YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb


YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb


YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ You Are my Buddi ☆ Evénement #115
Une mission de seb - 20 octobre 2019
Une mission toute mignonne, toute gentille !

Partagez
 

 Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jude Happer


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Jude Happer


╰☆╮ Avatar : Ash Stymest

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Happy

✓ Métier : Employé au cinéma
Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] 1553192884-bann

☞ Surnom : Jude ~ Happy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 376

Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 9 Aoû 2019 - 17:20

Dusk till dawn

Les mains tremblantes, je tenais la seringue avec plus ou moins de facilité. Trouver la veine la première fois avait été facile. La deuxième fois aussi. Mais ça n'agissait pas encore assez. Les larmes me brouillaient la vue alors que les images repassaient sans cesse dans ma tête. J'avais envie de vomir. Peut-être que je l'avais déjà fait. J'en savais rien, j'avais plus conscience de rien. Mais c'était pas grave au fond. Du moment que j'oublie. Tout oublier. C'était juste ce que je voulais. Même Axel pouvait pas remplir le vide que j'avais dans ma poitrine. Même la Guilde pouvait pas. Y avait juste ça qui y arrivait. Juste ça qui pouvait effacer la sensation de ses mains sur ma peau. Il avait réapparu aujourd'hui. Comme s'il avait un radar après six ans, il était sorti de nulle part. Comme à la fête de la musique. Sauf que là, il m'attendait à la sortie du travail. Comment il avait su ? Comment il avait trouvé. J'avais même pas pu le repousser. Même pas comme dans mon rêve chelou qui n'en était peut-être pas un.

Mais c'était forcément un rêve. J'avais pas la force nécessaire en moi pour l'exploser avec l'amour ou je savais plus quelle connerie du genre. C'était trop chelou comme rêve. Y avait des boules lumineuses partout. Et c'était pas rationnelle. C'était plus simple de croire que c'était un rêve. Même si y avait Violette et des gens que je connaissais pas. Et y avait Leo aussi. Mais lui à part draguer tout ce qui bouge, y avait pas grand chose à en tirer. J'arrivais pas à croire que Lucy se laisse embobiner par ce looser. Mais c'était pas mon problème de toute façon. Elle faisait ce qu'elle voulait. Ils faisaient tous leurs vies et j'avais pas le droit de juger parce que la mienne de vie, elle était juste merdique. Il avait forcément raison quand il disait que sans lui, j'étais un moins que rien. Je l'avais laissé me toucher encore putain.

Et ça me dégoûtait, juste de savoir que sa main, elle s'était posée sur ma joue. J'avais même pas reculé quand il m'avait embrassé. Parce que j'étais tout seul. J'avais personne pour me sauver cette fois-ci. Et c'était juste pathétique parce que maintenant j'assumais pas ma lâcheté. Parce qu'il avait cette emprise que je pensais disparue alors que non. Je pensais pas qu'après tout ce temps. Il était reparti comme il était apparu parce qu'il avait des choses à faire soit disant. Moi pas. J'avais fini ma journée. Et pas de plan pour la soirée. J'avais appelé Archibald. Il avait été surpris aussi vite. D'habitude, je tenais plus longtemps que ça il m'avait dit. Genre, il s'inquiétait ? Je lui avais demandé un truc plus fort. Il avait pas voulu me le donner au début. Mais j'étais pas son pote s'il voulait pas me vendre sa came, j'irais ailleurs. Et ce serait de moins bonne qualité peut-être. Alors, il avait cédé. Mais il m'avait mis en garde. Comme c'était hypocrite. Il me vendait sa merde s'il était contre pourquoi il la vendait ?

Je le croyais moins débile que ça mais c'était pas grave. J'avais promis de faire attention. C'était ce que je faisais de toute façon. J'avais jamais été trop loin. Je chargeais un peu plus sur la beuh ces derniers temps. Mais je dépassais pas un comprimé par jour. J'me piquais pas. Sauf aujourd'hui. Mais j'avais besoin d'oublier rapidement. Plus que les autres jours. Parce que j'en pouvais plus, c'était trop dur. J'arrivais pas. Violette avait dit qu'en parler ça faisait du bien. C'était que des conneries. C'était pire. Les souvenirs étaient encore plus présents que jamais. Et la pitié d'Axel, j'en voulais pas. Je voulais pas de ses câlins. Il avait rien fait à l'époque. Rien du tout. Il avait pas vu. Et je lui en voulais parce que... Parce que c'était lui qui aurait dû deviner. Parce qu'il disait qu'il était mon frère. Mais c'était faux. J'avais pas de frère, pas de famille. Personne.

Juste. Je fermais les yeux alors que les larmes coulaient encore plus. Y avait la Guilde. A noël, c'était cool. J'avais eu l'impression de retrouver ma place un peu. Mais ils avaient leurs vies. Edan aussi. C'était plus comme avant. J'arrivais pas à sourire comme avant dans notre monde. Je passais plus la porte de Lucy parce que... j'avais rien à y faire. Je voulais pas qu'ils s'inquiètent pour moi. J'avais pas envie d'être un fardeau. Même pas pour Emaline. La seule qui avait réussi à me faire sourire ces derniers temps. Juste elle et moi contre le monde. Mais même ça, c'était plus assez pour m'aider ce soir. J'enfonçais l'aiguille, je venais de trouver la veine. C'était facile. Et j'appuyais. Et enfin. Je sentis mes muscles se détendre. C'était bon. Je fermais les yeux et je me laissais emporter dans ce nuage cotonneux. J'avais le corps lourd. J'étais fatigué. Mais j'étais bien. J'allais pouvoir dormir. Enfin. Après des jours sans sommeil, j'allais pouvoir fermer les yeux et me reposer un peu. C'était juste ce que je voulais. Dormir.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I'm addicted to your punishment,
and you're the master

Emaline Songbird


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Emaline Songbird


╰☆╮ Avatar : freya mavor

Ѽ Conte(s) : Piper + inventé
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la princesse et l'oiseau chanteur

✓ Métier : chanteuse et professeur de musique
Mewing Bird

☞ Surnom : Lady Bird
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 131

Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 12 Aoû 2019 - 2:52



dusk tilldawn
Jude,Emaline & Co


La vie d'Emaline Songbird n'avait jamais été un long fleuve tranquille, mais elle ne s'en était jamais vraiment plaint. Et pour cause, le bien être des autres était toujours passé avant le sien. Elle avait un sens du sacrifice tellement exacerbé, qu'à trop penser au monde, elle finissait par s'oublier elle-même. La preuve la plus concrète et évidente étant qu'elle ne supportait pas que l'on fasse du mal à ses proches (et aux êtres humains en général, peace and love oblige) tandis que l'on pouvait la maltraiter à foison.

Il y avait très peu de haine dans le cœur de la jeune fille, mais elle contrastait tellement avec sa gentillesse constante qu'elle n'en paraissait que plus sombre et intense. Il ne lui arrivait que très rarement de semer le mal autour d'elle, mais lorsque le vase débordait, c'est un torrent impitoyable qui se déversait sur le monde.

La complexité dans ce raisonnement manichéen reposait sur la possibilité qu'un de ses proches se fasse du mal. Alors, elle l'aimerait et elle le haïrait de tout son cœur. On assisterait à l'un de ces combats épiques dans lesquels deux titans de force égale s'opposent, campés sur leurs cuisses d'acier et prêts à s'affronter des semaines et des mois durant. Si une telle joute devait avoir lieu, le pauvre oiseau ne la supporterait sûrement pas. Quelque chose se briserait en elle, ses yeux bleus brilleraient un peu moins, le rose de ses pommettes s'estomperait légèrement. Et au bout du compte, d'une façon presque imperceptible, elle aurait changé.

Néanmoins, à ce moment de l'histoire, tout était encore presque beau et presque rose. Les cheveux ondulés de la petite blonde flottaient dans le vent, tandis que les rayons du soleil épousaient parfaitement ses tâches de rousseur. Elle ressemblait à un ange dans sa robe blanche, perchée sur des talons qui allongeaient ses jambes et lui donnaient l'impression de dominer son monde. Ce sont les réflexions qu'elle se fit lorsqu'elle aperçut son reflet lui sourire dans une devanture de magasin. Alors, elle décida de faire un crochet par chez Jude, après tout il n'habitait pas si loin, et puis cela lui donnerait peut-être l'occasion de revoir quelques visages familiers.

Elle emprunta le petit chemin de pierres qui menait à la porte d'entrée de la guilde, et c'est non sans un bon mal de pieds, qu'elle enfonça délicatement le bouton de la sonnette. Puis qu'elle le pressa à nouveau quatre fois comme elle avait l'habitude de faire. Lucy vint lui ouvrir, habituée à l'usage abusif qu'Emaline faisait de cette pauvre sonnette. Après une bref accolade et quelques salutations précipitées, la cadette demanda en chantant presque:

« Jude est lààà ? »

Elle battait tellement des cils qu'on aurait presque cru qu'ils allaient s'envoler, deux papillons aux longues ailes brunes qui ne tarderaient pas à migrer vers l'étage. A l'instant où la réponse tomba, l'oiseau faussa compagnie à son ainée dans une pluie de remerciements probablement exagérés pour la situation. Mais Em était comme ça, elle faisait dans les fanfreluches et les longs discours passionnés. Elle se dirigea vers l'escalier de gauche, le pas léger, sans se douter une seule seconde de ce qui planait au-dessus de sa tête blonde. Elle grimpa les marches quatre à quatre, riant parce que sa robe remontait à chaque saut, parce qu'elle manquait de tomber de ses talons à force de courir partout, parce qu'elle savait déjà quelle serait la réaction de Jude à la vue de son allure angélique. Riant parce qu'elle était heureuse.

La porte de la chambre s'offrait enfin à l'azur de ses yeux. Elle se tenait devant, tirant un peu sur sa robe et arrangeant ses cheveux. Quand son apparence lui convint complètement, elle frappa doucement sur le bois, trois ou quatre fois, puis annonça euphorique:

« C'est moi ! Surtout ferme bien les yeux, si tu triches il va y avoir du grabugeee »

Et le temps aurait pu s'arrêter là, se figer comme dans les films de science fiction et ne plus jamais bouger. Ils auraient alors tous pu vivre dans la douceur d'un monde hors de tout, où la douleur et la peine ne seraient que les méchantes de contes pour effrayer les enfants. Emaline aurait ouvert la porte et aurait trouvé Jude les yeux fermés, un grand sourire aux lèvres. Elle aurait pris la pause et elle lui aurait soufflé d'ouvrir les paupière. Le jeune homme serait peut-être resté bouche bée pendant quelques secondes, puis il lui aurait fait un compliment et elle aurait rit. Ou alors, il n'aurait même pas eu besoin de parler, et elle aurait rit quand même.

Puisqu'elle ne recevait aucune réponse, elle fit tourner la poignée et entra avec l'enthousiasme d'un petit enfant. Mais l'encre rose de son monde dégoulina lorsqu'elle fut frappée par le chaos qui avait ravagé la pièce. Tout son corps fut parcouru par la chaire de poule, et comme embrassé par un baiser gelé qui lui donna froid dans le dos. Elle balaya rapidement les quelques mètres carrés du regard, alarmée par la table basse de travers ou encore la seringue qui avait terminée sa course sur le sol. Mais ce qui la prit à bras-le-coeur, fut de voir Jude étendu sur son lit au milieu d'un tas de bordel sans nom. Elle accouru auprès de lui, saisissant ses épaules et le secouant de toutes ses forces. Elle voulait crier mais aucun mot ne sortait de sa gorge, seuls les pleurs s'écoulaient abondamment de ses yeux bleus. C'était comme si un poids immense lui écrasait la poitrine, l'empêchant de crier et de respirer.

Elle sortit en trombe de la chambre, les oreilles bourdonnantes et l'impression d'être au bord du malaise. Ce n'est que quand elle écrasa sa cage thoracique contre la rambarde de l'étage, que toutes ses fonctions orales lui revinrent. Et elle hurla à s'en déchirer les cordes vocales, alertant probablement tous ceux qui se trouvaient à la guilde. Un vent froid était tombé sur le bâtiment et les autres accoururent rapidement, tous les sens en alerte. On demanda à Emaline qu'est ce qui s'était passé et elle ne réussit même pas à reconnaître la voix qui s'adressait à elle. Le corps agité de soubresauts, elle indiqua la porte grande ouverte de la chambre de Jude. Les membres de Fairy Tail étaient habitués aux situations de crise, mais pas Em. Elle avait toujours cru être une humaine comme les autres, avec une vie presque banale, jamais elle n'avait été confrontée à un événement aussi déchirant. Elle retourna dans la chambre du jeune homme où tout le monde se trouvait à présent. Le spectacle qui se jeta sur ses pupilles lui fit tellement mal au coeur qu'elle en eut envie de vomir. Le corps inconscient était à présent en proie aux convulsions, la sueur avait collé quelques mèches brunes de Jude sur son front et Em se sentait perdre pied. Elle avait l'impression d'avoir été prise dans une tempête et d'être ballotée contre son gré, alors que d'autres semblaient savoir ce qu'ils faisaient. Elle se jeta au pied du lit, le regard implorant les membres de la guilde, et tous ses espoirs dans le creux du coeur.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

( Emaline est jolie lorsqu'elle vacille, un pied dans le vide et l'autre qui s'accroche à des souvenirs. C'est beau lorsqu'elle essaie de vivre. )
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81635-on-dit-d-elle-qu-elle http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81673-eyes-talk#1046229 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81672-piou_piou#1046223

Stella Eurfield


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Stella Eurfield


╰☆╮ Avatar : Alexis Ren

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lucy Heartfilia

✓ Métier : Journaliste & Mascotte officieuse de la division 5 de l'US Army
Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] 1566475879-teamv2

☞ Surnom : Stella, Lucy, Mel, Shé, ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 913

Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Lun 12 Aoû 2019 - 13:27



Dusk till dawn
Ft. Jude & Emaline & la guilde
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆

La journée avait commencé comme beaucoup d’autres, à la guilde. Levy lisait dans un coin de sa chambre alors qu’elle travaillait, faisant quelques recherches pour un article. Depuis qu’elle avait cette foutue marque autour du coup, elle évitait les interactions sociales, ou prenait soin de cacher son cou lorsqu’elle devait le faire, comme les fois où elle devait se rendre à la base militaire. Elle finirait pas s’estomper et sa vie pourrait reprendre son cours normal, elle pourrait laisser ce fâcheux évènement derrière elle et surtout, ne plus impliquer personne là-dedans. Elle espérait qu’après ça la guilde pourrait recommencer le cours normal de son existence. Plus de drames, plus d’horreur plus de conflits. N’était-ce pas utopiste de penser ainsi ?

Elle se laisse bercer par le calme apparent alors que, sans qu’elle le sache, la tempête est déjà là. Elle propose un truc à manger à Levy et descends à la cuisine pour ne revenir qu’avec des victuailles mauvaises pour la ligne -qu’importe, elles sont bien le droit de se faire plaisir de temps en temps. Elle n’a même pas le temps d’attraper une barre chocolatée qu’elle entend quelqu’un sonner aux portes de la guilde. Demi-tour, elle sait qui sera derrière la porte avant même de l’ouvrir à la façon dont la jeune femme abuse de cette pauvre sonnette. Il n’y a qu’Emaline pour faire ça, et Lucy l’accueille avec un grand sourire avant de la prendre dans ses bras en signe de salutations qui ne s’éternisent pas. « Jude est lààà ? » Elle referme la porte derrière Emaline. « Je crois que oui. Tu connais déjà le chemin. » Elle la remercie tant de fois que la blonde n’arrive même pas à les compter avant de lui fausser compagnie. Elle aime les visites d’Emaline pour tout ce qu’elles apportent à Happy. Lui semblant inaccessible, elle a été heureuse qu’il laisse quelqu’un prendre soin de lui la première fois qu’elle a rencontré la jolie blonde à la voix angélique.

Elle ne remonte pas très longtemps après elle à l’étage où se trouvent toutes les chambres. Elle ouvre la porte de sa chambre et tout bascule. Le hurlement d’Emaline est si puissant qu’il résonne sans doute dans toute la guilde. Elle n’a guère besoin de plus d’un regard en direction de Levy pour qu’elles se dirigent toutes deux à toute vitesse vers la chambre du chat bleu. Face à une Emaline blême et tremblante, elle s’approche pour la prendre par les épaules avec douceur. « Emaline, qu’est-ce qui se passe ? » Elle tente d’être le plus calme possible pour ne pas empirer la possible crise de panique de la jeune femme, qui n’est capable que de désigner la chambre de Jude, dont la porte est restée grande ouverte.

Lorsqu’elle entre, elle a l’impression que le temps s’arrête. Elle a l’impression que son cœur cesse de battre et des larmes lui montent aux yeux immédiatement. La vision de Jude inconscient au milieu d’un bordel sans nom lui donne l’impression de chuter dans des abysses sans fin. « Happy. » Elle n’a aucune idée de si elle vient de murmure ou hurler son nom. Elle a l’impression de n’avoir plus aucuns repères, de ne même plus tenir debout alors que pourtant elle se tient droite dans l’entrée de la chambre. Elle sait qu’elle ne peut pas se laisser aller mais elle se sent comme paralysée. Jusqu’à ce que Levy la secoue et la traine avec elle près de Jude. « Happy, réveille-toi ! » Sa voix se brise et elle peine à venir à bout de ces trois mots alors qu’elle secoue doucement son ami. Elle trouve quand même une bouffée d’air dans tout ce chaos. Il respire, et elle a l’impression alors de pouvoir réussir à elle-même respirer de nouveau.

Une main se pose sur une épaule et elle lève la tête pour croiser le regard de Levy. Elle lit de l’inquiétude dans ses yeux et malgré tout, toujours logique, toujours pragmatique et efficace, elle est déjà au téléphone avec les secours pour qu’ils fassent venir une ambulance. Bouleversée, elle tente comme elle le peut de garder son calme pour donner toutes les informations utiles aux secours. Alors que la pièce se rempli peu à peu des membres de la guilde qui étaient présents, elle s’éloigne un peu de Jude pour les laisser prendre soin de lui. Elle n’a aucune connaissances médicales, elle n’en a jamais eu. Mais tout ira bien parce qu’ils sont tous là pour lui. Elle s’accroche à cette idée et va rejoindre Emaline au pied du lit. Au milieu de l’effervescence elle lui apporte comme elle peu son soutien et lui fait savoir que tout ira bien. Parce qu’il ne peut pas en être autrement de toute façon.

code by bat'phanie

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Les joies, et les peines ont les partages, jusqu'a un certain point, le bonheur d'un seul est celui de tous, la colére d'un seul est la colére de tous, et les larmes d'un seul sont celle de tous...C'est ça une guilde ! - c Solosand
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82716-en-cours-i-promised-t http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82773-stella-to-the-stars http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82865-where-re-all-stories-in-the-end-stella-lucy

Axel Oswald


« L'heure pour moi de faire ce que la neige fait en été ♪ »


Axel Oswald


╰☆╮ Avatar : Matthew Gray Gubler

Ѽ Conte(s) : La reine des neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Olaf

✓ Métier : Vendeur de glace
Parce qu après un Je t aime... ON NE FAIT PAS S ECROULER LES CAVERNES !

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3267

Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] _


Actuellement dans : « L'heure pour moi de faire ce que la neige fait en été ♪ »


________________________________________ Lun 12 Aoû 2019 - 19:53


Ohana signifie Famille...

Famille signifie qu'Happy va avoir un câlin ...

Feat La guilde des mages, un oiseau et un bonhomme de neige..


- Et un petit train, et deux petits trains et trois petits trains … Tchou-chou
- La gare est fermé pour cause de rénovation je vous demanderais de quitter la ligne.
- Mais c’est n’importe quoi ! Je dois prendre la ligne pour aller au bois.
- Impossible, la gare est fermé à cause d’un colis suspect…
- Mais non Axel tu te trompes ! C’était à cause de rénovation !
- De rénovation ??

Axel se mit à regarder la gare de cube faite au dessus de la table d’hôpital du petit. Un train voulait passer sous le pont … qui s’était transformé dans l’histoire en gare, faut pas essayer de comprendre comment, mais le petit voulait que le train retourne à la gare. Axel regarda la gare, et prit le toit pour le renverser.

- Là, il y a des rénovations à faire !
- OH NON Un vilain méchant à pris d’assaut la gare et à retourner le toit, vite Sam Sam vient nous aider.

Le petit sortit un petit SamSam de ses affaires pour le faire voler au dessus de la gare et le poser sur le toit renversé.

- Je suis SamSam et je suis là pour vous empêcher de passer.

Axel regarda son petit bonhomme contrôleur de train un instant .. Il était pourtant le personnage qui devait empêcher les trains de passer … Axel haussa doucement les épaules… de toute façon cette histoire n’avait pu ni queue ni tête depuis le début de l’histoire … il fallait dire qu’au début, ils avaient commencé à refaisant l’histoire des power rangers… Bref. Axel finit par prendre la casquette du contrôleur et la mettre à l’envers.

- MOUHAHAAH Je suis le méchant moche de l’histoire, je dois passer pour … pour … euh … aller manger la part de brownie qui reste dans le frigo des employés MOUAHA.

Oui la chose la plus logique lors d’une attaque pour Olaf c’était la nourriture qui peut y avoir … il ne voyait pas vraiment d’autres raisons de prendre d’assaut une gare sinon. Le petit se mit à rire.

- Tu es bête c’est un méchant ça mange pas de chocolat !
- Ah bon ? Les méchants mangent pas de chocolat ?
- Bah non !
- ça mange quoi alors ?

Le petit réfléchit tranquillement puis se mit à rire.

- ça mange du charbon comme le père fouettard le mets à Noel, et comme ils n’ont que ça, ils ont finit par y prendre goût !

Olaf compris et sourit. Il se releva avec un sourire, non sans dire au petit de l’attendre parce qu’il devait aller chercher quelque chose. Il descendit quatre à quatre toutes les marches qui menaient en bas de l’hopital… parce que les ascenseurs c’étaient trop long, et débarqua en bas sans soucis. Il trouva le caillou noir qu’il avait vu à l’arrivé à l’hopital… Officiellement il était venu pour qu’on vérifie son bras … mais il avait oublié au profit d’une aventure épique avec un enfant dans une salle. Il remonta les escaliers encore une fois et sortit dans une pièce … c’était pas aussi coloré que celle d’avant … il avança pour se retrouver dans une salle d’attente … Il reconnu la plupart des gens, rapidement ses yeux se posèrent sur Lucy qui était assise. Il s’approcha d’elle, et se mit en tailleur devant elle, sur le sol, pour poser sa tête sur ses genoux et relever les yeux vers elle.

- Tu veux un câlin ?

Et on sait tous ce qu’il se passe quand Olaf propose un câlin … Il ignorait que Jude était Happy. Que Happy était son Jude, son frère, le garçon qu’il aime le plus au monde, parce qu’après tout, il était le frère de sa vie non ? Et le seul… Toujours le seul, pour le moment encore il pouvait soutenir Lucy … mais quand il l’apprendra il y a de fortes chances pour que …

Ça seul l’avenir nous le dira. En tout cas, il ne compte pas partir des bras de Lucy tant qu'elle ira pas mieux ... là !
Je vous aime

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Behind every beautiful thing, there's some kind of pain.
A random act of kindness, no matter how small, can make a tremendous impact on someone else's life.”


Florissone
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82404-je-m-appelle-olaf-et- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82475-les-amis-sont-la-seule-chose-dont-j-ai-besoin-liens-d-olaf http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82477-ou-suis-je-je-l-ignore-mais-j-y-suis-bien-rps-d-olaf

Alice O'Neill


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Alice O'Neill


╰☆╮ Avatar : Zoella Sugg

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Levy McGarden

✓ Métier : Documentaliste
Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] Team_f10

☞ Surnom : Alice, Levy, Lev, Shorty ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 57

Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 24 Aoû 2019 - 14:16

La Guilde, Axel & Emaline

Dusk till dawn



Dire que cette journée avait mal commencé serait un euphémisme. Non, en réalité il s’agissait plus vraisemblablement d’un cauchemar, une horrible terreur dont il fallait se réveiller et dont on ne parvenait pas quand bien même on tentait de la chasser. La visite d’Emaline aurait dû être bonheur et sourire, une bouffée d’oxygène pour Happy et pourtant, tout était partit en vrille. Un hurlement et Levy avait déjà cet horrible pressentiment ne présagent rien de bon. Elle priait mentalement pour que ce ne soit pas ce qu’elle pense mais malheureusement, elle savait aussi qu’il y avait peu de chance.

Elle avait suivi Lucy jusqu’à l’étage, empoignant son téléphone au passage pour se retrouver devant la scène qui lui brisait le cœur. Il fallait réagir vite elle le savait, c’est pour cette raison que sans attendre un instant de plus qu’elle sortit de la chambre pour composer le numéro des secours. Il fallait rester lucide et ne pas céder à la panique, procéder par étape, elle avait commencé à se le répéter en boucle mentalement cependant, elle n’avait aucune idée de la marche à suivre ni de comment réagir face à cette situation. La mage était perdue et pourtant, la voix à l’autre bout du téléphone parvenait à la garder concentrée. Il respirait c’était déjà bon signe ! Le téléphone coincé entre son oreille et son épaule, elle lui avait saisi le poignet aussi délicatement qu’elle le pouvait et vérifia son pouls par simple mesure de sécurité. Ensuite, ils devaient le placer en position latérale de sécurité en attendant l’arrivée de l’ambulance. « Il faut le mettre sur le côté. » Elle ne sait plus vraiment à qui elle a confié cette tâche, toujours en ligne mais ils devaient rester alerte alors, elle ne resta pas loin. La pièce s’était rapidement remplie d’autres membres de la guilde et bientôt elle observa au bord des larmes le corps inanimé de son ami être emporté.

Elle craqua sur la route de l’hôpital, ne tenant plus à cette pression qui s’était accumulée en l’espace d’un instant. Happy … Sa manière d’affronter ses problèmes n’était pas la bonne mais quelque part, elle pouvait comprendre sa détresse et son besoin d’oublier quitter à se foutre en l’air pour ca. Au fond, il y avait des signes qui ne trompaient pas et qui lui mettait la puce à l’oreille. Sa façon de ne pas trop se mêler à eux, d’être resté seul pendant longtemps, le dégout voire même la peur des contacts humains… Elle avait déjà vu dans ses yeux cette lueur presque de panique lorsqu’il ne s’y attendait pas pourtant, elle ne pouvait rien affirmer et surtout, il n’était pas prêt. Mais quand bien même elle pouvait comprendre, elle ne pouvait concevoir cette fatalité et cette façon d’aborder la vie. Ni pour lui, ni pour personne.

Dans la salle d’attente, l’odeur des antiseptiques la rendait presque malade mais elle ne pouvait se résoudre à partir tant qu’elle n’était pas sûre qu’il était tiré d’affaire. Elle était assise à côté de sa meilleure amie et c’est naturellement qu’elle vint serrer sa main dans la sienne comme pour se rassurer que tout irait bien. Elle avait besoin de ce contact certainement autant que la blonde pour contenir ses larmes puis elle pensa à Axel et se leva d’un bond, pour se lancer vers l’entrée de l’hôpital. « Je suis désolée, je reviens ! ». Abandonnant tout le monde sans une explication supplémentaire, Levy se rua à l’extérieur où elle inspira une grande bouffée d’air pour se calmer. Ce qu’elle s’apprêtait à faire ne l’enchantait pas et elle ne savait pas trop comment annoncer la nouvelle. Axel/Jude, Axel/Happy … Elle avait fait le rapprochement depuis longtemps déjà, mais elle avait été incapable de lui annoncer dans la mesure où la nouvelle aurait toujours été délicate et leur relation inchangée. Prenant son courage à deux main, elle composa le numéro qu’elle ne connaissait que trop bien, et attendit d’interminables sonneries qui se perdirent dans le vide … Elle tenta sa chance une nouvelle fois pour un résultat similaire. Bon sang, la situation était trop importante pour qu’elle laisse tomber et elle ne pouvait rester trop loin d’Happy sans que son inquiétude reprenne le dessus alors, elle appela pour la troisième fois tout en retournant vers ses amis.

Inutile de dire que lorsqu’elle vit Axel proposer un câlin à Lucy elle fut autant soulagée qu’angoissée « Axel ! » Sa voix s’était perdue du bout du couloir, et elle se fichait bien de savoir si elle avait été entendue ou non. Elle s’était peut-être préparée à lui annoncer au travers d’un support, mais certainement pas à l’avoir face à elle maintenant. La demoiselle continua sa marche jusqu’à se placer devant lui, impuissante et désolée de ce qu’elle devait lui apprendre. « J’ai essayé de t’appeler mais tu n’as pas répondu. Je suppose que c’est normal, nous sommes dans un hôpital mais … », sa voix se brisa au plus elle avança dans son discourt qu’elle ne pourrait tenir plus longtemps sans se remettre à pleurer. « Jude ne va pas bien. »


luckyred.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82799-chaque-page-a-son-his

Edan Sparkles


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Edan Sparkles


╰☆╮ Avatar : Dougie Poynter

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Natsu Dragneel

✓ Métier : Sapeur-Pompier
Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] 181014043138660166

☞ Surnom : Ed, Eddy, Sparkles, Nat' et bébé dragon (seul River peut l’appeler ainsi), la salamandre, Salamander...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1306

Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Mar 27 Aoû 2019 - 19:34

C'est la saison des dragons
Cake, fun, gift and ...Sex ????


Edan avait vu sa famille se déchirer, il savait que la relation entre Jude et River n'était pas amical et que Jude ne savait pas pourquoi, le mage de glace réagissait de cette façon. Il avait vu que les marques sur le cou de Stella, même si elle minimisait le geste, le chasseur de dragon ne pouvait pas laisser passer ça, même venant de son petit ami. Lucy ne voulait pas qu'il s'en mêle, mais Natsu n'en fait qu'à sa tête et c'était plus sur que ce soit lui qui parle avec Grey qu'une autre, car le pompier pouvait gérer les crises de son flocon, encaisser les coups et même comprendre les raisons. Mais cette fois-ci, Natsu n'en pouvait plus de cette situation, car le chasseur de dragon croit que c'est ça faute. Avait-il fait quelques choses de mal ? Pourtant, il avait penser avoir gérer son planning, il passait sans doute du temps avec Happy et Lucy comme avant car les aventures en petit groupe lui manquait. était-ce ça ? Edan secoue la tête, non, il passait quand même plus de temps avec le mage de glace. Alors qu'est-ce que cela pouvait être ?

Plus il réfléchissait, plus cela le rendait dingue de ne rien comprendre à la situation, mais il
savait ce qu'il devait faire. Il devait aller voir River et lui parler. Comment lui parler ? L'incendier pour ce qu'il à fait ? La jouer romantique seulement et être hypocrite ? Non, ce n'était pas lui ça. Bon tan pis, il y aura une dispute, mais c'était à lui de régler cela et pas à ses compagnons qui son confus dans les réactions de Grey. Il avait du temps avant sa prochaine intervention, il prit donc la décision de mettre certaines choses au clair avant que cela ne dégénère encore plus . Il marche en direction de l'hôpital de la ville déterminé. Il arriva au comptoir de la réception et il demande de voir l'infirmier du nom de River Frost, la jeune femme ne voulait disant qu'il travaillait en ce moment. Le mage de feu soupire intérieurement, que faire pour voir son petit copain ? Faire le fou ? Faire croire que c'est un patient ? River lui avait interdit de se comporter ainsi à l'hôpital, mais si c'est le seul moyen, alors pourquoi pas ?

"Je suis un de ses patients et j'ai besoin de le voir...."tenta t-il de dire mais la jeune femme refuse toujours. Bon il va falloir faire le grand jeu et en grand jeu, Natsu s'y connait mieux que n'importe qui pour foutre la merde et être l'enquiquineur de première. Gueuler, menacer, faire l'enfant, gesticuler partout et le tour est joué, même si au début il fut entouré par d'autre personne en blouse blanche prêt à le calmer. Heureusement qu'il y avait River pas loin, il l'interpelle et fait son sourire de crétin. Edan ne se jette pas à son cou devant les gens, même si il en avait envie, mais il l'embrasse.

"Je peux te parler en privé ?" River ne se fit pas prié, c'est sur qu'avec son petit ami dans son uniforme de pompier cela donné envie. Edan le suit avec cependant une légère petite appréhension. Il savait qu'il allait décevoir son amoureux. Une fois dans une pièce seuls, River commence à enlever la lourde veste d'Edan. " Attend....Je ne suis pas vraiment venu...pour M'en...." Tenta t-il de dire sous les assauts du mage de glace qui l'embrasser. " Ecoute moi d'abord. Qu'est-ce qui vous arrive à Lucy, Happy et toi ? Vous n’êtes plus comme avant ?" Edan le regarde dans les yeux. " Et c'est quoi ces marques sur le cou de Lucy hein ? Tu l'as étrangler ? Pourquoi ?" Edan voyer bien que ces questions énervé son amoureux. " Non, elle ne voulait pas que je vienne te voir." ça monte " Eh ho tu te calme, j'essaye de comprendre vos comportement car j'ai l'impression d'être au milieux de civil wars." Les deux s'énervent et en vienne aux mains et Natsu le pousse violament contre un chariot de soin. " Explique moi au lieu de te comportait comme ça, tu sais très bien que je suis à l'écoute et que je peux comprendre."

Edan fit quelque pas vers son flocon et l'enlace pour lui faire comprendre qu'il était là, à son écoute." Tu peux tout me dire." Natsu l'enlace très fort, mais dans un geste tendre. Il frotte doucement le dos, puis une odeur familière...Non plusieurs odeurs lui vient et le mage de feu eu un mauvais pressentiment. " Nos amis sont là....Quelques choses ne va pas...viens..." Il prend la main de River et le force à venir. Le chasseur de dragon renifle l'air pour savoir où se trouve leurs amis. Une fois trouver, il voit Emaline, la copine de Jude, Axel, Lucy et Levy. Mais une odeur était présente, mais son propriétaire non. " Happy ? Où est Happy, je sens son odeur mais je ne le vois pas. Où est-il ?" On sentait la panique, la peur de savoir qu'il est arrivé malheur à son meilleur ami, son frère.


acidbrain


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
“I will never give up... I will never give up! As long I'm still breathing in this world... As long I'm still standing, I will never give up!!!” × by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78068-fini-si-vous-n-avez-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78096-ma-famille-mes-amis-mes-ennemis-c-est-mon-bonheur http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78537-les-aventures-d-une-salamendre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80972-a_little_dragon#1023061

Queenie E. Scarletto


« Tu aimes les cacahuètes?
On aime tous les cacahuètes! »


Queenie E. Scarletto


╰☆╮ Avatar : Amber Heard

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La meilleure, Titania Reine des Fées ✽

✓ Métier : Propriétaire du Fantasia et pâtissière par la même occasion → on est jamais mieux servi que par soi même ! ✽ "Ancienne" espionne détruisant des sectes & féministe engagée (présidente de l'association Console) ✽ Adjointe à l'éducation à la Mairie de Storybrook
Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] Adjoint-Queenie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1829

Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] _


Actuellement dans : « Tu aimes les cacahuètes?On aime tous les cacahuètes! »


________________________________________ Mar 10 Sep 2019 - 14:55

Dusk Till Dawn

Queenie & La Guilde



“Gaby ? Gaby ?” Queenie fronça les sourcils. Elle ne comprenait pas ce qui se passait. Pourquoi Gabrielle faisait elle cette tête là ? Elle voyait bien qu’elle était au bord de se trouver mal. Posant le plateau en métal sur la table, essuyant ses mains sur son tablier, elle se précipita vers la grande blonde qui se trouvait dans l’encadrement de la porte et dont les larmes venaient de céder la barrière de ses cils. Elle se mit à hurler, à pleurer, ses mains tremblantes laissant même s’écraser au sol son téléphone portable. Queenie n’avait jamais été doué envers les sentiments. Accepter les siens étaient difficiles, mais ceux des autres … c’était aussi pour ça qu’elle semblait toujours aussi froide que le métal de ses armures. Mais la réalité était bien autre. Elle ne savait juste pas comment faire, comment agir. Elle avait peur justement de se faire submerger par ses sentiments si forts. Quand elle était petite, à la tour du paradis, on l’a traité de pleureuse, et c’était vrai. Elle n’arrêtait pas de pleurer, alors que les autres enfants souffraient en silence. Elle avait pensé que cette sensibilité était une faiblesse, puis Jellal lui avait prouvé le contraire. Jusqu’à ce qu’elle revienne de la salle de torture, son oeil en moins, parce qu’elle s’était dénoncée à la place de l’un de ses petits camarades, par amitié, comme toujours. Or, elle aurait pu mal tourner, comme Jellal, mais son envie de liberté et cette sensibilité justement firent qu’elle développa ses pouvoirs magiques. Parce que la douleur de perdre Papy Rob était trop forte. Parce que voir Miliana pleurer était trop cruel. Parce que voir Simon lutter tous les jours était trop difficile. Elle devait se renforcer pour que justement, ces situations là ne se reproduisent pas. Et ça avait marché. Elle avait enfermé son coeur dans les mêmes armures que son corps pour que plus rien ne la heurte, et elle arrivait à protéger plus ou moins les gens qu’elle aimait. Elle n’avait pas fait ça ni pour le pouvoir, ni pour la richesse, ni pour la gloire comme souvent elle pouvait entendre. Elle avait juste fait ça pour cacher cette hypersensibilité et cet amour inconditionnel pour les autres qu’elle avait. Alors voir Gabrielle, Mirajane, sa meilleure amie, s’effondrait sans raison aucune pour le moment, était aussi douloureux qu’un coup de poignard dans les côtes. Elle avait l’impression de revoir la Mirajane qui était rentrée à la guilde, porté par Elfman, le jour où Lisana avait été déclaré morte. Certes, elle savait que son amie avait les émotions à fleur de peau, mais une réaction aussi vive ne laissait présager que le pire. S’approchant d’elle doucement, elle saisit ses épaules, essayant de la soutenir au maximum, les frottant même, restant silencieuse, mais son regard posant des multiples questions. Elle attendit patiemment, ravalant sa propre angoisse pour rester stoïque, quand enfin elle tourna la tête vers elle. “C’est … c’est Jude ! Il … il est dans le coma !” Le coup de couteau s’accentua, lui coupant même le souffle. Elle pinça ses lèvres, resserrant la prise sur le corps de la blonde. “Il … il a fait une overdose !” Une overdose … Les yeux vairons de Queenie s’écarquillèrent de surprise ! Certes, elle savait qu’il fumait de temps en temps. Après tout, qui ne le faisait pas ici ? Même elle, en soirée, c’était laissée tenter pour tester de nouvelles choses, même si c’était clair que ce n’était pas son truc, préférant milles fois un bon verre de vin rouge de la cave de Bailey. “Allez on y va !” Son ton était rude, mais c’était pour cacher toute son inquiétude. Jude. Happy … s’il viendrait à ne pas s’en sortir … Non, elle ne voulait pas y penser. L’ancien chat faisait partie de Fairy Tail, il ne lacherait pas comme ça, il allait s’accrocher à la vie ! Et même si l’idée de la quitter lui avait effleuré l’esprit un moment, La main dans la sienne, elle l’entraîna alors à l’extérieur, la mettant dans la voiture. “ Deux secondes, je reviens.” Courant rapidement, elle attrapa une des jeunes serveuses au vol. “Nous avons une urgence à l'hôpital ! Si jamais il y a le moindre soucis, tu appelles Viktor ou Rémi si jamais il ne répond pas ! C’est compris ?” Menaçante, la jeune femme hôcha la tête et Queenie fit le chemin en sens inverse. Gabrielle pleurait toujours mais les sanglots étaient moins forts. Appuyant directement sur le champignon, elle ne se préoccupait pas du code de la route. “Attends … est ce que … est ce qu’on peut aller chercher Kitty ? Elle a un lien très fort avec Jude !” Queenie freina, faisant demi tour, tout en composant le numéro de la jeune femme sur l’écran du tableau de bord. “Kitty ! Où es tu en cet instant précis ?” “Salut Queenie ! Bonjour à toi aussi ! Oui je vais très bien ! Je sors juste du boulot la, pourquoi ?” “Donne moi les coordonnées ou tu te situes, on vient te chercher en voiture. Ne bouge surtout pas !” Queenie était autoritaire, mais elle n’avait pas d’autres choix. Si elle laissait transparaître ses émotions, elle était foutue. "Je suis à l'angle de la 5eme et la 6eme de Nerverland's Street. Mais tu sais bien que je ne prend pas la voiture, je peux vous rejoindre hein. Qu'est-ce qui se passe, quelqu'un est mort ou quoi ?" “J’ai dit tu ne bouges pas c’est clair ! On a pas le temps de discuter !” “ Elle raccrocha sévèrement avant même que Gabrielle n’ait pu ajouter quelques mots pour que sa petite soeur comprenne. De toute façon, Queenie conduisit tellement vite, qu’elle fut en moins de 6 minutes à l’emplacement que la jeune femme avait indiqué. Gabrielle descendit la vitre, lui demandant avec douceur et tristesse infinie de monter à l’arrière alors qu’elle la voyait jeter son velo au sol. "Mira? Ça va ? Tu es blessée ?" “Non .. ce n’est pas moi.” Queenie s'attendait à une autre crise de larmes, posant instinctivement sa main sur son épaule. "OK, OK, je monte.. Te met pas dans cet état grande sœur" Une fois que la petite blonde fut installé dans la voiture correctement, Queenie repartie en trombe.

Elle jeta un coup d’oeil au rétroviseur quand Kitty posa sa question. "C'est quoi cette ambiance ?” “Jude est à l'hôpital. On ne sait pas s’il va s’en sortir.” Gabrielle renifla, se tournant vers Kitty, parlant d’une voix mille fois plus douce que la conductrice. “Stella vient de m’appeler. Ils l’ont retrouvés inconscient dans la chambre à la guilde … les médecins penchent pour une overdose.” Le sourire que Kitty avait en entrant dans la voiture resta figée, laissant passer entre ses lèvres un rire, un rire très nerveux. "C'est... D'accord. Il est en vie. Il est toujours en vie. Donc il n'est pas mort. Donc tout va bien. Il est en vie" Queenie remarqua que Gabrielle s’était retournée, essayant d’attraper la main de sa jeune soeur. Elle savait que Kitty n’était pas totalement remise de ses traumatismes, et elle voyait bien que cette annonce l’a chamboulait totalement. Elle s’était même repliée en position foetale dans la voiture, répétant inlassablement le nom de Jude. Elle entendait Gabrielle qui essayait de la rassurer, priant intérieurement pour qu’elle n’ait pas à la transporter elle non plus aux urgences pour une grosse crise d’angoisse. Voila aussi pourquoi elle avait préféré la prendre directement avec elles dans la voiture, parce qu’elle s’imaginait parfaitement ce qui se serait passé si Kitty l’avait appris seule. Comme pour Kitty, les filles arrivèrent très rapidement à l'hôpital. Queenie avait une seule appréhension, celle de croiser Livio. Elle espérait qu’il n’était pas de garde ce soir, sachant pertinemment qu’avec ce qu’elle était entrain de vivre là, elle ne pourrait pas garder ses engagements, ceux de rester loin de lui, de faire comme s’il n’existait pas. En tout cas, elle ne le croisait pas dans les couloirs, allant directement au service de réanimation. Restant stoïque, elle ne courra pas comme les filles Strauss pour rejoindre le petit groupe qui s’était formé devant la chambre. “Quelles sont les nouvelles ?” Sa voix claqua froidement, allant de paire avec l’ambiance des lieux. Ce n’était pas parce qu’elle ne ressentait rien, mais parce que c’était le contraire. Regardant Edan, elle comprit que personne ne lui avait rien dit. Elle s’approcha de lui, posant sa main sur son épaule, essayant de prendre un ton beaucoup plus doux. “Jude a eu un accident … à la guilde … c’est pour ça que tu sens son odeur. Il est derrière cette porte. Il faut attendre l’avis des médecins. On ne peut pas encore le voir pour le moment vu qu’il a du être transporté il n’y a pas longtemps.” Elle se tourna vers Stella et Emaline pour avoir du soutien avant de reporter son attention sur le dragon slayer. “Ne te fais pas de soucis, il est entre de bonnes mains ici. Je connais quelques médecins ici qui sont très compétents et qui vont le remettre sur pied. Ce n’est pas River qui va me contredire n’est ce pas ?” Elle lança un petit regard derrière Edan. Elle avait assisté à de nombreuses querelles entre Jude et River, et elle espérait sincèrement que ce n’était pas de la faute, même indirect de ce dernier. Ils étaient une famille, et même si les disputes étaient légions dans une famille, il ne fallait pas que ça aille plus loin, et elle y veillerait. Personnellement. “Maintenant, il n’y a plus qu’à attendre de toute façon, se soutenir tout ensemble et être là à son réveil !” Et prier Mavis aussi pensait elle intérieurement, alors qu’elle se rapprochait de Stella, d’Alice et d’Axel, restant debout les bras croisés, toujours aussi droite qu’un i, observant tous les membres, prête à encaisser leurs émotions et à être l'épaule sur laquelle ils pourraient tous s'appuyer.



made by black arrow

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Above weakness and fear ... there is strength! It's alive!
You have to live, it's your duty. We can still change the situation. We are not the type to give up without fighting ! Taking control of this kind of moment. I'm locked and loaded. Completely focused, my mind is open. Nothing to prove and I'm bulletproof and know what I'm doing. The taste of flavor, cause I'm a taker. I'm a giver, it's only nature. I live for danger
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81218-les-fleurs-ne-choisis http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81178-queen_of_fairy#1033989

Kitty Sokolovitch


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Kitty Sokolovitch


╰☆╮ Avatar : Rose McIver

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lisana Strauss, la mage revenante.

✓ Métier : Elle enchaîne les petits jobs pour financer ses études de vétérinaire. Le dernier en date, cantinière à la caserne, mais elle se fait aussi pet sitter et va régulièrement aider sa sœur au Fantasia.
☞ Surnom : Kitty c'est déjà digne d'un surnom. Sinon, Kitkat. Oui, il a osé.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 20

Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 18 Sep 2019 - 9:06



DUSK TILL DAWN
THAT'S IT, WHEN YOU STOP SMILING, YOU STOP BREATHING, AND WHEN YOU STOP BREATHING, YOU STOP LIVING, AND THAT WAN'T BE IT, RIGHT ? THAT CAN'T BE THE END.
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
C’était une journée comme une autre. Ou pas, justement. Aucun jour ne se ressemblait, et c’était ce qui était beau, ce qui était amusant. Kitty n’était pas du genre à s’inquiéter du lendemain, ou à comparer avec l’hier, alors peut-être que c’était pour ça qu’elle appréciait vraiment. A quoi bon faire autrement ? Profiter de l’instant présent, rire aux blagues des soldats à qui elle servait le repas, en donnant de plus grandes portions que celles autorisées, parfois, sans même trop faire attention à ce que Helios la voit ou non. Qu’est-ce qu’il ferait, la virer ? Ce ne serait pas la première fois que ça lui arriverait. Il fallait bien les nourrir, certains n’avaient pas encore fini leur croissance !

Bref, ça avait été une bonne journée, mais ce n’était pas terminé ! Elle grimpait sur son vélo, cherchant déjà un de ses contacts pour se trouver une petite, ou grande soirée, ou s’incruster, quand l’écran affiche un appel de Queenie ! Pour une surprise ! Elle répond, enjouée, taquine, c’était plus fort qu’elle, même si Queenie pouvait rapidement faire peur, ce n’était pas une raison pour être aussi brute au téléphone. Un « bonjour » et « comment ça va », à force, ça finirait par l’adoucir !
Elle hausse les épaules et attend près de son vélo en tapant du pied, sans trop se poser de questions. Humant une chanson entraînante pour passer le temps. Ignorant totalement, bienheureuse, quel drame se jouait à ce moment même.

Après ça, tout s’accélère. Le crissement des pneus sur le goudron suite au freinage brusque de Queenie, les larmes de Gabrielle, le trajet en voiture, bref et pourtant si long ; la panique qui lui étreint la gorge, pourquoi est-ce qu’elle était montée dans cette voiture ? Elle ne montait pas en voiture. Jamais. Mais Jude. Jude, c’est le mot magique, c’est pour ça qu’elle ne sort pas de l’habitacle en courant, de toute façon, même si elle avait voulu, elle n’aurait pas pu, pas avec Queenie qui conduisait comme une folle furieuse –et si Kitty hurle quelques fois, elle ne s’en rend pas compte. Elle broie la main de sa sœur dans la sienne, et elle répète son nom en boucle –Jude, Jude, Jude, Happy, Jude- et tout va bien, tout va bien, toutvabientouvabientoutvabien dans sa tête.

Ils arrivent, elle trébuche, sort de là en quatrième vitesse, et c’est la course, dans les couloirs, avec cette affreuse odeur d’hôpital, sa main dans celle de Gabrielle, sa panique qui reflue lentement avec l’adrénaline. Et lorsqu’ils arrivent enfin dans la salle d’attente, presque tout le monde est déjà là. Presque tout le nouveau Fairy Tail, et Axel, et à les voir quelqu’un est mort, sauf que personne n’est mort, pas aujourd’hui, pas encore. Kitty veut tirer leurs joues, effacer leurs larmes, elle veut Happy, au milieu d’eux, souriant et chouchouté et—il n’y a plus d’Happy, il y a Jude. Il n’y a plus de Lisana, il y a Kitty. C’était le truc. Pour profiter de la vie, il fallait accepter que le passé, c’était le passé.
Et le présent, c’était Jude, à l’hôpital, entre la vie et la mort. Et à voir leur tête, c’était pas bon, alors Kitty prend sur elle, sourit. Sourire, ça arrangeait toujours les choses, hein ?

Elle commence par s’approcher de son chasseur de dragon préféré en voyant sa détresse. « Edan. » Elle se met sur la pointe des pieds et le serre dans ses bras, dès qu’elle voit son air paniqué et perdu. Ou se serre dans ses bras ? Un peu des deux peut-être. Rassurer autant que se rassurer dans les bras brûlant de son ami. « Ça va aller. Il n’est pas mort. Ça sert à rien d’imaginer le pire, hm ? Tant qu’il respire, c’est bon. Tout va bien, t’as entendu Q hm ? » Et elle sourit, à Edan, elle se veut rassurante, elle se veut positive. C’est trop fatiguant de s’inquiéter. De penser à demain. A l’instant présent, Jude était en vie, et il le resterait tant qu’il le resterait, et elle ne pleurerait pas tant qu’elle n’aurait pas une vraie raison de pleurer. Est-ce qu’elle a peur ? Oui. Est-ce qu’elle est terrifiée ? Oui-oui. Mais elle ne va pas pleurer devant eux, en revoyant tous ses souvenirs avec Jude, avec Happy. Elle va sourire, pour eux. Pour Jude.

« Arrêtez de vous comporter comme si quelqu’un était mort, on croirait que Fairy Tail est en deuil ! Viens là, toi. » Elle relâche Edan, après avoir embrassé sa tempe en se mettant sur la pointe des pieds, passe à l’autre personne la plus proche, River, qu’elle broie un peu, peut-être, dans son câlin kittiesque, et elle lui sourit aussi, et elle passe à la personne suivante, et encore et encore, Kitty fait le tour de la salle en donnant des câlins à tout le monde, Stella (« Ça va aller, il est fort notre Jude »), Alice (« Ce qui est petit est fort, tu sais ! ») , Axel (« Donne leur des câlins aussi, neh ? »), Gabrielle (« Sois forte, grande sœur ») bien sûr, et même Queenie (« même que si tu pleures, je prendrais pas de photo ») y passe, pas d’exceptions. Et même d’autres personnes qui passent et qui n’ont rien demandés, tiens, tant qu’on y est. Les câlins c’est comme les licornes, c’est bon pour le moral.

C’est là que ça fait mal. Jude n’est pas là pour qu’elle puisse lui faire pareil. Jude est hors de portée. Ça fait bien longtemps, en fait, qu’elle n’a pas pu l’atteindre.
Mais elle ne s’en rend compte que maintenant.

« Les chats ont neuf vies, neh ? » Elle sourit, tapote le dos de Queenie, la dernière du lot, et retourne prendre la main de Jude d’un côté, Lucy de l’autre… Elle n’avait pas assez de mains pour tout le monde. C’était ennuyeux. « Un chat volant, ça en a combien, à votre avis ? Beaucoup plus, c’est sûr ! »

Et même si son sourire est forcé, qu’importe. Un sourire c’est un sourire.

Et Jude, il est en vie. Encore.
code by bat'phanie

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Kitty-Kat
« Je suis rentrée à la maison, et je ne partirais plus jamais » Oups, j'me suis perdue 2.0, c'était pas le bon monde . On recommence ?


River Frost


« The cold never bothered me anyway »


River Frost


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Grey Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie
Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] 181014043138660166

☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6318

Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] _


Actuellement dans : « The cold never bothered me anyway »


________________________________________ Mar 22 Oct 2019 - 19:13


Dusk till dawn

River Frost et la guilde
‘’Now and again we try
To just stay alive
Maybe we'll turn it all around
'Cause it's not too late
It's never too late’’


« CODE BLANC À LA RÉCEPTION! CODE BLANC À LA RÉCEPTION! »

Code blanc, il s’agissait d’un patient violent. Comme le code d’urgence avait été lancé dans le département de la psychiatrie, il devait donc s’agir d’une crise psychotique. Comme le protocole le voulait, River remit rapidement son patient dans sa chambre et verrouilla la porte avant de courir vers le siège de la crise. En arrivant à la réception, il s’arrêta net devant le spectacle peu reluisant que lui offrait son pompier préféré. « On peut savoir ce qui te prend? », lui demanda l’infirmier en s’approchant d’Edan qui arrêta de faire le clown. Apparemment, c’était le seul moyen qu’il avait trouvé pour le voir. « C’est bon, je m’en occupe! », assura le mage de glace à ses collègues qui s’en allaient en soupirant. Son dragon voulait lui parler seul à seul. Bon, cette information changeait tout. Un petit sourire en coin se dessina sur le visage du Frost qui prit son amoureux par la main pour l’entrainer vers une petite salle vide.

Aussitôt la porte fermée et verrouillée derrière eux, River poussa doucement Edan contre le mur et commença à l’embrasser. Son uniforme de pompier lui faisait toujours un petit effet. Malheureusement pour le Frost, son dragon n’avait pas du tout envie de faire l’amour. En fait, il commença à lui parler de Jude et Stella, et des altercations qu’il avait eues avec eux. Le comportement du glaçon changea aussitôt.
« Non mais de quoi tu te mêles? Je fais ce que je veux! » Le ton commença à monter et Grey était de plus en plus en colère. S’il avait pu, il aurait gelé toute la pièce, mais sa magie lui faisait encore défaut. La tension montait et les deux éléments opposés n’allaient pas tarder à en venir aux coups. Lorsque Edan le poussa violement dans un chariot de soin, River se releva et s’élança vers lui, le poing devant. Le dragon esquiva et contre-attaqua avec un énorme câlin. Il pouvait sentir sa chaleur malgré son lourd uniforme de pompier. Il sentait sa main qui lui caressait le dos. Il voulait des explications. Il voulait comprendre. « Je… », commença-t-il sans trop savoir comment continuer. Lucy avait compris et accepté, lorsqu’il lui avait raconté toute la vérité, alors pourquoi continuer à la cacher? « Ce n’est pas le moment. Je travaille, baka! Je… Je t’expliquerai tout… »

Il fut interrompu par Edan qui humait l’air. Apparemment, la guilde était là, à l’hôpital. Quelque chose clochait. Si toute la guilde était là, c’est qu’un de ses membres était en mauvais état. River se laissa entrainer dans le dédale des couloirs jusqu’à une chambre des soins intensifs. Effectivement, lla plupart des membres de la guilde étaient réunis, en plus d’Emaline, la copine de Happy. D’ailleurs, il était où le matou? C’est à ce moment que Erza leur apprit que Jude avait eu un accident à la guilde. Les bras du mage de glace tombèrent de chaque côté de son corps. Il ne réagit même pas lorsque Lisanna prit son bébé dragon dans ses bras. Lorsqu’elle le câlina à son tour, le glaçon lui rendit son étreinte doucement.

Erza tenta de rassurer le groupe en disant que l’hôpital était rempli de médecin fort compétents et qu’il ne fallait qu’attendre.
« Il y a des crétins aussi, comme partout. Mieux vaut vérifier soi-même. », proposa le mage de glace. Dans une suite de mouvements saccadés qui trahissaient sa colère et sa nervosité, River se saisit du dossier médical accroché à l’extérieurs de la chambre à l’intention des professionnels chargés de s’occuper de l’exceed. Il avait toujours son uniforme de travail, alors il était un professionnel. Il ouvrit donc le dossier et le parcouru du regard pendant quelques minutes. Le reste de la guilde attendait silencieusement. Le plus calmement du monde, l’infirmier referma le dossier et le replaça. Il soupira. « De la metamphétamine et de l’héroïne… », dit-il seulement, tout bas. C’était le calme avant la tempête…

C’est alors que la colère de River explosa. Il donna un grand coup de pieds dans la porte de la chambre et entra en trombe. Devant le corps inerte de Jude, l’infirmier se miss à hurler.
« UNE OVERDOSE? TU AS FAIS UNE PUTAIN D’OVERDOSE? », cria-t-il. Aussitôt, des infirmiers qui assistait le médecin qui tentait de ranimer le pauvre chat empoignèrent le glaçon pour le remettre hors de la chambre. Ils eurent la brillante idée de verrouiller la porte. Le Frost se mis alors à donner de grands coups dans la porte tout en hurlant de plus belle. « ESPÈCE DE CONNARD DE CHAT DE MERDE! TU AS INTÉRÊT À TE RÉVEILLER PARCE QUE JE TE JURE QUE SI TU OSE CREVER, JE VAIS TE TUER! »

Code by Joy


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Tu es mon monde
Mon univers
La lumière de ma vie
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80977-sexy_snowflake

Contenu sponsorisé







Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Dusk till dawn [La Guilde & Axel & Jude]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ L'hôpital