Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3






« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)



Partagez
 

 Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage

Emma Swan



« Love it Light ! »


Emma Swan


╰☆╮ Avatar : Jennifer Morrison

Ѽ Conte(s) : Once upon a time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille de Blanche et Charmant

☞ Surnom : Marjo
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1518

✓ Disponibilité : Faite la queue ,comme tout le monde u.u

Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 _


Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Jeu 16 Oct 2014 - 21:03

Le chant du Cygne
Together or not at all.


Je resserrais ma veste autour de moi ,il commençait a légèrement faire plus froid tout d'un coup,se qui n'était pas normal,comme se n'était pas normal qu'il y ait des flocons qui tombe du ciel a cette époque de l'année , je n'eut même pas le temps de me posez plus de question que cela qu'un grognement énorme retentit,je me gelais (Ah !) sur place avant de tourner les talons et remarquais un énorme monstre fait de glace,qui s'apprêtais a attaquer les autres,je levais les yeux au ciel,il fallait toujours qu'il se passe quelque chose de pas clair dans cette ville.Je courrais en direction des autres,je ne sortait même pas mon arme contre une créature pareille sa serait comme donner un coup de pied a un mur en béton.

"C'est une création de ma sœur ... il faut fuir !"

Ceci expliquait cela en tout les cas,je n'eu même pas le temps de réagir ou de faire quoi que se soit que la foudre finit par s'abattre sur le monstre des glaces qui se brisa en deux puis en millier de petit morceau sur le sol,mais la foudre allait bientôt retomber sur nous aussi,je me mis a courir ,entraînant Henry plus loin avec moi puis une fois la foudre abattue ,je revint rapidement sur mes pas,rejoignant le groupe.

"Tout le monde va bien ?."

Je demandais un peut a bout de souffle quand un cris retentis ,quoi encore ? Je me tournais pour remarquer que la gentil rouquine était en train de se faire étrangler par un type habiller de noir ,c'était la mode chez les méchants ? S'habillez de noir pour avoir un côté plutôt sombre ? Je vit d'un coin de l’œil Merida tirer une flèche en direction de la rouquine et du type en noir,si la rouquine se faisait éborgner on était pas dans la merde après.La flèche atteins son but mais le type était toujours debout et bien il était temps de faire quelque chose,en tout les cas il avait lâcher prise sur la rouquine,se qui me permettais d'avoir le champ libre,je levais les mains en l'air puis me concentra sur mes émotions et sur ma magie,je sentie quelque chose quittez mes mains,j'ouvrais les yeux pour voir une onde traverser l'espace vide avant de projeter en arrière le mec en noir ,personne d'autre ne semblait avoir été toucher,je courais en direction du mec,sortant mon arme de service au passage pour lui coller le canon contre la tempe.

"Qui êtes vous ? Que voulez vous ?."






(c) sweet.lips

Elsa White



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Elsa White


╰☆╮ Avatar : Georgina Haig

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le glaçon ambulant

☞ Surnom : Even
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 178

✓ Disponibilité : Venez frapper à la porte glacée de son igloo givré! :cassse:

Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 17 Oct 2014 - 18:09



❝Le chant du cygne❞
Don't be affraid Anna...
La créature semait la panique, dispersait le groupe. Il faisait ce pour quoi il avait été de nouveau créé. Je détournais le regard et me remis hors de vue derrière le tronc d'arbre, qui était lui aussi recouvert de glace à présent. Je fermais les yeux, assise dans les feuilles sans me soucier de salir ma robe bleue. Je ne me souciais plus de rien. Je savais que le bonhomme de neige géant n'allait pas faire de mal de Anna. Je me fichais des autres personnes, mais ma sœur était ma priorité, il ne pouvait pas y toucher. C'était une certitude tout à coup. J'avais certes douté, pourtant j'étais désormais sûre qu'il ne lui ferait aucun mal. Je gardais les paupières closes et pris une grande inspiration, sentant que les larmes étaient sur le point de couler. Mon cœur était toujours serré dans cet état innommable, si étrange. Je ressentais cette peine immense, qui me broyait de l'intérieur, pendant que les cris résonnaient. Je n'arrivais pas à éprouver quoi que ce soit pour ces personnes qui luttaient contre la chose que je leur avais envoyé. Je ne les connaissais pas. Je ne connaissais personne. En ce moment même, ils devaient se dire qu'il n'y avait qu'un monstre pour leur envoyer une telle créature. Si ils savaient qui j'étais, ce que j'avais fais... à la vue de mon pouvoir, ils tenteraient de m'arrêter, comme mes parents, comme ma sœur...

Mon prénom crié par une voix inconnue me fit ouvrir les yeux et me relever d'un bond. Ce n'était pas Anna qui venait de m’appeler. Ce n'était pas une voix féminine. Personne ne pouvait me connaître, absolument personne... Je m'écartais de l'arbre glacé pour regarder le groupe et vérifier si le bonhomme de neige avait bien fait son travail. La masse immense m'empêchait de voir toutes les personnes présentent. Peut être qu'elles avaient fuit, qu'elles avaient compris...

Une explosion retentit et un puissant courant d'air froid fouetta mon visage soudainement. Si je n'avais pas crains la température extrême, j'en aurai sûrement souffert. Mais la seule chose qui me fit un coup, ce fut de voir les morceaux de glaces au sol, qui avaient remplacés mon bonhomme de neige. Il n'avait pas pu les arrêter. Il avait été détruit. Ce n'était pas un être réel, ce n'était qu'une créature que je faisais vivre par ma magie. Mais quand même, j'en ressentais de la tristesse. Peut être que je pourrais le faire vivre de nouveau... c'était la deuxième fois que je le faisais apparaître, il serait sûrement possible de lui redonner forme.

J'allais de nouveau me concentrer pour tenter de refaire vivre l'être de glace quand je sentis tout à coup mon cœur rater un battement. Le monde se mit de nouveau à tourner, et je sentis les larmes couler le long de mes joues sans que je puisse m'arrêter. Un homme tout de noir vêtu s'en prenait à Anna. Je le voyais lui enserrer la gorge, et ma sœur se débattre. Il fallait que je fasse quelque chose, n'importe quoi... quelqu'un faisait du mal à ma sœur, et je ne pouvais même pas la défendre. Je voulais courir l'aider, la protéger, mais j'étais plus dangereuse encore que l'homme, je risquais de lui geler le cœur, de la faire souffrir encore plus. Je serrais les poings et me mordis violemment la lèvre inférieure, mon regard brouillé par mes pleurs. Déjà, des personnes du groupe se portaient au secours d'Anna. Une rousse avait tiré une flèche sur l'homme en noir, qui avait lâché ma sœur. La femme blonde elle l'avait envoyé au sol d'une manière inconnue et pointait sur lui un objet étrange que je ne voyais pas bien d’où j'étais.

Je poussais un soupire de soulagement en voyant que ma sœur était de nouveau sauve et essuyais du dos de mes mains fraîches les larmes qui avaient mouillées mes joues. Je tremblais tellement que la tâche était plus difficile que prévue. Je m'étais trompée. Anna n'était pas en danger avec ces gens. Ils venaient de la sauver, alors que je n'avais rien fait. Ma sœur méritait mieux, tellement mieux. Je devais disparaître de sa vie. Partir de cet endroit, cesser de la chercher. Ça serait plus simple pour elle, pour moi. Chacune aurait la vie qu'elle mérite.

Je resserrais de nouveau les poings et je sentis le givre recouvrir les paumes. Non. Je ne laisserais pas ma sœur là. Je ne la laisserais pas de nouveau en danger. Elle méritait mieux, mais cet homme avait voulu la tuer. Personne ne peut sans prendre à Anna.

Quittant les bois, je m'approchais du groupe. Plus précisément, de l'homme à terre et de la femme blonde qui l'y avait mit. En évitant de regarder ma sœur et les autres personnes présentes, je me penchais au-dessus de l'homme dont l’œil était transpercé par une flèche et tendis une main vers lui. Mon bras tremblait, mais je gardais le visage fermé, essayant de ne trahir aucune émotion. Je voulais tuer cet homme et ensuite serrer dans mes bras ma sœur. Mais c'était impossible. Je ne pouvais que faire... ça.

- Pourquoi vous êtes vous attaqué à ma sœur ? Répondez !

Je fus presque surprise en entendant ma propre voix. Elle était rauque, quasiment tremblotante. J'avais mal, j'étais restée trop longtemps sans parler. Je n'avais eu personne à qui adresser la parole depuis tellement longtemps...

- Répondez !

J'avais parlé plus fort cette fois, quasiment hurlé même. La magie illumina ma main tendue d'une lueur bleuâtre. Je me sentais prête à laisser la glace se déverser sur cet homme. Celui-ci tourna la tête vers moi et me regarda. Du moins, c'était l'impression que j'avais, son œil intact toujours caché par ces étranges lunettes aussi noires que ses vêtements. Il ouvrit légèrement la bouche, comme si il allait parler. Mais il tourna plutôt lentement la tête vers la femme blonde et s'arrêta quelques secondes, avant de reporter son attention de nouveau sur moi. Un sourire étira ses lèvres rougies par le sang qui coulait le long de son œil transpercé.

- Vous...

Il avait murmuré, mais son ton était moqueur. Sa voix réveilla quelque chose en moi, comme le souvenir d'un rêve qu'on avait oublié. Je ne voyais pas quoi, mais une terreur sans nom me percuta de plein fouet. Je laissais échapper malgré moi un gémissement et plaquais une main sur ma bouche pour ne pas en faire entendre plus. Je ne connaissais pas cet homme, mais j'avais peur. Tellement peur...

Un jet de magie s'échappa de ma main et se posa sur le torse de l'homme, qui poussa un cri. La glace se mit à se propager sur son corps, en lui. Il gelait. Le givre recouvrit sa peau, ses vêtements, ses lunettes et même la flèche plantée dans son œil. Le bruit de chose qui se brise se fit entendre quand son cœur fut touché et explosa sous la pression de la glace.

Je m'écartais en tremblant de l'homme mort, qui semblait être resté dans la neige pendant des semaines. Je venais de le tuer. Il le méritait, il avait voulu lui tuer Anna. Mais je me sentais encore plus monstrueuse. Je devais partir, vite...


© Pando

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
the cold never bothered me anyway
Are you really going to let fear control your life ? ▬ Believing in even the possibility of a happy ending is a powerful thing.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8708-sortez-les-manteaux-les-echarpes-les-gants-frozen-is-coming

Jeremiel Othrys



« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Jeremiel Othrys


╰☆╮ Avatar : ➹ Norman Reedus

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ Uriel

Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 Astrielbadge_zps0h7bgqeh

☞ Surnom : ➹ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 502

✓ Disponibilité : En apesanteur. *-*

Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 18 Oct 2014 - 14:17

Le Chant du Cygne
La grande aventure, c'est de voir surgir l'inconnu




"Non."

Quand la jeune femme de bleu vêtu s'était retournée dans le but de partir, je m'étais trouvé là, sur son chemin, prononçant un simple mot qui signifiait que non, elle n'allait pas partir, elle allait rester là.

"Ne jamais les perdre de vue."

Courir, toujours courir. Ne pas s'arrêter, ne pas regarder en arrière, ne pas perdre de temps, toujours aller de l'avant. Ne jamais faire demi tour, ne jamais se stopper, ne jamais perdre l'objectif. Le temps file, file, file.

"Tu as encore beaucoup à faire. Et si tu pars, elle mourra."

J'avais disparu de devant elle, me retrouvant juste en face de la jeune femme rousse, Angela, qui était restée ahurie devant la scène.

"Ta place n'est pas ici, tu en as déjà trop vue."

Ma main s'était placée derrière elle pour la retenir dans sa chute. Elle venait de perdre connaissance et je l'avais aidée à ne pas tomber, la laissant glisser délicatement sur le sol. Puis, j'étais apparu devant le jeune garçon qui comme les autres avait quelque chose à apporter à notre communauté.

"Ton sang l'ouvrira."

...devant l'aventurier...

"Ton courage nous protégera."

...devant la soeur...

"Ton amour la guidera."

...devant la guerrière...

"Ta présence l’apaisera."

...devant la rebelle...

"Ils te protègeront."

...devant la shérif...

Elle avait sans doute compris que j'allais apparaître devant elle, que son tour viendrait, car elle avait sortie son arme qu'elle pointait sur moi.

"Il doit venir avec."

J'avais légèrement tourné la tête vers Elsa.

"Ils sont l’opposé de toi."

Courir, observer, analyser rapidement, sans perdre de temps. Toujours avoir l'esprit ouvert. L'opposé de sois est toujours plus facile à trouver. De nombreux jets de flammes arrivèrent droit sur nous. Des hommes en noirs étaient apparus de partout, nous encerclons totalement, quand un bouclier de glace nous entoura.

"Sens les." avais-je dit en apparaissant à côté de Elsa et lâchant sa main que j'avais prise pour créer le bouclier qui émanait d'elle. Puis en revenant devant Emma, j'avais tendu ma main, paume ouverte vers le haut.

"Juste des mots gravés par les flammes que seule la magie peut révéler."

Des mots qui nous conduiraient dans son passé si elle prenait ma main, s'ils prenaient tous ma main. D'autres jets de flammes arrivaient vers nous. D'autres hommes en noirs apparaissaient. Soit on partait, soit on mourrait.



made by pandora.




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


« FEED ME ! »

« Le Dinosaure ça se mange ?! »


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43911-chronologie-de-jeremi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43910-la-bible-des-rp-s-de-jeremiel-othrys-le-vieux-fossile

Henry D. Mills



« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Henry D. Mills


╰☆╮ Avatar : Jared S. Gilmore

Ѽ Conte(s) : Aucun
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Personne

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 592

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 18 Oct 2014 - 18:52

Pour Henry, fuit avait été la seule solution plutôt que de se battre contre le méchant Marsmallow. Mais bien vite, des éclairs frappèrent l'endroit et c'est Emma qui protégea donc Henry sui se laissa faire, tout en voyant le monstre de glace s'effondrer. Le gamin se redressa donc bien vite, pour aller voir si Anna allait bien, avant qu'elle ne soit pris en otage pars un monsieur tout de noir vêtu. Le gamin s'immobilisa donc, ayant bien trop peur que la princesse ne meurt à cause de l'homme, avant qu'Emma ne braque son arme dessus. Henry la fixa alors, lui faisant comprendre qu'elle ne devait pas risquer ce genre de chose. Mais finalement, c'est Merida qui mit l'homme au sol, d'une flèche dans l'œil, avant qu'Elsa ne le gèle totalement...

Un autre homme fit alors son apparition, et commençant à parler en énigme. Un peu encore sous le choc de ce qu'il venait de se passer, Henry ne comprenait pas ce que son sang allait ouvrir...

-Je... Quoi ? Pourquoi Mon sang ? Il devra ouvrir quoi ?

La suite s'enchaina ben vite et Henry alla donc trouver refuge vers Emma, lui reprenant la main. Bon il était certain que l'homme, Loann, devait les protéger. Mais de quoi ? Quand à Anna, elle guiderait Elsa, ca s'était clair dans la tête d'Henry. Et d'après le monsieur un peu étrange, Hippolyte devait apaiser Elsa... Mais l'apaiser de quoi ? Et tous devaient protéger Mérida. Le gamin écarquilla donc les yeux, se demandant bien ce qu'il allait advenir d'Emma. Et le monsieur leur dit [i]qu'il[/] devait venir... Donc cela voulait donc dire qu'Henry devait venir non ?

Finalement donc Henry resserra sa prise sur la main 'Emma alors que des dizaines de monsieur en noir apparaissait. Mais là c'était clair, si le monsieur donnait sa main à Emma, elle devait la prendre... Parce que s'il avait le pouvoir de disparaître, il pourrait les sauver non ?

-Prends sa main Emma !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13826-henry-mills-fi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13837-les-liens-d-henry http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13838-les-histoires-du-vrai-croyant

Hope Bowman



«Muerte, la mort!
Né l'oubliez yamais!
Pitis voyous!»


Hope Bowman


Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 378254admin

╰☆╮ Avatar : Karen Gillan

Ѽ Conte(s) : Rebelle
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Merida

✓ Métier : Chewbacca à Disneyworld, en Floride
Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 T8z7

☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2046

✓ Disponibilité : Yepaaa !

Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 _


Actuellement dans : «Muerte, la mort!Né l'oubliez yamais!Pitis voyous!»


________________________________________ Dim 19 Oct 2014 - 1:16



“ Coucou vous Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 1634017881


Qu'est-ce que je fichais dans ce film à l'eau de rose ? Sérieusement, une blonde venait de faire irruption et pleurait autant que Charles Ingalls dans un épisode de La Petite Maison dans la Prairie. Bon, j'exagérais peut-être un peu. Les trainées de larmes sur ses joues trahissaient son émoi, bien qu'elle ne pleure plus. En tous les cas, elle était du genre énergique. Elle nous ignora totalement, se dirigeant droit sur l'homme en noir. Elle lui posa une question qui m'interloqua. Sa soeur ? Je levai naturellement les yeux vers la rousse qui pleurnichait toujours plus ou moins. Les larmes. Ah. Ouais, évidemment, elles étaient de la même famille. Elles devaient être animés les fêtes de fin d'années, avec elles deux.

Un jet de glace partit de la main de la fille en bleu et tua l'homme sur le coup. Je fixai la scène, impressionnée et anxieuse. Mais je n'eus pas le temps de réaliser ce qui venait de se passer qu'un homme apparut. Grande, svelte, bien bati et qui aurait eu bien besoin d'aller chez le coiffeur. Il parlait par énigme, disparaissant et apparaissant tellement vite que je peinais à le suivre des yeux. Lorsqu'il se plaça devant moi, ses quelques mots me laissèrent rêveuse.

Je lançai un regard circulaire avant de lancer, irritée :

"Comment ça 'ils me protègeront' ? Vous parlez de cette bande ce bras cassés ? Je peux me protéger moi-même ! J'ai tout ce qu'il faut ! Un arc, des flèches, des allumettes, un reste de Curly..."

J'aurais pu énumérer tout ce qui se trouvait dans mon sac à dos mais en levant les yeux, je m'aperçus que le beau gosse avait une nouvelle fois disparu. Il se tenait tout près d'Emma, qui venait de dégainer son flingue dans sa direction. Bonne idée. Il avait tout de même quelque chose de louche. Je m'approchai silencieusement, l'analysant tout à loisir, penchant délibérément la tête vers le haut de son pantalon serré. Je haussai un sourcil appréciateur quand soudain, des bruits de flammes me firent dresser les oreilles. Je remarquai soudain tout un groupe d'hommes en noir. Ils nous encerclaient et nous bombardaient par des jets de feu.

Heureusement, l'inconnu venait de prendre la main de la fille givrée et aussitôt, un bouclier de glace se dressa autour de nous, au-dessus de nous. Je levai un regard ahuri, avant de baisser la tête pour voir que le beau gosse tendait la main vers Emma.

Il proposait de nous sortir de là ? Bon, habituellement je me serais méfiée d'une proposition aussi aimable venant d'un inconnu, mais là, on pouvait dire qu'on avait chaud au fesses. Qui sait combien de temps la glace allait nous protéger ?

Je sautillai donc vers le bel inconnu et fis signe du menton à Emma pour l'encourager à lui prendre la main.

"Il a l'air digne de confiance."
certifiai-je, alors que je n'en avais aucune idée.

De toute évidence, il suffisait de le toucher pour s'en sortir. Sans doute allait-il nous téléporter ailleurs ? Peut-être était-il un dieu ? En tous cas, il était nettement plus classe que Juju. Même si apparemment, tous les dieux avaient un problème capillaire.

Pour enjoindre tout le monde à lui faire confiance, je fis le premier pas, mais au lieu de lui prendre la main, je posai la mienne sur ses fesses. Puis je lui lançai d'un ton faussement innocent :

"Vous n'avez pas préciser qu'il faut vous prendre la main pour que ça marche."

Je palpai. Juste un peu. J'avais bien le droit de m'amuser un peu !
(c) Bloody Storm


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Who cares what the idiots say? Who cares what the idiots do? Who cares about the pain in your heart? Who cares about you? I do. 'Cause you're worth much more a fact you can be sure
- No need to hide The love you've got inside.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13165-fate-and-desti http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t4959-do-you-want-to-chase-the-wind-and-touch-the-sky-with-me http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1312-merida-s-big-adventure http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80951-nounours_rebelle

Anna D'Arendelle



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Anna D'Arendelle


Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 378254admin

╰☆╮ Avatar : Soso Turner :love:

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anna

Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 480751anna

☞ Surnom : Didi ou Marine
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 787

✓ Disponibilité : Archi complète, prenez un tiquet et faites la queue :boulet:

Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Dim 19 Oct 2014 - 20:48

The Swan Song


La pression, sur ma gorge, s'accentua encore plus, j'étais incapable, de bouger, incapable, de respirer. Je, sentais, doucement la fin approcher. C'était, assez ironique, quand on y pense, survivre, à un cœur gelé, et se faire étrangler, par un type bizarre. Mais, au même, moment, la rouquine numéro 2, attrapa son arc, et lança une flèche. Je, ne sais pas ce qui était le pire ? Mourir étranglée ? Ou transpercée par une flèche. Quoi qu'il en soit, si je devais mourir, pas question, que je ferme les yeux, je regarderais, la mort, bien en face.
Mentalement, je confiais, la tâche, de veiller sur ma sœur, à Loann, il avait l'air, de vouloir l'aider. Je pense, qu'il pourrait, réussir, s'il se montrait un peu plus insistant. Je pense, qu'Elsa, avait besoin, de ça, qu'on insiste une bonne fois pour toute, et qu'on lui mette la vérité en face. Qu'elle arrête, de se cacher derrière l'excuse du « je fais du mal aux gens, regarde je suis un monstre ».
Je sortais, de mes pensées, quand j'entendis, la flèche siffler à quelques centimètres de moi, elle passa, juste à côté, emportant une mèche de cheveux, et atterrit surement, sur le type en noir. Néanmoins, sa pression, sur ma gorge, qui dans un premier temps, sembla plus forte, se relâcha, d'un coup. J'aspirais, vite, une grande bouffée d'air, qui me fit, tousser, juste après. Peu-être, aurais-je dût, y aller plus en douceur, et prendre, petite bouffée, par petite bouffée. J'étais, trop empressée, Elsa, me l'avait, souvent, fait remarquer, lorsque nous étions, petites, avant, qu'elle ne s'enferme, dans sa solitude. Nous, condamnant, ainsi, toutes les deux, et pas, seulement, elle, à cette solitude. Je secouais, la tête, non, ce n'était, pas le moment, de penser, à ça. Je me tournais, vers la rouquine avec son arc, et la remerciai, d'une voix, un peu enrouée. Mais, d'un côté, étant, donné, que ma gorge, avait, été, serré, pendant, un certain, moment, ce, n'était, pas tellement, étonnant.
Je me retournais, pour, voir, Emma, repousser, l'homme en noir, avec une onde, et lui coller, le canon, de son arme, contre la tempe, lui demandant, qui, il était, et ce qu'il, voulait.
Au même, moment, une personne, que je connaissais, bien, arriva, vers nous, elle s'approcha, de celui, qui avait, faillit, m'étrangler, et tendit son bras au dessus de lui, lui demandant, pourquoi, il s'en était pris à moi :

- Elsa...tentais-je mais à nouveau je fut interrompu, vraiment, c'était plus qu'agaçant, même, ma propre sœur, ne me laissait pas parler.

J'émis, un bruit, trahissant, cet agacement. Néanmoins, j'avais, pu noter, quelque chose. Actuellement, la voix, de ma sœur, était aussi rauque que la mienne. Comment, cela, se faisait-il ? Que, je sache, elle, n'avait, été étranglée par personne. Elle, hurla, à l'homme, de lui répondre. Chose, que manifestement, il, n'était pas décidé, à faire. Je la vis, douter, je la vis, avoir, peur, et l'homme lui dit quelque chose que je ne compris pas, j'étais, trop, éloignée, pour ça. Mais, avant que qui, que ce soit, ait eu le temps, de réagir, elle posa sa main, sur son torse, et le gela, en un instant, je compris, ce qui venait, de ce passer. Il, était mort. Et, Elsa, ne faisait, que se conforter, dans l'idée, qu'elle était un monstre. Je la connaissais, assez, pour ça. C'est alors, qu'un autre homme apparut :

- Ton amour, la guidera me dit-il

Je réfléchis, à ce qu'il venait, de me dire. On, ne pouvait, pas franchement, dire, que ça avait été, une réussite, jusque là. Évidement, j'aurais, voulus dire, à Elsa, d'arrêter, de fuir tout le monde, que ça, ne servait, à rien. Mais, elle, ne m'aurait pas écoutée, comme d'habitude. J'avais, tenté, de la raisonner, la dernière, fois. Mais, ça n'avait pas marché. Ce, n'est pas tellement, que j'avais peur, de me faire geler le cœur à nouveau. J'étais, prête, à ce qu'il se gèle à nouveau, si cela, pouvait, me permettre, de la raisonner, mais, je devais, admettre, être un peu découragé. J'étais, obstiné, mais, Elsa, l'était encore plus.
Il, partit, pour apparaître, devant, ma sœur, lui prenant sa main, alors, que d'autres hommes en noir, arrivaient, lançant, des flammes, il encouragea, Emma, à faire de même. Henry, glissa, la sienne, dans celle, du shérif, quant à moi, j'attrapais, celle d'Elsa. Laissant, la rouquine faire ce qu'elle voulait. J'étais, généralement, du genre à accepter tout le monde. Mais, elle, elle m'agaçait, il y avait surement, une raison, à son comportement, mais, je n'avais pas envie de la chercher. Seule ma sœur, importait, l'autre rouquine...A la limite, elle faisait ce qu'elle voulait, ce n'était pas mes affaires :

- Elsa, s'il te plait, pour une fois, laisse quelqu'un t'aider, dis-je en glissant ma main dans la sienne

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Il n'est point d'avenir sans nous
Oui pour moi rien ne change, C’est toujours ta main dans la mienne. Les jours se ressemblent, On s’aimera quoiqu’il advienne. Comme un mur de pierres, résiste à l’hiver Tu m’aides à rester debout. Pour moi rien ne change, il n'est point d'avenir sans nous.


Jeremiel Othrys



« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Jeremiel Othrys


╰☆╮ Avatar : ➹ Norman Reedus

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ Uriel

Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 Astrielbadge_zps0h7bgqeh

☞ Surnom : ➹ seb
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 502

✓ Disponibilité : En apesanteur. *-*

Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Lun 20 Oct 2014 - 9:05

Le Chant du Cygne
La grande aventure, c'est de voir surgir l'inconnu




Je n'avais pas relevé la façon de certaines personnes de me prendre la main. Une fois qu'on était tous liés, j'avais jeté un oeil vers les hommes en noir et on pouvait tous observer le bouclier de glace fondre petit à petit. Leur force de frappe était largement supérieure à la nôtre. Puis ce fut le néant.

- Prison de Phœnix, Arizona

Le soleil avait changé de position et indiquait qu'on devait être midi, plusieurs heures après notre départ, pourtant à nos yeux, qu'une seule fraction de seconde s'était écoulée.

"Ils vont revenir."

J'avais jeté un oeil tout autour de moi. On était entre le grillage extérieur et la forêt. Devant nous, un grand emplacement vide où la végétation commençait à reprendre ses droits petit à petit.

Un attroupement ça n'allait pas passer inaperçu et ça ne serait peut être pas que les hommes en noirs qui nous tomberont dessus. Je m'étais accroupis et j'avais pris quelques pierres qui se trouvaient là afin de les disposer en cercle, avec trois pierres au centre. Je m'étais relevé et j'avais fait la même chose un peu plus loin. Puis j'étais allé me mettre près d'Emma.

"Les murs ne sont plus là mais le passage y est toujours."

Je m'étais réfugié un peu plus loin afin de disposer un troisième cercle de pierre, puis j'étais resté devant le cercle, accroupis, les yeux fermés, ma main sur les trois pierres au centre. Les pierres des deux autres cercles que j'avais formé se mirent à trembler.




made by pandora.




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


« FEED ME ! »

« Le Dinosaure ça se mange ?! »


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43911-chronologie-de-jeremi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43910-la-bible-des-rp-s-de-jeremiel-othrys-le-vieux-fossile

Invité



Invité


Anonymous



Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 _


Actuellement dans :

________________________________________ Lun 20 Oct 2014 - 11:32

En vie! J'étais en vie! Je ne pensais pas que mon attaque foudroyante allait marcher aussi facilement. Il est vrai que la jeune fille avait réagit assez vite mais... En vie... Je suis en vie! Je ne cessais de regarder mes mains et tous le reste de mon corps pour vérifier que ce n'était pas un rêve. J'en suis même venu à toucher le visage de la rousse et de ma toute nouvelle amie pour vérifier tout ça. C'est la vérité, je suis en vie. Voyant leur visage ahuri, je me présente vite tout en essayant de me maintenir debout. La créature d'Elsa a de la force à revendre! Le temps de me réhabituer, j'entends des cris de la part de la jeune fille de toute à l'heure. Qui en fait est... la soeur d'Elsa? Je comprends mieux maintenant pourquoi elle semblait tenir à elle. Elle est sans doute tout ce qu'elle a maintenant et ne veut pas la perdre. Mais un homme en noir semble vouloir l'emmener avec elle. A peine eu-je le temps de réagir qu'une flèche atteignit l'inconnu en pleine tête. Précisément dans son oeil. Là encore, niveau efficacité, nous avons affaire à des professionnelles. Je me relève un instant, Leÿ est à mes côtés, d'un air inquiet. Heureusement, personne ne nous regarde donc je peux discuter avec elle sans risque d'attirer l'attention.

-Tu n'es plus toi-même
, me dit-elle. Avant, tu étais prudent et timide et maintenant regarde. Tu viens de changer comme ça!

-Et alors? Je préfère largement être comme ça! Surtout face à une situation comme celle-ci où Elsa et les hommes en noir semble vouloir notre peau.

-Mais imagine que tu développes une mauvaise personnalité! Que tu deviennes comme... Max!

La réflexion se tiens. Mais malheureusement, l'heure n'est pas à la réflexion. Elsa est là. Elle approche. Je viens à sa rencontre mais la suite des événements me scia sur place. Elle s'apprêtait à tuer quelqu'un. Je cris à plein poumons un "Non" parfaitement audible mais brisé quand l'homme s'écroula par terre, gelé, mort. Tous mes souvenirs où je lui donnais des conseils pour se maîtriser, pour ne faire de mal à personne me revinrent en mémoire, me faisant mal. Je me sentit tout à coup coupable de ne pas avoir put faire plus pour elle. Je vois toujours cette chaleur en elle. Mais elle semble se faire totalement étouffé par son état. Elle a été totalement brisée. Tout comme je l'ai été.

- Elsa, s'il te plait, pour une fois, laisse quelqu'un t'aider!

-Elle a raison. Cela faisait longtemps. Et je suis désolé de t'avoir abandonnée Elsa. Nous sommes deux à vouloir t'aider.

Comme lors de notre première rencontre, je me permit un contact avec sa main qui, bien que glacée, garde une part de chaleur. Il ne faut pas qu'elle la perde. Elsa allait partir d'ici, le regard brisé par le désespoir quand un homme apparut devant elle. Puis il apparut devant moi, me murmurant "Ton courage nous protégeras". Mon courage? Pourquoi parle-t-il de ça? Je ne dis pas que je suis un lâche mais je ne vois pas en quoi je pourrais tous les protéger. Et puis, ce n'était qu'un accident tout ça non? A moins bien sûr que d'autres hommes en noir viennent. Mon regard se reporta de nouveau sur Elsa. Je ne la laisserais pas. Elle peut survivre à ça si elle laisse Anna et moi l'aider. L'homme nous invita à lui prendre sa main. D'un geste hésitant, je tendis le bras. Je les protégerais. Ceci est mon devoir. Pas en tant que Loann de Feniccia. Mais en tant qu'ancien membre des Quatre Eléments.

En une fraction de seconde, tout le groupe atteignit une nouvelle zone. Nous ne sommes plus à Storybrooke. Attendez? Quoi? Je... Je vais perdre ma mémoire! Pendant un instant, un halo bleuté m'enveloppa. Je m'attendis à perdre la mémoire au bout d'une seconde. Mais rien. Il n'y avait rien. Je me souvenais toujours qui j'étais, et de mes nouvelles rencontres depuis la levée de la Malédiction. Etrange... Comment ça se fait. A peine ai-je le temps d'y réfléchir qu'un nouvel homme en noir apparut. Génial, je vais devoir m'en occuper. D'un geste de la main, je repousse l'homme d'une bourrasque. Il valsa quelque secondes dans les airs avant de retomber lourdement sur le sol. Je m'approche de lui, le relève en disant:


-Bien, maintenant, je te laisse le temps de t'expliquer.

Rien. Aucune informations à se mettre sous la dent. Je commences à croire que ces hommes en noir ont subit quelque chose pour être aussi mou.

Hippolyte Sherman



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Hippolyte Sherman


╰☆╮ Avatar : Shelley Hennig

Ѽ Conte(s) : Inventé
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille d'Arès.

☞ Surnom : Julie
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1000

✓ Disponibilité : Décédée.

Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Lun 20 Oct 2014 - 15:22




Evénement : Le Chant du Cygne.

Angela && Loann && Henry && Elsa && Emma && Hippolyte


La suite des événements s’été enchaîné très rapidement. Peut-être trop rapidement. Hippolyte fut dépassé par la vitesse de tout ce qui arrivait. Entre l’homme en noir qui agressa la gentille rouquine, l’arrivée d’une jeune femme qui semblait répondre au nom d’Elsa, la réplique d’Emma, la rebelle et Elsa face à l’homme en noir, Hippolyte ne savait plus trop où donner de la tête. Aussi, lorsqu’un autre homme apparaissait et disparaissait devant tout le monde, la jeune femme fut surprise. Mais elle le fut d’autant plus lorsque l’homme s’adressa à elle. Hippolyte, ou du moins sa présence, apaiserait quelqu’un ? Alors, ça c’était impossible. Elle avait déjà dû mal à se canaliser elle-même, alors apaiser quelqu’un d’autre, mission impossible. Hippolyte essaya de se souvenir de chaque rôle que l’homme étrange avait donné à chacun. Et c’est à ce moment-là que plusieurs hommes en noir, comme celui qui fut gelé par Elsa, encerclèrent le petit groupe. Ils étaient nombreux. Ils étaient dangereux. La demi-déesse resserra sa main autour de sa lance, prête à bondir si on l’attaquait. Sauf que les hommes en noirs n’étaient pas comme dans le film Men in Black, ils ne tiraient pas avec des armes à feu. Non, eux, ils lançaient littéralement du feu. Et ce n’était pas avec une lance qu’elle se protégerait. Hippolyte sentait la fin venir. L’apocalypse lui avait laissé une certaine peur de la mort. Elle avait beau être parfois dure dans son caractère, elle n’en restait pas moins une humaine avec une seule vie. Alors lorsqu’elle aperçut un des hommes lancer des flammes dans leur direction, Hippolyte ne put s’empêcher de se protéger avec son bras, ne voulant pas regarder une mort certaine en face. Sauf que son heure n’était pas arrivée. La flamme n’avait pas atteint le groupe, elle s’était heurtée à un gros cocon de glace. Elsa. C’était grâce à elle. Quoi que, ça semblait plutôt être grâce à l’inconnu. Qu’importe. Ce qu’il fallait savoir, c’était que la glace n’allait pas gagner face au feu, c’était physiquement impossible. Ils allaient mourir ! Mais l’inconnu avait plus d’un tour dans son sac. Il était capable de sortir le groupe d’ici. Quitte à partir de là, Hippolyte s’en fichait un peu de suivre un inconnu. Ainsi, Hippolyte glissa la main dans celle de Loann. Une fois arrivée elle s’empressa de lui lâcher la main, préférant regarder tout autour d’elle. « Où est-ce qu’on est ? » Plus à Storybrooke en tout cas. Suivre cet inconnu était peut-être pas une si bonne idée. En plus d’être mystérieux, il avait l’air complètement timbrée. Des cailloux ? Il s’amusait à disposer des cailloux d’une certaine manière. N’y avait-il pas plus important à faire ? Hippolyte soupira puis voulu prendre la parole pour demander plus d’explication à cet homme. Sauf qu’un homme noir apparut, s’attaquant à Loann. Mais ce dernier savait plutôt bien se défendre. Elle observa le jeune homme s’occuper de l’homme en noir, préférant largement regarder ça que des petits cailloux qui bougent. L’homme enleva ses lunettes, laissant apparaitre un regard de braise. Littéralement. Il avait des flammes dans les yeux. WTF ! Hippolyte mit plusieurs minutes avant de redescendre sur terre, s’étant imaginé les pires scénarios. C’est là qu’elle constata que Loann rougissait de plus en plus. L’homme en noir était en contact avec lui ! Il avait sa main sur Loann et ça semblait être tout sauf positif. Flammes dans les yeux voulait certainement signifier homme brûlant ! La seule manière de couper ce lien, c’était de couper cette main. Ce n’était pas très cool, mais Hip n’avait pas d’autre idée. Alors elle utilisa le tranchant de sa pointe, au bout de sa lance. Elle fit un geste de haut en bas avec assez de force pour littéralement faire tomber la main au sol. Malheureusement, elle ne put finir son geste qu’un deuxième homme en noir apparut derrière elle. « Aaah ! » Il la tira vers lui par les cheveux – très gentil dis donc ! Ainsi, la main qui devait tomber au sol, était encore retenue par quelques tissus musculaires. Mais cette dernière pendouillait, rendant l’utilisation de cette main impossible. Surprise par cette attaque, Hippolyte tomba sur les fesses, il faut dire qu’il y avait mis la force aussi. L’homme en noir semblait vraiment en colère. Hippolyte arrivait parfaitement à imaginer son regard rouge. Mais elle n’avait pas le temps de se relever et de se remettre en position. Non, là elle était vraiment mal. Heureusement qu’elle avait encore sa lance avec elle. Hip décida de s’en servir comme un bouclier. Elle mit sa lance devant elle, la pointe vers l’homme, à un angle de 45 degré par rapport au sol. Il était déjà en train de courir pour bondir sur Hippolyte. S’il était intelligent il s’arrêterait, s’il était idiot, alors il se transformerait en brochette humaine. Qu’importe Hippolyte n’avait vraiment pas envie de voir ça. Alors elle tourna la tête tout en la baissant, plongeant alors son regard dans le sol…


love.disaster

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Come back from heaven ?

La vie humaine est semblable à un chemin dont l'issue est fatale. On nous en avertit dès le premier pas, mais la loi de la nature nous dicte d'avancer toujours.© belzébuth
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11035-hippo-killing-doesn-t http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15550-hippo-cest-trop-banal-detre-sentimentale http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t12214-les-aventures-d-une-demi-deesse

Emma Swan



« Love it Light ! »


Emma Swan


╰☆╮ Avatar : Jennifer Morrison

Ѽ Conte(s) : Once upon a time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille de Blanche et Charmant

☞ Surnom : Marjo
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1518

✓ Disponibilité : Faite la queue ,comme tout le monde u.u

Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 _


Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Lun 20 Oct 2014 - 18:24

Le chant du Cygne
The Swan Song.


Je n'eut même pas le temps de poser plus de questions que cela, l'homme en noir tourna la tête pour regarder une nouvelle arrivante, je tourna la tête aussi pour voir une jeune femme blonde avec une robe bleu de princesse, j'arqua mes sourcils de surprise puis je me recula quand elle tourna l'inconnue en esquimau géant ,j'étais quelque peut impressionner.

"Cool".

J'avais lâché ce compliment distraitement quand un type s'incrusta dans le groupe s'amusant a apparaître et disparaître et à parler comme si c'était Rakifi,mais avec une meilleure tête et les cheveux en bataille, en tous les cas je ne le connaissais pas et donc je me méfiais tout de suite, aussi quand il apparue pile devant moi je pointais déjà mon pistolet sur son visage, s'il tentait quoi que ce soit sur moi ou l'un des autres il se prendrait une balle dans la tête.

"Il doit venir avec."

On ne pouvait pas faire plus cryptique que cela, je me demandais s'il parlait de lui ou bien d'Henry, car apparemment chacun étais là pour une raison particulière, je plissais les yeux prête à exiger des réponses et qu'il arrête de jouer les Mandrill de dessin animée,mais comme nous n'étions jamais chanceux une armée d'homme en noir débarquèrent bien vite, je pointais mon arme vers eux, mais c'était un combat perdu d'avance.

Rafiki m'adressa de nouveau la parole pour me dire quelque chose d'encore plus cryptique, je gardais la phrase en tête au cas où, on ne sait jamais, puis il me tendit la main, je la regardais d'un air suspicieux et si c'était un piège ? Et s'il se faisait passer pour un gentil alors que se n'était pas le cas, avec les derniers événements je me méfiais de tout le monde, encore plus qu'avant. Henry me dit de lui prendre la main, je croisais le regard d'Hope qui m'indiqua qu'il avait l'air digne de confiance, j'arquais un sourcil, même moi je n'y croyais pas mais bon après encore un peu plus d'hésitation je finis par lui prendre la main.

Je clignais des yeux pour les posez sur un bâtiment que je ne connaissais que trop bien, j'y avais passé 11 mois de ma vie et je n'étais pas franchement ravis d'être de retour.

"Phoenix, Arizona..."

Je fronçais les sourcils, pourquoi était-on ici ? Pourquoi cet homme était aussi mystérieux, je voulais des réponses, je m'apprêtais à poser une question, quand une douleur dans ma tête apparue, une douleur qui me rappelait que trop bien mon séjour chez moi et que j'avais finis par dérailler et faillis exploser, je me massais les tympans après avoir rangé mon arme, c'était affreux, j'émis un léger bruit à cause de la douleur quand une voix résonna dans ma tête.

"Celui qui cherche la Paix obtient le Bonheur. Celui qui cherche la Gloire obtient le Triomphe. Mais parfois..."

La phrase ne fut même pas fini, je ne comprenais rien et la douleur ne voulait pas partir. Je fus projeté dans la réalité à nouveau quand j'entendis des bruits de lutte, je tournais la tête pour voir que la jeune brune au sale caractère était en train de lutter avec un type en noir, puis le reste s'enchaîna très vite ,le mec finit par se planter sur la lance façon film d'horreur, je fronçais le nez de dégoût.

Mais pas le temps de voir si tout le monde allait bien qu'un troisième type en noir débarqua pour foncer droit devant moi, je secouais la tête il n'était pas question qu'il me touche. Je sortait très vite mon arme et lui tira une balle entre les deux yeux, ayant trop mal à la tête pour utiliser la magie pour le moment, le type bascula en arrière, je n'allais même pas vérifier s'il était mort ou non,c'était un coup à se faire attaquer de nouveau.






(c) sweet.lips

Contenu sponsorisé








Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne - Page 3 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 3 sur 9
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Evénément Divin #3 {10} : Le Chant du Cygne





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les mondes spéciaux :: ➹ Olympe d'Amour