« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Quel est votre livre de chevet ce mois-ci ? Les livres à découvrir, selon les goûts de nos membres, cliquez ici !
Le Deal du moment :
Code promo AliExpress : 6€ de remise dès ...
Voir le deal

Partagez
 

 Troubled Blood [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Honey Lemon



« Science is magic that works »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4029

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Troubled Blood [Fe] _


Actuellement dans : « Science is magic that works »


________________________________________ Dim 20 Déc 2020 - 20:03

A la fin du mois de novembre, Honey Lemon avait reçu la visite inopinée de son confrère, le professeur Vulpesco, qui enseignait les mythologies à l'université de la ville. Ce jour-là, pour une raison qui échappait encore à la jeune femme, il avait décidé de jouer cartes sur table en lui révélant son identité, celle du vampire Dracula, ni plus, ni moins. Il avait alors demandé à ce qu'elle, Honey Lemon, l'une des femmes les plus cartésiennes de la ville, s'occupe de l'étudier pour l'aider à comprendre qui il était, comment il fonctionnait. Et bien que toujours mal à l'aise en la présence du vampire (dont, par ailleurs, la scientifique avait percé le mystère peu après leur première rencontre, ce que manifestement, Stefan avait fini par comprendre), Honey avait accepté ayant dans l'idée que si elle l'aidait à répondre, au moins partiellement, à ses interrogations, peut-être qu'il sortirait de sa vie. Définitivement.
Ce jour-là, Honey ne pouvait pas nier qu'elle avait appris énormément de choses, certaines dépassant tout ce qu'elle aurait pu imaginer sur le compte du surnaturel et de l'inexplicable mais aussi sur Stefan en tant qu'individu. En fin de compte, elle n'avait pas trouvé l'étude aussi déplaisante qu'elle pensait la trouver et s'était même surprise à retrouver les manières de gentleman du vampire, celles qu'il lui avait fait entrevoir lors de leur rencontre, l'été précédent. Il était assurément une personne complexe que tout le génie de la scientifique peinait à déchiffrer. Honey ne savait pas quel comportement adopter avec lui et doutait qu'il sortirait de sa vie comme elle l'avait espéré après avoir conclu son étude, certes partielle, sur le cas du vampirisme.
La jeune femme n'avait pas pu lui remettre immédiatement les résultats des tests sanguins et salivaires qu'elle avait mais s'était appliquée à les réaliser dès l'après-midi du lendemain, profitant du dimanche pour utiliser le laboratoire de la ville en solitaire et ne pas avoir à expliquer pourquoi subitement une chimiste analysait du sang. Honey n'aimait pas mentir. C'était d'ailleurs la raison qui l'avait poussée à indiquer à Wallace, quand il l'avait croisée avec Stefan, que ce dernier n'était pas humain - sans pour autant épiloguer. De cette façon, elle n'avait pas menti. Et de la même façon, elle ne comptait pas berner ses collègues, seulement les éviter. Quoi de mieux qu'un jour de repos pour ne croiser personne ?
Les analyses sanguines révélèrent que le sang qui coulait dans les veines de Stefan était vraisemblablement composé de tous les profils sanguins des personnes dont il s'était récemment nourri et c'est ce que Honey avait indiqué dans son rapport. De la même façon, elle avait retapé l'intégralité de ses notes afin que Stefan puisse les consulter ou les conserver s'il en éprouvait l'envie et les lui avait remises au début de la semaine suivante.
Puis elle n'avait plus repensé à tout ceci.
Même si Honey disposait de plusieurs profils sanguins, elle n'avait pas cherché à les comparer à d'autres données, peu désireuses de savoir si Stefan se nourrissait de personnes qu'elle connaissait. Mais ces résultats refirent surface au milieu du mois de décembre alors que la jeune femme effectuait des recherches pour le compte de la Magic League dont elle était en quelque sorte un membre dormant.
Honey ne souhaitait plus retourner sur le terrain, non par crainte des potentielles blessures, mais parce qu'elle estimait que sa juste place était dans un laboratoire et nulle part ailleurs. Elle aidait ainsi avec grand plaisir à concevoir de nouveaux costumes et améliorer les technologies à disposition, au cas où les super héros de la ville auraient besoin d'endosser de nouveau leur costume. Et c'est à cette occasion qu'A.S.T.R.I.D., l'intelligence artificielle qu'elle avait fabriquée durant ses années d'études à la SFIT, signala une correspondance entre l'un des profils sanguins identifiés chez Stefan et une personne de la Ligue.
Le sang de Honey, justement, sembla se figer dans ses veines et elle dans ses mouvements. Indécise, elle demanda d'une petite voix :
- A.S.T.R.I.D. tu es sûre de ce que tu avances ?
- Affirmatif, Honey Lemon.
Et pour prouver ses dires, l'intelligence artificielle, qui était connectée à tous les appareils technologiques que Honey utilisait, afficha ses conclusions sur l'ordinateur de sa créatrice. Alors le sang de Honey quitta son visage entièrement tant la jeune femme blêmit.
Il lui fallut quelques instants d'intenses efforts pour retrouver ses esprits et revérifier une douzaine de fois les comparaisons effectuées par A.S.T.R.I.D. avant d'accepter de se rendre à l'évidence : Stefan consommait le sang de Violette. Ou, du moins, en avait consommé peu de temps avant les prélèvements.
Avec une pareille information en sa connaissance, Honey ne put que quitter son laboratoire et ses travaux en cours pour filer directement à la colocation où vivait sa sœur de cœur, espérant l'y trouver. Elle était tellement pressée de retrouver Violette qu'elle activa la vitesse de son fauteuil pour gagner du temps. Et c'est le cœur battant qu'elle sonna à l'interphone en espérant que Violette décrocherait.
Par chance, ce fut-elle (ndlr : et aussi pour nous aider dans la rédaction de ce rp).
- Salut Violette, c'est Honey ! s'annonça la jeune femme en tâchant de garder son enthousiasme habituel. Je peux rentrer ? Je... j'aimerais te parler d'un truc qui me préoccupe un petit peu.
Il était évidemment hors de question d'en dire plus à l'interphone. N'importe qui pouvait passer à portée de voix pour entendre ce que Honey, qui serrait dans ses doigts les analyses qu'elle avait rapidement imprimées avant de quitter le laboratoire, avait découvert et les inquiétudes qui allaient de pair avec cette découverte. Par chance, Violette avait du temps, peut-être trouvé en ayant entendu l'anormalité de la voix de Honey, d'ailleurs.
Peut-être qu'elle s'imaginait que quelque chose de grave était arrivé. En soi, c'était probablement le cas, ce n'était juste pas arrivé à Honey mais à Violette. Quoi qu'il en soit, la chimiste fut bientôt accueillie dans l'appartement et, prenant une grande inspiration, brandit la liasse de résultats avec laquelle elle était partie.
- Violette, je ne vais pas y aller par quatre chemins, annonça la jeune femme. A la fin du mois de novembre, notre connaissance commune, le professeur Vulpesco, est venu à mon laboratoire pour me demander... eh bien de l'expertiser scientifiquement. Ce que j'ai fait, je sais pas trop pourquoi j'ai accepté, mais je l'ai fait. Et aujourd'hui A.S.T.R.I.D. m'a fait remarquer qu'il y avait ton profil sanguin dans ses analyses de sang. Violette... est-ce qu'il t'a fait du mal ? Est-ce qu'il t'a agressée pour boire ton sang ou quelque chose comme ça ? demanda Honey avec tout le sérieux dont elle était capable.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Stars cannot shine
 
without a little darkness.

Violette Parr



« I'm so powerful,
I don't need to play ! »


Violette Parr


Troubled Blood [Fe] Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Adjointe à la Mairie chargée de la communication + de la campagne électorale
Troubled Blood [Fe] Maire210

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6228

✓ Disponibilité : Fermé (Family Parr ; Honey ; Stefan ; Meredith ; Jack)

Troubled Blood [Fe] _


Actuellement dans : « I'm so powerful,I don't need to play ! »


________________________________________ Lun 21 Déc 2020 - 19:49

Troubled Blood
ft. Honey Lemon


Cela faisait déjà 5 mois que Violette avait pris cette habitude. Celle de faire don de sang. Cela aurait été un acte applaudi et salué par son entourage…si son don n’était pas faite qu’à une seule personne et un vampire plus précisément. D’ailleurs, personne, absolument personne n’était au courant de cette nouvelle habitude qu’avait pris Violette. La jeune femme savait que cela serait très mal vu, elle savait que son entourage l’aurait poussé à arrêter tout, immédiatement. Mais ils ne comprenaient pas. Personne ne pouvait comprendre les idées et les raisons qui avaient poussé Violette à proposer ce deal complètement fou à Stefan. Et pourtant, pour Violette, elles n’étaient pas si bêtes que cela. Grâce à Stefan, elle avait enfin sa revanche sur son violeur sans même se salir les mains. Et elle contribuait à ce que personne d’autre ne soit victime de Stefan, mis à part les pauvres petits animaux. Alors c’était noble de sa part, non ? Enfin quoi qu’il en soit, Violette savait que personne ne verrait les choses comme elle. Mais qu’importe. Puisque personne n’était au courant. C’était le deal. Personne ne devait savoir. Il s’agissait d’un secret entre Stefan et elle.

Depuis Août, Violette était devenue une experte en camouflage. La première fois que Stefan avait pris sa petite dose de sang, Violette avait tenté de camoufler la blessure de croc grâce à ses dons. Mais cela lui demandait une bien trop grande concentration. Aussi, elle s’était tout simplement fait un bandage avec une compresse. Très mauvaise idée puisque cela avait suscité l’interrogation de pratiquement toutes les personnes que Violette avait côtoyé. Fort heureusement, Violette avait réussi à trouver une excuse bidon au top : une blessure lors de son entraînement avec Cookie. Car oui, malgré la disparition de Dyson et de la Magic League avec lui, Violette avait décidé de continuer à s’entraîner. Et quoi de mieux qu’un entraînement à l’Olympe avec Cookie ? Cette fausse excuse avait été gobée par tout le monde, à son plus grand soulagement. Mais Violette savait que ce n’était que temporaire et qu’il fallait qu’elle trouve une autre solution. Aussi, Violette s’était mise à regarder des tutos sur Youtube concernant l’utilisation du fond de teint pour couvrir les traces. Alors désormais, elle avait échafaudé tout un stratagème pour cacher ce deal. Lorsque la plaie était encore fraîche, elle continuait les compresses et les bandages mais en prenant soin de toujours porter un pull ou un gilet recouvrant la totalité de son bras. Mais lorsqu’une croute se formait, ne laissant plus que deux petits points bien net, Violette sortait sa nouvelle palette de maquillage, spécialement fond de teint et elle s’en tartinait telle une pro. Et visiblement, ça fonctionnait bien puisque personne n’avait rien remarqué.

Et heureusement, Violette n’était pas obligée de faire cela tout le temps. Par exemple, lorsqu’elle savait qu’elle ne sortirait pas de chez elle, elle se couvrait simplement et c’était bon. Mais ce n’était pas le cas aujourd’hui. Ce mois de Décembre était très rempli. Il y avait tellement de chose à faire à la Mairie que Violette n’avait pas le temps de s’ennuyer. Bien qu’évidemment, elle s’octroyait plus de pauses. Comme là. Hors de question de manger à la Mairie. Non. Violette se prenait une véritable pause pour manger tranquillement. Et cette fois-ci elle n’avait aucun rendez-vous prévu, personne avec qui manger à l’extérieur. Alors la jeune femme était revenue à la coloc.

Dans la cuisine, Violette avait mis de l’eau à bouillir pour se faire des pâtes. Seule chose qu’elle savait se faire rapidement. L’Indestructible resta à côté, afin d’éviter que l’eau déborde. Elle patientait à regardant Instragram. C’était un passe-temps comme un autre et Violette aimait bien stalker la vie des autres. Bien que lorsqu’elle tomba sur le profil de son père dans son feed, Violette soupira. Il allait vraiment falloir qu’elle lui refasse un cours sur l’utilisation des réseaux sociaux. Le bruit de l’interphone la sortit de son activité. Elle jeta un rapide coup d’œil à sa casserole remplie d’eau, qui peinait à chauffer, puis rangea son téléphone dans sa poche arrière gauche. Elle alla regarder à l’interphone. De toute façon, personne ne pouvait le faire à sa place puisqu’il n’y avait personne à la colocation.

En voyant la petite tête blonde d’Honey, Violette eut un large sourire. Mais ce dernier perdit en intensité lorsqu’elle entendit la voix de sa sœur de cœur et surtout la raison de sa venue. Immédiatement, Violette imagina qu’il était arrivé quelque chose à Honey, quelque chose de grave.

« Bien sûr Honey ! Rien de grave j’espère. Va-y, je t’ouvre ! »

Et sans plus attendre, elle appuya sur le bouton lui permettant d’entrer. Pendant qu’elle attendait qu’Honey vienne jusqu’à la porte de l’appartement, Violette fit les 100 pas, réfléchissant à ce qui aurait pu se passer pour qu’Honey vienne la voir, elle…et non pas Evelyn par exemple, qui était la meilleure amie d’Honey. La blonde fit enfin son entrée. Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’elle savait faire ses entrées. En effet, à peine la porte franchit, Honey brandit plusieurs feuilles. Violette ne comprenait pas ce que c’était. C’était écrit bien trop petit de toute façon. Mais Honey donna quelques informations supplémentaires. Et une fois encore, Honey ne tournait pas autour du pot. Intérieurement Violette était en panique totale. MAIS POURQUOI STEFAN AVAIT-IL FAIT CA ? Leur secret était compris à cause de sa petite envie d’en savoir plus sur lui-même. A cet instant-là Violette avait envie de le tuer, qu’il s’étouffe avec son sang. Mais la brune tenta de garder son calme, jouant sur la carte du « what ? ».

« De quoi tu parles Honey ?! »

Violette fronça les sourcils et prit les feuilles d’Honey qu’elle tenta de déchiffrer, en vain.

« Je ne vois pas de quoi tu parles. Je ne l’ai vu qu’une seule fois, en Juillet. »

MENSONGE. Et d’ailleurs c’était pas facile de mentir à sa sœur de cœur. Mais il le fallait. Néanmoins cette histoire souleva une interrogation. Est-ce qu’Honey était également au courant de la véritable nature de Stefan ? Il était impossible de lui dire qu’elle faisait fausse route. Les résultats sanguins étaient une preuve tangible. Mais fort heureusement, Violette était plutôt intelligente et son esprit lui trouva une porte de sortie à cette histoire.

« Oh ! » s’exclama Violette, fausse surprise. « Ca me revient maintenant. Tu sais. Quand je te disais que j’avais trouvé ce type complètement chelou. C’est parce qu’il avait léché mon doigt ensanglanté. Je m’étais blessé en cassant l’écran de son téléphone…Donc avec son geste complètement déplacé, c’est pas étonnant qu’on trouve un peu de mon profil sanguin dans le sien. »

Violette racontait totalement la vérité et c’était beaucoup plus facile ainsi. Elle ne lui mentait pas mais elle ne lui disait pas toute la vérité. Elle inventait une autre vérité. Violette lui montra son doigt où il n’y avait plus aucune cicatrice avant que son attention soit portée sur une toute autre chose.

« Oh merde ! Mon eau ! »

Evidemment, cela avait débordé et avait fait éteindre la plaque de cuisson. Système de sécurité ! La brune se précipita dans la cuisine, prit une éponge et commença à nettoyer les dégats avant de rallumer la plaque. L’eau se remit à bouiller de nouveau. Violette ouvrit le placard où il y avait les pâtes et montra le paquet à Honey.

« Tu as mangé ? Tu veux manger avec moi des pâtes ? Oui. Je suis désolée, tu arrives pendant ma pause repas. Mais je serais ravie de partager un plat de pâte avec toi. »

Tentait-elle de changer complètement de sujet et de faire oublier la raison de la venue d’Honey ici ? Il y avait des chances. Est-ce que cela allait fonctionner ? Il y avait très peu de chance.

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


What do we say to the Death Eaters? Not Today
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Honey Lemon



« Science is magic that works »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4029

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Troubled Blood [Fe] _


Actuellement dans : « Science is magic that works »


________________________________________ Lun 21 Déc 2020 - 21:13

Honey écouta Violette nier en bloc puis prétendre se rappeler de comment son sang était arrivé dans le système de Stefan Vulpesco, sans rien dire, pour le moment. Violette mentait-elle sciemment ou était-elle dans le déni ? Avec ce qu'elle avait vécu à New-York, la deuxième option pouvait facilement s'expliquer et la scientifique préférait cette explication à un mensonge. Il lui paraissait probable que Violette se soit effectivement ouvert le doigt en présence de Stefan et que, tenté par ce repas inopiné, il ait cédé à la tentation de récolter les quelques gouttes de sang qui perlaient - quitte à mettre sa couverture en danger. Mais ce que montrait Violette ne prouvait rien. Sa coupure, si elle existait, avait été trop petite pour laisser une marque.
La chimiste s'apprêtait à le faire remarquer à sa sœur d'adoption lorsque celle-ci, dérangée en pleine cuisine, se rappela qu'elle avait de l'eau sur le feu et fila en cuisine. Moins rapide que Violette, Honey l'y suivie néanmoins pour l'observer en train de rattraper les dégâts et se voir proposer de rester manger. N'ayant pas encore pris son repas de midi, la blondinette accepta :
- Avec plaisir, je suis sûre que tu fais de très bonnes pâtes.
Et, bien décidée à faire gagner du temps à Violette, Honey s'occupa de sortir assiettes, verres et couverts puis de les déposer sur la table avant de chercher de l'eau pour accompagner le repas.
- Cela dit, reprit-elle après avoir fini sa mise en place, ça ne va pas suffire à acheter mon ignorance, j'espère que tu en as conscience, Violette. Je veux bien croire ton histoire de téléphone cassé, c'est tout à fait le genre du professeur Vulpesco de ne pas résister à cette tentation, mais je pense que tu ne me dis pas toute la vérité. Parce qu'il aurait fallu que tu t'amputes du doigt pour que ton histoire explique pourquoi il y a autant de toi dans les veines de Stefan. Une petite coupure ne peut pas avoir saigné autant ni avoir laissé des traces un trimestre plus tard. Or il me semble que tu as encore tous tes doigts, je crois donc que ta coupure du mois de juillet n'a fait couler que quelques gouttes de sang. Tu peux me dire, Violette, s'il te fait du mal, s'il te fait chanter ou quoi que ce soit en échange de ton sang. Bu de façon régulière, je dirais. Les analyses sont formelles, observa Honey. C'est ce que j'aime avec la science : elle ne ment pas, contrairement aux humains. Mais je ne t'en veux pas. Je ne sais pas dans quoi exactement tu t'es embarquée, je comprends que ce soit difficile d'en parler. Peut-être qu'il t'a fait jurer de ne rien dire. Tu n'y peux rien s'il m'a donné l'information malgré lui en me demandant d'analyser son sang, voulut la rassurer la chimiste.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Stars cannot shine
 
without a little darkness.

Violette Parr



« I'm so powerful,
I don't need to play ! »


Violette Parr


Troubled Blood [Fe] Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Adjointe à la Mairie chargée de la communication + de la campagne électorale
Troubled Blood [Fe] Maire210

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6228

✓ Disponibilité : Fermé (Family Parr ; Honey ; Stefan ; Meredith ; Jack)

Troubled Blood [Fe] _


Actuellement dans : « I'm so powerful,I don't need to play ! »


________________________________________ Ven 1 Jan 2021 - 21:31

Troubled Blood
ft. Honey Lemon


Le sourire aux lèvres, Violette versa dans l’eau bouillante une quantité suffisante de pâte pour deux. Puis elle rangea le paquet avant d’ouvrir le frigo dans lequel se trouvaient le paquet de gruyère rapé et le beurre. Elle prit les deux.

« Tu m’en diras des nouvelles. »

Tenter de noyer la conversation. Voilà ce que Violette essayait de faire. Elle espérait sincèrement qu’Honey goberait son affreuse histoire et que l’invitation à manger avec elle lui ferait passer à autre chose. Violette savait qu’il n’y avait que 10% de chance que cela fonctionne mais il fallait tenter le coup. Et en effet, ça n’avait pas marché. Violette referma le frigo en se mordant l’intérieur de la joue. Crotte. Violette se retourna, prenant appui sur le frigo derrière elle. Elle essaya de garder un air neutre et calme. Bien qu’à l’intérieur d’elle, c’était l’explosion d’une bombe nucléaire. Le gros bordel en soit.

« Ah mais c’est vraiment arrivé le téléphone, hein ! D’ailleurs j’ai complètement oublié de lui prendre en charge la réparation. Il la fait réparé ? Vu que tu l’as vu il n’y pas longtemps…il a peut-être sorti son téléphone ? Il était toujours cassé au niveau de l’écran ? »

Oui oui. Violette tentait encore une fois de noyer le poisson, de changer complètement de sujet. Mais elle était forcée de constater qu’elle n’y arrivait pas. Ou alors elle s’y prenait d’une mauvaise manière ? Beaucoup de sang. Comment expliquer la présence de beaucoup de sang de Violette dans l’organisme du vampire ? Il fallait rester sur l’histoire du téléphone. C’était la vérité après tout. Il fallait simplement la modifier légèrement.

« J’ai un problème de coagulation. Peut-être que ça y joue. »

C’était faux évidemment. Elle ne savait pas si elle avait un problème ou non de coagulation avec son sang. Et Violette n’appréciait pas mentir à sa sœur de cœur. Cependant, elle savait que c’est la meilleure solution. Il y avait des vérités qui n’étaient pas bonne à dire. Et ce mensonge lui ferait moins de mal que si elle découvrait les raisons de cette présence de Violette dans l’organisme de Stefan. L’histoire de coagulation n’allait peut-être pas fonctionner. Alors Violette décida de jouer sa dernière carte : celle de l’humour.

« Stefan ne risque pas de me faire chanter vu que j’ai pas le niveau pour The Voice. » lança-t-elle avant de rire aux éclats.

Rire qui ne dura pas longtemps. D’abord parce qu’elle était la seule à rire et c’était carrément gênant mais surtout que la tête d’Honey lui indiquait que ce n’était pas le moment de faire des vannes. Violette fit un léger sourire gênée et désolée avant de s’excuser.

« Désolée. C’était pas drôle. »

Violette retourna vers ses pâtes, remuant l’eau avec sa cuillère en bois. C’était plus facile de mentir à Honey en ne la regardant pas en face.

« Il n’y a vraiment rien Honey. Tu te fais du souci pour rien. T’inquiète pas. »

Elle aurait bien rajouté qu’elle aurait voulu qu’elle laisse tomber mais ce n’était peut-être pas le moment pour lui faire cette remarque. Rohlalala. Mais comment allait-elle se sortir de ce pétrin ?

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


What do we say to the Death Eaters? Not Today
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Honey Lemon



« Science is magic that works »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4029

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Troubled Blood [Fe] _


Actuellement dans : « Science is magic that works »


________________________________________ Sam 2 Jan 2021 - 0:00

Honey n'était pas critique culinaire et trouvait que, pour peu qu'on prenne soin de surveiller sa cuisson, on ne pouvait pas rater un plat de pâtes au beurre. Mais quand Violette demanda qu'elle lui donne son avis sur sa cuisine le moment venu, et même si la blondinette sentait qu'il s'agissait d'une façon grossière de changer de sujet, elle opina. Honey n'était pas du genre à refuser quand on demandait son opinion. Aux risques et périls de qui demandait, en revanche.
Au moins la scientifique n'était-elle pas du genre impatience. De fait, Violette, même si elle avait décidé de nier, avait peu de chances d'agacer sa sœur de cœur. Et comme elle ne résistait jamais à une question posée, trouvant, il est vrai, que c'était cruel de ne pas y apporter de réponse, Honey saisit également la perche du téléphone. Elle n'était pas pressée, à vrai dire. Mais elle finirait par connaitre le fin mot de cette histoire !
- Son téléphone avait l'air en bon état, répondit la jeune femme. Le professeur Vulpesco n'est pas très ami avec la technologie, ça n'aurait pas été surprenant qu'il casse une nouvelle fois son appareil.
L'observation était factuelle. Stefan avait fait mention de cette difficulté qu'il rencontrait à s'adapter aux technologies de l'époque. Il avait même demandé à Honey de l'aider à compléter son profil Tinder mais cette dernière jugea préférable de ne pas en parler. C'était quand même bizarre quand un collègue de sexe masculin et beaucoup plus âgé que soi vous demandait de l'aide dans ce genre d'affaires. Honey n'avait pas encore élucidé le comment du pourquoi et n'avait pas chercher à le faire. Comme souvent la meilleure explication était la plus simple, elle présupposait qu'il avait saisi l'occasion de croiser une personne aussi à l'aise sur un téléphone que Honey pour résoudre son petit problème et rien de plus.
La jeune femme avait mieux à faire ce jour-là, de toute façon, que de palabrer sur les compétences technologiques de leur connaissance le vampire. Surtout au vu des stratagèmes de plus en plus abracadabrants de Violette pour éviter d'aborder le vrai sujet.
- Tu ne peux pas avoir de problèmes de coagulation, affirma Honey d'un ton égal, dénué de tout reproche. Si tu en avais un je l'aurais vu dans ton dossier de la Magic League. C'est typiquement le genre d'information qui y aurait été consigné dès la détection du problème étant donné les ravages que peut causer un problème de coagulation, particulièrement lors d'un combat, expliqua calmement la scientifique.
Il lui en fallait davantage pour que Violette l'énerve, cependant, elle n'en était pas moins inquiète. C'était cette inquiétude que Honey était venue apaiser en allant trouver Violette et les réponses qu'elle pourrait lui apporter. Si Honey pouvait comprendre que la jeune femme de 21 ans prenait ses décisions elle-même et en assumait les conséquences, elle ne pouvait pas faire autrement que de se soucier d'elle. Surtout si elle avait des ennuis avec le comte Dracula en personne. Après tout, il avait seulement promis à Honey de ne tuer personne en échange de sa discrétion. Il n'avait pas promis de ne pas faire chanter les jeunes femmes pour les consommer régulièrement ou pire.
Cette fameuse jeune femme, justement, espérait, après avoir fait chou blanc en abattant la carte du problème médical (elle finirait par comprendre que c'était difficile de berner Honey quand il s'agissait de science), que l'humour aurait raison de la mission que Honey s'était donné. La chimiste avait déjà en temps normal un sens de l'humour et une compréhension de ce dernier bien à elle, mais dans une circonstance pareille, elle n'était vraiment pas d'humour à glousser - ce que Violette finit par comprendre d'elle-même. Pour autant, Honey ne la fusillait pas du regard - elle attendait simplement que cette nouvelle tentative échoue et que son hôte retourne surveiller la cuisson de ses pâtes.
- Tu sais que je ne laisserai pas tomber, n'est-ce pas ? demanda alors Honey, consciente des avantages que ne pas croiser son regard offrait à Violette. Il m'a fallu des années de recherche sur Terre-2 pour prouver l'existence des trous noirs primordiaux et je peux te dire que c'était pas gagné d'avance. Il m'a fallu de la patience et de la persévérance, deux qualités essentielles à tout bon scientifique. Je crois qu'à partir de là tu peux tirer tes propres conclusions sur ce qui va se passer jusqu'à ce que tu m'autorises à comprendre. Je présuppose qu'il s'agit d'un secret entre le professeur Vulpesco et toi et c'est très noble à toi de tenir ta parole. Mais... si j'ai fait des analyses, notamment sanguines, à mon confrère, tu te doutes bien que je sais déjà énormément de choses à son sujet et, de fait, je pense que tu peux te douter pourquoi j'insiste pour savoir s'il te fait du mal. En fait, maintenant que j'y pense, tu as souvent des pansements sur les bras. Et il a ton sang dans ses veines. Mais tu n'as pas les pansements dans le creux du coude là où on fait généralement des prises de sang. Comme j'ai fait hier, précisa la jeune femme en retroussant sa manche gauche pour laisser voir un pansement au creux de son coude. J'étais à Seattle hier, juste pour ça, tous frais payés. Pour une fois que je n'ai pas dû changer carrément de continent, ça change ! Enfin bref, je vais éviter de digresser moi aussi. Ce que je veux dire c'est que s'il a ton sang dans les veines, en basant sur ce que je sais et ce que je vois, je peux affirmer qu'il ne l'a pas reçu par transfusion. En tout cas pas lors d'une transfusion classique, rectifia la scientifique. Si tu ne veux pas en dire plus, soit, c'est ton secret. Mais réponds au moins à deux questions : 1) est-ce que tu es consentante ? et 2) est-ce qu'il te fait physiquement ou psychologiquement mal lorsque... quand... quand tu sais quoi, acheva Honey, n'y tenant plus.
Elle avait fini par se résoudre à adopter une autre méthode, qui aurait peut-être davantage d'effet sur Violette. Deux malheureuses réponses à deux questions qui étaient aussi vagues que possible, c'était quand même un bon compromis, non ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Stars cannot shine
 
without a little darkness.

Violette Parr



« I'm so powerful,
I don't need to play ! »


Violette Parr


Troubled Blood [Fe] Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Adjointe à la Mairie chargée de la communication + de la campagne électorale
Troubled Blood [Fe] Maire210

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6228

✓ Disponibilité : Fermé (Family Parr ; Honey ; Stefan ; Meredith ; Jack)

Troubled Blood [Fe] _


Actuellement dans : « I'm so powerful,I don't need to play ! »


________________________________________ Mer 6 Jan 2021 - 22:24

Troubled Blood
ft. Honey Lemon


Face à la remarque plus que pertinente d’Honey sur Stefan et la technologie, Violette ne put s’empêcher d’afficher un sourire amusé sur son visage.

« C’est clair que la technologie ce n’est pas son point fort. Mais bon, quand on connaît un peu le personnage, c’est totalement logique qu’il soit mauvais là-dedans. »

Enfin, Honey semblait parfaitement connaître Stefan. Peut-être même un peu trop puisqu’elle lui avait fait des analyses. Elle savait donc que Stefan était un vampire mais qu’en plus, il se nourrissait de Violette. Et comme elle le disait si bien, c’était IM PO SSI BLE de faire mentir la science. Cependant, Violette ne perdrait rien à essayer. Elle savait que son amie était quelqu’un de patient.

« Oh ! Intéressant ! J’avais oublié ce petit détail. Mais ces petits problèmes de coagulation peuvent être apparus depuis peu. Et comme la Magic League n’a pas fait de mission depuis déjà plusieurs mois, peut-être que les données sont erronées ? »

Violette ou l’art de se rattraper aux branches. Ou du moins d’essayer. C’était dingue à quel point Violette faisait tout pour éviter d’en arriver à la terrible vérité. Mais plus elle essayait de faire modifier cette vérité, plus elle se rendait compte qu’elle n’y arriverait pas et qu’elle serait obligé de tout lui avouer. Mais elle ne voulait pas. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle appréhendait. Elle avait peur de la soufflante qu’Honey lui passerait.

Violette soupira légèrement lorsqu’Honey lui fit remarquer qu’elle ne laisserait pas tomber. Qu’elle obtiendrait la vérité et qu’elle attendrait patiemment qu’elle lui dise. C’était limite de la tension psychologique. Après avoir remué l’eau de ses pâtes, Violette se retourna vers son invité.

« Oui. J’imagine que tu dois en savoir autant que moi à son sujet. Et je peux déjà te rassurer sur un point, il ne me fait aucun mal. »

Violette observa son bras où il n’y avait aucun pansement mais simplement du maquillage. Puis elle déposa son regard sur le bras d’Honey, qui elle, avait un petit pansement. Un pansement bien plus normal que ceux que mettait Violette chaque mois.

« Oh ! Seattle ? C’était sympa ? » tenta de digresser Violette. « C’est vraiment noble de ta part de donner ton sang. Surtout le tien. »

Violette savait parfaitement la particularité d’Honey concernant son sang. Et si elle lui faisait remarquer que c’était une très bonne chose de donner son sang, c’était pour amener petit à petit ce que Violette faisait elle. Après tout, c’était presque pareil non ?

« Ce n’est pas mon secret. Il n’y a pas que moi en jeu là-dedans. Je ne suis pas sûre que Stefan apprécie que j’en parle à quelqu’un. Et cela pourrait compromettre certaines choses. Et je ne le veux pas. »

Violette tentait de rester dans les réponses vagues, tout en apportant quand même des réponses à son amie. De toute façon Honey avait déjà compris ce qui se passait entre Violette et Stefan. Elle avait parfaitement compris que Stefan mordait Violette. Et les deux questions d’Honey étaient dingues mais légitimes. Et cette fois-ci, Violette décida d’y répondre très sincèrement.

« Oui. Bien sûre que je suis consentante. Plus jamais je ne me laisserais faire par quelqu’un. Vampire ou pas. Et comme je te l’ai dit tout à l’heure, non. Il ne me fait pas de mal. Que ce soit physiquement ou psychologiquement. Même si j’en garde à chaque fois une marque que j’arrive parfa… »

Le minuteur sonna. Les pates étaient prêtes. Tant mieux. Cela lui éviterait de parler davantage de cette situation. Et surtout cela lui permettrait de tourner une nouvelle fois le dos à Honey pendant qu’elle égoutterait ses pâtes. Elle avait bien trop peur de voir sa réaction face à cette vérité qu’elle découvrait petit à petit.

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


What do we say to the Death Eaters? Not Today
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Honey Lemon



« Science is magic that works »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4029

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Troubled Blood [Fe] _


Actuellement dans : « Science is magic that works »


________________________________________ Jeu 7 Jan 2021 - 0:02

- Il y a une probabilité vraiment très, très mince que tu aies subitement contracté des soucis de coagulation, fit observer Honey sans se départir de son sérieux même si l'argumentation de Violette avait de quoi la faire sourire, en dépit du sérieux de la situation. Je suis trop inquiète par ce qui est peut-être en train de se produire pour te croire au mot, en tout cas. Mais si tu as réellement des soucis de coagulation, il suffit de faire un petit test. Tu peux te piquer le bout du doigt et me laisser observer. Je ne suis pas docteur en médecine, c'est vrai, cela dit, je sais reconnaitre un sang qui ne coagule pas ou pas normalement, assura la jeune femme.
Contrairement à ce qu'un observateur extérieur pourrait croire, Honey ne cherchait pas à piéger Violette. Elle ne voulait pas à tout prix avoir le dernier mot. Elle s'en tenait seulement aux faits et cherchait à tirer les bonnes conclusions, à savoir si oui ou non elle avait des raisons de s'en faire pour une jeune femme à laquelle elle tenait énormément. Violette le savait sans doute, au fond d'elle.
Honey fut donc incroyablement soulagée d'entendre que Stefan ne faisait pas mal à Violette. La façon dont cette dernière le lui avait dit, bien que la scientifique soit incapable d'imaginer, à ce moment-là, de quelle façon il s'y prenait pour ne pas lui faire de mal, lui indiquait que Violette ne mentait pas cette fois. Alors elle soupira de soulagement, comme si une partie de la pression sur ses épaules s'était soudainement envolée.
- C'est une excellente chose ! s'exclama la jeune femme. Ca ne répond pas à toutes mes interrogations, et tu me connais suffisamment pour savoir que j'en ai des TAS, précisa Honey, mais c'est très encourageant comme début d'explication !
Peut-être les deux femmes avaient-elles franchi un cap dans ce mystère. Dans tous les cas, Honey jugea la conversation suffisamment prometteuse pour s'autoriser à digresser, quoique peu de temps car elle n'aimait pas se vanter de faire ce qui devait être fait, sur son don du sang à Seattle.
- Les gens comme moi sont encouragés par les banques de sang à donner le plus régulièrement possible alors je le fais. Ils font tout pour nous faciliter les choses à ce niveau-là. La prochaine fois ça sera dans six mois. On ne sait jamais, peut-être qu'un jour j'en aurai besoin, nota la scientifique sans paraitre inquiète.
Avant chaque mission de la Magic League et même avant chaque ancienne mission sur Terre-2 à l'époque, Honey s'était toujours assurée d'avoir en stock non seulement des poches de sang compatibles avec ses amis, mais aussi de quoi l'alimenter, elle, si d'aventure elle se blessait. Cette précaution s'était avérée utile lors de la mission durant laquelle Jim Gordon avait perdu la vie car Honey avait également manqué de donner la sienne. Ce jour-là elle avait perdu énormément de sang et ses soignants avaient été bien contents d'avoir de quoi la transfuser rapidement. Du sang de rhésus n, même sur Terre-2, ça ne courait pas les rues - ni les veines.
Des veines, justement, Stefan, dont il était toujours principalement question, devaient en déchiqueter une quantité impressionnante. Honey essayait de ne jamais visualiser ces choses, même si elle connaissait cette existence. Mais plus elle y pensait et plus le secret de Stefan et Violette commençait à prendre forme dans son esprit - l'excuse de sa sœur d'adoption, à voir que divulguer pareil secret causerait du tort à plusieurs personne étant parfaite pour lui permettre de ne pas trop parler, d'ailleurs.
Toutefois, Honey commençait à avoir des réponses qui alimentaient non pas son estomac (pas encore) mais sa réflexion. "Plus jamais je ne me laisserais faire par quelqu’un. Vampire ou pas.". Ces mots tournaient dans l'esprit de la scientifique, satisfaite et rassurée de comprendre que Violette n'était pas sous l'emprise du vampire, une emprise qu'elle imaginait capable de faire des ravages, pas seulement physiques.
- D'accord. Tu es consentante. Lui aussi, naturellement. Tu n'as pas mal. Ca me va pour un début, commenta Honey une fois que le minuteur eut cessé de perturber sa réflexion et leur conversation. Je suis globalement rassurée. Du coup, je suggère qu'on déjeune et qu'on laisse le sujet pour le moment. Tu sais j'ai bien vu que tu étais particulièrement contente de me tourner le dos. Je sais que tu ne m'as pas tout dit mais tu as répondu à mes questions et dissipé mes plus grandes peurs. Je compte sur toi pour venir me le dire si jamais votre secret évolue défavorablement, d'accord ? demanda doucement la jeune femme.
Elle continuait de faire tourner les informations dans son esprit, de conjecturer, de faire des probabilités, des hypothèses, d'en écarter certaines et d'en ajouter d'autres. Mais quand les deux femmes se mirent à table, Honey laissa sa réflexion de côté, se sachant capable de la reprendre à tout moment. A la place, elle parla des derniers faits notables à la faculté et au laboratoire, évitant soigneusement de mentionner Stefan. C'était un sujet bien trop sensible et elle refusait, de toute façon, que tout tourne toujours autour de lui.
Violette et Honey avaient presque terminé de manger quand on sonna à la porte.
- Tu attends quelqu'un ? s'enquit la blonde, étonnée.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Stars cannot shine
 
without a little darkness.

Violette Parr



« I'm so powerful,
I don't need to play ! »


Violette Parr


Troubled Blood [Fe] Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Adjointe à la Mairie chargée de la communication + de la campagne électorale
Troubled Blood [Fe] Maire210

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6228

✓ Disponibilité : Fermé (Family Parr ; Honey ; Stefan ; Meredith ; Jack)

Troubled Blood [Fe] _


Actuellement dans : « I'm so powerful,I don't need to play ! »


________________________________________ Sam 9 Jan 2021 - 23:22

Troubled Blood
ft. Honey Lemon


« Mais probabilité quand même ! » fit observer à son tour Violette.

Même si évidemment, elle se doutait bien qu’elle n’avait aucun problème de coagulation. Enfin surtout elle l’espérait. Puis maintenant qu’Honey venait de lui expliquer qu’elle pourrait facilement faire le test, Violette n’avait plus trop envie d’aller dans cette direction, de continuer à trouver des excuses. Car visiblement rien ne fonctionnait.

C’est pourquoi Violette décida de commencer à lui révéler quelques parts de la vérité. Pas tout, mais des brides. Elle s’efforçait à répondre à ses questions tout en restant vague. C’était pas facile et elle ne savait pas si cela conviendrait à Honey, mais elle prenait le risque.

Et ouf ! Cela semblait être satisfaisant pour Honey. Le soupir de soulagement en était une preuve. Violette passa une main gênée à l’arrière de ses cheveux.

« Je me doute bien que tu as des tas de questions. Et j’imagine que tu comprends que c’est pas facile pour moi de te répondre à tout…pour l’instant. »

Violette savait au fond d’elle qu’elle lui dirait tout tôt ou tard. Après tout c’était sa grande sœur de cœur. Elle était là pour elle et Violette espérait qu’elle ne la jugerait pas. Néanmoins, elle ne pouvait s’empêcher d’imaginer cette option. Les raisons de ce don de sang original étaient tout de même très sombres et qui ne ressemblaient en rien à la Violette qu’elle connaissait. Mais justement, la Violette qu’Honey connaissait était en train de changer. Ce n’était pas nouveau. Et Violette tentait de refouler tout cela, de cacher ces changements, ces événements aux yeux des autres. Cette partie sombre d’elle-même devait rester caché et ne jamais prendre le dessus sur la Violette qu’elle avait toujours été. Parfois c’était difficile mais elle y arrivait quand même.

« Oui, on sait jamais. Bon après, vu que la Magic League n’existe plus, on a plus vraiment de mission méga dangereuse où on risque notre vie toutes les secondes. Enfin ceci dit, un accident est vite arrivé alors tu as raison…Mieux vaut être prudent. »

Violette adressa un léger sourire à son amie avant que la conversation ne retourne évidemment à son sujet principal : le vampire. Une nouvelle fois Honey semblait soulagée des brides de réponses qu’apportait Violette. En même temps c’était normal. Et lorsqu’elle décida d’enfin lâcher l’affaire, le sourire de la brune s’agrandit. Génial ! C’était complètement ce qu’elle attendait, qu’Honey passe à autre chose. Violette apporta la casserole de pâte à table, après y avoir mis du beurre.

« J’ai vraiment envie de t’en dire plus. Je sais que je peux avoir confiance en toi…Mais j’ai tellement peur de ta réaction, que tu me juge, que tu me tournes le dos. »

Et il y avait de quoi. Qui resterait proche d’une personne qui utilisait un vampire pour se venger continuellement d’un homme qui lui avait volé un bout de sa vie ? Personne. Enfin, dans l’esprit de Violette c’était ça.

« Mais oui. Arrêtons de parler de tout ça et mangeons ce magnifique plat de pâte signé Chef Violette. » rigola la brune.

Un peu d’humour après cette conversation bizarre, ça ne pouvait pas faire de mal. Et c’est sur cette note beaucoup plus légère que le repas démarra. Les deux amies discutèrent de sujet bien plus léger, bien plus joyeux. Il ne restait plus qu’une fourchette de pâte dans l’assiette de Violette et c’était à peu près pareil pour Honey. Sauf que la jeune femme n’eut pas le plaisir de terminer son assiette que quelqu’un sonna à sa porte.

« A ce que je sache, non. »

Machinalement Violette sorti son téléphone de la poche et observa l’heure mais surtout la date. Ils étaient en Décembre, plutôt au début du mois même si la première semaine était déjà derrière eux. Aussi, Violette ne voyait absolument pas qui pouvait venir les embêter sur la pause déjeuner. Violette fronça les sourcils en posant sa fourchette à côté de l’assiette.

« Je vais ouvrir. Excuse-moi. »

C’était vraiment le festival des surprises aujourd’hui ! Violette se dirigea vers l’entrée et arrivée devant la porte, elle l’ouvrit en grand. A ce moment-là ce sont ses yeux qui s’ouvrirent en grand en découvrant la personne qui avait sonné à sa porte : Stefan. Bouche bée, elle trouva rien à dire. Elle était comme en état de choc. C’était bien la dernière personne qu’elle s’attendait à voir ici. Et ce n’était ABSOLUMENT pas le bon moment. Puis depuis quand il venait en début de mois ?

Après un bug de quelques instants et sans écouter ces possibles explications ou salutations, Violette lui claqua la porte au nez. Puis elle resta immobile avant de retrouver ses esprits. Oh punaise le bordel ! Violette tourna délicatement la tête vers Honey, complètement gênée. Mais se rendant compte de son impolitesse, Violette décida tout de même de ré-ouvrir à un vampire qui ne devait pas trop comprendre ce qui venait de se passer.

Cette fois-ci Violette n’ouvrit que légèrement la porte, ne passant que sa petite tête.

« Qu’est-ce que vous fichez là ?? Ce n’est pas du tout le moment !! »

Non. Ca ne serait pas l’heure de la confrontation entre ce trio improbable. Non. Violette n’était pas prête !

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


What do we say to the Death Eaters? Not Today
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Honey Lemon



« Science is magic that works »


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4029

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Troubled Blood [Fe] _


Actuellement dans : « Science is magic that works »


________________________________________ Dim 10 Jan 2021 - 0:02

Honey n'était pas du genre à juger les personnes, surtout celles auxquelles elle tenait. En revanche, quand la rationalité d'une réaction lui échappait, elle le disait. Toujours. De ça, Violette pouvait en être assurée mais sa grande sœur de cœur tint à le lui rappeler et profita du repas pour ce faire. Du point de vue de la scientifique, il était primordial de dire les choses quand on en avait l'occasion parce qu'on ne savait jamais quand la dernière occasion se présentait.
- Tu sais, Violette, je t'aime vraiment très fort. Tu n'es pas fille unique alors j'imagine qu'il y a de bonnes chances pour que la façon dont tu perçois notre relation soit différente de la façon dont je la perçois et c'est normal. Je n'ai jamais été triste de ne pas avoir de frères et sœurs biologiques. Je n'avais pas beaucoup d'amis quand j'étais enfant et je me suis trouvé des hobbies de personne solitaire qui me satisfaisaient. Il y avait papa et maman aussi qui étaient très présents. Et puis il y a eu toi. Et j'ai toujours eu le sentiment, idiot, parce que les deux faits n'ont rien à voir et mon esprit sensé le sait, précisa la jeune femme, que si j'étais fille unique c'était parce que la seule personne qui pouvait être ma sœur existait ailleurs. Que c'était toi, précisa inutilement Honey. Quand on tient à une personne de cette façon, je ne crois pas qu'on puisse lui tourner le dos. Ne pas comprendre ses choix, probablement. Donner son opinion même si elle est différente, assurément. Mais je serai toujours là pour toi.
La scientifique ponctua cette conclusion pas aussi grandiloquente qu'elle l'aurait espéré d'un sourire sincère et piqua dans son assiette de pâtes. Il fallait faire honneur à cheffe Violette, elle le méritait.

Satisfaite de ce qu'elle avait déjà pu apprendre de la part de Violette, Honey prévoyait peut-être de conclure le repas avec un thé, d'aider pour la vaisselle et le rangement puis de repartir. Mais l'invité surprise de Violette différa quelques peu ses plans.
La scientifique, certes peu brillante socialement, était une jeune femme polie qui ne courut pas à l'entrée dès que la porte fut ouverte pour savoir qui arrivait et pour quelle raison. Mais elle avait des oreilles et, contrairement à ses jambes, elles fonctionnaient très bien et tiquèrent, de fait, lorsqu'elles ne perçurent aucun échange sur le pas de la porte avant que celle-ci ne soit brutalement claquée. C'était suffisant pour que Honey comprenne qu'il se passait quelque chose, que quelqu'un que Violette ne voulait pas voir précisément à cet instant était arrivé.
Et ce quelqu'un ne pouvait qu'être Stefan Vulpesco.
La jeune femme quitta donc la cuisine pour rouler doucement vers l'entrée et trouver Violette devant la porte close, l'air paniqué. D'aucun auraient dit qu'elle était aussi pâle que si elle avait vu un fantôme mais Honey savait que les spectres n'existaient pas et n'utilisait, de fait, jamais ce genre de comparaison. A la place, elle demanda de façon purement rhétorique :
- C'est Stefan, n'est-ce pas ? Et je crois comprendre pourquoi tu ne veux pas le voir maintenant, assura lentement la jeune femme, dont les connexions cérébrales continuaient de se faire pour combler les non-dits. Le problème, ma chérie c'est qu'il nous entend forcément. Je doute qu'il soit déjà reparti. Je pense que s'il est venu c'est pour une bonne raison et que tu ne pourras pas indéfiniment repousser ce que tu redoutes de voir arriver. Je propose donc de suivre le conseil qu'on donne pour les sparadraps : tirer dessus un bon coup pour t'épargner une lente agonie.
Sur ce raisonnement qu'elle trouvait imparable, Honey s'approcha lentement de la porte et l'ouvrit, découvrant effectivement Stefan devant elle. Comme elle l'avait présumé, il n'était pas partie.
Honey l'observa pour essayer de sonder son esprit, se demandant vaguement à partir de quel moment il s'était trouvé suffisamment près de l'appartement pour capter la conversation et, de fait, les allusions au sang rarissime de Honey. La scientifique se demanda si la perspective qu'il ait entendu l'information devait l'inquiéter ou non. Evidemment, elle ne lui posa pas la question qui aurait dissipé ses doutes. A la place, elle l'observa en silence pendant un moment, puis observa Violette, au comble du mal. Dans son esprit, la jeune femme repassa toutes ses récentes rencontres avec Violette. Ce qu'elle avait dit. Ses réactions. Il fallait qu'elle comprenne et elle avait la sensation d'être à deux doigts de le pouvoir. "Je sors avec quelqu'un mais c'est compliqué, j'ai pas envie d'en parler". "Je sais que je peux avoir confiance en toi…Mais j’ai tellement peur de ta réaction, que tu me juges, que tu me tournes le dos." "Bien sûre que je suis consentante. Plus jamais je ne me laisserais faire par quelqu’un."
- J AI COMPRIS ! s'écria-t-elle après un moment. Mais bien sûr, c'est logique. Violette, pour revenir à ce que je disais avant, je ne te jugerai jamais, si tu es consentante c'est tout ce qui m'importe. Mais oui... je comprends que tu ne veuilles pas que ça s'ébruite. Je pense que tes parents pourraient... légèrement paniquer, sans doute ? Surtout Robert, il est très sensible, je crois. Oh mais c'est bien sûr ! C'est ma faute, si je vous avais posé la question, Stefan, lors de vos analyses, j'aurais compris plus rapidement que cela faisait entre autres parties de vos rituels charnels. Ca explique tout. L'abondance du profil de Violette dans votre sang, sa vie sentimentale très mystérieuse et pas seulement parce que Wallace adore charrier Violette là-dessus et ta peur que je te juge. Mais je ne te juge pas, ma chérie. Je ne vous juge pas, plutôt, corrigea Honey en coulant un regard vers Stefan. J'ai pas le droit de décider avec qui tu couches. Bien sûr, ça m'étonne un peu et je préférerais que vous ne buviez pas régulièrement le sang de Violette, très franchement, ajouta la blondinette en fronçant les sourcils en direction du vampire. Mais tu es majeure et vous, vous m'avez promis de ne tuer personne pour que je garde votre secret. Je vous jure que si vous lui faites du mal je vous ferais souffrir mille morts. Même si j'ai aucune idée de la souffrance que ça représente, s'écria férocement la scientifique.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
Stars cannot shine
 
without a little darkness.

Stefan Vulpesco



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Stefan Vulpesco


╰☆╮ Avatar : Cleas Bang

Ѽ Conte(s) : Dracula
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Dracula, alias Vlad Teapes

✓ Métier : Enseignant en Mythologie
☞ Surnom : Dracula
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 463

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Troubled Blood [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 10 Jan 2021 - 0:42

Stefan était sorti de chez lui ce midi-là dans le but de chercher son bouton de manchette. Il devait forcément l’avoir égaré quelque part, mais il avait déjà fouillé son bureau à l'université et sa maison. Ainsi, il n’avait qu’une possibilité, aller chez Violette Parr. Il aurait très bien pu le perdre la fin du mois pendant qu’il buvait le sang de la jeune femme. Peut-elle l’aurait-elle retrouvé et songé le lui rendre à sa prochaine visite. Ainsi, c'est pour cette raison qu'il a pris le chemin de l’appartement de la brune sans se douter qu’elle aurait de la visite, ni de ce qui allait se produire. Il arrive rapidement dans le hall. C’était un endroit bien isolé, un humain n’aurait pas pu entendre la conversation des deux femmes, sinon à peine un murmure, mais il ne faut pas oublier que Stefan Vulpesco n’est pas un professeur ordinaire. Il était un vampire. Le plus grand d’entre eux, même! Ainsi, il n’est pas surprenant qu’il entendre tout ce que disaient les jeunes femmes.


“Je présuppose qu'il s'agit d'un secret entre le professeur Vulpesco et toi et c'est très noble à toi de tenir ta parole. Mais... si j'ai fait des analyses, notamment sanguines, à mon confrère, tu te doutes bien que je sais déjà énormément de choses à son sujet et, de fait, je pense que tu peux te douter pourquoi j'insiste pour savoir s'il te fait du mal. En fait, maintenant que j'y pense, tu as souvent des pansements sur les bras. Et il a ton sang dans ses veines. […] J'étais à Seattle hier, juste pour ça, tous frais payés. Pour une fois que je n'ai pas dû changer carrément de continent, ça change !”


Oh ! Seattle ? C’était sympa ? C’est vraiment noble de ta part de donner ton sang. Surtout le tien!”


Les gens comme moi sont encouragés par les banques de sang à donner le plus régulièrement possible alors je le fais. Ils font tout pour nous faciliter les choses à ce niveau-là. La prochaine fois ça sera dans six mois. On ne sait jamais, peut-être qu'un jour j'en aurai besoin


C’est cela, entre autres, qu’il retenue. Non seulement les jeunes femmes parlaient de lui et de son alimentation, mais en plus elles parlaient des dons de sang d’Honey Lemon. Hum... Pourquoi devait-elle partir aussi loin pour un simple don de sang? Cela laissait présager qu’elle avait un sang rare. Il est vrai que son odeur était un peu différente. Qu’est-ce qu’elle avait comme type si particulier? Il se le demandait avec énormément de curiosité malsaine. Voulant une réponse à tout ça, surtout sur son propre sujet, il frappa à la porte quand elles eurent changé de sujet. Il attendit, entendant des pas venir vers lui avant que la plus jeune ouvre. Il n’eut pas le temps de dire quoi que ce soit que la porte se referma devant lui. Il cligna des yeux de surprise et haussa un sourcil. C’était quoi son problème? Il allait ouvrir lui-même la porte, mais il entendit les roues et attendit. Honey ouvrit la porte. Le vampire s’empressa de se mettre dans le cadre de porte. Encore une fois, il n’avait même pas le temps de dire que la blonde se mit à faire un long monologue. Le vampire ne comprenait pas trop où voulait en venir l’humaine jusqu’à ce qu'elle parle de " rituels charnels”. Comme jamais auparavant, les yeux du vampire s’écarquillèrent et il posa son regard sur Violette, puis sur Honey avant de retourner sur Violette. Un blanc qui laisserait que le son d’une mouche voler dura quelques secondes avant que Dracula éclate de rire.

- BLOODY HELL! Moi et miss Parr?! Moi... coucher avec cette jeune fille?


Il continua de rire, se tenant les côtes avant d'entrer sans même attendre qu'on l’y invite. Il regarda autour de lui.


- Très bonne blague, miss Lemon. Très bonne, mais je ne suis pas ici pour jouer à un jeu de rôle ridicule, je cherche un bouton de manchette. Vous l'auriez vu? Je pense l'avoir perdu en buvant Violette Parr le mois dernier. Quand je dis boire, je veux dire boire son poignet, debout et surtout nous étions HABILLÉS! Franchement, miss Lemon, comment avez-vous pu croire une chose pareille? Désolé mademoiselle, mais vous êtes comme une petite fille à mes yeux. Enfin, vous en avez la maturité.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Un monstre
possède parfois un coeur brisé en mille miettes.

Contenu sponsorisé








Troubled Blood [Fe] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Troubled Blood [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Les Colocations :: ➹ Cosmos Rockin'