« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

☣️ Up #47, l'animation Rp ☣️ AllôMairie? , l'animation Mairie ☣️ Fil Rouge Graphique & Rpgique ☣️ Instagram des personnages ☣️
-9%
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch (OLED) avec station d’accueil et manettes Joy-Con ...
319.99 € 349.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage


ϟ Anastasia Romanov ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 3 Anyadam

Police royale.

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 3 F1ok

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 3 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 6456


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 3 _



________________________________________ Dim 24 Juin 2018 - 19:53

Faire confiance à son partenaire, c'était la règle numéro un, même si elle était implicite, des policiers. Et ça tombait bien : Anya avait confiance en Laureline, autant en ses compétences qu'en la personne qu'elle était. Cela ne l'avait cependant pas empêchée d'être concentrée au moment de frapper à la porter du suspect. Et même là, cette concentration n'avait pas suffi à lui éviter d'être surprise - heureusement pas par une arme à feu pointée sur sa tempe.
Anya ne s'était pas fait mal, sauf peut-être à son égo. Elle se releva bien vite et n'avait rien perdu du coup de poing magistralement esquivé par Laureline. Pas de doute, sa collègue était sacrément badass !
D'ailleurs, elle courait très vite. Anya s'élança bien sûr à sa suite, tout en ayant l'idée de ne pas se mettre à portée de tir quand même, mais était en moins bonne condition physique que la policière, sans doute parce que courir après les méchants n'apparaissait pas en premier sur sa fiche de poste.
Il ne lui fallut cependant pas bien longtemps pour rattraper tout ce beau monde et constater que Vee avait mordu le suspect à la jambe mais qu'elle l'avait lâché, sur ordre de sa maitresse ou pas, Anya n'aurait su le dire. A la place, Laureline avait pris le relais, d'une façon probablement pas totalement professionnelle, d'ailleurs.
Mais s'il n'y avait eu que ça...
Anya songea qu'elle avait bien fait de ne pas fanfaronner en arrivant. Ca allait manifestement leur servir puisque Laureline n'était plus en possession de son arme. Evidemment, McGregor n'avait pas perdu l'occasion pour s'en saisir et menacer Laureline.
Anastasia recula, d'abord pour s'assurer de ne pas être aperçue par le potentiel tireur, puis pour trouver un plan. Si Vee intervenait, il aurait le temps de tirer et dieu seul savait quelle serait l'issue du combat. Il était plus sage et sûr de le prendre à revers afin que McGregor ne voit, littéralement, pas le coup venir. Ou quoi que ce soit, d'ailleurs.
La rouquine était farouchement opposée au meurtre. Elle avait eu l'occasion de tuer Raspoutine mais ne l'avait pas fait, en dépit de tout ce qu'il lui avait fait subir et elle ne comptait pas changer d'attitude. Alors la jeune femme, apercevant un épais morceau de bois, s'en saisit et approcha à la fois silencieusement et rapidement du suspect pour l'assommer.
McGregor tomba au sol dans un brut mat et lourd mais il respirait encore.
- Agression sur agent, je suis presque sûre que ça nous permettra d'avoir un mandat pour perquisitionner le hangar, commenta Anastasia, assez satisfaite. Ca va aller, rien de cassé ?
Laureline était certes badass mais cela ne la rendait pas invincible pour autant.
Anastasia avait encore le souffle court quand elle appela le poste pour raconter les faits et demander un mandat, qui fut accordé, comme elle l'avait imaginé.
- C'est bon, annonça-t-elle en raccrochant.
Le hangar était tout à côté de là où McGregor, à présent menotté, faisait une petite sieste. Anastasia en ouvrit la porte puis déclara, dans une révérence un peu grotesque :
- A toi l'honneur !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


ϟ Laureline G. D'Arelaune ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Laureline G. D'Arelaune

| Avatar : Amy Adams

« Tu oses flirter avec une fille devant moi ?! »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 3 180622051743890611

« Tu restes mon Prince, quoiqu'il arrive... »

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 3 180622055551475692


| Conte : Valérian & Laureline╰☆╮Enchanted Ѽ
| Dans le monde des contes, je suis : : Laureline/Giselle

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 3 Kroy

| Cadavres : 69


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 3 _



________________________________________ Mer 27 Juin 2018 - 13:11

Laureline avait toujours le genou pressé contre la blessure de McGregor. Le type était à deux doigts de lui tirer dessus, mais elle était trop enragée pour ne pas le faire souffrir un peu.
Alors, elle vit une ombre s'avancer derrière l'homme qui la tenait en joue. Le reflet d'une chevelure rousse lui indiqua qu'il s'agissait de sa collègue. Anya venait à son secours.
Pour ne surtout pas faire comprendre au suspect ce qu'il allait se passer, Laureline garda les yeux fixés sur lui, le menaçant du regard.
Elle retint son souffle au moment où Anastasia frappa la tête de McGregor avec un morceau de bois. Heureusement, le doigt du suspect n'actionna pas la détente. Son corps tomba comme une masse sur le sol. D’après le soulèvement régulier de sa poitrine, il était seulement assommé. Tant mieux, pensa Laureline, il allait pouvoir être arrêté, et passer un beau séjour en prison.

- Non ça va. Merci beaucoup. Fit Laureline avec une énorme gratitude.

D'un coup, D'Arelaune réalisa qu'elle aurait pu mourir. McGregor avait une arme pointée sur elle. Sur ses bébés. Son impulsivité aurait pu la tuer. Il fallait qu'elle apprenne à contrôler ça, car elle était mère désormais, et sa tendance à se mettre en danger ne devait pas impacter la sécurité de ses précieux enfants.
La rousse porta une main tremblante à son ventre, à deux mois de grossesse, il n'était pas encore rond, mais elle pouvait déjà sentir ses petits êtres grandir en elle et elle était terrifiée de les perdre.
Anya lui annonça que le mandat était obtenue, cela sortit Laureline de ses pensées inquiétées.
Elles avaient officiellement le droit de fouiller cet endroit sordide et de trouver toutes les preuves possibles pour inculper McGregor.
Anastasia lui ouvrit la porte du hangar et s'effaça pour laisser entrer Laureline en premier. La rousse la remercia d'un sourire.
Puis elle pénétra dans le bâtiment. Son cœur se serra sous ce qu'il vit.
Tous les chiens enlevés étaient là. Ils étaient muselés et du sang séché tâchait le sol du hangar. Les Braques levèrent vers les policières des regards tantôt effrayés, tantôt suppliants. Certains pignaient, d'autres adoptèrent une position de soumission et gardaient le silence, de peur de se faire battre sûrement.

- Mon dieu. Souffla Laureline, les larmes aux yeux.

Les policières s'avancèrent dans le hangar. Anya décrocha son téléphone et du sûrement prévenir le poste de leur affreuse découverte.
Laureline observa tous les chiens, tous les Braques semblaient en vie. Elle en fut soulagée. Cela sera dur de les réhabituer à la douceur de leur maître. Ils auront peur de chaque main qu'ils verraient pendant plusieurs mois.
D'Arelaune alla jusqu'au fond de hangar, et découvrit une arène faite de grilles résistantes. La terre en son centre était marquée par des traces de combat, là aussi du sang tâchait le sol. Il y avait des chaînes accrochées, elles permettaient sûrement de retenir les chiens avant les combats.

- On a assez de preuve pour envoyer cette pourriture au frais pendant un bon moment. Fit-elle à sa collègue. Mais il y a sûrement un réseau entier à démonter. Conclut Laureline avec un ton déterminé. Anya et elle avaient encore du travail.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77800-les-aventures- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77822-repertoire-de-relations-inter-galactiques


ϟ Anastasia Romanov ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 3 Anyadam

Police royale.

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 3 F1ok

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 3 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 6456


Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 3 _



________________________________________ Mer 27 Juin 2018 - 22:46

Anastasia n'avait pas manqué de voir la main portée par Laureline sur son ventre. Sous l'effet de l'adrénaline, elle n'avait pas pensé aux bébés qu'elle portait et c'était normal - l'adrénaline faisait souvent cet effet et rendait presque littéralement capable de soulever des montagnes. Mais ce geste, cette inquiétude omniprésente pour quelque chose qui grandissait au plus profond de soi, Anya le comprenait, pour l'avoir elle-même vécu trois ans - déjà - plus tôt. Pourtant elle avait prétendu ne pas y prêter attention, par pudeur. Quand elle attendait Abigaëlle, s'il y avait bien une chose qu'Anya ne supportait pas, c'était l'impression d'être un incubateur sur pattes dont tout le monde se souciait en oubliant la personne derrière.
Accessoirement, Laureline et elle ne se connaissaient pas plus que ça, même si elles travaillaient au même endroit et menaient leur première enquête. C'était insuffisant pour qu'Anastasia se mêle d'un domaine aussi privé, d'autant plus qu'il n'était rien arrivé aux bébés.
Anastasia espérait cependant que si le besoin se faisait sentir Laureline saurait où la trouver car elle avait commencé à réellement l'apprécier, en tant que collègue et que personne.
La profiler suivit Laureline dans le hangar et fut autant révoltée que la policière par le spectacle désolant et glauque qu'elles avaient sous les yeux. Anya se retourna vers McGregor, qui était encore dans son champ de vision, et lui lança un regard empli de mépris. Il n'en vit rien, puisqu'il était encore K.O. mais le simple fait d'avoir pu exprimer ce dégoût soulageait, en quelque sorte, la jeune femme.
Les rouquines approfondirent leur inspection et Anastasia dégaina une fois de plus son téléphone.
- C'est bon, affaire résolue, commenta-t-elle factuellement en dépit de ce qu'elle ressentait en voyant tout ça. On a notre homme et nos chiens. Il faudra vérifier les puces pour savoir lequel est à qui et certains ont l'air d'avoir besoin d'un vétérinaire mais à vue de nez on les a tous retrouvés. Vivants.
Il ne s'agissait "que" de chiens. Pourtant, Anastasia était soulagée que l'affaire se termine aussi bien. Elle savait que ce ne serait pas tous les jours le cas dans son métier alors elle savourait chaque victoire, considérant qu'il n'y en avait pas de petites.
Le coup de fil au poste fut bref, juste le temps d'expliquer la situation et de demander des renforts. Une équipe allait venir pour embarquer celui qui était passé du statut de suspect à celui de coupable. Une autre viendrait pour les animaux qu'elles ne pouvaient gérer à deux. Anya rangea son téléphone dans sa poche et rejoignit Laureline au fond du hangar, là où se trouvait l'arène.
- Tu as sans doute raison mais pour le moment on peut savourer cette victoire et se dire qu'une douzaine de chiens vont retrouver leur petit confort très rapidement. Les renforts arrivent pour récupérer MacGregor et prendre les chiens en charge. Je leur ai conseillé de contacter la vétérinaire, Olympe de Clos Renault. C'était un chat avant mais elle sait y faire avec les chiens. Beau travail, conclut Anya en tapotant amicalement l'épaule de Laureline.
Elle marqua une pause, observant l'entrée et le soleil qui filtrait par la porte.
- Je vais surveiller MacGregor le temps qu'ils arrivent. Je suis pas à l'aise dans cet endroit et je suis pas à l'aise de le savoir trop longtemps seul, même assommé.
Anya n'attendit pas son reste et sortit d'un pas résolu.
Les renforts ne tardèrent pas. Il ne fallut pas longtemps pour embarquer MacGregor, qui commençait justement à se réveiller. Il fallut plus de temps pour prendre en charge les chiens. Certains de leurs propriétaires étaient venus, au bord des larmes pour la plupart.
- Moi j'appelle ça du travail bien fait, commenta Anya face à ce spectacle en se postant à côté de Laureline. Allez viens, t'as bien mérité de boire un truc rafraichissant, je crois. C'est moi qui invite cette fois.
L'enquête était finie. Les deux femmes reprirent la voiture de la policière pour rentrer en ville avec l'esprit plus tranquille.

Fin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r


ϟ Contenu sponsorisé ϟ







Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline - Page 3 _



________________________________________

 Page 3 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Les 101 Braques de Weimar ♠ Laureline





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Poste de Police