Ombres
& Poussières
de seb

Réunion
d'Outre-Tombe
de Dyson

Universal Show
de Robyn Candy


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ The Universal Horror Show ☆ Evénement #91
Une mission de Robyn Candy - Ouverture : 20 février 2018
« Aryana, Sasha, Gaston, Arthur, Emmet & Robyn partent se faire éclater la tête ! »

Partagez | .
 

 [Fe] Les Jeux sont Faits - Evénement #37

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage

Louise Hollen


« Murmure leur
qu'ils floodent trop ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rachel Mcadams

Ѽ Conte(s) : Les douze fréres / Les cygnes sauvages
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Elisa : la soeur



☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6097
✯ Les étoiles : 2082




Actuellement dans : « Murmure leurqu'ils floodent trop ! »


________________________________________ Mar 4 Aoû 2015 - 0:51



Les Jeux Sont Faits !


Il n'y avait que les ténèbres. Mais étrangement, elle n'avait pas peur. Louise ne sentait rien, n'entendait rien. Elle flottait dans l'inconscience quand tout a coup, une voix vint déranger son sommeil. C'était doux et terriblement triste a entendre. Elle avait eut l'impression qu'on la bougeait mais rien n'était moins sure. Pour l'instant, seul les sons qui lui parvenaient faiblement lui rappelaient qu'elle était en vie. J'ai besoin de toi. Elle avait l'impression que la phrase tournait en boucle dans sa tête, comme un écho infinie. Pourquoi ? Elle n'avait rien, elle n'était rien ... Elle avait voulue se dresser contre plus fort qu'elle et la seule chose qu'elle avait réussi a faire c'était blesser les autres. Sa conscience émergea lentement. Aaron, c'était lui.

Tu es bien plus fort que moi. Et tu ne le sais même pas ... Et tout a coup, il y eut de la lumière et elle se trouva ailleurs. Elle se sentait mieux, plus vivante. Doucement, son corps se mit a émettre une lueur blanche et tout a coup, un fil de lumière s'éleva et se dirigea vers Aaron avant de s'accrocher a lui. Et Louise se trouva ailleurs. Un souvenir d'Aaron ? Qu'est ce qu'il faisait la ? Comment elle pouvait voir ca ? Étais ce vraiment important de toute façon ? Elle contempla la scène, comme un fantôme, corps désincarné qui n'avait rien a faire la. Son père ... Egeon ... La mère ... Elle comprenait mieux pourquoi il était autant attaché a Melody et Egeon. C'était sa famille et la famille, même si elle est difficile a supporter, on faisait avec.

Mais en même temps ... Tout était confus. Pourquoi avait il rencontré les Blacktorm pile a ce moment la ? Oui ils l'avaient sauvé mais en même temps ... en même temps ... Toute lumière s'évapora brusquement et elle ouvrit les yeux, et inspira brusquement comme si elle sortait d'une piscine ou elle aurait du rester trop longtemps. Une plongée dans l'inconscience en quelque sorte. Le coeur battant a mille a l'heure, elle regarda autour d'elle, perdue. Sa respiration, saccadée au début, se ralentit rapidement et elle décrispa ses doigts qui c'étaient crispé autour de la main d'Aaron. Waoh. Pourquoi son visage était aussi proche du sien ?

Lentement les souvenirs remontèrent a la surface. Elle déglutit un instant, remis ses idées en place une seconde, puis replongea dans les yeux face a elle. D'une voix un peu faible, elle finit par dire, avec un sourire rassurant :

"Ca va aller. Ca va aller, t'en fais pas ..."

La princesse se redressa difficilement et regarda autour d'elle. Elle avait mal a la tête. Elle ne comprenait pas ce qui c'était passé, jamais elle n'avait guérit aussi vite... Rapidement, elle se passa une main sur le front et le massa douloureusement, essayant de chasser avant de jeter un coup d'oeil inquiet a Aaron.

"Tu vas bien ? Tu es tout pale ..."

Elle n'avait pas vue ce qui c'était passé, et ne faisait pas le lien entre le demi dieu et son rétablissement accéléré. Avec difficulté, elle se leva et manqua de tomber a terre, avant de retrouver un semblant d'équilibre. Une bonne nuit de sommeil, voila ce qu'il lui fallait. La plus part des os cassés qu'elle avait c'étaient ressoudés mais son organisme n'avait pas suffisamment récupéré. Elle aperçut soudain Mr Le Verrier qui entrait dans la salle, pour finir par apparaitre sous les traits de Poséidon.

La princesse le fixa essayant de graver ses traits dans sa mémoire.

"Nous allons reprendre ce qui nous appartient."

"Et vous voulez faire quoi exactement ?"

La phrase était sortie toute seule. Inquiète, la jeune femme le fixa de ses grands yeux bleus interrogateurs. Pourquoi était il revenue maintenant ? Est ce qu'il allait attaquer les autres dieux ? Non, elle ne voulait pas voir Diane, Phoebus, Hippolyte et Peggy blessés. Elle ne voulait plus les voir se battre. Surtout contre un homme qui avait abandonné ses enfants. Si il avait été la tout ce temps, pourquoi les avoir laissé livrés a eux même ? Les dieux n'avaient ils vraiment aucun amour paternel ? Sa main se crispa et, se rendant compte qu'elle tenait toujours, Aaron, elle le relâcha avec un sourire d'excuse.

"Désolée ..." murmura elle avant de se retourner vers le dieu.

"Nous allons rattraper le temps perdu. Je vous ramène ?"

Rien que ca ? Avec qui, avec sa famille ou ses enfants ? Si il voulait rattraper ce temps, pourquoi les avoir abandonner ? Pourquoi s’être caché ?

"Non, merci mais pas pour moi." fit elle en reculant d'un pas peu assuré.

Elle tenait a peine sur ses jambes tant elle était fatiguée. Et elle ne lui faisait pas confiance. Tout ce dont elle avait envie pour l'instant, c'était de boire un coup et de se reposer. Même si Clovis lui avait formellement interdit l'alcool, elle n'avait qu'une envie : enfiler les verres.

Louise jeta un regard de biais a Aaron. Comment allait elle pouvoir lui die ce qu'elle avait vue ? Un instant elle hésita a tout lui dire. Lui expliquer cet "étrange hasard" l'interroger, lui dire de s'éloigner d'Egeon et Melody. Diane accepterai certainement qu'il vienne vivre chez eux. Mais elle se retint. Non, elle ne voulait pas lui faire de mal, elle faisait déjà assez de dégât autour d'elle. Et puis même si toute cette histoire la laissait plus que perplexe, elle avait compris qu'Aaron avait été heureux avec eux, ils lui avaient donné une famille. Et elle ne voulait pas lui demander de les trahir, ce serait inhumain.

"Je suis désolée ..."

Elle recula d'un pas encore et s'adossa a un mur, pour compenser la faiblesse de ses jambes. Elle ne savait même pas pourquoi elle s'excusait a vrai dire. De ce qu'elle avait vue ? De ce qu'il avait vécu ? D'avoir pensé a quelque chose comme ca ? Elle jeta un regard autour d'elle. Jezabel, Glène, Alexis, Tara, les créatures marines, Flot et Jetsam.

"Merci de nous avoir aider." Fit elle finalement aux divins. "Mai je vais rester ici. Apres tout, Vegas a bien droit a une seconde chance non ?"
Sherlock Loulou : 20%
Aaron : -15%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I lift up my head ...
... and the world is on fire. There's dread in my heart and fear in my bones, and I just don't know what to say...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13704-louise-hollen-en-cour http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13932-amis-et-enemis-de-lou http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t16326-la-vie-trepidante-ou-pas-de-louise-hollen#159259

Jezabel Chapman


« You Are Not Alone »


avatar


╰☆╮ Avatar : Marie Avgeropoulos.

Ѽ Conte(s) : La Légende de Manolo.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Celle qui est faite de délicieuses sucreries, qui veille sur le royaume des Âmes Chéries. J'ai nommée La Muerte.



☞ Surnom : June.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3515
✯ Les étoiles : 13866




Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Mar 4 Aoû 2015 - 17:41


Hellow Darkness my Hold Friend
La vie n'est pas dur. C'est ce que les gens en font, qui vous la gâche.


Ça aurait pu se passer autrement. Si j'avais été plus méfiante, peu être ? C'était mon problème ça, d'être trop gentille envers les gens. Je crois que je venais de retenir une sacrée leçon : Toujours faire attention aux gens qui vos entours, parce que quelle que soient leur amitié, l'un d'eux finira par vous trahir. Combien de personnes sont fiables en elle-même dans un groupe d'amis ? Pas beaucoup, vous pouvez être cinq et en avoir qu'une de vraiment fiable. Et là c'était pareil. Je me rémorais la petite aventure que je venais de faire. L'avion que j'avais finis par piloter pour sauver la vie de tout le monde, dont j'ai réussis à faire atterrir sans trop de dégâts. Muerte, ce sale phénomène qui me pique mon statut de mort. L'accident de voiture d'où j'avais sauvé Melody. Mais finalement ça n'avait abouti à rien. Vegas, la petite partie de danse avec le gamin, pour se finir sur scène avec Aaron et les autres. La partie de poker qui avait mal tourné. Le retour dans la chambre, Glène qui me rejette. La réunion, l'ascenseur. Et puis ici. Le Kraken, les coups, les blessures. Glène qui m'aime et ensuite que non. Melody qui me trahis. Poséidon qui fait place … Je me sentais trop entouré de divins d'un coup. Un jeune homme que je ne connaissais était étreigner par Melody. S'ils n'auraient pas été frère et sœur, ont les auraient pris pour des amants. Je remarquais mon collier au poignet de Melody. Je me demandais ce qu'elle pouvait bien y gagner à me le prendre. Quel le garde si ça lui fait plaisir. Si être la mort veut dire être rejeté comme ça, je n'en voulais plus.

J'aperçus du coin de l'oeil Louise enfin marcher d'elle-même, bien qu'elle semblât encore hésitante dans ses propres pas. "Nous allons reprendre ce qui nous appartient." Pourquoi j'avais l'impression d'être dans un film hollywoodien, et que ça ne sentait pas bon du tout ce genre de phrase ? Mais je m'en fichais. Tout ce qu'ils allaient entreprendre ensemble comme une magnifique petite famille, ça ne me concernait pas. Que ce soit bien ou pas. J'allais reprendre ma vie d'immortel à Storybrooke dans ma morgue et regarder les cadavres défiler. Et me lamenter auprès de Calliope qui va surement commettre un meurtre quand elle sera au courant pour Glène. Je la voyais déjà vouloir lui sauter à la gorge. Et je ne l'en empêcherais pas. Je sais qu'elle ne le tuera pas, mais elle lui donnera ce qui mérite. C'était la rancœur qui parlait à ma place, encore une fois. Mais par moments ça fait du bien de ne pas être soit même. Ça vous libère. J'étais toujours recroquevillée sur moi-même, les bras autour des genoux et ma petite tête qui dépassait pour observer la scène d'un regard méfiant. Je ne voyais de la confiance qu'envers ceux qui ne m'avaient rien fait. Louise, qui, marchait mieux à présent. Aaron, qui semblait faire partie de la fratrie de Mélody, mais qui était bon de jugement. Alexis qui était très drôle, mais que je ne connaissais pas encore beaucoup. Et Tara, une des seules têtes que j'avais reconnue au début de ce voyage et qui n'avait pas changé du tout.**

J'entendis les paroles de Louise, oui, ils nous avaient quand même aidés. Je me devais des remercier, mais seulement Poséidon et les autres. Je ne regarderais ni Melody ni Glène. Ils ne me méritaient pas. Je me relevais difficilement, titubant sous des côtes qui me faisaient atrocement mal. Je marchais lentement, la tête vide vers Louise et finis par me poster à ses côtés. Il était temps de prendre un bain et de me soigner. De dormir et de manger. J'étais affreuse à voir et les femmes de chambre allaient s'évanouir à cause de ma tête de sérial killeuse. "Mais je vais rester ici. Après tout, Vegas a bien droit à une seconde chance non ?" Je hochais la tête. Oui, rester à Vegas encore quelque temps. J'étais encore malgré ma morale de chien, désireuse de toucher à deux ou trois jeux. Et de profiter d'être dans une merveilleuse ville le temps que je le pouvais encore. Ce n'était pas tous les jours qu'on pouvait aller à Vegas. Et je ne voulais pas rentrer avec Glène et Melody. Je ne désirais plus leur compagnie. Seul Aaron, Alexis, Tara, Louise allait me manquer. Les deux autres, j'ai appris que la vie pouvait bien être injuste avec vous. J'attendais que Louise finisse de parler pour prendre la parole moi aussi.

▬ « Merci de la proposition, mais je décline. » Dis-je sèchement d'une voix enrouée. Je regardais Poséidon dans les yeux, tournais le regard vers Flotsam et Jetsam. « Merci de votre secours, je ne l'oublierais pas. » Et je plaçais les derniers mots vers Melody, non dans le but de la blesser. Juste de lui dire, encore une fois avant de partir, que j'avais compris la leçon. Je baissais une dernière fois mes yeux sur la chose qui avait énormément de valeur pour moi et qui était à présent accrochée à son poignet. Puis je me tournais vers Aaron, un petit sourire enfantin aux lèvres, comme une petite fille qui regardait son père. Un sourire qui n'avait pas eu lieu depuis un bon moment déjà. « Merci, pour Vegas. C'était sympa, et je serais ravi de t'aider une nouvelle fois si jamais tu as besoin de moi ! » Je lui déposais un baiser sur la joue, un baiser d'affection. Puis je filais à toute allure comme un coup de vent et m'arrêtais dans le grand couloir pour prendre une démarche normale.

Je remontais vers la grande suite. Il n'y avait personne, c'était vide. Un grand vide qui formait une boule dans ma gorge. Je pris la direction de la salle de bains et frottais mon visage pour retirer tout ce sang. J'avais saigné pour quoi ? Pour rien. Juste pour aidait des gens. Je frottais assez fortement, jusqu'à atteindre des rougeurs sur le visage tellement le sang avait séché. Mais je fus heureuse de retrouver un visage normal. J'appréciais de me voir de nouveau propre. Puis je descendis de la suite et entrais dans le casino. Tout le monde était à leur occupation. Ignorant le danger qui s'était présenté un peu plus bas. Pas de Kraken ici. Ils ne savaient pas. Ils étaient encore ignorants. Je me dirigeais vers le bar et commandais un cocktail. Un homme charmant et très beau s'approcha de moi.

« Pourquoi une aussi jolie jeune fille semble triste ? Je déteste quand on fait souffrir les femmes. » Déclara-t-il. Oh le beau brun ténébreux. Je tournais mes yeux vers lui. Dans le mille ? Je lui adressais un petit sourire avant de plonger mes lèvres dans le Cocktail.

▬ « Psychologue ? » Déclarais-je. L'homme eut un sourire aussi, avant de rire.

« Perspicace, rien ne vous échappe. » Répondit-il en prenant son verre et en changeant de chaise pour s'asseoir à côté de moi. Je m'appuyais sur mon coude et l'observais.

▬ « J'ai un don. Vous êtes ici pour ? » Demandais-je en jouant avec le cure-dent qui détenait une olive en otage. Je la glissais dans ma bouche.

« Je profite, on ne va pas à Vegas tous les jours. »

▬ « Je vous l'accorde. » Répondis-je en retirant le cure-dent à présent vide. Je pris une nouvelle gorgée de cocktail qui brûlait ma gorge.

« Vous êtes dans quelle chambre ? » M'interrogea-t-il. Je tournais la tête vers lui. Si jamais Glène restait dans la suite, je ne me permettrai pas d'y remettre un pied.

▬ « J'en avais une, mais plus maintenant. » Ma propre dureté dans ma voix me stupéfiait. L'homme fit un regard triste et posa son verre.

« Si vous voulez, y a la mienne ... »

END

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



Are you coming to the tree ? this is how you bring me back to life i'm broken and i'm barely breathing i'm falling 'cause my heart stopped beating if this is how it all goes down tonight, if this is how you bring me back to life(c) crackle bones

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t45540-bring-me-back-to-life-jezabel#429596

Alexis E. Child


« Nous tendons vers toi
notre nez mouché,
et pas mouché »


avatar


╰☆╮ Avatar : Kaya Scodelario

Ѽ Conte(s) : Aucun


☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4612
✯ Les étoiles : 271




Actuellement dans : « Nous tendons vers toi notre nez mouché, et pas mouché »


________________________________________ Mar 4 Aoû 2015 - 22:31




Las Vegas Baby



Ce n’est que lorsqu’Aaaron posa sa main sur la mienne que je compris avec quelle brutalité je tremblais. Je ne cessais de faire passer mes yeux de Scylla aux hommes en noirs. J’avais pas spécialement peur pour moi, je frôlais la mort au moins une fois par semaine, c’était mon quota à moi quoi… Non j’avais peur pour Louise qui n’allait vraiment pas bien… il était hors de question que je l’abandonne, j’abandonnais personne, vu ? Pas avant d’être sûre que tout le monde allait bien… Aussi, lorsque le jeune homme posa sa main sur la mienne, je sursautais fortement avant de poser mes yeux sur lui. Son regard était doux, calme, apaisant… il me souriait, il tentait visiblement de me faire reprendre mon calme et de m’assurer silencieusement que Louise irait bien avec lui. Je posais mes yeux sur nos mains croisés, avant de replonger dans son regard, puis, après une courte hésitation, je me mis à hocher la tête vigoureusement. Ok. Je lui faisais confiance. Il libéra ma main et je me ressuyais fébrilement les yeux et les joues tout en continuant à regarder le « spectacle. » Puis soudain, la jeune femme ouvrit les yeux et j’éclatais d’un petit rire discret, silencieux mais surtout gorgé de nervosité. Elle allait bien… elle était en vie… Aaron par contre…

Je reposais les yeux alors sur le directeur du casino qui venait d’arriver. C’était la première fois que je le voyais pour ma part, mais c’était pas trop compliqué à deviner… j’espérais juste qu’il soit de notre côté… Euh… Il était passé où ? A sa place, je me retrouvais devant un blond aux yeux bleus, plutôt séduisant, ne nous mentons pas, qui semblait vraiment ému de revoir Melody… Elle-même semblait plutôt bouleversée… Mince… Alors c’était lui ?! On avait retrouvé le papa, c’était ça ? Je continuais à l’observer, passant mes yeux sur les autres pour guetter leurs réactions. Glène semblait toujours se remettre de ses émotions, Jezabel semblait avoir perdue toute joie de vivre, Aaaron et Louise étaient toujours ensemble… y’avait que moi qui était là, à pas trop savoir quoi faire…

Les mecs du Dragon semblaient bels et bien vaincus… on avait gagné ! Ou du moins, les trucs aquatiques avaient gagnés. Un peu hésitante, je touchais la main de Scylla qui se retourna vers moi tandis que je me relevais. Un peu gênée, je passais une mèche derrière mon oreille puis croisait les bras sur ma poitrine.

- Merci… merci beaucoup… merci pour tout… A toi aussi d’ailleurs… Flotsam c’est ça ?

Je m’étais adressée au blond, celui qui avait entendu mon appel. Sans lui, on en serait peut-être pas là à l’heure actuelle, il méritait des remerciements, même si dans le Disney c’était pas un gentil… Flotsam… C’était bien l’espèce d’anguille de mer qui trainait toujours avec son frère jumeau et Ursula non ? Je voyais même pas pourquoi je me posais encore ce genre de question tant la réalité était parfois bien différente du Disney.

J’entendis Louise et Jezabel refuser l’offre que le dieu venait de leur faire et je levais la main timidement, comme à l’école primaire.

- Euh… Moi je viens…

J’avais réfléchis pendant quelques secondes avant de prendre ma décision… ça m’engageait à quoi de toute façon de partir avec lui ? Il m’avait pas distribué un badge « votez Poséidon »… Melody était une fille qui semblait plutôt sur les nerfs, certes, mais Aaron avait pas l’air bien méchant… et vu comme je lui avais explosé ma poêle sur la tronche, c’était plutôt à lui d’avoir des doutes sur moi. Autant dire que du coup, mon calcul était vite-fait… J’aurais jamais dû venir à Vegas, c’était pas le plan de base, je devais juste rentrer à Storybrooke, rentrez chez… moi. Et il était temps… j’avais suffisamment attendu, suffisamment vécu, je ne pouvais pas attendre un jour de plus, je ne voulais pas. Lentement, je me retournais vers mes compagnons de route :

- M’en voulez pas surtout mais… j’aurais jamais dû être là… C’était une erreur de parcours… J’ai besoin de rentrer à Storybrooke, j’ai des personnes à voir, des choses à me faire pardonner et surtout j’ai besoin de comprendre… ce qu’on… enfin… vous savez quoi… Bref…

Je m’approchais de Louise et lui embrassais le front comme je l’aurais fait avec mon petit frère Henry :

- Prends soin de toi surtout ! Soignes-toi bien, rentre en vie !

Puis je m’étais approchée de Jezabel et l’avais étreinte rapidement :

- T’es vraiment une fille sympa, et la super vitesse c’est trop cool !

Et enfin Glène que j’avais étreint plus longuement :

- T’as intérêt à profiter de ta dernière nuit, je veux tout savoir quand on se revoit, vu ?

Puis je m’étais avancée timidement vers le dieu, j’avais croisé de nouveaux mes bras et j’avais fait un peu les présentations, sourire gêné à l’appui :

- Enchantée monsieur Poséidon… Euh… Moi je m’appelle Alexis et… c’est… C’est gentil de me ramener…

J’étais une vraie gourde ! On aurait dit une lycéenne qui remerciait le papa d’une pote qui la ramenait de soirée ! Mais comment on parle à Poséidon, hein ? Y’a pas encore de manuel à ce que je sache ! Je me plaçais auprès de Melody et d’Aaaron et attendit le départ.

J’y étais… ENFIN j’y étais… j’allais rentrer… J’allais revoir ma famille, mes amis, ma ville… Il s’en était passé des choses… Mais j’avais appris une leçon importante, une leçon que je devais à Peter… Je n’étais PAS une enfant perdue… Je n’étais PLUS une enfant… J’étais juste perdue… et encore plus avec cette histoire de déesse magique… mais une chose était sûre, une nouvelle vie s’offrait à moi, une vie où chaque mystère serait découvert, une vie où je comprendrais qui je suis et d’où je viens. J’allais comprendre pourquoi j’avais été choisie, j’allais comprendre mon pouvoir, j’allais découvrir mon passé, mes « parents »… j’allais découvrir tout ça… et ça commençait maintenant.

FIN


[/quote]

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

VITRIOL


Visite l'intérieur de la terre et, en rectifiant, tu trouveras la pierre cachée | ©️ FRIMELDA

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19802-n-oublie-pas-qui-tu-e http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t20958-once-upon-a-time-alexis-stories

Glène Hope


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Tyler Posey

Ѽ Conte(s) : Les jumeaux maudits/Le jardin gelé
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Glène

☞ Surnom : Cyr'
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 838
✯ Les étoiles : 80328




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mer 5 Aoû 2015 - 12:29





special trip to Las Vegas...  

the closer you look, the less you see...



Jetant un coup d'œil, Glène vit Melody prendre le collier si précieux de Jezabel pour l'entourer a son poignet. Glène n'aimait pas du tout ça. C'était à Jezabel, elle n'avait pas le droit de le prendre. Au pire, ça revenait à Glène. D'accord, c'était un peu de la jalousie, mais Melody ne méritait rien si ce n'est le mépris de tous à son égard. A cet instant il se fit la promesse de récupérer le collier. Et ce n'était pas promit simplement. Il voulait le récupérer, il allait le récupérer, il savait qu'il allait le récupérer.

Glène prit une profonde inspiration et se releva, tentant de se calmer au plus possible, même s'il restait tout a bout, effondré, détruit.
Il se retourna. C'était Poséidon, manifestement le père du phoque qui les avait sauvé, avec ses hommes de main, des hommes en noir à la poigne anormale. Mais alors, c'étaient qui ? Qui était le mystérieux chef ? Le fait était qu'à l'instant même, Glène n'en avait rien à faire. Il n'avait plus à revivre tout ça, il n'allait pas suivre de type louche deux fois jusqu'au bout du monde pour un voyage plus que raté. Il avait juste à rentrer, s'enfermer chez lui et ne plus en sortir.
Jezabel et Louise refusèrent l'offre de retour, préférant passer une dernière nuit à Vegas. Il était clair que Glènr voulait retourner à Storybrooke, mais il ne savait pas quoi faire. Jezabel restait, y avait-il une chance de se rattraper ? Glène fixait le sol, réfléchissant à ce qu'il devrait faire. Tout semblait perdu, il avait détruit sa relation avec Jez. Devait-il aller lui parler ?

Tandis que Glène se tourmentait pour ainsi dire, Alexis de son coté accepta le retour, ce qui rassura Glène, une personne de plus qu'il pouvait compter dans ses amis à Storybrooke, en espérant que Tara accepte de rentrer aussi. Glène avait peut être au fond l'envie de savoir qu'il y avait des personnes qui voulait son bien et l'appréciait. Alexis fit donc ses au revoir, prenant Glène dans ses bras, alors que celui-ci ne savait quoi faire. Il sourit à Alexis, ne sachant quoi lui répondre.

Alors que celle-ci se retourner vers la Fish Dream Team Show, Glène se décida finalement.

Attends Alexis ! Je viens aussi, je veux retourner à Storybrooke.

Storybrooke lui manquait, Wise et son quotidien canin qui avait l'air chaque jour palpitant pour elle lui manquait, Martin et la grande attention qu'il lui portait lui manquer, prendre les commandes au camion de glace lui manquait, sa chambre lui manquait, Ranko et Iris et leurs bons moments lui manquaient, et il n'attendrait pas un jour de plus pour revoir tout ça.
Jezabel... Glène avait raison, il perdait tout en amour, il n'y avait peut être plus aucune marche arrière, elle refuserait de le revoir sûrement pour toujours. C'était finalement lui et sa bêtise qui lui avait fait perdre celle qui faisait bruler son coeur comme personne ne l'avait fait auparavant. Bêtise qui se répéta, car s'il était rester avec Jezabel pour recoller les morceaux ce soir là, tout aurait été tellement mieux, et tant de souffrances aurait été évitées...

Il s'approcha de Poséidon et son "armée" ne sachant que faire. S'excuser pour ce qu'il a dit a Melody ? Sûrement pas, il n'avait été aucunement en tort en disant cela, elle ne cessait d'agir pour qu'on soit infecte avec elle, alors Glène n'avait pas à regretter ce qu'il avait dit. C'était un monstre et ce qui faisait d'elle un monstre n'était pas sa nature de sirène mais sa nature de garce infinie. Alors ni le père, ni le frère, ni Melody elle même n'aurait d'excuse.
Cependant, il devait bien avouer que sans eux, les hommes en noir les aurait tué, c'était eux qu'il les avait sauvé. Alors Glène leur sourit. Un sourire clairement forcé, mais avec un petit fond de gratitude, car il l'était dans le fond a leur égard, bien qu'il s'en méfiait encore un peu.

Il allait donc rentré à Storybrooke, déjà bien détruit, sans imaginer ce qu'il allait se passer en ville, qui finira certainement l'achèvement.




codage by jacks ღ gifs from tumblr


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Rosalie, Mara, Flavie, Regina, le parc, Cendrillon & le psychopathe du cimetière

Je fête Thanksgiving avec les rebelles ici
Je suis au parc d'attraction avec Mara ici
Je ruine mon rencard avec Flavie en sauvant Cendrillon ici
Je fuis un psychopathe au cimetière avec Rosalie ici
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t45051-let-s-have-fun-let-s-try

Ariel Lancaster


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rachelle Lefevre

Ѽ Conte(s) : La petite sirène
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Ariel

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 22
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 6 Aoû 2015 - 9:17




৩ Loin de la mer... ৩


    15 novembre 2003, Londres...

    "Pourquoi tu les laisses faire ?"

    Le petit garçon devant moi gardait résolument le regard baissé sur ses chaussures. Il ne répondit rien. Je savais qu'il prenait des coups bien trop souvent. Sa vie serait semée d'embûches. Il n'était pas au bout de ses peines et ça m'emplissait de chagrin. Si j'avais pu, je l'aurais emmené loin d'ici. Mais on ne peut jamais fuir éternellement.

    Comme il ne disait rien, j'ajoutai avec un petit sourire :

    "Dimanche ça sera ton anniversaire et comme tu es mon client le plus fidèle, je voulais t'offrir un petit cadeau."

    Aaron avait levé les yeux vers moi, interrogateur. Le mot "client" était un peu fort, j'aurais dû employer le terme "patient", mais cela avait eu au moins le mérite de l'arracher à la contemplation de ses souliers. J'esquissai une moue complice.

    Je venais de poser une enveloppe entre nous. Le garçon la prit avec hésitation, fronçant les sourcils sur les autocollants représentant des dauphins. Mon sourire s'était élargi. J'étais sûre qu'il allait aimer mon cadeau. Une place pour le grand cirque.

    "Merci ! Mais mon père ne voudra jamais que j'y aille."

    "J'irai lui parler. Ne t'en fais pas. Tu vas pouvoir y aller." lui dis-je d'un ton assuré.

    C'était comme une promesse. Le petit garçon me remercia encore et je perdis mon sourire quand Jetsam entra par la porte entrouverte. Je me levai aussitôt de mon siège et encourageai Aaron à faire de même, plaçant une main dans son dos.

    "Tu nous attends dans le couloir, d'accord ?"

    Il hocha la tête et disparut, les mains serrées sur la précieuse enveloppe. Je me redressai ensuite pour observer Jetsam avec affection. C'était maintenant. Tous les rouages se mettaient en place. La peur m'envahit soudain.

    "Tu es sûr que c'est la bonne solution ?" demandai-je dans un souffle.

    Jetsam resta muet, me regardant d'un oeil évasif. Il n'était pas dans sa nature de prendre des décisions. Pourtant, il m'encouragea en silence tandis que ses yeux brillaient furtivement d'un éclat jaunâtre. Je hochai la tête plusieurs fois pour me persuader que tout irait bien.

    Tout allait bientôt changer.


    ***

    Aujourd'hui...

    La salle était vaste et obscure. J'avais l'impression de respirer du soufre tant l'air était oppressant et malsain. Tout se mariait dans un dégradé de rouge et de noir, comme si toutes les autres couleurs avaient disparu de mon champ de vision. Aucun mobilier hormis de hauts vases cylindriques dans lesquels des flammes se tordaient.

    Au fond de la salle, en arc de cercle, se tenaient cinq Hommes en noir dont les paupières étaient closes, même s'ils étaient debout. Ils psalmodiaient quelque chose dans un vieux dialecte.

    Devant moi, un Homme. Le Dragon, ou celui qui l'incarnait à l'heure actuelle. Pas particulièrement imposant, mais il émanait de lui une aura vaporeuse qui suintait la fumée. J'aurais pu parler la première, mais je savais qu'il allait le faire. Il était en position de faiblesse, il n'avait pas d'autre choix. J'avais payé le prix fort pour obtenir ce que je cherchais.

    "Je n'ai malheureusement pas la chose que vous vouliez."

    Je frémis au son de sa voix, pas à cause de l'inhumanité qui s'en dégageait, mais bien à cause de l'emploi du mot "chose". Le trésor que je souhaitais récupérer était plus précieux que cela. Il ne pouvait pas comprendre. Il n'avait pas d'enfant.

    "Cependant." reprit-il d'un ton aimable. "J'ai en ma possession quelque chose susceptible de vous intéresser, en compensation."

    Un coffret apparut entre nous, en équilibre dans l'air. Je m'en approchai, incertaine et en soulevai le couvercle. Pas de fourberie, je savais que le Dragon honorait toujours ses dettes.

    Sur un coussin de soie rouge, une fourchette étincela à la lumière des flammes. Aussitôt, le souffle me manqua. D'une main fébrile, je m'en saisis et la soupesai. C'était bel et bien la même. Elle était détentrice de tant de souvenirs envolés à jamais, de tant de...

    Je fermai brièvement les yeux, prenant le temps de me ressaisir. Repousse tout cela. C'est inutile pour l'instant.

    Lorsque je soulevai les paupières, j'avais reposé la fourchette et m'étais reculée d'un pas.

    "Je n'ai pas besoin d'un vestige du passé. Ca n'a pas la valeur de ce que je vous ai donné. Je n'accepterai rien d'autre."

    Autour de moi, les flammes se dressèrent brusquement, comme alimentées par un courant d'air impalpable. Je frissonnai de nouveau mais observai le Dragon d'un oeil téméraire. Derrière lui, les Hommes en noir venaient d'ouvrir leurs yeux sur le feu qui les consumait de l'intérieur.

    "Un jour, je vous demanderai quelque chose que vous ne pourrez pas me refuser."

    Le Dragon me fixa d'un oeil incendiaire durant un instant qui me parut infini et enfin, il acquiesça. J'eus toute la peine du monde à ne pas montrer mon soulagement.

    Je pivotai des talons et sortis de la salle obscure.

    J'avais décidée de ne pas rentrer chez moi, préférant aller marcher au bord de l'eau. Au bout de plusieurs heures, je m'étais décidée. Il fallait agir et il fallait lui faire comprendre que j'étais là. Je ne pouvais plus me cacher. Si je ne le faisais pas pour moi, je devais au moins le faire pour eux. Mes enfants. Ma Melody, mon petit garçon.

    Je m'étais approchée de l'eau, hésitant un petit moment, avant de plonger le bout de mes orteils. A peine avaient-ils touchés l'étendue d'eau, que l'onde avait formée des arcs de cercle de plus en plus espacés, de plus en plus lointain, comme un écho.

    Je ne pouvais pas le voir, mais je savais que quelque part au loin, une personne sentirait cette onde et lèverait les yeux. Il saurait. Il finirait par venir me chercher et je serai prête à l'accueillir.



A des milliers de kilomètres de là...

"Ariel..."




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



৩ Loin de la mer... ৩


Actuellement dans : Les Profondeurs de l'océan


Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 9 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

[Fe] Les Jeux sont Faits - Evénement #37





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Les Etats Unis