« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-50%
Le deal à ne pas rater :
Nike Sportswear Club Fleece – Sweat à capuche
29.97 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Tout ce que je ne te dis pas (Avec Levy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage


Gajeel Redfox
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Gajeel Redfox

| Avatar : Tyler Hoechlin

Personnage abandonné

| Conte : Fairy Tail
| Dans le monde des contes, je suis : : Gajeel Redfox

| Cadavres : 1031



Tout ce que je ne te dis pas (Avec Levy)  - Page 3 _



________________________________________ Lun 15 Juin 2020 - 15:21


Tout ce que je ne te dis pas

Gajevy

Gajeel ne s’attendait pas à voir Levy … mais la voir lui faisait du bien au moral… il ne pouvait le nier,mais ne préférait pas aller plus loin dans sa réflexion ….. il serait content de voir tous ses amis non ? Non … il avait envie de voir personne il le savait. Secouant la tête il préférait ne plus y penser. Le formulaire était donné, et Gajeel commençait à … à quoi exactement ? Peut être à paniquer … Il n’avait pas du tout envie de la partager à qui que ce soit … encore moins à tout le monde … Il sourit doucement à sa phrase. Certains bénévoles étaient déjà en train de remplir les questionnaires, mais elle pouvait le faire quand elle voulait sans soucis.

- Fais comme tu le sens Lev, mais saches que certains seront peut être …. Un peu brusque en refusant, il ne faut pas les forcer à avoir de l’aide.

Clairement, Levy pourrait entendre dans la voix de Gajeel qu’il était en train de répéter quelqu’un… et que lui il aurait secoué tous les gens comme des pruniers … mais ça le fit sourire. Il laissa Levy partir en cuisine et continua de faire en sorte de rajouter des chaises, ou des tables. Il y avait plus de personne que prévu, mais ce n’était pas grave. Pendant cette préparation, le petit sur sa tête était revenu.

- C’est ta petite amie ?

Gajeel failli en faire tomber la table sur le sol alors qu’il observa l’enfant comme s’il allait le manger. Il posa un regard sur levy avant de répondre un Non, claire et audible.

- Oh le menteur, il est amou…

Gajeel avait lâcher la table pour attraper le gamin, avec douceur malgré la rapidité du geste, et le faire se taire. Le petit se mit à rire alors que Gajeel utilisa les guillis pour sceller son silence. Le petit arrêta de rire pour se relever. Il câlina Gajeel qui reste droit comme un I… avant que le petit chuchote.

- Tu la regardes comme mon papa regarde ma maman quand elle ne regarde pas. Je suis sur que c’est de l’amour …

Et le petit parti … heureusement pour lui, la musique empêcha Gajeel de réfléchir. Il n’était pas amoureux. Pas amoureux du tout. Il la regarde pas amoureusement du tout… et quand elle s’approcha de lui pour lui donner les questionnaires, son cœur battait la chamade au point qu’il allait l’impression de faire une crise cardiaque. Pas amoureux.. ; du tout !

- Oui, je sais, mais c’est important pour leur venir en aide, sans ils sont seuls.

« Vas y parle lui normalement, tu n’es pas amoureux, pourquoi tu n’es pas naturel là ? Tu es débile mon pauvre Gajeel. Toute façon tu sais bien que tu lui feras du mal ». La voix au début, était celle de sa pensée … la fin était la voix de son père. Il ne pouvait pas être amoureux… parce qu’il ne savait pas l’être et qu’il refusait de faire du mal à Levy. Son Merci eu l’effet de l’achever. Clairement, amoureux ou non, il ne pouvait pas lui faire ça. Alors il préférait oublier.

- De rien…

Continuant à penser..… sur marche automatique …. Il avait envie de retrouver l’enfant qui lui avait mis ça en tête pour le manger tout cru… D’ailleurs le revoilà … Il lui tira son t-shirt pour lui montrer deux personnes en train de danser un slow.

- Tu devrais y aller, il risque de te voler ta princesse ! Dépêche-toi ! Dépêche-toi !

Et avant qu’il ne puisse savoir comment, il se retrouva à tapoter l’épaule de Levy … il ne savait pas si ses pieds avaient décides d’avancer, ou juste les petits l’avaient poussés … mais il se mit à rougir .. ; heureusement la lumière n’était pas bonne…

- Hum … … Je … tu …

Et la le petit arriva par derrière pour montrer sa petite tête.

- On veut vous voir danser tous les deux ! Ga’ veut nous faire plaisir, tu accepterais aussi ?

OK. Il allait offrir un groooooos paquet de bonbon à ce gamin pour l’avoir sortit de ce pétrin en mettant tout sur son dos … s’il danse avec elle, parce qu’on lui a demander, alors il n’aura pas l’impression que son cerveau allait exploser … si ?


codage by Wiise


Alice O'Neill
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Alice O'Neill

| Avatar : Zoella Sugg

Tout ce que je ne te dis pas (Avec Levy)  - Page 3 1566382621-bff

*

Tout ce que je ne te dis pas (Avec Levy)  - Page 3 191126064056593136
Plus qu'une Guilde, nous sommes une famille.

*

Tout ce que je ne te dis pas (Avec Levy)  - Page 3 1565269466-gavejy-01
" Je ne suis pas petite. "

Tout ce que je ne te dis pas (Avec Levy)  - Page 3 Giphy

*

Tout ce que je ne te dis pas (Avec Levy)  - Page 3 190826095323124508
" On ne fait jamais rien comme les autres. "


| Conte : Fairy Tail
| Dans le monde des contes, je suis : : Levy McGarden

Tout ce que je ne te dis pas (Avec Levy)  - Page 3 Team_f10

| Cadavres : 242



Tout ce que je ne te dis pas (Avec Levy)  - Page 3 _



________________________________________ Ven 19 Juin 2020 - 17:12

Gajeel

Tout ce que je ne te dis pas


Quoi que l’on puisse en dire, c’était gratifiant d’aider les autres et rien que pour cette raison, Alice savait qu’elle le regardait différemment en cet instant. Lui et son caractère buté étaient bien des choses, mais ce qu’il avait fait ce soir montrait celui qu’il était réellement. Elle était contente de l’aider et de participer à cette action humanitaire qui, elle l’espère, ne serait pas la dernière. Il n’était pas du genre à faire quelque chose comme ca pour un coup de pub, et même s’il s’agissait du jour de Noël, elle se surprenait à ne pas vouloir le passer ailleurs.

Elle avait récupéré les formulaires qu’il lui avait tendu en écoutant ce qu’il avait à lui dire avec un air légèrement dubitatif. Le connaissant, elle n’était pas certaine que ces mots étaient de lui et elle ne put s’empêcher de lui adresser un petit regard compatissant avant de disparaître. Les choses s’enchaînant, elle s’était ensuite dirigée vers les cuisines pour aider avant que la soirée ne continue sur sa lancée et qu’elle puisse lui rendre l’un ou l’autre questionnaire complété. « Oui, je sais, mais c’est important pour leur venir en aide, sans ils sont seuls. » Elle s’était contentée de le regarder, acquiesçant silencieusement à ses paroles avant de repartir à sa tâche de la soirée non sans un merci murmuré mais qu’elle savait qu’il entendrait. Elle parlait certainement pour tous en lui disant ca mais surtout, elle parlait pour elle et son ressentit personnel.

La musique aidait à détendre l’ambiance, et elle était heureuse de constater à quel point ce bénévole avait eu raison en faisant ca. Pourtant, elle ne s’attendait pas à ce qu’un slow se mettent à retentir dans la pièce, donnant à cette pièce une ambiance différente pour un instant. Elle avait accepté avec plaisir l’invitation de l’un de leurs convives et s’était ainsi retrouvée à danser avec lui sur cette piste improvisée. Il vanta ses talents de danseuse et elle le remercia poliment en lui retournant le compliment alors que bientôt, la musique s’arrêtait. Leur danse n’était d’ailleurs pas encore terminée lorsque, on vient tapoter son épaule et qu’elle ne s’arrête pour se retourner en direction de la personne. Si son sourire est présent, elle n’en reste pas moins étonnée de voir Gajeel devant elle, quelques enfants sur les talons. « Hum … … Je … tu … » Lentement, elle s’écarte de son partenaire alors qu’elle regarde le brun, intriguée. Elle n’était pas certaine de ce qu’il voulait dire et c’est avec calme qu’elle attendit sa réponse. Pourtant, loin de la confusion, le sans abri avait quant à lui compris de quoi il s’agissait alors qu’un bras dans la direction de la demoiselle, il s’adressa au dragon. « Elle est toute à vous … » Et sur ces mots, l’homme s’éloigna sans plus de cérémonie.

Le rose lui montant lentement aux joues, Alice était prise d’une soudaine panique alors qu’elle regardait, perdue, le sans abri qui s’éloignait. « Qu-quoi ? » Il devait y avoir une erreur quelque part ou tout du moins c’est ce qu’elle se disait avant qu’un enfant se monte littéralement sur Gajeel pour s’adresser à elle, la faisant se retourner instinctivement. « On veut vous voir danser tous les deux ! Ga’ veut nous faire plaisir, tu accepterais aussi ? » Elle regarde l’enfant, bouche bée, avant que naisse un nouveau délicat sourire sur ses lèvres. Visiblement, le dragon ne pouvait dire non aux enfants, c’était adorable et … pour le moins inattendu de sa part cependant, s’il jouait le jeu, qui était-elle pour refuser ? Sa raison lui disait que rien de fâcheux n’arriverait et pourtant, son cœur ne lui disait pas la même chanson. « Vous êtes des petits gâtés, vous le savez ca ? » répondit-elle alors, en souriant, en retour à leur proposition qui n’incluait aucun refus.

C’est à cet instant que la musique se décida à changer et qu’un nouveau slow suivit le premier comme si les enfants avaient tout prévu. Hésitante, elle regarda le dragon face à elle et baissa les armes, chancelante. « Je … On y va ? » Et ces mots dit, la demoiselle se colla contre lui, enlaçant une partie de son torse de par sa petite taille alors qu’elle se sentait rougir violemment. La situation ne s’arrangea d’ailleurs pas, lorsqu’il passa un bras autour d’elle, la chaleur qu’il dégageait l’enveloppant entièrement. Quand ils commencèrent à bouger tous les deux un peu maladroitement, elle ferma les yeux pour se concentrer sur la musique et le moment pour le moins unique qu’ils partageaient en cet instant. Pourquoi n’arrivait-elle pas à se calmer, alors qu’elle venait de faire la même chose avec un inconnu ? Elle devait se reprendre maintenant, elle irait prendre l’air après, il faisait bien trop chaud dans cette pièce désormais … Puis, pour détendre l’atmosphère pour le moins tendue qui s’était installée, elle s’adressa à lui dans un murmure. « Je ne pensais pas que tu plierais aux caprices d’un enfant. » Elle ne dirait pas qu’elle appréciait ce moment, mais elle mentirait en disant le contraire. Cette journée était décidemment bien étrange. Ainsi, elle finit par lever la tête pour poser son regard sur lui et se dire malgré elle, qu’elle pourrait bien rester comme ca.


luckyred.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82799-chaque-page-a-son-his
 Page 3 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Tout ce que je ne te dis pas (Avec Levy)





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Centre Commercial