« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)


Partagez
 

 "the small mouse" Ana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Tatiana Bicuspid



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Tatiana Bicuspid


╰☆╮ Avatar : Isla Fisher

Ѽ Conte(s) : Les Cinq Légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Toothiana

✓ Métier : Dentiste
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 49

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 11 Jan 2021 - 21:22

"the small mouse" Ana 9ed5da8a8838506f7e69d8758cc39979Le froid n’avait eu aucune pitié en cette matinée d’hiver, c’était à croire que cette ville avait été faite pour Jack sous cet épais nuage blanc. La neige avait toujours cet effet magique sur moi, moins pour mon bougon de meilleur ami, mais je trouvais la neige magnifique, rassurante, douce. Le seul souci à tout cela c’était bien que j’avais davantage envie de rester ici sous mon épais plaide une bonne tasse de chocolat chaud dans les mains plutôt que de mettre le nez dehors. Sauf si je voyais des enfants commencer à jouer, là… Sans doute que j’irais y lancer une boule-de-neige ou deux. Malheureusement, il y avait un monde d’adultes entre ce que j’aurais voulu faire et cette réalité, un monde douloureux au passage, car en plus de devoir aller travailler, je n’avais plus un gramme de chocolat à faire fondre dans le moindre lait. Dans tous les cas, j’allais devoir rendre visite à Bunny, alors autant en profiter pour soulager quelques clients non ?

Me levant à contre cœur pour quitter ma contemplation, je me rendis dans ma chambre pour y enfiler des vêtements bien chauds, quoique pas trop non plus, j’avais l’électricité dans mon cabinet, aucune envie de mourir de chaud en travaillant. Sortant alors, je profitais de la sensation relaxante des pieds s’enfonçant dans la neige. Ce qui l’était un peu moins c’était bien la neige qui avait fini par rentrer dans mes bottines, mais rien de grave et puis sautiller jusqu’au cabinet, c’était aussi du sport non ?

Arrivant donc la première, j’ouvris la porte, puis les volets pour faire rentrer cette lumière franche dans le cabinet, vérifiant quelques mails et envoyant quelques comptes-rendus des résultats étant tombé pendant la nuit, je finis par prendre connaissance des différents noms qui constitueraient ma journée, presque que des adultes, sauf une enfant que j’allais attendre comme la plus précieuse des créatures. Pitié qu’elle ait une dent à retiré, pitié ! Contenant mon excitation, je dus reconnaître que c’était de plus en plus difficile, si bien qu’à l’heure h, après avoir détartré la bouche d’un énième sous fifre d’un conte inconnue, j’entendis la porte s’ouvrir et ma secrétaire accueillir une femme et son enfant. Sortant alors de la salle d’examen comme un diable, j’arrivais tous sourire devant celle qui serait mon bonheur-du-jour… « Laisse moi deviner… C’est toi Abigaëlle ? » demandais-je avec un large sourire avant de saisir son dossier et de m’adresser encore à elle, « Alors raconte-moi, tu viens pourquoi ? », bon bien évidemment je n’aurais pas de réponse clair, alors je finis par relever les yeux vers la mère, une rousse, comme moi, donc une femme de gout, pour l’inviter à me suivre dans la salle d’auscultation pour faire monter la petite sur la chaise. « Alors tu vas me choisir la couleur que tu préfères, c’est pour ne pas salir tes vêtements. » commençais-je à expliquer avant de lui présenter plusieurs couleurs, « Alors j’ai du vert, du rose, de l'orange, j’ai aussi des lapinous tout choux, des chats, des flocons de neige, des feuilles… », la laissant donc choisir, je reportais mon attention sur la mère et le dossier, « Vous avez appelé pour un contrôle, quelque chose à signaler avant qu’on regarde ? », mon sourire n’avait pas quitté mon visage et mieux encore, je sentais l’énergie de ces petites dents toutes fraiches m’apaiser. J’aime les enfants.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88816-terminee-tatiana-bicu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88822-tatiana-bicuspid-une-petite-quenotte

Anastasia Romanov



« Laisse moi toucher
tes pokéballs »


Anastasia Romanov


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya / Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5456

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana _


Actuellement dans : « Laisse moi toucher tes pokéballs »


________________________________________ Lun 11 Jan 2021 - 23:45

En tant que Russes fières de leurs origines, Anastasia et Abigaëlle n'avaient pas peur du froid - exactement comme la Reine des Neiges, ce qui remplissait la fillette d'une joie incommensurable, tout étant bon pour la rapprocher de son idole, même si elle était rousse comme Anna et non pas blonde comme Elsa. Du haut de ses cinq ans et deux mois, avoir la même couleur de cheveux que Anna et être une princesse tout pareil était déjà une sacrée victoire dans la vie et sa maman ne souhaitait pas la détromper. De la neige, ça tombait bien, il y en avait énormément dans le Maine à cette période de l'année et la fillette avait déjà eu l'occasion de faire plusieurs bonshommes de neige dans la propriété de l'immeuble où elle habitait. La petite fille adorait chausser ses boots et marcher dans la poudreuse, particulièrement si elle était la première à le faire dans un endroit précis.
Toutefois, ce n'était pas pour crapahuter dans la neige qu'Abigaëlle s'était habillée chaudement ce jour-là mais pour une toute autre affaire : un rendez-vous de contrôle chez le dentiste, une jeune femme rousse au doux nom de Docteur Tatiana Bicuspid qui avait l'air d'aimer les enfants. Il n'en avait pas fallu plus à Anastasia pour déterminer qu'elle était la personne parfaite pour cette mission qui pouvait être ô combien sensible.
Le rendez-vous avait été pris en début d'après-midi et Anastasia comptait bien être ponctuelle même si la plupart des médecins ne l'étaient jamais. Pourtant, ce docteur visiblement monté sur ressorts l'était. A peine elle et Abigaëlle avaient-elles franchi le seuil du cabinet qu'elle surgit devant elles, visiblement enchantée de rencontrer Abigaëlle et de lui faire la conversation.
L'intéressée en fut toute impressionnée alors que d'ordinaire elle était plutôt à l'aise avec les adultes. Elle ne comprit pas la question de la dentiste mais puisque cette dernière lui faisait un grand sourire, elle fit de même en expliquant :
- Oui c'est moi Abigaëlle et aujourd'hui je vais chez le dentiste !
Sa maman choisit donc cette opportunité pour prendre le relais et donner davantage de détails utiles à la consultation :
- On vient pour une visite de contrôle. Abigaëlle a cinq ans maintenant, ça m'a paru judicieux de commencer à l'habituer au dentiste et de faire un check-up. Au cas où.
La dentiste en question aurait tôt fait de le lui confirmer, en attendant, la mère et la fille suivirent docilement la praticienne dans son cabinet. Anastasia était très satisfaite de la voir s'adresser à sa patiente en priorité et encore plus de constater l'inventivité et le cœur qu'elle avait à mettre à l'aise Abigaëlle. En allant chez une dentiste aussi avenante, il paraissait impossible à Anya de finir par avoir peur de la fraise et du détartrage.
- C'est pas une couleur les lapinous ! s'écria justement Abigaëlle, qui était absolument ravie de pouvoir choisir quelque chose (car elle adorait quand on lui demandait son avis, estimant sans doute que son opinion était de haute importance). Mais je les veux bien quand même, ajouta la fillette.
Anastasia ne put qu'esquisser un sourire amusé et l'avait encore à la bouche quand elle répondit à la dentiste :
- Elle ne s'est plainte de rien mais j'imagine qu'il n'est jamais trop tôt pour aller chez le dentiste. Enfin, je vous vois mal me dire le contraire, ajouta Anya. Elle devrait bientôt commencer à perdre ses dents de lait, non ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE

Tatiana Bicuspid



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Tatiana Bicuspid


╰☆╮ Avatar : Isla Fisher

Ѽ Conte(s) : Les Cinq Légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Toothiana

✓ Métier : Dentiste
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 49

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 12 Jan 2021 - 9:09

"the small mouse" Ana 9ed5da8a8838506f7e69d8758cc39979Souriant aux mots de l’enfant, je la fis rentrer avec sa mère alors qu’elle m’informait qu’il s’agissait bien que d’une visite de contrôle. La petite avait cinq ans, et elle avait pensé qu’il serait bien de venir s’habituer au dentiste et de faire une vérification au cas où. La femme avait raison, c’était la meilleure chose à faire et c’était pour ma part plus qu’agréable. Lui proposant donc de choisir, elle me fit remarquer que les lapins n’étaient pas une couleur, mais qu’elle les choisissait quand même. « Très bon choix… Mon meilleur ami est un lapin et il est trop choupinou aussi ! » lui assurais-je dans un rire avant de mettre la serviette sous le menton de la petite et de lever les yeux vers la femme.

La petite ne s’était plainte de rien, mais il n’était jamais trop tôt pour aller chez le dentiste et ça, je ne pouvais que le confirmer. Riant donc à cette déclaration, je repris mon sérieux lorsqu’elle me demanda quand Abigaëlle perdrait ses dents de lait. M’asseyant sur un tabouret à roulette, je tournais sur moi-même pour prendre un livre pour enfants que j’ouvris à une page déjà bien marquée. « Je vais vous montrer. » commençais-je en leur montrant quelques dessins de dent et de bouche en dessin loin d’être effrayants. « Ça commence vers 6 ans en général. » soufflais-je en posant mon doigt sur une image d’une dent poussant une autre « Les premières seront les incisives et les molaires, après, quand tu seras plus grande et que tu auras un peu plus de dix ans, les canines et le reste des molaires vont tomber pour laisser place à de nouvelles dents ! » déclarais-je à l’intention de la petite fille, « Et vers tes 18 ans, tu auras tes dents de sagesse qui pousseront tout au fond de ta bouche et tu seras une grande personne ! » mais ça pouvait être effrayant, alors je préférais lui expliquer avec plus de légèreté, « Tu vois, les petites dents que tu as là elles doivent tomber car elles seront trop petites et que des dents plus fortes attendent en dessus. » roulant jusqu’à un placard, je sortis une boîte en or, délicate et si précieuse.

« Quand tes dents tomberont, je les mettrai dans cette boîte et je les garderai précieusement… Tu sais pourquoi ? » lui demandais-je en revenant près d’elle, « Car je suis la Fée des dents et que tes petites quenottes sont très importantes, c’est grâce à elle que tes bons souvenirs ne pourront jamais disparaître, même si tu les oublies, elles s’en souviendront. » et les souvenirs étaient ce qu’il y avait de plus important au monde, « Alors si tu veux, dès que tu as une dent qui bouge, viens me voir, je te l'échangerai contre un cadeau ok ? » relevant les yeux vers la mère, j’ajoutais, « Et pas besoin de rendez-vous. Préserver les souvenirs est primordial dans ce monde. », j’avais déjà suffisamment perdu, je ne pouvais pas perdre plus de souvenir, je ne pouvais pas ne rien faire pour les défendre. C’était mon objectif.

Reposant mon livre, j’installais un peu plus l’enfant avant de lui dire, « Ouvre grand la bouche et ferme les yeux, je vais mettre de la lumière et ça peut faire mal si tu gardes les yeux ouverts. », enfilant des gants, avec des couleurs et des formes rigolotes, j’attendais que la petite s'exécute tout en me laissant envahir par ce que ces dents dégagent. Des impressions fugaces, donc une peut être moins agréable que les autres, « Elle fait des cauchemars ? » demandais-je en relevant les yeux vers la mère. Je n’irais pas en dire plus avec une enfant présente dans la pièce, mais j’avais ce sentiment et je savais qu’il se renforcerait en touchant les dents.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88816-terminee-tatiana-bicu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88822-tatiana-bicuspid-une-petite-quenotte

Anastasia Romanov



« Laisse moi toucher
tes pokéballs »


Anastasia Romanov


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya / Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5456

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana _


Actuellement dans : « Laisse moi toucher tes pokéballs »


________________________________________ Mar 12 Jan 2021 - 23:38

Dans bien des endroits, si un dentiste, qui exerçait quand même une profession scientifique et cataloguée comme "sérieuse" avait annoncé que son meilleur ami était un lapin, n'importe qui l'aurait regardée de travers dans le meilleur des cas ou aurait appelé l'asile du coin pour être radical. Mais pas à Storybrooke. A Storybrooke, c'était tout à fait normal d'entendre ou de dire ce genre de choses. Anastasia aussi connaissait un lapin. Peut-être qu'il s'agissait du même, d'ailleurs, même si le fait que celui du docteur Bicuspid soit "trop choupinou" pouvait laisser penser le contraire. Quoi qu'il en soit, Anastasia jugea préférable de ne pas demander si le lapin en question était bien Aster Spleaster ou pas. C'était déplacé, particulièrement avec une personne qu'on rencontrait pour la première fois et qui ne s'adressait pas directement à vous mais faisait la conversation à votre fille. Si Anya n'aimait pas - abhorrait, en fait - les questions indiscrètes, elle estimait que d'autres personnes étaient forcément dans son cas.
A la place, tout comme Abigaëlle, Anastasia focalisa son attention sur le livre de la dentiste qui parlait de la perte des dents de lait. Car oui, apparemment, ce genre d'ouvrage existait. Anya ne l'aurait jamais cru. A vrai dire, la rouquine était positivement impressionnée de voir avec quelle délicatesse mais aussi sérieux et précision la jeune dentiste s'adressait à Abigaëlle. Même si elle allait finir pas avoir la sensation d'être de trop, elle préférait que les médecins se concentrent avant tout sur leur petite patiente - même si elle n'avait pas encore tous les mots nécessaires pour décrire ce qui lui arrivait - qu'aux parents qui ne faisaient, en fait, que l'accompagner. Ah, si tous les professionnels du soin pouvaient être comme elle, songea Anastasia.
Cette dernière ne tarda pas cependant à comprendre que si la jeune femme était aussi douée avec les enfants c'était parce qu'elle était la Fée des Dents en personne. Et comprenant cela, elle s'imagina que, de fait, c'était bien d'Aster qu'elle avait voulu parler plus tôt, même s'il n'avait rien de choupinou ou que, disons, la définition du docteur Bicuspid et celle d'Anya du terme n'était manifestement pas la même. Quoi qu'il en soit, elle était au moins aussi fascinée que sa fille par l'histoire des bons souvenirs que les dents de lait conservaient. C'était une très belle histoire et puisqu'ils étaient à Storybrooke, elle ne pouvait qu'être vrai.
De cette histoire, justement, Abigaëlle ne perdait pas une miette, observant la dentiste avec de grands yeux attentifs. Quant à sa mère, elle aurait bien aimé trouver cela moins fascinant mais ne pouvait pas cacher son intérêt que la Fée des Dents capta forcément quand elle se tourna vers elle.
- C'est noté on viendra vous apporter les dents de lait. N'est-ce pas ma poupette ?
L'intéressée fronça les sourcils et releva les yeux vers la dentiste pour demander :
- C'est quoi comme cadeau que tu donnes quand on donne une dent ? Et si t'es une fée, pourquoi t'as pas des ailes ? Et dans tes dents aussi y a des souvenirs ?
Anastasia ne put s'empêcher de pouffer, songeant que sa fille ne perdait décidément jamais le nord. Mais plus encore, maintenant qu'elle connaissait la vérité sur la dentiste, la petite tête rousse était intarissable de questions. Obéissante, certes, car elle s'installa et ferma les yeux comme la dentiste le lui suggéra, mais extrêmement curieuse. Elle tenait ça de sa mère, c'était certain. Anastasia n'allait certainement pas lui en vouloir - c'était apparemment normal que les enfants aient beaucoup de questions.
Cependant, les adultes également pouvaient en avoir !
Dès qu'Abigaëlle avait ouvert la bouche, la dentiste avait posé une question qui n'avait a priori rien à avoir avec l'hygiène dentaire et qui ne put que faire tiquer Anya. Des cauchemars ? Repassant les informations que la Fée des Dents avait déjà fourni sur son rôle, la rouquine conclut que la dentition de sa fille, ou plutôt que les souvenirs qu'elle contenait, lui avait fourni des informations. Mais lesquelles, exactement ? Anya devait-elle s'inquiéter ?
- Eh bien, des fois, oui, ça lui arrive, répondit Anastasia. J'ai pas l'impression que ce soit fréquent. C'est une petite fille heureuse et pleine de vie. La première année a été un peu... comment dire... pleine de rebondissements mais je... Je ne sais pas, à vrai dire, si elle s'en souvient. J'imagine que ses dents s'en souviennent, par contre, c'est ça ?
Abigaëlle comprenait beaucoup de choses mais personne ne lui avait jamais encore raconté comme elle avait été enlevée quand elle avait à peine plus d'un an. Ses parents estimaient qu'elle était encore un peu jeune pour connaitre cette information et la gardaient pour plus tard. Il était cependant possible que le docteur Bicuspid ait entrevu cette sombre histoire mais si c'était le cas, la jeune maman ne pouvait que la remercier de ne pas avoir mentionné l'aventure plus explicitement.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE

Tatiana Bicuspid



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Tatiana Bicuspid


╰☆╮ Avatar : Isla Fisher

Ѽ Conte(s) : Les Cinq Légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Toothiana

✓ Métier : Dentiste
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 49

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 14 Jan 2021 - 9:10

"the small mouse" Ana 9ed5da8a8838506f7e69d8758cc39979La petite voulait savoir ce que je pourrais lui donner avant de s'intéresser à mon absence d’ailes et à ce qu’il y avait dans mes dents. Souriant, j’étais en général invisible à leurs yeux, ils dormaient quand je passais, je n’avais pas l’occasion de répondre à leurs questions, mais ici, dans ce monde où je ne pouvais pas me glisser dans leurs chambres sans me faire repérer par leurs parents et passer pour une folle.« Tu le sauras quand tu perdras ta première dent. » soufflais-je alors. Un clin d’œil plus tard, je repris, « Je n’ai pas d’ailes, car ça ferait bizarre avec la blouse de médecin ! », ce qui était faux, mais lui parler des problèmes de ce monde et de la souffrance qu’on pouvait y avoir n’était pas une bonne chose. « Et mes dents aussi et celles de ta maman aussi ont des souvenirs, juste ils sont moins bien que les tiens car toi tu as des dents de lait ! C’est plus puissant. », plus pur surtout.

Lui demandant donc de s’installer, je lui fis ouvrir la bouche et fermer les yeux avant de questionner sa mère sur les premières impressions que j’avais. La petite faisait des cauchemars, mais ce n’était pas courant, elle était heureuse et pleine de vie, seulement ses premières années avaient été pleines de rebondissement, mais elle ignorait si la petite pouvait s’en souvenir. Comprenant donc qu’il y avait eu quelque chose, mais qu’elle préférait ne pas en parler, je lui répondis dans un sourire, « Ses premières dents poussent dès six mois.» commençais-je en touchant enfin les quenottes de sa fille pour en ressentir les souvenirs. C’était fort, globalement heureux, sauf certains qui dégageaient plus d’angoisse. « Elles s’en souviennent, mais c’est surtout des bons moments, de l’amour, de la joie. », la rassurais-je, « Juste quelques angoisses et doute que n’importe quel méchant cauchemar pourrait faire naître. », une façon de ne pas inquiéter la petite fille, sans pour autant mentir à la mère. Il y avait des parts sombres, mais il y avait surtout de la joie, pas de quoi s’inquiéter.

« Tout va bien, ce sont des jolies petites dents bien blanches ! », libérant la petite, je dégageais la lumière pour ne pas l’aveugler avant de reprendre, « Tu peux ouvrir les yeux. », roulant donc vers la poubelle, je retirais mes gants pour les jeter avant de saisir une tablette, que j’avais eu du mal à dompter quand elle était arrivée, pour passer à la suite, « Je propose déjà qu’on prenne rendez-vous pour un suivi dans un an, vous pourrez prendre une carte à l’entrée pour m’appeler en cas de dent qui bouge. » soufflais-je dans un sourire. Me penchant donc pour prendre une boîte vide, je la tendis à la petite, la laissant la prendre pour la serrer contre elle à ma demande. Je voulais juste l'imprégner le plus possible pour qu’une fois les dents à l’intérieur, cette dernière devienne la sienne. Ma magie était incertaine ici, instable aussi. Je n’avais jamais été capable de miracle, mais je savais protéger et je devais y arriver ici. «Vous étiez les dernières patientes de la journée, si vous voulez et malgré la neige, je peux vous présenter quelqu’un de top pour les enfants, le gardien de l’espoir. », celui capable d’effacer le chaos, même le plus faible comme ici, bon, je m’imposais peut-être à tort, mais elle pouvait refuser après tout.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88816-terminee-tatiana-bicu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88822-tatiana-bicuspid-une-petite-quenotte

Anastasia Romanov



« Laisse moi toucher
tes pokéballs »


Anastasia Romanov


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya / Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5456

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana _


Actuellement dans : « Laisse moi toucher tes pokéballs »


________________________________________ Jeu 14 Jan 2021 - 19:28

La réponse de la Fée des Dents fut un peu frustrante pour la petite fille. Elle, elle aurait voulu savoir maintenant, pas "quand elle perdrait sa première dent". Ca avait l'air si loin ! Heureusement, Abigaëlle n'avait pas l'esprit tordu et n'allait pas délibérément s'édenter pour avoir la réponse plus rapidement. En plus, ça ne comptait peut-être même pas si on faisait exprès. Oui, c'était sans doute ça. En tout cas, cette conclusion, qu'elle soit ou non rationnelle, avait apaisé la fillette - qui, heureusement, reçu une réponse à ses autres questions.
Les ailes ça ferait bizarre avec la blouse...
La petite tête bien faite d'Abigaëlle fournit ce qui lui sembla un effort surhumain pour analyser cette réponse et lui donner un sens satisfaisant. Elle n'était pas encore en âge de se rendre compte que la réponse manquait un peu de logique, contrairement à Anastasia, cependant déterminée à jouer le jeu si besoin.
En revanche, la jeune femme sentait que tout ce que le docteur Bicuspid racontait sur les dents et leurs propriétés magiques était bien sérieux et même capital aux yeux de la fée. Vu ses attributions, c'était sans doute normal. Le sort noir n'avait pas particulièrement mal fait les choses en la rendant dentiste dans cette nouvelle vie. Machinalement, Anya passa sa langue sur ses dents, se demandant ce qu'elles avaient de plus à raconter que des histoires de santé et d'hygiène bucco-dentaire, sans toutefois poser la question. C'était un peu malaisant, mine de rien, de se dire que dès qu'on ouvrait la bouche dans la cabinet de la Fée des Dents elle en apprenait bien plus sur vous que n'importe quel autre dentiste.
Paradoxalement, car Anastasia était un paradoxe sur pattes, la jeune maman était rassurée d'apprendre que les dents de lait de sa petite fille portaient majoritairement des souvenirs heureux et plein d'amour. Effectivement, en ayant commencé à pousser dès six mois (Anya se rappelait que Dimitri était rentré à la maison plus ou moins à ce moment-là, ce qui ne l'avait sans doute pas aider à s'acclimater à son rôle de père), les dents d'Abigaëlle avaient capté son enlèvement par l'ennemi juré des Romanov. Mais peut-être, sans doute, en fait, aussi les bons souvenirs de cette aventure. Comment sa marraine Anita s'était battue bec et ongles pour la secourir. De quelle façon la déesse de la famille en personne avait trompé le sorcier, lui faisant croire qu'elle était de son côté, pour s'assurer plus rapidement que le bébé allait bien. C'était forcément resté aussi. Forcément.
Anastasia opina, à la fois pour se conforter dans cette conclusion, mais aussi pour signifier à la dentiste qu'elle comprenait parfaitement ce qu'elle lui disait.
Presque aussitôt, Abigaëlle fut autorisée à quitter le siège sur lequel elle avait pris place, ce qu'elle fit avec énergie, très fière de s'entendre dire que ses dents allaient parfaitement bien. Elle retourna auprès de sa maman, souriant de toutes ses dents, justement, bien décidée apparemment à montrer à quel point elles étaient jolies et en bonne santé.
Anastasia lui sourit également et caresser ses cheveux roux et bouclés avant de reporter son attention sur la dentiste et sa suggestion. Une fois de plus, la jeune femme opina, bientôt imitée par sa fille. Abigaëlle, qui avait hérité du caractère bien trempé de ses parents et pouvait se montrer un peu chipie par moment, était dans un jour où elle était seulement adorable et obéissante. Le fait d'être face à une fée aidait sans doute dans le choix de cette attitude. Toujours est-il qu'elle serra très fortement la jolie boîte que lui donnait la jolie fée avant de la lui rendre sans avoir bien saisi à quoi tout ceci rimait. Mais ce n'était pas important. Visiblement la Fée des Dents était contente et comme elle lui ferait un cadeau pour chaque dent de lait, Abigaëlle était bien décidée à lui faire plaisir. C'était sa façon de remercier la Fée des Dents, car sa maman lui avait toujours dit qu'il fallait dire merci quand on recevait un cadeau.
Toujours dans cette optique, à la seule idée de rencontrer un autre nouvel ami pour Abigaëlle accepta immédiatement, dans un sonnant et trébuchant OUI plein de joie.
- Je crois que ça veut dire oui, ajouta inutilement sa maman en haussant les sourcils. De toute façon on avait rien de prévu - et on ne craint pas la neige, nous sommes Russes, précisa la rouquine sur un air de connivence.
Sur ces faits, elles sortirent du cabinet médical et pendant que le docteur Bicuspid le mettait très certainement en ordre, Anastasia régla la consultation, ne manquant pas de récupérer la carte de la praticienne. Elle avait le temps avant de reprendre rendez-vous. Pour le moment, elle et sa fille avaient rendez-vous avec une autre personne. Et même si elles aimaient le froid de l'hiver (sauf quand il leur apportait un bon gros rhume), la mère et la fille s'habillèrent chaudement.
Elles furent bientôt rejointes par la Fée des Dents et lui emboitèrent le pas.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE

Tatiana Bicuspid



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Tatiana Bicuspid


╰☆╮ Avatar : Isla Fisher

Ѽ Conte(s) : Les Cinq Légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Toothiana

✓ Métier : Dentiste
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 49

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 19 Jan 2021 - 10:24

"the small mouse" Ana 9ed5da8a8838506f7e69d8758cc39979La petite semblait accepter ce que je lui disais, ce qui m’allait parfaitement, mais une chose me disait qu’elle serait la première à réclamer pour venir déposer sa dent. J’adorais les enfants, j’adorais les dents. Cette petite était réellement une dose d’oxygène dans cette journée. Finissant donc en donnant quelques brides de ce que j’avais vu à la mère, je ne voulais pas être alarmiste, surtout quand il était évident que cette petite fille était en pleine forme, en pleine santé. Proposant alors un peu à la hâte de finir la journée ensemble, j’avais en tête de présenter à la petite le Lapin de Pâques et puis vu qu’elles étaient Russes, se promener dehors n’était pas un problème.

Les laissant donc sortir et faire ce qu’elles avaient à faire avec ma secrétaire, j’en fis de même de mon côté avant de sortir, tout sourire, les rejoindre. J’étais souvent trop joviale pour les gens, ce n’était pas quelque chose que renierait mon voisin de palier. Mais j’aimais la joie, j’aimais la vie, j’aimais que l’on puisse rire, qu’on puisse se soucier de rien. Une fois, dehors, je pris une grande bouffée d’air frais, le genre d’inspiration un poil douloureuse vu le froid environnant, mais rien qui ne pouvait entamer ma bonne humeur. « Cette journée est magnifique ! Hum… C’est comment la Russie ? J’avoue ne pas avoir la moindre idée du paysage. » avouais-je dans un sourire. Ce n’était pas la chose qui intéresserait le plus la petite, mais pour le coup, c’était quelque chose dont j’aimerais bien avoir la réponse. Une curiosité de plus… Comme si je n’étais pas déjà une boule de curiosité d’ailleurs.

Marchant donc en direction d’une chocolaterie, je ne mis pas longtemps à y arriver et la déception ne tarda pas vraiment. C’était fermé. Pourquoi il fermait ce Lapin de Pâques au rabais ! Il en voulait à Jack pour les aléas de la météo ? « Pourquoi il n'est pas ouvert ?! Comment on fait pour avoir un chocolat chaud et parler avec lui ?! » la tête contre la vitre, désespérée, je me retournais, toujours collé à la porte, « Pas de Lapin. » j’étais déçu, autant pour la petite que pour la mère. « Je viens de vous faire perdre votre temps. », je perdais rarement ma joie, ici j’étais d’ailleurs plus dépité qu’autre chose. Me décollant alors, je bondis sur place, mon sourire de nouveau sur le visage alors que je proposais, « Je peux vous offrir un chocolat chaud chez Granny’s et après on peut faire une bataille de boules-de-neige ! Peut-être que Bunny va arriver entre-temps ! » relevant les yeux vers la mère, j’étais presque suppliante, « Ça pourrait vous plaire ?!. » qui était l’adulte, certainement pas moi avec ce regard-là. Mais ces petites dents m’apaisaient !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88816-terminee-tatiana-bicu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88822-tatiana-bicuspid-une-petite-quenotte

Anastasia Romanov



« Laisse moi toucher
tes pokéballs »


Anastasia Romanov


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya / Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5456

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana _


Actuellement dans : « Laisse moi toucher tes pokéballs »


________________________________________ Mar 19 Jan 2021 - 20:57

C'était un peu étonnant que la Fée des Dents, qu'on pouvait supposer en patrouille dans le monde entier (à l'exception de la France qui lui préférait une certaine Petite Souris) n'ait aucune idée des paysages russes. Il n'y avait pas d'enfants en Russie ou la Fée des Dents n'allait-elle pas jusqu'à eux ? Au vu de sa passion dévorante pour les dents, la deuxième option semblait peu probable. Alors peut-être voulait-elle simplement lancer poliment la conversation, même si elle connaissait la réponse. Dans tous les cas, cela n'indiquait pas à Anastasia si elle devait parler de la Russie du monde des contes, dont elle avait de réels souvenirs, ou de celle de cette Terre, qu'elle n'avait que peu visiter, n'en déplaisant à son accent slave. Décidant de faire au mieux, Anya opta pour une description des deux endroits, songeant que leur compagne de promenade avait l'air particulièrement curieuse, de toute façon.
- Eh bien... la Russie c'est grand, pour commencer. Celle de cette Terre est sur 11 fuseaux horaires différents. Selon qu'on va à Moscou, à l'ouest ou aux frontières avec la Chine dans l'Oural, les paysages et les populations sont très différentes. Moscou et Saint Petersbourg sont de très belles villes, avec d'anciens palais et le plus grand musée du monde, l'Hermitage, qui se visite sans doute en une semaine si on veut vraiment tout voir, sourit Anya, ne l'ayant jamais visité, d'ailleurs. Et dans ce qu'on appelle maintenant le "monde des contes" il y avait sensiblement le même pays, grand et froid, mais beaucoup plus pauvre que ce que n'est devenue la Russie actuellement. Quand j'étais enfant mon royaume était grandiose et je vous aurais volontiers emmenée. Mais maintenant il est en ruines et désolé. Allez plutôt à Moscou ou Saint Pétersbourg, se reprit rapidement la rouquine avec une voix plus claire. Si vous voulez visiter un de ces quatre, je veux dire. On y emmènera sans doute Abigaëlle quand elle sera plus grande.
Et que Dimitri aura l'air d'humeur à partir en vacances en famille, mais ça, Anya ne le dit pas à haute voix.
A la place, elle emboita le pas à la dentiste survoltée et ne tarda pas à se douter qu'elle l'emmenait effectivement à la chocolaterie d'Aster. Qui s'avéra fermée et une immense déception pour sa meilleure copine. C'était vraiment désolant de voir une personne aussi joyeuse (elle s'entendrait sans doute très bien avec la pâtissière Amelia Peters qui avait sensiblement le même tempérament qu'elle) soudain aussi atterrée. Même Abigaëlle comprit que quelque chose n'allait pas et s'approcha de la Fée des Dents d'un air concerné.
- C'est vraiment pas grave, commença à assurer Anastasia, toujours un peu (beaucoup, en fait) mal à l'aise quand il fallait consoler une personne adulte, la perspective de la voir fondre dans ses bras la mettant assez mal à l'aise.
Anya allait lui annoncer qu'elle était déjà venue plusieurs fois dans cette chocolaterie et qu'elle connaissait Aster depuis qu'Abigaëlle était très petite. Elle aurait sans doute fini par ajouter que ses chasse aux œufs organisées chaque année au moment de Pâques était toujours un événement formidable et qu'en effet il savait y faire en matière de chocolat (d'ailleurs, Anya ne doutait pas que son chocolat chaud soit délicieux, même si elle ne l'avait pas personnellement goûté) quand le docteur Bicuspid retrouva sa bonne humeur. A présent, elle était aussi excitée qu'Abigaëlle le matin de Noël. Pas étonnant qu'elle s'entende aussi bien avec ses petits patients. C'était plutôt amusant et, comme de toute façon Anastasia avait posé son après-midi pour emmener sa fille chez le dentiste, elle pouvait bien se permettre de passer davantage de temps que prévu avec la praticienne. Si c'était elle qui proposait de boire sucré, ça voulait sans doute dire que c'était permis pour conserver de belles dents, non ?
Abigaëlle, en tout cas, fut rapidement contaminée par l'enthousiasme de la Fée des Dents.
- Oh oui, allons-y ! s'écria la fillette en trépignant (parce que les enfants de 5 ans peuvent se permettre de trépigner).
- Ca a l'air d'une bonne idée, allons-y, approuva sa maman, qui était visiblement la plus adulte de la bande - ce qui ne l'empêchait pas de ne pas avoir très envie elle-même de suivre ce programme.
Le trio de rouquines se remit donc en route et après quelques pas, Anya jugea le moment idéal pour une précision :
- Vous savez, je suis déjà allée dans la chocolaterie de votre ami et j'avais cru comprendre qu'il était... disons plus qu'un chocolatier. Il avait fait une allusion, une fois, et j'ai fait le lien. Je suis dans la police, c'est mon métier de décoder les indices. Peut-être que vous pouvez lui envoyer un sms pour l'inviter ? suggéra la jeune femme. Ca avait l'air de vous tenir à cœur.
C'était le moins que l'on pouvait dire, en tout cas !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE

Tatiana Bicuspid



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Tatiana Bicuspid


╰☆╮ Avatar : Isla Fisher

Ѽ Conte(s) : Les Cinq Légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Toothiana

✓ Métier : Dentiste
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 49

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 26 Jan 2021 - 11:17

"the small mouse" Ana 9ed5da8a8838506f7e69d8758cc39979À l’écouter c’était vraiment magnifique, plein de trésor, du moins des trésors pour des adultes, des choses plus matérielles ou visibles que des souvenirs. J’avais sans doute vue le monde bien plus que d’autres, mais impossible de vraiment me rappeler de chaque paysage, ma mission étant trop importante pour que je puisse prendre une pause, même de quelques secondes, il y avait toujours de la nuit quelque part, et même si je pouvais me dégager pour une réunion des gardiens, mais je ne pouvais pas non plus laisser mes quenottes s’épuiser sans que je participe. Alors c’était plaisant à écouter, à imaginer, « J’ai si souvent survolé le monde sans le voir que vous entendre en parler, c’est voyager ! La récolte des dents est un métier compliqué et prenant ! » soufflais-je dans un sourire avant de reprendre ma route jusqu’à une chocolaterie fermée. Pourquoi il me faisait ça ?! C’était nul !

La femme assura que ce n’était pas grave, mais comment rendre la joie et amuser un enfant sans le lapin de pâque ?! Et depuis quand il avait une vie ? Soupirant, je proposais quelque chose de sans doute moins inspirant, mais qui pourrait compenser. De toute évidence, la petite était contente, et sa mère finit par suivre le pas. Sautillant de joie, j’étais heureuse d’avoir rattrapé les choses. Reprenant donc ma marche, la Russe en profita pour me signaler qu’elle avait déjà été à la chocolaterie d’Aster. Il avait saisi qui il était, il en avait fait l’allusion d’ailleurs et elle avait fait le lien, après tout, elle était dans la police, c’était son métier. Proposant alors de lui envoyer un sms, elle semblait avoir saisi aussi comment j’étais. « C’était surtout pour votre fille, il est important dans la vie d’un enfant et ici il ne peut pas faire autant de choses qu’avant. Vous auriez dû le voir, il était grand et classe, quoi qu’un peu bourru, mais pas avec les enfants. » soufflais-je dans un sourire avant de hausser les épaules, « Tant pis pour lui, on va s’amuser sans lui ! » et moi j’allais faire le plein de bonne onde avec une enfant si heureuse !

Bon, ok, je lui enverrais peut-être quelque chose, mais plus pour savoir si tout allait bien et s'il n’était pas en train de chercher Jack dans toute la ville pour lui reprocher je ne sais quoi qui serait peut-être mérité vu l’état de la ville. Je savais mon ami capable de bien pire, quoi qu’aucun enfant n’avait encore volé dans le décor, « Cette ville est à la fois étrange et fascinante. », soufflais-je finalement en tournant vers chez Granny. « Je regrette juste mes ailes et mes couleurs, il ne me reste que mes yeux ! » murmurais-je en tournant la tête vers elle. Avant, ils étaient roses, aujourd’hui, ils portaient les couleurs disparues de mon corps. J’adorais mes yeux. « Vous aviez un rapport avec la justice avant ? » demandais-je finalement curieuse.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88816-terminee-tatiana-bicu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88822-tatiana-bicuspid-une-petite-quenotte

Anastasia Romanov



« Laisse moi toucher
tes pokéballs »


Anastasia Romanov


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya / Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5456

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana _


Actuellement dans : « Laisse moi toucher tes pokéballs »


________________________________________ Mar 26 Jan 2021 - 19:35

Anya sourit, amusée. Elle ne doutait pas qu'Aster Spleaster, en Lapin de Pâques qui se respecte, avait un jour eu une apparence quelque peu différente. Comme son amie la Fée des Dents et comme de nombreux autres habitants de la ville. Mais il y avait des caractéristiques que la malédiction n'avait pas effacé et le chocolatier était, par exemple, toujours bourru.
- Vous en faites pas, il est toujours très bien avec les enfants... et plus bourru avec les adultes, répondit la rouquine russe. Et ces chocolats sont vraiment pas mauvais, ajouta Anya qui, un peu avare en compliments, trouvait toujours une façon de les faire à deux mots.
La jeune femme était gourmande. Ce n'était pas bien difficile de la satisfaire surtout quand il s'agissait de chocolats. Mais elle devait bien reconnaitre qu'on sentait la passion d'Aster dans son travail et qu'il savait y faire pour satisfaire les papilles des gourmands de toutes les tailles. Anastasia ne se serait pas imaginée en train de chercher les œufs cachés dans le jardin, laissant cela volontiers à sa petite fille, mais les manger, c'était une toute autre paire de manches !
Peut-être s'offrirait-elle un peu (voire beaucoup) de chocolat plus tard, quand elle, Abigaëlle et leur nouvelle amie dentiste auraient fini de s'amuser sans le Lapin de Pâques. Dit comme ça, la perspective avait quelque chose de folle. Mais à Storybrooke, c'était normal que les fées et les princesses passent des moments entre filles. Et c'était aussi commun que les fées n'aient plus d'ailes, à en croire ce que confiait Tatiana et qui ne manqua pas de capter l'attention d'Abigaëlle qui regarda fixement les yeux de Tatiana avait de décrété :
- T'as des zolis yeux ! Et de toute façon ici y a des avions donc t'as pas besoin d'avoir des ailes, affirma la fillette avec conviction.
Ce qu'elle était chou ! Ce n'était pas étonnant que sa marraine Anita ou que son arrière-grand-mère Marie passent leur temps à la gâter. Avec une bouille et des réponses à tout pareilles, on ne pouvait qu'avoir envie de lui faire plaisir. Anya gloussa et lui caressa affectueusement les cheveux. Qui aurait eu à cœur de lui expliquer que les avions n'étaient sans doute pas très pratiques pour aller de maison en maison ? Peu de propriétés disposaient de pistes d'atterrissage. Non, c'était assurément plus facile de répondre à la question très polie de Tatiana :
- Pas du tout, en fait, admit la rouquine russe. Avant j'étais une Grande Duchesse, en fait.
- Ma maman c'est une princesse alors moi aussi je suis une princesse ! intervint Abigaëlle fièrement et d'une voix si claire et forte qu'elle porta dans toute la rue.
- On peut résumer ça comme ça, oui, reprit la jeune femme, amusée. Mais ça ne me manque pas trop. On dirait pas comme ça mais c'est assez lourd voire encombrant, un diadème. Et les robes de princesses c'est pas pratique pour courir ou se battre pour sauver sa peau. Oui... j'ai vécu quelques aventures dans le monde d'où je viens. Une malédiction sur ma famille, en fait.
Développer ou ne pas développer, telle était la question. Anastasia se doutait bien qu'on ne pouvait pas souvent lâcher une information pareille sans que son interlocuteur ne renchérisse avec d'autres questions pour en savoir plus. Cependant, comme le trio de rousses arrivaient chez Granny's, Anastasia laissa la conversation en suspend, le temps pour la petite troupe de trouver une table près de la fenêtre et de s'installer. Abigaëlle s'avéra très contente de retirer manteau et gants et aussi un peu impatiente de recevoir son délicieux goûter. Elle avait, assurément, de qui tenir.
- Diiiis, est-ce que les fées des dents ça boit que du chocolat chaud ou tu aimes bien aussi les autres trucs ? demanda la petite fille qui s'était assise en face de Tatiana.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE

Contenu sponsorisé








"the small mouse" Ana _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

"the small mouse" Ana





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville