« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le deal à ne pas rater :
Le Tome 41 de Berserk sort dans une semaine : faut-il craindre une ...
Voir le deal

Partagez
 

 C'était quoi la question déjà ? ❧ ft. Erwin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Lena Davis
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Lena Davis

| Avatar : katie mcgrath

C'était quoi la question déjà ? ❧ ft. Erwin Cizv
Je te jure, je me sens tellement mal de t'avoir amenée inconsciemment dans cette histoire.
C'était quoi la question déjà ? ❧ ft. Erwin Hf3k
Par delà les apparences...

C'était quoi la question déjà ? ❧ ft. Erwin Zv9r

| Cadavres : 1480



C'était quoi la question déjà ? ❧ ft. Erwin _



________________________________________ Ven 16 Juil 2021 - 11:14

message entre lena et sa mère:

♛ C'était quoi la question déjà ?
lena & erwin

▼▲▼

Cela faisait aujourd’hui présentement trois semaines que James n’existait plus dans ma vie, il m’avait abandonnée, devant l’autel, devant le curé, seule face aux visages décomposés de Kara et du pasteur. Il m’avait laissé croire qu’il m’aimait, il m’avait laissé imaginer que j’aurais peut être une chance d’être heureuse. Après la perte de Gabriella, sa demande en mariage m’avait permis de remonter la pente, je me sentais mieux mais aujourd’hui, il avait tout brisé et tout ça à cause de Lex encore une fois. Il avait voulu me tester. Mon frère restait un diabolique tyran et je me fis une promesse de le détruire lentement, à petit feu. Mais pour ça, il fallait que je sois plus maligne que lui. Cependant, aujourd’hui il fallait que je m’occupe du cas James Olsen. J’étais restée plusieurs jours chez moi, à ne pas sortir, me faisant livrer le repas. Je n’acceptais la visite que de Kara qui avait fini par trouver les mots pour me faire sortir de l’appart.

Je ne devais pas m’empêcher de vivre à cause de cet abruti sans vergogne et sans coeur qui s’était amusée à me détruire lentement, à petit feu comme finalement je prévoyais de le faire avec lui. C’est sans doute pour cela que la veille au soir, ou plutôt la veille d’aujourd’hui vu que le post se passe pendant la journée, bref vous avez saisi l’idée, je me suis habillée sexy, et je dois avouer que ça faisait un petit moment que ce n’était pas arrivée et je suis allée au bar, pour danser, picoler, me changer les idées. Après ce qu’il s’était passé à New-York la dernière fois, je connaissais la limite à ne pas dépasser, j’avais juste assez d’alcool dans l’organisme pour être bien, joviale et surtout prédatrice. C’est sans doute pour ça qu’à trois heures du matin, quand je suis rentrée, je n’étais pas toute seule mais en compagnie d’un homme. La soirée faisant, je ne l’avais pas reconnu mais c’est le lendemain que j’allais avoir la surprise de comprendre que je m’étais tout bonnement envoyé en l’air avec l’associé d’un homme très cher à mon coeur (it’s ironie les copains).

J’avais rendez-vous à 14h au cabinet notarial d’Erwin par rapport aux documents signifiant que je rompais le contrat de partages des parts de l’entreprise qu’est le Weekly Planet et que je récupérais donc les parts que je prévoyais de léguer à James. Je m’étais réveillée à neuf heures et j’avais donc passé la matinée à évacuer ma gueule de bois, comprenant rapidement que le mec qui avait partagé mon lit était sans doute parti plus tôt. Répondant aux textos bien chiant de ma mère, je m’empiffre de deux croissants et d’un café crème avant de passer sous la douche. Une fois prête, je quitte mon appartement en direction de D-Corp. Prenant le temps de m’occuper des derniers courriers arrivés et de tout ce qui nécessitait mon approbation, je me rends ensuite jusqu’au Weekly-Planet avant de prendre part à la réunion hebdomadaire.

Quatorze heures arrive bien plus vite que je n’aurais pu le prévoir. Poussant la porte du cabinet notarial, je m’approche de la secrétaire avant d’annoncer mon arrivée. Elle me dit de m’installer et qu’Erwin va venir à ma rencontre. Mon regard croise rapidement celui de l’associé d’Erwin avant que je ne comprenne.

« Oh putain… » murmurais-je.

C’était donc Jérémie Dass qui avait partagé mon lit la nuit dernière. Soupirant, la tête dans les mains, je lève néanmoins le regard quand je me rends compte qu’Erwin est là. Je me lève.

« Hum…Bonjour. » énonçais-je simplement « merci d’avoir accepté de…de me recevoir. » énonçais-je alors.

CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Quand le totem sera retrouvé
le réveil sera accordé et l'esprit libéré
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82565-qui-a-dit-que-les-bru http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89367-regina-et-les-droles-de-dames-liens-et-sujets http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89367-regina-et-les-droles-de-dames-liens-et-sujets http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89438-loft-de-lena-centre-ville http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89439-d-corp-centre-ville#1282957 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85587-_lenadavis_
 Page 1 sur 1

C'était quoi la question déjà ? ❧ ft. Erwin





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville