« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -17%
Plaque de cuisson induction OCEANIC 3 foyers L60 x P52 ...
Voir le deal
99.99 €

Partagez
 

 [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
+10
Woody A. James
Dyson R. Parr
E. M. Kowalski
Regina Mills
Aisha d'Andros
Aguistin R. Marban
Eloise A. St-James
Blanche de Mitry
Sherlock Holmes
Alexis Rice
14 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Woody A. James
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Woody A. James

| Avatar : David Tennant <3

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" E4cg

"Je te promets que tu n'auras jamais à retourner dans la boîte, cow-girl."

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Ku6j

"Nous resterons toujours ensemble, partenaire. A l'infini et au-delà!"


| Conte : Toy Story
| Dans le monde des contes, je suis : : Le shérif Woody

| Cadavres : 98



[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" _



________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 10:52

    [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Source
    Woody Andy James
« You've got a friend in me »

Fiche Technique.


    ⭐ Surnom(s) → Ben en fait, je n'ai jamais vraiment eu de surnoms. Les autres jouets m'appelaient parfois "Cow boy" et "Sherif" pour me taquiner mais tout le monde m'appelle Woody alors faites-en de même.

    ⭐ Age → Je suis sortis de mon usine à jouets à la fin des années 1950, je devrais donc être âgé d'une soixantaine d'année. Heureusement pour moi, la transformation de mon corps de tissu en version humaine m'a fait gagner quelques précieuses années. Physiquement, je suis dans la quarantaine.

    ⭐ Occupation / Emploi → A l'époque où nous vivions dans la chambre d'Andy, j'étais son jouet préféré et il me revenait donc la lourde charge de veiller au bien-être et à la sécurité de mes camarades de chambrée. Aujourd'hui, j'ai rendu mon étoile de shérif mais je reste pleinement conscient de ma vocation de jouet. Dès mon arrivée à Storybrooke, j'ai ouvert en centre ville un magasin de jouets appelées "Andy's lost treasure". Je possède également un petit atelier de réparation de jouets "Rempaille ton jouet" qui a pour but de remettre à neuf ceux qui sont cassés ou abîmés. J'espère ainsi pouvoir convaincre les familles de ne pas abandonner leurs jouets et de les garder aussi longtemps que possible à leurs côtés. S'il ne souhaitent malgré tout pas les conserver, je les récupère et fais en sorte de leur trouver un nouveau foyer en les vendant d'occasion où en les confiant à l'orphelinat ou l'hôpital de la ville. D'ailleurs j'anime régulièrement des ateliers récréations à l'hôpital de la ville où j'invite les enfants à s'amuser ensemble autour de jeux ou de jouets qu'ils ne connaissent pas forcément.

    ⭐ Votre personnage est-il tiré d'un conte ? : Oui

    ⭐ Si oui, lequel et qui est-il dedans ? : Je sors tout droit d'un coffre à jouet que les animateurs de Pixar ont appelé "Toy Story". Dedans, je suis le shérif Woody, l'indétrônable jouet préféré de notre propriétaire Andy.

Vous.


    ⭐ Caractère →

    Comme vous autres, êtres humains, j'ai une personnalité très complexe et beaucoup de qualités et de défauts.

    Je crois que les qualités qui me représentent le mieux sont la loyauté et le courage. Fidèle jouet d'Andy, je n'ai jamais laissé tomber mon enfant. Présent dans ses moments de joie et de tristesse, j'ai fait de mon mieux pour veiller sur lui et pour l'aider à conserver le sourire dans les périodes les plus sombres de sa vie. Nous avons été séparés de nombreuses fois mais je n'ai jamais cessé de me battre pour retourner auprès de mon propriétaire. Enfin, ce fut le cas jusqu'à ce que la malédiction ne surviennent dans nos vie, mais cela j'y reviendrais plus tard.

    Il est important d'ajouter qu'il n'y a pas qu'auprès d'Andy que j'ai fait preuve de loyauté. En tant que son jouet préféré, je devais également protéger les autres jouets de la chambrée. Responsable, je faisais de mieux pour honorer les privilèges dont je disposais. Je n'ai jamais reculé devant rien pour les sauver lorsque leur vies étaient en danger. Je crois donc juste de dire que je suis à la fois courageux et très protecteur. D'ailleurs en situation de danger, je sais me montrer rusé et j'arrive parfaitement bien à organiser un plan pour nous sortir des situations les plus délicates. Je n'abandonne pas facilement un combat en cours de route et je suis capable de faire preuve d'une grande persévérance pour arriver jusqu'au bout de ma mission.

    Je peux m'adapter à toutes les situations et cela se prête à tous les moments du quotidien. Adorant plus que tout les moments de jeux passés dans notre chambre, je suis un vrai bout-en-train et un cow-boy très énergique. Je peux passer des heures à me prêter avec plaisir aux rôles que l'on veut bien m'attribuer dans les pièces sortie tout droit de l'imagination fertile d'Andy. Je suis également quelqu'un de très sociable et j'aime la compagnie des autres. A quoi bon vivre une vie remplie de belles aventures si on doit le faire seul ? Tentant de partager ma bonne humeur à mes camarades, je tâche de toujours rester optimiste et de leur transmettre ma joie de vivre.

    Je crois que c'est ce qui fait ma grande force en tant que chef. Car oui, même si je devais ma place avant tout à Andy, je possède de véritable capacités de leader. Je sais m'attirer l'attention des autres mieux que personne car je suis quelqu'un de très charismatique. A l'écoute des autres, je sais me montrer gentil et compatissant. Lorsque mes amis ont des problèmes, ils savent qu'ils peuvent compter sur moi et que je serais toujours là pour eux. En amour comme en amitié, je suis quelqu'un de très fidèle. Je tâche également de me montrer honnête et juste, aussi bien dans mes paroles que dans mon comportement. Je me montre serviable envers chaque personne en difficulté même lorsque je ne les connais pas très bien. Après tout, c'est mon devoir le plus sacré et je pense que le monde ne s'en porterait que mieux si tout à chacun en faisait autant.

    Bien sûr, comme personne n'est parfait, j'ai également mon lot de défauts. La patience n'est pas la première de mes vertus. Colérique, je peux m'énerver très facilement ce qui me mener à avoir un comportement déplacé et touchant à l'hystérie. Je fais de gros efforts pour garder le contrôle sur moi mais ce n'est pas toujours évident.

    De même, je peux sembler un peu narcissique aux yeux de certaines personnes. J'avoue que j'adore vivre en pleine lumière et voir les autres m'admirer. Que personne ne s'avise à s'improviser chef des jouets à ma place sans s'attendre à de gros problèmes... cela mon ami Buzz pourrait en témoigner mieux que personne. Possédant une jalousie pouvant devenir maladive, je ne supporte pas de voir les autres tenter de s'accaparer ce que je considère comme un acquis personnel. Très possessif, je peux alors dévoiler un facette beaucoup plus noire de ma personnalité. Pouvant me montrer agressif aussi bien dans mes gestes que dans mes paroles, je peux devenir manipulateur et égoïste et mener une lutte sans merci pour obtenir gain de cause.

    Je ne suis pas toujours quelqu'un de très facile à vivre non plus. J'ai tendance à être de mauvaise humeur lorsque je sens une situation m'échapper et je peux être facilement ronchon. Lorsque je mène une bataille, je peux être quelqu'un d'obtus et confondre la persévérance et avec de l'entêtement. Il m'est parfois difficile les changements qui interviennent dans ma vie. D'ailleurs, il arrive que les gens de mon entourage aient de la peine à me suivre. Je peux être lunatique et passer en quelques minutes d'un éclat de rire à une crise de nerfs ou de larmes.

    Parfois, il m'arrive également de faire preuve de naïveté. Voulant fermement croire à la bonté de chacun, je peux me laisser berner par des personnes que je croise sur ma route. Lorsque je suis trahi, je peux me montrer terriblement rancunier. Je ne pardonne que très difficilement une trahison et peux parfois chercher à me venger d'une manière ou d'une autre.

    Qualités – Adaptable, A l'écoute, Bout en train, Charismatique, Compatissant, Courageux, Énergique, Fidèle, Généreux, Honnête, Imaginatif, Leadership, Loyal, Optimiste, Organisé, Persévérant, Protecteur, Responsable, Rusé, Serviable

    Défauts – Agressif, Colérique, (rarement) Egoïste, Jaloux, Hystérique, Impatient, Lunatique, Naïf, Narcissique, Manipulateur, Possessif, Obtus, Rancunier, Ronchon


    Une Particularité ? →

    ⭐ Passé d'un corps de poupée de chiffon à un corps humain n'est pas une chose très facile. Je garde encore des séquelle de mon changement d'apparence. Il m'arrive parfois la nuit d'être la victime malheureuse d'une paralysie du sommeil. Je suis également facilement sujet aux angines et aux extinctions de voix.

    ⭐ En parlant de problèmes de santé, je souffre également de stress post-traumatique dû à la vis cauchemardesque que j'ai vécu depuis la malédiction. Mon magasin de jouet est devenu une sorte de thérapie pour moi. Je garde cependant le secret pour moi, tentant de rester fort devant les autres jouets.

    ⭐ Lorsque je parle, j'emploie très souvent des expressions dignes des plus célèbres film de western. Je suis également incapable de prononcer mes injures. En cela rien d'étonnant, après tout je suis un jouet d'enfants.

    ⭐ Depuis que je suis devenu un humain, j'ai découvert de nouveaux besoins qui en tant que jouet m'étaient totalement inconnu. La faim, la soif et le sommeil. J'adore manger un bon steak et je ne refuserais jamais de vous suivre dans le premier steak house venu.

    ⭐ Je porte également un tatouage au pied semblable à celui que j'avais dans le monde des contes avec le prénom "Andy" inscrit comme à l'époque. Une profonde marque de respect et d'attachement qui me rappelle tous les jours la raison de mes combats... rendre hommage à ce petit garçon exceptionnel que j'aimais infiniment.

    ⭐ Je possède une grand collection d'objets dérivés à mon effigie et dans des formes très variées... quand je vous disais que j'avais un côté un peu narcissique. Mais cette collection n'est rien en comparaison du plus précieux de mes trésors, la poupée Woody devenue la mascotte de ma boutique.

    ⭐ La vie d'ancien jouet me manquant parfois, je joue dans une petite troupe de théâtre amateur locale. J'ai également eu l'occasion de participer à des journées à thème sur "La conquête de l'Ouest" au Texas.

    ⭐ Naturellement, j'ai une grande passion pour tout ce qui tourne autour de la thématique du Far West. Ma boutique de jouet est très typée Western et j'y passe sans cesse des CD de musique country ou blue grass dont je suis particulièrement friand. En soirée, il m'arrive très souvent de regarder des films sur cette époque.

    ⭐ Tiens en parlant de cinéma, je suis également un très grand fan de Tom Hanks. Découvert totalement par hasard en regardant avec les autres jouets le premier film racontant nos aventures, j'ai regardé énormément de films avec lui par la suite. J'aime son côté un peu boyscout... cela ne m'étonne pas qu'il l'ait choisi pour incarner ma voix. On se ressembler un peux.

    ⭐ Lorsque j'ai un moment de libre, j'adore aller faire de longues promenades à cheval dans la forêt et m'entraîner au tir seul ou en compagnie de Jessie. C'est fou ce qu'on peut voir les choses d'un oeil tout neuf lorsque l'on devient humain.

    ⭐ A mon arrivée à Storybrooke, j'ai recueilli un chien abandonné que j'ai rencontré en plein forêt. Il s'agit d'un magnifique Beagle que j'ai appelé Zig-Zag, un petit clin d'oeil fait à l'un de mes plus fidèle ami à 4 pattes.

    ⭐ Je suis un grand amateur de jeux de société et il n'est pas rare que j'organise des soirées dans ma boutique avec mes amis pour leur faire découvrir les dernières nouveautés.

Votre Vie dans le monde des contes.



    [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" ImmaterialImmaculateAdmiralbutterfly-small[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Giphy
    "Tu es mon adjoint préféré !"

    Mon histoire a commencé comme celle de n'importe quel jouet, à la sortie de la fabrique où j'avais été créé à la fin des années 1950. Tout comme un bébé humain, je ne connaissais encore rien de ce monde dans lequel je venais d'arriver mais j'avais hâte de le découvrir. Je n'espérais qu'une chose, répondre à ma vocation de jouet qui était de trouver mon enfant et de vivre de belles aventures à ses côtés. Rien n’est plus important que cela pour un jouet car il n’y a qu’auprès des enfants que nous pouvons réellement vivre. Contrairement aux adultes, ils n’ont pas encore perdu leur innocence et nous voient avec le même regard que ce qu’ils peuvent porter sur leurs petits camarades de jeux humains. C’est tout du moins ce que John nous a appris lors de l’arrivage du stock de jouets dont je faisais partie. Depuis toujours, il avait été le jouet favori du propriétaire de la boutique. Passionné de jouets et de jeux de société, il n’avait jamais eu le courage d’abandonner la figurine d'officier de cavalerie qui l’avait vu grandir. Parmi tous les sages conseils qu’il nous donna alors, il nous rappela l’importance d’être invisible aux yeux des humains. Il prétendait alors que si les humains avaient un jour connaissance de notre existence, il finirait par nous craindre et nous abandonner. Aucun jouet ne pourrait réaliser sa vocation et ils seraient condamnés à vivre malheureux pour l’éternité. Conscient de cela, je me promettais que je ne trahirais jamais ce sermon. De même, je ne laisserais jamais aucun jouet oublier cette vérité.

    Ce que j’ignorais c’est que dans les années 1950, les enfants étaient fascinés par le Far West. Leur imagination était peuplée de belles images de shérif qui faisait régner l’ordre dans des villes remplies de pilleurs de banque, de prospecteur affrontant tous les dangers pour s’enrichirent ou encore de cow-boys parcourant les pleines arides de l’Ouest à dos de cheval. Ils étaient tellement encrés dans leur culture que des jouets avaient été fabriqués pour les aider à laisser fleurir leur imagination. C’est dans cette environnement que je vis le jour, le shérif Woody ainsi que tous ses amis de Western. Mais ça, je ne découvrirais que des années plus tard. La seule chose que je savais était que j’avais très vite été adopté par un enfant. Il se prénommait Clint James et si ce nom vous dit quelque chose c’est tout à fait normal. Clint était en réalité le papa de notre très cher Andy. Ils ne sont pas très nombreux les jouets qui ont eu la chance de connaître deux générations d’enfants dans une même famille. Pourtant ce fut mon cas et je les aimais tous les deux profondément.

    Clint avait une imagination extraordinaire. Je me souviens encore aujourd’hui des jeux auxquels nous jouions dans le jardin, moi en fier héros de la cavalerie affrontant le grand Sitting Bull pendant qu’un bonhomme en pain d’épice s’était glissé dans les tipis pour récupérer les bonbons boule de gomme que le sorcier du village lui avait volés pour déclencher une terrible malédiction sur leurs assaillants. C’était un pur bonheur et la vie dans la chambre n’était pas si différente que celle que vous avez connue dans nos aventures cinématographiques. Les enjeux vécus par les jouets ont toujours été les mêmes. Accompagné du fidèle Sitting Bull en Playmobil, nous partions à la recherche de jouets égarés ou tentions de ramener des jouets qui selon nous, nous avait accidentellement arrachés. Il n’y a jamais rien de bien nouveau sous le Soleil !

    Les années défilaient très rapidement et bientôt Clint devint un adulte. J’ai vu partir mes amis les uns après les autres pendant que notre propriétaire suivait le cours normal de sa vie d’humain. Je pense que Cllint était extrêmement attaché à moi car jamais il ne m’abandonna. Pas même lorsqu’il rencontra la femme de sa vie et qu’il se maria. Certes, ma place n’était plus la même. De sa chambre d’enfant, il m’installa dans le bureau de sa maison où il passait ses journées à concevoir des jeux vidéo. Notre relation avait également changé mais je pouvais voir dans les sourires qu’il dirigeait dans sa direction toute l’affection qu’il avait pour son vieux compagnon de jeu. Cela me suffisait amplement pour me convaincre que j’étais parfaitement heureux.

    Les jeux d’enfant finirent tout de même par me manquer. Voilà pourquoi j’étais fou de bonheur le jour où Clint et son épouse rentrèrent avec dans leur bras un adorable petit bébé. Jamais je n’oublierais l’émotion qui me prit lorsque je posais pour la toute première fois mon regard sur cette belle frimousse aux yeux cristallins. Même si son épouse trouvait cela un peu étrange, Clint n’avait pas tardé à me présenter au petit Andy. Il m’avait alors confié la lourde responsabilité de veiller au bien-être de son nourrisson. Craignant que le petit gars ne vienne à me casser dès le départ, il me laissa sur une petite étagère dans sa chambre où je pouvais garder un œil sur lui en toutes circonstances. Cela ne m’empêchait pas de ramper jusqu’à son berceau quand Andy faisait des cauchemars la nuit pour le consoler de ses terreurs nocturnes. Sans vouloir me vanter, j’avais un sacré coup de main car ma présence seule suffisait à le calmer rapidement.

    Grandissant à son tour, Andy eut bientôt l’âge de jouer avec moi et je recommençais enfin à vivre de folles aventures. Bien évidemment, je ne fus pas son seul partenaire de jeux. Année après année, je fis la connaissance de tous mes amis. Rex, Bayonne, Zig-Zag et encore bien d’autres. C’était un véritable paradis dont j’étais le gardien principal. Je n’avais pas peut-être pas été le jouet favori de Clint mais avec Andy le courant était très vite passé. Rien d’étonnant en somme, j’étais son plus vieil ami après tout. D’ailleurs, le nom que je portais sous mes bottes avait été une des premières choses qu’Andy avait écrit dès qu’il avait appris à se servir d’un crayon. J’étais terriblement touché par cette marque de respect et je me promis de la conserver à jamais.

    La famille de Clint était la plus merveilleuse qu’un homme puisse rêver d’avoir. Il y avait beaucoup d’amour et de soutien entre eux, la maison était emplie de rires et de chansons. Lorsque Andy fut âgé de 9 ans, Clint et sa femme eurent un deuxième enfant, la petite Molly. Mignonne comme un cœur, elle apporterait également son lot de jouets et de futurs camarades de chambrée, comme la merveilleuse Bo. Tout semblait allait pour le mieux dans le meilleur des mondes et c’est là que la tragédie toucha cette famille. Mon vieux compagnon de route, mon très cher Clint, tomba très malade. Touché par un cancer, il passa des mois entre la maison et des séjours à l’hôpital qui furent de plus en plus longs. J’avais énormément de peine pour lui mais Andy très généreux, avait consentit à me laisser auprès de lui lorsqu’il s’éloignait de nous. Il pensait que la présence de son partenaire pourrait l’aider à ne pas trop songer à la douleur qu’il ressentait. Je crois que ce fut effectivement le cas, tout du moins je l’espère. Lorsque vient finalement la mort, il nous quitta en me confiant à nouveau la sécurité et le bonheur de son fils. J’approuvais bien évidemment dans mon mutisme de jouet. Il y a certaines fois où ce manque de communication pèse comme un poids sur nos épaules. J’eus cependant cette chance de glisser cette petite phrase au moment où il tira pour la dernière fois sur la cordelette de ma boîte vocale

    « Vous êtes mes adjoints préférés ».

    Je crus alors déceler un dernier sourire comme s’il s’était rendu compte que cette phrase n’était pas tout à fait celle qu’il avait de nombreuses fois entendues. Il ferma alors les yeux pour ne plus jamais les rouvrir.


    [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Tumblr_mg2g9xhAkV1rtmy1ao1_400[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Giphy
    "Eh le spacionaute... dégage ta fusée de mon territoire !"

    Les mois qui suivirent furent particulièrement délicats. Andy était si attristé par la disparition de son père qu’il fut difficile pour moi et les autres jouets de lui permettre de lui faire garder le moral. Mais le chagrin finit par s’atténuer et notre courageux propriétaire reprit tant bien que mal sa vie de petit garçon. J’étais heureux de le voir ainsi, l’enfance passe tellement vite et il aurait bien dommage qu’il vienne à la sacrifier par un chagrin immense qui ne s’en irait jamais. Mais à nouveau les choses changèrent du tout au tout pour nous… et c’est le moins que l’on puisse dire !

    Il devenait très dur pour la Maman d’Andy et de Molly de vivre dans la maison où elle avait construit sa vie avec Clint. Très vite, le projet d’un déménagement vit sur la table ce qui mettait les jouets dans un état d’angoisse permanent. Il est vrai qu’à part moi, aucun d’entre eux n’avait connu de deuxième maison. Ils ne savaient pas quel effet cela faisait de changer ainsi d’environnement et j’avais beau leur dire que cela serait une merveilleuse aventure pour tout le monde, je ne pouvais les aider à chasser cette crainte de l’inconnu. J’organisais donc tous pour les jouets, tenais de longs discours sur le fait qu’aucun d’eux ne finiraient à la poubelle avant le déménagement et les priais de trouver rapidement un compagnon de route. Après tout, à deux le voyage leur semblerait sans aucun doute beaucoup plus facile à supporter.

    Cependant, un nouvel élément perturbateur vient chambouler l’organisation de notre prochain périple. Sachant qu’Andy serait séparé de ses amis durant un bout de temps, Maman décida d’organiser son anniversaire avant leur départ. Connaissant la hantise de mes amis de se retrouver à la décharge, j’avais ordonné aux braves soldats en plastique, les Alpha Bravo afin qu’ils puissent nous informer du contenu des paquets les uns à la suite des autres. Tout se passait bien jusqu’au moment où Maman sortit un cadeau-surprise du placard. Impatient d’en apprendre plus nous dûmes cependant attendre le retour d’Andy et de ses amis dans sa chambre, Rex ayant brillamment fait tomber le talkie-walkie qui nous permettait de maintenir le contact. Vous l’aurez deviné, Buzz l’Eclair venait de faire sa grande entrée dans notre chambre.

    Lorsque les enfants sortirent de la pièce, je remontais sur le lit d’où Andy m’avait fait chuter pour souhaiter la bienvenue au spacionaute. Je me rendis alors rapidement compte que Buzz était complètement siphonné du bocal. Apparemment, il avait dû manquer la notice qui nous avertissait que nous n’étions que des jouets dans un monde d’humains. Persuadé qu’il était réellement un Ranger de l’espace, il déballa la tonne d’accessoires que pouvait posséder ce couteau suisse ambulant. Les jouets étaient alors muets d’admiration, d’autant plus lorsque le nouvel arrivant leur offrit une démonstration de « vol intergalactique ».

    Depuis, ma vie devint un véritable cauchemar. Andy avait détourné son attention de moi pour la première fois. Je n’étais plus son jouet favori et il finit même par me ranger dans le coffre avec nos autres camarades de chambrée. Je regardais avec regret Buzz prendre ma place et s’attacher complète dévotion de tout le monde. La jalousie me rongeait peu à peu jusqu’à atteindre son point de non-retour. La veille de notre départ, la petite famille décida de se rendre au Pizza Planet, la pizzeria spatiale qui était devenu soudainement le nouveau restaurant fétiche de notre propriétaire qui avait délaissé le Steak House du coin de la rue. Demandant à sa mère l’autorisation d’emporter un jouet avec lui, je pouvais déjà pressentir que son choix se porterait sur mon meilleur ennemi. A moins qu’il ne soit pas capable de mettre la main sur lui. Je conçu alors un plan pour le faire basculer derrière le bureau persuadé que s’il ne le trouvait pas, le petit garçon porterait son choix sur moi. Malheureusement, les choses ne se passèrent pas comme prévu et Buzz tomba par la fenêtre dans le jardin de Sid, notre petit voisin psychopathe dont le hobby principal consistait à torturer ses jouets et ceux des autres enfants. Se rendant compte de ma responsabilité dans cette affaire, mes anciens amis se liguèrent tous contre moi. J’aurais sans doute fini pendu par ma corde vocale si Andy n’était pas revenu miraculeusement dans la chambre.

    M’emportant avec lui, je ne me doutais pas que Buzz nous avait suivi. Je le retrouvais à la station-service où la famille s’était arrêtée pour faire le plein d'essence. Nos retrouvailles nous menant à nous battre nous finissions par sortir de la voiture tandis que la voiture à nouveau en marche s’éloignait de nous. Désespéré et craignant plus de ne jamais pouvoir retrouver Andy, je finis par découvrir une voiture de livraison du Pizza Planet arrêtée quelques instants à l’endroit où nous trouvions. Je convainquis alors Buzz de me suivre, le poussant un peu dans ses délires de jouet de croire qu’une grande mission l’attendait dans les étoiles.

    Une fois à la pizzeria on pourrait très bien trouver une fusée pour le ramener chez lui, non ? En réalité j’avais surtout envie de retrouver ma famille et de retourner au plus vite à chambre. Les choses se passaient pour le mieux. Nous avions très vite retrouvés notre propriétaire et tout se passait pour le mieux. Oui enfin ça c’était sans compter sur l’idiotie au-delà de l'infini de l‘astronaute. Il se glissa dans une machine à grappin en forme de fusée persuadé d’avoir trouvé son Graal. Ne pouvant de permettre de rentrer sans lui, je le rejoignis aussitôt. Puisqu’un malheur n’arrive jamais seul, c’est Sid qui finit par agripper Buzz et qui n’en put plus de joie lorsqu’il s’aperçut qu’un cowboy était accroché à la chaussure de son camarade de chambrée.

    La première nuit dans la chambre de Sid fut un véritable cauchemar. Assistant en direct à la décapitation de la poupée de sa sœur, nous faisions la connaissance des jouets de Sid. Des cauchemars sans nom qui consistaient en un assemblage de jouet les plus immonde qui soient. Il nous fallait à tout prix rentrer à la maison ! Cette idée fixe ne quitta jamais mon esprit. J’avais beau essayer de trouver de l’aide auprès de nos amis de la chambre d’Andy mais ils m’en voulaient encore beaucoup trop pour me laisser rentrer. Il faut dire que la seule confirmation qu’ils avaient eu de la présence de Buzz à mes côtés était le bras qu’il avait perdu après sa chute vertigineuse d’un étage dans un vol d'essai qui était tombé à plat. Sa subite prise de conscience qu’il n’était qu’un jouet arrivant à point, je dus en plus de concocter un plan d’évasion, gérer la dépression nerveuse de Buzz. Les choses se gâtèrent encore lorsque Sid reçu une fusée qu’il voulut tester avec Buzz accroché à son bord.

    Le jour de son vol d’essai, je ne parvins pas à arrêter seul Sid. Fort heureusement, nous avions découvert que les jouets de notre tortionnaire n’étaient pas si diaboliques que cela. Ils avaient réparé le bras cassé de Buzz et étaient alors tout disposés à m’aider dans cette dangereuse mission. Après avoir infligé une peur bleue à Sid en lui faisant comprendre que les jouets qu’il n’avait de cesse de torturer étaient doté d’une conscience, nous sortions Buzz de ses mains et nous lancions dans une course poursuite avec le chien de Sid pour retrouver nos amis dans le camion de déménagement. Tout était bien qui finissait bien ! Nous étions à nouveau tous réunis dans la nouvelle maison familiale et Buzz et moi avions enfin pu nous réconcilier. Mieux que cela, nous étions devenus de véritables amis, à la vie à la mort. Cependant, vous vous doutez bien que nos aventures étaient loin d’être terminée. Il faut encore que je vous raconte ma rencontre avec ma chère Jessie, la cow-girl la plus énergique et attachante de l’Ouest.


    [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Tenor[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Giphy
    " Tu t'en rends compte Buzz ? J'étais un yoyo ! "

    L’été suivant, Andy s’apprêtait à partir en colonie de vacances. C’était une semaine thématique autour du thème Western et remplies d’activités correspondant parfaitement à ce thème. Bien sûr, il m’emportait à chaque fois avec lui. Même si je restais son jouet préféré, il était extrêmement rare que j’ai l’occasion de passer du temps seul avec lui. Chaque année j’attendais donc ce séjour avec impatience. Cependant, vous vous doutez bien que cette année-là tout ne se passa pas comme prévu. Jouant avec moi, Andy finit par me déchirer le bras. Maman déclara alors qu’il ferait mieux de me laisser à la maison pour ne pas risque d’abîmer encore d’avantage le jouet auquel il tenait tant. Il me posa donc sur l’étagère et s’en alla loin de moi, me laissant très déçu par cette nouvelle. Passant la nuit prostré sur moi et restant sourd aux appels de mes amis, je m’endormis que pour me réveiller d’un longue nuit cauchemardesque.

    C’est alors que je retrouvais un vieux jouet de mon propriétaire, le pingouin Siffly, qui attendait là-haut depuis des mois. Son sifflet ne marchant plus, il avait été incapable d’appeler du secours. Mais ses malheurs étaient loin d’être terminé. Maman avait organisé un vide grenier pour vendre divers bibelots et jouets qu’ils n’employaient plus. Elle emmena alors le pingouin, chose que je n’étais pas prêt à accepter. A dos du chien d’Andy, je me dirigeais vers l’extérieur et parvenais à sauver le jouet. Malheureusement, un faux mouvement me fit tomber de ma monture qui s’éloigna sans moi. Devant resté statique, je ne réagis pas même lorsque Al, le vendeur de la ferme aux jouets, me découvrit. Sans que je comprenne véritablement pourquoi, il tenait absolument à m’emporter avec lui. Maman s’était bien sûr opposée mais il profita d’un détournement d’attention pour me voler.

    Je ne repris conscience que quelques heures plus tard, lorsque je sortis de ma boîte en carton. Mais le réveil était loin d’être aussi paisible que je l’avais imaginé. Ma présence avait attiré l’attention des occupants de la pièce et je découvris alors une Jessie folle de joie à l’idée de m’avoir retrouvé et un cheval Pile Poil qui partageait son enthousiasme. Même le chercheur d’or, qui regardait pourtant le monde au travers d’une vitre de plastique, me souhaita la bienvenue. Complètement perdu, je leur demandais de me donner immédiatement une explication. C’est alors que je découvris une collection gigantesque d’objets dévirés à mon effigie. J’avais enfin connaissance du succès que j’avais été dans les années 1950, à l’époque où Clint m’avait adopté. J’étais subjugué par cette réalité et je passais de nombreuses heures à découvrir chacun des objets de la pièce. Nous prîmes même le temps de regarder quelques épisodes de la série dont j’étais la star. Je finis même par oublier mes soucis, jusqu’à ce qu’ils me fassent part de la vérité. Nous allions tous être vendus à un musée du jouet de Tokyo au Japon. Réalisant alors la distance qui me séparerait d’Andy, je m’opposais farouchement à ce projet. Jessie m’en voulu alors énormément, paniquant à l’idée de finir enfermée dans une boîte jusqu’à la fin de son existence.

    Pourtant aucune de leurs paroles ne pouvaient me convaincre de rester. Al ayant malencontreusement fini d’arracher mon bras, il devait attendre que le réparateur de jouets vienne pour me réparer. Mon kidnappeur avait fini par s’endormir devant la TV la nuit venue. Il avait gardé mon bras sur lui et je ne pouvais pas espérer partir sans lui. Je grimpais donc jusqu’à lui pour récupérer mon bras mais au moment où j’y arrivais enfin, la TV se mit curieusement en marche et réveilla le vendeur. Il me rangea alors et je découvris la télécommande aux pieds de Jessie. C’était donc elle ? Une violente dispute avait éclaté entre nous et je m’étais bien juré de ne plus lui adresser la parole. Le lendemain, le réparateur vint donc me remettre à neuf. J’étais très heureux de voir mon bras rattaché au reste de mon corps et je m’apprêtais alors à partir.

    Cependant, après une discussion très touchante avec Jessie sur son ancienne propriétaire, je commençais à douter de ma décision. Tout comme Emily, Andy allait grandir et alors qu’adviendrait-il de moi ? Peut-être ne prendrait-il pas la même décision que son père. Peut-être qu’il m’abandonnerait dans sa nouvelle vie et qu’il finirait par oublier mon existence ? Ne valait-il donc pas mieux de partir dans ce nouveau pays, auprès de ces jouets qui avaient tant besoin de ma présence à leur côté ? Je me résolu donc à laisser tomber et à partir avec eux.

    Je ne dus ma prise de conscience qu’à l’arrivée de Buzz et de mes amis. Ils avaient traversé toute la ville pour espérer me retrouver. L’astronaute me tint alors un discours touchant, me faisant remarquer qu’il n’y avait rien de plus beau pour un jouet que d’exister à travers les yeux d’un enfant. Ils partirent alors ensuite, me faisant face à une profonde introspection. Changeant brutalement d’avis, je leur demandais de m’attendre et je proposais à Jessie et Pile Poil de venir. Tous les deux furent très intéressé mais le chercheur d’or, sortant brusquement de sa boîte, me fit comprendre qu’il ne l’entendait pas de cette oreille. J’étais prêt à me battre pour Andy mais c’est alors qu’Al arriva dans la pièce pour embarquer les jouets qu’il allait expédier au Japon.

    Une course poursuite s’engagea alors entre mes camarades de chambrée et Al. Ce n’est qu’une fois arrivé à l’aéroport, au terminal qui amenait les bagages jusqu’à l’avion, qu’ils purent enfin me sortirent des griffes du chercheur d’or. Nous débarrassant de lui, nous parvenions également à libérer Pile Poil. Mais Jessie fut emportée loin de nous. Ce n’est qu’une fois arrivé dans l’avion que nous parvînmes à la délivrer. Notre aventure était enfin terminée et nous rentrions dans la chambre d’Andy accompagnés de nos deux nouveaux compagnons. Nous passions encore de nombreux jours heureux à jouer ensemble. Et puis un jour la malédiction de la méchante reine fut lancer. Ce fut le début d’un très très long purgatoire.

Votre Vie dans le monde des contes pendant la malédiction.


    Ce qui s’est produit durant la malédiction que vous avez connue à Storybrooke n’est pas la partie la plus intéressante de notre existence de jouets. Du jour au lendemain, nous nous sommes retrouvés dans un monde où tous les humains avaient disparu. Ils s’étaient tous évaporé en une fraction de seconde et nous pauvre jouet nous retrouvions seuls, abandonnés. C’était comme si nous étions en train de vivre notre pire cauchemar. Comme je vous l’ai dit, les jouets ne vivaient que dans les yeux de leurs enfants. C’était notre seule raison de vivre, le seul but qui nous était fixé depuis notre fabrication. Alors comment aurions-nous pu espérer survivre dans un monde où nous n’avions plus aucune raison d’être ? Nous ne le pouvions pas tout simplement. De nombreux jouets révoltés, cherchant désespérément leurs propriétaires, avaient finis par se résigner. Leur vie ne serait tout simplement plus jamais la même. De nombreux jouets devinrent fous, d’autres disparurent simplement. Ce qui les animait n’existait plus et ils n’étaient plus que des objets inanimés, comme un vulgaire lit où le coffre à jouet qui était leur résidence.

    Quant à nous, les jouets d’Andy, nous tentions de garder la tête sur les épaules pendants toute cette épreuve. Nous nous amusions entre nous autant que nous le pouvions et nous livrions à toutes sortes d’activités pour tenter de garder le sourire et surtout un minimum de vie en toute circonstance. Nous n’étions d’ailleurs pas tous réunis dans notre coffre à jouet. Jessie avait disparu aussi bien que Bo. Nous avions beau les chercher partout, il était impossible de les retrouver. Au fur et à mesure des années, mes amis disparurent les uns après les autres. De camarades bien vivants, ils devinrent aussi inanimés que les autres. Je me retrouvais bientôt seul avec pour seule compagnie les soldats alpha bravo. Ses tortures psychologiques me poussèrent dans la folie et je me mis à haïr celles qui nous avaient laisser tomber. N’étaient-elles donc pas capables de comprendre à quel point nous avion besoin d’elles ?

    Une des choses qui était également très difficile à supporter était l’idée qu’Andy avait désespérément besoin de moi alors que je ne pouvais pas le rejoindre. Malgré la distance qui nous séparait, je sentais qu’étrangement le lien qui nous unissait n’avais jamais réellement disparu. Comme si ce dernier était bien trop puissant pour qu’il puisse être rompu, même par la pire des malédictions. La preuve étant qu’aussi surprenant que cela soit pour un jouet, je vieillissais et dépérissais à vue d’œil. Cela avait-il un rapport avec Andy ? Pourrais-je seulement le revoir un jour ?

    Toutes ces questions me taraudaient l’esprit et je n’avais aucune idée de ce qui se passait dans l’autre monde. Je n’appris la vérité que très tardivement, lorsque Jessie et Bo revinrent enfin nous voir, accompagnées d’autres habitants de la ville de Storybrooke.

Votre vie après la malédiction... Storybrooke nous voilà !


    Les choses changèrent radicalement depuis le mois d’août dernier. Dans l’autre monde, la malédiction avait été rompue depuis 5 ans lorsque je revis enfin Jessie et Bo. Les retrouvailles ne furent de loin pas évidentes et il me fallut beaucoup de temps pour comprendre que Jessie ne nous avait en aucun cas abandonné. Le plus triste c’est que pour comprendre cette leçon, je dû attendre la mort temporaire de Bo. Je dis temporaire parce qu’elle finit par nous retrouver dans une autre réalité, ces histoires de malédiction étaient vraiment très compliquées à comprendre.

    Jessie me convainquit de partir temporairement avec elle dans l’autre monde. Nous devions retrouver Andy et nous finîmes par le faire. Il avait passé des années plongé dans un coma profond. Il ne se réveilla que par miracle au moment où Jessie put enfin le rejoindre. La cowgirl s’en voulait terriblement de l’avoir laissé seul durant toutes ces années mais notre propriétaire, désormais terriblement affaibli et vieillissant, lui fit comprendre qu’il ne lui en voulait pas le moins du monde. Il était au contraire très heureux de la revoir… tout comme il était enchanté d’avoir la poupée de chiffon qui avait toujours été son jouet favori. Dans un sens j’était heureux car j’avais eu l’occasion de faire mes adieux à mon vieux compagnon de route. Dans un dernier souffle, il fit promettre à Jessie de ressembler à nouveau tous les jouets. Il savait qu’elle ne manquerait pas à ses engagements et c’est le cœur plein d’espoir qu’il glissa dans son dernier sommeil.

    Jessie demanda alors de créer un portail entre la ville de Storybrooke et notre monde originel. Déterminée à mener à bien sa mission, elle mit toute son énergie à s’assure que nous la rejoindrons bientôt. De mon côté, je retrouvais très heureux mes amis qui était revenu à la vie grâce à l’espoir et l’amour inconditionnel de leur propriétaire disparus. Nous n’avions alors qu’une hâte, découvrir enfin ce monde qui serait à présent le nôtre. Lorsque le portail fut enfin achevé, nous le traversions. Dotés à présent de corps humains, nous laissions Jessie nous guider à travers la ville. Nous nous étions alors tous établis dans une usine désaffectée où des appartements avaient été aménagés. Peu à peu nous nous acclimations à cette cité où nous trouvions tous une place et un rôle à jouer. Personnellement, je rendis mon insigne de shérif pour ouvrir un magasin de jouets et de jeux de société. Après avoir vu tant de nos camarades mourir sans un enfant à leurs côtés, je me promettais que cela ne se produiraient plus jamais. Même si j’étais conscient de la vie différente que vivaient les jouets dans ce monde, il était hors de question pour moi de reproduire le même schéma. Car après tout ici ou ailleurs un jouet se sentira toujours vivant à travers les yeux de son enfant.


© CREDIT



Administration


Célébrité de votre Avatar : David Tennant... promis c'est mon dernier docteur ! [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 453450723
Est-ce un poste vacant ? : Nope.

Multicompte ? : C'est qu'il commence à avoir beaucoup de monde dans ma tête. [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 479813545

Entre nous


Pseudo / Prénom : Miosyz
Votre avis sur le forum : Ca fait plus de deux ans que je squatte par ici... ça veut tout dire, non ? [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 479813545
Comment l’avez vous découvert : Ecrire ici.

Si vous deviez choisir entre héros, vilain, magique, prince(sse), ancien animal, rebelle ou divin pour votre team vous choisiriez quoi ? : Héro bien naturellement [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 3864256854

Le mot de la fin : Il y a un serpent dans ma botte [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 3771730908


Vaiana de Motunui
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Vaiana de Motunui

| Avatar : Zendaya Coleman *o*

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 1sl6

Rage is a quiet thing
Ooh, you think that you've tamed it
But it's just lying in wait
Rage, is it in our veins?


[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Hermes10


| Conte : Vaiana, la légende du bout du monde
| Dans le monde des contes, je suis : : Vava, la fille du chef qui n'est pas une princesse même si elle chante et a des animaux de compagnie

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" FatWildAfricanporcupine-max-1mb

| Cadavres : 2902



[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" _



________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 10:58

Ooooooh Woody avec David Tennant, quelle bonne idée !!! [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 242150264 Je trouve que c'est trop stylé !!! [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 1617451880

Re-bienvenuuuue ! [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 103884667

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I'll shake this world off my shoulders
I get up in the evenin' and I ain't got nothin' to say. I come home in the mornin'. I go to bed feelin' the same way. I ain't nothin' but tired. Man, I'm just tired and bored with myself. You can't start a fire without a spark. This gun's for hire even if we're just dancin' in the dark.


Alexis Rice
«Les Gaulois boivent…Et les Romains trinquent ! »

Alexis Rice

| Avatar : Jean-Baptiste Maunier

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Alexis10


| Conte : Astérix le gaulois
| Dans le monde des contes, je suis : : Astérix

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Generation-Kuzco-1

| Cadavres : 1651



[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" _



________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 11:15 «Les Gaulois boivent…Et les Romains trinquent ! »

Re-bienvenue [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 675216545 !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
©️ OMEGA
Alexias Who cares baby, I think I wanna marry you.


Sherlock Holmes
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sherlock Holmes

| Avatar : Benedict Cumberbatch

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Wiuf

« Tu devrais pas regarder les gens comme ça »

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Original

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" MVyUygr

| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Sherlock Holmes

| Cadavres : 2965



[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" _



________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 11:16

Re-Bienvenuuuuue [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 2727069659 [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 2727069659

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           


Famille Holmes
l'Amour c'est comme une cigarette... Ca brûle et ça monte à la tête !


Blanche de Mitry
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Blanche de Mitry

| Avatar : Alexa Demie

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" MjfC7EA
-Willie, viens on va tuer des gens !
-Blanche, tu veux pas arrêter de tuer tout le monde ?

| Conte : Folklore
| Dans le monde des contes, je suis : : La Dame Blanche

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 799472Folklore1

| Cadavres : 154



[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" _



________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 11:27

Oh David Tennant [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 2727069659 J'y aurais jamais pensé pour Woody, mais c'est un bon choix [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 2727069659

Re-bienvenue par ici avec ce personnage [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 675216545 Impatient de voir ce que tu vas en faire [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 242150264

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The lawn is pressed by unseen feet, and ghosts return gently at twilight, gently go at dawn, the sad intangible who grieve and yearn.
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84867-terminee-there http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85474-mes-petits-rps


Eloise A. St-James
« Ready to the fight »

Eloise A. St-James

| Avatar : Eva Green

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 423j

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Divine10




| Conte : Hercules
| Dans le monde des contes, je suis : : Athéna

| Cadavres : 4328



[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" _



________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 11:48 « Ready to the fight »

Re bienvenue [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 3047629014

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
On n'a plus qu'à se serrer les coudes !

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84648-athena-deesse-de-la-g


Woody A. James
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Woody A. James

| Avatar : David Tennant <3

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" E4cg

"Je te promets que tu n'auras jamais à retourner dans la boîte, cow-girl."

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Ku6j

"Nous resterons toujours ensemble, partenaire. A l'infini et au-delà!"


| Conte : Toy Story
| Dans le monde des contes, je suis : : Le shérif Woody

| Cadavres : 98



[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" _



________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 12:30

Merciiii beaucoup à tous pour votre accueil !! [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 2727069659

@ Blanche + @ Nat

Je suis contente que l'idée du vava vous plaise. J'y ai pensé il y a longtemps quand je me suis demandé quel rôle pourrait convenir à David Tennant... je voulais compléter ma collection de docteurs. [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 453450723


Aguistin R. Marban
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aguistin R. Marban

| Avatar : Andrew Scott

| Conte : Folklore européen ۩๑ L'étrange Noël de Mr Jack
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Porte-Parole de Madame La Mort & sa personnification ☘ La muse d'Egdar Allan Poe ☘ Le porteur de poisse ☘

| Cadavres : 1958



[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" _



________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 12:38

OOOOOOHO [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 2750729395 [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 2750729395 [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 2750729395 [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 242150264 [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 242150264 mais j'avoue ça claque tellement Tennant pour Woody [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 242150264 [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 242150264 [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 242150264 [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 3109594688 [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 3109594688

J'approuve à 100% le choix du vava et du perso' [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 3109594688

Et je te souhaite la (re)bienvenue parmi nous [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 3109594688 bon courage pour l'écriture de ta fiche [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 242150264

Nous faudra un lien avec Viktor et Marcy du coup [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 242150264 [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 1375884928 [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 1375884928 enfin sauf si tu prends pas la mission en compte [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 1139808870 [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 3392629739

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80489-pornography-of-the-de


Jessie James
« Jessie never gives up,
Jessie finds a way! »


Jessie James

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Cnxt

Elle va être sympa cette mairie, j'le sens bien... On va s'entendre copains comme cochons...


[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" V27a

Edition Août-Septembre 2020

| Conte : Toy Story
| Dans le monde des contes, je suis : : Jessie, l'écuyère

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" Sherif10

| Cadavres : 740



[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" _



________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 12:56 « Jessie never gives up, Jessie finds a way! »

Hiiiiiyaaaaaah welcome Cow Boy [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 242150264

Trop contente que tu te soit décidée à le lancer, j'ai hâte de voir nos RPs [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 3109594688

En attendant bon courage pour ta fiche, on voit ça ensemble quand tu veux [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 2727069659

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Aventure est un nom romantique pour problème
Mais ces problèmes, je suis prête à les avoir avec toi...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87316-en-avant-cowboy-yodelayheehoo#1242766


Aisha d'Andros
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aisha d'Andros

| Avatar : Kiana Ledé


[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" J8e7

If I could fly across this night
Faster than the speed of light
I would spread this wings of mine
Through the years and far away

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 2ce8e7714d5b582d31e1da1ef61320092e75471c



| Conte : Winxclub
| Dans le monde des contes, je suis : : Layla d'Andros, fée des fluides

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 201105074320284592

| Cadavres : 1065



[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" _



________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 13:39

Ooooow ça y esssssttt [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 675216545 Contente que tu aies craqué pour le fameux jouet [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 1375884928 !

Re-bienvenuuuuue [termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" 283248815

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88461-2nd-round-layla-d-and http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88475-liens-feeriques-d-ash http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88476-chrono-d-aisha#1262756


Contenu sponsorisé




[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant" _



________________________________________

 Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

[termine] Woody A. James "La vie ne vaut la peine d'être vécue qu'à travers les yeux d'un enfant"





Disney Asylum Rpg :: ➸ Bienvenue à Storybrooke :: ♥ Présentation :: ➹ Persos validés