Magic
League 3

de Dyson

Miroir
Magique
de Anastasia

AWARDS :
Rentrée 2018
de Eulalie


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Magic League, chapitre III ☆ Evénement #98
Une mission de Dyson Walters - Ouverture : septembre 2018
« La Chute des Héros ! »

Partagez | .
 

 [FLASHBACK] Love like winter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

River Frost


« Pas de main,
pas d'arlequin ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Grey Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie


☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2321
✯ Les étoiles : 24308




Actuellement dans : « Pas de main,pas d'arlequin ! »


________________________________________ Lun 4 Juin 2018 - 0:44




River Frost & Carmen Carolyn

Love like winter

‘’ Press your lips to the sculptures,
And surely you'll stay
For of sugar and ice,
I am made. I am made’’

Cela faisait environs quatre ans que la malédiction avait été levée et les habitants de Storybrooke s'y etaient habitués, avec le temps. Il n'avait pas été facile pour tout le monde de se relever de ce choc. Apprendre en l’espace d’une seconde que toute sa vie n’avait été que mensonge et invention rendait la population complètement folle. Certaines personnes étaient heureuses de retrouver leurs souvenirs alors que d’autre auraient préférés ne rien savoir. River Frost, qui se souvenait alors avoir été Gray Fullbuster, faisait partie de la deuxième catégorie. Pour lui, c’était comme si on lui avait volé sa vie une deuxième fois. Pour éviter de penser à sa guilde, sa vie, sa famille, il se plongeait à corps perdu dans son travail.

Dans le département de psychiatrie de l’hôpital, c’était le branle bas de combat depuis la levée de la malédiction. Même quatres longues années plus tard, l'unité psychiatrique ne se calmait pas et les gens semblaient craquer les uns après les autre. Certaines personnes avaient été admises pour schizophrénie, mais il s’avérait qu’ils ne faisaient que se souvenir de leur vie d’avant. On devait les réévaluer pour les faire sortir au plus vite. Pendant ce temps, de nouvelles admissions se faisaient chaque jour, pour accueillir ceux qui ne supportaient pas ce soudain changement. Les suicidaires étaient les plus nombreux, mais on avait droit aussi à tout ceux qui tentaient de dominer le monde, comme dans leur vie d’avant. En tant qu’infirmier, River devait leur donner la médication prescrite par le psychiatre pour calmer leurs crises de mégalomanie. Évidemment, personne n’était assez docile pour prendre ses comprimés calmement. À chaque chambre, le mage devait pratiquer une prise de soumission afin de tenir le patient fermement tout en lui enfonçant le médicament dans la gorge. Son travail n’était pas de tout repos, mais il lui évitait de trop penser et de finir comme ces gens dont il devait s’occuper.

Cette soirée avait été particulièrement difficile. Il avait du aider un collègue à maitriser une femme qui avait été, de ce qu’il avait compris, un chat dans son autre vie. Résultat, elle se débattait comme un diable dans l’eau bénite et refusait de prendre son bain, prétextant qu’elle se lécherait pour se laver. À deux, les infirmiers avaient réussis à la mettre dans l’eau, mais au prix de nombreuses griffures. River avait trois longue plaies rouges vif dans son cou, mais il n’était pas à ses premières blessures au travail. Il avait donc terminé son quart de travail de soir sans dire un mot. Cela faisait bientôt trois semaines qu’il travaillait sans avoir eu une seule journée de congé. Il savait qu'il pouvait se rendre plus utile à l'hôpital que chez lui et, faute de mieux, il acceptait les heures supplémentaires. Ça lui faisait une bonne rentrée d'argent qu'il ne pouvait pas dépenser, puisqu'il travaillait sans relâche. Malgré tout, il n’était pas fâché de voir son quart de travail arriver à sa fin. Dès que l’horloge au mur indiqua onze heures trente, l’infirmier se leva de son banc et se dirigea vers la sortie de l’unité de psychiatrie. Il ne prit même pas le temps de saluer ses collègues. Il voulait manger et s’en aller, pas nécessairement dans cet ordre.

Arrivé devant la porte de l’unité de psychiatrie, River sortir son badge magnétique de la poche de son uniforme. Il présenta sa carte devant le lecteur jusqu’à ce qu’un petit ‘’bip’’ retentisse, indiquant que la porte était déverrouillée et qu’il pouvait sortir. Au moment où le bruit se fit entendre, le mage poussa violemment la porte. Il tomba alors nez à nez avec une jeune femme qui semblait perdue. Elle était vraiment belle, avec ses cheveux flamboyant, sa peau claire et son sourire ravageur.
‘’Je crois que vous vous êtes trompée d’endroit, mademoiselle. Le département de cardiologie, c’est l’étage au dessus. Et quand votre cœur sera à nouveau en état, n’oubliez pas de venir me rendre le mien.’’, dit-il, dragueur. Depuis le début du chaos, le travail avait été son exutoire, mais la drague restait son passe-temps favori. Il espérait seulement que la demoiselle n’allait pas le rembarrer comme il en avait l’habitude depuis la levée de la malédiction. C’était à croire que personne n’avait la tête à ça…


☾ anesidora

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Be the light in my darkness
Be the kindest demon for I am your fallen angel
Be the symphony of my frozen heart
'Cause we are a song of ice and fire
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way

Carmen A. Carolyn


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


Ѽ Conte(s) : Les toons
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Clarabelle

☞ Surnom : Lély
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 53
✯ Les étoiles : 700




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 17 Juin 2018 - 21:16

Une jeune rouquine était en train de déambuler dans les rues de la ville, tout est nouveau pour elle. Son prénom est inconnu pour les habitants de la ville qui n’est que Storybrook, seule une minorité savait qui elle était, Les Toons. 
Anciennement Clarabelle, Carmen s’est directement éloignée de ceux qui ont été sa famille avant cette malédiction. Elle ne se sentait pas prête à les confronter réellement, même si au fond d’elle, Carmen aimerait les prendre dans ses bras, même celui qui a partagé sa vie durant un moment.. la rouquine n’a pas la force pour le moment de se confronter à cet homme.. celui qu'elle aimait vraiment, même si elle n'était pas capable de le voir maintenant. Carmen fut reconnaissante de la maison que lui a confié son ami Dyson. La rouquine décide de rester loin de cette population qui l'étouffe. 
Cela faisait une petite semaine qu’elle était dans cette ville qu’elle ne connaît pas réellement. Le matin même, vu le beau temps qui régnait la rouquine décide d'aller se promener pour qu'elle puisse se vider l'esprit.  Aimant la nature, Carmen a toujours aimé faire de la randonnée, sûrement à cause de la petite Annabelle qui en était dont elle avait été une sorte de gardienne après sa création. 


*Eclipse de quelques heures*


Carmen ne peut dire la durée de sa balade, mais elle fut surprise par l'orage qui se manifeste, tellement surprise qu'elle se prend les pieds dans une racine qui dépasse du sol, pour se retrouver contre le sol, une douleur aiguë se fit sentir.
-ce n'est pas vrai… comment j'ai pu être si sotte… grimace la rousse en se relevant.. heureusement pour elle, l'ancienne toon possède une bonne orientation, surtout pour se rendre à l'hôpital.
Malgré la douleur, Carmen réussit à joindre l'établissement de santé. Malheureusement pour elle, personne n'était présente pour lui indiquer le service des urgences. 
-bon… ce ne doit pas être aussi loin que ça… murmure la rousse avant de se lancer.
Elle ne peut s’expliquer la raison qu’elle a pu se trouver dans ce service.. sur le panneau est marqué “service psychiatrique”
-ce n'est pas vrai… alors qu'elle allait faire demi tour, la porte s'ouvrit pour tomber sur un jeune homme qui travaille sûrement ici. Elle le dévisage en entendant ses paroles.
-vous croyez vraiment que c'est le lieu de draguer une femme, questionne la jeune femme aux cheveux de feu avant de se reprendre, désolé.. effectivement je me suis perdue dans ce lieu, je cherchais le service des urgences pour moi… pourrez vous m'aider à my rendre surtout que je commence à ne plus supporter la douleur… lui demande Carmen avec des larmes naissantes aux bords des yeux, en espérant qu'il ne tente pas de la draguer comme ça,  même si au fond d'elle cela ne lui déplait pas.
 Page 1 sur 1

[FLASHBACK] Love like winter





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ L'hôpital