Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

TheLastJedi
de Sparrow

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 Evénement Divin #7 {24} : Dieu Gît dans les Détails

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

Emma Swan


« Toon pour un
et un pour toons ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jennifer Morrison

Ѽ Conte(s) : Once upon a time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille de Blanche et Charmant

☞ Surnom : Marjo

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3300
✯ Les étoiles : 1241




Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Ven 27 Mar 2015 - 21:53

Dieu gît dans les détails.
Avec Ellie, Lily,Hippolyte,Wilson ,Emma et ...Indiana ? O.o


"Quelqu'un l'a vue partir ? Quelqu'un sait où elle est ? LILY !"

Je fronçais les sourcils et me tournais pour observer le reste du groupe,en effet Lily n'était a présent plus présente tout comme Louise d'ailleurs,mais que se passait-il ? J’espérais que se n'était pas tomber dans une fausse ou qu'une des statue est décider de les entraîner dans un autre endroit pour les retenir en otage ou les est tuer.Finalement partir en voyage avait été une mauvaise idée ou peut être qu'explorer la ville avec un guide avait été une mauvaise idée,j'aurais du rester dans le centre ville pour faire un peut de shopping et m'acheter deux trois souvenirs.

Je sursautais quand Elliot se mis a hurler car les statue s'avançais dans sa direction,apparemment il commençait lui aussi a saturée,se qui était compréhensible,mais contrairement a lui j'essayais de garder mon sang froid le plus possible,s'énerver ne servirais a rien."Elliot !"M'exclamais-je quand il fut projeter en arrière ,par chance il ne rentra pas violemment en collision avec la colonne,je jetais un regard noir a "Indiana" après tout c'était lui qui avait faire du mal a Elliot,mais qui était-il vraiment ? Probablement un Dieu ,mais c'était bizarre car il ne semblait pas se rendre compte que trois d'entre nous était de sa famille,d'ailleurs ou était passer Aaron ? Décidément tout le monde disparaissait.

Hippolyte venait a son tour de s'en aller surement pour tenter de retrouver les autres mais je ne pouvais pas laisser Wilson tout seul avec les statues,je tournais la tête et Elliot avait disparue a son tour,mais il avait été présent il y a même pas quelque seconde,ma gorge se serra et la peur m'envahis,je ne voulais pas qui lui arrive quelque chose,ni aux autres d'ailleurs.Il ne restais donc plus qu'elle,Wilson et Indiana.

Je ne sait pas où son les autres..."

J'avais dit a Wilson quand il se retourna pour me regarder et je me rendait compte que les statues bougeais de nouveau,nous allions surement mourir et les autres ne serait pas la pour nous sauver,il allait falloir que je sauve la situation ,mais je n'avais aucune idée de par ou commencer,je ne maîtrisait pas mes pouvoirs et je ne connaissait pas assez leur étendue pour savoir si je pouvais trouver un moyen de nous aider grâce a eux.Même en étant une déesse je ne savait pas non plus si je pouvais mourir ,probablement,Indiana s'en sortirais surement et je ne savait même pas si Wilson était immortelle ou non.

La main qui se glissa dans la mienne me fit réagir et je reculais en même temps que Wilson vers l'entrée mais la voix fut barrer encore une fois par l'une des statues,puis les colonnes qui jusqu’à présent avait tenue bon commençais elles aussi a se rebeller,j'était presque certaine que nous allions mourir sous des décombres ,écraser."Une idée ? N'importe laquelle vraiment ..."Je disait a l'adresse de "Indiana" après tout il était plus qu'il ne semblait paraître donc il devait surement avoir un plan B ,parce que le Plan A était vraiment pourrie.

Puis sans avoir le temps de dire ouf je me retrouvais entraîner par Wilson tout droit ,après tout c'était la seule direction disponible alors autant tenter le tout pour le tout."Plus jamais je suivrait un inconnue qui se dit guide dans des escaliers sombres."Je disait a voix haute tout en courant.

"Wilson !"

Lui aussi venait de disparaître,j'était seule et je commençais a être effrayer,je ne voulais pas mourir,je voulais juste retrouver les autres,c'était tout se que je souhaitais,mais je ne savait pas par ou allez."A tout les dieux qui écoute et plus particulièrement Dionysos,je ne sait même pas si vous êtes vivant ,mais vous auriez franchement pu coller un plan dans votre passage secret..ah oui et puis si vous pouviez me venir en aide sa serait pas de refus,parce que je suis perdu et les statues semble vouloir me tuer." Je grommelais tout cela,je ne savait même pas pourquoi je le faisait,peut être parce que la dernière fois que j'avais prier un dieu celui-ci était apparue,mais bon se n'était pas comme si sa pouvais fonctionner a chaque fois.Un des statues se dirigeais vers moi pour attaquer mais je l'esquivais de justesse mais je savait que sa ne serait pas la dernière attaque et je n'avais toujours pas trouver les autres,je n'en pouvais plus,j'étais perdu ,j'était fatigué et j'avais soif.



(c) sweet.lips

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I will stay here
I will stay here with you, because I love you.

Louise Hollen


« Murmure leur
qu'ils floodent trop ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rachel Mcadams

Ѽ Conte(s) : Les douze fréres / Les cygnes sauvages
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Elisa : la soeur

☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6074
✯ Les étoiles : 931




Actuellement dans : « Murmure leurqu'ils floodent trop ! »


________________________________________ Sam 28 Mar 2015 - 23:00






∞ Dieu git dans les détails


Louise & Hippolyte & Lily & Ellie & Willson & Emma


De ce qu'elle avait comprit, François un type qui avait squatté sa tête a un moment était Indi, et que il était censé être mort mais qu'en fait il était en vie ? Et c'était un dieu ? La princesse se passa une main sur le visage. Elle comprenait mieux pourquoi Lily avait voulu prendre l'air, elle même n'y comprenait rien. Rien de Rien.

Elle eut un sourire en entendant la petite histoire. Louise ne comprenait absolument pas cette histoire d'Elliot-Ellie, mais qu'a cela ne tienne, elle avait déja vu des choses plus bizarres non ? Mais ce que sa partenaire ne savait pas, c'était qu'elle aussi était plus tot douée avec les cartes. Elles allaient bien s'amuser. Elles avaient commencé a jouer ( Lily avait perdu ses chaussures et une chaussette, tendis que Louise avait du se séparer a contre coeur de ses sandales et de son chapeau) quand Hippolyte se dirigea vers elles. Louise profita de son calin, et se rechaussa, profitant que l'attention de sa partenaire de Wii ne soit posé sur Lily.

Puis ce fut au tour d'Elliot de débarquer, pour faire un câlin collectif. Louise fut quelque peu étonné par son geste mais après tout il n'était pas méchant. Puis Willson débarqua, Sa main posé a un endroit stratégique de Lily, ce qui ne devait pas plaire a Elliot. Mais en voyant la gène qui le prenait, Louise ne put s’empêcher d’émettre un rire cristallin, avant d'aller l'aider a se relever.

Lily expliqua en quelques mots l'histoire du fauteuil, et Elliot ne perdit pas une seconde pour l'essayer. La lumière s'éteignit, Louise se crispa avant de voir qu'elle avait toujours sa petite boule de lumière. Ce qui se passa en suite fut réellement étrange. Le planétarium plus vrai que nature apparut, et avant que la jeune femme ne puisse lui dire de faire attention, il avait envoyer deux planètes se percuter et les réduisait en cendres.

Mais soudain, une personne en capuche se matérialisa au milieu d'eux, et s’avança vers Elliot. il n'avait apparemment pas d'intentions sympathiques. Vraiment pas. On aurait dit qu'il n'avait qu'une envie : tordre le cou du jeune homme assis dans le fauteuil. D'un bond, Elliot s'éloigna, faisant disparaitre la vision. La lumière revint et tous fixaient le vide, l'air ébahie.

La princesse fixa les autres, remarquant avec soulagement la présence d'Emma et celle d'Aaron et de Charles. Francois ? Peut etre.

Ils restèrent silencieux un instant, laissant les paroles d'Elliot flotter dans le vide. "Bon, ca c'était ... flippant ...." La jeune femme se tourna vers les autres. Rapidement, elle se tourna et alla jeter un oeil derrière les rideaux carmin. On ne savait jamais, si ca se trouvait le type était toujours là... Rien a l'horizon. La jeune femme revint. "Bon. Elliot, y a rien a l'horizon." Elle lui attrapa la main et l'entraina vers le fauteuil. "Faut qu'on sache. Qui c'est ce gars a ton avis ?" La curiosité la démangeait, elle voulait savoir qui était ce type, ce qu'il voulait a Elliot. Elle se posta devant lui et planta ses yeux dans les siens. "T’inquiéte pas, si il revient, on te défendra. Promis." D'un geste qu'elle voulut rassurant, elle pressa sa main et avança avec lui.

Et soudain, elle trébucha sur un relief du tapis au sol, et tomba, le poussant sans faire exprès. Le jeune homme tomba dedans un peu hébété, et resta assis une seconde, durant laquelle le temps sembla suspendu. Puis il disparu. Purement et simplement. "ELLIOT !?"
Sans hésiter, Louise tendit une main, la ou elle aurait du rencontrer la jambe du jeune homme. Mais sa main ne rencontra que le vide. "Merde ..." D'un bond elle se leva et grimpa dans le fauteuil. Si Elliot avait disparu a cause de ca elle devait pouvoir disparaitre aussi.

Mais elle resta la. Avec les autres qui la fixaient.




code by PANIC!ATTACK


Lou : 90% et stressée
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13704-louise-hollen-en-cour http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13932-amis-et-enemis-de-lou http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t16326-la-vie-trepidante-ou-pas-de-louise-hollen#159259

Lily Olyphant


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucy Hale ♥

Ѽ Conte(s) : Dumbo ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Dumbo ☣ l'éléphant qui sait voler. ϟ

☞ Surnom : seb ☮

Fondateur Disney Rpg

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5160
✯ Les étoiles : 4426




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Dim 29 Mar 2015 - 0:25






    Elliot s'était dirigé vers moi et j'avais passé mon bras sous le siens, l'attirant un peu plus contre moi. Ce type qui nous était apparu avait un air véritablement mauvais et il m'inspirait rien de bon. Faudrait peut-être mieux rebrousser chemin et rentrer à la maison ? En plus, Ellie devait être inquiète de ne plus avoir de contact avec nous et j'avais très envie de serrer Cassie dans mes bras. Elle me manquait, ça remontait à plusieurs heures que je ne l'avais pas vue et je n'avais pas envie de la laisser plus longtemps toute seule.

    "Il est partit et je pense qu'on devrait faire de même, ça serait bien plus pruuuuuuuuud !"

    Je n'avais rien compris à ce qui avait suivi. Je m'étais juste retrouvée par terre, dos contre sol. J'avais devant moi, ou plutôt sur moi, un visage qui m'était familier. Une petite tête avec pleins de cheveux tout ébouriffés. Il avait laissé échapper un petit aïe et j'aurai bien fait de même, mais il était sur moi et du coup ça me bloquait un tout petit peu la respiration. Ca n'avait rien d'agréable.

    Il avait relevé la tête, ce qui avait eu pour effet de dégager ma cage thoracique et j'avais pu respirer normalement. C'est fou ce qu'il avait un petit cou. On pouvait à peine passer un bras autour. J'avais eu tout l'occasion de l'observer de là où je me tenais. C'était à ce moment là que je m'étais rendu compte que quelque chose de plutôt agréable arrivait à me détendre alors que le moment n'était vraiment pas propice. En penchant un peu la tête, j'avais vue quelque chose qui m'avait fait ouvrir grand les yeux.

    J'allais lui faire remarquer qu'il avait la main sur mon sein, mais il l'avait vue tout seul. Il s'était enfin reculé et Elliot s'était approché de moi pour m'aider à me relever. Je m'étais dépoussiérée rapidement tout en faisant un petit sourire à Elliot. Puis, en tournant la tête vers Wilson, je l'avais vue blablater une tonne d'excuses. C'était pas voulu, mais il en avait un peu profité... Il venait de cacher ses mains derrière son dos et rougissait, ce qui lui donnait un petit côté vraiment adorable. Mais fallait rester impassible vue le regard que lui portait Elliot. D'ailleurs, pour plus de prudence, j'étais passée devant Elliot, lui prenant la main et j'avais fait un petit sourire à Wilson pour lui faire comprendre que c'était pas grave.

    "Hipp ? T'as du réseau toi ?"
    avais-je dit tout en trifouillant mon portable. Car je venais d'avoir une idée pour le mariage, mais mon portable ne captait pas. Fallait absolument que je contacte Robyn au plus vite. Je m'étais éloignée de Elliot pour m'approcher de la jeune femme.

    "Faudrait trouver un endroit avec du réseau. Je viens de penser que ça serait pas mal de mettre de la crême fouettée dans le repas. Je ne sais pas à quel moment exactement, mais c'est génial ce truc ! N'est ce pas ?"

    Je lui avais dit cela en secouant plusieurs fois la tête de haut en bas. Pourquoi j'avais eu une envie soudaine de crème fouettée ? Puis, j'étais sortie de mes pensées en entendant Louise pousser un juron. Où était Elliot ? C'était la première pensée qui m'était venue quand je m'étais tournée. C'était à ce moment là aussi que Emma venait d'apparaître.

    "Elliot ? T'as fait quoi d'Elliot ?"
    avais-je demandée à Louise. Où était-il encore ? C'était vraiment pas le moment de partir s'amuser sans nous !


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« T'es pas obligé de le tuer... »
« ... mais bon. Cette chaise a été vraiment méchante avec moi ! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily-olyphant-dumbo#815322 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily-olyphant-dumbo#815322

François Sandman


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : ➹ Bradley Cooper

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ Dyonisos, l'ex d'Aphrodite ϟ

☞ Surnom : ➹ seb

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 47
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 29 Mar 2015 - 0:35

    "Et merde !" m'étais-je exclamé en comprenant que Elliot avait disparu une fois encore. Bon sang, qu'est ce qu'il avait la bougeotte ce garçon. J'avais passé une main dans mes cheveux avant de m'approcher de Lily.

    "Ne t'en fais pas, on va le..."

    Je n'avais pas pu finir ma phrase, qu'elle m'avait balayée d'un geste de la main, faisant comme si je n'étais pas là et qu'elle ne me voyait pas. Mais j'existais ! J'étais bel et bien là et il n'était pas question qu'on se prenne le chou à un moment pareil. Je m'étais donc avancé vers elle et je l'avais forcée à se tourner.

    "Ca suffit ! On aura tout le temps de se prendre le chou une fois sortit d'ici ! Elliot a dû trouver l'entrée que je n'avais pas trouvé la dernière fois. Mais c'est bon, je gère !"

    Je gérais, c'était évident et je sentais que Lily bouillonnait. Ne jamais mettre une femme enceinte en colère. J'avais baissé la tête vers son ventre. C'est vrai qu'elle n'était plus enceinte. Mais techniquement elle était encore dans ses neuf mois, du coup ça comptait toujours !

    "Je pense qu'il faudrait tester tous les fauteuils."

    C'était une idée à la con, j'en étais conscient, mais fort heureusement, Aaron avait eu une meilleure idée et il avait proposé d'appeler Elliot tout simplement. J'avais hésité un moment à le prendre au sérieux. C'était peut être pas si con que ça, mais ça avait juste tendance à énerver d'avantage Lily. J'avais secoué la tête avant de croiser les bras. Juste à côté de moi, il y avait Louise.

    "Attends, je reviens vers vous en ce moment décisif, enfin vers eux et on me regarde comme si j'étais un étranger. Mais bordel, j'ai passé un temps fou dans sa tête ! Je ne vois pas pourquoi elle m'ignore. Un éléphant c'est vraiment têtu ! Surtout un éléphant avec de très grandes oreilles."

    Je savais que ça allait la faire réagir. Ca n'avait pas tardé d'ailleurs. Elle avait tournée la tête et m'avait fusillée du regard. Mais étrangement, elle n'avait rien dit et elle se contentait de me regarder. C'était terriblement gênant... On n'avait pas idée de mettre les gens mal à l'aise comme elle le faisait là. J'avais une nouvelle fois tourné la tête vers Louise.

    "J'ai pas très bien compris. Vous êtes la copine de mon fils ?"

    J'aurai dû formuler ça autrement, car pour la toute première fois de ma vie, j'avais entendu Aaron prononcer un juron. Ca ressemblait à un : "oh merde, c'est pas vrai!" Pourtant si, c'était vrai. Je m'étais tourné vers lui.

    "Je vais te confier quelque chose que je préfèrerai que tu apprennes pas moi plutôt que par un autre."

    Ce dernier avait une nouvelle fois dit un truc du genre "C'est pas vrai... Tu es..." Et je l'avais coupé à ce moment là.

    "Attends, laisse moi finir. C'est important. Aaron... Je suis ton père."

    Il semblait toujours aussi ahurie. Au moins ça c'était fait. Puis, quand je m'étais tournée, je n'avais pas pu éviter la main de Lily.

    "Aïe..."

    On avait beau être divin, ça faisait toujours aussi mal. J'avais fait un petit sourire à Louise.

    "Qu'est ce que je disais... Les éléphants ont un mauvais caractère!"

    Cette fois ci j'avais pu éviter la main de Lily. Et la suivante et...

    "Hé !!! Mais arrête ! Arrête bordel ! Putain tu fais chier là ! Stop !"

    Pourquoi elle ne s'arrêtait pas ? Mais que quelqu'un la retienne !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



Propriétaire de S-Life



Elliot Sandman


« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


avatar




╰☆╮ Avatar : Pierre Niney

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le fils de Hadès et Aphrodite

☞ Surnom : Natoune

Meilleur duo Awards

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5211
✯ Les étoiles : 1018




Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Dim 29 Mar 2015 - 17:49


« I don't want to believe... »
Wilson venait de tomber sur Lily. Perplexe, je renversai la tête en arrière pour regarder le plafond, mais il était intact. Aucun doute : il se passait vraiment de drôles de trucs par ici. Je me reconcentrai sur le petit bonhomme qui avait les mains baladeuses. Il se confondit en excuses mais absolument rien ne pouvait justifier ce qu'il venait de faire. Je le fixais, les poings serrés, raide comme un piquet, avec la sensation d'avoir de la vapeur qui me sortait des oreilles. Eloigne-toi d'elle et vite. Il sembla entendre mon ordre télépathique parce qu'il se recula, rouge comme une pivoine. Je résistai à l'envie de lui en coller une, surtout que je me sentais légèrement à bout après les retrouvailles avec "Indiana" et l'apparition de l'homme mystérieux dans l'auditorium.

Lily dégaina son téléphone portable. Je fronçai les sourcils mais n'eus le temps de rien, car Louise me prit par la main pour m'entrainer vers le fauteuil. Je mis quelques secondes à comprendre le but de sa manoeuvre. Alors, un sourire figé étira mes lèvres et je me stoppai.

"Ah non, non non non..."
fis-je d'un ton faussement détendu en secouant énergiquement la tête. "Je ne m’assiérai pas là-dessus une nouvelle fois. On sait pas qui est ce type ni ce dont il est capable. Hors de question que je vous mette en danger. Non, on va trouver la sortie et se manger une glace tous ensemble ! Qui vote pour ça ?"

Je tournai la tête vers les filles, cherchant l'approbation d'Hippolyte. Ma cousine avait un tempérament de feu, elle intimait le respect et le silence quand elle prenait une décision. Tout le monde la suivrait si elle était de mon coté. Mais Louise, têtue comme une mule, insista avec son "Qui est ce gars à ton avis ?"

"Mais j'en sais rien !" m'écriai-je, un peu agacé. "Pourquoi j'aurais réponse à tout ? J'ai pas la science infuse !"

Elle se planta devant moi et me dévisagea de ses grands yeux pleins de questions. Son acharnement me mettait mal à l'aise. J'avais l'impression de lui mentir. Elle me voyait comme le grand sage, le Gandalf du groupe. J'allais forcément la décevoir...

"T’inquiéte pas, si il revient, on te défendra. Promis."

Ouais bon. Tout compte fait, elle me prenait plutôt pour Pippin, le gringalet qui sert un peu à rien. Je lui décochai un regard à la fois interloqué et offusqué, avant de prendre une mine farouche. Elle serra davantage ma main et je levai le nez en l'air.

"Tu me prends pour un Hobbit incapable, mais... aaaais !"

Ma phrase se termina par une longue exclamation surprise et paniquée tandis que je me sentais basculer en avant. Je perdis l'équilibre, battis l'air de mes bras, avant de tomber sur le fauteuil qui s'activa aussitôt. Je fermai les yeux et me cramponnai aux accoudoirs, terrifié.

J'ouvris un oeil, puis l'autre, et lançai un regard indécis à la salle dans laquelle je me trouvais. C'était la même, sauf qu'il n'y avait plus personne.

"Euh... vous êtes où ?"
fis-je en me redressant dans le siège.

Seul mon propre écho me répondit. Je me relevai, croyant retrouver les autres, mais je restai seul dans l'auditorium envahit par la pénombre. Les planètes et les étoiles dansaient au-dessus de ma tête très lentement, comme si elles suivaient chacun de mes mouvements. J'avais l'impression d’être le point central d'une farce.

Soudain, des pas se firent entendre. Je me retournai, dévisageant le nouveau venu qui descendait les marches menant vers moi. Il s'agissait d'un homme dans la soixantaine, aux traits tirés, à la fois chaleureux et intimidant. Il portait un costume noir très classe, même s'il n'en avait pas besoin pour obtenir davantage de charisme. Je savais que j'avais à faire à quelqu'un d'important. Il avait l'air moins dangereux que l'autre vieux monsieur que j'avais croisé. J'avais trouvé l'accès à la maison de retraite divine, ou quoi ?

Le vieil homme s’arrêta face à moi, m'observa un long moment avant qu'un sourire ne naisse à la commissure de ses lèvres. Lorsqu'il prit la parole, ce fut dans un filet de voix à la fois doux et sirupeux.

"Il me tardait de te rencontrer enfin, Elliot."

Ok, il connaissait mon nom. Ca m'évitait de passer par la case présentation. Et vous, vous êtes ? Je me doutais qu'il n'allait pas répondre, alors autant passer à la chose la plus importante.

"Vous pouvez me faire sortir d'ici ? J'aimerais bien retrouver mes amis."

Son sourire se fit plus large. Il avait l'air franchement amusé. Je risquai un sourire à mon tour. Autant se la jouer détente. Il avait l'air plutôt sympathique, même s'il valait mieux rester méfiant.

"Tu viens de pénétrer dans l'antre la plus importante de toute la création, et tout ce que tu veux faire, c'est retrouver tes amis ? Voyons mon garçon, un peu de sérieux." dit-il en riant.

Je fronçai les sourcils, irrité par sa remarque. Oui, j'ai des amis et j'y tiens ? Ca te pose un problème ? Heureusement que ma mère m'avait bien élevé, sinon je lui aurais répliqué un truc dans ce gout-là.

Le vieil homme passa devant moi pour retourner vers l'estrade. A chacun de ses mouvements, les planètes et les étoiles qui flottaient dans l'air semblaient le suivre. Il avait une aura plus imposante que la mienne. Désormais, c'était lui le point central de l'univers. Avant de monter sur l'estrade, il se retourna vers moi et leva son doigt vers la planète la plus proche.

"Chaque dieu a son temple. Un lieu où les fidèles peuvent se recueillir et implorer sa miséricorde ou son aide."

Je levai les yeux pour envelopper l'auditorium d'un regard hésitant. Comprenais-je vraiment ce qu'il était en train de me dire ? Une boule électrique grossit en moi, me chatouilla les entrailles avant de me titiller le cerveau. Je jetai un coup d'oeil plein de joie au vieil homme. Alors comme ça, j'avais un temple moi aussi ?

"Un avant-poste." corrigea-t-il avec un sourire entendu. "Je ne veux pas m'avancer, mais à mon humble avis, c'est beaucoup mieux."

Je tressaillis. Ainsi, il pouvait entendre chacune de mes pensées. Probablement qu'il avait perçu mes remarques acerbes informulées. Tant pis. Ca n'avait pas l'air de l'énerver.

Derrière lui, le fauteuil sembla prendre davantage de consistance. Il me semblait plus réel qu'auparavant.

"Ca sert à quoi un avant-poste ? Parce que dans Stargate Atlantis, ça permet de manipuler des drones, ce genre de trucs."

L'homme sourit, sans cesser de jouer avec la planète.

"Tu vas pouvoir tout remodeler selon tes désirs. Tout détruire pour mieux reconstruire."

D'une simple pression du doigt, il changea la planète en cendres. Lorsqu'elles tombèrent à mes pieds, je restai sans voix. Du bout de ma chaussure, je repoussai les cendres qui voletèrent. Je secouai la tête et dévisageai l'homme qui m'observait d'un air triomphant.

"Mais... ce n'est qu'un jeu, tout ça !" fis-je, la gorge sèche. "Le planetarium n'est pas réel. C'est pas... c'est pas une vraie planète qui vient de s'éteindre !"

L'homme ne répondit rien, se contentant de m'observer. Puis soudain, il m'agrippa par le bras. Aussitôt, je sentis un flot incommensurable de puissance m'entourer. Cela m’empêchait presque de respirer. Sous mes yeux ébahis, je vis le décor devenir flou pour être brutalement remplacé par une rue très passante dans une grande ville. New York me vint à l'esprit.

"La vie n'est qu'un jeu, Elliot." déclara l'homme en pressant davantage mon bras. "Tu comprends extrêmement vite. Je suis très content de toi. Regarde de quelle façon tu peux tout écrire selon tes souhaits..."

Il me lâcha pour tendre la main vers un passant qui se sentit heurté. Il regarda vers le vieil homme sans le voir, avant de poursuivre sa route. Ensuite, l'homme fit jaillir de l'eau d'une bouche d'incendie sous les cris hystériques de la foule.

"Arrêtez ça !"
m'écriai-je. "Ca rime à quoi ?"
"Je veux simplement te montrer tes capacités." sourit l'homme en fermant le poing.

Aussitôt, la bouche d'incendie cessa de vomir de l'eau.

"Tu ne trouves pas ça fabuleux ? Le monde n'a aucune limite pour nous. En plus, il n'y a rien qui te choque ?"

Il venait de glisser vers moi pour murmurer à mon oreille.

"Les vêtements de ces gens font très années 80, non ?"

Le paysage sembla de nouveau glisser à vive allure autour de moi avant que tout ne se stoppe, retour à la case auditorium. Je respirai par saccades, même si je n'avais pas senti la vitesse.

"Maitrises-tu déjà les cinq ?" demanda-t-il d'un ton soucieux en s'avançant vers moi. "Le feu, l'eau, le vent, la foudre... le temps."

Je reculai à chacun de ses pas, trop anxieux à l'idée de ce qu'il allait me faire. Cependant, j'appris très vite qu'il n'avait pas besoin de me toucher pour me rendre fou. Subitement, je sentis des gouttes tomber de mes doigts, et une mare se former à mes pieds. Je tentai de me ressaisir mais c'était comme si mes pouvoirs ne m'obéissaient plus. Je secouai les mains désespérément.

"Détends-toi." m'intima l'homme. "Tu es chez toi, ici. La maison de Surt, le guerrier légendaire. Cet endroit ressemble à ta perception de la vie. J'aime beaucoup le rapport au théâtre, à la représentation. Tu l'as très bien compris toi-même : la vie est un jeu."

Je secouai la tête rageusement. Je n'aimais pas ce dont il voulait me convaincre. Il cherchait à m'embrouiller. Il me lança un regard plein de sollicitude avant de lever la main pour la passer dans mes cheveux. Je vis alors que ma chevelure était devenue longue et noire.

"L'Autre." Le sourire de l'homme diminua. "Elle n'a aucune importance ! Tu devras te passer d'elle. Ne lui fais pas confiance. Ne lui fais jamais confiance."

Je déglutis avec peine et jetai un regard à Elliot qui se trouvait à quelques mètres de moi, l'air perdu. Je reposai mes yeux verts sur l'homme qui me faisait face, et repoussai sa main dans mes cheveux avant de dire, d'un ton sec :

"Je ne serai jamais ce que vous voulez. Je ne détruirai rien."

"Certains choix que l'on fait peuvent être dictés par un malheur qui nous arrive." déclara l'homme d'une voix attristée. "Qu'on le veuille ou non. C'est écrit, Elliot. Nous sommes voués à remodeler la réalité."

"Je refuse de le faire ! Il y a forcément une autre solution !"
"Le monde me plait comme il est !" insista mon double.

"Pour l'instant." fit l'homme. "Mais un jour ils te pousseront à le faire."

Je parcourus l'espace qui me séparait d'Ellie pour prendre sa main et la serrer, avant de regarder l'homme d'un air plein de défi. Ses frères et soeurs... de quoi parlait-il ? L'ombre de la vérité commençait à faire son chemin en moi, mais je m'y refusais encore. Soudain, Ellie poussa une exclamation mais l'homme fit un geste et elle disparut. Ma main se referma sur du vide.

"Où est-elle ?" m'exclamai-je. "Ramenez-la moi !"

"Non, c'était une erreur de la faire venir. Tu te reposes trop sur sa force lorsqu'elle est là. Elle te conduira dans ta chute."

Il fit quelques pas tandis que je restai tétanisé, les poings serrés. Je ne comprenais rien à ce qu'il voulait que je fasse. Soudain, il se retourna, une lueur malsaine au fond des yeux.

"Et qu'en est-il pour elles ? Les as-tu déjà trouvées ?"

"Trouver quoi ?" m'étranglai-je.

Il étendit les bras et cinq sièges apparurent autour du mien, légèrement en décalé. Il pencha la tête de coté, sceptique.

"J'aurais plus imaginé des socles, comme c'est étrange. Il s'agit donc d’êtres humains. Des femmes, n'est-ce pas ? Je le reconnais bien là..."

Il esquissa un sourire tandis que je luttais contre cette réalité. Je repensai à Arès, à ce qu'il m'avait dit.

"Arès t'en a parlé." insista-t-il. "Tes cinq reines. Ou plus précisément, les armes dont tu auras besoin pour accomplir ton oeuvre."

Il mettait en lumière toutes mes frayeurs, les rendait tangibles. Je me mordis les lèvres avant de lui crier au visage, n'en pouvant plus :

"Emma n'est pas une arme ! Elle ne le sera jamais ! Vous ne comprenez rien à rien !"

"Tu voudrais qu'elle n'accomplisse pas ce pour quoi elle a été créé ?"

"Je veux que vous me FICHIEZ LA PAIX !"

Je hurlai, je titubais, je voulais que tout s’arrête. Je voulais retourner auprès de Lily, vivre cette journée pleinement. Après tout, c'était elle ma reine ! Ma seule et unique reine ! Je voulais que tout redevienne comme avant.

En face de moi, l'homme perdit toute patience et chaleur dans le regard. Il étendit les bras et lentement, quinze fauteuils pourvus de sangles sortirent du sol, tels des monstres de ferraille. Je déglutis avec peine, le visage ravagé par les larmes qui coulaient aussi surement que l'eau de mes doigts. A travers mon regard flou, j'entrevis quelques noms gravés sur les dossiers : Héra, Arès, Dionysos, Artémis, Aphrodite...

"Leur sacrifice est nécessaire. Grâce à eux, un nouveau monde s'érigera." déclara l'homme d'un ton implacable. "Il faut que tu l'acceptes, Elliot. Je ne suis pas ton ennemi. En fait, je serai le seul ami qui t'accompagnera dans ton labeur."

Je n'étais plus qu'une enveloppe vide. Je ne ressentais plus rien hormis la douleur et le refus.

"Non."
balbutiai-je. "Non, je ne deviendrai jamais comme vous."

Je m'approchai de quelques pas chancelants mais déterminés. Surpris, l'homme recula.

"Il est trop tard pour cela, Elliot."

Cette phrase acheva mes dernières résistances. Je refusais, je savais que c'était faux. Je secouai la tête pour résister une dernière fois.

"Ce n'est pas facile d’être un titan. Encore moins d’être un titan-roi." concéda-t-il d'un ton navré. "Je serai toujours là pour t'épauler. Je sais très bien ce qu'il en coute."

Chronos. Dans mon esprit chaviré, tout se débloqua tandis que je le dévisageai. Je plaquai les mains autour de mon crane dans l'espoir d'échapper à toute cette douleur, quand soudain, je sentis deux autres mains se poser sur les miennes. Aussitôt, toute ma peine disparut, remplacée par un vide flottant.

J'ouvris les yeux, offrant un regard hébété au groupe que je venais de retrouver. Chronos se trouvait toujours face à moi, si près que je ne voyais que sa veste de costume. Subitement, je sentis un baiser sur mon front avant qu'il ne s'écarte.

"Je serai toujours là pour toi."
murmura-t-il d'un ton confiant.

Je ne parvins à esquisser aucun geste, pétrifié par tout ce que je venais d'apprendre et de voir. L'eau s'écoulait toujours de mes doigts et de mes yeux, formant une mare à mes pieds. Je n'y voyais plus rien, mais je savais. Je savais que Lily était là, que je l'avais retrouvée. C'était tout ce qui comptait.

Je crus voir Chronos m'intimer de m'agenouiller devant lui. Je chancelai une fois de plus. Je tenais à peine sur mes jambes mais hors de question que je lui montre le moindre signe de soumission. Il pouvait me détruire immédiatement s'il le souhaitait. Ca m'était bien égal. Ca arrangerait peut-être les choses, même.

Les rides tressautèrent au coin de ses yeux tandis qu'il me décochait un regard entendu.

"Ta place n'est pas au sol. Tu as très bien réagi."

Son regard parcourut le reste de l'auditorium, se posa sur Hippolyte.

"La fille d'Arès."
dit-il sans aucune fluctuation dans la voix.

Il continua de les observer un à un : Louise, Emma, puis ses yeux s'attardèrent sur Lily, dont il fini par détourner le regard sans que je puisse comprendre son insistance.

"Et voilà la reine." en tournant une nouvelle fois la tête vers Emma.

Je déglutis avec peine et sentis une main tiède réchauffer mon dos. Je me redressai légèrement tandis que la présence m'apaisait. Elle le faisait d'une façon beaucoup plus douce que Chronos. Je me sentais mieux, entier. Je levai les yeux sur Ellie qui me serrait dans ses bras. Elle me sourit et s'écarta de moi juste assez pour glisser sa main dans la mienne.

"Allez-vous en." lâchai-je dans un souffle.

Chronos se stoppa net et nous observa, Ellie et moi. Il s'écoula quelques secondes avant que la jeune femme reprenne, d'un ton à la fois vaillant et tremblant :

"Faites ce qu'il dit !"

Alors, un sourire arqua le coin de ses lèvres et il s'évapora dans l'air, me laissant une amère sensation de vide sans l'ombre d'une victoire.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Rock you like a hurricane
My body is burning, it starts to shout. Desire is coming, it breaks out loud. Lust is in cages till storm breaks loose.
Just have to make it with someone I choose.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t974-call-me-god-elli http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t11851-elliot-this-is-my-kingdom-come http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t1908-la-vie-trepidante-d-un-demi-dieu

Emma Swan


« Toon pour un
et un pour toons ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jennifer Morrison

Ѽ Conte(s) : Once upon a time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille de Blanche et Charmant

☞ Surnom : Marjo

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3300
✯ Les étoiles : 1241




Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Dim 29 Mar 2015 - 22:43

Dieu gît dans les détails.
Avec Ellie, Lily,Hippolyte,Wilson ,Emma et ...Indiana ? O.o


Je tournais la tête et remarquais que j'était enfin parmi les autres,je poussait un soupire de soulagement,je n'allais donc pas mourir écraser par une statue géante en pierre,c'était une bonne nouvelle.J'observais les autres,il semblerais que quelque chose se soit passer mais je ne savait pas quoi.Je m'avançais dans leur direction mon sac toujours sur le dos alors j'en profitais pour le retirer quand je m'arrêta ,j'attrapais ma bouteille d'eau et me mis a boire quand j'entendis un gros bruit ,je tournais la tête pour voir Elliot au sol avant que celui-ci ne disparaisse soudainement.

"Elliot ! mais il se passe quoi ici bordel ?."

J'étais légèrement en train de perdre peut a peut mon sang froid ,je portais mon attention sur Indiana qui lui essayais de communiquer avec Lily mais la jeune femme ne semblait pas vouloir lui parler,Aaron qui était de retour proposa d'appeler Elliot mais je n'était pas sur que sa fonctionnerais.

"...Mais bordel, j'ai passé un temps fou dans sa tête ! Je ne vois pas pourquoi elle m'ignore"

Je m’apprêtait a boire encore une fois quand j'entendit cela,je tournais la tête pour fixer "Indiana" incrédule,il avait été dans la tête de Lily ? Comment sa pouvait être possible exactement ? ."J'ai pas très bien compris. Vous êtes la copine de mon fils ?"Pas la peine de poser la question a voix haute,j'avais eu ma réponse quelque instant plus tard,on pouvait dire que j'était stupéfaite,il confirma a Aaron qu'il était belle et bien son père.

"Attendez vous êtes Dionysos ? C'est que maintenant que vous nous le dite ? Après tout se qu'on vient d'endurer ?."

J'aurais bien voulue allez le frapper mais Lily venait de s'en charger a ma place et ne semblait pas vouloir s'arrêter de sitôt,je m'avançais vers elle avant de la tirer doucement en arrière ,le frapper n'aiderais rien."On doit trouver Elliot ,tu le frappera autant que tu veut après sa."Je lui disait le plus gentiment possible avant de reporter mon attention sur Dionysos.

Vous vous expliquerez plus tard,la priorité pour le moment c'est Elliot."

Et quand on parlais du loup,je vit Elliot réapparaître et il n'était pas seul,un homme se trouvais la aussi,je fronçais les sourcils,j'avais l'impression de le connaitre ,en tout les cas sa présence ne semblait pas plaire a Elliot. L'homme ne semblait pas être un simple homme lambda,il connaissait l'identité d'Hippolyte puis son regard se posa sur moi,je ne me sentit pas a l'aise quand je croisa son regard.

"Et voilà la reine."

"Pardon ?."Mais l'homme ne me répondit pas ,il se contenta de continuer de fixer Elliot et Ellie que je venais de remarquer avant que les deux ne lui ordonne de s'en aller ,l'homme finit par s’exécuter quelques seconde plus tard.Je regardais la réaction de chacun avant de m’éclaircir la gorge.

"C'était qui celui la ?."Je me tournais vers Dionysos,après tout c'était un dieu ,il était le seul qui pourrait nous dire ci le type pas nette était un de ses frères ou plutôt quelqu'un d'autre.






(c) sweet.lips

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I will stay here
I will stay here with you, because I love you.

Louise Hollen


« Murmure leur
qu'ils floodent trop ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Rachel Mcadams

Ѽ Conte(s) : Les douze fréres / Les cygnes sauvages
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Elisa : la soeur

☞ Surnom : Lou, Loulou, P'tit Lu, Pollen



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6074
✯ Les étoiles : 931




Actuellement dans : « Murmure leurqu'ils floodent trop ! »


________________________________________ Dim 29 Mar 2015 - 23:58






∞ Dieu git dans les détails


Louise & Hippolyte & Lily & Ellie & Willson & Emma



"Elliot ? T'as fait quoi d'Elliot ?"
Louise la fixait, incapable de répondre, le cerveau comme paralysé. "euuh .. je ... je ... je sais pas ..." finit elle par lâcher, totalement ahurie par sa propre bêtise. elle avait perdu Elliot. Enfin perdu ... c'était un bien grand mot, vu qu'il s'agissait d'une personne. Mais quand même ! Par sa faute, il avait disparu.

Ce fut Charles/François/Indiana qui lui sauva la mise. Il parla d'un passage, qu'il n'avait apparemment pas trouvé la foi précédente ou il était venu. Sa solution ? : tester tous les fauteuils. Les yeux ronds, Louise le fixa, se demandant si il parlait sérieusement. La jeune femme se leva et avança de quelques pas. Il se mit a déblatéré des choses a propos ... d'éléphants ? D'après ses dires, Lily en était un. Ah. Bon.

Non mais c'est vraiment sérieux ?
se demanda elle en fixant Lily les yeux ronds. Un éléphant aux grandes oreilles, ca la faisait diablement pensé a Dumbo, l'un des dessin animé qu'elle avait vu avec Peggy et diane a la collocation. Mais ... Dumbo était un éléphant, et un garçon, pas une jolie brune ! Non, ce n'était pas le moment. Elle se mit juste un post-it mentale sse disant de revoir le dessin animé et de demander a Lily d'ou elle venait.

Soudain, il se tourna vers la princesse, lui demandant si elle sortait avec son fils. Aaron. La mine mi-épouvantée, mi-surprise de la jeune femme lui servit de réponse, alors qu'il se tournait a nouveau vers le demi dieu, lui annonçant qu'il était son père. Comme retrouvailles de famille, elle avait vu mieux. Surtout qu'il ne semblait pas s'en préoccupé plus que ca. Lily se mit a le frapper, sous l'oeil approbateur de Louise. Bien fait, ca lui apprendrait a prendre en compte les sentiments des autres. Sauf que la jeune femme ne semblait pas vouloir s’arrêter.

Lentement, Louise se déplaça jusqu’à Aaron, qui semblait en état de choc. Elle se disait que ca ne devait vraiment pas être facile pour le jeune homme. Après tout, il était allié a Egeon, et ce dernier leur avait fait un discours peu élogieux des dieux. Qu'ils abandonnaient leurs enfants, ne faisaient que se servir d'eux ... Logiquement , Aaron devait penser la même chose. Et cette situation ne devait que le lui confirmer.

Discrètement elle lui attrapa la main, et murmura un " Hey ... ca va aller?" un peut inquiet, en plongeant ses yeux dans les siens. Elle espérait qu'il ne prendrait pas ca pour une de ces fichue déclaration d'amour, mais elle ne pouvait décemment pas le laisser seul comme ca. Ca aurait été trop cruel. Et puis malgré ses déclarations incessantes, elle l'aimait bien et espérait s'en faire au moins un ami. Donc la .. elle s’inquiétait pour lui. A croire que son père voulait absolument le poussé du coté obscur de a force avec ces annonces faites sans réfléchir.

Emma attrapa Lily, pour l’empêcher de mettre sa pâtée a l'autre abrutie, quand tout a coup, Elliot réapparu, avec un autre homme, qui l'embrassa sur le front. Le dieu ne semblait pas bien, trempant le sol autour de lui. Louise ne comprenait pas ce qui ce passait. Une chose était sure, elle n'aimait pas type. Lentement, sa main libre se glissa dans son sac et ses doigts se refermèrent sur une de ses précieuses fioles. Elle se doutait qu'il y avait peu de chance qu'elle fasse effet, mais on ne savait jamais. L'homme se tourna vers Hippolyte et Emma, qu'il appela "la reine". Mais rapidement, ils se fit chasser par Elliot et Ellie, qui avait du se téléporter a l'instant.

L'homme s’évapora les laissant seuls, la peur nouant leurs ventres. Ema se tourna vers Dionysos, l'interrogeant, tendis que la princesse fixait Elliot, Ellie et Lily, avant d'attraper un mouchoir et de le tendre au jeune homme. " Je suis ... désolée, je n'aurai pas du te forcer a aller dans le fauteuil ..." dit elle d'une petite voix en le regardant. "Excuse moi..."




code by PANIC!ATTACK


Lou : 90% et stressée
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13704-louise-hollen-en-cour http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t13932-amis-et-enemis-de-lou http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t16326-la-vie-trepidante-ou-pas-de-louise-hollen#159259

Lily Olyphant


« On flotte tous en bas !
Viens flotter avec nous ! »


avatar




╰☆╮ Avatar : Lucy Hale ♥

Ѽ Conte(s) : Dumbo ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Dumbo ☣ l'éléphant qui sait voler. ϟ

☞ Surnom : seb ☮

Fondateur Disney Rpg

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5160
✯ Les étoiles : 4426




Actuellement dans : « On flotte tous en bas !Viens flotter avec nous ! »


________________________________________ Lun 30 Mar 2015 - 0:37






    Elliot venait d'apparaître sous nos yeux. Il ne faisait que ça en ce moment : disparaître et revenir aussi vite qu'il était partit. Bien que là, pas mal de minutes s'étaient écoulées avant son retour. Ce qui me paraissait vraiment bizarre en le voyant là, c'était qu'un homme avait les mains posées sur sa tête et venait de lui faire un baiser sur le front. C'était mon endroit à bisou !

    J'avais machinalement fait un pas en avant pour aller rejoindre Ellie qui était bien plus éloignée de l'homme et de mon Elliot, mais quelque chose m'intimait de rester en arrière. C'était une très douce sensation, quelque chose qui inspirait paix et bonheur. Je l'avais déjà ressentie à plusieurs reprises et quand j'avais tournée la tête pour regarder où elle était, je ne l'avais pas vue. Pourtant elle devait bel et bien être là. C'était bizarre. Quoi qu'il en soit, l'homme semblait énerver Elliot, car désormais ils étaient tous les deux, mon homme et ma Ellie, face à lui, lui ordonnant de s'en aller.

    Ca vous le fait aussi quand tous vos poils se dressent sur votre peau et que vous sentez ce frisson vous parcourir ? Imaginez quand c'est votre homme qui vous procure cette sensation, ça vous met dans une excitation pas possible, mais ce n'était pas le moment ! Qui plus est, il n'avait pas l'air d'aller bien. Je voulais aller le rejoindre, mais Louise y était allée avant moi.

    Elle n'avait pas tord. Si elle n'avait pas poussée Elliot dans ce fauteuil, il ne serait pas partit et l'homme ne serait pas arrivé. Qui était-il ? Il parlait bizarrement et son regard ne m'inspirait rien de bon. Il m'avait observée une fraction de seconde et puis plus rien. Il s'était surtout occupé d'Emma. Pourquoi il avait parlé d'une Reine ? Je l'aimais encore moins maintenant. Elle ne m'inspirait vraiment pas confiance cette fille. Tout comme ce type là bas, qui avait pendant un temps était dans ma tête et que j'aurai bien continué à frapper si on ne m'avait pas arrêté. Si Emma ne m'avait pas arrêtée ! Elle était de son côté, c'était pour ça que je ne l'aimais pas !

    Dyonisos m'avait adressé un pâle sourire et je m'étais contenté de le fusiller du regard. Puis, je m'étais approchée de Elliot en faisant un petit sourire à Louise qui était juste à côté de lui. J'avais pris la main de mon homme avant de poser mon autre main tout contre sa joue et d'approcher mes lèvres des siennes. Je lui avais offert le plus tendre de tous les bisous qu'on pouvait faire à l'homme de ses rêves. Et en me reculant, j'avais posée ma main tout contre son torse.

    "Ca va mieux ? Faut pas t'en faire, tu n'es pas tout seul. Je suis là, moi." lui avais-je dit avec un magnifique petit sourire, avant de me tourner vers le groupe, tout en gardant sa main dans la mienne. Il fallait se changer les idées, aller ailleurs. Faire les boutiques en Grèce, ça serait pas mal du tout ! J'y avais brièvement songé, mais je n'étais pas sûre que ça tente tout le monde. Quoi qu'il en soit, il me fallait du réseau, car je devais appeler Robyn pour lui parler de diverses choses concernant le mariage.

    "Dites, quelqu'un sait comment qu'on sort de là ?"


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




« T'es pas obligé de le tuer... »
« ... mais bon. Cette chaise a été vraiment méchante avec moi ! »

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily-olyphant-dumbo#815322 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74521-fiche-personnage-lily-olyphant-dumbo#815322

Wilson L. Wallander


« Tic tac,
sonne le glas. »


avatar




╰☆╮ Avatar : Anton Yelchin

Ѽ Conte(s) : Wall-E
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Wall-E

☞ Surnom : Nanis



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2958
✯ Les étoiles : 626




Actuellement dans : « Tic tac,sonne le glas. »


________________________________________ Lun 30 Mar 2015 - 16:56


Alors qu'Elliot récupérait sa bien-aimée, Wilson se contenta de se reculer encore davantage en évitant bien soigneusement de le regarder. Qu'est-ce qu'il pouvait être gêné ! Ce n'était pas dans ses habitudes d'avoir ce comportement et il espérait juste qu'on ne lui en tiendrait pas rigueur. Ce n'était pas de sa faute après tout, il n'avait pas vu la salle apparaître sous ses yeux, il n'avait rien pu faire pour éviter de heurter Lily. Elle ne semblait pas lui en vouloir, au moins, c'était déjà ça de pris.

Caché derrière Aaron, toujours assis par terre, Wilson se contenta d'observer les alentours, heureux de voir qu'Emma était apparue également. Cela aurait été dommage de perdre quelqu'un pendant ce séjour... au départ, il voulait juste visiter, apprendre des choses sur les divinités. Il s'était retrouvé dans un temple sans le savoir, ce qui aurait pu être une bonne chose, si seulement ils ne se faisaient pas attaquer dès qu'une nouvelle pièce s'ouvrait à eux. En fait, le Parthénon, s'était très bien.

Alors que le petit robot étudiant chaque rangée de fauteuils et chaque escaliers de ses yeux un peu surpris, il se redressa en comprenant à son tour qu'Elliot avait disparu. Comme il le pensait, ils ne pouvaient juste pas être tranquilles cinq minutes... Soupirant, mais résistant à la panique après le coup de jus qu'il l'avait animé alors que les murs commençaient à lui tomber sur la tête quelques minutes plus tôt à peine, il tourna son regard en direction d'Indiana. Ou plutôt... de Dionysos. A ce qu'il comprenait.

Sa gorge se serrait à mesure que le dieu leur annonçait – avec un tact immense – son identité. Ce n'était pas étonnant, à vrai dire, qu'il soit divin. Il n'aurait pas survécu jusqu'ici avec ce qu'il s'était prit autrement. La référence à sa présence dans la tête de Lily le fit tressaillir pourtant... Il se rappelait. Sans vraiment se souvenir, en fait. De la décharge que le cavalier avait lancé dans l'esprit de la jeune éléphante pour que le dieu n'intervienne pas dans le processus. C'était un peu à cause de ça, justement, qu'on avait cru que le père d'Elliot était... bel et bien mort. Serrant les bras sur sa poitrine, pour s'empêcher de trembler dans tous les sens, il ne quittait pas l'homme des yeux. C'était étrange de le voir ainsi devant eux, de se dire que son fils – biologique, cette fois – était à deux pas et qu'il avait bien des raisons d'être choqué par la situation. Une autre question pourtant se posait dans l'esprit du robot qui, pour tenter d'oublier les autres détails, se focalisait sur ce qu'il ne savait pas encore.

« Si vous êtes Dionysos... Qui était votre jumeau tout à l'heure ? »

C'est vrai ça. A sa connaissance, il n'y avait pas deux Dionysos. Juste un. Alors à moi qu'il ne s'agisse de son double maléfique... Après tout, il n'était plus physique, au moment où il se trouvait dans le corps de Lily pour rester en vie. Peut-être que le choc causé par l'intervention du cavalier et tout ce qui s'en était suivi avait crée quelques problèmes.

Seulement il était trop occupé à se faire frapper pour lui répondre et Emma eut la bonne idée d'empêcher Lily de continuer. Il comprenait cet élan de violence, après tout, cet imbécile de guide aurait pu leur avouer tout ça bien plus tôt. Ça aurait éviter pas mal de problèmes, certainement.

Et c'est à ce moment précis qu'Elliot réapparut à leurs côtés, de l'eau s'étalant de toute part à ses côtés, un homme près de lui.

Le cœur de Wilson explosa dans sa poitrine, sa tête fut prise de grésillements incontrôlables et ses muscles se tendirent instinctivement. Avant même que dans sa tête, il ne l'ait réellement reconnu. Chronos.

Son corps semblait répondre à d'autres ordres que les siens, alors qu'il aurait juste aimé s'enfuir à toute allure, mais c'était peut-être aussi parce que le titan, qui s'était retourné vers eux à présent... ne lui prêtait pas la moindre attention. Comme s'il était invisible. Comme s'il n'existait pas. Comme s'il n'avait jamais existé. Wilson sentait la rage monter en lui, cette haine primitive qu'on ne peut pas réellement définir et qui nous poussa à agir. Alors que Chronos s'adressait à Hippolyte, le robot osa un pas en avant, les traits méconnaissables. Il était aveuglé par ses souvenirs, par cette voix qui résonnait à l'intérieur de lui, lui intimant ses ordres et maintenant ne lui adressant même plus un regard.

Sa frustration était telle qu'il ne pouvait en définir la fin. Ce n'était pas de la jalousie vis à vis des êtres, de ne pas être reconnu, mais plutôt cette impression que tout ça, tout ce qui avait pu se passer et lui pourrir la vie à un point inimaginable, n'avait aucune importance au final. Que tout ce qui s'était passé ne signifiait rien pour cet être qui se sentait plus puissant que tout. Wilson n'était qu'une fourmi qu'il avait un jour pris dans ses mains, l'espace d'une seconde, pour ensuite la jeter par terre. Maintenant, il n'avait plus la moindre importance. Pourtant... Il savait qu'il restait toujours quelque chose en lui, une trace de ce passage. Alors pourquoi le titan l'ignorait-il donc ainsi ? Ne se demandait-il pas ce dont il s'agissait ?

Will s'apprêtait à se jeter sur lui, à s'imaginer faire des choses horribles dont il n'aurait jaais été capable en d'autres circonstances, au moment où une toute autre sensation vient se superposée à cette aura de colère qui l'entourait. Quelque chose de très apaisant, de très rassurant... Totalement opposé à celle que Chronos dégageait, et ce n'était pas la première fois qu'il le sentait. Tournant la tête dans tous les sens, paniqué à l'idée qu'elle puisse être là maintenant en présence de ses deux parents, il ne la vit pourtant pas. Peut-être était-elle juste une spectatrice de loin, parce qu'aujourd'hui elle n'avait pas besoin d'agir, juste de surveiller... Immédiatement, Wilson posa ses yeux sur Lily qui elle aussi semblait chercher quelque chose. Elle le sentait, n'est-ce pas ?

Au moment où il se retourna vers Elliot, il était trop tard. Chronos avait disparu. Et ce n'était plus vraiment de la haine qui l'animait alors... mais un regret incroyable. De ne pas avoir fais quelque chose, dis quelque chose. C'était la seconde fois qu'il le voyait face à lui, vraiment, même si ce n'était qu'une image, et il aurait aimé... agir, au moins, rien qu'un peu. Ses poings se serrèrent tandis que Louise et Lily semblaient s'occuper d'Elliot qui avait l'air... plutôt sous le choc. Il ignorait ce qui avait bien pu se passer mais devinait que cela n'avait pas dû être très joyeux.

Ses poings se serrèrent et il ignora totalement le reste du groupe, s'agitant dans tous les sens, alors que son pouvoir commençait à se relâcher à l'intérieur de lui après tant d'émotions passés. Ce n'était plus seulement celles des autres mais aussi les siennes qui se libéraient...

« C'était qui celui la ? »

Son sang bouillonnait tellement qu'il avait l'impression d'être en pleine combustion. Il passa une main dans ses cheveux, les lèvres pincées et, sans un mot, alors qu'il était en train de regarder sous chaque recoin de fauteuil s'il ne se cachait pas encore dans le coin, il enfonça son poing dans le premier siège qui se trouvait face à lui.

Ce n'était pas douloureux dans le sens où il savait que ça allait guérir. Et il pensait à tellement de choses que sa blessure ne lui semblait pas si importante, bien que sa main se soit légèrement enfoncée dans le revêtement. Il saignait à peine. Il avait juste eu besoin de faire sortir un peu de cette colère, et à défaut d'avoir l'homme face à lui pour se défouler en toute liberté... Il s'amusait à détruire le décor.

« Espèce de lâche. » Ce n'était même pas une parole à lui-même. Il ne s'était pas caché de le dire à voix haute. Il avait tellement de rancœur, tellement de... il comprenait Jay, maintenant. Jay et son animosité envers les divins. Jay et son envie de vengeance. Il ne s'en tirera pas comme ça la prochaine fois.

« C'était Chronos. »

Il n'accordait pas un regard à la moindre personne et sa voix était distante. Il transpirait, il n'en pouvait plus, il avait besoin d'air. Il avait besoin d'Eve.

« Je vais chercher la sortie. »

Il ne voulait pas leur faire de mal en n'arrivant pas à se contrôler, il préférait les laisser gérer Elliot, gérer leur histoire avec le retour de Dionysos, gérer tout ça... Il avait vraiment besoin d'air.

Mais alors qu'il commençait à monter les escaliers petit à petit, son regard se posa sur Ellie, qu'il n'avait pas vraiment remarqué jusque là parce qu'il était concentré sur... autre chose. Sa tête se pencha sur le côté et le lien se fit très vite dans sa tête. Elle n'était plus à Storybrooke, avec Cassandre ? Elle avait dû revenir en sentant que tout ne se passait pas comme prévu pour son double.

« Tu devrai retourner avec Cassandre. Elle ne doit pas rester toute seule. » Il gardait bien trop de secrets pour lui et voir ainsi les parents du petit bébé, si loin de chez eux en sachant que... « Vous devriez vous poser un moment et profitez d'elle. Ça grandit vite les bébés. »

Et il ne dit pas un mot de plus, sentant qu'il allait finir par craquer, déjà qu'il ne devait pas avoir l'air dans son état normal. Oh, ils mettraient tous ça sur le compte du choc, personne ne s'imaginerait qu'il en savait bien plus que ce qu'il devait savoir. Il en avait tellement marre...

C'est à ce moment là, en tournant la tête de tous les côtés en direction des murs, que l'évidence apparue. Tout en haut, à gauche. « Sortie de secours ». Il aurait bien rit mais il n'était pas vraiment d'humeur. C'était quand même vachement con comme solution.

« Je crois que j'ai trouvé. »

Il n'en pouvait plus et, tout en pointant le doigt en direction de la porte en question, il s'avança pour aller l'ouvrir, s'attendant presque à se retrouver face à des créatures sanguinaires voulant leur arracher la peau. Mais ce fut un tout autre décor qui s'offrait à lui et... un soulagement.

Dehors, il n'y avait qu'un soleil brûlant dans le ciel bleu, illuminant la ville d'Athènes. Lorsqu'il fit quelques pas à l'extérieur, il reconnut l'extérieur commun d'un théâtre tout à fait commun. Est-ce que c'était vraiment fini alors, maintenant ? Ils allaient pouvoir rentrer chez eux ?

« Vous voulez toujours prendre une glace ? » Il demandait surtout pour Elliot, qui avait l'air plutôt chamboulé. « J'ai perdu mes cookies. » Ça semblait tellement stupide comme constatation après tout ce qui venait de se passer. Mais c'était tout ce qu'il avait trouvé à dire.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
december, i'm ready
The best gift around the christmas tree
is the presence of family
wrapped in love.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8971-wilson-wall-e-termine http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8994-wilson-je-sais-j-ai-une-jolie-carrosserie#75782 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t9124-wilson-allons-rallumer-les-etoiles#77617

François Sandman


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : ➹ Bradley Cooper

Ѽ Conte(s) : ➹ Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ✲ Dyonisos, l'ex d'Aphrodite ϟ

☞ Surnom : ➹ seb

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 47
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 31 Mar 2015 - 22:03

    J'avais jeté un coup d'oeil discret vers Elliot qui ne semblait vraiment pas aller bien. Je l'aurai bien serré contre moi, mais Lily s'en était déjà chargée. Qui plus est, elle l'avait aussi embrassée. Je ne serais plus à grand chose. J'avais soupiré avant de tourner la tête vers Aaron qui me regardait avec un air abasourdis.

    "Arrête de faire cette tête. J'étais pas au courant que j'avais un fils. Je devais être saoul le jour où je t'ai eu !"

    Je me rendais compte que ça pouvait très mal être interprété. Mais j'étais le seul dieu à pouvoir être parfois saoul. A dire vrai je ne supportais pas du tout l'alcool. Ou alors j'en buvais bien trop et au final ça avait de l'effet sur moi. Quoi qu'il en soit, ce n'était pas en mal que je lui avais dit ça. Mais j'aimais pas être fixé de la sorte.

    "Bon allez, viens là !" lui avais-je dit en tendant mes bras et en me tournant vers lui, mais il avait eu un geste de recul, tirant Louise vers lui avec sa main.

    "Ok ok, j'ai compris. T'es à l'étape : je te regarde mais je ne touche pas ! La prochaine ça sera la bonne !"

    Je n'avais pas envie de me prendre le chou ni de m'en prendre à qui que ce soit. Je m'étais tourné pour rejoindre le petit gars qui avait trouvé l'issue tout seul comme un grand. Une fois au dehors, j'avais passé ma main devant mes yeux pour ne pas être éblouis par le soleil. Faisait beau, faisait bon. J'avais tourné la tête vers gringo !

    "Tout va comme tu veux ? T'as toujours l'air stressé. Je sais faire les massages si tu veux !"

    Ni d'une, ni deux, j'étais apparu derrière Wilson, posant mes mains sur ses épaules et massant délicatement. Il était à deux doigts de se dégager, mais je sentais qu'il en avait grandement besoin. J'avais relâché la pression avec une main que j'avais passé devant lui. Elle tenait un paquet de mini cookies.

    "Il sont en mini, c'est encore meilleur ! L'avantage d'être un dieu et de pouvoir faire apparaître ce qu'on souhaite."

    Je l'aimais bien ce gamin. Il avait une belle tête. Et il appréciait mes massages.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



Propriétaire de S-Life



Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 6 sur 8
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Evénement Divin #7 {24} : Dieu Gît dans les Détails





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ L'Europe