« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-29%
Le deal à ne pas rater :
Kit de mémoire vive PNY XLR8 2X8 (2 x 8Go) à 49,90€
49.91 € 69.91 €
Voir le deal

Partagez
 

 Evénement #33 : All You Need is Love [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
+9
Yzma Popochimalt
Aaron McAdams
Aryana Cloud-Sandman
Elsa White
Horace Grimes
Adam B. Parker
Anna D'Arendelle
Jack Overland
Hippolyte Sherman
13 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage


Hadès Bowman
« A la recherche,
du Contrat Perdu ! »

Hadès Bowman

| Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 5diz

« ROAD MIAM TRIP !!! »

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 Lqg1

« Préparez le château,
on arrive ! »


Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 QP8Pp1

Autobiographie : Moi, à nu pour vous
Nombre de mots : 69666
Publication : bientôt
Co-écrit par Sasha Hale & Desmond Blake

| Conte : Hercule ϟ
| Dans le monde des contes, je suis : : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 210318080852739182

| Cadavres : 4681



Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 _



________________________________________ Jeu 18 Juin 2015 - 12:08 « A la recherche,du Contrat Perdu ! »

    "C'était hyper bien trouvé! M&m's, caméléon... Je ne sais pas si on y serait arrivé sans toi!"

    J'avais tapoté l'épaule de Aaron pendant qu'il me remerciait de lui avait donné toutes ces indications pour faire sortir Aphrodite de son excitation soudaine pour toutes les personnes qui l'entouraient. D'un côté, c'était une réaction ordinaire pour la déesse de l'amour, car elle adorait qu'on l'aime et elle aime beaucoup trop de monde. Je me demandais pourquoi elle n'avait jamais acceptée de venir s’exhiber au Rabbit Hole ? Elle le faisait bien à l'époque de la Grèce Antique, mais bon... Elle ne savait pas ce qu'elle loupait. Quoi qu'il en soit, cette orgie organisée promettait d'être superbe. Il y avait un très bon choix de filles et d'hommes !

    "Je vais te laisser et faire un tour du côté de la piscine! On se voit ce soir de toute façon, pour la partie de poker! Et cette fois ci met un slip un peu plus grand, car si je viens encore une fois à le gagner, je veux au moins pouvoir le porter!"

    Les choses étaient dites. Je ne comprenais pas pourquoi Aaron avait pris cet air de dégoût avant de s'éclipser. Apparemment, monsieur voulait retrouver certaines personnes. Ah comme la vie était courte pour ces mortels, même quand il s'agissait de demi dieux qui pouvaient atteindre le double de l'âge d'un humain ordinaire. Bref... Il y avait quoi d'autre à cette soirée ?

    Une main était venue se blottir tout contre mon épaule. Je n'avais pas eu besoin de tourner la tête pour savoir qui c'était, il empestait le divin à plein nez. Les retrouvailles furent courtes et... intéressantes!

    "Comment ça par d'orgie ? Pas de vêtements à retirer ? C'est quoi ce délire ?"

    Je m'étais éloigné de Apollon qui de toute façon était partit et j'avais rejoint Aphrodite. Elle était en grande conversation avec ses invités et pour ne pas la déranger, je l'avais prise par la main et je l'avais éloignée. Ben quoi ? Ca ne la dérangerait pas, si elle n'était plus en discussion...

    "Pourquoi tu fais une fête sans orgie ? Tu sais que même le Rabbit Hole est plus dépravé que ta fête ? Tu veux vraiment qu'on s'ennuie ? Regarde autour de toi. La petite rousse coincée là bas, faut la dévergonder. Et le glaçon ? Enfin le truc blond, je suis sûr qu'il ne demande que ça ! Sans parler de... Oh punaise, il a ramené la coincée ! Bon ok, elle n'est pas l'argument de taille, mais bon... Apollon veut une orgie et je veux une orgie. On se fait une orgie. En plus ça fait longtemps que je n'ai plus vue ton corps se déhancher ! A dire vrai, je ne l'ai vue qu'une fois. Tu te souviens non ?"

    Je lui avais fait un petit clin d'oeil coquin tout en relevant plusieurs fois mes paupières. Ah que c'était bon cette fois là. Seul hic : un gosse ! Mais bon, c'était pas ma faute mais la sienne.

    "Tu sais quoi ? Je vais m'occuper de ta soirée. T'as qu'à te poser près de la piscine, retirer quelques vêtements, commencer toute seule si tu veux et moi je m'occupe du reste !"

    Première chose, il fallait faire venir Sasha et des stripteaseuses. Ensuite, faire couler le vin à flot. Et enfin... a mange ! Du raisin ! Et des fraises ! Oh oui ! Et de la chantilly et du chocolat fondu ! Oh bon sang, pourquoi Merida n'était pas là ? J'aurai dû fermer le Rabbit Hole pour la nuit, vue tout allait se jouer ici !

    Je n'avais pas très bien compris ce qui avait suivi, mais après avoir passé un petit moment à contacter différentes personnes par la pensée, je m'étais retrouvé... La tête dans l'eau.

    "Ahhh ! Bon sang !" avais-je hurlé en relevant la tête et en me passant une main dans les cheveux pour les ramener en arrière. C'était pas évident de les sécher, même pour un dieu des Enfers comme moi. Qu'est ce qui s'était passé ? En voyant Aphrodite rire au loin en compagnie de Apollon, j'avais de suite compris. Pour couronner le tout, il m'avait rejoint. S'il voulait jouer, il allait être servis !

    "T'es complètement con ! C'est pas moi qu'il faut jeter dans l'eau, mais plus les deux bombes blondes qui nous regardent. Un concours de tshirt mouillé, c'est ça qu'il nous fallait!"

    Voir Aphrodite et Artémis avec un haut totalement mouillé qui laisserait tout transparaître, ça serait vraiment énorme ! Pour l'une, j'avais déjà vue tout ce qu'il fallait voir. Quand à l'autre... Ca pourrait être fort instructif ! Je me demandais toujours qu'elle anomalie elle cachait, pour être restée toute sa vie prude et chaste. Il serait grand temps qu'elle se lâche et...

    "Elle l'a fait ?" avais-je dit en tournant la tête vers Apollon.

    "Attends, si elle, elle vient à une soirée comme ça, c'est qu'elle se lâche enfin ? Ou alors tu lui as mentis et tu lui as dit que vous alliez à un cinéma en plein air ! OOOh punaise ! Qu'est ce que j'aimerai qu'elle se lâche enfin ! Un peu comme nous !"

    Je ne savais pas si Artémis avait réellement envie de se lâcher, en tout cas Apollon montrait que oui, il pouvait absolument tout se passer ce soir ! Je n'avais pas attendu son feut vert et j'avais approché mes mains de ses joues avant de l'embrasser sauvagement. Au même moment où nos lèvres entrèrent en contact, de petites explosions de flammes apparurent de tous les côtés de la piscine et des strip teaseuse se matérialisèrent !

    "Les renforts arrivent !!! Tout le monde dans l'eau, allez ! On pourra mieux voir le spectacle d'ici !"

    Un dragon enflammé se dessinait déjà dans le ciel. Tous ceux qui n'auront pas la tête sous l'eau quand il passera dans le jardin, allaient sans doute finir carbonisé. De toute façon, une fête sans au moins dix morts, ce n'était pas une fête digne de ce nom ! J'avais passé une main autour de l'épaule de Apollon. Heureusement qu'on avait pied ici.

    "Tu n'as pas idée à quel point ça m'a manqué que tu sois là avec ! J'aurai vraiment pas dû te laisser hiberner aussi longtemps ! Mais bon, une nouvelle vie commence et t'as l'air de déjà bien en profiter !"

    J'avais jeté un regard en direction des filles présentes, avant de regarder une nouvelle fois mon frère.

    "Tu vas choisir laquelle ? Ou lesquelles ? T'as encore l'âge pour en avoir plusieurs en même temps ? Elles sont toutes à toi ! Non pas qu'il y en a aucune à mon goût, mais j'ai pas envie de tromper Merida la semaine même de notre mariage !"

    Ah oui... Il n'était peut être pas au courant. Pour ça que ma main passée autour de son épaule s'était agitée pour lui montrer la bague.

    "Oué, je sais! Pourquoi une femme quand on peut en avoir mille ? Tu sais quoi ? Je me suis posé la même question. Mais le mariage promet fidélité homme et femme. T'es pas une femme !"

    Je lui avais fait un petit sourire charmeur tout en lui caressant l'épaule avec ma main autour de lui, avant de me reculer.

    "Non mais ne rêve pas, je me réserve pour ta soeur !"

    D'ailleurs j'avais tourné la tête vers Artémis et les autres.

    "Allez ! On plonge ! Premier arrivé, premier servis ! Un Apollon à disposition ou un Hadès ! Voir même les deux pour le prix d'un ! Qui se lance ?"

    Pourquoi j'avais vue Aphrodite sauter la première ? Oh non... Ok... On l'avait plutôt poussée la première, mais ça m'allait!

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


I Love You Always Forever


Je ne sais où va mon chemin mais je marche mieux quand ma main serre la tienne.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91401-hades-bowman-maire-pe http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90858-hades-le-dieu-des-enfers#1308767 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t91401-hades-bowman-maire-pere-dieu-mari#1316855 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90721-rabbit-hole-depuis-avril-2015#1305782 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978 En ligne


Aryana Cloud-Sandman
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aryana Cloud-Sandman

| Avatar : Dianna Agron & Charlize Theron

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 Pj1w

“ Vous ne pourrez jamais comprendre.
Tout ce que je fais, je le fais pour Elliot. ”

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 554z


Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 XtFsyhL


| Conte : Hercule
| Dans le monde des contes, je suis : : Aphrodite

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 808687arya

| Cadavres : 2677



Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 _



________________________________________ Jeu 18 Juin 2015 - 21:55


Best party ever!

Je n'aurais jamais pensé qu'ils seraient aussi prompts à accepter ma proposition. Pourtant, il faut croire que me côtoyer ne les avait pas tant effrayés que cela. J'oubliais parfois l'endurance et la ténacité des habitants de Storybrooke. Ils avaient vécu tant de choses rocambolesques qu'en comparaison, une Ceinture qui rend fou d'amour n'était qu'une broutille. Je sentis quelque chose s'alléger dans ma poitrine. Quelque part, on venait de m'accepter dans cette toute petite communauté. C'était beaucoup pour moi. Je craignais toujours de paraître trop "divine" pour les autres.

Jack acheva de m'inclure à la joyeuse bande avec une réplique de son crû qui m'arracha un haussement de sourcil.

"Le gardien de l'amusement, sérieusement ?"
fis-je en me recoiffant car dans sa grande générosité, il venait de m’ébouriffer les cheveux. "Je ne me suis jamais sentie très amusée en ta présence, sans vouloir te froisser."

En plus, c'était la vérité. J'avais été transie d'amour, brûlante de désir, mais amusée ça non. Je m'écartai de lui avec un sourire mutin, presque provocant -quand vas-tu devenir drôle ?- et me tournai vers ma soeur qui venait d'arriver et qui, de toute évidence, aurait préféré se trouver à l'autre bout du globe plutôt qu'ici. Je m'empressai de la mettre à l'aise en attrapant un plateau de petits fours et en lui collant sous le nez.

"Mange. Promis, ce n'est pas aphrodisiaque !"
lui dis-je avec un grand sourire. "Je suis ravie que tu sois venue. Ca me fait immensément plaisir !"

J'espérais qu'elle n'allait pas s'ennuyer. Elle n'avait jamais été friande de fêtes et de cotillons. Pour m'assurer qu'elle ne parte pas, je lui collai le plateau dans les mains. Quelques secondes plus tard, des invités commencèrent à se servir, croyant qu'elle était une serveuse. Je me mordis les lèvres pour m'empêcher de rire et m'éloignai rapidement. Il y avait tant à faire, tant de monde à accueillir !

Je fus fort aise de constater que les hôtes avaient l'air de s'amuser. La maison se remplissait de plus en plus. J'aurais aimé qu'Elliot et Lily soient présents, mais apparemment ils étaient hors ligne. Je fronçai les sourcils, soucieuse.

Apollon surgit soudain dans mon champ de vision, occultant mes soucis avec ses deux mètres de haut. Je clignai des yeux ; j'avais presque oublié à quel point il était grand. Il était étrange que certains dieux soient atteints de gigantisme et d'autres non. Il fondit sur moi et m'emporta à l'autre bout de la maison sans que je retrouve l'usage de la parole. J'étais déstabilisée par son comportement. Il en avait toujours été ainsi. Il agissait rarement comme mes autres frères, ce qui faisait que je n'avais jamais réussi à établir de lien véritable avec lui, hormis notre affection réciproque pour les arts et la beauté. C'était bien là la seule chose qui nous rapprochait.

En passant devant la cuisine, je lançai un regard intrigué aux cupcakes rose bonbon surmontés de couronnes en sucre qui étaient posés sur la table. Qui diable avait eu l'idée saugrenue d'apporter de telles horreurs ? Je jetai un coup d'oeil à Apollon avant de soupirer. A moins que ça ne soit une moquerie de Judah, ce qui n'était pas impossible non plus.

En parlant de lui, il m'interpela subitement. Je lui fis mon regard sévère en entendant parler d'orgie. Je ne pris même pas la peine de lui répondre qu'il s'en allait déjà. Malgré tout, je me demandais si j'avais eu une bonne idée de l'inviter. Avec lui, la fête risquait de prendre une drôle de tournure.

Mon autre frère m'avait pris la main et entraînée dehors.

« Mine de rien, je dois bien avouer que tu m'as manqué, Aphrodite. »
"Sentiment partagé, Apollon."

Il me fit tourner sur moi-même, posant sa main sur ma taille dans un déhanché à se damner. Pourquoi nous voyions-nous si peu ? C'était tellement de temps gâché, en fin de compte... La musique ne s'accordait pas du tout à cette danse improvisée, mais on pouvait mettre ça sur le compte de l'art contemporain, non ?

Il m'apprit pour les gâteaux.

"Oh, c'est toi qui apporté ces cupcakes absolument... adorables !"
grinçai-je entre mes dents en faisant l'effort de sourire aimablement.

Un autre cadeau ? Il me rapprocha de lui, tenant toujours ma main dans la sienne.

"Ca ira, je t'assure. Les gâteaux c'est amplement suffisant !"
murmurai-je, affolée.

Qu'allait-il faire apparaître, une meringue géante ? Une robe rose Moltonel assortie aux cupcakes ? Honnêtement, je craignais le pire. En quelques années, ses goûts avaient radicalement changé.

Cependant, en voyant Judah se précipiter dans la piscine avec un air ahuri, j'écarquillai les yeux de stupeur. Puis j'éclatai de rire. J'avais compris qu'Apollon avait usé de son don de persuasion pour lui faire faire cette acrobatie. Mon frère me piqua un baiser sur le front et sauta à son tour, tout habillé, dans la piscine. S'en suivit un échange langoureux entre les deux. Je ris de plus belle avant de lever les yeux au ciel devant tant de bêtise. Puis je lançai un regard désabusé et complice à Diane qui venait de sortir et qui avait assisté également à toute la scène.

"Pas un pour rattraper l'autre."
fis-je en secouant lentement la tête, les mains sur les hanches.

Une silhouette ondulant dans le ciel attira mon attention. Je plissai des yeux et étouffai une exclamation en comprenant qu'il s'agissait d'un dragon enflammé.

"Judah !"
m'écriai-je sur un ton de reproche.

Qu'allaient penser les voisins, franchement ? Mon frère était trop occupé à roucouler avec mon autre frère pour se soucier du grabuge. Des strip-teaseuses étaient apparues et se trémoussaient autour de la piscine. Je leur jetai un regard méprisant, les mains toujours sur les hanches, quand je perdis l'équilibre. Je poussai un cri et tombai à l'eau sans aucune grâce.

PLOUF !

Je remontai à la surface et ramenai mes cheveux en arrière, avant de regarder de tous côtés. Je ne mis pas longtemps à comprendre que Jack venait de me pousser. Il se moquait tellement ! Je lui offris mon plus beau regard noir, préparant une petite vengeance personnelle.

"Gèle le dragon au lieu de rire bête !" lui lançai-je sèchement en désignant la créature enflammée qui fonçait toujours sur mon jardin.

Puis je pivotai dans l'eau pour me retrouver face à mes frères.

"Alors, concours de tee-shirt mouillé, hein ?"
fis-je en haussant un sourcil provocateur. "Et si j'augmentais la mise ?"

Je plongeai pour prendre de l'élan, attrapai le bas de ma robe et remontant à la surface, l'enlevai d'un geste, me retrouvant en sous-vêtements au milieu de la piscine.

"CARPE DIEEEEEEM !"
criai-je en jetant ma robe trempée et roulée en boule à la tête de Jack.

Je m'esclaffai légèrement et esquissai un sourire à Judah et Apollon.

"Alors messieurs, vous me suivez ou vous préférez vous coucher ?"

Nouveau haussement de sourcil avant de nager d'un air alangui, prenant un air faussement innocent. Après tout, cette fête était le couronnement d'une parfaite journée de débauche. Autant finir en beauté. J'aurais tout le temps pour penser à mes nouvelles erreurs. Retrouver un peu d'insouciance et de légèreté ne pouvait faire de mal à personne, n'est-ce pas ?


Arya : 90% :ohhh:

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Evil is a point of view
Arpenter à jamais le royaume des cauchemars n'est pas sans une certaine ténébreuse splendeur.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7310-i-am-the-origin http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8991-l-eternite-est-ephemere


Jack Overland
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Jack Overland

| Avatar : Lucas Till

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 1512343985-34

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 1519647302-02

| Conte : Les 5 légendes
| Dans le monde des contes, je suis : : Jack Frost

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 1519335331-jack-02

| Cadavres : 632



Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 _



________________________________________ Ven 19 Juin 2015 - 15:58

All You Need is Love
Jack & Choupette & Anna & Aaron & Hippolyte



Un géant m'avait piqué un verre et j'avais du aller en rechercher un. J'étais résté une seconde a fixer son dos les yeux grands ouverts. Bon sang ce type avait du en bouffer de la soupe quand il avait été môme ! C'était un géant. Comment il avait fait il était monté sur des échasses ou quoi ? Je secouais la tête et levais les épaules avant d'aller chercher un autre vers. Un peu de concurrence ne me ferai pas de mal après tout ! Même si il avait l'air sympa.

Je revins vers Anna et discutais un moment avec elle, lançant quelques œillades aux demoiselles autour de nous. J'avais bien compris qu'entre l rousse et moi ce serait juste amical. Je ne m'en plaignais pas, elle était cool et de toute façon je savais clairement que je n'étais pas fais pour les relations sérieuses. Mais ca ne m’empêcherai pas de la taquiner a l'occasion...

Quelques instants apres, une musique plus tot entrainante s'éleva et je me penchais vers elle pour attraper sa main, faisant une révérence exagérée parfaitement grotesque.

"M'accorderiez vous cette danse ?"
Fis je en me retenant de rire alors que mes cheveux me tombaient dans les yeux. Je levais les yeux vers elle, et ajoutais, en voyant son regard : "En toute amitééééééééééée " fis je en chantonnant. Elle se détendit et accepta que je l'entraine sur la piste ce que je fis avec plaisir. Nous commençâmes a danser et je remerciais intérieurement la malédiction d'avoir eut lieu. Je la faisait tourner sur elle même en me rappelant a quel point mes débuts de danseurs avaient été catastrophiques, et le temps qu'il m'avait fallut pour cessé d'écraser les pieds des gens. Mais désormais je me débrouillais bien ! Enfin .. Au moins je ne la faisait pas tomber et ne lui écrasais pas les pieds. Je m'éclatais en fait.

Rapidement nos pas nous entrainèrent près de la piscine ou je vis Aryana, la Copine de Pitch qui discutaient avec deux types. Dont le géant. Tiens tiens. Je me tournais vers Anna avec des étoiles dans les yeux et lui fis un baise main ( toujours en toute amitié ) avec un clin d'oeil.

"Excuse moi, le devoir m'appelle. J’espère qu'on se reverra, je passerai peut etre te voir a la chocolaterie si je peux ..."
Bon, peut être ? Non, c'était certai que j'allais y passer ! Non seulement je l'aimais bien, mais en plus elle allait pouvoir me faire voir le lieu de travaille de Jeannot. Quand il saurait ca, il deviendrai certainement fou le pauvre. Mouhahaha le plan était parfais !

Je m'approchais a pas de loups des deux filles et hésitais une seconde - laquelle pousser ? - avant d'envoyer Aryana en pleine flotte et d'exploser de rire en voyant sa tête. Je devais faire ca tous les jours.
Levant les yeux vers le dragon, je haussais un sourcil. Pourquoi faire ca, il était cool ce dragon ! Au moins ca avait la classe. Mais bon, elle n'avait pas tord, si il y avait des morts, ca casserai un peu l'ambiance.
Avant tout je devais m'occuper de la blonde et me tournais vers elle. Devant son regard, je chassais immédiatement toute pensées pour la jeter a l'eau elle aussi - j'étais pas suicidaire non plus - Et lui pris la main pour déposer un baiser dessus. C'était la copine de mon pire ennemie je devais faire bonne impression !

"Jack Frost, gardien de l'amusement et de la joie, et esprit de l’Hiver, enchanté...."


Je n'eus pas le temps de finir qu'un cris se fit entendre. Levant les yeux au ciel je lui fis un clin d'oeil avant de la laisser.

"Désolé, le devoir m'appelle".


Je fis un bond dans les aires pour me retrouver face ce au dragon, et invoquais les vents du Nord afin de l'éteindre rapidement, évitant ainsi a une splendide jeune fille et son chanceux de petit amis de finir en brochette. Puis je me laissais retomber a ma place, tout fier - il m'en fallait peu pour etre heureux - avant de me prendre un truc mouillé en pleine face. Ah ouais elle voulait jouer ?

Rapidement j'envoyais mes vêtements au loin, gardant uniquement mon calçon pour prendre mon élan, fit un bond et me roulais en boule créant ainsi la plus magnifique bombe de l'univers. Ou presque. La plus part des personnes a coté de la piscine furent trempées, la copine de Pitch compris. Oups, j’espérais vraiment qu'elle ne penserai pas que je l'avais fais exprès.... Bon, c'était le cas mais elle n'était pas censée le savoir. Et puis la vue n'avais pas l'air de déplaire au brun.

Quand a elle, j'avais l'impression qu'elle allait me tuer sur place. Heureusement que je ne l'avais pas faite glissée jusqu’à nous, de toute façon, vue comment elle était mouillée, piscine ou pas ca ne changeait pas grand chose.

Même si a mon contact l'eau était devenue glacée... Dure dure que le métier d'esprit de l’hiver.... Je fis mon regard le plus angélique a l'assistance.

"Désolé ?"




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
 
"Clothilde Von Hickelburck, que tu le veuilles ou non tu vas nous divorcer ! "
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28430-jack-overland-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28508-jack-overlan-guardien-a-votre-service#245450 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28509-chrono-jack-overland#245451


Diane Moon
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Diane Moon

| Avatar : Claire Holt + Mia Talerico pour Le Berceau de la vie

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 Dmia

“I love you to the moon and back”


| Conte : Hercule
| Dans le monde des contes, je suis : : Artémis la déesse de la chasse et de la lune herself (même si je viens du monde réel)

| Cadavres : 9200



Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 _



________________________________________ Ven 19 Juin 2015 - 22:07

All You Need Is Love
But When i am with you there's no place i rather be


Quant Apollon, s'était mi à crier mon nom dans la maison, j'avais un instant, caressé l'idée, de partir, le plus vite possible. Il, avait son ton « j'ai trouvé un truc trop génial, faut que je t'en fasse part ». Sauf, que nous, n'avions, pas la même définition, de « truc trop génial ». Et, lorsqu'il me parla, d'une fête organisée par Aphrodite, je su, que effectivement, nos définitions, étaient très éloignées.

Aussi, me retrouvais-je, à la dite fête, alors que j'aurais largement, préféré, rester chez moi, avec un bon bouquin. Qu'est que j'y pouvais si je préférais, le calme, au tapage d'une soirée avec plein de monde. Sauf, qu'il avait fallut, que mon frère insiste, et comme toujours, lorsqu'il s'agissait, de mon frère jumeau, je cédais. Je, le soupçonnais, d'être un peu manipulateur sur les bords, pour réussir, à me faire rendre les armes aussi facilement.

Quoi qu'il en soit, cela avait, au moins l'avantage, de faire plaisir à Aphrodite, alors rien que pour elle, je pouvais, faire un effort, et avoir un visage un peu plus avenant que d'habitude. Je, jetais, tout de même un regard suspicieux, aux petits fours, qu'elle me mit sous le nez, avec elle, je préférais, me méfier. Même, si je l'adorais, mettez ça, sur le compte, du fait, que ma famille, m'a toujours, trouvé, trop calme, au point de me traiter de « coincée » et railler, mes choix de vies sans même prendre la peine de comprendre le pourquoi du comment -mais je leur pardonnais, la nymphomanie et l'absence d'un véritable cerveau étaient de gros handicap.

Elle finit, par littéralement, me fourrer, le plateau dans les mains, après avoir dit que ce n'était pas aphrodisiaque, et de partir, s'occuper des autres personnes. Quant à moi, je me retrouvais face à une bande qui n'avait manifestement, pas mangé, depuis trois jours, vu la vitesse à laquelle, les petits fours avaient été engloutis. Je, me contentais, donc, d'un simple, haussement, d'épaule, avant de laisser, le plateau à l'abandon, posé dans un coin, et lancer mon regard le plus froid à un gamin d'environ 19 ans, qui protestait :

- Est-ce que j'ai une tête de serveuse ? Demandais-je très calmement

Il, déglutit légèrement, avant de faire un hochement de tête négatif

- Voilà, qui règle la question, rétorquais-je,

Je m'éloignais, en voyant Hadès, se diriger soudainement, vers la piscine et plonger dedans, tête la première, il lui prenait quoi à lui ? Il avait perdu l'unique neurone dont-il était pourvu ? Sauf, qu'à voir la tête d'Apollon, je compris, bien vite, mais quel gamin. Je secouais, la tête, plus amusée, que vraiment exaspérée, tandis que je rejoignais ma sœur. Profitant, de son exasperation, et du fait que nos deux frères semblaient trop occupé, je sortis mon smartphone de ma poche, histoire d'immortaliser ce moment. Je, suis sur, que ça plairait beaucoup au reste de la famille :

- Eeeet, c'est dans la boite !
M'exclamais-je merci à vous les garçons, je suis sure que les autres, vont adorer voir à quel point vous vous aimez

Je ponctuais, ma phrase d'un léger sourire mutin. Mesquine, qui, moi ? Absolument, pas, c'était juste, une petite vengeance personnelle, pour m'avoir trainé ici, pour l'un, et pour toutes ces années, à me traiter, de coincée pour l'autre.

Quoi qu'il en soit, ma sœur se fit pousser sans ménagement, dans la piscine, me faisant, par la même occasion, partir dans un fou rire, mémorable. Sa tête, valait tous les trésors du monde. Je, jetais, néanmoins, un regard d'avertissement, au plaisantin. Je, n'étais, pas Aphrodite, mieux valait, donc, qu'il s'abstienne de faire la même chose avec moi :

- C'est donc vous Jack Frost, dis-je en le toisant du regard, je m'attendais, à plus impressionnant, vu ce que j'ai entendu à votre sujet ajoutais-je malicieusement

Oui, une petite pique, comme je savais, si bien le faire, mais après, tout, je me devais, de défendre, l'honneur de Pitch, même s'il n'en avait absolument, pas besoin, et que je glisserais, très certainement, dans la conversation, l'air de rien, que j'avais vu, son grand ennemi, avant d'embrayer sur un tout autre sujet :

- Eh bien enchantée, Jack Frost, esprit de l'hiver et gardien de l'amusement. Je suis Artémis, déesse de la chasse et de la lune, ainsi que la sœur des trois cas qui se trouvent dans la piscine. Mes, proches, m'appellent généralement Diane.


Je, n'étais pas stupide, je savais, parfaitement pourquoi, il avait engagé, la conversation. Je, pouvais lire, ses émotions. Il, avait peur, que Pitch, ne me manipule. Je, levais légèrement, les yeux au ciel, si j'étais avec lui, c'était parce que je l'aimais. Les personnes, ayant, essayé, de s'attirer, mes faveurs, sans que je ne le veuille, n'avaient plus tellement, osé tenté l'expérience, après avoir, fait la rencontre, de mes chasseresses, et d'Apollon. J'avais, d'ailleurs, dût retenir, Silena plus d'une fois, de ne pas trop s'énerver. Fort, heureusement, Cassiopée, savait très bien la raisonnée, dans ces moments là, et ma lieutenante, finissait, par finalement, se laisser convaincre par sa sœur.

Quoi qu'il en soit, je le laissais, s'occuper du dragon, comme le lui avait, demandé ma sœur, avant qu'il ne se décide, finalement, lui aussi à rejoindre, mes frères et ma sœur, dans l'eau. Le tout, en éclaboussant, tout ceux, se trouvant, à proximité, moi y comprit.

Si, mes yeux pouvaient, tuer, Jack Frost serait, déjà mort à l'heure qu'il était. Quoi, qu'il en soit, j'enlevais, très dignement, mon blaser, blanc trempé, de mes épaules. Avant, de faire apparaître, une barrette, pour relever mes cheveux. Même, s'ils étaient, plus courts, qu'avant, je n'aimais, quand même pas, les avoir, dans la figure, quand j'étais mouillé.

En, un simple claquement de doigt, ma tenue entière changea, autant faire les choses biens jusqu'au bout. Finit, le short et le débardeur, blanc, que j'avais dessous. Je préférais, quelque chose de plus, adapté, comme un maillot de bain.

Reculant, légèrement, je me mit subitement, à courir pour prendre mon élan, avant de plonger, tout en faisant, exprès d'éclabousser, le petit blond et mes deux, frères, cela leur ferait les pieds :

- On, ne sent pas les fluctuations de température, dis-je simplement, une fois remontée à la surface. Alors, maintenant, qu'on est tous là dedans, une idée de quoi faire ? Parce, que sans vouloir vous vexer, messieurs, mais si vous êtes vraiment, tout ce qu'il y a à disposition, je crains fort, que l'ennuie ne se fasse vite sentir.

Je, ponctuais, ma phrase d'un léger sourire sarcastique, tout en jetant, un coup d'oeil amusée à ma sœur.




made by pandora.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Are you comming to the tree ?
☾ ☾ ☾ Quand je suis parmi vous, arbres de ces grands bois, dans tout ce qui m’entoure et me cache à la fois, dans votre solitude où je rentre en moi-même. Je sens quelqu’un de grand qui m’écoute et qui m’aime.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90026-she-was-like-the-moon-liens-d-artemis#1294193 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74833-artemis-can-t-fight-the-moonlight http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80967-moon_light


Phoebus Light
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Phoebus Light

| Avatar : Alexander Skarsgård

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 AOCMOfYn_o

When you love someone but it goes to waste
what could it be worse ?


Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 P8m0


| Conte : Hercule
| Dans le monde des contes, je suis : : Apollon, dieu de la divination, des arts, de la lumière.

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 Vox4

| Cadavres : 2540



Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 _



________________________________________ Sam 20 Juin 2015 - 18:32

All You Need is Love
... and Apollon.




Apollon avait très bien senti que les gâteaux n'étaient pas esthétiquement au goût de sa chère sœur. Elle semblait sceptique quand à son deuxième présent... Pourtant, comme chacun ayant pu observer la scène, elle sembla satisfaite lorsque Judah se retrouva dans la piscine. L'ayant rejoint sans demander son reste, il devait bien avouer que l'optique d'un concours de tee-shirt mouillé lui aurait plu, en effet. Il n'y avait pas pensé. Ou plutôt, il n'avait pas osé. Utiliser sa capacité sur Diane ? Jamais de la vie ! Elle le découperait en morceaux ! S'il lui proposait gentiment, peut-être qu'elle accepterait de le faire d'elle-même, mais il ne pourrait la forcer. C'était contre ses principes... pour le si peu qu'il en avait.

« Elle l'a fait ? »

Quoi... Que... Comment ? Son regard exorbité se tourna dans la direction de sa jumelle, tandis que les paroles du dieu des enfers se frayaient un chemin jusqu'à son cerveau (parce oui, il en avait un). C'est vrai qu'elle était avec Pitch depuis un moment maintenant et qu'il était bien différent de tous ceux qu'elle avait pu rencontrer jusqu'à présent mais... à ce point ? Il secoua la tête, préférant ne pas y réfléchir. Non, pas d'images mentales. Pas sur ça. Jamais. Elle faisait ce qu'elle voulait de sa nouvelle relation – ça ne pouvait pas lui faire de mal de toute manière – mais il n'avait pas l'intention de lui poser de questions à ce sujet. Si ça pouvait l'aider à se sentir mieux, à se débrider un peu face à leurs frères et sœurs... Lui, il s'en fichait, il l'aimait quoi qu'elle dise, quoi qu'elle fasse, quoi qu'elle pense.

De toute façon, il n'eut pas l'occasion de s'attarder mentalement sur ce sujet. Les lèvres de Judah heurtèrent les siennes et, surpris par ce contact soudain, Apollon ne put s'empêcher de rire lorsqu'il se recula. Il avait oublié à quel point les soirées entre dieux pouvaient être... et bien, elles pouvaient un peu tourner n'importe comment. Il adorait cette ambiance qui régnait entre eux lorsque le reste n'avait plus aucune importance. Parce que même eux, aussi puissants et inatteignables soient-ils, avaient besoin de se détendre, de temps à autre.

Le spectacle offert par Hadès était plutôt bien tourné. Entre le dragon, les strip-teaseuses et ce baiser, Apollon ne regrettait pas d'être venu. Sa remarque sur son « hibernation » le fit sourire. C'était du passé maintenant, il avait presque oublié ce détail !

« Hum... Je n'ai pas encore arrêté mon choix. Puis pourquoi choisir, en plus, elles me veulent certainement toutes ! » Évidemment, il n'incluait pas Artémis dans le lot. C'était un cas à part. « … Marié ? » Il n'avait buté sur ce mot qu'à ce moment, voyant alors la bague bouger devant ses yeux, sous le choc.

« T'as pas le droit de faire ça ! » Son ton était consterné. Une moue boudeuse s'était affiché sur son visage si agréable à regarder tandis que son frère venait de lâcher son épaule. « T'as pas le droit d'être marié, surtout pas toi ! »

Comment il ferait maintenant ? Il était le seul qui le suivait dans les orgies... Connor aussi, parfois, mais là il n'était pas présent. Qui était donc cette horrible personne qui avait rendu Hadès ainsi ? INENVISAGEABLE !

Tellement frustré, il ne se rendit pas tout de suite compte qu'Aphrodite était juste à côté, dans la piscine elle aussi, sa robe retirée. Haussant un sourcil, un sourire mesquin se dessina sur les lèvres du dieu de la divination.

L'autre blond qu'il appréciait déjà au premier abord les avait rejoint, arrosant Artémis au passage. Oups. Apollon ne put se retenir de s'esclaffer devant un tel spectacle, ne sachant néanmoins pas de quelle manière réagirait sa tendre jumelle. Les circonstances auraient été toutes autres, il s'attendrait à ce qu'elle le fusille au moins du regard et se prête à un retour de bâton conséquent. Mais elle se retrouva plutôt en maillot de bain – et qu'elle était jolie ainsi, il n'était pas jumeaux pour rien – les arrosant bien comme il le fallait en sautant pour se mêler à eux.

« On ne ressent peut-être pas le froid, mais la chaleur par contre... »

Il regarda Hadès du coin de l’œil. Les autres mots d'Artémis le blessèrent en plein cœur ( Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 4114364782 ). Qu'elle pouvait être horrible parfois !

« Pourquoi nous rejeter de la sorte, Artémis ? Tu ne nous aimes pas, n'est-ce pas ? Nous ne te convenons pas ? »

Son ton était un poil trop dramatique, mais l'exagération était quelque chose dont il faisait usage assez régulièrement. C'était aisé, grâce à cela, de savoir quand il perdait son sérieux.

« Et bien, si c'est ainsi... »

Se rapprochant d'elle, il prit sa main pour l'embrasser, lui jetant un regard espiègle, avant de se redresser pour appuyer légèrement sur la tête de Diane qui se retrouva plongée sous l'eau. Il s'éloigna, bien rapidement, se dirigeant vers ce Jack Frost, s'il avait bien compris.

« Cette rousse m'a l'air relativement... intéressante. Mais je n'ai jamais été très « humaines »... Manque d'occasions, certainement. Toi, tu n'es pas humain. » Il l'avait senti tout de suite et, s'il n'avait que très peu entendu les échanges avec Diane, rien que le fait qu'il produise ce « froid » était un indice en soi. « Oh, me regarde pas comme ça, en dehors du cercle divin je me réserve à la gente féminine. » Même si en réalité, il n'avait aucune préférence très marquée. « Ma plus grande déception est de ne jamais avoir réussit à atteindre Aphrodite... si inaccessible et mystérieuse... » (évidemment, il faut noter qu'Apollon n'a aucune idée des événements de la journée) « Dire que lui, il a réussit à l'avoir. »

Une expression boudeuse et un signe de tête en la direction de Judah, le dieu croisa les bras puis il plongea, de manière théâtrale, dans les profondeurs de la piscine. Sous l'eau, de nombreux points de lumières commencèrent à s'éclairer au fur et à mesure qu'il se mouvait. C'était joli. Il aimait ce qui était joli. Il remonta dans le dos d'Aryana, ajoutant une petite révérence maladroite pour essayer de rester classe.

« Je sais que mes gâteaux ne sont pas fameux... ce ne sont pas mes gâteaux. Je suis très nul en cuisine. Mais rien n'égale ta beauté et l'admiration que je te porte ne peut être représentée par de vulgaires cadeaux... » D'un claquement de doigt, un cygne lumineux vient orner le ciel qui n'était plus occupé par ce vulgaire dragon ( Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 2852471132 ). « Ah, Aphrodite ! Si seulement je pouvais prétendre pouvoir t'atteindre ! »

Il passa sa main sous sa joue, en faisant toujours trop. Si seulement il pouvait se calmer un peu, parfois... ce qu'il fit. D'apparence. Son cinéma était terminé, mais pas le reste. Il n'avait pas encore égalé la « mise » de sa sœur, n'ayant retiré aucun de ses vêtements – sacrilège ! En une seconde à peine, ce n'était pas seulement son tee-shirt ou bien son pantalon qui s'étaient évaporés, mais l’entièreté de ses habits.

« J'augmente les paris ! »

Il ne sentit qu'à cet instant qu'une autre entité divine, dont l'aura lui était bien inconnu, se trouvait sur les lieux. Ses sourcils se froncèrent et il tourna la tête vers le bord, où se trouvait un jeune brun... Demi-dieu ? Il pencha la tête sur le côté, incertain. Il ne l'avait jamais vu auparavant et il lui semblait difficile de croire qu'il s'agissait d'Egéon, Artémis l'aurait déjà décapité, certainement, où il en aurait au moins entendu parler. Qui était-ce alors ? Haussant les épaules, il lui sembla que cette question était peu importante. Un autre claquement de doigt et cet inconnu qui faisait apparemment aussi partie de la famille, sans qu'il ne le sache, se retrouvait dans le même état que lui. Nu comme un ver, mais sans eau pour le cacher. Disons que c'était un rite d'initiation, une sorte de « Bienvenue » à la manière d'Apollon.

« Et j'ai un concurrent ! »



made by pandora.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

DO YOU WANNA DIE ALONE
OR WATCH IT ALL BURN DOWN TOGETHER ?
This was the place I grew up now it's ashes to ashes. Memories fillin' my cup, it comes in flashes, but when it passes and I see your eyes I know there's nothin' I'll ever find better. I think I'd rather die alone, together.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14039-apollon-c-est-pas-une http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14980-avez-vous-deja-vu-un-mec-grand http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80967-moon_light


Diane Moon
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Diane Moon

| Avatar : Claire Holt + Mia Talerico pour Le Berceau de la vie

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 Dmia

“I love you to the moon and back”


| Conte : Hercule
| Dans le monde des contes, je suis : : Artémis la déesse de la chasse et de la lune herself (même si je viens du monde réel)

| Cadavres : 9200



Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 _



________________________________________ Dim 21 Juin 2015 - 17:34

All You Need Is Love
But When i am with you there's no place i rather be


J'aurais dût le voir venir, honnêtement. Apollon, était un maitre dans l'exageration, il pouvait supplanter, n'importe quel grand tragedien, quand il le voulait. Et, c'était, justement, ce qu'il était en train, de faire. Un, vrai gamin. Je levais, légèrement, les yeux, au ciel. Tant, qu'à faire, autant, entrer dans son jeu, ou tout du moins le lui faire croire :

- Oh Apollon, pardon, je sais que j'ai vraiment été méchante, après tout, je ne pourrais pas vivre, sans toi tu sais. Mon, pauvre petit frère, -j'étais née la première quoi qu'il en dise-, ça va pas ton pauvre petite cœur, est pas trop blessé ?

Je lui passais, une main, sur la joue, avec une expression, extrêmement, attristé, avant de reprendre, soudainement, l'air blasé, qui me caractérisait si bien d'après lui :

- Plus sérieusement, arrête ton char Ben-Hur

Je lui jetais, un regard sarcastique, avant qu'il ne prenne soudainement, une expression, espiègle. Houlà, j'aimais pas ça, je le connaissais, bien, un peu trop même, je savais, que quand, il arborait, cet air, c'était que ça sentait le roussis. Aussi, restais-je, très méfiante, lorsqu'il se décida, à prendre, ma main pour l'embrasser, mon cerveau, me lançait un signale d'alarme, qui se résumait en gros à « trop prêt, beaucoup trop prêt, alerte coup fourré ». Et, j'aurais dût l'écouter, ce fichu signal d'alarme, au lieu de rester planté là. Sans, que je n'ai eu le temps, de répliquer ou quoi que ce soit, je me retrouvais, soudainement, la tête, enfoncé sous l'eau. Non, vraiment, on avait quel âge, pour jouer à se couler ? La prochaine étape c'était quoi ? Deux, équipes de deux, l'un sur les épaules de l'autre, à essayer de pousser celui qu'est en haut pour le faire tomber dans l'eau ?

Je remontais, tranquillement, à la surface, non sans en profiter, pour l'éclabousser encore plus, juste par esprit de vengeance. Vu, comme nous étions, partis, je ne m'étonnais, plus de rien, si bien que s'il se mettait, à me tirer la langue, comme un gamin de trois ans, il y aurait de fortes chances, pour que je réplique de la même façon également.

Nul doute, que s'il n'avait, pas été là, les choses auraient été différente. Il, n'y avait, bien, qu'avec, Apollon, dans les parages, que je me détendais, vraiment, que je pouvais, réellement, m'amuser, quitte à passer pour une enfant. Parce qu'avec les à mes côtés, je vivais, pleinement. Il, était toujours, là, pour me secouer un peu, quand je me mettais, trop d'oeillères, il me soutenait, face aux autres, il apaisait, ma peine quand j'allais mal. Nous, n'avions, pas besoin, de mot, pour nous, comprendre. Nos, regards, notre manière, d'agir ensemble, nos gestes. Tout, faisait, que nous, n'avions, même pas besoin de parler.

Et, aujourd'hui, à le voir, agir avec grandiloquence, tout en gardant, cette attitude, de gamin, m'amusait. Et, me rappelait, à quel point, il m'avait manqué, pendant toutes ces années, et à quel point, j'étais heureuse, de l'avoir à nouveau à mes côtés :

- Nul, c'est un euphémisme dis-je lorsqu'il parla de ses talents culinaire. Catastrophe ambulante, serait beaucoup plus approprié. Tu, te rends, compte, qu'il n'a toujours pas assimilé, comment, fonctionnait l'électronique ajoutais-je à l'intention de ma sœur.

On, avait fait une pause, avant la guerre, à notre périple à sept. Apollon, avait apparemment, trouvé, un artiste prometteur, et passait le plus clair de son temps avec lui, en tant que dieux des arts. Tandis que, que j'avais, préféré, m'installer, tranquillement, accompagné, de mes chasseresses. Du coup, je suppose, que tout ayant, évolué, pendant qu'il était enfermé, il ne retrouvait, plus, les bases, qu'il avait eu à ce moment, et l'électronique, d'aujourd'hui, le dépassait, totalement. Mais, j'étais, patiente, ça finirait par lui rentrer dans le crâne. Et puis, les grille pains qui explosent, et les micro onde, cassé étaient, devenus chose courante, chez nous. On, réglait, les dégâts, en, en faisant, apparaître, un nouveau, et le débat était clos.

Mais, s'il pouvait parfois, se montrer excessivement, boulet, il pouvait être excessif dans d'autres domaines, notamment, la mise en scène, et c'est ainsi, qu'après avoir fait apparaître, des cygnes lumineux, en l'honneur d'Aphrodite, il se retrouva sans aucun vêtements. Si, ça avait, pu s'arrêter, là, à la limite, je n'aurais rien dit, j'avais plus ou moins l'habitude, qu'il décide subitement, de se retrouver sans rien. Je me contentais, généralement, dans ces cas là, de lui jeter, le regard lui étant, spécialement dédié, un regard, qui oscillait entre « mais qu'est que je vais bien pouvoir, faire de toi ? » et « Tu es sur, d'être bien pourvu d'un cerveau dit moi ? », et de faire apparaître, des habits que je lui jetais, à la figure sans aucune compassion, tout en lui disant, que je ne tenais, peut-être pas un couvent, mais que je ne tenais, pas non plus une maison close, ni même un camp de naturiste. Mais là, ça avait atteint des sommets, puisqu'il avait manifestement décidé qu'Aaron, se retrouverait, lui aussi subitement sans rien.

Je me tapais, subitement, le plat, de la main contre le front, parfois ma famille me fait honte :

- Je, suis vraiment, désolée Aaron, dis-je, ce n'est pas méchant, Apollon, est juste une andouille embrayais-je en jetant, un regard équivoque à mon jumeau qui allait répliquer. Ne, lui en veut pas, il a décidé de faire concurrence avec Hadès pour le prix de la meilleur absence de cerveau.

Mon double, prit un air totalement, outrée, mais cela ne m'empêcha pas, de m'approcher de lui, et de le toiser, avant de reprendre la parole :

- Quant à toi....Tu serais aimable, de ne pas désapé, les gens, sans leur demander leur permissions, avant, particulièrement, lorsqu'il s'agit de l'un de nos neveu
. Je ponctuais, ma phrase, en lui attrapant, l'oreille droite, et en la tirant, de tel manière à ce qu'il soit obligé de baissé la tête, tandis qu'il grimaçait, et tentait, de me convaincre de le lâcher. Ce, que je fis, après avoir été sur, que le message était bien imprimé.

Tandis qu'il se relevait, avec une moue boudeuse, je fis apparaître, un caleçon de bain, et le lui jetait sans ménagement, à la figure :

- Tiens, rhabille toi, Hadès va nous faire une syncope sinon, dis-je en jetant un regard vers notre frère, avant de faire un sourire malicieux à Apollon.




made by pandora.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Are you comming to the tree ?
☾ ☾ ☾ Quand je suis parmi vous, arbres de ces grands bois, dans tout ce qui m’entoure et me cache à la fois, dans votre solitude où je rentre en moi-même. Je sens quelqu’un de grand qui m’écoute et qui m’aime.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90026-she-was-like-the-moon-liens-d-artemis#1294193 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74833-artemis-can-t-fight-the-moonlight http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80967-moon_light


Hydranos
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Hydranos

Un petit tour du monde ? Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 1634017881

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 0v8n

| Cadavres : 91



Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 _



________________________________________ Lun 22 Juin 2015 - 18:44


All you Need is Love





Je ... Raaaaaah. Je vais tous les tuer. Je veux tous les tuer. Fichue blondasse de mes deux ! On tue mes clones, on se moque de moi, on me jette dans la neige, on me met ans une srte de toile d'araignée... et c'est moi qui dois me calmer ! Et moi je dois rester là sans rien faire ... Si seulement elle était morte elle et son abominable fils. Même si il peut me donner ce que je veux. Mais là j'en avais plus qu'asse surtout que ma petite rousse était en danger ... Il fallait que je le fasse mais alors que je tenais l'objet qui me permettait de renverser la vapeur ma bouille d'amour réussit à s'enfuir grâce à un siège éjectable. Quelle grâce, quelle ingéniosité ... Je la retrouverais, ma petite rousse bien chaude. Mimant un baiser dans l'air, qu'Aphrodite ne vit pas, je m'étirais les épaules et sortit un paquet de cigarette et un briquet puis me mit à fumer.

La vraie ceinture en main, l'effet fut dissipé. J'avais moins chaud, je me sentais moins léger. Je voyais le monde comme je le voyais avant. C'était quand même plus sympa avant ... Je soupirais mes esprits revenant peu à peu. J'étais doublement humilié, je ... Mordant ma joue jusqu'au sang j'entendis l'autre blondasse m'interpeler. Mmmh je vais rien répondre, je risquerais de ne pas être poli et vu la garce qu'elle est elle pourrait bien me tuer. Madame je fais genre j'aime les mauvais garçons, je suis pour l'égalité ... Tu t'es bien foutue de ma gueule oui ! Les dieux tous les mêmes à part quelques puis bon elle faisait genre mais face à Papa Zeus elle faisait moins la fiére. Moi aussi ... Psst

Je lui lance un regard morne avant d'enregistrer les hommes qui m'ont humiliés. Ca se paiera. Puis alors que j'affichais un sourire sadique en imaginant des bassesses que je pourrais leur faire, je vis l'autre greluche s'approcher de mini dieu, Hippolyte pas tête de mouton, et ... merde. Je suis mort. Je suis définitivement mort ... Je déglutis, j'avais ça mais est ce que ça pourrait vraiment m'aider ? Je tenais le casque audio dans mes poches, celui que j'avais volé à la demi déesse ... Il va vraiment me tuer et ... J'entendis la demande d'Aphrodite, le temps que je comprenne l'information quelques secondes passèrent. C'était pas moi c'est l'autre bouffon qui lance de la glace ! Sérieux c'est pas moi, je suis pas si con ! Je lançais un regard " tu sais que je vais me faire tuer " à Aphrodite, lui amener Hippolyte ... De toutes façons elle s'en fichait mais maintenant que j'y réfléchis je peux peut être jouer dessus, puis bien que c'est mon venin Aphrodite en prend l'entière responsabilité ... Ca se joue. Je soupirais donc une nouvelle fois :

D'accord, je vais le faire. Tu m'en dois une alors ...

Je pris la demi dieu canon dans mes bras puis disparut en Olympe. Là le boss assis sur son trône se tenait devant moi et dés qu'il vit que je transportais sa fille souffrante il apparut devant moi, la prenant à son tour. Il fit apparaître un lit, la déposa dessus et posant sa main sur son front stoppa le venin. Mais ... je ne m'en rendus compte que maintenant ... Elle n'était plus une demi déesse, elle était humaine. Adieu la force surhumaine ... Je déglutis de nouveau, écrasant ma cigarette dans ma main. Il me regardait avant de me demander qui en était responsable, je répondis au tac au tac Aphrodite. Elle me l'avait demandé près tout. J'allais dire un truc quand je sentis ma gorge se contracter puis mon souffle se couper. Mes pieds quittèrent le sol de quelques centimètres et une dizaine de secondes plus tard il me donna l'ordre de partir ce que je fis bien entendu.

Revenant dans ma maison, dans ma grotte je constata qu'ils y avaient déjà fait halte. Les enfoirés .... Mes fourmis ... Mon piano ... Je tombais au sol prenant une pause dramatique avant de me lever et passer un coup de balas. Une fois la grotte dans son état d'origine je changeais de tenue pour une chemise hawaïenne rose avec des fleurs bleues. J'aimais cette chemise, très bon souvenir d'Hawaii ... Très chaud ... Je mis mes lunettes de soleil vu le soleil dehors et me transportais chez Horace prêt à lui redonner l'envie de me vendre quand entrant sans prévenir et une fois au salon j'entendis quelques bruits étouffés, sur la pointe des pieds et discret comme un chat je m'approchais de la source des bruits quand je vis ce que je vis. Petit coquin ... Allez je suis sympa je vais pas l'embête en ce moment mais d'abord une photo, mon téléphone en main je pris plusieurs clichés sans un bruit avant de me téléporter en pleine fête chez Aphrodite. Bien m'as tu vu comme les anciennes fêtes ... Ahlalala ça rajeunit pas tout ça. Je m'approchais de la déesse proche de ... oh ça fait longtemps que je l'ai pas vu celui là ! Ce bon vieil Apollon et wouah il avait toujours ce corps ultra sexy ! Je jetais un coup d'œil à lui et à Hadès, plus par curiosité que véritable intérêt quand je mis derrière Aphrodite :

C'est fait.


Elle se retourna et je demandais alors mon dû :

J'ai fais ce que tu m'as demandé ... en échange je voudrais que ton fils me donne une âme comme à l'autre toutou.

J'étais sérieux. C'était ce que je voulais vraiment ... Je lui fis signe que je ne demandais pas ça tout de suite et m'approchais de la rousse, mignonne elle aussi, qui avait une épée tout à l'heure. Anna de la Reine des Neiges et soeur de madame rodéo ... Elsa je veux dire, la nouvelle déesse. Je l'interpella :

Eh mignonne !

Puis lui tendis mon téléphone avec les photos de Horace et sa soeur :

J'ai vu ça en allant chez Horace je me suis dis que ça pourrait t'intéresser ...

Je lui laissais le téléphone en main avant de partir rejoindre Apollon :

Eh Apollon désolé le piano que tu avais fais avec le système chien de garde a été détruit par le glaçon et l'autre enfin voilà ! Je peux t'en demander un autre en échange je te ferais gratis les prochains entraînements sur Mario Kart ?

Je lui tendis la main avant de regarder Artémis et baisser la tête :

Madame la Seconde de l'Olympe ... ne vous inquiétez pas Hippolyte va bien.

Je sortis alors mes clopes de ma poche de pantalon et pris par les épaules, apparaissant derrière les deux hommes demi dieu mouton et le glaçon leur faisant un sourire :

Sans rancune les gars ?

Je me mis à rire avant de sortir mon paquet de cartes ... Qui pour un poker ?




Yzma Popochimalt
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Yzma Popochimalt

| Avatar : Emma Stone

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 Tumblr_mbtppvwSip1rh58ldo1_500
Ils ont l'air un peu trop contents...
Je vais en tuer quelques uns, ça va les calmer.

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 XwMGPiu
On s'éclate à Rio avec le robot ! Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 2373436163

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 622494propri

| Conte : Kuzco ღ
| Dans le monde des contes, je suis : : Yzma ϟ

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 903262zyzy

| Cadavres : 1048



Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 _



________________________________________ Mar 23 Juin 2015 - 15:26


.
Pendant ce temps, dans les airs...

Elle cria jusqu'au bout de la nuit. Ses hurlements provoquèrent des éboulements, des avalanches, des migrations d'oiseaux non programmées. Son cri strident se changea en un ultra-son que la station spatiale en orbite autour de la terre capta. L'astronaute se réveilla et commença à s'exciter comme un fou, persuadé d'avoir capté un signal extra-terrestre, car ce son n'avait rien d'humain.

Yzma hurla sans savoir qu'elle avait changé la vie de beaucoup d'êtres vivants, ce jour-là. Elle était cramponnée à son siège éjectable, les yeux exorbités. Elle cria pendant un temps considérable, avant que le siège ne perde sa vitesse brusquement et tombe en piqué.

Alors, elle hurla de plus belle tout en faisant des vrilles en chutant. A tâtons, elle chercha le bouton rouge sur la ceinture de sécurité. Elle tapa dessus plusieurs fois mais rien ne se produisit. Nouveau hurlement.

Un oiseau curieux s'aventura vers elle en plein vol.

"AAAAAAAAAH ! VA-T-EN STUPIDE VOLATILE !"

L'oiseau piailla d'un air courroucé et l'abandonna à son triste sort. Après avoir enfoncé le bouton rouge encore et encore, un déclic se fit entendre malgré le vent qui sifflait dans ses oreilles et la rendait sourde.

Brusquement, le parachute s'ouvrit en même temps que la ceinture. Le siège continua de tomber alors qu'Yzma était violemment stoppée en plein vol et remontait de quelques mètres dans un "OUCH !"

Pour le coup, elle cessa de hurler. Elle se rendit compte qu'elle était essoufflée et qu'elle avait mal à la gorge. Elle passa ses mains autour des lanières du parachute et se laissa dériver dans le ciel. Elle remarqua alors qu'elle se tenait au-dessus d'une vaste forêt qui n'avait rien à voir avec celle de Storybrooke. Elle était bien trop fournie, de couleur émeraude, et de drôles de sons s'en échappaient.

Yzma passa une main sur son front moite de sueur.

"Pfiou, il fait chaud !"

Effectivement, le soleil l'écrasait de tout son poids. L'air était moite et lourd. Elle s'inquiéta subitement de ne pas avoir de lait solaire sur elle. Elle aurait dû penser à une trousse de survie.

"J'AI REUSSIIIIIIIIIIIII !"
cria-t-elle en renversant sa tête en arrière et en agitant les jambes dans le vide.

Elle avait triomphé des dieux, elle avait été bien plus loin que n'importe qui. Et en plus, elle était encore vivante pour s'en vanter !

L'oiseau qu'elle avait rabroué revint brusquement dans un piaillement et s'attaqua à la toile de son parachute.

"DU BALAI ! DU BALAI, J'AI DIT !"
cria-t-elle.

Elle tenta de le dégager en bougeant ses bras dans tous les sens, mais l'espèce de perroquet bleu était tenace. Il donna un coup de bec qui déchira la toile. Le parachute tomba aussitôt de plusieurs mètres.

"AAAAAH MAUDIT PIAF !"

Le perroquet bleu émit quelques notes moqueuses avant de s'envoler en sens inverse.

Yzma baissa la tête pour fixer le sol qui se rapprochait dangereusement. Un arbre serait son point de chute. Elle ramena ses jambes maigres contre elle dans l'espoir d'atténuer le choc et...

HOEHFZFHCKBDKAZRJZF ! Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 3032705267

Elle heurta les branches dans un grand BOUM qui la laissa sonnée quelques minutes. Quand enfin elle reprit ses esprits, elle avait l'impression d'être un meuble Ikea en kit. Elle se redressa dans l'arbre et en tomba. Heureusement, elle était toujours accrochée au parachute emmêlé dans les branches. Elle s'extirpa des lanières et tomba à plat ventre sur le sol, deux mètres plus bas. Elle marmonna quelque chose et se releva, les jambes écartées, le regard éberlué.

"Je hais la forêt tropicale !" couina-t-elle en tapant du pied sur le sol humide.

Sa coiffure était défaite, ses escarpins ruinés, sa petite robe était bonne à jeter aux ordures. Malgré tout, elle sortit un tube de rouge à lèvres de son sac à mains et se tartina copieusement la bouche. Après quoi, elle le rangea à sa place et commença à arpenter les bois.

Elle marcha longtemps, longtemps, looooongtemps, ponctuant le chemin de nombreux :

"JE HAIS LA FORÊT TROPICAAALE !"

Au bout de plusieurs heures, elle traînait des pieds. Elle avait abandonné ses regrettés escarpins dans un coin. Elle avait de la boue jusqu'aux genoux. Toute raison de vivre l'avait quittée.

Malgré tout, sa détermination l'amena jusqu'à la lisière d'une ville qui sentait mauvais. La nuit était claire, le ciel bleu foncé parsemé d'étoiles. Au loin, sur une montagne, la statue d'un homme aux cheveux longs étendait les bras.

Yzma repoussa une branche qui lui cachait la vue, se la prit en plein sur le nez, maudit une dernière fois la forêt tropicale et s'avança sur le bitume d'un pas vacillant. Elle enveloppa la ville d'un oeil nouveau, calculateur, plein de conviction.

"Je sais pas où je suis, mais je sais où je serai dans peu de temps."
murmura-t-elle.

Elle marcha dans les rues, ne rencontra que des gens à peine plus évolués que des autochtones, sans but précis. Elle allait leur en donner un. Elle allait rallumer la flamme dans leur coeur. Elle allait leur donner une raison de vivre : la vénérer.

"Bienvenue à Yzmatopiaaaa !"
chuchota-t-elle, surexcitée en serrant ses petits poings de façon frénétique.

Elle allait prendre cette ville. Elle serait sienne avant la fin de l'année. De toutes façons, il n'y avait plus rien pour elle à Storybrooke. Depuis toujours, elle aspirait à diriger. Elle avait enfin trouvé un challenge à sa mesure, loin des dieux et de leur règne. Elle allait recréer le sien.

"Pas de Kuzco pour me gâcher la vie. Rien que moi et... moi !"
jubila-t-elle. "Pas de dieu ni de Storybrookien pour me mettre des bâtons dans les roues ! Je serai la souveraine suprême de cette partie du globe !"

Elle offrit un regard brûlant à la ville qui s'éveillait à peine et s'y enfonça davantage sans s'apercevoir que sur le mur derrière elle, de nombreuses affiches représentaient un jeune homme avec un micro en main et un regard charmeur. Il était écrit en larges lettres flashy :

"BODHI BLU EN CONCERT DANS TOUTE LA VILLE
COMPLET."

Yzma poussa un petit rire machiavélique, restant aveugle à tout le reste et se mêla à la populace pour mieux les mettre à genoux par la suite. Une aube nouvelle se levait, une aube... impériale !


A SUIVRE DANS "ESCALE A RIO". Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 3864256854



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



So scandalous



Contenu sponsorisé




Evénement #33 : All You Need is Love [Fe] - Page 7 _



________________________________________

 Page 7 sur 7
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Evénement #33 : All You Need is Love [Fe]





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Centre Commercial