MAGIC
LEAGUE

01.12.19
de Cyril


TOP RP
- bientôt -



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ You Are my Buddi ☆ Evénement #115
Une mission de seb - 20 octobre 2019
Une mission toute mignonne, toute gentille !

Partagez
 

 Je suis de retour ! [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Violette Parr


« Faisons comme si j'étais Merida.
Parlez-moi, je suis tout ouïe »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5820

Je suis de retour ! [Fe] _


Actuellement dans : « Faisons comme si j'étais Merida.Parlez-moi, je suis tout ouïe »


________________________________________ Sam 16 Fév 2019 - 19:25

Je suis de retour
ft. Honey LEMON


« Le petit déjeuner est servi ! »

Violette ouvrit les yeux à l’annonce de son père. Elle avait une faim de loup et ce petit dej’ était le meilleur remède possible. Cela faisait bizarre de se reveiller dans une nouvelle chambre, dans la chambre qui l’avait accueilli lorsqu’elle était encore à Storybrooke avec sa famille. Mais le plus étrange était que son père lui prépare le petit dej’. Peut-être était-il ravi de voir sa fille. Cela faisait plusieurs mois qu’ils ne s’étaient pas vu. Il y avait quelques tensions dans la famille Parr. C’était compréhensible en même temps. Helen avait envie de prendre une pause dans la vie de super-héros tandis que pour Robert c’était totalement l’inverse. Il voulait retourner sur Terre-2 pour aider les habitants de leur monde. Il avait voulu rester à Storybrooke tandis qu’Helen avait voulu prendre ses distances avec cette ville. Pas majeur, Violette n’avait pas eu le choix. New-York l’avait donc accueilli. Mais cette ville avait changé et même détruit la brunette, l’obligeant à se créer une carapace moins sympathique aux premiers abords notamment avec les garçons. Son père, en moins de 24H, semblait avoir réussi à voir un changement en Violette.

« J’ai l’impression d’avoir une Violette grandie face à moi. »
Mr Indestructible prit Violette dans ses bras alors qu’elle était en train de se servir un pancake.
« Tu pouvais pas mieux dire. »

La brunette n’avait absolument pas envie d’épiloguer sur le sujet. Elle n’avait pas envie de montrer à son père que si elle avait grandi c’était avant tout à cause des événements qu’elle avait vécu là-bas. Parler de ça était beaucoup trop douloureux. C’était plus simple d’enfouir tout cela et de faire comme si tout allait bien, de se réfugier derrière cette carapace forte et dure mais sociable et souriante en même temps.

« Merci pour le petit dej’ en tout cas. Ça faisait longtemps que je n’avais pas pris un aussi bon petit déjeuner ! Je ne savais pas que tu t’étais mis à la cuisine ! »
« Oh tu sais, depuis votre départ, j’ai dû me trouver des occupations pour combler le vide » soupira-t-il en avalant un morceau de pancake.

Violette fit une petite moue. Il avait souffert de cet éloignement, cela se voyait. Et malgré que ce ne soit pas pour d’excellente raison qu’elle était revenue à Storybrooke, Violette était heureuse de retrouver son père. Mais elle avait hâte de retrouver les amis et les connaissances qu’elle s’était fait en ville. L’une des plus importantes était Honey. Il s’agissait de celle avec qui elle avait passé le plus de temps entre les 5 mois dans le mail et la collocation pendant plus d’un mois. Mais la brunette ne pouvait pas revenir comme ça. Elle était partie comme une voleuse peu de temps après la mission sur Terre-2 alors que son amie avait besoin d’elle ! En effet la mission avait brisé le quotidien d’Honey. Cette dernière s’était retrouvée paralysée des jambes et Violette considérait que c’était de sa faute. Encore aujourd’hui, Violette s’en voulait et elle stressait à l’idée de revoir celle qu’elle prenait pour sa grande sœur de cœur. Mais malgré tout ce stress il fallait qu’elle prenne les devants.

Violette se mit donc en route après une rapide préparation et un bisou collé sur la joue de son père. Elle n’avait même pas pris le temps de lui demander ce qu’il faisait maintenant en ville. Mais elle en aurait bien l’occasion plus tard vu qu’ils vivaient ensemble désormais. Alors que ce n’était plus le cas pour Honey. Qu’était-elle devenue après cette année passée ? Elle n’allait pas tarder à le savoir. Mais avant ça, il lui était impossible de venir les mains vides. L’idée d’acheter des fleurs lui vint sur la route, tandis qu’elle passait devant Game of Thorns, une boutique de fleur. Après une discussion avec la fleuriste et sans doute une nouvelle connaissance dans son carnet d’adresse, Violette ressorti avec un bouquet de lys. Ces fleurs exprimaient le pardon. Après une recherche plutôt corsée, Miss Parr trouva enfin l’endroit où vivait Honey. Désormais elle vivait chez ses parents. Plutôt logique puisque Violette avait fait pareil.

Rapidement Violette se trouva devant la porte de l’appartement. 27 willow street. Pas très loin du centre-ville. A la vue de la façade, l’appartement semblait mignon et très accueillant. Qu’importe après tout ! Elle n’était pas là pour acheter un bien immobilier ou même chercher un endroit où vivre. Violette prit une grande inspiration avant de laisser son doigt appuyer sur la sonnette. Maintenant la brunette espérait ne pas tomber sur les parents d’Honey, qu’elle ne connaissait absolument pas. Ces secondes voire minutes d’attentes semblaient interminables…
☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Powerful and lovely family

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Honey Lemon


« Si on schtroumpfait ? »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3955

Je suis de retour ! [Fe] _


Actuellement dans : « Si on schtroumpfait ? »


________________________________________ Sam 16 Fév 2019 - 20:58

Les semaines de Honey étaient très occupées, entre les cours qu'elle dispensait à l'université, ses recherches, la rééducation, Michel-Ange qu'elle essayait de voir aussi en dehors des séances de kiné ou balnéothérapie et d'autres choses qui se présentaient de façon plus ou moins régulières. Il lui restait cependant les weekends, généralement moins chargés, qui lui permettaient de passer du temps en famille ou avec elle-même.
En ce samedi 16 février, la météo était particulièrement clémente mais Honey n'avait aucun projet. Elle avait plusieurs fois observé son téléphone en se demandant si elle allait, oui ou non, proposer à Michel-Ange de sortir faire un tour. Mais il avait été élu maire maintenant et Honey n'avait pas (encore) accès à son emploi du temps. Elle aurait largement pu pirater le serveur de la mairie pour y jeter un œil et se rendre compte de ses disponibilités, cependant, elle ne s'y était pas encore résolue, se contentant pour le moment de savoir qu'il était un homme très pris qui faisait plus que des horaires de bureau.
La sonnette de l'entrée retentit alors que la jeune femme observait son téléphone pour la 19e fois de la journée - elle avait compté, ou, plutôt, elle se rappelait extrêmement bien de ce qu'elle faisait. Une distraction ! songea-t-elle, curieuse.
Honey fit pivoter son fauteuil roulant et sortit de son bureau d'un roulement vif, annonçant à la cantonade qu'elle y allait - sous-entendu pour ouvrir la porte et que personne n'avait à s'en soucier.
Ce n'était probablement pas Evelyn, elle n'était pas du genre à passer à l'improviste si tout allait bien et Honey aimait à croire que tout allait bien. C'était peut-être Michel-Ange, qui était moins pris qu'elle ne le pensait. Ou bien Wasabi, pour lui proposer une partie de tennis. Ou Go Go qui voulait faire la course, elle en rollers, Honey en fauteuil.
En fait, ça pouvait être n'importe qui, même un inconnu. C'était ce qui rendait cette visite impromptue si excitante pour Honey Lemon qui fut loin d'être déçue en ouvrant la porte pour découvrir...
- Violette ! s'écria la jeune femme dont le visage rayonnait de bonheur. T'es revenue ! Oh c'est tellement cool, ça ! On s'est pas parlé depuis vachement longtemps ! Tu dois en avoir des choses à raconter ! Moi j'en ai des TAS ! précisa Honey san se départir de sa joie.
Sa "petite sœur' n'avait pas changé semblait-il, alors que près d'un an avait passé. Violette lui avait naturellement manqué mais Honey était dotée d'une capacité de résilience assez conséquente - c'était sans doute pour cela qu'elle n'avait pas déprimé en perdant l'usage de ses jambes - et c'est pourquoi elle s'était dit que si Violette avait quitté la ville, c'était qu'elle avait ses raisons qui n'étaient pas à questionner.
- Viens, l'invita la jeune femme en s'effaçant pour lui permettre d'entrer dans l'appartement. On sera mieux à l'intérieur pour papoter. Je vais nous faire du thé et on va manger du gâteau, ça va être TOP... Oh, des lys, nota-t-elle enfin. C'est pour moi ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Las Palabras de Amor
 
Let me hear the Words of Love. Despacito mi amor. Love me slow and gently.
   

Violette Parr


« Faisons comme si j'étais Merida.
Parlez-moi, je suis tout ouïe »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5820

Je suis de retour ! [Fe] _


Actuellement dans : « Faisons comme si j'étais Merida.Parlez-moi, je suis tout ouïe »


________________________________________ Mer 6 Mar 2019 - 17:58

Je suis de retour
ft. Honey LEMON


Le coeur de Violette loupa un battement. C’était bien Honey qui lui avait ouvert. Cela aurait dû la rassurer de ne pas se retrouver face à ses parents. Mais trouver une Honey dans un fauteuil roulant l’a toucha au plus profond d’elle. Cela eut même pour effet de la ramener un an en arrière, dans ses pensées. Ce fameux jour où Honey perdit l’usage de ses jambes. Cela faisait presque un an et pourtant Violette s’en voulait toujours autant. Et elle ne pensait pas que ce sentiment deviendrait plus fort en revoyant celle qu’elle considérait comme sa sœur de cœur. Le pire dans l’histoire ? C’est que la blondinette ne lui en voulait absolument pas. Elle avait toujours semblé prendre cette fatalité comme le destin. Violette l’admirait pour ça. Mais cela ne changeait en rien son sentiment de culpabilité.

Si Violette affichait une mine un peu complexe à décrire et à comprendre, entre le bonheur et la culpabilité, Honey, elle, affichait une mine ravie. Son visage s’était illuminé avec un large sourire. Cet accueil prouva une fois de plus qu’Honey était vraiment quelqu’un avec un bon fond. Elle était tellement gentille. Elle était ravie de voir Violette, et ne semblait pas en vouloir à la jeune fille d’être partie comme une voleuse. Car oui, la brunette était partie sans prévenir personne, sans dire au revoir. En effet, elle avait toujours su qu’elle n’était pas douée pour surmonter les au revoirs. Mais ça ne semblait avoir que peu d’importance pour Honey. Comment arrivait-elle à mettre les mauvaises choses de côté pour n’en garder que les bons ?

Apparemment, son amie avait des tonnes de choses à lui raconter. Cela tombait bien puisque Violette adorait l’écouter et cela lui éviterait de raconter tout ce qui s’est passé en un an. Pourtant, elle savait que se confier lui ferait sans doute du bien, mais elle préférait garder enfoui tout le mal qu’elle avait vécu.

« Oui. Pas grand-chose tu sais. Mais j’ai hâte d’entendre tes histoires ! »


Oui. Elle avait glissé un petit mensonge. Et il fallait avouer qu’elle se sentait un peu mal à l’aise. Mentir à Honey était plus difficile qu’elle ne le pensait. Heureusement, Honey savait mettre à l’aise son entourage.

« Ton fameux thé ! Avec plaisir ! » s’enjoua la brunette. Le thé, c’était le truc d’Honey et ce n’était pas rare que la blondinette lui en propose. « Je ne dis pas non à une part de gâteau. »

La jeune femme entra dans le nouvel appartement d’Honey. Celui-ci semblait grand, bien agencé et bien décoré. L’espace était chaleureux et Violette s’y sentait bien. Mais ce sentiment de plénitude laissa place de nouveau à un sentiment de culpabilité lorsqu’elle entendit les roues venir en sa direction après avoir fermé la porte. Violette posa son regard sur le fauteuil roulant puis remonta les yeux sur Honey.

« Oh les lys ? Oui. C’est pour toi ! Ce sont des fleurs pour se faire pardonner. Je ne le savais pas. La fleuriste m’a appris ça toute à l’heure. Et comme je voulais m’excuser, c’était le meilleur bouquet à faire. » Violette lui tendit avec un petit sourire gêné. « Sinon…tu vas bien ? Depuis tout ce temps… »

Elle aurait voulu lui demander si elle allait bien, si elle avait réussi à se faire à cette mobilité réduite. Mais c’était des choses qui ne se demandaient pas. Violette restait quelqu’un de bien éduquée, avec des valeurs et des principes, malgré son petit changement de caractère. L’indestructible resta debout, attendant de son hôte l’invite à s’asseoir. Mais peut-être avait-elle besoin d’aide pour prendre les tasses pour le thé ou bien les assiettes pour le gâteau ? Tout naturellement, Violette décida de proposer son aide.

« Tu as besoin d’aide pour le thé ou le gâteau ? Je peux t’aider si tu veux. »

Comme si Honey était totalement incapable. Non. Ce n’était pas du tout ça. Violette avait juste du mal à se faire à la situation d’Honey. Même si ça faisait déjà presqu’un an, et qu’Honey s’était sans doute faite à l’idée de devoir faire avec un fauteuil.
☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Powerful and lovely family

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Honey Lemon


« Si on schtroumpfait ? »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3955

Je suis de retour ! [Fe] _


Actuellement dans : « Si on schtroumpfait ? »


________________________________________ Jeu 7 Mar 2019 - 0:20

Honey ne nota pas tout de suite que Violette n'affichait pas le même emballement qu'elle quant à ces retrouvailles. Et quand enfin l'information parvint à se frayer un chemin au milieu de l'explosion de joie de la chimiste, celle-ci se rappela surtout que Violette était une jeune fille introvertie, donc bien moins expansive qu'elle. Pour le moment, le fait qu'elle puisse encore culpabiliser pour un accident dont elle n'était pas responsable et dont les conséquences étaient bien moins dramatiques qu'elle avait l'air de le croire ne lui avait pas effleuré l'esprit.
Et c'était bien normal au vu de son excès de joie : son cerveau brillant faisait déjà le tri dans les informations pertinentes à partager, celles à demander pour rattraper le temps perdu et le bonheur de l'après-midi entre filles qui arrivaient. Elle était contente que Violette ait tellement envie de l'écouter ! Mais une petite voix, dans un coin de sa tête, lui souffla qu'un "pas grand chose" pour résumer quasiment une année, c'était quand même étrange. Même pour une introvertie. Et d'autant plus pour deux "sœurs" qui se retrouvaient. Il faudrait qu'elle lui pose la question mais en douceur afin de ne pas la braquer. En cinq mois de cohabitation forcée dans un mail, Honey avait appris à ménager la susceptibilité de Violette mieux que celle de personne - quoiqu'une année pouvait probablement changer des choses.
Mais pas tout : Violette se rappelait du thé de Honey qui en fut d'autant plus ravie. Sa gourmandise non plus n'avait pas diminué. Honey sourit davantage et tout en se rendant vers la cuisine américaine de l'appartement, elle tourna un regard espiègle vers Violette :
- Je dois avoir une part de gâteau ou deux qui trainent..., annonça-t-elle sans s'avancer plus pour faire saliver Vi'.
Comme Honey ne pouvait pas rouler et tenir les fleurs convenablement en même temps, elle ne récupéra le bouquet de lys qu'une fois dans la cuisine mais elle n'avait pas perdu une miette des explications de Violette sur leur signification. Honey ne manquait jamais une occasion de se cultiver. En l'occurrence, le langage des fleurs n'était pas quelque chose qu'elle maitrisait, c'était donc une occasion rêvée !
Même si elle aurait préféré ressentir moins de culpabilité de la part de Violette.
Positive qu'elle était, la scientifique se persuadait déjà que ça ne durerait pas. Elle souriait donc encore et toujours en récupérant les fleurs pour les mettre dans un vase préalablement rempli d'eau du robinet.
- Les lys sont vraiment ravissants. Merci. Pour ça et pour le cours sur le langage des fleurs. Même si je ne considère pas que tu me dois des excuses. Tu es une grande fille, tu as le droit de quitter une petite ville du Maine pour mener ta vie. Ils seront très bien là-dedans.
Les vases étaient rangés sous l'évier donc faciles à atteindre. Parce qu'elle n'était pas totalement stupide, Honey se doutait en partie de ce qui poussait Vi' à lui proposer son aide. Mais elle savait aussi que Violette était très bien élevée et que ce n'était pas uniquement à cause du fauteuil - même si elle y était bien moins habituée que son hôte qui naviguait avec son bolide comme si elle avait fait ça toute sa vie.
La jeune femme mit de l'eau dans la bouilloire et la fit chauffer, puis attrapa deux mugs. Et comme Vi' désirait aider elle ajouta :
- Tu pourrais sortir les assiettes ? Elles sont juste dans le placard derrière toi. Puisque tu veux aider et manger du gâteau, il va nous en falloir.
Honey lui adressa un clin d'œil avant de chercher les cuillères et le sucre.
- J'oubliais... Le gâteau est dans le frigo. Il est au citron et c'est maman qui l'a fait hier. Tu vas adorer. Vas-y, fais comme chez toi mais laisse m'en au moins une petite part ! On a plein de trucs à se dire, on a besoin de sucre pour faire ça ! Enfin pas d'un point de vue scientifique mais ça se fait entre filles, pour ce que j'en sais.
Honey haussa les épaules puis revint près de la bouilloire, prête à l'utiliser quand l'eau aurait atteint la température de 100 degrés. Elle reprit :
- Comme tu peux le voir, ça va bien. J'enseigne à l'université maintenant, en plus de mes recherches. Tadashi est en vie, il est même à Storybrooke. On est plus ensemble. Je crois que ce qu'il a vécu toutes ces années l'a changé, ce qui est normal. Mais ça va, hein. Moi, je veux dire. Lui... Je ne sais pas, on s'est éloigné. En fait... j'ai retrouvé quelqu'un. Tu le connais, je crois. Michel-Ange. Je l'ai pas réellement rencontré, si on veut être précis, mais on sort ensemble depuis la fin de l'année dernière. On se connaissait depuis notre arrivée ici mais on a été amis pendant un moment et puis.... Je me suis rendue compte qu'il était plus que ça.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Las Palabras de Amor
 
Let me hear the Words of Love. Despacito mi amor. Love me slow and gently.
   

Violette Parr


« Faisons comme si j'étais Merida.
Parlez-moi, je suis tout ouïe »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5820

Je suis de retour ! [Fe] _


Actuellement dans : « Faisons comme si j'étais Merida.Parlez-moi, je suis tout ouïe »


________________________________________ Mer 13 Mar 2019 - 22:32

Je suis de retour
ft. Honey LEMON


C’était vraiment difficile de jouer la comédie face à Honey. Elle avait réussi à berner tout le monde, même son père. Pourquoi est-ce qu’elle n’y arrivait pas avec Honey ? Pourquoi n’arrivait-elle pas à être joyeuse, limite bavarde ? Elle avait réussi à l’être en se forgeant sa carapace de fille forte et ayant confiance en elle. Et pourtant, face à sa sœur de cœur, Violette ne semblait pas avoir sa carapace. Elle avait fait un lourd bond en arrière dans son attitude et comportement. Violette espérait que ce ne soit que provisoire, que ce soit seulement les retrouvailles avec son amie qui l’avait rendue comme ça. Elle n’avait pas envie qu’Honey voit qu’au fond d’elle, Violette était totalement brisée.

Heureusement, Violette put se rattraper sur les souvenirs réjouisants. Le premier était celui du thé d’Honey. La blondinette avait l’habitude d’en faire à chaque bonne occasion. Leurs retrouvailles en étaient une. Violette suivit donc Honey dans la magnifique cuisine américaine. Et tandis qu’Honey chercha un vase pour mettre les fleurs que Violette venait de lui offrir, la brune inspecta un peu la cuisine. Elle était très fonctionnelle, avec de l’espace pour circuler et de l’espace pour cuisiner. Honey demanda de l’aide à Violette qui en fut réjouie. Pendant qu’elle mettait l’eau à chauffer pour le thé, elle demanda à sa copine de prendre les assiettes.

« Assiettes ok. » Elle ferma le placard et posa les assiettes sur le plan de travail. Puis elle se dirigea vers le frigo. « Gâteau ok ! »

Lorsqu’elle sorti le gâteau, ou du moins ce qui en restait, Violette ne put s’empêcher de se lécher les babines. Le gateau sentait divinement bon et on se doutait bien qu’il devait être aussi beau lorsqu’il était complet. A voir maintenant s’il avait bon goût. Mais d’après Honey, c’était le cas. Il s’agissait d’un gâteau de sa mère. Et Violette faisait confiance à sa sœur de cœur, donc ce gâteau ne resterait pas bien longtemps dans les assiettes.

« Et pour revenir aux excuses et aux fleurs...Même si j’ai le droit de partir quand je veux, il y a quand même de la politesse à avoir. Tu es quelqu’un d’important pour moi et j’aurais dû te prevenir. Mais si je ne l’ai pas fait, c’est parce que je n’aime pas les au revoirs. Et ce n’était pas forcément prévu que je revienne à Storybrooke. »

Cela voulait dire qu’à la base, les aux revoirs devaient être définitifs. Ceci dit, Violette était ravie d’être de retour à Storybrooke et de revoir les personnes avec qui elle avait tissé des liens plus ou moins forts. Storybrooke était une ville toute aussi dangereuse que New-York mais elle avait quand même l’impression de se sentir mieux ici que là-bas.

Violette prit un couteau dans le tiroir des couverts et coupa deux parts qu’elle mit dans les petites assiettes. Puis elle sortit le sucre comme le lui avait demandé Honey.

« Je mets le plat du gâteau dans l’évier. »
annonça-t-elle tout en faisant le geste. Elle laissa également l’eau chaude couler pour décoller les résidus de gâteau.

Le sucre sous le coude et les deux assiettes dans les mains, Violette se dirigea vers le canapé et la table basse. Après tout, Honey lui avait dit de faire comme chez elle non ? C’était surtout que lorsqu’elles étaient colocataires, Honey & Violette avaient l’habitude de prendre le thé dans le salon, confortablement installée dans le canapé. Il était donc normal qu’elle fasse comme avant. Violette adressa un regard à Honey, l’air de demander si cette place pour prendre le thé lui convenait.

« Tu as besoin d’aide pour t’installer ou tu y arrives toute seule ? »

Ce genre de question était malaisant. Malheureusement, Violette ne le remarqua qu’après l’avoir dit. Elle se tapa légèrement la tête avec sa main.

« Désolée… »

Alors qu’elle s’installait tranquillement sur le canapé, Violette écouta attentivement son amie qui était en train de préparer le thé mais qui commençait à lui donner quelques informations sur ce qui s’était passé dans sa vie. Elle prit la petite cuillère, discrètement pour goûter le gâteau. Normalement, elle aurait dû attendre qu’Honey arrive pour commencer ensemble mais Violette n’avait du mal à attendre, elle voulait juste en manger un petit bout pour s’ôter le doute sur le goût.

Néanmoins sa discrétion tomba en lambeau lorsqu’elle entendit qu’Honey sortait avec Michel-Ange. En effet, le bout de gâteau ou tout du moins quelques miettes restèrent en travers de sa gorge. Ceci eut pour effet de la faire tousser fortement. Devant toute rouge, elle avait beaucoup de mal à respirer normalement. Il lui fallait de l’eau pour faire passer les miettes mais aussi la nouvelle. Michel-Ange, il n’y en avait pas 2 à Storybrooke. Et celui qui sortait avec Honey était forcément celui qui l’avait embrassé…celui qui lui avait donné son premier vrai baiser.

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Powerful and lovely family

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Honey Lemon


« Si on schtroumpfait ? »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3955

Je suis de retour ! [Fe] _


Actuellement dans : « Si on schtroumpfait ? »


________________________________________ Jeu 14 Mar 2019 - 0:11

C'était marrant d'entendre Vi' récupérer les différents éléments nécessaires à leur goûter en cochant une check-list imaginaire. Ca lui donnait un petit côté général en chef de la gourmandise et c'était un titre qui lui allait comme un gant. Faire un goûter, ça devait être un moment convivial et joyeux et c'était exactement l'ambiance ressentie dans la cuisine à ce moment-là. Honey était ravie. Pareille atmosphère permettait de se laisser aller aux confidences sans pression - du moins tel était l'avis de la chimiste.
Elle était touchée d'apprendre qu'elle comptait autant aux yeux de Violette que Vi' comptait aux siens. Son sourire s'en était que plus grand et ses yeux brillaient d'émotion. Elle comprenait bien sûr les raisons derrière ce départ précipité. C'était une réaction commune. Quant à l'aveu qu'elle n'avait pas nécessairement envisagé de revenir dans le Maine, cela ne blessait pas particulièrement Honey.
Storybrooke était loin de la ville de ses rêves. A l'origine, Honey ne devait rester que le temps de trouver un moyen de rentrer régler le conflit sur Terre-2, pas y établir ses quartiers. Elle préférait les grandes villes, pour être au cœur des innovations. Storybrooke, petite ville cachée du Maine ne répondait pas à ces critères. Mais c'était l'endroit où vivaient tous ses amis, sa famille et bien sûr l'homme qu'elle avait fini par aimer de tout son être. Et ces faits avaient peser dans la balance, d'autant qu'avec le retour de Violette il ne lui manquait plus personne.
- Je comprends. Je veux dire, je comprends vraiment, je dis pas ça pour que tu te sentes mieux. Je n'aime pas dire au revoir non plus. Plus j'y pense et plus je me dis qu'il y a des gens dans cette ville à qui je n'aurais pas su le dire, ça aurait fait trop mal. Comme dans Friends, en fait. Quand Rachel ne dit pas au revoir à Ross parce que c'est trop douloureux. Tu sais, dans la saison 10... En tout cas, reprit la jeune femme, je ne suis pas fâchée et puis Storybrooke n'est pas la ville rêvée, je comprends qu'on puisse aspirer à autre chose puisque... c'est mon cas. C'était, plutôt, se corrigea la scientifique après une courte réflexion.
Bien sûr, elle avait saisi ce que Violette voulait dire, même si c'était resté implicite. Et irréalisé, surtout. Violette et elle s'étaient retrouvées, alors elle ne voyait pas l'utilité d'imaginer comment les choses auraient pu se passer sinon.
Pour commencer, il n'y aurait pas eu de goûter donc pas de Violette pour répartir équitablement ce qu'il restait du gâteau de maman, mettre le plat dans l'évier et même penser à l'eau chaude pour rendre son nettoyage plus facile par la suite. Elle était vraiment adorable ! Honey n'aurait pu rêver meilleure sœur... qui reprenait ses bonnes vieilles habitudes très vite !
La voir aller au salon, comme elles faisaient un an auparavant, fit sourire Honey et lui rappela les bons moments passés depuis leur rencontre dans des circonstances compliquées, en passant par cette colocation de quelques mois jusqu'à maintenant.
Honey parlait beaucoup (elle écoutait aussi) mais se hâtait pour la rejoindre au plus vite avec le thé et les tasses.
- T'en fais pas pour moi, je vais gérer, la rassura Honey depuis la cuisine.
Elle n'était pas mal à l'aise, contrairement à Vi'. Elle n'était pas non plus étonnée par sa question car les gens avaient tendance à trop vouloir en faire et avec la culpabilité de l'Indestructible à son égard ne devait pas arranger les choses. Honey comptait bien lui montrer cependant qu'il ne fallait pas s'en faire pour son autonomie !
Mais elle n'était pas encore arrivée au salon qu'elle entendit que Violette s'étouffait. Les yeux ronds d'inquiétude, la jeune femme repassa mentalement en revue les allergènes potentiels contenus dans le gâteau et ne vit rien en mesure de tuer Violette - pas d'après ce qu'elle savait de son régime alimentaire, du moins. Au cas où, cependant, elle ouvrit un tiroir de la cuisine où elle trouva une seringue et de l'adrénaline qu'elle disposa sur son plateau avant de se hâter au salon en tâchant de ne rien renverser.
- Ca va aller ?! s'écria-t-elle, les yeux toujours exorbités. Si besoin j'ai de quoi te ranim...
La chimiste ne termina pas sa phrase, contestant que Violette avait simplement recraché une partie du gâteau et avait l'air choqué. Par quoi, telle était la question. Honey espérait que ce n'était pas la faute du gâteau.
- Je reviens vite, je vais te chercher de l'eau. Si tu bois du thé tu vas te brûler, décida Honey en repartant avec son plateau qu'elle n'avait pas eu le temps de poser.
Elle revint aussi vite que possible avec un plateau encore plus chargé et s'empressa de donner de l'eau à Violette avant de prendre enfin le temps de se délester. Voyant qu'elle n'était pas sur le point de mourir, Honey sentit son cœur retrouver un rythme normal. Après une grande inspiration, elle reprit :
Tu vois, même en cas d'urgence vitale, je fais presque tout comme avant. Sauf courir et sauter. Je peux même danser si on me maintient de sorte à ce que mes pieds ne touchent pas le sol. On a testé, papa et moi. Attends, je te montrer ça, le temps que tu te remettes de... je sais pas trop quoi.
Maintenant que ses mains libres, Honey s'installa sur le canapé rapidement et facilement. Depuis le temps, elle savait se transférer avec aisance du fauteuil au canapé ou au lit et inversement. Elle aurait cependant pu rester dans son fauteuil, mais c'était plus sympa de profiter du canapé en cuir et d'être à côté de Violette. Pour lui prendre la main ou la câliner afin de la rassurer, par exemple.
- Tadam ! Je suis là et t'as pas eu le temps de t'ennuyer, a priori. Ca va ? Tu vas mieux ? C'est... quand même pas le gâteau qui est pas bon, hein ? Tu peux me le dire. Tu peux tout me dire mais si c'est le gâteau je le dirais pas à maman pour qu'elle soit pas triste.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Las Palabras de Amor
 
Let me hear the Words of Love. Despacito mi amor. Love me slow and gently.
   

Violette Parr


« Faisons comme si j'étais Merida.
Parlez-moi, je suis tout ouïe »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5820

Je suis de retour ! [Fe] _


Actuellement dans : « Faisons comme si j'étais Merida.Parlez-moi, je suis tout ouïe »


________________________________________ Jeu 18 Avr 2019 - 18:40

Je suis de retour
ft. Honey LEMON


Violette fut réellement soulagée de savoir qu’Honey ne soit pas fâchée contre elle. Néanmoins, la jeune femme ne comprit pas réellement la comparaison avec Friends. C’était une série qu’elle n’avait jamais regardé. Mais ce n’était pas important. Violette s’était contentée de lui sourire avant de s’étouffer littéralement lors qu’Honey lui avoua qu’elle sortait avec Michel-Ange. Violette toussa plusieurs fois pour essayer de se sortir toute seule de la situation dans laquelle elle venait bêtement de se mettre. A force de tousser, le morceau de gâteau fit le chemin inverse et tomba dans l’assiette alors que Violette le regarda avec dégout. La brunette leva sa tête vers Honey qui s’inquiétait. Elle avait carrément amené une seringue et de l’adrénaline. Violette regarda sa sœur de cœur partir lui chercher de l’eau, tandis qu’elle se frottait la gorge pour essayer de faire passer la douleur.

Prenant le verre d’eau que lui tendait Honey, Violette écouta cette dernière. Elle commençait à moins s’inquiéter. Elle arrivait même à plaisanter. Violette bu une gorgée avant de lui sourire.

« Merci beaucoup ! Et je n’ai jamais douté de toi. Tu as toujours été là dans les urgences. Tu aides toujours autour de toi. »

Violette arqua un sourcil lorsqu’elle évoqua le fait qu’elle avait déjà réussi à danser avec l’aide de son père. Elle voulait voir ça. Mais son visage afficha une petite moue lorsqu’elle évoqua qu’elle attendait le temps qu’elle se remette de quelque chose dont elle ne comprenait pas l’origine. La jeune héroïne se reprit rapidement en main, affichant un sourire radieux lorsqu’Honey se transféra rapidement de son fauteuil au canapé, en prenant place à côté de Violette.

« Oh non non !! Ce n’est pas le gâteau. Je t’assure ! »
annonça-t-elle en secouant la tête négativement tout en faisant les yeux ronds. « Je suis sûre qu’il est très bon ! »

Violette posa son verre d’eau qu’elle avait désormais terminé, puis reprit sa cuillère afin de re-goûter au gâteau de la mère d’Honey. Elle voulait prouver à son amie que ce gâteau n’était pas la cause de son malaise. Le morceau dans la bouche, Violette prit le temps de bien le mâcher et de l’avaler lentement. Ce gâteau était vraiment très bon. Dommage qu’elle en ait gâché le premier bout. D’ailleurs, Honey semblait vouloir absolument connaître les raisons de son étouffement. La brunette déglutina doucement…elle ne savait pas trop si elle devait lui dire. Elle ne savait pas si c’était une bonne chose d’être franche, sur ce sujet-là. Violette avait peur de sa possible réaction. Violette prit la main d’Honey, qu’elle serra doucement dans les siennes.

« Je….Je sais pas trop comment t’avouer ça. En fait… » Violette cherchait ses mots, la meilleure façon de tourner tout ça sans blesser Honey. « C’est plutôt l’annonce sur ta nouvelle relation amoureuse. »

Violette tapota la main de sa sœur de cœur tout en lui souriant.

« Ne crois pas que je ne suis pas contente pour toi, hein ! Bien au contraire ! Je suis heureuse que tu sois amoureuse, surtout que Michel-Ange. C’est un jeune homme très sympa et très mignon. »

A cet instant, Violette regretta son dernier mot. Quelle idiote ! Cela ne se faisait pas du tout de dire que l’on trouvait mignon le petit copain de son amie. Qu’allait-elle penser ? Violette se servit une tasse de thé, avant d’en servir une également pour Honey. Elle en aurait sans doute besoin pour faire passer la nouvelle que Violette allait lui révéler.

« En fait…il faut que je te dise quelque chose à propos de Michel-Ange. » commença Violette avant de boire une petite gorgée du succulent thé d’Honey. « Ça s’est passé l’année dernière…quand vous n’étiez pas encore ensemble…enfin j’espère ! C’était juste avant de retourner sur Terre-2…enfin, c’était ce qui était prévu au début…bref… » Violette but une nouvelle gorgée. « Mich…Michel-Ange et moi, nous, nous sommes embrassés, en guise d’au revoir. Les premiers. Quand je suis partie de Storybrooke, la deuxième fois…je te promets, je ne lui ais pas dit au revoir ! »

Violette termina sa tasse de thé, priant au fond d’elle pour qu’Honey ne soit pas trop perturbée. Mais il lui fallait lui dire la vérité. Elle avait le droit de savoir…Après tout, ce n’était rien par rapport à la véritable relation qu’ils semblaient vivre tous les deux. Eux s’étaient simplement embrassés.


☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Powerful and lovely family

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Honey Lemon


« Si on schtroumpfait ? »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3955

Je suis de retour ! [Fe] _


Actuellement dans : « Si on schtroumpfait ? »


________________________________________ Jeu 18 Avr 2019 - 19:58

Ouf. Ce n'était pas le gâteau. Ca n'expliquait certes pas pourquoi Violette avait commencé à s'étouffer, mais c'était une information encourageante. Bien qu'ex-salariée du Pentagone de Terre 2, Hazel Lemon (née Barrows) était une pâtissière assidue (qui s'entendait, de fait, bien avec Cassie Hamada, la tête un peu trop joviale et accro à la comfort food de Tadashi et Hiro) qui aurait été déçue d'elle-même si son gâteau n'avait pas été à la hauteur.
Peut-être, songea Honey, que Violette avait simplement "avalé de travers" sans raison particulière. C'était des choses qui arrivaient, après tout. Et c'était la faute de personne. La scientifique demeurait curieuse, car inquiète vis-à-vis d'un potentiel souci de Violette, mais aurait été prête à accepter cette banale et plausible explication.
Elle n'en fut pas moins ravie de voir Vi' goûter à nouveau le gâteau, sans s'étouffer, cette fois, mais s'interrogea bientôt - et cela se vit à ses yeux largement écarquillés que la monture de ses lunettes ne manquaient pas de souligner - quand Violette lui prit la main, d ce geste qu'on faisait en général pour annoncer les mauvaises nouvelles. Par chance, cependant, Honey était une personne suffisamment rationnelle pour ne pas imaginer le pire d'emblée. Il y avait peu de chance que Vi' lui annonce qu'elle était atteinte d'une maladie incurable ou que Honey connaissait quelqu'un dans cette situation. Qu'elle s'étouffe d'abord, puis choisisse de lui prendre la main en pensant ses mots révélait que c'était une parole de Honey qui avait fait tiqué Violette. Or, elle n'avait pas mentionné le cancer. A aucun moment. Et comme elle savait que l'émotivité de la jeune fille pouvait parfois la conduire tout droit vers la panique, il n'y avait sans doute pas lieu de s'alarmer.
Ou peut-être juste un peu.
Honey ne put, en effet, s'empêcher de tiquer en apprenant que l'étranglement avait été provoqué par l'annonce de l'évolution de sa vie amoureuse. Si elle préférait attendre la fin du développement (qui suivrait sans doute) avant de porter un jugement sur la réaction de sa sœur de cœur, elle n'en était pas moins troublée et s'interrogeait : ce trouble allait-il dans quelques instants la mener à la colère ou à la déception ? Honey ne savait pas laquelle de ces émotions seraient la plus acceptable. Ce qu'elle savait, en revanche, c'était qu'il était socialement attendu que les amis d'un individu se réjouissent quand la vie amoureuse dudit individu prenait un tournant favorable mais que ce ne serait peut-être pas le cas.
A ce stade, Honey émit mentalement plusieurs hypothèses :
1) Vi' était aussi amoureuse de Michel-Ange, ce qui était probable car Michel-Ange était un garçon charmant et Violette une jeune fille intelligente qui avait bon goût.
2) Vi' méprisait Michel-Ange et était déçue de savoir Honey entichée de lui, ce qui paraissait moins probable à la chimiste qui ne voyait pas sur quel critère on aurait pu mépriser l'adorable tortue.
L'hypothèse numéro 2 fut heureusement très vite écartée, ce qui arracha un soupir puis un sourire de soulagement à Honey. Elle accepta volontiers le thé servit par Violette et en but une délicieuse gorgée. Puis elle enroula ses fins doigts diaphanes autour du mug rose et attendit la révélation que Violette se sentait le devoir de faire, espérant qu'elle n'allait pas dire qu'elle avait des sentiments similaires aux siens envers Michel-Ange.
Ce ne fut pas le cas, même l'annonce qui suivit avait aussi de quoi surprendre. Mais la surprise était plus facile à prendre en compte que l'hypothèse numéro 1. Tels que décrits, les événements passés n'entraient dans aucune des hypothèses de départ.
- C'est une très bonne nouvelle, commenta finalement Honey, soulagée.
Puis elle nota que ce n'était pas ce que Violette s'attendait à entendre et enchaîna rapidement :
- Ce que je veux dire c'est que ton annonce aurait pu être largement pire. Mon hypothèse la plus probable était que tu nourrissais aussi des sentiments pour Michel-Ange mais si j'en juge par tout ce que tu as dit et surtout tout ce que tu n'as pas dit, tu n'en as pas donc. Je n'ai pas envie d'être l'un de ces personnages de soap opéra qui se déchire avec quelqu'un d'aussi cher que tu l'aies pour un garçon. De toute façon, on sort ensemble depuis le mois de novembre, c'est arrivé bien après. Cela dit, j'apprécierai beaucoup si tu ne l'embrassais plus que sur les joues dorénavant. Est-ce que ça te convient ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Las Palabras de Amor
 
Let me hear the Words of Love. Despacito mi amor. Love me slow and gently.
   

Violette Parr


« Faisons comme si j'étais Merida.
Parlez-moi, je suis tout ouïe »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Apprentie Policière
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5820

Je suis de retour ! [Fe] _


Actuellement dans : « Faisons comme si j'étais Merida.Parlez-moi, je suis tout ouïe »


________________________________________ Mer 15 Mai 2019 - 19:15

Je suis de retour
ft. Honey LEMON


C’était une très bonne nouvelle. La première remarque d’Honey résonnait encore et toujours dans l’esprit de Violette. Comment pouvait-elle dire ça ? Violette venait quand même d’avouer qu’elle avait embrassé Michel-Ange, qui était maintenant le petit ami d’Honey. C’était quand même étrange de prendre ça de cette façon. La brunette avait les yeux grands ouverts. Elle était réellement choquée de ce qui venait de se passer. Pensant qu’Honey réagirait mal, c’était là tout l’inverse et il fallait avouer que c’était totalement inattendu. Mais rapidement, sa sœur de cœur lui expliqua les raisons de son soulagement.

Evidemment, Violette n’était plus autant attachée à Michel-Ange. Evidemment, elle le trouvait toujours aussi beau…mais de l’eau avait coulé sous les ponts depuis. La preuve, il sortait désormais avec Honey. D’ailleurs, officiellement, Violette & Mich’ n’avaient jamais eu de relation amoureuse, simplement un baiser. De plus, de baiser était celui d’un adieu, persuadée qu’elle ne reviendrait jamais à Storybrooke. Quoi qu’il en soit, Violette était réellement soulagée que son amie le prenne si bien, qu’elle sache relativiser. La brunette regarda Honey avec beaucoup moins de surprise et plus de joie. Elle buvait ses paroles et ses recommandations pour l’avenir. A ces derniers, Violette hocha positivement la tête.

« Il n’y a aucun problème. Je n’ai pas eu l’occasion de le revoir de toute façon. Tu es la première que je revois parmi mes connaissances de Storybrooke. »

Violette lui adressa un franc sourire puis reprit sa tasse pour en boire une nouvelle gorgée. Cette fois-ci, elle la savoura bien plus que la première.

« Je te promets que je ne l’embrasserais plus sur la bouche. Je suis vaccinée contre les garçons de toute façon. »

Cette dernière phrase fut prononcée un peu plus froidement que les autres. En pensant à ce qu’elle venait de dire, son sourire s’effaça et Violette se renferma légèrement sur elle-même. Elle posa la tasse sur la table basse pour avoir de nouveau ses mains libres qu’elle posa sur les mains libres de son amie après qu’elle ait également posé sa tasse.

« Je suis vraiment contente que tu aies trouvé l’amour à Storybrooke. Tu le mérites tellement ! »


Oui. Autant se réjouir que de ruminer dans son passé. Autant être heureuse que de paraître brisée. Et il fallait avouer que la joie et la bonne humeur d’Honey était très communicante. Cela lui permettait de ne pas penser qu’elle, contrairement à son amie, n’avait jamais eu de chance dans les relations amoureuses…et que ce qu’elle avait vécu risquait d’entacher ses prochaines relations amoureuses…si jamais cela arrivait un jour. D’ailleurs, secrètement, au plus profond d’elle, Violette espérait que cette discussion sur la relation amoureuse d’Honey n’amènerait pas au retournement de question.


☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Powerful and lovely family

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Honey Lemon


« Si on schtroumpfait ? »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3955

Je suis de retour ! [Fe] _


Actuellement dans : « Si on schtroumpfait ? »


________________________________________ Mer 15 Mai 2019 - 23:16

- Je suis touchée d'être la première que tu sois venue voir depuis tout retour, avoua Honey. Mais j'espère que tu iras voir Michel-Ange et que vous serez de bons amis, poursuivit-elle. Je sais qu'il préfère les retrouvailles au adieu, ce qui est assez commun si on prend le temps d'y réfléchir, donc il y a de fortes probabilités pour que te revoir lui fasse plaisir - surtout si tu lui dis, peut-être pas en préambule mais assez rapidement, que je suis au courant et que je ne suis fâchée. Je crois que Michel-Ange est du type angoissé.
Ca faisait naturellement son charme, mais Honey avait-elle besoin d'étaler son bonheur tel de la confiture en énumérant toutes ses qualités ? Sans doute que non, c'est pourquoi elle préféra laisser Violette parler. Et si d'abord, elle n'y prêta pas réellement attention, Honey nota qu'une phrase, pourtant anodine dans la bouche de n'importe qui, était étrangement sèche dans celle de Vi'. Et ça, c'était sans doute pas à cause d'une peur éventuelle des piqûres puisque sa vaccination n'était que métaphorique dans le cas présent !
Cependant, Violette avait baissé la garde un quart de seconde et tout de suite attirer l'attention de Honey d'une façon bien plus joviale qui l'emballa et lui fit oublier ce rapide constat turlupinant. Manifestement, Vi' n'avait pas l'air de son avis quant au fait que c'était parfois fatigant lorsqu'une fille parlait trop de son amoureux.
- Et moi je suis contente que tu sois content pour moi - pour nous ! répliqua Honey avec entrain, incapable, de toute façon, de ne pas partager l'enthousiasme de sa sœur de cœur.
De fait, elle fit quelque chose qu'elle savait bien faire : parler en donnant trop de détails et en enchainant très rapidement les sujets :
- En fait, je ne pensais vraiment pas que ça arriverait après Tadashi. J'étais très triste après nos retrouvailles. Bien sûr, je n'étais pas triste qu'il soit vivant, au contraire, j'étais heureuse et soulagée, mais... J'ai vite déchanté. Il a beaucoup changer et personne ne peut lui en vouloir. Ce qu'il a vécu, toutes ces années, loin de nous, loin de tout, aurait changé n'importe qui. Il est plus méfiant, plus solitaire et... Je crois que ses sentiments à mon égard ont fané... Ca a été l'un de mes constats les plus douloureux, reprit Honey après une courte pause. J'ai pleuré pendant des jours. Et puis Michel-Ange était. Wasabi aussi, même si nous n'avons et n'aurons pas le même genre de relation. Le plus drôle dans tout ça c'est que je crois que Michel-Ange est tombé amoureux de moi des mois avant tout ça et que... Je n'ai rien vu. Pourtant je suis intelligente. Je suis même très intelligente mais j'évite de m'en vanter. Socialement, je suis assez nulle. Je n'ai pas vu les signaux. Il a eu une copine - Noa, je crois. On a couché ensemble à cause d'un... virus de vérité, ou quelque chose comme ça. Mais on est sorti ensemble qu'après, après que j'ai beaucoup pleuré. Enfin, tout ça pour dire que toi aussi tu trouveras la bonne personne un jour. Ou, en tout cas, une bonne personne, si les âmes sœurs n'existent pas. Tu seras aussi heureuse et ton taux d'ocytocine s'en ressentira. Mais si tu le trouves un peu bas je peux aussi te faire un câlin, ça en libère également, proposa Honey avec un sourire encourageant.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Las Palabras de Amor
 
Let me hear the Words of Love. Despacito mi amor. Love me slow and gently.
   

Contenu sponsorisé







Je suis de retour ! [Fe] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Je suis de retour ! [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations