« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)


Partagez
 

 Oops. [Lucy - Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Charlie Tramp



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Charlie Tramp


╰☆╮ Avatar : Brad Pitt

Ѽ Conte(s) : La Belle et le Clochard
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Clochard

✓ Métier : Aucun, juste de quoi survivre vite fait !
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 134

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Oops. [Lucy - Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 30 Nov 2020 - 13:26








J’étais assis sur le bureau. Mes jambes battaient sur ce dernier, comme un enfant. Je la regardais me dévorer des yeux. Mais j’avais une éthique ! Je savais m’y tenir ! C’était une croqueuse d’homme j’en étais convaincu. Et je ne tomberai pas dans son piège, c’était hors de questions. Après tout ça allait peut être, être ma patronne, donc je m’efforçais de me tenir à carreaux.

« Ouaip. J’ai une fille. Et j’ai appris y’a pas longtemps que j’avais aussi plusieurs enfants, dans le dos. Enfin dans le dos. Disons que j’ai pas été mis au courant. La première s’appelle Ange, sa mère n’est plus là. Et les autres je sais pas comment ils s’appellent, mais leur maman c’est Catherine, mon ex. Elle me les a caché ! Qui fait ça hein ? »


J’étais toujours assis sur le bureau. Je commençais à jouer avec les stylos. En fait je m’occupais, pour pas sauter sur Lucy. Je savais qu’elle attendait que ça. Mais je ne ferai jamais le premier pas ! Jamais ! C’était hors de questions. A chaque fois que je rencontrais quelqu’un, je lui faisais un enfant. Et c’était pas le moment de recommencer, surtout avec une avocate.

« Vous êtes donc… Veuve. Mes condoléances... »


Au vu de sa posture dans le sofa, je me dis qu’en réalité, elle s’en foutait pas mal. Mais elle avait certainement raison. Peut être que c’était elle qui était dans le vrai. Il fallait croquer la vie à pleine dents. Je la regardais s’humecter les lèvres, je détournais aussi tôt la tête. Un peu vite, car je tombais du bureau.

« Hé ! Aïe ! C’est d’votre faute. Faut pas regarder comme ça. C’est interdit. Me regarder plus ! »


Je fis quelque chose d’étrange. Mettant mes mains devant mon, visage, je faisais en sorte de plus la regarder en me déplaçant. J’avais repéré une bouteille de whisky dans une armoire entreouverte. Je m’y déplaçais, comme chez moi et je servis deux verres. J’aurai pu faire ça avec classe, avec élégance… Mais je n’étais ni l’un ni l’autre. Je n’étais qu’un ancien clébard, un bon vieux sac à puce. Lui ramenant le verre, je bus le miens comme un sauvage, tout en revenant m’appuyer sur mon bureau.

« Et on a pas trop reparler du travail. C’est légal ? Pas que je m’en moque, mais si je commence à faire des trucs illégaux, j’aimerai être mis au courant. Ca serait bien même en fait. J’connais Catherine, elle peut me faire payer n’importe quoi. J’crois qu’elle me veut mort même... »


J’en parlais beaucoup. Peut être que j’en étais encore un peu amoureux non ? Mais en même temps, c’était elle qui avait cherché non ? C’était elle, qui avait choisi. Et elle m’avait reproché que c’était de ma faute. J’avais perdu l’envie d’avoir des relations stables et durables à partir de ce moment là. Parce que si je m’engageais dans quoi que ce soit, je perdais ma liberté. Mais… C’était une pirate. Et les pirates, ça aimait aussi la liberté non ?

« Et tu invites souvent les gens dans ton bureau en les regardant comme si t’allais les manger ? »


Oui, on se connaissait pas bien encore. Je passais du vous au tu, comme on passait du coq à l’âne. En même temps, j’étais un peu infernal. Comme un sale gamin, je continuais à jouer avec ses stylos. Ils étaient beaux, c’était des beaux stylos. Pas des bics qu’on avait à l’école. Non. Je les reposais avec soin de peur de les casser. J’étais maladroit.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
The Tramp.
 Qu’est-ce que t’as fait pour arriver là ? Tu as refilé tes puces à la bonne ?

Lucy Wright



« Je ne suis pas une
rousse de secours ! »


Lucy Wright


╰☆╮ Avatar : jessica chastain

Ѽ Conte(s) : la famille pirate
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : lucile macbernik

✓ Métier : avocate ✗ dirige une maison de poker illégale au dessus de son bureau mais chut.
Oops. [Lucy - Fe] - Page 2 Tumblr_inline_oltkzhc15g1t80jpm_250

☞ Surnom : gina
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1078

✓ Disponibilité : entre ebenezer et alexis, j'ai de la place donc venez demander.

Oops. [Lucy - Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Je ne suis pas unerousse de secours ! »


________________________________________ Lun 30 Nov 2020 - 20:51

Oops.
◇ ◆ ◇
Je ne le quittais pas des yeux. En meme temps, où aurais-je pu regarder d’autre ? Je voulais apprendre à le connaître, après tout, c’était peut être aussi bien. Et puis bon, j’étais pas une pute, ça c’était la mère de ma version maudite. Même si j’avais trompée Victor, ça ne voulait pas dire que je m’envoyais en l’air avec n’importe qui, j’ai quand même de l’honneur et une éthique à suivre. Mais Charlie ne me laissait clairement pas indifférente et je voyais bien que moi non plus.

« Je vois…c’est vrai que ce n’est pas normal que Catherine ne vous ait rien dit c’est vrai. Vous seriez en droit de demander la garde de vos enfants, cependant dans l’état actuel des choses, je pense qu’elle sortirait gagnante de n’importe quel procès, c’est les méfaits de la loi américaine. » énonçais-je en haussant les épaules « mais je maintiens que c’est pas normal de cacher ce genre de choses. »

Je me tue. Je voulais enfermer la part avocate de celle que je suis parce que ce n’était clairement pas le moment, je ne voulais pas mettre en avant ce côté là de ma personnalité parce que même si je l’étais ici à Storybrooke, je demeurais avant tout une pirate et ça, personne ne pourrait me l’enlever. Je lui fis la confession que j’étais veuve d’époux et mère de quatre enfants. Je conclus par un simple signe de la tête.

« Merci. » énonçais-je « ça va faire plus de trente ans maintenant, le temps passe vraiment vite quand on y pense. » avouais-je.

Un léger petit rire vint à m’échapper quand il se retrouva sur le sol en ayant voulu échapper à mon regard. Me levant, je finis par m’asseoir confortablement mais ne le quitte pas du regard.

« Vos mains ne m’empêcheront pas de vous regarder ou vous relooker, utilisez donc le terme que vous préférez. » énonçais-je avec un sourire conquérant.

Passant une mèche rousse derrière mon oreille, je le regarde se diriger vers l’armoire avant d’y prendre la bouteille de whisky ainsi que deux verres. Les remplissant, il m’en tend un que je saisis avant de le porter à mes lèvres. Prenant le temps d’apprécier le whisky, je finis par lever le regard vers Charlie avant de reprendre la parole.

« En partie je dirais…Ce sera légal sans l’être véritablement mais qu’est-ce-que vous avez à craindre ? Je suis votre avocate ou pas ? » énonçais-je avec un sourire « faites moi confiance, je sais ce que je fais. » ajoutais-je avec un clin d’oeil « et pas d’inquiétude, vous y gagnerez plus que vous n’y perdrez et il se pourrait même que vous passiez avoir un toit sur votre tête ainsi que pour votre fille. » énonçais-je « disons que tout travail mérite salaire, et les parties de poker entre autre payent plutôt bien. » ajoutais-je.

Buvant une nouvelle gorgée de mon verre, je finis par le terminer avant de le déposer sur le bureau tout en ramenant mon regard sur Charlie. Un petit rire m’échappe avant que je ne reprenne la parole en le voyant jouer avec mes stylos.

« Tu peux en prendre un si tu veux, j’en ai pleins. Et pour répondre à ta question, tu es le premier. J’invite rarement des gens comme toi… » lançais-je avant de me reprendre « je veux dire…j’invite jamais personne ici et encore moins des personnes qui me dévorent du regard autant que je le fais moi-même. »

Je me lève avant d’ouvrir mon armoire et de sortir une autre bouteille de bourbon que je venais juste de recevoir d’Ecosse.

« C’est une marque de whisky écossaise. Tu en veux ? » demandais-je.
⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


« lucy wright »
Parfois je me dis juste que je suis Bonnie et que Clyde n'est pas bien loin. ©️ .bizzle
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright

Charlie Tramp



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Charlie Tramp


╰☆╮ Avatar : Brad Pitt

Ѽ Conte(s) : La Belle et le Clochard
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Clochard

✓ Métier : Aucun, juste de quoi survivre vite fait !
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 134

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Oops. [Lucy - Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 5 Déc 2020 - 8:10








C’était tendu. Sexuellement et tendu tout court. Je me gardais de bien rester derrière le bureau. Mais en même temps, elle était avocate. J’avais besoin d’une avocate. Et j’avais pas d’argent pour payer. Ca me dérangeait pas de faire le gigolo. Surtout pour elle. Je l’avais déjà fait, pour une somme d’argent assez grosse que j’avais dilapidé dans l’heure dans un pari à la con. Je fis une grimace. La dernière était bien plus vieille et bien moins joli. Mais riche. Ca avait son avantage. Peut être que si je couchais avec Lucy, j’aurai droit à des frais d’avocat gratuit !
Mais en même temps… En même temps… C’était pas si dur que ça. C’était dans la poche. Et franchement, y’avait pire. Clignant des yeux, quand elle me dit qu’elle me dévorait des yeux, je restais bien loin d’elle, de l’autre côté du bureau. Ce jeu de chat et la souris allait très mal finir.

« J’te dévore pas du regard ! Je dévore personne du regard ! »


Je me défendais comme je pouvais. Plusieurs choix s’offrait à moi. Coucher avec tout de suite et partir tôt le lendemain comme je faisais d’habitude dans ce genre de cas. Coucher avce plus tard, imposer mes conditions, comme la gratuité des frais d’avocat, et poursuivre ça plus tard aussi. Rien faire, et partir. Je devais réfléchir. Je l’observais, c’était chaud. Chaud et tendu. Mais ça, je l’avais déjà pensé.

« Un bourbon, c’est américain. »


Je clignais des yeux. Oui je préférais ce qui venait de notre pays. J’étais quand même un peu patriote sur les bords. J’aimais ce pays, qui était devenu ma terre d’adoption. On y était bien plus libre que la vieille Angleterre d’où je venais. Je clignais des yeux encore une fois, un peu immobile. Un peu trop immobile. J’avais déjà un verre et je l’avais fini.

« Mais j'veux bien goûter. »


Je tenais beaucoup l’alcool. Pour la simple et bonne raison que j’étais alcoolique. Je vivais dans une caravane avec ma fille Ange, et la dispute à ce sujet allait toujours bon train. Pas parce que je buvais trop. Non, parce que la caravane était bien trop petite, et qu’on n’avait qu’un petit frigo. Rempli de bière à ras la gueule. C’était difficile d’y mettre des aliments. Mais on avait trouvé un compromis en mettant les bières dehors.

« J’veux pas de toit au dessus de ma tête. »


C’était la base de ma philosophie. Dehors, on était toujours libre, à l’intérieur, on était enfermé comme dans une cage. Mais peut être qu’effectivement, il était tant de changer de position à ce sujet. Ange devenait une grande fille, et elle commençait à avoir besoin de confort. L’avantage d’une caravane, c’est qu’on pouvait la mettre n’importe où. C’était la liberté. Si demain, nous avions envie de quitter cette ville de merde, maudite, avec tout un tas de problèmes, on n’hésiterait pas à mettre les voiles.

« Par contre, on peut aller chez vous. J’accepte de coucher avec vous, à une condition. Et me regardez pas comme ça. Vous en avez envie plus que moi. On dirait un barbecue un jour de repas de famille. »


J’affirmais mes propos en hochant la tête. Tout ce petit cinéma ! C’était juste pour m’attirer dans son lit ! Je l’avais vu dés le départ. Je l’avais percé à jour très vite. Mais j’avais envie de temps en temps de dormir au chaud dans un lit. Je faisais ca souvent avec des nanas de passage. J’avais du chien. C’était pas étonnant. Une nuit au chaud c’était pas plus mal. Et il était trop tard maintenant, je ne voulais pas réveiller Ange en rentrant ivre mort dans la caravane.

« J’veux la gratuité de mes frais d’avocat. Un coup, une nuit, gratuité. J’peux aller jusqu’à trois coups. Maximum. Et j’veux un job, aussi, de chauffeur. Chauffeur c’est bien, c’est classe. Mais on n’a pas le droit de faire ça dans la voiture et sur du temps de travail. J’suis un mec sérieux. Et j’veux pas de contrat stable. Ca m’intéresse pas. J’veux faire ce que j’veux, quand j’veux. Et si je veux partir, je partirais et faudra jamais poser de questions à ce sujet ou essayer d’me rattraper ! »





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
The Tramp.
 Qu’est-ce que t’as fait pour arriver là ? Tu as refilé tes puces à la bonne ?

Lucy Wright



« Je ne suis pas une
rousse de secours ! »


Lucy Wright


╰☆╮ Avatar : jessica chastain

Ѽ Conte(s) : la famille pirate
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : lucile macbernik

✓ Métier : avocate ✗ dirige une maison de poker illégale au dessus de son bureau mais chut.
Oops. [Lucy - Fe] - Page 2 Tumblr_inline_oltkzhc15g1t80jpm_250

☞ Surnom : gina
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1078

✓ Disponibilité : entre ebenezer et alexis, j'ai de la place donc venez demander.

Oops. [Lucy - Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Je ne suis pas unerousse de secours ! »


________________________________________ Ven 1 Jan 2021 - 18:07

Oops.
◇ ◆ ◇
« C’est cela oui. » énonçais-je avec un petit rire.

Je le voyais clairement qu’il me dévorait du regard, ça se voyait comme le nez au milieu de la figure. Je le regardais se tenir derrière le bureau, je voyais bien la tension naissante entre nous deux. M’humectant les lèvres, je finis finalement par me lever pour pouvoir nous servir à boire, j’avais clairement du très bon bourbon. Du bourbon écossais qui offrait un très bon goût dans la bouche. Levant les yeux au ciel, je reprends la parole rapidement.

« Oui je le sais que c’est américain mais le bourbon écossais est également très bon. » énonçais-je alors.

Un léger sourire perla sur mes lèvres avant de reprendre la parole, versant du bourbon dans un verre avant de le déposer sur le bureau pour lui donner. M’installant face à lui, je lui souris tandis que ce dernier énonce le fait qu’il ne souhaite pas avoir de toit au dessus de sa tête. Me pinçant les lèvres, je reprends rapidement la parole.

« Au moins de l’argent pour toi et pour ta fille et pour pouvoir en mettre plein la vue à ton ex-femme. » énonçais-je avec un sourire.

Les bras croisés sous la poitrine, l’alcool montant à la tête, je souris à ce dernier avant de faire un léger signe positif de la tête.

« Peut être oui. » énonçais-je avec un sourire, le dévorant des yeux.

M’humectant les lèvres, je ne le quitte pas des yeux avant de reprendre la parole.

« Ça me va très bien ! Marché conclus. » énonçais-je « pas de contrat stable mais de l’argent qui coule à flot. C’est pas mal non ? » énonçais-je avec un sourire alors qu’on quittait mon bureau en direction de mon appartement.

Je ne marchais plus très droit mais je connaissais le chemin par coeur, donc ivre ou non, je pouvais arriver jusqu’à chez moi sans problème. Me pinçant les lèvres, je finis par pousser la porte de mon appartement avant de retirer mes chaussures à talons pour finir par fermer la porte derrière Charlie tout en posant mes lèvres sur les siennes, le coinçant contre le mur de l’entrée.
⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


« lucy wright »
Parfois je me dis juste que je suis Bonnie et que Clyde n'est pas bien loin. ©️ .bizzle
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright

Charlie Tramp



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Charlie Tramp


╰☆╮ Avatar : Brad Pitt

Ѽ Conte(s) : La Belle et le Clochard
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Clochard

✓ Métier : Aucun, juste de quoi survivre vite fait !
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 134

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Oops. [Lucy - Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 6 Jan 2021 - 8:17








Je m’étais réveillé au petit matin. Comme toujours après ce genre de chose. Torse nu, j’essayais de me glisser hors des draps. Normalement, j’étais un expert en sortie silencieuse sans lendemain. Remettant mes sous-vêtements et mon pantalon je la regardais dormir. Avec un soupire, je terminais de m’habiller. Quand je remis mon pull, j’eus la stupéfaction de voir qu’elle était réveillé. Un peu grognon, je soupirai en mettant ma veste intérieur mouton Levis.

« Ha, t’es réveillé. »


C’était un peu gênant ça. Vois très gênant. Avec un autre soupire, je regardais autour de moi, j’étais piégé. Fallait que je sois honnête et c’était pas vraiment ma marque de fabrique.

« Heu. C’était très bien hier soir et cette nuit… Très cool même… Mais j’sais pas si c’est une bonne idée de sortir avec son patron. »


Avec calme, je mis ma casquette gavroche sur la tête. Ca me donnait un certains style. Plissant des yeux, je regardais l’appartement qui était assez luxueux. Ca me rappelait beaucoup trop Catherine, elle aussi vivait dans un espèce de luxe. Perso, je n’aimais l’argent que pour survivre. Il vous empêchait d’avoir les idées clairs et il détournait les gens du droit chemin.

« S’pas contre toi baby. L’problème ; c’est que j’suis trop proche de ma liberté pour qu’on commence une liaison. D’abord on couche ensemble une nuit, après t’en r’demande. Puis deux mois plus tard t’es enceinte. Crois moi j’suis trop fertile pour qu’on continue et j’ai pas envie qu’ça s’passe comme ça. »


C’était un bon truc non ? Et puis on n’avait fait ça qu’une nuit. Je savais que c’était le moment parfait pour surtout, ne pas s’engager à long terme. Je l’observais calmement. Elle était belle et j’avais envie d’y revenir. Mais le soucis, c’était que c’était à double tranchant et pas du tout en accord avec mon discours. Lentement, je commençais à me diriger vers la porte.

« C’est mieux comme ça beauté. Et puis, si j’bosse pour vous, y’aura toujours un malaise, vaut mieux qu’on s’en tienne là pour l’moment. »


Dans l’embrasure de la porte, je la regardais et je regardais aussi ma montre. J’allais être en retard. J’avais 500 dollars de pari en jeu ce matin. J’avais parié sur des chevaux et une course importante et il était hors de question que je rate le départ. Déjà que je devais surveiller qu’aucune fraude ne devait avoir lieux. D’ailleurs une idée me vint.

« T’sais quoi, tu vas m’rendre un p’tit service si ca t’dit. J’ai une course de chevaux qui est sur le feu. J’ai parié gros sur un des bourrins, et faut surtout pas qu’il perde. L’mec qui organise la course est pas super honnête, et si j’viens en présence d’un avocat, ça pourrait lui foutre un peu les glandes. Mais prends pas ça pour un rencard, c’est strictement professionnel. »


Je l’observais, un sourire en coin. Finalement, j’avais craqué. En même temps, il fallait dire qu’elle était plutôt canon. Mais j’avais pas envie de m’engager et j’avais été très clair juste avant. L’observant, avant de quitter la salle, je la regardais en lui faisant un léger clin d’oeil.

« Je serai toi, j’mettrai quelque chose de chaud. Tu vas avoir froid si tu sors comme ça. C’est moi qui t’y conduit, après tout, j’suis ton chauffeur officiel. Quoi que je me pose toujours la question de qui à chauffé qui. »



Fronçant les sourcils suite à cette blague de bon goût j’enlevais ma casquette gavroche en gusie de salue et je sortais dehors pour fumer un clope en l’attendant. Mais qu’est ce que j’étais en train de foutre sérieux ? Ca m’ressemblait pas du tout de poursuivre ça. Normalement, c’était sans lendemain. Et là, même s’il était strictement professionnel, il y allait en avoir un.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
The Tramp.
 Qu’est-ce que t’as fait pour arriver là ? Tu as refilé tes puces à la bonne ?

Lucy Wright



« Je ne suis pas une
rousse de secours ! »


Lucy Wright


╰☆╮ Avatar : jessica chastain

Ѽ Conte(s) : la famille pirate
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : lucile macbernik

✓ Métier : avocate ✗ dirige une maison de poker illégale au dessus de son bureau mais chut.
Oops. [Lucy - Fe] - Page 2 Tumblr_inline_oltkzhc15g1t80jpm_250

☞ Surnom : gina
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1078

✓ Disponibilité : entre ebenezer et alexis, j'ai de la place donc venez demander.

Oops. [Lucy - Fe] - Page 2 _


Actuellement dans : « Je ne suis pas unerousse de secours ! »


________________________________________ Mer 10 Fév 2021 - 16:45

Oops.
◇ ◆ ◇
Glissant la main à mes côtés dans mon lit, je me rends rapidement compte de l’absence de Charlie, j’ouvre les yeux dans un léger soupir avant de laisser mes yeux s’adapter à la lumière. Je commençais à avoir mal à la tête mais un léger sourire vint à apparaître sur mes lèvres. Décoiffée, les yeux maquillés de noir autour vu la soirée de la veille et les lèvres rosés par l’absence de mon rouge à lèvres, je m’assieds dans mon lit, remontant le drap sur ma poitrine.

« T’es loin d’être assez silencieux tu sais. » énonçais-je avec un sourire « oui c’était même plus que très bien hier soir. Mémorable je dirais même. » énonçais-je avec un sourire coquin.

Attrapant mes sous-vêtements, je les enfile rapidement avant de me saisir d’un de mes tee-shirt avant de l’enfiler et de mettre un jogging pour pouvoir enfin quitter mon lit. Un petit rire m’échappe avant que je ne reprenne la parole.

« Oh tu sais, j’ai déjà quatre enfants et je t’avoue que pour l’instant, j’ai pas vraiment envie d’en avoir plus. » énonçais-je en riant.

Ouvrant mon placard, je m’empare d’un pull blanc, d’une jupe crayon noir et d’une paire de louboutins noires avant de tourner le regard vers l’homme en face de moi. Un léger sourire sur le visage, je ne le quitte pas des yeux. M’approchant de lui, j’approche mon visage du sien avant de plonger mon regard dans le sien. Nos lèvres étaient si proches qu’elles auraient pu se rencontrer. Son parfum me parvenait distinctement. Un léger sourire perle au creux de mes lèvres.

« Ça me va. » énonçais-je avec un sourire coquin.

Un petit rire m’échappe avant que je ne prenne le temps de me changer. Me brossant les dents, je me coiffe rapidement avant d’enfiler une veste par dessus mon pull blanc. Mes louboutins mise et parfaitement maquillée, je retrouve rapidement Charlie avant de lui sourire. M’approchant, je m’empare de mes clés de voiture et lui les lance pour qu’il les rattrapent en vol avant qu’on ne quitte les lieux. J’étais consciente que ça ne faisait que commencer.
⇜ code by bat'phanie ⇝


FIN DU SUJET

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


« lucy wright »
Parfois je me dis juste que je suis Bonnie et que Clyde n'est pas bien loin. ©️ .bizzle
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright

Contenu sponsorisé








Oops. [Lucy - Fe] - Page 2 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

Oops. [Lucy - Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville