Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

TheLastJedi
de Sparrow

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 Evénement Divin #7 {24} : Dieu Gît dans les Détails

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

Emma Swan


« Toon pour un
et un pour toons ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jennifer Morrison

Ѽ Conte(s) : Once upon a time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille de Blanche et Charmant

☞ Surnom : Marjo

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3300
✯ Les étoiles : 1241




Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Mer 18 Mar 2015 - 15:01

Dieu gît dans les détails.
Avec Ellie, Lily,Hippolyte,Wilson ,Emma et ...Indiana ? O.o


Je continuais a me débattre tant bien que mal,je tentais même de mordre la créature mais rien n'y faisait elle ne voulais pas me laisser tranquille ,puis la lutte s'acheva quand Wilson donna un coup de pied dans la femme qui me retenais ,je poussais un soupire de soulagement avant de me relever ,titubant légèrement,c'est qu'elles n'y allait pas de main morte c'est créatures.

"Non sa va allez ,merci."Je lui faisait un sourire mais sa devait plus ressembler a une grimace de douleur qu'autre chose ,je me dépoussiérais un peut ,profitant de se moment de répits pour reprendre mon souffle."Ménade ...enfin je pense que ce sont elles ,elles sont les accompagnatrices de Dyonisos...je crois que j'ai lu que quand elles devienne folles ,elles ont tendance a démembrer les gens voir a même manger leur chair crue ...elles sont assez spéciale."J'attrapais le cookie que me tendais Wilson le remerciant d'un léger signe de la tête.

Je tournais la tête quand j'entendis Louise se mettre a hurler,elle était sur l'une des créatures et s’acharnait sur elle assez violemment ,elle ne semblais pas vouloir s'arrêter.Je ne savait pas ou elle voulais pas retourner ,mais apparemment l'endroit ne lui plaisait pas du tout,je fronçais les sourcils,c'était le genre de réaction qu'on avait quand on avait un lourd passer de femme battue.Je m'avançais dans sa direction pour allez l'aider ,pour m'occuper de la femme dont la peau se faisait ronger par l'acide quand celle ci se fit tacler au sol par le jeune homme appeler Aaron.

"J'AI DIT PAS TOUCHE A LOULOU !."Un craquement assez bruyant se fit entendre ,il venait d'écraser le crane de la Ménade contre le sol et celle ci gisait a présent au sol,morte.J'avais tourner la tête a temps pour éviter d'assister a cette scène,je grimaçais encore une fois.

"Encore une de moins."Murmurais-je,avant de finir mon cookie.

(c) sweet.lips


Emma : 80 %
Alcoolique 1 : 0%
Alcoolique 2 : 0%
Alcoolique 3 : 50%
Alcoolique 4 : 100%
Alcoolique 5 : 100%
Alcoolique 6 : 100%
Alcoolique 7 : 100%
Alcoolique 8 : 100%
Alcoolique 9 : 100%
Alcoolique 10 : 100%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I will stay here
I will stay here with you, because I love you.

Aaron McAdams


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Jesse Eisenberg ♥

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Aaron ☣ un demi dieu. ϟ

☞ Surnom : seb ☮



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 232
✯ Les étoiles : 583




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 20 Mar 2015 - 13:09



Me too...



    "J'ai dit PAS TOUCHE A LOUISE !" avais-je dit en prenant le crâne de la Ménade dans ma main et en l'écrasant contre le sol. Un craquement s'était fait entendre. Elle gisait à mes pieds, complètement morte. Les autres s'étaient tournées pour me faire face et je sentais que j'allais en prendre pour ma poire. Mais je préférais que ce soit moi plutôt que Lou ! C'était la seconde fois que je la sauvais aujourd'hui. J'allais devenir son héros.

    Je ne savais pas pourquoi, mais ça me donnait une envie d'Arlequin. Sans doute le souvenir du goût qu'avait le tout premier que j'avais mangé en sa compagnie. C'était dans la bibliothèque et ça avait été tellement romantique. J'avais sentis la première fois que je l'avais vue que quelque chose passait entre nous. C'était une sensation étrange, sublime, merveilleuse. J'étais son héros, elle était ma déesse.

    Je m'étais tourné vers Emma qui croquait tranquillement dans son cookies avec un air dégoûtée. C'était le cookies ou ce que je venais de faire qui l’écœurait ? J'aimerai bien gouter aussi l'un de ces cookies. Ils donnaient l'impression d'être succulents.

    "Dit, tu étais sérieuse pour les Ménades ?"

    C'était vraiment ça qui nous faisait ça ? Quand elle avait parlée de ces créatures, j'avais du mal à la croire, car je ne les avais jamais vue. Mais je savais qu'elles existaient. Je connaissais à peu près tout ce qu'il fallait savoir sur elles et sur les Satyres. J'aurai préféré tomber sur des Satyres. J'avais fait route vers Louise tandis que les autres se préparaient à une éventuelle nouvelle attaque. Je voyais déjà une créature s'approcher de Wilson.

    "Tu vas mieux Loulou ? Faut pas t'en faire si ce sont des Ménades. Je contrôle. Ca va aller."

    J'aurai peut-être dû agir d'entrée de jeu, mais je ne pouvais pas savoir que ces créatures étaient des Ménades. Heureusement que Emma était avec nous. Elle était gentille cette fille. C'était à ce moment qu'une créature avait décidée de se lancer dans notre direction. Elle n'avait pas dû appréciée que je tue l'une des siens.

    "ATTENDS ! STOP !"
    avais-je hurlé en tendant les mains en avant.

    Étrangement, elle s'était stoppée net. Elle me regardait, ne comprenons pas. Elle tenait dans sa main une boisson. Encore... Je n'allais pas boire ! C'était pas pour ça que je l'avais stoppée. D'un côté, si ça avait été un cookies, j'en aurai bien pris un, mais du vin, non ! Je ne supportais pas l'alcool ! Ca avait des effets vraiment très bizarres sur moi. Je m'étais placé devant Louise.

    "Attends ! Tu devrais nous laisser tranquille !"

    Elle avait penchée la tête pour m'observer. J'avais tourné la mienne en direction de Louise en lui faisant un signe pour lui indiquer que tout allait bien. Puis en regardant la Ménade, je sentais que tout n'allait PAS BIEN !

    "Attends attends ! Je ne sais pas si ça a de l'importance, mais tu es une Ménade ! Et Emma ne se trompe jamais ! C'est la sauveuse de son monde ! Elle est shérif ! Elle porte des bottes ! Elle a une voiture !"

    C'était peut-être suffisant comme détails.

    "Si elle dit vrai, tu ne devrais pas nous attaquer ! Tu n'es pas censée nous faire du mal !"

    Mais apparemment, elles n'étaient pas du même avis que nous. C'était un sourire qui se dessinait sur le visage de la Ménade ? Ok... Fallait se la jouer différemment !

    "Attends ! Encore ! S'te plaît ! Juste trente secondes !"

    Je m'étais à nouveau tourné vers Louise avec un geste nerveux, avant de faire face à la créature. Je ne savais pas si ça allait marcher ou non, mais fallait essayer.

    "Retournez dans l'ombre !" avais-je prononcé à voix haute, à la manière de Gandalf dans un film que j'avais adoré avec un anneau unique, des petits bonhommes trop adorables et une princesse avec des cheveux aussi beaux que ceux de Loulou. Mais ma réplique n'avait pas marchée. C'était peut-être pas le bon mot de passe.

    "Désolé Loulou, j'aurai essayé." avais-je dit en me reculant et en prenant la main de la jeune femme qui semblait souffrir à cause qu'elle avait sans doute serrée un peu trop le cailloux qu'elle tenait précédemment.

    "J'ai pas connu mon père, je ne sais pas quel mots sont les bons. A quoi ça sert d'être le fils de Dyonisos si on ne peut pas contrôler ces créatures et sauver la femme qu'on aime ?"

    "Bordel..."

    C'était le seul mot que j'avais entendu avant de voir les Ménades disparaître et notre guide être de retour juste derrière nous. Indiana Jones nous avait sauvé ! Mais comment il avait fait ?

    "Vous connaissiez le mot magique ? Wouah ! Trop fort le guide ! Vous savez absolument tout sur toute la mythologie !"

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« On va trouver une solution... »
« ...pour le faire arrêter de pleurer ! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron-mcadams#815327 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74526-fiche-pesonnage-aaron-mcadams#815327

Elliot Sandman


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


avatar




╰☆╮ Avatar : Pierre Niney

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le fils de Hadès et Aphrodite

☞ Surnom : Natoune

Meilleur duo Awards

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5211
✯ Les étoiles : 1018




Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Ven 20 Mar 2015 - 20:23


« Spectacular ! Spectacular ! »
Je n'aimais pas spécialement le théâtre, pour le peu que j'en avais lu, et Elliot appréciait encore moins cela. Mais se retrouver au coeur d'un combat alors que le Songe d'une nuit d'Eté venait de débuter, c'était vraiment pas de chance. Pauvre Aaron. Il s'était vraiment donné du mal pour plaire à Louise. Personne ne saurait jamais l'impact que cette déclaration à peine voilée avait pu avoir sur elle. L'air de rien, c'était quand même mignon de faire autant d'efforts.

Les Ménades avaient balayé tout ce romantisme avec leurs tessons de bouteilles. J'avais voulu venir en aide à Wilson quand l'une d'entre elles l'avaient blessé au pied, mais une autre s'était jetée sur moi en tentant de me faire boire de force. Hors de question d'absorber leur étrange breuvage. Vu leur expression avinée extrêmement demeurée, une lobotomie n'aurait pas fait plus de dégâts. Je repoussai celle qui était sur moi d'une décharge électrique, mais une autre m'envoya une bouteille. Je voulus l'éviter. Cette dernière explosa sur mon bras. Une douleur vive déchira ma chair. Je grimaçai et plaquai la main sur mon épaule ensanglantée.

J'avisai le combat général, constatant que Hippolyte s'en sortait plutôt bien et que Lily s'était rapprochée d'elle, puis je vis qu'Emma était aux prises avec une alcoolo récalcitrante. Je me précipitai vers elle mais Wilson fut plus rapide. Y avait pas à dire, un robot, c'est costaud. Tandis que la shérif dégustait un cookie, Aaron se transforma en furie et aplatit le crane d'une Ménade qui s'en était prise à Louise. Je déglutis avec peine face à tant de violence, puis j'observai nos autres ennemies. Elles étaient encore très nombreuses. Je n'étais pas maitresse de mes pouvoirs, mais il fallait que je défende mes amis à tous prix. Un filament d'électricité parcourut mes doigts, qui cessa bientot quand j'entendis Aaron s'entretenir avec l'une des ménades. Oui... elles étaient les créatures de Dionysos, mais pourquoi s'attarder là-dessus ? Quelle importance ?

Une exclamation suffoquée s'échappa de ma gorge en entendant le reste. Le fils de... Dionysos ? Le juron d'Indiana Jones me fit sursauter. Je pivotai vers lui, suspicieuse. Il n'avait pas été d'une grande aide durant tout le combat, celui-là. J'avais peut-être été mal avisée de le choisir comme guide, tout compte fait, même si les ménades venaient de disparaitre.

Je reportai mon attention sur Aaron, m'approchant de lui pour tendre la main vers son avant-bras.

"Tu es..."

Le fils de Dionysos. C'était vraiment difficile à croire. Quoique... Je l'observai avec davantage d'attention. Lorsque j'effleurai sa peau moite, un coup de jus traversa mon doigt. Sans doute un peu trop d'électricité dans l'air... Mon corps l'emmagasinait trop facilement.

Je battis des cils et sentis aussitôt un changement. Oui, j'étais ailleurs, retour aux USA, case Storybrooke. Je souris à Cassandre qui gazouillait dans son Cosy.

Quant à moi, Elliot, j'étais ici. J'avais encore la manette de la Play Station 3 dans les mains. L'air hagard, j'ébouriffai mes cheveux et chancelai légèrement. C'était toujours bizarre de faire tellement de kilomètres en une seconde sans être prévenu. On venait d'inverser nos places avec Ellie. Un trop grand choc émotionnel sans doute. Elle voulait surement que je gère à sa place. Trop sympa, mon double.

Je dévisageai Aaron et son expression de belette.

"Tu es le fils de Dionysos ?" balbutiai-je.

Je savais tout ce qu'Ellie savait, même si tout me venait seulement maintenant que j'avais pris sa place. Autant dire que c'était les montagnes russes dans mon cerveau. Je regardai le type face à moi de haut en bas avant de reprendre, les sourcils froncés d'un air revêche :

"Mais... c'est moi son fils ! Enfin... c'est mon père ! C'était... parce qu'il est mort. Mais je suis plus son fils que toi ! Il m'a élevé ! D'ailleurs... pourquoi il ne t'a pas élevé, toi ?"

Je me rendis compte après coup que j'y étais peut-être allé un peu fort. Le tact et moi, ça faisait deux. Ellie en avait plus. Rooh... pourquoi m'avait-elle laissée me dépatouiller avec tout ça ? C'était son idée d'aller en Grèce, il fallait qu'elle assume jusqu'au bout !

"Désolé, je..."
soupirai-je en passant une main sur mon visage. "C'est pas cool ce que je te fais. Surtout que t'as l'air sympa. J'ai beaucoup aimé quand on a été au Cybercafé à Londres pendant que les filles faisaient les boutiques. T'es une terreur à Tetris, mec !"

Je risquai un sourire amical. J'essayai de lui remonter le moral, ce qui n'était pas évident puisque je venais de lui annoncer cash que son père qu'il n'avait jamais connu était mort.

"Tiens." dis-je en lui mettant la manette Play Station 3 dans les mains. "François m'avait offert cette console pour mes seize ans. Je te donnerai le reste si tu veux."

Il m'observa avec des yeux ronds, aussi je précisai :

"François, c'était le nom qu'il avait choisi quand il était dentiste. Notre... père."

Ca me faisait bizarre d'avoir un frère, même si ce n'était qu'un demi. La famille s'agrandissait chaque jour. C'était affolant !

Je lui fis une tape sur l'épaule pour l'encourager, avant de me tourner vers Lily.

"Bon, maintenant que je suis là, je ne pars plus."
dis-je d'un ton buté. "Je savais que ça serait dangereux d'aller en Grèce. Maintenant j'y suis, j'y reste ! Ellie n'a qu'à s'occuper de Cassandre. Elle pleure pas avec elle, en plus."

J'affichai une moue renfrognée, et mon regard s'éclaira en voyant Hippolyte, Emma et Louise. Ellie avait tenté de les garder rien que pour elle, mais c'était raté ! Elle pouvait se gratter pour que j'échange de nouveau ma place avec elle !

"Vous ne craignez plus rien maintenant les filles. Je suis là."
dis-je d'un ton viril en prenant une posture de cow-boy.

Je leur fis un sourire Colgate avant de poser les yeux sur Wilson.

"Oh c'est vrai ! T'es toujours en vie, toi !"

J'étais super content de le revoir, même s'il avait tenté de tous nous tuer quelques mois plus tôt mais bon, le passé, c'est le passé. Il avait quand même permis à Lily d'accoucher plus vite et l'avait privée de vergetures, ce qui était une très bonne chose. (O_o)

Je me frottai les mains et observai le décor en sifflant d'un air admiratif avant de m'intéresser au guide... et de constater qu'il me fixait avec un peu trop d'intensité.

"Oh, c'est à cause du changement de sexe ? Vous en faites pas, ça fait flipper tout le monde la première fois et après on s'y fait. Sauf moi, je m'y fais pas. Je m'y ferai jamais. Mais bon, c'est comme ça..."

Tout en parlant, je lançai des coups d'oeil frénétiques à la manette de Play Station 3 dans les mains moites d'Aaron. Subitement, je la lui repris.

"Désolé, c'est... c'est trop dur. Je peux pas."

Même si je m'en rachetais une autre, ça ne serait pas celle que m'avait offerte François. Aaron voulut la récupérer mais je m'éloignai d'un bond.

"Donner c'est donner ! Reprendre c'est volé !"
fit-il.

J'écarquillai les yeux, cramponné à ma manette. Il était sérieux, là ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Rock you like a hurricane
My body is burning, it starts to shout. Desire is coming, it breaks out loud. Lust is in cages till storm breaks loose.
Just have to make it with someone I choose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t974-call-me-god-elli http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11851-elliot-this-is-my-kingdom-come http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1908-la-vie-trepidante-d-un-demi-dieu

Lily Olyphant


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucy Hale ♥

Ѽ Conte(s) : Dumbo ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Dumbo ☣ l'éléphant qui sait voler. ϟ

☞ Surnom : seb ☮

Fondateur Disney Rpg

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5160
✯ Les étoiles : 4426




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Ven 20 Mar 2015 - 21:22






    J'étais à côté de Hippolyte quand tout avait pris fin. Les créatures avaient disparues. Elliot était apparu. On avait une nouvelle fois survécu. Ce n'était qu'une petite attaque comparé à ce qui s'était passé précédemment, mais on avait tout de même subi des dégâts. Ou plutôt ils en avaient subis, car une fois encore, j'avais rien. Je n'étais pas l'héroïne, je n'étais pas badass, mais je m'en sortais bien. Qui aurait cru ça, n'est ce pas ? Lily, l'éléphant qui s'en sortait comme un gant. J'avais détournée le regard avant de faire un grand sourire à Elliot. Mon homme était là, tout allait bien se passer, encore.

    "Bordel !"

    Puis ils avaient dit une chose qu'il ne fallait pas dire. Ils avaient parlés de Dyonisos et une fois encore j'avais sourie à Elliot. J'allais bien, j'allais toujours très bien. Je sentais par contre que lui n'allait pas bien. Ca lui faisait toujours mal qu'on parlait de son père défunt. Même si son véritable père, Judah, était encore de ce monde. Mais il ne le considérait pas comme tel. Il ne savait pas la chance qu'il avait d'avoir un père encore vivant.

    "Bordel !"

    J'avais observée Aaron puis Elliot, tout en faisant un sourire compatissant à Louise qui se remettait tant bien que mal de ce qui venait de se passer. Emma finissait son cookies comme si de rien était. Cette fille était surprenante. Il lui arrivait tellement de tuiles, mais elle restait forte. C'était une déesse magique à ce que m'avait dit Elliot. On avait fouillé un peu dans la bibliothèque d'Olympe pour voir si des livres parlées de cela, mais même Socrate n'avait pas pu nous aider. D'après lui, ces créatures ou quoi qu'elles étaient, ne devraient pas exister. Ce monde était remplis d'incohérences.

    "Je suis contente que tu sois là." avais-je dit en passant ma main sur le bras de Elliot, quand il était venu vers moi. Puis, il était retourné vers Aaron et il essayait tant bien que mal de récupérer sa manette de Playstation 3. Je sentais un regard pesant sur moi tandis que j'avais glissée la main dans la poche de mon pantalon pour en sortir mon portable et envoyer un texto à Robyn.

    "J'ai besoin de toi..." avais-je écrit avant de laisser retomber mon bras et d'observer la scène qui se passait sous mes yeux. Indiana Jones s'était rapproché de Elliot, gardant ses distances, puis il avait passé une main dans ses cheveux avant de nous dire qu'il fallait se mettre en route. J'avais une nouvelle fois détournée le regard.

    "Il y a 78 rangées de sièges au théâtre. C'était plus de 17.000 spectateurs qui pouvaient assister au représentations. Et d'après la légende, sous le siège du prêtre de Dyonisos, il y aurait l'entrée d'une salle cachée. Ici même, sous le théâtre, mais ce n'est qu'une légende."

    Le guide continuait son discours pendant que je regardais mon portable qui refusait de sonner. Ca allait lui prendre combien de temps de m'appeler ? Je m'étais mise à marcher un peu avant de me retrouver quasi nez à nez avec Wilson. Je sentais encore ses bras autour de moi quand il m'avait serrée. C'était maintenant que j'aurai eu besoin de le sentir près de moi. Je ne pouvais pas le regarder. J'avais simplement détournée mon regard quand mon portable s'était enfin décidé à sonner.

    "Robyn ! Je..."

    J'étais toute heureuse à l'idée d'entendre sa voix, mais j'arrivais pas à ajouter quoi que ce soit. Je ne savais pas pourquoi je lui avais demandée de m'appeler. Elliot était pas loin, j'aurai pu aller le voir lui. Hippolyte aussi était tout près de moi. Mais j'avais besoin que ce soit elle. Je n'avais pas eu besoin d'ajouter quoi que ce soit. Elle non plus elle n'avait pas parlée, si ce n'était pour dire que je n'étais pas très bavarde. Ca avait eu au moins pour effet de me faire sourire. La conversation sans paroles avait duré deux à trois minutes avant qu'elle me dise qu'elle en avait marre et qu'elle devait raccrochée. J'avais souris une nouvelle fois avant de couper mon portable et de le ranger dans la poche de mon pantalon. Puis, j'avais pris une grande respiration et j'étais retournée vers le groupe, évitant totalement notre guide et plongeant ma main dans celle de Elliot.

    "C'est celui ci le siège du prêtre." avais dit le guide en montrant du doigt le siège. Aaron l'avait longuement observé puis il avait tourné autour en cherchant un moyen de voir si la légende disait vrai. J'avais vue le guide montrer d'un signe de tête un endroit précis à côté du siège et Aaron s'en était approché. Comme par hasard, il y avait une pierre un peu différente des autres et quand Aaron avait posé sa main dessus, le siège s'était mis à bouger, laissant entrevoir un espace juste en dessous. A dire vrai, il s'agissait d'un immense escalier tout sombre.

    "Bordel !" avait laissé une nouvelle fois échappé le guide.

    "T'es vraiment le fils de Dyonisos ?"

    Cette fois ci je l'avais regardée bien droit dans les yeux, le fusillant du regard. Pourquoi il faisait ça ? Puis, j'avais tiré Elliot par la main jusque devant le trou.

    "On passe par là, c'est ça ? On descend le grand escalier ? On se retrouve face à une harpie ou deux ? Hippolyte leur donne un coup de bâton, Louise leur lance une fiole dessus, Emma finis son cookies et après on remonte comme si de rien était ? Allez, si ça plaît à tout le monde, je passe la première !"

    Je m'étais mise en route vers l'escalier, mais Elliot m'avait retenue par la main. Il m'avait demandée ce qui me prenait. Il voulait vraiment savoir ?

    "Quoi ? Tu sais déjà ce qu'il va arriver, alors autant gagner du temps et descendre de suite. De toute façon on s'en sortira, on s'en sort toujours !"

    C'était censé être une bonne chose. Pour moi ça représentait juste une fatalité. Je m'étais décidée à me reculer, les laissant décider. J'avais passée une main dans mes cheveux avant de me rendre compte une fois encore que Wilson était juste à côté de moi. J'avais voulu m'éloigner, mais ça ne l'aurait pas fait. Finalement, je m'étais tournée vers lui.

    "Ca aurait très mal fini si tu n'avais pas été là. Tu n'as rien à te reprocher. Ce n'est pas ta faute à toi."

    Il avait juste était possédé. Il avait juste fait naître Cassandre bien avant l'heure. Il avait juste sauvé ma fille. C'était tout ce dont il était responsable. Je m'étais approchée de lui pour le serrer à mon tour dans les bras. Ca faisait un bien fou de sentir Wilson tout contre soi.

    "Éloigne toi d'eux tant que tu le peux encore." lui avais-je chuchotée à l'oreille avant de me reculer et de lui faire un petit sourire comme si de rien était. Il ne devait pas rester là. Ni ici, ni ailleurs. Il avait été possédé un temps par une divinité, c'était triste, mais c'était fini. Il devait aller de l'avant et ne pas les écouter. Il ne devait pas s’approcher d'eux. Il ne devait pas se fier à eux. Il ne devait pas faire confiance à ces dieux. Il ne le devait pas !


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« T'es pas obligé de le tuer... »
« ... mais bon. Cette chaise a été vraiment méchante avec moi ! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily-olyphant-dumbo#815322 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily-olyphant-dumbo#815322

Hippolyte Sherman


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


╰☆╮ Avatar : Shelley Hennig

Ѽ Conte(s) : Inventé
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille d'Arès.

☞ Surnom : Julie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1419
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Ven 20 Mar 2015 - 23:33




Dieu Gît dans les Détails

Louise, Emma, Wilson, Ellie, Lily && Hippolyte


Des ménades ! Mais oui. La fille avec qui Hippolyte avait légèrement discuté se nommait Ménadie. Ce n’était pas qu’une simple coïncidence. Les ménades étaient des femmes qui accompagnaient Dionysos. Est-ce que cela voulait dire qu’il était là, pas loin d’eux ? Hippolyte balaya le paysage du regard. Mais la seule chose qu’elle constata c’était la prolifération de ses femmes. Tout le monde était occupé à combattre les alcooliques. Et le guide avait disparût. Oui, ce n’était que maintenant qu’Hippolyte remarquait ça. La demi-déesse était prête à faire des brochettes de ménade. Bah quoi ? Personne n’avait trouvé de meilleure solution, donc il fallait régler ça d’une manière pas très diplomatique. De toute façon Aaron avait déjà commencé à faire la peau à 2 ménades. C’est qu’il tenait réellement à Louise ! C’était assez impressionnant ce que pouvait faire faire l’amour. Immédiatement elle repensa à Egéon et ce qui s’était passé dans les sous-sols de Londres. La demi-déesse ferma les yeux, essayant de contenir sa tristesse et d’effacer ses images de son esprit. C’est lorsqu’elle entendit les paroles d’Aaron qu’Hippolyte ouvrit les yeux. Que venait-il de dire ? Il était le fils de Dionysos ? Rien que ça. Enfin ça ne réglait pas le problème. Hippolyte allait porter un coup à une des femmes présentes mais son action fut faite dans le vide. Les ménades avaient disparu. C’est une blague ? Comment cela était possible ? Le guide ? Ok. Tout n’était pas clair dans cette histoire. La fille d’Arès rangea son arme dans son sac puis se dirigea vers le guide en lui lançant un regard noir. « Où étiez-vous ? Nous avions besoin de votre aide ! » Soit c’était un lâche, soit il n’était pas si blanc dans cette attaque. Hippolyte se retourna vers le reste du groupe. C’est à ce moment-là qu’elle remarqua qu’il n’y avait plus Ellie. Elliot venait de prendre sa place. « Elliot ? Comment ça se fait que tu sois là ? » Une qui était contente de retrouver Elliot c’était Lily. Face aux retrouvailles du petit couple, la demi-déesse afficha un léger sourire. Elle écouta d’une oreille discrète la conversation entre ses deux cousins. Depuis quand Dionysos était le père d’Elliot ? Ce n’était pas Judah ? Hippolyte ne comprenait rien à cette famille divine qui se révélait être de plus en plus complexe au fil du temps. Ça en était épuisant ! Bref, retrouver Elliot c’était une bonne chose. Hip appréciait énormément son cousin avec qui elle s’était trouvé une passion commune : GoT ! La jeune femme lui adressa un franc sourire mais celui-ci disparut assez rapidement lorsqu’il fut content de retrouver Wilson. Hippolyte leva les yeux en l’air. Il semblait avoir oublié qu’il avait essayé de les tuer quelques mois auparavant. Et maintenant voilà qu’il se disputait pour une fichue manette avec Aaron. Hippo alla vers ses deux cousins. « Les gars, vous êtes vraiment des gamins. On se bat pas pour une vulgaire manette. » La jeune femme arracha la manette des mains de ses cousins puis la rangea dans son sac. Oui, elle venait de leur confisquer la manette, telle une mère. Mais ce n’était pas le but d’Hippolyte. Disons qu’elle ne trouvait pas que c’était le moment de se battre pour une manette. Il y avait plus important, notamment trouver une explication à ce qui venait de se passer. Et Hippolyte était persuadé que le guide en savait plus qu’il ne voulait le dire. Sauf que ce dernier continuait la présentation du lieu comme si de rien était ! Hippolyte haussa les sourcils. Il était sérieux ? La jeune femme écouta à peine ce qu’il disait. Elle préférait se concentrer sur le personnage en lui-même. Aussi, elle croisa les bras et l’observa en détail pendant qu’il présentait le siège de Dionysos. Soudain il y eut un bruit sourd, le bruit d’une pierre qui se déplace sur le sol pour dévoiler un passage secret. Hip laissa tomber ses bras tout en lâchant Indiana du regard pour se concentrer sur le trou qui venait d’apparaître dans le sol. Le guide semblait être surpris que ce que disait Aaron se révèle être vrai. La demi-déesse ne put s’empêcher de lancer un petit pic, une petite remarque. « Ça semble vous étonner ? Pourtant je suis sûre que vous en savez plus que vous ne le laissez voir. » Oui. Il fallait vraiment qu’elle apprenne à tourner 7 fois sa langue dans sa poche. Hippolyte tourna la tête vers Lily et Elliot lorsqu’elle entendit son prénom. Elle se rapprocha d’eux. Ils étaient devant le trou, l’escalier qui menait sous terre. La jeune femme observa ou du moins essaya d’observer l’obscurité du passage. « Vous faites ce que vous voulez mais je ne descendrais pas là-dedans. Je n’ai pas signé pour une expédition périlleuse. J’ai assez donné, je pense, à Londres. » Hippolyte se retourna vers Lily. « Si j’ai accepté de venir avec toi en Grèce ce n’est pas pour revivre notre dernier voyage. Alors sans moi. » Non. Elle n’avait pas peur. Elle ne voulait juste pas redescendre sous terre, découvrir encore des choses qu’on lui aurait caché ou autre. Elle ne voulait plus. Hippolyte alla s’asseoir sur une des pierres puis s’adressa à l’ensemble du groupe. « Si vous comptez descendre, vous allez avoir besoin de lumière. Malheureusement on n’a pas pris nos lampes torches, puisque tout ça n’était pas dans le programme. » Elle avait insisté sur les derniers mots de sa remarque. « Mais je pense que vous pouvez prendre les bouts de bois qu’on trouve un peu partout autour, prendre les restes de vêtements des cinglés de toute à l’heure, les attacher à votre bâton, les badigeonner de ce restant d’alcool » Hippolyte indiqua une bouteille qui se trouvait au sol. « …et ensuite, je pense qu’Elliot peut faire le reste. Il me semble que tu sais créer le feu. » Une vraie Indiana Jones cette petite Hippolyte. Mais elle ne serait pas de la partie. Hippolyte les observa s’activer à faire leur torche. Puis elle aperçut Aaron qui s’approchait d’elle avec deux torches dans la main. Il lui en tendit une. « Toi aussi tu viens. On a besoin de toi. T’es badass avec ta lance. Prends. » Hip fit une petite moue mais accepta finalement de prendre la torche. La demi-déesse se leva puis se dirigea vers le trou. Elle s’arrêta au commencement des escaliers. Elliot se chargea d’allumer les torches. Mais Hippolyte resta immobile. Elle sentit une main venir de blottir dans la sienne. La fille d’Arès déposa son regard sur la personne qui venait de faire ça. Il s’agissait d’Aaron. « Allez, ça va le faire. T’inquiète pas. Avec une odeur comme la tienne, il ne peut rien t’arriver. » Hippo arqua un sourcil. « Bah ouais, j’adore ton parfum. A moins que ce soit ton gel douche ? Tu utilises quoi comme gel douche ? Que je le recommande à Loulou. A moins que ce soit un parf… » Hippolyte venait de retirer sa main et de la poser sur l’épaule de son cousin. « Tu parles trop. Tais-toi. » Aaron ne répondit rien. Il se contenta de poser sa main sur celle d’Hippolyte qui était sur son épaule. « C’est parti, on descend. » Est-ce qu’il était en train de la guider ? Hippolyte était assez grande quand même, non ? La jeune femme enleva donc sa main. Ils arrivèrent rapidement à la fin des escaliers. Ceci les avait amenés à une grande salle. Enfin si on pouvait appeler ça comme ça. En effet, c’était une pièce qui s’étirait et qui ne semblait ne pas avoir de fin. Et sur les côtés, il y avait d’imposantes colonnes. Mais le plus étrange c’était les murs des côtés. Il n’y en avait tout simplement pas. Ca donnait sur le vide. Qu’est-ce que c’était que cet endroit ? Hippolyte se rapprocha d’Aaron qu’elle avait abandonné quelques secondes auparavant. « Merci pour toute à l’heure. » Oui. Hippo avait pris conscience qu’il avait essayé de l’aider à sa façon. Et c’était sympa de sa part. Puis elle se retourna vers Indiana Jones ou du moins sa pâle copie. « Vous avez une petite anecdote à nous livrer sur cet endroit Indiana ? » Elle avait hâte d’entendre sa réponse ! Et elle l’attendait en le regardant avec un regard plutôt sombre tout en posant sa main libre sur sa hanche.


love.disaster


Hippolyte : 100%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Come back from heaven ?

La vie humaine est semblable à un chemin dont l'issue est fatale. On nous en avertit dès le premier pas, mais la loi de la nature nous dicte d'avancer toujours.© belzébuth
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11035-hippo-killing-doesn-t http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t15550-hippo-cest-trop-banal-detre-sentimentale http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t12214-les-aventures-d-une-demi-deesse

Wilson L. Wallander


« Tic tac,
sonne le glas. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Anton Yelchin

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E

☞ Surnom : Nanis



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2958
✯ Les étoiles : 626




Actuellement dans : « Tic tac,sonne le glas. »


________________________________________ Sam 21 Mar 2015 - 15:33


Tout allait bien trop vite... Alors que le cookie de Wilson avait atterri dans la tête de l'alcoolique face à lui, les cris de Louise lui parvinrent aux oreilles et le firent trembler. En une seconde à peine, tout ce qui la traversait se mit aussi à le chambouler. Inconsciemment même, ses yeux commencèrent à s'embuer, tellement le choc était violent. Tournant la tête dans tout les sens, Wilson ne captait même pas ce qui se passait tout autour. Aaron qui se mettait à discuter avec les Ménades, tentant l'approche diplomatique, parlant de son père, Dionysos... C'était le frère d'Elliot ? Enfin non. Vu que Dionysos n'était pas vraiment son père. Mais franchement ils pouvaient pas juste avoir des histoires de famille normales tous ces divins ?

Ses sourcils se froncèrent et le robot ne lâcha plus Louise du regard à partir du moment où il se mit à la fixer. Il ressentait sa peur, sa colère... Il déglutit avec peine et, alors qu'il n'en avait pas usé jusqu'ici, il se concentra sur la jeune femme. Ce n'était pas le moment pour elle de craquer. Et il ne pouvait supporter de la voir souffrir, elle n'avait rien fait de mal, pourquoi donc devrait-elle être dans la douleur ? Lentement, mais sûrement, il canalisa toutes les parcelles de haine qui se baladait dans le corps de Lou, fermant les yeux pour être certain de ne pas en manquer une seule. Puis lorsqu'elles finirent par ne plus former qu'une boule d'énergie compacte, il s'en empara. Son corps se tendit sous l'effort et sous le coup qu'il se portait à lui-même. Parce que oui, c'était un coup. Ce n'était pas aisé. Ce n'était pas agréable. Il se sentait bien, de l'aider ainsi, de la libérer de l'emprise négative qui l'empêchait d'être en pleine maîtrise d'elle-même... Sauf qu'en contre-partie, il se remplissait lui-même de ce mal.

Il poussa une grande inspiration, retrouvant ses marques alors qu'il s'était mis en transe. Ouvrant les yeux au moment même où Ellie disparaissait pour laisser place à Elliot. Qu'est-ce qu'il se passait ? Sa tête tournait légèrement et il ne comprenait rien. Indiana était de nouveau là. Où il était pendant tout ce temps lui, hein ? Qu'est-ce qu'il foutait ? Il était parti boire un café et se faire un masque au concombres ? Wilson serra les poings et essaya de suivre le cours de la conversation. Ce n'était pas ses affaires. Il n'avait pas son mot à dire dans l'affaire Dionysos. Tout ça ne le regardait pas. Il vit Lily qui était près d'Elliot, certainement rassurée de retrouver la « partie masculine » de son copain. Il n'arrivait même pas à s'imaginer ce que ça devait faire... Enfin, au moins, pour l'instant, c'était fini. Plus d'alcooliques en train de se jeter sur eux. Plus de cris.

« Oh c'est vrai ! T'es toujours en vie, toi ! »

Hum. C'était une manière étrange de se revoir, mais ça lui convenait. Wilson osa un léger sourire, Elliot n'était pas quelqu'un de méchant. Il avait juste eu du mal à contrôler ses pouvoirs nouvellement acquis avec les zombies et... ça se comprenait. Maintenant qu'il était dans cette situation, il ne pouvait que l'excuser. En plus... Après tout c'était un peu Ellie. Et Ellie était cool. Elliot était cool. Ils étaient cools. Il ne manqua pas de capter la petite pointe d'énervement d'Hippolyte par contre... Elle ne pardonnait pas. Elle avait ses raisons de le détester après tout... mais il finirait par trouver un moyen de s'excuser.

Il secoua la tête, perturber par tout ce qui venait de se passer. Vraiment, quelle idée il avait eu de venir ici. Le guide se remettait à parler. Comme si de rien n'était, continuant la visite, parlant de passage secret... Wilson n'en pouvait plus. Il baissa les yeux, contrôlant sa respiration, essayant de ne pas s'emporter. Louise allait mieux, c'était ce qui comptait. Il ne savait pas comment elle se sentait exactement, mais il ne ressentait plus cette vague incontrôlable venant d'elle... Il était heureux d'avoir au moins servi à ça. A défaut de pouvoir faire autre chose. Mais Charles ne pouvait s'arrêter de parler. Et ça, ça le mettait en rogne.

« On passe par là, c'est ça ? On descend le grand escalier ? On se retrouve face à une harpie ou deux ? Hippolyte leur donne un coup de bâton, Louise leur lance une fiole dessus, Emma finis son cookies et après on remonte comme si de rien était ? Allez, si ça plaît à tout le monde, je passe la première ! »

La voix de Lily lui fit relever les yeux et il remarqua à cet instant que le groupe s'était écarté vers le « passage secret » qui venait de s'ouvrir, donnant sur un escalier assez sombre. Hors de question. Hors de question de se lancer à l'aveugle. Des torches ? Pourquoi pas... Mais bordel ils étaient tous aussi fous les uns que les autres ! Indiana semblait juste se servir d'eux pour atteindre son propre but. « Oh tiens, vous savez, y'a une histoire comme quoi y'a un endroit caché... Passez devant, après je vais disparaître, vous vous tapez les ennemis et quand ce sera terminé, je viendrai chercher le trésor ! » Wilson ne savait pas quelles étaient les motivations réelles de leur guide mais rien de tout cela ne semblait logique...

« Ça aurait très mal fini si tu n'avais pas été là. Tu n'as rien à te reprocher. Ce n'est pas ta faute à toi. »

Lily était juste face à lui et, étrangement, ses paroles le rassurèrent instantanément alors que deux secondes plus tôt, il était sur le point de casser tous les murs qui l'entourait. C'était la première fois réellement qu'on lui disait que ce n'était pas de sa faute à lui... C'est vrai. Tout avait commencé avec Chronos. Le titan. Les dieux. S'ils ne s'étaient pas pointés à Storybrooke...
Il n'osa pas bouger lorsque Lily le prit à son tour dans ses bras. C'était inattendu mais ça lui réchauffait le cœur. Ce qu'elle lui murmura par contre... Que voulait-elle donc dire ? Elle était elle-même avec un dieu. Elle avait une fille divine. Lui aussi était maintenant divin, par obligation... Il ne pouvait plus s'éloigner, c'était... C'était trop tard.

Elle se recula et il se sentit soudainement vide. Il aurait aimé que ça dure plus longtemps, sans se l'expliquer. Parce que sa présence le rassurait quelque peu... Il la voyait comme... Celle qui représentait le peu d'espoir qu'il pouvait encore avoir. Parce qu'elle avait survécut à ce que le cavalier lui avait fait subir, parce qu'elle ne lâchait jamais rien et qu'elle était toujours souriante. Mais, après ce qu'elle venait de lui dire, peut-être qu'au fond, elle ne voulait plus de tout ça... Il hocha simplement la tête.
Will trouvait qu'il s'était déjà trop avancé pour faire marche arrière. Il ne pouvait rentrer et tout laisser en plan. Par parce qu'il faisait partie de la grande famille des dieux non. S'il faisait ça, c'était pour Cassandre. Pour comprendre. Pour l'aider. Et du coup... pour aider Lily. Une fois qu'il aurait ses réponses, il arrêterait. Mais voir l'éléphante ainsi devant lui... Qu'est-ce qu'il aurait aimé lui dire ce qui l'attendait, pour qu'elle se prépare, pour qu'elle rentre chez elle voir sa fille...

Sans dire un mot, il lui prit la main et rejoint le reste de leur troupe qui s'était – stupidement – enfoncé dans l'escalier qui menait à une sorte de couloir entouré de colonnes. Il ne le sentait pas. Vraiment pas. Il serrait la main de Lily qu'il finit par laisser près d'Elliot. Il voulait que tout cela se termine. Il voulait que tout le monde rentre à Storybrooke en vie.

Dépassant Hippolyte en lui adressant un coup d’œil, il prit l'initiative de s'avancer dans l'obscurité, éclairé par Aaron qui était juste derrière. Rien ne changeait. A chaque pas de plus, le décor s'allongeait davantage mais toujours identique. Pas la moindre éraflure de plus, pas la moindre dalle mal placée... Et, s'arrêtant soudainement, Wilson se rendit compte que ce n'était pas la seule chose qui le dérangeait dans cet endroit. En plus de cette infinité qui s'étendait devant lui, infinie, l'air autour de lui était chargé de quelque chose qu'il ne pouvait définir. Quelque chose tout autour de lui... Vraiment ? Déjà, Indiana les entraînait encore dans une pièce franchement glauque. Sans en dire plus. Puis maintenant cette impression... étrange. Ça le mettait mal à l'aise.

Poussant un soupir, Wilson se retourna et son regard s'arrêta directement sur Indiana. Il n'en pouvait plus des secrets. Il n'en pouvait plus des messages subliminaux. Il n'en pouvait juste plus. Il pouvait sentir cette colère qu'il gardait en train de bouillir et vraiment, ça le démangeait de la laisser sortir. Il voulait juste que ça se termine.

D'un pas décidé, il se lança vers leur guide qu'il prit par le col plus violemment qu'il ne pensait le faire. Son regard s'était assombri. Il était fatigué de se faire mener en bateau sans arrêt.

« Ne me faites pas croire que vous êtes juste un guide... un guide pourri en plus si je peux me permettre. Vous allez nous dire tout de suite qui vous êtes et pourquoi vous vous êtes barré pendant qu'on se faisait taper dessus. Puis, tant que vous y êtes, qu'est-ce qu'on fout ici ? Et grouillez vous de répondre avant que je vous éclate la tête contre le sol. Je vous jure qu'après on pourra plus jamais vous confondre vous et votre frère. »

Le ton employé était plus sec que d'habitude... Beaucoup plus sec. Assez difficile de reconnaître Wilson dans cette situation... même lui n'y arrivait pas en fait et vu les tremblements de son corps, on pouvait dire qu'il avait du mal à se contrôler. Clairement. Mais c'est pas de sa faute s'il en a marre et que son pouvoir est compliqué à maîtriser ! Au moins Louise va mieux. Oui, voyons ça comme ça, Louise va mieux même si lui là... C'est compliqué.

Wilson : 90%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
december, i'm ready
The best gift around the christmas tree
is the presence of family
wrapped in love.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8994-wilson-je-sais-j-ai-une-jolie-carrosserie#75782 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617 En ligne

Emma Swan


« Toon pour un
et un pour toons ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jennifer Morrison

Ѽ Conte(s) : Once upon a time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille de Blanche et Charmant

☞ Surnom : Marjo

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3300
✯ Les étoiles : 1241




Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Sam 21 Mar 2015 - 19:19

Dieu gît dans les détails.
Avec Ellie, Lily,Hippolyte,Wilson ,Emma et ...Indiana ? O.o


"Dit, tu étais sérieuse pour les Ménades ?"Je me frottais les mains qui était couverte de miettes avant de regarder Aaron ,j'hochais la tête positivement,sa ne pouvait être que des ménades ,je ne voyait pas quel autre créatures pourrait agir de cette manière et puis elles était toutes féminine,elles buvaient toute de l'alcool et on était quand même au théâtre de Dionysos et je refusait de croire que se n'était qu'une simple coïncidence,je finissait pas ne plus croire au coïncidence.Je tournais la tête pour observer Louise qui avait toujours l'air secouée quand l'une des créatures s'avança vers nous et elle n'avais pas l'air ravis qu'une de ses copines soit morte.

Aaron semblait maîtriser la situation car les ménade semblait en quelque sorte l'écouter,enfin pas complètement mais elles n'étaient pas en train de nous sauter a la gorge se qui était plutôt bon.J'arquais un sourcil quand il indiqua au Ménades que j'était la sauveuse de mon monde,se qui voulait dire que se jeune homme n'était pas un simple gars lambda surtout avec une force pareille et puis les gens normaux ne savait pas que j'était la "sauveuse",se n'était pas vraiment écrit sur mon front.

"....A quoi ça sert d'être le fils de Dionysos si on ne peut pas contrôler ces créatures et sauver la femme qu'on aime ?"

On pouvait dire que je l'avais pas vue venir celle-ci ,je regardais Aaron stupéfaite,il était donc le fils de Dionysos,sa expliquait pourquoi il avait en quelque sorte pu stopper les Ménades."Bordel..."Je tournais la tête pour voir que Indiana nous avait rejoins et que étrangement les Ménades avait disparue,je plissais les yeux en le regardant,lui non plus n'était pas qu'un simple mec lambda ,j'en était sur.

"Tu es le fils de Dionysos ?"

Je fronçais les sourcils quand je reconnue la voix d'Elliot ,comment pouvait-il être présent ? Je tournais ma tête en direction d'Ellie mais a la place je ne voyait qu'Elliot,ils avaient surement changer de corps encore une fois,je ne savait pas pourquoi Elliot était revenue mais j'était contente de le voir aussi,j'espérais qu'Ellie était bien a Storybrooke et pas ailleurs.Indiana avait repris la parole puis Elliot encore une fois et je ne suivait la conversation que d'une oreille.Du coin de l’œil je vit Aaron se déplacer près du siège du prêtre quand il toucha a quelque chose un escalier sombre apparue et apparemment c'était le signe qu'il fallait qu'on descende tous en bas,je regardais l'escalier en secouant la tête ,il était hors de question que je descende en bas ,allez savoir se qui pourrait se trouver en bas,c'était peut être un piège,mais sa ne les empêchait pas de descendre en bas,je poussais un soupire agacer avant de descendre a mon tour en bas.

"C'est sombre..."Murmurais-je en regardant autour de moi,même avec les torches,j'avais du mal a voir le fond de la salle mais il ne semblait n'y avoir que des colonnes et il régnais un silence d'église,je n'aimais pas spécialement cela.J'observais chaque colonnes ,remarquant les chiffres gravée dessus,mais les autres semblait plus préoccuper par Wilson et le guide.

"Dites vous êtes shérif non ? Vous pourriez pas lui dire de me lâcher ?."Je jetais un coup d’œil vers les autres ,Wilson tenait le guide par le col de sa chemise,j'était assez surprise de le voir comme cela mais je ne le connaissait pas vraiment."Je suis plutôt d'accord avec Wilson ...et puis au passage si vous pouviez m'expliquer pourquoi il y a des chiffres sur c'est 5 colonnes ,sauf celle ci ...et que tout le monde n'a pas l'air de s'en être rendue compte a part moi...ils ont l'air ancien en plus les chiffres."

(c) sweet.lips

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I will stay here
I will stay here with you, because I love you.

Louise Hollen


« Murmure leur
qu'ils floodent trop ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rachel Mcadams

Ѽ Conte(s) : Les douze fréres / Les cygnes sauvages
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Elisa : la soeur

☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6075
✯ Les étoiles : 1031




Actuellement dans : « Murmure leurqu'ils floodent trop ! »


________________________________________ Lun 23 Mar 2015 - 1:13




∞ Dieu git dans les détails


Louise & Hippolyte & Lily & Ellie & Willson & Emma


Elle était bloquée. La seule chose qu'elle pouvait faire c'était fixer la femme face a elle, qui souffrait, l'esprit concentré sur une seule chose : la haine, qui masquait mal a terreur qui lui nouait les tripes. Elle regarda sans le voir réellement Aaron tuer une nouvelle créature, les yeux obscurcis par de sombres souvenirs. Ses muscles étaient tendus a l'extrême et elle sentait, dans un coin de son esprit, le cailloux qu'elle tenait dans sa main s'enfoncer dans sa chaire sous l'effet de ses doigts crispés.

Un ombre se placa devant elle, lui masquant le soleil. Aaon tentait de négocier avec les créatures, mais sans succès. Louise fixa son dos, perdue, tentant vainement de retrouver la maîtrise de ses émotions. Lorsque le jeune homme s'approcha d'elle et lui retira la pierre des mains, Louise eut un violent sursaut et recula instinctivement, prête a le frapper sans réfléchir, contrôlée par ses émotions et non plus sa raison.

Et puis soudain, elle se sentie … vidée. Toute sa colère semblait s'être envolée miraculeusement. Elle ne comprenait pas d’où cela provenait, ce qui c'était passé. La haine folle qui la contrôlait quelques instant plus tot c'était volatilisée, ne laissant que la peur et la détresse. Alors, tendis qu'Ellie se faisait remplacer par Elliot et captait l'attention du petit groupe, les larmes se mirent a couler sur ses joues. Instantanément, la pression descendit en elle, bien qu'un hoquet la prit soudain, la forçant a plaquer une main sur sa bouche.

Tremblante, elle se leva et s'éloigna un peu. Elle avait besoin d'être seule un instant pour reprendre un semblait de maîtrise sur elle même. Elle se connaissait, elle avait toujours été comme ca, a accumuler les émotions jusqu'à exploser. Elle trouva rapidement un coin tranquille, ou elle se laissa tomber en boule et laissa libre cour a ses larmes, hoquetant comme une petite fille. Elle voulait voir Trojan, sentir ses bras rassurants, l'entendre rire. Elle voulait voir Charlie, discuter de rien comme toujours. Ou Jefferson, qui ferait ses expériences bizarres pendant qu'elle le regarderai, assise sur le comptoir de la boutique. Elle voulait être partout mais pas ici.

Quelques minutes plus tard, elle c'était plus ou moins calmée et était redevenue maîtresse d'elle même. Essuyant ses yeux, elle plaqua un sourire sur son visage et rejoignit le groupe qui c'était approché d'un fauteuil important apparemment. Ou étaient passées les femmes ? Pourquoi étaient elles parties ? Des questions auxquels elle n'avait pas la force de réfléchir.
De loin, les bras serrés contre elle, elle observa Aaron tourner autour du siège et réussir a ouvrir un passage secret. "Bordel ! T'es vraiment le fils de Dyonisos ?"

D'un coup, le visage de Louise se tourna vers Charles. Pourquoi réagissait il aussi étrangement ? Il avait disparu et les femmes étaient apparues, et quand il était revenu, elles avaient disparues... Et puis il parlait des dieux comme si il savait qu'ils existaient.... Voila, elle devait se concentrer sur ca pour ne pas perdre les pédales. Il avait l'air trop étonné, mais pas dans le sens « je suis un humain qui vient de découvrir l'existence des dieux » mais plus dans le style «  je viens de découvrir que mon frère/ami/cousin avait un fils » voilà, c'était étrange ca. Et puis le coup du passage secret n'avait pas semblé l'étonné plus que ca. Je veux dire, quand un guide touristique découvre qu'une légende est vraie, il ne se contente pas de demander le nom de son père au gars !

Mais avant qu'elle ait pu y réfléchir d'avantage, Lily fit une proposition qui la figea instantanément. "On passe par là, c'est ça ? On descend le grand escalier ? On se retrouve face à une harpie ou deux ? Hippolyte leur donne un coup de bâton, Louise leur lance une fiole dessus, Emma finis son cookies et après on remonte comme si de rien était ? Allez, si ça plaît à tout le monde, je passe la première !" Non non non. Elle ne descendait pas la dedans. C'était … trop noir. Elle avait peur du noir, une terreur profonde... quand elle vivait dans le monde des comptes et que Joshua l'enfermait dans une pièce ou seul un noir d'encre régnait, elle trouvait cela reposant au possible. Désormais, cela lui rappelait sa tentative, l'obscurité et surtout le froid qui l'avait enveloppée a ce moment la.

Lorsqu'Hippolyte prit la parole, Louise acquiesça vivement. Elle ne voulait as aller la. Déja qu'elle avait du mal a maîtriser ses émotions … Mais la demis déesse se mit rapidement a expliquer aux groupe comment faire des torches. Louise ne put retenir un gémissement discret, sentant a nouveau les larmes lui monter aux yeux. Elle ne voulait pas y aller … Les ténèbres et le feu étaient deux de ses plus grandes phobies. Pourquoi la forçait on a y faire face comme ca ? Les ténèbres, le feu, les cris de colère d'un homme et Joshua. Voila quels étaient ses terreurs incontrôlables. Et elle devait faire face a deux d'entre elle alors qu'elle se sentait si fatiguée ...

Indiana lui tendit une torche, mais la jeune femme fit un tel bond en arrière lorsqu'elle vit les flammes qu'il n'insista pas et descendit avec les autres par le souterrain. Elle avait faillit brûler vive, ca lui avait laisser des marques. Même si elle avait réussie a maîtriser un peu sa panique aux cotés de Trojan, elle n'arrivait pas a s'habituer au feu. Bonne dernière, Louise les regarda se faire engloutir par les ténèbres, les bras autour d'elle comme si elle avait froid pour maîtriser les petits tremblement qui parcouraient son corps.

Elle ne pouvait pas les laisser. Elle posa un pied sur une marche, puis un autre, difficilement, avant d'avancer, restant dans le cercle lumineux de la personne devant elle, tout en se tenant le plus loin possible des flammes.

Ils arrivèrent dans une salle immense ou se trouvaient des colonnes gigantesques. Et sombre. Instinctivement, Louise se rapprocha du porteur de lumière le plus proche d'elle avant de s'en éloigner aussi tôt, indécise. Elle ne savait pas de quoi elle avait le plus peur. Le noir ou le feu ? D'u geste las, elle chassa les larmes de terreur qui lui montaient aux yeux. Elle n'était pas la pour pleurer bon sang ! La peur, elle savait la maîtriser non ? Ne l'avait elle pas fait pendant deux années a apparaître au bras de son tortionnaire, sachant pertinemment que le moindre faux pas lui apporterait une punition douloureuse ?

Wilson prit soudain Charles pas le col, le menaçant. Charles se contenta de demander a Emma de l'aider, visiblement pas plus bouleversé que cela. Mais la shérif lui demanda autre chose. Pourquoi croyait elle des chiffres que personne ne voyaient ? Louise ne comprenait rien. De quoi parlait elle ?
.



code by PANIC!ATTACK


Lou : 90% et terrorisée
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13704-louise-hollen-en-cour http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13932-amis-et-enemis-de-lou http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t16326-la-vie-trepidante-ou-pas-de-louise-hollen#159259 En ligne

Elliot Sandman


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


avatar




╰☆╮ Avatar : Pierre Niney

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le fils de Hadès et Aphrodite

☞ Surnom : Natoune

Meilleur duo Awards

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5211
✯ Les étoiles : 1018




Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Lun 23 Mar 2015 - 14:33


« Spectacular ! Spectacular ! »
Je fis une moue quand Hippolyte me confisqua la manette de Play Station 3. C'était vraiment pas sympa de sa part. Aaron lorgna le sac tout autant que moi, aussi je pris une expression désintéressée pour éviter d'avoir l'air aussi débile que lui.

Puis, Hippolyte proposa d'enflammer des torches de fortune.

"Ouais, je vais allumeeeer le feu ! Allumeeer, le feu !"
beuglai-je sur la vague mélodie d'une chanson française.

Comme personne ne suivit mon entrain, je rentrai la tête dans les épaules et enflammai les torches une à une d'un air penaud.

C'est alors que je me rendis compte que Lily réagissait de façon étrange. Je l'observai les sourcils froncés, avant de m'engager dans le souterrain.

"Reste près de moi et tout ira bien."
lui promis-je en glissant ma main dans la sienne.

Je voulais la réconforter, même si je ne comprenais pas ce qu'elle traversait. Mais surtout, je cherchais à l'éloigner de Wilson qu'elle collait un peu trop à mon gout. Elle lui avait murmuré des trucs que je n'avais pas pu entendre. Elle pouvait très bien me les dire à moi ! Pourquoi à lui ?

J'entrainai la jeune femme à ma suite. La salle souterraine semblait ne pas avoir de fin. Partout des colonnes immenses se dressaient pour soutenir un plafond qui se noyait dans l'obscurité. Nous marchâmes un moment avant de se rendre à l'évidence : soit nous tournions en rond, soit la galerie était interminable. Wilson perdit son sang-froid et agressa le guide, ce que je trouvais plutôt bien étant donné la situation. Ellie ne savait vraiment pas choisir les guides, car celui-là ne servait vraiment à rien.

Je me plantai à coté d'Emma qui resta dans le camp de Wilson, puis elle parla de chiffres gravés sur les colonnes. Mes yeux s'écarquillèrent tandis que je les remarquai à mon tour.

"Oh mais ouais... y a des chiffres sur les colonnes !"
répétai-je, perplexe. "Vous ne les voyez pas ?"

L'expression de Louise me confirma que non. Elle avait l'air terrifié. Je lâchai la main de Lily pour m'approcher d'elle, et avec un sourire amical, passai un bras autour de ses épaules pour l'attirer vers une rangée de colonnes.

"Faut pas avoir peur du noir." dis-je sans trop savoir ce qui l'effrayait autant -j'espérais que ça ne soit pas moi. Je n'étais pas si impressionnant, si ? "Tiens, regarde, comme ça, tu n'auras plus peur du tout."

Je me détachai d'elle juste assez pour lever mes mains devant moi et les agiter comme si je malaxais une balle invisible. La forme impalpable gonfla entre mes paumes et soudain, une gerbe de feu apparut, flottant entre mes doigts sans me bruler. Je souris légèrement avant d'écarter mes mains et d'une légère pression de ma paume, la pousser vers Louise. Son visage fut bientot éclairé par la gerbe de feu ronde et chaude, juste au niveau de son oreille.

"C'est bien plus cool qu'une torche, hein ? En plus, tu ne peux pas la perdre, celle-là."
lui dis-je, en espérant lui faire plaisir ou mieux, calmer ses frayeurs.

Bon maintenant, je devais m'occuper de ces colonnes. Je les toisai d'un oeil sceptique, et comptai les chiffres. Ils allaient de un à cinq. Quant à la sixième colonne, elle ne portait aucun numéro. C'était comme ça sur chaque rangée de colonnes. Elles semblaient toutes identiques.

"Emma et moi les voyons, et pas vous... Ca se pourrait que ça soit juste le coté divin ? Bah non, sinon Hip Hip les verrait aussi..." songeai-je à voix haute. "C'est quoi alors ?"

Vraiment bizarre. J'étais tenté de laisser revenir Ellie, car elle était plus douée que moi pour les énigmes, mais l'idée de laisser ma place me révulsait. J'étais bien ici, entouré par Lily et mes amis.

Je décidai de poser ma main sur la sixième colonne ne portant aucun chiffre. Maman disait toujours que les vieilles pierres ont quelque chose à raconter. On n'avait qu'à vérifier.

Absolument rien ne se produisit. Dépité, je me reculai et entrouvris la bouche pour poser mon index au bord de mes lèvres, pensif.

Un tremblement parcourut le sol. Je m'éclaircis la gorge, tentant de me convaincre que ce n'était pas en raison de mon geste. Cependant, ce fut vraiment difficile de faire comme si de rien n'était quand les cinq colonnes de chaque rangée commencèrent à s'effriter en même temps.

"Euh... Vous avez touché un truc ?"
demandai-je à tout hasard.

Avec un peu de chance, ils n'avaient pas remarqué que c'était moi. Hem... Je m'intéressai de plus près à cette sixième colonne qui restait intacte alors que les cinq autres s'agitaient de plus en plus, et étaient parcourues de craquements.

Tout à mes réflexions, je ne m'aperçus pas tout de suite que les colonnes se changèrent en statues représentant des guerriers très chevelus avec des tablettes de chocolat et des lances. Ca arriva à mon cerveau quand ils firent trembler le sol en marchant vers nous. Wow... Ils faisaient au moins trois mètres de haut et leur lance deux mètres. Et, comment dire ? Les statues mouvantes étaient incalculables étant donné que la salle n'avait pas de fin. Désormais, seules les sixièmes colonnes soutenaient la salle. Ca faisait légèrement flipper.

Je déglutis avec peine et renversai la tête en arrière pour regarder les statues chevelues qui n'avaient pas l'air sympa.

"Hello !" fis-je en les saluant du bout de la main, un peu timidement. "On ne voulait pas vous déranger. D'ailleurs on va s'en aller. On s'est trompé de chemin. On va remonter et..."

J'esquissai un pas vers l'escalier mais une lance se planta dans le sol en pierres, juste à coté de mon pied. Quelques gravats volèrent sous la violence de l'impact. J'eus l'impression d'avaler ma langue tandis que je me pétrifiais.

"Okay... on... on peut rester ici si vous en avez envie !"
repris-je précipitamment. "Vous voulez discuter de quoi ? On est des personnes très ouvertes, on s'intéresse à des tas de trucs !"

J'espérais gagner du temps, même si je ne voyais pas comment nous sortir de ce pétrin. Je ne pouvais pas enflammer de la pierre, et électrifier les statues n'aurait servi à rien. Quant à l'eau, je ne la contrôlais pas suffisamment bien. Je risquais de nous noyer. Mauvais plan.

"Vous avez une idée ?" marmonnai-je à voix basse entre mes dents au reste de l'équipe. "Parce que j'ai l'impression qu'ils veulent nous transformer en brochettes."

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Rock you like a hurricane
My body is burning, it starts to shout. Desire is coming, it breaks out loud. Lust is in cages till storm breaks loose.
Just have to make it with someone I choose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t974-call-me-god-elli http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11851-elliot-this-is-my-kingdom-come http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1908-la-vie-trepidante-d-un-demi-dieu

François Sandman


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : ➹ Bradley Cooper

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ Dyonisos, l'ex d'Aphrodite ϟ

☞ Surnom : ➹ seb

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 47
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 23 Mar 2015 - 19:18

    "Hééééé !" m'étais-je écrié en voyant le jeune homme se précipiter vers moi pour me prendre au col. C'est qu'il était fort pour un petit gaillard. J'avais posé ma main sur son avant bras, prêt à le dégager au cas où.

    "Dites vous êtes shérif non ? Vous pourriez pas lui dire de me lâcher ?" avais-je dit en tournant la tête du mieux que je pouvais, en direction de Emma Swan. Au lieu de venir m'aider, elle prenait son partit. C'était une drôle de shérif. J'avais levé les yeux au ciel, embarassé. Puis, j'avais jeté un coup d'oeil en direction de Aaron qui s'était approché de Louise pour voir si elle accusait le coup. Il était prévenant comme garçon.

    J'aurai pu tout leur dire, mais j'avais été sauvé par le gong, ou plutôt par Elliot. C'était une véritable pile électrique ce garçon. Je l'avais regardé avec un petit sourire, même si ça commençait à me peser d'avoir cette main contre mon cou. Cette fois ci, je l'avais dégagé de force sans lui faire mal, puis j'avais remis mes vêtements en place tandis que les colonnes autour de nous se mettaient à bouger.

    "Alors d'un, ça suffit de manquer de respect aux grandes personnes ! Merde quoi ! On ne vous a pas appris la politesse dans votre monde ?"

    J'avais penché ma tête du côté gauche, puis du côté droit, pour remettre mon cou en place. Ca commençait à me tirer, mais heureusement, je récupérais vite.

    "Tu as de la force mon garçon, mais c'est pas une raison pour en faire démonstration à tout bout de champs. Faut te contrôler ! C'est pas difficile ! Tu retiens ton souffle, tu contractes les fesses et tu prends le temps de réfléchir avant d'agir. Ensuite, tu relâches le tout et tu repars pour un tour !"

    Bon sang, ils étaient incorrigibles. D'ailleurs pour me calmer, j'avais retenu ma respiration et contracté mes fesses. Pendant ce temps, les guerriers chevelus avec tablettes de chocolat à la place du ventre et des lances dans la main, commençaient à s'approcher dangereusement de nous. Mais je n'avais pas fini de me concentrer.

    J'avais tout relâché au moment où Elliot leur avait dit salut. Je n'avais pas pu m'empêcher de rigoler. Enfin, discrètement. Mais c'était tripant. Il leur disait salut ? Sérieusement ? Ah ce garçon ! Quand il avait tenté de se déplacer pour rejoindre la sortie, une lance s'était plantée dans le sol en pierre juste à côté de son pied. Je m'étais approché de lui en lui faisant une petite tape dans le dos.

    "Je m'en occupe mon grand ! Ne t'en fais pas."

    J'avais fait route en direction du premier géant et je lui avais fait un geste de la main pour lui indiquer de pencher sa tête. Je n'allais pas hurler pour que tout le monde entende ce que j'avais à dire. Mais le géant ne semblait pas comprendre. J'avais levé les yeux au ciel avant de mettre mes mains sur mes hanches.

    "Bon, on va se la jouer cool ! On est dans une situation un peu embarrassante. Vous êtes là devant nous et vous ne savez pas si on représente une menace ou non. Votre job c'est de nous stopper, mais en même temps vous vous dites : et si ils ne sont pas une menace et qu'on leur demande gentiment de sortir, peut-être qu'ils partiront ? Mais comme vous êtes de banales créatures gardiennes, vous ne pouvez pas parler. Du coup, ça rend la chose encore plus compliquée. Quoi qu'il en soit, faut que vous sachiez un truc, on ne compte pas partir d'ici. On est venu pour entrer dans le temple et on ne sait juste pas comment ouvrir la porte. Vous pourriez peut être nous aider ? Dans le cas contraire, je serai obligé de vous botter le cul !"

    Bien entendu, ils ne savaient pas parler, mais ils savaient comment faire pour se faire comprendre. Et je n'avais pas du tout vue venir le coup de pied qui m'avait envoyé valser très très loin en arrière. Certaines créatures s'étaient même poussées pour me laisser passer. Enfin pour laisser passer mon corps sous forme d'obus qui fonçait droit sur eux. Ma chute avait été stoppée par un géant qui m'avait reçu en plein dans son ventre. Ca avait fait véritablement très mal et j'étais rétamé contre le sol.

    "M...e...r...d...e..." avais-je réussi à articuler avant de voir le géant lever son pied pour tenter de m'écraser. Je ne pouvais pas bouger... Bon sang ! Bordel de merde !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



Propriétaire de S-Life



Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 4 sur 8
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Evénement Divin #7 {24} : Dieu Gît dans les Détails





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ L'Europe