YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb


YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb


YOU ARE
MY BUDDI

OCT 2019
de seb



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ You Are my Buddi ☆ Evénement #115
Une mission de seb - 20 octobre 2019
Une mission toute mignonne, toute gentille !

Partagez
 

 Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

H£ll_M@st£r


« Hadès avec un Grand A ! »


H£ll_M@st£r


Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] 378254admin

╰☆╮ Avatar : Robert Downey Jr. ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Hadès ☣ l'unique dieu des Enfers. ϟ

Fondateur Disney Rpg

☞ Surnom : seb ➹
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 10548

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] _


Actuellement dans : « Hadès avec un Grand A ! »


________________________________________ Lun 2 Fév 2015 - 12:51

    Bienvenue dans "Entre deux Feux" ! Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] 3864256854


Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] 139346goodbe

    Les créateurs de l'événement vous prient de bien vouloir les excuser de réduire vos espoirs à... néant !


Entrez dans le commencement de ce qui pourrait bien être la fin !



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




Bienvenue dans notre monde au milles et une splendeurs.
Je vais ouvrir tes yeux aux délices et aux merveilles.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hade http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74519-fiche-personnage-hades#815319 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80955-hll_mstr#1021978

Evelyn Nichols


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Evelyn Nichols


╰☆╮ Avatar : Scarlett Johansson

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : EVEEEEE

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] ZHNKp2

☞ Surnom : Fanny
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 599

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Lun 2 Fév 2015 - 21:11

Entre deux Feux
Let the sky fall, and the world will crumble...







Demain...

Evelyn marchait dans la rue principale de Storybrooke, la tête haute, l’air assuré. Tout était désert, le vent relevait sans effort les morceaux du décor détruits, calcinés. Ils avaient tant perdu… Elle avait tant perdu… Et tout cela pour la volonté de quelques-uns… Elle ne le supportait plus. Durant les années EVE avait été un bon petit soldat, un petit robot intelligent, ultra performant, qui avait accompli ses missions à la perfection, sans se poser aucune question. Mais aujourd’hui, elle en avait assez. Aujourd’hui, il était un peu temps d’arrête d’être un simple robot obéissant pour devenir un peu plus… une humaine. Quelqu’un pourvu d’émotions, de sentiments, quelqu’un qui avait un libre arbitre et qui décidait selon sa volonté. Tous ses gens avaient vécu l’horreur, elle-même avait encore du mal à s’en remettre, il était temps que tout se finisse.

Comme dans un film au ralenti, Evelyn poussa la porte de la marie et se mis à monter les marches, ses cheveux courts et blonds se balançant à chacun de ses pas. Elle portait dans les mains deux pistolets, sur elle, une combinaison moulante, faite de cuir et de textile étirable afin de garder son agilité. En passant dans les couloirs, en se dirigeant vers le bureau du maire, elle ne cessait de répéter la même chose dans sa tête « il faut que tout cela cesse ». Même si tous ces évènements lui avaient fait gagner et libre arbitre, même si tous ces évènements lui avaient fait découvrir des sentiments nouveaux et fait comprendre de nombreuses choses à propos de Wall-E, elle savait qu’elle était toujours capable de tuer de main froide. Si cela était l’unique solution, elle n’hésiterait pas une seule seconde.

Elle avait perdu et retrouvé Wall-E de nombreuses fois, elle savait que cette fois-ci, malgré le fait que la mort ne les avait pas séparé, ce serait sans doute l’ultime séparation. Elle ne le reverrait plus jamais, elle ne le pouvait pas, il ne le pouvait pas, c’était sans doute écrit ainsi… Et EVE préférait sacrifier son amour, oui, son amour, plutôt que de leur perdre à jamais, de le voir mort par sa faute. Mais tous ces gens, tous ces gens qui vivaient ici par amour, tous ces gens qui ont a pris l’une des choses les plus précieuses qui soit, tous ces gens ont droit au bonheur une nouvelle fois. Il suffisait de presser la détente et après tout… peut-être qu’elle finirait par retrouver Wall-E aussi, qui sait ?

VLAN !

La porte du maire s’ouvrit à la volée, dans un bruit sinistre et fracassant lorsqu’Evelyn ouvrit la porte d’un coup de pied. Elle ne faisait pas dans la dentelle, elle n’en avait pas le temps et avec tout ce qui s’était passé ici, ce n’était franchement pas une porte défoncé qui offusquerait qui que ce soit. S’avança dans la pièce, pris bien appui sur ses deux jambes et pointa son arme droite droit sur la tête du maire. La seconde arme, elle l’avait pointée sur la jeune femme rousse qu’elle n’était capable de voir que du coin de l’œil mais dont elle sentait la présence. Il n’était pas nécessaire de la tuer mais il était hors de question qu’elle tente de faire échouer sa mission. Sa première mission qui n’avait été décidé que par elle, mais sans doute approuvée par plusieurs personnes. On ne voyait dans ses grands yeux brillants aucune haine. Elle ne le détestait pas pour ce qu’il avait fait, contrairement à pleins d’autres. Elle voyait bien qu’il avait tenté de faire de son mieux. Mais cela n’avait pas suffi, déjà parce qu’en tant qu’humain, sa réflexion restait bien primaire par rapport à elle, comme tous ses congénères, mais aussi parce qu’il semblait parfois garder son innocence et sa naïveté d’oiseau.

- Je suis désolée monsieur Bodhi qu’on doit en arriver-là. Vous avez essayez, vous avez échoué. Je sais que vous ne vouliez sans doute pas tout cela, mais comprenez-moi bien. Je refuse de vivre comme un oiseau en cage une seconde de plus à voir tous ces gens souffrir. Il faut que tout cela cesse et pour ça… vous devez mourir.

Elle avait dit cela sans haine, comme si ce n’était qu’une suite logique tirée d’une situation mathématique. L’équation semblait simple finalement : une seule balle et toute cette chose volerait en éclat. Elle déplaça son doigt sur la gâchette, visa la tête du maire pour que sa mort soit la plus rapide et indolore. Il était inutile de le faire souffrir, même si beaucoup auraient sans doute voulu. Une chanson revenait sans cesse dans son esprit, comme un Leitmotiv, comme un ordre, jamais elle ne l’avait compris aussi bien qu’à ce moment précis. C’était l’un des premiers films qu’elle avait vu, pour pouvoir partager quelque chose avec Wall-E… Elle aimait les films d’actions mais elle avait l’impression que tant que la situation resterait ainsi, plus rien n’aurait de saveur… Cette chanson… Elle n’avait du sens que maintenant et maintenant qu’elle pensait à lui. Son doigt se fit plus pressant sur la gachette. This is the end, Hold your breath and count to ten. Feel the earth move and then, hear my heart burst again… Elle le voyait lui, sa forme humaine, son sourire, sa gentillesse, tout comme la dernière fois qu’elle l’avait vu, cette fois où elle avait compris qu’il était vivant, qu’elle l’avait retrouvé et… aussi perdu à tout jamais. Where you go I go, what you see I see. I know I'll never be me, without the security. Are your loving arms, keeping me from harm ? Put your hand in my hand, And we'll stand… Elle inspira, expira, bloqua son regard sur la cible à abattre et...

Let the sky fall, when it crumbles
We will stand tall
Face it all together
At skyfall



Aujourd'hui...

Entre deux feux


fait par Blueberry

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je t'attendrai, là où l'aube naît
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t19782-in-a-sky-full-of-stars-eve

Bodhi Blu Butler


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Bodhi Blu Butler


╰☆╮ Avatar : James McAvoy

Ѽ Conte(s) : Rio
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Blu, l'oiseau rare

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] 318778staff2

☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 295

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 3 Fév 2015 - 23:14


« Ready aim... fire ! »

Je faisais les cent pas dans mon bureau. Les mains sur les tempes, je tentai de rester sourd aux remarques insistantes de Regina. Elle me pressait de prendre la décision, elle soulignait que nous n'avions pas beaucoup de temps.

"Silence !"
m'écriai-je. "Laissez-moi réfléchir !"

Je me tournai vers elle et m'apercevant de mon impolitesse, j'ajoutai :

"Non je... je ne voulais pas me montrer aussi cassant. Je vous prie de m'excuser. C'est que... elle va bientot arriver. Je suis sure qu'elle va arriver. Elle m'a promis qu'elle serait là en cas de coup dur."

Je recommençai à faire les cent pas, passant une main sur mon front moite de sueur. Mentalement, je ne cessais de l'appeler. Je portai une main fébrile à ma cravate pour la desserrer quelque peu. C'était dingue ce qu'il faisait chaud dans cette pièce. Je m'élançai vers la fenêtre pour l'ouvrir en grand, mais je ne parvins même pas à savourer la morsure de l'air frais sur mon visage.

"Elle va venir." assurai-je, mais ma propre voix me sembla fausse.

Regina insistait. Je plantai un regard fulminant dans le sien. Me prenait-elle pour un gamin que les cajoleries allaient calmer ? Je ne voulais pas entendre. Pourtant, après quelques secondes passées dans le silence le plus total, je fus bien forcé d'admettre qu'elle avait raison. Personne ne viendrait. Nous étions seuls. Je me souvins alors des paroles d'Arès sur le bateau de Killian Jones, tandis qu'il le battait à mort. Il prétendait que ses soeurs étaient mortes. Artémis... La seule qui se souciait un tant soit peu de nous n'était plus. Plus rien ne pouvait empêcher la vague de colère de déferler sur nous.

Un frissonnement parcourut mon échine. Lentement, je fermai la fenêtre, enlevai ma cravate que je jetais dans un coin de la pièce, avant de me tourner vers Regina. J'hésitai un moment avant de hocher la tête contre ma volonté.

Quelques instants plus tard, nous arrivâmes au centre de la grande place de Storybrooke. Le temps était à l'orage. Le ciel gris était lourd, chargé d'électricité. Je l'observai brièvement et enfouis les mains dans les poches de mon manteau noir. Etait-elle là-haut, en sécurité ? Pensait-elle à moi ? Je pouvais imaginer la douceur de ses cheveux, aussi légers que des plumes, frôler mes joues.

"Vous êtes sure qu'il n'y a rien d'autre à faire ?"
demandai-je à Regina.

L'expression de cette dernière était sans appel. Abattu, je baissai la tête et déclarai d'un ton éteint :

"Alors... allez-y."

Que les gens nous pardonnent. Sur la terre comme au ciel.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Just like old times, dude...

Can't stop the feeling!
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13534-something-old-somethi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14984-so-move-your-bodhi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14982-la-vie-d-un-drole-d-oiseau

Regina Mills


« Courir ou se faire ramollir ! »


Regina Mills


╰☆╮ Avatar : Lana Parrilla

Ѽ Conte(s) : Blanche Neige et les Sept Nains ✦ Rumplestiltskin
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La Méchante Reine ✵ La petite fille du Meunier

✓ Métier : Propriétaire/Barmaid du "Roni's"
Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] The-Evil-Queen-in-season-6-once-upon-a-time-40085890-500-220

☞ Surnom : Smarties
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8619

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] _


Actuellement dans : « Courir ou se faire ramollir ! »


________________________________________ Mer 4 Fév 2015 - 18:18

Entre deux feux × ft. Regina & Cie

❝ Bodhi faut décider ! C'est soi maintenant ou jamais ! Mais faudrais se dépêcher. ❞, je soupirais et croisais les bras sous ma poitrine. Je restais là, fixant Monsieur le Maire faisant les cent pas dans le bureau et moi toujours vêtue de mon éternelle tailleur noir, perchée sur dix bons centimètres de talons. Je continuais sur ma lancée, ne cessant de lui dire qu'il fallait se dépêcher, parce qu'on avais pas non plus toute la vie devant nous. Il se retourna vers moi et me fis taire d'un air vraiment cassant.

Je fronça légèrement les sourcils devant cela et il ne tarda pas à s'excuser et de me dire qu'il était certain qu'elle arriverais, je soupira et m'asseya sur le bureau avant de croiser les jambes mais ne quittais pas des yeux Monsieur le Maire avant de finalement rouvrir la bouche pour lui dire d'arrêter d'espérer comme il le fait ❝ Monsieur Butler ! Elle va pas apparaître comme ça par magie ! Faites votre choix, il faut qu'on protège Storybrooke, vos habitants sont plus importants non ? ❞. Je le regarda aller vers la fenêtre pour l'ouvrir et prendre un bol d'air et il continua par dire qu'elle arriverais mais je savais que ce ne serait pas le cas.

Je continuais d'insister qu'il fallait avant tout protéger Storybrooke. Il se tourna vers moi et planta un regard fulminant dans le mien mais je ne lâchais pas. Les habitants avait votés pour lui parce qu'ils avaient confiance alors il était temps qu'il se bouge un peu. Je n'avais aucune envie que les dieux mettent la main sur les rènes de Storybrooke alors il fallait qu'on se bouge. Je l'observa finalement refermer la fenêtre, retirer sa cravate qui avait l'air de plus le gêner qu'autre chose et de finalement se tourner vers moi pour hôcher la tête positivement.

❝ Enfin vous faites le bon choix Monsieur Butler, allons y. ❞. Je me saisis de ma veste et l'enfila avant de sortir en même temps que Monsieur le Maire pour que l'on se rendent sur la Grande Place et qu'il ne regarde la ciel. Je ressentais également qu'il était plein d'électricité et gris. Les dieux avaient l'air très peu heureux de tout ce qui se produisait mais je m'en moquais, il fallait qu'on protège Storybrooke. Le Maire me demanda donc si il n'y avait pas autre chose à faire, je lui fis comprendre que non par un simple regard et il me donna donc l'autorisation de le faire.

Le Sortilège... Le Sortilège du bouclier que j'avais jeté pendant la malédiction, il était temps que je recommence. Je me saisis du flacon que j'avais dans la poche et versa le contenu dans mes mains qui était une simple poussière avant qu'elles ne deviennent violette et que je ne lève les mains au ciel avant que de l'électricité violette n'en sorte et s'envole vers le ciel. Cela dura deux petites minutes et mes mains finirent par redevenir normale avant que je ne tourne le regard vers le Maire ❝ La ville est à présent invisible aux yeux des dieux... C'est ce que vous vouliez non ? ❞
code by lizzou × gifs by tumblr



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Darkness my old friend
Regina Mills ☽ Au bord du gouffre, j'ai sauté la première. On m'a laissé tomber. J'ai fait des choses atroces, inommables, sombres, et je dois vivre avec ce passé lourd de conséquence car jamais je n'aurais droit au bonheur. Obscurité, vieille amie, je t'ouvre grand les bras.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t51403-regina-on-ne-nait-pas-mauvais-on-le-deviens#487677

Elsa White


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Elsa White


╰☆╮ Avatar : Georgina Haig

Ѽ Conte(s) : La Reine des Neiges
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le glaçon ambulant

☞ Surnom : Even
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 397

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 5 Fév 2015 - 16:15

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] Giphy


Je n'avais pas prévu de venir en ville. Je l'évitais autant que possible, à fuir les habitants et ce monde auquel je n'appartenais pas. Rien à y faire, je ne voulais pas me mélanger. Pourtant, j'étais là depuis plusieurs semaines maintenant. Cela aurait dû être plus facile pour moi. Mais c'était impossible.

Si j'étais là, sur la grande place, c'était pour une raison simple. Le ciel allait se déchaîner. Les sombres et immenses nuages presque noirs qui recouvraient entièrement le ciel annonçaient la venue d'une tempête et des orages qui l’accompagnerait. Et je savais combien Anna n'aimait pas le bruit du tonnerre. Ma sœur n'était pas loin, et pour une fois, je voulais jouer mon rôle de grande sœur et être là pour elle.

Je ne savais pas où elle habitait précisément. C'était bien ça, mon problème. Je savais juste qu'elle travaillait dans une boutique pleine de chocolat. Il fallait que je trouve cet endroit. Et peut être que je la trouverais, elle. Il fallait réellement que j'apprenne à surmonter ma peur des autres et que je vienne plus souvent en ville, pour ne pas m'y perdre. Je pourrais sûrement demander à Horace de m'aider à m'y retrouver un peu.

Alors que j'allais tourner dans une rue sur ma droite, je vis deux silhouettes, un peu plus loin. Prenant sur moi, je décidais d'aller leur parler pour leur demander si ils avaient vu ma sœur, et m'approchais d'eux. J'étais surprise de voir des personnes sur cette grande place, alors qu'il faisait si sombre.

Mais je fus encore plus surprise quand je vis une lueur violette monter vers le ciel, et qui semblait venir de la femme aux cheveux courts noirs. Je m'arrêtais de surprise, en hésitant tout à coup à aller leur parler. L'homme qui accompagnait cette étrange femme tourna la tête vers moi, et alors que j'allais lui demander ce qu'il se passait, malgré le stress qui s'emparait de moi à chaque fois que je devais m'adresser à quelqu'un, il se passa quelque chose qui fit tout basculer.

Ils avaient disparus. Tous. La ville entière.

Je clignais des yeux, pour être sûre que tout ce qu'il s'était passé était bien vrai, que je n'étais pas prise d'hallucinations. Mais non. La grande place, cet homme, cette femme, les rues, les commerces, les maisons... Il n'y avait plus rien. Juste la forêt. Comme si j'avais été transportée. Je sentie la panique monter, et je me mis à tourner la tête dans tout les sens, à la recherche d'une explication. Pourquoi ? Pourquoi avaient-ils tous disparus ? Il ne restait plus que moi, alors ? Mes yeux se remplirent de larmes tellement j'étais sous le choc, et je posais une main sur mes lèvres qui tremblaient. Ma sœur... où était passé ma sœur ?

J'entendis un craquement dans mon dos, et je me retournais d'un coup, une main tendue, prête à laisser un jet de glace s'échapper. Que j'abaissais aussitôt en voyant des personnes aux expressions aussi effrayées et interrogatrices que moi. Je me sentie tout à coup soulagée de savoir que je n'étais pas seule. Plus seule.

De ce que je pouvais en voir, il n'y avait que des jeunes femmes. L'une semblait très jeune et était brune, une autre était blonde... Il y avait aussi une grande jeune femme aux cheveux cours et... Mon soulagement fut encore plus grand quand je vis un visage familier. Il y avait aussi Emma, celle que j'avais rencontré lors du périple dans le temple, et quand nous avions appris que nous étions soit disant des « déesses ». Je ne comprenais pas pourquoi elle était là, mais j'en étais ravie.

J'allais m'approcher d'elle pour lui demander si elle savait quelque chose par rapport à tout ce qui se passait, mais l'arrivée d'une autre personne détourna mon attention. C'était Anna ? C'était bien ma sœur ? Je me précipitais vers elle et sans même penser à mon manque de contrôle et ma gaucherie pour montrer mon affection, je l'enlaçais pour la serrer contre moi. J'étais tellement heureuse de savoir qu'elle allait bien ! Je lui fis un grand sourire, malgré mes inquiétudes concernant ses étranges disparitions.

- Que ce que tu fais là, Anna ? Est-ce que tu sais quelque chose ? Oh je suis tellement heureuse de te voir ! J'allais justement venir te rendre visite pour savoir comment tu te portais.

Que ma sœur soit là désormais me remontait le moral. Quand je vis que je la touchais toujours de mes mains non gantées, je me dépêchais de les retirer, pour ne pas risquer un accident. Il n'y avait pas de traces de givre sur elle, mais je ne voulais prendre aucun risque. J'étais bien trop perturbée émotionnellement pour mon contrôler totalement.

- Qui êtes-vous, tous ? Est-ce que vous savez quelque chose ? J'ai vu un homme et une femme sur la grande place, et cette femme avait l'air... je ne sais pas, d'utiliser la magie. Ce que j'ai vu était étrange. Mais il est plus étrange encore que nous soyons les seuls présents.

Je m'étais tournée vers toutes les personnes que je pouvais voir, l'air grave. Peut être y avait-il d'autres personnes dans les bois. Peut être que seule la ville avait disparue. Je ne comprenais pas. Tout semblait illogique. Je voulais en savoir plus, bien sûre. Mais les événements étaient fous. J'avais l'impression que nous n'étions plus qu'une poignée de... survivants ? Élus ? Je ne voyais pas de points communs entre nous toutes. Il n'y avait qu'Emma et moi, qui étions des « déesses ». Mais les autres ? À moins qu'elles soient comme nous. Depuis que je connaissais une partie de mes origines, beaucoup de choses me semblaient possible. Nous pourrions toutes avoir cette particularité en nous. Cela n'était pas possible qu'Emma et moi soyons les seules dans cette situation. Mais... Anna ? Elle n'avait pas de pouvoir. Elle n'était pas divine. À moins … nous étions sœurs. Peut être qu'elle était comme moi ?

J'allais poser d'autres questions, aussi bien aux personnes présentes qu'à ma sœur pour savoir si elles avaient cette particularité elles-aussi, quand tout à coup apparurent de grands hommes entièrement recouvert d'une armure, arme à la main. Instinctivement, je me plaçais devant ma sœur, en illuminant mes mains, prête à me défendre. J'avais toujours en mémoire l'attaque des hommes en noirs. Je ne voulais pas que cela recommence.

- Arès ?

J'avais écarquillé les yeux sous la surprise quand deux hommes étaient apparus. Je reconnu aussitôt le dieu, celui même que j'avais rencontré au Temple. Avec lui était un homme blond, dont le visage ne me disait rien. Je les aurais bien questionnés pour en savoir plus sur tout ce qu'il se passait, mais leurs regards furieux et tellement inquiets me stoppèrent. Ils n'avaient pas l'air d'être d'humeur à répondre à nos questions...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
the cold never bothered me anyway
Are you really going to let fear control your life ? ▬ Believing in even the possibility of a happy ending is a powerful thing.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8708-sortez-les-manteaux-les-echarpes-les-gants-frozen-is-coming

*Pitch Black


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


*Pitch Black


Ѽ Conte(s) : Les 5 légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Pitch Black

☞ Surnom : Brioche
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 170

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 5 Fév 2015 - 20:29

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] Tumblr_inline_mie57nNsSg1qz4rgp
And the kid look at the window and scream at the night "Pitch Black!". The next day, the kid was gone forever.

Je me souviens encore, c'était quelques jours avant cette nuit fatidique où tout bascula, je me tenais au milieu d'une futur tombe dans le cimeterre, Pupuce, ma fidèle pelle en main, je creusais ce qui allait être une nouvelle tombe. Le soleil était haut dans le ciel j'avais laissé mon costume noir de côté pour un habit plus adapté à mon métier de fossoyeur. J'étais dans un de mes rares t-shirt blanc, taché de terre et de sueur, tandis que je finalisais le fond de la future tombe. Même si cela pouvait paraître étrange pour beaucoup de monde qu'un gardien aussi redoutable que moi se salissent les mains. L'explication était très simple, les morts méritaient autant de respect que les vivants, alors je me refusais de céder à la facilité et de creuser magiquement la dernière demeure d'un des habitants de Storybrooke. Et pourquoi creuser une tombe maintenant? Et bien j'avais ce sentiment au plus profond de moi qui me disait que les prochains jours allaient être agités, cela se sentait déjà dans l'air, comme lorsque les Cavaliers avaient atteints Storybrooke. Alors je me tenais droit, m'appuyant sur ma pelle, en espérant que cette tombe n'allait pas servir aussitôt que je l'espérais.
Et mon téléphone vibra, je devais avouer, je n'avais jamais aimé la technologie. J'étais une personne qui préféra le faire à l'ancienne, être plus sérieux. Cependant, et suite à mes chaleureuses retrouvailles avec la déesse lunaire, je m'étais mis à la page et fait l’acquisition d'un téléphone portable. Pitch sourit en repensant à Diane... Oui, cela avait été une sacrée journée, mais elle s'était terminée de la manière la plus inattendue. Et il m'arrivait encore de... De rougir en y repensant. Même si la chaleur de son aveu sera désormais toujours gravé dans mon cœur d'humain. Et voilà que je repartais avec ces méandres romantiques dans lequel j'aimais me perdre... Bref, regardons ce... m&m's comme s'était appelé?

« Je pars quelque temps, à Londres, régler une histoire de famille, j'aurais certaine chose, à te dire quand, je rentrerais »

Le fossoyeur leva un sourcil dubitatif devant le message, je savais que ce n'était nullement mes affaires et qu'elle pouvait surement maîtriser la situation, mais je ne pouvais pas m'empêcher de m’inquiéter. Surtout que le sentiment qu'une catastrophe couvait à Storybrooke ne me quittait pas.

« Je t'aime »

Le sourire du Roi des Cauchemars s'étira plus encore à la vue de ce nouveau message, j'avais tellement de chance de l'avoir.
Pitch batailla contre son portable pour essayer de répondre à la femme de son cœur, sans succès. C'était l'une des principales raisons pour laquelle il n'appréciait pas la technologie, parce qu'il la trouvait inutilement compliquée. Et c'était hors de question de demander de l'aide pour un problème aussi privée.
Pitch pesta avant de ranger son portable et de se téléporter hors de la tombe et de la couvrir en soulevant magiquement une dalle de marbre brut avec son sable noir. Son travail terminé, le croque-mort s'autorisa un léger soupir avant de regarder la tombe encore vide une dernière fois. Pensif.

___________________________________________

Pitch Black regarda le bouclier se former autour de la ville, dôme protecteur de magie pure qui allait nous protéger de ce qui allait se produire. Parce quelque chose se passait, un événement d'une ampleur suffisante pour que l'adjointe du maire prenne des mesures aussi drastique. Mais je devais avouer, le sortilège de Régina était d'une incroyable perfection, un travail d'artiste. Le fossoyeur regarda le bouclier avec des yeux de gardien qui avaient rencontrés tellement de sortilèges durant sa longue vie, et... Est-ce qu'il était fait pour cacher la ville au yeux de toutes sources divines? Et bien. Voilà qui était surprenant. Sauf que Diane était à l'extérieur, et moi à l'intérieur. Cela risquait de poser un léger... Désagrément.
Le fossoyeur attrapa son plus beau costume, celui qu'il gardait pour les grandes occasions, ainsi que son fedora noir. Il ouvrit la porte de son manoir en levant la tête vers le bouclier, je ne savais pas ce qui allait se passer cette nuit. Mais le Roi Cauchemar ne comptait pas rester en dehors de ce qui allait arriver.
Et puis, il avait une dette envers le maire en personne, alors c'était surement le moment de lui la rendre.

Le croque-mitaine remonta la source du sortilège jusqu'à la grande place et s'y téléporta aussitôt. Il trouva deux silhouettes bien connues se tenant devant lui. Le maire en personne, et la sorcière. Juste à temps pour entendre Régina confirmer ses doutes sur le but de ce bouclier. Empêcher les dieux de rentrer, tiens donc.
Le fossoyeur émergea des ombres en applaudissant, le maire et son bras droit se tournèrent vers le nouvel arrivant qui augmenta légèrement son aura cauchemardesque. J'étais en présence du maire et possiblement de la seule magicienne de mon niveau dans cette ville, alors Bohdi et Régina n'était pas n'importe qui autant montrer que je n'étais pas un simple habitant. Mais je dois admettre, la Sorcière avait l'air moins impressionnante de prêt. Cependant elle connaissait Nightmare, alors c'était qu'elle avait suffisamment de ressources à sa disposition.
Mais j'étais impoli, il était temps pour moi de me présenter.

"Monsieur le Maire. C'est un... Plaisir de vous revoir. Madame Mills, voilà un sort qui vous fait honneur, j'aurais surement put obtenir le même résultat en moi de temps, mais c'est tout de même un plaisir de vous rencontrer. Mais je connais votre nom et vous ignorez le mien, je suis Pitch Black, le roi Cauchemar, fossoyeur et père de Maara. "

Pitch jaugea la sorcière du regard avant de se détourner et de croiser les mains dans son dos, se tournant vers le maire qui semblait encore plongé dans ses pensées. Il avait une tête de déterré, incident qui n'était jamais arrivé dans mon cimeterre, mais je pense que ce pauvre monsieur Blue avait eut une longue journée.

"Néanmoins, je souhaiterais connaître pourquoi notre Maire prend des mesures aussi drastique envers les divins... Et j'espère que vous avez une raison valable, car j'ai moi-même des affaires avec les dieux que votre sortilège risque de grandement perturbé. Et je n'aime pas que l'on me gène."

Pitch fit un sourire qui tenait plus du prédateur que de l'être humain, il y avait surement une bonne raison pour que ce sortilège soit levé, n'est-ce pas? Sauf que cela ne me plaisait guerre, alors j'exigeais des explications. Et puis mon instinct me disait que les choses allaient s'agiter dans pas longtemps... Alors autant être au centre de la tempête une nouvelle fois. Surtout si cela me permettait de régler ma stupide dette envers l'oiseau et de revoir Diane.

Mary Margaret Blanchard


« Prince de la Savane »


Mary Margaret Blanchard


╰☆╮ Avatar : Ginnifer Goodwin / Bailee Madison

Ѽ Conte(s) : Blanche Neige et les 7 nains
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Blanche Neige

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7842

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] _


Actuellement dans : « Prince de la Savane »


________________________________________ Jeu 5 Fév 2015 - 21:29

Mary Margaret avait juste décidé de prendre son deston en main. Parce que si elle ne faisait rien, elle allait juste regretter de ne pas avoir parlé plus tôt à sa fille aînée. Et évidemment, elle allait s'en mordre aussi les doigts. Comme ce jour là Eden était partie faire quelques courses avec les enfants, elle n'avait pas à se justifier de ses actes pour une fois. Elle s'habilla donc pour sortir en ville, pour aller vers le poste de police, tout en prenant son arc. Parce qu'elle ne comptait pas sortir seule non armée... Surtout avec les récents événements en ville...

La jeune femme se rendit donc en centre ville, passant par la grande place pour se rendre vers le poste de police, ne faisant pas vraiment plus attention que cela à Regina et Bodhi qui se trouvaient sur place. Parce que toute son attention était concentrée sur Emma... Oui, parce qu'Emma était juste en face, sur le trottoir, sûrement en fonction. La brunette accéléra donc le pas, pressée d'aller parler à sa fille pour lui dire tout ce qu'elle avait sur le coeur... Sans faire attention à la fumée violette que Regina laissait s'échapper vers le ciel... Et là... Et bien Emma disparu d'un coup.

Surprise, Mary s'arrêta alors, se figeant. Puis elle fit volte face et leva les yeux vers le ciel pour LE voir... Le dôme... Son regard redescendit donc sur Regina et elle vit rouge... C'était juste injuste ce que Regina venait une nouvelle fois de leur imposer !

- REGINA !

Elle retourna donc vers le petit groupe qui se trouvait sur la grande place et lança un regard noir à sa belle mère, en lui disant sèchement :

- Faites revenir Emma ! Vous me l'avez déjà retirer une fois pas deux !

Elle se tourna donc vers le maire de la ville, ne lui en voulant pas le moins du monde à lui, en lui disant alors :

-Dites lui de retirer ce truc !

Et dans toute cette effervescence, la jeune femme n'avait même pas fais attention à la présence de Pitch dans les lieux... Cependant, elle gardait son regard ancré dans celui de sa belle mère, lui faisant comprendre qu'elle avait intérêt à enlever ce machin pour faire revenir Emma...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Hogwarts is my home !
we have had the time of our lives and I will not forget the faces left behind it's hard to walk away from the best of days but if it has to end, I'm glad you have been my friend in the time of our lives


Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] 724543BANSNOWHUNTER

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] XJJhp1
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t206-i-will-always-find-you http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28817-les-liens-de-snow http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t264-les-histoires-d-une-princesse

Jefferson Hyde


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Jefferson Hyde


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 455

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 5 Fév 2015 - 22:11

The sound of silence

« Grace, il va falloir que tu restes au manoir. S'il te plaît, ne sors pas d'ici. Reste à l'intérieur, quoi qu'il arrive, reste avec Athénaïs, avec Douglas, avec Alice. Reste avec ta famille tant que je ne serai pas revenu. Je reviendrai. C'est promis... »

Dehors, des nuages noirs s'amoncelaient, présage de ce qui n'était auparavant qu'un mauvais pressentiment. Quelque chose clochait. L'ambiance lourde correspondait à celle que la ville avait traversé le jour où le Cavalier avait décidé de s'inviter au centre commercial. Et surtout, Jefferson avait été particulièrement calme toute la journée.
Ses blessures datant du jurassique avaient pour la plupart guéries, grâce notamment aux merveilles des substances signées Wonderland. Il avait passé ces dernières semaines enfermé au manoir, parcourant les couloirs de long en large, persuadé que quelque chose allait bientôt tomber, que quelque chose arrivait, gros comme une maison, de la même manière qu'il avait pressenti le destin lourd de responsabilités du shérif.
Emma.
Où était-elle ? Que faisait-elle ? Était-elle en sécurité ? Ces questions tournoyaient sans cesse dans son esprit déjà passablement dérangé, et il était parfaitement incapable d'y répondre. Il ne savait pas. Il ne savait rien. Il ne faisait que pressentir, sans pouvoir agir sur le passé, le présent ou le futur.
C'était ainsi qu'il avait décidé qu'il était temps d'aller enquêter un peu sur le terrain. S'il pouvait, au moins un peu, alléger la tâche de Sauveuse d'Emma, il le ferait. Il n'avait pas encore pleinement conscience du pourquoi du comment, mais il était temps, c'était tout ce qu'il avait besoin de comprendre à cet instant-là.
Le Chapelier avait commencé par prévenir Athénaïs et Douglas qu'il était sur le point de s'absenter, et qu'il ne savait pas quand il rentrait, sans préciser quoi que ce soit pour ne pas leur mettre la puce à l'oreille, encore moins les inquiéter. Quoiqu'ils avaient bien du le remarquer ; Jefferson n'était pas dans son état normal. Il n'avait plus cet air espiègle et gamin qui le caractérisait, au profit de l'expression neutre et antipathique qu'il avait arboré durant vingt-huit ans. Le cinglé psychotique de la malédiction était de retour ; dark-Jeff pouvait aller se rhabiller.
Puis il s'était rendu dans la chambre de Paige, s'efforçant de ne pas l'alarmer, essayant de lui expliquer qu'il allait partir quelque temps, il ne savait pas non plus combien. Un câlin, il la serre très fort dans ses bras, peut-être pour la dernière fois. Non. Jamais. Jamais il ne l'abandonnerait à nouveau. Jamais elle ne sera orpheline. Je reviendrai.
Dernière escale, sa chambre. Le vieux coffre fort. Il tape le code, et saisit un objet qu'il n'avait pas utilisé depuis qu'il avait kidnappé la shérif. Son pistolet. Il n'était pas fada des armes, mais il sentait qu'il valait mieux l'avoir sur lui à ce moment-là. Puis, il saisit son chapeau, son manteau, et remplit ses poches de fioles en tous genres, avant de quitter le manoir avec l'allure d'un cow-boy marchant vers le soleil couchant.

*****

Assis au sommet d'un bâtiment situé dans les abords de la grande place, une jambe pendant dans le vide, Jefferson observait les alentours d'un œil avisé. Monsieur le Maire. Et l'autre là. Cette sorcière, cette immonde excuse d'être humain. La haine. C'était tout ce qu'il ressentait pour elle. Une haine pure et telle qu'il aurait volontiers sorti son flingue pour la descendre à distance. La même haine qu'il éprouvait pour la barrière qui venait d'apparaître autour de la ville.
Mary Margaret Blanchard fit irruption sur la grande place, marchant d'un pas énergique, se dirigeant vers une silhouette oh combien familière, oh combien douce aux yeux de Jefferson.
Emma.
Quelques secondes plus tard elle avait disparu.
Et le coeur du Chapelier s'arrêta de battre.
Avec la même rage que le cri strident de Mary Margaret Blanchard, Jefferson se précipita en bas de son perchoir en quelques gestes précis, en bon acrobate qu'il était. Puis, se retenant violemment de ne pas sortir son flingue, il afficha une mine faussement enjouée, reprenant son calme à mesure qu'il avançait pour rejoindre le petit groupe désormais réuni. Il nota la présence du fossoyeur, qui dégageait une prestance caractéristique des sorciers. Son niveau en magie par contre était inconnu aux yeux de Jefferson. Il n'avait aucune hostilité ni affinité à son égard, aussi se contenta-t-il de se poster près du maire, tandis que Blanche-Neige passait un savon à la Méchante Reine.

« Tu sais, Monsieur le Maire, » Jefferson ouvrit grand les yeux, ponctuant son discours de gestes exagérés et théâtraux, comme il en avait l'habitude. « J'ai toujours approuvé ton arrivée à la mairie. » Une blague ambulante à la mairie ne ferait pas de mal à la ville. « Je lis souvent les journaux pour passer le temps, et je me disais toujours que celui qui semble avoir une dent contre toi au sein du Daily Mirror avait tort. Pourtant, tu oses fraterniser avec cette charmante terreur qu'est notre Méchante Reine nationale. Tu baisses dans mon estime ! Ne compte pas sur mon vote pour les prochains scrutins, mon grand... »

Et ce disant, il restait parfaitement maître de lui-même, malgré l'immense colère qui le dévorait face à cette… cette femme, à qui il jeta le regard le plus froid qu'il avait en stock.
Paige était au manoir, en sécurité. Les Wonderlandiens vaquaient à leurs occupations, en sécurité. Louise était vraisemblablement partie en voyage loin d'ici, en lui volant ses affaires -ça devenait une habitude !-, en sécurité -du moins il le pensait. Il ne restait plus qu'Emma qui ne l'était pas.
Le Chapelier s'immisçait rarement dans les affaires de la ville, et seulement par accident, par pur désintérêt pour ses habitants ; mais cette fois, c'était personnel.

Bodhi Blu Butler


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Bodhi Blu Butler


╰☆╮ Avatar : James McAvoy

Ѽ Conte(s) : Rio
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Blu, l'oiseau rare

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] 318778staff2

☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 295

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 6 Fév 2015 - 17:59


« Ready aim... fire ! »

❝ La ville est à présent invisible aux yeux des dieux... C'est ce que vous vouliez non ? ❞

Non. Non, ce n'était pas ce que je voulais. Mais qu'importait ce que je désirais, à présent. Pas vrai ? J'aurais voulu dire à Regina d'abolir ce dôme magique, mais je ne pouvais aller contre ma propre décision. Il fallait quelqu'un qui tienne ses promesses dans cette ville. Cette personne, c'était moi, même si j'aurais aimé ne jamais avoir à le faire. Pourquoi ne pouvait-on pas tous vivre en harmonie ?

Dès l'instant où le sort avait été jeté, j'avais senti mon coeur se couper en deux. La partie fantôme me faisait encore plus mal que la misérable pompe aortique qu'il me restait.

Bien sur, les habitants viendraient se plaindre. Personne n'allait comprendre ma décision. La premier à se matérialiser fut un homme drapé de ténèbres et très courtois, mais sa politesse cachait son lot de fourberies.

"Pitch Black." dis-je d'un ton aussi aimable que le sien.

Je jetai un regard entendu à Regina. Du calme, on ne va pas s'attaquer à chaque personne qui pose des questions. Je connaissais le fossoyeur suffisamment pour savoir qu'il était très dangereux. Un pâté de maison ne lui avait pas résisté, alors j'imaginais avec quelle facilité il pourrait éplucher ma peau comme un vulgaire oignon. Je mis ma peur de coté pour affronter son regard. Depuis le début, j'avais les mains dans les poches de mon manteau ouvert sur mon costume.

J'ouvris la bouche mais à cet instant précis, Mary Margaret fit irruption sur la place, se jetant pratiquement sur Regina en réclamant le retour de sa fille. Je passai la langue sur mes lèvres. Ca commençait. Et ce n'était que le début d'une déchirante vérité... Cependant, une question s'échappa de ma bouche tandis que je me tournai vers Regina :

"Pourquoi Emma est-elle de l'autre coté ?"

Alors ça, c'était vraiment génial. La shérif n'était plus dans la ville. Inutile de préciser que je l'avais mauvaise. Mais comment aurais-je pu prévoir une telle chose ?

Jefferson arriva à son tour. Super. Je n'avais pas vraiment besoin de chapelier fou pour parfaire ma journée. Il me tutoya, genre on est les meilleurs potes du monde. Je fronçai les sourcils mais restai immobile. Je sentais la colère couver dans sa voix.

"Regina est bonne." dis-je à brule-pourpoint.

M'apercevant de ma maladresse, je précisai, mes oreilles rosissant légèrement :

"Je veux dire qu'elle a expié ses fautes et elle vous le montre aujourd'hui même en nous protégeant de... ce qu'il y a dehors."

Je sentais bien que les trois "terreurs" ne me croyaient pas. Je m'empressai de poursuivre :

"Ecoutez, vous ignorez tout ce qui se passe. Storybrooke était en grave danger. Rumpelstiltskin a été tué par un dieu. Je vous laisse imaginer ce qu'ils pourraient faire contre des personnes dépourvues de pouvoir magique. Arès est aveuglé par la mort des siens et il a décidé de faire fondre sa vengeance sur nous tous. Le seul moyen pour nous protéger de sa colère, c'est ce dôme."

Je désignai tristement les particules magiques qui flottaient encore dans l'air autour de nous. Puis je posai les yeux sur Jefferson.

"Préfèreriez-vous que votre fille soit à la merci des dieux ? Vous accepteriez de la laisser vivre dans un endroit où le moindre regard de travers pourrait signifier sa mort ? Et vous, Mary Margaret ?"

Je pivotai vers la jeune femme.

"J'espère que vos enfants vont bien. Au moins, ils vivront."

Je ne pus réprimer un soupir. Ce n'était pas comme cela que j'imaginais mon mandat. Je ne voulais pas séparer les gens. Je ne voulais pas les empêcher d’être heureux. Je me penchai vers Regina et lui demandai brusquement :

"Y a-t-il un moyen de ramener Emma ?"

Cela aurait été un moindre mal. Au moins, ils voyaient que j'y mettais de la bonne volonté. Cependant, je savais le sort irrémédiable. Ceux qui étaient de l'autre coté ne voyaient plus la ville, tout comme ceux à l'intérieur ne pouvaient pas les distinguer.

Je posai les yeux sur Pitch qui était resté silencieux tout ce temps, son regard perçant trouant presque ma peau. Je frémis mais lui parlai d'un ton très calme :

"Ne vous croyez pas privilégié. J'ai moi aussi des affaires avec les dieux qui s'en ressentent perturbées. Je sais qu'ils ne sont pas tous mauvais, mais il se trouve que la seule qui nous apportait un appui véritable n'est plus de ce monde. En son absence, il fallait prendre une décision. L'alternative que je propose est la seule qui soit viable. Croyez-moi, on y réfléchit depuis longtemps."

Je me demandai de quelles affaires il pouvait bien traiter avec les dieux. Sans doute des combines de mauvaise augure. Quelque part, c'était une bonne chose de l'avoir coupé dans son élan.

Je passai brièvement une main sur mon front avant de remettre ma main en poche. Je me sentais tellement las.

Et maintenant, qu'allions-nous faire ? La vie allait reprendre son cours, vraiment ? Comment vivre sans respirer le même air qu'elle ? Voilà à quoi j'aurais du réfléchir avant de donner le feu vert à Regina...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Just like old times, dude...

Can't stop the feeling!
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13534-something-old-somethi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14984-so-move-your-bodhi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t14982-la-vie-d-un-drole-d-oiseau

Mary Margaret Blanchard


« Prince de la Savane »


Mary Margaret Blanchard


╰☆╮ Avatar : Ginnifer Goodwin / Bailee Madison

Ѽ Conte(s) : Blanche Neige et les 7 nains
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Blanche Neige

☞ Surnom : Bloody Mary
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7842

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] _


Actuellement dans : « Prince de la Savane »


________________________________________ Ven 6 Fév 2015 - 21:48

Mary Margaret ne voulait qu'une chose : qu'on fasse revenir Emma ans la ville. Elle se fichait bien des autres en fait... Puisqu'elle ne se doutait pas non plus une seule seconde que sa soeur se trouvait aussi à l'extérieur, mais passons...

Parce qu'alors qu'elle sautait littéralement à la gorge de Regina pour faire ce qu'elle aurait dû faire il y avait des années, à l'étrangle, et bien Jefferson fit son apparition, s'en prenant lui aussi à Regina. Tiens, pour une fois qu'il s'entendaient sur un point tous les deux...

Mary Margaret relâcha donc son emprise sur sa belle mère, en entendant les explications de Bodhi... Alors comme ca, Gold avait été tué par un dieu ? Parce que même si elle avait entendu parler de la mort de Gold, puisqu'un évènement pareil ca ne passait pas inaperçu, elle n'avait pas su que c'était à cause d'un dieu...

-Mais... Moi je connais un dieu... Jérémiel. Et... Et bien il n'est pas méchant...

Et puis Emma... La brunette baissa donc le regard, avant que Bodhi ne lui demande si elle ne voulait pas que ces enfants ne vivent pas... Mais bien sûr que non elle ne voulait as ce genre de chose, sauf que...

-Vous ne comprenez pas... Deux de mes enfants vivront certes... Mais... Emma, elle elle se retrouve encore une fois seule et abandonnée...

La jeune femme hocha donc négativement la tête, dégoûtée par sa belle mère et par le mère. Elle décrocha donc de la conversation, bien décidé à aller vers le début du dôme et trouver un moyen de rejoindre Emma ou de la faire revenir, avant... Avant de voir un balai passer non loin et aller dans une ruelle. Oui, tout à fait ! Un balai qui marchait !

-Euh... Les gens... J'ai vu un balai qui marche passer ou bien j'ai eu une hallucination ?

Dans tous les cas, elle espérait bien que Jefferson ne l'avait pas droguée...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Hogwarts is my home !
we have had the time of our lives and I will not forget the faces left behind it's hard to walk away from the best of days but if it has to end, I'm glad you have been my friend in the time of our lives


Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] 724543BANSNOWHUNTER

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] XJJhp1
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t206-i-will-always-find-you http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28817-les-liens-de-snow http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t264-les-histoires-d-une-princesse

Contenu sponsorisé







Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 7
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Evénement #20 : Entre deux Feux - groupe Storybrooke [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Grande Place