Gravity
FALLS !

de Dyson

Miroir
Magique
de Anastasia

L'Héritage
Perdu !
de seb


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Miroir Magique au Mur ☆ Evénement #98
Une mission de Anastasia Romanov - Ouverture : août 2018
« Miroir miroir, qui est la plus belle ? »

Partagez | .
 

 [Fe] Up in the sky - événement #30

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

E. Desmond Waldbrant


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 206
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 28 Mai 2015 - 0:19





Up in the sky, there is a village !..

ft Kaa & Alex & Paige & MM & Regina & Hydranos

C'est avec une force de caractère sans nom que Desmond se retint de mettre le feu au clone de Blond-Platine, alors que celui-ci venait de lui mettre une claque derrière la tête façon Gibbs sur Dinozzo. Mais à la place, il rétracta simplement la tête comme un enfant frustré, et se tourna vers le clone en haussant les épaules.

« Exactement ce qu'on m'a demandé. On m'a donné un boulot, je le fais jusqu'au bout. Tout travail mérite salaire, et tout salaire mérite travail, tu ne trouves pas ? »

Son sourire se fit éclatant, tandis que le pyromane se dirigea vers la falaise, où il trouva exactement ce qu'il cherchait : un ballon de baudruche rouge pétant, contrastant avec la verdure. L'objet flottait paisiblement dans la moiteur de la jungle, intrus dans un tableau presque idyllique et qui pourtant passait foncièrement inaperçu. C'était de l'autre côté du chemin que le groupe s'était dirigé pour rejoindre le sommet de la falaise, et Desmond ne se priva pas de suivre ces petits caillous semés par un étrange personnage qui les suivaient depuis le début de l'aventure. Mais avant cela, le pyromane se tourna une dernière fois vers l'incendie et le clone, lui lançant un petit sourire malicieux :

« Tu viens jeter un œil avec moi ? J'espère que tu aimes l'aventure ! »

Et sans attendre la réponse, Desmond s'engouffra sur une petite route qui montait entre les roches, presque invisible, jusqu'à une caverne située sur les bords de la falaise, où se tenait Incendio -ou Salamèche, Desmond n'était plus très sûr- ainsi qu'un homme dont l'âge était difficile à déterminer, au vue de ses airs d'enfant sauvage et ses sourcils froncés qui devaient le vieillir d'au moins une dizaine d'année.

« C'est toi le coup des ballons, c'est ça ? »

L'inconnu se contenta d'agiter légèrement la tête de haut en bas, signifiant son approbation, alors qu'il tenait ses bras résolument croisés. Il n'avait pas l'air bavard, mais Desmond s'en doutait. Alors il sortit de sa poche le vieux carnet qu'il avait récupéré du dirigeable, avant de le montrer simplement à l'homme, qui frémit presque imperceptiblement.

« Raconte moi tout et je te rends ça. »

L'homme hésita quelques secondes, scrutant le regard du pyromane. Apparemment, il tenait fermement au petit livre, et c'est pour cela qu'il soupira, flattant doucement le poitrail d'Incendio -ou Chalumeau-, qui émit un petit bruit de contentement.

« Mon nom est Russel. » L'homme se gratta la joue en fixant le plafond, comme pour se laisser quelques secondes pour réfléchir. « Je vis ici depuis longtemps. Mon père était venu il y a longtemps pour chasser les dabous. » Il flatta à nouveau l'oiseau géant qui se tenait à ses côtés. « C'est son journal. » Desmond commençait à s'impatienter. Il avait demandé des explications, pas la vie toute entière de cet abruti non plus ! « Ouaiiiis ouais, je m'en fous, je veux juste savoir pourquoi tu t'amuses à mettre des ballons partout. » L'homme haussa un sourcil, peu amusé par l'impatience de son interlocuteur. « Pour vous sortir de la jungle. J'ai vu votre avion s'écraser et j'ai cru que vous étiez des touristes perdus. Mais j'ai vu tes armes à feu, et j'ai compris que toi tu n'étais pas là par hasard. J'avais besoin de ton aide pour débarrasser les hommes armés de la caverne de mon père et détruire le dirigeable. Toutes les preuves doivent disparaître. »

Et c'est à cet instant-là que Desmond réalisa que son employeur était en face de lui. Ou plutôt, le commanditaire de toute cette mascarade. Un homme sauvage ! Bordel ! Tout s'éclairait dans sa tête, tout ça n'avait été qu'une immense scène de théâtre ! Pourquoi embarquer ces dames sans les mettre au courant du but de la mission ? Parce que même le pyromane n'avait aucune idée du but réel de la mission. Il croyait qu'il était censé rameuter les créatures au QG de ses employeurs, alors que les vraies priorités de sa tâche étaient simples : garder les grognasses en vie, et détruire toutes les preuves de l'existence des dabous… et protéger cette espèce au péril de la vie de l'inconnu.

« Attends... tu viens de me raconter des conneries ou je rêve ?! » Desmond croisa les bras d'un air vexé, tandis que l'inconnu haussa à nouveau un sourcil. « Vous n'étiez pas censé trouver les créatures à la base. C'était simple : embaucher un pyromane ignard pour détruire les preuves, embarquer des innocents dans l'affaire pour faire passer leur présence dans la jungle comme un simple accident de tourisme, pendant que toi tu supprimais l'intégralité des braconniers, ainsi que le dirigeable de mon père -qui est somme toute une très grosse preuve. Tout ça était censé être un service de nettoyage déguisé en accident, et plus personne ne connaîtrait l'existence des dabous, sauf dans le film que le scénariste a fait passer pour un simple conte pour enfant. Sauf que tu as piqué le carnet avant que je puisse le récupérer moi-même avant l'explosion, et vous avez retrouvé le nid des dabous. Raisons pour lesquelles je suis ici maintenant. »

Le dénommé Russel tendit le bras, espérant sans doute récupérer son bien, alors qu'il venait de proprement insulter le pyromane.

« Ignard ? »

Desmond gardait les yeux grands ouverts, ses yeux fixant le sol d'un air profondément choqué. Pourquoi est-ce que tout le monde prenait un tel plaisir à le prendre pour le dernier des cons ? Pourquoi est-ce que personne ne lui faisait confiance ? Pourquoi est-ce que ça surprenait tout le monde qu'il se comporte comme un enfoiré de première alors qu'on passait son temps à le traiter comme un abruti fini ?
Il releva le regard, où l'on pouvait lire une éternelle frustration qui datait de bien avant la malédiction. Jetant un regard vers le clone d'Hydranos, qui continuait de fumer tranquillement comme si rien ne se passait, Desmond jeta ensuite avec dédain le carnet devant les pieds de Russel, qui s'empressa de ramasser son bien, avant de se détourner.

« Eh l'hydre, je crois qu'on en a assez entendu, faudrait rejoindre les autres. Enfin t'es un clone toi nan ? Ya pas moyen d'aller plus vite qu'à pied ? Si j'ai bien compris la finalité de l'aventure, on est censé aller en haut de la falaise pour attendre qu'on vienne nous repêcher comme si on était des touristes paumés dans la jungle, alors autant faire ça, je commence à m'ennuyer ici. »

Et alors que Desmond s'apprêtait à sortir, Russel le retint par l'épaule, lui murmurant quelques mots à l'oreille. Un dernier cadeau t'attend Là-Haut. Comme c'était beau. Pff.

**

Ce fut quelques instants plus tard que Desmond reçut une gifle monumentale alors qu'il avait à peine pu rejoindre le groupe. Apparemment, entretemps, Regina avait réussi à se faire tirer dessus par des restes de braconniers, Et Desmond fit une moue offensée, lançant d'une voix sifflante à la sexy et pourtant emmerdante demoiselle répondant au doux nom d'Alexandra :

« Comment tu voulais que j'aide Regina si j'étais même pas là ? Et pas mal le remplaçant, il a même pas réussi à empêcher un braconnier de tirer sur Regina alors qu'il s'est montré si badass tout à l'heure. Vraiment, je suis impressionné par ses dons de protecteur. »

Et sur ces paroles cinglantes, Desmond s'avança pour devancer le groupe, ébouriffant machinalement la chevelure de Paige, qui n'avait pas l'air bien -un vieux réflexe qu'il avait à l'égard de sa sœur jumelle, il y a si longtemps, quand ils étaient encore dans le monde des contes. Et sans un mot de plus, puisque l'Hydre faisait des miracles, le groupe rejoint promptement le haut des falaises et l’époustouflante vue qu'ils avaient désormais sur une grande partie de la jungle amazonienne.
Welcome to Paradise Falls !
Il n'y avait rien au sommet des falaises pour les attendre. Juste le son crystallin de l'eau qui venait s'écraser au fond de la vallée, ainsi qu'un fleuve qui dansait à travers les rochers sans jamais s'interrompre. Desmond s'arrêta près des flots continus, avant de se tourner vers le groupe. Regina gémissait, maintenue debout par Hydranos, tandis que MM et Paige se reposaient enfin dans un coin, l'air dépité et perdu. Kaa semblait encore dans son élément, bien que l'on sentait dans son regard la lassitude causée par cette étrange aventure. Alexandra était la seule qui paraissait encore en forme, bien que son désir de rentrer à Storybrooke devenait de plus en plus apparent. Et tous ces gens n'étaient que des dommages collatéraux, pendant que le pyromane se révélait être le dindon de la farce. N'était-ce pas merveilleux ? Une aventure au fond de la jungle, qui se soldait par un épuisement total. Le monde réel n'avait en rien le goût sucré qu'offrait le monde des contes et ses enchantements de princesses couvertes de poussière de fée...


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Learn all of their powers. 'cause they burn
Just gonna stand there and watch me burn but that's alright because I like the way it hurts just gonna stand there and here me cry but that's alright because I love the way you lie

Mary Margaret Blanchard


« A fond les bolides ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ginnifer Goodwin / Bailee Madison

Ѽ Conte(s) : Blanche Neige et les 7 nains
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Blanche Neige

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8165
✯ Les étoiles : 11996




Actuellement dans : « A fond les bolides ! »


________________________________________ Jeu 28 Mai 2015 - 13:10

Finalement, alors que Mary Margaret s'occupait de soigner Regina temps bien que mal, Paige se mit à pleurer. Et elle décréta rester ici. Et bien forcément, les autres restèrent aussi. Mary Margaret soupira alors, avant qu'Hydranos ne la pousse quelque peu pour prendre les choses en main. Snow le laissa donc faire, surveillant tout de même ses faits et gestes, s'assurant qu'il n'achevait pas sa belle-mère, avant qu'il ne reèe cette dernière, en parlant de rejoindre le point de rendez-vous.

Mary Margaret rangea donc le kit de soin dans son sac, avant de prendre la main de sa future petite fille et de suivre les autres, sans rien dire. Elle n'allait tout de même pas faire la gamine et se plaindre qu'elle était fatiguée...

Et finalement, ils débarquèrent en haut des chutes. Une fois là bas, Mary Margaret entraîna donc Paige à l'écart et se laissa tomber contre un arbre, posant sa tête contre le tronc, avant de voir Desmond arriver avec l'un des clones du blond.

-Tiens, vous revoilà...

A peine avait elle finit de parler que les trois dabous - Incendio - Salamèche et Chalumeau - venaient de réapparaitre derrière lui. Mary Margaret haussa donc de nouveau les sourcils, en questionnant :

-Vous les avez ramené avec vous ?

Mais un aboiement attira son attention. La princesse se leva donc et... Elle constata que le dabous avaient ramené des chines avec eux. Elle sourit alors amusée, avant d'en prendre un dans ses bras et de repartir vers Paige, en lui disant alors :

-Tiens, cadeau il est pour toi !

Elle espérait juste que Jefferson n'était pas allergique aux poils de chien car si Paige lui disait que c'était un de ses cadeaux, sûre qu'elle était morte !  

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Hogwarts is my home !
we have had the time of our lives and I will not forget the faces left behind it's hard to walk away from the best of days but if it has to end, I'm glad you have been my friend in the time of our lives




http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t206-i-will-always-find-you http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28817-les-liens-de-snow http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t264-les-histoires-d-une-princesse

Kaaterine Autenzio


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Olivia Wilde

Ѽ Conte(s) : Le Livre de la Jungle
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kaa, le python.

☞ Surnom : Kaa
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 281
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Jeu 28 Mai 2015 - 18:55

Tout le monde voulait aider Regina. personnellement, je n'en n'avais rien à cirer qu'elle meure ou pas. Qu'est ce que ça pouvait me faire ? Je la connaissais à peine et je n'avais pas envie de la connaître plus, déjà là c'était trop. Hydranos enleva la balle après avoir mis torse nu Regina. Enfin, aucune importance, cet incident n'intéressait personne. Une fois madame remise sur pieds, nous pûmes reprendre notre route, enfin. Arrivés en haut des chutes, Desmond nous rejoint. Suivi des dabous et...des chiots. Ceux du nid ! C'était gentil à lui de les avoir ramenées mais qu'est ce qu'on pouvait en faire ? Mary-Margaret en prit un dans ses bras puis le donna à Paige comme un cadeau. Je levais les yeux au ciel.
Tu penses vraiment que ces chiots sont comme de vulgaires objets à offrir ? Déplorable...Ils ne sont même pas à toi, ils ont peut-être un maître. Je me tournais ensuite vers le reste du groupe. Et, on rentre comment à Storybrooke, en fait ?
Pendant que je discutais, trois chiots me volèrent mon sac. C'est seulement en voulant prendre ma bouteille présente dans mon sac que je m'aperçus qu'il n'était plus là. Quand je me retournais pour chercher le coupable je vis un chiot courant, la bandoulière du sac dans sa mâchoire, suivi des deux autres qui le suivait comme...un chien. Mon sang ne fit qu'un tour et je commençais à les poursuivre, voulant récupérer mon sac. Le problème c’est que ça courait vite les chiens. Et, comme si ce n'était pas assez, les dabous commencèrent à se mettre en travers de mon chemin pour m'empêcher de passer. Soit je les contournais, soit je glissais sous leurs ventres. Quand d'un coup, les chiots passèrent près de Desmond, qui depuis tout à l'heure était mort de rire en me regardant, et arracha le sac d'un coup de main.
-Tu n'es peut-être pas aussi inutile que je le pensais. Merci.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Seule
            Tu veux devenir mon ami ? Je ne mords pas, tu sais... Je ne suis peut-être pas très sociale, mais, je suis comme ça, c'est à prendre ou à laisser.

Regina Mills-Locksley


« Je suis Palourde »


avatar


╰☆╮ Avatar : Lana Parrilla / Malina Wessman

Ѽ Conte(s) : Blanche Neige et les Sept Nains ✦ Rumplestiltskin
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La Méchante Reine ✵ La petite fille du Meunier

✓ Métier : Propriétaire et barmaid du "Roni's bar" & Mairesse Adjointe d'un dieu complètement taré.


☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7697
✯ Les étoiles : 19400




Actuellement dans : « Je suis Palourde »


________________________________________ Ven 29 Mai 2015 - 17:28

Maintenant, la Méchante Reine était loin, je venais tout simplement de prendre une balle à la place de ma belle-fille, et je me retrouvais sur le sol, la main en sang vu que je venais de recevoir la balle en plein dans mon abdomen. Une larme roula sur ma joue tandis que ma belle fille était à mes côtés, je ne voulais pas mourir, j'avais encore tant de choses à vivre mais j'avais sauvé ma belle-fille, c'était le plus important. Je fermais légèrement les yeux, j'avais une soudaine envie de dormir, comme si ça allait me calmer, comme si ça allait ne plus faire mal.

Chacuns de leurs gestes me semblaient lointains, leur voix n'étaient que de simples murmures, et pourtant ils étaient là à essayer de me sauver. Je gémis de douleur lorsque Hydra' le blond platine me retira la balle de l'abdomen à l'aide de deux de ses griffes, avant de me porter. Une sensation de brulure... Oui voilà, la blessure me faisait une sensation de brûlure et pourtant, je n'aurais pas dû la sentir vu que ce que m'avais fait boire blond platine tout à l'heure avait un goût de chiotte, m'enfin ça m'anesthésier un chouya la douleur.

Les choses me semblèrent allait très vite mais je me sentais de plus en plus mal, je commençait à de moins en moins sentir mes jambes, et puis j'étais épuisée, vraiment fatiguée (même si j'étais dans les bras d'un beau gosse ) et puis, je sentais que la fièvre montait.Ma température devait divaguer à cause de la blessure. Je me mordis la lèvre en sentant à nouveau cette sensation de brûlure. Puis je me rendis compte qu'on était arrivés sur une falaise.

Hydranos me posa sur le sol mais je passa mon bras autour de sa nuque pour tenir debout tout en gémissant de douleurs quand soudainement je ferma les yeux. J'avais le teint livide (en même temps, quand tu te prends une balle, tu vas pas être fraîche) et je rouvris finalement les yeux avant de tourner la tête et de voir Henry assis sur le sol, me fixant, les yeux remplis de larmes.

-HENRY !, je le vois se lever et s'approcher de moi, avant de partir dans l'autre sens Henry est là bas ! Mon fils est ici ! Henry reviens !

Il venait de disparaître, je tourna le regard et fit face aux autres qui me regardaient bizarrement. Je leva les yeux au ciel, avant de tourner le regard et de faire un face à face avec ma mère:

AH ! Vous la voyez ??? Dites moi que vous l'a voyez !! Ma mère est là aussi !!, ma mère me fixait d'un regard sombre avant de disparaître dans une fumée violette, je me tenais contre Hydranos Je ne deviens pas folle, je vous jure que ma mère était là, elle viens de disparaître dans une fumée violette !

Je me crispa de douleur dû à la blessure et leva les yeux avant de voir Rumple non loin de moi alors qu'il était censé être mort. Je lâcha Hydra et me recula avant de mettre les mains devant moi:

NON RUMPLE NE M'APPROCHE PAS ! TU ES MORT ! NE ME TOUCHES PAS !

Je vis Kaa passer derrière Rumple en train de courir après des chiens avant de récupérer son sac, je regarda Rumple disparaître à son tour dans une fumée rouge. Kaa courant après des chiens, surement une hallucinations dû à la fièvre... Je tourna le regard et me rendis compte qu'ils étaient tous devenus des dabous, enfin ils avaient leur tête mais c'était transformés en dabous. Mary Margaret s'approcha de moi:

NON LAISSEZ MOI ! SALES DABOUS ! Vous etes tous des monstres !, je me reculais et me rendis rapidement compte qu'il y avait le mur de la falaise derrière moi, ils s'approchaient de moi NON ME M'APPROCHEZ PAS !!, ma blessure me faisait mal, des larmes roulaient sur mes joues et je ferma les yeux avant de les rouvrir, MM étaient à côté de moi et j'hurla de plus belle NON !!! LAISSEZ MOI !!!

Ils étaient tous devenus des dabous où c'est moi qui devenait folle ? C'est un jeu de la fièvre, je me tenait la tête entre les mains, pleurant Je ne deviens pas folle, non...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
† Mirror mirror on the wall who is the Baddest Queen of them all ?
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t51403-regina-on-ne-nait-pas-mauvais-on-le-deviens#487677

Eliza Wild


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Bonnie Wright

Ѽ Conte(s) : La famille Delajungle
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Eliza Delajungle

☞ Surnom : Dreameuse/Eliza
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 612
✯ Les étoiles : 4054




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Ven 29 Mai 2015 - 23:34

Mission Up in the Sky
Alexandra Vasquez & les autres gagnantes
Desmond venait de réapparaître et Alex lui avait crié dessus comme quoi il n'avait pas aidé Régina et qu'elle avait déjà un petit-ami. Et elle l'avait aussi giflé. Desmond répondit à l'espionne qu'il ne pouvait pas aider l'ancien maire s'il n'était pas là et que le remplaçant était nul par rapport à lui. Certes... Alex ne dit rien et reprit sa marche loin de lui.

Ils marchèrent un moment avant de se retrouver en haut des falaises. Les dabous étaient aussi réapparus derrière Desmond et Mary-Margaret lui demanda, en haussant les sourcils, s'il les avez ramenés avec lui. Mais très vite un aboiement apparut et les dabous montrèrent des chiens, enfin, des chiots. MM sourit, prit un chien et le donna à Paige en lui disant que c'était un cadeau pour elle.

La dénommée Kaaterine trouva ça déplorable et le lui dit avant de se tourner vers le reste du groupe et de leur demander comment ils rentraient chez eux. Bien bonne question. Les chiots lui volèrent ensuite son sac. Elle se mit à les poursuivre. Dans le même temps, Régina se mit à halluciner. Sûrement la fièvre... Desmon aida Kaa avec son sac et elle le remercia.

Pendant ce temps, l'espionne se demandait bien pourquoi ils étaient sur des chutes et comment ils allaient rentrer chez eux. Elle se retourna vers le groupe et dit:


-Dites, on devrait chercher comment rentrer chez nous.

Puis ajouta, après un éclair de génie, en désignant les deux hommes:

-Ou leur demander comment on rentre.

electric bird.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
©️ OMEGA
Eliza Wild...J'aime la nature mais je reste une femme comme les autres...


Eliza a besoin de...:
 

Grace P. Hyde


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Géorgie Henley

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des merveilles (version OUAT)
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Grace (c'est comme ça que mon papa me nomme

☞ Surnom : Lély :super:
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 600
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 31 Mai 2015 - 17:27

Fatigué, une envie de rentrer chez moi, mais bon on était encore coincé ici dans cette jungle. 
Après avoir marché longtemps dans la jungle. Ma grand-mère me prit la main pour se diriger vers un coin tranquille pour s’asseoir.
Je m'installe donc contre un gigantesque arbre, en repensant à tout ce qui s'est passé... J'avais qu'une envie c'est de retrouver les bras de mon père pour plus jamais le quitter... 
J'aurais dû rester avec lui et Léo... 
Je vis MM me donner quelque chose, enfin un petit chiot en me disant:

-Tiens, cadeau il est pour toi !

-Euh merci, beaucoup..., dis-je en esquissant un léger sourire... je le pris dans mes bras, j'entendis ce que dit Katherine qu'il ne fallait pas prendre le prendre et patatie et patata.
Je me lève doucement pour plus rien entendre. Je m'éloigne du groupe un peu pour être seule un petit moment. 

Arrivé près de la falaise, je pose mon sac à dos sur le sol. un pied dans une des lanières de mon sac Je fixais l'horizon en ne faisant pas attention à ce qui se passait derrière moi. 

Je sentis qu'on me pousse assez fortement, je savais que c'étais un des oiseaux qui m'a poussé, il jouait avec un des chiots, Je pense que le chiot est passé si près que moi que le volatil m'a percuté. Un cri sorti de ma bouche, je tombe hors de la falaise, je ferme directement les yeux. 
J'ai cru mourir quand je me suis sentis comme balancer. En ouvrant les yeux j'ai aperçu, qu'un des Dabou retenait le sac mais qu'il n'arrivait pas à me remonter. 

'Au secours !!!!!!!!!!!! Aidez moi s'il vous plait... Quelqu'un..."  appelais-je complètement paniquée

J'entendis quelqu'un courir vers le dabou, je sais pas ce qu'il lui disait etc.. mon dieu vite, le sang me monte à la tête et je suis dans le vide.. Je me sentis remonter.. J'étais sauvé. Mais pas par n'importe qui.. Par Desmond.

E. Desmond Waldbrant


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 206
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 1 Juin 2015 - 17:28





Up in the sky, there is a village !..

ft Kaa & Alex & Paige & MM & Regina & Hydranos

Desmond s'était installé près de la rivière, curieux de savoir ce qui allait se passer ensuite, étant donné que lui-même n'en avait aucune idée, puisqu'apparemment il n'était qu'un ignard. Il laissa un sourire perler sur son visage lorsque Kaa fit remarquer que les chiots étaient peut-être à quelqu'un et qu'ils n'étaient pas que de vulgaires objets à offrir. Tiens, la grognasse avait-elle un point faible pour les animaux ? Comme c'était mignon…
Mais c'était sans compter sur trois chiots joueurs qui lui chippèrent son sac, l'emportant à gauche à droite en la faisant valser avec classe, ce qui n'échappa pas à Desmond. Le fou rire l'emporta plus que de raison, et il décida de la laisser galérer un petit moment avant d'agir. Bah quoi, c'était bien plus drôle comme ça !
Malgré son amusement, le discours de Russel continuait de flotter dans son esprit. C'était quand même tiré par les cheveux, toute cette histoire ! Tout ça pour garder les dabous dans le secret le plus total… Ils étaient beaux et rares, mais quand même ! Et en parlant de dabou, Incendio s'approcha de lui, lui donnant un grand coup de bec qui fit presque tomber le pyromane au sol. Avait-il envie de jouer ? Ou alors du chocolat… Heureusement que Desmond en avait encore sous la main, et il en donna généreusement, toujours mort de rire, tandis que les chiots passèrent près de ses pieds. Adroitement, le pyromane saisit le sac, avant de voir Kaa se vautrer avec une grâce non dissimulée sous l'air hilare de son ennemi du jour.

« Et toi tu n'es peut-être pas aussi chiante que t'en as l'air. Un point partout la balle au centre ! »

Mais Desmon n'eut pas le temps d'ajouter quoi que ce soit qu'il remarqua les hallucinations de la pauvre Regina, qui délirait comme pas possible en hurlant des insanités sur Papy Rumpy et son fils adoptif. C'était la journée des cons, ma parole ! Ajoutez à cela le fait que l'ancienne mairesse s'approchait dangereusement des bordures de la falaise et que Paige venait de presque passer dans l'eau, seulement retenue par un dabou et la lanière de son sac, et on pouvait observer avec fascination les plus gros boulets de l'histoire de l'exploration équatoriale. Soupirant, le pyromane fit signe à MM et Hydranos de s'occuper de Regina -histoire de pas se retrouver avec un cadavre en bas des falaises-, et s'approcha du torrent où Salamèche retenait dangereusement Paige en équilibre au-dessus de l'eau.

« Eh gamine, t'es pas aussi futée que je le pensais en fait ! »

Il serait bien resté à l'observer se balancer au-dessus du fleuve, mais aux dernières nouvelles, sa mission n'était pas encore terminé, et Desmond siffla à l'intention de Chalumeau, qui saisit son bras gauche afin qu'il puisse se tendre suffisamment pour attraper la jambe de Paige avec son bras droit. Puis, tirant de toutes ses forces, il s'aida de Salamèche pour tirer Paige sur la rive, la laissant reprendre ses esprits non sans rire avec une moquerie apparente.

« C'est fini maintenant les conneries, tout le monde ? Que chacun prenne son sac et un chiot et s'assied sagement le long de l'eau sans bouger, comme ça on évitera d'avoir des morts alors qu'on est sensé avoir survécu des braconniers ! »

Le sarcasme reluisait dans les paroles du pyromane, tandis qu'il saisit entre ses mains un des petits labradors qui courait partout, remarquant soudainement que celui-ci portait quelque chose autour de son cou, une sorte de petite bouteille contenant un rouleau de papier. Tout excité d'avoir trouvé une possible carte au trésor, le pyromane brisa la bouteille de verre et saisit le petit mot non sans impatience :

Un dernier petit cadeau Là-Haut. Prenez soin d'eux, leur place n'est pas dans la jungle.

Desmond comprit que les chiots étaient réellement un cadeau pour les voyageurs, très certainement de la part de Russel. Après tout, il y avait bien écrit dans le journal de son père que celui-ci et son fils avaient voyagé avec de nombreux chiens ; les bêtes sauvages que le groupe de bras cassés avait croisé en étaient probablement les descendants, les quelques rares à s'être acclimatés à la vie rude de la jungle. Russel ne voulait probablement pas que les chiots meurent ou deviennent des machines à tuer, ce qui était tout à son honneur. Et Desmond devait reconnaître qu'il s'était découvert d'étranges affinités avec les animaux, à en juger par la sympathie des dabous à son égard, qui commençaient déjà à trépigner, n'aimant pas rester sur place…
Voyant la lassitude sur les visages de ses compagnons de route, hormis Hydranos qui semblait l'esprit tranquille, attendant quelque chose, le pyromane se leva et endossa pour la première fois depuis le crash de l'avion son rôle de parfait hôte d'accueil :

« Mesdames et messieurs, je sais que l'impatience vous gagne, mais je suis dans le regret de vous annoncer que je ne suis pas exactement sûr de notre moyen de transport pour le retour. Je n'ai rien sous la main pour nous le permettre, mais peut-être que l'un d'entre vous à une idée !.. »

Et Desmond laissa son regard glisser vers Hydranos, l'air de dire : « t'as pas un service taxi par téléportation sous la main, toi ? »...


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Learn all of their powers. 'cause they burn
Just gonna stand there and watch me burn but that's alright because I like the way it hurts just gonna stand there and here me cry but that's alright because I love the way you lie

Hydranos


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 104
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 6 Juin 2015 - 1:57


Up in the Sky !

Dans la jungle, terrible jungle ...



Deux fronts à gérer, je n'en savais plus en donner de mes têtes. Ce Desmond je l'avais entre la gorg puis son physique de minet me donnait envie de lui en mettre une. C'est qu'un putain de pyromane mais j'avoue que ses cheveux sont cools. Un petit coup dans l'estomac pour faire passer son goûter ... Oh oui ça j'aimerais. Puis ça me démangeait au point d'en avoir des fourmis dans la main. De plus mon autre moi, c'était assez chiant ces problèmes d'identité lié à la duplication, n'avait plus de vêtements. Qu'est que ça change ? Rien. Mais c'est plus intéressant que parler à cette mauviette.

Puis il avait brûlé une partie de la forêt et moi j'aime pas ça. J'aime bien l'Amazonie et tout, on est tranquille au moins ici. Je le suivais sans rien dire, lui faisant un signe de tète pour dire que oui j'étais pour suivre tout ça et donc je marchais derrière lui. Je sortais une clope et me l'alluma avant de la porter sur mes lèvres. Je le suivais donc à travers cette randonnée. Heureusement que moi j'avais encore mes vêtements, les rochers sont pointus et mouillés. Puis je voudrais pas que l'humain devant ne me jalouse et complexe avec sa bouille de Justin Bieber des années 90.

Puis on arriva devant les oiseaux et ... un vieil homme. Qu'est ce que c'est que ce bordel ?! Je laisse Desmond avancer vérifiant les environs, nan c'est bon on risque rien. Puis nous arrivèrent face à un homme sauvage à l'âge indéterminé type homme de Cro-Magnon, des saletés ces bestioles je vous le dis heureusement que les humains ont évolués, ainsi que les oiseaux. Je restais en retrait, fumant ma cigarette. Mmh alors il s'appelle Russel, il connaît un certain journal ... et wouaaaaah ... ça annonce les révélations. Nous sortir de la jungle ? Oh bonhomme c'est toi le Crocodile Dundee basse qualité pas nous, je nous sors d'ici en moins de deux qu'il en faut. Donc le Crusoé il va se calmer et ... oh putain ! Ce mec était le commanditaire ? Je me sens mal pour Desmond mais aussi pour moi du coup, on partage le job quoi. Puis comment ? Je serrais le poing et continuais de laisser Russel s'expliquer. Je mordais ma cigarette laissant le pyromane s'expliquer avec notre client. Je respirais tentant de me contrôler. Puis j'avais mal pour Desmond, je le comprenais. Etrangement il m'avait l'air bien plus sympathique que tout à l'heure maintenant que je voyais à quel point nous nous ressemblions. Pour la peine, je ferais ce qu'il ne fera pas.

Desmond, frustré et à juste titre lança le carnet que notre client ramassa. Il me demanda alors de l'emmener à l'endroit où il se trouvait. J'avançais vers lui, lui tapotant l'épaule et lui demanda de m'attendre là bas, que j'avais un truc privé à dire à notre client.

Une fois seul, je souriais finissant ma cigarette avant de l'écrabouiller au sol. Premièrement je suis quelqu'un d'assez susceptible, de deux quand t'es un humain évite de me faire chier. Je m'étire les épaule puis mon cuir se mout et je fais face à Russel. Mes yeux changent alors du tout au tout passant d'un bleu azur à une teinte dorés avec des iris reptiliens. Je sentais la peur de ma proie. Mes canines s'allongèrent tel un serpent et à côté de cet homme les dabous tentaient de le défendre. Mais d'un regard noir, je réussis à les faire fuir. Leur instinct primaire leur avait ordonné de ne rien faire et ils ne pouvaient aller contre. Je souriais, mon apparence beaucoup moins humaine qu'avant mais toujours incomplète. Cela ne servirait à rien face à un simple humain. Je lui pris alors la gorge et y accentuais une certaine pression. Son visage devenait cramoisie, il gigotait tentant en vain d'échapper à ma mortelle étreinte. Ses yeux imploraient mon pardon et ses larmes ma culpabilité mais vieux tu sais quoi ? Je suis un monstre, un monstre ignare dont il valait mieux ne pas se jouer. Il était assis et au bout d'une minute, cela fut fini. Son corps tomba au sol, sans vie.

Me ré-allumant une clope alors que Desmond avait bien daigné m'écouter apparemment alors qu'à peine arrivé il se reçut une gifle tandis que moi je me remis en entier, n'étant désormais qu'un seul corps.

Moi, j'aidais le groupe de nouveau. Porté Regina qui franchement avait une magnifique poitrine en passant, surveiller les animaux sauvages et braconniers. Beaucoup de boulot. J'aidais donc la méchante Reine qui poussait des gémissements parfois asse sympathiques, protégeait principalement la mère d'Emma bien que l'autre groupe aussi. J'avais posé au sol la sorcière au sol, des chiens vinrent et l'ancienne princesse et maman de ma future femme en fit cadeau à la petite fille tandis que Regina hallucinait. Super, pas un instant de répits. Donc on avait des chiens, un sorcière qui a des hallucinations et un ancien serpent qui fait le pitre ? On est dans de beaux draps, tiens je deviens comme Desmond on dirait.

Ainsi selon les directives de Desmond j'allais sauver Regina une nouvelle fois, j'allais être sympa cette fois ci et le faire. D'un clin d'oeil je fis signe à MM de rester calme et allais chercher Regina que je serra contre moi l'empêchant d'avancer un pas de plus vers la bordure et lui mordit légèrement le cou. Un peu de sang en sortit mais c'était un calmant, ça devrait aller mieux. Puis elle avait un parfum délicieux. La reine s'était calmée alors j'allais me rallumer une cigarette quand Desmond nous fit son petit discours avant de me demander du regard de les ramener. Allez c'est journée où je suis sympa ... Mais alors que j'allais commencer Regina se levait et refit une nouvelle crise de délire avant de trembler, le teint devenant aussi rouge qu'une tomate. Elle tombait au sol et répétait les mêmes noms que tout à l'heure mais en plus fort. J'allais devoir l'emmener à l'hôpital en priorité.

Soudain, alors qu'aucun nuage était à l'horizon une pluie torrentielle tomba sur la forêt. Un éclair tomba loin de nous et alors que je les regardais tous, e sentis sa présence avant de voir sa stature avancer vers nous. Et merde ... Je tentais de sourire :

Salut Boss ...

Il n'avait pas l'air content mais j'avais plus peur pour les autres, c'est vrai qu'ils avaient violer sa loi ...


Connor Williams*


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Gerard Butler

Ѽ Conte(s) : Intrigue divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Arés/Mars

☞ Surnom : Arès
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1223
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Dim 7 Juin 2015 - 1:49


Up in the Sky !

... le lion est cool ce soir !



Quand vous vivez dans le ciel que vous en êtes le maître, le ciel perd beaucoup de sa beauté. Le côté inaccessible devait ce qui le rendait inaccessible comme nous ou la magie peut être. Je regardais l'immensité immaculée qui me faisait face en mon royaume principal. La divine Olympe. Je soupirais avant de poser le coude sur mon trône à réfléchir à des questions sans importances tel que comment sauver l'univers d'un être infiniment plus puissant que soi et qui a crée la Terre et tout ce qui m'appartient d'autre. Des trucs banals.

Je regardais devant moi, ajustant mon casque audio qui passait " I Died for You " du groupe Iced Heart. J'aimais la musique, ça détendait. Je fermais les yeux et tentait de me détendre quand je le sentis. Ces quelques présences dont une que je connaissais quelque part en Amérique du Sud ... dans la forêt d'Amazonie. Je fis disparaître tout les documents devant moi et d'un claquement de doigts j'apparus au sommet d'une colline derrière eux. Bon ... je n'avais pas envie de me mettre en colère mais ils avaient enfreints la loi, ma loi, l'accord que j'avais passé avec leur ancien maire et leurs nouveaux représentants ensuite.

Tout d'abord je devais m'occuper de l'incendie et c'est ainsi que le soleil azur fut envahi de nuages noirs qui firent tomber une pluie torrentielle. J'attendis une minute que ma chanson se finisse avant de porter mon casque noir autour de ma nuque avant d'apparaître devant un en faisant tomber la foudre sur mon arrivée. Ca intimidait les autres j'avais l'impression, c'est parti comme sur Téménos.

Je posais mes yeux sur le groupe entier avant d'entendre l'hydre me saluait. Je ne lui répondis pas et fis quelque pas avant de m'intéresser à l'ancienne mairesse, celle qui m'avait détruit deux phalanges et amené les soucis sur mon univers faire une crise de délire, être au sol allongé à gigoté comme une crise d'épilepsie. D'ailleurs hormis un homme blond et Hydra ce n'était que des femmes. Une tentative d'harem ? Je ne m'en intéressais pas ni n'avait cure à ce que me disaient ces touristes. Je m'étais accoudé face à Regina qui murmurait le nom du Crocodile puis posais ma main sur son front. Une lueur bleuté envahit alors la forêt avant de disparaître. Elle reprenait ses esprits peu à peu. Je la fis se lever grâce à de la télékinésie primaire puis lui attrapa le menton :

Ma chère Regina ou Méchante Reine vous me devez désormais la vie. Vous avez donc une dette personnelle à mon égard en plus des fois où j'ai sauvé votre ville.

Je souriais avant de lui chuchoter à l'oreille :

Et merci pour la dernière fois, vous savez ma main, le dôme etc ...

Je lui ébouriffais ses cheveux avant de murmurer :

Ah les jeunes ...

J'avais envie de rire, de sourire. Ca m'en amusait presque. Je souriais finalement avant de les fixer de façon amusé :

Vous êtes conscients que je pourrais vous tuer pour être ici ? Quelque soit votre raison ...

Je mettais les mains dans les poches avant de regarder la jeune fille du Chapelier Fou, si je ne me trompe pas, à côté d'un des chiens. Je m'avançais vers eux et chopais le chien, celui me lécha le visage de toute sa langue alors qu'une nouvelle lueur bleuté apparut. Je le mis dans les mains de la petite puce qui ressemblait à Hippolyte, Je lui souriais d'un sourire plus serein :

Tiens le voilà vacciné et sans puce.

Puis j'avançais vers Blanche Neige et m'arrêta devant elle. Je lui tourna ensuite autour l'examinant sous tout les angles mais avant qu'elle ne me demande ce que je faisais, je portais ma main à mon menton disant d'un air pensif :

Vous n'êtes vraiment qu'une humaine, une mortelle ... Intéressant ... Sans aucune offense bien sûr.

Je sortis de mes pensées et fis craquer ma nuque avant de frotter les mains :

Bon allez je suis de bonne humeur vous n'aurez qu'un avertissement.

A peine j'avas finis ma phrase qu'en un éclair nous étions à l'entrée de Storybrook. Je remettais mon casque audio partant sur du Metallica quand je leur fis signe à tous de m'écouter :

Et n'oubliez pas, si vous refaites le même coup vous finirez dans ma maison sans plus jamais revoir vos proches ni même le ciel, pensez y ...

Je ne savais pas si j'avais l'air sympa ou d'un énorme psychopathe mais au fond je m'en fichais.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
My names means destruction, deaths ...  I can't be stopped !
“”

Eliza Wild


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Bonnie Wright

Ѽ Conte(s) : La famille Delajungle
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Eliza Delajungle

☞ Surnom : Dreameuse/Eliza
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 612
✯ Les étoiles : 4054




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mar 9 Juin 2015 - 0:37

Mission Up in the Sky
Alexandra Vasquez & les autres gagnantes
Les femmes, la jeune enfant et les deux hommes étaient toujours ensemble à chercher comment rentrer. Alex venait de dire qu'elles devraient chercher comment rentrer ou le demander aux deux hommes. D'ailleurs, très vite, Desmond dit qu'il ne savait pas quel serait leur moyen de transport de retour.Super... Peut-être que son acolyte aurait une idée?

Mais, très vite après, le ciel fut envahi de nuages très menaçants, un vrai déluge voire un vrai orage. Ça n'annonçait rien de bon. Et Alex vit alors un autre homme devant eux. Génial, de mieux en mieux... Heureusement que son métier d'espionne lui en avait fait voir d'autres cas bizarres sinon elle aurait crié au scandale ou un truc du genre. L'homme s'intéressa à pas mal de femmes de la bande, sûrement car il les connaissait. Il posa ensuite sa femme sur le front de Régina et lui dit, après l'avoir fait se lever et attrapé le menton:


Ma chère Regina ou Méchante Reine vous me devez désormais la vie. Vous avez donc une dette personnelle à mon égard en plus des fois où j'ai sauvé votre ville.

Puis il lui murmura des choses à l'oreille. Sûrement par rapport à un passé commun...

Il semblait heureux et amusé. Il sourit tranquillement avant de les fixer d'un air amusé et de dire:

Vous êtes conscients que je pourrais vous tuer pour être ici ? Quelque soit votre raison ...

Alex ne dit rien. Elle savait que ça finirait mal cette fichue aventure... Bon tant qu'il ne les tuait pas ça irait bien. Il continua ensuite à les observer avant de prendre le chien que Kaaterine avait donné à Paige. Une nouvelle lueur bleuté (comme celle qui était apparue lorsqu'il s'était occupé de Régina) apparut mais il rendit le chien à la petite en disant, tout sourire:

Tiens le voilà vacciné et sans puce.

Il examina ensuite Mary-Margaret et dit:

Vous n'êtes vraiment qu'une humaine, une mortelle ... Intéressant ... Sans aucune offense bien sûr.

Il fit craquer sa nuque, se frotta la nuque et dit:

Bon allez je suis de bonne humeur vous n'aurez qu'un avertissement.

La phrase finit, les voilà dans Storybrooke. L'homme se remit à écouter de la musique dans son caque mais, avant de partir, il leur dit:

Et n'oubliez pas, si vous refaites le même coup vous finirez dans ma maison sans plus jamais revoir vos proches ni même le ciel, pensez y ...

Alex dit:

-Pas de soucis, je crois qu'on a compris.

Puis elle salua les autres participants de ce drôle de voyage et fila chez elle se reposer. Dès le lendemain, elle reprendrait l'espionnage puis plus tard les cours, ça lui ferait du bien.

electric bird.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
©️ OMEGA
Eliza Wild...J'aime la nature mais je reste une femme comme les autres...


Eliza a besoin de...:
 

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 7 sur 8
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

[Fe] Up in the sky - événement #30





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Les Etats Unis