« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment :
Cartes Pokémon Japon : le display ...
Voir le deal

Partagez
 

 Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


Meredith P. Newton
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Meredith P. Newton

| Avatar : emily blunt

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Fh0w
it's complicated to explain

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Reveus10

| Conte : mary poppins
| Dans le monde des contes, je suis : : mary poppins

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Childh10

| Cadavres : 1606



Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 _



________________________________________ Ven 7 Jan 2022 - 12:45





attention, porte de wc défaillante

feat. @deborah gust


Installée à table après toute cette histoire de porte de WC défaillante dont j’étais certaine que j’allais entendre parler pendant plusieurs décennies, je finis par passer commande avant de demander à Deborah ce pourquoi elle était clairement douée, oui je me rendais à l’évidence que j’avais effectivement plus que jamais besoin de son aide. Niveau vestimentaire j’entends. Un petit rire m’échappe. Buvant une gorgée, je finis par reprendre la parole.

« Merci de ce compliment Debbie. » ironisais-je avant de reprendre la parole « mais c’est vrai que depuis la rupture de la malédiction et ça commence à faire, j’ai du mal à trouver mon propre style, piégée entre ma version Mary Poppins et Meredith. » avouais-je alors à la jeune femme « et c’est pas faute d’avoir essayer. » avouais-je finalement.

Buvant à nouveau, je lève le regard vers la rousse avant de reprendre la parole par la suite.

« Oh oui, le sac à main est parfait tel qu’il est. » énonçais-je « mon parapluie refuserait d’être relooké lui, après je doute qu’on puisse faire grand chose pour lui. » énonçais-je finalement.

Remerciant le serveur qui venait de nous amener nos entrées, je commence à déjeuner avant de lever le regard vers la jeune femme. Prenant le temps d’avaler, je respire profondément et reprends finalement la parole.

« Hum… » commençais-je en me pinçant l’arrête du nez comme à chaque réflexion avant de reprendre « gardez le côté chic de Mary Poppins tout en trouvant le style vestimentaire du 21ème siècle. Quelque chose de coloré mais tout en restant dans une certaine sobriété, la sobriété c’est sans doute ce qui me ressemble, enfin je crois… » énonçais-je alors. Croquant un morceau de pain, je pose mon regard sur la jeune femme « chaque chose en son temps. » répondis-je avec un léger sourire et un clin d’oeil.

codage par aqua




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
✭ A cover is not the book ✭
so open it up and take a look. 'cause under the covers one discovers. that the king may be a crook. chapter titles are like signs. and if you read between the lines. you'll find your first impression was mistook. for a cover is nice. but a cover is not the book ✭ ✭ ✭ (c) emily blunt + ÉLISSAN.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80965-i-suspect-and-i-m-nev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89853-never-be-enough-regina-and-the-other-s-links http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89853-never-be-enough-regina-and-the-other-s-links http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89458-appartement-de-meredith-quartier-est#1283285 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80975-theralmarypoppins_


Deborah Gust
« Sarcasm: punching people with words. »

Deborah Gust

| Avatar : Catherine Tate

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Fh0w

- Youhou Deborah, regarde ce que je sais faire !
- C'est bon, je démissionne, j'en ai marre des débiles.

| Conte : Inside Out
| Dans le monde des contes, je suis : : Disgust

| Cadavres : 4231



Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 _



________________________________________ Ven 7 Jan 2022 - 23:14 « Sarcasm: punching people with words. »

Donc, si on veut résumer, le Sort Noir avait été levé fin 2013 et on était fin 2021, soit huit ans plus tard, et il avait fallu tout ce temps à Miss A peu de choses près parfaite en tous points pour réaliser qu'elle n'avait pas de style ? Sérieusement ? Voilà pourquoi MOI je suis parfaite et elle juste "à peu de choses près".
Je roulai des yeux, davantage amusée qu'agacée, parce que c'était Meredith. Si ça avait été une autre personne j'aurais juste été agacée. Ca doit être ça l'amitié. Ou un truc du genre.
- Heureusement que tu m'as, moi, me contentai-je de commenter, gardant pour moi la majorité de mes réflexions sur la question.
J'en avais déjà suffisamment dit avant et Meredith n'était pas non plus la pire de mes clientes. Si tel avait été le cas jamais elle n'aurait compté parmi mes amies, en fait.
- De toute façon je m'appelle pas Ikéa, les accessoires, la déco et les meubles, je peux rien pour eux, enchainai-je quand elle mentionna son parapluie que je trouvais plutôt sassy dans son genre.
Avec lui, c'était un peu comme si Meredith avait un mini moi (un peu moins bien quand même) en permanence pour jouer les consciences et la remettre sur le droit chemin quand elle s'égarait. Moi j'appelle ça une chance infinie, évidemment, encore faut-il pouvoir encaisser les vérités pas toujours agréables à entendre que notre conscience nous réserve parfois. Souvent pour certains.
Moi, je ne me sens pas tellement concernée par les vérités qu'on ne veut pas s'admettre, c'est pourquoi je dégustai tranquillement mon entrée. Je suis souvent dans le jugement. Presque toujours, en fait. Mais je ne me juge jamais négativement et à cet instant présent mon jugement était entièrement dirigé en face de moi, vers Meredith et ses aspirations vestimentaires, imaginant déjà quel pourrait être son nouveau style pour ne nouveau millénaire.
Avec deux décennies de retard pour s'y mettre mais personne ne compte.
Comme pour me compliquer la vie (mais c'était mal me connaitre si elle pensait que ses exigences paradoxales pouvaient réellement être un challenge pour moi), ses aspirations étaient une succession d'oxymores. Elle voulait être une nanny rétro mais moderne et porter des couleurs sobres. Well.. challenge accepted my dear !
- En voilà un joli programme, dis moi, commentai-je avant d'humecter mes lèvres comme pour profiter encore un peu du raffinement de ce début de repas. J'espère que tu as de l'argent parce qu'aux dernières nouvelles, gérante d'un orphelinat ça rapporte pas des masses - ou alors seulement en câlins et en dessins affreux, nuançai-je pour la devancer si d'aventure elle comptait m'enseigner que les choses qui ne rapportent pas sont les plus belles (foutaises, soit dit en passant). Mais ça, les magasins ne l'acceptent pas comme moyen de paiement, on a arrêté le troc y a genre quatre millénaires. Moi, je veux bien te prodiguer mes services gratuitement, poursuivis-je, la main sur le cœur (littéralement, ça fait toujours un petit effet), parce qu'on est copines et qu'en tant que représentante officielle du goût sur cette planète, c'est mon devoir de prodiguer mes conseils... Mais de belles tenues, ça a un prix, assurai-je en opinant gravement comme si nous parlions du cancer en phase terminale d'un ami commun. Et puis, ajoutai-je enfin en me penchant sur la table pour indiquer que j'allais lui faire une sacrée confidence et qu'elle avait plutôt intérêt à ouvrir grand les oreilles, tu vaux mieux que Gap.
Suite à cette révélation, je m'adossai de nouveau dans le fond de ma chaise et opinai, laissant le silence s'installer pour que Meredith prenne conscience de l'ampleur de mes propos et de ce qu'ils impliquaient pour ses finances. Je bus ensuite une longue gorgée bien fraiche d'eau et l'informai, presque nonchalante :
- Si tes orphelins peuvent survivre quelques heures de plus sans leur nounou préférée, je n'ai rien de prévu cette après-midi.
Si Meredith était partante, la transition après le déjeuner était toute trouvée.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I'm sorry I offended you with common sense


Meredith P. Newton
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Meredith P. Newton

| Avatar : emily blunt

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Fh0w
it's complicated to explain

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Reveus10

| Conte : mary poppins
| Dans le monde des contes, je suis : : mary poppins

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Childh10

| Cadavres : 1606



Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 _



________________________________________ Dim 6 Fév 2022 - 15:41

attention, porte de wc défaillante
Meredah
« Pour le coup, effectivement ! Je crois que je suis chanceuse que tu fasses partie de ma vie Deborah Gust ! » énonçais-je avec un petit rire bienveillant.

J’aimais sa franchise et je dois avouer que je m’ennuierais sans doute beaucoup plus si Debbie ne faisait pas partie de mon existence, et puis je n’aurais pas la chance de pouvoir être sapée assez stylée. Elle avait clairement le regard qu’il faut. Nous en vînmes rapidement à exprimer le fait que mon sac et mon parapluie étaient tous les deux très bien tels qu’ils étaient et puis de toute manière, j’étais certaine que mon parapluie n’apprécierait pas des masses de se recevoir des « méchancetés » en plein visage si concrètement il en possédait un, cela était encore à réfléchir.

Un petit sourire prends naissance sur mon visage alors que mon regard remonte sur le visage de la rouquine en face de moi.

« Je me doute bien. » avouais-je alors « au moins, de toute manière, on est tranquille de ce côté là. » énonçais-je alors.

Nos entrées nous sont rapidement apportées. Commençant à déjeuner, je reprends rapidement la parole après avoir expliqué à Deborah ce que je souhaitais. Avoir toujours ma touche nanny rétro mais avec une touche 2022. Et apparemment, ça semblait lui convenir. Je sentais que l’après midi allait être sacrément amusante. Un petit sourire perle sur mes lèvres.

« Oh ne t’inquiètes pas, j’ai de l’argent de côté et puis peut être qu’en fouillant dans mon sac, j’aurais une belle surprise. Non, plus sérieusement, j’ai pas mal d’argent de côté depuis la rupture de la malédiction donc ça devrait le faire. » énonçais-je à la jeune femme.

Mieux que Gap. Pendant quelques instants, mes réflexions se portèrent sur ses derniers propos. Je valais mieux que ce magasin et le look GAP d’après la jeune femme et cela fit naître un fin sourire sur mon visage. Je pouvais clairement prendre cela pour un compliment. Buvant une gorgée, je lève le regard vers la jeune femme avant de finalement reprendre la parole.

« Eh bien, cet après midi promet d’être grandiose. Je suis totalement disponible pour un relooking avec la meilleure qui soit. » énonçais-je avec un clin d’oeil et un sourire.
code by exordium.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
✭ A cover is not the book ✭
so open it up and take a look. 'cause under the covers one discovers. that the king may be a crook. chapter titles are like signs. and if you read between the lines. you'll find your first impression was mistook. for a cover is nice. but a cover is not the book ✭ ✭ ✭ (c) emily blunt + ÉLISSAN.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80965-i-suspect-and-i-m-nev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89853-never-be-enough-regina-and-the-other-s-links http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89853-never-be-enough-regina-and-the-other-s-links http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89458-appartement-de-meredith-quartier-est#1283285 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80975-theralmarypoppins_


Deborah Gust
« Sarcasm: punching people with words. »

Deborah Gust

| Avatar : Catherine Tate

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Fh0w

- Youhou Deborah, regarde ce que je sais faire !
- C'est bon, je démissionne, j'en ai marre des débiles.

| Conte : Inside Out
| Dans le monde des contes, je suis : : Disgust

| Cadavres : 4231



Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 _



________________________________________ Dim 6 Fév 2022 - 23:13 « Sarcasm: punching people with words. »

Meredith faisait partie de ces rares personnes (qui sont d'autant plus précieuses qu'elles sont rares) à saisir la chance inestimable qu'elle avait de me connaitre. Et encore, je parle de chance mais je devrais plutôt parler de privilège ! Si, si, si ! J'étais bien contente d'avoir réussi à m'entourer de quelques personnes - car Gabriel et Erwin étaient à mettre dans le même panier, assurément - véritablement dignes de moi car elles me redonnaient un peu foi en l'humanité. Certes, mes amis ne représentaient qu'une infime partie de ce qu'est l'humanité mais si ne serait-ce qu'un pourcent d'elle est sauvable, ça fait quand même pas mal de monde sur la planète !
Et grâce à moi Meredith ferait non seulement partie de ces personnes mais en plus elle serait parmi les mieux lookées. Par chance, car entretenir un style irréprochable ça ne se fait pas chez Emmaüs, Meredith avait, de façon assez surprenante vu sa vocation pour les enfants malheureux, de l'argent de côté. Il faudrait au moins ça pour refaire sa garde robe même si Storybrooke n'offrait pas autant de choix que je l'aurais souhaité.
- Eh bien si tu as autant d'argent que ça en étant nounou pour les enfants les plus tristes de la Terre, j'espère au moins qu'il n'est pas sale, commentai-je, narquoise, tout en sachant que c'était sans doute la dernière chose que Meredith ferait. Blague à part, c'est une excellente nouvelle pour ton style. Si t'es gentille je te ferais peut-être rencontrer mon ami le grand créateur de mode, Gabriel Agreste, mais chaque chose en son temps. On va surtout commencer par le début aujourd'hui, on s'occupera de te faire progresser dans la société des gens cool plus tard, décrétai-je.
L'idée n'était pas tant de la faire redescendre sur Terre aussi vite qu'elle était montée au paradis des vêtements mais plutôt de rester réaliste. J'ai certes énormément de talent mais je ne peux pas non plus sauver toute la Terre en une seule après-midi. Surtout pas depuis Storybrooke dans le Maine et les moyens qui vont avec un endroit pareil. Mais Meredith était visiblement décidée à se contenter de ce que la ville avait à offrir alors quand le déjeuner prit fin, au lieu de chacune repartir de notre côté comme cela aurait initialement dû être le cas, nous prîmes la direction du centre commercial, l'endroit le plus indiqué pour commencer. Et puisque Madame avait les moyens de se payer de belles fringues, je l'entrainai directement vers le magasin le plus cher de l'endroit, prenant toutefois le soin de dire au vigile de l'entrée :
- Oui, je sais, pour le moment elle n'est pas tout à fait digne de cet endroit mais donnez moi quelques heures et vous serez speechless, c'est moi qui vous le dit.
Cette remarque, aussi inutile que mesquine, m'amusa probablement plus qu'elle n'amusa Meredith qui pourtant ne s'en formaliserait pas. Elle avait, après tout, seulement demandé mon aide, pas ma compassion. Et elle avait bien fait de ne pas demander ma compassion puisqu'on ne peut pas dire que j'en ai réellement. Mais du talent, en revanche, j'en ai à revendre. Sans un regard pour Meredith, qui, si elle était aussi intelligente que je ne le pensais me ferait le plaisir de me suivre, je me dirigeai dans les différents rayons comme s'ils étaient ma propriété et sélectionnai plusieurs tenues que j'empilai dans ses bras tendus. Quand elle me parut aussi chargée qu'une mule je l'entrainai vers les cabines d'essayage avec une seule consigne :
- Essaye de me proposer des tenues au minimum acceptables avec ce que j'ai sélectionné, OK ? Vois ça comme un puzzle : t'as toutes les pièces, y a plus qu'à les mettre dans le bon ordre. Vous faites des puzzles avec tes orphelins, non ? Bah là, c'est pareil.
Et pendant que Meredith travaillait, je me laissai délicatement tombée dans un fauteuil moelleux pile dans l'axe de sa cabine.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I'm sorry I offended you with common sense


Meredith P. Newton
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Meredith P. Newton

| Avatar : emily blunt

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Fh0w
it's complicated to explain

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Reveus10

| Conte : mary poppins
| Dans le monde des contes, je suis : : mary poppins

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Childh10

| Cadavres : 1606



Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 _



________________________________________ Lun 14 Mar 2022 - 10:56

attention, porte de wc défaillante
Je souris légèrement avant de finalement reprendre la parole.

« Oh tu sais, j’ai mis de l’argent de côté quand j’étais conservatrice. » énonçais-je à la jeune femme « ce serait un plaisir de rencontrer Mr Agreste, j’apprécie ce qu’il fait ! » énonçais-je finalement à la rouquine. Un petit rire m’échappe avant que je ne reprenne « très bien. Je te suis de toute façon. » énonçais-je alors.

Après le déjeuner, nous avions toute notre après-midi de prévue. Après tout, je n’avais pas grand chose à faire, appart m’occuper des enfants bien entendu. Posant mon regard sur la rouquine, je la suis dans cette fameuse boutique avant de lever les yeux au ciel devant la remarque de la jeune femme, malgré un petit sourire perlant sur mon visage. Tendant les bras, je suivais Deborah dans les différents rayons attrapant tous les vêtements qu’elle me tendait.

Entrainée vers les cabines, je pose mon regard sur la rousse avant de reprendre la parole.

« Ne t’en fais pas, je sais faire des puzzles. » énonçais-je avec un clin d’oeil avant de fermer les rideaux. Respirant profondément, une fois en sous-vêtements, je regarde les différentes tenues qui se trouvaient devant moi avant de commencer à enfiler une première tenue. Posant mon regard sur ma silhouette dans le miroir, j’ouvre les rideaux et pose mon regard sur Debbie « Alors, verdict ? » demandais-je « C’est la première tenue. » avouais-je alors.
code par drake.
deborah & meredith

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
✭ A cover is not the book ✭
so open it up and take a look. 'cause under the covers one discovers. that the king may be a crook. chapter titles are like signs. and if you read between the lines. you'll find your first impression was mistook. for a cover is nice. but a cover is not the book ✭ ✭ ✭ (c) emily blunt + ÉLISSAN.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80965-i-suspect-and-i-m-nev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89853-never-be-enough-regina-and-the-other-s-links http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89853-never-be-enough-regina-and-the-other-s-links http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89458-appartement-de-meredith-quartier-est#1283285 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80975-theralmarypoppins_


Deborah Gust
« Sarcasm: punching people with words. »

Deborah Gust

| Avatar : Catherine Tate

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Fh0w

- Youhou Deborah, regarde ce que je sais faire !
- C'est bon, je démissionne, j'en ai marre des débiles.

| Conte : Inside Out
| Dans le monde des contes, je suis : : Disgust

| Cadavres : 4231



Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 _



________________________________________ Lun 14 Mar 2022 - 22:30 « Sarcasm: punching people with words. »

En vrai, je me fichais un peu des finances de Meredith. Tant qu'elle avait un minimum de classe, même si elle était pauvre, je pouvais accepter de trainer avec elle, du moment qu'elle ne me demandait pas de venir m'occuper de ses orphelins en sa compagnie. Mais elle avait bien fait de mettre de côté quand elle exerçait encore un travail qui rapporte (autre chose que de la satisfaction personnelle et la sensation, parait-il grisante, de faire le bien, s'entend) pour subvenir à ses besoins maintenant qu'elle se prenait pour Amnesty International.
En revanche, je ne me fichais absolument pas de ce qu'elle pouvait penser de Gabriel. Parait que c'est ce qui arrive quand on tisse de vrais liens et qu'on s'attache aux gens, même si je suis toujours réticente à reconnaitre ce type d'attachement autrement qu'avec moi-même. Et pourtant, force est de constater qu'il est plus qu'un employeur et sans doute plus qu'un simple ami. Et que comme Meredith il a le bon goût d'être sexy, ce qui ne gâche rien (surtout que jamais de la vie je ne serai amie avec un moche, faut pas déconner non plus, j'ai mes limites, comme tout le monde). Il y avait fort à parier que grâce à tous ces éléments (mais aussi à d'autres), Meredith et Gabriel pourraient bien s'entendre. Cela dit, si notre lecteur doit un jour faire cette découverte il la fera à un autre moment car cette aventure n'a pas pour objet cette rencontre.
Contre toute attente, il y a beaucoup de boutiques de vêtements (quoique peu de boutiques de vêtements potables, nous vivons dans le Maine, après tout, pas à New York) à Storybrooke, ce qui allait nous occuper une grande partie de l'après-midi. Je ne pouvais pas non plus organiser un cocktail en parallèle pour jouer les entremetteuses, d'autant plus que, pour l'instant, Meredith n'avait sans doute pas de tenue appropriée pour un cocktail. Et comme la progression sur l'échelle sociale est une chose avec laquelle je ne plaisante pas (genre, jamais), nous n'allons mettre ni la charrue avant les bœufs, ni le cocktail avant la robe !
J'étais donc confortablement installée devant la cabine dans laquelle j'avais envoyé Meredith sans ménagement (la société, après tout, ne ménage personne, qui serais-je si je ménageais les gens et leur faisait miroiter une facilité inexistante de la vie ?), curieuse de voir comment elle allait s'en sortir. Surtout après qu'elle ait comparé la mode et à des puzzles. Un peu plus et je lui lançai ma Louboutin pile entre les deux yeux juste pour voir si elle aurait l'audace de répéter. Par chance, toutefois, pour Meredith, je suis une personne clémente. Je me contentai ainsi de pincer les lèvres et d'attendre que Meredith ressorte dans sa première tenue.
Les lèvres toujours pincées, je l'observai, la détaillant depuis la racine des cheveux jusqu'à la pointe des orteils (enfin de ses chaussures) avant de faire le même chemin en sens inverse, toujours muette. Mesquine, je pris tout le temps nécessaire à cette observation qui ne laisserait rien passer à Meredith (même si nous étions amies parce que les amies c'est fait pour dire la vérité), ravie de laisser s'installer le silence qui a toujours quelque chose de malaisant. Pour les gens, évidemment. Moi, je suis naturellement une warrior, il m'en faut largement plus pour chanceler.
- C'est pas mal, finis-je par reconnaitre. Maintenant la question à un million : on porte ce genre de tenue à quelle(s) occasions(s) ? demandai-je d'un ton tranquille. Quel type d'accessoires ? Quel sac à main ? Qu'est-ce que cette tenue indique de toi, quel est son message ? Est-ce qu'on peut mettre un chapeau avec ? Si oui, lequel ? Quel type de manteau ? Au besoin j'ai un calepin et un stylo si tu as besoin d'organiser tes idées sur un brouillon, précisai-je en observant de nouveau mes ongles d'un air absent.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I'm sorry I offended you with common sense


Contenu sponsorisé




Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 _



________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Le Musée