« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces Temporelles : où ...
Voir le deal

Partagez
 

 La Tarte au citron : le retour [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
3 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


*Violette Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

*Violette Parr

| Avatar : Danielle Campbell

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 33ur

*Quelle belle bouche. STOP ! ARRETE DE PENSER*

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 8uer
La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Ehgw

| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Violette Parr

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Ahg2

| Cadavres : 6502



La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-04-14, 01:12

La Tarte au citron : le retour
ft. Honey & Michel-Ange


C’était pas facile de choisir une émotion parmi toutes, en étant entre Honey et Michel-Ange. D’un côté, elle était contente, voire même très fière d’avoir les compliments de sa sœur de cœur. Mais de l’autre, elle supportait de moins en moins le sarcasme de Michel-Ange. C’était la marque de fabrique de Violette, pas celle de Michel-Ange. Il y avait copyright dessus.

Quoi qu’il en soit, heureusement qu’Honey était là. Elle ne put s’empêcher d’avoir un sourire amusé lorsqu’elle expliqua sa façon de penser sur l’univers et la fin du monde. Evidemment, Honey était la personne la plus terre à terre qu’elle connaissait. Alors pour elle, la magie et maintenant le divin, c’était gros. Ca faisait défaut à la science, à sa science. Malheureusement, il en était ainsi et Violette croyait de plus en plus à cette fin du monde mystique.

« J’aimerais tellement que tu aies raison Honey. Que la fin du monde se passe de manière scientifique et logique. Et surtout qu’on ne soit plus là pour le voir. Mais j’ai bien peur que la fin du monde ait un gros lien avec le divin. Si j’ai bien compris l’histoire, l’arrivée de cette lune noire est une sorte de compte à rebours. »

Mais les propos de Michel-Ange choquèrent légèrement Violette. Apparemment, il semblait avoir une dent contre le divin. Ce qui n’était pas le cas de la brune, qui décida donc de prendre leur défense. Elle se tourna vers lui.

« Mais comment tu peux dire une chose pareille ! Pourquoi les divins placeraient-ils un signe montrant le début de la fin d’un monde dans lequel ils vivent aussi. On est tous dans le même camp Michel-Ange. Tu devrais le savoir. »

La Magic League avait décidé de s’allier avec les divins pour tenter de combattre Chronos et de retarder voire même stopper cette fin du monde. Et aux dernières nouvelles, Michel-Ange faisait partie de la Magic League. A moins qu’il ait décidé de ne plus en faire partie à cause de cette prise de position ? Qu’importe, Violette n’eut pas réellement le temps de lui demander puisque Honey avait eu plusieurs remarques sur Yodi. Après une gorgée du thé, Violette se tourna de nouveau vers son amie et posa son regard sur la petite créature.

« Il a l’air de beaucoup t’apprécier. Tu es la première personne vers qui il va spontanément. Alors, tu pourras le garder, si tu peux. Mais… »

Violette détourna le regard vers Mich’.

« …pas sûr qu’il soit le bienvenu chez vous. »

Elle lui lança un petit regard noir avant de reposer son regard sur Honey.

« Sinon, son plat préféré ce sont…les grenouilles. Vivantes apparemment. Mais je crois que c’est un bébé car il a tendance à mettre tout à la bouche. »

Et parfois, ça pouvait vraiment être dangereux.

Puis le sujet retourna de nouveau sur le comportement de Violette, l’abandon qu’elle avait fait, les excuses que Michel-Ange attendaient encore. Pourtant elle s’était déjà excusée. Que voulait-il de plus ? Malgré les paroles agréables d’Honey, Violette sentait une rage incontrôlable monter en elle, quelque chose qu’elle n’avait pas encore assez extériorisé. Et il était presque sûr que la bombe allait être lâchée à cet instant même, car là, ça en était vraiment trop pour la brune.

« Bravo pour ta promotion. Et maintenant quoi ? Qu’est-ce que tu veux de plus, qu’est-ce que vous voulez de plus ? Des explications en plus de mes excuses ? »

Violette avait mal au ventre. Elle se sentait mal. Son ton était sec et pourtant on pouvait sentir de la triste dans sa voix. La jeune femme serra fortement sa tasse, qu’elle venait de prendre à deux mains. Peu commode pour boire le thé.

« Désolée de ne pas avoir pu encaisser la culpabilité de la perte des jambes d’Honey. Désolée d’être partie comme une voleuse sans dire au revoir. Désolée de ne pas savoir garder contact. Désolée d’avoir été violé et d’en être traumatisé. Désolée d’être revenu dans vos vies pour tenter de fuir tout ça. Désolée ! »

Elle déballait son sac, elle déballait toute la triste vérité de sa vie à New-York. Oh si elle avait su, évidemment qu’elle serait resté à Storybrooke et qu’elle n’aurait jamais mis les pieds dans la ville à la grosse pomme.

Violette était essoufflée. Son monologue avait été fait sans aucune pause, dans une montée crescendo du ton, de l’énervement et de la tristesse. Désormais elle avait les larmes qui coulaient, sans pouvoir les contrôler. C’était la première fois qu’elle avouait ainsi son terrible secret, sa plus grande honte et sa plus grande faiblesse. Elle détestait se montrer aussi faible devant des personnes, et encore plus ses proches.

Elle se sentait vraiment mal. C’était comme si une grosse boule nouée en Violette était en train de remonter avec tous les souvenirs, tous les détails de ce traumatisme et il fallait qu’elle l’évacue. Alors sans prévenir qui que ce soit, la jeune femme posa sa tasse brusquement – de nouveau – et fila à toute allure dans les toilettes les plus proches afin de vomir – la porte bien grande ouverte. Si elle le pouvait, elle aurait fui, elle aurait donné satisfaction à Michel-Ange et serait partie aussitôt chez elle. Malheureusement, elle était coincée ici, avec toute la vérité qui venait d’éclater. Et elle devait y faire face. Ou bien, rester toute la vie dans les toilettes, c’était bien aussi non ?


☾ ANESIDORA
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi


Michel-Ange Turtles*
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Michel-Ange Turtles*

| Avatar : Andrew Garfield

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 0c1eb12ddb467f15288f3b74544763f698d8a5cd

Fallen.

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Tumblr_nbsw6bXhiu1smcqr3o7_250


| Conte : Teenage Mutant Ninja Turtles
| Dans le monde des contes, je suis : : Michel-Angelo - La Tortue Orange

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Police10

| Cadavres : 1152



La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-04-14, 07:57


Moi? Un gros con? Jamais.






Le Big Crunch. C’était qu’une théorie. Et Michel-Ange avait lu assez de vulgarisation scientifique pour savoir qu’on en était pas encore, tout à fait sur. Mais allait-il ouvrir le débat ? Non. Déjà, parce que Violette était là, et que la situation était tendu, et ensuite parce qu’il commençait à connaître Honey. Elle changeait de sujet en prenant quelque chose qu’elle maîtrisait car elle n’était pas bien. Et tout ça était de sa faute à lui. Soupirant, les bras le long du corps, il se contenta de sourire légèrement quand elle parla de Yodi, et du Big Crunch. Il en avait assez fait…

« Oui. Je parlais d’Eulalie. Et je pense aussi qu’ils ont créé tout cela. Par accident peut être, mais ça n’empêche pas d’être responsable et... »


Et il n’eut jamais le temps de finir sa phrase. Car Violette explosa. Se prenant tout ça à la figure, avant qu’elle ne parle du viole, et pendant qu’elle déblatait sa tirade, il fixa Honey en mode «  ON A TOUS NOS PROBLEMES NON ? », d’ailleurs, il avait envie de le dire.

« On a tous nos p... »


Mais, quand elle parla de sa vie, de ce qui s’était passé réellement, tout se coupa. Son estomac se noua instantanément. Son visage devint blême et il renversa sa bière. C’était un moindre mal, à ce qu’il venait d’apprendre. Entendant Violette courir vers les toilettes et vomir, Michel-Ange se sentit aussi mal que le jour où ses frères l’avaient forcé à aller à l’université en caleçon. Se laissant tomber dans le canapé, il regarda devant lui pendant plusieurs secondes. Qu’avait-il fait ? Peut être devait-il enfin s’excuser ? C’était rare quand il s’excusait. Mais là c’était nécessaire non ? Hm… Il y avait plus urgent à gérer dans l’immédiat. Se levant, il alla dans la cuisine, sorti sel de céleri, jus de tomate et une grande quantité de tabasco. Mélangeant le tout dans un verre, il mélangea rapidement et se dirigea vers Violette qui était toute tremblante dans les toilettes. Oh.  Il avait vu pire, et le vomi, ça ne l’écourait pas plus que ça.

« Tu devrais boire ça. C’est sans alcool. »


Il n’avait pas grand-chose à dire de plus, mais on pouvait sentir dans sa voix que tout avait changé. Il n’étai tplus du tout agressif, ou rancunier de quoi que ce soit. Car il avait compris rapidement. Attrapant Violette, il utilisa sa force supérieure pour la relever, avec la tendresse d’un ami, et la replaça en la guidant vers le fauteuil doucement.

« Là. Ca va aller. Excuse moi. »


Déposant le verre devant elle, il regarda Honey. Il s’attendait à pleins de reproches, et il allait en avoir. Certainement même leur première dispute. Il fallait déjà penser à l’après. Fuir cet endroit quand on aurait eu toute la confession de Violette. Sortant son téléphone et pianotant un SMS, il envoya à Léonard : « Appelle moi dans 30minutes, et dit que c’est urgent. »
Voilà. Ses petits problèmes réglés, il laissa Violette récupérer. Lycos était venu passer sa tête sous son bras et avait déposé sa tête sur ses genoux. Il faut dire qu’il était comme Michel-Ange. Pas très rancunier… Ce fut Michel-Ange qui cassa le silence, avec un brin d’humour il déclara :

« J’accepte tes excuses aussi… Si tu veux en parler, on est là. Si tu ne veux pas en parler, on est là aussi. Si tu veux changer de sujet, on est là également. On est là. On l’a toujours été. Tu… Tu veux en parler ? »


Il avait déjà quelque chose derrière la tête, mais il savait qu’elle ne plairait à personne. Une fois, April O’Neil s’était faites agressée à New York également. Cette ville était vraiment moisie. Et le lendemain, l’homme avait reçu la visite des quatre frères Turtles. Et c’était ce qui allait se passer. Ressortant son téléphone, il pianota. « Plutôt dans 1h. Et prépare les cagoules. Expédition punitive ce soir. »

C’était un code, mais ça voulait dire ce que ça voulait dire. Il lui fallait juste un nom. Juste un petit nom… Michel-Ange savait que dans ce monde, certaines personnes croyaient en la justice. Mais si elle avait véritablement existé, des choses comme ça ne se produiraient pas tous les jours. Parfois, il fallait lui donner un coup de pouce. D’ailleurs, c’était dans sa nature du monde des contes. Chevalier d’écailles. Justiciers de la Nuit. Ca avait toujours fonctionné comme ça pour lui.

« Tu.. Tu en as parlé à quelqu’un ? »



http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80696-tortue_amazonienne


Honey Lemon
« Science is magic that works. »

Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Eroshoney

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 6419



La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-04-14, 21:13 « Science is magic that works. »

A un moment, Honey se demanda si elle ne préférait pas une dispute plus banale entre Violette et Michel-Ange qu'un débat sur l'utilité du divin ou non. Dans l'absolu, elle aurait préféré pas de dispute du tout mais l'ambiance demeurait électrique et peut-être que sa sœur de cœur et son petit ami avaient besoin de se prendre la tête, quel que soit le sujet. Peut-être aussi que c'était là un signe de leur immaturité relative et partagée. Honey préféra ne pas se les mettre à dos en partageant cette idée et câliner Yodi, pas peu fière d'être la première, en dehors de Violette, vers qui il allait. La jeune femme s'était toujours targuée d'être avenante et appréciait qu'une espèce extraterrestre vienne prouver son argument. Même si Michel-Ange et elle n'étaient pas, une fois n'est pas coutume, sur la même longueur d'ondes au sujet de la créature.
Par chance, Yodi était à Violette. A priori, donc, il ne poserait pas de problèmes de cohabitation entre Honey et Michel-Ange. La chimiste fit donc tout son possible pour ignorer l'élément gênant et répondre quand même à Violette :
- Il y a toujours mon labo ! Promis ce sera pas pour faire des prélèvement - ni des scanners, j'ai pas le matériel pour, de toute façon, assura la jeune femme tout de suite après pour se disculper. S'il vient j'aurais des grenouilles, ajouta-t-elle.
Honey ne s'émouvait pas plus que nécessaire de la chaîne alimentaire. Elle était omnivore mais savait que de nombreuses espèces étaient uniquement carnivores et ne fallait pas les astreindre à un régime différent de leurs besoins sous peine de leur nuire. Honey ne voulait pas lancer le débat, pourtant d'actualité, et n'avait, pour cela, même pas amorcé ce raisonnement. Le recul de quelques minutes seulement lui fit regretter de ne pas avoir monopolisé la parole davantage. Même si Violette avait besoin de vider son sac, il aurait été mieux qu'elle puisse le faire dans un environnement qui lui semblait accueillant, or, Honey avait l'impression que son appartement lui était hostile et le regrettait, tenant énormément à la jeune femme.
Bien sûr, la chimiste était attristée d'apprendre par quoi Violette était passée. Elle était au courant de sa culpabilité (infondée) vis-à-vis de la mission qui avait coûté sa colonne à Honey et sa vie à Jim (ndlr : Cyril si tu passes par ici je ne te pardonnerai JAMAIS). Mais elle était aussi peinée de voir qu'en cas de coup dur Violette n'avait pas suffisamment confiance pour se confier à elle. Etait-ce pas honte ? Par culpabilité ? Etait-ce le moment de parler de la campagne #MeToo pour assurer à Violette qu'elle n'avait rien à se reprocher ?
Il fallait au moins attendre qu'elle sorte des toilettes. Alors que Michel-Ange apportait ce qui avait tout l'air d'une décoction pour Violette à la salle de bains, Honey roula vers la cuisine pour attraper de l'essuie-tout et éponger la bière qui avait coulé de la bouteille de Michel-Ange. Schrödinger regretta d'être troublé dans sa tranquille et descendit des genoux de sa maitresse, ce qui laissa plus de place à Yodi. Honey resta dans le salon, jugeant qu'avec son fauteuil ça allait faire un peu trop dans la salle de bains. Mais elle était paraplégique, pas sourde et capta sans peine les paroles douces et amicales de Michel-Ange et sourit au mur en face d'elle, contentée.
- Tu vois Yodi. Il fait le dur des fois mais c'est un gentil, au fond. Un gentil susceptible mais tu feras comme si je t'avais rien dit, ajouta-t-elle dans un murmure complice avant de rependre sa place et finir son thé.
Quelques instants plus tard, Michel-Ange sortit de la salle de bains en ramenant Violette avec lui. Honey, d'une voix douce, fit écho à ses propos en affirmant qu'elle aussi était là pour Violette si besoin. Puis elle ajouta :
- Si tu veux on a plein de chocolat. C'est vachement bon le chocolat quand on va pas bien parce que ça va augmenter le taux de tryptophane dans ton organisme et dès que tout ça arrivera dans ton cerveau ça va se transformer en sérotonine qui a un effet positif sur l'humeur. Tu veux avec ou sans amandes dedans ? On a aussi des Kleenex, si besoin. Et personne ne t'en veux pour tous les malheurs qui te sont arrivés.
Ces mots disant, Honey coula un regard vers Michel-Ange pour s'assurer de son soutien dont elle ne doutait plus depuis qu'elle avait entendu ses excuses et la tendresse avec laquelle il avait parlé à Violette.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


*Violette Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

*Violette Parr

| Avatar : Danielle Campbell

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 33ur

*Quelle belle bouche. STOP ! ARRETE DE PENSER*

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 8uer
La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Ehgw

| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Violette Parr

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Ahg2

| Cadavres : 6502



La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-04-16, 01:27

La Tarte au citron : le retour
ft. Honey & Michel-Ange


Finalement, dans son malheur, d’avoir sorti tout ce qu’elle avait sur le cœur avait permis à Michel-Ange de se calmer. Et ça faisait vraiment du bien de retrouver le Michel-Ange à l’écoute, bienveillant et tendre. Cela faisait si longtemps qu’elle ne l’avait pas vu ainsi et le retrouver faisait plaisir à Violette. Elle prit donc tout naturellement le breuvage que Michel-Ange lui tendait avant de le boire d’un trait. Même si cela partait d’une très bonne intention, le mélange n’allait pas du tout avec le goût de vomi encore présent dans sa bouche. Alors une deuxième fois, Violette se vida dans la cuvette.

Néanmoins, la différence cette fois-ci c’est qu’elle sentait que ça l’avait carrément nettoyé, voire brûler vu la quantité de tabasco. Violette se releva difficilement, prenant appui sur Michel-Ange. Il était devenu en une fraction de seconde un véritable soutien, au même titre qu’Honey évidemment. Les deux étaient de retour au salon, Violette prit place sur le fauteuil et laissa Lycos s’approcher d’elle. Lorsqu’il posa sa tête entre ses genoux et son bras, la brune se sentit bizarre. D’un côté elle se sentait très mal par rapport à ce qu’elle lui avait fait subir. Mais d’un autre, elle appréciait la compagnie de Lycos. Le chien l’apaisait en quelque sorte. Ou alors peut-être que c’était de savoir qu’elle pouvait compter sur ses deux amis ? Violette passa la main sur le haut de la tête de Lycos, lui prodiguant quelques caresses.

« Je te présente mes excuses aussi. »

La voix de Violette était fluette. Mais elle se remettait de ses émotions. Il le fallait. D’ailleurs elle prit une grande inspiration puis leva doucement les bras, repoussant l’air devant elle.

« Ca va aller. On respire et on oublie ce qui vient de se passer. »

L’autruche. Voilà ce que Violette était en train de tenter de faire. Maintenant qu’elle venait de faire éclater une bombe, elle tentait d’enterrer tout ce qu’elle avait fait exploser au grand jour. Mais si ça pouvait marcher pour elle – après tout elle avait réussi à enfouir ça au fond d’elle pendant plusieurs mois…alors elle pouvait l’enfouir à nouveau – cela ne marcherait peut-être pas pour Michel-Ange et Honey. Ils seraient sans doute pas prêt de faire comme s’ils n’avaient rien entendu. Peut-être que c’était mieux ainsi, être obligé d’en parler ?

Violette hocha négativement la tête. Restait à savoir à quelle question de Michel-Ange répondait-elle ou si elle répondait à celle d’Honey ? Il allait falloir être plus clair.

« Je…je sais pas si j’ai envie d’en parler. Ni si j'ai la force »

Elle avait peur.

« Je l’ai dit à Lagertha et à quelqu’un qui a vécu pire que moi. Mais j’ai jamais raconté ce…qui s’est passé ce jour-là. Je…je n’arrive pas à en parler. C’est comme si tout se bloquait en moi. »

Elle sentait sa boule dans son ventre qui n’arrivait pas à sortir entièrement de Violette. La jeune femme releva la tête, qu’elle avait maintenu baissé tout le long. Honteuse de tout cette histoire, l’air sale et salie. Elle laissa glisser son regard sur Honey puis sur Michel-Ange avant de fixer Honey.

« Je veux bien du chocolat. Mais sans amande ! Et puis, je dirais pas non pour un mouchoir. Je dois avoir une tête affreuse et je sens que mon nez coule. »

Il était évident qu’elle devait avoir une gueule de mort vivante. La brune prit la tasse entre ses deux mains, se réchauffant à travers la tasse. Elle prit une grande gorgée. Elle ferma les yeux, revivant la scène dans sa tête. C’était affreux. C’était comme si son corps l’obligeait à en parler pour faire évacuer tout ça. Violette ne savait même pas si elle était prête. Malgré tout, il fallait qu’elle tente le tout pour le tout. Violette ouvrit les yeux, laissant deux/trois larmes couler. Elle serra les dents en même temps que la pression qu’elle exerçait sur la tasse grandissait. Cet exercice allait être réellement compliqué pour Violette. Mais il semblait nécessaire et elle savait qu’elle le réalisait devant des personnes de confiance.

« Ça s’est passé en Décembre...2018… »

Finalement, ça faisait déjà plus d’un an. Et pourtant, les souvenirs étaient intacts. Comme si ça s’était passé hier.

☾ ANESIDORA
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi


Michel-Ange Turtles*
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Michel-Ange Turtles*

| Avatar : Andrew Garfield

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 0c1eb12ddb467f15288f3b74544763f698d8a5cd

Fallen.

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Tumblr_nbsw6bXhiu1smcqr3o7_250


| Conte : Teenage Mutant Ninja Turtles
| Dans le monde des contes, je suis : : Michel-Angelo - La Tortue Orange

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Police10

| Cadavres : 1152



La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-04-19, 14:24


Moi? Un gros con? Jamais.






Décembre 2018…
Lui était en train de se bourrer la gueule au réveillon annuelle des Tortues Ninja. Eulalie était venu le chercher en boîte de nuit et l’avait forcé à se faire vomir dans les même toilettes où Violette avait vomi. Il s’en rappelait très bien. Non, en fait, il s’en rappelait pas beaucoup.
Mais… Dire que Violette avait subi ça à la même époque. Assis, il jouait avec l’étiquette de sa bière vide, chose qu’il ne faisait que quand il était extrêmement nerveux. Une fois la glace brisée, c’était complexe de s’engager dans la conversation tant que la victime n’avait pas parler. Comment commencer ? Tournant un regard vers Honey, il décida de commencer comme ça.

« On devrait annuler tout ce qu’on a de prévu aujourd’hui non Honey ? Je pense qu’on va garder Violette. Peut être même pour la nuit. Je crois qu’on est parti pour une soirée pyjama... »


Soirée pyjama confession intime. Ca allait s’annoncer larmoyant. Douloureux. Triste. Ramenant divers boissons, on pouvait voir qu’il ne tenait pas en place. Plusieurs bières étaient sur la table, du soda, du café et d’autres trucs inutile tel que du jus de goyave ou du lait d’amande. N’osant pas demander à Violette ce qu’elle voulait, il avait ramené tout ce qu’il avait. Ouvrant une bière dans un POK sonore, Michel-Ange but une gorgée.

« Le chocolat c’est une bonne idée. Mais je l’ai oublié. Heu… »


Heu… Ensuite ? Comment amener la conversation. Comment lui dire qu’ils leurs fallait un nom, un indice, quelque chose pour que ce crime reste impuni. Se tournant vers Honey, il lui décrocha un regard plein de sous-entendu. Après tout c’était avant tout son amie à elle, c’était à elle de la faire parler. Buvant une ou deux gorgées, il regarda ensuite Violette. Tout était aller très vite. Depuis que la bombe était lâchée, Michel-Ange se sentait très mal, et il avait envie de monter sur la terrasse de l’immeuble, qui donnait une vue imprenable sur la ville.

« Décembre 2018… C’est… C’est y’a pas longtemps hein. »


Quelle adresse. Quelle finesse dans ses propos. Le psychologue idéal. Voulant se frapper, Michel-Ange se balança un peu comme un autiste sur le canapé, ses jambes ramenés souplement devant lui. Fixant Honey et Violette, il ne savait pas par où commencer. Le mieux c’était de la laisser parler non. Mais, avant qu’elle ne continue, il fallait qu’il dise quelque chose :

« Violette, avant que tu poursuives, il faut vraiment que tu sois consciente qu’on est tes amis, et qu’on ne te jugera pas. »


C’était important de dire ça. Très important même. Il savait que dans ce genre de situation, la culpabilité était quelque chose de dangereux, voir mortelle. Combien de femme ou d’homme qui avaient vécu la même situation se sentait coupable alors qu’ils n’étaient en rien responsables ? Beaucoup. C’était comme ça que se formait les silences, et des silences, la culpabilité. Hors, elle n’avait en rien à se sentir coupable de quoi que ce soit, bien au contraire. Ce qui était surprenant, c’était qu’en tant qu’Indestructible, elle aurait pu agir.
Celui qui avait fait ça, devait soit être plus puissant qu’elle, soit l’avoir paralysé de terreur. Une haine sans limite monta dans le coeur Michel-Ange et ses poings se fermèrent. C’était sur, s’il apprenait le nom de cette personne, il s’en chargerait. Il se voyait déjà en train de le suspendre par les pieds, comme ils le faisaient autrefois avec ses frères au dessus du pont de Brooklyn. En général, c’était un remède à tous les maux, et la personne ne recommençait jamais. Préférant écouter, et également laisser Honey intervenir, il se demanda d’ailleurs s’il n’était pas de trop. C’était peut être tabou. Peut être que la sensibilité féminine de Honey serait meilleure que la sienne. Et c’était toujours plus dur de se confier à plusieurs personnes… Il hésita à partir. Mais partir, c’était afficher aussi un manque de soutiens et ca c’était hors de question.


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80696-tortue_amazonienne


Honey Lemon
« Science is magic that works. »

Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Eroshoney

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 6419



La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-04-19, 19:00 « Science is magic that works. »

Honey sentit ses yeux s'embuer en voyant que Michel-Ange et Violette faisaient enfin et sincèrement la paix. C'était beau. Peut-être de la même façon qu'une étoile en train de se faire déchiqueter par un trou noir mais beau néanmoins, à sa manière. Et rassurant. Honey n'aurait pas supporté de devoir choisir entre l'un ou l'autre ou que les deux lui en veuillent de ne justement pas le faire. Les dilemmes cornéliens, c'était mieux au théâtre, de son point de vue.
- T'en fais pas, reprit Honey de sa voix la plus douce en tendant le bras pour lui presser affectueusement la main. Tu as déjà fait un énorme progrès en laissant éclater ce qui te pesait autant. Et si tu as besoin de pleurer, n'hésite pas. Ca libérera la pression à laquelle ton cerveau est actuellement sujet. Ca te fera vraiment du bien - au moins biologiquement si ce n'est pas psychologiquement, ajouta la scientifique pendant que Michel-Ange s'agitait, à la recherche d'une partie de leurs provisions mais sans véritable fil conducteur. C'était une réaction étrange, songea Honey. Mais pourtant la jeune femme le laissa faire comme bon lui semblait, estimant qu'il pouvait gérer les événements à sa manière.
En revanche, elle tiqua en entendant la déclaration de Michel-Ange.
- Depuis quand on avait des trucs de prévus à annuler aujourd'hui ? demanda la jeune femme, pas certaine de suivre son raisonnement.
Honey se demandait vaguement si elle avait loupé une information mais avec son cerveau de génie qui se rappelait de tout, c'était difficilement envisageable. Michel-Ange avait donc peut-être voulu faire une remarque générale, parce que peut-être que lui-même avait des projets. La scientifique décida alors de ne pas chercher plus loin et enchaina avec moins d'étonnement et plus de sourire en observant Violette :
- J'avais seulement prévu de te voir aujourd'hui et tu peux rester autant que tu veux. J'aime bien les soirées pyjama. J'en ai pas fait beaucoup dans ma vie - j'en ai fait qu'une, en fait - mais le concept me plait beaucoup. On sera ravi de te changer les idées ou de te soutenir, ajouta la jeune femme en parlant pour elle et son petit ami (certaine, au vu de ce qu'il venait de dire, que Michel-Ange approuvait).
Et comme Michel-Ange avait rapporté un tiers de leur stock de nourriture sur la table basse mais sans penser au chocolat, Honey roula en cuisine où elle attrapa sans peine deux plaquettes de chocolat : celle sans amandes qu'elle rapporta près de Violette et celle avec amandes qu'elle garda sur ses genoux où Yodi s'empara aussitôt la tablette encore emballée pour examiner attentivement (sans mordre pour le moment) l'emballage.
La jeune femme n'y fit que vaguement attention et roula d'un autre côté de la pièce où elle attrapa la boîte de Kleenex pour la rapporter à Violette. Ca + le chocolat + les provisions diverses que Michel-Ange avait nerveusement faites, ils devaient avoir pas mal de ce dont leur invitée pouvait avoir besoin dans l'immédiat. Avec, évidemment, des paroles réconfortantes pour rassurer la jeune fille et l'envelopper dans un cocon sécuritaire. Ou fallait-il aussi que ce cocon enveloppe Michel-Ange avec elle ?
Honey se fit la réflexion en le voyant hésiter, tenter quelque chose en se ravisant à moitié. Pourtant, assurer Violette que personne n'allait la juger était une très bonne chose. Personne n'avait besoin d'un doctorat en psychologie pour le savoir. Honey lui adressa un sourire à la fois bienveillant et encourageant.
- Michel-Ange a tout dit : personne ne va te juger, on veut seulement t'écouter si tu en as envie et te prendre dans nos bras si tu en as besoin. Tiens, mange un peu, ça va te faire du bien, enchaîna Honey en ouvrant le chocolat sans amandes pour en casser un carré et le pousser vers Violette, à côté des Kleenex.
C'était rare de la voir aussi fragile et démunie - et plus généralement de la voir pleurer. Honey avait cependant une façon bien à elle de rendre le sourire aux uns et aux autres et cette fois ne fit pas acception. Avec son indéfectible sourire encourageant, elle redressa délicatement le menton de la sœur qu'elle s'était choisie et lui déclara :
- Tu es faite à partir de poussière d'étoile*, alors même si tu pleures, tu seras toujours jolie.
Honey pressa une nouvelle fois la main de Violette puis récupéra l'autre tablette de celles curieuses de Yodi (sans doute était-ce la première fois qu'il observait du chocolat en tablette) pour l'ouvrir puis en détacher un carré et le savourer. Après quelques instants délicieux, elle tendit la plaquette vers Michel-Ange, ne sachant pas s'il préférait avec ou sans amandes ou encore s'il avait l'intention de manger le méli-mélo de nourriture qu'il avait sorti des placards.

*C'est l'activité thermonucléaire des étoiles qui produit (et a produit) les atomes d'oxygène et de tout un tas d'autres choses. Avant les étoiles il y avait seulement les atomes d'hydrogène et d'hélium dont nous ne sommes pas faits. La mort des étoiles produits d'autres atomes dont l'or. Sans les étoiles l'univers serait uniquement composé d'hélium et d'hydrogène et notre existence ne serait pas possible. Donc c'est un raccourci poétique mais c'est pas fondamentalement faux.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


*Violette Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

*Violette Parr

| Avatar : Danielle Campbell

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 33ur

*Quelle belle bouche. STOP ! ARRETE DE PENSER*

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 8uer
La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Ehgw

| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Violette Parr

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Ahg2

| Cadavres : 6502



La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-04-23, 00:13

La Tarte au citron : le retour
ft. Honey & Michel-Ange


C’était tellement touchant et réconfortant de voir Honey & Michel-Ange si prévenant avec Violette. C’était inhabituel aussi. En effet, la brune n’avait pas forcément besoin de ça en temps normal. Violette avait cette espèce de carapace de fille forte, presque froide et hautaine avec ceux qu’elle ne connaissait pas. Mais là, elle était en train de fissurer cette carapace pour laisser échapper toute sa fragilité et sa tristesse. Elle savait que cela lui serait utile et qu’elle en avait besoin. Mais d’un côté, elle savait aussi qu’en parler ne changerait pas les événements. Ce qui s’était passé, s’était passé.

Violette ne put s’empêcher d’avoir un léger sourire à l’égard d’Honey et de Michel-Ange. Et même d’avoir un sourire amusé lorsqu’elle remarqua que Michel-Ange avait apporté tout ce qui était possible d’amener sur la table basse du salon. C’était drôle. Malheureusement, il avait oublié le chocolat. Enfin il ne pouvait pas lui en porter préjudice. Tout ce qu’il faisait était déjà parfait, lui et Honey.

Pleurer n’était pas dans les habitudes de Violette. Et pourtant, elle savait qu’elle en avait besoin. De toute façon, à l’heure actuelle, elle n’avait plus aucun contrôle sur ses émotions. Cette histoire étant bien trop forte. Violette prit donc un mouchoir, s’essuyant les larmes qui perlaient sur ses joues rouges. Puis elle s’arrêta brusquement lorsque les deux amoureux évoquaient la possibilité de changer leur plan et de garder Violette pour la soirée.

« Oh non surtout pas ! Je ne veux pas vous embêter ce soir. C’est très gentil à vous deux. Vraiment. Mais non. Je vous laisserai en amoureux. »

Déjà, elle n’avait pas trop le cœur à faire la fête. Mais elle ne voulait surtout pas tenir la chandelle. Violette prit la plaquette de chocolat et en détacha deux carrés. Puis elle tendit la tablette à Michel-Ange qui était le seul à ne pas en avoir pris. En effet, Yodi et Honey semblaient plus chocolat aux amandes. Peut-être que Michel-Ange faisait partie de la team Chocolat au lait ?

Le compliment d’Honey fit de nouveau sourire Violette. Elle était ravie d’avoir des amis aussi top qu’eux.

« Merci Honey. Tes compliments scientifiques font toujours leur petit effet ! »


Violette croqua dans le morceau de chocolat puis regarda Michel-Ange et Honey à tour de rôle.

« Merci beaucoup à vous deux…Je sais pas si j’arriverais à tout raconter. Mais je vais essayer de faire au mieux. Je sais que ça me fera du bien d’en parler. Et encore plus à des personnes de confiance comme vous. Mais… »

Violette fixa Michel-Ange du regard, s’adressant tout particulièrement à lui. Car elle savait que Honey ne ferait rien.

« Ne t’en mêle pas. Ne tente pas de retrouver cette personne. »

Si le destin décidait de les réunir de nouveau, ce serait à Violette de se venger. Elle ne voulait laisser personne d’autres avoir de plaisir. Et avoir ce genre de pensée faisait culpabiliser Violette. Elle était un paradoxe à part entière. D’un côté elle était pour la justice…mais de l’autre elle n’avait pas réussi à porter plainte contre lui. De peur ou de honte. Ou alors, parce qu’elle espérait secrètement lui faire la peau. Et ça. Ça ne ressemblait absolument pas à Violette.

« Ma mère a payé un prof. Il…semblait sympa au début. Je rattrapais le retard que j’avais accumulé en cours. J’ai même réussi à avoir mon diplôme de fin d’étude obligatoire. Il a proposé à ma mère de continuer les cours…en axant sur la méthodologie. Car j’avais décidé de continuer mes études à la fac. Mais… »

Violette se mordit la lèvre inférieure. Le mouchoir que Violette tenait, se déchira sous la pression.

« J’ai senti que son regard avait changé. Au début ma mère était là. Elle télétravaillait beaucoup. Donc…je pense que ça…l’a freiné. Jusqu’au jour où ma mère n’était plus là. Il était tout seul avec moi… »

Après la morsure à la lèvre, ce fut le serrage de dent. Cela eut pour conséquence de faire couler plusieurs larmes.

« Je me sens tellement nulle. J’ai des putains de dons et je n’ai même pas été capable de m’en servir la fois où j’en avais le plus besoin. »

Et pour cela, Violette s’en voudrait toujours. Elle se détestait même !

☾ ANESIDORA
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi


Michel-Ange Turtles*
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Michel-Ange Turtles*

| Avatar : Andrew Garfield

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 0c1eb12ddb467f15288f3b74544763f698d8a5cd

Fallen.

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Tumblr_nbsw6bXhiu1smcqr3o7_250


| Conte : Teenage Mutant Ninja Turtles
| Dans le monde des contes, je suis : : Michel-Angelo - La Tortue Orange

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Police10

| Cadavres : 1152



La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-04-27, 15:08


Moi? Un gros con? Jamais.






Michel-Ange revint, fixant alternativement Honey et Violette. Peut être était-il de trop non ? En général, ce n’était pas bon de se confier à plusieurs personnes. Surtout pour quelque chose d’aussi secret. Normalement, Michel-Ange savait tenir les secrets, mais… On était jamais à l’abri d’une erreur surtout avec lui. Vidant une bière, signe de stresse, il regarda les deux filles alternativement d’un regard désolé en s’en ouvrant une autre. C’était pas possible autrement en fait. L’avoeu de Violette avait été trop… Gros…

« On a toujours es trucs de prévus imprévus. C’est pour ça, je préfère prévenir. On prend plus rien, même les imprévus à partir d’aujourd’hui ! »


Quand Violette déclara qu’elle gênait, Michel-Ange se leva. Il lui fallait une bonne dose de rire. C’était sa spécialité. C’était la Tortue la plus drôle de toute. Se levant, il amena une bougie à Violette et la déposa devant elle avec un ricanement.

« Tu vas tenir la chandelle ! Ca va être cool tu vas voir ! »


Riant nerveusement à sa propre blague qui n’était là que pour détendre l’atmosphère, il passa derrière le canapé en marchant. Il alla ensuite dans sa chambre, et revint parmis eux. Finalement, il repassa derrière le canapé et quand elle lui parla de ne pas retrouver cette personne, Michel-Ange regarda derrière lui comme si elle s’était adressé à une personne invisible derrière lui.

« Moi ? Oh ? Non, jamais. »


Mais, quelque chose dans ses propos marqua Michel-Ange. Elle en était au stade de la vengeance, et pas de l’acceptation. Sa main serra sa bouteille de bière un peu fortement. C’était triste. Ce genre de personne, le mettait hors de lui. Et il savait que si un membre de sa famille subissait ça, jamais il ne laisserait passer ça. Mais là… Se faire justice soit même n’apporterait rien de bon… Non… Il valait mieux l’empêcher de faire une bêtise. Mais, Michel-Ange ne l’interrompit pas. Quand elle parla de la surveillance de sa mère et de ce qu’avait cette homme, Michel-Ange eut la gorge nouée. Il ne les connaissait pas tellement, mais il savait deux choses. Si les Parr venaient à être au courant de la situation, sa mère s’en voudrait terriblement. Et si son père était mis au courant… Là, ce n’était plus le problème de Violette, Honey ou Michel-Ange…. Si c’était Mr. Parr qui allait lui rendre visite… Michel-Ange ne préféra pas y penser. D’ailleurs, il n’en parlerait pas. Surtout pas à lui. Et sa mère… Ohlala…. C’était tellement complexe. Il savait que Violette voulait aussi les protéger. Que ferait la famille Parr de cette annonce ? Est-ce que Robert en voudrait à Helen ? Peut être. Mais il savait que tout s’arrangerait par la suite.
Un peu perdu dans ses pensées, Michel-Ange la laissa parler, puis, marchant encore à travers l’appartement, signe de sa nervosité, il revint quand même s’assoir.

« Tu sais… On a beau être bourré de dons, de talents… Quand notre esprit est verrouillé, nous ne pouvons rien faire… Tu n’as surtout pas à culpabiliser. Tu n’y es pour rien, tu n’es responsable de rien… C’est pas ta faute. »


Michel-Ange posa doucement la bouteille de bière devant lui, et s’appuyant sur Honey, pour qu’elle l’aide à accompagner leur amie dans cette tourmente, il la fixa dans les yeux. Droit dans les yeux.

« C’est pas ta faute. Répète toi le cent fois s’il faut… Tu… Tu es détruite par ça, j’en suis sûr… Et il faut que tu sois aidé. C’est déjà bien d’en avoir parler… Et quand tu seras prête, on t’aidera à faire les démarches judiciaires si tu veux les faire… Hein Honey ? »


Elle était très forte en papier administratifs.  C’était elle qui avait tout fait pour l’appartement. Gardant une main sur l’épaule de Honey il inspira. Cette situation l’angoissait beaucoup, car il ne savait pas comment réagir. Est-ce qu’il disait n’importe quoi ? Est-ce qu’il était bête dans ses propos ? Est-ce que c’était un bon ami ? Beaucoup de questions de ce genre se bousculaient dans la tête de Michel-Ange. Aussi, il finit par terminer sa bière, l’alcool commençant un peu à l’assommer et l’aidant à accepta la nouvelle du mieux qu’il put.


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80696-tortue_amazonienne


Honey Lemon
« Science is magic that works. »

Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Eroshoney

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 6419



La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-04-27, 20:59 « Science is magic that works. »

Beaucoup de personnes - trop, au désespoir de Honey - ne comprenaient pas la beauté de la science, de ces lois qui régissaient l'Univers tout entier, depuis les étoiles thermonucléaires jusqu'aux atomes, leurs électrons, leurs protons, leurs quarks, leurs gluons et tout ce qu'il y avait entre ces deux facettes extrêmes du même tout. Mais pas Violette. Elle, elle savait apprécier la façon que Honey avait de consoler les gens, même si c'était à l'aide de propos obscurs pour la majorité de ceux à qui ils étaient destinés. Elle n'était pas cinglée, contrairement à ce qu'on avait déjà pu lui dire, elle était différente, mais sa compassion n'en était pas moins forte. Typiquement le genre de choses que les gens aussi bons que Violette comprenaient mieux que personne, alors sa sœur de choix lui renvoya un sourire plein de bienveillance mais aussi d'une certaine satisfaction.
Ce même sentiment, plutôt agréable, se changea en une espèce d'incompréhension quand Violette intima à Michel-Ange de ne rien tenter. L'air étonné, Honey tourna ses yeux verts vers son petit ami, tâchant de comprendre. Etait-il du genre à réclamer vengeance ? Savait-il au moins que la vengeance était inutile et ne pansait pas les plaies ? Si elle avait été télépathe, Honey aurait su que Violette avait aussi besoin qu'on lui inculque tout cela, mais sa sœur de cœur ne donnait pas l'impression de chercher vengeance. Elle était trop bouleversée pour cela. Par contre, elle donnait l'impression d'être certaine que Michel-Ange voudrait le faire. Ce qui était sans doute plus préoccupant que sa consommation de bières de la soirée.
Honey ne la pointa pourtant pas du doigt, songeant qu'il pouvait bien gérer cette révélation exceptionnelle comme il l'entendait. Tant qu'il n'allait pas chercher vengeance en étant soûl en prime, opposa mentalement la jeune femme.
Honey le laissa faire, observant son petit ami qui rapportait à présent une bougie, sans comprendre la blague avant qu'elle ne soit faite. Puis elle coula un regard en direction de Violette pour jauger sa réaction et adressa ensuite un petit sourire à Michel-Ange. Il était mignon, mine de rien, songea la jeune femme l'espace d'un moment avant de froncer les sourcils devant l'apparente tranquillité de Michel-Ange. Parce que le sujet était sérieux, Honey se sentit le devoir d'intervenir :
- Elle a raison, appuya la jeune femme. Tu ne dois vraiment pas le faire. Pour des tas de raisons. Aucun de nous ne doit chercher vengeance, ajouta la chimiste en tournant la tête vers Violette. Il ne faut pas confondre la justice et se faire justice.
Honey trouvait son avis convaincant. En tout cas, elle, elle était convaincue et elle souhait ardemment que Violette et Michel-Ange le soient aussi. Comme le premier changea de sujet pour revenir vers une analyse de l'absence de réaction de Violette, la jeune femme considéra qu'on pouvait clore ce point et s'intéresser plutôt à la victime qu'au coupable. Lui, il ne méritait pas une seconde leur attention. Tout naturellement, Honey approuva ce que son petit ami venait de dire et le compléta de son analyse scientifique - mais qui s'en étonnait encore ?
- Tu ne dois pas culpabiliser, Violette, Michel-Ange a raison,, réaffirma la chimiste en pressant la main que Michel-Ange venait de poser sur son épaule. Cet homme a abusé de sa position d'autorité vis-à-vis de toi. Ce n'est pas déontologique. C'est tout à fait compréhensible que tu n'aies pas su t'opposer à la figure qu'il est censé représenter. C'est normal aussi que tu n'aies pas pu utiliser tes pouvoirs. Ca s'appelle un phénomène de sidération. C'est très courant chez les victimes de... C'est très courant, conclut Honey, ne sachant pas ce que le mot, s'il était prononcé, pourrait engendrer comme réaction de la part de Violette qu'elle souhaitait préserver. C'est un processus de survie pour ton cerveau. Quand il se retrouve face à une réalité si abominable à envisager il disjoncte, littéralement et la victime ressent l'impression d'être sortie de son corps, que ce qui arrive ne lui arrive pas, qu'elle est spectatrice de l'événement. Et donc elle ne réagit pas. Comme toi. Mais ne t'en fais pas, maintenant la police a été formée à prendre en compte ce phénomène psychologique, au cas où,précisa la jeune femme. Et je t'aiderai pour toutes les étapes procédurières quand tu seras prête. La loi est très dure pour ce genre de crimes, même si elle est définie par chaque état. Dans le Maine tu as 8 ans pour porter plainte mais ton histoire s'est passée à New-York où ce type de crime est inprescriptible.

HJ : j'ai fait une recherche sur la législation concernant les viols en fonction des états des USA pour ce rp.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh


*Violette Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

*Violette Parr

| Avatar : Danielle Campbell

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 33ur

*Quelle belle bouche. STOP ! ARRETE DE PENSER*

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 8uer
La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Ehgw

| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Violette Parr

La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 Ahg2

| Cadavres : 6502



La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 _



________________________________________ 2020-05-05, 01:18

La Tarte au citron : le retour
ft. Honey & Michel-Ange


La tristesse permettait d’être meilleur public, du moins pour Violette. Alors lorsque Michel-Ange revint dans le salon avec une bougie, la brune ne put s’empêcher d’avoir un sourire amusé et de lever les yeux au ciel tout en secouant légèrement la tête. Sacré Michel-Ange ! Il arrivait, comme Honey, à mettre du baume au cœur de la jeune femme. Mais lorsque le sujet se focalisa sur la vengeance, Violette ne pouvait s’empêcher d’écouter en faisant une petite moue. Elle savait parfaitement que ses deux amis avaient entièrement raison. Mais elle savait aussi, malheureusement, qu’une partie d’elle-même n’était pas d’accord. C’était tellement difficile de faire taire cette partie d’elle, lorsqu’elle évoquait son viol. Néanmoins, Violette parvenait facilement à cacher ses envies de vengeance lorsqu’elle n’y pensait plus. Car malgré ce qu’elle avait vécu, la vie continuait. Et celle de Violette était tellement remplie que cela lui permettait d’oublier momentanément cette souffrance.

Mais cette souffrance et cette soif de vengeance revenait au triple galop lorsqu’elle repensait à tout ce qui lui était arrivée. Sa famille était pour la justice. Et pourtant, Violette avait la triste sensation que la justice n’était pas parfaite. Soit il manquait des preuves, soit les peines n’étaient pas assez lourdes. La prison pour son violeur était une punition que Violette n’envisageait pas. Cette punition n’était pas assez grande selon elle. Et finalement, lorsqu’elle écoutait le groupe de soutien, les auteurs de crime s’en sortait relativement bien pour des personnes ayant brisés des vies. Alors Violette se contenta d’hocher sans grande conviction sa tête.

« Vous avez raison. »

C’était plus simple et s’en doute mieux qu’en rester là. Se pinçant les lèvres, Violette écouta les explications d’Honey par rapport à la remarque de Michel-Ange sur l’absence de réaction et que malgré tout ce n’était absolument pas de la faute de Violette. Tout ceci était scientifique, une nouvelle fois. Violette soupira.

« Le corps a de drôle de façon de se préserver. Je m’en serais bien passé. »

Son ton était un peu sec. Mais en aucun cas contre Honey ou Michel-Ange, mais plutôt envers elle-même. Malgré les explications très claires de sa sœur de cœur, elle ne pouvait pas s’empêcher de se détester pour cette inaction.

Puis la discussion dériva sur la plainte que la jeune femme pouvait poser. En vérité, elle ignorait clairement tout ça. Violette pensait qu’il était bien trop tard pour faire quelconque démarche. Mais d’un côté, aurait-elle le courage de revivre tout ceci ? De devoir de nouveau raconter tout ce qui s’était passé aux policiers ? D’être confronté à son agresseur dans un tribunal. Le revoir en personne. Non. C’était trop dur. Rien que pour cette dernière partie, ça lui semblait inenvisageable.

« Je…je sais pas. »

Cela pouvait être assez choquant pour Honey et Michel-Ange que Violette réponde cela. Aussi, il fallait qu’elle leur explique pourquoi elle hésitait.

« Je ne me vois pas être de nouveau confronté à lui. Même s’il est entouré de policier ou autre. »

C’était plutôt d’elle-même que Violette avait peur, de cette partie sombre qui cherchait la vengeance. Peut-être qu’au final, ce qui était le mieux c’était de tenter d’oublier cette sombre histoire et de tenter d’avancer comme elle le fait depuis 1 an et demi. Violette reposa la bougie, qu’elle avait gardé en main tout ce temps, puis se leva brusquement.

« Je dois vous saouler avec mes histoires et mon indécision et de gâchez le temps que vous pourriez prendre à deux. Je ne vais pas vous embêter plus longtemps. »

C’était comme si la carapace de Violette avait décidé de refaire surface. C’était tellement plus simple de faire comme si rien ne s’était passé. Et l’esprit de la brune ne semblait pas apprécier rester trop longtemps dans la tristesse et l’indécision. Alors elle avait remis l’armure. Violette prit la tasse dans la main afin de finir la dernière gorgée.

« Merci beaucoup de … m’avoir accueillie et écouter. Et… »

Violette fixa Michel-Ange.

« Je suis vraiment désolée d’être partie comme une voleuse. Ça n’arrivera plus jamais. Je t’en fais la promesse. »

Elle s’avança vers lui et mit ses mains autour de son cou puis posa sa tête contre son épaule. Elle lui fit tout simplement un câlin. Sans doute le premier depuis très longtemps, si ce n’est le premier ! Puis elle se détacha de lui en lui adressant un léger sourire, quelque peu gênée. Violette se tourna ensuite vers Honey. Elle se baissa pour arriver à sa hauteur et la prendre également dans ses bras.

« Merci pour tout. »

Un nouveau sourire, beaucoup plus franc, avec moins de frein. Puis avant de se relever, elle attrapa Yodi.

« Il a l’air d’avoir apprécié son moment ici lui ! »

Yodi agita ses trois petits doigts avec un large sourire et un petit couinement qui en disait long sur son état d'esprit.

« A bientôt vous deux ! »

Violette pressa le pas vers la sortie et quitta la demeure sans se retourner une seule fois. Elle ne voulait pas les embêter plus longtemps. Et sans doute, avait-elle envie de pleurer un bon coup. Mais seule cette fois-ci. C’était tellement plus simple.


☾ ANESIDORA
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi


Contenu sponsorisé




La Tarte au citron : le retour [Fe] - Page 2 _



________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

La Tarte au citron : le retour [Fe]





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations



Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser