« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

La Galette du Roi (Mairie) ☣️ Les Events Multijoueurs dispo actuellement ☣️ Un Barbecue Olympien (Saison 9, Event #1)
Le Deal du moment :
Machine à emballer sous-vide à ...
Voir le deal
11.49 €

Partagez
 

 Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


ϟ Meredith P. Newton ϟ



« Everybody wants
to go to heaven
but nobody wants to die »


Meredith P. Newton

| Avatar : emily blunt

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Fh0w
it's complicated to explain

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Reveus10

| Conte : mary poppins
| Dans le monde des contes, je suis : : mary poppins

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Childh10

| Cadavres : 1600

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 3 ans...


Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 _



________________________________________ Ven 7 Jan 2022 - 12:45 « Everybody wants to go to heaven but nobody wants to die »





attention, porte de wc défaillante

feat. @deborah gust


Installée à table après toute cette histoire de porte de WC défaillante dont j’étais certaine que j’allais entendre parler pendant plusieurs décennies, je finis par passer commande avant de demander à Deborah ce pourquoi elle était clairement douée, oui je me rendais à l’évidence que j’avais effectivement plus que jamais besoin de son aide. Niveau vestimentaire j’entends. Un petit rire m’échappe. Buvant une gorgée, je finis par reprendre la parole.

« Merci de ce compliment Debbie. » ironisais-je avant de reprendre la parole « mais c’est vrai que depuis la rupture de la malédiction et ça commence à faire, j’ai du mal à trouver mon propre style, piégée entre ma version Mary Poppins et Meredith. » avouais-je alors à la jeune femme « et c’est pas faute d’avoir essayer. » avouais-je finalement.

Buvant à nouveau, je lève le regard vers la rousse avant de reprendre la parole par la suite.

« Oh oui, le sac à main est parfait tel qu’il est. » énonçais-je « mon parapluie refuserait d’être relooké lui, après je doute qu’on puisse faire grand chose pour lui. » énonçais-je finalement.

Remerciant le serveur qui venait de nous amener nos entrées, je commence à déjeuner avant de lever le regard vers la jeune femme. Prenant le temps d’avaler, je respire profondément et reprends finalement la parole.

« Hum… » commençais-je en me pinçant l’arrête du nez comme à chaque réflexion avant de reprendre « gardez le côté chic de Mary Poppins tout en trouvant le style vestimentaire du 21ème siècle. Quelque chose de coloré mais tout en restant dans une certaine sobriété, la sobriété c’est sans doute ce qui me ressemble, enfin je crois… » énonçais-je alors. Croquant un morceau de pain, je pose mon regard sur la jeune femme « chaque chose en son temps. » répondis-je avec un léger sourire et un clin d’oeil.

codage par aqua




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


A cover is not the book
Meredith Newton ☽ So open it up and take a look. 'Cause under the covers one discovers. That the king may be a crook. Chapter titles are like signs. And if you read between the lines. You'll find your first impression was mistook. For a cover is nice. But a cover is not the book
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80965-i-suspect-and-i-m-nev http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89853-never-be-enough-regina-and-the-other-s-links http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89853-never-be-enough-regina-and-the-other-s-links http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89458-appartement-de-meredith-quartier-est#1283285 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80975-theralmarypoppins_


ϟ Deborah Gust ϟ



« Everybody wants
to go to heaven
but nobody wants to die »


Deborah Gust

| Avatar : Catherine Tate

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 Fh0w

- Youhou Deborah, regarde ce que je sais faire !
- C'est bon, je démissionne, j'en ai marre des débiles.

| Conte : Inside Out
| Dans le monde des contes, je suis : : Disgust

| Cadavres : 3923

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 5 ans...


Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie   - Page 2 _



________________________________________ Ven 7 Jan 2022 - 23:14 « Everybody wants to go to heaven but nobody wants to die »

Donc, si on veut résumer, le Sort Noir avait été levé fin 2013 et on était fin 2021, soit huit ans plus tard, et il avait fallu tout ce temps à Miss A peu de choses près parfaite en tous points pour réaliser qu'elle n'avait pas de style ? Sérieusement ? Voilà pourquoi MOI je suis parfaite et elle juste "à peu de choses près".
Je roulai des yeux, davantage amusée qu'agacée, parce que c'était Meredith. Si ça avait été une autre personne j'aurais juste été agacée. Ca doit être ça l'amitié. Ou un truc du genre.
- Heureusement que tu m'as, moi, me contentai-je de commenter, gardant pour moi la majorité de mes réflexions sur la question.
J'en avais déjà suffisamment dit avant et Meredith n'était pas non plus la pire de mes clientes. Si tel avait été le cas jamais elle n'aurait compté parmi mes amies, en fait.
- De toute façon je m'appelle pas Ikéa, les accessoires, la déco et les meubles, je peux rien pour eux, enchainai-je quand elle mentionna son parapluie que je trouvais plutôt sassy dans son genre.
Avec lui, c'était un peu comme si Meredith avait un mini moi (un peu moins bien quand même) en permanence pour jouer les consciences et la remettre sur le droit chemin quand elle s'égarait. Moi j'appelle ça une chance infinie, évidemment, encore faut-il pouvoir encaisser les vérités pas toujours agréables à entendre que notre conscience nous réserve parfois. Souvent pour certains.
Moi, je ne me sens pas tellement concernée par les vérités qu'on ne veut pas s'admettre, c'est pourquoi je dégustai tranquillement mon entrée. Je suis souvent dans le jugement. Presque toujours, en fait. Mais je ne me juge jamais négativement et à cet instant présent mon jugement était entièrement dirigé en face de moi, vers Meredith et ses aspirations vestimentaires, imaginant déjà quel pourrait être son nouveau style pour ne nouveau millénaire.
Avec deux décennies de retard pour s'y mettre mais personne ne compte.
Comme pour me compliquer la vie (mais c'était mal me connaitre si elle pensait que ses exigences paradoxales pouvaient réellement être un challenge pour moi), ses aspirations étaient une succession d'oxymores. Elle voulait être une nanny rétro mais moderne et porter des couleurs sobres. Well.. challenge accepted my dear !
- En voilà un joli programme, dis moi, commentai-je avant d'humecter mes lèvres comme pour profiter encore un peu du raffinement de ce début de repas. J'espère que tu as de l'argent parce qu'aux dernières nouvelles, gérante d'un orphelinat ça rapporte pas des masses - ou alors seulement en câlins et en dessins affreux, nuançai-je pour la devancer si d'aventure elle comptait m'enseigner que les choses qui ne rapportent pas sont les plus belles (foutaises, soit dit en passant). Mais ça, les magasins ne l'acceptent pas comme moyen de paiement, on a arrêté le troc y a genre quatre millénaires. Moi, je veux bien te prodiguer mes services gratuitement, poursuivis-je, la main sur le cœur (littéralement, ça fait toujours un petit effet), parce qu'on est copines et qu'en tant que représentante officielle du goût sur cette planète, c'est mon devoir de prodiguer mes conseils... Mais de belles tenues, ça a un prix, assurai-je en opinant gravement comme si nous parlions du cancer en phase terminale d'un ami commun. Et puis, ajoutai-je enfin en me penchant sur la table pour indiquer que j'allais lui faire une sacrée confidence et qu'elle avait plutôt intérêt à ouvrir grand les oreilles, tu vaux mieux que Gap.
Suite à cette révélation, je m'adossai de nouveau dans le fond de ma chaise et opinai, laissant le silence s'installer pour que Meredith prenne conscience de l'ampleur de mes propos et de ce qu'ils impliquaient pour ses finances. Je bus ensuite une longue gorgée bien fraiche d'eau et l'informai, presque nonchalante :
- Si tes orphelins peuvent survivre quelques heures de plus sans leur nounou préférée, je n'ai rien de prévu cette après-midi.
Si Meredith était partante, la transition après le déjeuner était toute trouvée.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I'm sorry I offended you with common sense
 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Attention, porte de WC défaillante ❧ ft. Debbie





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Le Musée