nathan aimait l'aventure, il aimait la liberté et pourtant le voilà en train de jouer le rôle du fiancer. Un rôle qu'il ne pensait pas tenir avait un long moment, un rôle qui pensait avoir avec la personne qu'il aimait plus que tout sur cette terre. Malheureusement cette personne n'existait pas encore. Nate n'avait pas encore rencontré cette personne qui serait capable de l'aimer comme il était. De supporter Samuel qui vivait constamment dans son corps. L'asiatique serrait fermement sa coupe de champagne alors que les invités avaient le regard rivés sur eux. Une bête de foire, il avait l'impression d'être une bête de foire. Mais ou était Samuel quand on avait besoin de lui.

Nathan se laissa tirer par Cassandre, la laissant guider. Elle était bien plus doué dans ce genre de festin qui lui. Cela faisait si longtemps qu'il n'avait pas mangé avec des couverts en argent. Le coréen avait presque peur de faire quelque chose de travers pendant le repas. Les coutumes, la courtoisie, il avait pratiquement tout oublier. Alors qu'il était en train de se remémorer les cours de ses parents sur la façon de se tenir à table, il ne vit pas Eugénie faire son entrée. Nate haussa les sourcils quand il vit la jeune femme, cette dernière était en train de le fixer. L'asiatique aurait pu lui rendre la pareille et encrer son regard dans celui de la sœur de Cassandre mais il se contenta de baisser doucement la tête afin d'éviter tout contact avec elle. Une fois la discussion entre les sœurs terminé, Nate fronça les sourcils. Il tourna la tête vers Eugénie qui partait d'un pas léger voir ses amis de longues dates. Il se retourna vers Cassandre légèrement perdu.

« Vous avez une relation étrange dans cette famille. »


Il n'avait peut-être pas besoin de le préciser. Cassandre devait le savoir déjà que sa famille était un peu spécial et compliqué. Mais Nathan avait du mal à savoir à quoi Eugènie jouait. Ce qu'elle venait de dire à Cassandre était clairement une remarque blessante non ? Enfin Nathan n'était personne pour juger ce genre de chose mais quand même. Le coréen n'attendit pas une réponse de la part de sa fiancée, il était habitué au silence. La seule chose qu'il voulait, c'était regagner sa chaise pour dîner tranquillement sans que personne ne lui pose de questions. Malheureusement, belle-maman fit son entrée pour les féliciter. Nathan afficha son plus beau sourire tout en remerciant Lady De Trémaine mais sa bonne humeur disparût rapidement. La mère de Cassandre partie et les fiancés s'installèrent à leur table. Nathan regarda autour de lui avant d'attraper violemment la main de Cassandre sous la table. Il se pencha doucement vers l'oreille de la jeune femme.

« Je peux savoir c'est quoi ce bordel encore ? On doit vivre ensemble ? »

Nathan n'eut pas le temps de continuer ses questions que la jeune femme décida d'y répondre. Ce n'était pas plus mal parce que l'asiatique sentait la colère montait petit à petit en lui. Elle s'excusa dans un premier temps, ce qui était déjà pas mal mais la fin de ses explications refroidis notre jeune Nathan. Il fixa longueument la jeune femme quand elle parla de scène et n'attendit pas une seconde de plus avant de soupirer. Il était prêt à cracher son venin sur elle mais elle lui embrassa délicatement la joue, ce qui le surpris. Pourquoi ? Nate comprit rapidement quand il vit le regard de leurs parents sur eux. Il afficha un petit sourire avant de claquer sa langue contre son palais.

« Tu as de la chance, tout le monde nous regarde. Mais sache que je te déteste, profondément même. Toi et ta mère, vous vous foutez bien de ma gueule. »

Nathan ne dit pas un mot de plus, laissant les serveurs faire leur travail. Ils servaient la nourriture, le vin et après le discours de quelques personnes qui annonçaient qu'ils étaient fier d'être invités, tout le monde se mit à manger. Il entendit les rires faux couvrir la salle, les blagues sur les pauvres ou ce genre de choses. Tout ce qu'il détestait quoi. Nathan préférait se concentrer sur son repas plutôt que de participer à ces conversations. Son regard se posa maladroitement sur Eugènie. Il fût supris de voir que la brune était en train de regarder dans sa direction. Le coréen se tendit sur sa chaise et tourna directement son visage vers Cassandre.

« C'est quoi la prochaine étape pour nous ? Je dois te mettre enceinte ? »
il marqua un petit temps de pause. « Désolé mais cette histoire vire au n'importe quoi. Je ne connais rien de toi et tu ne connais rien de moi. C'est triste. On est plus au Moyen-Âge, on a le droit de se marier avec qui on veut normalement. »

A quoi cela servait de lui dire ce genre de chose ? Cassandre était prêt à tout pour rendre fière sa mère et sa famille. Nathan, lui se fichait complètement. Ce n'était même pas ses vrais parents, sa vrai vie. Il ne risquait rien si il plaquait tout du jour au lendemain mais Cassandre... Elle risquait gros malheureusement. Il fixa son plat pendant un long moment avant de poser délicatement sa main sur celle de la rousse. Tout le monde était en train de les regarder alors autant jouer le jeu non ? Nathan se mit à pouffer sous le regard surpris de Cassandre.

« Pardon. Mais on fait tout à l'envers. On se fiance, on va emménager ensemble alors qu'on ne s'aime même pas. »
chuchota t-il à la jeune femme. « Une fois que l'on aura fait tout ça, ils nous faudra des rendez-vous pour apprendre à se connaître. Qu'est ce que tu en dis ? »

L'asiatique afficha un petit sourire avant de boire son verre de vin. Les musiciens prirent place devant les tables pour se mettre à jouer de la musique. De la douce musique. Tous avaient arrêtés de parler pour écouter la musique et Nate ne pût s'empêcher de sourire. Il aimait vraiment entendre de la musique, il aimait la musique. Il fixait un moment les musiciens avant de hausser les sourcils. Jouer le jeu voilà ce qui était important ce soir. Il n'attendit pas une seconde de plus et tandit délicatement sa main vers Cassandre tout en affichant un petit sourire.

« M’accorderiez-vous cette danse ? »

Cassandre fixa le jeune homme pendant un long moment avant de poser sa main sur celle de Nathan. Il se déplassa délicatement vers la piste de danse et sans attendre, il passa ses bras autour de la taille de la jeune femme avant de se mettre à danser doucement, au rythme de la musique. Heureusement, il n'avait pas oublié ses cours de danse. Il fixa un moment la jeune femme avant de chuchoter à cette dernière.

« Ne t'en fais pas, ma scène d'enfant je la ferai quand on sera seul toi et moi. Il va falloir se mettre d'accord sur certaines choses toi et moi. » annonça t-il tout en gardant le sourire pour pas paraître louche devant les yeux de leurs parents.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


There’s something in the way you roll your eyes

Cassandre De Trémaine



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Cassandre De Trémaine


╰☆╮ Avatar : Madelaine Petsch

Ѽ Conte(s) : Cendrillon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasie

✓ Métier : Directrice générale en entreprise de mode
☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine - Page 2 Generation-Jurassic-2

☞ Surnom : Cassie, Ana...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1000

☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Sam 30 Nov 2019 - 15:34

There's a little bit of devil in her angel eyes.
☾ ☾ ☾ Cassandre, Nathan & Les bourgeois

Une relation étrange... Nathan semblait tout juste prendre conscience de la réalité des De Trémaine. Comme si elles avaient toujours vécu d'amour et d'eau fraîche. Cassandre savait au plus profond d'elle même qu'il n'était pas le bon candidat, il était d'une pensée beaucoup trop romantique. C'était une faiblesse qui se faisait rarement pardonner dans ce monde. Cassandre l'avait appris à ses dépends. Elle avait toujours voué un amour fraternel envers sa soeur, mais avec le temps, elle avait appris que l'adversité et le poison qu'avait répandu leur mère dans leur relation faisait de plus en plus effet. Un jour, elles n'auraient peut être plus de lien, et ce jour là risquerait de laisser un plaie béante de le coeur de la rousse.

Le repas aurait pu dégénérer bien rapidement si Cassandre n'avait pas décidé d'intervenir. Clouant un simple baiser sur le joue du jeune homme, l'empêchant ainsi de passer à l'attaque et satisfaisant le regard de leur convives. Par chance, son fiancé savait se montrer intelligent certaines fois et il avait su le prouver à cet instant. La jeune femme en fut soulagée sur le moment, mais elle savait qu'elle devrait s'attendre à lui fournir des explications dans la soirée. Cela ne l'enchantait guère mais elle n'avait pas le choix. S'ils allaient devoir vivre ensemble pour le restant de leur jour, il fallait dès à présent faire des concessions.

- Les De Trémaine descendent d'une longue lignée aristocratique française. Même si ce n'est pas le cas pour toi, ton destin a été scellé depuis longtemps. Si tu ne voulais pas faire ce mariage, tu n'aurais pas du venir ce soir. Sache que désormais, il est trop tard pour réfléchir à des choses idiotes comme épouser les gens que l'on aime. A partir du moment où tu as mis un pied dans cette famille, ton droit de vie et de mort dépend de notre matriarche. Je sais mon chou que cela ne fait pas plaisir à entendre, mais c'est à quoi ressemble la réalité des grands empires. Enchaîna-t-elle d'une traite face au regard courroucé de ce qui serait son amant. Mais si cela peut te rassurer, je ne compte pas avoir d'enfants dans l'immédiat.

En l'espace de quelques phrases, elle avait réussi à lui faire ravaler son sourire. De quoi ne pas vraiment pimenter leur relation dans le bon sens du terme. La rouquine n'était pas très fleur bleue et elle avait perdu son sens de la compassion. S'il était venu ici, c'est qu'il l'avait fait en connaissance de causes. Et cela ne servirait à rien de rabâcher les mêmes choses tout au long de sa vie. S'il avait vraiment été un homme d'ambition, il n'aurait pas traîné sa carcasse jusqu'ici. Et puis ses coups d'oeils envers Eugénie commençait sérieusement à lui taper sur le système. Aussi loin que remonte ses souvenirs où ils étaient ensemble, il avait toujours démontré qu'il préférait sa soeur jumelle. Peut-être que tout son baratin depuis le début était pour pouvoir finir comme dans un conte de fée avec sa soeur. Mais ça, il n'en était plus question. Surtout qu'il se rendrait compte bien assez vite de la personnalité de sa jumelle. Eugénie paraissait douce et délicate de l'extérieur avec un sourire franc, mais elle était encore plus calculatrice et avide que sa soeur. Décidément, cet homme n'avait pas une once de véritable jugeote.

Étonnamment, le jeune homme sembla se calmer drastiquement lorsque la musique commença. Et bien, en plus de parler aux animaux, s'il commençait à se mettre à chanter Cassandre risquerait de s'en arracher les cheveux. Mais à sa grande surprise, il ne fit rien et se laissa simplement bercer par la mélodie. Comme ci, il essayait d'oublier le monde extérieur en se plongeant dedans. Nathan osa même inviter la rousse à danser. Ce qu'elle ne put malheureusement pas décliner. Au moins, malgré ses sens artistiques catastrophiques, en dehors de la flûte traversière, elle avait appris à pratiquer les danses de salons à la perfection. Histoire de ne pas perdre ce qu'il lui restait de dignité lorsque sa famille eut tort qu'elle ne serait jamais dotée d'une voix de cristal.

Saisissant la main de son partenaire devant des regards toujours plus curieux et envieux, ils prirent tout les deux places au centre de la piste, avant de se faire rejoindre par quelques autres invités ayant apporté des partenaires. La main qu'elle sentit au creux de ses hanches lui envoya une sorte de frisson dans le corps. Elle ne savait pas vraiment si elle trouvait cela agréable ou si elle commençait à ne déjà plus supporter son fiancé au point que son corps même veuille le rejeter.

Tandis qu'ils valsaient de tel manière que l'on aurait dit des amants fait l'un pour l'autre de l'extérieur. Nathan venait de lui lancer ce qui semblait être une menace à l'oreille. Peut être essayait-il de se réveillé ou de tenter de lui faire peur ? Ça la jeune femme n'en savait rien, mais pour tout dire, actuellement il lui faisait plus penser à un petit chiot perdu qu'à un loup affamé de vengeance.

Lorsque la première valse prit fin et que l'animateur de la soirée annonça l'entracte avant le grand final, l'asiatique tira la jeune femme part le bras de manière peu indulgente afin de la conduire à l'écart des invités. Cassandre n'avait, pour l'heure, pas d'autres choix que de le suivre sous sa poigne. Elle saisit l'occasion quand ils furent assez loin des regards indiscrets pour détacher son poignet.

- Vas tu me lâcher au lieu de te comporter comme un rustre ? Annonça-t-elle en tirant son bras.

Comme s'il venait de réaliser la poigne dont il avait usé, il dégagea sa main et la foudroya du regard. Résignée, la rouquine croisa ses bras sur sa poitrine, marquant qu'elle était la plus dérangée des deux.

- Alors ? Qu'as tu à me dire cette fois ? J'espère que lorsqu'on sera marié, je n'aurais pas à entendre autant de tes jérémiades, je risquerais de devenir folle. Et crois moi, tu n'as pas envie de voir ça. Énonça-t-elle de son ton hautain dont elle seule avait le secret.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t75782-pas-besoin-d-une-pant http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76456-cassandre-et-toutes-ses-folies

Nathan S. RedHood



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Nathan S. RedHood


╰☆╮ Avatar : Park Chanyeol ♥

Ѽ Conte(s) : Le Petit Chaperon Rouge ☾
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le petit chaperon rouge (Nate) & Le grand méchant loup (Sam) ☾

✓ Métier : Médecin légiste / Préposé à la morgue ☾
☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine - Page 2 Tumblr_n9minnEAx11rogap3o4_250

☞ Surnom : Nate ❀
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1131

☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Dim 1 Déc 2019 - 17:58





Moral Of The Story

Remember how we painted our house just like my grandparents did. So romantic but we fought the whole time.

Nathan jouait le jeu comme prévu, parce que c'était ce qu'il avait décidé. Parce que c'était ce que ces parents avaient décidés pour lui. Un mariage avec une fille qu'il connaissait à peine. Hilarant alors qu'ils avaient toujours été voisin. Mais le coréen avait fait son choix, cette vie pleine de mensonges au lieu de fuir vers la liberté. Pourquoi ? Et bien, Nathan se sentait seul, abandonnait en plein milieu de nul part. Quand il regardait Cassandre, il avait l'impression de se voir parfois sur son beau visage. Ils étaient pourtant si différent. Elle semblait pourtant tenir énormément à ce mariage, à cette vie. Cela faisait-il de lui une mauvaise personne ? Il se le demandait parfois. Décider de rester avec Cassie juste parce qu'elle avait parfois ce regard triste, ce même regard qui lui affichait souvent. Un soupir sortit de sa bouche tandis qu'il dansait toujours avec la jeune femme sur de la musique douce. Abandonner ses rêves sur la musique pour se consacrer sur une vie de richesse et de famille qu'il ne désirait pas vraiment. Oui, c'était son dernier choix. Il se mordit nerveusement la lèvre inférieur avant de se décoller de la jeune femme quand la musique cessa. Nate prit rapidement Cassandre par le bras et la tira hors de la demeure. Le balcon était peut être le meilleur endroit pour discuter calmement sans se faire espionner. Nathan relâcha la main de Cassie quand elle pesta et lui lança un regard noir. Elle n'était jamais contente celle-là aussi. La rousse allait lui faire vivre des années d'enfer, il n'y avait pas à dire. Le coréen fronça les sourcils tout en fixant la jeune femme pendant un long moment avant de s'avancer vers la rambarde du balcon, il s'appuya dessus et fixa le ciel étoilé qui se trouvait devant lui. Un petit sourire s'afficha sur son visage.

Contrairement à elle, il était rêveur. Nathan aimait juste fixer le ciel sans dire un mot. Il adorait se promener dans la forêt tout en chantonnant, il adorait faire de la cuisine ou encore s'occuper des enfants qu'il voyait seul à l'hôpital. L'asiatique se demandait si la jeune femme avait des moments pareille dans sa vie. Un lourd silence s'installa entre les jeunes fiancés. Nate ne savait que dire à Cassie, se plaindre ? S'ouvrir ? Faire comprendre que tout ça n'était que des conneries ? Ou juste rester ici à ne rien dire. Le silence était une bonne chose parfois, enfin c'était ce qu'il pensait. Le coréen se tourna vers la jeune femme avant de simple hausser les épaules.

« J'ai plus trop la force de râler je dois t'avouer. Tu m'as épuisé ce soir. Parce que tu es vraiment chiante quand tu veux. » Il afficha un petit sourire moqueur avant de reprendre son sérieux. « Je voulais juste qu'on arrête de nous regarder. Prendre une petite pause, rien de grave. T'inquiète pas, ça ne va pas nuire à notre image. »

Nathan leva les yeux au ciel pour lui faire comprendre que lui se fichait complètement de l'avis des autres. Il n'y avait pas d'amour dans cette fête, juste des mensonges et des mises en scène. Nate, lui avait besoin de l'amour de ses amis, de ressentir quelque chose de vrai. Cette fête le rendait plus que malade mais il n'avait pas vraiment le choix malheureusement. Une moue s'afficha sur son visage tandis qu'il jouait nerveusement avec la rose rouge qu'il venait de cueillir dans le pot de fleur du balcon. Il se redressa et tendit gentiment la fleur à la jeune femme.

« Fais attention. A force de faire plaisir aux autres, tu vas finir par faner et faire une crois sur ton propre bonheur. Tu vas sûrement me dire que c'est impossible pour toi. Mais tant pis, tu pourras pas dire que je ne t'ai pas prévenu. »

L'asiatique haussa les épaules tout en affichant un petit sourire moqueur. Il se tourna, prêt à quitter le balcon pour retourner dans la salle de fête. Sauf qu'il tomba nez à nez avec sa mère. Elle affichait un énorme sourire avant de caresser délicatement l'épaule de son fils pour finalement se diriger vers Cassandre. Sa mère tendit gentiment un cadeau à la rousse avant de lui faire signe de l'ouvrir. Cassie l'ouvrit délicatement, tout en prenant soin de ne pas déchirer le paquet. Elle sortit une paire de petites chaussettes faite main. Nathan comprit directement l'allusion mais cela n'empêcha pas sa mère de remuer le couteau dans la plaie.

« Inutile de dire qu'après votre mariage, nous voulons tous voir vos enfants. Deux minimum peut-être ? »

Nathan écarquilla les yeux avant de fixer sa mère avec un air trahis. Il venait de se faire avoir par sa propre mère. Il fronça les sourcils avant de pousser un long soupir. Lui qui était prête à faire des efforts pour ce foutu mariage. Sa mère se tourna vers Nathan et posa alors sa main sur la joue de son fils.

« Je compte sur toi mon fils pour être un bon père et un bon chef famille. Et aussi pour donner naissance à un petit garçon. Qui reprendrait l'entreprise de père en main et de la tienne bien sûr. »


Le coréen repoussa violement la main de sa mère avant de secouer négativement la tête. Il claqua sa langue contre son palais. Il n'osait même plus regarder Cassandre dans les yeux et ça à partir du moment ou elle avait déballé le cadeau de sa mère.

« J'ai jamais entendu une phrase aussi sexiste. Et bordel, arrêtez de contrôler nos vies ! »


Nathan n'attendit pas une seconde de plus et quitta rapidement le balcon sans attendre sa futur fiancée. Une rage s'emparait de son corps, bon sang, il avait envie de tous les gifler un à un. Inutile de dire que cette colère qui montait en lui réveilla le grand méchant loup qui sommeillait dans son corps. Il entendit Sam grogner avant de prendre la parole comme il avait l'habitude de le faire. Cet endroit est en train de te rendre dingue. Pire que moi tu ne trouves pas?

« Toi, commences pas à me les briser. Je te jure que c'est pas le moment ! »


L'asiatique avait tendance à oublier que personne ne pouvait entendre Samuel. Alors quelques invités se tournaient vers Nathan tout en le dévisageant. Il détestait vraiment ce genre de regard alors le coréen préférait prendre la fuite comme il avait l'habitude le faire. Il monta rapidement dans sa chambre pour s'y enfermer. Une fois la porte fermait, il frappa violemment dans le mur avant de pousser une injure à cause de la douleur qui remonta jusqu'à son bras. N'oublie pas que c'est moi qui te donne de la force. Sans moi tu ne peux rien contre ce mur ou contre le monde entier.

« Mais ferme-la ! J'ai besoin de réfléchir. »

Nathan finit alors par s'asseoir sur son lit tout en fixant le mur qui se trouvait en face de lui. Réfléchir à quoi ? Tu as vraiment envie de cette vie ? De cette fille qui te prend de haut? Le brun ne donna pas de réponse au loup, trop occupé à penser à ce qu'il venait de faire. Cette réaction enfantine qu'il venait d'avoir. Il lâcha une injure avant de plonger son visage dans ses mains.

« Je suis vraiment con. »

Pour t'être rebeller? Je ne penses pas. Pour une fois je trouve que tu es courageux même. Nathan était prêt à répondre à Samuel mais quelqu'un toqua à sa porte. Il se racla la gorge et fixa sa main qui devenait bleu à cause du coup qu'il avait mit dans le mur. Il cacha sa main derrière son dos avant d'ordonner à la personne de rentrer. Il ne fût pas surpris de voir son majordome accompagné de Cassandre.

« Votre futur épouse vous cherchez. Je me suis donc permis de la ramener dans vos quartiers. »

« Merci, Alfred. Vous pouvez disposer. »

Le majordome s'inclina avant de quitter la pièce. Nathan passa nerveusement sa main dans ses cheveux.

« Epargne moi le sermon. J'ai merdé, je sais. Après je ne voulais pas vraiment quitter la fête. J'ai eu quelques vertiges donc je suis venu ici. »

Mensonge. Tu es venu ici par peur que je prenne le contrôle de ton corps.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


There’s something in the way you roll your eyes

Cassandre De Trémaine



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Cassandre De Trémaine


╰☆╮ Avatar : Madelaine Petsch

Ѽ Conte(s) : Cendrillon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasie

✓ Métier : Directrice générale en entreprise de mode
☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine - Page 2 Generation-Jurassic-2

☞ Surnom : Cassie, Ana...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1000

☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Jeu 12 Déc 2019 - 12:31

There's a little bit of devil in her angel eyes.
☾ ☾ ☾ Cassandre, Nathan & Les bourgeois

Pour Cassandre, les personnes comme Nathan étaient un grand mystère. Ils vouaient leurs idéaux à une vie simple et sans accrocs. A vouloir se faire aimer de tous. Pourquoi espérer si peu lorsqu'on pouvait avoir beaucoup plus ? Lorsque le pouvoir et la richesse étaient à porter de main ? A toujours vouloir aider son prochain, ils risquaient de se perdre dans leur bonne foi. Et puis, parlons-en de cette gentillesse, personnes ne faisaient ce genre de choses de manière totalement désintéressé. Il y avait forcément un but. Tout comme Nathan s'évertuait à vouloir être gentil avec elle. Il avait forcément une idée derrière la tête. La jeune femme devait sans doute se méfier de son amant. Après tout, elle ne savait pas ce qu'il gardait à l'esprit. Dans ce monde, sa mère lui avait toujours appris qu'il ne fallait se fier à personne... pas même à ses amants.

Les yeux plongeaient dans le vague, son fiancé continuait de déverser sur elle de douces paroles empli de bon sens. Tout ce qui répugnait la jeune femme. Elle n'avait pas besoin qu'il lui fasse la morale, elle était une grande fille et savait s'occuper d'elle-même. Enfin... à peu près. Saisissant tout de même la fleur qu'il lui tendait, elle se mit à dévisager le végétal entre ses mains. Une rose, voilà quelque chose de bien trop symbolique. Cet homme aurait vraiment dû être une princesse. Comme s'il s'inquiétait vraiment de ce qu'elle pourrait advenir. Ne souhaitait-il pas simplement se débarrasser d'elle le plus rapidement possible afin de retourner à sa misérable petite vie ?

La jeune femme s'apprêta à prendre la parole lorsqu'il se détourna pour retourner à la chaleur de la foule, mais elle n'en eut pas le temps. La mère de son futur mari était prostrée à l'entrée du balcon, depuis combien de temps les écoutait-elle, elle n'en avait aucune idée. Mais de ce qu'elle avait pu voir, elle n'était certainement pas là en amie. Et visiblement, elle n'était pas venu là les mains vides. Prenant le paquet dans ses mains, elle détacha le ruban et laissa tomber le papier sur le sol. En son sein se trouvait une paire de chaussettes. A en voir la taille, il n'était pas vraiment destinée à la rouquine, mais à ce qu'elle devrait faire en tant qu'épouse. C'était un ordre dissimulé sous un cadeau de sa part. Nous y revoilà, à cette fausse gentillesse.

Cassandre regarda d'un oeil extérieur, Nathan s'énerver contre sa propre mère, et celle-ci sans doute outrée de son comportement indécent en public. Prenant la fuite on ne sait où, l'asiatique laissa sa mère adoptive et sa fiancée sur ce balcon. La rouquine pouvait accepter que sa mère intime des ordres à son encontre, mais sa belle-mère n'était rien d'autre qu'un lot qu'elle avait reçu avec le mariage, rien ne l'obligeait à remplir totalement ses exigences.

- Je pense que vous n'êtes pas sans savoir que cette décision nous reviens de plein droit Madame. Vous n'êtes que les détenteurs de notre mariage, ce qu'il adviendra de celui-ci ne regardera que nous. Je vous prierais de ne pas vous mêler de notre vie sexuelle. Reprenant les aises, elle se dirigea à son tour vers l'intérieur. De plus, vous n'êtes pas sans savoir que la famille De Trémaine est très matriarcale.

Sans rien ajouter, et ne laissant pas l'occasion à sa belle-mère de répondre, Cassandre s'élança à la recherche de son fiancé. Il y avait beaucoup trop de non-dits à éclaircir. Si elle n'essayait pas d'arranger légèrement les choses. Ce mariage risquerait d'être un fiasco avant qu'ils n'aient pu échanger les voeux. Il ne manquerait plus que le jeune homme ne s'enfuit de la circulation. Tu dois être douce, mets lui le doute. Il ne doit pas quitter cette promesse. La rousse grinça des dents. Elle savait déjà tout cela, mais sa mère l'avait éduqué dans un autre sens. Pourtant, ce soir, si elle voulait le garder auprès d'elle, elle devra jouer avec leurs sentiments.

Tombant à point nommé sur le majordome, la jeune femme se dirigea vers lui d'un pas décidé.

- Majordome, savez-vous où se trouve le jeune maître Crawford ? Murmura-t-elle afin de ne pas être entendu des autres invités. S'ils s'imaginaient déjà qu'ils se disputaient, les rumeurs risqueraient de jaser bien assez vite.
- J'ai cru voir Monsieur le jeune maître se diriger dans ses appartements, Madame.
- Amenez-moi à lui. Ordonna-t-elle.
- Bien, Madame.

Arrivant enfin après un interminable couloir, dans la chambre du jeune homme, le majordome disposa afin de les laisser seuls.

- Je ne te contredirais pas sur le fait que tu t'es comporté comme un idiot. Dit-elle calmement en tournant une petite statuette se trouvant sur la commode. Mais je comprends ta réaction. Tu as eu beaucoup de chose à assimiler ce soir. J'ai... été formé toute ma vie pour devenir ce que je suis. Toi...tu as toujours cherché à t'en extraire. Enchaîna-t-elle en cherchant ses mots. Nous sommes au moins d'accord sur une chose, tes... enfin nos parents. Ils n'ont pas à nous dire ce que nous ferons durant notre mariage, cela nous regardera. Nous avons juste à sauver les apparences. Si nous couchons ensemble ou non c'est notre problème. Bon, je pense que tu t'en doutes déjà mais le manoir qui nous sera attribué... les domestiques viendront tous d'eux. Nous serons constamment surveillés. Comme ça, ça ne donne pas très envie mais sache que le soir nous serons seuls donc tu essayeras de te contrôler jusque là. Et puis la journée nous serons tout les deux occupés par notre travail respectif alors nous n'aurons pas à nous voir si souvent.

Constatant qu'il ne daignait pas relever la tête vers elle pendant qu'elle parlait. Elle alla se poster à côté de lui. Saisissant son visage en coupe, elle l'obligea à la regarder.

- Nous allons peut-être passer le restant de notre vie à devoir nous supporter. Je pense qu'il faudra que tu...que nous, fassions des efforts. Ce ne sera qu'une petite comédie. Je ne t'empêcherais pas d'avoir une amante si c'est ce que tu désires. Mais tâche de rester au moins discret. Je n'ai pas envie que ma réputation soit entachée. Et puis qui sait, un jour tu retrouveras peut être ta liberté.


Une moue triste se peignit sur son visage en une fraction de seconde avant qu'elle ne se reprenne.

- Dis toi que ce n'est qu'un contrat. Qu'un film dont tu es le rôle principale pour le moment.


Si c'était ça ton plan de séduction, je comprends que ce soit moi qui doive toujours intervenir Cassie.Je ne me souviens pas t'avoir demandé ton avis Rachel. Pensa-t-elle.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Somewhere beyond happiness and sadness I need to calculate what creates my own madness and I'm addicted to your punishment
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t75782-pas-besoin-d-une-pant http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76456-cassandre-et-toutes-ses-folies

Contenu sponsorisé








☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine - Page 2 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

☠ I'm a reaper man ☠ // PV Cassandre De Trémaine





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ L'hôpital