MAGIC LEAGUE 5
JUIN 2019
de DYSON


LA MELODIE
DE LA LUNE

JUIN 2019
de RIVER


LA REGALADE
Animation RP
de NANIS



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ La Mélodie de la Lune ☆ Evénement #111
Une mission de River - Depuis le 23 juin 2019
La suite des livres de Zeref, dans ce chapitre 2 !

Partagez
 

 Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

H£ll_M@st£r


« Hadès avec un Grand A ! »


H£ll_M@st£r


Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 378254admin

╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10538

Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 _


Actuellement dans : « Hadès avec un Grand A ! »


________________________________________ Jeu 4 Sep 2014 - 0:19

- Ce poste est un poste maître du jeu, donc ce n'est pas Judah qui poste, mais... -

Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 Tywin-lannister-game-of-thrones-20317046-1280-720

    "Alors c'est ça? Vous voyez quelqu'un monter à l'étage et vous pensez que le suivre est la meilleure des solutions?"

    J'étais apparu juste à côté du bar, prenant la bouteille de Whisky dans les mains. Je l'avais levée à l'intention de John en lui faisant un petit clin d'oeil, puis j'en avais bu une bonne gorgée en terminant par une grimace.

    "Ca vous brûle l’œsophage ces conneries."

    J'avais posé la bouteille tout en remettant le bouchon dessus. Puis j'avais mis mes mains sur les comptoirs en observant chaque personne présente, ainsi que l'homme en noir qui venait d'entrer dans le saloon et celui qui une fois en haut c'était tourné pour regarder dans ma direction.

    "Oh ne vous en faites pas pour eux, ils ne peuvent pas vous voir. Sauf si vous faites du bruit et dans quel cas ils vous... Un exemple? Ca vous tente?"

    J'avais pris la bouteille que j'avais lancée sur la jeune femme qui se tenait juste en face de moi. Instinctivement elle avait tendue la main et le petit bruit quand la bouteille avait touchée sa main et était tombée au sol, avait suffit à faire lever le bras des deux hommes en noir, qui l'avaient visés et avaient tirés. Elle était tombée de suite par terre.

    "Oups... Ca fait ce genre de choses je crois. Mais ne vous en faites pas, elle survivra, du moins je l'espère. Ca dépendra d'elle... Quoi qu'il en soit, mieux vaut éviter de faire du bruit. Ils ne savent pas combien vous êtes, mais ils savent que ce jeune homme est là." avais-je dit en pointant mon doigt sur John.

    "Et tant que son cadavre ne sera pas au sol, ils continueront à vous chercher..."

    J'avais regardé autour de moi tout en parlant...

    "C'est bête, y'a plus de Whisky. Vous ne pouvez pas en faire apparaître vous?" avais-je dit en regardant celui qui avait usé de magie par le passé.

    "Rumpelstiltskin c'est bien ça? Tout le monde semble vous connaître ici à part moi. On a pas été présenté, n'est ce pas? Je suis... le dragon."

    Ou pas... Mais ça importait peu à l'heure actuelle. Je m'étais ensuite tourné vers John.

    "Et je crois, mon vieil ami que tu as quelque chose qui m'appartient, n'est ce pas? Mais ne me répond pas, car je sais que tu vas me dire que tu ignores de quoi je parle et patati et patata. Alors le temps que tu te rappelles ce que je veux savoir, je vais t'offrir un petit booster. Prêt?"

    J'avais tapé dans mes mains à plusieurs reprises, tout doucement. Les hommes en noirs s'était tous tournés vers moi. Je dis tous, car même s'ils n'étaient que deux, le bruit de l'attaque contre la jeune femme en avait fait venir un autre et surement que d'autres arriveraient bien vite... Mais plus je tapais, moins ils m'observaient et plus ils observaient... Les autres...

    "Voilà. C'est mieux ainsi. Je pense que maintenant ils vous voient... Ca sera plus facile pour ce qui suivra..."

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




Bienvenue dans notre monde au milles et une splendeurs.
Je vais ouvrir tes yeux aux délices et aux merveilles.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hade http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978

Invité


Invité


Anonymous



Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 _


Actuellement dans :

________________________________________ Jeu 4 Sep 2014 - 14:34

Un été hivernal
One mistake it's what it really take,so take my breath away.


Je souriais à Shéhérazade qui venait de me passer un paquet de mouchoir avant d'entrer dans le salon, j'en sortait un pour m'essuyer le visage, pleurer devant tout le monde était une mauvaise idée, car c'était révélateur, ça montrait bien sûr que je tenais à ma vie ,mais aussi à celle de John, ce qui n'était pas une chose qu'il devait savoir ,mon secret devait rester cacher et ne pas être révélé ,se n'était pas le moment ,ni l'endroit. Je rentrais dans le saloon ,la tête haute et me dirigeais vers le comptoir, il s'en fichait de moi et de mes larmes ,il voulait juste son verre et bien j'allais faire pareille a présent ,fini le mélo ,j'étais plus que sa ,j'étais une princesse indienne ,fille de chef de tribut ,pas une nunuche.

Je regardais autour de moi, tout ceci avait l'air réel ,je me demandais si ça l'était vraiment,je reportait ensuite mon attention sur Klaus qui venait de verser de l'alcool dans des petits verres, très bien, moi aussi je peut jouer les durs à cuire, je prenais l'un des verres et le bu cul sec.

"Gaah c'est dégouttant...j'aurais préféré un milkshake vanille."

Bon pour jouer les durs a cuir on repassera. Je tournais la tête en même temps que l'homme en noir qui semblait avoir entendue le bruit de bouteille sur le comptoir, je levais les yeux au ciel, bien sûr il fallait qu'il attire l'attention de Gus sur lui ,maintenant on était cuit. Je sursautais quand j'entendis du bruit à l'étage, Gus bougea de son emplacement pour allez voir, il fut suivi de Shéhérazade et de Eve ,mais je ne bougeais pas de ma place.

Puis, je me tournais très vite vers le nouvel homme qui venait de faire son entrée, un homme du troisième âge, peut-être devrait-il s'asseoir après tout un accident est si vite arrivée avec les personnes âgées. Mais apparemment le monsieur avait l'air de bien connaitre John et venait de s'en prendre à Eve et voilà maintenant que Gus et Gus second du nom venait de reporter son attention sur nous, je tentais de me déplacer ,me cognant au passage dans une chaise ce qui attira l'attention du gugus qui était entré dans le saloon aka Gus troisième du nom qui leva son bras pour me viser puis un jet de flamme me toucha le bras pour me brûler, je grimaçais de douleur ,mais ne criais pas ,je me retenais d'hurler ,les larmes me remontèrent au yeux ,je voulais rentrer chez moi et regarder un film avec Flit pas finir en toast.




(c) sweet.lips

Rumpelstiltskin


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Rumpelstiltskin


╰☆╮ Avatar : enrique iglésias

☞ Surnom : Clotho, Dieu
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1132

Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Ven 5 Sep 2014 - 16:05

La jeune indienne parvient à se défaire de mon sort. Elle parvient même à tirer une balle près de ma jambe. Sans doute veut-elle m'intimider ... Puis elle change d'attitude et avoue qu'elle a envie de manger des fraises. Curieusement, l'homme ne voulait toujours pas parlé. Mais lorsque j'avais utilisé la jeune femme ... Là, ce fut une toute autre histoire. Ainsi, j'avais vu juste. La femme robot ne semble pas apprécier que j'utilise la magie pour cet effet. Sa voix froide m'ordonne de lâcher prise. L'inconnu avoue détester faire équipe, qu'ici, c'est nécessaire. Manque de pot, je ne suis pas du même avis. On se dirige donc tous vers le saloon. Une fois dedans, il se sert enfin son verre. Mais en reposant la bouteille, il tape. D'un seul coup, l'homme en noir nous regarde. Oui, il semble nous voir. Je me prépare à attaquer. Mais non, il entend autre chose en haut et monte les escaliers. Shéhérazade décide de le suivre, puis Evelyn. D'un seul coup, un homme apparaît, juste à côté du bar. Non seulement il nous regarde, il nous voit, mais en plus, il nous parle. Il lance une bouteille sur la femme robot, ce qui fait du bruit. Et ça ne manque pas de faire rappliquer trois hommes. Il avoue qu'ils sont là pour l'autre homme. Celui qui aurait du mourir. Puis il me regarde, et me demande si je ne peux pas faire apparaître de whisky. Il m'appelle même par mon nom de famille. Retournement de situation, il se présente comme étant le dragon. Oui, celui qui commande l'armée du Dragon, je suppose. Chose à laquelle je crois pendant exactement un quart de huitième d'un vingtième de seconde.

Si vous arrêtiez de mentir et de faire venir ces sales types, je suis sûr qu'on trouverai un moyen de s'arranger. J'avance de plusieurs pas jusqu'à arriver près de lui, mais toujours étant près de John à portée de main. Si vous êtes le Dragon, je suis Mimi Mathie. Un des hommes frappa la jeune femme en la brûlant. Ne connaissant pas ce dont le nouvel arrivant est capable, je préfère restreindre mon usage de la magie. J'attrape une chaise, la soulève aussi haut que possible, donc par dessus ms épaules, et la lance sur l'homme ayant attaqué Maya. Malheureusement, un second me frappe dans le dos, et la chaise s'effondre sur moi. Je me relève prestement, pestant. Ca m'agace. Je regarde "le Dragon" dans les yeux.

Vous le voulez ? Prenez-le ! J'attrape Klaus part le bras et le pousse violemment devant juste devant l'homme. Quoi ? Vous pensiez que je ne le ferai pas ? J'ai été lâche par le passé, pourquoi changerais-je ? Je donne Klaus, volontairement, à ces hommes. Ils ne nous veulent pas de mal, alors pourquoi ne pas collaborer, le temps qu'on trouve comment les faire souffrir. Si Klaus avait été plus coopératif, peut-être aurais-je agit différemment. En tout cas, non, je ne regrette absolument rien.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Dieu is back, bitches !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1100-crocodile-beast-dark-o http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1553-les-amis-c-est-pour-les-faibles-les-ennemis-c-est-plus-marrant#14379 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1854-faisons-trembler-les-murs#23074

Nikolaus Jamestown


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Nikolaus Jamestown


╰☆╮ Avatar : Nikolaj Coster-Waldau

Ѽ Conte(s) : Pocahontas
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : John Smith

Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 318778staff2

☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 85

Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 6 Sep 2014 - 14:01


« I am a poor lonesome cowboy... »
Lucky Luke xD
Ca sentait le coup fourré. Je jouais avec mon verre, faussement détendu, tout en observant attentivement autour de moi sans en avoir l'air. On s'agitait. Les deux nanas s'étaient levées avec l'intention de monter à l'étage, quand un homme était apparu au bar. Il avait l'air tout aussi tranquille que moi, ce que je n'appréciais pas. Les hommes en noir n'étaient qu'au nombre de trois, mais placés stratégiquement. Ils nous empêchaient de sortir, ni même d'aller aux toilettes. C'était vraiment pas sympa de leur part. Puis, deux d'entre eux, sur l'ordre quasi implicite du nouveau gars, avaient tiré sur Evelyn. Je m'étais raidi sur ma chaise, la main crispée autour de mon verre. Je m'étais fait violence pour le porter à mes lèvres et le siroter avec une apparente sérénité. Ne jamais montrer sa peur à l'ennemi. Ca lui aurait fait trop plaisir.

Je tournai la tête en voyant Maya flamber sous mes yeux. Qu'est-ce qu'elle avait eu besoin de bouger, aussi ? Je savais que j'aurais du l'attacher à la table. Et voilà que Pépé prenait des idées de grandeur... Finalement il s'était mangé une chaise. Subitement, il s'agrippa à moi avec une force surprenante pour son age et me jeta dans la fosse aux lions, soit juste en face de l'homme qui prétendait me connaitre. Merci, sympa. Fichue magie... Si Pépé n'avait pas été gonflé à bloc, jamais il n'aurait réussi à me trimballer comme un simple jouet.

Je me redressai, toisant l'inconnu d'un regard désinvolte, tout en portant machinalement une main à mon insigne de shérif. C'était le moment rêvé pour jouer au cowboy, sauf que face à ces gars-là, le mieux était de la jouer fine... Ca allait être difficile, je n'avais rien d'un diplomate.

"Eh !" fis-je avec un grand sourire, comme si je retrouvais un vieil ami. "Comment tu vas ? Le Dragon, c'est ça ?"

Non, c'était trop hip hop pour moi. Avec ce genre de répartie, j'allais finir au tapis. Il fallait plus de tact. J'oubliai cette idée pour réfléchir à une autre approche. Je pris une grande inspiration, plongeant mon regard dans celui qui me faisait face, froid et calculateur.

"On a un compte à régler, tous les deux. Comme vous l'avez dit, ça ne concerne pas ces gens. C'est entre vous et moi. Alors laissez-les partir. C'est la seule condition que je vous donne si vous voulez revoir ce qui vous appartient."

Pour tout dire, je n'avais aucune idée de l'objet dont il était question. Sans doute un artefact que j'avais dérobé un jour où j'étais peut-être bourré, allez savoir... J'aurais bien précisé que l'inconnu pouvait s'acharner sur Pépé s'il le souhaitait mais cela n'aurait pas été correct. Non, il fallait qu'il s'en sorte tous. Fini de jouer. On avait deux filles à terre. L'une semblait costaud mais Maya... Je m'efforçais de ne pas regarder vers elle. Je l'entendais étouffer ses gémissements. Ne pas penser à la gravité de sa brulure, ne pas y penser... Ca allait trop loin. Il fallait y mettre un terme.

L'inconnu esquissa un rictus torve et brusquement, je sentis une violente chaleur irradier mon torse. Je chancelai avant de tomber à genoux, la main refermée sur ma plaie. Dans un état second, je décollai ma paume de la brulure, constatant que c'était du sérieux. Je jetai un regard meurtrier au type en noir qui venait de baisser le bras dans ma direction. Puis, des larmes douloureuses dans les yeux, je levai la tête vers l'inconnu.

"C'est pas... fair play..."

Je déglutis avec peine et m'efforçai de me remettre debout. Je n'étais pas une bête que l'on saigne. Je respirai par saccades. Je sentais la chair continuer de bruler. J'avais l'impression que la fournaise atteignait mon coeur et mes poumons. La gorge en feu, je trouvai la force de répliquer :

"Je vais vous rendre votre foutu objet ! Vous pouvez même me désosser si ça vous fait plaisir ! Je n'omettrai aucune résistance si vous les laissez partir ! Le Dragon ne s'en prend pas aux innocents !"


C'était une phrase qui venait de surgir de ma mémoire. Au départ, nous étions censés protéger dans l'ombre... Protéger les gens de la magie. Peu à peu, l'organisation secrète était devenue malsaine, elle n'agissait que pour détruire. C'était à partir de ce moment-là que j'avais commencé à prendre mon pied. Tuer des gens, c'était géant... Le boulot idéal pour un mec comme moi qui ne cherche aucune attache. Mais neutraliser des innocents, c'était hors de question.

"Ces filles n'ont rien de magique en elle, elles ne sont pas vos ennemies."
dis-je en les désignant d'un index ensanglanté.

Désolé, Pépé. Finalement, je ne pourrai pas te sauver sur ce coup-là... Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 1375884928


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I am the king of wishful thinking
I don't need to fall at your feet just cause you cut me to the bone. And I won't miss the way that you kiss me. We were never carved in stone.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8896-nikolaus-chasseur-de-p http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8992-nikolaus-kiss-kiss-bang-bang

Shéhérazade O. Neil


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Shéhérazade O. Neil


╰☆╮ Avatar : Willa Holland

Ѽ Conte(s) : Les Mille et Une Nuits
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Shéhérazade

☞ Surnom : Shé / Mel
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 209

Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 6 Sep 2014 - 14:15

Event


❝ Un été hivernal.
Comme tout un chacun, elle se retourne vers l’homme qui semble seulement être apparut de nulle part. Elle croise les bras, reste immobile et tournée vers lui en écoutant son petit spitch. Elle en a déjà marre de toute cette histoire. Ce n’était pas pour rajouter encore des complications. Complications que lui c’était donné une joie d’apporter en faisant assez de bruit pour que l’un des hommes d’attaque à Eve, et pour qu’ils puissent les voir et s’attaquer à eux, également. Elle se mord la lèvre inférieure lorsque l’un d’eux s’attaque à Maya. Elle espérait quelque part que si elle restait silencieuse on pourrait ne pas remarquer sa présence.

Mais ce fut une erreur et à son tour elle fût brulée par une nouvelle attaque. Comme Maya elle se retint de crier de douleur. Faire le moins de bruit possible, c’était une priorité. Du moins, c’était le cas jusqu’à ce que Nikolaus se retrouve dans un état des plus…Lamentables, il fallait bien le dire. Et pourtant malgré ça c’était elles qu’il essayait de protéger. Au moins on pouvait lui reconnaitre ça. Il n’était peut-être pas aussi détestable qu’elle n’aurait pu le croire.

Une main placée sur sa blessure elle redescend les escaliers et viens s’agenouiller auprès de Eve. Elle tente de la secouer un peu, de l’aider à se relever, murmurant le plus doucement possible.

« Evelyn ? Tu peux te lever, ça va ? »

La vérité c’est qu’elle ne sait pas comment elle peut aider l’homme. Alors, c’est Eve qu’elle tente d’aider…


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 KVpmHg
Spoiler:
 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t10714-end-il-n-y-a-point-d- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t10723-lorsque-l-on-referme-le-livre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t10728-les-contes-des-mille-et-une-nuits

H£ll_M@st£r


« Hadès avec un Grand A ! »


H£ll_M@st£r


Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 378254admin

╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10538

Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 _


Actuellement dans : « Hadès avec un Grand A ! »


________________________________________ Dim 7 Sep 2014 - 11:06

- Ce poste est un poste maître du jeu, donc ce n'est pas Judah qui poste, mais... -

Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 Tywin-lannister-game-of-thrones-20317046-1280-720

    Je les avais laissés faire, ils étaient vraiment très amusants. Quand à mes hommes, une fois encore ils faisaient le poids. Voilà qu'ils étaient tous les trois le doigt pointé sur les hommes et femmes qui se trouvaient encore debout. Car oui, contrairement à ce que je pensais, cette femme à terre était bien moins résistante qu'il y paraissait. Peut être que la tuer servirait d'exemple pour les autres? John avait fait une remarque intéressante. Le dragon ne tuait pas les innocents... Mon dieu qu'il était amusant... Quand au fait que seuls les gens avec un pouvoir m'intéressaient, il n'avait pas totalement tord. J'avais fait le tour du bar pour m'approcher de cette jeune indienne.

    "Dans un sens tu as raison, John, ces filles n'ont rien de magiques. C'est sympathique pour le vieux monsieur..."

    Je lui avais adressé un petit regard. Car aucun doute possible, lui, il était magique. D'ailleurs... Je m'étais approché de lui, délaissant totalement John.

    "Je ne crois pas qu'on se connaisse. Mais il semblerait que cette ville soit la vôtre. Par conséquent, vous connaissez toutes les personnes qui l'occupent? N'est ce pas? Il va de soit que c'est aussi le cas pour cette jeune personne?"

    J'avais pointé du doigt une femme qui venait d'apparaître au loin, dans la neige. Car oui il n'y avait plus que la moitié de la pièce qui était un décors issu de l'esprit de John. Là où se trouvait l'escalier, se trouve désormais Storybrooke, ensevelis sous la neige et Elsa au milieu, à terre, le dos voûté, les bras enchaînés et deux nouveaux hommes en noirs tenant ses chaînes.

    "Elle me donne du fil à retordre. J'ai essayé de pousser ses pouvoirs au maximum et regardez autour de vous. La neige a ensevelie la ville. A croire que son pouvoir et la ville ne font qu'un. Vous allez peut être pouvoir m'aider à comprendre. Vous en pensez quoi?"

    Puis, j'étais retourné vers la jeune indienne, laissant le vieux monsieur décider. Cinq hommes en noir et moi, qu'est ce qu'ils pouvaient bien faire contre nous?

    "Vous avez la peau qui marque facilement?" avais-je dit en regardant sa brûlure avant qu'elle ne disparaisse.

    "Le feu c'est quelque chose que le dragon contrôle facilement. Tout l'inverse de la glace. Mais si il pouvait contrôler les deux ça serait encore mieux. Vous avez quelque chose à déclarer jeune femme? Une autre blessure? Une arme cachée? Ce pistolet qui ne sert pas à grand chose ou encore... Vous venez d'où?"

    Car oui, si John ne s'en souvenait pas, moi je ne l'avais pas oublié. Je savais très exactement qui se tenait devant moi.

    "Laissez la à terre!" avais-je ordonné à la dernière femme qui s'était approchée du corps de Evelyn.

    "Elle est très bien là. D'ailleurs..." avais-je dit en faisant un signe à l'un de mes hommes qui s'était approché, avait pointé son doigt sur la main de la jeune femme et avait envoyé plusieurs jets de flammes jusqu'à ce que sa main se détache de son corps.

    "Je pense que vous devrez vous passer de ça désormais... Et la prochaine fois que vous tenterez à nouveau quelque chose contre le dragon... Ca sera votre sort à tous."

    Je m'étais une nouvelle fois tourné vers Rumpel.

    "Dites moi comment la contrôler et je vous laisse continuer à faire mumuse avec votre ville. A dire vrai, le... dragon ne voit aucun intérêt à Storybrooke. Seule cette jeune personne l'intéresse. Même toi John, tu n'as plus aucun intérêt à ses yeux." avais-je dit en regardant John.

    "Cela dit, il a été très méchant de dire que vous étiez magique et non lui... Mais bon, la magie ne nous intéresse pas, on s'est tourné vers le... Divin. Livrez nous son secret et on vous laisse tuer John en contrepartie, sans compter qu'on quittera la ville sur le champs."

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




Bienvenue dans notre monde au milles et une splendeurs.
Je vais ouvrir tes yeux aux délices et aux merveilles.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hade http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978

Invité


Invité


Anonymous



Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 _


Actuellement dans :

________________________________________ Dim 7 Sep 2014 - 15:39

Un été hivernal
One mistake it's what it really take,so take my breath away.


Je remarquais les autres êtres blesser a leur tour mais ne bougeait pas ,je ne réagissait pas,mon bras me faisait tellement mal,je voulais allez aider John ou Shéhérazade mais bouger semblait suicidaire a présent donc je restais dans mon coins ,remarquant que le nouvel arrivant s'était rapprocher de moi,je le fixais du regard,il allait quand même pas me tuer ? Non il s’arrêtait juste la puis je tournais la tête pour remarquer la neige et bien sûr la jeune femme qui était prisonnière,c'était donc elle Elsa ? Elle pouvait contrôler la glace ,se qui était plutôt cool comme pouvoir sauf bien sûr quand un mauvais type vous enfermait juste pour savoir comment sa marchait.

Je fronçais les sourcils quand l'homme reporta son attention sur moi ,je baissais les yeux et remarquais que ma blessure venait de disparaître,c'était bizarre qu'il me guérisse ,peut être pensait-il quand me faisant une fleur je l'aiderais a comprendre Elsa mais sa n'avait pas l'air d'être un type qui faisait des fleurs .Je relevais les yeux quand il me posa des questions mais je restait silencieuse,il n'était pas question que je lui adresse la parole.

Il adressait la paroles maintenant au propriétaire de la ville en gros l'autre papy aurait surement les réponses a ses questions après tout il n'allait pas nous aidez nous ,alors autant aider ceux qui semblait être plus puissant que notre petit groupe,je détournais le regard ,regardant Eve et Shéhérazade ,j'avais presque envie de me déplacer vers elles mais je ne pouvais pas donc je restait plutôt proche de l'autre type et de John ,attendant de voir se qui allait ensuite se passait,mais si il fallait choisir je n'aiderais surement pas le dragon et ses Gus,je ne savait pas comment aider Elsa mais il fallait la sortir de la même si sa semblait impossible.





(c) sweet.lips

Evelyn Nichols


« Dernière force. Dernière chance. »


Evelyn Nichols


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE

Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 ZHNKp2

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 598

Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 _


Actuellement dans : « Dernière force. Dernière chance. »


________________________________________ Dim 7 Sep 2014 - 16:02


Event } L'été Hivernal
Rumplestilskin ; Maya ; Shéhérazade ; Nikolaus

En quelques secondes, Evelyn avait perdue toute notion du temps, du lieu, de tout ce qu’elle était. Frappé par derrière par une bouteille, elle s’était senti basculée et avait dévalé les escaliers à toute vitesse. Plus rien, le noir total, une nouvelle fois. C’était calme et paisible, comme lorsqu’elle était dans le coma, tout était bien, c’était comme entrer dans un bain chaud… Le plus dur, c’est surtout d’en sortir… Vous savez, quand vous quittez cette tiédeur apaisante pour le froid glacial de la pièce dans laquelle vous vous trouvez ? C’est avec la même horreur qu’Evelyn se réveilla.

C’était la première fois pour elle, la toute première fois qu’elle la ressentait. La douleur. Ô que l’être humain pouvait être faible, comme la douleur était déchirante. Pourquoi la ressentait-elle maintenant ? En cet instant ? Elle n’aurait pas su le dire, pas su l’expliquer, tout cela la dépassait car rien n’était logique ni scientifique. Elle n’aurait pas dû la ressentir, elle ne ressentait plus rien, elle n’avait jamais rien ressenti, elle était u robot mais là… Là tout semblait si réel. En ouvrant les yeux, ils s’exorbitèrent d’eux-mêmes. Elle fut prise d’un spasme violent, d’une envie de vomir soudaine tant la douleur était fulgurante. Elle venait de perdre sa main droite, elle la voyait gire à ses côtés. Cela aurait pu la laisser entièrement indifférente si la douleur n’était pas présente.

Elle sentit la présence de Shéhérazade qui s’était penchée sur elle. Elle semblait inquiète, elle semblait vouloir l’aider à se relever et c’est avec son aide que la blondinette se mit en position assise. Cependant, elle se releva seule, tandis que les hommes étaient toujours présents. Il fallait faire quelque chose, mais elle n’était pas vraiment en mesure de se battre. Elle avait besoin de calme et de concentration, elle se fichait de ce qui se passait, si quelqu’un était en danger. Elle plongea sous l’escalier, s’assit, le dos contre le mur et les genoux repliés contre la poitrine et referma les yeux. Calme toi Evelyn, respire à fond, concentre toi.

La douleur commençait à s’atténuer lentement. Evelyn ouvrit alors les yeux pour constater qu’elle assistait à une naissance, la naissance de sa nouvelle main, qui repoussait tout en lenteur, majestueusement, comme un arbre qui croit en vitesse accéléré. Dans quelques minutes, elle serait de nouveau d’attaque, et elle sortirait d’ici, avec ses coéquipiers.




copyright Bloody Storm

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je t'attendrai, là où l'aube naît
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Shéhérazade O. Neil


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Shéhérazade O. Neil


╰☆╮ Avatar : Willa Holland

Ѽ Conte(s) : Les Mille et Une Nuits
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Shéhérazade

☞ Surnom : Shé / Mel
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 209

Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 7 Sep 2014 - 16:28

Event


❝ Un été hivernal.
Cet homme avait eu beau lui dire de laisser Eve à terre, Shéhérazade n’en avait rien écouté. Elle ne voulait pas se laisser bercer par l’horreur, se laisser guider par la peur. Sa vie avait fonctionné comme ça depuis bien trop longtemps déjà, hors de question pour elle de ne pas essayer de s’en sortir, de ne pas essayer de faire un pas en avant. Alors elle aide Evelyn à se redresse un peu, à se mettre en position assise. Et elle la laisse se relever par elle-même, voyant qu’elle s’en sortait très bien seule. A ses cotés elle se redresse, et son regard balaye la pièce.

Ils étaient nombreux. Peut-être un peu trop, surtout qu’ils avaient tendance à pousser de partout, ces hommes-là. Et eux ? Ils étaient blessés, vraiment un groupe en mauvais état. Pourtant il devait bien avoir un moyen de s’en sortir…Et cette femme enchainée. Il fallait la sauver, aussi. Si elle avait eu son livre sur elle, les choses seraient plus simples. Elle aurait pu tous les conduire en sécurité dans l’un de ses mondes. Et les ramener plus tard, lorsque l’endroit serait sur. Elle aurait dû le prendre. Elle s’en voulait tellement à présent. Et dire qu’elle n’était sortie que pour comprendre le dérangement climatique…

Si Rumplestilskin s’offre le droit de condamner le sort de cette jeune femme, Shéhérazade se le jure, elle l’enfermera dans un monde horrible qu’elle écrira tout spécialement pour lui, et dont il ne pourra jamais revenir. Elle en est capable. Elle s’en donnera les moyens si il le faut. Et d’un regard noir elle lui fait comprendre qu’il n’a pas intérêt à aider ces hommes qui n’auraient aucuns scrupules à tous les massacrés lorsqu’ils auraient l’information, de toute façon.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 KVpmHg
Spoiler:
 
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t10714-end-il-n-y-a-point-d- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t10723-lorsque-l-on-referme-le-livre http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t10728-les-contes-des-mille-et-une-nuits

Rumpelstiltskin


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Rumpelstiltskin


╰☆╮ Avatar : enrique iglésias

☞ Surnom : Clotho, Dieu
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1132

Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Lun 8 Sep 2014 - 2:15

Curieusement, le premier homme inconnu ne semble pas prendre mal ce que j'ai fait. Je sens par la suite qu'il bluff, en disant qu'il pourrait remettre l'objet qu'il a volé au dragon en échange de la sécurité des autres. Lorsque l'indienne se fait toucher, John se retient de réagir. Sa réaction démontre de son attachement. Il tient clairement à elle et fera tout pour la protéger. Mais sa dernière phrase montre que je me suis trompé. Il protège les filles et essaie de me faire tomber. Par la suite, l'ennemi fit apparaître une partie de Storybrook avec une jeune femme, enchaînée. Je ne réponds pas pour l'instant, laissant le temps passer. Il me demande, par interposition, pourquoi il ne parvient pas à soumettre la fille. J'esquisse un rictus, et je me retiens de dire ''parce que vous n'êtes pas moi.'' Mieux encore, il marchande … avec moi ! Parmi toutes les choses à faire alors qu'il tient le pouvoir, il marchande avec moi. Si, jusque là j'aurais pu trouver un intérêt à leur cause, je viens soudain de le perdre. Il sous-entends même que la jeune femme aurait des pouvoirs divins. Maya se fait brûler, Evelyn également, Shéhérazade ne fait rien. Bien, il semblerait que ce soit au triple centenaire d'agir et de sauver tout le monde. Fort bien. Je regarde Shéhérazade droit dans les yeux, pour lui montrer que je n'ai pas peur de ses menaces non dites. Qu'elle essaie seulement de s'en prendre à moi … Oui, qu'elle essaie. Mais bref, passons. Je suis resté suffisamment passif. J'ai assez joué à leur jeu. Il est temps qu'ils rentrent dans le mien. Ma ville ! Mes règles ! Mes poivrons. Heu, mes pouvoirs ! Je m'avance, sans faire de bruit, vers le leader, celui se proclament le ''Dragon''. Je le regarde droit dans les yeux.

Vous avez raison … et tord à la fois. Permettez-moi de vous expliquer en quoi. Je me pose tranquillement sur une chaise, croisant les jambes, posant mon coude sur la table. Il m'a agacé, de même que ses stupides hommes en noirs. On a joué à leur rythme. Maintenant, on joue au mien. Point. Si ça ne vous va pas, mourrez en silence. Je vais leur montrer qui je suis. Tout d'abord, je ne connais pas tout le monde dans cette ville. Seulement les personnes intéressantes. Ce qui explique que je ne vous connaisse pas.

Fais-je référence aux personnes habitant en ville ou aux personnes intéressantes ? Les deux, bien entendu. Parce que si les autres n'ont pas encore compris ce qui se passe, moi, j'ai saisis. Pas tout, je l'avoue. Mais suffisamment pour me permettre agir. Vous l'avez dit vous même. Cette ville est à MOI. Non seulement j'en possède plus de la moitié, mais j'ai des contrats avec la plupart des habitants ''importants''. Si vous demande qui les habitants craignent le plus, la réponse sera unanime. Peut-être serait-il temps que je vous montre pourquoi. S'il est vrai que je n'ai pas brillé jusqu'à présent, vous devriez apprécié la suite. Je me retourne lève lentement. Très lentement. Puis je me tourne vers Niklaus, prenant un air menaçant. Je pourrais l'avertir de ce que je vais faire par un signe quelconque. Mais je perdrais alors l'effet de surprise. Ce qui, malheureusement, est crucial dans mon plan. Pour l'instant, j'ai donné autant de raisons au ''dragon" que je suis neutre que non. Une fois John à portée de main, je pose deux doigts sur sa tempe. Bien entendu, il ne ressent. Rien, à part le froid glacé de mes doigts. Oui, mon corps n'a pas de sang qui coule à l'intérieur. Mon corps est froid, gelé, presque comme glacé. Sa température doit être à 18°C. Quant à ce qui coule dans mes veines ... disons simplement que le ténébreux n'est pas qu'un mot choisis au hasard. Après quelques secondes, le "dragon" à de quoi devenir suspect. Je relâche alors John. Il est plus résistant que je ne le pensais ... Il faut croire que votre chef, le vrai "Dragon" a un système de lavage de cerveau plutôt au point ... Mais malheureusement, aussi puissant soit-il ... tout magie vient avec un prix.

Cette simple phrase à de quoi faire trembler la ville entière. Chacun sait qu'une fois que je la prononce, quelque chose de très mauvais est sur le point de se passer. La question, pour qui ? John ? Maya ? Evelyn ? Shéhérazade ? Le "Dragon" ? Durant tout le temps où j'ai eut mes doigts sur la tempe de John, je ne suis pas resté inactif. J'ai cherché une chose bien particulière en lui. Mais ça, seule John et moi le savons. Lui a surement compris que j'essayais de lui redonner la mémoire. Je pense avoir débloqué quelques secondes de souvenirs que le Dragon pensait perdu à jamais. Je me tourne de nouveau vers l'homme se faisant passer pour son chef.

Si ses pouvoirs avaient été au maximum, la ville entière serait gelé, habitants y compris. Et je doute qu'une limite aussi simplette que celle d'une malédiction l'empêche de se propager ailleurs. Oui, je connais cette femme. Et je sais ce dont elle est capable. Son pouvoir vient d'... Je marque une petite pause et prend un air surpris. Puis je fais volte face et attrape violemment John à la gorge. Je fais comme si je lui écrasais la trachée alors qu'en fait, non. Je lui tient juste la gorge. Je devrais faire un clin d’œil pour qu'il comprenne que je bluff et qu'il doit jouer le jeu. Sauf que je ne fais pas de clin d’œil. Techniquement, vous pouvez penser que je suis dans l'équipe de John, Shéhérazade, Maya et Evelyn. Mais non. Je suis dans ma propre équipe. Tout en tenant John, je plonge mon regard dans le sien, essayant de débloquer d'autres souvenirs. Après quelques secondes, je le lâche, étant satisfait de ce que j'ai trouvé. Mes soupçons ont été confirmé. Chaque trace de magie laisse des traces. Mais ici, il n'y en a aucune. Aucune de matérielle du moins. Or, j'ai utilisé la magie dans le monde matériel. Ce qui implique que nous ne sommes pas dans le monde réel, comme je l'ai supposé. Et tout comme je l'avais deviné, John et est le responsable, même s'il 'ignore. Je me retourne très lentement vers le "Dragon", et esquisse un rictus. J'ai compris. Il m'aura fallut du temps, mais finalement, j'ai percé le secret. A l'aube de sa mort, monsieur Jamestown a utilisé des ressources oubliée pour nous faire parvenir dans ce monde imaginaire où il n'était pas en train de mourir. Tout est né de lui. Vous pouvez berner les autres ... mais pas le ténébreux. Votre chef se croit puissant. Je le suis encore plus. Toute magie vient avec un prix. Maintenir un blocage mentale sur l'esprit de quelqu'un exige des efforts, de la puissance, de la concentration. Une fois dans l'esprit de monsieur Jamestown, le barrage est plus facile à briser. Ce que, bien sûr, je m'emploie à faire depuis tout à l'heure.


Je lève un doigt et le bouge de façon à dire non, avant même qu'un sel des hommes en noir ne bouge. Je viens de dévoiler mon camp. Oui ... Je me choisis. Je me suis toujours choisit, et je me choisirai toujours. Sans prévenir, je disparais pour réapparaître derrière le dragon. Quand on me remarque, je disparais de nouveau pour arriver à croupis près de Maya. Je redisparaît encore deux fois dès qu'on me remarque. Puis je réapparais sur ma chaise, calme comme à mon habitude. Chaque magie vient avec un prix. On dirait que le Dragon l'a oublié. Si vous voulez tirer de moi ce que je sais de cette femme, il va falloir vous montrer plus convainquant. Tuez ceux là, laissez-les vivre ... Pensez-vous vraiment que ça aura un impact quelconque dans ma vie ? Cette ville est à moi ! Vous n'avez rien à faire en son sein. Si le Dragon veut continuer ses affaires, il devra d'abord avoir mon accord. Et ça ... il sera mort bien avant que ça arrive, je vous le promet.

Ma voix est glaciale. Plus personne d'autre ne compte ici même. C'est un duel entre le prétendu dragon et moi même. Si jamais un homme en noir essaie de me toucher, je suis prêt à disparaître pour réapparaître juste derrière le bar. Que vous cherchiez le divin ne m'intéresse pas. Mais sachez que je le détruirai. Je suis et resterai le plus puissant en ville. Même les dieux le savent. Pourquoi pensez-vous qu'aucun de ces orgueilleux et pédant êtres n'est venu me chercher querelle ? Je ne peux pas encore les battre. Mais je peux les retarder suffisamment, les embêter de façon presque interminable, leur rendre la vie impossible. Il ne faut pas oublier que si l'on écrase facilement un moustique, ce dernier tue quand même plusieurs centaines de milliers de personnes par an. Votre dragon peut retourner d'où il vient. Quittez ma ville comme vous êtes venu. Rentrez dans votre quartier général, et passez un mot à votre chef. Les dragons sont en voie d'extinction. En rajouter un à la liste de ceux ayant péri par mes gestes ne me gêne pas outre mesure. Plus de menaces voilées. J'y vais franco. Ici, aucun ne m'arrive à la cheville. J'ai compris que le Dragon utilise une magie différente de la mienne. Mais tout comme celle d'Elsa, chaque magie peut s'annuler. Je regarde John en espérant avoir assez altéré son esprit pour nous faire revenir dans le monde réel. Je n'ai jamais été très doué en manipulation de l'esprit. Mais j'ai plus que les bases quand même. La question n'est pas de savoir si un sort peut être brisé. Mais quand ? Car chaque sort peut l'être, si l'on a suffisamment de temps à y consacrer. Je suis toujours assis, en train de regarder et de menacer la personne la plus puissante dans cette pièce de saloon, après moi. Vous n'arrivez pas à la plier à votre volonté ... Vous voulez savoir pourquoi ? Vous n'êtes pas moi.

Sans prévenir, les trois hommes en noirs se retrouvent propulsés en arrière. Ils ne subiront aucun dégât. Mais ce n'est pas le but. Ils ont voulu jouer avec le ténébreux. Qu'ils en subissent le prix ! Tout arrogants qu'ils sont, ils ont oublié qu'on tombe toujours sur plus rusé que soi. Eux, je peux les avoir facilement. Le dragon, je sais que non. Mais tant qu'il n'est pas là, qu'est-ce que je risque ? Prendra-t-il vraiment le risque de venir se frotter à moi alors que je viens de lui déclarer la guerre ? Ah, j'ai faillit oublier la touche finale. Je me relève, toujours aussi tranquillement. Tous les yeux sont braqués sur moi. Certes, j'ai fais un peu long, mais c'était nécessaire pour mettre les choses à plat, non ? Maintenant que j'ai commencé à débloquer la mémoire de monsieur Jamestown, je pense que votre confrérie, votre organisation ou peu importe ce qu'elle est, va vouloir s'en prendre à lui. Histoire d'être sûr qu'il ne révèle rien. Mais savez-vous quoi ? Il l'a déjà fait. Il m'a révélé votre existence. Désormais, votre caste sera connue. A moins que vous ne souhaitiez expliquer à votre Dragon pourquoi et comment une ville entière à appris votre existence, retournez voir votre Dragon. Annoncez lui que John est mort, que votre mission a réussit. Ou alors, annoncez-lui que le ténébreux s'amusera à contrer ses plans à chaque fois que je vous criserai. Et n'oubliez pas de lui dire que si jamais il pose la main sur monsieur Jamestown ou mademoiselle Underwood, il ne reverra de vous que vos têtes. Voilà ce que vous avez gagné à être contre moi. A venir dans ma ville sans mon accord.

Peut-on être plus clair ? D'un dernier coup de magie, je donne 70% de mes forces, environ, dans le sort pour que John retrouve la mémoire. Je pense avoir été clair, et avoir dit tout ce que j'avais à dire. Je ne peux pas être plus clair. Désormais, John et Maya sont à moi. Je les protègerai du Dragon. S'il a entendu parler de moi, il sait que je ne brise jamais de contrat. Si votre chef souhaite revoir ses conditions à la baisse et les miennes à la haute, vous me trouverez à ma boutique. Dans le cas contraire ... il vous trouvera au cimetière. S'il reste suffisamment de vous pour ça, bien entendu ...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Dieu is back, bitches !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1100-crocodile-beast-dark-o http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1553-les-amis-c-est-pour-les-faibles-les-ennemis-c-est-plus-marrant#14379 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1854-faisons-trembler-les-murs#23074

Contenu sponsorisé







Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe] - Page 4 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 4 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Evénement #6 : Un Eté Hivernal [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations