VALSE DE
L'HIVER

18.12.19
de Fanny


LA DERNIERE
SENTINELLE

15.01.20
de seb


EVERYTHING
is AWESOME

31.01.20
de Anya



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 
Voir le deal
34.99 €


٩(͡๏̯͡๏)۶ LA DERNIERE SENTINELLE
☆ Evénement #118 - Une mission de SEB ☆


Partagez
 

 Lacrimosa [Violette & Helios]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Helios Bolt



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Helios Bolt


╰☆╮ Avatar : Max Riemelt

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Laxus Dreyar

✓ Métier : Major Général dans l'US Army, chef de la division 5
☞ Surnom : Laxus, Helios, chef
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 449

Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 19 Déc 2019 - 16:45

Lacrimosa
Feat Violette


Marcher ne m'avait jamais dérangé. C'était même plutôt l'inverse, je préférais me déplacer à pieds plutôt que dans d'autres moyens de transport qui me rendraient à coup sûr malade comme un chien. Alors mes escadrons avaient l'habitude de devoir enchaîner les kilomètres avec leurs bardas sur le dos sans se plaindre. Je devais toute fois admettre que cinq cents kilomètres c'était beaucoup. Même pour moi. Mais il ne fallait pas se décourager, nous allions y arriver. Au bout de trois heures de marche de décidais de faire monter le campement. La nuit tombait et il n'était pas très prudent de continuer sans voir où nous mettions les pieds.

Je laissais mes hommes vaquer à leurs occupations lorsque les premiers coups de feu furent tirés. Je me retournais et tentais d'examiner la situation mais je ne voyais rien. Je serrais les dents alors que mes hommes commençaient à tirer à l'aveugle dans l'obscurité. Violette s'adressa alors à moi, je n'entendis que sa voix ce qui me laissa penser qu'elle était devenue invisible. Précaution sans doute superflue dans la nuit noire mais elle faisait bien ce qu'elle voulait. Et à cet instant, je me fichais bien de prendre le risque de dévoiler nos capacités ou non, je laissais un halo électrique m'entourer et lâcher quelques éclairs autour de moi, éclairant la zone autour de moi.

"Utilisez tout ce que vous avez en votre possession. Vos pouvoirs sont un atout alors exécution."

Je laissais ma foudre s'échapper de mon corps en de multiples éclairs. La foudre venait de s'abattre sur mes ennemis et cela me conférait une certaine satisfaction. Les tirs cessèrent un instant avant de reprendre de plus belle.

"J'éclaire la zone, pendant ce temps, tirer sur ce que je rends visible."

Mes hommes hochèrent la tête alors que je recommençais l'expérience. Je catalysais l'électricité et la relâchais par tous les pores de mon corps en de violents éclairs qui zébraient l'obscurité. J'illuminais la zone de guerre et permettait de mettre en évidence les hommes qui nous attaquaient. Cela permit d'en éliminer un certain nombre et je réitérais l'opération jusqu'à ce que tous nos ennemis soient neutralisés ou en fuite. J'étais vidé d'une bonne partie de mon énergie et je me laissais tomber assis sur le sol pour reprendre mes forces un instant. L'utilisation de mon pouvoir de façon aussi intense me fatiguait bien plus désormais que dans mon monde d'autrefois.

Si j'étais capable de l'utiliser à grande puissance, je ne pouvais plus le faire durer autant qu'avant. Et il y avait certaines techniques que je ne pouvais plus utiliser. J'avais envoyé des bébés éclairs en comparaison de ce que j'avais pu faire autrefois. Avant, un cratère se serait formé sous la force de mon pouvoir tout autour de moi. Envoyé à différents endroits rayonnants. Aujourd'hui, si je voulais faire un cratère, il fallait que je concentre mes éclairs sur un endroit bien précis. Je n'avais plus rien à voir avec le Laxus que j'avais été. Je me relevais péniblement alors que mes hommes montaient le campement et me dirigeais vers la tente de commandement qui avait été monté. Mais avant ça, j'inspirais profondément pour encourager mes troupes.

"Vous vous êtes bien battus. Nous allons monter des tours de garde au cas où ils décideraient de revenir. L'urgence maintenant va être d'aller chercher nos frères d'armes encore retenus prisonniers. J'ai besoin de parler avec ceux que nous avons libérés toute à l'heure."

Je fis signe aux trois hommes de me suivre jusque dans ma tente et je me laissais tomber sur ma chaise de commandement. Je les examinais tour à tour avant de pousser un profond soupir.

"Comment allez-vous ?"

Ils s'observèrent les uns les autres avant de hausser les épaules.

"Ça peut aller, Major."

Je hochais la tête, après ce qu'ils avaient vécu, ils auraient aller bien plus mal que cela mais peut-être que le contre coup viendrait plus tard. Lorsque nous serions rentrés.

"J'ai besoin de savoir si vous avez remarqué quelque chose de particulier chez ceux qui vous ont retenu captif ? Que s'est-il passé le jour de l'attaque ? Chaque détail même le plus insignifiant peut avoir son importance."

Ils s'échangèrent quelques regards avant que l'un d'eux finisse par prendre la parole.

"Ils parlent anglais et un autre dialecte qu'on n'a pas réussi à comprendre. Ils nous ont pris par surprise, le lieutenant était à la radio avec vous quand ils ont attaqué. On a à peine eu le temps de se défendre qu'ils étaient sur nous. Le reste est un peu flou. Ils nous ont fait marcher jusqu'à la cahute et après ils nous ont séparés en plusieurs groupes. On ne sait pas trop où sont les autres mais ils avaient l'intention de nous déplacer quand vous êtes arrivés. Ils rassemblaient leurs affaires."

Je hochais la tête en notant chaque information dans un coin de ma tête. Ils les emmenaient peut-être à Kano. Pour faire quoi ? Je l'ignorais mais nous allions bientôt le savoir. Je posais les yeux sur nos trois rescapés avant de leur adresser un léger sourire et de me lever.

"Merci Messieurs. Vous pouvez aller vous reposer."

Je leur indiquais l'extérieur de la tente et les suivis jusqu'au feu de camp qui venait d'être allumé. Je m'installais auprès de Violette après avoir récupéré deux assiettes de nourriture un peu gluante et de lui en tendre une.

"Comment ça va ? Tu t'es bien battue aujourd'hui."

Compte tenu des circonstances. Elle avait su vite réagir et ne s'était pas encore faite tuer ce qui était un bon point pour elle. Et je réalisais que j'avais peut-être été dur avec elle depuis le début. Mais je n'allais certainement pas m'excuser pour ça. Elle était à l'armée maintenant et pas dans la police.
FRIMELDA


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
we are
alive

Violette Parr



« Le côté obscur de la Force
redouter tu dois. »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Ancienne policière en formation ; désormais assistante de Mr le Maire
Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 Gm3o

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6378

Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 _


Actuellement dans : « Le côté obscur de la Forceredouter tu dois. »


________________________________________ Dim 22 Déc 2019 - 22:35

Lacrimosa
ft. Helios Bolt


C’était tout ce que Violette attendait. Un feu vert. La brune, toujours invisible, le famas à la main, décida d’enlever son champ de force qui la protégeait. Elle tira sur les ennemis qu’elle pouvait voir grâce au don du Colonel. Lui aussi était donc muni de don, utile qui plus est. Grâce à lui, les soldats pouvaient voir les ennemis, à chaque coup d’éclair. Pour aller plus vite, Violette utilisait son autre don, envoyant valser quelques ennemis contre des arbres grâce à ses champs de force. Elle avait également emprisonné des soldats, dans un champ de force, les faisant léviter à plusieurs mètres du sol. Toujours en l’air, elle avait stoppé son champ de force, les faisant tomber très lourdement sur le sol. Trop lourdement. Mortellement.

Mais Violette se sentait épuisée. Elle sentait son don la quitter. La jeune femme était redevenue visible et cela s’était remarqué puisqu’un tir fonça sur elle. Miracle ou pas, Violette eut le réflexe de se protéger avec un champ de force, faisant tomber la balle au sol, stoppé dans sa course. Et la brune réussit à puiser dans l’énergie qui lui restait pour envoyer valser l’ennemi contre un arbre, une fois de plus. Impossible de savoir s’il était mort ou pas. Mais Violette n’en n’avait plus grand-chose à faire. Elle n’était pas passée du côté obscur, non. Néanmoins elle avait compris que c’était soit eux, soit elle. Clairement, Violette était encore trop jeune pour mourir.

Le combat semblait fini. Il n’y avait plus aucun tir. Le ménage avait été fait. La brune se laissa tomber au sol, vidée pour ce qu’elle venait de donner. Elle observa les autres monter les tentes. Par chance, un des hommes proposa à Violette de lui monter la sienne. Evidemment, la jeune femme accepta et le remercia. Tout le monde avait fait sa tâche. Le feu était allumé et Violette s’était installé rapidement à côté. Les nuits étaient fraîches en Afrique. Le feu lui permettait de se réchauffer, mais aussi de se reposer sans pour autant encore s’endormir. Elle ne pouvait pas aller se coucher le ventre vide.

Heureusement, le Colonel vint à la rescousse de Violette. Il apportait le repas pour elle. C’était très sympathique et complètement inattendu. Violette prit l’assiette qui lui tendait et lui adressa un léger sourire. C’était le premier qu’elle lui adressait.

« Merci beaucoup. »

Pour le repas, pour le compliment. Peut-être que finalement, elle l’avait jugé trop rapidement. Même si elle restait sur la réserve avec lui, Violette voulait profiter de ce petit moment de repis.

« Je pense que ça va. Je ne suis pas blessée, encore moins morte. Et vous, vous allez bien ? »

Elle observa ses bras, ses jambes, à la recherche d’éventuelles blessures. Mais rien à signaler. Par contre, elle était vraiment très sale. C’était sans doute ça la guerre. L’hygiène passait au second plan. Violette tourna la tête vers le Colonel.

« Merci beaucoup en tout cas. Mais ça m’a bien vidé tout ça. J’espère qu’on ne subira pas une autre attaque cette nuit. Je pense que j’ai vraiment besoin de repos, de quoi recharger mon énergie. Utiliser autant mes dons, ça épuise plus rapidement. »

Violette s’arrêta. L’odeur de la nourriture venait d’arriver aux narines de la jeune femme. Alors elle décida de planter sa fourchette dans le truc gluant qui servait de nourriture. Qu’importe l’aspect que ça avait, Violette avait trop faim pour faire la difficile. La fourchette prit rapidement le chemin de sa bouche. Et mine de rien, c’était bon ! Du moins, ça faisait du bien. Finissant sa première bouchée, elle porta de nouveau son attention sur le Colonel.

« J’ai vu que vous aviez des dons vous aussi. C’est très utile. Vous en avez d’autres ? »

Oui. Violette était en train de faire connaissance avec son supérieur. Il fallait bien s’accorder une pause, une parenthèse dans ce temps de guerre. Du moins, c’est ce que souhaitait Violette. Mais peut-être que le Colonel n’avait pas envie de perdre du temps.

« D’ailleurs, je ne connais pas votre nom, Colonel. »

Avec tout ce qu’ils avaient vécu depuis l’arrivée de Violette sur la base, la jeune femme n’avait même pas pensé à demander le nom de son supérieur. Même si techniquement elle devait l’appeler Chef ou Colonel, Violette appréciait mettre un nom sur un visage. Mais après, accepterait-il de se dévoiler à une recrue stagiaire ?


☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let's go to Titania

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Helios Bolt



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Helios Bolt


╰☆╮ Avatar : Max Riemelt

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Laxus Dreyar

✓ Métier : Major Général dans l'US Army, chef de la division 5
☞ Surnom : Laxus, Helios, chef
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 449

Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 28 Déc 2019 - 22:20

Lacrimosa
Feat Violette


Non, elle n'était pas morte, pas encore. Et c'était assez surprenant en me rappelant son comportement du début du voyage. Elle s'était assagit en un sens et c'était finalement plus simple de la voir comme un soldat désormais. Elle avait participé comme les autres avec ses champs de force qui avaient été d'une utilité remarquable. Maintenant qu'elle avait fait ses preuves, j'étais plus enclin à lui parler comme à n'importe lequel de mes hommes et à lui demander comment elle allait. Elle faisait réellement partie de mon unité à partir de maintenant. Je hochais la tête lorsqu'elle me retourna ma question.

"Ça va."

Je fis tourner ma bouilli dans son bol, le fixant un moment sans ajouter quoique ce soit. Je l'écoutais en hochant la tête de temps en temps.

"Je préférerais également éviter une autre attaque. Les hommes ont besoin de repos. Tout comme nous. Nous avons utilisés beaucoup d'énergie en utilisant nos pouvoirs."

Je lui adressais un léger sourire en coin avant de l'imiter et de planter ma fourchette dans la nourriture et de me sustenter un peu. Ce n'était pas très ragoûtant à regarder mais ça avait le mérite de nourrir et de faire du bien malgré tout. C'était chaud et ce n'était pas trop mauvais au goût, c'était tout ce que je demandais. Je n'avais jamais vraiment été très difficile et je me contentais de peu. Je n'avais pas besoin de manger du cinq étoiles tous les jours même si j'appréciais un repas raffiné de temps à autre. Je fus surpris par sa question sur mes dons et je haussais les épaules.

"D'autres ? Je ne sais pas trop ce que tu entends par là mais... je contrôle l'électricité. Je peux faire apparaître des éclairs comme ce soir mais aussi canaliser l'énergie sur une ou plusieurs partie de mon corps. Je peux électrocuter quelqu'un très facilement en lui serrant la main par exemple. Je suis un catalyseur. Je peux cracher un souffle électrique. Autrefois, j'avais une puissance beaucoup plus importante. Aujourd'hui, je n'ai qu'une infime partie de mon pouvoir. Tu m'aurais vu dans mon monde..."

Un sourire nostalgique s'étira sur mes lèvres avant que je ne revienne sur terre et que je ne soupire de fatalisme. Il fallait que je me fasse une raison, je ne retrouverais jamais ma puissance d'antan autant s'y faire. Et j'avais déjà bien redéveloppé mes capacités et j'en étais assez fier. Mon sourire revint lorsqu'elle me demanda mon nom et m'appela Colonel à nouveau. Baissant mon grade encore une fois sans doute sans le vouloir.

"Bolt. Helios Bolt. Et je suis Major Général. Pas Colonel. Je suis légèrement plus gradé."

Mon sourire se fit narquois alors que je vidais mon bol d'un coup de fourchette.

"Alors dis moi... Pourquoi le shérif Brooke t'as collé dans mes pattes ? Et quel âge tu as ? Tu as l'air d'être à peine sortie du lycée."

Je la jaugeais du regard avant de poser mon bol vide devant moi. Tous les regards étaient sur nous et semblaient épier notre conversation pacifique pour une fois.



FRIMELDA


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
we are
alive

Violette Parr



« Le côté obscur de la Force
redouter tu dois. »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Ancienne policière en formation ; désormais assistante de Mr le Maire
Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 Gm3o

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6378

Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 _


Actuellement dans : « Le côté obscur de la Forceredouter tu dois. »


________________________________________ Dim 29 Déc 2019 - 22:38

Lacrimosa
ft. Helios Bolt


Cette pause faisait réellement du bien. Le feu, la nourriture, la discussion. Violette en aurait presque oublié qu’elle était en Afrique, dans un territoire en guerre. Mais pour une fois, ils étaient d’accord. L’animosité du début avait laissé place à une sorte d’entente ou peut-être de trêve. La brune ne savait pas réellement. Elle ne se posait pas vraiment la question. Ca importait peu. En tout cas, ça faisait du bien. Violette hocha de la tête lorsqu’il acquiesçait ce qu’elle disait. Une fois son bol fini, elle irait se coucher sans attendre.

Mais avant ça, Violette profitait de cette discussion pour en apprendre plus sur son supérieur. La première chose qui l’intéressait c’était ses dons. Violette ne rencontrait pas tous les jours des personnes possédant des dons. Elle trouvait ça génial et ça la rendait curieuse. Mais apparemment, la question de Violette avait surpris le chef. Il ne comprenait pas ce qu’elle entendait par « d’autres ». Sans attendre la suite de sa réponse, Violette lui expliqua.

« Quand je dis d’autres, j’entends par là, d’autres capacités. Par exemple, moi, je peux me rendre invisible. Mais à force d’entraînement, je suis parvenue à développer de champs de force. D’abord défensif, une sorte de bouclier. Puis ensuite, j’ai réussi à envoyer ces champs de force, les rendant offensif. Je continue à m’entraîner pour découvrir les autres facettes de mes dons. »

Se rendant compte qu’elle lui avait carrément coupé la parole, Violette mit sa main devant la bouche.

« Pardon. Je t’écoute. »


Le militaire lui expliqua alors qu’il parvenait à contrôler l’électricité, à sa guise. C’était impressionnant ! Il devait pouvoir faire tellement de chose différente. Mais apparemment, l’arrivée à Storybrooke l’avait privé d’une partie de sa puissance. Cela lui faisait penser à son petit frère, Jack-Jack.

« Ca à l’air cool ton don ! Et je pense comprendre ce que tu veux dire par infime partie de pouvoir. Personnellement, le fait d’avoir atterri à Storybrooke n’a pas l’air d’avoir affecté mes dons. Mais mon petit frère a perdu des pouvoirs par rapport à Terre-2. Ou alors c’est peut-être parce qu’il grandit. Je sais pas. »

C’était fou à quel point la langue de Violette se déliait au fur et à mesure que les heures passaient. Commençait-elle à apprécier la compagnie de son supérieur ? C’était encore trop tôt pour le dire. Pour l’instant elle appréciait simplement cette pause. Mais la fatigue commençait à la gagner. Un bâillement venait de la trahir. Elle mit rapidement sa main devant la bouche, par politesse. Et finalement, sa bouche resta grande ouverte lorsqu’elle comprit que depuis le début elle faisait une gourde.

« Oh je suis vraiment désolée ! Je ne m’y connais pas trop en grade de l’armée. Ce n’est pas exactement la même chose dans la police. »

Puis même, il lui arrivait de faire des erreurs dans les grades de la police, au niveau de la hiérarchie. Mais comme semblait le remarquer Helios, Violette était encore jeune, à peine sortie du lycée. En vérité, cela faisait plus de deux ans que Violette n’était plus au lycée. Elle avait même fait quelques mois à la Fac, l’année dernière. Mais trop de chose avait mis en échec son projet. Violette termina sa dernière bouchée avant de répondre aux interrogations du militaire.

« Et bien…comme tu….enfin vous pouvez vous imaginer, c’est pas toujours la grande entente avec mes collègues. Surtout les hommes. Puis, je suis la petite nouvelle. Une fille. Et la plus jeune qui plus est. Alors parfois, j’essaie de prendre des initiatives pour prouver à tous que j’ai ma place au sein de la police. Mais très souvent ça finit mal. Je vous épargne les détails. Donc si j’ai bien compris, ce stage dans l’armée est un peu une punition. »

Enfin, c’est comme ça que le ressentait Violette. Mais peut-être que le sheriff avait donné d’autres explications à Helios ? C’était une question qui attirait toute la curiosité de Violette. Et qu’elle ne manqua pas de poser au militaire.

« Parce qu’il vous a dit quelque chose ? Il vous a donné une explication lui ? »

C’était logique qu’il en sache plus qu’elle normalement. Chris n’aurait jamais laissé Violette dans ce merdier sans explication. D’ailleurs, la brune n’était pas sûre que faire une mission en terrain hostile faisait partie de la formation demandée par Chris. Mais ça, c’était une autre histoire.

« Pour ce qui est de l’âge, je suis jeune oui. Je vais avoir 20 ans à la fin de l’année. »

Officiellement elle n’était même pas majeure. Elle avait le droit à beaucoup de chose mais la majorité officielle était 21 ans. Malgré tout, Violette voulait prouver que malgré son jeune âge elle avait sa place dans la police ou au sein d’une équipe. Après tout, elle avait beaucoup d’expérience dans les situations compliquées. La brune observa quelques instants les militaires qui épiaient Helios et elle-même, avant de se retourner vers ce dernier.

« Même si je ne suis pas encore majeur, je pense avoir vécu plus de chose qu’eux et sauver plus de gens. Mais il y a toujours ce manque de reconnaissance quand on est une fille ou qu’on est jeune. Même si cette expédition est une punition, cela me permet de prouver à tous ce que je pense. »

Pas sûr que le Major soit du même avis qu’elle. Mais qu’importe. C’était son avis et elle était asse têtue comme fille. Violette posa son bol qu’elle avait dans les mains. Elle tendit ses deux paumes vers le feu, tentant de se réchauffer encore un peu. Elle commençait à lutter avec la fatigue. D’un côté elle avait envie de se lever et d’entrer dans sa tente pour dormir. Mais de l’autre, elle avait envie de connaître ce qu’il en pensait lui.


☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let's go to Titania

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Helios Bolt



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Helios Bolt


╰☆╮ Avatar : Max Riemelt

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Laxus Dreyar

✓ Métier : Major Général dans l'US Army, chef de la division 5
☞ Surnom : Laxus, Helios, chef
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 449

Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 5 Jan 2020 - 16:26

Lacrimosa
Feat Violette


C'était assez intéressant de voir comme les gens pouvaient se confier et parler de leurs proches beaucoup plus facilement que d'eux-même. Je constatais qu'il semblait facile pour Violette de parler de son petit frère et de ses dons. Je notais d'ailleurs qu'elle avait un petit frère. Et je décidais qu'il était juste que je lui parle un peu de ma famille à mon tour. Ma vraie famille, celle de mon monde et pas celle crée par le sort noire. Ce n'était pas la réalité et je l'avais très vite compris. Rien que des inventions pour nous faire croire à une autre vie. Ce n'était pas ces souvenirs là qui comptaient mais bien ceux de de la Guilde et de ce qui s'était passé avant le sort noir. J'avais retrouvé mon grand-père bien sûr. J'avais fait mes recherches et je savais où se trouvait chaque membre de la Guilde et qui ils étaient à présent. J'évitais d'ailleurs avec soin mon grand-père et les bains publics depuis que je savais qu'il en était le gérant. Et je ne parlerais pas de lui, je parlerais mais de mon père, c'était plus simple puisque je n'avais aucun attachement pour lui. Tout avait disparu et je ne le considérais même plus comme mon père. Le maître, celui que j'appelais grand-père était plus un père pour moi que mon propre paternel.

"Peut-être qu'il grandit en effet... Je ne connais pas ce monde Terre-2 mais d'où je viens, j'étais un chasseur de Dragons. Un mage qui utilise une magie capable de pouvoir terrasser un Dragon. Moi, je n'ai pas été formé par des Dragons contrairement à certains des miens. On m'a greffé des Lacrimas. Des sortes de pierres magiques qui décuplent l'énergie magique. Mon père a voulu faire de moi une machine de guerre. Une arme qu'il pourrait utiliser à sa convenance. Mais c'était à moi de développer mon pouvoir en cherchant au plus profond de moi. Aujourd'hui encore, c'est en travailant que je continue à développer mes capacités. Peut-être que ton frère devra faire la même chose. Puiser au fond de lui pour que ses dons se manifestent. Ou peut-être qu'il se contrôle. Qu'il apprend à les canaliser."

Je posais le regard sur elle avant d'esquisser un sourire alors qu'elle s'excusait pour mon grade. Ce n'était pas une affaire dramatique. C'était vexant mais il n'y avait pas mort d'homme alors je haussais les épaules. Je continuais de l'écouter en silence, la fixant intensément alors qu'elle parlait de son expérience et de son questionnement intérieur. Finalement, elle n'était pas désagréable comme fille. Bavarde, ça c'était clair mais aussi jeune et quelque peu inexpérimentée. Elle avait vécu des choses, c'était clair mais elle avait encore des réflexions d'enfants et c'était assez drôle. Ce qui me tira d'ailleurs un léger sourire amusé. Elle cherchait sa place, chose que j'avais tenté de faire pendant des années dans mon monde. Je l'avais trouvé dans celui-ci, c'était une sorte de victoire en soit. Mais je pouvais comprendre que ce ne soit pas simple pour elle, surtout qu'elle était jeune et qu'elle était une femme. Je n'avais jamais compris ce monde qui les rabaissait alors que dans le mien, les mages les plus forts étaient des femmes. Il n'y avait qu'à prendre Erza et Mirajane. Je hochais doucement la tête en poussant un soupir avant de fixer le ciel étoilé.

"Ce n'est pas ton sexe qui défini qui tu es. Pour moi, tu es comme mes autres soldats. Femme ou homme, ce n'est pas important. J'ai connu de femmes bien plus fortes et bien plus puissantes que n'importe quel autre homme. Celui qui pense le contraire est un idiot."

Un léger sourire s'étira sur mes lèvres alors que je posais le regard sur Violette.

"Tu n'auras pas ce genre de discours dans ma caserne. Tout le monde est traité de la même manière."

Sauf peut-être Stella. Mais... c'était une journaliste, pas une combattante.

"Tu as été traité différemment parce que tu n'avais pas prouvé ta valeur. Parce que tu étais une civile. La police et l'armée ce n'est pas pareil. Il n'y a rien de comparable. Sauf peut-être l'autorité et la rigueur. Chris pense comme moi. C'est un ancien militaire. Il a eu un cadre strict et ne discute pas les ordres. Même si ça semble injuste, il y a toujours une raison. Mais ton supérieur n'a pas toujours à te l'expliquer. La plupart du temps, il se tait pour protéger son équipe."

Je fis une pose pour fixer le feu devant moi. Mes hommes écoutaient encore avec attention notre échange. Ils n'avaient pas l'habitude que je parle autant ou que je prenne le temps d'expliquer les choses. Mais ce soir, la fatigue et la rudesse de la journée m'avait quelque peu adoucit.

"Chris t'a envoyé ici pour te forger. Pour t'apprendre le travail d'équipe et la discipline. Tu n'étais pas censé venir ici avec nous. J'étais contre. Mais le général trouvait intéressant de te donner une expérience concrète de terrain. De te forger le caractère comme il dit."

Je serrais la mâchoire, je n'étais absolument pas d'accord avec cette façon de fonctionner mais la jeune fille avait déjà prouvé qu'elle savait s'adapter.

"Tu as prouvé ta valeur au combat. Nous faisons tous des erreurs au début. Mais je pense qu'avec le temps, tu pourrais être un très bon élément dans l'armée. Si l'envie te prenait de vouloir nous rejoindre."

J'esquissais un demi sourire et lui adressais un clin d’œil complice. Ses pouvoirs pourraient se révéler très intéressants si elle s'entraînait comme il fallait.

FRIMELDA


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
we are
alive

Violette Parr



« Le côté obscur de la Force
redouter tu dois. »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Ancienne policière en formation ; désormais assistante de Mr le Maire
Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 Gm3o

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6378

Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 _


Actuellement dans : « Le côté obscur de la Forceredouter tu dois. »


________________________________________ Dim 5 Jan 2020 - 22:36

Lacrimosa
ft. Helios Bolt


Les confidences étaient au rendez-vous, dans l’étonnement général. Violette écoutait chaque parole du Major. C’était très intéressant. Elle en était même intriguée. Il lui parlait de dragon comme si c’était normal. Et pour Violette, c’était loin de l’être. Puis les conseils qu’il lui donnait pour son frère. Elle les recevait à bras ouvert. Notant dans son esprit ce qu’il disait, elle savait qu’à son retour, elle irait en toucher deux trois mots à son petit frère. Il était encore jeune mais il n’était jamais trop tôt pour apprendre à se défendre et donc à contrôler ses dons.

« Des dragons, carrément ! Mes deux frères seraient carrément jaloux de vous. C’est une créature qui n’existe pas dans notre monde. En fait, Terre-2, c’est la même chose qu’ici, en deux fois plus grandes. Voir même en encore plus grand depuis la fusion entre Terre-2 et Terre-3. Enfin bref… »

Violette s’arrêta d’elle-même. Il fallait qu’elle arrête de parler autant. Ça ne lui ressemblait pas du tout de parler autant avec un homme qu’elle connaissait à peine !

« En tout cas, je pense que vous avez raison. Pour les dons de Jack-Jack. On verra avec le temps. »

La suite des paroles d’Helios remplit Violette de beaucoup de joie. C’était tellement rare d’entendre ce genre de discours, surtout venant d’un homme. Alors Violette ne pouvait qu’être contente et d’accord avec lui.

« Si plus d’homme pouvait avoir ce discours, l’égalité des sexes ne serait plus une utopie ! »

Le sourire sur le visage de Violette s’étira à son tour. Mais il disparut rapidement lorsqu’il évoqua qu’elle avait été traité différemment parce qu’elle n’avait pas prouvé sa valeur. Parce qu’elle n’était qu’une civile. Des mots assez durs, que Violette ne trouvait pas lui correspondre. En effet, Violette n’était pas qu’une civile, ou qu’une policière. Elle était une super-héroïne et à ses yeux, elle avait déjà largement prouvé sa valeur dans son monde. Malheureusement, personne ne savait ça. Être une super-héroïne, c’était agir dans le secret.

Violette resta silencieuse, écoutant attentivement Bolt. Il expliqua qu’elle n’était pas censée se retrouver sur le terrain. Cette idée venait non pas de Chris mais du général. Chouette. Il avait vachement le sens de la vie. Envoyer une gamine à la guerre. Quel homme pouvait trouver que c’était une bonne idée ou une bonne expérience ?

« Apparemment, la vie de ses hommes vaut pas grand-chose pour avoir l’idée de faire venir une jeune femme de 20 ans. Mais soit, je vais passer au-dessus de ça. Même si c’est vraiment une expérience très difficile à vivre, je suis persuadée que j’en ressortirais grandie….Ou peut-être morte. »

C’était une possibilité après tout. Ils n’étaient pas à l’entrainement. Là, c’était la vraie guerre. Un petit rire étouffé sortit de la bouche de Violette, face à la demi-proposition d’Hélios. Cependant, elle prenait ça comme un compliment. Peut-être que lorsque la police l’aurait lassé, elle se reconvertirait dans l’armée. Ce n’était pas une idée à exclure et Violette avait envie d’en faire par au Major.

Malheureusement, au même moment où elle ouvrit la bouche, tous purent entendre le son glacial d’un homme tombant lourdement au sol. Bientôt rejoint par le bruit de nombreux tirs provenant de différents endroits. Violette se leva en trombe, prenant son famas au passage.

« Merde ! Encore ! »


Avant tout, Violette se dirigea vers le corps au sol, prenant des nouvelles en prenant le pouls. A son grand regret, Violette constata qu’il était mort sur le coup. Ses yeux grands ouverts, son manque de rythme cardiaque. Tant d’indice qui démontrait qu’il n’était plus de ce monde. Violette se releva, les lèvres pincées. Elle était en colère. Mais elle était aussi très fatiguée. Elle savait que cela jouerait contre elle dans le combat.

« VOUS POUVEZ PAS NOUS LAISSER DE PAUSE ?! »

Mais à la guerre, le mot pause ou détente ne semblait pas dans le vocabulaire. Violette tendit sa paume de main, laissant un champ de force en sortir. Malheureusement, il n’était pas aussi puissant que la brune aurait voulu. Seulement trois ennemis furent touchés, les envoyant s’écraser contre les quelques arbres environnants. Tant pis. Elle allait devoir faire sans ses dons. L’énergie lui manquait. Alors ce serait avec le famas.

Afin d’éviter toute blessure, ou pire la mort, Violette décida de se rendre invisible puis d’aller un peu plus loin afin de les prendre par derrière. Il semblait être une dizaine. Peut-être plus. C’était difficile de dénombrer dans la nuit. Mais qu’importe le nombre, il fallait les mettre hors état de nuire. Violette commença alors à tirer sur une, puis deux personnes. Le seul survivant du quatuor que Violette avait pris pour cible commença à tirer…sur rien. Violette étant invisible. Néanmoins, Violette était bien là. Et pour éviter de se prendre une balle, elle se protégea avec un champ de force défensif. A la plus grande surprise de l’ennemi qui s’arrêta de tirer. Violette en profita pour courir vers lui et le contourner, de prendre une arme plus petite et lui tirer une balle en plein derrière la tête. Elle avait fait tout cela avec un sang-froid glaçant, déconcertant. Tellement qu’il déconcertait même Violette qui lâcha l’arme, la faisant tomber au sol. Elle ne put s’empêcher de regarder ses mains. Comment avait-elle pu en arriver là ?


☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let's go to Titania

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Helios Bolt



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Helios Bolt


╰☆╮ Avatar : Max Riemelt

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Laxus Dreyar

✓ Métier : Major Général dans l'US Army, chef de la division 5
☞ Surnom : Laxus, Helios, chef
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 449

Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 10 Jan 2020 - 20:07

Lacrimosa
Feat Violette


Le mot pause n'était pas connu dans l'armée, le repos n'était généralement connu qu'à l'heure de notre mort et j'avais décidé que mon heure n'était pas encore venue. Je serrais la mâchoire alors que de nouveaux tirs se faisaient entendre. C'était reparti pour un tour mais cette fois-ci nous n'étions pas aussi frais qu'il y avait quelques heures. La fatigue était présente, trop peut-être. J'observais Violette du coin de l’œil en souriant légèrement devant son assurance. Elle n'hésitait plus, elle tirait. C'était triste et en même temps, j'étais assez fier d'elle qu'elle puisse agir de la sorte. Ce n'était pas évident de mettre sa conscience de côté, surtout au début.

Je me jetais à mon tour dans la bataille, laissant mon pouvoir m'échapper sans aucun contrôle, je ne pouvais plus à ce niveau là, nous perdions trop de terrain, ils étaient trop nombreux. Je n'avais pas suffisamment rechargé mes batteries mais je puisais au plus profond de moi. C'est à ce moment que mon regard fut attiré par Violette qui observait ses mains. Erreur fatale puisqu'un ennemi en profita pour l'approcher par l'arrière et l'assomma d'un coup de crosse derrière la tête. Je lâchais un hurlement de frustration et atomisais d'un éclair le fautif avant de la rejoindre en courant. Je puisais dans mes dernières force et lâchais mon pouvoir complètement, les éclairs fusant dans tous les sens, j'étais devenu une centrale électrique. Un jet lumineux s'échappa de moi et s'effondra sur le sol auprès de nos ennemi faisant l'effet d'une grosse bombe, créant un trou dans le sol, un tremblement de terre et l'électrocution de tous ceux qui se trouvaient à proximité. Je ne vis pas la suite puisque je m'effondrais sans connaissance aux côtés de Violette.

La suite est un peu flou, je crus sentir qu'on me déplaçait, j'étais à peine conscient et j'avais froid. Je devais avoir de la fièvre. J'entendais des voix qui parlaient dans une langue étrangère et je devais être dans un véhicule car je sentais les secousses de la route. Je dus perdre conscience à nouveau puisque lorsque je me réveillais, j'étais sur un sol froid et dur, à même la terre battue. Les mains attachées dans le dos, à plat ventre, le visage contre le sol. Je toussais pour recracher la terre que j'avais dans la bouche avant de me redresser pour observer où je me trouvais. C'était une pièce étroite qui sentait le moisi et je n'étais pas seul. Violette était assise dans un coin, attachée dans le dos également, la plupart de mes hommes autour d'elle dans la même position. Sans doute ceux qui n'étaient pas morts dans l'affrontement. Je pinçais les lèvres de rage avant de fixer la jeune fille et tous mes hommes.

"Vous allez bien ?"

Tout ça, c'était parce que je n'avais pas été assez fort pour tout le monde. Quelques hommes hochèrent la tête avant de fixer la porte. Cela signifiait qu'il y avait du monde derrière et qu'on nous écoutait. Je hochais la tête, nous devions être retenu prisonnier exactement à l'endroit où nous voulions arriver. Malheureusement, nous n'avions plus nos armes. Je me dirigeais vers Violette en me traînant vers elle sur les fesses pour chuchoter à son oreille.

"Si j'arrive à te détacher, tu penses pouvoir te rendre invisible et jeter un coup d’œil à ce qui se passe à l'extérieur de la pièce quand ils ouvriront la porte ? Retrouver nos armes et les récupérer ?"

Je lui jetais un regard intense avant de défaire le nœud qui la retenait prisonnière. Ils allaient l'ouvrir cette fichue porte, j'en faisais une affaire personnelle puisque je me mis à brailler dans la pièce.

"HEY !!! VOUS SAVEZ QUI JE SUIS BANDE DE SINGES PRIMITIFS ??? JE VEUX VOIR VOTRE CHEF !"

Et ça ne loupa pas, la porte s'ouvrit à la volée et je me pris un coup de crosse de fusil dans la pommette. Je retins un cri de douleur me contentant d'une grimace avant de me faire emporter à l'extérieur. Je jetais un regard à Violette, tout dépendait d'elle maintenant. On me traîna à l'extérieur de la pièce et je me retrouvais enfermé dans une pièce, tout seul après qu'il m'ait complètement déshabillé et roués de coups.

"Toi faire moins le malin maintenant."

J'entendis des éclats de rire alors que j'étais abandonné là, tremblant de froid et couverts de sang. Je me redressais en grimaçant et me tenait assis, les jambes repliées devant moi contre le mur. Il fallait juste avoir foi en Violette maintenant. J'espérais qu'elle allait faire vite pour retrouver nos armes et nos affaires.

FRIMELDA


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
we are
alive

Violette Parr



« Le côté obscur de la Force
redouter tu dois. »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Ancienne policière en formation ; désormais assistante de Mr le Maire
Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 Gm3o

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6378

Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 _


Actuellement dans : « Le côté obscur de la Forceredouter tu dois. »


________________________________________ Dim 12 Jan 2020 - 22:55

Lacrimosa
ft. Helios Bolt


Violette s’était réveillée avec un mal de crâne et la désagréable sensation d’avoir froid. C’était un trou noir total dans sa tête. Elle ne comprenait pas pourquoi elle se réveillait dans une pièce sale et sinistre. En passant sa main sur sa tête et en constatant le sang, Violette retrouva ses esprits et la mémoire. Elle avait été assommée et celui qui avait fait ça avait sans doute un lien avec ce qui se passait actuellement. Ils avaient été enlevés. Heureusement pour Violette, elle n’était pas seule dans cette situation. Il y avait les militaires d’Hélios et Hélios un peu plus loin, toujours inconscient et attaché.

C’est à ce moment-là que Violette remarqua qu’elle était elle aussi attachée, les mains dans le dos. Apparemment, les esprits de la brune n’étaient pas totalement revenus puisqu’elle n’avait pas remarqué ce détail très important dès le début ! Autre détail que Violette n’avait pas remarqué dès le début c’est qu’ils n’étaient plus très nombreux dans cette salle. Helios avait perdus quelques hommes. Violette se pinça les lèvres, inquiète. Ils étaient dans la merde.

Helios se réveilla enfin. Il semblait fou de rage, face à cette situation. Et Violette se sentait quelque peu coupable. Une fois de plus, elle avait baissé sa garde. Et voilà où cela les avait conduit : dans un endroit inconnu ! Le Major demanda à ses hommes s’ils allaient bien. Violette ne répondit rien. Elle était paniquée, apeurée et elle était épuisée. Malgré le bon repas qu’ils avaient eu le temps de prendre, ils n’avaient pas réussi à se reposer. Et c’est ce dont elle avait le plus besoin à cet instant.

Et pourtant, Helios continuait de faire confiance à Violette. Il lui avait demandé si elle pouvait se rendre invisible et partir voir ce qui se passait à l’extérieur de la pièce. Le plan était assez bon en soit. Mais Violette ne savait pas si elle y arriverait. Elle aurait voulu partager ses craintes avec Helios. Mais ce dernier ne lui laissa pas le temps de s’exprimer qu’il mit déjà en place son plan.

« At… »

Trop tard, il criait comme un fou et peu de temps après, des soldats ennemis ouvrirent la porte et donnèrent un coup au Major. La porte était grande ouverte, Violette était dans un coin, peu visible des autres. C’était le moment ou jamais. Violette ferma les yeux un dixième de seconde et laissa la concentration prendre le dessus.

Elle ré-ouvrit les yeux. Les soldats faisaient des petits signes lui faisant comprendre qu’elle s’était rendue invisible. Après avoir retiré les cordes, Violette se précipita à la porte avant qu’elle ne se ferme. Ouf. Bon timing. Elle avait réussi à passer de justesse sans toucher la porte. Impossible donc de savoir qu’un truc clochait. Désormais, elle se trouvait dans une sorte de hall, qui avait plusieurs portes. Violette aperçut les hommes armés emmener Bolt vers un couloir assez sombre.

Néanmoins, ce n’était pas sa mission première. Même si la situation dans laquelle Helios se trouvait maintenant était critique, Violette ne pourrait pas l’aider en allant le trouver. Non. Pour réellement l’aider il fallait qu’elle trouve les armes et qu’elle parvienne à les redonner aux autres soldats de Bolt. La brune espérait qu’il saurait s’en sortir tout seul ou au moins, qu’il ne se ferait pas plus embêter par les autres ennemis.

Il fallait se mettre à la recherche des armes et des affaires de l’équipe. Alors Violette, toujours invisible ouvrit une première porte au hasard. Première porte qu’elle referma le plus discrètement possible lorsqu’elle aperçut d’autres hommes armés, en train de jouer aux cartes. Par chance, ils n’avaient rien remarqué. Violette tenta une deuxième porte et tomba avec l’extérieur. A première vue, ils semblaient être dans un village. Cependant, ce n’était pas le plus important pour le moment. Alors la brune referma discrètement la porte.

La troisième porte fut la bonne. Une pièce rempli de malle, de carton et où étaient entreposé dans le bazar, plusieurs famas. C’était leur arme. Violette ne prit pas le temps de regarder dans les malles, le temps jouant contre eux. Elle prit les armes dans ses bras, en faisant très attention. Elle tenta de les rendre invisible. Est-ce que cela marcherait ? Violette ne savait pas. La seule façon de le savoir c’était de tenter de sortir et de ramener les armes aux soldats.

Alors Violette sortit de la pièce, faisant le chemin inverse. Arrivée devant la porte, il fallait trouver un moyen de l’ouvrir sans se faire remarquer. La première idée qui fit tilt dans la tête de Violette c’était de donner plusieurs coup dessus afin de faire croire que les hommes à l’intérieur toquait pour pouvoir parler ou donner des informations. Et la chance semblait être du côté de Violette, parce que les ennemis ouvrirent la porte, cherchant à savoir qui venait de faire ça. Mais aucun militaire n’était à côté de la porte, à la plus grande surprise des ennemis. Violette profita de ce moment d’incompréhension totale pour entrer de nouveau dans la salle sinistre et humide. La jeune femme attendit que la porte se referme sur un grognement en langue étrangère pour redevenir visible.

« L’opération a été un succès. Je vous laisse faire ce pour quoi vous êtes les meilleurs ! »

Elle rendit les armes visibles et les donna à ses camarades.

« Dehors ils sont armés et je dirais qu’ils sont une petit vingtaine. Le Major a été emmené plus loin. Je vais tenter de le retrouver rapidement en lui donnant une arme aussi. »


Elle avait expliqué son plan en chuchotant et chacun semblait d’accord. Et en quelques instants, tous retrouvèrent leur arme, prêt à en découdre. La première chose qui céda ce fut la porte. Violette prit les deux famas restants, se rendit invisible et alla jusqu’au sombre couloir afin de retrouver Helios.

Evitant les balles qui fusaient dans tous les sens, Violette arriva tant bien que mal dans la salle. Voir Helios comme ça lui brisa le cœur et la choque légèrement. Il était nu quand même ! Et ça ce n’était pas prévu. Violette fit une petite moue et décida de passer au-dessus de tout ça. Sans se rendre visible, Violette s’agenouilla aux côtés d’Helios.

« Qu’est-ce qu’ils vous ont fait….Si vous voulez vous venger d’eux, je vous apporte un petit cadeau. »

Rompant le contact avec l’un des deux famas, celui-ci redevint visible. Désormais, il fallait sortir d’ici. Et il était évident que certains hommes viendraient ici pour en finir avec Helios.



☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let's go to Titania

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Helios Bolt



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Helios Bolt


╰☆╮ Avatar : Max Riemelt

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Laxus Dreyar

✓ Métier : Major Général dans l'US Army, chef de la division 5
☞ Surnom : Laxus, Helios, chef
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 449

Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 18 Jan 2020 - 17:50

Lacrimosa
Feat Violette


Les coups de feu dans le couloir m'indiquèrent que Violette avait réussi. J'esquissais un sourire satisfait en imaginant mes hommes parcourant les couloirs pour retrouver leur liberté et buter ces saloperies de terroristes. Je relevais la tête en entendant la porte s'ouvrir. Je pris un regard arrogant et sûr de lui, je n'eux pas beaucoup à me forcer, même nu et attaché, je savais qui j'étais. Mais si la porte bougea, je ne vis rien entrer dans la pièce et un léger sourire s'étira sur mes lèvres. Parr. Elle venait à la rescousse. J'entendis sa voix près de moi et je vis mon barda tomber à mes pieds. Je me relevais sans aucune pudeur, la nudité ne m'avait jamais posé problème. Toutefois, j'avais froid et normalement, il y avait des affaires de rechange dans le sac.

"Bien joué, Parr."

Je me défis de mes liens et commençais à fouiller avant de sortir un pantalon et un tee-shirt. Je les enfilais en quatrième vitesse avant d'adresser un petit sourire au vide et d'attraper mon arme et mon sac.

"Ce qu'ils m'ont fait n'a pas d'importance. Allons juste leur apprendre les bonnes manières. On doit retrouver leur chef et fouiller la base."

J'avançais dans les couloirs à grands pas, croisant mes hommes qui venaient de sécuriser la zone. Il restait des pièces à visiter et j'avais l'intuition que nous allions retrouver des hommes ici. Je poussais du pied les cadavres qui jonchaient le sol avant que de nouveau coups de feu se fassent entendre. Je courus dans la direction et mêlais mon feu à ceux de mes soldats. Je tirais dans le tas avant d'ordonner un cesser le feu en avisant le chef de la base. J'avançais en le maintenant en joue, il était désarmé, acculé et il me restait à le cueillir comme un fruit bien mûr. Il ne résista pas et je le confiais à l'un de mes hommes pour qu'il le tienne pendant que je continuais ma progression. Il restait une pièce au fond encore fermé à clé. Je l'ouvris d'un coup de pied avant de laisser mon regard s'habituer à la pénombre. L'odeur de sueur et d'urine me prit à la gorge, je reculais d'un pas pour inspirer de l'air frais et entrais dans la pièce.

Des soldats étaient attachés les mains dans le dos, à moitié affalés sur le sol pour la plupart, déshydraté et affaiblis par le manque de nourriture. Mes hommes pénétrèrent à ma suite et commencèrent à s'occuper des blessés. Je sortis de la pièce pour donner des ordres. Il fallait sortir les cadavres, nous allions occuper l'espace le temps que tout le monde reprenne des forces et qu'on puisse rentrer à la maison. Nous venions de retrouver nos hommes disparus. Je saluais d'un mouvement de tête le lieutenant Harrisson alors qu'il passait devant moi, appuyé sur un homme, boitant et amaigris. Ces fumiers avaient déjà payés mais il en restait un qu'on pouvait encore faire parler. J'entrais dans la pièce où il était retenu et lui donnais un coup de pied dans le ventre.

"Alors sale raclure ! Pourquoi tu les retenais ici ? C'était quoi le plan après ?"

Je serrais la mâchoire alors qu'il crachait au sol à mes pieds. Je ne comprenais absolument pas ce qu'il voulait, ce qu'il cherchait. Pourquoi avait-il fait ça ? J'avais besoin d'air. Je sortis en refermant soigneusement derrière moi. Je saluais mes hommes d'un mouvement de tête alors qu'ils installaient les blessés sur des lits de fortune qu'ils avaient trouvé à droite et à gauche. Je sortis et inspirais l'air frais à plein poumons avant de grimacer légèrement sous la douleur de mes côtes. Les salauds savaient où frapper. Et sans que je sache comment ni pourquoi mon esprit divagua vers Stella, je pensais à elle, à notre dispute dans ce bar. Et je serrais la mâchoire. C'était tellement stupide tout ça. C'est ce moment que choisit Violette pour apparaître. Je lui adressais un léger sourire pincé.

"On a fini par les retrouver"

C'était une victoire. La fin de la bataille.

"On va pouvoir rentrer à la maison."

Je la fixais, elle semblait épuisée. Comme nous tous.

"Alors ? Cette expérience dans l'armée ? Pas trop traumatisante ?"

Mon sourire se fit narquois, comme pour détendre l'atmosphère pesante qui nous entourait.



FRIMELDA


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
we are
alive

Violette Parr



« Le côté obscur de la Force
redouter tu dois. »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Ancienne policière en formation ; désormais assistante de Mr le Maire
Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 Gm3o

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6378

Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 _


Actuellement dans : « Le côté obscur de la Forceredouter tu dois. »


________________________________________ Dim 19 Jan 2020 - 22:09

Lacrimosa
ft. Helios Bolt


Les cadavres qui jonchaient le sol dégoûtèrent au plus haut point la jeune femme. Il y avait beaucoup trop de sang, beaucoup trop de mort. Violette n’avait pas l’habitude. Et désormais, une odeur d’urine et de sueur venait de faire son apparition. La brune avait envie de vomir. Et lorsque qu’on lui demanda d’aider à nettoyer, à sortir les corps inertes, Violette refusa. C’était impossible pour elle. Alors à la place, elle visita les autres endroits de la base, à la recherche de choses utiles pour la suite : des armes, des lits de fortunes, de la nourriture, de quoi boire. Elle était accompagné de quelques autres collègues et ils arrivèrent à trouver différentes choses.

Lorsque Violette revint dans le Hall, l’odeur était toujours présente. Les corps n’étaient plus là mais il y avait toujours les traces de ce qui s’était passé dans cette base. Sentant l’envie de vomir arriver, la brune se précipita en marche rapide vers la porte qui menait sur l’extérieur. Une fois arrivée, Violette inspira un grand bol d’air frais. Même si c’était de l’air poussiéreux, Violette préférait ça à l’odeur du sang, de l’urine et de la transpiration. Ce petit cocktail était vraiment dégoûtant.

Et apparemment, elle n’était pas la seule à avoir besoin d’air frais puisqu’il y avait déjà le Major dehors. Tout naturellement et avec beaucoup moins d’appréhension et d’animosité qu’au début, Violette s’approcha de lui. Lorsqu’il lui annonça qu’il avait gagné, le visage de Violette s’illumina.

« Oui. On a réussi ! »

Même si finalement, tout ceci n’était qu’un gros coup de chance. Heureusement, dans leur malheur, qu’ils avaient été capturé et amené au même endroit que les soldats de son régiment. Néanmoins, Violette se passa de lui faire la réflexion. Elle avait envie de profiter de cette victoire, même si elle n’était que partiellement grâce à eux. Un sourire s’afficha sur le visage de Violette lorsqu’il lui indiqua qu’ils allaient pouvoir rentrer à la maison. C’était une excellente nouvelle. Cette expérience lui avait fait perdre la notion du temps et elle ne savait même pas combien de temps elle était resté dans ce pays.

« J’ai hâte de pouvoir retrouver mes proches. Je crois…que lorsqu’on vit des expériences comme celle-ci, on prend encore plus conscience que la vie est précieuse et fragile. »

La preuve. Avec seulement une gâchette, elle pouvait s’arrêter. Et clairement la dernière question d’Helios ne pouvait pas mieux tomber. Cela lui permettait de prendre du recul face à tout ceci. Ou du moins, de tenter de prendre du recul. Cette expérience au sein de l’armée avait clairement changé quelque chose en Violette. C’était comme si la dernière part d’innocence de Violette s’était envolée. Après tout, elle avait réussi à tuer, en le voulant, non pas en faisant exprès. Et ça, c’était bien la première fois. Et pourtant, Violette ne regrettait nullement ses gestes. C’était bien ça qui lui faisait peur. Comment une gentille comme Violette pouvait ne ressentir aucun regret ?

« Tuer est traumatisant. Au début. »

Fallait-il lui détailler tout ce qu’elle pensait ? Violette estima que non. Elle avait peur de passer pour une psychopathe. Déjà qu’elle avait peur elle-même…Violette n’avait pas envie de faire peur à Helios.

« Néanmoins, je pense que cette expérience m’a rendu plus mure, peut-être même plus réfléchie. Merci pour vos conseils. »

Après tout, c’était un peu grâce à lui si Violette était toujours en vie. Il n’allait pas se faire taper sur les doigts ! La jeune femme lui adressa un sourire avant de retourner à l’intérieur. L’odeur était encore présente mais commençait à s’en allait petit à petit. Et enfin, ils allaient pouvoir se reposer. C’était ce que Violette souhaitait le plus, à l’heure actuelle, se reposer. Alors en attendant l’hélicoptère, la brune se laissa tomber sur son lit de fortune et dans les bras de Morphée.

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let's go to Titania

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Contenu sponsorisé








Lacrimosa [Violette & Helios] - Page 2 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Lacrimosa [Violette & Helios]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Le Reste du Monde