Sur le Fil
du Rasoir
de Nat

Le Péché Divin
de seb

Merry Christmas
de Nanis


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ Sur le Fil du Rasoir ☆ Evénement #88
Une mission de Balthazar Graves - Ouverture : 22 novembre 2017
« Serez vous prêt à venir flotter en bas avec notre Clown ? »

Partagez | .
 

 Evénement #40 : La Fiancée de Frankenstein [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

Jefferson Hyde


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 569
✯ Les étoiles : 25894




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Jeu 13 Aoû 2015 - 14:54



Jeff au pays de la fondue

« Mais non, shé… euuuh… attend faut que je te trouve un surnom. Mais tu sais, cette soirée-là, tu t'es droguée toute seule !.. »

La surprise du Chapelier fut grande lorsque la Sauveuse accepta le défi du Pirate ; et il était extrêmement difficile de surprendre le Chapelier -on dirait pas comme ça, mais je vous assure, c'est vraiment très très dur. Et c'est avec un large sourire qu'il fit la course avec Killian, l'un voulant attraper un chariot avant l'autre. Un véritable Mario Kart In Real Life se déroula sous les yeux stupéfaits de quelques badauds, tandis qu'Emma gagna haut la main et que Jefferson en profitait pour les bombarder de selfie dans des situations… pittoresque. Décidément, mais dans la vie réelle elle était imbattable à ce stupide jeu !.. le Chapelier se mit alors à prévoir dans sa tête qu'il allait falloir qu'il passe un maximum de temps sur cette console.
Et c'est d'ailleurs ce qu'il fit ; outre la douche, le port de son costume -avec toujours un haut-de-forme assorti, c'était la base !- et son émerveillement face à la beauté d'Emma quand elle se présenta avec sa robe, il passa tout son temps sur la DS, sans prêter la moindre attention à ce qu'il se passait autour de lui, même en arrivant au Moulin Rouge ou lors de la démonstration des danseuses -tiens, la compagne de Dundun était danseuse de cabaret ?-. Il passa tout ce temps la tête baissée, cachant l'objet sous la table avec le volume réduit au minimum, puisque apparemment ça n'était pas socialement acceptable de jouer à la DS dans un environnement aussi prestigieux que le Moulin Rouge.
Cependant, il leva les yeux au second spectacle, et enfin, il parvint à fermer sa console, les yeux rivés sur les danseurs et danseuses ; en lui grandissait une envie soudaine, une envie folle, une envie de faire quelque chose de complètement dingue -en même temps, c'est Jefferson…

« Killian, décidément, tu n'as pas idée d'à quel point tu te trompes. »

Et c'est avec un sourire énigmatique que Jefferson se releva, se dirigeant vers les coulisses -puisqu'apparemment, Dundun et Nana -Heather, pardon- pouvaient y aller sans soucis, c'était pareil pour lui non ? Non ?-. À peine eut-il mit un pied dans la zone interdite aux clients qu'une demoiselle poussa un cri de surprise, faisant accourir un grand type qui devait forcément être lié aux tas de muscles dans l'avion. En signe de bonne foi, Jefferson leva les mains, faisant comme s'il était un peu confus… bien qu'il tenait dans sa main un petit objet miroitant. Il prononça dans un français très approximatif parsemé de mots anglais :

« Oh, excusez-moi, je ne pensais pas à mal ! Je crois que je suis un peu perdu, c'est la première fois que je viens ici... »

Et tandis qu'il déblatérait ses paroles sous l'oeil suspicieux du securitas, le Chapelier approcha sa main de son visage, laissant filtrer un fumet délicat qui vinrent chatouiller les papilles de l'homme, et ses yeux se révulsèrent, visiblement charmé par son breuvage. Oh non, pas de magie ; une simple concoction tout ce qu'il y a de plus terrestre, à la sauce Wonderland…
Le securitas le laissa passer, et Jefferson rejoint les ombres, se faufilant dans les coulisses avec la dextérité d'un cambrioleur habitué à agir en plein jour. Puis, saisissant un costume et une trousse à maquillage (pour se faire un visage tout blanc à tâches noires façon panda), il se dirigea dans une sorte de placard à balais pour enfiler le tout. Il feinta son meilleur air d'homme perdu et se dirigea droit vers celle qui semblait responsable de la synchronisation du spectacle. Celle-ci lui lança un regard curieux, avant de littéralement exploser -avec toute la discrétion du monde, par contre.

« Attend, c'est toi le nouveau ?! Tu as plus de trois heures de retard ! Encore heureux que tu n'es qu'un danseur secondaire… On a justement besoin de toi sur la scène. Dans trois secondes tu montes, c'est clair ?! »

Jefferson approuva de la tête en prenant son meilleur air intimidé, avant de jeter un coup d'oeil du côté de la scène. Le spectacle du moment touchait à sa fin, et les divers artistes se préparaient déjà à suivre avec le prochain. Trois, deux, un…
Jefferson s'élança sur scène, parfaitement sûr de lui. Il n'avait aucune idée de ce qu'était la danse, de ce qu'étaient les paroles, de ce qu'il devait faire -bon Dieu !-, mais il se calquait sur les autres, réussissant à suivre le rythme tout en y ajoutant sa sauce. Il fit un clin d'oeil en direction de sa tablée, et sans prévenir, il attrapa un micro près des coulisses, et se mit à chanter…

You and me in our playhouse
Living in a veil
We never need to go without
Memories bring no joy or peace
We are alone
And all we need

Tuning out of the poison
Every waking day
Intolerance to overcome
Fortunes won by the boys with the guns
We are alone
Nowhere to run

Bernadette
You are my liberty
I celebrate the day
That you changed my history of
Life and death
Will always lead you into love and regret
But you have answers
And I have the key for the door to Bernadette

Winding down your emotions
Family and friends
Becoming ghosts to dream of and pass on
Time will erase every face every name
We are alone
No-one to blame

Bernadette
You are my liberty
I celebrate the day
That you changed my history of
Life and death
Will always lead you into love and regret
But you have answers
And I have the key
To Bernadette


Au début, du coin de l'oeil, il perçut tout de suite que les Securitas voulaient se jeter sur lui, et qu'il allait probablement finir au fond d'une prison avec ses conneries ; mais graduellement, étant donné qu'il menait la danse, la musique se synchronisa avec lui, et les danseurs firent de même, improvisant ici et là quelques pas pour apporter un spectacle de qualité. Ou tout du moins, d'aussi bonne qualité que le pensait Jefferson, c'est-à-dire une pure merveille. Narcissique ? Pas du tout.
La sécurité ne voulant pas affoler le public, resta dans les coulisses, et le Chapelier sentait que sortir de scène allait être une sacrée promenade de santé… mais ça valait le coup !

Emma Swan


« Toon pour un
et un pour toons ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jennifer Morrison

Ѽ Conte(s) : Once upon a time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille de Blanche et Charmant

☞ Surnom : Marjo , Emma-Senpai

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3282
✯ Les étoiles : 1221




Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Ven 14 Aoû 2015 - 1:05


La fiancée de Frankenstein

Feat: Emma,Jefferson ,Killian,Duncan,Heather & Fuyuki
Je commandais mon entrée puis mon plat plus mon apéritif quand je remarquais que Heather n'étais plus parmi nous ,je fronçais les sourcils regardant la salle pour voir si elle ne s'était pas perdu quelque part ,mais non elle n'étais belle et bien plus présente."Ou est Heather ?."Demandais-je ,mais je n'eu aucune réponse car les lumières se tamisèrent et la musique démarra,j'observais les danseuses qui démarrait leur numéros ne faisant pas spécialement attention a ce qui se passait,donc je n'avais pas remarquer que Heather était sur scène,le serveur déposa les verres sur la table et j'attrapais le mien pour boire une tout en observant le spectacle,écoutant la conversation des autres d'une seul oreille.

Le numéro se termina et quelque instant plus tard Heather se joignit enfin a nous a table,je levais les yeux sur la coiffe qu'elle portait et j'afficha un grand sourire me retenant d'éclater de rire,apparemment on avait du la confondre avec une des danseuses."Vous n'avez rien rater de bien intéressant."Je répondais avant qu'un autre numéro démarre,cette fois il y avais des hommes sur scènes,je levais les yeux au ciel a la remarque de Killian,choisissant de l'ignorer royalement."Nous somme dans un endroit de luxe ,il est normal que les repas soit comme cela."J'observais du coin de l’œil Jefferson qui venait a son tour de quitter la table après Duncan,tout le monde semblait avoir la bougeotte ce soir,mais je me méfiais plus de Jefferson que des autres.

"Non mais dite moi que je rêve ?."Murmurais-je en voyant Jefferson se trémousser sur scène,je
cachais mon visage dans mes mains,non je n'allais pas pleurer ,je me contenais juste de pousser un soupire,encore une fois il allait falloir que je sauve la situation.Puis son numéro se termina ,je me levais de ma chaise rapidement,arrangeant rapidement ma robe et me détachant les cheveux,passant discrètement sur scène pour entrer dans les coulisses ,les agents de la sécurité était en train de discuter avec Jefferson et la conversation ne semblait pas vraiment bien se dérouler ,je prenais une grande inspiration avant de passer une main dans mes cheveux blond ,si il y avait un rôle que j'avais appris a jouer a l'époque ,c'étais la fille complètement cruche.

"Bonsoir ,désoler de vous interrompre ,mais mon copain voulais me faire une surprise et je crois qu'il a complètement oublié de s'organiser avec les gens du cabaret."J'envahissait carrément l'espace personnelle des deux agents,leur touchant le bras et en leur faisant un grand sourire."Veuillez l'excuser de cette maladresse ,il ne le refera plus je le promet,c'est notre anniversaire de mariage vous voyez ? Et il est plutôt du genre spontanée ,ne nous jeter pas dehors s'il vous plais."Je me penchais légèrement en avant ,remarquant que les deux types jetais des coups d’œil en direction de ma poitrine,je me tenais une mèche de cheveux blonde ,jouant avec pour accentuer le côté bimbos.

"C'est bon vous pouvez y allez ,mais éviter se genre de refaire la même chose ou cette fois si on vous jettera a la porte."Je sautillais sur place en poussant des petits cris de joie tout en les prenants dans mes bras."Oh merci ,merci ,vous êtes adorable ,je vous adore,merci ,dit merci chéri."Je jetais un regard plein de sous entendue a Jefferson lui faisant comprendre que si il ne disait pas merci,sa allait mal finir.

J'attrapais la main du Chapelier avant de l’entraîner a ma suite en direction de notre table ,restant silencieuse tout le long du chemin,mon visage était a présent impassible ,je tirais ma chaise d'un geste sec avant de m'asseoir,me rattachant les cheveux avant de manger en silence.Une fois le repas terminer je payais l'addition avant de quitter l'établissement,je rentrais dans le véhicule en silence,nous reprenions la route en direction des Champ Elysées,mais au lieux de nous arrêter près de l'hotel la voiture s'arrêta devant un arrêt de bus ou un énorme bus nous attendais."Paris by night ...vous allez adorer ,ja ja ...wunderbar ! bis später ! Je grimpais dans le bus,donnant des sous au chauffeurs pour payer les billets qu'il me tendis ainsi que des paires d'écouteur pour chacun d'entre nous,je les tendais aux autres avec un sourire avant de monter a l'étage pour me diriger vers une banquette vide,quelque instant plus tard le bus démarra,nous allions voir plusieurs monument de Paris durant la nuit,j'espérais que sa allait leur plaire.


Code by Fremione.


Duncan D. Aileas


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Luke Evans

Ѽ Conte(s) : Du Folklore Dracula
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Dracula

☞ Surnom : Charlie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 457
✯ Les étoiles : 1141




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Sam 15 Aoû 2015 - 0:51


Duncan n'avait pas répondu à la remarque du pirate, il se doutait de comment il était et venant de lui, ce n'était pas surprenant. Il fallait juste qu'il se tienne bien. Le reste, il pensait ce qu'il voulait. C'est un homme après tout. Quand au Chapelier, il avait ramener la console. Peut-être que ça l'empêcherait de faire d'autres petites bêtises. ça avait l'aire d'être une personne excentrique qui ne savait pas se contrôler surtout quand il avait une idée en tête. Exubérant. Du moment que ça n'allait pas dans la catastrophe qui ne pourrait plus les faire revenir en arrière. ça il connaissait bien, il en savait quelque chose. Et le jeune homme, il sentait quelque chose en lui, il n'avait pas l'habitude de tout cela, comme beaucoup ici. Lui s'était il y a longtemps. Cependant ce petit jeune, il l'avait déjà vu avant, il lui avait donné un livre dans l'avion et un animal était en lui, il le ressentait, à voir dans l'avenir.

A eux six, ils arriveront surement à faire cette mission, son ami avait l'air assez préoccupé. En revanche, il faudra le faire en équipe, ça il s'en doutait. A partir du moment qu'ils mettront un pied sur le sol suisse, leur destin était entre leurs mains et la vie de chacun aussi. Duncan souriait légèrement, ça lui rappelait d'autres choses ça. Veiller. Quelque chose qu'il réapprenait petit à petit à faire, ou juste chose qui ne l'avait jamais quitté et qu'il faisait depuis toujours.

*Ellipse*

Duncan peu de temps après être revenu, observa le numéro. Il avait commandé qu'une seule chose. Il avait mangé pour faire comme les autres mais n'avait plus faim. Du moins il avait mangé sa véritable nourriture, ce qui lui suffisait amplement. Il vit le Chapelier. Surtout suite à la phrase de Mlle Swan, il avait levé son regard à ce moment là. Il se pencha sur Heather.

"Tiens, regarde, on dirait que tu as donné des idées à ton maîtres haut de forme" ria t-il légèrement. "Vous avez tous une façon originale d'exécuter vos numéro" souriait-il légèrement.

Il ne pouvait s'empêcher comme il disait de faire quelque chose, d'aller à l'inverse des règles. Assez comique et non étonnant, mais si cela continuait, ils allaient avoir des ennuies avant même de régler un problème bien plus important que cela. Il prenait les choses à la légère, espérons qu'ils ne le feront pas tout du long. Duncan était assez neutre sur ces points ci. Si ils mettaient la vie en danger de ceux qui l'appréciaient, il le serait moins, ça s'était sur.

Mlle Swan était partie sauver les fesses de son homme. Encore une fois. Elle devrait lui demander d'être payer, elle serait surement riche à force. Ils revinrent à la tablé. Il sourit à l'ancienne shérif pour la soutenir. Le Chapelier s'entendrait bien avec sa sœur, ça il en était sur.

Ils finirent de manger, plus sagement qu'auparavant. Valait mieux pour eux. Duncan observait juste, sentant leurs émotions. Il se leva lorsque la fin du dîner sonna. Il était l'heure pour eux d'y aller. Ils montèrent dans la voiture, avec ce fameux chauffeur. Il n'en avait pas fini avec lui. Ils s'arrêtèrent peu de temps après à un Bus. La nuit ne faisait que commencer. Lui, ne pouvait qu'aimer cela. Redécouverte de Paris. il en était heureux, surtout dans cette noirceur, avec toutes ces lumières. Il savait que Heather en sera émerveillés.

Ils s'installèrent, mettant un écouteur et partir à l'aventure des monuments. Le cadre était idéal, la circulation l'était d'autant plus. Il remercia Mlle Swan, d'une bise sur le dos de la main, tel un gentleman. S'était la moindre des choses. Surtout la nuit.

Il se laissa embarqué, par ces folles histoires, complètement envoûté. Pour lui, nuit et histoire, tout était réunis. il sentait qu'il allait se faire une petite séance de vol en pleine aire.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28326-i-m-not-alone- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29069-dracula-vous-invite-a-son-bal-masque#251249

Fuyuki-Yokai Sugahara


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Dane DeHaan

Ѽ Conte(s) : Folklore japonais (histoire imaginée)
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Kitsune - un yōkai

☞ Surnom : Cyr'

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 280
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Sam 15 Aoû 2015 - 21:48





special trip to Switzerland...

to a new world of gods and monsters



Profite donc, lad. Il ne faut jamais refuser ce genre de plaisir, lui dit le second homme marrant -Killian lui semblait-il- alors que Fuyuki s'étonnait de la grandeur du verre.

Il l'écouta alors, lui portant la même confiance qu'il avait envers Jefferson, les deux hommes étant tous deux marrant d'un certaine même façon, et but trois grandes gorgées de son verre d'un coup rapide, avant de le poser sur la table et de faire une grimace en serrant les poings. Ça devait être la boisson la plus forte qu'il ait bu de toute sa vie -lui qui avait déjà peu l'habitude avec le vin...-. Le renard n'était pas fait pour ce genre de breuvage. Ou peut être qu'avec le temps, on savait apprécier. Ou alors il avait simplement but trop vite, ainsi, il essaya de boire une nouvelle fois plus lentement, mais l'alcool semblait tout aussi fort et brulant pour sa gorge. Alors il laissa tomber ce qu'il voyait comme une citerne -pour alcooliques- tant c'était grand.

Le spectacle commença, et Fuyuki fut quelque peu choqué par toute ses femmes qui bougeaient en tenues si légères.

Quelle barbarie !


Ça de la barbarie ?! Mais enfin ! Je n’ai jamais vu un spectacle aussi beau visuellement… T’as vu la façon dont elles bougent leur jambes… elles sont très souple, dans certaine activité ça doit être très agréable voyons !

Oui, j'ai bien vu leurs jambes... C'est bien ce que je disais.

Désormais il verrait le pirate comme son guide pour les gouts et coutume des humains. Il nota donc mentalement. Le feu liquide contenu dans des citernes individuelles, et les femmes presque nues qui se pavanaient devant tout le monde c'était génial. Étrange tout de même.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il reconnut Heather parmi les danseuse. Totalement depassé par le type de loisirs humain, Fuyuki n'essayait plus de comprendre pourquoi danser en sous vêtements brillants était un art si appréciés en lieu public et chic.
Celle-ci vint rejoindre le groupe après son numéro. Fuyuki ne releva pas le regard, se demandant toujours pourquoi on pouvait accepter de danser si légèrement devant tout le monde.

Lorsqu'on lui apporta son plat -toujours le même que le Chapelier, il se referait a lui pour ne pas avoir l'air trop ignorant devant un menu-, il fit de nouveau les gros yeux.

Je pourrai tenir deux mois, avec ma fille, rien qu'avec cette assiette !

Un nouveau spectacle commença. Avec des hommes cette fois-ci. Tandis que Killian fit une critique, Fuyuki se retint de dire "Ah ? Pourtant ces hommes qui dansent son ravissant à voir." Après tout, le guide c'était Killian. Nouvelle note. Les hommes de Paris dansent moins bien que les pirates. Fuyuki avait hâte de le voir à l'oeuvre.

Il reporta son à attention à son plat, énorme. Il allait devoir manger tout ça ? Son petit estomac ne pourrait en supporter même pas la moitié. Lorsqu'il était un renard et qu'il passait 100 ans à marcher dans les montagnes, il n'aurait pas refuser, mais là, c'était légèrement trop. Emma précisa pourquoi il y avait autant se nourriture. D'accord, donc plus il y a du luxe, plus il y a de nourriture. Intéressant comme système de vie.

Un nouveau spectacle commença. Et Fuyuki fut tout content de voir son compagnon de thé à l'oeuvre. Il dansait toit aussi bien qu'il chantait, c'était assez mignon à regarder, autant que c'en était amusant. Fuyuki ne put s'empêcher de rire, en étant fasciné par le courage que le Chapelier avait pour présenter son show devant une assemblée qui privilégiait les femmes en petites tenues.

* * *

Ils arrivèrent devant un grand autobus rouge. Étrange moyen de locomotation. Grâce aux autres, il comprit que c'était une attraction touristique destinée a faire le tour de la ville pour leur en présenter l'histoire et les monuments. Quelle agréable attention ! Fuyuki n'hésita pas à s'engouffrer dans le véhicule, suivant les autres. Emma lui tendit des fils, Fuyuki ne comprit pas vraiment. Il vit Duncan mettre le bout rond dans son oreille. Ce voyage était de plus en plus étrange. Curieux, le renard l'imita, mettant le bout de lnétrange appareil dans son oreille, avant de l'enlever avec hâte et surprise après avoir entendu du bruit à travers cette petite machine, aborant une expression sauvage, grognant légèrement, pendant quelques secondes avant de se calmer. Il prit le petit bout entre ses doigts et entreprit pendant deux bonnes minutes de l'ouvrir pour découvrir le petit être magique qui criait dedans. Il ne réussit qu'a casser ce que les autres appelaient écouteurs, sans y voir aucune créature à l'oeuvre. Il mit l'appareil discrètement dans sa poche, pour qu'on ne voit pas sa bêtise.

Il se leva et alla s'assoir sur un des sièges à coté du Chapelier.

Vous chantez très bien ! Autant que vous dansez ! Je ne le dirai pas trop fort pour ne pas vexer le pirate, il me semble qu'il danse mieux que les parisiens, mais je n'ai pas compris si cela s'applique pour vous aussi. Quoiqu'il en soit, vous étiez beau à voir.






codage by jacks ღ gifs from tumblr


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
When the sun goes down and the lights burn out, then it's time for you to shine, brighter than a shooting star, so shine no matter where you are !

Actuellement dans À la poursuite de demain !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t45073-a-demon-plays

Killian Jones


« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Colin O'Donorgasm

Ѽ Conte(s) : Peter Pan | Once Upon A Time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Capitaine Crochet

☞ Surnom : Kiki la Légende



٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 861
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Dim 16 Aoû 2015 - 19:28

La fiancée de Frankenstein.
Les cinglés font du ski.

Jefferson lisait dans mes pensées c’est pas possible autrement ! Je bois tranquillement ma boisson en le défiant du regard. Qu’il se lance sur scène pour me prouver le contraire ! J’y avais pensé au début, mais finalement j’ai fait assez de connerie pour aujourd’hui. Je laisse le chapelier faire son show tout seul pour cette fois. Je l’inviterai au Rabbit Hole un soir pour qu’on se lâche sur la piste de danse. Aaaaah. Tous ses yeux féminins rivés sur nos corps des plus parfaits, j’ai hâte d’y être. Un immense sourire illumine mon visage quand je vois mon mate monté sur scène pour nous faire une chorégraphie… Jeffersonesque ! Je lance un regard amusé à Emma qui, sous l’effet de je ne sais quoi, se cache le visage dans ses mains. Mais enfin ! Qu’elle profite de la vue de son chéri se trémoussant sur scène pour elle quand même ! Quand Jefferson fini sa prestation j’applaudis avec ma prothèse en plastique avant de siffler. Il en jette mon pote ! Je suis fier de lui. Emma sait définitivement choisir ses hommes ! Je vois ensuite la chef se lever un peu précipitamment de sa chaise pour rejoindre les coulisses. Outch… Il va s’en prendre plein la figure…

Je fini mon verre quand je les vois revenir, vu le visage d’Emma, elle n’est pas très contente. Je lance un regard compatissant à Jefferson avant de lui tapoter l’épaule quand il passe à mes côtés.

« Tu as sauvé l’honneur des hommes ce soir mon pote ! »

J’espère qu’il trouvera une méthode pour ce faire pardonner car sinon ce soir ça sera chacun d’un côté du lit, je le plains. Le repas se finit dans un silence religieux, c’était presque ennuyant en fait. Une fois l’addition payée par l’ancien shérif il était temps de repartir dans cette voiture ridicule. Mon sourcil augmente quand je vois qu’on s’arrête devant un véhicule encore plus ridicule rouge sans toit. On va monter là-dedans ? Sans faire d’histoire je monte dans ce drôle d’appareil en suivant Emma sur le toit de cette longue voiture, m’installant sur la banquette devant elle.

« Tu veux que je fasse quoi avec ça ? »

Je la regarde comme si elle était folle quand elle me donne ses deux fils où de petites boules pendouillent. Je teste avant ses bouts rond avec ma prothèse, un peu inquiet de ces choses… ça ne me dit rien de bon… je regarde mes compagnons qui les mettent dans leurs oreilles. Ils sont fou ou quoi ?! Quoi que ses fils ressemblent à ce que met Diana quelque fois quand elle nettoie la maison ou mon navire. Ça ne doit pas être si dangereux… 1, 2, 3. Je les mets d’un coup dans mes oreilles, attendant la suite de cette aventure. Après quelques secondes de silence j’entends une fois me parler à travers ses engins. Je les retire un peu surpris pour les examiner attentivement. C’est marrant. Je les remets alors que le car commence à avancer. C’est marrant mais à force ça commence à être gênant, je les retire donc pour les rangers au-dessus de mes oreilles. Je dois être sexy comme ça. Je regarde le petit s’avancer vers nous pour parler à Jefferson. Plus curieux que jamais j’enlève complètement les appareilles qui parlent pour écouter chaque mots sorties par Fuyuki.

« Je t’entends lad ! J’ai l’ouïe très fine, capitaine oblige. Attend donc de me voir à l’œuvre. »

Je retiens un rire quand j’entends sa dernière phrase. Je me tourne complétement vers Jefferson mes bras croisé sur la banquette et ma tête toute souriante appuyée dessus.

« Je confirme. Tu étais très beau mon chéri. Si je n’étais pas déjà promis à une autre, je t’aurai fait mon numéro de charme. »

C’est avec l’imitation d’un baiser volé que je me retourne pour me reconcentrer sur le paysage. Bad form de s’immiscer dans la conversation des autres, mais c’était tellement tentant ! Je me penche sur le côté tribord du véhicule pour voir que… et bien rien du tout. De cette hauteur le véhicule à l’air d’aller assez vite quand même. Passons ce détail. Mes yeux s’illuminent devant les merveilles de cette ville lumière. Tous ces monuments, toute cette noblesse et richesse qui en émanent, le pirate en moi en est émerveillé. Je regarde chaque détail de cette ville comme un enfant émerveillé par ses cadeaux le matin de noël.

« Swan tout ça est fabuleux ! Pourquoi il n’y a pas ce genre de chef-d'œuvre à Storybrooke ?! Je vais parcourir chaque parcelle de ce monde pour en connaitre les moindres merveilles. »

Je ne veux pas que ce tour se termine, je sens même qu’une fois arrivé à l’hôtel je repartirais à l’aventure pour découvrir de nouvelle merveille. Si je ne me perds pas bien-sûr…

« Je reviendrai c’est certain ! Je vais voler un de ses petits navires pour parcourir ce fleuve. »

Quoi ? C'est une bonne idée !
code by Silver Lungs


Killian/90%

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

En ligne

Duncan D. Aileas


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Luke Evans

Ѽ Conte(s) : Du Folklore Dracula
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Dracula

☞ Surnom : Charlie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 457
✯ Les étoiles : 1141




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Lun 17 Aoû 2015 - 18:24


Duncan n'avait même pas besoin de regarder vers ses camarades pour entendre toutes la conversation, il était au fond du bus, il avait une meilleure vue ainsi. Il sourit à leur échange, ce garçon avait accroché avec le chapelier et le pirate, s'était une bonne chose. Comme ça l'ambiance ne pourra qu'être meilleure et leur mission bien mieux remplie. Il enleva ses écouteurs et sourit à Fuyuki lui semble t-il. Il se leva et se mit contre une des barrière du bus. Tout à l'heure, quand ils rentrèrent à l'hôtel, il savait à quoi il allait s'atteler.

Il murmura des petites choses, des histoires sur la ville, se faisant sa propre visite. Il ne le fit que très bas, pour ne pas déranger les autres, pour les laisser au maximum profiter de la visite. Il avait envie de s'envoler, mais ce n'était pas le moment et pas devant autant de personne, surtout si ils ne savaient pas ce qu'il était. Il continua pendant quelques minutes encore, s'amusant de se voir à son époque, les différentes choses vécues ici même. Ah Paris et sa ville Lumière, portait bien son nom.

Il s'assit de nouveau. Il se mit à raconter quelques petites chose à Heather sur certaines histoires drôle qui s'était passé à Paris. Si certains voulaient les entendre, ils pouvaient se joindre à eux. Il finit par la touche de l'époque de l'occupation des Allemands où les enfants étaient les plus difficile à dompter, s'amusant à leur laisser des sautes d'eau en général ou de farine. Duncan était absordé par tout ceci, il était comme dans un autre monde quand il racontait ces choses là. Il savait que certains s'en fichait mais il le faisait tout de même car lui ça lui plaisait. Et puis, s'était un peu les seuls moments où tu pouvais le voir moins maître de lui.

Le temps passa et la visites se termina. Ils remontèrent dans cette fameuse voiture, toujours le même chauffeur, quel dommage. Une fois à l'hôtel, il était l'heure de se séparer.

"Merci pour cette excellente soirée Mlle Swan" remercia Duncan, lui baisant la main. "Je vous souhaite une bonne nuit à tous" souriait-il. Ils entrèrent dans leur chambre respectives. Il attendit que Heather aille se coucher. Lui pouvait dormir, mais ce n'était guère un vrai sommeil. Là , tout ce qu'il voulait s'était aller vagabonder. Il ouvrit la fenêtre se rendant sur la terrasse et la referma. Il se mit au bord et d'un petit saut il s'envola, telle une chauve souris. Il vola au dessus de Paris.

La nuit le rendait beaucoup plus fort et performant. Quelques heures passèrent et il entra de nouveau dans la chambre sans un bruit. Il avait fait sa petite escapade et l'aurore pointait son nez dans moins d'une heure. Il s'assit sur un des fauteuils vers la cheminée allumée et prit un bouquin, mettant ses petites lunettes, pour faire genre, car oui, il n'avait pas vraiment de problème de vue. Il attendit que le jour soit venu et que sa petite protégée se réveille. Entre temps s'étant changé, préparé les affaires pour partir.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28326-i-m-not-alone- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29069-dracula-vous-invite-a-son-bal-masque#251249

Jefferson Hyde


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 569
✯ Les étoiles : 25894




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mar 18 Aoû 2015 - 11:45



Jeff au pays de la fondue

Sortir de scène fut moins compliqué que prévu. Enfin, surtout parce que Swan Maîtrisait La Situation ; le Chapelier était sincèrement impressionné du Deus Ex Machina que constituait sa douce. Enfin, plus précisément, la poitrine et les manières de sa douce. Alors qu'il était sur le point de provoquer une bagarre avec la sécu juste pour le plaisir de provoquer une bagarre, Emma avant débarqué pour sauver la situation, se trémoussant en envahissant l'espace personnel des securitas. Elle se débrouillait très, très bien ; et ça aurait été une femme lambda qu'il aurait applaudi et bien rit. Mais dans ce cas précis, autant il était fasciné et amusé par à quel point il était facile de manipuler l'esprit de l'homme, autant il grinçait des dents et ne pouvait s'empêcher de ne pas trop apprécier la manière de faire.

« Oui, merci, merci beaucoup, c'était merveilleux de pouvoir faire une telle performance sur scène ! Mais si je peux apporter quelques suggestions... »

Enfin ! Quelques secondes plus tard et voilà le couple improbable de retour à table, Emma ayant empêché Jefferson de continuer sur un long monologue dénonçant l'incompétence de la sécurité au sein du Moulin Rouge, et Jefferson leva les pouces en haussant les épaules en direction du Pirate en passant à côté de lui. Le Chapelier avait ensuite repris en main sa DS, continuant de jouer sous la table, même s'il ne se sentait pas 100 % à l'aise face au silence de sa bien-aimée ; à vrai dire, ça le mettait carrément hors de lui, et il détestait la capacité extraordinaire qu'elle avait à le faire ressentir des émotions, lui qui, le reste du temps, ne ressentait absolument rien, ou plutôt, sélectionnait très précisément ses émotions et pouvait à tout moment changer d'état d'esprit simplement parce qu'il le décidait. Non de non, il était censé être un psychopathe, pas un humain émotif lambda !
Il sentit un léger frisson lui parcourir l'échine, et tandis que Toad rouge -son personnage préféré, c'est un champignon hallucinogène, ça colle bien non ?- passait la ligne d'arrivée, un éclat doré passa dans son regard, avant de disparaître très vite.
Le petit groupe termina son repas dans dans la bonne humeur, et bientôt, il sortit du bâtiment pour rejoindre le Nouveau Héros de Jefferson -l'allemand, suisse-allemand peut-être ? Il n'était pas sûr, fallait qu'il fasse de l'analyse de dialecte-, qui leur proposa un tour en bus pour voir Paris de nuit. Le sourire aventureux et le regard fasciné du Chapelier refirent surface, tandis qu'il tenta de baragouiner quelques mots en allemand pour remercier l'homme -bien qu'il se retrouva à demander pourquoi les chats sont carrés-, avant de monter dans le bus derrière Emma pour s'installer à côté d'elle.

« Diiiiis, tu m'en veux pas pour le petit écart de conduite au Moulin Rouge ? Je veux dire… c'était badass non ? »

Un sourire colgate plus tard et le bus démarra, et alors que Jefferson se retenait violemment de faire quelque chose de complètement irrationnel mais qui promettait d'être rempli d'adrénaline, tout en glissant sa main dans celle d'Emma, le garçon qui lui avait offert la figurine vint s'asseoir à côté de lui, sur l'autre rangée de sièges. Il était mignon ; il avait des grands yeux brillants façon enfant en admiration devant une divinité -bon d'accord, il exagérait, mais qu'est-ce que ça flattait l'ego !!- et Jefferson se cala en arrière sur son siège en prenant son meilleur air d'homme populaire et légèrement arrogant -même si cela l'amusait plus qu'autre chose.

« Écoute le Lapin-Pirate, Fuyuki ! T'étais pas au bal de Noël toi j'ai l'impression… On a mis le feu ! » Le Chapelier toisa le Pirate en penchant la tête sur le côté quand celui-ci éclata de rire, et un petit sourire qui cachait une idée apparut sur son visage. « Oh merci mon chéri ! Mais tu sais je suis moi aussi déjà promis à quelqu'un… Oh que c'est tragique ! Notre histoire ne pourra jamais voir le jour ! »

Il parvint même à faire apparaître des yeux rougis et larmoyants, avant d'adresser un clin d'oeil à Fuyuki. Puis, lui tapotant la tête en mode « mais que t'es mignon toi ! », Jefferson se retourna en direction du paysage. Et quand il entendit Killian parler de bateau volé, un sourire machiavélique envahit son visage. S'il en avait vraiment l'intention, il aurait un second pour l'aider sans problème !..
La visite en bus se termina, et les convives rejoignirent le germanophone, et Jefferson lui murmura cette fois-ci que le ciel avait de drôle de portes triangulaires sur le front, avant de monter dans la voiture qui les ramènerait à l'hôtel. Le groupe rejoignit les couloirs qui menaient à leurs chambres.

« Lapin, tu prends soin de Fuyuki ! Ou les conséquences pourraient être… Jeffersonesque ? »

Emma Swan


« Toon pour un
et un pour toons ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Jennifer Morrison

Ѽ Conte(s) : Once upon a time
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la fille de Blanche et Charmant

☞ Surnom : Marjo , Emma-Senpai

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3282
✯ Les étoiles : 1221




Actuellement dans : « Toon pour un et un pour toons ! »


________________________________________ Mar 18 Aoû 2015 - 23:53


La fiancée de Frankenstein

Feat: Emma,Jefferson ,Killian,Duncan,Heather & Fuyuki
"C'est pour écouter le guide qui t'explique en autre l'histoire de Paris et des différent monuments qu'on va voir."Expliquais-je a Killian avant d'enfoncer l'un des écouteur dans mon oreille gauche ,tout en tournant la tête vers le Chapelier,arquant un sourcils en le fixant du regard."Je ne qualifierais pas cela de badass a proprement parler,surtout quand on finit presque par être jeter d'un cabaret,heureusement que j'étais la pour rattraper tout cela ,sinon tu aurait du nous attendre dehors."J'affichais un rictus amusée en disant cela,lui faisant bien comprendre que je ne lui en voulais pas plus que cela d'avoir encore fait l'imbécile,il aurait quand même pu faire pire et je suis plutôt contente qu'il ne l'ai pas fait.Le Bus démarra et je posais ma tête sur l'épaule de Jeff tout en observant le paysage en écoutant la conversation des autres d'une oreille distraite,jetant un coup d'oeil en direction de Fuyuki quand celui-ci complimenta le chapelier,je ne savais pas si je devait me méfier ou non

"Arrête de raconter n'importe quoi."Je levais les yeux au ciel en frappant l'arrière du crane de Jones avant de reposer ma tête encore une fois sur l'épaule de Jeff ,reprenant mon observation du paysage en silence,j'aurais du prendre une veste car la température n'étais plus si chaude que cela maintenant qu'il se faisait tard dans la capitale française.On finis par terminer notre visite ,j'avais profiter de la balade pour faire quelque photo des différents monument éclairée avec mon appareille photo ,j'espérai que le résultat ne soit pas trop moche,sa serait dommage de faire des photos pour rien.


Nous reprenions a présent le chemin de l'hotel et je devais dire que j'étais plutôt fatiguer,avec le décalage horaire que nous avions subis ,il était normal que nous soyons tous crever.Je souriais a Duncan et aux autres"Mais de rien et bonne nuit a tout le monde."J'attrapais la main de Jefferson et le laissait m'entrainer a notre étage puis dans notre chambre,je ne perdais pas une minute pour retirer mes chaussures a talons qui me faisait un mal de chien a force de marcher avec,je me dirigeais vers la salle de bain attrapant au passage mon pyjama ,m'enfermant dans la salle de bain pour me changer et me démaquiller avant de sortir.Une fois sous la couette ,je me collais au brun a mes côté,lui souriant avant de fermer les yeux.


Le lendemain

Nous étions enfin arriver en Suisse,après avoir pris l'avion une seconde fois ,accompagner de notre cher chauffeur Allemand qui apparemment était notre chauffeur aussi en Suisse.La température était bien différente que celle que j'avais imaginer pour un été ,il faisait hyper froid et il y avait de la neige partout,je regardais autour de moi le paysage montagneux avec un léger sourire au lèvre ,si je n'étais pas la pour une mission importante j'en profiterais pour faire du ski et de la luge,mais j'avais d'autre priorité en tête,se n'étais plus le moment de se laisser distraire ,je devais me concentrer sur Victor et les enjeux de cette visite.

"Kommt schon ,Leute ! il est temps d'aller au manoir."Cette fois-ci le véhicule ressemblais a un 4x4 tout terrain,plus approprié déjà pour se déplacer dans la neige,le chauffeur gesticulais rapidement tout en communiquant avec un autre type en Allemand ,jetant nos baguage encore une fois sans ménagement dans le coffre de la voiture avant de se mettre derrière le volant ,démarrant la voiture avant d'appuyer sur l’accélérateur comme si il essayait d'écraser quelque chose contre le sol,il étais vraiment pas net ce type.Je tournais la tête pour regarder a travers le carreaux quand il y eu un grand coup de frein et la voiture s'arrêta."Es tut mir leid ! désoler ...j'avais oublié qu'a partir de cette endroit le manoir n'est accessible que par le...le ... Sesselbahn."Il pointais le télésiège qui étais dehors,il y avais même une boutique qui vendait du matériel de ski.Je poussais un soupire avant de sortir du véhicule ,récupérant mon sac avant de me diriger vers la boutique pour louer du matériel du ski pour tout le monde,montrant comment les mettre a ceux qui aurait besoin d'aide avant qu'on se dirige tous vers le télésiège,le chauffeur nous suivant aussi.

Et je suppose qu'on doit faire le reste du trajet en ski ?."Je demandais au chauffeur qui hocha la tête pour toute réponse alors que nous quittions le télésiège."Très bien..."Je soupirais avant de me lancer en direction de la battisse que je voyais au loin.

RAAAAAAAARRRWWW !

Hein ?


Code by Fremione.


Heather Baskerville


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Keira Knightley.

Ѽ Conte(s) : Les Douzes Chasseurs, Barbe Bleue, Le Chien des Baskerville (rien que ça).
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : la maudite descendante de Barbe Bleue.

☞ Surnom : Nemy.

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 191
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 20 Aoû 2015 - 1:40

La Fiancée de Frankenstein
Emma & Killian & Jefferson & Fuyuki & Duncan & Heather

Je me sentais vraiment mal à l’aise. Si seulement je pouvais disparaître sous terre, là tout de suite, je n’hésiterais pas ! Malheureusement, aucun tour de magie possible ici. Je n’avais pas l’habitude de me donner en spectacle, et en l’occurrence, je n’avais même pas l’excuse des besoins d’une quelconque mission d’infiltration pour dédramatiser la situation. Malgré moi, je m’étais complètement faite dépassée par les évènements. Et, cerise sur le gâteau, tout le petit groupe storybrookien m’avait grillée illico… en même temps, j'avais été immanquable. Je ne savais plus où me mettre, tentant désespérément d’atténuer la rougeur de mes joues à grands coups d’eau fraîche. J’avais presque vidé la carafe à moi tout seule lorsque mon plat arriva. Parfait, je commençais à avoir les crocs !
Duncan s’amusait à me taquiner au sujet de ma prestation mémorable, avant d’aller déposer la coiffe, que j’avais toujours sur la tête, dans les coulisses. Quel gentleman. Il n’y en avait pas deux comme lui. Cependant, l’air repus qu’il afficha en revenant m’intrigua au plus haut point. Je ne savais pas grand-chose de mon mentor, mais assez pour me douter qu’il n’était pas tout à fait… comment dire… humain. Il se passa alors la langue sur ses lèvres, ce qui me fit froncer les sourcils. Toutefois, je n’allais pas lui demander des explications. S’il voulait m’en parler, il le ferait.
Le spectacle continuait de plus belle, les numéros s’enchaînaient tous plus impressionnants les uns que les autres. Jusqu’à ce que Jefferson se lève. Je connaissais la réputation du Chapelier. Cela n’augurait rien de bon… Et le voir se diriger vers les coulisses accentua mon pressentiment. Quelques minutes plus tard, notre Jeff national se dandinait sur scène, micro à la main. Tiens, j’ai donné des idées à certains… Me dis-je juste avant que Duncan ne formule mes pensées. Et il chantait plutôt bien, le bougre aux chapeaux ! Néanmoins, Emma dut aller récupérer son compagnon (c’est ça, hein, je me trompe pas ?) et lui sauver (encore) les miches. Décidément, cela devait être une habitude chez eux.

Le spectacle terminé, nous sortîmes du Moulin Rouge. Tout le monde semblait avoir apprécié la soirée, en particulier Killian. Tu m’étonnes.
Sur le chemin du retour, notre chauffeur nous déposa près d’un énorme bus de tourisme. Une virée nocturne ? Wunderbar, comme dirait notre ami allemand. Une fois entrés dans l’imposant véhicule, Emma donna à chacun de nous une paire d’écouteurs. Avec Duncan, nous nous installâmes sur un banc de l’étage supérieur. La vue des Champs-Élysées était à tomber. J'écoutais attentivement les explications qu'une voix féminine me donnait dans l'oreillette, ne ratant aucune miette du spectacle parisien. C'était fou à quel point cette ville était remplie d'histoires diverses et variées ! Chaque rue, chaque bâtisse, chaque recoin, tout avait quelque chose à raconter. Et Dundun ne manqua pas de me faire part de quelques anecdotes croustillantes. Qu'est-ce que j'aimais l'entendre raconter ces faits du passé... On aurait dit qu'il les avait vécus ! Le détail le plus insignifiant devenait toujours intéressant dans sa bouche. Il n'y avait pas à dire, j'étais tombée sur la crème des crèmes des mentors !
Je couvais d'un regard bienveillant notre petit groupe. Chacun de nous était unique en son genre, nous étions pour le moins éclectiques, mais j'étais certaine que c'était dans cette différence que résidait notre force. Lorsque nous poserions le pied en Suisse, nous allions devoir être plus unis que jamais, et faire de notre diversité une arme redoutable, ainsi qu'un bouclier. Et c'est pour cela qu'il fallait absolument que je me socialise, que l'expérimente un peu plus l'esprit de groupe. Voilà ma mission pendant ce séjour : m'ouvrir aux autres. Nom de code : chocolats suisses (bah quoi, les chocolats ça se partage, non ?). Plus facile à dire qu'à faire...

Une fois à l'hôtel, chacun retrouva sa chambre. Avant de monter, je remerciai Emma pour cette sublime soirée. C'était la moindre des choses.
Je pris une douche rapide et enfilai un long sweat qui me servait de pyjama, avant de me faufiler dans les draps douillets. J'avais à peine fermé les paupières qu'un bruit de fenêtre qui s'ouvre me fit tendre l'oreille. Et lorsque je passai l'encadrement de la porte qui donnait sur le séjour, j'eus juste le temps de voir une silhouette sauter du balcon. Je suis fatiguée à ce point ?! Pensai-je en me frottant les yeux. Je jetai un coup d'œil dans la salle. Aucun Duncan en vue. Ne me dites pas que... Il était tard, j'étais épuisée, le lendemain allait être une sacrée journée, et la dernière chose dont j'avais envie de me soucier était les délires nocturnes de mon mentor. Je repartis donc me coucher, comme si de rien n'était.

Le lendemain matin, je me réveillai en pleine forme. je ne fis aucun commentaire à Duncan.
J'étais remontée à bloc, prête à profiter à fond de cette nouvelle journée de voyage. Celui-ci se passa sans encombre. Enfin, nous étions en Suisse ! La neige, les montagnes... Et le ski ! Apparemment, c'était le seul moyen de rejoindre le manoir. Dans mes faux souvenirs, j'avais déjà skié plusieurs fois. Peut-être que cela allait revenir ? Je choisis un snowboard avec des flammes noires, une combinaison bleu marine près du corps, avec un bonnet, des gants et des lunettes assortis. J'étais parée à dévaler les pistes ! Cependant, ce n'était pas le cas pour tout le monde : certains n'avaient jamais mis leurs pieds dans des chaussures de ski... Ça va être épique, je le sens ! Des fois, je déteste avoir raison... Vous allez vite comprendre.
Sûre de moi, je m'élançai sur la piste immaculée. La sensation de glisse était incroyable. Je slalomais, pliant adroitement les genoux pour changer de direction et m'aidant des bras pour garder l'équilibre. Du moins au début. Après une petite minute de remise en forme, je glissai mes mains dans mes poches, à l'aise comme si j'étais née avec un snowboard aux pieds. Je filais à toute allure. Le vent me léchait les joues. Sur ma gauche, une forêt de sapins s'étendait indéfiniment. Et au loin, je distinguais l'impressionnant manoir. J'inspirai un grand bol de cet air pur des hauteurs.

RAAAAAAAAARRRWWW !


Surprise, je faillis basculer en avant. Je fis aussitôt volte-face, calant mon snow afin de ne plus glisser. Et ce que je découvris alors me coupa le souffle. Un gigantesque ours se ruait sur mes compagnons, un peu plus haut. Néanmoins, quelque chose clochait chez ce gros nounours. Je ne sais pas si c'était à cause du film que j'avais regardé pendant le vol Boston-Paris, mais cette créature me faisait drôlement penser au monstre de Frankenstein... En plus poilu peut-être.
Mes méninges turbinaient à plein régime. J'évaluai rapidement la situation : à quelques mètres en amont, mes camardes storybrookiens se faisaient charger par Franken Winnie, et d'après ce que j'avais pu voir, la plupart d'entre-eux iraient plus vite en rampant qu'avec des skis. Je devais faire quelque chose. N'importe quoi, mais quelque chose. Tâtant ma veste, j'y dénichai un pistolet. Tu tombes à pic, toi ! (Oui, je parle à mes armes, et alors ? J'ai pas le droit d'être sentimentale ?) Je n'avais aucune idée des effets que cela aurait sur l'ours mutant. Allais-je le blesser ? Ou simplement attirer son attention ? Cela m'étonnerait beaucoup qu'une simple balle produise un quelconque dommage à son étrange corps. Dans tous les cas, il allait me prendre en chasse. Étant l'une des rares à pouvoir espérer lui échapper (Emma semblait plutôt bien se débrouiller aussi), c'était la solution qui me paraissait la plus judicieuse. Mon cœur battant la chamade, je visai la tête du Winnie Tim Burtonesque et tirai. La déflagration résonna dans toute la station. Et la balle atteint sa cible. En plein de le mille. Sauf qu'au lieu de s'effondrer, l'ours de Franky se gratta la tête et extirpa la balle, interloqué. Son regard vitreux se posa alors sur moi. Viens voir tata Heather, qu'on s'amuse. Franken Winnie s'élança dans ma direction, lorsqu'un OSNI (Objet Skiant Non Identifié) le heurta de plein fouet. Oh bordel... L'OSNI en question n'était autre que Fuyuki.

Emi Burton


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Bons baisers
de Suisse
♥️

Brace yourselves
because winter
is coming


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t37341-heather-baskerville-t http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t37537-this-time-i-m-the-fighter-instead-of-the-hurted

Duncan D. Aileas


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Luke Evans

Ѽ Conte(s) : Du Folklore Dracula
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Dracula

☞ Surnom : Charlie

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 457
✯ Les étoiles : 1141




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Ven 21 Aoû 2015 - 1:15


Duncan était fin prêt à partir. Il devait faire attention à ce qu'il faisait, d'autant plus pendant ce séjour. Il ne l'avait pas encore dit à Heather, il restait prudent sur ce qu'il faisait, même si il se doutait, qu'elle savait, qu'il n'était pas vraiment un homme complètement. Enfin, il l'était mais...plus mort que vivant de base. Il se demandait quand il lui dirait, il ne savait pas, pour lui, il ne l'aurait jamais avoué. Des fois, les gens a force se posaient des questions, donc il était contraint de l'avouer en quelque sorte. Mais il l'avait déjà dit sans qu'on lui oblige. Ce n'était pas facile. Cependant, s'était Heather, il fallait lui dire, surtout pour ce voyage, s'était le moment. Il ne voulait pas qu'elle l'apprenne d'une façon trop brutale, elle était assez spontané dans les gestes. Ils avaient beaucoup partagé et il avait pris la décision de lui dire Ce n'était guère facile à avouer, il racontait les choses comme si il les avait vécu, choses vrai, il ne la sous estimait pas et supposait qu'elle avait déjà deviné certaines petites choses. Elle attendait sans doute qu'il lui dise de lui même, il en était persuadé. Il fallait juste trouver le bon moment maintenant.

Duncan savait qu'au reste du groupe, il fallait se la jouer prudent, il pouvait que compter sur certaines de ses capacités, comme lorsqu'il était soldat. Il les observa dans l'avion, trajet qui se passait sans encombre particulière. Il verra où cela les mènes et si ils l'apprenaient, ils l'apprendraient. Du moment que cela ne les détournait pas de leur mission et qu'ils formaient une bonne équipe, s'était le principal.

Ils arrivèrent en Suisse. Il ne sentait pas vraiment le froid, il le devinait plus qu'autre chose. Leur chauffeur était avec eux. Il lui inspirait toujours pas sa sympathie. Le manoir n'était non loin d'eux, si il aurait été seul, il se serait déjà envolé jusqu'à celui-ci. Son ami savait exactement qui il était. ça aurait été étrange de lui cacher cela en sachant qui il était lui.

Il regarda les alentours, ils s'enfoncèrent un peu plus dans les terres enfin dans les montagnes enneigés. Ils furent obligé de louer des ski ou snowboard pour pouvoir arrivé jusqu'au manoir. Futé notre bon vieux Victor. Bien. Duncan en avait fait que peu de fois, à son époque humaine cela n'existait pas vraiment et ensuite ses moyens de locomotions étaient tout autre. Mais il savait comment cela fonctionnait, enfin pour le peu qu'il s'en rappelait. Ce n'était pas forcément la chose qui l'avait le plus marqué dans son existence.

Il loua une tenue en noir et blanc, pris un snow qui allait avec et mit des lunettes de soleil. ça le protégera. Il se chaussa et sourit à Heather. Bon autant jouer celui qui n'était pas doué. Soyons créatifs. Ils étaient tous prêts. Il ne doutait pas de l'agilité de son apprentie et de ceux de certains de son groupe. Ils se laissèrent glisser. Duncan essaya de battre la mesure, essayant de voir ce qui le mettrait le plus à l'aise pour le diriger.

Un arbre se tenait devant lui, il entreprit de le slalomer, pour l'éviter, il sourit et deux ou trois tours, autour de celui-ci lui fit perdre l'équilibre. Il se releva avec l'aide d'un de ses camarades, le remerciant. Maintenant, il avait bien compris la chose. C'est partie !

Cependant, brutalement, un cri se fit entendre et une sorte d'ours apparue. Il vit Heather un peu plus loin alors qu'eux se faisaient courser par l'animal. Bon tactique numéro une, glisser. Tactique numéro deux, détourner l'attention en lui tirant dessus et sans surprise de la part de Duncan, cela le mit plus en colère qu'il ne fut blesser. Il leva les yeux au ciel..Heather. Il avait l'impression de reconnaître quelque chose...

Ses pensées chassés, il entreprit la descente vers la jeune femme. Ce n'était pas le moment. Il avait hoché la tête vers Fuyuki qui avait l'air de vouloir lui foncer dessus. "Je pense pas que ça soit le moment. Fuyuki fait ce que tu as en tête. Mais nous devrions nous focaliser sur la manoir au lieu de perdre notre temps avec cet...animal" Déclara Duncan, ses instincts se réveillaient. Il ne donnait pas sous un ordre, sa voix était trop neutre pour donner l'ordre de fuir. Mais il pensait que s'était une solution beaucoup plus sage. Si il le fallait il accrocherait tout ses camarades à lui et les ferait descendre jusqu'au manoir. Le but était celui-ci. Ne perdons pas nos force à combattre surtout dans la neige, chose bien délicate et peu commode. Duncan savait qu'il pourrait le mettre chao mais il restait sur ses positions. Mais au vu de ce qu'ils voyaient, les autres n'avaient pas l'air contre cette décision.

Il se précipita vers Heather. "Gente demoiselle, il est l'heure de faire du ski/snow extrême. J'espère que vous êtes parées, moi je le suis" sourit-il, la regardant un instant dans les yeux pour lui faire comprendre les choses. Il savait qu'elle comprendrait. Enfin ce qu'il voulait, après ça se peut qu'elle ne soit pas d'accord. Mais cela pouvait être amusant. Il intercepta Fuyuki au passage le tirant en avant, lui redonnant ses bâtons de ski. Profitant de l'instant un peu sonné de notre agresseur pour commencer une vertigineuse descente. "Geronimooooooo!". Ça c'était ce qu'on appelait se mettre dans le bain directement.

"Bien joué jeune homme !" Félicita Duncan à l'attention de Fuyuki. Leur descente était rapide, ils s'entraidaient si un était en difficulté. L'animal sur leur talons. Duncan s'amusait même si cela ne se voyait pas forcément, ça lui faisait grand bien et il espérait qu'à Heather aussi, entouré de camarades ainsi ne pouvaient que lui apporter de bonnes choses. Il se retourna un instant. Il fallait qu'il sache ce que s'était.

Il revint plus attentivement à cette fuite, le manoir était de plus en plus en vu. Ils y étaient presque.

Victor...dans quoi est-ce que tu t'es fourré...

Il la sentait bien cette aventure !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t28326-i-m-not-alone- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t29069-dracula-vous-invite-a-son-bal-masque#251249

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 4 sur 8
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Evénement #40 : La Fiancée de Frankenstein [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ L'Europe