MAGIC
LEAGUE

01.12.19
de Cyril


TOP RP
- bientôt -



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ You Are my Buddi ☆ Evénement #115
Une mission de seb - 20 octobre 2019
Une mission toute mignonne, toute gentille !

Partagez
 

 [Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

Wilson Wallander


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


Wilson Wallander


[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 Generation-Kuzco-1

╰☆╮ Avatar : George Blagden

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E

✓ Métier : Ingénieur en robotique
[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 Q0IC1rg

☞ Surnom : Nanis
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3119

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 _


Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Mar 13 Oct 2015 - 4:57

Accrochez-vous bien car aujourd'hui,
une grande aventure est sur le point de commencer...

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 8660876200

De l'amour, des petits cœurs et des biceps !
Préparez vous au meilleur... comme au pire.


☆ ☆ ☆


La vie reprenait son cours, lentement. Retrouver une certaine tranquillité n'était pas pour déplaire à Wilson qui avait enchaîné les séjours divers et variés. Après un tour dans un monde parallèle et une humiliation publique à Rio, il ne refusait pas un peu de repos. Les éboueurs avaient perdu le fil en son absence, comme si la ville allait se nettoyer toute seule ! Depuis plusieurs semaines maintenant il s'acharnait à remettre de l'ordre dans les rues et ramassait chaque petit papier qui croisait sa route en les posant soigneusement dans des poubelles. Les pauvres n'avaient pas demandé à être des détritus, autant se montrer gentil avec eux alors qu'on mettait fin à leur existence et qu'ils ne tarderaient pas à se faire broyer.

Seulement, alors qu'en général il ne tombait que sur des emballages de sandwichs, des pubs mal-aimées lâchement abandonnées ou des gobelets de café vides... C'était en train de changer. De manière subtile, d'abord, puis plus intensive. Quand le robot passait dans les rues, les trottoirs étaient bien plus sales, les habitants prenant de moins en moins la peine d'atteindre la poubelle placée à un mètre d'eux pour jeter leurs ordures à même le sol. Ce phénomène se remarquait davantage aux sorties des supermarchés, de plus en plus fréquentés, comme si tout le monde faisait sa réserve pour l'hiver. Pourtant il ne lui semblait pas que les humains hibernent, ou alors il avait vraiment louper un chapitre quelque part.

Le plus marquant restait cet amoncellement de prospectus à chaque coin de rue. Des papiers pour adhérer à telle ou telle assurance vie, pour les gens, pour les chiens, pour les chats et même pour les plantes vertes. Ne s'en souciant d'abord pas, Wilson réalisa ce matin-même que quelque chose ne tournait pas rond lorsqu'il mit la main sur des tracts qui lui étaient jusque là inconnus.

« La dernière assemblée avant la fin du monde. »

C'était le titre écrit en lettres majuscules tout en haut, sur ce petit papier aux illustrations grossières, le nom de l'organisation en étant l'investigatrice ne lui étant que vaguement familier. Il l'avait mit dans un sac en levant les yeux au ciel d'exaspération avant de se rendre compte qu'ils étaient partout, ces trucs. PARTOUT. A croire que cette secte de tarés, d'après ce qu'il avait entendu, arrivait à rassembler des gens, dans l'objectif de se faire une réunion dans la forêt – c'était pas là que les lumières avaient brillé la dernière fois ? Manquait plus que ça tiens, que des personnes se mettent à faire courir des rumeurs aussi horribles... La fin du monde, le 31 octobre, à 23h59 ? Franchement, ce n'était pas crédible une seconde, même lui qui pourtant dans toute sa naïveté aurait pu y croire à une époque... C'était trop gros ! Beaucoup trop gros ! Et... C'était aujourd'hui, non ?


Levé tôt, Wilson avait toujours pour but de maintenir la ville belle et brillante. Il était sorti de chez lui, ses cheveux parfaitement bouclés, vêtu de sa tenue orange fluo, motivé comme jamais. Maintenant, un autre but s'ajoutait au premier : celui d'affronter les croyants de l'apocalypse qui viendraient perturber la sérénité des autres habitants encore sains d'esprits. Sa pince à papiers dans une main, un chocolat chaud dans l'autre, il continua à vagabonder dans les rues, à l'affût. Personne ne lui ferait croire à ce bobard.

Il ne remarqua rien pendant plusieurs un long moment, le soleil commençant maintenant à peine à se lever. Il aimait cette ambiance, ce silence et cette atmosphère si mystérieuse qu'arborait la ville à cette heure de la jour...

Bam. En plein dans le pied droit ! Le jeune homme s'était retenu de peu avec sa pince pour ne pas complètement s'écraser sur le sol en avant mais, une chose était sûre, son chocolat était foutu. Le gobelet lui avait échappé des mains pour venir s'écraser sur le pavé et il eut presque envie d'en pleurer. Il l'avait pas encore fini ! Et un Wall-E sans chocolat... Sa journée risquait d'être rude. Il allait voir celui qui laissait traîner des boîtes à chaussures comme ça, en plein milieu du trottoir ! Comme si c'était tout à fait normal ! Mais bien sûr, allez-y, pendant que vous y êtes jetés vos restes de pizza par les fenêtres et la litière des vos chats ! On vous dira rien !

Comment ça il était énervé ? Pas du tout. Il faisait juste un peu la tête, se mettant à bouder comme un gamin. Mais là il avait une raison ! Une moue triste sur le visage, il avait penché la tête sur le côté, curieux de savoir ce qui avait valu le massacre de sa matinée.

Une boîte.

Une boîte rose, bien rose. Plutôt jolie, au premier abord. En forme de cœur. Il se pencha pour la ramasser, s'apprêtant à l'ouvrir comme de toute manière elle traînait à portée de tous mais la surface était lisse, sans aucun mécanisme visible pour l'ouvrir. Rien n'indiquait, en réalité, qu'elle pouvait être ouverte. Il tapota le dessus, peut-être ne s'agissait-il que d'une simple décoration... elle sonnait creux. Elle était toute petite, tenant dans une seule de ses mains. C'était mignon. Il l'aurait bien ramener à Evelyn, si seulement elle n'avait pas traîné ici dans les rues sales.

Puis c'était inquiétant mine de rien. Relevant les yeux sur la longue rue qui s'allongeait devant lui, le robot remarqua bientôt ce qui lui avait jusqu'ici échapper. Des dizaines de boîtes ? Ou peut-être une vingtaine. Une trentaine ? Beaucoup. Elles jonchaient le sol. Quelques mètres plus loin, quelqu'un d'autre tenait l'une d'elle en main, la tournant dans tous les sens. Il n'était donc pas le seul à s'interroger.

« Ca... Neil ? »

Wilson s'était rapproché par simple curiosité, il était rare de croiser qui que ce soit de si bien réveillé à cette heure. Finalement, le fait qu'elle soit ici ne le rassurait pas pour autant. Si elle se demandait comme lui de quoi il s'agissait, c'est que ça ne pouvait pas être une bonne chose... Non ? Quoi qu'elle semblait intriguée par n'importe quoi, elle aussi.

Son instinct lui criait de faire attention malgré tout. Ce n'était pas normal que ça se produise comme ça, si soudainement, sans raison, n'est-ce pas ? Il était tellement habitué à s'attirer des ennuis qu'un événement pareil ne pouvait être innocent. Il le sentait, au plus profond de son être, ça ne sentait pas bon.

Et en effet. Il aurait dû le voir venir.


31 octobre, 23h58...


Ils avaient raison. Wilson avait du mal à y croire. Il l'avait quasiment vécu, il avait vu celle du futur, il savait que ça arriverait. Il ne pensait simplement pas que ce serait ainsi, maintenant, là. La fin du monde. C'était vraiment en train de se produire.

Il était planté debout face à ce lit où elle se trouvait allongée. L'endroit n'était pas des plus chauds, dans cette petite cabane, mais malgré cela, alors qu'il ne portait aucun vêtement pour couvrir son corps, il n'avait pas froid. Son souffle saccadé, il ferma les yeux un instant, tentant de se reprendre.

Lorsqu'il les ouvrit à nouveau, la seule chose qu'il eut le temps de voir fut l'heure sur le réveil avant qu'une lumière aveuglante ne se fraye un chemin par les fenêtres.
☆ ☆ ☆

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

I stay up all night, tell myself I'm alright. Baby, you're just harder to see than most. I put the record on, wait 'til I hear our song. Every night I'm dancing with your ghost. How do I love, how do I love again ?

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

Erwan Beauty


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Erwan Beauty


╰☆╮ Avatar : Zac Efron

Ѽ Conte(s) : Le Chat Potté
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Un chat (inventé)

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 36

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 13 Oct 2015 - 18:09


   
Nuance Mécanique
Erwan & Les autres


   
Halloween. Je n'aimais pas cette fête. Se déguiser pour quoi finalement ? Déjà ça gâchait ma beauté, les déguisements. Et ça c'était dommage. Parce que franchement, gâcher un beauté, c’est un crime. Je pense que ça devrait être un crime, puni par la loi. Que faisait le shérif, enfin ? Mais cette année, j'avais sautée le pas. Par contre, si je devais choisir un déguisement j'élimine les momies (me mettre du papier toilette tout autour de mon corps... non merci), le cavalier sans tête (Ma tête enfin ! J'ai une trop belle tête pour la cacher !) les fantômes (Mettre un drap blanc sur moi gâcherait tout mon corps). J'avais peut-être une idée. J'allais me déguiser en diable. J'allais juste mettre une cape rouge, des cornes rouges et un caleçon rouge. C'est tout. Ah mais j'aurais froid... Oh et puis zut, je verrais bien !
Si j'avais sauté le pas, c'est grâce à Damian. Je l'aimais bien Damian. Bon, il n'était pas autant parfait que moi, ça c'était sûr mais il était sympa. De plus, c'est un ancien félin et les félins, c'est la meilleure race. C'était un ancien lion, le grand-frère du chat. On était le 31 Octobre au matin et il était fin temps de trouver un déguisement.

-Et toi, tu sais quel déguisement tu vas prendre ?

Alors que l'on marchait côté à côte, je vis rapidement que la ville était remplie de boîtes roses en forme de cœur. Intrigué par cet évènement des plus bizarres, je partis en chercher une, voir ce qu'il y avait dedans ! Mais en la prenant, je vis rapidement que la boîte était creuse. De plus on ne pouvait pas l'ouvrir, il n'y avait pas d'ouverture. Je mis mis un coup dedans mais elle n'eut rien. Bizarre. J'étais fort pourtant... Je la reposais en lançant un regard étonné à Damian. Je ne savais pas ce qu'il se passait ici mais ça ne sentait pas bon. Vu toutes les choses qui arrivent à Storybrooke...Nous arrivions au magasin.


   


[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 Happy_halloween_from_walle_by_rue789

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Ok ça devient vraiment bizarre tout ça...

               

Neil Sandman


« Colgate, pour un
Grand Sourire éclatant ! »


Neil Sandman


[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 378254admin

╰☆╮ Avatar : ➹ Elizabeth Olsen

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ La fille de Dumbo & Elliot *-*

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : ➹ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10040

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 _


Actuellement dans : « Colgate, pour unGrand Sourire éclatant ! »


________________________________________ Mar 13 Oct 2015 - 19:14





    "Je pense que c'est une bonne idée, ça va te changer un peu. Anatole est avec toi ? [ ... ] Je demande juste. Tu m'en parles tout le temps en ce moment. [ ... ] Je n'ai pas de copains, tu ne peux pas m'embêter avec ça. [ ... ] Je sais que ce n'est pas ton copain, mais... sois gentille avec lui, tu veux bien ? [ ... ] Non, je ne le connais pas je te l'ai déjà dit. Il ne fait pas partit de mon futur. Mais t'as tendance à être trop cassante avec lui et un peu de gentillesse... [ ... ] C'est tout autant bizarre que pour toi. [ ... ] Tu n'es pas une fille bizarre, tu es intéressante, passionnante, captivante ! [ ... ] Comment ça le léchage de bottes ne marche pas avec toi ? [ ... ] Attends, je te laisse, y'a un truc. Amuse toi bien et pas de bêtises."

    J'avais rangé mon portable dans la poche arrière de mon jeans noir avant de me pencher vers l'objet rose en forme de cœur qui se trouvait juste à mes pieds. Il y en avait plein d'autres autour de moi et en discutant avec Ellie au téléphone, ça m'avait interpellé. J'avais eu la sensation de voir quelque chose bouger dessus. Sans doute le soleil qui se reflétait sur la surface de cette boite. Je l'avais tournée dans tous les sens sans en trouver l'ouverture. Je me demandais bien qui c'était trompé de jour entre Halloween et la Saint Valentin et qui c'était amusé à déposer ces boites de partout.

    Halloween... j'adorais ça ! Je me serai bien déguisée, mais j'avais d'autres choses en tête. J'avais mis un haut noir sans manches vue qu'il faisait chaud pour une matinée d'octobre et je portais autour du coup mon collier en forme de coquillage. Quand à mon bracelet à breloques qu'avait offert Aphrodite à ma mère, il se trouvait autour de mon poignet. Comme à mon habitude, j'avais relâchée mes cheveux qui pendaient le long de mon dos. Je n'étais pas ce qu'on pouvait appeler quelqu'un de très féminin. J'aimais être habillée en tenue légère, parée à toute éventualité, surtout quand c'était un jour ordinaire, où il n'allait rien arrivé de particulier.

    A l’appellation de mon nom, je m'étais tournée et devant moi, dans une tenue orange fluo qui piquait les yeux, j'avais vue un petit gars avec sa pince en papier et une boite comme celle que je tenais en main. Je l'avais de suite reconnu et un petit sourire c'était dessiné aux coins de mes lèvres. Il était adorable dans cette tenue, même si quelque chose de moins flashy lui aurait été beaucoup mieux. J'avais immédiatement fait les pas qui me séparaient de lui.

    "Wilson, je suis contente de te voir." avais-je dit en posant une main sur son bras, histoire de lui faire un petit geste amicale. Je ne savais jamais quel genre de personnes préféraient qu'on leur fasse une bise, ou qu'on leur montrait un moins grand signe d'affection. Pour cela que je partais souvent par une caresse sur le bras quand je connaissais suffisamment la personne pour l'apprécier.

    "Tu as une idée de ce que ça pourrait être ?"

    Je lui avais montré ma boite. C'était exactement la même que celle qu'il avait en main et elle était identique à toutes celles qui se trouvaient autour de nous. A première vue, en la touchant, je n'avais rien ressentis. Ça semblait être une simple boite, pas de quoi s’alarmer. Qui plus est, je n'avais pas le souvenir d'une invasion de boites à Storybrooke. Une chose pareille, ça ne pouvait pas s'oublier !

    "Tu as prévu quelque chose pour ce soir ?"

    Non pas que je cherchais quelqu'un avec qui aller faire du porte à porte habillée en Harley Quinn. Pas ma faute non plus si en oubliant le fait que j'étais pas mal occupée ces derniers temps, j'avais flashée sur une tenue de cette anti-héroïne. J'adorais son look. Quelque chose de badass, déjanté et... ok, très sexy ! Je suis sûr que ça m'aurait bien été. On aurait pu se faire un Cosplay d'enfer avec Robyn et sa batte de baseball. Quoi qu'il en soit, il avait sans doute déjà prévu une soirée avec Eve, c'était malpoli de s'imposer.

    "Elle va bien ?"

    Je n'avais pas eu besoin de préciser de qui je voulais parler. D'ailleurs, pile au moment où j'avais songé à elle, en tournant la tête, je m'étais rendu compte que Eve venait d'apparaître. Elle avait aussi une boite en main.

    "Eve ! On parlait justement de toi ! Tu es..."

    Je m'étais arrêtée un instant, car en dehors de la boite qu'elle tenait en main, elle avait aussi une tenue des plus... surprenantes. J'avais retenue un petit rire, tout en posant une main sur ma bouche pour chercher les mots justes. C'était assez particulier de voir la jeune femme habillée de la sorte.

    "...appétissante !"

    Voilà le mot qui qualifiait le mieux sa tenue. J'avais tournée légèrement la tête vers Wilson pour voir quelle réaction il allait avoir en voyant Eve vêtue de la sorte. Au moins elle correspondait parfaitement au thème.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Ce n'est pas que je ne les aime pas,
mais rend toi compte par toi même...
ces gardes, ce sont des monstres !


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cass http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80963-littlesexyass#1022190

Damian T. Keegan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Damian T. Keegan


╰☆╮ Avatar : Aaron Taylon Johnson

Ѽ Conte(s) : Le roi lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tojo

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 248

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 13 Oct 2015 - 20:43

Tojo ∞ plein de monde
Nuance mécanique
Tojo s'était très vite habitué à vivre avec une autre personne. Surtout que cette autre personne n'était pas n'importe qui non plus. Malka. Son meilleur ami depuis qu'ils étaient lionceau. Ces derniers jours, Tojo yoyotait entre son boulot, ses cours du soir et Krystal. Il tentait de faire comprendre à la lionne que Storybrook n'était pas une si mauvaise chose . Ce n'était malheureusement pas aussi simple qu'il l'avait espéré. Krystal, elle n'en avait ni plus ni moins que le nom, ici, officiellement. Mais Krystal restait Tama, tout comme lui était toujours Tojo. La lionne était aussi belle que récalcitrante face à cette nouvelle vie. Malka avait ses problèmes familiaux et sentimentaux - qui concernait également Tama - et Tojo n'avait pas hésité à venir en aide à son meilleur ami.

Le 31 octobre était une journée un peu spéciale. Les humains fêtaient leurs morts. Cette fête avait ravivé des sentiments nostalgiques dans le coeur de notre jeune lion. Il pensait à Mufasa et à ses parents. Il envoyait un texto à Simba - il avait obtenu son numéro de Sarabi - pour qu'ils passent la soirée entre lions. Il ne voulait pas laisser Simba dans un coin ce soir. Et puis non, il ne serait pas triste. Ses parents avaient rejoint les ancêtres, ils étaient toujours là, quelque part. Et Mufasa siégeait à présent aux côtés des autres grands monarques de la terre des lions. Ce n'était pas triste, la mort faisait partie de la vie. Même si certaines morts étaient arrivées trop tôt. Elles devaient servir à avancer.

La question importante qui venait ensuite était celle des lionnes, son petit appartement risquerait de ne pas avoir assez de place pour tout le monde.
Tojo était sorti faire des courses le matin, afin d'avoir assez de viande dans le cas où il inviterait finalement les filles - et surtout Krystal, il fallait trouver le moyen pour que Malka et elle se parlent.
Il flânait, le nez en l'air. Un sentiment désagréable accroché à lui. Il oubliait quelque chose. C'est quand il eut percuté un enfant déguisé en chaton qu'il se souvint.

LE CHAT !

Le petit garçon fit une moue boudeuse et donnait un coup de pied dans sa cheville avant de tirer la langue. Tojo fit une grimace à cause de la douleur. Non mais il n'était pas bien ou quoi le chaton? Bon, Tojo n'avait pas fait exprès, mais de là à être violent quand même ! La mère de l'enfant pris rapidement la main du chaton. Au lieu de s'excuser pour lui, elle exprimait son mécontentement à Tojo, qui restait immobile. Il n'avait pas vraiment compris pourquoi elle n'était pas contente. Quand le garçon et sa mère partirent, Tojo fronçait les sourcils. Il allait encore...

LE CHAT !

Il devait le retrouver, sans l'oublier...quelque part. Bon sang, comment il avait pu oublier le chat avec toute cette histoire de félin? Il lui envoyait un texto et le retrouvait finalement devant un magasin, pas très loin de celui de déguisement.

"Pardon je...je t'ai oublié."

Pas sur que l'ego du chat est vraiment heureux par cette excuse, mais c'était la vérité. Il n'avait pas eu le temps de broder quelque chose pour adoucir son retard. Erwan prit une boîte rose dans les mains. Très particulière. À la forme creuse, lisse, sans fente pour l'ouvrir.

"Tu ne devrais pas..."

Toucher à ça. Tojo s'était reculé, non il n'était pas peureux, prudent. Storybrook avait connu assez de problème depuis qu'il était dans cette ville pour savoir que des boîtes roses sur le sol ne sont pas normales et qu'il fallait être prudent...

"N'approche pas ça de moi, on ne sait pas ce que c'est, je préfère éviter les ennuis si tu veux bien."


Ils arrivèrent dans une boutique de déguisement qui avait également quelques vêtements plus classiques. Honnêtement, il ne savais pas du tout ce qu'il allait choisir en entrant dans cette boutique. Il laissait le conseiller me proposer des déguisements. Le choix fut particulièrement difficile. Certains l'attiraient plus que d'autres. Il obtint finalement pour le dernier qu'il lui'avait proposé. Une chemise verte un peu kaki à carreaux avec un jean noir délavé et un masque à gaz. Il avait eu l'occasion de trouver une console PS4 avec le jeu the lats of Us dernièrement. Ce qu'il cachait à Malka et à Krystal, son petit secret, comme une petite gourmandise. Il avait également acheté un masque à Gaz qui pendait contre la jambe. Il était prêt pour une invsasion de Zombie ! Bon, il avait laissé l'arme à feu de coté, connaissant sa grande maladresse.

"T'en pense quoi? Je fais un Joel convainquant? Bon, faut qu'on passe chez le coiffeur, mes cheveux ce n'est pas ça, ça boucle ce n'est pas assez Joel."

Il était à fond dans son personnage. Tojo entrainait Erwan chez le coiffeur qui allait le débarasser de ces boucles rebelles et capricieuses.

code by Silver Lungs

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


A friend in need's a friend indeed
A friend who'll tease is better
Our thoughts compressed which makes us blessed
And makes for stormy weatherBANGERZ

Evelyn Nichols


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Evelyn Nichols


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 ZHNKp2

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 599

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mar 13 Oct 2015 - 23:14


« Love is all around me... »



Halloween… Cette journée allait être bien remplie… Tout devrait être parfait, absolument parfait. Pourquoi ? Parce qu’Evelyn se sentait largement plus humaine pardi ! Elle avait été bien attentive, elle avait tout bien observée… Depuis la fin de la malédiction, 3 ans s’étaient écoulés, ou presque trois ans… Le premier Halloween, elle l’avait passé seule, sans comprendre ce que cela représentait, juste après le réveil de son coma. Le second, elle l’avait passé seule, déprimée, comme tous les autres jours de l’année, persuadée que son petit robot était mort et à présent… Et bien à présent, tout était parfait. Il s’en était passé des choses… elle avait retrouvé Wilson, elle l’avait sauvé des griffes d’un méchant monsieur, elle lui avait promis de rester avec lui, de se protéger l’un l’autre et elle lui avait même donné sa parole qu’avec son aide, elle ferait tous les efforts du monde pour devenir enfin une véritable humaine… depuis, elle avait découvert la Peur, un sentiment plutôt désagréable… Plus qu’un sentiment, une émotion qui vous prenait aux tripes et vous tétanisait. Mais elle avait appris qu’Halloween était justement la célébration de la peur : on prenait tout ce qui était effrayant pour en rire, la combattre en quelques sortes et elle voulait découvrir ça avec Wilson…

Ils n’avaient pas passé la nuit ensemble et il y avait une bonne raison à cela. La jolie blonde avait pris un congé bien mérité et s’était mise en tête de faire la soirée la plus incroyable de sa vie. Ils se déguiseraient et iraient chercher des bonbons (elle n’avait pas tout à fait intégrer que seuls les enfants s’adonnaient à ce plaisir), elle aurait cuisiner une tarte à la citrouille en faisant bieeeeen attention avec tous les ingrédients très fragiles qui lui tomberaient entre les mains, ils regarderaient des films qui font peur en se gavant de popcorns et de chocolat chaud et enfin… ils iraient se coucher… ensemble… dans le même lit… pour la première fois… Elle avait acheté ce grand lit et l’avait monté seule, en cachette, pour lui faire la surprise… elle voulait passer un nouveau pas, elle voulait se sentir proche de lui, même la nuit et elle voulait se sentir vivante… Elle avait lu plusieurs livres sur la reproduction animale, elle s’était longuement documentée, elle en avait un peu parlé avec lui, mais il ne cessait de rougir et de bafouiller quand elle avançait le sujet, sans vraiment qu’elle ne sache pourquoi…

Alors lorsqu’elle s’était réveillée ce matin-là, elle avait sauté hors de son lit, le sourire aux lèvres, prête à faire toutes ses petites emplettes dans l’optique d’une soirée magique. Elle était entrer dans un magasin de farces et attrapes où l’on vendait des déguisements et elle avait passé un temps fou à choisir le plus adéquate. On lui avait d’abord proposé une tenue de Catwoman en cuir et une tenue de diablesse qui ne recouvrait pratiquement rien de sa peau… Le vendeur avait le sourire plutôt prononcé et les yeux brillant en assurant que c’était parfait mais elle avait fini par tout reposer : non non non ce n’était pas ça qu’elle avait vu sur internet… Et c’est alors qu’elle vit la tenue parfaite. Le sourire aux lèvres, l’air surexcitée, elle pointa le doigt dans la direction de l’objet de ses désirs en hurlant :

- C’est CA que je veux !

Elle ressortie de la cabine d’essayage quelques instants plus tard, un chignon soigné nouant savament ses cheveux blonds, un petit chapeau rappelant le haut, la branche et les feuilles d’une citrouille et sur le corps… Une énorme boule orange pétante représentant une citrouille d’Halloween. Il n’y avait plus rien de sexy, mais au moins, elle était certaine d’être dans le thème. Elle portait des collants orange et des bottes noirs montantes à talons fin, sans être aiguille pour autant. Satisfaite de son apparence, elle paya le vendeur et constata qu’un petit homme joufflu et frisé était à côté d’elle et lui souriait. Avant qu’elle n’ai pu dire ou faire quelque chose, l’étrange homme l’avait prise en photo avant de sortir de la boutique d’un pas rapide :

- Revenez ici tout de suite !

Elle s’était élancée à sa poursuite. Elle allait le pulvérisé à l’aide de son arme… ce misérable moustique ! Elle ne connaissait que trop bien ce manège ! D’abord on la dessinait en train de dormir (ou on la prenait en photo, c’est selon), puis on la dessinée égorgée, puis éventrée et en moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire, on se retrouvait seule dans une cabane au milieu d’un labyrinthe avec un monsieur Jack pas très gentil prêt à entamer une reproduction forcée avant de la tuer. Non non non elle s’était faite avoir une fois, pas deux !

Mais en arrivant dehors, elle vit que le petit homme était déjà loin au devant et elle arrêta brusquement sa course lorsque son pied buta sur une boîte. Les sourcils froncés, la tête de côté, elle observait la boîte en contrebas, rose et en forme de cœur. Il y en avait partout, partout autour d’elle… Et elle avait beau cherché dans sa base de donnée aucune coutume d’Halloween n’exigeait de poser des boites roses en forme de cœur sur les pavés. Elle porta un dernier regard sur Jack 2 qui s’était arrêté pour lui sourire puis elle se baissa pour ramasser une boîte… et une seconde… et une troisième… elle allait toutes les prendre tiens et elle irait les analyser au laboratoire ! Mais une voix connue la sortie de ses pensées… Neil ! Elle se relevait avec un sourire, constatant qu’elle n’était pas seule. Comment avaient-ils fait pour venir à elle aussi vite sans qu’elle ne les entende ? Maintenant qu’elle regardait autour d’elle, elle constatait qu’elle n’était plus vraiment au même endroit… mais cela ne la perturba pas vraiment, c’était pas la première fois que ça lui arrivait… et puis les personnes qu’elle avait en face d’elle étaient bien plus intéressantes. Evelyn sourit en lissant la grosse boule orange qui lui servait de robe, flattée par le compliment de la jeune femme.

- Merci… C’est joli… Tu aimes ? C’est mon costume d’Halloween !

Elle leur sourit à tous les deux, avant de juger utile de préciser :

- Je suis déguisée en citrouille !

Oui Evelyn… oui ! C’était visiblement en même temps… Et puis une biologiste qui se déguise en citrouille… faisions-nous plus cliché ? Elle observa la tenue de travail de son chéri avant de lancer joyeusement :

- On est assorti.

Puis en voyant ce qu’ils tenaient dans les mains :

- Vous aussi vous en avez trouvé ? Il y en avait pleins autour de moi… comme ici… C’est une nouvelle tradition d’Halloween ?

Elle se rapprocha de Wilson pour l’embrasser sur la joue en guise de bonjour et dut le coller contre elle pour palier à la protubérance de son costume.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je t'attendrai, là où l'aube naît
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Terrence Daitya


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Terrence Daitya


╰☆╮ Avatar : Jared Leto

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Cerbère

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 889795INTRIGUE

☞ Surnom : Oph
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 334

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 14 Oct 2015 - 14:17

Halloween... c'était une notion parfaitement abstraite pour Terrence. Il n'avait jamais vraiment bien compris cette tradition humaine qui consistait à se déguiser pour faire honneur à ses morts. Des morts, il en voyait tous les jours dans les Enfers. Et aucun d'eux n'avait jamais clairement précisé qu'il souhaitait qu'on fête sa mort en se revêtant d'une cape noire et de cornes rouges sur la tête. C'était d'un ridicule. Il soupçonnait fortement que c'était plutôt le prétexte d'un illuminé qui avait ressenti le besoin de se déguiser. Et avait entraîné des centaines de milliers de personne dans sa folie.

Un coup de génie d'ailleurs de réussir à convaincre même les plus terre à terre de se déguiser en monstre pour une journée. Lui même refusait de se prêter à ce jeu ridicule. Même s'il avait rejoint le monde des humains. Même si tout le monde le faisait. Il portait déjà un déguisement de toute manière. Sa forme actuelle n'était que le déguisement qu'il revêtait pour se mêler au commun des mortels. Sa forme originelle étant un peu trop imposante pour être prise au milieu d'une rue bondée de monde. C'était d'une certaine façon peut-être une excuse de sa part pour prendre forme humaine.

Il avait un petit faible pour cette forme qui lui permettait une liberté de mouvement bien plus importante. Même s'il devait bien admettre qu'il était beaucoup moins puissant et que cela lui laissait un arrière goût amer. Il avait l'impression que depuis quelque temps, il se laissait aller à quelques faiblesses qu'il ne se serait jamais permise auparavant. Rien que le lit dans lequel il se trouvait. Il commençait à le connaître ce lit. Depuis son retour de Neverland, il y avait passé beaucoup de temps. En bonne compagnie. Toujours la même femme. Lui qui s'amusait à papillonner de droite à gauche avait trouvé une sorte de pied à terre. Rien de bien sérieux. Ce n'était qu'un jeu. Elle était divertissante. Ses réactions emportées le faisait rire. Il jouait avec elle. Comme avec toutes les femmes qu'il avait côtoyé. Jusqu'à ce qu'il finisse par se lasser.

Mais cela faisait presque un mois qu'il lui rendait visite et il prenait toujours autant de plaisir qu'au premier jour à l'agacer. Pour irrémédiablement finir dans son lit. Il se tourna vers la jeune femme encore endormie à son côté, caressant doucement son bras et embrassant furtivement son épaule avant de finir par se lever. Il avait suffisamment traîné ici. Il était temps de retourner en Enfer vérifier que Sasha n'avait pas tout démoli en son absence. Cette créature était la pire chose qu'il lui avait été donné de voir. Et savoir qu'il se trouvait à la tête des Enfers alors que ça aurait dû être lui... Ses poings se serrèrent machinalement avant de prendre sur lui pour se calmer. Ce n'était ni le lieu ni l'endroit. Il jeta un dernier regard à la femme endormie avant de s'éclipser de la maison. Il reviendrait. Il savait qu'il le ferait. C'était comme une sorte d'addiction, il fallait qu'il se gave avant d'être complètement écœuré. Et tout rentrerait dans l'ordre, elle n'était pas la première en cinq mille ans d'existence à retenir son attention un certain temps. Mais toute bonne chose avait une fin. Et celle-ci ne ferait pas exception. Il continuerait à vivre éternellement alors qu'elle finirait par vieillir puis mourir. C'était le cycle normal des choses. Cruel et sans pitié mais logique.

Un léger soupir lui échappa alors qu'il se retrouvait dans l'air frais de la rue. Le soleil étrangement présent pour une fin d'octobre. Mais il n'allait pas s'en plaindre, il aimait la chaleur. Les grosses chaleurs n'avaient jamais été un problème pour lui. Au contraire, plus il faisait chaud et mieux il se sentait. Il eut une petite pensée nostalgique pour sa grotte infernale. Elle avait une chaleur idéale. A proximité des volcans. Il aimait sa grotte. Elle était accueillante à sa façon. Et surtout, c'était la sienne. Composée d'un amoncellement de briques à braques récupéraient au fil des ans. Il avait tout un trésor rien qu'à lui. Et des souvenirs également. Même s'il n'était pas du genre à s'installer dans un coin avec son album photos, un sourire niais au lèvre. Perdu dans son passé. Non, ça, certainement pas.

Il n'avait rien d'une grand-mère en manque de compagnie. Il n'en était pas arrivé à ce stade là. Il avait encore une fierté. Et il ne s'abaisserait jamais à cela. L'apitoiement était une affaire de chochotte et lui n'en était pas une. Même si les derniers événements le poussait à rechercher un peu de tranquillité. Il avait été un peu trop bousculé et il avait eu besoin d'une pause. C'était aussi peut-être pour ça que les bras de Tempérance lui avait paru aussi confortable. Une sorte de refuge. Mais il ne se faisait pas d'illusions, cela ne durerait qu'un temps. Il n'était pas du genre fidèle. A la première occasion qui se présenterait devant lui, il sauterait dessus. D'ailleurs, une certaine échéance arrivait à son terme bientôt. Et s'il n'avait pas revu Aryana depuis longtemps, il n'allait pas tarder à se rappeler à son bon souvenir. Hors de question qu'elle se dégonfle. Une promesse était une promesse.

Il shoota dans une pierre sur le trottoir. Marchant sans but lorsque son regard fut attiré par une boite rose. Puis une seconde. Identique. Il s'approcha en fronçant les sourcils. Intrigué. Ce n'était pas commun ça. Mais après tout les humains avaient de drôles de traditions. Ce n'était peut-être q'une de leurs lubies passagères. Il se pencha néanmoins pour se saisir de l'une des boîtes. Si c'était une sorte de cadeau pour Halloween peut-être que ça plairait à Tempérance qu'il lui en ramène une. Juste histoire de faire comme tout le monde et qu'elle ne lui pique pas une crise en le traitant d'égoïste. Lui claquant la porte au nez et le privant ainsi de la chaleur de ses cuisses. Tout ce qui l'intéressait au fond. L'amadouer pour qu'elle lui donne ce qu'il attendait d'elle. Une étreinte sauvage et passionné. Donc si cette boîte rose pouvait lui permettre d'obtenir cette petite luxure, il était prêt à en ramasser autant qu'il faudrait.

Il se redressa pour continuer son chemin, les yeux rivés sur la boite. Curieux de savoir ce qu'il y avait dedans. Cherchant un moyen de l'ouvrir tout en avançant sans regarder devant lui. Marchant sans but, toujours concentré sur la recherche d'un verrou ou de quelque chose qui lui permettrait d'ouvrir cette chose rose. Lorsqu'il sentit qu'on le percutait de plein fouet. Il ne bougea pas d'un mètre mais cela eut le don de lui faire relever les yeux pour apercevoir deux gamins étalés par terre. Il haussa un sourcil dubitatif en observant leurs tenues.

"Vous pouvez pas faire attention où vous allez non ?"

Il grogna plus qu'autre chose avant d'esquisser une moue moqueuse.

"Mais j'imagine qu'avec votre accoutrement, ce serait trop vous demander. Heureusement que le ridicule ne tue pas. Vous seriez mort sur place."

Son sourire moqueur s'agrandit légèrement. Observant toujours les deux zigotos attifés pour Halloween. Vraiment cette tradition était d'une stupidité!


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Like a family
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43458-au-plus-noir-de-la-nu

Aryana Cloud-Sandman


« Non mais alo quoi! T Rousse et tu connais pas Hadès ?! »


Aryana Cloud-Sandman


[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 378254admin

╰☆╮ Avatar : Dianna Agron & Charlize Theron

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Aphrodite

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 808687arya

☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 9973

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 _


Actuellement dans : « Non mais alo quoi! T Rousse et tu connais pas Hadès ?! »


________________________________________ Mer 14 Oct 2015 - 18:11


But you won't see me fall apart

'Cos I've got an elastic heart


Halloween, une période rêvée pour célébrer la mort et l'horreur dans toute sa splendeur. Je m'attendais à tout instant à recevoir un message de Judah, car il ne manquait jamais de fêter ce moment. Il avait l'impression qu'on l'encensait à travers Halloween. Sa mégalomanie était presque pathologique avec les siècles. Mais bon... je ne perdais jamais une occasion de m'amuser.

J'hésitais encore sur le choix de ma tenue. Chaque année, je mettais un déguisement différent. Les années passant, il était de plus en plus difficile de trouver un vêtement original. Je me souvenais encore des douze ans d'Elliot où je m'étais déguisée en zombie et où je l'avais réveillé au petit matin. Le pauvre avait dû aller voir un psychologue pendant quelques semaines car il ne trouvait plus le sommeil. A la réflexion, j'y étais allée sans doute un peu trop fort.

Ah, Halloween...! Pourtant, cette année, j'avais envie de porter quelque chose de différent. Pas de monstre ni de créature morbide. Rester moi-même tout en arborant une tenue qui me changerait. J'avais exactement ce qu'il me fallait en tête. Je fis apparaître le déguisement sur moi et m'observai dans le miroir.

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 Tumblr_mdfkpwMRJM1qlujrso3_250

Je décochai une moue sceptique à mon reflet, remis une mèche derrière mon oreille et me téléportai dans la rue. A cette heure matinale, nul n'avait encore commencé les festivités. Ca allait être long d'attendre jusqu'au soir. L'idée d'organiser une soirée chez moi m'avait effleuré l'esprit, mais en me souvenant de la dernière qui s'y était déroulée, j'avais simplement secoué la tête. Non, je n'avais pas envie que tout le monde finisse à moitié nu dans ma piscine. Ni de revoir Apollon et Judah échanger un baiser langoureux. Une fois suffisait amplement. Pour ce genre de "sauterie", il fallait une préparation mentale intense. Non, pour une fois, j'allais me rendre à la soirée organisée par la ville. Il y en avait bien une, n'est-ce pas ? Au moins, en principe, il n'y aurait pas trop de débordements.

Je marchais donc dans l'avenue le coeur ouvert à l'inconnu, j'avais envie de dire bonjour à n'importe qui, tout en songeant à la nuit haute en couleurs qui s'annonçait. Peut-être irais-je demander à Pascal de se joindre à la fête ? Après tout, entre amis, on peut s'amuser. Rien ne l'interdit.

Quelque chose attira mon attention à mes pieds. Intriguée, je me penchai et ramassai la boîte rose en forme de coeur. Je la soupesai et la tournai dans tous les sens.

"C'est une plaisanterie ?"
fis-je pour moi-même.

Quelqu'un avait-il trouvé cela amusant de laisser un coeur à mon attention ? En levant les yeux, je m'aperçus que le trottoir était parsemé de ci de là d'autres coeurs roses, comme un chemin tracé. Je laissai échapper un petit soupir. Une idée aussi mielleuse et ridicule ne pouvait venir que de Dionysos. Par le passé, il m'avait déjà fait d'autres preuves d'amour du même genre. Il était un peu tard pour songer à me reconquérir. Je m'en sentais presque embarrassée.

Je décidai de suivre le "chemin", afin de dire au dieu des excès ma façon de penser. Je m'attendais presque à le voir m'attendre, une rose entre les dents et une bouteille de vin dans la main. Au lieu de cela, j'aperçus un jeune homme en tenue d'éboueur, une femme blonde déguisée en citrouille et... ma petite-fille Neil. Ils tenaient eux aussi des coeurs en mains.

J'accélérai l'allure pour les rejoindre. Visiblement, les deux jeunes gens étaient en couple car la citrouille venait de piquer un baiser sur la joue de l'éboueur.

"Wilson."
énonçai-je subitement.

Surpris, il se tourna vers moi et je lui souris.

"Je suis Aryana, la maman d'Elliot. Nous nous sommes déjà entraperçus quand j'ai grondé mon fils au sujet du lasergame. C'était il y a longtemps, je ne t'en voudrais pas si tu ne te souviens pas de moi. Lily parle beaucoup de toi, en tous les cas."

Je saluai ensuite la citrouille d'un air aimable car elle me semblait froide. Craignait-elle que je jette mon dévolu sur son éboueur ? Cette idée était des plus saugrenues. Je ne m'amusais plus à briser des couples depuis des siècles. Ca me manquait parfois... mais passons.

Je posai finalement les yeux sur Neil et la pris dans mes bras. Je me souvenais encore de notre première rencontre. Ce jour-là, Lily m'avait fait venir. Elle était surexcitée. Des plateaux de biscuits et de Curly étaient posés sur une table. Je n'avais tout d'abord rien compris, puis Cassandre était arrivée. Lily m'avait dit que le bébé avait disparu et que TADAM ! Neil l'avait remplacée. C'était prodigieux, étrange... inquiétant, d'une certaine façon. J'avais eu envie de lui poser une foule de questions sur l'avenir, mais ma petite-fille m'avait étreinte avec une telle douceur que toutes mes interrogations avaient fondu comme neige au soleil. Ce même câlin que je lui rendais aujourd'hui. Nous nous étions vues de nombreuses fois depuis. C'était incroyable à quel point nous nous entendions bien.

Enfin, je m'écartai d'elle et lui demandai, étonnée :

"Pas de costume ?"

J'étais déçue, j'aurais aimé qu'elle fête Halloween avec moi. D'un côté, la journée ne faisait que commencer. J'avais encore plusieurs heures pour la convaincre. Elle me renvoya un regard amusé tout en me détaillant de haut en bas. Je roulai des yeux sans pour autant m'empêcher de sourire.

"C'est un déguisement. Ce n'est pas mon genre de me promener dans cet accoutrement."

Je levai ensuite le coeur que je tenais toujours en main à hauteur des visages, tout en plissant des yeux.

"Je puis vous assurer que je ne suis pour rien dans cette prolifération de coeurs. Je préfère préciser car vu ce qu'il s'est passé avec la Ceinture la dernière fois..."

Je laissai volontairement ma phrase en suspens, ne préférant pas m'étaler sur ce sujet épineux. En tous les cas, il ne s'agissait pas non plus d'une déclaration enflammée de Dionysos, car personne n'aurait dû être concerné hormis moi.

Attirée par le slogan d'une affiche épinglée contre un mur, je la lus à voix haute :

"La dernière assemblée avant la fin du monde. Hum... ces mortels, toujours en train d'espérer une apocalypse..." fis-je avec une moue irritée. "Et lorsqu'elle leur tombe sur le coin du nez, ils se plaignent."

J'observai de nouveau le coeur dans ma main, puis l'affiche. Existait-il un lien entre les deux ? Cela me semblait totalement fou.

.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

How would you feel
if I told you I loved you? It's just something that I want to do. I'll be taking my time, spending my life falling deeper in love with you. So tell me that you love me too.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7310-i-am-the-origin http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8991-l-eternite-est-ephemere

Pascal Méléon


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Pascal Méléon


╰☆╮ Avatar : Arthur Darvill

Ѽ Conte(s) : Raiponce
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pascal

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 213276sherif

☞ Surnom : Pascal
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1000

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mer 14 Oct 2015 - 21:42

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 Tumblr_mg49cf6Ojj1riyso3o3_250
HALOWEEEEEEEEN[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 242150264

Halloween. Voilà une fête dans laquelle je ne me reconnaissais pas, où peu. Je veux dire, je n'avais rien contre le fait de ce déguiser et d'aller faire la chasse au bonbon, c'était même une très bonne idée. Mais comment dire... Déjà j'avais rarement le temps de faire ce genre de bêtise, mais en plus j'étais en plein boulot aujourd'hui. Parce que Storybrooke est bien sympa comme ville mais... Comment dire... Avec la population de magicien plus où moins obscure qui habitait les lieux, j'avais mit la police en alerte maximale au cas où l'un de mes voisins magiciens décidaient que c'était la bonne date pour se la jouer Yen Sid, et ce n'était pas une bonne nouvelle. Alors je préférai mettre tout le monde sur le qui vive plutôt que de devoir des remerciements à la Brioche une nouvelle fois, bref, cependant je n'étais pas là pour gâcher l'ambiance de la journée aussi. Pas la peine de faire stresser la population en sortant les camions anti-émeute et ce genre de truc, na, déjà qu'on en avait pas beaucoup... Et puis il suffisait simplement de se fondre dans l'ambiance pour ne pas se faire suspecter. Alors tout le monde patrouillait en costume, pas d'histoire, et même moi j'avais laissé tombé mon chapeau de cow-boy et ma chemise pour mettre mon cadeau de noël en avance, l'armure de Lémuria, elle était entièrement inspiré d'un centurion romain, à part pour les gantelets à cause de leurs particularité... Explosive... Sans oublier les autres surprises qu'elle réservait. Mais sinon c'était une copie conforme, et jamais bien pour le coup, en plus c'était confortable. Et puis j'avais le style avec la cape rouge, enfin bref, tout le monde y gagnait dans l'histoire. J'avais un super costume d'Halloween criant de réalisme, et si jamais quelqu'un décidait de faire le malin, je serais là pour intervenir rapido. Enfin, ce n'était pas un problème généralement, j'avais découvert que l'armure se changeait en mon badge de shérif lorsque je la retirais... C'était... Aussi étrange qu'inexplicable, mais bon, faut blâmer Régina et son envie de jouer la maline en balançant une seconde malédiction, pas moi. Hé. Enfin bref, pour l'instant c'était le calme plat et je ne me plaignais pas, j'avais Brave (aussi dans son armure blanche pour le coup) et je regardais les gosses faire du porte à porte en mangeant un paquet de m&m's. Rien à l'horizon, tout était calme, trop calme. Et je n'aimais pas ça. Vous le saviez peut-être déjà mais j'étais un magnet à embrouille, il suffisait que tout soit calme durant quelques heures pour que boom, direction le jurassique. Et puis reboum, forêt bleue, et puis rereboom et je devais sauver un monde avec MM en affrontant une sorcière des ténèbres. Sans oublier les voyage sous l'océan, la comic con (et le retour depuis l’Angleterre, ENCORE) et mes différentes aventures à DB, voir mon voyage en enfer. Celui là avait été le moins agréable, car faire un tour chez Juju laissait un... Arrière gout. Enfin c'était surement la déco qui faisait ça aussi. C'était souvent le cas avec lui, et il n'avait même pas besoin de perruque pour faire l'oncle fétide de la famille Adams.

Pascal termina son paquet de m&m's en soupirant, jetant son paquet à la poubelle en regardant la rue une dernière fois et changeant de coin, sa cape flottant au vent, parce qu'elle semblait le faire d'elle-même en plus. Enfin bref, tout semblait aller comme sur des roulettes pour une fois.
...
Je venais de m'auto condamné, pas vrai?
Devant le caméléon s'étendait beaucoup, beaucoup trop de boite rose bonbon pour qu'il soit confortable avec ça. Il suffisait de tourner le dos trente seconde et bam, des boites en forme de cœur à tous les coins de rues. Et vous voyez? C'était pour ça que je me méfiais d'Halloween, ça sentais le piège à plein nez. Pascal siffla et Brave s'empara d'une boite en forme de cœur avant de l’amener à son fauconnier qui l'attrapa en plein vol. L'examinant sous toutes les coutures, creuse, fermée, elle pouvait être une simple blague qui aurait dût arriver à la saint valentin. Mais mon instinct me disait que c'était pas le seul truc que ces boites cachaient, et je n'aimais pas ça. Pascal activa sa radio et demanda que le labo examine ses boites rapidement en lui envoyant un résumé le plus tôt possible. Mais pour l'instant, j'allais voir si tout le monde commençait à ramasser les boites.
Le shérif leva la tête pour trouver un trio de type, deux gars étaient par terre et... L'un de ces types étaient en diable des caleçons (est-ce que je le coffrais pour tenue indécente? Nan, il n'en valait pas la peine, et puis je sentais que j'allais bientôt avoir autre chose à faire) et le second était en... Joël de The Last of Us? J'approuve, ressemblant en plus. Et le troisième... N'avait pas de déguisement, meh, chacun son délire après tout. Mais il avait parfaitement la tête du Judah, meh, je ne devais pas juger les gens sur leurs apparences après tout. J'étais un romain qui portait plus de cicatrices que les trois réunis et qui portait une armure me permettant d'utiliser l'eau et le feu, avec une aiglonne royale elle aussi en armure. Nop, tout allait bien.
Le shérif s'approcha du trio, regardant les deux gars se relevés et levant un sourcil devant le regard mauvais du troisième avant de hausser les épaules et d'avancer. Y'avait que ronchon qui avait une boite identique, boarf, j'avais deal avec Arès en colère, c'était pas mini-juju qui allait me faire reculer. Brave se grossit un peu plus en regardant le type d'un air mauvais qui indiquait clairement son envie de le faire reculer, tiens, elle ne l'aimait pas? Mon aiglonne avait le don pour dénicher les types potentiellement... Surprenant. Pascal siffla pour la ramener à l'ordre, j'allais garder un œil sur ce type.

"Yo. Dites moi, vous avez pas la moindre idée de ce que ces boites sont? Et diablotin, y'a des gosses dans la rue, je laisse couler cette fois mais la prochaine fois t'évites. "

Le caméléon montra son badge de shérif au diablotin avant de soupirer, je sentais que la soirée allait être longue, bordel, je le savais déjà.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 Giphy[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 Tumblr_mb7zxsv22m1r6y67yo1_500
Fire and Blood.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t3083-pascal-meleon-le-meill http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t3127-z-avez-des-mouches http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t3252-l-histoire-d-un-cameleon

Neil Sandman


« Colgate, pour un
Grand Sourire éclatant ! »


Neil Sandman


[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 378254admin

╰☆╮ Avatar : ➹ Elizabeth Olsen

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ La fille de Dumbo & Elliot *-*

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : ➹ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10040

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 _


Actuellement dans : « Colgate, pour unGrand Sourire éclatant ! »


________________________________________ Jeu 15 Oct 2015 - 9:54





    Evelyn avait choisie comme déguisement, une citrouille. Je trouvais cela amusant, surtout connaissant la jeune femme, car ça avait un côté enfantin et aussi très mignon. Or elle était généralement à l'opposée, avec un look plus adulte et un côté badass à souhait. Quand elle était vêtue de sa tenue de cuir dans le futur et qu'elle dégommait des créatures à tout va, ça lui donnait un air très sexy et... C'était la copine à Wilson. Pourquoi je me mordais les lèvres ? Je n'étais même pas attirée par les femmes. Mais bon, on pouvait très bien en trouver une sexy sans changer de bord pour autant.

    "Ça c'est sur, vous formez une belle paire !" avais-je dit en souriant tout en voyant qu'effectivement, Wilson et Eve l'un à côté de l'autre, c'était du orange à tout va.

    J'avais reportée mon attention sur la boite que je tenais dans les mains et j'avais tentée de l'ouvrir en utilisant mon don divin. Ce qui m'agaçait, c'était que comme ça ne marchait pas, ça voulait dire qu'une seule chose : un dieu était derrière tout ça. Mais lequel ? Et comme par hasard, qui venait de débarquer ? La déesse de l'Amour... Amour qui rime généralement avec rose et cœurs... Ça collait pas mal avec ces boites.

    "Oh mon dieu..." avais-je murmurée en me rendant compte que Aryana était vêtue d'une tenue de pompom girl. Ca me rappelait trop de mauvais souvenirs. Y'avait cette fois avec Pascal quand ils étaient dans leur période théâtre, où maman avait aussi enfilée une tenue de ce genre et que toutes les femmes s'étaient retrouvées en train de danser autour de Pascal qui portait un costume de centurion. Au final, sur scène, alors qu'on était une centaine dans la salle, Ahrodite en avait profité pour embrasser Pascal et c'était tellement... Ca ne s'arrêtait plus... Entre ceux qui applaudissaient et Ellie à côté qui tentait de calmer Papa qui était à deux doigts de monter sur scène, c'était horrible ! Heureusement, ce n'était pas ce futur là, du moins pas dans l'immédiat, car Pascal n'était même pas dans les parages.

    La déesse de l'Amour m'avait prise dans ses bras et après une petite hésitation, je l'avais serrée à mon tour. Elle nous avait expliquée qu'elle portait un déguisement et qu'elle n'avait pas changée de look, ce qui paraissait logique un jour comme celui ci, mais bon.

    "Je ne comptais pas vraiment sortir ce soir. D'ailleurs, c'est pas le soir uniquement qu'on se déguise ?"

    Voyons le regard de Eve et Aphrodite, je m'étais contentée de me taire. C'était peut-être le matin aussi. De toute façon je n'avais rien de prévu et on n'avait pas eu le temps de discuter avec Wilson pour voir si on ferait un truc de notre soirée. De toute façon il allait être occupé avec Eve et puis j'avais encore beaucoup de choses à faire. Sans compté que le déguisement de Harley Quinn ne serait sans doute plus du tout disponible le jour même d'Halloween.

    "Je pense que les cœurs ça vient de quelqu'un de divin... Du genre... un dieu ou une déesse... car on ne peut pas en faire grand chose et encore moins les ouvrir ou les détruire."

    J'avais jetée un œil en direction de Wilson.

    "J'ai dit quoi ? Fallait bien que j'essaye d'en détruire un pour voir si ça marcherait ou pas."

    Ils pensaient que je m'étais contenté de toucher ces cœurs ? Je voulais juste faire un test pendant que Eve et Wilson s'étaient embrassées, mais ça n'avait pas marché. Donc ça ne pouvait être que divin et plus fort que mes pouvoirs. Un dieu ou une déesse, ça semblait évident. Mais Aphrodite avait affirmée que ça n'était pas elle.

    "Dans ce cas, je ne vois qu'une seule explication, c'est que Dyonisos a déclaré sa flamme à Yzma !"

    Je m'étais mise à rire toute seule et... En fait oui, je riais toute seule. Oh mon dieu, ils n'avaient pas encore sauté le pas, c'était ça ? Fallait vraiment que je pense à me renseigner sur la vie de chacun à l'heure actuelle. Je m'étais arrêtée de rire, regardant tout le monde avec un air innocent.

    "Je plaisante ! Ils ne vont pas réellement être ensemble ! Elle est bien trop méchante de toute façon et dark et... Oulala, ça fait mal quand elle passe ! Et même si Dyonisos n'a pas bon goût, il n'irait tout de même pas avec madame Popochimalt !"

    J'avais fait un faible sourire, espérant qu'ils goberaient que je plaisantais, avant de voir le regard accusateur de Aphrodite. Qu'est ce que j'avais encore dit ? Oh... oui...

    "Enfin, pas bon goût, à part quand vous étiez tous les deux."

    Bon sang, il n'y avait pas mieux pour s'enfoncer d'avantage. Je m'étais tournée pour regarder jusqu'à où allaient les boîtes. Puis tout à coup, celle que j'avais en main s'était mise à s'illuminer.

    "Ça c'est nouveau..."


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Ce n'est pas que je ne les aime pas,
mais rend toi compte par toi même...
ces gardes, ce sont des monstres !


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cass http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74523-fiche-personnage-cassandre-sandman#815324 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80963-littlesexyass#1022190

Damian T. Keegan


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Damian T. Keegan


╰☆╮ Avatar : Aaron Taylon Johnson

Ѽ Conte(s) : Le roi lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tojo

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 248

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 15 Oct 2015 - 13:36

Tojo ∞ plein de monde
Nuance mécanique
Le lion pestait contre lui-même intérieurement. Il s'était encore pris quelqu'un. La blonde à la bibliothèque, le gamin de tout a l'heure, et maintenant le...Barbu aux cheveux longs. Ce dernier n'était visiblement pas comme tout le monde. Déjà il n'était pas déguisé. Aujourd'hui, le trois quarts des gens l'était mais pas lui. Il avait un regard assez hypnotique qui plus est. Damian se relevait maladroitement et fit face à la Chevelue. Sans rien dire. De toute façon, qu'est-ce qu'il aurait pu dire? S'excuser n'aurait servi à rien avec ce genre de personne. Il ne le quittait pas des yeux. Son visage restait aussi impassible qu'il le pouvait. l'atmosphère était assez tendue, assez glaciale.

"Salut." Dit-il en tendant la main vers l'inconnu. "Damian. Jolie crinière"

Un homme avec un oiseau arrivait, pas n'importe quel oiseau, un aigle. Krystal aurait surement cherché à la manger. Elle était accompagnée d'un homme déguisé en centurion. C'était un Romain, enfin il pensait, des gens habitant loin il y a longtemps. Visiblement, l'oiseau n'avait pas l'air très contente. C'était peut-être la coupe du chevelue qu'il n'aimait pas.

Le sherif ( il venait de montrer son insigne) avait visiblement fait plus attention au déguisement d'Erwan que Tojo. Lui il s'en fichait un peu, voir les gens torse nu ou complêtement nu ne le choquait absolument pas. Peut-être grâce à Krystal d'ailleurs. Elle était quasiment tout le temps nue quand elle venait. Tojo reportait son attention sur les petites boîtes roses. rose...Rose. Il réfléchissait, ça avait un lien avec cette fête qu'on appelait st valentin? Il se penchait pour attrapait une des petites boîtes curieuses et se relevait. Il la sentit, elle n'avait aucune odeur. Rien. Ce qu'il trouvait étrange parce qu'il arrivait également à mémoriser les choses à cause des odeurs. Quand on faisait attention, chaque chose avait son odeur. Là c'était une odeur de rien. Aucune odeur. Elle était légère en plus. Comme une plume. Rose, creuse, légère, sans odeur et elle sonnait creuse.
"C'est une coutume de chez vous? Une sorte de parade amoureuse?" Demandait-il en regardant Pascal. "Je ne connais pas totalement les coutumes mais j'y travaille, je n'avais jamais vu ça. Erwan est toujours vivant et il l'a touché."

Rose, creuse, légère, sans odeur. Creuse et brillante. brillante?

La boîte se mit soudainement à briller. C'était normal? Il jetait un regard inquiet à la chevelue. Ce changement soudain le fit ouvrir ses mains, laissant la boîte s'échapper pour tomber sur les pieds d'Erwan. La légèreté de la boîte ne lui avait sans doute pas fait mal mais le choc fit s'échapper un pouêt distinct de la boîte. Puis les autres autour d'eux se mit à frétiller le temps de quelques secondes en émettant des pouêt désynchronisé pendant leurs tremblements puis plus rien.

"Ils sont un mais plusieurs...enfin je crois." Conclut le Lion en regardant autour de lui.
Le silence.

Les boîtes ne bougeaient plus, elles s'étaient immobilisées, elles s'étaient arrêté. Plus rien, plus de lumière.

"Elles sont cassées?" Demandait-il d'un air inquiet à l'assemblée. Non, il ne voulait pas qu'on lui reproche d'avoir cassé quelque chose, il le craignait, il n'aimait pas l'idée d'avoir cassé quelque chose qui n'était pas à lui.

code by Silver Lungs

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


A friend in need's a friend indeed
A friend who'll tease is better
Our thoughts compressed which makes us blessed
And makes for stormy weatherBANGERZ

Contenu sponsorisé







[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 7
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

[Fe] Nuance Mécanique - Evénement #48





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations